commentaires trimestriels

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "commentaires trimestriels"

Transcription

1 commentaires trimestriels Sécuritaire boursier L Europe s est encore retrouvée à l avant plan de la scène économique et financière durant le dernier trimestre de Les problèmes reliés à la perte de contrôle de la dette publique de la Grèce se sont propagés à l Italie et à l Espagne, ce qui a provoqué la grogne des populations de ces deux pays et le départ précipité de leurs dirigeants. Les risques de contagion à d autres États de la zone euro se sont matérialisés, touchant au passage plus durement que prévu la France et l Allemagne et ravivant les craintes d une récession qui pourrait dépasser les frontières européennes. Un ralentissement de la croissance économique se précise dans la plupart des régions du monde, bien que les États Unis semblent faire preuve d un peu plus de vigueur. Dans ces conditions, les bourses demeurent très volatiles, mais elles continuent de progresser lentement, tout en restant à l affût des nouvelles en provenance de l Union européenne. La dégradation des conditions économiques mondiales a eu des répercussions au Canada durant le dernier trimestre. L essoufflement de la demande intérieure et la détérioration du commerce extérieur ont eu des effets néfastes sur la croissance économique du pays et cette situation devrait se poursuivre un certain temps. À l image de plusieurs autres banques centrales, la Banque du Canada a donc maintenu son taux directeur à 1 % et ne prévoit aucune modification de ce côté pour Soutenus par le niveau d incertitude élevé, les marchés obligataires nord américains ont continué de croître au cours des trois derniers mois. Ainsi, l indice obligataire universel DEX s est apprécié de 7,72 % durant cette période. Les obligations de plus long terme ont présenté les meilleures progressions, les titres des gouvernements provinciaux ayant par ailleurs surclassé ceux des sociétés. De façon générale, la détention de fonds de revenu a contribué de manière positive au rendement du portefeuille. Après un mois d octobre plutôt satisfaisant, la bourse canadienne s est repliée en novembre et en décembre. L indice S&P/TSX a conclu le trimestre en hausse de 3,59 %, ce qui lui a permis de limiter son recul pour 2011 à 8,71 %. La performance des trois derniers mois est principalement due au bon rendement des titres des secteurs des produits industriels (15,12 %) et de l énergie (12,03 %). Les technologies de l information et les matériaux ont été les secteurs les plus pénalisants. Dans ce contexte, le Fonds Desjardins Croissance de dividendes a eu un impact bénéfique sur le portefeuille en vertu d un rendement de 6,24 %. Les marchés boursiers américains ont mieux fait que ceux du Canada, malgré un climat politique tendu aux États Unis et d autres facteurs laissant entrevoir des prévisions de croissance modestes pour L indice S&P 500 a clôturé le quatrième trimestre en progression de 9,46 %, en dollars canadiens, terminant ainsi 2011 en hausse de plus de 4,4 %. Le secteur financier a été le plus favorable durant les trois derniers mois, suivi de près par les secteurs des produits industriels et de l énergie. Puisque le portefeuille ne comprend pas de fonds d actions américaines, il n a pu profiter de l augmentation de valeur des titres américains. Les places boursières internationales ont aussi été affectées par la situation en Europe, comme le démontre la faible croissance de 5,45 % de l indice MSCI Monde au dernier trimestre de Les bourses européennes ont été malmenées, l indice MSCI Europe ayant enregistré une progression de 3,23 %. En Asie, l économie japonaise a repris un peu de vigueur sous l impulsion des projets de reconstruction à la suite du séisme de mars dernier, alors qu un ralentissement s est produit en Chine. Grâce à un rendement de 5,94 %, le Fonds Desjardins Actions mondiales toute capitalisation a influencé favorablement le portefeuille. Les placements complémentaires ont également contribué à la progression du portefeuille, en raison de leur rendement de 3,11 %. Au cours du trimestre se terminant le 31 décembre 2011, le rendement du portefeuille Sécuritaire boursier a été influencé par l instabilité observée sur les bourses partout dans le monde. Nos gestionnaires estiment cependant que malgré une croissance économique limitée et le maintien de certaines incertitudes, les marchés boursiers devraient progresser à moyen terme.

2 commentaires trimestriels (suite) Sécuritaire boursier Les Fonds Desjardins sont offerts par Desjardins Cabinet de services financiers inc., un courtier en épargne collective appartenant au Mouvement Desjardins. Les Fonds Desjardins ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n est pas indicatif de leur rendement futur. Les taux de rendement indiqués sont les taux de rendement total annuel composé historiques en date du 31 décembre 2011 qui tiennent compte des fluctuations de la valeur des titres et du réinvestissement de tous les montants distribués mais non des commissions d achat et de rachat, des frais de placement, des frais optionnels ou de l impôt sur le revenu payables par le porteur, lesquels auraient réduit le rendement. Un placement dans un organisme de placement collectif peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d autres frais. Veuillez lire le prospectus simplifié avant d investir.

3 commentaires trimestriels Équilibré revenu L Europe s est encore retrouvée à l avant plan de la scène économique et financière durant le dernier trimestre de Les problèmes reliés à la perte de contrôle de la dette publique de la Grèce se sont propagés à l Italie et à l Espagne, ce qui a provoqué la grogne des populations de ces deux pays et le départ précipité de leurs dirigeants. Les risques de contagion à d autres États de la zone euro se sont matérialisés, touchant au passage plus durement que prévu la France et l Allemagne et ravivant les craintes d une récession qui pourrait dépasser les frontières européennes. Un ralentissement de la croissance économique se précise dans la plupart des régions du monde, bien que les États Unis semblent faire preuve d un peu plus de vigueur. Dans ces conditions, les bourses demeurent très volatiles, mais elles continuent de progresser lentement, tout en restant à l affût des nouvelles en provenance de l Union européenne. La dégradation des conditions économiques mondiales a eu des répercussions au Canada durant le dernier trimestre. L essoufflement de la demande intérieure et la détérioration du commerce extérieur ont eu des effets néfastes sur la croissance économique du pays et cette situation devrait se poursuivre un certain temps. À l image de plusieurs autres banques centrales, la Banque du Canada a donc maintenu son taux directeur à 1 % et ne prévoit aucune modification de ce côté pour Soutenus par le niveau d incertitude élevé, les marchés obligataires nord américains ont continué de croître au cours des trois derniers mois. Ainsi, l indice obligataire universel DEX s est apprécié de 7,72 % durant cette période. Les obligations de plus long terme ont présenté les meilleures progressions, les titres des gouvernements provinciaux ayant par ailleurs surclassé ceux des sociétés. De façon générale, la détention de fonds de revenu a contribué de manière positive au rendement du portefeuille. Après un mois d octobre plutôt satisfaisant, la bourse canadienne s est repliée en novembre et en décembre. L indice S&P/TSX a conclu le trimestre en hausse de 3,59 %, ce qui lui a permis de limiter son recul pour 2011 à 8,71 %. La performance des trois derniers mois est principalement due au bon rendement des titres des secteurs des produits industriels (15,12 %) et de l énergie (12,03 %). Les technologies de l information et les matériaux ont été les secteurs les plus pénalisants. Dans ce contexte, le Fonds Desjardins Croissance de dividendes a eu un impact bénéfique sur le portefeuille en vertu d un rendement de 6,24 %. Les marchés boursiers américains ont mieux fait que ceux du Canada, malgré un climat politique tendu aux États Unis et d autres facteurs laissant entrevoir des prévisions de croissance modestes pour L indice S&P 500 a clôturé le quatrième trimestre en progression de 9,46 %, en dollars canadiens, terminant ainsi 2011 en hausse de plus de 4,4 %. Le secteur financier a été le plus favorable durant les trois derniers mois, suivi de près par les secteurs des produits industriels et de l énergie. Puisque le portefeuille ne comprend pas de fonds d actions américaines, il n a pu profiter de l augmentation de valeur des titres américains. Les places boursières internationales ont aussi été affectées par la situation en Europe, comme le démontre la faible croissance de 5,45 % de l indice MSCI Monde au dernier trimestre de Les bourses européennes ont été malmenées, l indice MSCI Europe ayant enregistré une progression de 3,23 %. En Asie, l économie japonaise a repris un peu de vigueur sous l impulsion des projets de reconstruction à la suite du séisme de mars dernier, alors qu un ralentissement s est produit en Chine. Grâce à un rendement de 5,94 %, le Fonds Desjardins Actions mondiales toute capitalisation a influencé favorablement le portefeuille. Les placements complémentaires ont également contribué à la progression du portefeuille, en raison de leur rendement de 3,11 %. Au cours du trimestre se terminant le 31 décembre 2011, le rendement du portefeuille Équilibré revenu a été influencé par l instabilité observée sur les bourses partout dans le monde. Nos gestionnaires estiment cependant que malgré une croissance économique limitée et le maintien de certaines incertitudes, les marchés boursiers devraient progresser à moyen terme.

4 commentaires trimestriels (suite) Équilibré revenu Les Fonds Desjardins sont offerts par Desjardins Cabinet de services financiers inc., un courtier en épargne collective appartenant au Mouvement Desjardins. Les Fonds Desjardins ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n est pas indicatif de leur rendement futur. Les taux de rendement indiqués sont les taux de rendement total annuel composé historiques en date du 31 décembre 2011 qui tiennent compte des fluctuations de la valeur des titres et du réinvestissement de tous les montants distribués mais non des commissions d achat et de rachat, des frais de placement, des frais optionnels ou de l impôt sur le revenu payables par le porteur, lesquels auraient réduit le rendement. Un placement dans un organisme de placement collectif peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d autres frais. Veuillez lire le prospectus simplifié avant d investir.

5 commentaires trimestriels Équilibré croissance L Europe s est encore retrouvée à l avant plan de la scène économique et financière durant le dernier trimestre de Les problèmes reliés à la perte de contrôle de la dette publique de la Grèce se sont propagés à l Italie et à l Espagne, ce qui a provoqué la grogne des populations de ces deux pays et le départ précipité de leurs dirigeants. Les risques de contagion à d autres États de la zone euro se sont matérialisés, touchant au passage plus durement que prévu la France et l Allemagne et ravivant les craintes d une récession qui pourrait dépasser les frontières européennes. Un ralentissement de la croissance économique se précise dans la plupart des régions du monde, bien que les États Unis semblent faire preuve d un peu plus de vigueur. Dans ces conditions, les bourses demeurent très volatiles, mais elles continuent de progresser lentement, tout en restant à l affût des nouvelles en provenance de l Union européenne. La dégradation des conditions économiques mondiales a eu des répercussions au Canada durant le dernier trimestre. L essoufflement de la demande intérieure et la détérioration du commerce extérieur ont eu des effets néfastes sur la croissance économique du pays et cette situation devrait se poursuivre un certain temps. À l image de plusieurs autres banques centrales, la Banque du Canada a donc maintenu son taux directeur à 1 % et ne prévoit aucune modification de ce côté pour Soutenus par le niveau d incertitude élevé, les marchés obligataires nord américains ont continué de croître au cours des trois derniers mois. Ainsi, l indice obligataire universel DEX s est apprécié de 7,72 % durant cette période. Les obligations de plus long terme ont présenté les meilleures progressions, les titres des gouvernements provinciaux ayant par ailleurs surclassé ceux des sociétés. De façon générale, la détention de fonds de revenu a contribué de manière positive au rendement du portefeuille. Après un mois d octobre plutôt satisfaisant, la bourse canadienne s est repliée en novembre et en décembre. L indice S&P/TSX a conclu le trimestre en hausse de 3,59 %, ce qui lui a permis de limiter son recul pour 2011 à 8,71 %. La performance des trois derniers mois est principalement due au bon rendement des titres des secteurs des produits industriels (15,12 %) et de l énergie (12,03 %). Les technologies de l information et les matériaux ont été les secteurs les plus pénalisants. Dans ce contexte, le Fonds Desjardins Croissance de dividendes a eu un impact bénéfique sur le portefeuille en vertu d un rendement de 6,24 %. Les marchés boursiers américains ont mieux fait que ceux du Canada, malgré un climat politique tendu aux États Unis et d autres facteurs laissant entrevoir des prévisions de croissance modestes pour L indice S&P 500 a clôturé le quatrième trimestre en progression de 9,46 %, en dollars canadiens, terminant ainsi 2011 en hausse de plus de 4,4 %. Le secteur financier a été le plus favorable durant les trois derniers mois, suivi de près par les secteurs des produits industriels et de l énergie. Puisque le portefeuille ne comprend pas de fonds d actions américaines, il n a pu profiter de l augmentation de valeur des titres américains. Les places boursières internationales ont aussi été affectées par la situation en Europe, comme le démontre la faible croissance de 5,45 % de l indice MSCI Monde au dernier trimestre de Les bourses européennes ont été malmenées, l indice MSCI Europe ayant enregistré une progression de 3,23 %. En Asie, l économie japonaise a repris un peu de vigueur sous l impulsion des projets de reconstruction à la suite du séisme de mars dernier, alors qu un ralentissement s est produit en Chine. Grâce à un rendement de 5,94 %, le Fonds Desjardins Actions mondiales toute capitalisation a influencé favorablement le portefeuille. Les placements complémentaires ont également contribué à la progression du portefeuille, en raison de leur rendement de 3,11 %. Au cours du trimestre se terminant le 31 décembre 2011, le rendement du portefeuille Équilibré croissance a été influencé par l instabilité observée sur les bourses partout dans le monde. Nos gestionnaires estiment cependant que malgré une croissance économique limitée et le maintien de certaines incertitudes, les marchés boursiers devraient progresser à moyen terme.

6 commentaires trimestriels (suite) Équilibré croissance Les Fonds Desjardins sont offerts par Desjardins Cabinet de services financiers inc., un courtier en épargne collective appartenant au Mouvement Desjardins. Les Fonds Desjardins ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n est pas indicatif de leur rendement futur. Les taux de rendement indiqués sont les taux de rendement total annuel composé historiques en date du 31 décembre 2011 qui tiennent compte des fluctuations de la valeur des titres et du réinvestissement de tous les montants distribués mais non des commissions d achat et de rachat, des frais de placement, des frais optionnels ou de l impôt sur le revenu payables par le porteur, lesquels auraient réduit le rendement. Un placement dans un organisme de placement collectif peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d autres frais. Veuillez lire le prospectus simplifié avant d investir.

7 commentaires trimestriels Croissance L Europe s est encore retrouvée à l avant plan de la scène économique et financière durant le dernier trimestre de Les problèmes reliés à la perte de contrôle de la dette publique de la Grèce se sont propagés à l Italie et à l Espagne, ce qui a provoqué la grogne des populations de ces deux pays et le départ précipité de leurs dirigeants. Les risques de contagion à d autres États de la zone euro se sont matérialisés, touchant au passage plus durement que prévu la France et l Allemagne et ravivant les craintes d une récession qui pourrait dépasser les frontières européennes. Un ralentissement de la croissance économique se précise dans la plupart des régions du monde, bien que les États Unis semblent faire preuve d un peu plus de vigueur. Dans ces conditions, les bourses demeurent très volatiles, mais elles continuent de progresser lentement, tout en restant à l affût des nouvelles en provenance de l Union européenne. La dégradation des conditions économiques mondiales a eu des répercussions au Canada durant le dernier trimestre. L essoufflement de la demande intérieure et la détérioration du commerce extérieur ont eu des effets néfastes sur la croissance économique du pays et cette situation devrait se poursuivre un certain temps. À l image de plusieurs autres banques centrales, la Banque du Canada a donc maintenu son taux directeur à 1 % et ne prévoit aucune modification de ce côté pour Soutenus par le niveau d incertitude élevé, les marchés obligataires nord américains ont continué de croître au cours des trois derniers mois. Ainsi, l indice obligataire universel DEX s est apprécié de 7,72 % durant cette période. Les obligations de plus long terme ont présenté les meilleures progressions, les titres des gouvernements provinciaux ayant par ailleurs surclassé ceux des sociétés. De façon générale, la détention de fonds de revenu a contribué de manière positive au rendement du portefeuille. Après un mois d octobre plutôt satisfaisant, la bourse canadienne s est repliée en novembre et en décembre. L indice S&P/TSX a conclu le trimestre en hausse de 3,59 %, ce qui lui a permis de limiter son recul pour 2011 à 8,71 %. La performance des trois derniers mois est principalement due au bon rendement des titres des secteurs des produits industriels (15,12 %) et de l énergie (12,03 %). Les technologies de l information et les matériaux ont été les secteurs les plus pénalisants. Dans ce contexte, le Fonds Desjardins Croissance de dividendes a eu un impact bénéfique sur le portefeuille en vertu d un rendement de 6,24 %. Les marchés boursiers américains ont mieux fait que ceux du Canada, malgré un climat politique tendu aux États Unis et d autres facteurs laissant entrevoir des prévisions de croissance modestes pour L indice S&P 500 a clôturé le quatrième trimestre en progression de 9,46 %, en dollars canadiens, terminant ainsi 2011 en hausse de plus de 4,4 %. Le secteur financier a été le plus favorable durant les trois derniers mois, suivi de près par les secteurs des produits industriels et de l énergie. Puisque le portefeuille ne comprend pas de fonds d actions américaines, il n a pu profiter de l augmentation de valeur des titres américains. Les places boursières internationales ont aussi été affectées par la situation en Europe, comme le démontre la faible croissance de 5,45 % de l indice MSCI Monde au dernier trimestre de Les bourses européennes ont été malmenées, l indice MSCI Europe ayant enregistré une progression de 3,23 %. En Asie, l économie japonaise a repris un peu de vigueur sous l impulsion des projets de reconstruction à la suite du séisme de mars dernier, alors qu un ralentissement s est produit en Chine. Grâce à un rendement de 5,94 %, le Fonds Desjardins Actions mondiales toute capitalisation a influencé favorablement le portefeuille. Les placements complémentaires ont également contribué à la progression du portefeuille, en raison de leur rendement de 3,11 %. Au cours du trimestre se terminant le 31 décembre 2011, le rendement du portefeuille Croissance a été influencé par l instabilité observée sur les bourses partout dans le monde. Nos gestionnaires estiment cependant que malgré une croissance économique limitée et le maintien de certaines incertitudes, les marchés boursiers devraient progresser à moyen terme.

8 commentaires trimestriels (suite) Croissance Les Fonds Desjardins sont offerts par Desjardins Cabinet de services financiers inc., un courtier en épargne collective appartenant au Mouvement Desjardins. Les Fonds Desjardins ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n est pas indicatif de leur rendement futur. Les taux de rendement indiqués sont les taux de rendement total annuel composé historiques en date du 31 décembre 2011 qui tiennent compte des fluctuations de la valeur des titres et du réinvestissement de tous les montants distribués mais non des commissions d achat et de rachat, des frais de placement, des frais optionnels ou de l impôt sur le revenu payables par le porteur, lesquels auraient réduit le rendement. Un placement dans un organisme de placement collectif peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d autres frais. Veuillez lire le prospectus simplifié avant d investir.

9 commentaires trimestriels Croissance élevée L Europe s est encore retrouvée à l avant plan de la scène économique et financière durant le dernier trimestre de Les problèmes reliés à la perte de contrôle de la dette publique de la Grèce se sont propagés à l Italie et à l Espagne, ce qui a provoqué la grogne des populations de ces deux pays et le départ précipité de leurs dirigeants. Les risques de contagion à d autres États de la zone euro se sont matérialisés, touchant au passage plus durement que prévu la France et l Allemagne et ravivant les craintes d une récession qui pourrait dépasser les frontières européennes. Un ralentissement de la croissance économique se précise dans la plupart des régions du monde, bien que les États Unis semblent faire preuve d un peu plus de vigueur. Dans ces conditions, les bourses demeurent très volatiles, mais elles continuent de progresser lentement, tout en restant à l affût des nouvelles en provenance de l Union européenne. La dégradation des conditions économiques mondiales a eu des répercussions au Canada durant le dernier trimestre. L essoufflement de la demande intérieure et la détérioration du commerce extérieur ont eu des effets néfastes sur la croissance économique du pays et cette situation devrait se poursuivre un certain temps. À l image de plusieurs autres banques centrales, la Banque du Canada a donc maintenu son taux directeur à 1 % et ne prévoit aucune modification de ce côté pour Soutenus par le niveau d incertitude élevé, les marchés obligataires nord américains ont continué de croître au cours des trois derniers mois. Ainsi, l indice obligataire universel DEX s est apprécié de 7,72 % durant cette période. Les obligations de plus long terme ont présenté les meilleures progressions, les titres des gouvernements provinciaux ayant par ailleurs surclassé ceux des sociétés. De façon générale, la détention de fonds de revenu a contribué de manière positive au rendement du portefeuille. Après un mois d octobre plutôt satisfaisant, la bourse canadienne s est repliée en novembre et en décembre. L indice S&P/TSX a conclu le trimestre en hausse de 3,59 %, ce qui lui a permis de limiter son recul pour 2011 à 8,71 %. La performance des trois derniers mois est principalement due au bon rendement des titres des secteurs des produits industriels (15,12 %) et de l énergie (12,03 %). Les technologies de l information et les matériaux ont été les secteurs les plus pénalisants. Dans ce contexte, le Fonds Desjardins Croissance de dividendes a eu un impact bénéfique sur le portefeuille en vertu d un rendement de 6,24 %. Les marchés boursiers américains ont mieux fait que ceux du Canada, malgré un climat politique tendu aux États Unis et d autres facteurs laissant entrevoir des prévisions de croissance modestes pour L indice S&P 500 a clôturé le quatrième trimestre en progression de 9,46 %, en dollars canadiens, terminant ainsi 2011 en hausse de plus de 4,4 %. Le secteur financier a été le plus favorable durant les trois derniers mois, suivi de près par les secteurs des produits industriels et de l énergie. Puisque le portefeuille ne comprend pas de fonds d actions américaines, il n a pu profiter de l augmentation de valeur des titres américains. Les places boursières internationales ont aussi été affectées par la situation en Europe, comme le démontre la faible croissance de 5,45 % de l indice MSCI Monde au dernier trimestre de Les bourses européennes ont été malmenées, l indice MSCI Europe ayant enregistré une progression de 3,23 %. En Asie, l économie japonaise a repris un peu de vigueur sous l impulsion des projets de reconstruction à la suite du séisme de mars dernier, alors qu un ralentissement s est produit en Chine. Grâce à un rendement de 5,94 %, le Fonds Desjardins Actions mondiales toute capitalisation a influencé favorablement le portefeuille. Les placements complémentaires ont également contribué à la progression du portefeuille, en raison de leur rendement de 3,11 %. Au cours du trimestre se terminant le 31 décembre 2011, le rendement du portefeuille Croissance élevée a été influencé par l instabilité observée sur les bourses partout dans le monde. Nos gestionnaires estiment cependant que malgré une croissance économique limitée et le maintien de certaines incertitudes, les marchés boursiers devraient progresser à moyen terme.

10 commentaires trimestriels (suite) Croissance élevée Les Fonds Desjardins sont offerts par Desjardins Cabinet de services financiers inc., un courtier en épargne collective appartenant au Mouvement Desjardins. Les Fonds Desjardins ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n est pas indicatif de leur rendement futur. Les taux de rendement indiqués sont les taux de rendement total annuel composé historiques en date du 31 décembre 2011 qui tiennent compte des fluctuations de la valeur des titres et du réinvestissement de tous les montants distribués mais non des commissions d achat et de rachat, des frais de placement, des frais optionnels ou de l impôt sur le revenu payables par le porteur, lesquels auraient réduit le rendement. Un placement dans un organisme de placement collectif peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d autres frais. Veuillez lire le prospectus simplifié avant d investir.

11 commentaires trimestriels Croissance maximale L Europe s est encore retrouvée à l avant plan de la scène économique et financière durant le dernier trimestre de Les problèmes reliés à la perte de contrôle de la dette publique de la Grèce se sont propagés à l Italie et à l Espagne, ce qui a provoqué la grogne des populations de ces deux pays et le départ précipité de leurs dirigeants. Les risques de contagion à d autres États de la zone euro se sont matérialisés, touchant au passage plus durement que prévu la France et l Allemagne et ravivant les craintes d une récession qui pourrait dépasser les frontières européennes. Un ralentissement de la croissance économique se précise dans la plupart des régions du monde, bien que les États Unis semblent faire preuve d un peu plus de vigueur. Dans ces conditions, les bourses demeurent très volatiles, mais elles continuent de progresser lentement, tout en restant à l affût des nouvelles en provenance de l Union européenne. La dégradation des conditions économiques mondiales a eu des répercussions au Canada durant le dernier trimestre. L essoufflement de la demande intérieure et la détérioration du commerce extérieur ont eu des effets néfastes sur la croissance économique du pays et cette situation devrait se poursuivre un certain temps. À l image de plusieurs autres banques centrales, la Banque du Canada a donc maintenu son taux directeur à 1 % et ne prévoit aucune modification de ce côté pour Soutenus par le niveau d incertitude élevé, les marchés obligataires nord américains ont continué de croître au cours des trois derniers mois. Ainsi, l indice obligataire universel DEX s est apprécié de 7,72 % durant cette période. Les obligations de plus long terme ont présenté les meilleures progressions, les titres des gouvernements provinciaux ayant par ailleurs surclassé ceux des sociétés. De façon générale, la détention de fonds de revenu a contribué de manière positive au rendement du portefeuille. Après un mois d octobre plutôt satisfaisant, la bourse canadienne s est repliée en novembre et en décembre. L indice S&P/TSX a conclu le trimestre en hausse de 3,59 %, ce qui lui a permis de limiter son recul pour 2011 à 8,71 %. La performance des trois derniers mois est principalement due au bon rendement des titres des secteurs des produits industriels (15,12 %) et de l énergie (12,03 %). Les technologies de l information et les matériaux ont été les secteurs les plus pénalisants. Dans ce contexte, le Fonds Desjardins Croissance de dividendes a eu un impact bénéfique sur le portefeuille en vertu d un rendement de 6,24 %. Les marchés boursiers américains ont mieux fait que ceux du Canada, malgré un climat politique tendu aux États Unis et d autres facteurs laissant entrevoir des prévisions de croissance modestes pour L indice S&P 500 a clôturé le quatrième trimestre en progression de 9,46 %, en dollars canadiens, terminant ainsi 2011 en hausse de plus de 4,4 %. Le secteur financier a été le plus favorable durant les trois derniers mois, suivi de près par les secteurs des produits industriels et de l énergie. Puisque le portefeuille ne comprend pas de fonds d actions américaines, il n a pu profiter de l augmentation de valeur des titres américains. Les places boursières internationales ont aussi été affectées par la situation en Europe, comme le démontre la faible croissance de 5,45 % de l indice MSCI Monde au dernier trimestre de Les bourses européennes ont été malmenées, l indice MSCI Europe ayant enregistré une progression de 3,23 %. En Asie, l économie japonaise a repris un peu de vigueur sous l impulsion des projets de reconstruction à la suite du séisme de mars dernier, alors qu un ralentissement s est produit en Chine. Grâce à un rendement de 5,94 %, le Fonds Desjardins Actions mondiales toute capitalisation a influencé favorablement le portefeuille. Les placements complémentaires ont également contribué à la progression du portefeuille, en raison de leur rendement de 3,11 %. Au cours du trimestre se terminant le 31 décembre 2011, le rendement du portefeuille Croissance maximale a été influencé par l instabilité observée sur les bourses partout dans le monde. Nos gestionnaires estiment cependant que malgré une croissance économique limitée et le maintien de certaines incertitudes, les marchés boursiers devraient progresser à moyen terme.

12 commentaires trimestriels (suite) Croissance maximale Les Fonds Desjardins sont offerts par Desjardins Cabinet de services financiers inc., un courtier en épargne collective appartenant au Mouvement Desjardins. Les Fonds Desjardins ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n est pas indicatif de leur rendement futur. Les taux de rendement indiqués sont les taux de rendement total annuel composé historiques en date du 31 décembre 2011 qui tiennent compte des fluctuations de la valeur des titres et du réinvestissement de tous les montants distribués mais non des commissions d achat et de rachat, des frais de placement, des frais optionnels ou de l impôt sur le revenu payables par le porteur, lesquels auraient réduit le rendement. Un placement dans un organisme de placement collectif peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d autres frais. Veuillez lire le prospectus simplifié avant d investir.

Investir à long terme

Investir à long terme BMO Gestion mondiale d actifs Fonds d investissement Investir à long terme Conservez vos placements et réalisez vos objectifs Concentrez-vous sur l ENSEMBLE de la situation Le choix des bons placements

Plus en détail

Fonds d investissement Tangerine

Fonds d investissement Tangerine Fonds d investissement Tangerine Prospectus simplifié Portefeuille Tangerine revenu équilibré Portefeuille Tangerine équilibré Portefeuille Tangerine croissance équilibrée Portefeuille Tangerine croissance

Plus en détail

LE GUIDE DE L INVESTISSEUR

LE GUIDE DE L INVESTISSEUR LE GUIDE DE L INVESTISSEUR Nous avons élaboré un guide des principes de base en investissement. Si vous les comprenez bien et les respectez, vous obtiendrez plus de succès dans vos investissements et par

Plus en détail

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE Un seul investissement, tout le raffinement que vous recherchez Vous menez une vie active, riche de projets que vous souhaitez réaliser. Vous

Plus en détail

LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE

LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE BIENVENUE DANS UN RÉGIME DE RETRAITE À NUL AUTRE PAREIL LE REER COLLECTIF FÉRIQUE EN BREF En vertu d une entente avec Gestion FÉRIQUE, votre employeur

Plus en détail

FONDS D ACTIONS BAROMETER DISCIPLINED LEADERSHIP

FONDS D ACTIONS BAROMETER DISCIPLINED LEADERSHIP RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS Pour le semestre clos le 30 juin 2015 FONDS D ACTIONS BAROMETER DISCIPLINED LEADERSHIP BAROMETER CAPITAL MANAGEMENT INC. VOTRE GESTION DE

Plus en détail

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines 5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines Avec toute la volatilité qui règne sur les marchés ces derniers temps, nombreux sont les investisseurs qui cherchent à diversifier leur portefeuille.

Plus en détail

Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements

Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements INVESTIR Foire aux questions Contexte et foire aux questions Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements Mise en contexte Placements Banque Nationale inc.

Plus en détail

Fonds IA Clarington mondial de croissance et de revenu (le «Fonds»)

Fonds IA Clarington mondial de croissance et de revenu (le «Fonds») Placements IA Clarington inc. Prospectus simplifié Le 23 septembre 2014 Offre de parts de série A, de série F, de série F5, de série I, de série L, de série L5 et de série T5 du Fonds IA Clarington mondial

Plus en détail

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005 Rapport des vérificateurs Au conseil d administration de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Compte du régime de pension de la Gendarmerie royale du Canada Nous avons vérifié

Plus en détail

Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques

Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques Je ne caractériserais pas la récente correction du marché comme «une dégringolade». Il semble

Plus en détail

OPTIMAXMD. GUIDE DU PRODUIT Assurance vie permanente avec participation L avenir commence dès aujourd hui RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

OPTIMAXMD. GUIDE DU PRODUIT Assurance vie permanente avec participation L avenir commence dès aujourd hui RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS OPTIMAXMD GUIDE DU PRODUIT Assurance vie permanente avec participation L avenir commence dès aujourd hui RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS FAITS SAILLANTS Options de primes Optimax 100 Optimax 20 primes Options

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIÉ LE 7 MAI 2014

PROSPECTUS SIMPLIFIÉ LE 7 MAI 2014 LE 7 MAI 2014 PROSPECTUS SIMPLIFIÉ Fonds de revenu Fonds Desjardins Revenu à taux variable (parts de catégories A, I, C et F) Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité de

Plus en détail

FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie. 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2

FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie. 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2 FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2 13-09-27 17:26 LES PORTEFEUILLES DIAPASON Plus qu une solution pour vos placements Vous avez des obligations

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

Fonds d investissement RÉA II Natcan Inc. Avril 2010

Fonds d investissement RÉA II Natcan Inc. Avril 2010 Fonds d investissement RÉA II Natcan Inc. Avril 2010 Christian Cyr, CFA Premier vice-président actions de petite capitalisation ccyr@natcan.com Marc Lecavalier, CFA, M.Sc. Vice-président adjoint actions

Plus en détail

Fonds Fidelity Revenu élevé tactique Devises neutres

Fonds Fidelity Revenu élevé tactique Devises neutres Fonds Fidelity Revenu élevé tactique Devises neutres Rapport semestriel de la direction sur le rendement du Fonds 30 septembre 2014 Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs Certaines parties de

Plus en détail

Rapport de Russell sur la gestion active

Rapport de Russell sur la gestion active FÉVRIER 2015 La chute des prix du pétrole entraîne la plus importante variation des rendements des gestionnaires depuis 2008 : au Canada 65 % des gestionnaires canadiens à grande capitalisation ont devancé

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Perspectives économiques 2013-2014

Perspectives économiques 2013-2014 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2013-2014 L amélioration de l économie atténuée par l incertitude politique Prix du pétrole:

Plus en détail

Mettez les FNB à profit pour vos clients

Mettez les FNB à profit pour vos clients Mettez les FNB à profit pour vos clients Table des matières 2 Que sont les FNB? 4 Avantages potentiels des FNB 5 Comparaison des FNB et des fonds communs de placement 6 Comment les FNB fonctionnent-ils?

Plus en détail

BILLETS DE DÉPÔT ÉQUILIBRE MONDIAL PLUS RBC INVESTISSEMENTS MANUVIE

BILLETS DE DÉPÔT ÉQUILIBRE MONDIAL PLUS RBC INVESTISSEMENTS MANUVIE BILLETS DE DÉPÔT ÉQUILIBRE MONDIAL PLUS RBC INVESTISSEMENTS MANUVIE Une protection du capital, une participation au marché boursier et des gestionnaires de placements de première catégorie Séries 7, 8

Plus en détail

FONDS DE L AVENIR DE LA SANB INC. RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE

FONDS DE L AVENIR DE LA SANB INC. RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE FONDS DE L AVENIR DE LA SANB INC. RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE PLACEMENT ET DE GESTION Adopté le 26 septembre 2009 1 RÈGLEMENT ADMINISTRATIF RÉGISSANT LES POLITIQUES DE PLACEMENT

Plus en détail

Une rente sans rachat des engagements (aussi connue sous le nom «buy-in») vise à transférer

Une rente sans rachat des engagements (aussi connue sous le nom «buy-in») vise à transférer Solutions PD Parez au risque Rente sans rachat des engagements (Assurente MC ) Transfert des risques pour régimes sous-provisionnés Une rente sans rachat des engagements (aussi connue sous le nom «buy-in»)

Plus en détail

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 FIRST ASSET REIT INCOME FUND Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 Fonds : First Asset REIT Income Fund Titres :, Période

Plus en détail

Placements IA Clarington inc. Prospectus simplifié

Placements IA Clarington inc. Prospectus simplifié Placements IA Clarington inc. Prospectus simplifié Le 23 juin 2015 Offre de parts ou d actions de série A, de série B, de série DA, de série DF, de série E, de série E4, de série E5, de série E6, de série

Plus en détail

Demande d adhésion instruction. Rente épargne CELI T086 (05-2015)

Demande d adhésion instruction. Rente épargne CELI T086 (05-2015) Demande d adhésion instruction Rente épargne CELI T086 (05-2015) Demande d adhésion instruction Rente épargne CELI Est-ce un nouveau client? Oui Si oui, remplir la section Identification du preneur Non

Plus en détail

Cinq stratégies pour faire face aux marchés difficiles

Cinq stratégies pour faire face aux marchés difficiles Quand les marchés sont volatils, il est tout à fait normal de s inquiéter de l incidence sur votre portefeuille. Et quand vous vous inquiétez, vous voulez agir. Cinq stratégies pour faire face aux marchés

Plus en détail

L INVESTISSEMENT JOUE À «CASH-CASH»

L INVESTISSEMENT JOUE À «CASH-CASH» 193-202.qxp 09/11/2004 17:19 Page 193 L INVESTISSEMENT JOUE À «CASH-CASH» Département analyse et prévision de l OFCE La rentabilité des entreprises s'est nettement redressée en 2003 et 2004. Amorcée aux

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires POUR DIFFUSION : À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À PUBLICATION Courants contraires La baisse

Plus en détail

Bulletin trimestriel sur les marchés T1 2015

Bulletin trimestriel sur les marchés T1 2015 Bulletin trimestriel sur les marchés T1 2015 Message du chef de la direction des placements Je suis heureux de présenter la première édition du Bulletin trimestriel sur les marchés. Remplaçant notre publication

Plus en détail

LE COMITÉ D INVESTISSEMENT DE LA GESTION PRIVÉE

LE COMITÉ D INVESTISSEMENT DE LA GESTION PRIVÉE DE LA GESTION PRIVÉE COMPTE RENDU DAVID DESOLNEUX DIRECTEUR DE LA GESTION SCÉNARIO ÉCONOMIQUE ACTIVITÉS La croissance économique redémarre, portée par les pays développés. Aux Etats-Unis, après une croissance

Plus en détail

Rapport annuel 2014 AVRIL 2015. Renseignements financiers au 31 décembre 2014 FONDS DE PLACEMENT GARANTI DSF

Rapport annuel 2014 AVRIL 2015. Renseignements financiers au 31 décembre 2014 FONDS DE PLACEMENT GARANTI DSF FONDS DE PLACEMENT GARANTI DSF AVRIL 2015 Rapport annuel 2014 Renseignements financiers au 31 décembre 2014 Les Fonds de placement garanti DSF sont établis par Desjardins Sécurité financière, compagnie

Plus en détail

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue!

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Boussole Juin 2015 Divergence des indicateurs avancés Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Les règles du placement financier - Partie III Votre patrimoine,

Plus en détail

Prospérer dans un contexte de faibles taux

Prospérer dans un contexte de faibles taux LEADERSHIP DE LA PENSÉE perspectives AGF Prospérer dans un contexte de faibles taux Comment ajouter de la valeur dans ce contexte difficile pour les titres à revenu fixe Par David Stonehouse, B. Sc. Eng.,

Plus en détail

GENERALI INVESTMENTS EUROPE GF FIDELITE FR0010113894 15 juin 2015

GENERALI INVESTMENTS EUROPE GF FIDELITE FR0010113894 15 juin 2015 Sur la période 11 mai 2015 au 10 juin 2015, la performance du fonds est en retrait de -1.04% par rapport à son indicateur de référence*. Néanmoins, depuis le début d année, GF Fidélité surperforme son

Plus en détail

Bilan. Marchés émergents et faible volatilité. Gestion de Placements TD BULLETIN À L'INTENTION DES CONSULTANTS DANS CE NUMÉRO

Bilan. Marchés émergents et faible volatilité. Gestion de Placements TD BULLETIN À L'INTENTION DES CONSULTANTS DANS CE NUMÉRO Gestion de Placements TD À L'INTENTION DES CONSULTANTS Automne 2012 DANS CE NUMÉRO Marchés émergents et faible ité... 1 Étape importante pour le Fonds de base canadien en gestion commune d obligations

Plus en détail

PROSPECTUS COMPLET PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE

PROSPECTUS COMPLET PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE PROSPECTUS COMPLET OPCVM conforme aux normes européennes PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE Présentation succincte : Dénomination : Forme juridique : Compartiments/nourricier : Société de gestion

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

METTEZ DU GÉNIE DANS VOS FINANCES AVEC LES FONDS FÉRIQUE. Offerts aux ingénieurs et diplômés en génie, à leurs familles et à leurs entreprises

METTEZ DU GÉNIE DANS VOS FINANCES AVEC LES FONDS FÉRIQUE. Offerts aux ingénieurs et diplômés en génie, à leurs familles et à leurs entreprises METTEZ DU GÉNIE DANS VOS FINANCES AVEC LES FONDS Offerts aux ingénieurs et diplômés en génie, à leurs familles et à leurs entreprises BIENVENUE CHEZ. BIENVENUE CHEZ VOUS. constitue une approche différente

Plus en détail

L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA

L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA États financiers trimestriels de L OFFICE D INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Trimestre terminé le L'OFFICE D'INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA État des résultats Trimestre Trimestre

Plus en détail

Prospectus simplifié en date du 1 avril 2014 LE FONDS D INVESTISSEMENT RÉA II FIERA CAPITAL INC.

Prospectus simplifié en date du 1 avril 2014 LE FONDS D INVESTISSEMENT RÉA II FIERA CAPITAL INC. Prospectus simplifié en date du 1 avril 2014 LE FONDS D INVESTISSEMENT RÉA II FIERA CAPITAL INC. Actions de catégorie A série 2014, classes Conseillers, Investisseurs et F et Actions de catégorie A séries

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIÉ LE 30 JUIN 2015. Fonds de biens immobiliers Investors. offrant des parts de fonds communs de placement

PROSPECTUS SIMPLIFIÉ LE 30 JUIN 2015. Fonds de biens immobiliers Investors. offrant des parts de fonds communs de placement PROSPECTUS SIMPLIFIÉ LE 30 JUIN 2015 Fonds de biens immobiliers Investors offrant des parts de fonds communs de placement 1 Prospectus simplifié du Fonds de biens immobiliers Investors offrant des parts

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

offre distinction pour les membres de l ajbm

offre distinction pour les membres de l ajbm offre distinction pour les membres de l ajbm L offre Distinction, à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier de vous offrir, en tant que membre de l Association du Jeune Barreau de Montréal, des

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux

6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux 6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux En 2013, on prévoit que les dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux atteindront 138,3

Plus en détail

L instabilité politique en Ukraine et en Grèce sont aussi des éléments qui peuvent continuer à perturber les marchés.

L instabilité politique en Ukraine et en Grèce sont aussi des éléments qui peuvent continuer à perturber les marchés. L année 2014 s achève, pour l indice boursier français, au niveau où elle a commencé, le CAC 40 a perdu - 0,5% sur l année, l indice européen (l Eurostoxx 50) a lui gagné + 2,82%, alors que l indice américain

Plus en détail

Épargne et placements. Les comptes d investissement La Capitale. Guide du conseiller en sécurité financière

Épargne et placements. Les comptes d investissement La Capitale. Guide du conseiller en sécurité financière Épargne et placements Les comptes d investissement La Capitale Guide du conseiller en sécurité financière Table des matières 1 Fiche technique 2 Les avantages des comptes d investissement La Capitale 3

Plus en détail

Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel

Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel 3 Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel Rendements revenus au risque, de stables et de gains en capital Mai 2015 1 6 5 2 2 de 0 1 2 3 4 5 6 7 8 Rendement Marchés émergents

Plus en détail

Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002.

Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002. Pour plus d information, veuillez communiquer avec le service des relations publiques de Vanguard en composant le 610-669-5002. COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA DIVERSIFICATION DE SIX FNB VANGUARD D ACTIONS INTERNATIONALES

Plus en détail

Fonds Jantzi RBC. Investissement. Des choix socialement responsables pour votre portefeuille de placements

Fonds Jantzi RBC. Investissement. Des choix socialement responsables pour votre portefeuille de placements Investissement Pour plus de renseignements sur les fonds Jantzi RBC, veuillez vous adresser à votre conseiller ou visiter www.rbc.com/jantzifonds Fonds Jantzi RBC Des choix socialement responsables pour

Plus en détail

Offrant des parts de catégorie Ordinaire et de catégorie Gestion

Offrant des parts de catégorie Ordinaire et de catégorie Gestion PROSPECTUS SIMPLIFIÉ DATÉ DU 10 MARS 2014 Offrant des parts de catégorie Ordinaire et de catégorie Gestion Les Fonds COTE 100 Fonds COTE 100 Premier Fonds COTE 100 US Fonds COTE 100 EXCEL (parts de catégorie

Plus en détail

Option de souscription en dollars américains

Option de souscription en dollars américains Option de souscription en dollars américains Qu il s agisse de fonds d actions canadiennes, américaines ou étrangères, de fonds de titres à revenu ou de fonds équilibrés, Fonds communs Manuvie est heureuse

Plus en détail

2015 et l investissement en actions : la prise de risque est-elle justifiée?

2015 et l investissement en actions : la prise de risque est-elle justifiée? Flash Stratégie Janvier 2015 2015 et l investissement en actions : la prise de risque est-elle justifiée? Jean Borjeix Paris, le 20 janvier 2015 Dans ce document nous allons tout d abord rapprocher nos

Plus en détail

À l intention des actionnaires éventuels en France

À l intention des actionnaires éventuels en France Aucune commission des valeurs mobilières ni aucune autorité similaire ne s est prononcée sur la qualité de ces parts ni n a examiné la présente notice d offre; toute personne qui donne à entendre le contraire

Plus en détail

Fonds Assurance Retraite du contrat BNP Paribas Avenir Retraite Données au 31 décembre 2014. Communication à caractère publicitaire

Fonds Assurance Retraite du contrat BNP Paribas Avenir Retraite Données au 31 décembre 2014. Communication à caractère publicitaire Fonds Assurance Retraite BNP Paribas Avenir Retraite Données au 31 décembre 2014 Communication à caractère publicitaire Le contrat BNP Paribas Avenir Retraite est géré par Cardif Assurance Vie avec un

Plus en détail

La Banque nationale suisse surprend les marchés

La Banque nationale suisse surprend les marchés La Banque nationale suisse surprend les marchés 16 janvier 2015 Faits saillants États-Unis : baisse décevante des ventes au détail en décembre. États-Unis : les prix de l essence font diminuer l inflation,

Plus en détail

Formulaire d'opérations automatiques

Formulaire d'opérations automatiques Formulaire d'opérations automatiques Veuillez choisir la ou les options dont vous souhaitez convenir. Le montant total minimum pour chaque transaction automatique est de 100 $ 1 Veuillez préciser le type

Plus en détail

Les Fonds mutuels Fiera Capital

Les Fonds mutuels Fiera Capital Les Fonds mutuels Fiera Capital Prospectus simplifié FIERA CAPITAL FONDS D OBLIGATIONS (parts de catégories A, B, F et O) FIERA CAPITAL FONDS ÉQUILIBRÉ (parts de catégories A, AV, B, F, FV et O) FIERA

Plus en détail

BÂTISSEUR DE LONG TERME

BÂTISSEUR DE LONG TERME 2012 BÂTISSEUR DE LONG TERME 2 L ANNÉE 2012 EN BREF 6 MESSAGE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL 8 MESSAGE DU PRÉSIDENT ET CHEF DE LA DIRECTION 11 NOS CLIENTS, LES DÉPOSANTS 17 RAPPORT DE GESTION 18 Contexte macroéconomique

Plus en détail

Situation financière des ménages au Québec et en Ontario

Situation financière des ménages au Québec et en Ontario avril Situation financière des ménages au et en Au cours des cinq dernières années, les Études économiques ont publié quelques analyses approfondies sur l endettement des ménages au. Un diagnostic sur

Plus en détail

Formulaire d inscription Compte FRR fonds communs de placement

Formulaire d inscription Compte FRR fonds communs de placement Important : 1. Remplir tous les champs du Formulaire d inscription au. 2. Signer, dater et retourner le formulaire dûment rempli à : Fonds d investissement Tangerine Limitée, 3389, av Steeles E, Toronto,

Plus en détail

COMMENTAIRE LES CANADIENS SONT-ILS PRÉPARÉS À UNE HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT? Services économiques TD

COMMENTAIRE LES CANADIENS SONT-ILS PRÉPARÉS À UNE HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT? Services économiques TD COMMENTAIRE Services économiques TD mai LES CANADIENS SONT-ILS PRÉPARÉS À UNE HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT? Faits saillants Le fait que la Banque du Canada ait récemment indiqué que les taux d intérêt pourraient

Plus en détail

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant 1 Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices RBC Votre employeur a

Plus en détail

Letko, Brosseau & Associés Inc.

Letko, Brosseau & Associés Inc. Letko, Brosseau & Associés Inc. Perspectives sur la conjoncture économique et les marchés financiers Letko, Brosseau & Associés Inc. 1800 avenue McGill College Bureau 2510 Montréal, Québec H3A 3J6 Canada

Plus en détail

Stratégie de vente d options d achat couvertes

Stratégie de vente d options d achat couvertes Stratégie de vente d options d achat couvertes La stratégie de vente d options d achat couvertes, également connue sous le nom de stratégie d achat-vente, est mise en œuvre par la vente d un contrat d

Plus en détail

GOODMAN & COMPANY, INVESTMENT COUNSEL MC INC. SOCIÉTÉ DE FONDS MONDIAUX DUNDEE. Catégorie de ressources mondiales Dundee. Prospectus simplifié

GOODMAN & COMPANY, INVESTMENT COUNSEL MC INC. SOCIÉTÉ DE FONDS MONDIAUX DUNDEE. Catégorie de ressources mondiales Dundee. Prospectus simplifié Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité de ces actions et toute personne qui donne à entendre le contraire commet une infraction. GOODMAN & COMPANY, INVESTMENT COUNSEL MC

Plus en détail

A PLUS FINANCE FONDS DE FONDS

A PLUS FINANCE FONDS DE FONDS FINANCE FONDS DE FONDS A PLUS DYNAMIQUE A PLUS PATRIMOINE A PLUS TALENTS A PLUS OBLIGATIONS RAPPORT DE AU 30-06-2015 COMMENTAIRE DE 1 er SEMESTRE 2015 Le premier semestre 2015 a été caractérisé par le

Plus en détail

DORVAL FLEXIBLE MONDE

DORVAL FLEXIBLE MONDE DORVAL FLEXIBLE MONDE Rapport de gestion 2014 Catégorie : Diversifié International/Gestion flexible Objectif de gestion : L objectif de gestion consiste à participer à la hausse des marchés de taux et

Plus en détail

Fonds communs de placement de la HSBC

Fonds communs de placement de la HSBC Fonds communs de placement de la HSBC Prospectus simplifié Le 25 juin 2015 Offre de parts de série investisseurs, de série conseillers, de série privilèges, de série gestionnaires et de série institutions

Plus en détail

Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux

Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux 7 avril Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux La crise de 9 a eu des conséquences néfastes pour

Plus en détail

RAPPORT SEMESTRIEL. ACER ACTIONS S1 au 30.06.2013. Acer Finance Société de Gestion agrément AMF n GP-95009

RAPPORT SEMESTRIEL. ACER ACTIONS S1 au 30.06.2013. Acer Finance Société de Gestion agrément AMF n GP-95009 RAPPORT SEMESTRIEL ACER ACTIONS S1 au 30.06.2013 Acer Finance Société de Gestion agrément AMF n GP-95009 8 rue Danielle Casanova 75002 Paris Tel: +33(0)1.44.55.02.10 / Fax: +33(0)1.44.55.02.20 acerfinance@acerfinance.com

Plus en détail

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais En vigueur à compter du 6 octobre 2014 En tant que client de Pro-Investisseurs MD CIBC, vous avez accepté de payer certains frais selon les types

Plus en détail

S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur :

S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur : S ENRICHIR AVEC L ARGENT DES AUTRES! (Prêt investissement) Le rêve de plusieurs est de devenir entrepreneur : Avoir un commerce : Avoir un immeuble à revenus : mais cela sous-entend aussi gérer des troubles,

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 29 juillet 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,56 $ avec un ratio combiné de 91,6 %.

Plus en détail

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable PARVEST World Agriculture a été lancé le 2 avril 2008. Le compartiment a été lancé par activation de sa part N, au prix initial

Plus en détail

Nouvelles et opinions

Nouvelles et opinions Publications Nouvelles et opinions Volume 12 numéro 3 Mars 2015 Dans ce numéro 1 Modifications au règlement fédéral sur les pensions 3 La baisse de la solvabilité des régimes de retraite pourrait avoir

Plus en détail

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande N o 11 626 X au catalogue N o 018 ISSN 1927-5048 ISBN 978-1-100-99873-2 Document analytique Aperçus économiques La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande par Komal Bobal, Lydia Couture

Plus en détail

Catégorie Fidelity Services financiers mondiaux de la Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Fidelity Services financiers mondiaux de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Fidelity Services financiers mondiaux de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Rapport semestriel de la direction sur le rendement du Fonds 31 mai 2015 Mise en garde à l égard des énoncés

Plus en détail

G&R Europe Distribution 5

G&R Europe Distribution 5 G&R Europe Distribution 5 Instrument financier émis par Natixis, véhicule d émission de droit français, détenu et garanti par Natixis (Moody s : A2 ; Standard & Poor s : A au 6 mai 2014) dont l investisseur

Plus en détail

SHARE DU COMPARTIMENT SHARE JAPAN

SHARE DU COMPARTIMENT SHARE JAPAN SHARE (ci-après la «Société») Société d Investissement à Capital Variable Siège social : 12, rue Eugène Ruppert, L-2453 Luxembourg R.C.S. Luxembourg N B 28.744 AVIS AUX ACTIONNAIRES DU COMPARTIMENT SHARE

Plus en détail

ING Turbos. Faible impact de la volatilité. Evolution simple du prix

ING Turbos. Faible impact de la volatilité. Evolution simple du prix ING Turbos Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Les Turbos sont émis par ING Bank N.V. et sont soumis au risque de défaut de l émetteur. ING Turbos ING a lancé les Turbos

Plus en détail

Manuel de référence Options sur devises

Manuel de référence Options sur devises Manuel de référence Options sur devises Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX TMX Select Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique de Montréal Titres à

Plus en détail

Examiner les risques. Guinness Asset Management

Examiner les risques. Guinness Asset Management Examiner les risques Guinness Asset Management offre des produits d investissement à des investisseurs professionnels et privés. Ces produits comprennent : des compartiments de type ouvert et investissant

Plus en détail

Fonds Capital Group actions internationales MS (Canada)

Fonds Capital Group actions internationales MS (Canada) Rapport semestriel de la période close le 30 juin 2015 Comprenant le rapport de la direction sur le rendement du Fonds Fonds Capital Group actions internationales MS (Canada) Table des matières 1 Analyse

Plus en détail

TARGET ACTION GDF SUEZ

TARGET ACTION GDF SUEZ TARGET ACTION GDF SUEZ NOVEMBRE 2014 Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance 1 Durée d investissement conseillée : 8 ans (hors cas de remboursement automatique

Plus en détail

Notice annuelle. Fonds d obligations mondiales tactique $ US Banque Nationale. Datée du 23 mars 2015

Notice annuelle. Fonds d obligations mondiales tactique $ US Banque Nationale. Datée du 23 mars 2015 Notice annuelle Datée du 23 mars 2015 Parts de la Série Conseillers, de la Série F et de la Série O Fonds d obligations mondiales tactique $ US Banque Nationale AUCUNE AUTORITÉ EN VALEURS MOBILIÈRES NE

Plus en détail

Fonds Banque Nationale

Fonds Banque Nationale Fonds Titres de la Série Investisseurs (à moins d indication contraire) et titres de Série Conseillers, Série F, Série Institutionnelle, Série M, Série O, Série R, Série F5, Série T5, Série T, Série E

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015 Propulsés par l expérience client Rapport de gestion intermédiaire Au 30 juin 2015 Faits saillants trimestriels 3 Commentaires préalables au rapport de gestion

Plus en détail

QUELLE DOIT ÊTRE L AMPLEUR DE LA CONSOLIDATION BUDGÉTAIRE POUR RAMENER LA DETTE À UN NIVEAU PRUDENT?

QUELLE DOIT ÊTRE L AMPLEUR DE LA CONSOLIDATION BUDGÉTAIRE POUR RAMENER LA DETTE À UN NIVEAU PRUDENT? Pour citer ce document, merci d utiliser la référence suivante : OCDE (2012), «Quelle doit être l ampleur de la consolidation budgétaire pour ramener la dette à un niveau prudent?», Note de politique économique

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 2 novembre 2011 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 0,97 $ attribuable aux résultats en assurance

Plus en détail

Prospectus simplifié. Décembre 2011. Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois à compartiments multiples

Prospectus simplifié. Décembre 2011. Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois à compartiments multiples VISA 2012/82078-1283-0-PS L'apposition du visa ne peut en aucun cas servir d'argument de publicité Luxembourg, le 2012-01-11 Commission de Surveillance du Secteur Financier Prospectus simplifié Décembre

Plus en détail

p s den Titres de créance de droit français présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance(1).

p s den Titres de créance de droit français présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance(1). p s den 1 / 12 Titres de créance de droit français présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance(1). ériode de commercialisation : du 18 mai au 17 juillet 2015. La commercialisation

Plus en détail

OPTIMAXMD. Assurance vie permanente avec participation. Faites fructifier votre argent

OPTIMAXMD. Assurance vie permanente avec participation. Faites fructifier votre argent OPTIMAXMD Assurance vie permanente avec participation Faites fructifier votre argent VOUS AVEZ BESOIN D ASSURANCE Tout le monde a besoin d assurance, mais le monde de l assurance peut paraître très complexe

Plus en détail

Deuxième trimestre 2015

Deuxième trimestre 2015 Deuxième trimestre 2015 Contenu Perspectives économiques mondiales Perspectives sur les catégories d'actif Paul English, MBA, CFA vice-président principal, Placements Tara Proper, CFA vice-présidente adjointe,

Plus en détail

Pour fins d'illustration seulement. Rapport préparé pour M. Albert Client et Mme Louise Client

Pour fins d'illustration seulement. Rapport préparé pour M. Albert Client et Mme Louise Client Rapport préparé pour M. Albert Client et Mme Louise Client Préparé par Charles M. Courtier Conseiller ÉlémentsPatrimoine Téléphone: 123-456-7890 Courriel: cmcourtier@email.com Date: 2014-07-17 INTRODUCTION

Plus en détail

Formation continue des conseillers

Formation continue des conseillers Connaissance continue formation éducation en ligne participation Assurance-vie avec participation Objectifs d apprentissage Après avoir terminé ce cours, vous pourrez : Expliquer ce qu est l assurance-vie

Plus en détail