Incontinence d urine par HAV non neurologique. Brigitte Fatton, Urogynécologie CHU Nîmes, CHU Montpellier

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Incontinence d urine par HAV non neurologique. Brigitte Fatton, Urogynécologie CHU Nîmes, CHU Montpellier"

Transcription

1 Incontinence d urine par HAV non neurologique Brigitte Fatton, Urogynécologie CHU Nîmes, CHU Montpellier

2 Hyperactivité vésicale : qui est concerné? L HAV touche les 2 sexes Un peu plus les femmes que les hommes Peut survenir à tout âge Mais avec une prévalence qui augmente avec l âge Plus de 15 % de la population est concernée après 60 ans Pas qu une question d âge Pas une fatalité

3 Prévalence de l HAV Etude Pays Nombre de sujets SIFO (Milsom I, et al. 2001) NOBLE (Stewart WF, et al. 2003) Temml C, et al EPIC (Irwin DE 2006) INSTANT (Haab F, et al. 2006) 6 pays européens Age (ans) Prévalence Prévalence ,4 % 15,6 % Etats-Unis ,9 % 16 % Autriche ,8 % 10,2 % Canada + 4 pays européens ,8 % 10,8 % France > 18 17,6 % 12 % Sources : Irwin DE, et al. Eur Urol 2006;50: ; Milsom I, et al. BJU Int 2001;87: Stewart WF, et al. World J Urol 2003;20: ; Temml C, et al. Eur Urol 2005;48: Haab F, et al. Pelv Perineol 2007;2:S189-S194.

4 Épidémiologie L HAV augmente avec l âge Prévalence de l hyperactivité vésicale en Europe Chez les femmes, prévalence 25 % au delà de 65 ans Source : Milsom I, et al. How widespread are the symptoms of an overactive bladder and how are they managed? A population-based prevalence study. BJU Int 2001;87:760-6.

5 Ceci est vrai pour les deux types HAV sèche HAV mouillée Prévalence de l HAV chez femmes Suédoises 36 ans en 2007 Source : Wennberg A, et al. Eur Urol 2009;55:

6 HAV : étiologies 1. Comorbidités 7. Obstruction Vieillissement 2. vésicosphinctérien Système nerveux Origine non neurologique 6. Fonction efférente 4.Fonction urothéliale sensitive Vessie 3.Hypothèse myogénique 5. Sensibilité vésicale Urothélium AFU 2010 Sympo Astellas Origine neurologique

7 1. Comorbidités HAV associée de façon significative à l obésité (BMI 30) chez les femmes 1 de la pression abdominale due à la toux chronique de l activité du détrusor par la nicotine (modèle de chat) 2 Diabète, syndrome métabolique, infections urinaires 1 Cheung WW et al. BMC Fam Pract 2009;10:8 2 Koley B et al. Br J Pharmacol 1984;83:347-55

8 Ethiopathogénie de HAV non neurologique Nombreuses comorbidités Vieillissement vésico-sphinctérien : altération de l ultrastructure et de la fonction du détrusor Hypothèse myogénique : instabilité du détrusor Urothélium : acteur clé de la fonction urothéliale sensitive Augmentation de la sensibilité vésicale Fonctions efférentes : diagnostic et suivi Lien obstruction / HAV

9 Hyperactivité vésicale 4 groupes étiologiques Idiopathique Causes locales Irritation vésicale Infection urinaire Polype vésical Lithiase Inflammation de voisinage : diverticule sigmoïdien, salpingite Obstruction : sténose, prolapsus, tumeur Psychologique Influence du conscient et de l inconscient Émotions Phobies Réflexes conditionnés Traits hystériques Troubles neurologiques centraux Atteinte des voies ou des centres de contrôle de la vessie AVC Maladie de Parkinson SEP Lésion médullaire traumatique

10 HAV idiopathique : comment la diagnostiquer? C est la négativité du bilan qui permettra de poser le diagnostic d HAV idiopathique Eliminer une cause locale Ecarter une cause psychologique Eliminer une maladie neurologique débutante

11 1 - Eliminer une pathologie locale Etiologie Infection urinaire Polype vésical Tumeur vésicale Lithiase vésicale Cystopathie chronique Cystite interstitielle Obstruction Éléments évocateurs Brûlures mictionnelles Urines troubles, Hématurie Hématurie Facteurs de risques Hématurie Brûlures Gêne Anamnèse Cystalgie Dysurie Examen clinique et anamnèse évocateurs Examens complémentaires Bandelette ECBU Cystoscopie Echographie Cystoscopie Cystoscopie Examen vaginal, TR

12 Prolapsus et HAV : Evidence Based Medicine 2010 Revue 46 études avec des données pertinentes + 6 abstracts ICS non publiés

13 Prévalence des symptômes d HAV augmentée chez les femmes porteuses d un prolapsus Prévalence dans la population générale en 2010 Cohorte de femmes RR = fréquence HAV chez les femmes avec POP / fréquence HAV sans POP 5,8 pour Tegerstedt et col. Source : de Boer TA, et al. Neurourol Uro 2010;29:30-9

14 Physiopathologie de l HAV chez les femmes porteuses d un prolapsus L obstruction 1 ère théorie : dénervation vésicale 2 e théorie : atteinte du muscle détrusorien 3 e théorie : modification des réflexes mictionnels Libération de médiateurs chimiques par les récepteurs de l urothélium sous l effet de la distension vésicale Funneling uretral?

15 Le traitement du prolapsus influence-t il les symptômes d HAV? Le pessaire Recul : 2 à 4 mois Source : de Boer TA, et al. Neurourol Uro 2010;29:30-9

16 La chirurgie Le traitement du prolapsus influence-t il les symptômes d OAB? Seules les études sans cure d IUE associée ont été incluses 12 études + 6 abstracts ICS Recul : 2,5 à 60 mois Etudes concordantes (sauf 1) Amélioration des symptômes d OAB après la chirurgie avec RR pré/post compris entre 1,3 et 10,3

17 Effect of prolapse repair on voiding and bladder overactivity La correction du prolapsus (chirurgie ou pessaire) a un effet bénéfique sur la résolution Des symptômes d HAV De l hyperactivité détrusorienne Des difficultés mictionnelles Source : Patil A, Duckett J. Current Opinion in Obstetrics & Gynecology 2010;22(5):

18 2 - Ecarter une cause psychologique Pollakiurie et urgenturie Sensorielles (contact de l eau) Emotionnelles (frayeur, orgasme) Phobiques et comportementales Associées à un syndrome dépressif ou évoluant sur un terrain hystérique La vessie est le miroir de l âme!! Le syndrome de la clé

19 3 - Ecarter une pathologie neurologique débutante L atteinte neurologique peut concerner Les centres corticaux (AVC) Les noyaux sous-corticaux (Parkinson) Centres médullaires et moelle épinière (SEP) Les troubles urinaires peuvent parfois révéler la maladie 1/10 dans la SEP Importance du contexte, de l interrogatoire et de l examen clinique

20 L activité du détrusor Normalement la pression augmente très progressivement lors du remplissage vésical La survenue de contractions détrusoriennes involontaires pendant la phase de remplissage définit l hyperactvité détrusorienne

21 Intérêt du BUD? Corrélation médiocre entre HAD et BUD Mais informations complémentaires pour le diagnostic et le pronostic thétrapeutique Utile après échec TRT 1 ère ligne et/ou cas complexe

22 Cystomanométrie Hyperactivité terminale Hyperactivité phasique

23 Prise en charge de l IU par urgenturie Règles hygiénodiététiques Supprimer les irritants thé, café, vin blanc, aliments épicés Rééducation ESF, biofeedback Thérapies comportementales «bladder training» Relaxation, yoga, soutien psychologique Traitement anticholinergiques

24 Thérapie comportementale Calendrier mictionnel Entraînement vésical Contrôle des mictions

25 Accompagnement thérapeutique : le programme Vesiguide Programme éducatif de 3 mois Élaboré par un Groupe d Experts en urologie Programme original associant l approche comportementale et le suivi du traitement Programme évolutif Objectifs séquencés au cours des semaines Programme auto-adaptable Le patient est maître de ses progrès Semaine après semaine, il détermine lui-même ses objectifs

26 Traiter suffisamment longtemps Un programme éducatif de 3 mois

27 Vesiguide

28 Traitement De première intention, les anticholinergiques/ antimuscariniques : oxybutinine trospium chloride toltérodine solifénacine darifénacine en développement. +/- flavoxate Effet spasmolytique direct

29 Mode d administration des anticholinergiques Contre-indications absolues, rares : glaucome à angle fermé, myasthénie À doses progressives Vérifier la tolérance (constipation, sécheresse buccale, troubles visuels..) Efficacité maximum au bout de quelques semaines

30 Anticholinergiques : comparaison à la ou systématique tid# sur l efficacité et les effets secondaires Pollakiurie Nycturie Impériosité Fuites Bouche sèche Constipation Somnolence Nausée Vision * avant traitement, # 3 fois par à la demande *Significatif **très significatif G. Burton, a randomised cross over trial comparing oxybutinin taken three times a day or taken «when needed» Neuro Uro and Urodyn, 1994, 13, 4, (proceedings of the ICS 24th meeting)

31 Nouveaux anticholinergiques A/C Moins d effets secondaires avec les anticholinergiques plus récents: toltérodine (Détrusitol) 40% des sujets ont la bouche sèche Cependant cet effet est sévère dans10% des cas contre plus de 25% avec l oxybutinine. solifénacine bouche sèche 10%, dose dépendante

32 Récepteurs muscariniques Plusieurs sous type de récepteurs M1, M2, M3, M4, M5 Certains sont spécifiques de la vessie, d autres du SNC ou du cœur M2, M3 vessie M3 glandes salivaires et motricité intestinale

33 Franchissement de la barrière hémato-encéphalique par les différentes drogues Dimpfl W. J Urol 2000; 163(4): 226 abstract

34 L HAV : traitement de première ligne HAV/ IUU/ IUM valide mo<vée sans troubles cogni<fs Facteurs liés à la pa<ente (mo<va<on, préférences, aaentes, comorbidités, etc.) souhaitant des résultats rapides pas mo<vée troubles cogni<fs Traitements comportementaux et/ou RE périnéo- sphinctérienne et/ou Traitements AC Traitements AC exclure: infec<on urinaire/réten<on urinaire traitement par an<cholinestérases contre- indica<ons des AC Wyman JF et al. Int J Clin Pract 2009;63: ; ANAES: Prise en charge de l incontinence urinaire de la femme en médecine générale. Mai 2003 ; Schröder A et al. EAU guidelines on urinary incontinence, update March 2009

35 Traitements comportementaux et RE périnéo-sphinctérienne Changements d habitudes Changements de mode de vie : apports liquidiens régime alimentaire (élimination des irritants de la vessie) contrôle du poids gestion de la régularité intestinale arrêt de la cigarette Uriner à intervalles fixes (calendrier mictionnel) Techniques d entraînement RE périnéo-sphinctérienne Wyman JF et al. Int J Clin Pract 2009;63: ; Schröder A et al. EAU guidelines on urinary incontinence, update March 2009 Techniques pour contrôler l urgenturie (p.ex. tâches mentales complexes)... «Bladder training» : reprogrammation mictionnelle avec augmentation progressive de l intervalle entre 2 mictions + techniques de détente et de distraction Penser à la corrction de l atrophie vulvo-vaginale Retarder la miction : augmentation progressive de l intervalle entre l urgenturie et la miction Traitement comportemental multiple...

36 Traitement comportemental, traitement AC ou combinaison? Cochrane Database Systematic Review (2006): «Traitements AC vs traitements actifs non-médicamenteux pour l HAV chez les adultes» amélioration des symptômes «Bladder training» < Traitement AC RR 0,73; 95% CI [0,59-0,90] «Bladder training» Traitement AC amélioration subjective < RR 0,55; 95% CI [0,32-0,93] < RR 0,81; 95% CI [0,61-1,06] «Bladder training» + Traitement AC «Bladder training» + Traitement AC L ajout du «bladder training» au traitement avec AC augmente la satisfaction de la patiente Alhasso AA et al. Cochrane Database Syst Rev 2006;CD003193

37 En cas d échec... Traitement AC avec/sans Traitements comportementaux RE périnéo- sphinctérienne Efficacité maximale aaeinte après 4-8 semaines de traitement AC Bilan urodynamique effectué avant la préscrip<on du traitement AC Echec Bilan urodynamique pas effectué Augmenta<on de la dose Changement de traitement AC Bilan urodynamique Echec Prise en charge spécialisée (chirurgie, toxine botulique, neuromodula<on, etc.) ANAES: Prise en charge de l incontinence urinaire de la femme en médecine générale. Mai 2003 ; Schröder A et al. EAU guidelines on urinary incontinence, update March 2009 ; Vésicare (5 mg-10 mg) : RCP

38 L incontinence mixte «démembrer» les symptômes Essayer de grader la gêne et le type de fuite le plus gênant Privilégier en 1ere intention le traitement le moins agressif Si chirurgie d IUE Informer la patiente d un traitement possiblement incomplet à compléter ensuite

39 Conclusion Physiopathologie complexe Fort impact sur la qualité de vie de tous les jours Reconnaître l HAV Ecouter, évaluer Dépister les causes locales ++ BUD non systématique Comprendre que le traitement est multimodal Plusieurs axes de traitement, synergiques et complémentaires

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries,

Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries, Cas clinique n 2 Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries, urgenturies et des fuites urinaires à l

Plus en détail

Les Jeudis de l'europe

Les Jeudis de l'europe Indications du Bilan Urodynamique Béatrice LERICHE. Infirmerie protestante. 69300 CALUIRE LE BILAN URODYNAMIQUE PRINCIPES DU BILAN : Pression vésicale. Pression abdominale Pression détrusorienne Pression

Plus en détail

!"#$%&$'$($%()*+,$-,+()).()/-)0(11()(2)3(3)4+-,2(1($23))! "#!$%&'())(!*&()+,-.&/'+#&%+0! 1(#2+3(!4(!.5,630)07+(! 89!/&#%!:;8<!!

!#$%&$'$($%()*+,$-,+()).()/-)0(11()(2)3(3)4+-,2(1($23))! #!$%&'())(!*&()+,-.&/'+#&%+0! 1(#2+3(!4(!.5,630)07+(! 89!/&#%!:;8<!! !"#$%&$'$($%()*+,$-,+()).()/-)0(11()(2)3(3)4+-,2(1($23))! "#!$%&'())(!*&()+,-.&/'+#&%+0! 1(#2+3(!4(!.5,630)07+(! 89!/&#%!:;8

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme Perte involontaire d urine quelles que soient les circonstances de survenue. (ICS 2002) Dr Antoine Wallois Clinique Pauchet Amiens Interrogatoire : essentiel +++ Facteurs

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen Incontinence urinaire du sujet âgé 1. Epidémiologie 2. Modifications physiologiques associées à l âge altérant

Plus en détail

Incontinence d urine par HAV non neurologique. Brigitte Fatton, Urogynécologie CHU Nîmes

Incontinence d urine par HAV non neurologique. Brigitte Fatton, Urogynécologie CHU Nîmes Incontinence d urine par HAV non neurologique Brigitte Fatton, Urogynécologie CHU Nîmes Hyperactivité vésicale (HAV) International Continence Society/ International Urogynecological Association (2003-2010)

Plus en détail

Incontinence urinaire a l effort chez la femme. Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE

Incontinence urinaire a l effort chez la femme. Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE Incontinence urinaire a l effort chez la femme Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE INTRODUCTION EPIDEMIOLOGIE Forme d incontinence la plus fréquente chez la femme Pathologie souvent méconnue ou minimisée

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE Incontinence urinaire du sujet âgé Particularités épidémiologiques Pathologie féminine 1 femme sur 5 après 65 ans 1 femme sur 4 après 85 ans 1 / 2 à 2 / 3 en institution

Plus en détail

L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES

L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES Le Mai Tu, MD, M.Sc., urologue Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke Université de Sherbrooke Octobre

Plus en détail

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008 Coordonnateur : Gérard AMARENCO Titre :La rééduca)on périnéale Auteur : Gilberte Robain Cofemer 2008

Plus en détail

Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire. Dr Béatrice DAVENNE

Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire. Dr Béatrice DAVENNE 1 Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire Dr Béatrice DAVENNE Médecin de Médecine Physique et de Réadaptation. Chef de service Rééducation Neurologique et Urodynamique

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme Dr Mehdi Jaidane Introduction - Définition Incontinence : symptôme, signe, pathologie Définition : «perte involontaire d urine d par l urèthre» Nouvelle définition d

Plus en détail

FUITES D URINES. Introduction

FUITES D URINES. Introduction FUITES D URINES Introduction L incontinence urinaire est la perte non contrôlée des urines. En France, on estime qu environ 3 millions de femmes sont confrontées à ce problème. L incontinence reste un

Plus en détail

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien L Incontinence Urinaire au FEMININ Dr Isabelle Kaelin-Gambirasio Erika Vögele Dr Johanna Sommer Examen pelvien Inspection : Atrophie vulvovaginale Inflammation vaginale Pertes d urines à la toux Prolapsus

Plus en détail

Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale?

Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale? Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale? V. RAVERY Service d Urologie CHU Bichat Paris Problème important de santé publique Prévalence IUF 10-30 % (3 à 6 millions de femmes)

Plus en détail

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris Incontinence urinaire DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION 2002 ICS (Internationnal Contience Society) : perte involontaire d urine, on distingue Symptôme : élément décrit

Plus en détail

Traiter la vessie hyperactive :

Traiter la vessie hyperactive : Traiter la vessie hyperactive : une question de médicaments et de comportement Béchir Hage, MD et Le Mai Tu, MD, MSc Mise à Présenté dans le cadre de la conférence : Journée de gériatrie : problèmes courants

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme I- Introduction - Définition : Dr Mehdi Jaidane L incontinence urinaire est à la fois un symptôme dont se plaint la patiente, un signe clinique et une pathologie. L

Plus en détail

Définition. IUE de la femme neurologique INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION. Hyperactivité vésicale. Incontinence urinaire mixte 28/01/13

Définition. IUE de la femme neurologique INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION. Hyperactivité vésicale. Incontinence urinaire mixte 28/01/13 Définition IUE de la femme L.peyrat INCONTINENCE : perte involontaire des urines par voies naturelles, au dehors de l acte mictionnel et entraînant une gêne sociale (patient, entourage) significative INCONTINENCE

Plus en détail

Troubles de la continence urinaire et de la miction

Troubles de la continence urinaire et de la miction Troubles de la continence urinaire et de la miction DESC 2015 > 5ans!!!! Situations pathologiques variées, le plus souvent fonctionnelles, des plus bénignes aux plus graves! Physiopathologie vésico-sphinctérienne

Plus en détail

Incontinence Urinaire Bandelettes sous urétrales BSU

Incontinence Urinaire Bandelettes sous urétrales BSU Incontinence Urinaire Bandelettes sous urétrales BSU BSU Bandelette Synthétique Non résorbable Intervention chirurgicale Par voie vaginale Faible morbidité Hospitalisation maximum 48h BSU - Principes Intervention

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 5 janvier 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 5 janvier 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 5 janvier 2011 CERIS 20 mg, comprimé enrobé B/30 (CIP : 351 615-8) Laboratoires ROTTAPHARM chlorure de trospium Liste I Code ATC : G04BD09 Date de l'amm (procédure nationale)

Plus en détail

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor Bilan urodynamique Continence et miction = résultat d'un rapport de forces vessie/urètre: 1. Pression vésicale de remplissage (compliance): doit rester

Plus en détail

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Épidémiologie Plus de 20% des femmes de tous les âges, soit : 15% des adolescentes, 40% des femmes de plus de 50 ans Plus

Plus en détail

Introduction Diagnostic de la cystite aiguë

Introduction Diagnostic de la cystite aiguë CYSTITES Introduction Les infections urinaires basses sont fréquentes : 20 à 30 % des femmes adultes ont au moins une cystite* dans leur vie. La prévalence de l infection urinaire basse est 30 fois plus

Plus en détail

Professeur Pierre Marès Damien Chavanat

Professeur Pierre Marès Damien Chavanat Professeur Pierre Marès Damien Chavanat collection 10019-PL08593 L incontinence urinaire donne lieu à des pertes incontrôlables et involontaires d urine qui peuvent se produire à tout moment, de jour comme

Plus en détail

Bilan clinique et paraclinique d une incontinence urinaire à l effort de la femme : Evaluation urodynamique pré-opératoire

Bilan clinique et paraclinique d une incontinence urinaire à l effort de la femme : Evaluation urodynamique pré-opératoire Bilan clinique et paraclinique d une incontinence urinaire à l effort de la femme : Evaluation urodynamique pré-opératoire Dr Loïc Le Normand CHU de Nantes, Service Urologie Institut de transplantation

Plus en détail

IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES

IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES L Incontinence Urinaire: - Chez la femme. - Quel que soit le type. - Tous âges confondus. Introduction A une PREVALENCE GLOBALE de 27,6%* Augmente avec l âge 2 pics:

Plus en détail

BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE

BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE INTRODUCTION Ce sont l interrogatoire et l examen clinique bien conduits qui font le diagnostic d incontinence urinaire, pas le BUD L'urgenturie n est pas toujours

Plus en détail

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Troubles génitaux sphinctériens dans la SEP P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Rappel anatomique Rappel anatomique Structures anatomiques en jeux Plancher pelvien et le sphincter strié

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale 1. Historique. Kegel (1949). Bourcier (1970). 1985 : reconnaissance officielle d acte de MK. Développement de la MK périnéale : facteur éco/p sociale

Plus en détail

En juin 2013, le laboratoire a déposé un dossier de réponse à l Avis Défavorable.

En juin 2013, le laboratoire a déposé un dossier de réponse à l Avis Défavorable. JUILLET 2014 RAPPORT PUBLIC D EVALUATION BOTOX 50 UNITES ALLERGAN, poudre pour solution injectable BOTOX 100 UNITES ALLERGAN, poudre pour solution injectable BOTOX 200 UNITES ALLERGAN, poudre pour solution

Plus en détail

Hyperactivité vésicale: Indications des anticholinergiques et des injections de toxine botulinique

Hyperactivité vésicale: Indications des anticholinergiques et des injections de toxine botulinique Hyperactivité vésicale: Indications des anticholinergiques et des injections de toxine botulinique Dr Olivier HELFRICH Urologue Clinique Axium Congrès Gynaix 26/01/2019 Aucun Conflits d intérêt Plan Définitions

Plus en détail

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3 Efficacité de la stimulation transcutanée chronique du nerf tibial postérieur dans l hyperactivité vésicale de la femme atteinte de Maladie de Parkinson ou d Atrophie Multisystématisée A. Ohannessian 1,2,4,

Plus en détail

CANCER DE LA PROSTATE

CANCER DE LA PROSTATE CANCER DE LA PROSTATE Il peut se présenter sous la forme d une tumeur localisée (circonscrite à la prostate) ou sous une forme évoluée, avec des métastases ganglionnaires et osseuses. La prostate est une

Plus en détail

Incontinence urinaire mixte. M Carbonnel Service de gynecologie Obstétrique du Pr Ayoubi, hôpital Foch

Incontinence urinaire mixte. M Carbonnel Service de gynecologie Obstétrique du Pr Ayoubi, hôpital Foch Incontinence urinaire mixte M Carbonnel Service de gynecologie Obstétrique du Pr Ayoubi, hôpital Foch Stratégies Exploration d exploration Urodynamique & en Echographie pelvi-périnéologie Périnéale Diagnostic

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE (OBSTRUCTION ET INCONTINENCE) 10, 11 et 12 octobre 2006 Dr Jacques BISERTE Urologie = pathologies des app. excréto-urinaire et génital masculin

Plus en détail

(SEP) Sclérose en plaques

(SEP) Sclérose en plaques La sclérose en plaques est une maladie neurologique connue depuis le siècle dernier. Les troubles vésico-sphinctériens ont été très longtemps sousestimés et malheureusement pris en considération en phase

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme AFML formation du 4 et 5 mars 2011 Dr Pierre-Charles CHERRIER Dr Anne-Marie JANICKI Définitions L incontinence urinaire est définie, selon l International Continence Society

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie)

INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie) Capacité de gériatrie - Mars 2011 Dr G. Delorme SERVICE D UROLOGIE ET TRANSPLANTATION RENALE CHU BESANCON INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie) Difficile à évaluer avec précision 30% des femmes présentent

Plus en détail

Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS

Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/5 : Une incontinence urinaire permanente chez la femme doit faire évoquer : A - Une incontinence urinaire par urgenturie

Plus en détail

Titre : Terminologie, sémiologie et examen clinique des troubles vésico-sphincteriens

Titre : Terminologie, sémiologie et examen clinique des troubles vésico-sphincteriens DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008 Coordonnateur : Gérard AMARENCO Titre : Terminologie, sémiologie et examen clinique des troubles vésico-sphincteriens

Plus en détail

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Vrai / Faux? L incontinence urinaire est fréquente L incontinence urinaire fait partie du vieillissement normal L incontinence urinaire

Plus en détail

Reconnaître une vessie hyperactive. Insufisamment diagnostiquée et traitée

Reconnaître une vessie hyperactive. Insufisamment diagnostiquée et traitée Reconnaître une vessie hyperactive Insufisamment diagnostiquée et traitée Cher confrère La vessie hyperactive est un trouble qui peut être traité mais qui reste actuellement insuffisamment diagnostiqué.

Plus en détail

Troubles de la continence urinaire et de la miction. J. Moscovici (Toulouse)

Troubles de la continence urinaire et de la miction. J. Moscovici (Toulouse) Troubles de la continence urinaire et de la miction J. Moscovici (Toulouse) DESC 19/09/2012 Introduction Problème quotidien Vaste sujet médico-chirurgical Situations pathologiques variées, le plus souvent

Plus en détail

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations)

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document

Plus en détail

VESSIES NEUROLOGIQUES

VESSIES NEUROLOGIQUES VESSIES NEUROLOGIQUES Dr Vincent Meyer Urologue Centre Hospitalier P. Oudot, Bourgoin Jallieu Miction physiologique Au moment du remplissage vésical : vessie relâchée et sphincter contracté Une fois que

Plus en détail

BILAN URODYNAMIQUE DANS L HYPERACTIVITÉ VÉSICALE

BILAN URODYNAMIQUE DANS L HYPERACTIVITÉ VÉSICALE BILAN URODYNAMIQUE DANS L HYPERACTIVITÉ VÉSICALE 1 Dr Loïc Le Normand CHU Nantes, service Urologie Centre Fédératif de Pelvi-Périnéologie PLAN! Définition de l hyperactivité vésicale! Définition de l hyperactivité

Plus en détail

Hyper-activité vésicale. Comment analyser le symptôme? Ph. Ballanger

Hyper-activité vésicale. Comment analyser le symptôme? Ph. Ballanger Hyper-activité vésicale. Comment analyser le symptôme? Ph. Ballanger Cas clinique Patiente âgée de 56 ans, mère de 2 enfants après accouchements voie basse sans problème. Elle est secrétaire de direction

Plus en détail

Incontinence urinaire chez la femme

Incontinence urinaire chez la femme Incontinence urinaire chez la femme C est une perte involontaire d urine par l urètre. Elle est multifactorielle. Elle retentie sur l activités professionnelles, sociales et psychiques des patientes. Dans

Plus en détail

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson Comprendre la maladie de Parkinson La maladie de Parkinson se définit classiquement par des troubles moteurs. Néanmoins, de nombreux autres symptômes,

Plus en détail

Quelle bandelette sous urétrale pour quelle patiente?

Quelle bandelette sous urétrale pour quelle patiente? Quelle bandelette sous urétrale pour quelle patiente? Xavier Deffieux Service de gynécologie obstétrique Hôpital Antoine Béclère, Clamart Population générale des IUE Meta-analyse 26 essais randomisés 2284

Plus en détail

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Fréquence des complications périnéales du post-partum Les complications périnéales post-natales

Plus en détail

Sclérose en plaques. Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER

Sclérose en plaques. Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER Sclérose en plaques Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER Intervention du samedi 26 juin 2010 Introduction La sclérose

Plus en détail

Le principe d action:

Le principe d action: Le principe d action: D-Mannose ajoutée Le D-mannose passe sous forme inchangée dans la vessie et les voies urinaires, par la circulation sanguine. Le D-mannose et la canneberge se lient ensemble aux fimbrae

Plus en détail

Prise en charge de l incontinence en hôpital de jour : - un bilan adapté aux patients présentant des troubles cognitifs - conseils aux aidants

Prise en charge de l incontinence en hôpital de jour : - un bilan adapté aux patients présentant des troubles cognitifs - conseils aux aidants Prise en charge de l incontinence en hôpital de jour : - un bilan adapté aux patients présentant des troubles cognitifs - conseils aux aidants Angélique SWIERZEWSKI (Aide soignante) Stéphanie TAGLANG,

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DES PERSONNES AGEES

INCONTINENCE URINAIRE DES PERSONNES AGEES INCONTINENCE URINAIRE DES PERSONNES AGEES A..DECAMPS,P.DEHAIL,V.BEAUMATIN Pôle de Gérontologie,Unité SSR GENERALITES «fuites involontaires d urine provenant de la défaillance du système de clôture ou d

Plus en détail

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Texte: Inkontinenscentrum i Västra Götaland Photographie: Kajsa Lundberg Layout: Svensk Information Avez-vous des difficultés à vous

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE. Dr WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX

LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE. Dr WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE Dr WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE 1. DEFINITIONS 2. LE VIEILLISSEMENT URINAIRE 3. L INCONTINENCE

Plus en détail

L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME

L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME EPU PEGASE L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME Mardi 14 septembre 2004 Expert : Dr François OLIVIER Formateur : Dr Marie-Claude LELEUX 2 PLAN ET INTRODUCTION 1) Plan et introduction 2) Pré-test page

Plus en détail

Incontinence urinaire : diagnostic et évaluation. CAS CLINIQUE n 1

Incontinence urinaire : diagnostic et évaluation. CAS CLINIQUE n 1 Incontinence urinaire : diagnostic et évaluation CAS CLINIQUE n 1 Madame TM 45 ans Secrétaire de direc:on Mariée, 2 enfants Dernier accouchement il y a 5 ans Asthme (traité par Ventoline) Deux accouchements

Plus en détail

Troubles Urinaires et AVC Pr. G Robain (gilberte.robain@rth.aphp.fr) Service de MPR, Hôpital Rothschild, 5 rue Santerre 75012, Paris

Troubles Urinaires et AVC Pr. G Robain (gilberte.robain@rth.aphp.fr) Service de MPR, Hôpital Rothschild, 5 rue Santerre 75012, Paris Enseignement National DES de Médecine Physique et de Réadaptation DIU de Rééducation Module : «Dysfonctionnements Pelvi-Périnéaux» Troubles Urinaires et AVC Pr. G Robain (gilberte.robain@rth.aphp.fr) Service

Plus en détail

Rétention urinaire et personnes âgées

Rétention urinaire et personnes âgées Rétention urinaire et personnes âgées Docteur Anne Marie Mathieu Chef de service Hôpital Corentin Celton AP-HP La rétention urinaire complète est une urgence diagnostique et thérapeutique. Risque vital

Plus en détail

Troubles fonctionnels urinaires (TFU) (Faire Ctrl-P pour imprimer)

Troubles fonctionnels urinaires (TFU) (Faire Ctrl-P pour imprimer) Troubles fonctionnels urinaires (TFU) (Faire Ctrl-P pour imprimer) Prise en main rapide Avertissement : Le module Troubles Fonctionnels Urinaires développé sur Episodus est un module d aide au diagnostic,

Plus en détail

Incontinence urinaire : définitions, facteurs étiologiques, physiopathologie, épidémiologie et traitements

Incontinence urinaire : définitions, facteurs étiologiques, physiopathologie, épidémiologie et traitements Incontinence urinaire : définitions, facteurs étiologiques, physiopathologie, épidémiologie et traitements Pr. René Yiou Service d'urologie CHU Henri Mondor rene.yiou@hmn.aphp.fr Tel:01.49.81.25.55 Définition

Plus en détail

L ACQUISATION DU CONTRÔLE MICTIONNEL LES DYSFONCTIONS MICTIONNELLES COURANTES

L ACQUISATION DU CONTRÔLE MICTIONNEL LES DYSFONCTIONS MICTIONNELLES COURANTES L ACQUISATION DU CONTRÔLE MICTIONNEL LES DYSFONCTIONS MICTIONNELLES COURANTES VESSIE AUTOMATIQUE DU NOUVEAU NE VESSIE IMMATURE VESSIE ADULTE L immaturité vésicale Physiologique -UNE REALITE Urodynamique

Plus en détail

Item 121 (Item 341) Troubles de la miction Collège Français des Urologues

Item 121 (Item 341) Troubles de la miction Collège Français des Urologues Item 121 (Item 341) Troubles de la miction Collège Français des Urologues 2014 1 Table des matières 1. Pour comprendre... 3 2. Définition... 3 3. Physiologie... 4 4. Interrogatoire... 4 5. Examen clinique...

Plus en détail

Traiter l incontinence urinaire sans chirurgie ni médication chez les femmes de 60 ans et plus. Observatoire Vieillissement et Société

Traiter l incontinence urinaire sans chirurgie ni médication chez les femmes de 60 ans et plus. Observatoire Vieillissement et Société Traiter l incontinence urinaire sans chirurgie ni médication chez les femmes de 60 ans et plus Observatoire Vieillissement et Société Conférencière Une présentation de: Chantale Dumoulin, PT, PhD. Professeure

Plus en détail

Maladie honteuse. La place de. les incontinences urinaires. Importance du problème. Mythes et réalités

Maladie honteuse. La place de. les incontinences urinaires. Importance du problème. Mythes et réalités Maladie honteuse La place de l anamnèse dans les incontinences urinaires Plus d une femme sur deux reportant des pertes d urine plus d une fois par semaine n en a jamais parlé à son médecin 1 1 Harris

Plus en détail

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel R. MATIS Département de périnéologie du GH-ICL Examen clinique Interrogatoire Manœuvre de Bonney Calendrier Mictionnel Interrogatoire Circonstances

Plus en détail

LES BONNES PRATIQUES

LES BONNES PRATIQUES LES BONNES PRATIQUES DE SOINS EN ÉTABLISSEMENTS D H É B E R G E M E N T POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Direction Générale de la Santé Direction Générale de l Action Sociale Société Française de Gériatrie

Plus en détail

Une méthode d exercice efficace, discrète et facile pour traiter et prévenir l incontinence urinaire à l effort

Une méthode d exercice efficace, discrète et facile pour traiter et prévenir l incontinence urinaire à l effort La rééducation du plancher pelvien avec les cônes vaginaux LadySystem Une méthode d exercice efficace, discrète et facile pour traiter et prévenir l incontinence urinaire à l effort Les renseignements

Plus en détail

Dossier de presse. 1 ère Semaine de la Continence Urinaire

Dossier de presse. 1 ère Semaine de la Continence Urinaire Dossier de presse 1 ère Semaine de la Continence Urinaire Du 22 au 27 mars 2010 Acquérir, dès l enfance, les bons réflexes et préserver la continence tout au long de la vie Introduction La miction, un

Plus en détail

Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013

Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013 Dr Azizi Fatima MG Rabat 11/04/2013 Introduction L anxiété fait partie du registre émotionnel normal de l être humain Le caractère pathologique doit être évalué à partir de critères diagnostiques aussi

Plus en détail

1 - Place de l urgenturie dans l incontinence urinaire p. 4. 2 - La prise en charge médicale de l incontinence urinaire par urgenturie p.

1 - Place de l urgenturie dans l incontinence urinaire p. 4. 2 - La prise en charge médicale de l incontinence urinaire par urgenturie p. SOMMAIRE Introduction 1 - Place de l urgenturie dans l incontinence urinaire p. 4 2 - La prise en charge médicale de l incontinence urinaire par urgenturie p. 7 4 - L urgenturie de l homme : une affaire

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 7 octobre 2009. Date de l'amm (procédure de reconnaissance mutuelle) : 16 août 2004

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 7 octobre 2009. Date de l'amm (procédure de reconnaissance mutuelle) : 16 août 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 7 octobre 2009 VESICARE 5 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP : 365 515-0) VESICARE 10 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP : 365 516-7) Laboratoires ASTELLAS PHARMA SAS solifénacine

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme âgée Généralités Épidémiologie Vieillissement et IU Étiologies Évaluation médicale de l IU et traitement Protocole prise en charge pluridisciplinaire Conclusion 1 Incontinence

Plus en détail

Vous souffrez de fuites urinaires lors de vos activités normales et quotidiennes?

Vous souffrez de fuites urinaires lors de vos activités normales et quotidiennes? Vous souffrez de fuites urinaires lors de vos activités normales et quotidiennes? Cela se produit lorsque vous... Riez? Toussez? Éternuez? Faites de l exercice? Guide sur l incontinence urinaire d effort

Plus en détail

Facteurs favorisants. L âge dans les infections urinaires. L infection urinaire: Recommandations 2009

Facteurs favorisants. L âge dans les infections urinaires. L infection urinaire: Recommandations 2009 Le bon usage des antibiotiques dans les infections urinaires du sujet âgé Dr F. LECOMTE CHIC QUIMPER L infection urinaire: Recommandations 2009 Classification IU simples ou non compliquées (AP) Cystite

Plus en détail

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Club d Echanges en Pelvi-Périnéologie Samedi 4 octobre 2014 Institut Portman Dr philippe FARBOS Service de Radiologie (drs DESCAT, FARBOS, LEVANTAL,

Plus en détail

4.a. incontinence par mictions impérieuses : Instabilité du détrusor (ID)

4.a. incontinence par mictions impérieuses : Instabilité du détrusor (ID) 4. Pharmacothérapie 4.a. incontinence par mictions impérieuses : Instabilité du détrusor (ID) La pratique clinique a démontré l utilité de certains agents pharmacologiques dans les cas de ID. (Force de

Plus en détail

Incontinence urinaire et obésité chez la femme [Obesity and female urinary incontinence].

Incontinence urinaire et obésité chez la femme [Obesity and female urinary incontinence]. Incontinence urinaire et obésité chez la femme [Obesity and female urinary incontinence]. Julie Pommereau-Lathelize, Xavier Fritel To cite this version: Julie Pommereau-Lathelize, Xavier Fritel. Incontinence

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne DEFINITION! Incontinence urinaire (IU) : perte involontaire des urines par l urètre, survenant en dehors de la miction et pouvant

Plus en détail

Hyperactivité vésicale rebelle Définitions et évaluation

Hyperactivité vésicale rebelle Définitions et évaluation Hyperactivité vésicale rebelle Définitions et évaluation Pr. G. Amarenco Service de Rééducation Neurologique et d Explorations Périnéales Hôpital Rothschild AP HP. Unité INSERM U731 UPMC Conflits d intérêt

Plus en détail

LES TROUBLES URINAIRES DU BAS APPAREIL (Dr Béatrice CUZIN, Dr Arnaud SEVENE)

LES TROUBLES URINAIRES DU BAS APPAREIL (Dr Béatrice CUZIN, Dr Arnaud SEVENE) QUAND LA MALADIE EST AU DEVANT DE LA DIFFICULTE SEXUELLE LES TROUBLES URINAIRES DU BAS APPAREIL (Dr Béatrice CUZIN, Dr Arnaud SEVENE) chez la femme Dr Arnaud SEVENE Médecin sexologue, secrétaire général

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours L incontinence urinaire de la femme J.Lansac CHU Tours Définitions IUE= fuite d urines lors d activités physiques, toux éternuement IU par impériosité = Urgenturie = plainte de fuite urinaire involontaire

Plus en détail

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure Troubles périnéaux du post-partum La déchirure T. Linet La déchirure Les risques Entre 2 et 6 % de périnée complet mais TRES sous diagnostiqué car ± rupture du sphincter interne sur périnée semblant intact

Plus en détail

L incontinence urinaire chez la femme

L incontinence urinaire chez la femme Progrès en urologie (2009) 19, 279 284 L incontinence urinaire chez la femme Female urinary incontinence C. Saussine Service d urologie, nouvel hôpital civil, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1,

Plus en détail

INFECTION URINAIRE. DR ELHADJI NDIAYE DIOP Chirurgien-urologue CS DE NDAMATOU

INFECTION URINAIRE. DR ELHADJI NDIAYE DIOP Chirurgien-urologue CS DE NDAMATOU INFECTION URINAIRE DR ELHADJI NDIAYE DIOP Chirurgien-urologue CS DE NDAMATOU I) INTRODUCTION C est un véritable problème de santé publique qui intéresse tous les acteurs. L infection urinaire est un terme

Plus en détail

L incontinence urinaire chez la personne âgée

L incontinence urinaire chez la personne âgée L incontinence urinaire chez la personne âgée Dre Michèle Morin Interniste gériatre Centre d excellence sur le vieillissement de Québec Définition Toute perte d urine involontaire, en quantité suffisante

Plus en détail

Docteur, je perds mes urines!

Docteur, je perds mes urines! Docteur, je perds mes urines! Prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme Docteur Bernd WAGNER Chirurgien urologue Clinique Ste Odile Haguenau INVITATION TELEPHONIQUE DU Dr Berndt WAGNER Cliquez

Plus en détail

De nouvelles pistes pour la prévention de la maladie d Alzheimer «Eude MAPT3»

De nouvelles pistes pour la prévention de la maladie d Alzheimer «Eude MAPT3» Dossier de Presse 12 Novembre 2008 De nouvelles pistes pour la prévention de la maladie d Alzheimer «Eude MAPT3» Contact : Professeur Bruno Vellas Responsable du Pôle Gériatie du CHU de Toulouse et du

Plus en détail

Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire. Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE

Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire. Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Définition L incontinence urinaire est définie par l International Continence Society comme

Plus en détail

Dossier. Question 1 Quel est le diagnostic le plus probable? Question 2 Quel bilan clinique effectuez-vous?

Dossier. Question 1 Quel est le diagnostic le plus probable? Question 2 Quel bilan clinique effectuez-vous? Dossier 1 Monsieur P, 40 ans, consulte pour une baisse d acuité visuelle bilatérale, prédominant à gauche. Dans les antécédents médicochirurgicaux du patient, on note une greffe bipulmonaire il y a 2 ans,

Plus en détail

Situations pratiques dans l HAV urologique. HAV idiopathique. Virginie ROUX CHU de Pointe à pitre

Situations pratiques dans l HAV urologique. HAV idiopathique. Virginie ROUX CHU de Pointe à pitre Situations pratiques dans l HAV urologique HAV idiopathique Virginie ROUX CHU de Pointe à pitre CAS CLINIQUE Julie, 28 ans MC: Syndrome d HAV avec IUU ayant débuté il y a 1 an, de début progressif nécessitant

Plus en détail

Annexe III. Modifications apportees aux rubriques concernees de l information produit

Annexe III. Modifications apportees aux rubriques concernees de l information produit Annexe III Modifications apportees aux rubriques concernees de l information produit Remarque : Ces modifications des rubriques concernées du Résumé des caractéristiques du produit et de la notice sont

Plus en détail

Traitement des symptômes de la Sclérose en Plaques

Traitement des symptômes de la Sclérose en Plaques Traitement des symptômes de la Sclérose en Plaques La spasticité +/- déficit moteur + douleurs, crampes, spasmes Aggravée par toute «épine irritative»: infection urinaire, fécalome, ongle incarné, etc.

Plus en détail

INFECTION URINAIRE ET GROSSESSE

INFECTION URINAIRE ET GROSSESSE INFECTION URINAIRE ET GROSSESSE Dr X.LEGROS Maternité CHU Pointe à Pitre Février 2013 INTRODUCTION Fréquence et gravité Options thérapeutiques restreintes du fait tératogénicité de certains antibiotiques

Plus en détail