Une ecole en mouvement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une ecole en mouvement"

Transcription

1 Une ecole en mouvement,é Rapport d activité 2013 École Nationale Supérieure de Techniques Avancées

2 Élisabeth Crépon, Directrice de l ENSTA ParisTech Le transfert Après le transfert de l ENSTA ParisTech sur le campus de l École polytechnique en 2012, l année 2013 a d abord été l année de l installation à Palaiseau dans un nouvel écosystème académique et dans un tissu local riche et dynamique. L enjeu, pour les personnels et les étudiants de l ENSTA ParisTech, était une insertion réussie dans cet environnement en pleine évolution, inscrit dans la dynamique de la construction de l Université Paris-Saclay, projet d envergure internationale voulu par l État. Le constat, un an après le transfert à Palaiseau, est extrêmement positif tant sur les conditions opérationnelles de fonctionnement dans les nouveaux locaux que sur la reconnaissance de l ENSTA ParisTech dans ce nouvel ensemble. L insertion de l ENSTA ParisTech dans l Université Paris-Saclay L insertion de l École dans l Université Paris-Saclay a mobilisé les énergies notamment sur les volets formation et recherche. L École a contribué activement aux instances de gouvernance de l Université, à la construction de son offre de formation au niveau master et doctoral, à la structuration de sa «School of Engineering» et de ses départements de recherche. Cet investissement remarquable se traduit par la participation de l ENSTA ParisTech à une douzaine de masters et à trois écoles doctorales de l Université Paris-Saclay, correspondant aux domaines phares de l École.! L année 2013 a conf irmé que l insertion de l ENSTA ParisTech dans l environnement académique exceptionnel du plateau de Saclay représente une opportunité de développement national et international pour cette école d ingénieurs porteuse des technologies et de l ingénierie du 21 e siècle. La reconnaissance académique Pour la formation d ingénieur, l ENSTA Paris Tech peut se féliciter des «1 re place exaequo» obtenues dans le classement de l Étudiant respectivement pour les critères «Excellence académique» et «Importance de la recherche». Elles résument la pertinence de la stratégie menée par l École et l investissement de l ensemble de ses personnels, pour faire de l ENSTA ParisTech un établissement d enseignement supérieur et de recherche reconnu, sur le plan national mais également international, dans le domaine des sciences et des technologies pour l ingénierie. Les synergies avec l École polytechnique Enfin, afin de développer et de structurer les synergies entre l École polytechnique et l ENSTA ParisTech, établissements maintenant voisins, une étude sur un rapprochement des deux établissements a été initié par le ministère de la défense. Cette démarche doit contribuer à la construction de l Université Paris-Saclay et à la structuration du quartier polytechnique qui accueillera, en 2018, six écoles d ingénieurs collaborant déjà très étroitement.

3 Les principaux événements 2 Les partenariats 4 Les relations avec les entreprises 4 Les relations internationales 5 La formation 6 Le cycle ingénieur 6 L insertion des diplômés ingénieurs 9 Les masters 10 Le doctorat 11 Les formations spécialisées et la formation continue 12 La recherche 13 La mission de recherche et d innovation 13 L UER de chimie et procédés 14 L UER d informatique et d ingénierie des systèmes 16 L UER de mathématiques appliquées 18 L UER de mécanique 20 L UER d optique appliquée 22 L UER d économie appliquée 24 La diversité 26 Le soutien 27 Du nouveau pour les services administratifs, de gestion et de soutien 27 Le budget 28 Rapport d activité 2013 < 1

4 1 758 j aime abonnés Contact événements : contact réseaux sociaux : Les principaux événements Signature d une convention avec le groupe SAFRAN. 2 > Rapport d activité 2013 Les principaux événements en 2013 Les événements culturels et scientifiques publics > 12 janvier 4 e édition du concert du nouvel an, au profit de l association palaisienne «Les allouettes» : 350 participants et de dons. > 28 mars 4 e remise des prix du concours de nouvelles : «Nouvelles Avancées Hors-la-loi, quand la pomme ne tombe plus» avec entre autres C. Villani, mathématicien médaillé Fields et E. Klein, physicien et philosophe. > 5 au 11 octobre Festival Arts-Sciences CURIOSITAS de l UPSay : participation avec le projet Kimanetik, l eau interactive. > 12 octobre Fête de la science : 300 personnes accueillies par les laboratoires. > 12 décembre Vernissage de l exposition de peintures de Violaine Vieillefond (ENSTA 93) : Métamorphoses des fluides & le paradigme du nénuphar. Lancement d un nouveau concept «L ENSTA EXPOSE» mettant notamment à l honneur les anciens élèves ayant une carrière artistique après un parcours classique d ingénieur. les conférences scientifiques > 22 janvier «Vibro-acoustique basses fréquences», par Hervé Mignon, ingénieur acoustique (PSA). > 24 janvier «Recherche et Innovation : vers une éthique de la responsabilité», avec les membres du colloque ETHOS-LARSIM. > 30 janvier «Les perspectives énergétiques à très long terme», par A. Gouchet, ingénieur-conseil et enseignant. > 6 février «Les enjeux de la chimie de l aval du cycle : les réacteurs à neutrons rapides», par B. Carluec (chaire AREVA). > 13 février «La gestion des déchets radioactifs», par G. Ouzounian, directeur international (Andra). > 16 mai «Robots : quelles questions éthiques?», du groupe Prométhos avec R. Chatila, roboticien, D. Sciamma, designer et en guest-star, le robot MEKA. les journées scientifiques > 27 et 28 février 2 e édition des «Days On Energy» : les énergies marines, de l éolien au pétrole offshore en passant par la force marémotrice. > 19 mars 3 e édition du «Rendez-vous du Monde Maritime» avec comme invité d honneur L. Castaing, directeur général de STX France et X-ENSTA 85. > 16 mai Speed meeting sur le thème de l Architecture Système de demain, avec B. Rafine de DCNS et C. Besly de Thales Communications & Sécurités. > 26 septembre «Novel optical microscopies for biomedical applications», colloque organisé par K. Plamann (LOA), le labex PALM et le Triangle de la Physique. > 3 et 4 octobre 2 e édition du séminaire du Programme Gaspard Monge pour l Optimisation et la recherche opérationnelle (PGMO). > 21 au 25 octobre Cycle de formations pour les professeurs de classes préparatoires dont la journée TIPE du 23 octobre sur le thème «transfert, échange». les distinctions > 16 mai Le prix de thèse de l École polytechnique a été remis à S. Corde et L. Chesnel, docteurs. > Juin Deux bourses de thèse IDEX obtenues par J.-S. Lee et L.-P. Sales Silva, doctorants.

5 > 6 juin Grâce à un dossier monté par l ENSTA ParisTech, ParisTech remporte les MCE Awards 2013, dans la catégorie «Relations internationales écoles d ingénieurs» pour l école d ingénieurs ParisTech-Shanghai Jiao Tong. > 25 juin Le prix «King-Sun Fu», distinguant la meilleure publication annuelle dans la revue IEEE Transactions on Robotics (T-RO) a été remis à F. Stulp, de l U2IS. > 27 novembre Remise des prix des meilleurs projets de recherche : 1 er prix pour R. Rodinguez Paim, pour «Network Inference with Structural Ambiguities». > 30 novembre Remise des diplômes et gala de l École. les relations internationales > 26 avril Inauguration par François Hollande de l école d ingénieurs ParisTech- Shanghai JiaoTong, lors de sa visite officielle en Chine. > Mai Signature d un accord avec Columbia University de New York. Cet accord historique de partenariat scientifique dans le domaine des lasers est porté par D. Boschetto (LOA). > 30 novembre Diplomation de la 1 re promotion de la filière «Techniques Avancées» (ENSTA ParisTech-ENIT). les relations entreprises > 26 septembre les challenges étudiants scientifiques > Avril Grand prix du Challenge Green TIC Campus 2013 remis à l équipe GreenEYE de l ENSTA ParisTech composée de 12 étudiants de 3 e année, dont 11 en cursus ENIT-Techniques Avancées, pour son concept à la fois Green et IT. > 4 juillet 1 er prix du Energia Challenge 2013 remporté par : A.-L. Berthod, P. Amiot et D. Ballenghein, étudiants en 3 e année, avec le projet «Offshore infrastructure for LNG bunkering and regasification». les challenges étudiants sportifs > Avril Course croisière EDHEC : engagement de 2 bateaux sous les couleurs de TOTAL et d EFFITIC. > 25 et 26 mai 7 à Paris, tournoi universitaire mixte et international de rugby à 7, parrainé par T. Bouhraoua. > 20 octobre Régate «Voiles en seine» : 3 e place pour l ENSTAquet, le club de voile de l École. > 30 novembre 2 e édition du tournoi TITAN, le tournoi de 8 sports Individuels des Techniques Avancées ou TITAN. Lancement du parrainage de la promotion 2015 par le groupe EDF. > 11 avril et 29 novembre Journées Entreprises de la filière «Techniques Avancées». Ces journées ont été l occasion de présenter la filière aux entreprises et une opportunité pour les étudiants de rencontrer de grandes entreprises françaises présentes en Tunisie. > 30 novembre Signature d une convention de partenariat global avec DCNS en présence de B. Planchais, directeur général délégué de DCNS. > 10 décembre Signature d une convention de partenariat global avec le groupe SAFRAN en présence de J.-L. Bérard, DRH du groupe, et de A. Coutrot, directeur adjoint Recherche et Technologie. Freek Stulp, lors de la remise du prestigieux prix «King-Sun Fu». Rapport d activité 2013 < 3

6 Parrainage par EDF de la promotion Les relations avec les entreprises Les partenariats Compte-tenu du lien fort entre les actions de développement international et les partenariats entreprises, les fonctions relations internationales et relations extérieures ont été réunies à compter du 1 er janvier 2013 au sein d une Direction des Relations Internationales et des Partenariats Entreprises (DRIPE). Contact : des partenariats stratégiques mis en place L ENSTA ParisTech s est engagée en 2013 dans une démarche de consolidation des liens avec ses grands partenaires, notamment par la signature de conventions de partenariats stratégiques couvrant tous les axes de collaboration : > Formation ; > Recherche ; > International ; > Recrutement ; > Relation campus. Ces partenariats prévoient la mise en place d un comité de suivi, composé de représentants de l entreprise partenaire et de l ENSTA ParisTech ; comité qui se réunira régulièrement pour faire le point sur les actions communes passées et à venir et définir les grandes orientations du partenariat. Deux partenariats ont été signés en 2013 avec : > Le groupe DCNS (parrain de la promotion 2013) le 30 novembre. Les signataires étaient Bernard Planchais, Directeur Général délégué du groupe et Élisabeth Crépon, Directrice de l ENSTA ParisTech ; > Le groupe SAFRAN (parrain de la promotion 2014) le 10 décembre. Les signataires étaient Jean- Luc Bérard, DRH du groupe, et l ensemble de la communauté de l ENSTA ParisTech : Élisabeth Crépon, Directrice, Dominique Mockly, Président d ENSTA-ParisTech Alumni et Hamza Abbad El Andaloussi, Président du bureau des élèves. des entreprises impliquées dans l école Le soutien des entreprises à l ENSTA ParisTech et leur implication dans les différentes actions menées par l École se traduit dans tous les domaines : > Institutionnel, avec la participation des entreprises aux instances de gouvernance de l École : Conseil d Administration, Conseil de la Formation, Conseil de la Recherche, Conseil d Orientation ; > Formation, avec l intervention dans les enseignements, principalement ceux de la 3 e année du cycle ingénieur et des Mastères Spécialisés, de centaines d ingénieurs en poste, et l accueil des étudiants en stage ; > Recherche, par la réalisation de nombreux projets en collaboration (thèses CIFRE, contrats de recherche, participation en commun des projets ANR ou européens, chaires, etc.) ; > International, par le soutien et l intérêt des entreprises aux projets internationaux de l École, notamment les campus offshore Chine et Tunisie (participation aux clubs d entreprises, bourses pour étudiants internationaux, etc.) ; > Insertion professionnelle, par l accompagnement des étudiants en participant aux entretiens simulés, à une journée métiers, à l accueil de visites d entreprises, etc. des chaires d entreprises L ENSTA ParisTech participe à 2 chaires d enseignement et de recherche : > La chaire Ingénierie Nucléaire avec Chimie ParisTech et AREVA ; > La chaire Ingénierie des Systèmes Complexes avec l École polytechnique, Télécom ParisTech, Dassault Aviation, DCNS, Thales et la DGA. des parrainages de promotion Depuis 2009, l ENSTA ParisTech propose à une entreprise d accompagner, depuis l intégration et au-delà de la remise du diplôme, une promotion d étudiants. Ce parrainage et toutes les actions qui en résultent donnent à l entreprise une visibilité renforcée : en 2013, SAFRAN, parrain de la promotion 2014, est devenu l employeur préféré des étudiants de l ENSTA ParisTech (source : enquête Universum). Les promos et leurs parrains 2015 / EDF 2014 / SAFRAN 2013 / DCNS 2012 / Thales 2011 / Areva 4 > Rapport d activité 2013

7 30,4 % d étudiants internationaux 230 étudiants internationaux de 31 nationalités 26,4 % en cycle ingénieur 48,7 % en cycle master 44,7 % en doctorat 22,2 % en Mastères Spécialisés Les relations internationales L international est au cœur de la stratégie de l ENSTA ParisTech. L École souhaite poursuivre et renforcer le développement de ses activités d enseignement et de recherche à travers l établissement d accords de partenariat avec les toutes meilleures universités scientifiques et technologiques dans le monde et en développant des projets internationaux en partenariat avec des entreprises françaises et internationales. DES PARTENARIATS ET DES RéSEAUX internationaux La politique internationale de l École se décline à travers des accords institutionnels établis avec 70 universités partenaires, dont 19 accords de double diplôme, et par l intermédiaire de 2 campus offshore créés en Tunisie et en Chine. L ENSTA ParisTech s appuie également sur des réseaux comme ParisTech ou T.I.M.E. pour mettre en œuvre son action à l international. Par ailleurs, l École participe activement à la construction de l Université Paris-Saclay et à la définition de sa stratégie internationale qui assurera à l ENSTA ParisTech une visibilité internationale plus importante dans ses domaines d excellence. deux campus offshore Tunisie : Filière «Techniques Avancées» (ENSTA ParisTech-ENIT) L ENSTA ParisTech et l École Nationale d Ingénieurs de Tunis (ENIT) ont mis en place un partenariat innovant conduisant à la création en 2010 d un cursus commun de formation d excellence en 3 ans réalisé en Tunisie et en France. La filière «Techniques Avancées» permet aux meilleurs étudiants tunisiens d obtenir 2 diplômes d ingénieurs, celui de l ENIT et celui de l ENSTA ParisTech. > Formation de 18 mois en Tunisie et de 18 mois en France ; > 1 re promotion de ce programme de 23 étudiants diplômée en novembre ; > Deux «Journées Entreprises» organisées l une à Tunis en avril et l autre à Palaiseau en novembre. chine : école paristech-shanghai jiao tong L ENSTA ParisTech est l une des 4 écoles fondatrices, avec l École polytechnique, Mines ParisTech et Telecom ParisTech, de l École d ingénieurs ParisTech- Shanghai Jiao Tong créée en 2012 en collaboration avec l Université de Shanghai Jiao Tong (SJTU). Cette école située sur le campus de SJTU à Shanghai a été inaugurée par le président de la République le 26 avril 2013 lors de sa visite officielle en Chine. > Formation d ingénieur à la française en 6 ans ; > Spécialités enseignées : mécanique, sciences et technologies de l information et de la communication, ingénierie de puissance et de l énergie ; > 2 premières promotions recrutées de 62 et 91 élèves ; > Diplômes délivrés : Bachelor et Master de SJTU et diplôme d ingénieur français ; > PSA Peugeot-Citroën et SAFRAN nouveaux membres du Club des Entreprises de cette école franco-chinoise. les étudiants internationaux dans le cycle ingénieur Le recrutement des étudiants internationaux directement issus d universités étrangères s effectue dans le cadre du recrutement coordonné ParisTech en Chine, Brésil et en Russie, mais également à travers des accords de partenariats bilatéraux. à la rentrée 2013, 29 nouveaux étudiants de 9 nationalités différentes (brésilienne, cambodgienne, chinoise, espagnole, italienne, kazakhe, malaisienne, péruvienne, russe) ont rejoint le cycle ingénieur. Le nombre de recrutements internationaux est ainsi en forte augmentation cette année, puisqu il est passé d une vingtaine d étudiants au cours des années précédentes à 29 étudiants. Cette croissance est le premier résultat d une politique active de développement international, visant à augmenter le nombre d étudiants internationaux et à diversifier leurs pays d origine. les formations à l international Un séjour à l étranger d au moins 12 semaines est obligatoire pour obtenir le diplôme d ingénieur de l ENSTA ParisTech : possibilités de stages en entreprises, de stages en laboratoire académique, de séjour d études diplômant ou non diplômant.! Contact : Mobilité sortante 289 étudiants de l ENSTA ParisTech à l étranger 137 séjours académiques 152 stages en entreprises Financements > Progression des financements externes de + 22 % par rapport à 2012 (663 k ) > Doublement du nombre de boursiers Eiffel en Origine des f inancements (en %) des étudiants internationaux du cycle ingénieur à l ENSTA ParisTech en (Montant total : 811 k ). 17, ,6 n Gouvernements étrangers n État français n Entreprises n ENSTA ParisTech n Union Européenne 75,8 Rapport d activité 2013 < 5

8 156 étudiants diplômés Le cycle ingénieur La formation L ENSTA ParisTech forme des ingénieurs capables d assurer la conception, la réalisation et la direction de systèmes industriels complexes sous des contraintes économiques fortes et dans un environnement international. Contact : le projet pédagogique École préparant aux domaines de l énergie, des transports et des systèmes complexes, l ENSTA ParisTech reste fidèle à son positionnement scientifique très fort. à cette formation, elle associe un bagage en langues, sciences humaines, économie, gestion, droit, communication fournissant les outils permettant de comprendre et de participer au fonctionnement des entreprises au meilleur niveau. L ENSTA ParisTech forme ainsi des ingénieurs pluridisciplinaires, aptes à travailler dans ses domaines d excellence, dont l étendue des connaissances fondamentales permet de prendre en charge des projets techniques de grande envergure, d évoluer dans leur métier d ingénieur et de pouvoir s adapter tout au long de leur carrière dans un environnement en perpétuelle évolution, tout en gardant une forte compétence technique. la diversité du recrutement des étudiants Entre 2009 et 2013, le nombre d étudiants a augmenté régulièrement d environ 35 par an. Cette croissance des effectifs s est déroulée en veillant à ce que le positionnement de l ENSTA ParisTech n en pâtisse pas. Les éléments résultats des recrutements, classements, salaires d embauche, reconnaissance des entreprises, etc. montrent une progression, reconnaissance du dynamisme de l École. Le concours commun Mines-Ponts est le pourvoyeur principal d étudiants dans le cursus ingénieur. Cependant, au fil des ans, l ENSTA ParisTech a augmenté son vivier de candidats et plus d 1/3 des diplômés est maintenant admis par une autre voie d accès. En diversifiant son recrutement initial dès la 1 re année, l École a pour but de favoriser l ouverture et l excellence en brassant des jeunes de cursus et d origine différents. L ENSTA ParisTech a diplômé pour la 1 re fois en 2013 des élèves tunisiens recrutés via son partenariat avec l École Nationale d Ingénieurs de Tunis (ENIT). L admission sur titre en 1 re année pour les titulaires d une licence obtenue dans une université française a été élargie à des étudiants venant d institution partenaires à l étranger : > 1 étudiant de l Institut de Technologie du Cambodge ; > 1 étudiant de National University of Singapore. L admission sur titre en 2 e année pour les titulaires d une 1 re année de master obtenue dans une université française s est totalement tarie. Aucun étudiant n a été admis à la rentrée étudiants en étudiants tunisiens diplômés École d application 17 polytechniciens 1 normalien (Cachan) 6 > Rapport d activité 2013

9 le déroulement et les choix des étudiants Le recrutement d étudiants internationaux continue à se développer (cf. page 5). Si la formation transverse apporte des connaissances et des compétences de plus en plus vastes au fil des 3 années, le cursus ingénieur de l ENSTA ParisTech se comprend dans une spécialisation scientifique et technique progressive : > La 1 re année tronc commun a pour but d élargir et d approfondir les connaissances scientifiques des étudiants et de leur transmettre un bagage très pluridisciplinaire. > En 2 e année, le choix d une «voie» permet d entamer une orientation. Il s agit alors de fournir des techniques et des outils scientifiques pour un domaine de l ingénierie. En 2013, les étudiants ont choisi pour : l 47 %, une orientation mécanicienne ; l 39 %, l ingénierie mathématique ; l 14 %, les sciences et technologies de l information. > La 3 e année est dédiée à l apprentissage des connaissances techniques d un domaine d application ou d un métier en tirant partie des solides bases scientifiques acquises les 2 premières années. Les étudiants se répartissent dans une des 16 filières des 4 domaines d expertise de l ENSTA ParisTech. On notera l intérêt marqué de nombreux étudiants pour les cursus en ingénierie mathématique, preuve que le positionnement de l École pour une formation développant une approche conceptuelle et basée sur une forte composante scientifique plait. les faits marquants Le cycle ingénieur a été marqué par : > L ouverture de la Formation Innovation, Management et Entrepreneuriat (FIME). Il s agit d un complément permettant de valoriser la formation scientifique acquise pour faciliter l accès à des postes en incubateur, aider ceux intéressés par la création ou la reprise d entreprise, ou permettre tout simplement d acquérir une meilleure approche du management dans l industrie, en particulier celui de l innovation. Compte-tenu du positionnement scientifique et technique de l ENSTA ParisTech, il a été choisi d approfondir la connaissance du monde de l entreprise à partir de la problématique de l innovation. Cette formation s articule avec le projet autonome développé pendant l année par les étudiants (à temps plein au mois de mars) avec une approche de déconstruction visant à amener le projet jusqu à un projet de start-up. Cette formation est partie intégrante du cursus polytechnicien/normalien ainsi que de celui des étudiants de la filière ENIT. Les autres étudiants de 3 e année peuvent s y inscrire librement. > L ouverture de la filière d approfondissement «Ingénierie physique» appuyée sur le programme d approfondissement de physique de l École polytechnique ; > Le développement d un SPOC (Small Private Online Course) par Davide Boschetto dans le cadre de son cours de 1 re année en physique quantique avec pour projet de transformer cette 1 re initiative en MOOC (Massive Open Online Course) ; > La mise en place du sport obligatoire en 2 e année dans le prolongement du sport obligatoire en 1 re année ; > La formation à la gestion de projet transférée de la 3 e à la 2 e année. Spoc : cours de physique quantique de D. Boschetto. Q Récompenses > Palmes académiques Antoine Chaigne (UME) Laurent El Kaïm (UCP) Walter Fürst (UCP) Ziad Moumni (UME) Jérôme Perez (UMA) Éric Lunéville (UMA) > Arts et Lettres Laurence Decréau (département culture et communication) > Jeunesse et Sports Jean-Pierre Barizzi (département Éducation Physique et Sportive) 16 % d étudiants en f ilières maritimes Choix des étudiants de 3 e année 20 % transport 29 % énergie et environnement 26 % ingénierie mathématique et ingénierie physique 25 % ingénierie des systèmes Rapport d activité 2013 < 7

10 150 étudiants en 1 re année dont 129 issus des CPGE françaises et 17 issus des concours tunisiens 188 étudiants en 2 e année dont 152 issus de la 1 re année 52 étudiants en césure académique ou en entreprise entre la 2 e et la 3 e année 214 étudiants en 3 e année 10 étudiants en prolongation de scolarité La formation synoptique de la formation CYCLE DE SPÉCIALISATION BASE SCIENTIFIQUE 1 re ANNÉE 2 e ANNÉE 3 e ANNÉE Tronc commun scientifique : Automatique, optimisation et mathématiques appliquées : Sciences et technologie de l information : Mécanique, physique, chimie Enseignement thématique au choix Un à choisir parmi : : Astrophysique théorique : Biologie : Intelligence artificielle : Nanosciences : Micro et macro économie : Vision géométrique de la physique : Mécanique des milieux complexes Stage opérateur (juillet ou août) Possibilité de poursuivre le cursus 2 e et 3 e années à l École des Ponts ParisTech Enseignement de voie Une voie à choisir parmi : : Systèmes mécaniques et chimiques : Signal, informatique et systèmes : Simulation et ingénierie mathématique Modules électifs 2 modules à choisir parmi diverses thématiques : : Acoustique : Économie : Imagerie : Informatique : Lasers : Mécanique des solides Mécanique des fluides : Mathématiques appliquées : Océanographie Semaine Athens Projet de recherche (à partir de mai) Possibilité de suivre le 2 e semestre dans une université partenaire à l étranger. Année de césure Possibilité entre la 2 e et la 3 e année, d effectuer une année complète en entreprise, une année d études à l étranger ou un semestre de chaque. Filière d approfondissement Une à choisir parmi les 16 filières réparties dans les 4 pôles suivants : : Transport : Énergie et environnement : Ingénierie des systèmes : Ingénierie mathématique et ingénierie physique Projet autonome Semaine Athens Projet de fin d études (à partir d avril) Possibilité de suivre un master en parallèle Possibilité d effectuer sa 3 e année dans une école partenaire : ParisTech, ISAé, etc. Langues vivantes : 2 au minimum dont l anglais Droit, économie, gestion Formation au recrutement Culture et communication Possibilité de substituer la 3 e année par un programme dans une université partenaire à l étranger. 8 > Rapport d activité 2013

11 L insertion des diplômés ingénieurs 69 % des premiers postes résolument scientif iques et techniques Contact : un diplôme très bien valorisé Les rémunérations des ingénieurs débutants de l ENSTA ParisTech sont comparables à celles des diplômés des autres Grandes Écoles parmi les plus prestigieuses. Variable selon les secteurs, le salaire annuel brut moyen en France, avec primes et avantages inclus est de un accès très rapide à l emploi Parmi les diplômés de la promotion 2012 : 20 % poursuivent en doctorat > 65 % avaient signé un contrat de travail avant de recevoir leur diplôme, le plus souvent dans la continuité de leur projet de fin d études ; > 86 % ont trouvé un emploi en moins de 2 mois ; > moins d 1 mois de durée moyenne de recherche pour l ensemble des diplômés. secteurs d activités des jeunes diplômés (en %) Promotion fonctions des jeunes diplômés (en %) Promotion n Recherche-développement, conception, études techniques (hors informatique) n Études, conseil et expertise n Recherche-développement en technologies de l information et de la communication n Méthodes, contrôle de production, maintenance n Marketing, commercial, 42 ingénieur d affaires n Production, exploitation n Maîtrise d ouvrage n Audit n Enseignement n Propriété industrielle, normalisation, certification n Qualité, sécurité, environnement n Trading 12,7 7,9 11,1 4,8 2,9 1,6 17,5 19 1,6 20,6 Principaux secteurs choisis 20 % transport 19 % énergie 18 % conseil et études 13 % défense n Énergie et environnement n Industries de transport n Bâtiments travaux publics, construction n Bureau d études Société de conseil n Institutions financières / Banque / Assurance / Audit n Industries de défense / Ministère de la défense n Technologies de l information n Industrie chimique, parachimique, pharmaceutique, cosmétique n Enseignement, recherche n Autres services Rapport d activité 2013 < 9

12 Les masters 76 étudiants inscrits en master (dont 49 étudiants de 3 e année) 54 étudiants diplômés par l ENSTA ParisTech d un master national La formation la stratégie l international Contact : L ENSTA ParisTech a beaucoup développé son offre de masters depuis quelques années. Son arrivée sur le plateau de Saclay et la construction rapide de la future Université Paris-Saclay l ont incitée à mener en 2013 une réflexion profonde sur sa stratégie. l université paris-saclay La définition de l offre de masters portée par l École verra son aboutissement avec la remise du dossier masters au ministère de l enseignement supérieur et de la recherche par la fondation de coopération scientifique Paris-Saclay en septembre Très active, l ENSTA ParisTech s est positionnée sur certaines mentions (celles en vigueur fin 2013) de masters proposées dans le cadre de la school of basic sciences et de la school of engineering, information, and science and technology. Elle a participé aux travaux du groupe de travail de la mention ingénierie des systèmes complexes : ces travaux n ayant pas abouti en 2013, ils seront reconduits en La stratégie est portée par 3 masters internationaux : > «Nuclear Energy» ; > «Water Air Polution and Energy» ; > «Génie Maritime» en cohabilitation avec l ENSTA Bretagne. Cette formation, qui est délivrée en anglais, a accueilli ses premiers étudiants en l inscription des étudiants Les masters portés par l École sont proposés aux étudiants du cursus ingénieur qui souhaitent acquérir une double compétence et qui recherchent une spécialisation, notamment ceux qui envisagent de poursuivre en thèse. L École inscrit également des étudiants extérieurs au cycle ingénieur dans certains masters : > «Nuclear Energy», dont elle porte le parcours «Nuclear Plant Design», et dont un enseignant-chercheur de l École, Bertrand Reynier, assure la codirection ; > «Modélisation et simulation», dont elle assure la gestion et le secrétariat depuis la rentrée Cette démarche va se généraliser à l ensemble des masters, notamment dans le nouveau cadre de l Université Paris-Saclay. Université Paris-Saclay Mentions de masters 2013 > chimie > physique > mathématiques et applications > économie de l environnement, de l énergie et des transports > électronique, communication, information systèmes > énergie, transport > génie des procédés > informatique > innovation > mécanique > ingénierie nucléaire > sciences de la terre et des planètes, environnement les masters cohabilités ou en partenariat Acoustique Analyse numérique et équations aux dérivées partielles (AN & EDP) Conseil en organisation, stratégie et systèmes d information (COSI) Dynamique, structures, matériaux et systèmes couplés (DSMSC) Économie du développement durable, de l environnement et de l énergie (EDDEE) Énergétique et environnement (EE) Génie Maritime (GM) Intelligence artificielle et décision (IAD) Information, systèmes et technologie (IST-SEII) Interaction climat environnement et télédétection (ICE) Modélisation et simulation (M2S) Mécanique des fluides, fondements et applications (MF2A) Mobilité et véhicules électriques (MVE) Modélisation et méthodes mathématiques en économie et finances (MMMEF), parcours Finance quantitative MMMEF, parcours optimisation, contrôle et recherche opérationnelle Master parisien de recherche en informatique (MPRI) Économie du développement durable, de l environnement et de l énergie (EDDEE) Master parisien de recherche opérationnelle (MPRO) Nuclear energy (MNE) Océan, atmosphère, climat et observation spatiale (OACOS - WAPE) Systèmes avancés et robotique (SAR) Mécanique des matériaux et des structures parcours techniques avancées en calculs de structures (TACS) 10 > Rapport d activité 2013

13 Le doctorat 98 doctorants au 1 er janvier thèses soutenues 2 bourses IDEX obtenues 31 nouveaux doctorants Contact : la politique doctorale Les étudiants de l ENSTA ParisTech reçoivent une sensibilisation à la recherche dès la 2 e année par l intermédiaire des modules électifs et du projet de recherche (PRE) en laboratoire d une durée de 10 à 16 semaines. En 3 e année, les étudiants ont, en outre, la possibilité de suivre un master recherche (M2) en parallèle avec le cycle ingénieur. Un aménagement de cursus leur permet d être dispensés de certains cours. Par ailleurs, le stage de master est validé comme projet de fin d études (PFE). Au cours de ces dernières années, l ENSTA ParisTech a développé une politique volontariste pour accorder une plus grande place et plus de visibilité à la formation doctorale et à ses doctorants. Depuis 2010, elle est habilitée à délivrer en son nom le titre de docteur, ce qui constitue une reconnaissance de la qualité des recherches menées dans ses laboratoires. Des actions nouvelles ont été développées pour accueillir les nouveaux doctorants et aider leur insertion. les écoles doctorales En 2013, 80 % des doctorants de l ENSTA ParisTech sont inscrits à l EDX (ED447), école doctorale de site pluridisciplinaire pour laquelle l École polytechnique et l ENSTA ParisTech sont co-accréditées. Les autres doctorants se répartissent dans plusieurs autres ED (P11, P6, P13, Sorbonne, etc.), essentiellement pour des raisons thématiques et de partenariat scientifique. L ENSTA ParisTech a choisi de positionner très fortement les enseignants-chercheurs dans 2 écoles doctorales de l Université Paris-Saclay dont elle sera co-opérateur et où elle sera présente dans les comités de direction : > SMEMAG (25) > INTERFACE (13). Par ailleurs, d autres enseignants-chercheurs émargeront à des écoles doctorales thématiques de l Université Paris-Saclay : > EDOM (17) > EDMH (14) > STIC (4). Dans le domaine de l économie, l ENSTA ParisTech reste liée à l école doctorale de Paris 1 Panthéon-Sorbonne. la formation Les doctorants de l ENSTA ParisTech ont la possibilité de suivre des cours scientifiques de l École en tant qu auditeurs libres. Ils sont également encouragés par les laboratoires à participer à des séminaires et des écoles d été. Ils ont également la possibilité de suivre des cours de langues (à l EDX ou à l ENSTA ParisTech). L EDX organise pour les doctorants, par ailleurs, chaque année des «doctoriales» (axées surtout sur la recherche en entreprise) et des «Journées d Accueil Doctorants». Le 16 mai 2013, le prix de thèse de l École polytechnique a été remis à 2 docteurs de l ENSTA ParisTech : > Sébastien Corde (LOA) pour «Des accélérateurs laser-plasma aux sources de rayonnement X femtoseconde : étude, développement et applications» > Lucas Chesnel (UMA) pour «Étude de quelques problèmes de transmission avec changement de signe. Application aux métamatériaux». Q 31 nouvelles thèses > 7 EDX > 5 CIFRE > 5 gouvernements étrangers > 5 contrats industriels > 4 DGA > 2 IDEX > 1 CNRS > 1 AMN > 1 région 98 doctorants > 16 UME > 24 UMA > 20 U2IS > 4 UEA > 14 UCP > 20 LOA Sites d information > rubrique recherche > Rapport d activité 2013 < 11

14 Génie Maritime Le prix de la Royal Institution of Naval Architects (RINA) a été attribué au lieutenant de vaisseau P.-E. Pugni. Les formations spécialisées et la formation continue grande La formation 18 étudiants en Mastères Spécialisés, dont 4 internationaux Contact : Site internet > les mastères spécialisés architecture et sécurité des systèmes d information Cette formation traite des concepts essentiels des systèmes d information et leur sécurité conduisant les diplômés à concevoir, gérer et assurer leur évolutivité, leur interopérabilité et leur sécurité. Cette formation répond à un besoin très fortement affirmé par le gouvernement. En 2013, cette formation a accueilli 3 officiers de l armée de l air ainsi que des étudiants internationaux. génie maritime : transport, énergie, développement durable Cette formation est constituée d un tronc commun et deux options : «Systèmes de transport maritime» et «Offshore resources engineering». Le tronc commun permet de donner les bases théoriques nécessaires. L aspect «ingénierie systèmes» est traité dans les 2 options. Cette formation, qui a diplômé 10 étudiants en 2013, est un des emblèmes de l École et souligne son héritage de l école du Génie Maritime. capteur géolocalisation et navigation à la demande de la DGA, et de plusieurs industriels tels que Thales, Safran, MBDA, Astrium, l École a été chargée de mettre en place, avec l ENSTA Bretagne, une nouvelle formation dans la domaine des capteurs, de la géolocalisation et de la navigation terrestre, aérienne et maritime. C est une formation qui manquait dans le paysage français et qui répond à un besoin fortement affirmé ; on notera le soutien très fort de SAGEM pour cette formation. Ce Mastère Spécialisé a accueilli ses premiers élèves à la rentrée ingénierie des véhicules électriques La volonté des industriels et des pouvoirs publics de promouvoir des mobilités respectant l environnement et économes en énergie conduit 4 écoles de ParisTech en partenariat avec Renault, EDF et de la SIA à proposer cette formation technologique innovante. Elle vise à la maîtrise des technologies liées aux véhicules électriques, considérées comme un système. les autres formations spécialisées L ENSTA ParisTech organise 2 formations particulières qui donnent lieu à la délivrance d un certificat d établissement : formation avancée en ingénierie système (fais) C est un domaine prioritaire pour la DGA et de nombreux industriels. Cette année, trois modules différents ont accueilli des stagiaires : «Soft skills, collaboratif et ingénierie des exigences avancées», «Fondamentaux de l ingénierie systèmes et cadres d architecture» et «Ingénierie systèmes avancée». Cette formation donnant entièrement satisfaction à la DGA a été reconduite en formation ADMINISTRATIVE et mili- TAIRE des ingénieurs de l armement (famia) Cette formation est organisée à la demande de la DGA et soutenue par le Conseil général de l armement. Elle constitue la composante institutionnelle du cursus de formation initiale proposé aux ingénieurs de l armement (IA) qui intègrent le corps. Elle a pour finalité de donner aux jeunes IA : une culture armement avec une connaissance de la DGA, des connaissances sur les armées et les enjeux européens de défense, des connaissances administratives, un esprit de corps et des éléments de savoir-être pour les aider à passer d une posture d étudiant à celle de jeune professionnel. Cette formation, qui s est déroulée en 2013 de début janvier à début avril, est organisée autour de conférences, visites, et d un projet d élèves. la FORMATION CONTINUE L activité de formation continue de l ENSTA ParisTech est menée par sa filiale EUROSAE qui annonce un chiffre d affaires à fin 2013 de 3,673 M (supérieur à celui de 2012). En 2013, l ENSTA ParisTech a dispensé, en partenariat avec EUROSAE, une formation «Logiciel embarqué» pour les ingénieurs du groupe SAFRAN qui a souligné la qualité de la formation. 12 > Rapport d activité 2013

15 La mission de recherche et d innovation 164 publications (avec comité de lecture) 5,5 M$ de recherche partenariale La recherche Contact : La recherche à l ENSTA ParisTech est en cohérence avec son positionnement thématique fort sur les secteurs de l énergie, des transports et de l ingénierie des systèmes. Acteurs reconnus des partenaires industriels, les Unités d Enseignement et de Recherche (UER) mènent une recherche amont de très bon niveau, à visée applicative. Le niveau élevé de publications dans des revues à comité de lecture reflète le dynamisme des enseignants-chercheurs. L arrivée sur le plateau de Saclay a initié une réflexion sur la stratégie de recherche de l ENSTA ParisTech dans ce nouvel environnement. C est ainsi que les enseignants-chercheurs de l École participent de façon active à la mise en place des départements de recherche de la future Université Paris-Saclay. à titre d exemple, la constitution du département mécanique énergétique et procédés (MEP) a été pilotée par le directeur de l Unité de Mécanique (UME). La même implication peut être soulignée pour la mise en place des futures écoles doctorales. la recherche partenariale La recherche partenariale est très développée dans les 6 unités d enseignement et de recherche de l École. Elle est ainsi soutenue par l appartenance de l ENSTA ParisTech à l Institut Carnot M.I.N.E.S. (Unité de Chimie et Procédés), à l IRT SystemX (signature d une convention) et à l IEED VeDeCom. Outre la recherche partenariale, le développement des activités de valorisation est un axe fort de l École. Ces activités se traduisent par la prise de brevets, la recherche partenariale et l émergence de start-up.! 4 LABEX 1 start-up SourceLab (incubée par LOA) 2 nouveaux brevets 7 prix de recherche 4 soutenances d HDR 7 professeurs étrangers invités 4 enseignants-chercheurs invités à l étranger Enfin, sous tutelle de la DGA, l École entretient un lien fort avec la défense, par des conventions de recherche qui ont financé plus de 700 k de travaux en 2013, mais aussi par une participation active au club des partenaires de la défense, mis sur pied par la DGA en 2011, dont un des buts est de contribuer à la définition des orientations scientifiques de la DGA. Ce partenariat particulier permet entre autres le financement de bourses de thèses sur des sujets intéressant la défense. l évaluation aeres La fin de l année 2013 a été marquée par l évaluation en vague E par l agence d évaluation de la recherche et de l enseignement supérieur (AERES) de 5 des 6 unités d enseignement et de recherche (UME, U2IS, UMA, LOA et UCP) de l École. Les résultats de cette évaluation seront connus en enseignants-chercheurs 40 HDR Rapport d activité 2013 < 13

16 L UER de chimie et procédés L unité d enseignement et de recherche de chimie et procédés (UCP) est composée de deux groupes de recherche, le groupe de génie des procédés (GDP) et le groupe de synthèse organique et réactivité (SOR). Ce dernier fait partie de l UMR 7652 (Unité mixte CNRS- École polytechnique). La recherche les champs d application des recherches > La recherche appliquée au secteur de l énergie (biocarburants de nouvelle génération, filière H2, nouveaux fluides de réfrigération) ; > L étude de nouvelles réactions écocompatibles (chimie verte, catalyse ). les thèmes de recherche Contact : Site internet > ucp.ensta-paristech.fr > Combustion et thermochimie ; > Hydrates de gaz ; > Filière hydrogène ; les faits marquants groupe GDP Ce groupe est présent sur 4 thèmes de recherche : Combustion et thermochimie 3 actions nouvelles ont été lancées : > Une étude portant sur les problèmes de sécurité posés par les nitroalkanes (IFPen) ; > Des calculs pour la prédiction de propriétés physico-chimiques (Herakles) ; > Une action visant à prédire les limites d inflammabilité de propergols (US-Airforce). Hydrates de gaz (clathrates et semi-clathrates) 2 nouvelles thèses ont été lancées : > L étude de la purification de biogaz par des procédés aux hydrates (Air Liquide et École Centrale) ; > La stabilisation de fluides de forage en partenariat avec la société ORS. > Thermodynamique ; > Mécanismes réactionnels. Filière hydrogène Les différentes méthodes de stockage d hydrogène sont : > L utilisation d hydrate d H2 ; ce travail a fait l objet d une thèse achevée en 2013 ; > Le stockage sous forme combinée d hydrures liquides et de matériaux poreux. Thermodynamique des procédés > Lancement d un projet ANR visant à prédire les propriétés de nouveaux réfrigérants (ARKEMA et PROSIM) ; > Achèvement d une thèse portant sur les milieux acide phosphorique uranium (collaboration avec le laboratoire LECIME de Chimie ParisTech, dans le cadre de la chaire AREVA). Mécanismes réactionnels L activité s est principalement développée selon 2 axes : > L exploration de nouvelles applications des réactions multicomposants de type Ugi ; > L étude de nouvelles réactions catalytiques impliquant des métaux de transition. Les principaux partenaires industriels > Air Liquide > Eramet > CNES > Altran Arkema > Prosim > Herakles (groupe Safran) > CEA > IFPen DGA > AREVA > ORS (TPE) > ONERA > US-Airforce Les principaux partenaires académiques > École Centrale (LGPM) > Centre CTP de Mines ParisTech > LGPM (École Centrale de Paris) > Laboratoire L. Brillouin (CEA) > Laboratoire Icare (Orléans) > Centre SPIN de Mines Saint Étienne > Centre des Matériaux de Mines ParisTech > Laboratoire GPAN de l Irstea > Laboratoire d électro-chimie de l École Normale Supérieure de Paris > Laboratoire de chimie théorique de l École Normale Supérieure de Lyon Universités étrangères : > Université de Bizerte, département de chimie (Tunisie) > Université de Guanajuato, département de chimie organique (Mexique) > Université d Oran, département de chimie (Algérie) > MIT > Heriot Watt University (Écosse) > Institut Fraunhofer Umsicht (Oberhausen) 14 > Rapport d activité 2013

17 Les publications et communications Mots clés Thermodynamique des procédés Réactions multicomposants Sécurité des procédés Génie des procédés Filière hydrogène Chimie organique Équation d état Chimie verte Électrolytes Réfrigération Combustion Clathrates MOF, COF Les liens avec la formation > 3 thèses soutenues > 4 nouvelles thèses lancées dont 1 en co-tutelle financée par l université Heriot Watt (Édinbourg) > Accueil de plusieurs stagiaires > Responsabilité de 2 filières de 2 e année > Responsabilité d 1 module de la voie SMC > Organisation de 5 modules expérimentaux (MODEX) > Responsabilité du module de M1 «Technologies de production d énergie» du master «Nuclear Energy» > Participation au montage du master «Génie des Procédés» de l Université Paris-Saclay (responsabilité du parcours Procédés, Énergie, Environnement) > 18 publications dans des revues à comité de lecture La valorisation de la recherche La taille de l unité > 8 enseignants-chercheurs (dont 4 ayant une HDR) > 2 techniciennes > 12 doctorants > 5 post-docs > 1 brevet concernant de nouveaux fluides réfrigérants à partir de coulis d hydrates de gaz Les principaux équipements > DSC > RMN > Cellule pour la mesure de spéciation par spectrophotométrie RAMAN Rapport d activité 2013 < 15

18 L UER d informatique et d ingénierie des systèmes La recherche L unité d enseignement et de recherche d informatique et d ingénierie des systèmes (U2IS) développe son activité autour des Systèmes Complexes Artificiels. Elle regroupe les activités de recherche de l École en informatique, robotique, vision, systèmes embarqués, traitement du signal et traitement des images. les thèmes de recherche Deux thèmes de recherche : > La robotique cognitive et vision, thématique qui se concentre sur la robotique de service avec une forte orientation sur la vision et sur l utilisation de l apprentissage ; > La conception et validation des systèmes embarqués, thématique qui se concentre sur le développement de systèmes embarqués, de la conception à base de modèles, à la validation, en mettant en avant la sûreté de fonctionnement. les faits marquants Contact : Plusieurs actions et résultats particulièrement significatifs : > Le démarrage du projet BGLE DEPARTS. Ce projet de 5 ans a pour but de développer un ensemble de briques logicielles et matérielles pour les applications temps-réels critiques ainsi que l environnement de co-conception associé à ces briques ; > La création d une équipe projet commune GRACE associant l INRIA, l École polytechnique et l ENSTA ParisTech autour de la protection des données ; > Les premiers essais de voiturier automatique dans le cadre de PAMU. L U2IS a développé un module de planification de trajectoire pour des véhicules autonomes dans le cadre de ce projet PAMU en collaboration avec Renault. Ce module a servi à l automatisation d un véhicule électrique FLUENCE qui peut ainsi rejoindre seul une place de stationnement et revenir chercher ses passagers ; > SYNSYS : modèle et logiciel de synthèse système multi-physiques. Premier modèle et logiciel de synthèse système multi-physiques depuis des spécifications Ingénierie Système (Ingénierie des Exigences, SysML). Site internet > u2is.ensta-paristech.fr 16 > Rapport d activité 2013 Les principaux partenaires industriels Aldebaran Dassault Aviation Sagem Electronics / SAFRAN MBDA EADS Bertin technologies Renault Honda Silkan DCNS Nexter SNCF Les principaux partenaires académiques LiX CEDRIC CEA LIP6 INRIA Arts et Métiers ParisTech ENSTA Bretagne LAAS Universités étrangères : TU Munich, Université de Bucarest, l Université d Oradea, University of Wisconsin Madison, l Université Extramadura

19 Mots clés Systèmes complexes critiques Sûreté de fonctionnement Systèmes embarqués Ingénierie système Apprentissage Robotique Vision Les projets en cours > ITEA2 SPY : fin du projet européen sur les systèmes mobiles de vidéosurveillance urbaine. Démonstration et évaluation finale réalisées à l ENSTA ParisTech en présence du président d ITEA > IRT SystemX : participation au projet SIM (Simulation et Ingénierie Multidisciplinaire) > Alcatel-Lucent : projet sur le thème «Stockage distribué et récupération confidentielle d informations» Les publications et distinctions > 43 publications > 3 best-paper awards > 2 Keynotes (Adriana Tapus) > Prix Kun Fun Su pour la meilleure publication IEEE dans Robotics Transaction pour Freek Stulp, chercheur La taille de l unité > 14 enseignants-chercheurs titulaires et assimilés > 4 personnels n ayant pas d obligation de recherche > 4 chercheurs des EPST ou EPIC (DREM, post-doctorants, visiteur, etc.) > 22 doctorants Les réseaux > Labex Digicosme > IRT SystemX > IEED VeDeCom > DT AVE Astech > GT OCDS > Cap Digital Les principaux équipements > 3 robots mobiles Pioneer (Mobile Robots) > 2 robots humanoïdes Naos (Aldebaran Robotics) > 1 robot humanoïde ZENO (Hanson) > 1 robot humanoïde MEKA sur base mobile > 1 chaîne de conception de CAO et un ensemble de cartes électroniques multi-fpga > 1 plateforme système radio-logicielle > 1 oscilloscope Tektronix TDS7254B 2,5GHZ Rapport d activité 2013 < 17

20 L UER de mathématiques appliquées CNRS-Insis, INRIA-Saclay (POEMS, UMR, etc.) L unité d enseignement et de recherche de mathématiques appliquées (UMA) présente une diversité issue de l histoire mais reste cependant assise sur un outil fondamental, les mathématiques, qu elles soient continues ou discrètes, et sur une démarche commune allant de la théorie aux applications qui couvrent pratiquement tous les domaines de l ingénieur. La recherche Cette culture commune permet à l UMA de trouver une cohérence et une cohésion pour assurer ses missions de formation et de recherche dans les domaines de la modélisation, la simulation, l optimisation et la commande, recherches valorisées auprès de grands organismes (DGA, CEA) ainsi qu auprès d entreprises telles que EDF, EADS, ORANGE, RENAULT, SHELL. En tant que membre du Labex de Mathématique Hadamard, l UMA est reconnue au sein de la communauté de mathématique du plateau de Saclay. les thèmes de recherche Contact : > La modélisation et la simulation numérique des phénomènes de propagation d ondes élastodynamiques, électromagnétiques, acoustiques, hydrodynamiques ; > Les problèmes inverses ; > Le contrôle non destructif ; > L optimisation et la recherche opérationnelle ; > La commande et les systèmes dynamiques ; > L analyse stochastique et le contrôle optimal stochastique ; > Les codes de calculs. les champs d application des recherches > L optimisation et le contrôle dans le domaine de l énergie (réseau d électricité) ; > Le transport (véhicule hybride) ; > Le vivant (mouvement humain) ; > La propagation d ondes dans les métamatériaux (invisibilité) ; > La modélisation des instruments de musique ; > Le contrôle non destructif ; > L imagerie ultrasonore (domaine du nucléaire et de l aéronautique). les faits marquants > La méthode multipôles pour la propagation des ondes sismiques (SHELL) ; > L ANR Raffine (porteur) ; > Le projet FUI (SunHydro). 18 > Rapport d activité 2013 Site internet > uma.ensta-paristech.fr Les principaux partenaires industriels ASTRIUM CNES EADS EDF ORANGE RENAULT SHELL THALES CEA DGA Les principaux partenaires académiques CNRS INRIA École des Ponts ParisTech CNAM ENS Lyon Universités françaises : Paris-Sud, UPMC, Nancy, Montpellier, observatoire de Meudon, Rennes Universités étrangères : Bar Ilan (Israël), Chemnitz, Bielefeld (Allemagne), Houston (USA), Hong Kong, EPFL (Suisse), ENIT (Tunisie), ICTP Trieste, Lugano (Italie).

Une ecole en mouvement

Une ecole en mouvement Une ecole en mouvement,é Rapport d activité 2014 École Nationale Supérieure de Techniques Avancées www.ensta-paristech.fr Élisabeth Crépon, Directrice de l ENSTA ParisTech L année 2014 a été très dense.

Plus en détail

Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie

Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie Master 2 Sciences, Technologies, Santé Mention Mécanique Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie Parcours R&D en mécanique des fluides Parcours R&D en matériaux et structures Parcours Energétique

Plus en détail

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr Programme Avenir Lyon Saint-Etienne palse.universite-lyon.fr Qu est-ce que le PALSE? Le Programme Avenir Lyon Saint-Etienne (PALSE) est un programme porté par l Université de Lyon dans le cadre du programme

Plus en détail

INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL

INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL INTÉGREZ LA LUMIÈRE INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL UNE GRANDE ÉCOLE SCIENTIFIQUE TROIS DIPLÔMES POUR FORMER AU MEILLEUR NIVEAU INTERNATIONAL en partenariat avec les universités de Paris-Saclay, Saint-Étienne

Plus en détail

en Architecture Navale

en Architecture Navale Cursus Cursus d application en Architecture Navale pour les Ingénieurs de l Armement d application des Polytechniciens école Nationale Supérieure de Techniques Avancées Bretagne www.ensta-bretagne.fr L

Plus en détail

UV 1.4 : Bibliographie (20 heures) UV 2.4 Découverte de systèmes (60 heures) UV 3.4 Conception en phase avant-projet (60 heures)

UV 1.4 : Bibliographie (20 heures) UV 2.4 Découverte de systèmes (60 heures) UV 3.4 Conception en phase avant-projet (60 heures) [ Les projets ] Semestre 1 UV 1.4 : Bibliographie (eures) L étude bibliographique est abordée comme un exercice de recherche : lecture puis synthèse de documents techniques et scientifiques. Les objectifs

Plus en détail

Une formation généraliste. Cycle ingénieur. École Nationale Supérieure de Techniques Avancées

Une formation généraliste. Cycle ingénieur. École Nationale Supérieure de Techniques Avancées Une formation généraliste Cycle ingénieur École Nationale Supérieure de Techniques Avancées Cycle ingénieur Former des ingénieurs capables d assurer la conception, la réalisation et la direction de systèmes

Plus en détail

UNIVERSITE DE BREST Référence GALAXIE : 4201

UNIVERSITE DE BREST Référence GALAXIE : 4201 UNIVERSITE DE BREST Référence GALAXIE : 4201 Numéro dans le SI local : 6300MCF0617 Référence GESUP : 0617 Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 63-Génie électrique, électronique,

Plus en détail

Arts et. métiers. Demain

Arts et. métiers. Demain Arts et métiers Concevoir Demain Sommaire 4-5 Arts et Métiers, le grand établissement de la technologie 6-7 Formations, du post-bac au doctorat 8-9 La recherche au service de l industrie 10-11 Une école

Plus en détail

polytechnicien Cursus De la théorie à la pratique ENSTA ParisTech, votre école d application École Nationale Supérieure de Techniques Avancées

polytechnicien Cursus De la théorie à la pratique ENSTA ParisTech, votre école d application École Nationale Supérieure de Techniques Avancées Guide de la 4 e année 2012/2013 Cursus polytechnicien De la théorie à la pratique ENSTA ParisTech, votre école d application École Nationale Supérieure de Techniques Avancées Cursus polytechnicien Former

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation de l école doctorale de l Ecole Polytechnique

Section des Formations et des diplômes. Evaluation de l école doctorale de l Ecole Polytechnique Section des Formations et des diplômes Evaluation de l école doctorale de l Ecole Polytechnique juillet 2009 2 Section des Formations et des diplômes Évaluation de l école doctorale de l'ecole Polytechnique

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Master. en sciences et technologies mention science de l ingénieur. spécialité énergétique et environnement - E 2

Master. en sciences et technologies mention science de l ingénieur. spécialité énergétique et environnement - E 2 Master en sciences et technologies mention science de l ingénieur spécialité énergétique et environnement - E 2 master sciences de l ingénieur Master sciences de l ingénieur Spécialité énergétique et environnement

Plus en détail

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering Ingénieur civil Ingénieur civil Les lières MSc in Electronics and Information Technology Engineering MSc in Architectural Engineering MSc in Civil Engineering MSc in Electromechanical Engineering MSc

Plus en détail

Conception graphique : Nicolas Piroux - Photos : Campus communication - Camille Boulycault ; UPS mission Campus ; Florent Delaigue ; Gwenaël Le Garff

Conception graphique : Nicolas Piroux - Photos : Campus communication - Camille Boulycault ; UPS mission Campus ; Florent Delaigue ; Gwenaël Le Garff Polytech 3 volets V7.indd 3 27/10/12 19:11 Conception graphique : Nicolas Piroux - Photos : Campus communication - Camille Boulycault ; UPS mission Campus ; Florent Delaigue ; Gwenaël Le Garff ; Shutterstock

Plus en détail

L INRIA, institut français des STIC. (en Île-de-France) 24 septembre 2009

L INRIA, institut français des STIC. (en Île-de-France) 24 septembre 2009 1 L INRIA, institut français des STIC (en Île-de-France) 24 septembre 2009 Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique 2 Institut dédié aux Sciences et Technologies de l Information

Plus en détail

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les Métiers évoluent, la formation s adapte - Présentation rapide de l Ecole Centrale Marseille et de quelques

Plus en détail

Les métiers de la recherche

Les métiers de la recherche Les métiers de la recherche Réunion de rentrée 2013 Années 2, 3 et 4 Paul Gastin Dpt Info, ENS Cachan Paul.Gastin@lsv.ens-cachan.fr Disponible sur http://www.dptinfo.ens-cachan.fr/ 1/33 Devenir des élèves

Plus en détail

Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE. Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005. La Fondation d entreprise EADS

Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE. Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005. La Fondation d entreprise EADS Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005 La Fondation d entreprise EADS La fondation d entreprise créée par EADS est conçue comme une

Plus en détail

Stratégie Télécom ParisTech 2013-2017

Stratégie Télécom ParisTech 2013-2017 Stratégie Télécom ParisTech 2013-2017 Séminaire STEP 6 Mars 2014 Retour sur les événements de l année écoulée les plus pertinents pour nos partenaires (1/2) Choix de l architecte et bouclage financement

Plus en détail

D E V E N E Z C E N T R A L i e n É C O L E C E N T R A L E P A R I S. l e a d e r, e n t r e p r e n e u r, i n n o v a t e u r

D E V E N E Z C E N T R A L i e n É C O L E C E N T R A L E P A R I S. l e a d e r, e n t r e p r e n e u r, i n n o v a t e u r É C O L E C E N T R A L E P A R I S l e a d e r, e n t r e p r e n e u r, i n n o v a t e u r D E V E N E Z C E N T R A L i e n I n g é n i e u r d e h a u t n i v e a u s c i e n t i f i q u e e t t e

Plus en détail

Master. en sciences et technologies mention sciences de l ingénieur. spécialité énergétique et environnement - E 2

Master. en sciences et technologies mention sciences de l ingénieur. spécialité énergétique et environnement - E 2 Master en sciences et technologies mention sciences de l ingénieur spécialité énergétique - E 2 Spécialité énergétique E2 mention : www.master.sdi.upmc.fr spécialité : www.energie-environnement.upmc.fr

Plus en détail

LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT

LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT 2013 LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT INSTITUT DES SCIENCES ET INDUSTRIES DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT AgroParisTech s est donné deux missions

Plus en détail

«Physique nucléaire et applications»

«Physique nucléaire et applications» UNIVERSITÉ BORDEAUX 1 UFR de PHYSIQUE MASTER DÉLOCALISÉ A HANOI (avec le soutien de l Agence universitaire de la Francophonie) «Physique nucléaire et applications» ANNÉE UNIVERSITAIRE 2008-2009 RÉSUMÉ

Plus en détail

L INstitut Polytechnique de Bordeaux devient Bordeaux INP

L INstitut Polytechnique de Bordeaux devient Bordeaux INP . Communiqué de Presse L INstitut Polytechnique de Bordeaux devient Bordeaux INP Bordeaux, 1 er septembre 2014 Aujourd hui, l INstitut Polytechnique de Bordeaux (3200 étudiants, 280 enseignants-chercheurs,

Plus en détail

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis Avis n 2010/05-10 relatif à l habilitation de l École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse) à délivrer des titres d ingénieur diplômé admis par l état Objet : G : accréditation et admission par l'état

Plus en détail

Public. Débouchés. Les atouts du Master PIC. Statistiques des débouchés 22 % 16 % 10 % 14 % 38 % Entreprise Start-up Thèse.

Public. Débouchés. Les atouts du Master PIC. Statistiques des débouchés 22 % 16 % 10 % 14 % 38 % Entreprise Start-up Thèse. Contexte et enjeux Public Le management de l innovation, un champ en pleine mutation - Les thématiques des stratégies d innovation, de la conception des produits, de l organisation et de la conduite des

Plus en détail

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation Mastère Spécialisé Économie circulaire : les outils de l Écologie industrielle et de l Éco-conception Bac +6 Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE DE COMPIÈGNE

UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE DE COMPIÈGNE UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE DE COMPIÈGNE UTC Formation Continue Devenir ingénieur UTC en maintenant une activité professionnelle trouver un emploi Formation à distance En alternance réseaux informatiques

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLOME

SUPPLEMENT AU DIPLOME SUPPLEMENT AU DIPLOME Préambule : «Le présent supplément au diplôme suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l Europe et l UNESCO/CEPES. Le supplément vise à fournir des données

Plus en détail

ÉCOLE SUPÉRIEURE D INGÉNIEURS DE LUMINY - MARSEILLE

ÉCOLE SUPÉRIEURE D INGÉNIEURS DE LUMINY - MARSEILLE ÉCOLE SUPÉRIEURE D INGÉNIEURS DE LUMINY - MARSEILLE former des ingénieurs spécialistes des hautes technologies Créée en 1993, l École Supérieure d Ingénieurs de Luminy a pour vocation de former des professionnels

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mécanique énergie procédes produits de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

MASTER INFORMATIQUE. Modèles, Systèmes, Imagerie. spécialité recherche

MASTER INFORMATIQUE. Modèles, Systèmes, Imagerie. spécialité recherche MASTER INFORMATIQUE Modèles, Systèmes, Imagerie spécialité recherche PARCOURS : > Modèles et Algorithmes d Aide à la Décision > Systèmes de Production > Systèmes d information et de communication > Imagerie-Vision

Plus en détail

Projet de Chaire Machine-learning

Projet de Chaire Machine-learning Projet de Chaire Machine-learning Stéphan Clémençon Télécom ParisTech January 15, 2013 Stéphan Clémençon (Télécom ParisTech) Chaire Apprentissage January 15, 2013 1 / 1 Machine-learning: un bref tour d

Plus en détail

A L ORIGINE DE CENTRALE CASABLANCA : L ENGAGEMENT DE CENTRALESUPELEC PARIS AU MAROC ET EN AFRIQUE

A L ORIGINE DE CENTRALE CASABLANCA : L ENGAGEMENT DE CENTRALESUPELEC PARIS AU MAROC ET EN AFRIQUE A L ORIGINE DE CENTRALE CASABLANCA : L ENGAGEMENT DE CENTRALESUPELEC PARIS AU MAROC ET EN AFRIQUE Centrale Casablanca n est pas une Ecole Centrale comme les autres ; véritable «fille» de CentraleSupélec

Plus en détail

Évaluation de l AERES sur l unité :

Évaluation de l AERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation de l AERES sur l unité : Laboratoire d'informatique en Image et Systèmes d'information LIRIS sous tutelle des établissements et organismes : Institut National des Sciences

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Présentation. Présentation. générale. générale 23.01.2013. 1 ère Réunion Suivi ANR

Présentation. Présentation. générale. générale 23.01.2013. 1 ère Réunion Suivi ANR Labex Labex SOLSTICE SOLSTICE Présentation Présentation générale générale Gilles Gilles Flamant 23.01.2013 1 ère Réunion Suivi ANR Sommaire Introduction Partenaires Objectifs de R&D Domaines d intervention

Plus en détail

Métriques, classements et politique scientifique des Etablissements

Métriques, classements et politique scientifique des Etablissements Métriques, classements et politique scientifique des Etablissements Michel Blanc Bayesté Leclaire Ecole polytechnique, Palaiseau Quelques références clés Rapport au Sénat sur le défi des classements dans

Plus en détail

DATE DU CONCOURS: SAMEDI 18 OCTOBRE

DATE DU CONCOURS: SAMEDI 18 OCTOBRE République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université des Sciences et de la Technologie d Oran BOUDIAF Vice-Rectorat chargé de

Plus en détail

Une école d ingénieur de référence, sous tutelle du Ministère chargé de l Écologie et du Développement durable.

Une école d ingénieur de référence, sous tutelle du Ministère chargé de l Écologie et du Développement durable. Une école d ingénieur de référence, sous tutelle du Ministère chargé de l Écologie et du Développement durable. Une école qui forme des ingénieurs à la complexité de l acte d aménager les territoires dans

Plus en détail

L enseignement supérieur français

L enseignement supérieur français «Destination France» L enseignement supérieur français Université Catholique de Louvain, le 01 mars 2012 1 Le système français, quelques chiffres Quelques chiffres: La France compte 2,3 millions d étudiants

Plus en détail

_Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE. Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval

_Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE. Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval _Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval avec l'esiea Plongez au coeur des SCienCES & technologies du numérique Les nouveaux

Plus en détail

DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES DE DEMAIN

DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES DE DEMAIN ILS MOBILISENT LES SYNERGIES ENTRE RECHERCHE ET FORMATION DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES Opale, bureaux et laboratoires de recherche Quatre bâtiments circulaires forment EDF Lab Paris-Saclay, le nouveau site

Plus en détail

en Informatique Ingénieur en Génie Industriel

en Informatique Ingénieur en Génie Industriel en Informatique Ingénieur en Génie Industriel > Management Industriel > Innovation et Transfert Technologique > Informatique Industrielle > Génie Industriel > Ingénierie Logicielle > Automatique et Robotique

Plus en détail

Parcours Conception, Modélisation et Architecture des Systèmes Informatiques Complexes mention Informatique Paris-Saclay

Parcours Conception, Modélisation et Architecture des Systèmes Informatiques Complexes mention Informatique Paris-Saclay 1 Parcours Conception, Modélisation et Architecture des Systèmes Informatiques Complexes mention Informatique Paris-Saclay Eric Goubault, Sylvie Putot, Alexandre Chapoutot, Laurent Pautet Eric.Goubault@polytechnique.edu,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain Objectif de la formation Ce master propose une formation de haut niveau en histoire moderne et contemporaine. Il a pour objectif

Plus en détail

Master Management, innovation, technologie

Master Management, innovation, technologie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management, innovation, technologie Université Pierre Mendes France- Grenoble- UPMF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité, contrôle, audit de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL PHYSIQUE DE L ENERGIE ET DE LA TRANSITION ENERGETIQUE

MASTER PROFESSIONNEL PHYSIQUE DE L ENERGIE ET DE LA TRANSITION ENERGETIQUE MASTER PROFESSIONNEL PHYSIQUE DE L ENERGIE ET DE LA TRANSITION ENERGETIQUE Le renouvellement des effectifs dans les grands groupes et les entreprises du secteur de la production d électricité, la modernisation

Plus en détail

Devenez ingénieur autrement. École d Ingénieurs Arts & Métiers depuis 1900

Devenez ingénieur autrement. École d Ingénieurs Arts & Métiers depuis 1900 Devenez ingénieur autrement École d Ingénieurs Arts & Métiers depuis 1900 histoire éditorial 112 ans d histoire 1900 Naissance à Reims de l école d Arts et Métiers créée par les Frères des Écoles Chrétiennes

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

ChairE Systèmes Embarqués Critiques (CESEC)

ChairE Systèmes Embarqués Critiques (CESEC) Document de travail 1 DT-CESEC-2012/1 (diffusion interne à la Chaire) ChairE Systèmes Embarqués Critiques (CESEC) Chaire d enseignement et de dissémination ISAE INSAT ENSEEIHT en association avec la Fondation

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Institut supérieur de l automobile et des transports

Plus en détail

Master Ingénierie Nucléaire Master of Science Nuclear Energy

Master Ingénierie Nucléaire Master of Science Nuclear Energy Master Ingénierie Nucléaire Master of Science Nuclear Energy Frederico Garrido et Bertrand Reynier Université Paris-Sud, Orsay Campus Ecole Nationale Supérieure des Techniques Avancées ParisTech frederico.garrido@u-psud.fr

Plus en détail

Les diplômes. Les diplômes de l enseignement supérieur français bénéficient de la garantie de l État. À savoir

Les diplômes. Les diplômes de l enseignement supérieur français bénéficient de la garantie de l État. À savoir Les diplômes Les diplômes de l enseignement supérieur français bénéficient de la garantie de l État. GRADES Universités LE SYSTÈME L M D Les diplômes de l enseignement supérieur français sont structurés

Plus en détail

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr IAE La Rochelle Ecole universitaire de management iae.univ-larochelle.fr L EDITO Thierry Poulain-Rehm Directeur de l IAE La Rochelle Vincent Taveau Président du conseil de l IAE La Rochelle Avec un environnement

Plus en détail

Septembre 2014. Dossier de presse Bordeaux INP / 2014-2015

Septembre 2014. Dossier de presse Bordeaux INP / 2014-2015 Septembre 2014 Dossier de presse / 2014-2015 SOMMAIRE I 2014 : année marquante pour l INstitut Polytechnique de Bordeaux p.3 A. L INstitut Polytechnique se dote d une nouvelle identité p.3 B. Nouveaux

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l École Nationale Supérieure d Ingénieurs en Informatique, Automatique, Mécanique, Énergétique et Électronique

Plus en détail

PARTENARIATS ENTREPRISES

PARTENARIATS ENTREPRISES PARTENARIATS ENTREPRISES Votre entreprise au cœur de l IÉSEG RENCONTRER LES ÉTUDIANTS ET LES DIPLÔMÉS DE L IÉSEG L IÉSEG accompagne ses étudiants dans le développement de leur projet professionnel et dans

Plus en détail

Relevé de Décisions Conseil d Administration Réunion du 27 septembre 2010 CHATENAY-MALABRY

Relevé de Décisions Conseil d Administration Réunion du 27 septembre 2010 CHATENAY-MALABRY Présidence - Bureau des Conseils Orsay, le 28 septembre 2010 Bât. 300 91405 ORSAY cedex 01.69.15.61.02. 01.69.15.43.32. e-mail : service.conseils@u-psud.fr N/Réf. : MC/CD n 196/10 Relevé de Décisions Conseil

Plus en détail

École Nationale Supérieure de Techniques Avancées Bretagne. École d ingénieurs et centre de recherche pluridisciplinaires. www.ensta-bretagne.

École Nationale Supérieure de Techniques Avancées Bretagne. École d ingénieurs et centre de recherche pluridisciplinaires. www.ensta-bretagne. École Nationale Supérieure de Techniques Avancées Bretagne École d ingénieurs et centre de recherche pluridisciplinaires www.ensta-bretagne.fr L e s p r i t «G r a n d L a r g e» > > > > > > > > > > >

Plus en détail

Master Management stratégique

Master Management stratégique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management stratégique Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

MASTER ECONOMIE APPLIQUEE

MASTER ECONOMIE APPLIQUEE Le Master Economie Appliquée est destiné à des étudiants ayant reçu une formation universitaire solide en économie, statistiques, mathématiques et économétrie. Ce Master propose un cursus sur deux années

Plus en détail

LE SYNDICAT DE L INNOVATION BIG BIG DATA, UNE RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE OU CULTURELLE? DATA DAY

LE SYNDICAT DE L INNOVATION BIG BIG DATA, UNE RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE OU CULTURELLE? DATA DAY LE SYNDICAT DE L INNOVATION BIG BIG DATA, UNE RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE OU CULTURELLE? DATA DAY A EURATECHNOLOGIES, 165 AVENUE DE BRETAGNE, 59000 LILLE JEUDI 18 SEPTEMBRE 2014 Le Big Data envahit brutalement

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Modélisation et décision dans le risque de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Formation L.M.D. en instrumentation biomédicale. Mise en œuvre dans une université scientifique et médicale : Claude Bernard Lyon I

Formation L.M.D. en instrumentation biomédicale. Mise en œuvre dans une université scientifique et médicale : Claude Bernard Lyon I J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 3, Hors-Série 1, 11 (2004) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bib-j3ea:2004611 EDP Sciences, 2004 Formation

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Marketing. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Marketing. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Marketing Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Master Energie spécialité Energie électrique

Master Energie spécialité Energie électrique 03/12/2013 http://www.univ-fcomte.fr Master Energie spécialité Energie UFR Sciences, techniques, et gestion de l'industrie http://stgi.univ-fcomte.fr/ Dénomination officielle : Master Sciences, technologies,

Plus en détail

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD www.em-lyon.com Préparer des entrepreneurs pour le monde Mission EMLYON est une Business School européenne dédiée à l apprentissage du management

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Développeur de talents. École Universitaire de Management. Cultivez votre. différence!]

Développeur de talents. École Universitaire de Management. Cultivez votre. différence!] Développeur de talents École Universitaire de Management Cultivez votre différence! L I.A.E de www.iae-grenoble.fr Depuis plus de cinquante ans, l IAE de forme à la fois des managers «double compétence»

Plus en détail

d ingénieurs généralistes

d ingénieurs généralistes ÉCOLE SUPÉRIEURE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INGÉNIEUR DE NANCY École publique d ingénieurs généralistes Industrie et Environnement Mécanique des Fluides et Énergétique Mécanique Structures Matériaux

Plus en détail

SYLABE et Plaine innovation Meeting

SYLABE et Plaine innovation Meeting La Seine Saint Denis, et plus particulièrement le territoire de Plaine Commune concentre un pôle important de compétences tant au niveau des entreprises que de la recherche et des formations pluridisciplinaires

Plus en détail

La Grande Ecole des Sciences de l Information

La Grande Ecole des Sciences de l Information Royaume du Maroc Haut Commissariat au Plan Ecole des Sciences de l Information (ESI) Rabat La Grande Ecole des Sciences de l Information Secteur : Enseignement supérieur public relevant de la formation

Plus en détail

Le Master Mathématiques et Applications

Le Master Mathématiques et Applications Le Master Mathématiques et Applications Franck BOYER franck.boyer@univ-amu.fr Institut de Mathématiques de Marseille Aix-Marseille Université Marseille, 20 Mai 2014 1/ 16 Structure générale Vue d ensemble

Plus en détail

Le monde évolue, l Afrique se transforme, 2iE accompagne cet élan

Le monde évolue, l Afrique se transforme, 2iE accompagne cet élan Le monde évolue, l Afrique se transforme, 2iE accompagne cet élan FORMATIONS EAU & ASSAINISSEMENT ÉNERGIE & ELECTRICITÉ ENVIRONNEMENT & DÉVELOPPEMENT DURABLE GÉNIE CIVIL & MINES MANAGEMENT & ENTREPRENEURIAT

Plus en détail

LICENCE PHYSIQUE, CHIMIE EN L3 :

LICENCE PHYSIQUE, CHIMIE EN L3 : SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS LICENCE EN L : - Parcours : «Chimie» (Dunkerque) - Parcours : «Physique, Sciences-Physiques, Electronique et Instrumentation» (Calais) www.univ-littoral.fr OBJECTIFS

Plus en détail

FORMATION CONTINUE. La Grande Ecole des Télécommunications. et des Technologies de l Information

FORMATION CONTINUE. La Grande Ecole des Télécommunications. et des Technologies de l Information FORMATION CONTINUE La Grande Ecole des Télécommunications et des Technologies de l Information Contact : M. HILALI Abdelaziz Centre de Formation Continue de l INPT Avenue Allal Al Fassi, Madinat Al Irfane,

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

IFP School. www.ifp-school.com. S'ouvrir de nouveaux horizons. École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations

IFP School. www.ifp-school.com. S'ouvrir de nouveaux horizons. École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations IFP School S'ouvrir de nouveaux horizons École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations www.ifp-school.com Transition énergétique demande énergétique mondiale : mieux utiliser

Plus en détail

Créativité et innovation au service de tous vos projets

Créativité et innovation au service de tous vos projets www.esiea.fr www.intechinfo.fr Créativité et innovation au service de tous vos projets Ingénieurs et experts en Sciences et technologies du numérique Grande école d ingénieurs Un projet Éducatif porté

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Physique fondamentale et appliquée de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

APPRENDRE INNOVER ENTREPRENDRE

APPRENDRE INNOVER ENTREPRENDRE APPRENDRE INNOVER ENTREPRENDRE INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL UNE GRANDE ECOLE SCIENTIFIQUE TROIS DIPLÔMES POUR FORMER AU MEILLEUR NIVEAU INTERNATIONAL Le cycle ingénieur SupOptique avec sa Filière

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international général de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO)

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO) MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GESSOCO) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : ENERGIE Spécialité : GESTION,

Plus en détail

IngénIeur esiea par l ApprentISSAge

IngénIeur esiea par l ApprentISSAge IngénIeur esiea par l ApprentISSAge Systèmes embarqués Systèmes d Information Diplôme d Ingénieur habilité par la Commission des Titres d Ingénieur www.esiea.fr devenez ingénieur esiea par la voie De l

Plus en détail

Le CNRS : une grande diversité de métiers

Le CNRS : une grande diversité de métiers - Septembre 2004 Le CNRS : une grande diversité de métiers Une grande variété de métiers sont exercés dans les unités de recherche et de services du CNRS. Le CNRS compte 25 283 agents : 11 349 chercheurs,

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05 8 Article 1er. Le présent décret a pour objet de modifier le décret exécutif n 11-19 du 20 Safar 1432 correspondant au 25 janvier 2011, susvisé. Art. 2. La dénomination de la «direction de wilaya de l'industrie,

Plus en détail

LICENCE. Mathématiques

LICENCE. Mathématiques LICENCE Mathématiques Que sont les mathématiques? Les mathématiques, par l étude d objets abstraits (nombres, figures géométriques...) et le recours au raisonnement logique, permettent de décrire et de

Plus en détail

Partenaire de votre entreprise

Partenaire de votre entreprise Partenaire de votre entreprise PROFESSIONNELS OFFRE DE FORMATIONS L IGR-IAE accueille plus de 1000 étudiants en formation initiale, apprentissage et continue : des spécialistes hautement qualifiés pour

Plus en détail

Master Management des ressources humaines

Master Management des ressources humaines Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des ressources humaines Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

LICENCE DE MATHÉMATIQUES

LICENCE DE MATHÉMATIQUES COLLEGIUM SCIENCES ET TECHNOLOGIES LICENCE DE MATHÉMATIQUES Parcours Mathématiques (Metz et Nancy) Parcours Mathématiques-Économie (Metz) OBJECTIFS DE LA FORMATION La licence de Mathématiques vise à donner

Plus en détail

INVESTISSEMENTS D AVENIR

INVESTISSEMENTS D AVENIR INVESTISSEMENTS D AVENIR LABORATOIRES D EXCELLENCE (LABEX) SYNTHESE DU SUIVI 2012 Compte-rendu scientifique Relevé de dépenses Indicateurs Mai 2013 SYNTHESE DU SUIVI D ACTION LABEX (Années 2011 et 2012)

Plus en détail

co-développent LE 1 ER INSTITUT EURO-MÉDITERRANÉEN DE TECHNOLOGIE L INSA EURO-MÉDITERRANÉE

co-développent LE 1 ER INSTITUT EURO-MÉDITERRANÉEN DE TECHNOLOGIE L INSA EURO-MÉDITERRANÉE co-développent LE 1 ER INSTITUT EURO-MÉDITERRANÉEN DE TECHNOLOGIE L INSA EURO-MÉDITERRANÉE Fès Maroc Bienvenido Bienvenue Willkommen Benvenuto Bem-vindo Welcome MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail