Devis de l installateur. Eléments à fournir

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Devis de l installateur. Eléments à fournir"

Transcription

1 Devis de l installateur Eléments à fournir

2 ELEMENTS TECHNIQUES 1. Scénarios de développement d un projet En fonction des différents substrats organiques mobilisables pour l installation, l installateur aura à établir au moins quatre scénarios, avec ou sans introduction de co-substrats, et avec ou sans utilisation optimale de la chaleur disponible. Pour chaque scénario, l installateur précisera le mode de calcul utilisé. 2. Système de production Présentation des différents types de systèmes de méthanisation envisageables par scénario, à appuyer avec des schémas. Description technique des équipements à mettre en place et dimensionnement : du système d alimentation en substrats, du digesteur, du système de stockage du biogaz, du système de stockage des substrats, la cuve de stockage devant être couverte pour éviter toute volatilisation incontrôlée d ammoniac. 3. Système de valorisation En fonction des besoins énergétiques de l exploitation et du process de méthanisation retenu pour chaque scénario, l installateur présentera plusieurs solutions de valorisation du biogaz produit, qu il décrira et qu il dimensionnera. ELEMENTS ECONOMIQUES 1. Investissements Pour chaque scénario établit, l installateur aura à déterminer précisément les investissements que représentent chaque poste ci-dessous, avec les détails concernant le génie civil, les canalisations, le matériel, la main d œuvre, etc Stockage du substrat et co-substrats Alimentation du digesteur Digesteur Stockage du biogaz Valorisation du biogaz (moteur, échangeurs, ) Local technique Raccordement au réseau de distribution électrique Ingénierie Mise en route, réglages Autre (à préciser)

3 2. Recettes L installateur aura à préciser les recettes de revente d électricité, en fonction du scénario, et à partir de la puissance garantie de la génératrice de co-génération. A savoir qu une puissance de raccordement inférieure à 36 kva permet de bénéficier d un tarif de 7,7c /kwh, correspondant à l arrêté du 13 mars 2002 stipulant l obligation d achat pour les «petites installations» (voir annexe 5). Si la puissance est supérieure, les tarifs de rachats correspondent à l arrêté «méthanisation» du 16 avril 2002 (voir annexe 6), stipulant des tarifs qui varient de 4,6 à 5,8c /kwh en fonction de l efficacité énergétique de l installation, selon la méthode de calcul qui suit : Tarif de rachat = Tarif de base " ( " d) + M si d! 0.85 Tarif de rachat = Tarif de base! ( d) + M si d < 0.85 avec Tarif de base = 4.6 c /kwh en France métropolitaine. d = disponibilité nb heures fonctionnement cogénération par jour = 24 et M étant la prime à l efficacité énergétique calculée à partir d un terme V : V = énergie thermique valorisée + énergie électrique valorisée énergie primaire BIOGAZ! 0.97 L énergie électrique valorisée étant celle produite par co-génération, et l énergie thermique valorisée étant celle utilisée selon les besoins de l exploitation (dont chauffage du digesteur). Il est alors à noter que l énergie thermique valorisée ne peut pas être supérieure à celle produite par co-génération, et cette remarque est prise en compte dans l établissement des calculs de tarifs de rachat. La prime est alors calculée comme suit, les valeurs intermédiaires étant obtenues par interpolation : VALEUR DE V V <= 40 % V = 50 % V = 60 % V >= 70 % MONTANT DE LA PRIME M (en c /kwh) La valeur de l énergie thermique valorisée est amenée à varier au cours de l année (moins de besoins en été par exemple), et le producteur peut choisir entre des périodes de tarification mensuelles, saisonnières ou annuelles. Le calcul peut alors

4 être fait pour l énergie valorisée mensuellement, ou pour l énergie valorisée annuellement, comme cela figure sur la feuille «tarifs de rachat» de l annexe 3. Economies L installateur devra estimer les économies réalisable par la substitution de la source d énergie actuelle par la chaleur produite par co-génération. 3. Coûts de fonctionnement L installateur devra déterminer précisément les coûts d exploitation de l installation de méthanisation, notamment concernant les postes suivants : Consommation énergétiques annuelles : électricité, combustible d appoint (fioul ou éventuellement biocarburant à partir de colza), Auto production de culture énergétique : maïs, ou autre Frais de transport des substrats Frais d analyse des produits entrants : huiles de friture et graisses de cuisson Frais d entretien : révision des matériels, remplacement du moteur thermique, Assurance Personnel 4. Bilan global par scénario Pour chaque scénario retenu, l installateur devra déterminer les gains prévisionnels en euros, ainsi que le temps de retour sur investissement brut. ELEMENTS ENVIRONNEMENTAUX Grâce à la transformation des effluents agricole, estimation de la réduction des émissions de gaz à effet de serre suivant: Protoxyde d azote (N2O) Ammoniac (NH3) Méthane Estimation des gains en kwh/an et en tep/an par rapport à la situation existante. Estimation de la réduction des émissions de CO2 par rapport à l énergie utilisée sur le site, c est-à-dire grâce à la production d électricité à partir d une source d énergie renouvelable, et grâce au remplacement de combustibles fossiles. Faire le bilan global (production d électricité verte et remplacement de combustible fossile ou d énergie électrique par la chaleur de co-génération) de réduction des gaz à effet de serre, en intégrant l utilisation de fioul dans le système de co-génération (éventuellement à remplacer par de l huile de colza), et les transport supplémentaires identifiés pour le fonctionnement global du système. Il est à noter que, en session du 14 février 2002, le conseil d orientation de l Observatoire de l Energie a résolu d adopter la méthode commune aux

5 organisations internationales concernées concernant le coefficient de conversion de l électricité, de kwh en tep. Ce coefficient est de tep/mwh pour toute forme d électricité autre que d origine nucléaire ou géothermique. GESTION DE L INSTALLATION 1. Protocole de pilotage et de surveillance du système L installateur devra préciser le temps à consacrer quotidiennement par l exploitant agricole au pilotage de son installation de production de biogaz. Il devra également expliciter le protocole de pilotage et de surveillance du système. 2. Gestion des effluents méthanisés L installateur devra indiquer l impact prévisionnel de la méthanisation sur la composition finale du digestat, et sur sa valeur agronomique, en fonction des différents scénarios retenus, de façon à prévoir la meilleure utilisation possible des effluents méthanisés. COUTS DE PRESTATION ET DELAIS DE REALISATION 1. Prestataires: coûts sous-traitance En cas de sous-traitance, l installateur aura à préciser les coordonnées, la fonction, les références de l entreprise avec laquelle il souhaite travailler. L aval du maître d ouvrage est indispensable avant toute participation d un sous-traitant. L installateur établira un devis clair et détaillé, reprenant les éléments de chaque scénario choisi, et correspondant au coût de la prestation dans son ensemble. Les montants ainsi proposés seront soumis au comité de pilotage de façon à orienter le développement d un projet d installation d un système de production de biogaz. 2. Délais garantis L installateur précisera les délais garantis de réalisation. Il devra se conformer aux délais annoncés au maître d ouvrage lors de l établissement de son devis. Tout écart devra préalablement être autorisé par le maître d ouvrage.

ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE DE METHANISATION A LA FERME

ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE DE METHANISATION A LA FERME Schéma guide pour établir un cahier des charges d étude ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE DE METHANISATION A LA FERME DENOMINATION DE L'OPERATION Précisez Objet - Lieu Maître d ouvrage : Personne à contacter

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE DE METHANISATION

ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE DE METHANISATION GUIDE A LA REDACTION D'UN CAHIER DES CHARGES Pour tout bénéficiaire d un concours financier de l ADEME dans le cadre du dispositif d aide à la décision CAHIER DES CHARGES ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (Projet de C.C.T.P.) Étude de Faisabilité Choix Énergétique

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (Projet de C.C.T.P.) Étude de Faisabilité Choix Énergétique MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (Projet de C.C.T.P.) Étude de Faisabilité Choix Énergétique SOMMAIRE TITRE I - CONTEXTE GÉNÉRAL DU MARCHE... 3

Plus en détail

Les émissions de gaz carbonique (CO2)

Les émissions de gaz carbonique (CO2) Fiche 21 Les émissions de gaz carbonique (CO2) 1. Quelles émissions pour les différentes énergies fossiles? La quantité de CO2 produit par la combustion d une tep de combustible fossile dépend de sa composition

Plus en détail

METHANISATION. et installations classées et production d électricité. Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie

METHANISATION. et installations classées et production d électricité. Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie METHANISATION et installations classées et production d électricité Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie 1 Nomenclature des installations classées Les installations classées en application

Plus en détail

METHANISATION Éléments de réflexion

METHANISATION Éléments de réflexion METHANISATION Éléments de réflexion Anne-Sophie BOILEAU LA METHANISATION Le principe Les substrats Les techniques La typologie des projets Méthanisation éléments de réflexion 2 La méthanisation : le principe

Plus en détail

Objectif de la présentation

Objectif de la présentation Amélioration des prestations énergétiques des centres sportifs et piscines La cogénération dans les piscines: Pourquoi, comment, et rentabilité d une cogénération Yves LEBBE Facilitateur en Cogénération

Plus en détail

fixant les conditions d achat de l électricité produite par les installations qui valorisent le biogaz

fixant les conditions d achat de l électricité produite par les installations qui valorisent le biogaz RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement NOR : Arrêté du fixant les conditions d achat de l électricité produite par les installations qui valorisent

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

Journée technique méthanisation agricole. 29 septembre 2011 Siaugues Sainte Marie

Journée technique méthanisation agricole. 29 septembre 2011 Siaugues Sainte Marie Journée technique méthanisation agricole 29 septembre 2011 Siaugues Sainte Marie TITRE CHAPITRE Sous titre Sous titre Principe Contexte Substrats Types d installations Possibilités de valorisation de l

Plus en détail

www.suez-environnement.fr/innovation-2/ Toute notre énergie pour économiser les vôtres

www.suez-environnement.fr/innovation-2/ Toute notre énergie pour économiser les vôtres www.suez-environnement.fr/innovation-2/ pour économiser les vôtres Résoudre l équation énergie de l eau et des déchets Gilles BIDEUX Direction Ingénierie Environnementale Lyonnaise des Eaux LE CHALLENGE

Plus en détail

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté Fonds chaleur renouvelable de l ADEME Florence MORIN ADEME Franche-Comté LE FONDS CHALEUR DÉFINITION 2 Le Fonds Chaleur est un engagement majeur du Grenelle de l environnement et l une des 50 mesures pour

Plus en détail

METHANISATION A LA FERME

METHANISATION A LA FERME METHANISATION A LA FERME METHANISATION A LA FERME En quelques mots Les étapes d un projet Le suivi d un projet Notre approche du projet Nos besoins Nos exigences La méthanisation en France 387 méthaniers

Plus en détail

Secteur de Montrevault Communauté. Schéma de développement de la méthanisation sur le Pays des Mauges avril 2013 Page 85

Secteur de Montrevault Communauté. Schéma de développement de la méthanisation sur le Pays des Mauges avril 2013 Page 85 Secteur de Montrevault Communauté Schéma de développement de la méthanisation sur le Pays des Mauges avril 2013 Page 85 Synthèse des débouchés énergétiques Deux communes sont aujourd hui desservies par

Plus en détail

La biométhanisation agricole : La production d énergie verte, une diversification?

La biométhanisation agricole : La production d énergie verte, une diversification? La biométhanisation agricole : La production d énergie verte, une diversification? Présentation réalisée dans le cadre du projet européen de recherche, de développement technologique et de démonstration

Plus en détail

Valorisation électrique et thermique du biogaz de méthanisation

Valorisation électrique et thermique du biogaz de méthanisation Valorisation électrique et thermique du biogaz de méthanisation Cyril Lejeune Formation EFE Biomasse pour les usages énergétiques Paris, 19 juin 2008 Sommaire 1.) Caractérisation des biogaz de méthanisation

Plus en détail

Journée régionale méthanisation 26 septembre 2013

Journée régionale méthanisation 26 septembre 2013 Journée régionale méthanisation 26 septembre 2013 Méthanisation à la ferme intérêts généraux traiter des déchets organiques d un territoire produire une énergie renouvelable réduire les émissions de Gaz

Plus en détail

Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique

Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique Textes réglementaires concernés : Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif Charles-Emile HUBERT GDF SUEZ - Direction de la Recherche et de l'innovation - CRIGEN Février 2011 Cogénération, mini-cogénération,

Plus en détail

DENOMINATION DE L'OPERATION (Injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel)

DENOMINATION DE L'OPERATION (Injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel) Schéma guide pour établir un cahier des charges ETUDE DE FAISABILITE D'UNE UNITE DE METHANISATION TERRITORIALE (Codigestion de déchets, végétaux, effluents d exploitations agricoles et d industries agro-alimentaires)

Plus en détail

Réussir un projet biogaz :

Réussir un projet biogaz : Réussir un : Les points clés à prendre en compte Fabien Dauriac Siège Social 20, Place du Foirail 65917 TARBES Cedex 9 Tél : 05 62 34 66 74 Fax : 05 62 93 59 95 Email : accueil@hautes-pyrenees pyrenees.chambagri.fr

Plus en détail

> UNE INSTALLATION DE MÉTHANISATION SUR VOTRE TERRITOIRE, c est la valorisation énergétique et agronomique de vos déchets.

> UNE INSTALLATION DE MÉTHANISATION SUR VOTRE TERRITOIRE, c est la valorisation énergétique et agronomique de vos déchets. > UNE INSTALLATION DE MÉTHANISATION SUR VOTRE TERRITOIRE, c est la valorisation énergétique et agronomique de vos déchets. > Faisabilité > Planification > Construction > Optimisation > Exploitation Bio

Plus en détail

La méthanisation SOLAGRO

La méthanisation SOLAGRO La méthanisation Octobre 2011 SOLAGRO Christian COUTURIER Tél : 05 67 69 69 69 Association loi 1901 200 adhérents, 24 salariés Biomasse : biogaz, bois énergie, biocarburants, paille Maîtrise de l énergie,

Plus en détail

Secteur de la Communauté de Communes du Canton de Saint-Florent-le-Vieil

Secteur de la Communauté de Communes du Canton de Saint-Florent-le-Vieil Secteur de la Communauté de Communes du Canton de Saint-Florent-le-Vieil Schéma de développement de la méthanisation sur le Pays des Mauges avril 2013 Page 72 Synthèse des débouchés énergétiques Aucune

Plus en détail

1. Objet de l étude. 2. Motivations de l étude ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE DE METHANISATION SUR L EXPLOITATION AGRICOLE DE CAHIER DES CHARGES

1. Objet de l étude. 2. Motivations de l étude ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE DE METHANISATION SUR L EXPLOITATION AGRICOLE DE CAHIER DES CHARGES ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE DE METHANISATION SUR L EXPLOITATION AGRICOLE DE L EPLEFPA DE LA GUADELOUPE CAHIER DES CHARGES 1. Objet de l étude L objet de la présente consultation est de missionner

Plus en détail

Etude de faisabilité et démarches administratives pour une unité de méthanisation agricole

Etude de faisabilité et démarches administratives pour une unité de méthanisation agricole Etude de faisabilité et démarches administratives pour une unité de méthanisation agricole Vue rapide des éléments d une installation de méthanisation Biomasse : Effluents d élevage Déchets agro-alimentaires

Plus en détail

SOMMAIRE. Méthodologie Valorisation de biodéchets en biométhane-carburant 0. CONTEXTE... 2 1. APPLICABILITE... 2

SOMMAIRE. Méthodologie Valorisation de biodéchets en biométhane-carburant 0. CONTEXTE... 2 1. APPLICABILITE... 2 Méthodologie applicable aux projets de valorisation de biodéchets en biométhane-carburant afin de substituer du biométhane-carburant au gaz naturel pour l alimentation de véhicules SOMMAIRE 0. CONTEXTE...

Plus en détail

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire.

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire. Maison individuelle exemplaire : éco-innovante et reproductible Règlement de l appel à projets Date limite de réception des dossiers : 1 er octobre 2009 12 h Objectifs de l appel à projets Le secteur du

Plus en détail

Valorisation du biogaz

Valorisation du biogaz Valorisation du biogaz Valorisation du biogaz Le biogaz épuré est brûlé dans un module de cogénération pour produire de l électricité et de la chaleur. Un second module de cogénération est utilisé en appoint

Plus en détail

11_ Coût global. Cette analyse présente un retour sur les simulations du coût global des maisons de Hunspach et de Ludwigswinkel.

11_ Coût global. Cette analyse présente un retour sur les simulations du coût global des maisons de Hunspach et de Ludwigswinkel. 11_ Coût global Cette analyse présente un retour sur les simulations du coût global des maisons de Hunspach et de Ludwigswinkel. P A N O P T I Q U E P o r t e r u n r e g a r d g l o b a l s u r l E d

Plus en détail

POINT SUR LA REGLEMENTATION EN MATIERE DE PHOTOVOLTAIQUE CONNECTE AU RESEAU

POINT SUR LA REGLEMENTATION EN MATIERE DE PHOTOVOLTAIQUE CONNECTE AU RESEAU POINT SUR LA REGLEMENTATION EN MATIERE DE PHOTOVOLTAIQUE CONNECTE AU RESEAU Page 1 SDEPA - 31/03/2010 INTRODUCTION - Transformation directe de la lumière du soleil en énergie électrique (onduleurs transforment

Plus en détail

Séminaire In-tech, INRIA, 19/05/04

Séminaire In-tech, INRIA, 19/05/04 Séminaire In-tech, INRIA, 19/05/04 Le traitement des déchets organiques par méthanisation : une opportunité énergétique? Olivier THEOBALD Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie Direction

Plus en détail

R A P P O R T. Madame la Présidente, Mesdames, Messieurs,

R A P P O R T. Madame la Présidente, Mesdames, Messieurs, Commune de Peseux Conseil communal R A P P O R T du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de CHF 54 000.00, pour le remplacement de la production de chaleur du bâtiment de

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

Analyse du Cycle de Vie des modes de valorisation de biogaz issu de méthanisation de Fractions Fermentescibles des OM collectées sélectivement

Analyse du Cycle de Vie des modes de valorisation de biogaz issu de méthanisation de Fractions Fermentescibles des OM collectées sélectivement Analyse du Cycle de Vie des modes de valorisation de biogaz issu de méthanisation de Fractions Fermentescibles des OM collectées sélectivement Septembre 2007-6 ème Journée «Bus Propre» à Lille - Sandrine

Plus en détail

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Cahier des charges «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Avertissement : les méthodes et ratios utilisés dans ce cahier des charges

Plus en détail

Chauffage au bois déchiqueté POLEYMIEUX BATIMENTS PUBLICS Chaufferie de 150 kw Le bois : une énergie renouvelable? Cycle du bois (Doc AGEDEN) 3 Le bois : une spécificité Française? Consommations bois-énergie

Plus en détail

1 Description de la personne morale concernée

1 Description de la personne morale concernée BILAN D EMISSIONS DE GES ARTICLE 75 GDF SUEZ ÉNERGIE SERVICES 1 1 Description de la personne morale concernée Raison sociale : GDF SUEZ Energie Services S.A. Code NAF : 3530 Z Code SIREN : 552 046 955

Plus en détail

Morbihan Energies 26 janvier 2015

Morbihan Energies 26 janvier 2015 Morbihan Energies 26 janvier 2015 Méthanisation à la ferme Projet de territoire Carine PESSIOT Chambre d Agriculture du Morbihan Les 3 composantes de la construction institutionnelle d une Chambre d Agriculture

Plus en détail

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Fabrice DERNY ICEDD Le Complexe Sportif du Blocry 3 ans 18 5 m² et 19 salles de sports (occupées de 9 à 23h 36 j/an) 9 terrains de tennis couverts (bulles)

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

Tarifs de raccordement 2012-2015

Tarifs de raccordement 2012-2015 Tarifs de raccordement 2012-2015 LES CONDITIONS TARIFAIRES POUR LES CLIENTS DIRECTEMENT RACCORDÉS AU RÉSEAU ELIA Les conditions tarifaires pour les raccordements au réseau Elia, qui font l objet de la

Plus en détail

Conditions de rentabilité de la méthanisation Recommandations pour la filière

Conditions de rentabilité de la méthanisation Recommandations pour la filière Conditions de rentabilité de la méthanisation Recommandations pour la filière Antoine Jacob, Président du Club Biogaz Christian Couturier, Vice Président Caroline Marchais Déléguée Générale club.biogaz@atee.fr

Plus en détail

I - CENTRALES PHOTOVOLTAÏQUES DU CONSEIL GENERAL

I - CENTRALES PHOTOVOLTAÏQUES DU CONSEIL GENERAL Acteur majeur du développement durable en Martinique le Conseil Général s est engagé dans une démarche environnementale volontariste de production d énergie électrique propre. I - CENTRALES PHOTOVOLTAÏQUES

Plus en détail

Biométhanisation de Bois-Guilbert (Haute Normandie)

Biométhanisation de Bois-Guilbert (Haute Normandie) Biométhanisation de Bois-Guilbert (Haute Normandie) Contexte Localisation Earl Ferme Equestre de Bois Guilbert 1001 route d'héronchelles - 76750 Bois Guilbert - Tél : 02 35 34 42 51 - Fax : 02 35 32 65

Plus en détail

Produire de l énergie verte par la méthanisation : le processus

Produire de l énergie verte par la méthanisation : le processus Le magazine en ligne de l actualité technique et scientifique équine Produire de l énergie verte par la méthanisation : le processus Par : Pauline Doligez, IFCE «La méthanisation constitue une réponse

Plus en détail

La Méthanisation des matières organiques : comment produire votre propre énergie? Thecogas PlanET Biogastechniek BV

La Méthanisation des matières organiques : comment produire votre propre énergie? Thecogas PlanET Biogastechniek BV La Méthanisation des matières organiques : comment produire votre propre énergie? Cette Présentation Vous donnera des informations sur: - notre Système de Biogas industriel, - notre Experience dans ce

Plus en détail

Valorisation du biogaz

Valorisation du biogaz Valorisation du biogaz La cogénération Le biogaz épuré est brûlé dans un module de cogénération pour produire de l électricité et de la chaleur sous forme d eau chaude à 90 C. Cogénération 1 Marque Type

Plus en détail

Avec les Témoignages de chefs d entreprise

Avec les Témoignages de chefs d entreprise Énergie : l économiser, la produire! Avec les Témoignages de chefs d entreprise Énergie : l économiser, la produire! I- Le contexte énergétique II- Les économies d énergie III- Produire de l énergie renouvelable

Plus en détail

Suivi des unités de méthanisation à la ferme. en région Centre. Convention EDP 24 12 019122

Suivi des unités de méthanisation à la ferme. en région Centre. Convention EDP 24 12 019122 Suivi des unités de méthanisation à la ferme en région Centre Convention EDP 24 12 019122 Quentin BELLIARD Stagiaire Christophe BERSONNET Chambre d Agriculture d Indre et Loire Et le réseau des conseillers

Plus en détail

Une journée pour vos projets de territoire Méthanisation : le projet de St Georges / Loire

Une journée pour vos projets de territoire Méthanisation : le projet de St Georges / Loire Une journée pour vos projets de territoire Méthanisation : le projet de St Georges / Loire 04 avril 2013 Sommaire : Les grands principes de la méthanisation Les faits déclencheurs Les étapes suivies Le

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

OBLIGATION D ACHAT - CONTRAT PETITES INSTALLATIONS - NOUVELLES CONDITIONS DE RÉMUNÉRATION DES COGÉNÉRATIONS

OBLIGATION D ACHAT - CONTRAT PETITES INSTALLATIONS - NOUVELLES CONDITIONS DE RÉMUNÉRATION DES COGÉNÉRATIONS OBLIGATION D ACHAT - CONTRAT PETITES INSTALLATIONS - NOUVELLES CONDITIONS DE RÉMUNÉRATION DES COGÉNÉRATIONS ATEE Journée cogénération basse tension 29 janvier 2015 CONTRAT PETITES INSTALLATIONS CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Delémont, capitale solaire. Conférence de presse du 21 août 2012 Hôtel de ville - Delémont

Delémont, capitale solaire. Conférence de presse du 21 août 2012 Hôtel de ville - Delémont Delémont, capitale solaire Conférence de presse du 21 août 2012 Hôtel de ville - Delémont SOMMAIRE Produire son énergie solaire 1) Introduction Pierre Brulhart, Conseiller communal 2) Les projets Michel

Plus en détail

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE JORF n 0301 du 28 décembre 2007 texte n 5 ARRETE Arrêté du 21 septembre 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments neufs en France métropolitaine NOR: DEVU0763823A Le ministre

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES AUDIT ENERGETIQUE, ETUDE DE FAISABILITE GEOTHERMIES

CAHIER DES CHARGES AUDIT ENERGETIQUE, ETUDE DE FAISABILITE GEOTHERMIES CAHIER DES CHARGES AUDIT ENERGETIQUE, ETUDE DE FAISABILITE GEOTHERMIES Qualité du rapport exigé : - Clarté et lisibilité : présentation d une synthèse pour la prise de décision - Remise en mains propres

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

GOUX-LES-USIERS. 699 habitants. 745 m d altitude 3555 DJU

GOUX-LES-USIERS. 699 habitants. 745 m d altitude 3555 DJU GOUX-LES-USIERS 699 habitants 745 m d altitude 3555 DJU ccas La Poste école primaire 1 mairie école maternelle presbytère salle des fêtes école primaire 2 église 100 m 2 bâtiments non raccordés (distance

Plus en détail

La méthanisation: Technique de valorisation des déchets organiques. Florence MORIN ADEME Franche-Comté

La méthanisation: Technique de valorisation des déchets organiques. Florence MORIN ADEME Franche-Comté La méthanisation: Technique de valorisation des déchets organiques Florence MORIN ADEME Franche-Comté 20 novembre 2015 Fonctionnement d une unité de méthanisation Quelles solutions de valorisation des

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) Conformément à l article 75 de la loi 2010-788 du 12 juillet 2010

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) Conformément à l article 75 de la loi 2010-788 du 12 juillet 2010 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) Conformément à l article 75 de la loi 21-788 du 12 juillet 21 BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE (GES) 2 Depuis la parution du décret n 211-829 d

Plus en détail

GESTION DES MOUVEMENTS D ENERGIE - ECONOMIE D ENERGIE-

GESTION DES MOUVEMENTS D ENERGIE - ECONOMIE D ENERGIE- GESTION DES MOUVEMENTS D ENERGIE - ECONOMIE D ENERGIE- Adoptez notre Technologie Rendez vos bâtiments et sites techniques Intelligents Réduisez votre consommation d électricité Réduisez votre facture de

Plus en détail

Etre agriculteur méthaniseur

Etre agriculteur méthaniseur Etre agriculteur méthaniseur Jean-Marc ONNO EARL du GUERNEQUAY 56500 Moustoir Rémungol Tél. : 0297398582 jean-marc.onno@wanadoo.fr Le parcours de Jean-Marc Onno, basé sur l innovation Jean-Marc Onon :

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

Congrès du gaz. "le biométhane : une énergie renouvelable au cœur des territoires" Valérie BORRONI : Rhônalpénergie-Environnement. Certifié ISO 14001

Congrès du gaz. le biométhane : une énergie renouvelable au cœur des territoires Valérie BORRONI : Rhônalpénergie-Environnement. Certifié ISO 14001 Congrès du gaz "le biométhane : une énergie renouvelable au cœur des territoires" Valérie BORRONI : Rhônalpénergie-Environnement Agence de l énergie et de l environnement en Rhône-Alpes (association Loi

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 4 janvier 2012 relatif à l agrément de la demande de titre V relative

Plus en détail

Etude de faisabilité

Etude de faisabilité Etude de faisabilité Modèle de cahier des charges pour chaufferie dédiée Ce modèle de cahier des charges d étude de faisabilité a été réalisé dans le cadre de la Mission Régionale Bois-Energie Il est un

Plus en détail

MÉTHANISATION AGRICOLE Intérêts et grandes étapes d un projet

MÉTHANISATION AGRICOLE Intérêts et grandes étapes d un projet Crédits photos : Région Alsace, Stadler/Région Alsace MÉTHANISATION AGRICOLE Intérêts et grandes étapes d un projet Contact : Région Alsace Virginie WOLFF virginie.wolff@region-alsace.eu ADEME Alsace Jonathan

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES COMPLETANT LES CONDITIONS GENERALES BG11-V03

CONDITIONS PARTICULIERES COMPLETANT LES CONDITIONS GENERALES BG11-V03 Approuvé par le ministre chargé de l énergie le 11 septembre 2014 Page 1 sur 7 CONTRAT D'ACHAT DE L'ENERGIE ELECTRIQUE PRODUITE PAR LES INSTALLATIONS VALORISANT LE BIOGAZ ET BENEFICIANT DE L OBLIGATION

Plus en détail

Prix de l énergie dans l habitat

Prix de l énergie dans l habitat Prix de l énergie dans l habitat Mise à jour février 2013 Fiche réalisée par l ALE de l agglomération lyonnaise - TD Introduction Le prix des énergies n a cessé d augmenter depuis la fin du 20ème siècle.

Plus en détail

Étude sur les «Pratiques énergétiques des PME»

Étude sur les «Pratiques énergétiques des PME» Étude sur les «Pratiques énergétiques des PME» 1. Données sur l entreprise a) Pays : FRANCE b) Nombre d employés : 0 9 10 49 50-99 100-249 250 c) Chiffre d affaires annuel en millions d EUROS : < 2 2-5

Plus en détail

Modèle de contrat d achat UIOM : Conditions particulières Page 1 sur 7

Modèle de contrat d achat UIOM : Conditions particulières Page 1 sur 7 Modèle de contrat d achat UIOM : Conditions particulières Page 1 sur 7 MODELE DE CONTRAT D'ACHAT DE L'ENERGIE ELECTRIQUE PRODUITE PAR LES INSTALLATIONS QUI VALORISENT DES DECHETS MENAGERS OU ASSIMILES,

Plus en détail

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux.

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. veau de boucherie 2008-200200 Consommations d énergie en bâtiment veaux de boucherie Comité veau de boucherie FranceAgriMer Montreuil sous Bois Mardi 5 avril 20 Christophe Martineau Institut de l Elevage

Plus en détail

Bilan de l opération de Cogénération de 1999 Les Nouveaux Contrats d Energie

Bilan de l opération de Cogénération de 1999 Les Nouveaux Contrats d Energie Bilan de l opération de Cogénération de 1999 Les Nouveaux Contrats d Energie Historique de l opération cogénération Le Centre Hospitalier Régional Universitaire (CHRU) de Montpellier est un établissement

Plus en détail

Bilan économique de la méthanisation

Bilan économique de la méthanisation Quelle place pour la méthanisation? Bilan économique de la méthanisation Roland ZIMMERMANN Conseiller en entreprises Conseiller spécialisé en Energies Renouvelables 23 Avril 2015 CERFRANCE Yonne 220 collaborateurs

Plus en détail

VERS LE MIX ELECTRIQUE

VERS LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE PRODUIRE EN TEMPS REEL CHOISIR LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE De la centrale au consommateur L électricité qui arrive au bout de la prise

Plus en détail

Réseau de chaleur de Beauvais

Réseau de chaleur de Beauvais Réseau de chaleur de Beauvais Témoignage d un d abonné Gabriel CANTEINS Chargé de mission développement durable 22/11/2010 (v2) 1/13 Réseau de chaleur de Beauvais (témoignage) Rendez-vous de l ADEME 25

Plus en détail

Description du document. Version 2.0 (du 01.10.2014) Adoption 06.10.2014 SERVICES INDUSTRIELS

Description du document. Version 2.0 (du 01.10.2014) Adoption 06.10.2014 SERVICES INDUSTRIELS SERVICES INDUSTRIELS Conditions particulières relatives au contrat de reprise de l électricité produite ou refoulée par un Producteur photovoltaïque sur le réseau des Services Industriels de Nyon (SIN)

Plus en détail

Tendances 2014 Tendances 2014

Tendances 2014 Tendances 2014 1 Pour plus d informations : oreges.rhonealpes.fr oreges@rhonealpes.fr Structures techniques de l Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre de Rhône-Alpes : Tendances 2014 Tendances 2014 Consommation

Plus en détail

Une unité de méthanisation près des serres de tomates Montauban-de-Bretagne

Une unité de méthanisation près des serres de tomates Montauban-de-Bretagne Une unité de méthanisation près des serres de tomates Montauban-de-Bretagne Bretagnenonaugazdeschiste Posté par bretagnenonaugazdeschiste le 6 novembre 2012 mercredi 10 octobre 2012 Entretien chef de projet

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Bien choisir sa chaudière La chaudière est le moteur de votre chauffage central. Chaudière au gaz, au fioul, à bois, ou au GPL, il y en a pour tous les goûts et toutes les

Plus en détail

Le photovoltaïque. Mathieu Mansouri

Le photovoltaïque. Mathieu Mansouri Le photovoltaïque Mathieu Mansouri Le CRER Association d assistance technique Information, conseil Information, conseil Accompagnement Formation Observation Public visé Particuliers, Collectivités, Entreprises,

Plus en détail

Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011

Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011 Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011 Contexte Augmentation des besoins énergétiques Incertitudes sur l approvisionnement

Plus en détail

Quels sont mes avantages si je me raccorde au réseau CAD?

Quels sont mes avantages si je me raccorde au réseau CAD? Qu est-ce que le Chauffage à Distance? Le Chauffage à Distance (CAD) est un réseau énergétique urbain qui a pour objectif de fournir de la chaleur d une façon centralisée à tous les consommateurs de chaleur

Plus en détail

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud SOMMAIRE I. GENERALITES... 2 1. Le système Héliopac... 2 2. Définition... 2 3. Méthodologie... 3 II. SAISIE DANS U22WIN D UN

Plus en détail

La méthanisation à la ferme

La méthanisation à la ferme La méthanisation à la ferme Un exemple de diversification des activités agricoles Marie PIERREVELCIN 2008 Introduction La méthanisation : un procédé de traitement des déchets organiques et de production

Plus en détail

Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche

Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche 1 SOMMAIRE 1 Moteur à gaz et cogénération 2 Application industrie et municipalities 3 Application centrales

Plus en détail

CRITERES D INTERVENTION REGION MIDI-PYRENEES

CRITERES D INTERVENTION REGION MIDI-PYRENEES CRITERES D INTERVENTION REGION MIDI-PYRENEES Domaine : Environnement et Développement Durable Axe : Plan Régional «Midi-Pyrénées Energies 2011-2020» Cadre d intervention : Soutien à la production d énergie

Plus en détail

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix Module Thermique avec ECS accumulée Logix Arrêté ministériel du 27 janvier 2015 Module Thermique d Appartement Logix avec affichage des consommations de chauffage et d eau chaude sanitaire Module de distribution

Plus en détail

Biogaz et biométhane en France: Panorama

Biogaz et biométhane en France: Panorama Biogaz et biométhane en France: Panorama Caroline Marchais, déléguée générale du Club Biogaz club.biogaz@atee.fr +33 1 46 56 41 43 www. biogaz.atee.fr www.biomethanecarburant.info 1 Le Club Biogaz ATEE

Plus en détail

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Thomas Muller, Gaz de France Réseau Distribution Le 12 septembre 2007 Bâtiment et développement

Plus en détail

La centrale électrique personnelle à la maison.

La centrale électrique personnelle à la maison. La centrale électrique personnelle à la maison. Produisez simultanément de l électricité et de la chaleur. La micro-cogénération s impose de plus en plus et s intègre parfaitement dans pratiquement tous

Plus en détail

La centrale électrique personnelle à la maison.

La centrale électrique personnelle à la maison. La centrale électrique personnelle à la maison. La micro-cogénération s impose de plus en plus et s intègre parfaitement dans pratiquement tous les concepts d habitation. 2 La centrale électrique personnelle

Plus en détail

DialogIE. Rapport d'étude thermique simplifiée

DialogIE. Rapport d'étude thermique simplifiée DialogIE Rapport d'étude thermique simplifiée Jean DUPONT 1 rue du souvenir 88190 Golbey Rapport du : jeudi 1 octobre 2015 Espace INFO ÉNERGIE Centre & Ouest Vosges mission de l'agence Locale de l'energie

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014 :

APPEL A PROJETS 2014 : APPEL A PROJETS 2014 : ASSAINISSEMENT ET ENERGIE REDUIRE L IMPACT ENERGETIQUE DES SYSTEMES D ASSAINISSEMENT DOMESTIQUES RÈGLEMENT Date d ouverture de l appel à projet : 20 janvier 2014 Date limite d envoi

Plus en détail

MÉTHANISATION EN INDUSTRIE ET SUR STATION D ÉPURATION Intérêts et grandes étapes d un projet

MÉTHANISATION EN INDUSTRIE ET SUR STATION D ÉPURATION Intérêts et grandes étapes d un projet Crédits photos : Région Alsace, Stadler/Région Alsace MÉTHANISATION EN INDUSTRIE ET SUR STATION D ÉPURATION Intérêts et grandes étapes d un projet Contact : Région Alsace Virginie WOLFF virginie.wolff@region-alsace.eu

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

Lyon. eco 6. Solutions de compensation d énergie réactive. Ensemble nous pouvons faire la différence. eco 6 TECHNOLOGIES

Lyon. eco 6. Solutions de compensation d énergie réactive. Ensemble nous pouvons faire la différence. eco 6 TECHNOLOGIES FABRIQUÉ Lyon EN FRANCE eco 6 Solutions de compensation d énergie réactive Ensemble nous pouvons faire la différence eco 6 TECHNOLOGIES Vous cherchez à réduire votre facture d électricité sans changer

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

LE METIER INTÉRÊT D UN CONTRAT LES TYPES DE CONTRAT APPLICABLES EXEMPLES

LE METIER INTÉRÊT D UN CONTRAT LES TYPES DE CONTRAT APPLICABLES EXEMPLES LES CONTRATS D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE CVC: MISE EN ŒUVRE D UN PROJET D EFFICACITE ENERGETIQUE LE METIER INTÉRÊT D UN CONTRAT LES TYPES DE CONTRAT APPLICABLES EXEMPLES RQE du 26 octobre 2012 -Nantes

Plus en détail