PROGRAMME TURNING OPPORTUNITIES INTO REALITY. In Partnership with the Omar Bongo Ondimba Foundation En part ariat avec la Fondation Omar Bongo Ondimba

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRAMME TURNING OPPORTUNITIES INTO REALITY. In Partnership with the Omar Bongo Ondimba Foundation En part ariat avec la Fondation Omar Bongo Ondimba"

Transcription

1 PROGRAMME TURNING OPPORTUNITIES INTO REALITY Founded & Produced By Fondé et Produit par Under the High Patronage of H.E. President Ali Bongo Ondiba Sous le Haut Patronage de S.E. Le Président Ali Bongo Ondimba In Partnership with the Omar Bongo Ondimba Foundation En part ariat avec la Fondation Omar Bongo Ondimba

2 A PROPOS DU NEW YORK FORUM AFRICA L objectif de la première édition du New York Forum AFRICA était de mesurer les progrès économiques de l Afrique ainsi que de recenser les opportunités pour les entreprises et les investisseurs. Le rendez-vous de 2013 aura pour mission d explorer quels sont les efforts nécessaires afin de concrétiser ces opportunités. - Comment mettre en œuvre un véritable plan d action? - Comment créer des emplois? - Comment développer des partenariats public/privé? - Comment responsabiliser les pays africains vis-à-vis de leur opinion publique et du reste du monde? - Comment créer un environnement transparent et favorable aux affaires? - Comment alléger la bureaucratie? - Comment construire des partenariats gagnant-gagnant avec les investisseurs internationaux? - Comment encourager les PME à exploiter leur potentiel économique? - Comment faire participer les femmes et les impliquer afin qu elles jouent un rôle plus important dans l économie? Les chefs d entreprises ainsi que les dirigeants politiques qui se réuniront à Libreville en Juin 2013 participeront à des sessions de travail interactives afin d élaborer une feuille de route à l attention des entreprises individuelles et des responsables politiques nationaux pour servir de guide et inciter à l action. L édition 2013 du New York Forum AFRICA présente un certain nombre de différences par rapport au Forum de 2012 : 1. Tout d abord, la CEMAC sera à l honneur une Communauté économique et monétaire des Etats d Afrique Centrale dans le cadre de la réunion qui se tiendra en marge du NYFA. 2. Ensuite, le New York Forum Africa accueillera des dirigeants de PME et des jeunes entrepreneurs, deux communautés de premier plan ; 3. Le New York Forum Africa évoquera la nouvelle économie des TIC, des technologies vertes et des nouveaux médias; 4. Le Forum s est doté de nouvelles taskforces 5. et a mis en place des groupes de réflexion dans des secteurs clés pour concentrer la discussion sur quelques sujets essentiels. Le New York Forum AFRICA s articule autour de plusieurs grands débats sur des questions économiques et commerciales majeures pour l Afrique aujourd hui, parmi lesquels les échanges, la transparence, la confiance, les investissements, les infrastructures et la croissance. Les débats s organiseront autour des six «I» qui résument une grande partie des priorités africaines actuelles : Indépendance, Investissements, Incubation, Innovation, Infrastructures et Inspiration. Ces «six I» forment les fondations d un plan d action concret. Nous avons préparé un plan d action qui identifie les défis et opportunités rencontrés par l Afrique en développement et nous avons décidé de reprendre les conclusions de l édition 2013 du Forum dans un manifeste qui sera présenté au sommet du G8 dans les jours qui suivront le New York Forum AFRICA et le sommet de la CEMAC. Ce manifeste rédigé par l Afrique pour l Afrique énoncera en termes clairs les objectifs et défis des leaders et des chefs d entreprise africains. Toutes les séances plénières se tiendront en anglais et en français; la traduction simultanée sera assurée en anglais, en français, en espagnol et en mandarin. 1

3 JOUR 1 : VENDREDI 14 JUIN THÈME 1 : INDÉPENDANCE 09:00 09:15 OUVERTURE DU FORUM ALLOCUTION DE BIENVENUE ET DISCOURS D OUVERTURE La communauté des chefs d entreprise, des leaders politiques, des décideurs et des experts du New York Forum AFRICA s est réunie pour la première fois à Libreville il y a un an. Quels projets, idées, initiatives et activités ont émergé depuis cette rencontre? RICHARD ATTIAS, Fondateur et Président, The New York Forum S.E. ALI BONGO ONDIMBA, Président, République Gabonaise 09:15 10:05 INDÉPENDANCE DÉBAT : LA ROUTE VERS UNE NOUVELLE INDÉPENDANCE Plus de 50 ans après l indépendance de nombreux pays africains, nous discuterons des moyens pour promouvoir le développement économique, la sécurité des échanges commerciaux, la démocratie, la sécurité et la bonne gouvernance. Aujourd hui, le défi consiste à construire une plateforme solide pour l avenir du continent, qui fournira les emplois nécessaires, en facilitant les investissements et en créant un environnement favorable à des opportunités diversifiées. - Au 21ème e siècle, est-il plus difficile d obtenir l indépendance économique que politique? - Quelles sont les forces sur lesquelles s appuyer et les faiblesses auxquelles il faut remédier? - Quelle est la méthode pour relever les défis majeurs de l Afrique? - Quel est le rapport entre le progrès économique et la sécurité à grande échelle en Afrique? FATOU BENSOUDA, Procureur Général, Cour Pénale Internationale, République de Gambie COLIN COLEMAN, Directeur Général Afrique Subsaharienne, Goldman Sachs International, Afrique du Sud ISABEL DOS SANTOS, PDG Unitel, Angola LOUISE MUSHIKIWABO, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Rwanda HUBERT VEDRINE, Président, Institut François Mitterrand et ancien Ministre des Affaires Etrangères, France S.E. LUC OYOUBI, Ministre de l économie, de l emploi et du développement durable, Gabon THIERRY TANOH, PDG, Ecobank, Togo Modérateur : CHRISTINE OCKRENT, Journaliste et Auteur, France 10:05 10:25 SUMMERS DISCOURS : LE FUTUR ÉCONOMIQUE DE L AFRIQUE LAWRENCE H. SUMMERS, Professeur, Charles W. Eliot University et Président Emérite, Kennedy School of Government, Harvard University, Etats-Unis 10:25 11:00 CONVERSATION CONVERSATION AVEC DES SAGES : Des anciens Chefs d Etat évoquent les voies et les moyens pour promouvoir une Afrique égalitaire et pacifique. F.W. DE KLERK, Président, République d Afrique du Sud ( ) et Prix Nobel de la Paix (1993) OLUSEGUN OBASANJO, Président du Nigeria ( ) et Fondateur, Olusegun Obasanjo Foundation Modérateur : VLADIMIR DUTHIERS, Correspondant International, CNN, Nigeria 2

4 11:00 12:00 CHEFS D ÉTAT vendredi, le 14 juin DISCUSSION ENTRE CHEFS D ÉTAT : NOUVEAUX DÉFIS, NOUVEAUX ESPOIRS, NOUVEAU LEADERSHIP Un certain nombre de chefs d Etat africains évoquent les principaux problèmes auxquels ils sont confrontés, les espoirs et les aspirations qu ils ont pour leurs pays et leur continent, ainsi que leurs perspectives sur les actions nécessaires pour assurer un avenir prospère. Modérateur : CHRISTINE OCKRENT, Journaliste et Auteur, France 12:00 13:00 OUVERTURE DU SOMMET DE LA CEMAC INAUGURATION OFFICIELLE DU SOMMET DE LA CEMAC Session extraordinaire des Chefs d Etat de la Communauté Economique et Monétaire de l Afrique Centrale 13:15 14:45 DÉJEUNERS DES TASKFORCES Les taskforces du New York Forum AFRICA sont de petits groupes de travail interactifs axés sur la définition et le recensement d opportunités et de solutions tangibles. Les échanges seront traduits dans un plan d'action détaillé et concret pouvant être mis en pratique par les équipes dirigeantes des organisations. Ces actions sont autant de prérequis ou catalyseurs du succès à court et long terme. Notre modérateur expert répartit les participants en petits groupes afin d'identifier les opportunités et les défis de chaque sujet. Les taskforces incluent également des interventions de la part d'experts réputés dans le domaine. Afin d'engager les discussions, les modérateurs faciliteront le dialogue des participants. À la fin de la session, une synthèse des opportunités sera examinée et les participants se prononceront sur celles-ci de manière électronique. TASKFORCE 1 ALBERT SCHWEITZER ROOM TOURISME : Développer des opportunités économiques et créer des emplois Le tourisme est l un des principaux secteurs créateurs d emplois dans le monde et un secteur clé pour l exportation, particulièrement pour les pays en développement; il est amené à jouer un rôle vital dans la réalisation de plusieurs des objectifs du Millénaire pour le développement, notamment l élimination de la pauvreté, l égalité des genres, un environnement durable et des partenariats mondiaux pour le développement. - Comment les nations africaines peuvent-elles construire et développer une industrie du tourisme? - Comment peuvent-elles promouvoir leur «différence», tout en collaborant avec les autres pays africains pour faire de l Afrique une destination attractive? - Comment les nations doivent-elles gérer leur développement touristique en optimisant les éventuelles conséquences négatives? DIDIER ACOUETEY, PDG, Africasearch, France HASSAN AHDAB, Vice Président et Directeur Régional des Opérations Afrique et Océan Indien, Starwood Hotels and Resorts, Belgique ALAN BERNSTEIN, Fondateur et PDG, SFM Africa, Afrique Du Sud GERVAIS KOFFI DJONDO, Président, Asky Airlines, Togo FRANCIS OKOMO-OKELLO, Président, Tourism Promotion Services, Eastern Africa Limited et membre du Conseil d Administration, Africa 2.0, Kenya PETER SULLIVAN, Président Afrique Subsaharienne, Amrop, Afrique du Sud TASKFORCE 2 LAMBARENE ROOM E-AFRIQUE : Généraliser la connectivité, l économie mobile et l accès aux communications Au cours des dernières années, l Afrique a bénéficié de larges investissements dans le secteur de l internet. Au Kenya par exemple, le nombre de personnes connectées à internet a largement augmenté en seulement un an, passant de 1,8 million en 2009 à plus de 3 millions un an plus tard. Les réseaux mobiles et leurs technologies offrent aux populations et aux 3

5 entreprises une connexion à internet abordable. L Afrique devance même le monde développé en matière d adoption de technologies mobiles, notamment pour les paiements mobiles avec le système M-Pesa. vendredi, le 14 juin - Comment les fournisseurs africains peuvent-ils créer des partenariats avec leurs homologues internationaux afin d offrir une meilleure communication? - Les fournisseurs de satellites vont-ils révolutionner l industrie en diminuant les prix? SAMIR BENMAKHLOUF, Directeur Général, Microsoft Maroc, Maroc NICOLAS BUSSARD, CEO, LinkedAfrica, France YASSIR CHAKIB, Président, PAYTOP, Maroc ALBERTO OLYMPIO, Co-Fondateur et PDG, Axxend, Sénégal YAW OWUSU, Fondateur, Ghana Cyber City, Ghana IBRAHIMA GUIMBA SAIDOU, Directeur Général Afrique, SES, Afrique du Sud Modérateur : ALEC ROSS, Senior Advisor on innovation et ancien Senior Advisor de la Secrétaire d Etat Hillary Clinton, Etats- Unis TASKFORCE 3 PORT-GENTIL ROOM FINANCE : Capital, investissement et financement de la croissance Peut-on observer un approfondissement des marchés financiers parallèlement à la transformation des économies et des projets africains vers une économie modernisée? Quelles sont les bonnes pratiques en matière de financement? Les institutions locales fournissent-elles les financements nécessaires? Le développement du capital-investissement en direction de l Afrique a-t-il changé la donne? IDELPHONSE AFFOGBOLO, Fondateur et Président, Africa Capital, Cote d Ivoire EBENEZER ESSOKA, PDG Afrique du Sud, Standard Chartered Bank, Afrique du Sud KARIM HAJJI, PDG, Casablanca Stock Exchange, Maroc STEFAN HEILMANN, Directeur Général, IEG Investment Banking Group, Allemagne STELLA KILONZO, Fondateur, Astute Capital, Kenya FATINE LAYT, Présidente, Oddo Corporate Finance, France Modérateur : DAVID HALE, Fondateur et Président, David Hale Global Economics, Etats-Unis DÉJEUNER DES THINK TANK (session fermée sur invitation) Pendant le NYFA, nous accueillerons des groupes de réflexion ou «think tank» conçus pour rassembler un petit groupe de capitaines d industrie qui réfléchiront aux solutions permettant de relever les défis majeurs dans leurs secteurs. Pour faciliter les échanges entre pairs, les think tanks seront animés par un «modérateur» qui encouragera les participants à explorer de nouvelles possibilités. Les conclusions des think tanks seront reprises dans le manifeste présenté au sommet du G8 qui se tiendra peu de temps après le NYFA. THINK TANK 1 OYEM ROOM RESPONSABILISER L UNION AFRICAINE AINSI QUE LES AUTRES INSTITUTIONS Alors que l on fête cette année le 50ème è anniversaire de l Organisation de l Unité Africaine, à laquelle l Union Africaine a succédé, on peut être séduit par la vision d une organisation panafricaine pour la paix et la sécurité. La paralysie face à la crise en Côte d Ivoire, le Printemps Arabe, les divisions sur l intervention de l OTAN en Libye et les hésitations face à l évolution de la situation au Mali ont toutefois montré que l on reste encore loin d une véritable «Union». Comment responsabiliser l Union Africaine et les autres institutions pour que leur rôle soit le plus efficace possible? Ministres de la délégation CEMAC JEAN-JACQUES BOUYA, Ministre à la Présidence de la République chargé de l aménagement du territoire et de la Délégation générale aux grands travaux, République du Congo F.W. DE KLERK, Président, République d Afrique du Sud ( ) et Prix Nobel de la Paix, 1993 S.E. EMMANUEL ISSOZE-NGONDET, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et de la Francophonie, Gabon IVOR ICHIKOWITZ, Fondateur et Président Exécutif, Paramount Group, Afrique du Sud BRIAN MENELL, PDG, Kemet Group, Royaume Uni LOUISE MUSHIKIWABO, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération du Rwanda et représentante auprès du Conseil de Sécurité des Nations Unis, Rwanda 4

6 Modérateur : IBRAHIMA CHEIKH DIONG, Fondateur et PDG, Africa Consulting and Trading, Sénégal DÉJEUNER DES PREMIERES DAMES sur invitation vendredi, le 14 juin FEMMES D INFLUENCE MME SYLVIA BONGO ONDIMBA, Première Dame, République Gabonaise MME CHANTAL BIYA, Première Dame, Cameroun MME ANTOINETTE SASSOU NGUESSO, Première Dame, Congo-Brazzaville DR. MALIKA ISSOUFOU MAHAMADOU, Première Dame, Nigeria MME CHANTAL DJOTODIA, Première Dame, République Centre-Africaine MME FATOU BENSOUDA, Procureure Générale de la Cour Pénale Internationale, Gambie MME LOUISE MUSHIKIWABO, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Rwanda MME HELENE CONWAY-MOURET, Ministre déléguée auprès du Ministre des Affaires Etrangères chargée des Français à L étranger, France MME CECILIA ATTIAS, Fondatrice et Présidente, Cécilia Attias Foundation for Women, Etats-Unis MME CHERIE BLAIR, Fondatrice, The Cherie Blair Foundation for Women, Royaume Uni MME CHRISTINE OCKRENT, Journaliste et Auteur, France 5

7 THÈME 2 : LES INVESTISSEMENTS vendredi, le 14 juin 15:00 15:20 ROUBINI FUTURE FLASH NOURIEL ROUBINI, Co-Fondateur et Président, Roubini Global Economics, Etats-Unis 15:20 15:35 DOS SANTOS CONVERSATION AVEC : ISABEL DOS SANTOS, PDG, Unitel, Angola SINDIKA DOKOLO, Fondatrice, Sindinka Dokolo Fundation, République Démocratique du Congo Modérateur : RICHARD ATTIAS, Fondateur et Président, The New York Forum 15:35 16:25 INVESTISSEMENTS DIRECTS ÉTRANGERS DÉBAT : QU EST-CE QUI FONCTIONNE ET QU EST-CE QUI NE FONCTIONNE PAS (EN MATIÈRE D OPPORTUNITÉS D INVESTISSEMENTS EN AFRIQUE)? L Afrique a bénéficié de nombreux investissements étrangers depuis quelques années, la Chine figurant parmi les principaux investisseurs. - Quels sont les secteurs et les régions d Afrique qui offrent les meilleures opportunités aux investisseurs? - Quelles sont les pépites cachées dans les différents secteurs? - Quelles sont les mesures nécessaires sur le plan réglementaire et de la gouvernance pour créer un environnement plus favorable aux investisseurs? JACQUELINE CHIMHANZI, Senior Strategist, Industrial Development Corporation, Afrique du Sud MME HELENE CONWAY-MOURET, Ministre déléguée auprès du Ministre des Affaires Etrangères chargée des Français à L étranger, France MARTYN DAVIES, PDG, Frontier Advisory, Afrique du Sud ARNOLD EKPE, ancien PDG, EcoBank, Etats-Unis JEAN LOUIS EKRA, Président du Conseil d administration, African Export-Import Bank, Egypte SOUAD ELMALLEM, Représentant en chef, Afrique du Nord, Bombardier, Maroc SERGE MIKOTO, PDG, Fond National d Investissement, Républic Gabonaise Modérateur : JOHN QUELCH, Professeur Charles Edward Wilson de management, Harvard Business School, Etats-Unis 16:25 16:40 ZINSOU 16:40 16:55 CONVERSATION AVEC : LIONEL ZINSOU, PDG, Pai Partners, France Modérateur : STEPHANIE ANTOINE, Présentateur, France 24, France FUTURE FLASH BERTIN NAHUM, Président et Fondateur, Medtech, France 16:55 18:30 AUJOURD HUI, LES BRICA, ET DEMAIN? BRICA Le continent africain tout entier connaît un boom économique, avec des pays comme le Ghana, la Guinée Equatoriale, le Nigeria et Le Congo, ayant un taux de croissance de 6 ou 7 pourcent. Mais qui investit aujourd hui en Afrique? Est-ce les pays appartenant aux «BRICS» (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud )? Devrait-on d ailleurs, comme le suggérait Richard Attias, fondateur du NFYA, utiliser plutôt le terme de «BRICA», pour englober l Afrique toute entière et non l Afrique du Sud uniquement? Ou devrions-nous nous orienter vers les nouveaux marchés émergents? 6

8 Cette session aura pour but de se pencher sur chacune de ces options au travers de trois thèmes de réflexion. vendredi, le 14 juin PREMIERE PARTIE : LA NOUVELLE VAGUE D INVESTISSEMENTS Après le récent sommet des BRICS, il apparait qu il y a une véritable croissance des investissements chinois en Afrique. Néanmoins, les investissements d autres pays tels que l Inde, le Brésil, la Turquie et la Russie connaissent également un développement rapide. - Quelles sont les compétences et les particularités que ces nouveaux venus peuvent apporter aux économies africaines? - Peut-on dire que les économies émergentes sont naturellement plus «compatibles» entre elles? IVOR ICHIKOWITZ, Fondateur et président Exécutif, Paramount Group, Afrique du Sud MILIND OZA, Président, Global Venture, Afrique du Nord et de l Ouest, Jindal Steel and Power, Inde LUC RIGOUZZO, Président et Managing Partner, Amethis Finance, France UGUR OZTURK, Directeur General, Free Zones, Overseas Investment and Services, Ministère de l Economie, Turquie MATTHIEU PIGASSE, Directeur Général, Lazard France, France MARTYN DAVIES, PDG, Frontier Advisory, Afrique du Sud DEUXIEME PARTIE : ENVIRONNEMENT DU SYSTEME BANCAIRE AFRICAIN Il y a deux facteurs positifs majeurs pour les banques en Afrique : le nombre de personnes qui n ont pas de compte en banque à travers le continent (seulement un quart des adultes en Afrique sub-saharienne ont un compte en banque et seulement 3 pourcent ont une carte de crédit), ainsi que la diffusion rapide de la technologie qui permet aux banques de s affranchir des institutions obsolètes et des systèmes trop bureaucratiques. Cependant, certains investisseurs ont exprimé leur impatience face à la lenteur des retours sur investissement. Quelle est la meilleure stratégie pour ceux qui mettent en place des banques régionales? Maintiendront-elles leur indépendance ou les banques internationales verront en elles un moyen d atteindre le marche africain? MOHAMED EL KETTANI, PDG, Attijariwafa Bank, Maroc HENRI CLAUDE OYIMA, PDG, BGFI Bank, Gabon NADIA SALAH, Directrice de la rédaction, L Economiste, Maroc TROISIEME PARTIE : DISCUSSION : REGARDS VERS LA CHINE La Chine investit des milliards de dollars en Afrique dans les secteurs miniers, pétroliers et dans les infrastructures au travers des entreprises chinoises qui construisent des routes, des ponts et des stades. La Chine a désormais surpassé les Etats-Unis et est devenu le premier partenaire commercial de l Afrique. Ces investissements vont-ils être durables? Comment l Afrique peut elle tirer le meilleur de ses partenaires asiatiques? JEAN-LOUIS BEFFA, Président, Lazard Asie, France JEAN-JACQUES BOUYA, Ministre à la Présidence de la République chargé de l aménagement du territoire et de la Délégation générale aux grands travaux, République du Congo XIAOMING RUAN, Président, Gemsy New Group, Chine BLESSING RUGARA, Directeur Général, Circle Capital Global, Afrique du Sud YONG WANG, Vice PDG, China-Africa Development Fund, Chine ZHIMING XU, Président, Yuemei Group, Chine YUE WEN ZHENG, Président du Conseil d Administration, CREAT Group, Chine BEATRICE MARSHALL., Présentatrice, Africa Live, CCTV News, Kenya :00 CLOTURE DE LA CEMAC CEREMONIE DE CLOTURE DU SOMMET DE LA CEMAC 20:00 DÎNER DE GALA 7

9 Palais Présidentiel, uniquement sur invitation. JOUR 2 : SAMEDI 15 JUIN THÈME 3 : INCUBATION 8:00 8:50 PETIT-DÉJEUNER : CAPITAL-INVESTISSEMENT CAPITAL INVESTISSEMENT ET CAPITAL RISQUE Le capital investissement continue de croitre en Afrique, avec plus de 3 milliards de dollars de fonds levés sur les deux dernières années. Le manque de liquidité et le sous-développement des marchés financiers sont une opportunité pour les fonds de capital investissement; et les multinationales sont attirées par des multiples de valorisation 12% moins élevés que la moyenne mondiale, un signe attractif. Ces valorisations vont-elle persister, ou l afflux de capitaux conduira-t-il les prix à la hausse? Le capital investissement aura-t-il un impact deviendra-t-il une référence pour les projets d infrastructures et miniers? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce type d'investissement dans les entreprises africaines? STEPHANE BACQUAERT, Directeur Général, Wendel et membre du Conseil d administration, HIS Africa, France BOLAJI BALOGUN, PDG, Chapel Hill Denham, Nigeria OLIVIER STINTZY, Partner, Edifice Capital, France BLESSING RUGARA, Directeur Général, Circle Capital Global, Afrique du Sud KATHERINE TWEEDIE, Directeur Exécutif, Investec Investment Institute, Investec, Afrique du Sud 9:00 10:20 PME DISCUSSION : L OPPORTUNITÉ DES PME AFRICAINES Discours d ouverture: ACHA LEKE, Managing Partner, McKinsey & Company, Nigeria PREMIERE PARTIE : LE NOUVEAU CONSOMMATEUR AFRICAIN Plus de 40 % de la population africaine, (qui a dépassé le milliard), vit dans des villes; ce taux est comparable à la Chine et supérieur à l Inde. D ici 2030, ce chiffre devrait augmenter de 50 %, et les 18 principales métropoles d Afrique disposeront d un pouvoir d achat cumulé de milliards $. D ici 2014, le nombre de ménages en Afrique ayant un revenu égal ou supérieur à $ pourrait s élever à 106 millions; l Afrique compte déjà plus de ménages appartenant à la classe moyenne que l Inde (il s agit des ménages ayant un revenu égal ou supérieur à $). La classe moyenne africaine croît rapidement, et dispose maintenant de revenus pour acheter des articles non alimentaires. - Quelles sont les perspectives d amélioration du secteur de la distribution en Afrique? - Dans quelle mesure cela aiderait-il les consommateurs africains? - Où sont les meilleures opportunités de développement de produits destinés spécifiquement aux marchés Africain? - Que font les secteurs bancaires, des télécommunications et de l immobilier afin de devenir plus attrayants? WILLY CONRAD ASSEKO, Directeur Général, Les Transports Citadins, Gabon CELINE VICTORIA FOTSO, Fondatrice, Je Wanda Magazine, Cameroun MANOJ KOHLI, Directeur Général et PDG (International), Bharti Airtel Ltd, Inde VERONE MANKOU, Fondateur, VMK, République du Congo ACHA LEKE, Managing Partner, McKinsey & Company, Nigeria DEUXIEME PARTIE: START SMALL, THINK BIG La croissance, le développement et l expansion des petites et moyennes entreprises (PME) en Afrique sont déterminants pour le renforcement et l approfondissement des économies sur l ensemble du continent. Les PME et l agriculture sont de toute évidence le moteur de développement des emplois et des opportunités pour de grands pans de la population. - Quels sont les impératifs politiques permettant de promouvoir une forte croissance des PME? - Comment les grandes entreprises peuvent-elles travailler efficacement avec les PME? - Quelles sont les perspectives du point de vue des dirigeants de PME? - Comment soutenir et protéger les femmes pour qu elles créent des PME? 8

10 samedi, le 14 juin JEAN-LOUIS BILLON, Ministre du Commerce, de l'artisanat et de la Promotion des PME, Côte d Ivoire ERIC FERNAND BOUNDONO, Président, Vocal Centre SA, Gabon MOULAY HAFID ELALAMY, Fondateur et Président, Saham Group, Maroc DENIS HANNO, Vice Provost and Dean of the Graduate School, Babson College, Etats-Unis PAUL MERCIER, Directeur Général, Michael Page Africa, France MAGATTE WADE, Fondatrice et PDG, Tiossan, Sénégal ACHA LEKE, Managing Partner, McKinsey & Company, Nigeria 10:20 10:30 FUTURE FLASH SHASHI BULUSWAR, PDG, Institute for Globally Transformative Technologies, Etats-Unis 10:30 10:55 PAUSE CAFÉ 10:55 11:15 CONVERSATION AVEC UN EXPERT ROBERT FRIEDLAND, Fondateur et Président, Ivanplats, Canada STEPHANIE ANTOINE, Présentatrice TV, France 24, France 11:15 11:40 LE MODELE AMERICAIN QUELLES LEÇONS L'AFRIQUE PEUT-ELLE TIRER DU MODELE AMERICAIN? Grâce à un environnement qui mêle le capital-risque et le secteur privé avec des incubateurs issus de partenariats publics-prives, les Etats-Unis se sont révélés être un écosystème favorable à la création d entreprises, tout en encourageant l entreprenariat et l innovation. Quelles leçons l Afrique peut-elle tirer de ce modèle? MELISSA COOK, Fondatrice et Directrice Générale, African Sunrise Partners, Etats-Unis ANGELLE KWEMO, Présidente, A StrategiK Group, et ancienne conseillère législative, Congres américain, cabinet du Représentant Démocrate Bobby Rush, Etats-Unis CRAIG STAPLETON, Senior Advisor, Stone Point Capital, et ancien Ambassadeur des Etats-Unis en France, Etats-Unis ROSA WHITAKER, Fondatrice et PDG, The Whitaker Group, Etats-Unis SCOTT EISNER, Directeur Exécutif, Africa Business Initiative, U.S. Chamber of Commerce, Etats-Unis 11:40 12:00 CONVERSATION AVEC CECILIA ATTIAS, Fondatrice, The Cecilia Attias Foundation for Women CHERIE BLAIR, Fondatrice, The Cherie Blair Foundation for Women, Royaume Uni STEPHANIE ANTOINE, Présentatrice, France 24, France 9

11 10

12 12:00 12:50 L ÉCONOMIE INFORMELLE samedi, le 15 juin DÉBAT : DE L ÉCONOMIE INFORMELLE À L ÉCONOMIE FORMELLE L activité entrepreneuriale est importante dans les villes, les communes et les villages. - Quels sont les défis liés à la transformation de l économie informelle en économie formelle? De quelle manière les politiques peuvent-ils aider à la fois les secteurs informel et formel? - Comment les gouvernements peuvent-ils transformer les changements sociaux et démographiques en nouveaux moteurs de croissance intérieure? - Comment les villes peuvent-elles gérer le processus d urbanisation pour maîtriser la main d œuvre qui va en augmentant? CLARE AKAMENZI, PDG, Rwanda Development Board, Rwanda JEAN-BAPTISTE BIKALOU, Président de la Chambre de Commerce du Gabon et Directeur Général de Petro- Gabon STEVE DANIELS, Editeur-en-Chef, Makeshift, Etats-Unis PAOLO MONTESSORI, PDG, E-Serve Global, France JOHN QUELCH, Professeur Charles Edward Wilson de management, Harvard Business School, Etats-Unis 13:00 15:00 DÉJEUNERS DES TASKFORCES Les taskforces du New York Forum AFRICA sont des groupes de travail interactifs axés sur la définition et le recensement d opportunités et de solutions tangibles. Les échanges seront traduits dans un plan d'action concret pouvant être mis en pratique par les équipes dirigeantes. Notre modérateur répartit les participants en groupes afin d'identifier les opportunités et les défis de chaque thème. Les taskforces incluent également des interventions de la part d'experts réputés. Afin d'engager les discussions, ils faciliteront le dialogue des participants. À la fin de la session, une synthèse sera élaborée et les participants se prononceront à l aide de leur Ipad. TASKFORCE 4 PORT GENTIL ROOM LE FINANCEMENT DES PME : de la micro-finance aux banques d où proviendront les capitaux? Malgré l abondance de liquidités disponibles pour financer les institutions dans de nombreuses régions du monde, trop peu de PME ont accès à un financement permettant une croissance durable. Celles qui ont la chance d opérer sur des marchés plus développés où elles ont accès à des liquidités courent toutefois le risque de ne pas avoir de financement suffisant ou de se sur endetter à cause de pratiques irresponsables en matière de prêts. - Comment les banques des pays en développement peuvent-elles adapter avec souplesse leurs politiques de prêts pour favoriser les PME? - Comment les banques peuvent-elles développer des politiques de refinancement et d appréciation des risques permettant de privilégier les PME? - Comment pouvons-nous développer de nouveaux produits? - Quelles sont les solutions de financement - autres que celles proposées par les banques commerciales - disponibles pour les nations en développement? CHERIE BLAIR, Fondatrice, The Cherie Blair Foundation for Women, Royaume-Uni LATIFA ECHIHABI, Directrice Générale, Agence Nationale pour la Promotion des Petites et Moyennes Entreprises, Maroc DANIEL MOUEN MAKOUA, PDG, Bwamanga Sustainable Investment Advisors, Royaume-Uni TAREK MOUGANIE, Fondateur, Affinity, Ghana LUC RIGOUZZO, President et Managing Partner, Amethis Finance, France BLESSING RUGARA, Directeur Général, Circle Capital Global, Afrique du Sud MOURAD TAOUFIKI, Partner, McKinsey & Company, Maroc 11

13 samedi, le 15 juin TASKFORCE 5 ALBERT SCHWEITZER ROOM AMÉLIORER L ACCÈS AU MARCHÉ : comment réduire les obstacles réglementaires Comment pouvons-nous adapter les cadres économiques (ou mettre en place de nouveaux cadres) pour que les PME et les entrepreneurs puissent démarrer plus facilement et plus rapidement une activité, et comment réduire le plus possible la bureaucratie? NINA ALIDA ABOUNA, Directrice Générale, Agence de Promotion des Investissements et des Exportations (APIEX), Gabon NICOLAS BUSSARD, PDG, LinkedAfrica.com, France JEAN LUC RICCI, Directeur Afrique, Groupe HEC, France OULIMATA SARR, Directeur, Africa 2.0, Sénégal IPELENG SELELE, Fondateur et PDG, Khumo Group, Afrique du Sud HAPSATOU SY, Fondateur, Ethnicia, France ALEK WEK, Mannequin & Activiste pour les Droits de l Homme, Sud Soudan ISABELLE KUMAR, Présentatrice, Euronews, France TASKFORCE 6 LAMBARENE ROOM LE FINANCEMENT INTRA-AFRIQUE Les décideurs politiques ont souvent regretté le manque d échanges économiques en Afrique. Cependant, la sophistication croissante des institutions financières à travers le continent, ainsi que les initiatives pour renforcer les liens économiques en Afrique, contribuent à la hausse des volumes de financement intra-africains. Quels sont les bénéfices de cette croissance, et quelles sont les barrières? Quel rôle les "joint-ventures" peuvent-elles jouer pour les entreprises qui cherchent des opportunités d investissement sur le marché africain? OLATUNDE AYENI, Président du Directoire, Skye Bank, Nigeria JACQUELINE CHIMHANZI, Senior Strategist, Industrial Development Corporation, Afrique du Sud SERGE MIKOTO, Directeur Général, Fonds National d Investissements, Gabon SERGE PEREIRA, PDG, Unicon Development, Espagne KATHERINE TWEEDIE, Directrice Executive, Investec Investment Institute. Royaume Uni AMIR NAYERI, Directeur de Cabinet, Richard Attias & Associates, Etats-Unis DÉJEUNER DES THINK TANKS (sur invitation) Pendant le NYFA, nous accueillerons des groupes de réflexion ou «think tanks» conçus pour rassembler un groupe de capitaines d industrie qui réfléchiront aux solutions permettant de relever les défis majeurs dans leurs secteurs. Pour faciliter l échange de vues entre pairs, les think tanks seront animés par un «provocateur» qui encouragera les participants à explorer de nouvelles possibilités. Les conclusions des think tanks seront reprises dans le manifeste présenté au sommet du G8 qui se tiendra peu de temps après le NYFA. THINK TANK 2 OYEM ROOM COMMUNICATIONS ET TRANSPORTS RÉGIONAUX Une compagnie aérienne régionale est-elle envisageable? Comment améliorer la coopération transfrontalière des opérateurs nationaux pour créer un réseau régional de transport? PIERRE DESCAZEAUX, Directeur Général Afrique et Moyen Orient, Air France KLM GERVAIS KOFFI DJONDO, Président, Asky Airlines, Togo SOUAD ELMALLEM, Représentant Principal de Pays, Afrique du Nord, Bombardier, Maroc MALTA DAVID FORREST, PDG, Groupe Forrest Group International, RDC ROB HERSOV, Président du Conseil d administration, VistaJet, Royaume-Uni BRIAN MENELL, PDG, Kemet Group, Royaume Uni IBRAHIMA CHEIKH DIONG, Fondateur et PDG, Africa Consulting and Trading (ACT), Senegal 12

14 DÉJEUNER DES PREMIERES DAMES LA SANTE, UNE PRIORITE POUR TOUS sur invitation samedi, le 15 juin MME SYLVIA BONGO ONDIMBA, Première Dame, République Gabonaise MME CHANTAL BIYA, Première Dame, Cameroun MME ANTOINETTE SASSOU NGUESSO, Première Dame, Congo-Brazzaville DR. MALIKA ISSOUFOU MAHAMADOU, Première Dame, Nigeria MME CHANTAL DJOTODIA, Première Dame, République Centre-Africaine PRESIDENT OLUSEGUN OBASANJO, Ancien Président du Nigeria ( ) et fondateur, Olusegun Obasanjo Foundation PROFESSEUR DAVID KHAYAT, Président, Institut Nationale du Cancer, France DR. SAM THENYA, PDG, Nairobi Women s Hospital, Kenya MELLE ALEK WEK, Mannequin & Activiste pour les Droits de l Homme, Sud Soudan 13

15 THÈME 4 : INNOVATION samedi, le 15 juin 15:15 15:25 FUTURE FLASH JARED COHEN, Auteur de The New Digital Age: Re-Shaping the Future of People, Nations and Business et Directeur, Google Ideas, Etats-Unis 15:25 16:15 TECHNOLOGIE DÉBAT : DE BONNES IDÉES POUR UN GRAND CONTINENT A QUELS DÉFIS TECHNOLOGIQUES L AFRIQUE EST-ELLE CONFRONTÉE? Plusieurs foyers de start-ups technologiques innovantes ont émergé en Afrique. - Existe-t-il des secteurs technologiques dans lesquels l Afrique est compétitive à l échelle internationale? - Quels enseignements peut-on tirer de ces premiers succès? - Comment diffuser l esprit d entreprise dans l ensemble du continent? FRANCOIS LOCOH-DONOU, Senior Vice President, Global Products Group, Ciena, Etats-Unis VERONE MANKOU, Fondateur, VMK, République du Congo ALAIN BA OUMAR, PDG, Internet Gabon BRIGHT SIMONS, Fondateur et PDG, mpedigree Network, Nigeria FRANCOIS BARRAULT, Président, FDB Partners, France 16:15 16:40 PAUSE CAFÉ 16:40 17:10 SANTÉ INNOVATION DANS LA SANTE DAVID KHAYAT, Président, Institut National du Cancer, France SAM THENYA, PDG Groupe, Nairobi Women s Hospital, Kenya AIDA TOUHIRI, Journaliste, France Télévisions, France 17:10 17:20 SANTÉ FUTURE FLASH ALEC ROSS, Senior Advisor on innovation et ancien Senior Advisor de la Secrétaire d Etat Hillary Clinton, Etats- Unis 17:20 18:20 ÉNERGIE DÉBAT : LA NOUVELLE ÉQUATION ÉNERGÉTIQUE Les besoins en infrastructures et en énergie augmentent avec la croissance démographique et économique en Afrique. Quelle est la voie la plus appropriée pour assurer un avenir énergétique durable à l Afrique? Comment intégrer la croissance de la demande en énergie et la nécessité de développer les nouvelles sources d énergies renouvelables? Quelle est la bonne équation entre les sources d énergie solaire, hydroélectrique, éolienne, géothermique et les sources d énergie non renouvelables? Quel est le bon équilibre entre les nouvelles sources d énergies renouvelables et les sources d énergies traditionnelles? Quelles autres actions sont susceptibles de faciliter la création d économies durables en Afrique? EDMOND ALPHANDERY, Member of the European Advisory Panel, Nomura International et ancien Ministre de L Economie, France S.E. JOSE MANUEL BRIOSA E GALA, Conseiller Spécial et Représentant Personnel pour l Afrique de Jose Manuel Barroso, Président de la Commission Européenne, Portugal CYRILLE COSTES, PDG, Lynx Energy Partners, Suisse 14

16 samedi, le 15 juin KOLA KARIM, PDG Groupe, Shoreline Energy International, Nigera ETIENNE NGOUBOU, Ministre du Pétrole, de l Energie et des ressources Hydroliques, République Gabonaise LOIC PEQUIGNOT, Président, Windeo Green Futur Europe, Belgique BRICE TOULEKIMA, Directeur Général, Société Nationale des Hydrocarbures du Gabon, Gabon VLADIMIR DUTHIERS, Correspondant International, CNN, Nigeria 19:00 21:00 RÉCEPTION NETWORKING : RACINES Stade de l Amitié Sino-Gabonaise 15

17 JOUR 3 : DIMANCHE 16 JUIN THÈME 5 : INFRASTRUCTURES 8:00 8:50 PETIT-DEJEUNER SECTEUR MINIER Le boom des matières premières a fait augmenter les profits, mais a également soulevé d épineuses questions sur les relations entre les gouvernements et les sociétés minières. Quel est le juste milieu entre le protectionnisme et un environnement propice à des investissements miniers? La croissance de la demande dans certains pays africains est-elle en adéquation avec les nouvelles caractéristiques des investissements des sociétés minières? FABRICE NZE BEKALE, Directeur Général de la Société Equatoriale des Mines, Gabon ROB HERSOV, Président du Conseil d administration, VistaJet, Royaume Uni SHIV KHEMKA, Vice Président, SUN Group, Inde BRIAN MENELL, PDG, Kemet Group, Royaume Uni DANIEL MOUEN MAKOUA, PDG, Bwamaga Sustainable Investment Advisors, Royaume-Uni PETER SULLIVAN, Président Afrique Subsaharienne, Amrop, Afrique du Sud 9:00 09:50 L EAU DÉBAT : COMMENT RÉSOUDRE LA CRISE DE L EAU Malgré la découverte d importantes nappes phréatiques dans plusieurs régions d Afrique, 40 % de la population du continent n a pas accès à de l eau potable. - Est-il possible d améliorer rapidement les méthodes d assainissement de l eau? - Comment les secteurs public et privé peuvent-ils coopérer pour résoudre la problématique de l eau en Afrique? BILL EGBE, Directeur Développement durable, Strategy and Business Planning, Coca Cola, Afrique du Sud REGIS IMMONGAULT TATANGANI, Ministre de l Industrie et des Mines, Gabon SARAN KABA JONES, Fondatrice et Directrice Exécutive, FACE Africa, Etats-Unis DONGSHENG SONG, Président, Sinohydro Corporation, China PAUL WOOD, Managing Director pour l Afrique et l Arabie, WaterFund, Emirats Arabes Unis VLADIMIR DUTHIERS, Correspondant International, CNN, Nigeria 9:50 10:05 CONVERSATION AVEC OZWALD BOATENG, Designer, Ozwald Boateng Stores, et Co-Fondateur, Made in Africa Foundation, Royaume- Uni SADE BADERINWA, Présentatrice TV, WABC-TV, Etats-Unis 10:05 10:40 BLACK SWANS BLACK SWANS QU EST-CE QUI POURRAIT DÉSTABILISER L AFRIQUE? Le succès des économies et des entreprises africaines au cours des prochaines années demande de l attention, de la prévoyance et de la planification. - Quels sont les «événements» susceptibles de déstabiliser l Afrique? - Pouvons-nous prévoir l arrivée des black swans? - Comment les chefs d entreprises africains peuvent-ils trouver les moyens nécessaires pour prospérer malgré les incertitudes? HARRY BROADMAN, Directeur Général et Economiste en Chef, PwC, Etats-Unis DAVID HALE, Fondateur et Président, David Hale Global Economics, Etats-Unis 16

18 dimanche, le 16 juin ZEMEDENEH NEGATU, Managing Partner, Ethiopie et Head of the Transaction Advisory Services (Afrique de l Est) Ernst & Young, Ethiopie NOURIEL ROUBINI, Co-Fondateur et Président, Roubini Global Economics, Etats-Unis LORD MANDELSON, Président, Global Counsel et Président, Lazard International, Royaume-Uni 10:40 11:10 PAUSE CAFÉ 11:10 12:10 INFRASTRUCTURES DÉBAT : CONNECTER, TRANSPORTER, CONSTRUIRE QUELS BESOINS EN INFRASTRUCTURES POUR UNE NOUVELLE AFRIQUE? La demande en infrastructures modernes reste importante dans de nombreux secteurs de l économie africaine. - Quelles sont les priorités en matière d infrastructures et comment les financer? - Les grandes stratégies régionales dans le secteur des infrastructures sont-elles efficaces? - Peut-on en faire plus pour coordonner le développement des infrastructures au-delà des frontières nationales? - Quels sont les obstacles à la modernisation? PREMIERE PARTIE : CONVERSATION SUR LE LOGEMENT MALTA DAVID FORREST, PDG, Groupe Forrest International, RDC SAAD SEFRIOUI, Directeur Général, Addoha Group, Maroc DEUXIEME PARTIE : CONVERSATION SUR LES INFRASTRUCTURES JEAN-JACQUES BOUYA, Ministre à la Présidence de la République chargé de l aménagement du territoire et de la Délégation générale aux grands travaux, République du Congo AMADOU DIALLO, PDG, DHL FREIGHT, Allemagne PASCAL DROUHAUD, Vice-Président, Afrique Subsaharienne et Amérique Latine, Alstom, France KHALID ABDULLA JANAHI, PDG Groupe, DMI Trust, Bahrain HERBERT POHL, Directeur, McKinsey & Co, Emirats Arabes Unis 12:10 13:00 AGRICULTURE DEBAT : QUE FAUT-IL POUR PROGRESSER EN MATIERE D AGRICULTURE? L agriculture est une activité économique de premier plan dans une grande partie de l Afrique ; elle se caractérise toutefois par une faible productivité et une grande inefficacité par rapport aux normes internationales. - Quelles sont les chances de développer une agriculture plus prospère en Afrique à petite, moyenne et grande échelle? - Quelles infrastructures faut-il mettre en place pour aider les agriculteurs africains à commercialiser leurs produits? - Comment améliorer le financement? - Comment encourager plus de femmes à devenir agricultrices? JULIEN NKOGHE BEKALE, Ministre de l Agriculture et du Développement Rural, Gabon YARIV ELBAZ, Fondateur, YCAP, France MOUSSA SECK, President, Pan African Agribusiness and Agro-Industry Consortium, Senegal AMINE TAZI-RIFFI, Directeur, McKinsey & Co, Maroc ALEXANDRE VILGRAIN, PDG, SOMDIAA et Président, CIAN, France LEYTH ZNIBER, ancient PDG, Diana Holding et Fondateur et President, Iltizam Foundation, Maroc ALBERT SASSON, Président du Conseil d Administration, The Norman Borlaug Institute for Global Food Security, 17

19 Maroc dimanche, le 16 juin 13:00 15:00 DÉJEUNERS DES TASKFORCES TASKFORCE 7 LAMBARENE ROOM MARQUES DE LUXE : le potentiel de croissance des marques importées ou exportées La croissance rapide de l Afrique, l expansion de ses villes et l émergence d une classe moyenne ambitieuse incitent les marques de luxe à s implanter sur les nouveaux marchés du continent, malgré les difficultés pour entreprendre une activité et pour trouver des emplacements convenant à des boutiques de luxe. La croissance du marché du luxe est bien plus lente qu au Moyen Orient, alors même que le patrimoine personnel des grandes fortunes en Afrique s élevait en 2011 à milliards $ contre milliards $ pour les consommateurs du Moyen Orient. - Quels enseignements peut-on en tirer? - De quelle façon les marques de luxe doivent-elles personnaliser leur offre et leur approche commerciale? - Observe-t-on une croissance équivalente des marques de luxe nationales? ROBERTA ANNAN, Africa Chair, Fashion 4 Development, Etats-Unis RUBEN ATEKPE, Président Exécutif, Merchants Company of West Africa, Ghana GENTRY HUMPHREY, Directeur, Sportswear et Footwear, Basketball et Football, Nike, Etats-Unis SWAADY MARTIN-LEKE, Fondateur et Président, YSWARA Luxury Tea, Côte d Ivoire PATRICK ZHONG, Senior Managing Director, FOSUN International, Chine ISABELLE KUMAR, Présentatrice, Euronews, France TASKFORCE 8 ALBERT SCHWEITZER ROOM MEDIAS ET INDUSTRIE DES LOISIRS En dehors de Nollywood, quelles sont les opportunités locales et mondiales de production? Les franchises de marques mondiales comme Marie Claire et Vogue affichent-elles un meilleur rendement que les publications nationales? L Afrique du Sud enregistre une progression à deux chiffres des ventes de publicité dans la presse ce phénomène s observe-t-il dans d autres pays africains? Quel est l impact de l ère numérique sur les habitudes de lecture? IDRISS AKKI, Directeur Général, Sportfive Africa, France AFIF BEN YEDDER, Editeur en Chef, IC Publications, France FREDERIC GASSITA, Musicien, République Gabonaise OLIVIER LAOUCHEZ, Co-Fondateur et PDG, Trace TV, France MICHAEL PETERS, PDG, Euronews, France JEAN-CHRISTOPHE RAMOS, Directeur Exécutif, Canal+ Afrique, France NADIA SALAH, Directrice de la rédaction, The Economist, Maroc MINNA SALAMI, Fondateur, MsAfropolitan, Royaume-Uni ZYAD LIMAM, Founder, Afrique Magazine, France TASKFORCE 9 PORT GENTIL ROOM TÉLÉCOMMUNICATIONS : QUELLE EST LA PROCHAINE PHASE DE DEVELOPPEMENT? L Afrique totalise plus de 700 millions de cartes SIM pour un peu plus d un milliard d habitants, mais le taux de pénétration n est que de 33 %. Le vivier de plusieurs millions de personnes dans les zones rurales non couvertes peut être une occasion de croissance pour les opérateurs en Afrique, qui devront toutefois trouver des solutions économiques pour s implanter dans les régions reculées de l Afrique sub-saharienne. Dans l Afrique rurale, le coût d exploitation d un relai est souvent supérieur aux recettes qu il génère. Bien que 73 % du continent africain bénéficie d une couverture de téléphonie mobile, de vastes régions rurales n ont pas accès au réseau. L usage du téléphone mobile a énormément augmenté dans toute l Afrique au cours de la dernière décennie, transformant la vie quotidienne et les échanges pour des millions de personnes. - Comment encourager les partenariats entre opérateurs? - Comment abaisser les coûts supportés par les opérateurs? STEPHANE BACQUAERT, Directeur Général, Wendel and Board Member, HIS Africa, France S.E. JOSE MANUEL BRIOSA E GALA, Conseiller Spécial et Représentant Personnel pour l Afrique de Jose Manuel Barroso, Président de la Commission Européenne, Portugal ERIC FERNAND BOUNDONO, Président, Vocal Centre SA, et Président de l Association des jeunes Entrepreneurs et 18

20 PME, Gabon dimanche, le 16 juin IBRAHIMA GUIMBA SAIDOU, Directeur Général Afrique, SES, Afrique du Sud TIEMOKO COULIBALY, PDG, Afrique Francophone Bharti Airtel Ltd, Inde VERONE MANKOU, Fondateur, VMK, République du Congo ALAIN BA OUMAR, CEO, IG Telecom, République Gabonaise Modérateur : FRANCOIS BARRAULT, Président, FBD Partners, France DÉJEUNER DES THINK TANKS (sur invitation) THINK TANK 3 OYEM ROOM DES VILLES DURABLES Comment les urbanistes et les gouvernements africains peuvent-ils mettre en place une urbanisation durable dans des lieux où il fait mieux vivre tout en préservant les ressources? CYRILLE COSTES, PDG, Lynx Energy Partners, Suisse PASCAL DROUHAUD, Vice-Président, Afrique Subsaharienne et Amérique Latine, Alstom, France BILL EGBE, Directeur Sustainability, Strategy and Business Planning, Coca Cola, Afrique du Sud MURAT ATAKAN KAYALAR, Membre du Conseil d Administration, TUSKON (Turkish Confederation of Businessmen and Industrialists), Turquie BRIAN MENELL, PDG, Kemet Group, Royaume Uni DANIEL MOUEN MAKOUA, PDG, Bwamanga Sustainable Investment Advisors, Royaume-Uni ROGER OWONO MBA, Directeur Général, Banque Gabonaise de Développement, Gabon LOIC PEQUIGNOT, Président, Winduo Green Futur Europe, Belgique MOJI RHODES, Directeur Adjoint du Cabinet du Gouverneur de l Etat de Lagos, Nigeria Modérateur : SHASHI BULUSWAR, PDG, Institute for Globally Transformative Technologies, Etats-Unis 19

Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire

Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire Par Soraya Oulad Benchiba, Chargée d'études à l'institut Amadeus Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire L afflux d IDE en Afrique a été spectaculaire

Plus en détail

FORUM ECONOMIQUE & JOURNEE NATIONALE DU GABON A L EXPO DE MILAN 2015

FORUM ECONOMIQUE & JOURNEE NATIONALE DU GABON A L EXPO DE MILAN 2015 FORUM ECONOMIQUE & JOURNEE NATIONALE DU GABON A L EXPO DE MILAN 2015 FORUM ECONOMIQUE INVESTMENTS OPPORTUNITIES: GABON, GATEWAY TO AFRICA SALLE DE CONFERENCE SITE EXPO 28 JUILLET 2015 10H00 10H30 10H30

Plus en détail

Canada-Afrique de l Ouest: la force de l entreprenariat

Canada-Afrique de l Ouest: la force de l entreprenariat Canada-Afrique de l Ouest: la force de l entreprenariat Par Carlos Rojas-Arbulu, Délégué Commercial Principal (Afrique de l`ouest), Service de Délégués Commerciaux du Canada, Ambassade du Canada, Senegal

Plus en détail

SALON INTERNATIONAL DU MULTIMEDIA ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SIMEN)

SALON INTERNATIONAL DU MULTIMEDIA ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SIMEN) SALON INTERNATIONAL DU MULTIMEDIA ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SIMEN) Cité de la démocratie,libreville du 01 au 04 Décembre 2006 28/04/2006 eme II EDITION «Une rencontre pour la promotion des partenariats

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate Programmation détaillée du 4 ème DAVOC, 5 au 7 mai, Palais des congrès, Yaoundé Yaoundé, le 28 avril 2011 CASA-NET (CAmeroonian Skills Abroad NETwork) est

Plus en détail

FORUM ECONOMIQUE INVESTMENTS OPPORTUNITIES: GABON, GATEWAY TO AFRICA SALLE DE CONFERENCE SITE EXPO

FORUM ECONOMIQUE INVESTMENTS OPPORTUNITIES: GABON, GATEWAY TO AFRICA SALLE DE CONFERENCE SITE EXPO FORUM ECONOMIQUE INVESTMENTS OPPORTUNITIES: GABON, GATEWAY TO AFRICA SALLE DE CONFERENCE SITE EXPO 28 JUILLET 2015 10H00 10H30 10H30 10H00 Enregistrement des Participants Session d ouverture Mots de bienvenue

Plus en détail

Le capital-investissement en Afrique

Le capital-investissement en Afrique Neuvième Forum pour le développement de l'afrique Le capital-investissement en Afrique Document de travail Neuvième Forum pour le développement de l'afrique Des finan cements innovants pour l a transformation

Plus en détail

FORUM FRANCO-AFRICAIN POUR UNE CROISSANCE PARTAGEE DISCOURS DE SEM ALASSANE OUATTARA LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

FORUM FRANCO-AFRICAIN POUR UNE CROISSANCE PARTAGEE DISCOURS DE SEM ALASSANE OUATTARA LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- ------------------ Union-Discipline-Travail FORUM FRANCO-AFRICAIN POUR UNE CROISSANCE PARTAGEE DISCOURS DE SEM ALASSANE OUATTARA

Plus en détail

30 ème SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES DE L APPA

30 ème SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES DE L APPA ASSOCIATION DES PRODUCTEURS DE PETROLE AFRICAINS (APPA) 30 ème SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES DE L APPA CEREMONIE D OUVERTURE SOLENNELLE DES TRAVAUX Discours de Son excellence ETIENNE DIEUDONNE

Plus en détail

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales Ministère de la modernisation des secteurs publics Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Ecole Nationale d Administration Fondation Hanns Seidel Original :

Plus en détail

L INVESTISSEMENT DES CABINETS D AVOCATS EN AFRIQUE

L INVESTISSEMENT DES CABINETS D AVOCATS EN AFRIQUE L INVESTISSEMENT DES CABINETS D AVOCATS EN AFRIQUE Dans un contexte de plus en plus mondialisé où la stratégie internationale prend une importance grandissante, l implantation sur le continent africain

Plus en détail

En collaboration avec

En collaboration avec En collaboration avec Termes de Référence de l atelier National de partage et d élaboration du cadre stratégique de l Observatoire de la société civile sur la Gouvernance des Terres et des Ressources Naturelles.

Plus en détail

Qu est-ce que la Zone franc?

Qu est-ce que la Zone franc? Paris, vendredi 3 octobre 2014 Après le dernier G20 Finances (à Cairns les 20 et 21 septembre) et en amont des assemblées annuelles de la Banque Mondiale et du FMI (à Washington du 9 au 11 octobre), Michel

Plus en détail

Assises de la Transformation Digitale pour l Emergence 2014 Transformation digitale, un levier pour l émergence

Assises de la Transformation Digitale pour l Emergence 2014 Transformation digitale, un levier pour l émergence Assises de la Transformation Digitale pour l Emergence 2014 Transformation digitale, un levier pour l émergence 30 et 31 octobre 2014 Pavillon Dauphine Paris CONTEXTE Dans plusieurs pays africains, des

Plus en détail

Les infrastructures en quête d investissements. Rapport Post Événement FAI 2012 FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES

Les infrastructures en quête d investissements. Rapport Post Événement FAI 2012 FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES Organisateur Sous le parrainage de SE Monsieur le Premier Ministre, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice Sous l égide du Ministère de l Economie et des Finances République de Côte d Ivoire PArtenaire

Plus en détail

Dossier de Partenariat

Dossier de Partenariat L Entrepreneuriat des jeunes en milieu rural Partenaire officiel Sponsor officiel Dossier de Partenariat CONTEXTE Au niveau mondial, l Organisation Internationale du Travail publia le 12 août 2010, jour

Plus en détail

L Union des Femmes Investisseurs Arabes est une entité dépendant de la Ligue Arabe.

L Union des Femmes Investisseurs Arabes est une entité dépendant de la Ligue Arabe. 1 1 2 2 Qui est l Union des Femmes Investisseurs Arabes? FICHE D IDENTITÉ L Union des Femmes Investisseurs Arabes est une entité dépendant de la Ligue Arabe. Elle a été créée par l Union économique arabe

Plus en détail

Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne. Résumé

Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne. Résumé Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne Résumé 1 Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne Au cours de la dernière décennie,

Plus en détail

Forum international «Afrique Responsable, les pionniers de la RSE et de la croissance verte inclusive»

Forum international «Afrique Responsable, les pionniers de la RSE et de la croissance verte inclusive» Forum international «Afrique Responsable, les pionniers de la RSE et de la croissance verte inclusive» Co-construction par l Afrique et pour l Afrique d une Responsabilité Sociétale des Entreprises et

Plus en détail

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1 LA SESSION EXTRAORDINAIRE DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES CONSACRÉE À L EXAMEN ET À L ÉVALUATION D ENSEMBLE DE L APPLICATION DU PROGRAMME POUR L HABITAT LE MILLÉNAIRE Chacun a droit URBAIN...

Plus en détail

FAIRE DE LA PUB AVEC NOUS

FAIRE DE LA PUB AVEC NOUS FAIRE DE LA PUB AVEC NOUS QUI SOMMES NOUS? Inspire Afrika Magazine est un webzine créé par des jeunes pour les jeunes. Notre but est de promouvoir les entrepreneurs africains de moins de 40 ans basés sur

Plus en détail

Conférence du 14 juin 2012

Conférence du 14 juin 2012 Soutenu par : Conférence du 14 juin 2012 «Mobile banking : les premiers succès et les défis du futur» Présentation Le mobile banking est un formidable vecteur d inclusion financière. Des offres de mobile

Plus en détail

À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE DU FUTUR

À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE DU FUTUR À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE DU FUTUR Photo by: Ryan Carter, Philip Cheung / Crown Prince Court - Abu Dhabi Le Prix Zayed de l énergie du futur, lancé en 2008 et géré par Masdar, représente la vision

Plus en détail

Parce que vous faire grandir, c est grandir ensemble Notre succès repose sur notre capital humain evenir un hub pour les opérations économiques mondiales, tel est le défi à relever par le Maroc les prochaines

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Inauguation du nouveau siège de la Confédération générale des entreprises de CI (CGECI)

Inauguation du nouveau siège de la Confédération générale des entreprises de CI (CGECI) AGENDA DU GOUVERNEMENT DU CENTRE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION GOUVERNEMENTALE Vendredi 19 septembre 2014 08:38 SEPTEMBRE 19 VENDREDI Pour assurer l efficacité et la synergie des actions du Gouvernement,

Plus en détail

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L Aide publique au développement (APD) désigne les dépenses publiques au bénéfice des pays en développement dont le but essentiel est de favoriser le développement économique

Plus en détail

Banque Africaine de Développement

Banque Africaine de Développement The Next 50 Years: The Africa We Want Banque Africaine de Développement Programme Provisoire Côte d Ivoire, Abidjan, 25 29 mai 2015 Samedi 23 et dimanche 24 mai 2015, de 9 h à 17 h : Enregistrement des

Plus en détail

LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES

LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES PLAN INNOVATION Inciter les entreprises à investir dans les PME de croissance : LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES 1 Pierre Moscovici, ministre de l Économie et des Finances «Après cinq années de

Plus en détail

LES DÉFIS DE L EXPANSION

LES DÉFIS DE L EXPANSION LES DÉFIS DE L EXPANSION DU MONDE 49 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ÉLEVEURS DE PORCS DU QUÉBEC JEAN-LOUIS ROY, 28 MAI 2015 L ESPACE AGRICOLE GLOBAL JEAN-LOUIS ROY, MAI 2015 Tous les pays du monde 1,35 milliards

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

GECA GLOBAL CONSULTING suarl 76, Avenue Habib Bourghiba App. A1-1 2080 Ariana - TUNISIA MF: 1260762R/A/M/000

GECA GLOBAL CONSULTING suarl 76, Avenue Habib Bourghiba App. A1-1 2080 Ariana - TUNISIA MF: 1260762R/A/M/000 GECA GLOBAL CONSULTING suarl 76, Avenue Habib Bourghiba App. A1-1 2080 Ariana - TUNISIA MF: 1260762R/A/M/000 GECA Global Consulting est une société de consultation internationale, constituée à Tunis. Cette

Plus en détail

PROJET DE RAPPORT DES MINISTRES

PROJET DE RAPPORT DES MINISTRES AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA CONFÉRENCE DE L UNION AFRICAINE DES MINISTRES EN CHARGE DE LA COMMUNICATION ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION (CITMC-4) 4 ème SESSION ORDINAIRE KHARTOUM,

Plus en détail

Rapport final IGF-AC, edition 2013, Kinshasa

Rapport final IGF-AC, edition 2013, Kinshasa Rapport final IGF-AC, edition 2013, Kinshasa L an 2013, le 28 et 29 août, s est tenue dans la salle du Campus Numérique Francophone de Kinshasa, le Forum sur la Gouvernance de l Internet en Afrique Centrale,

Plus en détail

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 13 avril 2015 Français Original: anglais E/ECE/1471/Rev.1 Commission économique pour l Europe Soixante-sixième session Genève, 14-16 avril 2015

Plus en détail

COUVERTURE ENEAU POTABLE

COUVERTURE ENEAU POTABLE COUVERTURE ENEAU POTABLE En 2002, 83 % de la population mondiale près de 5,2 milliards d individus bénéficiaient d un approvisionnement en eau potable amélioré. Cela comprend l eau courante et le raccordement

Plus en détail

L Afrique face à l évolution des enjeux de l énergie électrique. www.i-conferences.org. Rapport Post Événement Africa Power Forum 2011

L Afrique face à l évolution des enjeux de l énergie électrique. www.i-conferences.org. Rapport Post Événement Africa Power Forum 2011 RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL Sous l égide du Ministère de la Coopération Internationale, des Transports Aériens, des Infrastructures et de l Energie Organisateur AFRICA POWER FORUM 2011 Dakar 19, 20 et 21 mai

Plus en détail

Desk Chine en France Votre lien privilégié avec la Chine

Desk Chine en France Votre lien privilégié avec la Chine Desk Chine en France Votre lien privilégié avec la Chine Pourquoi la France est-elle le pays à privilégier pour s implanter en Europe? * La France est l une des grandes économies de la zone euro : Deuxième

Plus en détail

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire génère presque 1% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse; il représente ainsi une branche essentielle de

Plus en détail

L évaluation du climat des affaires au Maroc

L évaluation du climat des affaires au Maroc L évaluation du climat des affaires au Maroc Conférence sur le lancement de la publication de l OCDE Maroc : stratégie de développement du climat des affaires AGENDA Organisée par Le Programme MENA-OCDE

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CECI/FID/2007/2 16 mai 2007 FRANÇAIS Original: ANGLAIS E COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DE LA COOPÉRATION ET DE L INTÉGRATION

Plus en détail

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Exportation et développement Canada Juin 2012 Quelques mots sur EDC Organisme de crédit à l exportation du Canada créé

Plus en détail

Dossier de presse. Orange Collecte

Dossier de presse. Orange Collecte Dossier de presse Orange Collecte Septembre 2015 Contacts presse : +33 1 44 44 93 93 Tom Wright tom.wright@orange.com Caroline Simeoni caroline.simeoni@orange.com 1 Sommaire 1. Orange Collecte, première

Plus en détail

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance En bref : Président Directeur Général: Mohamed EL KETTANI Siège Social : 2. Bd Moulay Youssef - BP: 11141 20000 Casablanca - Maroc Capital:

Plus en détail

Attijariwafa bank Présentation. Conseil d administration. Chiffres-clés Consolidés / IFRS. Réseau et effectifs Décembre 2014

Attijariwafa bank Présentation. Conseil d administration. Chiffres-clés Consolidés / IFRS. Réseau et effectifs Décembre 2014 Février 2015 Attijariwafa bank Présentation Attijariwafa bank est le premier groupe bancaire et financier du Maghreb et de l UEMOA (Union Économique et Monétaire Ouest Africaine) et acteur de référence

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

La République de Maurice Centre Financier International. www.abaxservices.com

La République de Maurice Centre Financier International. www.abaxservices.com La République de Maurice Centre Financier International L ile Maurice d aujourd hui Paysage : Stabilité sociale, politique et économique; démocratie parlementaire Population multi-ethnique / culturelle

Plus en détail

PROFIL DE L ENTREPRISE

PROFIL DE L ENTREPRISE PROFIL DE L ENTREPRISE ACT EST UN CABINET DE CONSEIL ET DE FACILITATION À VOCATION PANAFRICAINE Créé en avril 2012, le cabinet ACT est implanté à Dakar, au Sénégal. ACT a composé une équipe d experts confirmés

Plus en détail

les pays émergents leaders des télécoms au XXIe siècle, quelle place pour Orange?

les pays émergents leaders des télécoms au XXIe siècle, quelle place pour Orange? les pays émergents leaders des télécoms au XXIe siècle, quelle place pour Orange? Colidre, mars 2012 Marc Rennard Directeur Exécutif Afrique, Moyen Orient et Asie marc.rennard@orange.com 1 sommaire introduction

Plus en détail

Classement Doing Business (Les performances du Sénégal)

Classement Doing Business (Les performances du Sénégal) Classement Doing Business (Les performances du ) Secrétariat du Conseil Présidentiel de l Investissement 52-54, rue Mohamed V, BP 430, CP 18524, Dakar Tél. (221) 338.49.05.55 - Fax (221) 338.23.94.89 Email

Plus en détail

La New Cities Foundation et la Ville de Dallas annoncent des initiatives jointes de grande envergure

La New Cities Foundation et la Ville de Dallas annoncent des initiatives jointes de grande envergure Communiqué de presse Embargo : Mercredi 5 juin 2013 16h00 Brésil / 15h00 EST Contact: Marina Bradbury, mbradbury@newcitiesfoundation.org, +33 6 17 79 17 72 La New Cities Foundation et la Ville de Dallas

Plus en détail

Informations pour les bénéficiaires de projets

Informations pour les bénéficiaires de projets L AGENCE AMÉRICAINE POUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT Informations pour les bénéficiaires de projets L Agence Américaine pour le Commerce et le Développement (U.S. Trade and Development Agency) 1000

Plus en détail

Leçon : Les dynamiques de développement dans les périphéries. Page 1

Leçon : Les dynamiques de développement dans les périphéries. Page 1 Leçon : Les dynamiques de développement dans les périphéries. Page 1 Problématique : Existe-t-il un modèle de développement pour les pays du Sud? Page 2 Document 1 Evaluation : 1. Présentez le document.(x

Plus en détail

PROGRAMME JNTIC 2012

PROGRAMME JNTIC 2012 PROGRAMME JNTIC 2012 Exposition Permanente : du 15 au 18 mai 2012 Volet Professionnel : Ateliers Conférences, Ateliers Démo, Rencontres B2B, Networking, tout au long des journées. JNTIC 2012 sert de cadre

Plus en détail

Prisca CHABROLIN Année 2010-2011

Prisca CHABROLIN Année 2010-2011 Prisca CHABROLIN Année 2010-2011 I- Présentation de l entreprise A. Fonction B. Caractéristiques C. Tuteurs du stage II- Carnet de bord A. Horaires B. Activités III-Travaux A. Fiches de crédits à marge

Plus en détail

Centre d etudes. strategiques de l Afrique. E t a b l i r d e s p a r t e n a r i a t s p o u r l a v e n i r d e l A f r i q u e

Centre d etudes. strategiques de l Afrique. E t a b l i r d e s p a r t e n a r i a t s p o u r l a v e n i r d e l A f r i q u e Centre d etudes strategiques de l Afrique E t a b l i r d e s p a r t e n a r i a t s p o u r l a v e n i r d e l A f r i q u e Séminaire pour hauts responsables - Lisbonne, Portugal Le premier événement

Plus en détail

TROISIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE LOGEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE (HABITAT III)

TROISIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE LOGEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE (HABITAT III) TROISIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE LOGEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE (HABITAT III) DIRECTIVES ET FORMAT POUR LA PRÉPARATION DE RAPPORTS NATIONAUX SUR SIX SUJETS PRINCIPAUX, TRENTE

Plus en détail

PROGRAMME. Une sixième conférence. Partage d expérience et de réussites pratiques en Éthique des Affaires 2009. 21 23 janvier 2009.

PROGRAMME. Une sixième conférence. Partage d expérience et de réussites pratiques en Éthique des Affaires 2009. 21 23 janvier 2009. PROGRAMME Partage d expérience et de réussites Une sixième conférence Conférence européenne exclusivement réservée aux professionnels en charge des aspects éthique et déontologie en entreprises, y inclus

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

La Diplomatie indienne en marche

La Diplomatie indienne en marche La Diplomatie indienne en marche SANJHA PRAYAAS SABKA VIKAS: EFFORT PARTAGÉ PROGRÈS POUR TOUS SANJHA PRAYAAS SABKA VIKAS: SHARED EFFORT PROGRESS FOR ALL Le Président des Etats-Unis d Amérique, Barack Obama,

Plus en détail

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef.

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef Groupe de la Banque africaine de développement BAfD Septembre 2011 1 Plan de la

Plus en détail

Pour une coopération parlementaire régionale accrue avec les organes de traités relatifs aux droits de l homme

Pour une coopération parlementaire régionale accrue avec les organes de traités relatifs aux droits de l homme Pour une coopération parlementaire régionale accrue avec les organes de traités relatifs aux droits de l homme Séminaire régional à l intention des parlementaires et fonctionnaires de parlements des pays

Plus en détail

INDUSTRIELLE ET COMMERCIALE

INDUSTRIELLE ET COMMERCIALE F OFFICE DES BREVETS DU JAPON OFFICE MAROCAIN DE LA PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE ET COMMERCIALE DIALOGUE POLITIQUE OMPI/INN/CAS/14/INF/1 PROV. ORIGINAL: FRANÇAIS DATE: OCTOBRE 2014 Dialogue politique régional

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport

L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport Présenté par M. Pascal Terrasse Député de la République française Secrétaire général parlementaire Berne (Suisse) ( 6 juillet 2015 I/ Le programme,

Plus en détail

Executive MBA programme

Executive MBA programme Executive MBA programme 1 2 Introduction Bienvenue au programme Executive MBA proposé conjointement par Frankfurt School et UPC. La RDC est un pays avec un potentiel énorme, son économie se développe rapidement

Plus en détail

L Afrique Centrale et le FGI

L Afrique Centrale et le FGI Collège International de l'afnic http://www.afnic.fr/afnic/international/college L Afrique Centrale et le FGI Victor NDONNANG Membre du Collège International de l AFNIC Cameroun Sommaire Introduction Présentation

Plus en détail

numéro 244 octobre 2014

numéro 244 octobre 2014 numéro 244 octobre 2014 SOMMAIRE 7 Ont contribué à ce numéro 11 Le choix d une stratégie RSE. Quelles variables privilégier selon les contextes? Jean Biwolé Fouda 33 Influence sociale et attitude à l égard

Plus en détail

Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC

Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC ATELIER DE REFLEXION SUR LE PROGRAMME ECONOMIQUE REGIONAL DE LA CEMAC (2010-2025) Douala 7-9 Août 2013 CRISE EUROPEENNE QUEL IMPACT SUR LE

Plus en détail

Allocution de SEM Jean Ping

Allocution de SEM Jean Ping AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Allocution de SEM Jean Ping Président de la Commission de l Union africaine à l occasion de La 26 ème Réunion du Comité des Chefs d Etat et de Gouvernement

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET. 18 juin 2008. Session ministérielle

DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET. 18 juin 2008. Session ministérielle DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET 18 juin 2008 Session ministérielle OCDE 2008 DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET 5 DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE

Plus en détail

L économie Mobile De l Afrique Subsaharienne 2013

L économie Mobile De l Afrique Subsaharienne 2013 L économie Mobile De l Afrique Subsaharienne 2013 A propos de la GSMA La GSMA représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile à travers le monde. Présente dans plus de 220 pays, la GSMA réunit

Plus en détail

RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013

RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013 RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013 [Include National Partner logo] www.afrobarometer.org www.crop-africa.org 1 [Include National Partner logo] Afrobaromètre:

Plus en détail

Session 9: Suivi de la mise en œuvre de plans nationaux large bande

Session 9: Suivi de la mise en œuvre de plans nationaux large bande Forum Régional de l UIT/BDT sur les aspects économiques et financiers des Télécommunications/TIC pour l'afrique Brazzaville, Republic of Congo 18-19 February 2014 Session 9: Suivi de la mise en œuvre de

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE La croissance mondiale des investissements publicitaires se poursuit : les achats publicitaires devraient croître de 4,8% en 2012. Un chiffre en légère progression par rapport aux

Plus en détail

Comité des produits Discours du Directeur général. 29 mai 2012 1 DISCOURS D OUVERTURE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL AU COMITÉ DES PRODUITS.

Comité des produits Discours du Directeur général. 29 mai 2012 1 DISCOURS D OUVERTURE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL AU COMITÉ DES PRODUITS. Comité des produits Discours du Directeur général. 29 mai 2012 1 DISCOURS D OUVERTURE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL AU COMITÉ DES PRODUITS 28 mai 2012 Madame la Représentante permanente adjointe de Sri Lanka, Présidente

Plus en détail

Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre?

Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre? Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre? Les trois dernières décennies ont été marquées par des progrès impressionnants

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

NOVEMBRE 2013. Dossier de presse. Société Générale, 1 er réseau de banque universelle. en Afrique au service des Entreprises

NOVEMBRE 2013. Dossier de presse. Société Générale, 1 er réseau de banque universelle. en Afrique au service des Entreprises NOVEMBRE 2013 Dossier de presse Société Générale, COMMUNIQUÉ DE PRESSE Casablanca, le 21 novembre 2013 Présent dans 16 pays africains, le groupe Société Générale présente un positionnement unique, qui

Plus en détail

MAROC CAP SUD LES MILLIARDS DU FOOT ÉDITION SEPTEMBRE 2015

MAROC CAP SUD LES MILLIARDS DU FOOT ÉDITION SEPTEMBRE 2015 AFRIQUE MAROC CAP SUD LES MILLIARDS DU FOOT ÉDITION SEPTEMBRE 2015 NOUVELLE FORMULE FORUM 2015 RÉVOLUTION DIGITALE ÉDITION SEPTEMBRE 2015 MBWANA ALLIY Fondateur de Savannah Fund FORUM 2015 RÉVOLUTION DIGITALE

Plus en détail

L Afrique Digitale. Afrique. Mobile banking, haut débit, e-commerce, m-health, Big Data : les nouvelles opportunités de la digitalisation du continent

L Afrique Digitale. Afrique. Mobile banking, haut débit, e-commerce, m-health, Big Data : les nouvelles opportunités de la digitalisation du continent Afrique 1/2 journée 19 retours d expérience de pionniers Mobile banking, haut débit, e-commerce, m-health, Big Data : les nouvelles opportunités de la digitalisation du continent Une conférence Le Point

Plus en détail

PRESIDENCE FRANCAISE DU G20 ET DU G8 DE DEAUVILLE A CANNES. www.g20-g8.com

PRESIDENCE FRANCAISE DU G20 ET DU G8 DE DEAUVILLE A CANNES. www.g20-g8.com PRESIDENCE FRANCAISE DU G20 ET DU G8 DE DEAUVILLE A CANNES www.g20-g8.com 1 «Nous avons travailléàla fois sur des enjeux de court terme pour réduire la portée des crises, et de long terme pour faire retrouver

Plus en détail

la stratégie d Orange pour le Développement

la stratégie d Orange pour le Développement la stratégie d Orange pour le Développement soirée débat : thème : "TIC et RSE, un duo gagnant pour le développement entrepreneurial en Afrique" 17 mars 2015 BRAH ADAMOU Amadou Chef de projet magri AMEA

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse KOF Centre de recherches conjoncturelles ETH Zurich LEE G 116 Leonhardstrasse 21 892 Zurich Tél. +41 44 632 8 3 Fax +41 44 632 12 18 www.kof.ethz.ch globalization@kof.ethz.ch Communiqué de presse Zurich,

Plus en détail

LE COMMERCE ELECTRONIQUE OPPORTUNITES ECONOMIQUES ET SOCIALES

LE COMMERCE ELECTRONIQUE OPPORTUNITES ECONOMIQUES ET SOCIALES LE COMMERCE ELECTRONIQUE OPPORTUNITES ECONOMIQUES ET SOCIALES François Ossama Prix RFI NET AFRIQUE 2006 du Meilleur site Internet Africain Chef de la Cellule Informatique du MINDUH Président du Réseau

Plus en détail

Protection vs. Innovation ouverte : Comment concilier l innovation et l accès aux nouvelles technologies pour tous?

Protection vs. Innovation ouverte : Comment concilier l innovation et l accès aux nouvelles technologies pour tous? Protection vs. Innovation ouverte : Comment concilier l innovation et l accès aux nouvelles technologies pour tous? Salle Notre-Dame des Victoires, 09 septembre 2014 16h30 18h Intervenants: Dominique Buendé,

Plus en détail

Répercussions sur l emploi de l activité de l habitation et du crédit hypothécaire

Répercussions sur l emploi de l activité de l habitation et du crédit hypothécaire Répercussions sur l emploi de l activité de l habitation et du crédit hypothécaire Préparé pour : Association canadienne des conseillers hypothécaires accrédités Par : Will Dunning économiste en chef de

Plus en détail

Développeurs d applications mobiles : ouverture des candidatures pour le concours AppMyCity!

Développeurs d applications mobiles : ouverture des candidatures pour le concours AppMyCity! Communiqué de presse [Embargo : 12pm GMT, 11 mars 2014] Contact: Marina Bradbury, mbradbury@newcitiesfoundation.org, +33 (0) 6 17 79 17 72 Développeurs d applications mobiles : ouverture des candidatures

Plus en détail

La gouvernance des entreprises familiales : levier de performance et de pérennité. mercredi 30 avril 2014 @ @ En partenariat avec :

La gouvernance des entreprises familiales : levier de performance et de pérennité. mercredi 30 avril 2014 @ @ En partenariat avec : La gouvernance des entreprises familiales : levier de performance et de pérennité mercredi 30 avril 2014 A @ @ @ En partenariat avec : Les entreprises familiales occupent une place prépondérante au sein

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 31 MAI 2010 PARIS

CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 31 MAI 2010 PARIS CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 31 MAI 2010 PARIS ACADÉMIES COUV ÉVÉNEMENTS REPRÉSENTATION CONSULTING CONFÉRENCE DE PRESSE I LUNDI 31 MAI 2010 I PARIS I SLIDE I 2 ACADÉMIES REPRÉSENTATION ÉVÉNEMENTS CONSULTING

Plus en détail

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique.

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique. Activité : «Mais où est donc..?» Afrique Géographie : problématique de la faim. Age : 10-13 ans Outil pédagogique développé par l équipe jeunesse du PAM. Résumé Connaissances et compétences requises :

Plus en détail

ORDRE DU JOUR PROVISOIRE ANNOTE

ORDRE DU JOUR PROVISOIRE ANNOTE UNEP(DEPI)/MED WG 384/2 11 juin 2013 FRANÇAIS Original: ANGLAIS PLAN D ACTION POUR LA MÉDITERRANÉE 1ère Réunion du Groupe de Travail sur le Protocole Offshore, La Valette, Malte, 13-14 juin 2013 ORDRE

Plus en détail

1er FORUM ECONOMIQUE INTERNATIONAL de SFAX SFAX VISION 2020 TUNISIE. Invest In Sfax Du 24 au 27 Septembre 2012. Avec le soutien de :

1er FORUM ECONOMIQUE INTERNATIONAL de SFAX SFAX VISION 2020 TUNISIE. Invest In Sfax Du 24 au 27 Septembre 2012. Avec le soutien de : 1er FORUM ECONOMIQUE INTERNATIONAL de SFAX SFAX VISION 2020 TUNISIE Invest In Sfax Du 24 au 27 Septembre 2012 Avec le soutien de : Présentation de Sfax Vision 2020 Président MBCI-Tunisie Naamen BOUHAMED

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

Considérations sur la crise et le marché intérieur 1

Considérations sur la crise et le marché intérieur 1 Considérations sur la crise et le marché intérieur 1 Auteurs : Jacques Potdevin : Président de la Fédération des Experts comptables Européens (FEE - Federation of European Accountants 2 ) de 2007 à 2008.

Plus en détail

27 ème Assemblée Générale Ordinaire 19 juin 2015. Centre de Conférences International Julius Nyerere 10 Shaaban Robert Road Dar es Salaam, Tanzanie

27 ème Assemblée Générale Ordinaire 19 juin 2015. Centre de Conférences International Julius Nyerere 10 Shaaban Robert Road Dar es Salaam, Tanzanie 27 ème Assemblée Générale Ordinaire 19 juin 2015 Centre de Conférences International Julius Nyerere 10 Shaaban Robert Road Dar es Salaam, Tanzanie Avis de Convocation Mesdames et Messieurs les actionnaires

Plus en détail

Les SI : catalyseur de la performance bancaire

Les SI : catalyseur de la performance bancaire Organisateur AFRICA BANKING FORUM 2012 17 et 18 MaI 2012, Les SI : catalyseur de la performance bancaire Améliorez votre performance opérationnelle Venez à la rencontre des DSI des grandes banques Africaines

Plus en détail

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient Dii Le réseau d entreprises pour l

Plus en détail