L accueil en établissement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L accueil en établissement"

Transcription

1 I VOLET 3 L accueil en établissement Article L du CASF, Article L du code de l action sociale et des familles 1. Définition Toute personne âgée de 65 ans, ou de plus de 60 ans reconnue inapte au travail, peut bénéficier d une prise en charge des frais de séjour en établissement d hébergement par le Département, au titre de l aide sociale, lorsque ses ressources, additionnées de la participation de ses obligés alimentaires, sont insuffisantes. 2. Conditions d admission Condition d âge Etre âgé de plus de 65 ans ou avoir plus de 60 ans à la condition d être reconnu inapte au travail. Condition de résidence et de nationalité Etre de nationalité française Etre de nationalité étrangère et posséder un titre de séjour en cours de validité Condition de ressources Ne pas disposer de ressources suffisantes, seul(e) ou avec la participation de ses obligés alimentaires, pour couvrir les frais de son hébergement 3. Dans quels établissements? Il s agit des structures d accueil habilitées, par le Président du Conseil général, à recevoir des bénéficiaires de l aide sociale : - En établissement hébergeant des personnes âgées, de type établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ; - En unité de soins de longue durée (USLD) ; - En logement foyer. Règlement Départemental d Aide Sociale du Nord Page 1/6

2 Toutefois, le Département peut participer selon les règles applicables en établissement habilité, aux frais de séjour d une personne âgée dans un établissement non habilité à l aide sociale, lorsque l intéressé y a séjourné, à titre payant, pendant une durée de cinq ans et lorsque ses ressources et celles de ses obligés alimentaires ne lui permettent plus d assurer son entretien. 4. Procédure d admission Procédure de droit commun Demande La demande d aide sociale, qu il s agisse d une première demande ou d un renouvellement, est à déposer auprès du Centre Communal ou Intercommunal d Action Sociale (CCAS) du lieu de résidence du demandeur ou à défaut à la mairie de résidence de l intéressé(e). L auteur de la demande est la personne qui postule au bénéfice de l aide sociale. Si le bénéficiaire est incapable, la demande est formulée par son représentant légal. Pièces justificatives à fournir Le C.C.A.S constitue un dossier et le transmet complet, dans le mois du dépôt de la demande, avec son avis, au Président du Conseil général. Le dossier d aide sociale doit contenir les pièces et précisions énumérées dans la fiche «pièces justificatives» de ce volet, pour ce qui concerne le demandeur et, le cas échéant, les personnes qui composent le foyer fiscal ainsi que les obligés alimentaires. Si le dossier est incomplet, les services départementaux demandent les pièces manquantes au C.C.A.S avec copie au demandeur ou à son représentant légal. Lorsque le dossier est complet, les services départementaux procèdent à l instruction de la demande. Instruction Les demandes sont transmises par le C.C.A.S, dans le mois de leur dépôt, au Président du Conseil général. Les services départementaux vérifient l ensemble des pièces constitutives du dossier et les conditions d attribution. Le Président du Conseil général se prononce sur l admission et le montant de la contribution de l intéressé(e) à ses frais d hébergement. Il propose le montant des contributions des obligés alimentaires et les dates de début et de fin de prise en charge. Règlement Départemental d Aide Sociale du Nord Page 2/6

3 Décision La décision du Président du Conseil général est notifiée : - Au demandeur ou, le cas échéant, à son représentant légal ; - Aux personnes tenues à l obligation alimentaire. Le Président du Conseil général informe le directeur de l établissement, le maire de la commune de résidence du demandeur, et le cas échéant, le Président du CCAS où la demande a été déposée, de toute décision d admission ou de refus d admission à l aide sociale, ainsi que de suspension, de révision ou de répétition d indu. Date d effet La prise en charge des frais d hébergement peut prendre effet à compter du jour d entrée dans l établissement, si la demande a été déposée dans les 2 mois suivant ce jour. Ce délai peut être prolongé une fois dans la limite de 2 mois par le Président du Conseil général. Si la demande est faite plus de quatre mois après la date d entrée en établissement, la prise en charge se fait le 1 er jour de la quinzaine qui suit la date de dépôt du dossier au CCAS. Admission d urgence L article L du CASF prévoit une procédure d admission en urgence à l aide sociale lorsque le demandeur est privé brusquement de l assistance nécessaire à son maintien au domicile. L admission en urgence est prononcée selon les modalités et conditions prévues à la fiche «La procédure d urgence» (Cf. Fiche Annexe «La procédure d urgence). 5. Modalités financières Participation du bénéficiaire aux frais d hébergement La personne âgée accueillie en établissement social ou médico social au titre de l aide sociale doit s acquitter elle-même de sa contribution à ses frais de séjour auprès de l établissement. Montant de la participation et minimum de ressources La participation de la personne âgée, lorsque le placement comporte l entretien complet est égale à 90% de ses ressources, sans que la somme minimale qui lui est laissée soit inférieure au 1/100 ème du montant annuel des prestations minimales de vieillesse arrondi à l euro le plus proche. Lorsque le placement ne comporte pas l ensemble de l entretien de la personne âgée (logement-foyerrestaurant), l arrêté fixant le prix de journée de l établissement détermine la somme au-delà de laquelle est opéré le prélèvement de 90% des ressources du bénéficiaire. Règlement Départemental d Aide Sociale du Nord Page 3/6

4 Ressources prises en compte L allocation Logement (AL) et l Allocation Personnalisée au Logement (APL) sont perçues par l établissement qui les reverse intégralement au Département du Nord. Les charges déductibles Les personnes âgées admises au bénéfice de l aide sociale départementale sont autorisées à déduire de leur participation à leurs frais d hébergement, certaines dépenses, selon les conditions et modalités concernant la participation au frais d aide sociale. Dans le Département du Nord, une somme forfaitaire est laissée à disposition des personnes âgées, bénéficiaires des frais de placement, pour leur permettre d acquitter certaines dépenses : - cotisation à un régime complémentaire d assurance maladie - Frais de tutelle pour les personnes âgées protégées Situation du conjoint resté à domicile Lorsque la personne âgée a un conjoint restant au domicile et dépourvu de ressources personnelles, il lui est versé une somme fixée par le Président du Conseil général, qui ne peut être inférieure au minimum vieillesse ou Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (A.S.P.A.). Participation des obligés alimentaires La prise en charge des frais d hébergement des personnes âgées par l aide sociale départementale est subsidiaire par rapport aux ressources du demandeur, augmentées des contributions des ses obligés alimentaires. En application de l article L du code de l action sociale et des familles, le Président du Conseil général doit tenir compte des créances alimentaires lors de la demande d admission. En vertu du droit civil, les personnes tenues à l obligation alimentaires sont : Le conjoint (devoir de secours) Les enfants Les petits enfants Les gendres et belles filles Les personnes tenues à l obligation alimentaire sont donc amenées à indiquer l aide qu elles peuvent allouer au demandeur et sinon à apporter la preuve de leur impossibilité de couvrir la totalité des frais de séjour du bénéficiaire. L'examen du dossier et des justificatifs produits par les personnes tenues à l'obligation alimentaire permet au Président du Conseil général d'effectuer une proposition de répartition du montant global de la dette alimentaire entre les débiteurs d'aliments. Règlement Départemental d Aide Sociale du Nord Page 4/6

5 Modalités de facturation en cas d absence des personnes hébergées et en cas d hospitalisation Les absences pour convenances personnelles Le tarif hébergement est pris en charge en intégralité les 72 premières heures d absence. Au-delà de ces 72 premières heures, et dans la limite de 35 jours d absence (soit 5 semaines) dans l année civile, aucune facturation ne sera établie à l adresse du Département. En contrepartie, aucune participation ne sera réclamée aux bénéficiaires pendant ces absences. Les absences pour fin de semaines ou moins de 72 heures Pour toute absence pour convenances personnelles, non liée à une hospitalisation et n excédant pas 72 heures, le prix de journée est dû par la personne admise au titre de l aide sociale, conformément aux dispositions du CASF. Ces absences donnent lieu au paiement du tarif hébergement complet par le Département. Les ressources des bénéficiaires sont récupérées. Les absences pour hospitalisations Le tarif hébergement est pris en charge en intégralité les 72 premières heures d absence. Au-delà, et ce pendant 21 jours consécutifs, le Département assure le paiement du prix de journée hébergement, déduction faite du forfait journalier hospitalier. Durant cette période, l établissement continue de reverser au Département les ressources de la personne hébergée. Au-delà du 24ème jour consécutif d absence pour hospitalisation, la prise en charge par l aide sociale sera suspendue. Le résident conservera l intégralité de ses ressources. Prise en charge du tarif dépendance (GIR 5 6) L aide sociale à l hébergement à vocation à prendre en charge le tarif dépendance GIR Contrôle et Récupération Les recours en récupération Recours contre le bénéficiaire revenu à meilleure fortune Le retour à meilleure fortune s'entend d'un élément nouveau améliorant la situation du bénéficiaire de l'aide sociale. En cas de retour à meilleure fortune du bénéficiaire de l'aide sociale (ex. : remariage, héritage ), le Président du Conseil général pourra exercer le recours à hauteur de la valeur des biens nouvellement acquis afin de récupérer les sommes versées jusque là. La continuité de la prise en charge de l'aide sociale par le Département sera examinée dans le même temps. Règlement Départemental d Aide Sociale du Nord Page 5/6

6 Recours contre la succession du bénéficiaire Le recours contre la succession du bénéficiaire s'exerce contre le patrimoine laissé par le bénéficiaire de l'aide sociale à son décès ; il est exercé dans la limite de l'actif net successoral. Recours contre donataire Le "donataire" est celui qui a reçu une donation. Le recours contre donataire est exercé contre celui qui a reçu une donation effectuée par le bénéficiaire de l'aide sociale ("donateur"). Ce recours s'exerce jusqu'à concurrence de la valeur des biens donnés par le bénéficiaire de l'aide sociale, appréciée au jour de l'introduction du recours. Il peut être exercé lorsque la donation est intervenue postérieurement à la demande d'aide sociale, ou lorsque la donation est intervenue dans les dix ans qui ont précédé l'ouverture des droits à l'aide sociale. Recours contre légataire Le "légataire" est celui qui bénéficie de biens issus d'une succession en vertu des dispositions d'un testament. Le recours s'exercera contre le légataire désigné par le bénéficiaire de l'aide sociale, à son décès, dans la limite de la valeur des biens légués, appréciée au jour de l ouverture de la succession. Cas de l'assurance-vie Un contrat d'assurance-vie est un contrat entre un particulier et un assureur, au profit d'un tiers désigné comme étant le bénéficiaire de cette assurance-vie (qui peut être le souscripteur lui-même). En cas de souscription d'un contrat d'assurance-vie dans les mêmes délais que pour le recours sur donation (voir plus haut), le Président du Conseil général se réserve le droit de requalifier le contrat en legs particulier et de procéder à la récupération des montants correspondants. Règlement Départemental d Aide Sociale du Nord Page 6/6

L accueil en établissement

L accueil en établissement I VOLET 3 L accueil en établissement Article L 344-5-1 du CASF, Article L. 242-4 du CASF, Article L. 131-3 du CASF 1. Définition Toute personne handicapée dont l état de santé nécessite un placement en

Plus en détail

L accueil familial en faveur des Personnes agées

L accueil familial en faveur des Personnes agées I VOLET 3 L accueil familial en faveur des Personnes agées 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux personnes âgées. Il contribue

Plus en détail

Article L. 231-1 du C.A.S.F, article L.111-2 du CASF

Article L. 231-1 du C.A.S.F, article L.111-2 du CASF I VOLET 3 L aide ménagère Article L. 231-1 du C.A.S.F, article L.111-2 du CASF 1. Définition Les personnes âgées à domicile ou hébergées en foyers logements peuvent demander la prise en charge de leurs

Plus en détail

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux

Plus en détail

LES FRAIS D HEBERGEMENT EN EHPAD PERSONNES AGEES

LES FRAIS D HEBERGEMENT EN EHPAD PERSONNES AGEES LES FRAIS D HEBERGEMENT EN EHPAD PERSONNES AGEES CONDITIONS GENERALES Age : art. L 113-1 du CASF Toute personne âgée de 65 ans ou 60 ans en cas d inaptitude, peut bénéficier de l Aide Sociale pour la prise

Plus en détail

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015 Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015 PREAMBULE LES PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L AIDE SOCIALE Le Règlement départemental

Plus en détail

- 4 - L aide ménagère

- 4 - L aide ménagère - 4 - L aide ménagère Règlement départemental d aide sociale 2007 - Personnes handicapées - Personnes âgées 49 LES 4 4 - L aide ménagère. Dispositions générales. Article 1.1 Objectifs. L aide ménagère

Plus en détail

L AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES PERSONNES HANDICAPEES

L AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES PERSONNES HANDICAPEES L AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES PERSONNES HANDICAPEES Chapitre I L admission à l aide sociale aux personnes âgées personnes handicapées I Les conditions générales d admission à l aide sociale La résidence

Plus en détail

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES C6 L aide sociale à l hébergement en établissement Références Code de l Action Sociale et des Familles Art. L 113-1 Art. L 131-1 à L 131-7 Art. L 132-1 et suivants Art. L 231-4 à L 231-6 Art. R 131-1 et

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR POUR UNE PREMIERE DEMANDE D AIDE SOCIALE

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR POUR UNE PREMIERE DEMANDE D AIDE SOCIALE LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR POUR UNE PREMIERE DEMANDE D AIDE SOCIALE Ci-dessous les documents nécessaires pour une demande d aide sociale à l hébergement Au verso les documents nécessaires pour une demande

Plus en détail

F I C H E 57: L A RÉCUPÉRATION DES CRÉANCES D AIDE SOC I ALE

F I C H E 57: L A RÉCUPÉRATION DES CRÉANCES D AIDE SOC I ALE F I C H E 57: L A RÉCUPÉRATION DES CRÉANCES D AIDE SOC I ALE Code de l action sociale et des familles Articles L 132-8 et suivant Articles L 132-9 R 132-13 à R 132-16 Article L 344-5 Article L 351-1 Code

Plus en détail

Fiche synthétique sur la procédure d'aide sociale légale. Principes généraux de l'aide sociale légale aux personnes âgées

Fiche synthétique sur la procédure d'aide sociale légale. Principes généraux de l'aide sociale légale aux personnes âgées Fiche synthétique sur la procédure d'aide sociale légale Si vos revenus ne vous permettent pas de couvrir la totalité des frais d'hébergement en maison de retraite (EHPAD), le coût des prestations d'aide

Plus en détail

Fiche 18 : L aide sociale à l hébergement

Fiche 18 : L aide sociale à l hébergement Fiche 18 : L aide sociale à l hébergement Références juridiques Code de l Action Sociale et des Familles: Article L 131-3 sur l admission d urgence Article L 231-4 et suivants concernant les modalités

Plus en détail

LES FRAIS D HEBERGEMENT POUR PERSONNES HANDICAPEES

LES FRAIS D HEBERGEMENT POUR PERSONNES HANDICAPEES LES FRAIS D HEBERGEMENT POUR PERSONNES HANDICAPEES DEFINITION Les frais de placement d une personne adulte handicapée dans un établissement correspondant à son état peuvent être pris en charge par l aide

Plus en détail

CHAPITRE II LES PERSONNES HANDICAPÉES EN ÉTABLISSEMENT ET SERVICE SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL

CHAPITRE II LES PERSONNES HANDICAPÉES EN ÉTABLISSEMENT ET SERVICE SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL CHAPITRE II LES PERSONNES HANDICAPÉES EN ÉTABLISSEMENT ET SERVICE SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL Les frais d hébergement et d entretien sont à la charge : à titre principal, de l'intéressé lui-même sans toutefois

Plus en détail

LES PERSONNES HANDICAPÉES

LES PERSONNES HANDICAPÉES LES PERSONNES HANDICAPÉES - 1 - Hébergement et accompagnement de la personne handicapée Règlement départemental d aide sociale 2007 - Personnes handicapées - Personnes âgées 25 LES 1 1 - Hébergement et

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION PIECES A FOURNIR

DOSSIER D ADMISSION PIECES A FOURNIR DOSSIER D ADMISSION PIECES A FOURNIR Pour rappel : pièces (photocopies) à fournir telles que mentionnées dans le Dossier Unique d Admission : Dernier avis d imposition ou de non-imposition Justificatifs

Plus en détail

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES ET PERSONNES HANDICAPEES

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES ET PERSONNES HANDICAPEES C11 Hébergement par un accueillant familial à titre onéreux : Financement de l accueil Nature de la prestation : Références : Prestations légales pour le financement du coût de l'accueil familial : Décret

Plus en détail

LES PERSONNES HANDICAPÉES

LES PERSONNES HANDICAPÉES LES PERSONNES HANDICAPÉES - 1 - Hébergement et accompagnement de la personne handicapée Règlement départemental d aide sociale 2007 - Personnes handicapées - Personnes âgées 25 LES 1 1 - Hébergement et

Plus en détail

Audrey THOMAS Juriste Unapei Chargée du droit de l aide sociale et des ressources des personnes handicapées adultes

Audrey THOMAS Juriste Unapei Chargée du droit de l aide sociale et des ressources des personnes handicapées adultes Aide sociale : de l admission à la récupération 5 juin 2010 Audrey THOMAS Juriste Unapei Chargée du droit de l aide sociale et des ressources des personnes handicapées adultes Aide sociale : de l admission

Plus en détail

L aide sociale Personnes âgées Personnes handicapées

L aide sociale Personnes âgées Personnes handicapées CONSEIL GÉNÉRAL DE LA HAUTE-GARONNE SOLIDAIRE QUI que vous soyez L aide sociale Personnes âgées Personnes handicapées L aide sociale recouvre un large champ de solidarités mises en œuvre en Haute- Garonne

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE CONVENTION RELATIVE AUX MODALITES DE FINANCEMENT

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE CONVENTION RELATIVE AUX MODALITES DE FINANCEMENT CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE CONVENTION RELATIVE AUX MODALITES DE FINANCEMENT Envoi Préfecture AU : TITRE 17/02/2015 DE L AIDE SOCIALE DEPARTEMENTALE Réception Préfet : 17/02/2015 ENTRE Le Département

Plus en détail

Références. Conditions d admission (en plus des conditions générales d admission à l aide sociale) :

Références. Conditions d admission (en plus des conditions générales d admission à l aide sociale) : C14 Allocation compensatrice tierce personne (ACTP) Depuis la mise en œuvre au 01/01/2006 de la loi du 11 février 2005 instaurant la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) remplaçant l Allocation

Plus en détail

- 7 - L allocation Frais de transport

- 7 - L allocation Frais de transport - 7 - L allocation Frais de transport 91 Règlement départemental d aide sociale 2007 - Enfance et famille TITRE 1 7 - L allocation frais de transport. Définition et objectifs de l allocation pour frais

Plus en détail

PROCEDURE D ADMISSION A L AIDE SOCIALE DES PERSONNES AGEES ET DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

PROCEDURE D ADMISSION A L AIDE SOCIALE DES PERSONNES AGEES ET DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP PROCEDURE D ADMISSION A L AIDE SOCIALE DES PERSONNES AGEES ET DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Instances concourant à l admission à l aide sociale Procédures d admission à l aide sociale Obligation

Plus en détail

Ú Guide d aide sociale à l hébergement aux personnes agées et aux personnes handicapées

Ú Guide d aide sociale à l hébergement aux personnes agées et aux personnes handicapées Ú Guide d aide sociale à l hébergement aux personnes agées et aux personnes handicapées Livret d information à destination des usagers, de leur famille et des professionnels www.cg58.fr www.bienvieillirennievre.fr

Plus en détail

LES PERSONNES ÂGÉES. - 1 - Aide sociale à l hébergement Personnes âgées. 113 Règlement départemental d aide sociale 2007 - Enfance et famille TITRE 1

LES PERSONNES ÂGÉES. - 1 - Aide sociale à l hébergement Personnes âgées. 113 Règlement départemental d aide sociale 2007 - Enfance et famille TITRE 1 - 1 - Aide sociale à l hébergement Personnes âgées 113 Règlement départemental d aide sociale 2007 - Enfance et famille TITRE 1 1 - Aide sociale à l hébergement Personnes âgées. Définition. Toute personne

Plus en détail

Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP

Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP La prestation de compensation du handicap (PCH) a été instaurée par la loi n 2005-102 du 11 février 2005. Elle est attribuée à la personne qui présente

Plus en détail

LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES

LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES SERVICE DES RETRAITES DE l ETAT - 0810 10 33 35 - www.pensions.bercy.gouv.fr - Edition du 1 er mai 2013 En application de l article L. 40 du code des

Plus en détail

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. avril 2013

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. avril 2013 Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. avril 2013 ARTICLE 4 4.5 La contestation du domicile de secours Dans le Département :

Plus en détail

Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA. Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie

Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA. Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie Edition 2011 En vieillissant, il devient parfois difficile d accomplir, seul, les gestes

Plus en détail

OBLIGATION ALIMENTAIRE

OBLIGATION ALIMENTAIRE TAMPON M.D.R PERSONNES ÂGÉES OBLIGATION ALIMENTAIRE Formulaire destiné à l évaluation de l aide alimentaire pouvant être apportée à la personne pour laquelle l aide sociale est demandée À remplir par le

Plus en détail

Liste des pièces nécessaires pour une demande d admission à l Aide sociale à l hébergement

Liste des pièces nécessaires pour une demande d admission à l Aide sociale à l hébergement Liste des pièces nécessaires pour une demande d admission à l Aide sociale à l hébergement dgdfjj h 1 Certains justificatifs sont à fournir uniquement pour la première demande d aide sociale, et ne sont

Plus en détail

RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE DU VAL-DE-MARNE en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées

RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE DU VAL-DE-MARNE en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE DU VAL-DE-MARNE en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées Mise à jour en mars 2013 (1 ère publication en décembre 2011) Un outil utile pour les

Plus en détail

GENERALITES DE L AIDE SOCIALE

GENERALITES DE L AIDE SOCIALE GENERALITES DE L AIDE SOCIALE CONDITIONS GENERALES DE L AIDE SOCIALE RESIDENCE : art. L111-1 du CASF Pour prétendre à l aide sociale, il faut résider en France de façon habituelle et non passagère. Elle

Plus en détail

AMENAGER LE QUOTIDIEN

AMENAGER LE QUOTIDIEN AMENAGER LE QUOTIDIEN Aides financières, humaines et matérielles Formation Aide aux Aidants / Octobre 2008 Syndicat Intercommunal de la Vallée de l'ondaine, 44 Rue e la Tour de Varan, 42700 FIRMINY 1 Aides

Plus en détail

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie Action sociale de la Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Notice d information À vos côtés tout au long de la vie Les aides complémentaires aux dépenses de santé Nature de

Plus en détail

RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS. AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES

RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS. AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES RETRAITE PLUS Retraite plus - Service gratuit d orientation en Maison de Retraite COMPRENDRE LES AIDES SOCIALES RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES service gratuit

Plus en détail

L aide sociale départementale aux adultes. Le Conseil général vous guide. Edition 2010

L aide sociale départementale aux adultes. Le Conseil général vous guide. Edition 2010 Edition 2010 Informations pratiques - L aide sociale aux adultes Le Conseil général vous guide L aide sociale départementale aux adultes La marche à suivre Edition 2010 www.somme.fr L aide sociale aux

Plus en détail

CONSEIL GÉNÉRAL DE L AISNE. Juin 2008 RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE

CONSEIL GÉNÉRAL DE L AISNE. Juin 2008 RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE CONSEIL GÉNÉRAL DE L AISNE Juin 2008 RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE SOMMAIRE RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE Préambule...3 I. Dispositions générales...5 I-10 Définition de l aide sociale

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes

CONTRAT DE SEJOUR. Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes CENTRE HOSPITALIER DE VERDUN B.P. 20 713 55107 Verdun cedex Tél. 03 29 83 84 85 Accueil : poste 2770 Secrétariat de direction : poste 6467 Fax 03 29 83 64 74 ou 03 29 83 64 59 CONTRAT DE SEJOUR Etablissement

Plus en détail

Aides aux personnes âgées

Aides aux personnes âgées SOLIDARITÉS CÔTES D ARMOR S Action Sociale Aides aux personnes âgées Le guide pour mieux s'y retrouver Votre Conseil général les solidarités, assurer l équilibre 1 2 Édito L'aide sociale aux personnes

Plus en détail

DU SERVICE ANNEXE DE RESTAURATION ET

DU SERVICE ANNEXE DE RESTAURATION ET REGLEMENT DU SERVICE ANNEXE DE RESTAURATION ET D HEBERGEMENT Collège MAJ mars 2014 1 Vu le code de l Education. Vu le code général des collectivités territoriales Vu la loi n 809 du 13 Août 2004 et notamment

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. Dossier d admission - Octobre 2014 Modifié le 02.04.2015

CONTRAT DE SEJOUR. Dossier d admission - Octobre 2014 Modifié le 02.04.2015 CONTRAT DE SEJOUR Dossier d admission Octobre 2014 Modifié le 02.04.2015 Résidence Xavier Jourdain BP 70167 68600 NEUFBRISACH / Tél. 03 89 72 55 90 Fax 03 89 72 76 30 Email : hopital.neufbrisach.d@wanadoo.fr

Plus en détail

Sur. l AIDE SOCIALE A L HERBERGEMENT DES PERSONNES AGEES

Sur. l AIDE SOCIALE A L HERBERGEMENT DES PERSONNES AGEES MEMENTO Sur l AIDE SOCIALE A L HERBERGEMENT DES PERSONNES AGEES Avril 2012 Préambule Ce mémento a pour objectif d accompagner l ensemble des bénéficiaires et des partenaires en complément du Règlement

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

RDAS VERSION CONSOLIDEE-V10-26-07-2012 2/100

RDAS VERSION CONSOLIDEE-V10-26-07-2012 2/100 REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE DE PARIS RELATIF AUX PERSONNES AGEES ET AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP SOMMAIRE SYNTHETIQUE PREAMBULE...5 Titre 1 PRINCIPES GENERAUX...7 Titre 2 AIDES SOCIALES

Plus en détail

Références Code de l action sociale et des familles - articles L 232-1 à L 232-28 Articles R 232-1 à R 232-61 L. 312-1 et L.314-8

Références Code de l action sociale et des familles - articles L 232-1 à L 232-28 Articles R 232-1 à R 232-61 L. 312-1 et L.314-8 Direction des Services aux Personnes âgées et aux Personnes handicapées Service accueil - information 01.43.99.75.75 FICHE TECHNIQUE N 13 www.reperage 94.fr Mise à jour AVRIL 2009 Objet L Allocation Personnalisée

Plus en détail

DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES. Quelles aides? Pour qui? > Comment et où déposer une demande?

DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES. Quelles aides? Pour qui? > Comment et où déposer une demande? DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES Quelles aides? Pour qui? Comment et où déposer une demande? Vous souhaitez une aide pour rester à votre domicile. Selon votre degré d autonomie

Plus en détail

RèGLEMENT DéPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE. Aide sociale aux personnes handicapées Aide sociale aux personnes âgées

RèGLEMENT DéPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE. Aide sociale aux personnes handicapées Aide sociale aux personnes âgées RèGLEMENT DéPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE Aide sociale aux personnes handicapées Aide sociale aux personnes âgées Mars 2014 Pôle sanitaire social SOMMAIRE Éditorial p.5 CHAPITRE 1 RéGLEMENTATION GéNéRALE

Plus en détail

Compte-rendu Réunion Rendez-vous de l'information, Aide Sociale en Etablissement Centre Hospitalier de Somain

Compte-rendu Réunion Rendez-vous de l'information, Aide Sociale en Etablissement Centre Hospitalier de Somain Compte-rendu Réunion 05.05.2011 Rendez-vous de l'information, Aide Sociale en Etablissement Centre Hospitalier de Somain Nouveau Rendez-vous de l information : L'aide Sociale à domicile Le 23 Mai 2011

Plus en détail

TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC

TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC I DETERMINATION DE LA RESIDENCE Au plan fiscal, les conséquences résultant pour un résident et ressortissant français de son installation au Maroc dépendent

Plus en détail

Guide pratique sur l aide sociale en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées 2009

Guide pratique sur l aide sociale en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées 2009 Guide pratique sur l aide sociale en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées 2009 MAJ 17/12/2008 Vous pouvez retrouver ce guide actualisé sur le site : www.cg64.fr SOMMAIRE I- Principes

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. Le contrat de séjour définit les droits et les obligations de l établissement et du résident.

CONTRAT DE SEJOUR. Le contrat de séjour définit les droits et les obligations de l établissement et du résident. CONTRAT DE SEJOUR PREAMBULE Le contrat de séjour définit les droits et les obligations de l établissement et du résident. Le présent contrat de séjour a été adopté par le Conseil d Administration du 16

Plus en détail

PERSONNALISéE D AUTONOMIE

PERSONNALISéE D AUTONOMIE CONSEIL GENERAL DE L AVEYRON pôle des solidarités départementales Cadre réservé à l administration N DOSSIER :... DEMANDE D ALLOCATION DéPARTEMENTALE PERSONNALISéE D AUTONOMIE D UNE PERSONNE DE SOIXANTE

Plus en détail

DOSSIER D AIDE SOCIALE

DOSSIER D AIDE SOCIALE N de dossier :.. Commune :..... Canton :.. DOSSIER D AIDE SOCIALE NOM et PRENOM : (de la personne pour laquelle l Aide est demandée)... AVANTAGES SOLLICITES PRISE EN CHARGE DES FRAIS D HEBERGEMENT : Établissement

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2015-1239 du 6 octobre 2015 relatif à l aide à la réinsertion familiale et

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 2 : LES PRESTATIONS D AIDE SOCIALE DESTINEES AUX PERSONNES AGEES... 41

SOMMAIRE PARTIE 2 : LES PRESTATIONS D AIDE SOCIALE DESTINEES AUX PERSONNES AGEES... 41 SOMMAIRE PARTIE 1 : GENERALITES DE L AIDE SOCIALE... 3 FICHE I.1 L AIDE SOCIALE ET LE REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE (R.D.A.S.)... 5 FICHE I.2 CARACTERISTIQUES DE L AIDE SOCIALE... 7 FICHE I.3

Plus en détail

Loi fédérale sur l aide sociale et les prêts alloués aux ressortissants suisses à l étranger

Loi fédérale sur l aide sociale et les prêts alloués aux ressortissants suisses à l étranger Loi fédérale sur l aide sociale et les prêts alloués aux ressortissants suisses à l étranger (LAPE) 1 852.1 du 21 mars 1973 (Etat le 1 er janvier 2015) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse,

Plus en détail

VOLUME 1 : DISPOSITIONS COMMUNES - AIDE SOCIALE AUX PERSONNES ÂGÉES ET AUX PERSONNES HANDICAPÉES

VOLUME 1 : DISPOSITIONS COMMUNES - AIDE SOCIALE AUX PERSONNES ÂGÉES ET AUX PERSONNES HANDICAPÉES Page 2/60 VOLUME 1 : DISPOSITIONS COMMUNES - AIDE SOCIALE AUX PERSONNES ÂGÉES ET AUX PERSONNES HANDICAPÉES LIVRE 1 : L admission à l aide sociale p. 3 TITRE 1 : Les conditions générales p. 3 TITRE 2 :

Plus en détail

Comment déclarer une maladie professionnelle

Comment déclarer une maladie professionnelle Comment déclarer une maladie professionnelle Mise à jour novembre 2012 CCAS - Comment déclarer une maladie professionnelle Une maladie professionnelle est la conséquence de l exposition plus ou moins prolongée

Plus en détail

- 45 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

- 45 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi - 45 - TABLEAU COMPARATIF Code de l action sociale et des familles Art. L. 121-7. Sont à la charge de l État au titre de l aide sociale : 1 Les dépenses d aide sociale engagées en faveur des personnes

Plus en détail

LA GRILLE AGGIR GRILLE AGGIR ET APA

LA GRILLE AGGIR GRILLE AGGIR ET APA LA GRILLE AGGIR Autonomie Gérontologique Groupe Iso-Ressource Grille nationale depuis la loi du 24 janvier 1997 instaurant la Prestation Spécifique Dépendance PSD Utilisée pour le calcul de l APA (Allocation

Plus en détail

Les Orientations Médico- Sociales Adultes

Les Orientations Médico- Sociales Adultes Les Orientations Médico- Sociales Adultes 22/10/2013 MDPH 59 1 mdph59 Compétences et Missions de la CDAPH Orientation de la personne en situation de handicap Désignation des types d établissements ou services

Plus en détail

DISPOSITIF SECOURS EXCEPTIONNELS ET PRETS à CARACTERE SOCIAL. Introduction

DISPOSITIF SECOURS EXCEPTIONNELS ET PRETS à CARACTERE SOCIAL. Introduction DISPOSITIF SECOURS EXCEPTIONNELS ET PRETS à CARACTERE SOCIAL Introduction ANNEXE Dans le cadre de sa politique d'action sociale à destination des personnels, le Conseil Général réaffirme sa volonté de

Plus en détail

SwissLife Obsèques. Fiche produit

SwissLife Obsèques. Fiche produit Fiche produit Bases techniques du produit Ê Contrat vie entière sur une tête à prime unique ou périodique. Ê Table de mortalité utilisée : TH 2000-2002. Ê Taux d intérêt technique : 1,5 %. Documents et

Plus en détail

PERSONNES AGEES : UNE NOUVELLE AIDE POUR L AUTONOMIE Dossier réalisé par JF Rebeyrol

PERSONNES AGEES : UNE NOUVELLE AIDE POUR L AUTONOMIE Dossier réalisé par JF Rebeyrol PERSONNES AGEES : UNE NOUVELLE AIDE POUR L AUTONOMIE Dossier réalisé par JF Rebeyrol Depuis le 1 er janvier 2002, une nouvelle aide, l Allocation personnalisée d autonomie ou APA, remplacera l actuelle

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION SUR L ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE (APA) GENERALITES DROITS ET OBLIGATIONS. L APA : pour qui?

NOTICE D INFORMATION SUR L ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE (APA) GENERALITES DROITS ET OBLIGATIONS. L APA : pour qui? REPUBLIQUE FRANÇAISE NOTICE D INFORMATION SUR L ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE (APA) GENERALITES DROITS ET OBLIGATIONS (valeurs 1 er janvier 2011) L APA : pour qui? Toute personne âgée résidant en

Plus en détail

1) Pourquoi une instruction spécifique

1) Pourquoi une instruction spécifique Préambule Ce guide d instruction a vocation à faciliter l examen des demandes étudiantes de gratuité des transports sur le réseau STAR en donnant à chaque instructeur des Centres Communaux ou Intercommunaux

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE 1 D.I.S.A.S. «Direction de la Solidarité et de l Action Sociale» DIRECTION PERSONNES AGEES / PERSONNES HANDICAPEES 2 S O M M A I R E Titre I PRESENTATION et ORGANISATION

Plus en détail

FICHE D INFORMATION GENERALE EHPAD

FICHE D INFORMATION GENERALE EHPAD FICHE D INFORMATION GENERALE EHPAD Fiche à conserver FORMALITES D ADMISSION L admission est prononcée par le Directeur, après constitution d un dossier administratif et d un dossier médical. Afin de constituer

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. EHPAD Résidence La Cascade CAJARC

CONTRAT DE SEJOUR. EHPAD Résidence La Cascade CAJARC CONTRAT DE SEJOUR EHPAD Résidence La Cascade CAJARC Le contrat de séjour définit les droits et les obligations de l établissement et du résidant avec toutes les conséquences juridiques qui en résultent.

Plus en détail

Règlement intérieur du Fonds d aide à l insertion

Règlement intérieur du Fonds d aide à l insertion Règlement intérieur du Fonds d aide à l insertion Annexe 1 - OBJET DE L AIDE : Les aides individuelles facultatives du Fonds d Aide à l Insertion (FAI) sont destinées à accompagner financièrement les bénéficiaires

Plus en détail

- Octobre 2014 Délibération du 29 juin 2010 modifiée par délibération du 6 octobre 2014

- Octobre 2014 Délibération du 29 juin 2010 modifiée par délibération du 6 octobre 2014 CONSEIL GENERAL DE LA HAUTE-VIENNE REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE LIVRE II ACTIONS SOCIALES ET MEDICO-SOCIALES EN FAVEUR DES PERSONNES AGEES ET HANDICAPEES 1 SOMMAIRE PRÉAMBULE... 5 TITRE I - PRINCIPES

Plus en détail

Le coût de la dépendance des personnes âgées - Éléments de cadrage

Le coût de la dépendance des personnes âgées - Éléments de cadrage Le coût de la dépendance des personnes âgées - Éléments de cadrage Drees Bureau Handicap et Dépendance 1 Définition des personnes âgées dépendantes (PAD) 1/ 60 ans ou plus (on parle sinon de handicap et

Plus en détail

Règlement départemental d aide sociale

Règlement départemental d aide sociale Règlement départemental d aide sociale en faveur des personnes âgées et des personnes en situation de handicap www.seine-maritime.net REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE EN FAVEUR DES PERSONNES AGEES

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 1 er ' janvier 2009 Régime

Plus en détail

Unités de Soins de Longue Durée USLD

Unités de Soins de Longue Durée USLD VAL-DE-MARNE Unités de Soins de Longue Durée USLD HABILITÉES au titre de l'aide sociale Une Unité de soins de longue durée est un établissement d'hébergement médicalisé qui accueille des personnes souffrant

Plus en détail

DELEGATION AUTONOMIE ET HANDICAP

DELEGATION AUTONOMIE ET HANDICAP DELEGATION AUTONOMIE ET HANDICAP Service des Politiques de l Autonomie des Personnes Agées REVALORISATION des tarifs Au 1 er septembre 2014 - DES PRESTATIONS ET AVANTAGES SOCIAUX DESTINES AUX PERSONNES

Plus en détail

REGLEMENT D EXECUTION RELATIF A L OCTROI DE SUBSIDES DE DEPLACEMENT ET DE REPAS (Du 22 août 2001)

REGLEMENT D EXECUTION RELATIF A L OCTROI DE SUBSIDES DE DEPLACEMENT ET DE REPAS (Du 22 août 2001) 40.1 REGLEMENT D EXECUTION RELATIF A L OCTROI DE SUBSIDES DE DEPLACEMENT ET DE REPAS (Du août 001) I. DISPOSITIONS GENERALES Base légale Article premier.- Le présent règlement précise les modalités d exécution

Plus en détail

Comment assurer l avenir financier d une personne vulnérable?

Comment assurer l avenir financier d une personne vulnérable? Comment assurer l avenir financier d une personne vulnérable? Rente de Survie Loi du 11 février 2005 Réforme du droit des successions Hébergement Epargne Handicap PERSONNES VULNERABLES Mesures de Protection

Plus en détail

Contrat de séjour A durée indéterminée Entre le résidant et l établissement

Contrat de séjour A durée indéterminée Entre le résidant et l établissement Contrat de séjour A durée indéterminée Entre le résidant et l établissement Le présent contrat est conclu entre : D une part, L AGIMAPAK Association de gestion intercommunale de la maison d accueil pour

Plus en détail

Annexe 1 : Incidence de la Loi n 2008-561 du 17 juin 2008 sur le recouvrement des créances

Annexe 1 : Incidence de la Loi n 2008-561 du 17 juin 2008 sur le recouvrement des créances Circulaire Cnav 2014/23 du 17/03/2014 Annexe 1 : Incidence de la Loi n 2008-561 du 17 juin 2008 sur le recouvrement des créances 1 - paiement de prestations ou d allocations dans les mains du bénéficiaire

Plus en détail

Demande d aide financière

Demande d aide financière Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Service départemental. Demande d aide financière Dossier parrainé par NOM :. Prénom : Date et lieu de naissance :. Adresse : Email : Téléphone

Plus en détail

1. Procédure d admission

1. Procédure d admission Direction générale de l action sociale SD2/SD3 Document de travail MESURE 18 : HEBERGEMENT DES MALADES JEUNES ADMISSION D UNE PERSONNE AGEE DE MOINS DE 60 ANS DANS UN ETABLISSEMENT POUR PERSONNES HANDICAPEES

Plus en détail

Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre

Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Service départemental du Morbihan Cité administrative - 13 avenue Saint-Symphorien - 56020 VANNES CEDEX Tél. 02.97.47.88.88 Fax 02.97.47.84.02

Plus en détail

DM2 2014 - DEPENSES D AIDE SOCIALE - REMISES GRACIEUSES

DM2 2014 - DEPENSES D AIDE SOCIALE - REMISES GRACIEUSES CONSEIL GENERAL DU JURA Réunion du : 3 novembre 2014 Type : DM2 2014 Service : DSSD Thème : ACTIONS SOCIALES Commission : Act. Sociales : Personnes Agées/Handicapées - Enfance Famille/Insertion Logement

Plus en détail

LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE. Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations

LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE. Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations 9 juillet 2009 Conditions et champ A compter du 1 er juillet 2009, en cas de rupture du contrat

Plus en détail

Règlement départemental d aide sociale en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées. en vigueur depuis le 04/02/2009

Règlement départemental d aide sociale en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées. en vigueur depuis le 04/02/2009 Gard développe les solidarités Le www.gard.fr «Accueillir, écouter, informer et accompagner, nous sommes chaque jour à vos côtés.» Damien ALARY Règlement départemental d aide sociale en faveur des personnes

Plus en détail

Germain Dulac Ph.D. N 2. Les pensions alimentaires payées par les pères au Québec

Germain Dulac Ph.D. N 2. Les pensions alimentaires payées par les pères au Québec Ph.D. N 2 Les pensions alimentaires payées par les pères au Québec Montréal, 1er mai 2008 Les pensions alimentaires payées par les pères au Québec Page 2 Table des matières LA LOI ET LA PERCEPTION DES

Plus en détail

Le dispositif de financement des mandataires judiciaires à la protection des majeurs exerçant à titre individuel

Le dispositif de financement des mandataires judiciaires à la protection des majeurs exerçant à titre individuel Le dispositif de financement des mandataires s à la protection des majeurs exerçant à titre individuel I- Les principes du financement des mandataires s exerçant à titre individuel Les principes du financement

Plus en détail

Règlement départemental d aide sociale en faveur des personnes âgées

Règlement départemental d aide sociale en faveur des personnes âgées CONSEIL GÉNÉRAL DU CALVADOS Règlement départemental d aide sociale en faveur des personnes âgées Infographies : Conseil général du Calvados - Imprimerie interne - Crédits photos : Phovoir. DÉC. 2013. Réf.

Plus en détail

PREMIERE PARTIE - DISPOSITIONS GENERALES

PREMIERE PARTIE - DISPOSITIONS GENERALES 1 PREMIERE PARTIE - DISPOSITIONS GENERALES TITRE I - Principes de l aide sociale générale Chapitre 1 Caractères de l aide sociale - principe général caractère subsidiaire - caractère d'avance - caractère

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. Etablissement Public Départemental " Les 2 Monts " Foyer Occupationnel «Le Logis du Roch» - 17210 MONTLIEU-LA-GARDE

CONTRAT DE SEJOUR. Etablissement Public Départemental  Les 2 Monts  Foyer Occupationnel «Le Logis du Roch» - 17210 MONTLIEU-LA-GARDE CONTRAT DE SEJOUR Etablissement Public Départemental " Les 2 Monts " Foyer Occupationnel «Le Logis du Roch» - 17210 MONTLIEU-LA-GARDE Γ 05 46 04 59 10 05 46 04 47 59 email : epd2monts.montlieu@sil.fr Préambule

Plus en détail

dernier avis d imposition du foyer ; justificatifs des ressources des 3 derniers mois du foyer ; factures acquittées. Aide unique.

dernier avis d imposition du foyer ; justificatifs des ressources des 3 derniers mois du foyer ; factures acquittées. Aide unique. Placement en établissement médicalisé ou spécialisé Cette aide permet de faire face à la charge financière importante que représente le placement en établissement spécialisé de l adhérent ou de l ayant

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR

CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR «L établissement est soumis aux dispositions du décret 2004-1247 du 26 Novembre 2004 relatif au contrat de séjour ou document individuel de prise en charge prévu par l

Plus en détail

LES ALLOCATIONS DU FONDS DE PROFESSIONNALISATION ET DE SOLIDARITE

LES ALLOCATIONS DU FONDS DE PROFESSIONNALISATION ET DE SOLIDARITE En savoir plus LES ALLOCATIONS DU FONDS DE PROFESSIONNALISATION ET DE SOLIDARITE www.pole-emploi-spectacle.fr De : Direction Générale Adjointe - Clients Services Partenariat Demandeurs d emploi / Actifs

Plus en détail

Personnes Âgées Personnes Handicapées

Personnes Âgées Personnes Handicapées Personnes Âgées Personnes Handicapées Janvier 2011 Conseil Général de l Yonne Direction Générale Adjointe de la Solidarité Départementale Sous-direction Autonomie Handicap Dépendance Janvier 2011 CGY Direction

Plus en détail

PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP

PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP E1 Prestation de compensation du handicap (PCH) Références Code de l Action Sociale et des Familles Art. L 245-1 et suivants Art. R 245-1 et suivants Art. D 245-73 et suivants Art. R 146-25 et suivants

Plus en détail

Malakoff Médéric Siège social : 21 rue Laffitte 75009 Paris. 8065_CG_MPE_0709_29juill09 - www.lecerkle.com

Malakoff Médéric Siège social : 21 rue Laffitte 75009 Paris. 8065_CG_MPE_0709_29juill09 - www.lecerkle.com 8065_CG_MPE_0709_29juill09 - www.lecerkle.com Malakoff Médéric Siège social : 21 rue Laffitte 75009 Paris CMAV Société d assurance mutuelle du groupe Malakoff Médéric régie par le Code des assurances Siège

Plus en détail