5. Architecture et sécurité des systèmes informatiques 5.1 Architecture technique.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "5. Architecture et sécurité des systèmes informatiques 5.1 Architecture technique. anthony.medassi@jbdelasalle.com"

Transcription

1 5. Architecture et sécurité des systèmes informatiques 5.1 Architecture technique

2 Sens et portée de l étude : Être capable d identifier les principales architectures techniques. Notions et contenus : Client-serveur Médiateur (middleware) Transactionnel Intégration Portail

3 Avant de comprendre les communications entre plusieurs machines: Appréhender l architecture matérielle d une machine Comprendre son architecture logicielle

4 Collecte de l information : Le clavier Le scanner Stockage de l'information : La mémoire vive Le disque dur Le graveur CD/DVD La clef USB.

5 Traitement de l'information : Circuits de la carte mère autour du microprocesseur (uc) Transmission de l'information : Les circuits Les bus Connectiques réseaux Présentation de l'information : Ecran Imprimante

6 1 réseau constitué d au moins 2 ordi. Eléments d interconnexion: Switch Hub Routeur (connexion de n réseaux logiques différents) Carte réseau: Filaire Wifi Câble RJ45 Réseau électrique + CPL

7 1 Mo = 1024 Ko CD : 700 Mo DVD : 4,7Go Clé USB : 8/16/32 Go Blu-Ray : 50 Go soit 5H à 23Mbps (25 ima/s en 1080p) DD : Mo -> Go -> 1To 1 photo : 5mp -> environ 2Mo soit 4000 photos/clé 1 vidéo d 1h30 en qualité acceptable : 700 Mo 1 document texte d 1 page : 30Ko soit 0,03 Mo

8 ,03 CD DVD CleUSB8g Blu Ray Photo Texte Capacite

9 Blu Ray DD1To

10 Attention : B=Byte soit octet en français b=bit soit 0 ou 1 Connexion Adsl à 8Mbps transfert 8Mb par seconde donc 1Mo/s: Transfert d une photo de 2Mo : 2s Transfert d une vidéo de 700Mo : 700s soit 12 minutes Débit dans un réseau local à 100 Mbps ( 12,5Mo/s): Transfert d un fichier audio de 5 Mo : ½ seconde Débit support stockage: (moyenne lecture) USB2 : 40 Mo/s DD : 80 Mo/s SSD : 300 Mo/s

11 Matériel installé dans une machine ne sert à rien sans Système d exploitation. (OS) Les OS ne fournissent pas les applications nécessaires à une entreprise Regroupement d applications capable de fournir une interface utilisateur. (Pas forcément graphique) : Attribution des différentes ressources Gestion des interruptions (IO, réseau ) Gestion de mémoire Gestion de processus

12 Poste de travail : (32 bits ou 64 bits) Microsoft Windows: Windows XP Windows Vista Windows Seven, 8, Unix/Linux avec différentes distributions: Ubuntu (actuellement 13.10) Mandriva RedHat Linux -> moins utilisées car moins connues Apple: Mac OS X Snow Leopard -> 10.6 Mac OS X Lion -> Mountain Lion, 10.9 Mavericks

13 Microsoft Windows 2003, 2008, 2008R2, 2012 Server Linux Debian Mac OS X Server Série IBM i (Totalement propriétaire et fermé en harmonie avec le matériel IBM)

14 4 grandes familles: IOS : Objective C Microsoft : Windows phone Android : JAVA + OS «Linux» BlackBerry OS Devenus de réels OS: Capable de gérer des SGF Organisation des ressources Connexions réseaux: 3G Wifi BlueTooth USB

15

16 Séparer traitement, stockage et présentation Rendre unique et cohérente l information Pouvoir utiliser des architectures matérielles et logicielles différentes

17 SERVICE: rendu par un serveur consommé par un client PROTOCOLE: le serveur écoute le client initie la communication PARTAGE avec plrs clients en même temps HETEROGENEITE : Indépendance matérielle et logicielle

18 REDIMMENSIONNEMENT: Possibilité d ajout ou retrait de clients Evolution du serveur possible INTEGRITE: Données centralisées sur le serveur Données communes à tous à un instant t. SOUPLESSE: évolution des clients et/ou serveur tant que le protocole ne bouge pas

19 En C/S, répartition en 3 parties: L interface utilisateur La logique des traitements La gestion des données Liaison entre client et serveur : MIDDLEWARE MIDDLEWARE: se charge des communications entre C et S

20 Selon la répartition des charges attribuées à chaque tiers: CS de données: le serveur assure le traitement, stockage et gestion des données. Le client ne possède que le logiciel d accès à la base. (Requêtes SQL) CS de présentation: Affichage des pages et fenêtres prises en charge par le serveur: X-Window et Xorg Terminal Server CS de traitement: le serveur gère également les traitements de données Ex: procédures stockées, triggers,

21 Trafic Réseau Réseau

22 Présentation distribuée : habillage graphique transmis au client. type PC-to-host, VNC Présentation déportée : le client ne s occupe que de l affichage (Terminal-X). Traitements distribués : traitements distribués entre le client et le serveur. (RPC, CORBA) Gestion déportée des données le plus répandu. L application sur le client et données sur le serveur Gestion distribuées des données : variante du CS de données. Une partie des données prise en charge par le client.

23 Correspond au CS de données Le client délègue la gestion des données à un service réseau Avantages: On garde la puissance de la machine cliente pour les traitements et l affichage Intégrité des données préservée

24 Inconvénients du 2 tiers : Machine cliente fortement sollicitée Maintenance plus complexe Solution, le CS 3 tiers: Données toujours gérées de façon centralisée. Présentation toujours prise en charge par le client. Logique applicative prise en charge par un serveur intermédiaire.

25 3 niveaux indépendants au niveau matériel Poste client est un client léger (Thin Client) Le client prend en charge: la présentation + qqs vérifications de saisies + qqs mises en forme. Client souvent pages internet ou intranet. (HTML)

26 Un inconvénient subsiste pour le 3 tiers : La machine dédiée aux traitements peut être fortement sollicitée Solution : Répartition des charges de traitements sur plusieurs services -> N tiers Réservé pour des SI importants : forte charge de calcul Stockage important Développement d applications Objet permettant leur communication à travers le réseau. MiddleWare Objet avec RPC DCOM, Corba, Java RMI

27 Ensemble de couches réseaux et services logiciels Permet le dialogue entre les différents composants d une application répartie. Dialogue basé sur un protocole applicatif commun, défini par l API (Application Programming Interface) du middleware. Objectif : unifier accès et manipulation des services disponibles sur le réseau, afin de rendre l utilisation transparente Concrètement : Appel de morceaux de code à distance

28 Application(s) Serveur(s) MIDDLEWARE RESEAU

29 Conversion: Utilisé pour la communication entre machines mettant en œuvre des formats de données différents Adressage: Identifie la machine serveur sur laquelle est localisé le service. Sécurité: Garantit la confidentialité des données à l aide de mécanismes d authentification et de cryptage. Communication: Gère la connexion au serveur, préparation de l exécution des requêtes, récupération des résultats

30 Architecture J2E (Java) : Java Enterprise Edition

31 Inclus toutes les fonctionnalités associées au service Impose : Téléchargement et installation du logiciel client sur les postes clients Paramétrage du logiciel client Ouverture du port vers l extérieur si l on veut une utilisation hors intranet (Risques) Mise à jour du logiciel client à chaque mise à jour du serveur

32 Trouver une solution aux contraintes du client lourd. Uniformiser le protocole de communication vers le protocole «universel» : HTTP Installation de modules HTTP sur le serveur WEB Utilisation du navigateur internet pour faire office de client Peu importe la version du serveur tant que le serveur web a été mis à jour. Développement de pages web dynamiques (PHP, ASP, Servlet Java ) Inconvénient : Toutes les fonctionnalités ne sont pas disponibles par client Web

33

34 Client uniquement web browser. Protocole : HTTP Serveur en face : Apache ou IIS C/S simple de notre point de vue : Notre web browser émet une demande de page au serveur web à son port 80 Le serveur web qui écoute en permanence, traite la demande et envoie la page web grâce au protocole HTTP. C est le 1 er tronçon de la communication

35 Traitement de la demande par le serveur Web: Simplement envoyer une page HTML dont il dispose déjà Générer une page html à partir d un programme (page web dynamique): PHP : Le code est interprété et génère le contenu HTML : Possibilité de connexion à une BD Servlet : Génération du code HTMl à partir d objets JAVA: Peuvent être répartis sur différentes machines -> JAVA RMI Les protocoles du 2 ème tronçon ne passent jamais la barrière du serveur WEB

36 C est le navigateur internet Il s appuit sur des standards existants sur toutes les plateformes: Poste de bureau, Portable, Smartphone, tablette Les clients lourds laissent leur place au navigateur internet De plus en plus de produits disposent d un serveur WEB pour les administrer. (ex: Domotique)

37 BD? Serveur d application? Client Dialogue? Serveur WEB ActiveX Applet Javascript CGI ASP Servlet JSP PHP

38 Dans une entreprise, beaucoup de services sont mis en place par le service informatique: Pour une utilisation par extranet Pour une utilisation en interne: Avec différenciation d accès selon les services (comptables, production )

39 Un serveur rend un (ou plusieurs) service(s) Un service un protocole un port Souvent inaccessible de l extérieur «directement» Un service un logiciel client associé Serveur Web Client Web : Internet Explorer, Firefox Serveur Mail Client Mail : Outlook, Thunderbird Serveur FTP Client FTP : Filezilla X services -> X logiciels client

40 Permet d avoir plusieurs services sur le même serveur Une connexion se fait sur un ordinateur, et sur un port Chaque port comprend un protocole Numérotés de 0 à premiers réservés De 1024 à : Programmes utilisateurs De à : Ports dynamiques Ex de ports utilisés couramment: Port 80 : protocole HTTP Port 21: protocole FTP Port 25 : protocole SMTP

41 Sécurisation d une machine Ne pas offrir de services que l on ne veut pas rendre Risque d infection virale

42 Ouverture du port 80 pour héberger le serveur Web de l entreprise 80

43 Filtre les flux de données selon: Origine IP Destination IP Origine Port TCP ou UDP Destination Port TCP ou UDP Interface réseau Souvent intégré au Routeur

44 Cacher l identité de sa machine sur internet Proxy = Mandataire On mandate un serveur pour effectuer les requêtes sur internet Possibilité d authentification pour restriction: Plages horaires Groupes utilisateurs

45 Zone démilitarisée : zone non soumise aux règles du firewall Sous réseau isolé

46 Politique de sécurité mise en œuvre sur la DMZ: Réseau externe vers la DMZ autorisé ; Réseau externe vers le réseau interne interdit ; Réseau interne vers la DMZ autorisé ; Réseau interne vers le réseau externe autorisé ; DMZ vers le réseau interne interdit ; DMZ vers le réseau externe interdit.

47 Intranet = réseau interne d une organisation Accès à tous les services proposés Extranet = Accès au portail de l organisation à partir d internet Certains services proposés par extranet (mails, gestion de fichiers) Connexion possible de chez soi ou d une autre organisation Internet = Réseau de réseaux. Accès aux «vitrines» des différentes organisations (Fournisseurs, Clients, Administrations )

48 Inscription de la machine dans le réseau Intranet de l organisation De n importe où à partir d Internet: À partir du domicile (accès adsl) À partir du domicile d un client (accès 3g/4g) Possibilité d accéder à tous les services internes Inutile de proposer ces services en Extranet Tunnel sécurisé -> Communication chiffrée

49 C est un réseau local virtuel: Possibilité de «simuler» plusieurs réseaux à partir du même switch. Séparation d un réseau physique en plusieurs réseaux différents: 1 pour l administration 1 pour la production 1 pour la comptabilité

50

51 Environnement informatique à travers lequel des transactions sont enchaînées. Implique l intervention d applications ou d acteurs Internes à l entreprise Externes à l entreprise Engendre des sélections et màj de multiples BD Peut concerner tout type de flux: Financier Administratif Commerciaux

52 Service de commande en ligne Màj du stock Facturation Chaîne logistique

53 Architecture de serveur permettant de gérer pics de trafic Gestion de transactions: Traiter plusieurs transactions en même temps Revenir à un état antérieur de la bd (annulation des dernières transactions) suite à Échec d un process (incident technique) Crash du système Mise en place de dispositifs à tolérance de pannes pour assurer une continuité de services: Alimentations redondantes Disques RAID Onduleur

54 Ensemble de BD gérées par des sites différents Apparaissent à l'utilisateur comme une base unique Répartition car accès BD limité par: Accès disque Débit réseau Nombre d accès concurrents Issues de 2 types de conception

55 Distribution des objets de l analyse globale sur différents sites:

56 Fédération de diverses bases locales en 1 base globale

57 Sous table obtenue par sélection de lignes et/ou de colonnes sur un site unique 3 types de fragmentation Horizontale Découpage d une table par sélection de lignes Ex: Vendeur par région Verticale Découpage d une table par sélection de colonnes Ex pour une table PRODUIT Prod : ref, design, cout Commercial : ref, design, px, conditionnement Mixte Fragments dupliqués ou répartis sur les sites

58 Création de copies multiples de BD sur plusieurs sites Après transactions, les copies peuvent différer Ces copies doivent converger vers un état identique et cohérent à terme

59 Avantages: Amélioration de performance en utilisant la BD la plus proche pour interrogation Haute disponibilité (en cas de panne) Serveurs plus petits -> moins chers Les inconvénients: Assurer la convergence des copies Assurer transparence aux utilisateurs

60 MAJ synchrone: Màj temps réel de toutes les copies Couteux en ressource Système plus complexe (reprises de pannes) MAJ asynchrone Màj différée à des instants fixés

61 Ex: les données comptables tenues à jour dans les agences sont dupliquées en lecture seulement vers le siège pour consolidation Mise à jour en fin de journée par exemple Siège Social Dépôts & Retraits Agence Agence Agence

62 Les informations appartiennent au site primaire, qui a le monopole des mises à jour. Les données sont diffusées automatiquement vers les sites qui ont un droit de lecture seulement. Copie PRIMAIRE Copie SECONDAIRE Siège Social Cours des devises Agence Agence Agence

63 Chaque département met régulièrement à jour les données des autres départements Commercial Copie Maître Temps différé Financier Stocks Copie Maître Copie Maître

64 Chaque site modifie la donnée PRIX puis diffuse immédiatement la modification Modification du PRIX Produit Copie Maître Temps réel Produit Produit Copie Maître Copie Maître

65 Traditionnellement prise en charge par un serveur transactionnel, de type IBM CICS CICS : Customer Information Control System Assure la consultation et la mise à niveau des bases de données Possibilité d utiliser des outils de MDM : Master Data Management pour garder la cohérence des données sur les différents sites

66 Secteur financier: Infrastructures informatiques des places boursières Réseau mondial de transaction interbancaire SwiftNet Swift : Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication Les plates-formes de gestion de cartes de crédit

67 Secteur voyages: Systèmes de réservation centralisés (GDS) GDS : global distribution systems Les serveurs jouent le rôle d'intermédiaire entre: Prestataires: Compagnies aériennes Chaînes d'hôtels Locations voitures Tour operators Et revendeurs finaux (agences). Les plus importants en réservation: L'espagnol Amadeus Les américains Sabre, Galileo ou WorldSpan.

68 EAI : Enterprise Application Integration Architecture middleware qui permet à des applications de gérer leurs échanges Permet l échange de données en pseudo temps réel

69 Connecteurs d interface: Surveillent les évènements de l application et transmettent les données vers l EAI Fournissent à l application les évènements de l EAI Les ASBO (Application Specific Business Objects) Objets de métier spécifiques Sont mappés pour transformer ces données spécifiques aux applications (ASBO) en données standards à l EAI : les BO Couche de transport qui achemine les données: FTP, JMS (Java message Service), SOAP sur HTTP

70 Ces objets reflètent le modèle de données global des informations des différents processus de l'entreprise. Avant transmission à une application cible: Subissent des traitements (collaborations): Ex: complétion des informations en interrogeant une autre application

71 L application A de gestion de commande crée un nouvel article L application A veut le rendre disponible à l application B de suivi d anomalies techniques L application A veut le rendre disponible à l application C de publication web

72 L appli A créer le nouvel article Un trigger ajoute à une table d évènement cette création d article Un connecteur EAI (JDBC) surveille cette table toutes les 10 secondes et découvre l évènement Le connecteur copie l ASBO Après mapping l EAI obtient un BO Une collaboration Co1 est effectuée sur le BO pour obtenir un ASBO pour le connecteur B Une collaboration Co2 est effectuée sur le BO pour obtenir un ASBO pour le connecteur C Et enfin envoie de l objet en création à B et C

73 Avant : développement d interface spécifique à chaque application et connexion point à point -> réseau complexe de flux Màj des données au fur et à mesure Flux de données facilement réutilisable à partir de l EAI Coût de migration réduit si changement d une des applications. (Connecteur à modifier)

74 Traitements lents pour les flux massifs (ex: màj de plusieurs milliers de données) Coût initial élevé Resynchronisation des bases inévitable après incident

75 Identifier les données métiers de l entreprise: Articles, clients, fournisseurs, commandes Définir les applications maîtres: L application de gestion fournisseur sera maître des données fournisseurs Ces données apparaîtront comme BO dans l EAI

76 Partage des informations par l EAI: Le service des achats a créé les fournisseurs qui permettront d'identifier les articles utilisés par le service de production. Ce service de production construira les produits vendus aux clients par le service des ventes. Lesdits clients seront suivis par le SAV...

77 Enterprise Service Bus Différence majeure avec l'eai: Intégration complètement distribuée grâce à l'utilisation des conteneurs de services. Ces "mini-serveurs" contiennent la logique d'intégration et peuvent être déposés n'importe où sur le réseau.

78 Business Activity Monitoring permet de suivre l'activité d'un processus métier. Business Process Management a pour but de maîtriser l'enchaînement des échanges entre applications.

79 Propriétaires: Oracle Enterprise Service Bus IBM DataPower XI50 WebSphere Process Server V7 d'ibm BizTalk Server de Microsoft Libres JBoss ESB de Jboss Open ESB, de SUN/Oracle Servicemix de la fondation Apache

80 Porte d entrée aux services de l entreprise Courrier, Agenda, Contacts Forum Moteur de recherche dédié Identification Extranet Propose l enregistrement éventuel de nouveaux utilisateurs Souvent la page d accueil de l explorateur internet dans l entreprise Authentification unique -> Single Sign On (SSO) Portlet : Composant enfichable pour portail personnalisé

81

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Claudie Maurin GSI 09/2013 1

Claudie Maurin GSI 09/2013 1 1 2 Internet : une architecture client/serveur Le serveur : fournisseur de données Les données sont fournies par un ensemble de postes serveurs interconnectés qui abritent la base de données répartie à

Plus en détail

MOBILITE. Nomadio, le dialer d entreprise. Datasheet

MOBILITE. Nomadio, le dialer d entreprise. Datasheet DU PC PORTABLE AU PDA COMMUNICANT MOBILITE Nomadio, le dialer d entreprise Datasheet IBELEM, SA au Capital de 147 815 Filiale d ITS Group - 3, boulevard des bouvets 92741 Nanterre Cedex Tél : 01.55.17.45.75

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3 CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3 Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP V3 Version 42 Etabli par Département Accompagnement des Logiciels Vérifié

Plus en détail

Architecture des systèmes d information

Architecture des systèmes d information Architecture des systèmes d information Table des matières 1 La décennie 70 1 2 Le modèle relationnel (les années 80) 1 3 Enrichissement du relationnel (les années 80/90) 2 4 Système d informations (les

Plus en détail

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile. Cet accès distant est facilité si la messagerie

Plus en détail

L identité numérique. Risques, protection

L identité numérique. Risques, protection L identité numérique Risques, protection Plan Communication sur l Internet Identités Traces Protection des informations Communication numérique Messages Chaque caractère d un message «texte» est codé sur

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Lorraine Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP Version 6 Etabli par DCSI Vérifié par Validé par Destinataires Pour information Création

Plus en détail

Exigences système Edition & Imprimeries de labeur

Exigences système Edition & Imprimeries de labeur Exigences système Edition & Imprimeries de labeur OneVision Software France Sommaire Asura 10.2, Asura Pro 10.2, Garda 10.2...2 PlugBALANCEin10.2, PlugCROPin 10.2, PlugFITin 10.2, PlugRECOMPOSEin 10.2,

Plus en détail

C e r t i f i c a t I n f o r m a t i q u e e t I n t e r n e t

C e r t i f i c a t I n f o r m a t i q u e e t I n t e r n e t Certificat Informatique et Internet Internet Historique 1960's : ARPAnet / susa 1970's : X25 / Europe 1981 : La France lance le minitel 1990 : ARPAnet devient Internet 1991 : World Wide Web Hypertexte

Plus en détail

GIR SabiWeb Prérequis du système

GIR SabiWeb Prérequis du système GIR SabiWeb Prérequis du système www.gir.fr info@gir.fr Version 1.0-0, mai 2007 2 Copyright c 2006-2007 klervi. All rights reserved. La reproduction et la traduction de tout ou partie de ce manuel sont

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 16 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 10 - Les Enterprise Java Beans ( aux serveurs ) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Licence Pro Réseaux Télécom Systèmes Internet et Intranet pour l entreprise Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Département IEM / UB Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Bureau

Plus en détail

Architecture Constellio

Architecture Constellio Architecture Constellio Date : 12 novembre 2013 Version 3.0 Contact : Nicolas Bélisle nicolas.belisle@doculibre.com 5146555185 1 Table des matières Table des matières... 2 Présentation générale... 4 Couche

Plus en détail

Description de l offre de services

Description de l offre de services Description de l offre de services Prestations en Webconférence... 2 Les prestations :... 3 Etude d éligibilité Microsoft Office 365... 3 Forfait de Mise en service... 4 Migration 5 utilisateurs... 5 Formation

Plus en détail

Exigences système Edition & Imprimeries de labeur

Exigences système Edition & Imprimeries de labeur Exigences système Edition & Imprimeries de labeur OneVision Software France Sommaire Asura 9.5, Asura Pro 9.5, Garda 5.0...2 PlugBALANCEin 6.5, PlugCROPin 6.5, PlugFITin 6.5, PlugRECOMPOSEin 6.5, PlugSPOTin

Plus en détail

de survie du chef de projet

de survie du chef de projet KIT de survie du chef de projet 01 1 2 3 4 5 6 04 03 07 07 03 03 LE SERVEUR LE CLIENT TECHNOLOGIE WEB CLIENT LE SERVEUR WEB TECHNIQUES & CADRE DE TRAVAIL APPLICATIONS 101 LE SERVEUR Un serveur informatique

Plus en détail

La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus

La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus Fabrice Theoleyre Enseignement : INSA Lyon / CPE Recherche : Laboratoire CITI / INSA Lyon Références F. Ia et O. Menager, Optimiser et sécuriser son trafic

Plus en détail

Pré Requis installation

Pré Requis installation Pré Requis installation Version : V1.1 Date : 28 juin 2010 1 TELELOGOS - 3, Avenue du Bois l'abbé - Angers Technopole - 49070 Beaucouzé - France Tél :+33 (0)2 41 22 70 00 Fax : +33 (0)2 41 22 70 22 Site

Plus en détail

WWW - Intérêts du Web

WWW - Intérêts du Web WWW - Intérêts du Web client universel facilité d'emploi standards ouverts intégration des autres services Internet extensibilité du système faibles coûts logiciel et réseau utilisation au sein d'une entreprise

Plus en détail

M1101a Cours 4. Réseaux IP, Travail à distance. Département Informatique IUT2, UPMF 2014/2015

M1101a Cours 4. Réseaux IP, Travail à distance. Département Informatique IUT2, UPMF 2014/2015 M1101a Cours 4 Réseaux IP, Travail à distance Département Informatique IUT2, UPMF 2014/2015 Département Informatique (IUT2, UPMF) M1101a Cours 4 2014/2015 1 / 45 Plan du cours 1 Introduction 2 Environnement

Plus en détail

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Eric Leclercq & Marinette Savonnet Département IEM / UB Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Bureau G212 Aile des Sciences de l Ingénieur Mise-à-jour

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES DÉCOUVREZ DES POSSIBILITÉS ILLIMITÉES GRÂCE A L INTÉGRATION À DES SYSTÈMES D ENTREPRISE EXISTANTS FONCTIONNALITÉS Connectivité des systèmes

Plus en détail

Tout pour monter son site Web. IUFM de Bourgogne

Tout pour monter son site Web. IUFM de Bourgogne Tout pour monter son site Web IUFM de Bourgogne Pourquoi utiliser les technologies Web? Visible par toutes les plates-formes (PC, Mac, Unix ) Technologies simples et descriptives Contenu principalement

Plus en détail

Notice d installation des cartes 3360 et 3365

Notice d installation des cartes 3360 et 3365 Notice d installation des cartes 3360 et 3365 L architecture ci-dessous représente de manière simplifiée l utilisation des cartes IP 3360 et Wi-Fi 3365, associée à une centrale Harmonia La carte IP 3360

Plus en détail

http://www.alfresco.com/fr/community/register/?source=docs Extensions, Documentation, Tutoriels, Astuces

http://www.alfresco.com/fr/community/register/?source=docs Extensions, Documentation, Tutoriels, Astuces Maryem Rhanoui 2013 Alfresco Liens utiles Le site Alfresco : http://www.alfresco.com/fr/ Le Portail Content Community http://www.alfresco.com/fr/community/register/?source=docs Extensions, Documentation,

Plus en détail

Installation - Réseau + PRONOTE.net

Installation - Réseau + PRONOTE.net Installation - Réseau + PRONOTE.net Installation - Réseau + PRONOTE.net L installation de PRONOTE.net nécessite que PRONOTE en réseau soit installé. PRONOTE.net est une application qui permet la publication

Plus en détail

LE MICRO ORDINATEUR. Introduction Architecture Les supports amovibles Les composants Le système d exploitation Les portables

LE MICRO ORDINATEUR. Introduction Architecture Les supports amovibles Les composants Le système d exploitation Les portables LIONEL FRANC Introduction Architecture Les supports amovibles Les composants Le système d exploitation Les portables L'INTRODUCTION Micro ordinateur portable ou fixe Système pluri- technologiques (mécanique,

Plus en détail

LES RÉSEAUX INFORMATIQUES

LES RÉSEAUX INFORMATIQUES LES RÉSEAUX INFORMATIQUES Lorraine Le développement d Internet et de la messagerie électronique dans les entreprises a été, ces dernières années, le principal moteur de la mise en place de réseau informatique

Plus en détail

Architecture technique

Architecture technique OPUS DRAC Architecture technique Projet OPUS DRAC Auteur Mathilde GUILLARME Chef de projet Klee Group «Créateurs de solutions e business» Centre d affaires de la Boursidière BP 5-92357 Le Plessis Robinson

Plus en détail

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau)

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau) CS WEB Ch 1 Introduction I. INTRODUCTION... 1 A. INTERNET INTERCONNEXION DE RESEAUX... 1 B. LE «WEB» LA TOILE, INTERCONNEXION DE SITES WEB... 2 C. L URL : LOCALISER DES RESSOURCES SUR L INTERNET... 2 D.

Plus en détail

Architecture logicielle des ordinateurs

Architecture logicielle des ordinateurs Architecture logicielle des ordinateurs Yannick Prié UFR Informatique Université Claude Bernard Lyon 1 des ordinateurs Objectifs du cours Notions générales sur le fonctionnement matériel (un peu) et logiciel

Plus en détail

Avanquest Connection Manager vous permet de vous connecter à Internet en tous lieux, en toute simplicité.

Avanquest Connection Manager vous permet de vous connecter à Internet en tous lieux, en toute simplicité. DESCRIPTION : Avanquest Connection Manager vous permet de vous connecter à Internet en tous lieux, en toute simplicité. Lors de la première connexion à partir d un nouvel emplacement, Avanquest Connection

Plus en détail

Exigences système Edition & Imprimeries de labeur

Exigences système Edition & Imprimeries de labeur Exigences système Edition & Imprimeries de labeur OneVision Software France Sommaire Asura 9.6, Asura Pro 9.6, Garda 5.6...2 PlugBALANCEin 6.6, PlugCROPin 6.6, PlugFITin 6.6, PlugRECOMPOSEin 6.6, PlugSPOTin

Plus en détail

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication.

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication. CONNECTER LES SYSTEMES ENTRE EUX L informatique, au cœur des tâches courantes, a permis de nombreuses avancées technologiques. Aujourd hui, la problématique est de parvenir à connecter les systèmes d information

Plus en détail

i-depots i-gedexpert i-compta i-bureau

i-depots i-gedexpert i-compta i-bureau La descendance Full WEB i-depots i-gedexpert i-compta i-bureau > Des solutions efficaces qui facilitent les échanges et contribuent activement à la satisfaction et la fidélisation de vos clients. 1 - La

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

Middleware pour Software Radio

Middleware pour Software Radio Middleware pour Software Radio 1 Middleware pour Software Radio systèmes d'exploitation spécifiques aux fournisseurs d équippement standards : Symbian Windows Pocket PC 2 Middleware pour Software Radio

Plus en détail

Architectures et Web

Architectures et Web Architectures et Web Niveaux d'abstraction d'une application En règle générale, une application est découpée en 3 niveaux d'abstraction : La couche présentation ou IHM (Interface Homme/Machine) gère les

Plus en détail

2 disques en Raid 0,5 ou 10 SAS

2 disques en Raid 0,5 ou 10 SAS Serveur GED: INFO EN + Afin d obtenir des performances optimales il est préférable que le serveur soit dédié. Matériel : Processeur Jusqu à 10 utilisateurs 2.0 Ghz environ Jusqu à 30 utilisateurs 2.6 Ghz

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Architectures web pour la gestion de données

Architectures web pour la gestion de données Architectures web pour la gestion de données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Plan Le Web Intégration de données Architectures distribuées Page 2 Le Web Internet = réseau physique d'ordinateurs

Plus en détail

Publication (avancée) de données spatiales dans Internet

Publication (avancée) de données spatiales dans Internet Publication (avancée) de données spatiales dans Internet GMT-4152 & GMT-6006 Capsule 3 - Architectures pour le développement d applications sur web Thierry Badard & Frédéric Hubert Université Laval, Dép.

Plus en détail

Sommaire. 1 Préparer les opérations 15. 2 Choisir les ordinateurs 37

Sommaire. 1 Préparer les opérations 15. 2 Choisir les ordinateurs 37 1 Préparer les opérations 15 1.1 Définir la taille de l entreprise... 26 1.2 Définir le budget... 27 1.3 Documenter son travail... 29 1.4 Créer un planning... 32 2 Choisir les ordinateurs 37 2.1 Choisir

Plus en détail

AUDIT DU LAN ET DU PARC INFORMATIQUE

AUDIT DU LAN ET DU PARC INFORMATIQUE 1 AUDIT DU LAN ET DU PARC INFORMATIQUE Objectifs : vérification du plan d adressage audit des postes en service création de documents sur le LAN et le matériel informatique LE RESEAU ET LE PARC INFORMATIQUE

Plus en détail

VisualAge Pacbase 3.0 et WebSphere

VisualAge Pacbase 3.0 et WebSphere VisualAge Pacbase 3.0 et WebSphere Conférence VisualAge Pacbase 13 décembre 2001 Fernand Bonaguidi Jean-François Lévi 1 La plateforme logicielle WebSphere Applications de s et de Partenaires Accélérateurs

Plus en détail

Prérequis techniques

Prérequis techniques Prérequis techniques Portail collaboratif Clients Cegid ews - 06/2012 Prérequis techniques Sommaire 1. PRÉAMBULE... 3 2. PRÉREQUIS CÔTÉ CABINET D EXPERTISE COMPTABLE... 4 3. PRÉREQUIS CÔTÉ ENTREPRISE...

Plus en détail

Guide utilisation SFR Sync. SFR Business Team - Présentation

Guide utilisation SFR Sync. SFR Business Team - Présentation Guide utilisation SFR Sync SFR Business Team - Présentation SFR Sync ATAWAD Ecosystème complet Synchronisation de tous les appareils à partir du Cloud Simplicité Dossiers locaux synchronisés avec le Cloud

Plus en détail

ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR

ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR ARCHITECTURE CLIENT/SERVEUR Définition : L'architecture client serveur s'appuie sur un poste central, le serveur, qui envoit des données aux machines clientes. Des programmes

Plus en détail

Les serveurs d applications :une introduction

Les serveurs d applications :une introduction Les serveurs d applications : une introduction Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Octobre 2006 Plan de la présentation

Plus en détail

Partie A Mise en place d un réseau local... 15 1 Comprendre les réseaux... 17

Partie A Mise en place d un réseau local... 15 1 Comprendre les réseaux... 17 Partie A Mise en place d un réseau local... 15 1 Comprendre les réseaux... 17 1.1 Qu est-ce qu un réseau informatique?... 19 1.2 À quoi sert un réseau local?... 22 1.3 La transmission de données... 28

Plus en détail

Cahier de charges (Source : "Java EE - Guide de développement d'applications web en Java" par Jérôme Lafosse) Module. Site Web dynamique JSP / Servlet

Cahier de charges (Source : Java EE - Guide de développement d'applications web en Java par Jérôme Lafosse) Module. Site Web dynamique JSP / Servlet Cahier de charges (Source : "Java EE - Guide de développement d'applications web en Java" par Jérôme Lafosse) Module Site Web dynamique JSP / Servlet Sujet : betaboutique Soutenance le 04 / 01 /2013 &

Plus en détail

JEE - Cours et TP. Mickaël Montassier. 15 février 2007. Institut Universitaire de Technologie Département Informatique

JEE - Cours et TP. Mickaël Montassier. 15 février 2007. Institut Universitaire de Technologie Département Informatique et TP Institut Universitaire de Technologie Département Informatique 15 février 2007 J2EE? J2EE : Java 2 Enterprise Edition Norme prosposée par SUN visant à définir un standard de développement d applications

Plus en détail

Administration et sécurité des réseaux M&K ELHDHILI

Administration et sécurité des réseaux M&K ELHDHILI Administration et sécurité des réseaux 1 Plan du cours Chapitre 1: Introduction à l administration des réseaux Domaines d activités Organisation logique (criètères, types de décisions ) Architectures et

Plus en détail

Informatique Générale. Partie 3 - TD Les réseaux. Travaux dirigés associés au CM 3. Informatique, G. KEMBELLEC

Informatique Générale. Partie 3 - TD Les réseaux. Travaux dirigés associés au CM 3. Informatique, G. KEMBELLEC Informatique Générale Partie 3 - TD Les réseaux Travaux dirigés associés au CM 3 1 Chef de projet en ingénierie documentaire Les réseaux et internet Travaux dirigés 2 Réseaux locaux, étendus, Internet

Plus en détail

TECHNOLOGIE SOFTWARE DU FUTUR. Logiciel de gestion d entreprise pour le Web

TECHNOLOGIE SOFTWARE DU FUTUR. Logiciel de gestion d entreprise pour le Web TECHNOLOGIE SOFTWARE DU FUTUR Logiciel de gestion d entreprise pour le Web LogicieL de gestion d'entreprise pour Le web La génération internet ABACUS vi est un logiciel de gestion d'entreprise entièrement

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 38 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 11 - Les Enterprise Java Beans (Introduction aux Enterprise Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences

Plus en détail

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM)

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) LA BOITE A OUTILS DE L ACHETEUR DE BPM Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) La boîte à outils de l acheteur de solution BPM -

Plus en détail

Conception d Applications Réparties

Conception d Applications Réparties Jean-François Roos LIFL - équipe GOAL- bâtiment M3 Extension - bureau 206 -Jean-Francois.Roos@lifl.fr 1 Objectifs du Cours Appréhender la conception d applications réparties motivations et concepts architectures

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD1 Exercices Exercice 1 : Décrivez les facteurs internes qui ont un impact sur les communications réseau. Les facteurs internes ayant un impact sur les communications sont liés à la nature

Plus en détail

Fiche Produit. Plateforme de sauvegarde en marque blanche Kiwi Business

Fiche Produit. Plateforme de sauvegarde en marque blanche Kiwi Business Révision d avril 2012 Fiche Produit Plateforme de sauvegarde en marque blanche Kiwi Business La solution Kiwi Business a été spécialement conçue pour répondre aux besoins les plus exigeants en termes de

Plus en détail

SUJET Thème : Réseau : aspects matériels + Algorithme et tableur (révisions)

SUJET Thème : Réseau : aspects matériels + Algorithme et tableur (révisions) 118 SYSTEME D INFORMATION DE GESTION Application 19 Séance 19 2013-2014 Application de la série 03 du cours à distance SUJET Thème : Réseau : aspects matériels + Algorithme et tableur (révisions) Auteur

Plus en détail

Les clients légers. Exposé Système - Ingénieurs 2000 Informatique & Réseaux 2007-2008. Pierre Verron. CFAI INGÉNIEURS 2000 Caribbean's Pirates Crew

Les clients légers. Exposé Système - Ingénieurs 2000 Informatique & Réseaux 2007-2008. Pierre Verron. CFAI INGÉNIEURS 2000 Caribbean's Pirates Crew Les clients légers Exposé Système - Ingénieurs 2000 Informatique & Réseaux 2007-2008 Pierre Verron CFAI Sommaire Définitions Objectifs Historique Les architectures Inventaire des avantages et des inconvénients

Plus en détail

La gamme Advance UCOPIA. www.ucopia.com

La gamme Advance UCOPIA. www.ucopia.com La gamme Advance UCOPIA www.ucopia.com La gamme UCOPIA Advance est destinée aux organisations moyennes à grandes, déployant sur un ou de nombreux sites, pour l accès à des applications et services critiques,

Plus en détail

L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau

L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau Sovanna Tan Septembre 2009 1/20 Sovanna Tan L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau Plan 1 Transfert de fichiers 2 Le Courrier électronique

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0 Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0 Table des matières Avant-propos................................................ 1 Quel est l objectif de cet ouvrage?............................. 4 La structure

Plus en détail

Logiciel de Gestion Electronique de Dossiers

Logiciel de Gestion Electronique de Dossiers Logiciel de Gestion Electronique de Dossiers 1, rue de la République 69001 LYON Tel 04.78.30.62.41 Fax 04.78.29.55.58 www.novaxel.com Logiciel de GED NOVAXEL Présentation du logiciel NOVAXEL La GED d'organisation

Plus en détail

1 LE L S S ERV R EURS Si 5

1 LE L S S ERV R EURS Si 5 1 LES SERVEURS Si 5 Introduction 2 Un serveur réseau est un ordinateur spécifique partageant ses ressources avec d'autres ordinateurs appelés clients. Il fournit un service en réponse à une demande d un

Plus en détail

Solutions de Digital Asset Management. Photothèque de grande capacité. Gestion de flux de travail

Solutions de Digital Asset Management. Photothèque de grande capacité. Gestion de flux de travail Solutions de Digital Asset Management Photothèque de grande capacité Gestion de flux de travail Prérequis FotoStation : FotoStation Mac : Max OS X 10.7, 10.8, 10.9 ou 10.10 (Lion à Yosemite) Processeur

Plus en détail

Administration d ISA Server 2000 (Proxy et Firewall) :

Administration d ISA Server 2000 (Proxy et Firewall) : Compte rendu d'activité Nature de l'activité : Administration d ISA Server 2000 (Proxy et Firewall) : Contexte : Dans le cadre de la sécurisation d un réseau informatique, on souhaite mettre en place une

Plus en détail

Description de l implantation dans le centre d examen (nom du service ou de l outil et caractéristiques techniques)

Description de l implantation dans le centre d examen (nom du service ou de l outil et caractéristiques techniques) ANNEXE VII-1 : modèle d attestation de respect du cahier des charges pour l épreuve E4 (parcours SISR) BTS SERVICES INFORMATIQUES AUX ORGANISATIONS Session 2014 CONTRÔLE DE L ENVIRONNEMENT TECHNOLOGIQUE

Plus en détail

Le Web: les machines parlent aux machines

Le Web: les machines parlent aux machines Le Web: les machines parlent aux machines Historique Année 70 : ARPA (Advanced Research Project Agency). Relier les centres de recherche : ARPANET. 1972 : Premières spécifications TCP/IP (IP internet Protocol)

Plus en détail

G.E.D. Gestion Électronique des Documents

G.E.D. Gestion Électronique des Documents G.E.D Gestion Électronique des Documents L externalisation de vos logiciels entreprises : une solution aux problèmes de coûts, de sécurités et de réactivités Que ce soit par la communication, par les échanges

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Le web dans l entreprise Sommaire Introduction... 1 Intranet... 1 Extranet...

Plus en détail

Documentation technique du logiciel Moduleo Version du 03/12/2014

Documentation technique du logiciel Moduleo Version du 03/12/2014 Version du 03/12/2014 SOMMAIRE I) Architecture globale... 3 I.A) Logiciel modulaire... 3 I.B) Logiciel réseau... 3 I.C) Information en temps-réel... 3 I.D) Client lourd / serveur lourd... 4 II) Réseau...

Plus en détail

Objectifs du cours. Master mention Informatique M1. Construction d Applications Réparties. Sommaire. Organisation.

Objectifs du cours. Master mention Informatique M1. Construction d Applications Réparties. Sommaire. Organisation. Master mention Informatique M1 Construction d s Réparties Lionel Seinturier USTL-LIFL Équipe GOAL/Projet INRIA Jacquard Lionel.Seinturier@lifl.fr 2006/2007 1 Objectifs du cours Appréhender la conception

Plus en détail

cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR ORDINATEURS DE BUREAU ET PORTABLES WINDOWS ÉDITION PROFESSIONNELLE MANUEL D UTILISATION

cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR ORDINATEURS DE BUREAU ET PORTABLES WINDOWS ÉDITION PROFESSIONNELLE MANUEL D UTILISATION cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR ORDINATEURS DE BUREAU ET PORTABLES WINDOWS ÉDITION PROFESSIONNELLE MANUEL D UTILISATION Introduction L application cbox peut-être installée facilement sur votre

Plus en détail

Logiciel de connexion sécurisée. M2Me_Secure. NOTICE D'UTILISATION Document référence : 9016809-01

Logiciel de connexion sécurisée. M2Me_Secure. NOTICE D'UTILISATION Document référence : 9016809-01 Logiciel de connexion sécurisée M2Me_Secure NOTICE D'UTILISATION Document référence : 9016809-01 Le logiciel M2Me_Secure est édité par ETIC TELECOMMUNICATIONS 13 Chemin du vieux chêne 38240 MEYLAN FRANCE

Plus en détail

Modernisation des applications Mainframe. avec. WebSphere Host Access Transformation Services

Modernisation des applications Mainframe. avec. WebSphere Host Access Transformation Services Modernisation des applications Mainframe avec WebSphere Host Access Transformation Services Donald Calas dcalas@fr.ibm.com 2/25/2005 2005 IBM Corporation WebSphere Host Access Transformation Services (HATS)

Plus en détail

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique page 1/5 Titre professionnel : Reconnu par l Etat de niveau III (Bac), inscrit au RNCP (arrêté du 12/10/07, J.O. n 246 du 23/10/07) (32 semaines) Unité 1 : Structurer une application 6 semaines Module

Plus en détail

Notre scénario propose la mise en œuvre d un réseau informatique ERIC d une dizaine de postes informatiques géré par un ou deux serveurs.

Notre scénario propose la mise en œuvre d un réseau informatique ERIC d une dizaine de postes informatiques géré par un ou deux serveurs. RESEAU ERIC ET P2P I. Introduction : Ce document est destiné à vous aider dans la mise en œuvre d un réseau informatique adapté au besoin d un ERIC, sécurisé, en conformité avec la loi (loi relative à

Plus en détail

Et si l'infrastructure ENT servait à gérer le nomadisme!

Et si l'infrastructure ENT servait à gérer le nomadisme! Et si l'infrastructure ENT servait à gérer le nomadisme! Patrick PETIT (DSI Grenoble-Universités) Philippe BEUTIN (DSI Grenoble-Universités) Jean-François SCARIOT (INRIA Grenoble - Rhône-Alpes) Université

Plus en détail

Pré-requis installation

Pré-requis installation Pré-requis installation Version.2.0 TELELOGOS -, Avenue du Bois l'abbé - Angers Technopole - 49070 Beaucouzé - France Tel. + (0)2 4 22 70 00 - Fax. + (0)2 4 22 70 22 Web. www.telelogos.com - Email. support@telelogos.com

Plus en détail

LOT1 : Evaluation d un logiciel d inventaire et de gestion du parc OCS/GLPI (http://www.ocsinventory-ng.org/fr):

LOT1 : Evaluation d un logiciel d inventaire et de gestion du parc OCS/GLPI (http://www.ocsinventory-ng.org/fr): LOT1 : Evaluation d un logiciel d inventaire et de gestion du parc OCS/GLPI (http://www.ocsinventory-ng.org/fr): Présentation: GLPI est une application libre, distribuée sous licence GPL destine a la gestion

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DNS-313 Désignation Boîtier de stockage réseau SATA à 1 baie Clientèle cible Particuliers Accroche marketing Proposé à un prix défiant toute concurrence, le boîtier de

Plus en détail

Mise en place d un système de sécurité réseau des données informatiques du SIEDS

Mise en place d un système de sécurité réseau des données informatiques du SIEDS DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ENERGIE DES DEUX-SEVRES Mise en place d un système de sécurité réseau des données informatiques du SIEDS Marché à procédure adaptée 22/11/2006 Syndicat

Plus en détail

Environnement numérique

Environnement numérique Site: http://www.iatys.fr Contact: contact@iatys.fr Tél: +262 692 791 605 Microsoft Office LibreOffice Informatique décisionnelle Protection des données à caractère personnel Messagerie Période 2013-2014

Plus en détail

Glossaire informatique

Glossaire informatique Glossaire informatique DSDEN du Rhône 1. Adresse IP Une adresse IP (IP correspondant à Internet Protocol) est un numéro permettant d identifier une machine sur un réseau informatique. 2. Authentification

Plus en détail

Chapitre II : Les Réseaux Informatiques. Smii_adn@yahoo.fr 1

Chapitre II : Les Réseaux Informatiques. Smii_adn@yahoo.fr 1 Chapitre II : Les Réseaux Informatiques Smii_adn@yahoo.fr 1 I- Introduction : Un réseau informatique est un ensemble d appareils(ordinateurs et périphériques)reliés entre eux dans le but de permettre à

Plus en détail

Recommandations techniques

Recommandations techniques Recommandations techniques Sage 30 Génération i7 Sage 100 Génération i7 Version 1.0 1 I Recommandations techniques pour Sage 30 Windows Génération i7 Sage 100 Windows Génération i7 2 1.1 Configuration

Plus en détail

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Table des matières 1. Le modèle TCP/IP... 2 2. Couche 1 ou couche physique... 3 3. Couche 2 ou couche liaison ou couche lien... 4 4. Couche 3 ou couche

Plus en détail

Chapitre N 7: Configuration et administration d un réseau local. Configuration et administration d un réseau local

Chapitre N 7: Configuration et administration d un réseau local. Configuration et administration d un réseau local Configuration et administration d un réseau local I Introduction : Une fois le matériel est choisi, le câblage est réalisé et les différentes composantes du réseau sont connectées, il faut. Quelque soit

Plus en détail

Spécialisation. Les métiers Les titulaires de cette formation peuvent prétendre à tenir les postes de :

Spécialisation. Les métiers Les titulaires de cette formation peuvent prétendre à tenir les postes de : Programme détaillé Objectifs de la formation Spécialisation Administrateur Réseaux et L échange d informations est devenu une nécessité absolue pour toutes les entreprises, quel que soit le secteur d activité.

Plus en détail

1. Installation standard sur un serveur dédié

1. Installation standard sur un serveur dédié Fiche de présentation service Page 1/6 Hestia Système Plus : Pré-requis techniques Le progiciel HESTIA se compose d une base de données, d un certain nombre de modules en client/serveur (exécutables) et

Plus en détail