Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation Bâtiment Durable : ENERGIE"

Transcription

1 Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement ENERGIE ET CONFORT ACOUSTIQUE DANS LES LOGEMENTS Sophie MERSCH Centre Urbain

2 Objectif de la présentation - plan Le confort acoustique est régi par quelques principes simples, mais la mise en œuvre doit impérativement être parfaite. Combiner avec les performances énergétiques : l isolation acoustique demande peu d efforts supplémentaires si les bons choix sont faits au départ. Quels choix? Système structurel et matériaux de gros œuvre Type d isolant Mise en œuvre des finitions Dispositifs pour réduire le bruit des équipements Notions et normes Aspects techniques : sols équipements murs façades / toitures Coordonnées utiles 1

3 Caractérisation des sources de bruit mode de propagation spectre sonore Indices utilisés en labo in situ Notions et normes Normes belges Différence entre isolation et correction acoustique 2

4 Notions d acoustique Type de source mode de propagation Bruits aériens voix, télévision, musique, bruits qui se transmettent principalement par la paroi de séparation Bruits de contact bruits de pas, chute ou déplacement d objets, vibrations émises par des machines, qui se transmettent par la structure boîte dans la boîte illu: Isover Une même source peut parfois produire à la fois des sons aériens et de contact - p.ex. machine à laver, chaudière, VMC 3

5 Notions d acoustique Type de source spectre sonore 4

6 20 31, Intensité (db) Type de source Notions d acoustique Trafic rapide cris d enfants indice à valeur unique en db (A) Trafic citadin avions Rw (C;Ctr) = 48 (-4;-9) db R w 40 basses fréq. (sons graves) Fréquence (Hz) Hautes fréq. (sons aigus) 5

7 Indices à valeur unique Notions d acoustique Bruits aériens Indice d'affaiblissement acoustique R w + facteurs d adaptation en fonction du type de bruit émis C: bruit de moyennes et hautes fréquences, Ctr: bruit à fortes composantes de basses fréquences Bruits de contact Niveau de pression de bruit de contact L n,w + facteur d'adaptation Ci qui tient compte des caractéristiques typiques des bruits de pas R w (C;Ctr) = 48 (-4;-9) db Mesure en labo EN ISO 717 6

8 Indices à valeur unique Notions d acoustique réception émission Labo EN LABO R w L n,w réception émission X D nt,w In situ R w L n,w I N S I T U X L nt,w (D nt,w < R w ) (L nt,w < L n,w ) 7

9 Notions d acoustique Eléments qui influencent le résultat in situ Imperfection des finitions L élément le plus faible détermine la performance de l ensemble Géométrie des locaux - du volume du local - de la surface de séparation D nt,w = x+3 db Lp1 Lp2 2xV m³ S m² D nt,w = x db Lp1 V m³ S m² 8

10 Notions d acoustique Eléments qui influencent le résultat in situ Pertes par voies latérales plus importantes si les murs sont légers m 2 m 2 m 2 m 2 m 2 Attention! m 2 Ossatures bois m 1 m 1 m 1 m 1 = m 2 perte de 2 à 3 db m m 2 perte 5 à 6 db m 1 > 1.7 m 2 perte >10 db Inertie thermique : favorable à l isolation acoustique 9

11 Normes acoustiques "anciennes" normes belges NBN S (1977) isolation acoustique NBN S (1987) niveaux de bruit Immeubles d habitation "nouvelles" normes belges NBN S (2008) Bâtiments scolaires Immeubles de bureaux Maisons de retraite Hôtels Émission NBN S (2013) NBN S ? (201?) Réception Hôpitaux EN ISO Deux niveaux de confort : confort acoustique normal, confort acoustique supérieur - subjectif! Adaptation des exigences + nouvelles exigences (p.ex. réverbération) Nouvelles grandeurs européennes : D nt,w, L nt,w, D Atr (= D 2m,nT,w + C tr ), L Ainstal,nT - recommandations 10

12 Qualité de l isolation Normes acoustiques Aspect subjectif: certaines personnes sont plus sensibles au bruit Tableau: comparaison entre les performances acoustiques des planchers en bois et les résultats issus des études psycho-acoustiques ENSEIGNEMENTS PSYCHO- ACOUSTIQUES Degré de confort normal: 30 % des occupants se plaignent du confort acoustique Degré de confort élevé : 10 % des occupants se plaignent du confort acoustique Isolement au bruit aérien 54 db 58 db Isolement au bruit de contact 58 db 50 db 11

13 Normes acoustiques Sensation auditive Ambiances sonores Seuil de douleur Obligation de crier pour se faire entendre Conversation difficile Conversation à voix forte Conversation à voix normale Début interférence sommeil Calme Très calme Seuil d audibilité Décollage avion à 50 m Décollage avion à 300 m Concert musique amplifiée Marteau-piqueur Avenue à grand trafic Radio puissante Rue animée Musique de chambre Grands magasins Bibliothèque / séjour Forêt / chambre à coucher Studio de radio Studio d enregistrement Source: IBGE 12

14 Normes acoustiques ECHELLE LOGARITHMIQUE Affaiblissement acoustique Pression acoustique divisée par 10 db 2 15 db 5 20 db db db

15 Normes acoustiques La "nouvelle" norme belge NBN S (2008) Ce que couvre la norme: Réverbération dans les halls et cages d escaliers correction acoustique Est d'application pour tous les immeubles d habitation neufs et rénovés pour lesquels un permis d'urbanisme a été demandé après le 29 avril 2008 Isolation au bruit de choc isolation des sols Niveau sonore des installations techniques chaudière, ventilation Isolation au bruit aérien à l int. des immeubles isolation murs et planchers Isolation au bruit aérien des façades isolation murs ext. et toitures Dépassement du niveau de bruit de fond 14

16 Correction acoustique L isolation acoustique consiste à traiter la transmission des bruits, tandis que la correction acoustique traite l absorption et la réflexion du son sans modifier les propriétés de transmission de la paroi. isolation acoustique illu: Isover absorption acoustique 15

17 Correction acoustique isolation acoustique Laine de roche (5 cm - 60 kg/m³) 5 db très peu isolante absorption acoustique 0.7 très absorbante Panneau Multiplex (17 mm kg/m³) 29 db ± moyennement isolant 0.2 peu absorbant 16

18 Niveau de pression acoustique en un point [db] Correction acoustique NBN S T < 1.5 s dans les halls communs T = temps de réverbération La réverbération dépend du volume et de la géométrie des locaux, des matériaux qui recouvrent sol, murs et plafond et de l ameublement du local. 60 db T t 1 t 2 Temps [s] 17

19 Correction acoustique Coefficient d absorption 0 (très réfléchissant) < < 1 (très absorbant) Locaux de circulation communs : généralement habillés par des matériaux peu absorbants ( < 0.10) 125 Hz 250 Hz 500 Hz 1 khz 2 khz 4 khz w Marbre Béton lisse = 0.05 Plâtre Verre Bois verni Carrelage Linoleum Liège aggloméré = 0.01 Tapis mince Moquette bouclée Tentures épaisses Briques perforées Laine minérale Cellulose

20 Correction acoustique Solution: matériaux poreux 19

21 Correction acoustique Matériaux poreux derrière des plaques perforées ou des fentes 20

22 Les laines et fibres Matériaux absorbants 21

23 Matériaux absorbants Les mousses (à cellules ouvertes) 22

24 Isolement aux bruits de choc Niveau de pression acoustique L n,w de la machine à chocs placée : NBN S <58dB <54dB <50dB 92 db 79 db Sur un plancher en bois nu Sur une dalle de béton nue de 16 cm 23

25 Isolement aux bruits de choc Rôle du revêtement de sol Dalle en béton NBN S <58dB <54dB <50dB Carrelages : db Parquets collés : db Carrelages sur sous-couche : 67 db 67 à 78 db en fonction de la colle 24

26 Isolement aux bruits de choc Rôle du revêtement de sol Dalle en béton NBN S <58dB <54dB <50dB Carrelages : db Parquets collés : db Carrelages sur sous-couche : 67 db Vinyles collés db Tapis et moquettes db 25

27 Isolation des bruits de contact Solution: plancher flottant Chape coulée ou sèche posée sur matériau résilient désolidarisation périphérique Ill: Amphion Ill: Amphion 26

28 Isolation des bruits de contact Matériaux de désolidarisation Sur sol à isoler thermiquement, bien choisir Matériau résilient: - matériau souple à cellules fermées, - qui reprend sa forme après déformation - ép 3 à 10 mm Matériaux de désolidarisation non résilients: - absorbants à haute densité - à utiliser en plus grande épaisseur (10 à 40 mm) - ex: mousse rigide de bois ou de papier, liège et autres matériaux écologiques et/ou recyclés polyéthylène caoutchouc recyclé mousse de PVC coco polyéthylène 27

29 Isolation des bruits de contact Joint anti-vibratile! Chape coulée Couche d égalisation Plancher porteur Prod. anti-vibratile 28

30 Isolation des bruits de contact Prod. anti-vibratile Joint anti-vibratile! Prod. anti-vibratile Plancher porteur Chape sèche (min. OSB 22mm) Prod. anti-vibratile Prod. anti-vibratile laineux (min. 40mm) Chape sèche (min. OSB 2 x 15mm) Matériau absorbant 29

31 Isolement aux bruits de choc Importance du soin apporté à la mise en œuvre Dalle en béton NBN S <58dB <54dB <50dB 67 db 52 db Mauvaise désolidarisation Désolidarisation soignée 30

32 Vers un meilleur résultat Isolement aux bruits de choc Plancher en bois NBN S <58dB <54dB <50dB 92 db 88 db 66 db L'nT [db] Chape flottante 30 f [Hz] Ill: CSTC 31

33 Isolement aux bruits de choc Plancher de base Plancher flottant 92 db db 2 NBN S <58dB <54dB 68 db 54 db <50dB Plafond ordinaire 2 3 Fauxplafond acoustique 4 5 Ill: CSTC 32

34 55 db 68 db 80 db 46 db 80 db 80 db Isolation des bruits de contact R w =58 db 73 db 49 db 80 db Objectif : confort acoustique supérieur R w =58 db et Ln w =50 db Faux-plafond acoustique ET chape sèche Faux-plafond acoustique Chape sèche illu: ingenieuxduson.net Faux-plafond acoustique, chape sèche et doublage des parois latérales = système boîte dans la boîte complet 33

35 Transmission des bruits Isolation acoustique Parois de séparation massives Double mur sans ancrages 3 2 x 3 Masse surfacique des parois 3 Type de fondation Détails d exécution Liaisons en toiture 34

36 Transmission des bruits Isolation acoustique 35

37 Bruit des équipements Implantation des équipements 36

38 Bruit des équipements Accessoires anti-vibratiles Appareils sanitaires - canalisations poser sur des plots de caoutchouc désolidariser des murs et cloisons Joint souple Joint souple Joint souple Plots antivibratiles désolidariser les canalisations de leur support ou des parois traversées par des colliers ou manchons anti-vibratiles, les regrouper dans des caissons isolés, changements de direction ou de diamètre aussi graduels que possible. 37

39 Bruit des équipements Accessoires anti-vibratiles Chaudière, groupe ventilation, machinerie ascenseur Equipements placés sur des blocs antivibratiles, Attaches et percements pour passage des conduits munis de matériau anti-vibratile et raccords souples. Machinerie ascenseur Capotage Caisson isolant tapissé d un matériau hautement absorbant - correction Socle lourd 38

40 Bruit des équipements Accessoires anti-vibratiles 39

41 Bruit des équipements Ventilation mécanique bonne conception! placer le ventilateur sur un socle antivibratile, dans un local isolé acoustiquement ou à l écart des pièces de vie silencieux près du ventilateur et à chaque bouche 40

42 Ventilation mécanique raccords par des pièces souples percements pour passage des conduits munis de matériau antivibratile grilles de transfert acoustiques Bruit des équipements 41

43 Bruit des équipements Isolation des gaines techniques 42

44 Transmission Isolation des bruits aériens Le bruit aérien se transmettant par vibration, deux principes permettent de l arrêter : 1) masse : plus un matériau est lourd (dense et épais), meilleure est l isolation aux bruits aériens 2) ressort (système masse-ressort-masse), qui amortit les vibrations Grands principes d m 1 m 2 Masse - ressort - masse Désolidarisation Absorption Etanchéité 43

45 Masse - paroi lourde Important! C est le point le plus faible qui détermine les performances de l ensemble Ne pas interrompre l homogénéité de la masse Eviter les saignées, placer les interrupteurs plutôt en surface Isolation des murs 44

46 Isolation des murs Masse - paroi lourde Important! Masse ressort masse Désolidarisation Absorption - Etanchéité Plus la paroi est étanche à l air, meilleure est l isolation acoustique Influence de l enduit Bloc béton cellulaire 14 cm sans enduit R w = 25 (-1;-4) un côté enduit R w = 43 (-1;-4) 2 côtés enduits R w = 44 (0;-3) 45

47 k 1,25k 1,6k 2k 2,5k 3,15k R [db] Ressort Parois massives mur simple ou double avec contacts entre les murs Isolation des murs Parois doubles mur double sans contact rigide entre les 2 parois Séparation complète Contacts ponctuels Liaisonnés 0 Mur 14 cm 2 x 14 cm liaisonnés Source: CSTC 2 x 14 cm découplés R w = 54 db m 1 m 2 = 2 x m 1 R w = 58 db d m 1 m 1 R w = 84 db!! 46

48 Isolation des murs Blocs enduits - Rw 30 db 35 db 40 db 45 db 49 db 54 db 57 Carreaux de plâtre pleins 70 mm 950 kg/m3 80 mm 100 mm Béton d'argile expansée creux 90 mm 140 mm 190 mm Béton cellulaire pleins 100 mm 550 kg/m3 150 mm 200 mm Terre cuite creux 90 mm 1100 à 1500 kg/m3 140 mm 190 mm Silico-calcaire pleins 150 mm 1770 kg/m3 215 mm Béton lourd creux 90 mm 140 mm 190 mm Béton lourd pleins 90 mm 140 mm Source: CSTC 47

49 Doublage Isolation des murs < 30 db 30dB 35 db 40 db 45dB R w mur seul (9 cm béton cell.) = 36 db R w mur + doublage (17,5 cm) = 54 db Source: CSTC 48

50 Isolation des murs Doublage acoustique Sur ossature indépendante (ép 8,5 cm min.) Masse ressort masse Désolidarisation Absorption - Etanchéité m 1 d m 2 ossature flexible bande résiliente matériau absorbant étanche à l'air finition périphérique au mastic 49

51 Isolation des murs Doublage acoustique ossature flexible bande résiliente Masse ressort masse Désolidarisation Absorption - Etanchéité 50

52 Isolation des murs Plaque par côté Largeur profilés Epaisseur totale Epaisseur absorbant Rw(C,Ctr) 1 x 12,5 mm 75 mm 10 cm 60 mm 43 (-4,-10) 2 x 12,5 mm 75 mm 12,5 cm 60 mm 51 (-2,-8) 3 x 12,5 mm 75 mm 15 cm 60 mm 57 (-2,-7) 2 x 12,5 mm 2 x 75 mm 20,5 cm 2 x 60 mm 63 (-4,-11) Source: Gyproc avec 3 plaques de chaque côté, jusqu à 69 db 51

53 Matériau absorbant Tous les absorbants acoustiques sont des isolants thermiques, mais l inverse n est pas vrai: les isolants rigides et à cellules fermées n absorbent pas le son. A utiliser : isolants souples ou semi-rigides à cellules ouvertes (en panneaux, en rouleaux ou en vrac) laine de bois laine de coton Laines minérales, végétales et animales (lin, chanvre, bois, coton, mouton ) Mousses de cellulose, mousses de mélamine flocons ce cellulose chanvre 52

54 Matériau absorbant Matériau absorbant dans le creux - influence de : Epaisseur peu Densité aucune! Nature aucune! Configurations testées Paroi de base : MS 50 mm + 2x2 plaques de plâtre de 12,5 mm Paroi de base + laine minérale 50 mm Paroi de base + mousse de cellulose 40 mm (70 Kg/m³) Paroi de base + laine de chanvre 30 mm (30-42 Kg/m³) Paroi de base + laine de bois 50 mm (40 Kg/m³) R w 43 db 50 db 50 db 49 db 48 db 53

55 Isolation des murs Doublage acoustique sur mur extérieur combiner avec aspects thermiques Isolation sur ossature indépendante 1. Mur d origine 2. Couche d isolant entre le mur et l ossature pour éviter les ponts thermiques 3. Ossature métal désolidarisée 4. Matériau isolant souple absorbant 5. Etanchéité à l air 6. Liteaux espace technique (évent.) 7. Panneaux de finition lourds et désolidarisés

56 Doublage Isolation des murs Source: CSTC Tous les absorbants acoustiques sont des isolants thermiques, mais l inverse n est pas vrai: l utilisation d isolants rigides et à cellules fermées dégrade généralement la situation 55

57 Isolation des murs Doublage acoustique sur mur extérieur combiner avec aspects thermiques Niveaux d isolation Doublage d un mur en blocs de béton cellulaire de 9 cm d épaisseur Épaisseur 8 cm R Rw + Ctr 3 thermique acoustique Régulation 7 hygrométrique PU 3,2 36 X non Laines minérales 2 54 non Laines végétales 2 54 OUI 56

58 Isolation des façades Passage du bruit : le point le plus faible 3 Traitements prioritaires pour la protection contre le bruit ext fuites - étanchéité à l air 2. orifices de ventilation caissons à volets 4. vitrages 5. châssis 2 + toitures 57

59 Isolation des façades 1. étanchéité à l air entre verre et châssis entre dormant et ouvrant entre châssis et maçonnerie Masse ressort masse Désolidarisation Absorption - Etanchéité illu: CSTC - NIT 221 illu: Hebgo 1) remplissage des vides par un isolant souple (pas de matériau léger rigide comme le polystyrène expansé ni les mousses en bombe durcissantes non élastiques), 2) fermeture avec un matériau lourd (mortier à l'extérieur, plâtre ou éventuellement bois massif à l'intérieur), en laissant un joint le long du châssis, 3) fermeture étanche (joints silicone) 58

60 2. ventilation Grilles acoustiques Isolation des façades 3. volets tapisser les faces intérieures d un matériau absorbant souple doubler le coffre de matériaux plus lourds Jusqu à 49 db (ouvert)! illu: CS illu: Noise Control Joint silicone illu: Renson 59

61 Performances d autant meilleures que les verres sont épais Affaiblissement acoustique (db) Isolation des façades 4. vitrage isolation acoustique: pas nécessairement double vitrage, mais propriétés acoustiques peuvent être combinées avec un vitrage superisolant thermique Double vitrage thermique standard Double vitrage asymétrique Basses fréq. correspondance des fréquences critiques Double vitrage avec verre feuilleté acoustique hautes fréq. Ar db 28 db (-2 db) 35 à 39 db 37 à 50 db 60

62 Châssis anciens peuvent souvent être adaptés 5. châssis Isolation des façades Masse ressort masse Désolidarisation Pour plus hautes performances: double fenêtre Absorption - Etanchéité survitrage: verre ou châssis appliqué sur le châssis existant avec lame d air deux châssis séparés dans la même embrasure - 15 cm entre vitrages deux châssis totalement désolidarisés 45 à 55 db ill: CSTC 61

63 Toitures à versants Isolation par l intérieur Isolation des toitures Sous-toiture lourde Matériau absorbant souple Masse ressort masse Désolidarisation Absorption - Etanchéité Cavalier antivibratile Etanchéité à l air Joint anti-vibratile! Rail métallique Finition min. 2 x 12,5mm plâtre ou 2 x 10mm fibro-plâtre 62

64 Isolation des toitures Toitures plates d m 1 m 2 Masse ressort masse Désolidarisation Absorption - Etanchéité 1. terrasse éventuelle (toiture verte est favorable) 2. Étanchéité (+ isolant si toiture mixte) 3. Support lourd 4. Isolant absorbant souple 5. étanchéité à l air 6. coulisse technique 7. panneaux de finition lourds (non perforés!) et désolidarisés mis en œuvre comme un plafond acoustique Illu: Terre Vivante 63

65 Isolation des toitures Toitures plates La toiture mixte ou combinée d m 1 m 2 Masse ressort masse Désolidarisation Absorption - Etanchéité Pour limiter les risques de condensation interne, on déplace le point de rosée audessus des panneaux de toiture en posant un isolant supplémentaire par l extérieur, avec : R de l isolant thermique 1,5 x R de l absorbant acoustique Exemple: ép (en m) = R x Isolant acoustique: cellulose avec = 0,040 Epaisseur 12 cm R = 3 Isolant thermique: PU avec = 0,025 R > 4,5 ép > 11 cm 64

66 Isolation des toitures / planchers Faux-plafond acoustique d m 1 m 2 Masse ressort masse Désolidarisation Absorption - Etanchéité structure métallique désolidarisée des murs par un bandeau souple fixations ou suspentes antivibratoires 2 plaques de plâtre (non perforées) NB: le plâtre est RF en 2 x 12,5 mm finition des joints avec du mastic 65

67 Ce qu il faut retenir de l exposé Acoustique - les grands principes - une affaire de spécialistes - compatible avec énergie Masse-ressort-masse Influence du poids des panneaux Désolidarisation Absorption Masse ressort masse Désolidarisation Absorption - Etanchéité Désolidarisation des plaques et profilés métalliques par un matériau résilient est essentielle matériau absorbant n est pas un isolant acoustique s il est utilisé seul, mais il est indispensable dans la constitution d un complexe acoustique Etanchéité à l air La moindre fissure anéantit les performances d isolation acoustique d un matériau Type d isolant Absorbant: isolant souple ou semi-rigide à cellules ouvertes Résilient: souple à cellules fermées OU absorbant à haute densité en grande épaisseur 66

68 Coordonnées utiles Antennes-normes + publications du CSTC 67

69 Coordonnées utiles G_WEL01 Assurer le confort acoustique - Guide bâtiment durable - Vademecum du bruit urbain - Bruit et HVAC Professionnels > Thèmes > Bruit 68

70 Sophie Mersch Ir architecte

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement ENERGIE ET CONFORT ACOUSTIQUE DANS LES LOGEMENTS Sophie MERSCH Centre Urbain Objectif de la présentation - plan Le confort acoustique est régi

Plus en détail

15h20 16h20 Le confort acoustique des constructions bois Van Damme M.

15h20 16h20 Le confort acoustique des constructions bois Van Damme M. 15h20 16h20 Le confort acoustique des constructions bois Van Damme M. Plan de l exposé Confort acoustique des constructions multifamiliales en bois en Belgique : Exigences & évaluation des systèmes Habitations

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement LES MATÉRIAUX UTILISÉS EN ISOLATION ACOUSTIQUE Sophie MERSCH, Ir arch. CENTRE URBAIN 25 avril 2013 Formation mise en œuvre par le Centre

Plus en détail

Séance d information Workshop

Séance d information Workshop Séance d information Workshop ISOLATION ACOUSTIQUE 26 janvier 2012 Directives de construction et solutions pratiques pour respecter les critères acoustiques de la norme NBN S 01-400-1 dans les habitations

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement INDICE D AFFAIBLISSEMENT ACOUSTIQUE DES MATÉRIAUX Sophie MERSCH, Ir arch. CENTRE URBAIN 25 avril 2013 Formation mise en œuvre par le Centre

Plus en détail

L isolation acoustique des bâtiments : la NBN S01-400-1:2008

L isolation acoustique des bâtiments : la NBN S01-400-1:2008 L isolation acoustique des bâtiments : les nouveaux critères acoustiques pour les immeubles d habitation la NBN S01-400-1:2008 VAN DAMME Manuel Division Acoustique Laboratoire Acoustique CSTC - Centre

Plus en détail

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.1.- Caractéristiques d absorption B2.1.1.- Coefficients d absorption de surfaces couvertes par différents éléments Maçonnerie et enduits

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement PERFORMANCES ACOUSTIQUES DES ÉLÉMENTS DE FAÇADE Manuel VAN DAMME, Ing. CSTC-WTCB GUIDANCE ÉCO-CONSTRUCTION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE 2

Plus en détail

NBN S 01-400-1 : 2008

NBN S 01-400-1 : 2008 L acoustique dans la construction : les critères acoustiques pour les immeubles d habitation la NBN S 01-400-1:2008 VAN DAMME Manuel Division Acoustique Laboratoire Acoustique CSTC - Centre Scientifique

Plus en détail

Les Solutions techniques

Les Solutions techniques L approche acoustique Un problème délicat : identifier la demande, faire l inventaire et qualifier les sources de nuisance des interventions complexes un choix limité de techniques en réhabilitation la

Plus en détail

l isolation acoustique

l isolation acoustique Le point sur l isolation acoustique AU BRUIT Objectif : assurer le confort acoustique des bâtiments Daniel De Vroey Artisan Le bruit dans un bâtiment Production du son PROPAGATION DU SON Réception du son

Plus en détail

L acoustique dans le bâtiment.

L acoustique dans le bâtiment. L acoustique dans le bâtiment. Types de bruit. Le bruit aérien et le bruit d impact sont deux notions proches l une de l autre, bien que constituant deux types de nuisances sonores très différents. Le

Plus en détail

NBN S 01-400-2 [2012]

NBN S 01-400-2 [2012] 04 décembre 2014 NBN S 01-400-2 [2012] Le confort acoustique au sein des établissements scolaires «La NBN S 01-400-2» - 04/12/14 - Bruxelles Environnement - Van Damme M. manuel.v@vkgroup.be - Tous droits

Plus en détail

Cas pratiques d isolation acoustique

Cas pratiques d isolation acoustique Cas pratiques d isolation acoustique Orateur : Naïma Gamblin ASM Acoustics 26 janvier 2012 Séance d information organisée par Confédération Construction Bruxelles-Capitale - CSTC WTCB WTCB-BBRI BBRI Sommaire

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

L isolation acoustique

L isolation acoustique L isolation acoustique Ricardo Atienza Suzel Balez Nicolas REMY CRESSON École Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble Typologie des bruits On distingue 2 familles de bruits! les bruits aériens

Plus en détail

Cas pratiques d isolation acoustique

Cas pratiques d isolation acoustique Cas pratiques d isolation acoustique 26 janvier 2012 Séance d information Confédération Construction Bruxelles-Capitale - CSTC WTCB WTCB-BBRI BBRI Sommaire Présentation d ASM Acoustics Importance de traiter

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS ACOUSTIQUE REGLEMENTATION Dans les exigences réglementaires, on distingue l isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l isolement aux bruits d impact (chocs). ISOLEMENT AUX BRUITS

Plus en détail

L acoustique, indissociable de la rénovation énergétique

L acoustique, indissociable de la rénovation énergétique Séminaire Bâtiment Durable : L acoustique, indissociable de la rénovation énergétique 09 octobre 2015 Bruxelles Environnement L intégration du confort acoustique en rénovation Les grands immeubles résidentiels

Plus en détail

La combinaison de ces deux produits répond parfaitement à cette demande.

La combinaison de ces deux produits répond parfaitement à cette demande. Avril 0 Introduction La mise sur le marché d une plaque de Fermacell avec Liège répond à une demande croissante d isolation des murs extérieurs par l intérieur avec des produits durables et écologiques.

Plus en détail

La combinaison de ces deux produits répond parfaitement à cette demande.

La combinaison de ces deux produits répond parfaitement à cette demande. Avril 0 Introduction La mise sur le marché d une plaque de Fermacell avec Liège répond à une demande croissante d isolation des murs extérieurs par l intérieur avec des produits durables et écologiques.

Plus en détail

Projet pilote en Région de Bruxelles-capitale isolation acoustique dans les écoles

Projet pilote en Région de Bruxelles-capitale isolation acoustique dans les écoles Projet pilote en Région de Bruxelles-capitale isolation acoustique dans les écoles Etude de 6 cas Marie-Françoise Ducarme & Jean-Laurent Simons Division Energie-Air-Climat-Bruit : département Bruit I.

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Acoustique : conception et mise en œuvre Bruxelles Environnement Isolation acoustique aux bruits de choc Manuel VAN DAMME Acoustical Expert VK Group Objectif(s) et plan de

Plus en détail

Les matériaux absorbants

Les matériaux absorbants L absorption acoustique est le pouvoir qu ont certains matériaux de laisser pénétrer une partie de l énergie sonore qui vient frapper leur surface. Un matériau absorbant posé sur une cloison va diminuer

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat 14 Les performances thermiques des matériaux

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Troisième édition Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Sommaire Sommaire Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat

Plus en détail

LOT ÉLECTRICTÉ VENTILATION

LOT ÉLECTRICTÉ VENTILATION LOT ÉLECTRICTÉ VENTILATION Préconisations concernant l'électricité : Traversées du plancher bas (sur terre-plein) Mise en place d'un joint mastique acrylique extrudé sur toute la périphérie de l'élément

Plus en détail

Isolation acoustique Etude de cas concrets

Isolation acoustique Etude de cas concrets Centre Urbain 12 Novembre 2008 Isolation acoustique Etude de cas concrets Georges Goovaerts Acoustic Teleac - Genval 1 Rappel des principes d isolation acoustique 2 ! COMMENT DEFINIR LE BRUIT! Le bruit

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage A.Tilmans Laboratoire caractéristiques énergétiques

Plus en détail

ACOUSTIQUE DES CLOISONS

ACOUSTIQUE DES CLOISONS ISOLATION ACOUSTIQUE DES CLOISONS MOBILES, DÉMONTABLES ET AMOVIBLES Plafonds suspendus et barrières phoniques 1 ISOLATION ET ABSORPTION ACOUSTIQUE Ne pas confondre! Un matériau peut être caractérisé par

Plus en détail

3+ 5+7+ L isolation acoustique des sols. Solutions toutes catégories. www.insulit.be ALVEOLIT

3+ 5+7+ L isolation acoustique des sols. Solutions toutes catégories. www.insulit.be ALVEOLIT 3+ 5+7+ ALVEOLIT L isolation acoustique des sols www.insulit.be Solutions toutes catégories aux bruits d impact et de choc Découvrez est une mousse de polyolefine à structure cellulaire fermée, réticulée

Plus en détail

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T.

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T. L énergie la moins chère est celle non consommée Plan de la présentation L isolation toiture Soirée d information 23 avril 2013 Guides Énergie Neupré Le pourquoi. Quelques notions techniques. La prime

Plus en détail

Le confort acoustique dans les établissements scolaires

Le confort acoustique dans les établissements scolaires Le confort acoustique dans les établissements scolaires «Cas pratiques : analyse des résultats et constatations» Maud Gehu (maud.gehu@bbri.be) Division Acoustique - Ingénieur responsable d essais & Conseiller

Plus en détail

Planchers en bois et isolation phonique

Planchers en bois et isolation phonique Planchers en bois et isolation phonique 1. Les solutions IsolGomma page 2 Roll Grei Upgrei Acousticmat KF1-700 Acousticmat GF1-730 chape flottante chape flottante / sol flottant à sec chape flottante /

Plus en détail

Récapitulons. Théorie Acoustique 2007. air pression acoustique: p(t) = P(t) P o M. BLASCO UCL. 50 Hz. 100 Hz. 1000 Hz

Récapitulons. Théorie Acoustique 2007. air pression acoustique: p(t) = P(t) P o M. BLASCO UCL. 50 Hz. 100 Hz. 1000 Hz Récapitulons Théorie Acoustique 2007 M. BLASCO UCL 50 Hz air pression acoustique: p(t) = P(t) P o 00 Hz 000 Hz FFT front ondes air célérité: c = λ. f ~ 340 m/s FFT - liquides: c ~ 400 m/s solides: c ~

Plus en détail

FAQ Acoustique Prof. J. Malchaire

FAQ Acoustique Prof. J. Malchaire FAQ Acoustique Prof. J. Malchaire Propagation du bruit 1. Comment se propage le bruit?... 2 2. Qu'appelle-t-on un champ libre?... 2 3. Comment se propage le bruit en champ libre... 3 4. Où faut-il placer

Plus en détail

Insulation technology. contre-cloison acoustique sur ossature métallique

Insulation technology. contre-cloison acoustique sur ossature métallique Insulation technology contre-cloison acoustique sur ossature métallique . introduction choix de profilés prises éléctriques Plus encombrant (8,5 cm minimum) mais beaucoup plus efficace qu une contrecloison

Plus en détail

04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN à des bâtiments collectifs

04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN à des bâtiments collectifs RAPPORT D ETUDE Référence projet: 04-001-B N de document: 04-001-rp02 Diagnostic DOREAN Date: 20-01-2005 Nombre de page: 8 Annexe(s): 0 04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN

Plus en détail

Une façade légère est une façade constituée d une ou plusieurs parois dont une extérieure caractérisée par :

Une façade légère est une façade constituée d une ou plusieurs parois dont une extérieure caractérisée par : Les façades légères Une façade légère est une façade constituée d une ou plusieurs parois dont une extérieure caractérisée par : Une masse faible presque toujours inférieure à environ 100 kg/m² l'utilisation

Plus en détail

Parois à ossature bois et transferts de vapeur

Parois à ossature bois et transferts de vapeur Parois à ossature bois et transferts de vapeur Julien Lamoulie 28 novembre 2013 Un peu de physique L air a une capacité limitée à retenir la vapeur d eau la capacité maximale décroît considérablement à

Plus en détail

GUIDE DE POSE METISSE

GUIDE DE POSE METISSE GUIDE DE POSE METISSE Chemin des Dames 62 700 Bruay La Buissière Tel: 03 21 01 77 60 Fax: 03 21 62 02 78 E-mail: metisse@le-relais.net www.isolantmetisse.com GUIDE DE POSE Métisse se met en œuvre conformément

Plus en détail

Le vade-mecum du bruit dans les écoles

Le vade-mecum du bruit dans les écoles Le vade-mecum du bruit dans les écoles Marie-Noëlle Adnet Division Autorisations Département Bruit 04/12/2014 Plan de l exposé: 1. Le Vade-mecum du bruit dans les écoles 2. Recommandations pour les bâtiments

Plus en détail

CODE DE BONNES PRATIQUES. Référentiel technique d'isolation acoustique pour la prime à la rénovation de l'habitat

CODE DE BONNES PRATIQUES. Référentiel technique d'isolation acoustique pour la prime à la rénovation de l'habitat CODE DE BONNES PRATIQUES Référentiel technique d'isolation acoustique pour la prime à la rénovation de l'habitat MARS 05 Plus d infos www.environnement.brussels professionnels www.logement.irisnet.be prime

Plus en détail

11.- Fiche «menuisier d extérieur»

11.- Fiche «menuisier d extérieur» .- Fiche «menuisier d extérieur»..- Préambule L isolation acoustique d une façade vis-à-vis du bruit de circulation routière, ferroviaire ou aérienne (avions) dépend des performances de tous les éléments

Plus en détail

PERFORMANCES ACOUSTIQUES :

PERFORMANCES ACOUSTIQUES : FICHE CONSEIL N 10 PERFORMANCES ACOUSTIQUES : LES BONNES PRATIQUES DE MISE EN ŒUVRE. La performance acoustique des ouvrages en plaques de plâtre (cloison, contre-cloison, plafond) dépend non seulement

Plus en détail

Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive

Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive 1 0,810 0,020 0,025 2 chappe 0,840 0,080 0,095 3 0,026 0,260 10,000 4 béton armé 1,700 0,200 0,118 Somme des résistances thermiques

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

Alba therm et Alba phon. Alba. Carreaux composites pour l isolation thermique intérieure et la protection phonique.

Alba therm et Alba phon. Alba. Carreaux composites pour l isolation thermique intérieure et la protection phonique. Alba therm et Alba phon Alba Carreaux composites pour l isolation thermique intérieure et la protection phonique. Quand l isolation à l intérieur des bâtiments est efficace et prend tout son sens. L assainissement

Plus en détail

Chape sèche FERMACELL

Chape sèche FERMACELL Chape sèche Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Chape sèche de haute qualité adaptée à divers domaines d utilisation,

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés Gérard SIMIAN - Jacques DALIPHARD - Pascal LOCOGE Colloque CIDB du 26 novembre 2008 Bâtiments existants Les

Plus en détail

Set d isolation phonique pour jacuzzis Isolation des bruits solidiens et des bruits aériens

Set d isolation phonique pour jacuzzis Isolation des bruits solidiens et des bruits aériens Pionnier de l isolation phonique depuis 980 Description du produit Isolation des bruits solidiens et des bruits aériens SELON SIA 8:006 C H G I F D E A Grandhotel Dolder, Zurich: les jacuzzis des suites

Plus en détail

L acoustique et le bâtiment

L acoustique et le bâtiment Chapitre 2 L acoustique et le bâtiment 1. Une ambiance sonore de qualité? 2. Le bruit dans le bâtiment 3. La réglementation acoustique 4. Le bâtiment exposé aux bruits 11 Chapitre 2 L acoustique et le

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Responsable: Dr. GHOMARI Fouad L'ACOUSTIQUE. L acoustique est la science

Plus en détail

Nombre de colis / palette. Nombre de pièces/ palette

Nombre de colis / palette. Nombre de pièces/ palette mb rock Panneau rigide avec un bord flexible et disponible en 4 largeurs qui s adapte parfaitement aux espaces courants entre montants sans découpe Echelle de densité + le + produit : bord flexible, largeur

Plus en détail

A. BRUIT AERIEN... 4 B. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 5 C. BRUIT D EQUIPEMENT... 5 D. REVERBERATION... 6 E. REGLEMENTATION EN VIGUEUR...

A. BRUIT AERIEN... 4 B. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 5 C. BRUIT D EQUIPEMENT... 5 D. REVERBERATION... 6 E. REGLEMENTATION EN VIGUEUR... COUSTIQUE SOMMAIRE 1. SOURCES DE BRUIT... 2 A. BRUIT AERIEN EXTERIEUR... 2 B. BRUIT AERIEN INTERIEUR... 2 C. TRANSMISSIONS LATERALES OU INDIRECTES... 3 D. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 3 E. BRUIT

Plus en détail

Notions d Acoustique

Notions d Acoustique Notions d Acoustique 1 Comprendre les unités Le bruit est une vibration de la matière qui fait vibrer nos tympans en arrivant par l air. C est une énergie, sa diminution se fait en consommant cette énergie

Plus en détail

ouate acoustique chanvre isolation thermique www.ecobati.be écologique Performante et Durable Isolation ouate

ouate acoustique chanvre isolation thermique www.ecobati.be écologique Performante et Durable Isolation ouate Thermique Acoustique Solutions Toiture Murs Cloisons écologique chanvre ouate isolation thermique acoustique Isolation Performante et Durable ouate Caractéristiques techniques Composition ou a te on ti

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

acoustix ISOLATION ACOUSTIQUE EFFICACE & DURABLE Agrément Européen ETA 09/0020 guide technique

acoustix ISOLATION ACOUSTIQUE EFFICACE & DURABLE Agrément Européen ETA 09/0020 guide technique acoustix ISOLATION ACOUSTIQUE EFFICACE & DURABLE Agrément technique européen Agréé Natureplus développement durable Agrément Européen ETA 09/00 guide technique Edition octobre Principes fondamentaux Le

Plus en détail

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS Michel Perrin Directeur opérationnel CNDB Un marché en pleine expansion Plus de 10 000 maisons et logements bois/an Une demande potentielle

Plus en détail

1.- SYSTÈME ENVELOPPE...

1.- SYSTÈME ENVELOPPE... INDEX.- SYSTÈME ENVELOPPE.....- Dallages et planchers sur vide sanitaire......- Dalles.....- Murs de façades......- Partie opaque des parois verticales extérieures......- Baies de façade.....- Couvertures...

Plus en détail

1.2 Réglementation acoustique relative aux bâtiments d habitation... 19

1.2 Réglementation acoustique relative aux bâtiments d habitation... 19 GRP : broches veritas JOB : isolation DIV : 9b tdm p. 1 folio : 275 --- 10/12/014 --- 15H48 Sommaire... 5 Sigles et abréviations... 7 Avant-propos... 9 CHAPITRE 1 Réglementation acoustique... 11 1.1 Critères

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage V. Detremmerie Laboratoire Eléments de Toiture et de

Plus en détail

Energie et construction

Energie et construction Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Vincent Jadinon, ing. Conseiller Principal Division "Avis Techniques" Isolation thermique des toitures plates Les Isnes

Plus en détail

Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique!

Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique! Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique! Animation Frédéric LAFAGE Directeur Limoges, le 5 juillet 2012 SARL ORFEA 33 rue de l Ile du Roi 19103 Brive cedex Tél : 05.55.86.34.50 / Fax

Plus en détail

Façades. Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux.

Façades. Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux. Façades Enjeux : L isolation des murs est un moyen important de diminuer les consommations d énergie. Afin de garder l inertie des parois lourdes anciennes, il est plus pertinent d isoler les murs par

Plus en détail

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur Isolation UN PEU DE THÉORIE L isolation de la maison a deux fonctions : réduire les dépenses de chauffage et accroître le confort de la maison. Pour savoir quoi et comment isoler, quelques notions théoriques

Plus en détail

Table des matières générale 1)

Table des matières générale 1) Table des matières générale page 1 Table des matières générale 1) Chap. 5 0 CLAUSES COMMUNES 1) Sommaire Chap. 1 Clauses générales pour opérations tous corps d état 1/1 Spécifications et prescriptions

Plus en détail

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois La construction à structure ou ossature en bois est, de loin, la technique la plus utilisée aujourd hui dans le monde. Aux USA, au Canada ou en Suède, plus de 90 des maisons individuelles et des petits

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION PAR L INTERIEUR : LES TOITS Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

3 Les cloisons Metal Stud

3 Les cloisons Metal Stud 3 Les cloisons Cloisons non portantes sur ossature métallique Les cloisons de Gyproc sont des cloisons légères et non portantes qui se montent à même le chantier. Elles sont constituées d une ossature

Plus en détail

Écologique Solidaire GUIDE TECHNIQUE

Écologique Solidaire GUIDE TECHNIQUE Efficace Écologique Solidaire GUIDE TECHNIQUE Edition février 2015 GUIDE TECHNIQUE Edition février 2015 Efficace Écologique Solidaire INTRODUCTION 2 PRINCIPES FONDAMENTAUX 3 DESCRIPTION DES PRODUITS PERFORMANCES

Plus en détail

L artisan de sa maison isolation thermique et acoustique

L artisan de sa maison isolation thermique et acoustique L artisan de sa maison isolation thermique et acoustique Michel & christophe Branchu Groupe Eyrolles, 01 ISBN 978--1-1349- 1 Les Isoler son habitation est essentiel pour des questions économiques (réduction

Plus en détail

ISOLATION ACOUSTIQUE POUR LE CONFORT DE VIE ET UNE AGRÉABLE ATMOSPHÈRE DE TRAVAIL. fabriqué à partir de caoutchouc recyclé

ISOLATION ACOUSTIQUE POUR LE CONFORT DE VIE ET UNE AGRÉABLE ATMOSPHÈRE DE TRAVAIL. fabriqué à partir de caoutchouc recyclé ISOLATION ACOUSTIQUE POUR LE CONFORT DE VIE ET UNE AGRÉABLE ATMOSPHÈRE DE TRAVAIL fabriqué à partir de caoutchouc recyclé Des solutions ingénieuses contre le bruit. SOUS-COUCHES POUR ISOLATION ACOUSTIQUE

Plus en détail

VERRE ET ACOUSTIQUE Comment comprendre

VERRE ET ACOUSTIQUE Comment comprendre VERRE ET ACOUSTIQUE Comment comprendre l isolation SAINT-GOBAIN GLASS COMFORT SGG STADIP SILENCE La gamme SILENCE : le summum du confort acoustique! Comment? SGG STADIP SILENCE est un vitrage acoustique

Plus en détail

Bi+ Isolation acoustique des sols

Bi+ Isolation acoustique des sols Bi+ nouveau Isolation acoustique des sols Insulco est spécialisé dans la conception et la fabrication d isolants minces contre les bruits de contacts et de chocs entre étages. Nos mousses insulit sont

Plus en détail

ANNEXE 2 L ACOUSTIQUE

ANNEXE 2 L ACOUSTIQUE ANNEXE 2 L ACOUSTIQUE LE BRUIT DÉFINITION Niveaux de l ambiance sonore résultant des activités Bruit admissible et confort à l intérieur L ISOLATION ACOUSTIQUE L INDICE D AFFAIBLISSEMENT ACOUSTIQUE PONDÉRÉ

Plus en détail

RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien

RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien Congrès Besançon 2015 Outils de mesure de la consommation du BATI ANCIEN Selon la consommation réelle mesurée (étude BATAN 2007) Logiciels thermiques

Plus en détail

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face deltarock ou MB ROCK DELTAROCK et MB ROCK sont des panneaux de laine de roche mono densité rigide utilisés pour l isolation thermique entre éléments de structure (solives, poutrelles ) avant la pose du

Plus en détail

Maçonnerie de béton cellulaire 400 0,120 0,24 9,09 11,4

Maçonnerie de béton cellulaire 400 0,120 0,24 9,09 11,4 4. CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ET MÉCANIQUES On obtient ainsi les résultats repris au tableau ci-dessous [25] Matériau e Amortissement Déphasage F (kg/m 3 ) (W/mK) (m) (h) Maçonnerie de béton cellulaire

Plus en détail

Les enduits. Unité de Formation Professionnelle

Les enduits. Unité de Formation Professionnelle Les enduits Unité de Formation Professionnelle Les différents enduits Les finitions en isolations extérieure Migration de vapeur d eau Gestions des désordres Une protection contre les intempéries 1 Certains

Plus en détail

LES CLOISONS MITOYENNES ACOUSTIQUES. Les blocs de plâtre : généralités LAINE DE ROCHE RS45 40 MM ISOMUR 100 MM ISOMUR 80 MM HYDROMUR 80 MM HYDROMUR

LES CLOISONS MITOYENNES ACOUSTIQUES. Les blocs de plâtre : généralités LAINE DE ROCHE RS45 40 MM ISOMUR 100 MM ISOMUR 80 MM HYDROMUR 80 MM HYDROMUR TABLE DES MATIERES LES CLOISONS MITOYENNES ACOUSTIQUES LA NORME ACOUSTIQUE LA COMPOSITION DE LA CLOISON AKUSTIWALL DETAILS DES RACCORDS ENTRE LES MURS ET LES SOLS POURQUOI CHOISIR ISOLAVA? LES CLOISONS

Plus en détail

Carnet de détails. Isolation Thermique par l Extérieur Système KEIM XPor

Carnet de détails. Isolation Thermique par l Extérieur Système KEIM XPor Carnet de détails Isolation Thermique par l Extérieur Système KEIM XPor Septembre 2013 Carnet de détails Sommaire F1 Généralités F1.1.1... 3 F1.2.1 Principe de fixation... 4 F1.3.1 Panneautage en rive

Plus en détail

Logements Avenue COROT 13 013 MARSEILLE

Logements Avenue COROT 13 013 MARSEILLE Logements Avenue COROT 13 013 MARSEILLE Mission Acoustique Compte rendu d examen des documents en phase APS Note établie avec référentiel H et E CERQUAL Rapport version 3 du 26/02/2010 Maître d ouvrage

Plus en détail

L isolation thermo-acoustique

L isolation thermo-acoustique Guide de choix L isolation thermo-acoustique Les types d isolation Les solutions possibles Les infos utiles et réglementations Quel type d isolation? Isoler permet de réaliser des économies et de profiter

Plus en détail

CONFORT Maisons en bois et acoustique

CONFORT Maisons en bois et acoustique 62_67 acoustique_5 17 3/07/11 13:29 Page 62 CONFORT Maisons en bois et acoustique Perçu comme une réelle pollution, le bruit à domicile s avère un fléau des temps modernes. L acoustique fait partie des

Plus en détail

Plateforme Maison Passive a.s.b.l.

Plateforme Maison Passive a.s.b.l. Plateforme Maison Passive a.s.b.l. M a r n y D i P i e t r a n t o n i o, I r A r c h i t e c t e 1 L i s o l a t i o n o v e r v i e w... P o u r q u o i i s o l e r? - Diminuer sa facture énergétique

Plus en détail

3 Les cloisons Metal Stud

3 Les cloisons Metal Stud 3 Les cloisons Cloisons non portantes sur ossature métallique Les cloisons de Gyproc sont des cloisons légères et non portantes qui se montent à même le chantier. Elles sont constituées d une ossature

Plus en détail

Caractérisation acoustique des matériaux dits de développement durable

Caractérisation acoustique des matériaux dits de développement durable Journée SSA du 20 mai 2005 Caractérisation acoustique des matériaux dits de développement durable Blaise Arlaud, Victor Desarnaulds Bureau d ingénieur Gilbert Monay Av. Vinet 25, 1004 Lausanne Q entendons-nous

Plus en détail

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville Bâtiments Matériaux Opérations Installations Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville B ÂTIMENTS Soucieux de réaliser une habitation thermiquement performante, des propriétaires

Plus en détail

Exemples de solutions acoustiques

Exemples de solutions acoustiques direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction les outils Exemples de solutions acoustiques RÉGLEMENTATON ACOUSTQUE 2000 MA 2002 solement aux bruits aériens intérieurs et isolement

Plus en détail

Terrassement- Fondations - Egouttage

Terrassement- Fondations - Egouttage Terrassement- Fondations - Egouttage «Le terrassement débute et ne dure que quelques jours. Viennent ensuite les fondations, puis le réseau d égouttage. On peut remarquer la qualité du travail d égouttage

Plus en détail

CONSTRUCTIONS PLAFONDS À OSSATURE BOIS

CONSTRUCTIONS PLAFONDS À OSSATURE BOIS CONSTRUCTIONS PLAFONDS À OSSATURE BOIS 294 LES SOLUTIONS PLACO POUR LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS P.296 DESCRIPTION & MISE EN ŒUVRE DES SOLUTIONS A Mur de construction ossature bois avec plaques Placo

Plus en détail

BATIBOUW 2011 25 février 2011

BATIBOUW 2011 25 février 2011 Centre Scientifique et Technique de la Construction www.cstc.be BATIBOUW 2011 25 février 2011 Antoine Tilmans, ir Division Climat, Equipement et Performance Energétique CSTC - Centre Scientifique et Technique

Plus en détail

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 Qualité acoustique et inertie thermique : étude d'un compromis Christophe Rougier 1, Catherine Guigou-Carter 1 1 Université Paris-Est, Centre

Plus en détail

mise en œuvre Mise en œuvre de planchers sur vide sanitaire isoler mieux, naturellement

mise en œuvre Mise en œuvre de planchers sur vide sanitaire isoler mieux, naturellement Mise en œuvre de planchers sur vide sanitaire Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables mise en œuvre Solution de plancher avec matériaux à base de bois Isolants à base

Plus en détail

ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER.

ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER. ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER. Une combinaison intelligente de matériaux. Depuis près de 80 ans, Saint-Gobain ISOVER SA produit des isolants à hautes performances en laine de verre dans

Plus en détail