Catalogue de formations. Connaître le bâti traditionnel et contemporain

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Catalogue de formations. Connaître le bâti traditionnel et contemporain"

Transcription

1 Catalogue de formations Connaître le bâti traditionnel et contemporain 2013

2 Sommaire Formations théoriques Connaissance du patrimoine bâti 1 jour p 3 Vocabulaire descriptif du patrimoine bâti 1 jour p 3 Diagnostic du bâti ancien 1 jour p 3 Restauration du bâti ancien 2 jours p 4 Fonctionnement thermique du bâti ancien 1 jour p 4 Charpente et pans de bois 2 jours p 5 La chaux et le bâti ancien 1 jour p 5 Le patrimoine en terre crue 1 jour p 5 La pierre de taille 1 jour p 6 Les pathologies de la pierre méthode et traitement 1 jour p 6 L isolation naturelle ½ journée p 6 Menuiserie ½ journée p 6 Formations pratiques Eco-construction : les enduits de chaux-chanvre 1 jour p 7 Eco-construction : les mortiers de chaux-chanvre 1 jour p 7 Enduits extérieurs 1 jour p 7 Enduits décoratifs intérieurs à la chaux 1 jour p 7 Limousinerie 1 jour p 8 Isolation naturelle en fibres végétales 1 jour p 8 La terre crue argileuse en restauration et en conservation de l'habitat traditionnel 1 jour p 8 Les peintures naturelles 1 jour p 8 Formations pratiques longues Pierre en œuvre 1 semaine p 9 Bâtir en terre 1 semaine p 9 Modalités et tarifs p 10 Bulletin d inscription p 11

3 Les formations théoriques Connaissance du patrimoine bâti Savoir identifier par type, par genre et par fonction en les situant sur le territoire, dans leur environnement, les différents composants de l architecture rurale/urbaine en vue de leur restauration ou de leur réhabilitation. - introduction : le milieu rural/urbain, les différents modes de construction, typologie générale - identification des éléments architecturaux - la construction bois - la maçonnerie - la charpente - les modes de couverture - les menuiseries - le fer, la ferronnerie - l environnement du bâti Vocabulaire descriptif du patrimoine bâti Savoir : - la signification des termes spécifiques du patrimoine bâti et donc en comprendre le rôle et le contexte - comprendre ou établir la description du patrimoine bâti et de son état avec les termes appropriés - comprendre ou établir un projet de restauration, avec les termes appropriés - discerner les termes pertinents ou inappropriés dans les documents Sur la base de décryptages de documents déjà élaborés et d exercices de rédaction de textes, on abordera les éléments principaux et spécifiques du vocabulaire des trois phases suivantes : - connaissance : description du bâti ancien et de ses composantes - diagnostic : description de l état du bâti et de ses désordres -restauration : définition d un projet d intervention, descriptif, devis Diagnostic du bâti ancien Etablir l état sanitaire d un bâtiment ancien en vue de sa restauration ou de son entretien. - le bâti ancien, ses caractéristiques générales. - apprendre à reconnaître les désordres et à en évaluer les causes (structurelles, géologiques, - climatiques, de vétusté) - apprendre à rédiger un rapport sur l état d un bâtiment en prenant en compte les facteurs énumérés cidessus 3

4 Restauration du bâti ancien 2 jours Sur la base d un diagnostic, connaître les différents corps d état et les savoir-faire utiles à l entretien, la conservation et la restauration d un bâtiment ancien. - «restauration», «restitution», «réhabilitation», «rénovation» : définitions - méthodologie d intervention : compatibilité avec le patrimoine, modes contemporains, notions d écologie - techniques d intervention sur le gros œuvre -techniques d intervention sur le second œuvre Fonctionnement thermique du bâti ancien Comprendre le fonctionnement thermique du bâti ancien / choisir les techniques et les matériaux appropriés pour l adapter aux besoins contemporains de confort, d économies d énergies et à la règlementation en préservant son équilibre et son identité / étudier le comportement hydrique du bâti ancien. - fonctionnement thermique et hygrométrique du bâti ancien - l adaptation au climat et aux ressources locales - le mode de vie et le vécu thermique traditionnel - limites du bâti ancien au regard de nos modes de vie et besoins de confort actuels - l enveloppe architecturale, forme, matériaux, confort, besoins - l occupation d espaces et leurs fonctions - les besoins thermiques actuels et les enjeux énergétiques - la règlementation - propriétés intrinsèques des matériaux - la transmission thermique et les échanges de chaleur - les caractéristiques intrinsèques des matériaux - le rôle de l enveloppe - calcul, simulation étude de cas de parois - confort d hiver et confort d été - isolation et capacité thermique - réduction d amplitude et déphasage - isolant hygrométrique et «climatisation naturelle» - techniques, solutions constructives et matériaux adaptés au bâti ancien - les techniques d isolation thermique - la ventilation - les systèmes de chauffage - études de cas pratiques sur propositions préalables 4

5 Charpente et pans de bois 2 jours Connaître, comprendre et apprendre à restaurer : - les charpentes anciennes de couverture - les charpentes anciennes de plancher et pans de bois - arbre et bois de charpente - typologie des charpentes - vocabulaire de la charpente et du charpentier - marques de charpentes - évolution des charpentes - pathologies des charpentes anciennes - conduite du diagnostic et mise au point du projet d intervention -techniques d intervention et de restauration. La chaux et le bâti ancien Comprendre pourquoi et comment la chaux est utilisée en restauration des maçonneries anciennes et de leurs enduits. - reconnaissance des différents types de maçonneries - identification des différents types de chaux et des normes - rôle et choix des agrégats - mélanges chaux/plâtre, chaux/chanvre - mortiers de hourdage - enduits - enduits de fibres végétales - enduits décoratifs - badigeons Le patrimoine en terre crue Comprendre les particularités de ce matériau et le façonnage de la terre argileuse comme élément majeur de la construction/restauration du bâti. - son histoire - ses origines - ses particularités - les techniques de construction 5

6 La pierre de taille Aborder la taille de pierre d'un point de vue théorique en permettant aux stagiaires de découvrir les différents types de pierres et les techniques associées de taille. - histoire et architecture - géologie - taille, techniques et outils - résistance et mise en œuvre Les pathologies de la pierre méthode et traitement Effectuer un diagnostic des dégradations et principales pathologies. - diagnostique - méthode et traitement L isolation naturelle ½ journée Comprendre l isolation avec des produits naturels. - la problématique de l isolation de la maison. Etude comparative des matériaux isolants en fonction de leur coefficient d isolation - présentation des végétaux isolants et structurants Menuiserie ½ journée Présentation des bois et de leur mise en œuvre dans le bâtiment : portes, fenêtres, escaliers, lambris, parquets. - typologie - vocabulaire - pathologies - conduite du diagnostic et mise au point du projet d intervention - techniques d intervention et de restauration 6

7 Les formations pratiques Eco-construction : les enduits de chaux-chanvre Réaliser une isolation thermique et phonique en utilisant des bétons élaborés avec des fibres végétales et des liants naturels. - élaboration et mise en œuvre d'un béton de chanvre et chaux pour un enduit à caractère isolant Eco-construction : les mortiers de chaux-chanvre Réaliser une isolation thermique et phonique en utilisant des mortiers élaborés avec des fibres végétales et des liants naturels. - élaboration et mise en œuvre d'un béton de chanvre et chaux pour une dalle isolante - élaboration et mise en œuvre d'un béton de chanvre et chaux pour une dalle d'isolation phonique sur plancher bois - élaboration et mise en œuvre d'un béton de chanvre et chaux pour le remplissage d'un pan de bois Enduits extérieurs Utiliser la chaux comme liant dans l'élaboration des mortiers pour enduits destinés à la restauration du bâti ancien. - reconnaissance des différents types de chaux - élaboration de mortiers de chaux adaptés au bâti ancien en utilisant les sables locaux - réalisation d'un enduit extérieur au mortier de chaux - exécution d'au moins trois des principales finitions extérieures : finition talochée, lissée, grattée, au balai Enduits décoratifs intérieurs à la chaux Utiliser la chaux comme liant dans l'élaboration des mortiers de finition pour enduits intérieurs et badigeons. - reconnaissance des différents types de chaux - exécution a fresco d'une colature pour l'intérieur - exécution a fresco d'au moins trois des principaux enduits intérieurs à la chaux: stuc lissé, stuc Marmorino, tadelak, stuc de Mantoue - exécution a fresco d'un chaulage, d'un badigeon, d'une eau-forte et d'une patine 7

8 Limousinerie Savoir limousiner, jointoyer et enduire les murs pierres et maçonneries mixtes hourdées au mortier de chaux. - identification, tri et choix des pierres utilisées pour la construction des maçonneries anciennes - définition, reconnaissance et utilisation des différents types de chaux à l'aide des normes - préparation et mise en œuvre d'un mortier de chaux - construction d'un mur de façade en maçonnerie mixte Isolation naturelle en fibres végétales Comprendre et pratiquer l isolation avec des produits naturels. - la problématique de l isolation de la maison. Etude comparative des matériaux isolants en fonction de leur coefficient d isolation - présentation des végétaux isolants et structurants - pose du torchis allégé en mur ou sur plancher-plafond - préparation par malaxage d un torchis à pailles courtes pour sur-isolation et/ou finition d une paroi La terre crue argileuse en restauration et en conservation de l'habitat traditionnel Comprendre et pratiquer la terre argileuse comme élément majeur de la restauration de l habitat paysan traditionnel. - nature et composition de la terre argileuse, la choisir sur le terrain : tests pratiques de qualité - présentation des végétaux longs ou courts entrant dans la composition des mélanges - préparation manuelle ou mécanique des «mortiers» de base et malaxage - limousinage des soubassements en pierres de pays et terre crue malaxée - pose d une première levée en bauge, ragréage de restauration d un mur ancien - préparation et pose du torchis sur pan de bois apparent ou noyé -isolation des planchers-plafonds en torchis traditionnel Les peintures naturelles Découvrir les avantages des peintures naturelles et apprendre à les fabriquer puis à les appliquer. - leurs origines - leurs compositions - leur intérêt, la fabrication, l application 8

9 Pierre en œuvre Connaître et utiliser le matériau pierre dans la construction. - connaître le matériau pierre, l histoire de la construction - connaître les différentes mises en œuvre - connaître les ouvrages en pierre - connaître les interventions sur l existant - connaissance générale sur la construction en pierre - connaissance générale sur les différentes pierres - caractéristiques des différentes fondations - compositions et caractéristiques des mortiers - caractéristiques et mise en œuvre des mortiers - caractéristiques et mise en œuvre du moellon - caractéristiques et mise en œuvre de la pierre de taille - connaissance des ouvrages particuliers - caractéristiques et mise en œuvre des percements de baies - connaissance des étaiements - connaissance de l étude et du diagnostic des maçonneries - connaissance des pathologies des pierres - connaissance des traitements de conservation - gestion du chantier - évaluation générale Durée : 40h - devis sur demande Les formations pratiques longues Bâtir en terre Connaître et utiliser le matériau terre dans la construction : - connaître les matériaux naturels, anciens et modernes - connaître et utiliser la terre crue dans la construction - connaissance générale sur les matériaux naturels et artificiels - connaissance générale sur les matériaux anciens et moderne utilisés dans la construction - caractéristiques de la construction en terre crue - caractéristiques et mise en œuvre de la bauge - caractéristiques et mise en œuvre du torchis traditionnel et moderne - caractéristiques et mise en œuvre de la maçonnerie hourdée à la terre - caractéristiques et mise en œuvre de la brique de terre crue, l adobe et du pisé - connaissance des pathologies et des traitements - évaluation générale Durée : 40h - devis sur demande 9

10 Notre structure Maisons Paysannes de France en Poitou-Charentes (association loi 1901) est la principale association nationale de référence quant à la promotion de la restauration du patrimoine bâti traditionnel dont l objet social est orienté vers : - favorisera l entretien et la restauration ; - respecter l identité et les qualités environnementales irremplaçables ; - protéger les paysages ; - encourager une architecture contemporaine de qualité en harmonie avec son environnement. Nos locaux en Charente sont situés à la ferme des Bouchauds Saint-Cybardeaux à 20 km à l Ouest d Angoulême. Les formations proposées dans ce catalogue sont destinées aux - professionnels du bâtiment ; - agents de collectivités ; - particuliers ; - personnes en formation professionnelle et en insertion. Les coûts de formation Particulier Professionnel, agent de collectivités Sans prise en charge Pratique 95 /jour 130 /jour Théorie 60 /jour 90 /jour Avec prise en charge Pratique 115 /jour 150 /jour Théorie 80 /jour 110 /jour Renseignements au ou 10

11 Modalités d inscriptions Les indications et descriptions portées sur ce catalogue sont données à titre indicatif. Les formations proposées se feront dans nos locaux en Charente et en Charente- Maritime. Toutefois, si vous souhaitez que ces formations se fassent sur site, merci de prendre contact avec nous. Les tarifs comprennent uniquement les frais pédagogiques. L hébergement éventuel et les repas sont à votre charge. Nous pouvons vous fournir, sur demande, une liste d hébergements et de formules repas possibles. Le catalogue n indique pas de dates de formations. Elles seront mises en place à partir du moment où le minimum d inscrits est atteint. Vous pourrez suivre le remplissage des sessions de formation en vous rendant sur la page Internet : Maisons paysannes est un organisme de formation professionnelle. Si vous êtes salarié(e), une prise en charge de vos frais pédagogiques par votre OPCA est donc possible. N hésitez pas à nous demander un devis. Bulletin d inscription Nom _ Prénom Structure _ Fonction _ Adresse Tél. _ Courriel Situation professionnelle _ S inscrit à la formation _ A titre : individuel. de la formation professionnelle et pour les institutions. Merci de me faire parvenir un devis. 11

12 Maisons Paysannes de France en Poitou-Charentes Les Bouchauds Rue de la Trillandrie Saint-Cybardeaux Maisons Paysannes de France en Poitou-Charentes

Formations courtes et modulaires

Formations courtes et modulaires Noria et Compagnie Centre de formation professionnelle à l'éco-construction n 7 rue de la Vilaine 44460 St Nicolas de Redon www.noria-cie.com Coordinateur : Samuel Dugelay 06 30 41 33 21 / makjo@makjo.com

Plus en détail

Assistant Maître d'ouvrage en Amélioration de l'habitat

Assistant Maître d'ouvrage en Amélioration de l'habitat Assistant Maître d'ouvrage en Amélioration de l'habitat Étude de cas Diagnostic et conception de projet Visite d'étude (quartier St jean) Formateurs : Ingénieur Matériaux Spécialiste de la rénovation basse

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une ancienne grange du XVIII ème siècle Localisation : 49260

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une ancienne grange en gîte touristique Localisation : Gîte

Plus en détail

Améliorer les performances énergétiques du bâti ancien Techniques adaptées

Améliorer les performances énergétiques du bâti ancien Techniques adaptées Améliorer les performances énergétiques du bâti ancien Techniques adaptées Intervention du 25 Juin 2015 Dans le cadre des «soirées du Bâtiment» de l Action Construction Durable Couserans Laurelyne MEUNIER,

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 9

Rapport action tuffeau. CAHIER n 9 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 9 Maison troglodyte Villaines les rochers Figure 1 1 : façade sud : Ancienne boulangerie

Plus en détail

RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien

RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien Congrès Besançon 2015 Outils de mesure de la consommation du BATI ANCIEN Selon la consommation réelle mesurée (étude BATAN 2007) Logiciels thermiques

Plus en détail

Eco-construction. Présentation : Nom de l entreprise : Le Trusquin. Forme juridique : ASBL. Agrément : EFT. Numéro d entreprise : 0456-828- 824

Eco-construction. Présentation : Nom de l entreprise : Le Trusquin. Forme juridique : ASBL. Agrément : EFT. Numéro d entreprise : 0456-828- 824 Nom l entreprise : Eco-construction Le Trusquin Forme juridique : ASBL Agrément : EFT Numéro d entreprise : 0456-828- 824 Adresse : Rue la Croix Ban, n 1g 6900 Marloie (Marche-en- Famenne) Tél. : 084/32.36.07

Plus en détail

SIMULATIONS THERMIQUES DYNAMIQUES DU 22, RUE BOURGNEUF - Synthèse

SIMULATIONS THERMIQUES DYNAMIQUES DU 22, RUE BOURGNEUF - Synthèse Connaissance des performances et du comportement thermique de bâtiments types du centre ancien de Bayonne, SIMULATIONS THERMIQUES DYNAMIQUES DU 22, RUE BOURGNEUF - Synthèse VILLE DE BAYONNE/ADEME Le contexte

Plus en détail

Voie humide Fiche technique enduit

Voie humide Fiche technique enduit Fiche technique enduit (suivant le BREVET INPI N 9812902) Enduit chanvre et chaux Isolation thermique & acoustique en chanvre et chaux C015 C005 Enduit isolant en deux couches sur maçonnerie pierre Thermique

Plus en détail

Nos maisons ont un petit...

Nos maisons ont un petit... Nos maisons ont un petit... 3 Une maison + à votre taille Les éléments en bois massif lamellé-cloué des maisons MB-MA sont fabriqués sur mesure à partir des plans de votre habitation et ce, pour des dimensions

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

H Y G R O B A. Cahier n 3 : Murs en pan de bois et torchis version de février 2013 page 2

H Y G R O B A. Cahier n 3 : Murs en pan de bois et torchis version de février 2013 page 2 Etude de la réhabilitation hygro des parois anciennes CAHIER N 3 : MURS EN PAN DE BOIS ET TORCHIS Cahier n 3 : Murs en pan de bois et torchis version de février 2013 page 2 Sommaire 1. Caractéristiques

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

CATALOGUE AKTA Chaux-Chanvre : Pôle Habitat Ecologique 2013

CATALOGUE AKTA Chaux-Chanvre : Pôle Habitat Ecologique 2013 CATALOGUE AKTA Chaux-Chanvre : Pôle Habitat Ecologique 2013 AKTA - Chanvre Chènevotte calibrée pour le béton de chanvre et enduits isolants Domaine d emploi AKTA Chanvre est issu d un chanvre non-roui.

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Isolation écologique d une maison de maître du XIX e siècle Localisation

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat 14 Les performances thermiques des matériaux

Plus en détail

La chaux performance. Enduire à la chaux. édition Juin 2010. Visitez notre site internet! www.bcb-tradical.com

La chaux performance. Enduire à la chaux. édition Juin 2010. Visitez notre site internet! www.bcb-tradical.com La chaux performance Enduire à la chaux édition Juin 2010 Visitez notre site internet! www.bcb-tradical.com Tradical, la chaux performance Sommaire 03 La chaux, matériau d avenir 04-05 Performances et

Plus en détail

Rénovation thermique. par l extérieur

Rénovation thermique. par l extérieur Rénovation thermique par l extérieur Enjeux des rénovations Secteur du Bâtiment : 1 er consommateur d énergie. Faire diminuer les consommations énergétiques des bâtiments en augmentant leur performance

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

Formation PROPAILLE. Construire et concevoir des bâtiments en respectant les règles professionnelles CP2012

Formation PROPAILLE. Construire et concevoir des bâtiments en respectant les règles professionnelles CP2012 Formation PROPAILLE Construire et concevoir des bâtiments en respectant les règles professionnelles CP2012 "Les professionnels désirant prescrire ou mettre en œuvre le matériau paille selon les règles

Plus en détail

H Y G R O B A E t u d e d e l a r é h a b i l i t a t i o n h y g r o t h e r m i q u e d e s p a r o i s a n c i e n n e s

H Y G R O B A E t u d e d e l a r é h a b i l i t a t i o n h y g r o t h e r m i q u e d e s p a r o i s a n c i e n n e s Etude de la réhabilitation hygro des parois anciennes CAHIER N 1 : MURS EN TERRE CRUE Sommaire 1. Caractéristiques principales des murs en terre crue... 5 1.1. Le pisé... 5 1.2. La bauge... 8 1.3. L adobe...

Plus en détail

Conférences Bois Soleil 2006 Isolation écologique des bâtiments. Cécile Lasserre, Chambre des métiers, introduit les intervenants.

Conférences Bois Soleil 2006 Isolation écologique des bâtiments. Cécile Lasserre, Chambre des métiers, introduit les intervenants. Conférences Bois Soleil 2006 Isolation écologique des bâtiments Cécile Lasserre, Chambre des métiers, introduit les intervenants. Intervention de Sandra Perié, architecte, communauté de communes des monts

Plus en détail

De La Terre Au Soleil

De La Terre Au Soleil De La Terre Au Soleil Atelier d Architecture S. Anwoir Architecte Les motivations Respect environnemental et investissement à long terme: Participation au développement durable (protéger notre environnement,

Plus en détail

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK Guide de mise en œuvre Liant ProKalK Applications Confort Caractéristiques du produit Caractéristiques physiques Dosage et conseil d utilisation Isolation du sol en béton de chanvre ProKalK Isolation pour

Plus en détail

Techniques de Construction en Terre Myriam Olivier, CEREMA

Techniques de Construction en Terre Myriam Olivier, CEREMA Les 6èmes journées de l immobilier Plein feu sur l Eco-construction : «Construire mieux et moins cher» Vers un nouveau modèle de développement économique durable 11 & 12mars 2014 - UTICA, Tunis Techniques

Plus en détail

«FORMATION ECO-HABITAT BRETAGNE» Pour les particuliers Dédiée à L éco-construction, La réhabilitation de l habitat, La maîtrise des ressources.

«FORMATION ECO-HABITAT BRETAGNE» Pour les particuliers Dédiée à L éco-construction, La réhabilitation de l habitat, La maîtrise des ressources. «FORMATION ECO-HABITAT BRETAGNE» Pour les particuliers Dédiée à L éco-construction, La réhabilitation de l habitat, La maîtrise des ressources. FORMATION ECO-HABITAT BRETAGNE Pour les particuliers OBJET

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Troisième édition Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Sommaire Sommaire Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat

Plus en détail

>I En savoir plus I Thermique

>I En savoir plus I Thermique g Un peu d histoire n Choc pétrolier en 1973 Prise de conscience de notre totale dépendance au pétrole Nécessité de maîtrise de la consommation énergétique dans le secteur du bâtiment n Protocole de Kyoto

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

Isolation intérieure et extérieure de murs anciens en briques pleines

Isolation intérieure et extérieure de murs anciens en briques pleines Isolation intérieure et extérieure de murs anciens en briques pleines LES CAHIERS PRATIQUES Préambule La demande du client Ce document est réalisé sur la base d ateliers de travail rassemblant des entreprises

Plus en détail

CHAPITRE F ANALYSE DU TISSU BATI AU REGARD DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DES PERFORMANCES ENERGETIQUES

CHAPITRE F ANALYSE DU TISSU BATI AU REGARD DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DES PERFORMANCES ENERGETIQUES CHAPITRE F ANALYSE DU TISSU BATI AU REGARD DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DES PERFORMANCES ENERGETIQUES 149 Les ilots continus du bourg: alignement compacité et densité Orientation des faîtages Nord Sud;

Plus en détail

Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l

Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l éco-construction ---------------------------- 50 modules de formation

Plus en détail

CONSTRUIRE EN BOIS. Tarn-et-Garonne

CONSTRUIRE EN BOIS. Tarn-et-Garonne en CONSTRUIRE EN BOIS Tarn-et-Garonne E n Tarn-et-Garonne, le bois a été utilisé de tout temps, qu il s agisse d éléments de charpente, de structures à pan de bois ou de bardages à clin de bois. De nombreux

Plus en détail

UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL

UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL UNE EXTENSION UNE RÉNOVATION UNE CONSTRUCTION? MAISON COMTEMPORAINE MAISON TRADITIONNELLE Qu il s agisse

Plus en détail

3 0La maison BBC, une réalité

3 0La maison BBC, une réalité 3 0La maison BBC, une réalité Dès le 1 er janvier 2013, la maison BBC sera la maison de référence. Innover pour le plus grand nombre Pour tous les futurs propriétaires de maisons individuelles neuves,

Plus en détail

Les bâtiments en tuffeau. L amélioration thermique du bâti ancien

Les bâtiments en tuffeau. L amélioration thermique du bâti ancien Les bâtiments en tuffeau L amélioration thermique du bâti ancien Journée technique 9 octobre 2012 L amélioration thermique du bâti en tuffeau Connaître le bâtiment ancien Savoir diagnostiquer les désordres

Plus en détail

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «La Maison du contrôleur»

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «La Maison du contrôleur» Référence dossier : Z0907035-OG Rapport de Diagnostic Technique de l état physique «La Maison du contrôleur» Maître d ouvrage Voies Navigables de France Direction Interrégionale de VNF Sud Ouest 2 Port

Plus en détail

Audit architectural et énergétique de trois bâtiments anciens Ville de Grenoble. Sylvie Amselem- architecte du patrimoine

Audit architectural et énergétique de trois bâtiments anciens Ville de Grenoble. Sylvie Amselem- architecte du patrimoine Audit architectural et énergétique de trois bâtiments anciens Ville de Grenoble Etude en 3 phases : Relevés - calculs - préconisations PRESENTATION ARCHITECTURALE Choix de 3 immeubles: XV -XIX siècle Edifices

Plus en détail

Les enduits. Unité de Formation Professionnelle

Les enduits. Unité de Formation Professionnelle Les enduits Unité de Formation Professionnelle Les différents enduits Les finitions en isolations extérieure Migration de vapeur d eau Gestions des désordres Une protection contre les intempéries 1 Certains

Plus en détail

LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI

LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI À VERSAILLES Versailles a su conserver son remarquable patrimoine architectural. Chacun de nous l apprécie, le respecte et le valorise afin que notre ville conserve l

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

Mesure du Marché du Travail C.E.R.EC - 1 ère volée : février/octobre 2008

Mesure du Marché du Travail C.E.R.EC - 1 ère volée : février/octobre 2008 2008 Mesure du Marché du Travail C.E.R.EC - 1 ère volée : février/octobre 2008 (Mamajah signifie mère nature) entreprise d insertion - organisme de formation Association crée en 1997 à Genève, active depuis

Plus en détail

observer comprendre intervenir Sorèze palette de couleurs

observer comprendre intervenir Sorèze palette de couleurs observer comprendre intervenir Sorèze palette de couleurs Palette de couleurs pour une cohérence dans le bâti ancien La couleur est un élément chromatique du paysage qui change constamment. L aspect coloré

Plus en détail

INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES

INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES De façon non exhaustive, chaque dossier étant examiné de manière spécifique, les principaux critères de mise en œuvre sont ainsi définis : NETTOYAGE

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Concours. 2011 Présentation des projets lauréats. ats

Concours. 2011 Présentation des projets lauréats. ats Concours «Ma maison éco» 2011 Présentation des projets lauréats ats PROJETS Rénovations R 4 Projets retenus Famille THIL 37330 Marcilly sur Maulne Famille THIL Natures des parois: Murs extérieurs Nord

Plus en détail

Ecole Montessori d Avignon, (84)

Ecole Montessori d Avignon, (84) Commission d évaluation : Réalisation/Fonctionnement du 14 octobre 2014 V1 Ecole Montessori d Avignon, (84) 1 Ce projet contraint par l aspect économique (financement du projet par l association) permet

Plus en détail

Formations FEEBAT. Analyse des formations en Midi-Pyrénées C R C MIDI PYRÉNÉES

Formations FEEBAT. Analyse des formations en Midi-Pyrénées C R C MIDI PYRÉNÉES Formations FEEBAT Analyse des formations en Midi-Pyrénées C R C MIDI PYRÉNÉES Présentation du dispositif Qu est ce que le dispositif FEEBAT? La Formation aux Economies d Energie dans le Bâtiment a été

Plus en détail

Bureaux Surface nette : 1850 m²

Bureaux Surface nette : 1850 m² - Concours restreint, 3 participants - Rénovation de bureaux - Début 2007 - Maître de l Ouvrage: CREDIBE - Logement - Démarche environnementale Bureaux Surface nette : 1850 m² Concept architectural Fonction

Plus en détail

oau pied MUR Construction, diagnostic, interventions Jean Coignet architecte urbaniste Laurent Coignet urbaniste

oau pied MUR Construction, diagnostic, interventions Jean Coignet architecte urbaniste Laurent Coignet urbaniste oau pied du MUR La maison ancienne Construction, diagnostic, interventions Jean Coignet architecte urbaniste Laurent Coignet urbaniste Groupe Eyrolles, 2003-2006 Groupe Eyrolles, 2012, pour la nouvelle

Plus en détail

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER. Cursus complet théorique et pratique

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER. Cursus complet théorique et pratique DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER Cursus complet théorique et pratique Durée : 6 semaines, soit 30 jours de formation : 210 heures Nature de la formation : théorique et pratique Horaires : de 09h00-12h00 / 13h00-17h00

Plus en détail

PRÉVENTION ET LUTTE CONTRE LES MÉRULES DANS L HABITAT RECOMMANDATIONS POUR UNE RÉHABILITATION DURABLE

PRÉVENTION ET LUTTE CONTRE LES MÉRULES DANS L HABITAT RECOMMANDATIONS POUR UNE RÉHABILITATION DURABLE PRÉVENTION ET LUTTE CONTRE LES MÉRULES DANS L HABITAT RECOMMANDATIONS POUR UNE RÉHABILITATION DURABLE wà PROPOS DES MÉRULES Une quarantaine de champignons peuvent infester les bois d une maison et les

Plus en détail

Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ

Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ 35 ans de savoir-faire, d authenticité, de tradition pour donner vie à vos projets Artisan Maçon reconnu par 35 années d Expérience

Plus en détail

TD de thermique de l habitat 1

TD de thermique de l habitat 1 TD de thermique de l habitat - Parois de locaux - Isolation intérieure / Isolation extérieure La figure représente la coupe transversale de la paroi d un pavillon. Pour une étude simplifiée cette paroi

Plus en détail

Un constructeur de proximité. Nos agences près de chez vous. www.constructions-du-belon.com. 7 Rue de la Paix 29 300 QUIMPERLE

Un constructeur de proximité. Nos agences près de chez vous. www.constructions-du-belon.com. 7 Rue de la Paix 29 300 QUIMPERLE Un constructeur de proximité Nos agences près de chez vous 7 Rue de la Paix 29 300 QUIMPERLE ZA de Manébos 56 600 LANESTER 26 Rue du capitaine Jude 56 000 VANNES 46 Rue Barré 56 400 AURAY 02 98 96 07 04

Plus en détail

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels 2 nd Réunion publique Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels Le cadre réglementaire La loi Grenelle II du 12 juillet 2010 impose la transformation des

Plus en détail

La rénovation thermique des copropriétés

La rénovation thermique des copropriétés La rénovation thermique des copropriétés Isolation thermique par l extérieur (façades, toitures, planchers bas) ASDER - Chambéry Mardi 19 mars 2013 François Sivardière Chargé de mission Copropriétés L

Plus en détail

Les matériaux sains. sommaire A. Introduction

Les matériaux sains. sommaire A. Introduction sommaire A. Introduction confort thermique considérations murs cycle de vie énergie grise B. Matériaux de construction Le bois La terre La maçonnerie à joint mince C. Matériaux d isolation isolation répartie

Plus en détail

3 / Interventions à réaliser, à éviter

3 / Interventions à réaliser, à éviter 3 / Interventions à réaliser, à éviter dans le bâti ancien, hauts et bas Ils ont un rôle très semblable à celui des murs verticaux dans la gestion thermique et hydrique de la maison. Ensemble, ils déterminent

Plus en détail

Rénovation d une maison individuelle en basse consommation d énergie

Rénovation d une maison individuelle en basse consommation d énergie Rénovation d une maison individuelle en basse consommation d énergie Fiche d opération Armapa -2011 cd2e- Page 1 Introduction L évolution du prix de l énergie encourage nos concitoyens à changer d exigences

Plus en détail

P r é s e r v a t i o n e t v a l o r i s a t i o n d u b â t i a n c i e n

P r é s e r v a t i o n e t v a l o r i s a t i o n d u b â t i a n c i e n P r é s e r v a t i o n e t v a l o r i s a t i o n d u b â t i a n c i e n Conseils sur le bâti ancien, en complément du cahier de recommandations architecturales Objectifs Le cahier de recommandations

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTÉRIEUR ET PAR L EXTÉRIEUR

ISOLATION PAR L INTÉRIEUR ET PAR L EXTÉRIEUR ISOLATION PAR L INTÉRIEUR ET PAR L EXTÉRIEUR solutions résidentielles en isolation www.greensun.be Greensun: la société Isolez avec Greensun L isolation de votre habitation ou appartement, par l intérieur

Plus en détail

ECOCHANVRE 08. Colloque Construction Chanvre en Champagne Ardennes Retours d expériences Régionales 10 Décembre 2014, Troyes

ECOCHANVRE 08. Colloque Construction Chanvre en Champagne Ardennes Retours d expériences Régionales 10 Décembre 2014, Troyes Colloque Construction Chanvre en Champagne Ardennes Retours d expériences Régionales 10 Décembre 2014, Troyes Le Groupe Ecochanvre08 Dans les chiffres : 5 agriculteurs en SAS depuis 2014, Initiative soutenu

Plus en détail

Peintre décorateur. Formation qualifiante de

Peintre décorateur. Formation qualifiante de Formation qualifiante de Peintre décorateur Titre de peintre décorateur en bâtiment (niveau IV) inscrit au RNCP Parcours complet avec réalisations pratiques sur murs Depuis la conception du décor jusqu

Plus en détail

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER. Cursus complet théorique et pratique

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER. Cursus complet théorique et pratique DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER Cursus complet théorique et pratique Durée : 6 semaines, soit 30 jours de formation Nature de la formation : théorique et pratique Horaires : de 09h00-12h00 / 13h00-17h00 Lieu

Plus en détail

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN PLOMBIERS CHAUFFAGISTES Le monde change, votre métier aussi. Aujourd hui vos clients n ont qu un mot à la bouche : ECONOMIES D ENERGIE. Écoutez-les! Pour la performance environnementale et économique de

Plus en détail

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «Le Moulin à Farine à Trèbes»

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «Le Moulin à Farine à Trèbes» Référence dossier : B0903020 Rapport de Diagnostic Technique de l état physique «Le Moulin à Farine à Trèbes» Maître d ouvrage Voies Navigables de France Direction Interrégionale de VNF Sud Ouest Subdivision

Plus en détail

Collection «INSIDE» Modèle LOFT

Collection «INSIDE» Modèle LOFT Collection «INSIDE» Modèle LOFT Qui sommes-nous? Notre spécialité: De belles maisons performantes à prix corrects! LOFT Maison de 4 chambres dont une suite parentale Un bureau Une vaste mezzanine 2 salles

Plus en détail

bio bric, la solution constructive RT 2012 pour la maison individuelle

bio bric, la solution constructive RT 2012 pour la maison individuelle bio bric, la solution constructive RT 2012 pour la maison individuelle Réalisation «Constructions de l Erdre» (44) www.bouyer-leroux.com une marque bouyer leroux Bouyer Leroux, tradition et innovation

Plus en détail

INTERVENIR SUR LE BATI ANCIEN

INTERVENIR SUR LE BATI ANCIEN I - Données Générales INTERVENIR SUR LE BATI ANCIEN Rivalités entre réhabilitation, restauration et rénovation Au cours des dernières années, d'importantes études ont été entreprises dans les quartiers

Plus en détail

Organiser, plannifier

Organiser, plannifier Dossier HABITAT - Organiser, plannifier Organiser, plannifier 010-011 Les métiers et l organisation Situation de départ : Les travaux de la maison vont commencer, qui doit intervenir en premier, comment

Plus en détail

Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI

Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI zinguerie menuiserie pierre de taille ferronnerie élément de décor soubassement Angers est reconnue bien au-delà de ses frontières pour la qualité de son

Plus en détail

MINISTÈRE DU LOGEMENT. Mai 2009

MINISTÈRE DU LOGEMENT. Mai 2009 MINISTÈRE DU LOGEMENT Mai 2009 Sommaire 1 Introduction 1 2 Objet du guide 2 3 Étapes communes du guide d inspection sur site 3 3.1 Le diagnostiqueur DPE 3 3.2 Contact et prise d informations auprès du

Plus en détail

Restaurer son bâti en terre

Restaurer son bâti en terre PARC NATUREL RÉGIONAL DES MARAIS DU COTENTIN ET DU BESSIN Restaurer son bâti en terre C O N S E I L www.parc-cotentin-bessin.fr Sommaire Des savoir-faire à faire savoir! > 2 La terre, un béton maigre >

Plus en détail

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS Michel Perrin Directeur opérationnel CNDB Un marché en pleine expansion Plus de 10 000 maisons et logements bois/an Une demande potentielle

Plus en détail

CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE

CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE de nouvelles exigences... Le respect de l'environnement est désormais au cœur de tous les métiers du bâtiment. Chaque professionnel-le doit maîtriser les nouvelles normes et

Plus en détail

écoconstruction bâtiment stages de perfectionnement développement des compétences et alternance

écoconstruction bâtiment stages de perfectionnement développement des compétences et alternance bâtiment écoconstruction stages de perfectionnement développement des compétences et alternance L AFPA au service de l intérêt général Pierre Boissier Directeur Général Depuis 60 ans, l AFPA a pour mission

Plus en détail

LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON

LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON Performant thermiquement, léger et travaillé en atelier avant d être rapidement monté sur chantier, le bois est le matériau idéal pour les Extensions/Surélévations.

Plus en détail

Eco-prêt à taux zéro Précisions sur les travaux induits et exemples de dépenses finançables

Eco-prêt à taux zéro Précisions sur les travaux induits et exemples de dépenses finançables Eco-prêt à taux zéro Précisions sur les travaux induits et exemples de dépenses finançables Pour des conseils pratiques et gratuits sur la maîtrise de l énergie et les, un énergies renouvelables, contactez

Plus en détail

Quand l isolation des murs par l intérieur s impose, à quoi faut- il faire attention? Eléments de diagnostic

Quand l isolation des murs par l intérieur s impose, à quoi faut- il faire attention? Eléments de diagnostic Quand l isolation des murs par l intérieur s impose, à quoi fautil faire attention? Eléments de diagnostic Le contexte économique et écologique actuel rend l isolation des bâtiments en rénovation incontournable.

Plus en détail

Construction en bottes de paille

Construction en bottes de paille Construction en bottes de paille Performance technique, économique et écologique Construction en bottes de paille Performant : Super isolant, R = 6 (équivalent à 25 cm de laine de verre dernière génération)

Plus en détail

L utilisation du chanvre dans l habitat n est pas systématiquement synonyme de béton de chanvre (fiches 1 à 4).

L utilisation du chanvre dans l habitat n est pas systématiquement synonyme de béton de chanvre (fiches 1 à 4). F5 FICHE TECHNIQUE MISE EN ŒUVRE DU CHANVRE EN VRAC PAR VOIE SECHE (sans liant) Groupement des producteurs de chanvre en Luberon L utilisation du chanvre dans l habitat n est pas systématiquement synonyme

Plus en détail

A8 Mur en terre banchée (Pisé)

A8 Mur en terre banchée (Pisé) Arts de bâtir: Pays: A8 Mur en terre banchée (Pisé) Maroc PRÉSENTATION Emprise Géographique Définition Mur en terre banchée (Pisé) - Matière première : terre grasse plus ou moins argileuse. - Mise en œuvre

Plus en détail

FORMATION 2015-2016. ADNE Ingénierie - 7, Impasse du Châtelet 85000 LA ROCHE SUR YON. www.adne-ingenierie.com / dsakami@adne-ingenierie.

FORMATION 2015-2016. ADNE Ingénierie - 7, Impasse du Châtelet 85000 LA ROCHE SUR YON. www.adne-ingenierie.com / dsakami@adne-ingenierie. FORMATION 2015-2016 ADNE Ingénierie - 7, Impasse du Châtelet 85000 LA ROCHE SUR YON www.adne-ingenierie.com / dsakami@adne-ingenierie.com Tél: 02.51.31.42.66 Fax: 09.89.58.41.27 SIRET : 52099347800020

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LE PATRIMOINE BÂTI

PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LE PATRIMOINE BÂTI A - PROBLÉMATIQUE : Le Pays Ouest Charente possède un patrimoine bâti et petit patrimoine (fontaines, lavoirs, fours, coués, etc.) de qualité. Patrimoine modeste (petite maison de bourg, maison de ville

Plus en détail

L isolation écologique d un bâtiment

L isolation écologique d un bâtiment L isolation écologique d un bâtiment Astuces et points d attention - expérience d'un entrepreneur spécialisé en la matière. Formation «Le choix écologique des matériaux de construction» 12 mai 2009 Limbourg

Plus en détail

PANORAMA DE LA CONSTRUCTION BOIS EN LORRAINE

PANORAMA DE LA CONSTRUCTION BOIS EN LORRAINE PANORAMA DE LA CONSTRUCTION BOIS EN LORRAINE L objectif de notre démarche est de disposer d éléments sur la construction de bâtiments en bois nous permettant de réaliser le panorama de l architecture contemporaine

Plus en détail

Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades

Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades 1. Une prime? Il existe sur l entité montoise de nombreux bâtiments de qualité faisant partie

Plus en détail

Mardi 18 juin 2013 Limoges

Mardi 18 juin 2013 Limoges Construire en terre : passé, présent futur! Pascal MAILLARD - Responsable Projets R&D Mardi 18 juin 2013 Limoges 1 Sommaire Historique et techniques de construction Construire en terre aujourd hui Caractérisation

Plus en détail

MARTINIQUE MONUMENTS HISTORIQUES EN CHANTIER

MARTINIQUE MONUMENTS HISTORIQUES EN CHANTIER MARTINIQUE MONUMENTS HISTORIQUES EN CHANTIER CARBET MAISON TAILAME édifice inscrit au titre des Monuments historiques par arrêté en date du 08/12/2009 1 CARBET, Maison Taïlamé, Monument historique en chantier.

Plus en détail

C1 Plancher en bois avec support de sol cloué, assemblé

C1 Plancher en bois avec support de sol cloué, assemblé Arts de bâtir: Pays: C1 Plancher en bois avec support de sol cloué, assemblé France PRÉSENTATION Emprise Géographique Définition Plancher en bois avec support de sol bois cloué, assemblé... - Structure

Plus en détail

FAÇADES. Des avantages convaincants

FAÇADES. Des avantages convaincants FAÇADES Des avantages convaincants Aspect crépis, universel et esthétique Maison individuelle avant rénovation de la façade Maison individuelle après rénovation de la façade avec vinytherm Décoration individualisée

Plus en détail

Confiez vos travaux de bâtiment à une entreprise compétente

Confiez vos travaux de bâtiment à une entreprise compétente Confiez vos travaux de bâtiment à une entreprise compétente Vous entreprenez la construction ou la rénovation de votre habitation? Vous devez changer votre toiture, votre parquet, votre chaudière A QUI

Plus en détail

Bâtir un mur en briques de terre compressée. Livret stagiaire

Bâtir un mur en briques de terre compressée. Livret stagiaire Bâtir un mur en briques de terre compressée Livret stagiaire Sommaire Planning 3 La construction en terre 4 Historique 4 Les particularités du bâti en terre crue 4 La Brique de Terre Compressée (BTC) 5

Plus en détail

Peintre finisseur. Formation qualifiante de. peintures et enduits naturels

Peintre finisseur. Formation qualifiante de. peintures et enduits naturels Formation qualifiante de Peintre finisseur peintures et enduits naturels Titre de peintre finisseur (niveau V) inscrit au RNCP Parcours complet Matériaux sains Depuis la préparation des fonds jusqu à la

Plus en détail

12/03/2014 1. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment

12/03/2014 1. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment 1 Bien construire le bâtiment : Des solutions innovantes Immeuble BOIS/PAILLE 8 niveaux Passiv Haus ECO-CONSTRUCTION ET ULTRA BASSE CONSOMMATION Antoine PAGNOUX, architecte ASP ARCHITECTURE 12/03/2014

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 7

Rapport action tuffeau. CAHIER n 7 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 7 Maison troglodyte Montsoreau Visite : 20 mars 2011, Figure 1 1 : Prise de vue

Plus en détail

L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN

L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN Rencontres CEA INDUSTRIE en région PACA N 1 La cité des énergies Cadarache K. Zunino 12/12/2012 Référence Présentation jj mmm aaaa PLAN 1. L énergie

Plus en détail