Centrale Electrique Hybride de Uturoa PROJET D UNE NOUVELLE CENTRALE ÉLECTRIQUE PHOTOVOLTAÏQUE - THERMIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Centrale Electrique Hybride de Uturoa PROJET D UNE NOUVELLE CENTRALE ÉLECTRIQUE PHOTOVOLTAÏQUE - THERMIQUE"

Transcription

1 Centrale Electrique Hybride de Uturoa PROJET D UNE NOUVELLE CENTRALE ÉLECTRIQUE PHOTOVOLTAÏQUE - THERMIQUE

2 Le service de l électricité de Uturoa La production d électricité à Uturoa remonte aux années 30. La première centrale occupant le terrain actuel fut construite en 1955 et équipée des groupes de l armée américaine récupérés à Bora Bora. La centrale actuelle de Uturoa, fut construite dans les années 1975, et agrandie en 1987 pour les groupes Duvant Crepelle. Du début des années 80 jusqu en 1995, la gestion fut assurée par un concessionnaire privé. Depuis 1996, la centrale est gérée par le service électrique de la Commune de Uturoa et fournit l énergie nécessaire pour la consommation de la Commune.

3 Les missions du service de l électricité La production d électricité kwh /an Une puissance de pointe de 2450 kw La gestion du réseau de distribution 4 départs Haute tension Un réseau HT/BT étendu La distribution public de l électricité 1300 clients BT 42 clients HT

4 Le développement du réseau électrique La Commune réalise actuellement des travaux importants de rénovation de son réseau de distribution électrique : Passage en souterrain des axes principaux pour limiter les effets du risque cyclonique, Fiabilisation de la distribution par le bouclage des réseaux HT, Passage du réseau HT en 20kV pour la diminution des pertes et les possibilités de secours avec les Communes voisines, Reconfiguration des postes HT/BT pour une meilleure exploitation

5 Le développement du réseau électrique Enfouissement des réseaux urbains

6 La problématique du coût de l énergie Augmentation importante du coût de revient du kwh liée au prix du gasoil

7 La problématique environnementale La Commune d Uturoa s est engagée dans une politique de développement durable. Le respect de l environnement et la maitrise de la consommation énergétique sont intégrés à la gestion de ses projets. (ex : rénovation de l éclairage public en LED avec abaissement de puissance, ) La Commune souhaite développer une production électrique basée sur les énergies renouvelables.

8 De la centrale actuelle La centrale de production actuelle de la Commune de Uturoa est située au centre-ville. Elle compte 7 unités de production par groupes électrogènes alimentés au gasoil. Des moyens de productions vieillissants Un environnement urbain en développement Une dépendance forte aux hydrocarbures Des coûts de production en hausse

9 vers une centrale hybride Projet de centrale hybride photovoltaïque thermique Diminution de la dépendance aux hydrocarbures et des coûts de production Des outils de production fiables et un service de qualité Un développement durable respectueux de l environnement

10 Un site adapté pour le solaire Terrain de 14.5ha à l ouest de la ville à environ 3 kms de la centrale actuelle. Site ouvert vers le Nord bien orienté par rapport au soleil.

11 Implantation de la centrale hybride Centrale photovoltaïque 1 ère tranche 500kWc 2 ème tranche 250kWc Centrale Thermique 5400kW (GE existants)

12 Nouvelle centrale hybride d Uturoa

13 Le bâtiment de production

14 Aménagement du site de production

15 Production de la centrale hybride Système photovoltaïque Puissance installée : 750kWc Stockage tampon : 290 kwh Production annuelle : kwh (8% de l énergie consommée) Economie de litres de Gasoil 710 tonnes de CO2 non rejetées Partie thermique Groupes électrogènes transférés de l ancienne centrale Puissance de service 5400 kw Puissance garantie 2500kW

16 Production de la centrale hybride Un système équilibré pour une production photovoltaïque et une puissance garantie thermique bien adaptées à la consommation

17 Des possibilités d extension importantes Centrale photovoltaïque 2500kWc m2 de panneaux solaires Stockage tampon1950kwh Production: kwh / an kwh / jour 27% de l énergie consommée sur la Commune

18 Estimation budgétaire Centrale hybride photovoltaïque thermique M CFP HT Partie solaire 1ère tranche 500 kwc 320 2ème tranche 250 kwc Partie thermique 820 Total centrale M Euros

19 La Centrale Electrique Hybride de Uturoa Un projet d énergie durable au service d une communauté urbaine et rurale MAURUURU MERCI DE VOTRE ATTENTION

Quand solaire thermique et photovoltaïque s'unissent... le PV-T. Grand Prix de l Innovation

Quand solaire thermique et photovoltaïque s'unissent... le PV-T. Grand Prix de l Innovation Quand solaire thermique et photovoltaïque s'unissent... le PV-T. Grand Prix de l Innovation Solaire 2G S.A.S. - 28 mai 2013 - Présentation CleanTuesday Paris «Energie Solaire» Vision Technologie Applications

Plus en détail

DU SOLEIL SUR LES TOITS DE PERRELET CONFÉRENCE DE PRESSE DU 17 DÉCEMBRE 2013

DU SOLEIL SUR LES TOITS DE PERRELET CONFÉRENCE DE PRESSE DU 17 DÉCEMBRE 2013 DU SOLEIL SUR LES TOITS DE PERRELET CONFÉRENCE DE PRESSE DU 17 DÉCEMBRE 2013 Marc Badoux - directeur adjoint des tl, responsable de l Unité Management du réseau Jean-Yves Pidoux - président du conseil

Plus en détail

Efficience de l éclairage public Quelles solutions pour les élus locaux Intervenants :

Efficience de l éclairage public Quelles solutions pour les élus locaux Intervenants : Efficience de l éclairage public Quelles solutions pour les élus locaux Intervenants : Christophe FERRAGNE, responsable du service «Electrification Equipements et Communications Electroniques» SOMMAIRE

Plus en détail

Renouvellement durable de l éclairage public Pose de la 2000 e lanterne. Dossier de presse. le 26 octobre 2010

Renouvellement durable de l éclairage public Pose de la 2000 e lanterne. Dossier de presse. le 26 octobre 2010 Dossier de presse Renouvellement durable de l éclairage public le 26 octobre 2010 Contacts VILLE DE BESANÇON Direction Voirie et Déplacements Christophe VUILLEMIN 03 81 61 52 18 Contact presse Catherine

Plus en détail

Les Énergies renouvelables - ENR Energie photovoltaïque (système photovoltaïque) 3 ème partie Oléron : le 21 avril 2010, Marc Delalande Site : www.enr-photovoltaique-17.fr, marc.delalande@online.fr Exemple

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

Quel intérêt du photovoltaïque pour les institutions du secteur à profit social?

Quel intérêt du photovoltaïque pour les institutions du secteur à profit social? Quel intérêt du photovoltaïque pour les institutions du secteur à profit social? 20 avril 2010 UNION DES ENTREPRISES A PROFIT SOCIAL 2 Sommaire Bénéfice environnemental Fonctionnement Coût & aides financières

Plus en détail

Géothermie de moyenne profondeur et standards de construction

Géothermie de moyenne profondeur et standards de construction Géothermie de moyenne profondeur et standards de construction Renaud Marcelpoix Fabrice Rognon www.csd.ch Février 2014 Sommaire Nouveaux standards de construction : l intérêt de la géothermie de moyenne

Plus en détail

I - CENTRALES PHOTOVOLTAÏQUES DU CONSEIL GENERAL

I - CENTRALES PHOTOVOLTAÏQUES DU CONSEIL GENERAL Acteur majeur du développement durable en Martinique le Conseil Général s est engagé dans une démarche environnementale volontariste de production d énergie électrique propre. I - CENTRALES PHOTOVOLTAÏQUES

Plus en détail

Appel à projets Photovoltaïque et autoconsommation. Vendredi 21 novembre 2014 - Gautier Perrin

Appel à projets Photovoltaïque et autoconsommation. Vendredi 21 novembre 2014 - Gautier Perrin Appel à projets Photovoltaïque et autoconsommation Vendredi 21 novembre 2014 - Gautier Perrin AAP 2014 Photovoltaïque et autoconsommation : Contexte Pourquoi l autoconsommation? Conjugaison des facteurs

Plus en détail

RAPPORT STATISTIQUE SYNTHESE. Secteur de l énergie. Electricité et hydrocarbure

RAPPORT STATISTIQUE SYNTHESE. Secteur de l énergie. Electricité et hydrocarbure SERVICE DE L ENERGIE ET DES MINES RAPPORT STATISTIQUE SYNTHESE Secteur de l énergie Electricité et hydrocarbure ANNÉE 2009 Approvisionnement, production et utilisation de l énergie en Polynésie française

Plus en détail

AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR)

AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR) Ensemble des missions AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR) Réaliser les études techniques nécessaires à la mise en oeuvre de nouveaux projets ENR ou à la réhabilitation d installations

Plus en détail

Consommation d énergie finale en 2011

Consommation d énergie finale en 2011 Consommation d énergie finale en 2011 Jonathan MULLER ADEME Alsace Photovoltaïque et autoconsommation Photovoltaïque et autoconsommation : Contexte En France En Alsace Photovoltaïque et autoconsommation

Plus en détail

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Etat des lieux Enjeux et objectifs Avantages techniques Avantages financiers CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE

Plus en détail

Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011

Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011 Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011 Contexte Augmentation des besoins énergétiques Incertitudes sur l approvisionnement

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail

L énergie solaire «photovoltaïque» Journée «Energies Renouvelables» du 14 juin 2014

L énergie solaire «photovoltaïque» Journée «Energies Renouvelables» du 14 juin 2014 L énergie solaire «photovoltaïque» Journée «Energies Renouvelables» du 14 juin 2014 Bastien CLEMENT Chef de projets DPV L é énergie nergie Naturellement! 1 D i r e c t i o n d u D é v e l o p p e m e n

Plus en détail

POINT SUR LA REGLEMENTATION EN MATIERE DE PHOTOVOLTAIQUE CONNECTE AU RESEAU

POINT SUR LA REGLEMENTATION EN MATIERE DE PHOTOVOLTAIQUE CONNECTE AU RESEAU POINT SUR LA REGLEMENTATION EN MATIERE DE PHOTOVOLTAIQUE CONNECTE AU RESEAU Page 1 SDEPA - 31/03/2010 INTRODUCTION - Transformation directe de la lumière du soleil en énergie électrique (onduleurs transforment

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

Rencontre des savoirs. L énergie électrique est-elle bien adaptée à une mobilité durable?

Rencontre des savoirs. L énergie électrique est-elle bien adaptée à une mobilité durable? Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Rencontre des savoirs Bron 14 mai 2013 L énergie électrique est-elle bien adaptée à une mobilité durable?

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Philosophie Constat : Les eaux usées recèlent de grandes quantités d'énergie. La source de chaleur se trouve à proximité

Plus en détail

AEH. Centrales Hybrides

AEH. Centrales Hybrides AEH Centrales Hybrides Historique : de l'industrie à l'énergie Création de Sirea Conception des automates µpilot Lancement des projets énergie Industrialisation des gammes AEA/ALR Installations de centrales

Plus en détail

1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil. Energie : état de la situation et quelques solutions!

1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil. Energie : état de la situation et quelques solutions! 1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil Energie : état de la situation et quelques solutions! 12 décembre 2012 Jean-Marc Zgraggen Responsable unité Maîtrise de l énergie 26

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

BTS TC Lycée ARAGO - Perpignan. www.francois-arago.org/btstc

BTS TC Lycée ARAGO - Perpignan. www.francois-arago.org/btstc BTS TC Lycée ARAGO - Perpignan Le Solaire Photovoltaïque Aspect technologique Le panneau solaire photovoltaïque transforme l énergie lumineuse du soleil en électricité Panneaux solaires photovoltaïques

Plus en détail

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 Hydro-Québec - 1 Plan de la présentation Production d électricité aux États-Unis, au Canada et au Québec Survol historique Bilan financier Structure d Hydro-Québec Orientations

Plus en détail

Alimentation électrique de la vallée étroite par une solution mgrid autonome commune de NEVACHE

Alimentation électrique de la vallée étroite par une solution mgrid autonome commune de NEVACHE Alimentation électrique de la vallée étroite par une solution mgrid autonome commune de NEVACHE Le Syndicat Mixte d Electricité des Hautes Alpes Le Syndicat Mixte d Electricité des Hautes Alpes Syndicat

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

Challenge IUT Durable 2014. Thème 4:

Challenge IUT Durable 2014. Thème 4: Thème 4: Emmanuel Olivier Alexandre 1 Plan I) Principe du stockage de chaleur inter-saisonnier II) Dimensionnement A) Besoin Energétique B) Etude du sol C) Choix des panneaux D) Sondes E) Canalisations

Plus en détail

Le parcours du producteur solaire en Obligation d Achat 36kVA

Le parcours du producteur solaire en Obligation d Achat 36kVA Le parcours du producteur solaire en Obligation d Achat 36kVA Votre projet d installation se situe en France métropolitaine continentale et votre gestionnaire de réseau est ERDF EDF est l acheteur dans

Plus en détail

Les Energies Renouvelables et leur Application dans la Caraïbe

Les Energies Renouvelables et leur Application dans la Caraïbe Les Energies Renouvelables et leur Application dans la Caraïbe 32ème Congrès AM Paris Tech L Exemple de l Energie Solaire Hamid BATOUL Directeur Technique Solaire SCHUCO France Martinique, le 5 Octobre

Plus en détail

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz «Transition énergétique» vs «Energiewende» Rencontre de collectivités territoriales françaises et allemandes Stuttgart, 19 mars 2013 Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Plus en détail

LE PROJET DES SERRES LEFORT INC.

LE PROJET DES SERRES LEFORT INC. UN CHAUFFAGE À LA BIOMASSE FORESTIÈRE À LA FINE POINTE TECHNOLOGIQUE: LE PROJET DES SERRES LEFORT INC. Louis-Martin Dion, ing.jr., M.Sc. Jean Gobeil, Ing.f. M.Sc. Congrès annuel AQME 3 mai 2012 Plan de

Plus en détail

Implantation de mesures d économie d énergie au garage municipal de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier

Implantation de mesures d économie d énergie au garage municipal de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier Implantation de mesures d économie d énergie au garage municipal de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier Rencontre municipale de l énergie jeudi le 4 avril 2013 Martin Careau, ing. Directeur des services

Plus en détail

Rénovation du système de production et de distribution d eau chaude sanitaire GROUPE THOAS

Rénovation du système de production et de distribution d eau chaude sanitaire GROUPE THOAS Rénovation du système de production et de distribution d eau chaude sanitaire Installation ECS existante Production d eau chaude: Trois cumulus de 1500 l dans chaque sous-station: Deux cumulus HS dans

Plus en détail

Objectifs Bâtiments 2012-2020. Hubert Despretz Ademe/DBU Décembre 2009

Objectifs Bâtiments 2012-2020. Hubert Despretz Ademe/DBU Décembre 2009 Objectifs Bâtiments 2012-2020 Hubert Despretz Ademe/DBU Décembre 2009 Sommaire Rappel des parcs et consommations Performance énergétique des bâtiments dans le Grenelle Solutions bâtiments neufs et bâtiments

Plus en détail

Le monitoring. Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith. André Servais, Stadtwerke St-Vith

Le monitoring. Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith. André Servais, Stadtwerke St-Vith Le monitoring Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith André Servais, Stadtwerke St-Vith SITUATION DE DEPART 5 biens fonciers: o Puissance totale installée: o Consommation annuelle: 4.950 kw / 12 chaudières

Plus en détail

Pertinences et particularités d un réseau de chaleur en milieu rural : l exemple de Malempré

Pertinences et particularités d un réseau de chaleur en milieu rural : l exemple de Malempré Parole d expert Pertinences et particularités d un réseau de chaleur en milieu rural : l exemple de Malempré Charles HAVELANGE, Malempré, la Chaleur d y Vivre Avec le soutien de : Pertinence et particularités

Plus en détail

COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique. 5 mars 2014

COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique. 5 mars 2014 COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique 5 mars 2014 Enjeux des smart grids Evolution des prix de l énergie Transition énergétique Sécurité de l alimentation électrique Energies

Plus en détail

Sept projets de production d énergie propre dans la région de Rivière-du-Loup!

Sept projets de production d énergie propre dans la région de Rivière-du-Loup! Sept projets de production d énergie propre dans la région de Rivière-du-Loup! Michel Morin, Ph. D., maire 27 e Congrès AQME, Rivière-du-Loup, mai 2013 Production d énergie propre, de réduction et de réutilisation

Plus en détail

L expérience de plusieurs communes wallonnes

L expérience de plusieurs communes wallonnes Workshop Eclairage public Alliance Climat Luxembourg Beckerich, 25 février 2010 Eclairage adapté, éclairage économe L expérience de plusieurs communes wallonnes Marianne DUQUESNE, Conseiller Cellule Energie

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

Un éclairage public sobre et. Enjeux énergétiques et économiques. Jacques BEAUJON, 1 er décembre 2011

Un éclairage public sobre et. Enjeux énergétiques et économiques. Jacques BEAUJON, 1 er décembre 2011 Un éclairage public sobre et performant à Châteaugay Enjeux énergétiques et économiques Jacques BEAUJON, 1 er décembre 2011 CONTEXTE DE REFLEXION DE CHÂTEAUGAY Châteaugay se situe au Nord de l agglomération

Plus en détail

H E L I O S - B O X - 2 0 D R Y - SI & H E L I O S - S P V - 6-8 E T 1 0

H E L I O S - B O X - 2 0 D R Y - SI & H E L I O S - S P V - 6-8 E T 1 0 Générateurs Electriques Solaires Hybrides 100% prêts à l'emploi hautes puissances H E L I O S - B O X - 2 0 D R Y - SI & H E L I O S - S P V - 6-8 E T 1 0 L'H E L I O S - B O X - 2 0 D R Y - SI est un

Plus en détail

L AUTOCONSOMMATION. Rencontres Energivie 25/10/2013

L AUTOCONSOMMATION. Rencontres Energivie 25/10/2013 Christian SCHAEFFER Directeur de la Plateforme Formation et Evaluation - INES christian.schaeffer@ines-solaire.fr L AUTOCONSOMMATION Rencontres Energivie En collaboration avec Emilie SOURNIA Chargé de

Plus en détail

Energie solaire pour la consommation propre dans l industrie

Energie solaire pour la consommation propre dans l industrie AHK Geschäftsreise Marokko, 24. - 28.11.2014 Energie solaire pour la consommation propre dans l industrie Exemples Dr. Roman Brinzanik Casablanca 25 novembre 2014 Plan KRAFTWERK Renewable Power Solutions

Plus en détail

Apport de l énergie dans ADREAM : Des réseaux de capteurs à la connexion réseau

Apport de l énergie dans ADREAM : Des réseaux de capteurs à la connexion réseau Apport de l énergie dans ADREAM : Des réseaux de capteurs à la connexion réseau Bruno ESTIBALS Groupe «Intégration des Systèmes de Gestion de l Energie» LAAS-CNRS Laboratoire d Analyse et d Architecture

Plus en détail

Système hybride (PV-diesel) pour l électrification rurale au Mali Lomé, 29 Avril 2014 Contexte Faible taux d électrification rural (1% en 2003) Création d une agence dédiée à l électrification rurale (

Plus en détail

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Plan d actions Bilan Carbone Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Patrimoine et services communaux Territoire d Uccle 1) Energie 8 2) Déplacements de personnes 5 3) Transport de marchandise

Plus en détail

Etude des possibilités de remplacement de la source centralisée d énergie du campus Valrose

Etude des possibilités de remplacement de la source centralisée d énergie du campus Valrose Etude des possibilités de remplacement de la source centralisée d énergie du campus Valrose 1.Présentation du sujet 2.Etat des lieux 3.Les solutions de remplacement retenues I Présenta9on du sujet d étude

Plus en détail

LE SOLAIRE A CUS HABITAT. CUS Habitat Faire ensemble L HABITAT DE DEMAIN

LE SOLAIRE A CUS HABITAT. CUS Habitat Faire ensemble L HABITAT DE DEMAIN LE SOLAIRE A CUS HABITAT SOMMAIRE 1/ Qui sommes-nous? 2/ Objectif du projet 3/ Ostwald : site expérimental 4/ GRS 5/ Bilan du site expérimental 6/ Application aux bâtiments b du parc CUS HABITAT 7/ Impact

Plus en détail

VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE. Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015

VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE. Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015 VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015 1 2 UNE VISION D AVENIR Journée Professionnelle de la Pompe

Plus en détail

Construire pour le futur journées d information Schweizer 4 et 5 février 2009 Architecture et Photovoltaïque: - solution d intégration

Construire pour le futur journées d information Schweizer 4 et 5 février 2009 Architecture et Photovoltaïque: - solution d intégration Construire pour le futur journées d information Schweizer 4 et 5 février 2009 Architecture et Photovoltaïque: - solution d intégration Pascal Affolter, www.solstis.ch POTENTIEL en Suisse Energies renouvelables

Plus en détail

VALECO DOSSIER DE PRESSE. 1 ER Septembre 2008 GROUPE VALECO INGENIERIE DE PRODUCTION D ENERGIE. Pôle photovoltaïque

VALECO DOSSIER DE PRESSE. 1 ER Septembre 2008 GROUPE VALECO INGENIERIE DE PRODUCTION D ENERGIE. Pôle photovoltaïque DOSSIER DE PRESSE 1 ER Septembre 2008 I. Le, l énergie solaire dans la Région Languedoc-Roussillon Le Groupe Valeco Crée en 1995, le est un groupe familial indépendant industriellement et financièrement

Plus en détail

Votre Énergie pour l avenir. Innovations Techniques dans les domaines Solaire, Thermique, et Eolien

Votre Énergie pour l avenir. Innovations Techniques dans les domaines Solaire, Thermique, et Eolien Votre Énergie pour l avenir Innovations Techniques dans les domaines Solaire, Thermique, et Eolien L ENERGIE ELECTRIQUE La lumière, l énergie, l'électricité, sont des biens précieux, nécessaires au progrès

Plus en détail

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS La Région a fait de l'excellence environnementale sa priorité. Elle se traduit concrètement au travers du Plan Initiatives

Plus en détail

Guide de l Énergie Photovoltaïque

Guide de l Énergie Photovoltaïque Guide de l Énergie Photovoltaïque Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Les Cellules Photovoltaïques Une cellule photovoltaïque est composée d un matériau semi-conducteur qui absorbe

Plus en détail

Les pompes à chaleur et l isolation : le duo gagnant?

Les pompes à chaleur et l isolation : le duo gagnant? Les pompes à chaleur et l isolation : le duo gagnant? Alain LEMAÎTRE de GOGRAPHIC Philippe DELCON de REVAMP IBGE, 21 septembre 2010 Rappel technique / technologie Rappel technique / technologie Rappel

Plus en détail

SAID Noureddine CDER nsaid@cder.dz

SAID Noureddine CDER nsaid@cder.dz SAID Noureddine CDER nsaid@cder.dz SOMMAIRE Introduction Technologies Potentiels Projets Programmes, Moyens Financiers, Incitations Capacités Industrielles Ressources Humaines INTRODUCTION Par Secteur

Plus en détail

L ENERGIE EOLIENNE AU MAROC (Ressources, Potentiel et Projets)

L ENERGIE EOLIENNE AU MAROC (Ressources, Potentiel et Projets) L ENERGIE EOLIENNE AU MAROC (Ressources, Potentiel et Projets) Présentée par M. Mustapha ENZILI Ingénieur en Chef, Chef de la Division des Ressources, Filières et Ingénierie à l ADEREE 6 ème conférence

Plus en détail

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie 28/03/2014 1 FEDER 2014-2020 28/03/2014 2 FEDER 2014-2020 Axe 5 «Soutenir

Plus en détail

La société Héliopac bénéficie d'une expérience de près de 20 ans dans le domaine des énergies renouvelables.

La société Héliopac bénéficie d'une expérience de près de 20 ans dans le domaine des énergies renouvelables. 1 La société La société Héliopac bénéficie d'une expérience de près de 20 ans dans le domaine des énergies renouvelables. => Conception et fabrication de systèmes de production d ECS pour le tertiaire

Plus en détail

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE SOLAIRE ENERGIE SOLAIRE

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE SOLAIRE ENERGIE SOLAIRE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE SOLAIRE 1 ère STI2D CI8 : Mesures énergétiques TP3 EE ENERGIE SOLAIRE INSTRUCTIONS PERMANENTES DE SÉCURITÉ 1. Avant toute mise

Plus en détail

Innovation. La communauté solaire Drake Landing

Innovation. La communauté solaire Drake Landing www.dlsc.ca Innovation. La communauté solaire Drake Landing La communauté solaire Drake Landing (CSDL) est un quartier de 52 maisons, organisé selon un plan directeur, situé dans la ville d Okotoks, en

Plus en détail

Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur.

Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur. Le véhicule électrique, chantier de la conception des réseaux de distribution d'électricité du futur. Journée GDR ISIS/MACS/SEEDS «Smart Grids : Enjeux Scientifiques» 7 Octobre 2011 Deux thèmes sont développés

Plus en détail

Marrouch BARHOUMI Chef de la Délégation Régionale de Sfax Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie, Tunisie marrouch.barhoumi@anme.nat.

Marrouch BARHOUMI Chef de la Délégation Régionale de Sfax Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie, Tunisie marrouch.barhoumi@anme.nat. Marrouch BARHOUMI Chef de la Délégation Régionale de Sfax Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie, Tunisie marrouch.barhoumi@anme.nat.tn marrouchbar@yahoo.fr Sfax, le 25 Février 2015 PLAN DE L EXPOSE

Plus en détail

21.11.2013 De Minergie à «énergie plus» 1

21.11.2013 De Minergie à «énergie plus» 1 De Minergie à «énergie-plus» conrad lutz architecte foire maison et énergie berne 21 novembre 2013 Yann Arthus-Bertrand / La terre Vue du ciel 21.11.2013 De Minergie à «énergie plus» 1 Sommaire énergie:

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Nouvel internat Lumière livré en 214 : Alexa Brunet Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année

Plus en détail

SOLIRA Solaire investissement local Rhône Alpes. Solaire investissement local Rhône Alpes

SOLIRA Solaire investissement local Rhône Alpes. Solaire investissement local Rhône Alpes Solaire investissement local Pourquoi? Face aux menaces sur la planète : bouleversements climatiques, tensions autour des ressources, fin programmée des énergies fossiles, accroissement des risques nucléaires...

Plus en détail

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Fabrice DERNY ICEDD Le Complexe Sportif du Blocry 3 ans 18 5 m² et 19 salles de sports (occupées de 9 à 23h 36 j/an) 9 terrains de tennis couverts (bulles)

Plus en détail

FOUSSEMAGNE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. Le témoignage du Maire de Foussemagne, Louis MASSIAS.

FOUSSEMAGNE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. Le témoignage du Maire de Foussemagne, Louis MASSIAS. FOUSSEMAGNE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le témoignage du Maire de Foussemagne, Louis MASSIAS. 1 Présentation de Foussemagne Commune du Territoire de Belfort. 984 habitants 512 Ha Population jeune, plus

Plus en détail

Nouvelle usine éco-responsable

Nouvelle usine éco-responsable Nouvelle usine éco-responsable Bibal investit dans un bâtiment d avenir Pour gérer sa croissance tout en respectant l environnement, Philippe BERTRAND, PDG des Cafés BIBAL, a pris le parti de construire

Plus en détail

L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural

L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural En Centre Bretagne Un territoire enclavé entre les axes routiers Rennes Brest / Quimper (RN12 et RN 164)

Plus en détail

Production d électricité d origine renouvelable (Projets réalisés) Octobre 2014

Production d électricité d origine renouvelable (Projets réalisés) Octobre 2014 Production d électricité d origine renouvelable (Projets réalisés) Octobre 2014 Sommaire I. Présentation de la société CEEG. Spa II. Présentation des Projets EnR réalisés 2/25 I. Présentation de la société

Plus en détail

Innovation Centrosolar SOLARMIX, découvrez le solaire 2 en 1. Janvier 2015

Innovation Centrosolar SOLARMIX, découvrez le solaire 2 en 1. Janvier 2015 Innovation Centrosolar SOLARMIX, découvrez le solaire 2 en 1 Janvier 2015 SOMMAIRE Le solaire 2 en 1 SOLARMIX - Votre offre hybride clés en main Un module hybride unique au monde Le kit thermique Le kit

Plus en détail

Rentabilité des Projets PV

Rentabilité des Projets PV Rentabilité des Projets PV Paramètres de l analyse Ali BEN HMID Expert Consultant ABH-Consult Sfax, le 1 er & le 2 Juin 2015 Les paramètres liés à la consommation électrique Le Type d abonnement auprès

Plus en détail

LE JARDIN DE JULES ZAC des Maisons Neuves VILLEURBANNE (Rhône)

LE JARDIN DE JULES ZAC des Maisons Neuves VILLEURBANNE (Rhône) LE JARDIN DE JULES ZAC des Maisons Neuves VILLEURBANNE (Rhône) Innovation environnementale 1 Le Jardin de Jules : plan de situation 2 Le contexte : Le Jardin de Jules : le contexte Au sein de la ZAC des

Plus en détail

Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02

Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02 Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02 1 Présentation de l USEDA 2 L USEDA au 30 juin 2015 L USEDA : 801 communes regroupant

Plus en détail

La distribution publique de l électricité

La distribution publique de l électricité La distribution publique de l électricité RÈGLES PÔLE ÉLÉCTRICITÉ - GAZ ENJEUX UNE CONCESSION LES COMMUNES L organisation des services publics 1984 Les communes sont compétentes pour organiser les services

Plus en détail

TUTOJRES 2014 Retour d'expérience Datacentre du CC IN2P3,

TUTOJRES 2014 Retour d'expérience Datacentre du CC IN2P3, Centre de Calcul de l Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des Particules Retour d'expérience Datacentre du CC IN2P3, 18 Septembre 2014 Sommaire } Présentation : Activités du DC CCIN2P3

Plus en détail

Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier

Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1 Sommaire 1) Coût des énergies 2) Les différents systèmes 3) Choix du système Serres horticoles

Plus en détail

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Approvisionnement énergétique du Carréde Soie Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Objectifs Détailler les scénarios d approvisionnement en énergie

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

Economies d énergie en élevage de porcs

Economies d énergie en élevage de porcs Economies d énergie en élevage de porcs Michel Marcon Auteurs dont principal en couleur SPACE - 2009 1 Contexte et enjeux? Contexte Augmentation du prix des énergies Le prix du fioul a été doublé en 8

Plus en détail

solaire en énergie thermique qui

solaire en énergie thermique qui Élé Des capteurs thermiques sur votre maison? Quelques explications! Le solaire thermique, qu est-ce? C est la transformation de l énergie solaire en énergie thermique qui servira au chauffage de votre

Plus en détail

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux Les architectes ont un rôle clé à jouer dans le développement des énergies renouvelables pour pouvoir utilement conseiller un maître d ouvrage vers la solution la plus adaptée. OBJECTIF Ce guide propose

Plus en détail

LE PROGRAMME ARTISANAT ENERGIE 17. Sophie BAGAGEM Conseillère environnement

LE PROGRAMME ARTISANAT ENERGIE 17. Sophie BAGAGEM Conseillère environnement LE PROGRAMME ARTISANAT ENERGIE 17 Sophie BAGAGEM Conseillère environnement Le contexte Toutes activités confondues en France, les émissions de gaz à effet de serre des entreprises artisanales sont estimées

Plus en détail

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE.

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE. Expérimentation d un Véhicule Electrique en Nouvelle-Calédonie Le projet EVE. Comment se comporte le véhicule électrique sous le climat chaud et humide de la Nouvelle-Calédonie? Comment le système électrique

Plus en détail

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015 THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016 10 septembre 2015 THÉMATIQUES PROPOSÉES A Concevoir, surveiller, maintenir et exploiter les grandes installations de production E Services énergétiques

Plus en détail

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Daniel Büchel, Vice-directeur, directeur du programme SuisseEnergie Politique énergétique: de quoi s agit-il? Sécurité de l approvisionnement Sécurité technique

Plus en détail

Système d énergie renouvelable autonome. - 1920 watts de panneaux photovoltaïques SolarWorld.

Système d énergie renouvelable autonome. - 1920 watts de panneaux photovoltaïques SolarWorld. Nos projets 2012 Système d énergie renouvelable autonome 1920 watts de panneaux photovoltaïques SolarWorld. 1 Génératrice Powertech/Kubota de 3 kw avec base en aluminium, réservoir de 50 gallons et bac

Plus en détail

Mission du facilitateur URE PROCESS

Mission du facilitateur URE PROCESS EFFICACITE ENERGETIQUE Autofinancement de projets Mission du facilitateur URE PROCESS Origine Les CCI wallonnes ont porté le projet EPW Opérateurs privés ou associatifs choisis par la RW pour leurs compétences

Plus en détail

Optimisation du chauffage et de la distribution de l ECD au Complexe Southwest One

Optimisation du chauffage et de la distribution de l ECD au Complexe Southwest One Optimisation du chauffage et de la distribution de l ECD au Complexe Southwest One (Prix Energia 2013) (Méritas Technologique ASHRAE 2015) ASHRAE Stan Katz, LEED PA Directeur Général - Énergie, Tuyauterie

Plus en détail

Produire son électricité photovoltaïque pour en faire quoi?

Produire son électricité photovoltaïque pour en faire quoi? Produire son électricité photovoltaïque pour en faire quoi? Florence Volluet / Thierry Pottier LA TECHNIQUE 27/11/14 2 Principe du PV Utilisation en courant continu seulement en basse tension (24V) usages

Plus en détail

Centre d Accueil des Heures Claires. AGRANDISSEMENT DE LA RESIDENCE LEON D ANDRIMONT à LIMBOURG. Présentation, le 24 janvier 2013

Centre d Accueil des Heures Claires. AGRANDISSEMENT DE LA RESIDENCE LEON D ANDRIMONT à LIMBOURG. Présentation, le 24 janvier 2013 Centre d Accueil des Heures Claires. AGRANDISSEMENT DE LA RESIDENCE LEON D ANDRIMONT à LIMBOURG. Présentation, le 24 janvier 2013 SITUATION EXISTANTE SITUATION EXISTANTE SITUATION EXISTANTE SITUATION EXISTANTE

Plus en détail

GESTION DES MOUVEMENTS D ENERGIE - ECONOMIE D ENERGIE-

GESTION DES MOUVEMENTS D ENERGIE - ECONOMIE D ENERGIE- GESTION DES MOUVEMENTS D ENERGIE - ECONOMIE D ENERGIE- Adoptez notre Technologie Rendez vos bâtiments et sites techniques Intelligents Réduisez votre consommation d électricité Réduisez votre facture de

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

Autoconsommation d énergie photovoltaïque

Autoconsommation d énergie photovoltaïque Autoconsommation d énergie photovoltaïque Principe et intérêt de l autoconsommation de l électricité photovoltaïque Atelier technique PV-NET Mardi 3 décembre 2013 Marc Niell Ingénieur chargé d affaires

Plus en détail

HYSEO Energies Renouvelables. 10 rue Royale 75008 PARIS Website : hyseo.fr TEL : 00 33 6 22 35 21 59

HYSEO Energies Renouvelables. 10 rue Royale 75008 PARIS Website : hyseo.fr TEL : 00 33 6 22 35 21 59 HYSEO Energies Renouvelables 10 rue Royale 75008 PARIS Website : hyseo.fr TEL : 00 33 6 22 35 21 59 Sommaire 2 1 Présentation HYSEO 2 Notre expertise 3 Nos références les ombrières solaires de parking

Plus en détail