ÉNERGIE ET CLIMAT ENERGY & CLIMATE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉNERGIE ET CLIMAT ENERGY & CLIMATE"

Transcription

1 ÉNERGIE ET CLIMAT ENERGY & CLIMATE SOMMAIRE CONTENTS 2 Édito du Président 4 Mot de la Directrice 7 Notre invité d honneur 8 Comité d honneur 10 Conseil de fondation 11 Commission de sélection 13 Jury international 14 Sponsors 15 Partenaires 16 Palmarès du festival Programme : 28 mars Programme : 29 mars Programme : 30 mars Films en compétition 35 Le trophée 37 Films en information 40 Informations utiles 45 Médiathèque Suisse Énergie President s editorial Message from the Director Our Guest of Honour Honorary Committee Foundation Committee Selection Committee International Jury Sponsors Partners Palmares of the 2005 Festival Schedule : 28 th of March 2007 Schedule : 29 th of March 2007 Schedule : 30 th of March 2007 Films in competition The trophy Films for information Useful informations Mediatheque Swiss Energy GRAPHISME: Nicolas Zentner, Lausanne - enzed.ch PUBLICITÉ: GB Marketing d espaces publicitaires, Renens TRADUCTIONS: Adeline Darlington, Eymoutiers PHOTO DE COUVERTURE: Thierry Zufferey, Lausanne LAMPE: merci à Jean-Pierre Goumaz, Lausanne DESSIN: Albin Christen, Lausanne IMPRESSION: Mermod Arts Graphiques, Lausanne 1

2 ÉDITO DU PRÉSIDENT ÉNERGIE ET CLIMAT Le thème du festival de cette année porte sur l énergie et le climat. Encore ce thème, diront certains. Mais nous devons admettre que nous n avons pas encore réussi à tirer les leçons du passé. Même si nous ne sommes pas encore prêts à affronter les changements climatiques probables, qui risquent d engendrer des gagnants et des perdants (les perdants étant vraisemblablement ceux qui ne pourront pas assumer ces changements), il existe déjà suffisamment de raisons de modifier certaines de nos habitudes. Les mauvaises habitudes, devrais-je préciser. Avec la 11 e édition du Energy Film Festival, les organisateurs espèrent contribuer à un changement prochain dans la manière dont nous gérons l énergie et les conséquences en découlant. Un programme des plus intéressants et stimulants vous attend. L après-midi du premier jour du festival sera consacré à l étude des dernières découvertes en matière de physique et de chimie dans le cadre du changement climatique, et en particulier aux fluides utilisés dans les systèmes de réfrigération et de pompe à chaleur. La matinée du second jour sera consacrée aux changements climatiques, et plus particulièrement aux actions globales qui sont vraiment nécessaires. Des discussions sont également au programme, et les séances se termineront par des expositions et des projections. Lors de l après-midi du second jour, les films, spots et documentaires en compétition seront projetés. La séance sera suivie d un débat sur la médiatisation du réchauffement climatique. La programmation est riche et établira des ponts entre la science, la technologie et les arts. Aujourd hui plus que jamais, il est extrêmement important d inclure la jeune génération dans le dialogue sur l énergie et de mettre l accent sur le besoin d action. Le troisième jour, intitulé «Planète Kids», constitue une nouveauté avec la projection de documentaires «C est pas sorcier» qui cible la jeune génération. Je souhaite transmettre mes remerciements à tous les intervenants, conférenciers, producteurs de films et participants. Et particulièrement les membres du jury qui contribuent à la grande qualité du festival. J adresse mes plus sincères remerciements à l École polytechnique fédérale de Lausanne pour son accueil et l organisation de la partie scientifique du festival, ainsi qu à nos sponsors et partenaires sans qui ce festival ne pourrait avoir lieu. Enfin, j exprime ma gratitude à toutes celles et ceux qui ont contribué par leurs efforts à l organisation de ce festival qui se bonifie d année en année. Meinrad K. Eberle Président de la Fondation du Festival International du Film sur l Énergie 2

3 PRESIDENT S EDITORIAL ENERGY AND CLIMATE The theme of this year s edition of the festival concerns energy and climate. Once again, you might say. Looking back, it seems we still have not got the message. Even if we are not ready to face the quite likely climate change resulting in a winner/loser situation the losers most probably being the people who can least afford climate change there is enough reason to modify some of our habits, bad habits I might add. Thus with the upcoming edition of the Energy Film Festival, the organizers hope to contribute towards a change in the way we deal with energy and the consequences thereof in the future. A most interesting and stimulating programme awaits you. The afternoon of the first day of this year s festival will be dedicated to the study of the latest findings regarding the physics and chemistry of climate change, and will particularly address the issue of fluids used in refrigeration and heat pumps. The morning of the second day will be entirely devoted to climate change with reference to global actions, which are definitely required. Ample time will be reserved for discussion and debate. Exhibitions and posters will round off the sessions. In the afternoon of the second day, films, spots and documentaries will be shown, followed by a debate about climate change. The programme will be extraordinary, and will establish links between science, technology and the arts. It is extremely important to involve the young generation in the energy dialogue, and demonstrate the need for action. Thus, the third day Planète Kids will be a bit of a novelty, with the presentation of a documentary entitled C est pas sorcier, targeting the young generation. To conclude, I would like to thank all contributors, in other words speakers, debaters, film producers and participants. I wish to address my special thanks to all members of the jury, who ensure the high quality of the festival. Furthermore, I would like to thank the école polytechnique fédérale de Lausanne for hosting and organizing the scientific part of the festival, as well as our partners without whom the festival would not take place. And last but certainly not least, let me express my gratitude to those who put in an extraordinary effort to organize this festival which is getting better and better each time. Meinrad K. Eberle President of the Foundation of the International Film Festival on Energy

4 MOT DE LA DIRECTRICE LE CLIMAT FAIT SON FESTIVAL Au cœur de l énergie se trouve l homme. Les questions énergétiques sont d une importance capitale pour l avenir de notre société. La responsabilité de chacun est de prendre conscience de l immense effort qui doit être fait pour protéger les richesses de la planète. Notre environnement est le réservoir de l énergie, sachons le préserver! Nasa Pour sa 11 e édition, Energy Film Festival ouvrira le débat sur l énergie et le climat les 28, 29 et 30 mars 2007, dans le cadre de l École polytechnique fédérale de Lausanne, Europlex Flon cinéma et la FNAC de Lausanne. Réchauffement global, efficacité énergétique et sensibilisation au développement durable seront les stars des ces journées. A travers des conférences, projections de courts métrages, spots publicitaires, documentaires, débats, rencontres et expositions, le Festival International du Film sur l Énergie constitue une importante plate-forme de discussion et entend mobiliser les acteurs engagés sur la grande scène mondiale de l énergie, le grand public et notamment les nouvelles générations. Au fil des années, Energy Film Festival est devenu le rendez-vous incontournable des professionnels, des médias et du public. Lieu d échanges, de communication et de créativité, nous souhaitons que ces journées soient enrichissantes pour chacun. Sonia Le Grand Directrice du Festival International du Film sur l Énergie 4

5 MESSAGE FROM THE DIRECTOR A GOOD CLIMATE FOR THE FESTIVAL Man is central to energy. And energy issues are of capital importance in our society s future. So it is the responsibility of each of us to be aware of the immense effort which should be made to protect the wealth of our planet. Our environment is the repository for energy : let s preserve it! For its 11 th edition, the Energy Film Festival will open the debate on the issues of energy and climate on 28 th, 29 th and 30 th March 2007, within the premises of École polytechnique fédérale de Lausanne, cinemas Europlex Flon and the FNAC of Lausanne. Global warming, energy efficiency and information on sustainable development will be the focus of these three days. Thanks to conferences, the projection of short films, advertising spots, documentaries, debates, discussions and exhibitions, the International Film Festival on Energy constitutes an major discussion platform and intends to mobilise the players engaged on the international scene of energy, as well as the general public and notably the next generations. Over the years, the Energy Film Festival has become the key meeting place for professionals, the media and the public. It is the opportunity for exchange, communication and creativity, and we hope this event is enriching for all. Sonia Le Grand Director of the International Film Festival on Energy

6 OLYMPICS FOR THE SPORTS ARTGAMES FOR THE ARTS LA FLAMME ARTGAMES D E U X M I L L I O N S DE VISITEURS EN 2007 Tels les jeux olympiques pour les sportifs ou la fête de la musique pour les musiciens, les joutes internationales de l art artgames s adressent aux artistes d une manière pluridisciplinaire. Un artiste investi du budget, plusieurs années de travail, de la passion et de la sensibilité pour créer. Une fois arrivé, c est le début des difficultés à exposer ses créations ou se produire sur scène. La politique de clocher existe entre les artistes eux-mêmes, il faut ouvrir les portes et le grand public est délaissé en ce qui concerne le niveau culturel des événements «grand public». Les artgames sont nées en mars 2005 à Lausanne avec un week-end artistique pluridisciplinaire au Louis, Le Pur, le Jet-Lag, et une tournée open-air, en septembre, à Neuchâtel et Genève. De g. à d. : Sabine Carron, RailCity; Raymond Burki, Invité d honneur; Samir Fadil, Artgames et M2C; Françoise Jaunin, présidente du jury 06. RailCity a adhéré au concept artgames en 2006 avec l idée de transformer la gare de Genève-Cornavin en galerie d art. Cette première nationale baptisée artgare fut, du 6 au 19 novembre 2006, une réussite avec une quarantaine d artistes participants, des partenaires de qualité, 18 articles de presse, une atmosphère chaleureuse avec des vignerons, des artisans et plus d un million de visiteurs. Les dix artistes lauréats ont gagnés un article personnel, avec photo de l œuvre et éditorial, dans le quotidien 20 Minutes, dix expositions aux FNAC suisses et au FIFEL. L édition 2007, sous le thème de l art et du goût, aura lieu simultanément dans les gares de Genève, Lausanne et Neuchâtel, du 25 juin au 8 juillet. Samir FADIL Les feux de l aperçu FIFEL, 28 mars : EPFL, Lausanne 29 mars : Europlex, Lausanne André Jaccard... Mon âge est au collage et la fée électrique parce que hasard, bazar, bizarre, regard, épars, miroir, histoire, magie noire et Jaccard. Ou encore poussière, matière, gouttière, lisière et fourmilière en l air dans le bel âtre de l opaque, du mic-mac, de l arak et du fin bric à brac... Il a pratiqué la mise en boîtes jusqu en 2001, goûté au sabbatisme intégral en 2002 et ravivé à sa petite suite D en avant dès 2003 en revenant derechef aux poussières de son futur, à l écriture de son présent et aux confitures de son enfance. André Jaccard est né en 1941 et il est membre de Visarte Vaud. Il a commis une trentaine d expositions personnelles et collectives dans de nombreuses galeries au-dessus de tout soupçon. Genève - Lausanne - Neuchâtel Du 25 juin au 8 juillet 2007 Artgare 07 aura lieu du 25 juin au 8 juillet, sous le thème de l art est du goût. Cet événement artistique se produira dans les gares de Genève, Lausanne et Neuchâtel. Une première suisse en soit. Avec un potentiel de plus de de passagers et de visiteurs, artgare sera un des événements culturels majeurs de Suisse en Plusieurs sponsors et partenaires ont d ores et déjà confirmé leurs soutiens à artgare 07. Aujourd hui place aux artistes qui souhaitent aussi prendre ce train de l art. Inscription: M2C - CP Lausanne 6

7 NOTRE INVITÉ D HONNEUR Le festival Cinemambiente a été créé à Turin (I) en 1998 avec l ambition de promouvoir la culture de l environnement à travers le cinéma. Il se veut avant tout un festival dans le sens festif, où l on peut voir les meilleurs films sur le thème de l environnement, suivre des rétrospectives et des hommages dédiés aux grands producteurs de documentaires, assister à des débats et à des moments de réflexion qui se poursuivent localement ou dans les écoles. Dans notre vision du cinéma, les films traitant de l environnement ne concernent pas que les documentaires télévisés traditionnels, mais aussi les films d animations sur la pollution, les enquêtes et les films sur la déforestation, sur le trafic illégal des déchets et sur les guerres. Pionnier des festivals consacrés à l environnement, Cinemambiente s est développé au cours des éditions jusqu à devenir la manifestation italienne principale qui organise aussi, au-delà des journées du festival, des événements cinématographiques à thème dans d autres villes. Au niveau international, Cinemambiente fait partie de la Coordination européenne des Festivals de Cinéma. Il promeut en outre le European Environmental Film Festival Network qui regroupe les festivals européens sur l environnement les plus importants. Le festival Cinemambiente, composé de diverses sections, a lieu au mois d octobre à Turin. A l affiche, deux concours internationaux, un pour les documentaires et un pour les courts métrages. Un troisième concours est réservé aux films italiens. Les prix sont décernés par des jurys composés de personnalités du monde du cinéma et de la littérature, de membres d associations de protection de l environnement et d étudiants. Ecokids est une section dédiée aux jeunes écoliers ; Global Vision affronte, à chaque édition, les problèmes générés par la globalisation économique et culturelle. Panorama présente, hors concours, des films centrés sur l environnement, au langage très innovant. Lors de chaque édition, un espace particulier est réservé aux rétrospectives, aux hommages et aux événements spéciaux dans le cadre de la manifestation. Depuis sa création, le festival Cinemambiente a voulu proposer aux écoles un projet spécifique, Ecokids, avec un programme qui permet d approfondir les divers thèmes de la culture environnementale à travers le langage cinématographique. Des interventions et des débats sont organisés sur des thèmes abordés lors des projections. Gaetano Capizzi Directeur de Cinemambiente environmental fi lm festival 7

8 COMITÉ D HONNEUR HONORARY COMMITTEE M. CHARLES-LOUIS ROCHAT Conseiller d État du Canton de Vaud M. PATRICK AEBISCHER Président de l École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) M. DANIEL BRÉLAZ Syndic de Lausanne M. JEAN-YVES PIDOUX Conseiller municipal et Directeur des Services Industriels de Lausanne M. WALTER STEINMANN Directeur de l Office fédéral de l énergie (OFEN) M. MAURO SALVADORI Chargé des relations publiques d Énergie Ouest Suisse (EOS) M. MARCO SOLARI Président du Festival international du film de Locarno M. HERVÉ DUMONT Directeur de la cinémathèque suisse Councilor State (Canton of Vaud) President of the École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) Mayor of Lausanne Municipal Councilor and Director of the Industrial Services of the Town of Lausanne Director of the Office fédéral de l énergie (OFEN) Public Relations Manager of Énergie Ouest Suisse (EOS) President of the International Film Festival Locarno Director of the Swiss Cinematheque 8

9 Exposition et essais de véhicules jeudi 29 mars de 12 à 18 heures Esplanade du Flon, Lausanne

10 CONSEIL DE FONDATION FOUNDATION COMMITEE Président M. MEINRAD K. EBERLE Professeur, École polytechnique fédérale de Zurich Vice-Président M. HENRI ROLLIER Chef du Service de l environnement et de l énergie du Canton de Vaud Trésorière M me VALÉRIE ROULIN Responsable finance & RH, Les Electriciens Romands Secrétaire M. CHARLES GARNERI Directeur a.i., Les Electriciens Romands President Professor, Federal Institute of Technology of Zurich Vice-President Head of the Environment and Energy Department of the Canton of Vaud Treasurer Manager for finance and Human Resources, Les Electriciens Romands Secretary Director a.i., Les Electriciens Romands MEMBRES M. DANIEL FAVRAT Professeur, École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) M. YVES DIJAMATOVIC Ingénieur-adjoint au Service de l électricité de la Ville de Lausanne M me MARIANNE ZÜND Chef de la communication, Office fédéral de l énergie (OFEN) M. PAUL BULTEEL Secrétaire général, Union of the Electricity Industry-Eurelectric MEMBERS Professor, École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) Deputy engineer at the Lausanne electricity department Head of communication, Office fédéral de l énergie (OFEN) Secretary General, Union of the Electricity Industry-Eurelectric

11 COMMISSION DE SÉLECTION SELECTION COMMITTEE Président M. LIONEL BAIER Cinéaste et responsable de l unité cinéma, École cantonale d art de Lausanne (ECAL) M. URS RITSCHARD Ancien chef de la communication, Office fédéral de l énergie (OFEN) President Film Producer and Head of cinematographic department, École cantonale d art de Lausanne (ECAL) Senior Head of communication, Office fédéral de l énergie (OFEN) M me IRIS LEROY-GABELLA Chargée de communication, Énergie Ouest Suisse (EOS) Manager of communication, Énergie Ouest Suisse (EOS) M me ÉLISABETH GORDON HUGUENIN Journaliste scientifique à l Hebdo M. CLAUDE GRABER Concepteur, consultant en communication indépendant Scientific journalist of the weekly magazine Hebdo Conceptor, Independent consultant of communication M. EDGARD GNANSOUNOU Directeur du LASEN, École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) Director of LASEN, École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) M me SONIA LE GRAND Directrice du Festival International du Film sur l Énergie (Energy Film Festival) Director of the International Film Festival on Energy (Energy Film Festival) 11

12

13 JURY INTERNATIONAL INTERNATIONAL JURY Président M. GAETANO CAPIZZI Directeur de Cinemambiente environmental film festival, Turin (Italie) M. PHILIPPE CLIVAZ Intendant du court métrage auprès de la section cinéma, Office fédéral de la culture, Berne M. JEAN-PHILIPPE RAPP Directeur du Festival International Médias Nord Sud, Genève M. JOHN GAULT Consultant international en économie pétrolière M. MICHEL CORBAZ Directeur artistique, Agence Publicis, Lausanne M. NICOLAS HENCHOZ Adjoint du Président et porte-parole de l École polytechnique fédérale de Lausanne M. JEAN-FRANÇOIS DUPONT Ing. Phys. EPFL, D r ès sciences, membre du comité scientifique FRE President Director of Cinemambiente environmental film festival, Turin (Italy) Responsible for short film, Office fédéral de la culture, Berne Director of the International North South Media Festival, Geneva International consultant in oil economy Art Director, Publicis Agency, Lausanne Head of Communication, École polytechnique fédérale de Lausanne D r of sciences EPFL, member of the scientific committee FRE 13

14 SPONSORS SPONSORS La direction du festival, les organisateurs et la fondation du FIFEL témoignent leur reconnaissance aux commanditaires, producteurs et réalisateurs sans qui cet événement n existerait pas. Leurs remerciements vont également aux membres de la Commission de sélection, du Jury international, à notre invité d honneur «Cinemambiente environmental film festival», à toute l équipe de l émission «C est pas sorcier», aux annonceurs, ainsi qu à tous les collaborateurs qui ont œuvré pour assurer le succès de ce 11 e festival. The Festival board, the organisers and the FI- FEL Foundation wish to express their sincere thanks to the sponsors, producers and the directors of the films without whom this event would not be possible. Their thanks also go to the members of the Selection Committee, the International Jury, to our Guest of honour «CinemAmbiente environmental film festival», to all the team to the emission C est pas sorcier, and to the advertisers, as well as to all the collaborators who have worked untiringly to ensure the success of this eleventh Festival La direction souhaite exprimer sa gratitude à tous ceux qui soutiennent le festival et sa fondation : Sponsors officiels Sponsors

15 PARTENAIRES PARTNERS Partenaires programme Partenaires médias Partenaires logistiques Partenaires invités Soutiens

16 PALMARÈS DU FESTIVAL 2005 PALMARES OF THE 2005 FESTIVAL CATÉGORIE COURTS MÉTRAGES Grand Prix Car Craze, Film d animation Réalisation : Evert of Beijer Production : Ciné Té Filmproductie BV, Amsterdam Une démarche originale et indépendante pour faire réfléchir à l usage inconsidéré d une énergie fossile, une histoire exprimée par des images dessinées, animées et un son stylisé. Une création cohérente d un univers irréel qui renvoie crûment aux problèmes du monde réel. CATÉGORIE SPOTS PUBLICITAIRES Grand Prix New Pet, 60" Réalisation : Phil Morrison, USA Production : Epoch Films, New York, USA Agence : DDB Seattle, USA Client : Nyserda «New York State Energy Research & Development Authority L absurdité réjouissante de cette façon de promouvoir les économies d énergie s imprime dans la mémoire. La narration laconique d une anecdote incongrue agit auprès des consommateurs de tous les âges et influence leur comportement. CATÉGORIE REPORTAGES TV Prix Le Sacrifice, Documentaire Réalisation : Emanuela Andreoli et Wladimir Tchertkoff Production : Feldat Film, Origlio Un film contre l oubli. Non pas l oubli de la catastrophe même de Tchernobyl, mais l oubli de ceux qui, les premiers, à mains nues, ont combattu les forces nucléaires soudain déchaînées. Les auteurs se sont engagés directement, sans commande aucune, en s adressant à un public qu il s agit de dresser contre l information officielle. MENTION SPÉCIALE Se chauffer au mazout, 20" Production : Union Pétrolière, Cheseaux, Suisse Agence : Lesch & Frei AG, Zürich, Suisse Client : Union Pétrolière, Cheseaux, Suisse Cet encouragement s adresse au directeur de la photographie, élément majeur de l équipe de ce spot. Une petite anecdote en plein air, un bonhomme de neige et une fillette, mais d un ton léger, soutenu par la qualité lumineuse des images. 16

17 PROGRAMME - SCHEDULE MERCREDI 28 MARS 2007 WEDNESDAY 28 th MARCH 2007 ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE (POLYDÔME) 11h30 14h30 14h40 Conférence de presse, salle Polydôme (1 heure) Mot de bienvenue - A word of welcome Prof. Giorgio Margaritondo, Vice-Président de l École polytechnique fédérale de Lausanne Les enjeux - The stakes Prof. Meinrad Eberle, Président du Conseil de fondation du festival SESSION I : ENVIRONNEMENT GLOBAL - GLOBAL ENVIRONMENT 15h00 Climat, énergie et problématique urbaine d ici 2010 Climate, energy and urban matters by 2010 Prof. Martin Beniston, Université de Genève 15h30 16h00 16h30 Historique de la composition atmosphérique: comment lier les problématiques de changement climatique et de qualité de l air A history of atmospheric composition: how may the issues of climate change and air quality be linked? Prof. Isabelle Bey, École polytechnique fédérale de Lausanne Le débat sur l accélération du cycle hydrologique et l atténuation du rayonnement global The debate on an accelerating hydrologic cycle and global dimming Prof. Marc Parlange, École polytechnique fédérale de Lausanne Pause - Break SESSION II: 17h00 17h30 18h00 18h30 19h00 ENVIRONNEMENT & EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE - ENVIRONMENT & ENERGY EFFICIENCY Fluides frigorigènes, efficacité énergétique et potentiel de réchauffement global Refrigerants, energy efficiency and global warming potential Prof. Daniel Favrat, École polytechnique fédérale de Lausanne Les hydrofluorocarbures (HFC): Impact sur l environnement et bases réglementaires HFC s: Impact on the environment and basic regulations M. Blaise Horisberger, Offi ce fédéral de l environnement, Berne Débat, discussion générale et conclusion Debate, general discussion and conclusion Médiation: M. Bernard Genier, Télévision Suisse Romande Projection du film de la BBC sur le rayonnement global - Projection of film Clôture de la journée - Closing of the first day 17

18 JEUDI 29 MARS 2007 THURSDAY 29 th MARCH 2007 CINÉMAS EUROPLEX FLON, LAUSANNE 9h00 Accueil - Welcome SESSION III: RÉCHAUFFEMENT GLOBAL ET ACTIONS - GLOBAL WARMING AND ACTIONS 9h15 9h30 10h00 10h30 11h00 11h30 12h00 12h30 13h15 Introduction Prof. Hans Püttgen, École polytechnique fédérale de Lausanne Le rapport de l Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC) sur la séquestration et le stockage du CO 2 IPCC report on the sequestration and the storage of CO 2 Options vers des centrales à émissions zéro Options towards zero emissions power plants Dr. Tony Kaiser, Alstom Les activités du Centre Énergie & Mobilité du Conseil des Écoles Polytechniques Fédérales (EPF) Activities of the Energy Centre and Mobility of the EPF (Federal Institutes of Technology) Council Prof. Hans Püttgen, École polytechnique fédérale de Lausanne Pause - Break L initiative GCEP (Global Climate and Energy Project) de l Université de Stanford Standord University s GCEP (Global Climat and Energy Project) Initiative Dr. Paolo Bosshard, Université de Stanford, Etats-Unis L espace au service de la compréhension de la Terre Space to serve the understanding of planet Earth Prof. Claude Nicollier, astronaute suisse pour l European Space Agency (ESA) et la National Aeronautics and Space Administration (NASA) Options technologiques pour répondre aux besoins énergétiques de la Chine Technology options considered to meet China s energy needs Prof. Li Zheng, Tsinghua University, Chine Débat - Debate Nasa 18

19 JEUDI 29 MARS 2007 THURSDAY 29 th MARCH 2007 CINÉMAS EUROPLEX FLON, LAUSANNE 15h00 15h30 16h00 17h15 17h30 18h00 Accueil des invités - Welcome of guests Ouverture du festival par son Président, M. Meinrad Eberle et par notre invité d honneur, M. Gaetano Capizzi, Directeur de Cinemambiente film festival, Turin (Italie) Opening of the festival by its President, Mr. Meinrad Eberle and our guest of honour, Mr. Gaetano Capizzi, Director of Cinemambiente film festival, Turin (Italy) Projections de courts métrages en compétition Projection of the short films entering the competition Projections de spots publicitaires en compétition Projection of the advertising spots entering the competition Pause - Break Projections de reportages TV en compétition Projection of the TV reports entering the competition 19h30 Table ronde sur «la médiatisation du réchauffement climatique» Round table on the topic of «the media coverage of global warming» Avec la participation de Jamy Gourmaud (Journaliste scientifi que «C est pas sorcier»), Marco Solari (Président du Festival international du fi lm de Locarno), Hans Püttgen (Directeur Energy Center EPFL), Cynthia Ghorra-Gobin (Directrice de recherche au Centre national de la recherche scientifi que de Paris) 20h00 21h00 Palmarès présenté par Lolita Morena et remise des prix Award Ceremony hosted by Lolita Morena and distribution of prizes en présence de MM. Jean-Yves Pidoux, Conseiller municipal, Directeur des Services Industriels de Lausanne et Marco Solari, Président du Festival international du fi lm de Locarno. Soirée de gala - Official reception ANIMATIONS DU FESTIVAL - Espace d exposition cinémas Europlex Flon - Exposition et essais de véhicules au gaz naturel (12h00-18h00)sur l Esplanade du Flon - Exposition d œuvres d art, André Jaccard (lauréat d Art Gare 2006) 19

20 VENDREDI 30 MARS 2007 LE MATIN Cinémas Europlex Flon, Lausanne Rendez-vous «Planète Kids», avec le soutien de Romande Energie Projection de documentaires «C est pas sorcier» destinée aux écoles secondaires Dès 8h30 Petit déjeuner offert par Romande Énergie 9h30-10h45 Projection de films «C est pas sorcier» sur le thème du réchauffement climatique 11h00-11h30 Discussion en présence de Jamy Gourmaud, de l émission «C est pas sorcier» 11h30-12h00 Séance de dédicaces Exposition de matériel didactique, découverte de l énergie par la pratique avec le soutien des Electriciens Romands, Lausanne. L APRÈS-MIDI Le rendez-vous de la FNAC de Lausanne 17h00-18h00 FNAC de Lausanne Rencontre avec Cynthia Ghorra-Gobin, Directrice de recherche au Centre national de la recherche scientifi que de Paris (CNRS), enseignante à l Institut d Etudes Politiques (Paris) et à l Université de Paris IV Sorbonne. Présentation de son livre : Le Dictionnaire des mondialisations. Un dictionnaire qui éclaire les questions liées au développement durable et à la mondialisation. Parmi les 150 entrées on trouve notamment: aide publique au développement, bien commun, citoyenneté, commerce équitable, développement, exception culturelle, globalisation, gouvernance, mondialisation, multilatéralisme, patrimoine mondial, principe de précaution, responsabilité sociale (de l entreprise). L ouvrage contient aussi une quarantaine d essais, des articles de réfl exion sur la mondialisation des marchés agricoles, le développement durable, l altermondialisme ou la métropolisation. ENTRÉE LIBRE

21 FILMS EN COMPÉTITION Reportages TV Courts métrages Spots publicitaires FILMS IN COMPETITION TV reports Short films Commercials 21

22 REPORTAGES TV EN COMPÉTITION TV REPORTS IN COMPETITION DISCOVERY: NEW ENERGY FROM GERMANY REPORTAGE ALLEMAGNE Commentaire : anglais, allemand Responsable éditorial : Deutsche Energy-Agentur GmbH (dena) German Energy Agency, Berlin Producteur : fechnermedia GmgH, Immendingen Soutien : Federal Ministry of Economics & Technology, Berlin Le film Discovery : New energy from Germany : 24 hours in the land of renewable energies («Découverte : une nouvelle énergie pour l Allemagne : 24 heures au pays des énergies renouvelables ) montre à travers de nombreuses situations de la vie quotidienne les nombreuses manières de générer de l énergie renouvelable et les technologies associées à cela actuellement en Allemagne. Tout commence à 4h10 du matin, sur l un des plus importants sites de forage en Europe : des hommes sont à la recherche d eau chaude. Ensuite nous passons à Roland et ses collègues qui ont installé une centrale éolienne pendant la nuit et enfin, nous suivons Meine, qui est déjà en train de labourer ses champs. Le film se déroule sur 24 heures. En effet, cette perspective sur une journée permet de montrer des groupes professionnels spécifiques de toutes les régions l Allemagne, à la recherche de la nouvelle énergie pendant 24 heures. En fait, le film démontre que la nouvelle énergie est une affaire qui dure 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Les énergies renouvelables ne dorment jamais en Allemagne. The film Discovery : New Energy from Germany 24 hours in the land of renewable energies shows in numerous everyday life situations the various ways of generating renewable energy and the current related technologies in Germany. Starting at 4:10 a.m. on one of the largest drilling sites in Europe, men are trying to find hot water, continuing with Roland and his colleagues who have been installing a wind power plant throughout the night, switching to farmer Meine who is already tilling his fields, the film cover 24 hours. Indeed, this day - long perspective shows the specific occupational groups in all parts of Germany searching for the new power during 24 hours. In fact, it demonstrates that the new power is a 24 hours a day/7days a week business. Renewable energies in Germany never sleep. Nations and different audiences with great interest in the development of renewable energy technologies in Germany are the target groups of this film. 22

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

Economie de l'environnement

Economie de l'environnement Economie de l'environnement Fatih Karanl Département d'economie, EconomiX-CNRS, Université Paris Ouest Nanterre la Défense E-mail: fkaranl@u-paris10.fr Web: http://economix.fr/fr/membres/?id=1294 2013-2014

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE B. Laponche 2 juin 2014 Voir en annexe la présentation de la politique énergétique allemande * 1. Sur la consommation d électricité des

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

Instaurer un dialogue entre chercheurs et CÉR: pourquoi? Me Emmanuelle Lévesque Centre de génomique et politiques Université McGill

Instaurer un dialogue entre chercheurs et CÉR: pourquoi? Me Emmanuelle Lévesque Centre de génomique et politiques Université McGill Instaurer un dialogue entre chercheurs et CÉR: pourquoi? Me Emmanuelle Lévesque Centre de génomique et politiques Université McGill Perceptions de perte de confiance dans la littérature récente: des exemples

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Contracts for sales of carbon credits Les contrats de vente de réduction d'émissions

Contracts for sales of carbon credits Les contrats de vente de réduction d'émissions Contracts for sales of carbon credits Les contrats de vente de réduction d'émissions Sonatrach Headquarters 7 November 2006 Adam Shepherd, Associate, Baker & McKenzie Baker & McKenzie International is

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca Francoise Lee De: Francoise Lee [francoiselee@photoniquequebec.ca] Envoyé: 2008 年 11 月 17 日 星 期 一 14:39 À: 'Liste_RPQ' Objet: Bulletin #46 du RPQ /QPN Newsletter #46 No. 46 novembre 2008 No. 46 November

Plus en détail

Plan Vert de l industrie touristique montréalaise 21 février 2014

Plan Vert de l industrie touristique montréalaise 21 février 2014 Plan Vert de l industrie touristique montréalaise 21 février 2014 Historique de la démarche 2009 2011 Comité vert de l industrie touristique Plan Vert 2010-2013 Comité vert interne à Tourisme Montréal

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

Dans une agence de location immobilière...

Dans une agence de location immobilière... > Dans une agence de location immobilière... In a property rental agency... dans, pour et depuis vocabulaire: «une location» et «une situation» Si vous voulez séjourner à Lyon, vous pouvez louer un appartement.

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

Consultants en coûts - Cost Consultants

Consultants en coûts - Cost Consultants Respecter l échéancier et le budget est-ce possible? On time, on budget is it possible? May, 2010 Consultants en coûts - Cost Consultants Boulletin/Newsletter Volume 8 Mai ( May),2010 1 866 694 6494 info@emangepro.com

Plus en détail

How to be a global leader in innovation?

How to be a global leader in innovation? How to be a global leader in innovation? 2014-03-17 / Rybinsk Marc Sorel Safran Country delegate /01/ Innovation : a leverage to create value 1 / 2014-01-30/ Moscou / Kondratieff A REAL NEED FOR INNOVATION

Plus en détail

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Miroir de presse International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Contenu 1. L Agefi, 9'510 ex., 02.03.2015 2. Market, online, 12.3.2015 3. Studyrama, online, 13.3.2015 4. Venture Magazine, online, 15.3.2015

Plus en détail

The space to start! Managed by

The space to start! Managed by The space to start! Managed by ESA Business Incubation Centers (ESA BICs) : un programme de soutien à la création d entreprises L Agence Spatiale Européenne (ESA) dispose d un programme de transfert de

Plus en détail

CONFLICTS OF INTERESTS FOR MARKETING AUTHORIZATION OF A MEDICINE

CONFLICTS OF INTERESTS FOR MARKETING AUTHORIZATION OF A MEDICINE CONFLICTS OF INTERESTS FOR MARKETING AUTHORIZATION OF A MEDICINE NECESSITY OF A NEW JURISDICTION G Delépine, NDelépine Hôpital Raayond Poincarré Garches France The scandal of the VIOXX Illustrates the

Plus en détail

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE www.integralvision.fr 28/04/12 1 LES SERVICES INTEGRAL VISION Cradle to Cradle «Avoir un impact positif» Déchet = nourriture Energie renouvelable Diversité

Plus en détail

POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4

POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4 POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4 Origin: Authority: Reference(s): Community Services Department Cafeteria Services and Nutrition Education Division Resolution #86-02-26-15B.1 POLICY STATEMENT All elementary

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Ecodevelopment and Resilient Energy Policies

Ecodevelopment and Resilient Energy Policies Ecodevelopment and Resilient Energy Policies Laura E. Williamson - Project Director UNFCCC COP 17 Side Event December 2, 2011 Renewable Energy Policies for Climate Resilience, Sustainable Development and

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

Question from Gabriel Bernardino (Session I)

Question from Gabriel Bernardino (Session I) /06/204 Question from Gabriel Bernardino (Session I) Do you believe that harmonised EU regulation will indeed lead to less national regulatory details? Croyez-vous que l harmonisation des lois européennes

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux. Bernard Schneuwly Université de Genève

Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux. Bernard Schneuwly Université de Genève Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux Bernard Schneuwly Université de Genève Faire de la science Une institution sociale avec des règles Une règle fondatrice: l évaluation par les pairs

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Faits saillants et survol des résultats du sondage

Faits saillants et survol des résultats du sondage NORMES PROFESSIONNELLES NATIONALES pour les gestionnaires de ressources bénévoles Préparer les prochaines étapes Résultats du sondage d'octobre 2012 Merci aux membres qui ont pris le temps de répondre

Plus en détail

Introduction. Pourquoi cette conférence? 2010 netinall, All Rights Reserved

Introduction. Pourquoi cette conférence? 2010 netinall, All Rights Reserved Publicité et Vidéo sur Internet (1 partie) L Echangeur Paris Le 9 février2010 Introduction Pourquoi cette conférence? 2 Introduction Agenda 9:30 : La vidéo sur Internet 9:30 : L état du marché 10:45 :

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

LADIES IN MOBILITY. LIVE TWEET Innovative City

LADIES IN MOBILITY. LIVE TWEET Innovative City LIVE TWEET Innovative City 1. LadiesinMobility @LadiesMobility19 Juin In Smart Cities, we should create a collaborative model #smartcity #icc2013 2. LadiesinMobility @LadiesMobility19 Juin Cities like

Plus en détail

Sub-Saharan African G-WADI

Sub-Saharan African G-WADI Sub-Saharan African G-WADI Regional chapter of the Global network on Water and Development Information for Arid Lands Prof. Cheikh B. Gaye G-WADI Workshop 20-21 April 2010 Dakar, Senegal 35 participants

Plus en détail

Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction

Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction Website: https://dce.yorku.ca/crhn/ Submission information: 11th Annual Canadian Risk and Hazards Network Symposium

Plus en détail

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS Question 10: The following mandatory and point rated criteria require evidence of work experience within the Canadian Public Sector: M3.1.1.C / M3.1.2.C

Plus en détail

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE Union pour la Méditerranée Union for the Mediterranean Lors de la conférence ministérielle des 9 et 10 novembre 2011 à Strasbourg sur le développement urbain durable,

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES 13 European Economic and Social Committee Comité économique et social européen 13 This publication is part of a series of catalogues published in the context of

Plus en détail

Module Title: French 4

Module Title: French 4 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: French 4 Module Code: LANG 6020 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Stage 2

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

GISAfrica First phase closure meeting East African Pole. SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est

GISAfrica First phase closure meeting East African Pole. SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est GISAfrica First phase closure meeting East African Pole SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est Ethiopia MAURITANIE MALI Kenya SENEGAL GUINEE Ouagadougou BURKINA FASO NIGER

Plus en détail

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society LIONS VILLAGE of Greater Edmonton Society affichage en français Informations sur l'employeur Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society Secteur d'activité de l'employeur *: Développement

Plus en détail

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN ERA-Net Call Smart Cities CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN Une Smart City, c est quoi? «Une Smart City offre à ses habitants

Plus en détail

NOM ENTREPRISE. Document : Plan Qualité Spécifique du Projet / Project Specific Quality Plan

NOM ENTREPRISE. Document : Plan Qualité Spécifique du Projet / Project Specific Quality Plan Document : Plan Qualité Spécifique du Projet Project Specific Quality Plan Référence Reference : QP-3130-Rev 01 Date Date : 12022008 Nombre de Pages Number of Pages : 6 Projet Project : JR 100 Rédacteur

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Utiliser une WebCam Auteur : François CHAUSSON Date : 8 février 2008 Référence : utiliser une WebCam.doc Préambule Voici quelques informations utiles

Plus en détail

Campus Biotech. Colliers International Suisse Romande SA

Campus Biotech. Colliers International Suisse Romande SA Campus Biotech Introduction L Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, l Université de Genève, M. Hansjörg Wyss, la Fondation Wyss et la famille Bertarelli ont uni leurs forces pour offrir à la Suisse

Plus en détail

Dan Bar-On. Dialog as a means of dealing with conflicts Le dialogue comme modèle pour surmonter les conflits

Dan Bar-On. Dialog as a means of dealing with conflicts Le dialogue comme modèle pour surmonter les conflits Dan Bar-On Dialog as a means of dealing with conflicts Le dialogue comme modèle pour surmonter les conflits Imbuto asbl - Memos AEPCSM International Peace Camp Rwanda 12-27.12.2005 Apprendre des expériences

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

French Français. French Français. Position / Titre Telephone / Téléphone Email / Courriel. Name / Nom Address / Adresse Postal Code / Code postal

French Français. French Français. Position / Titre Telephone / Téléphone Email / Courriel. Name / Nom Address / Adresse Postal Code / Code postal Canadian Association of Nurses in Oncology Association canadienne des infirmières en oncologie CHAPTER FUNDING APPLICATION FORM FORMULAIRE DE DEMANDE DE FINANCEMENT DE SECTION Complete in typing and submit

Plus en détail

English version ***La version française suit***

English version ***La version française suit*** 1 of 5 4/26/2013 4:26 PM Subject: CRA/ARC- Reminder - Tuesday, April 30, 2013 is the deadline to file your 2012 income tax and benefit return and pay any / Rappel - Vous avez jusqu'au 30 avril 2013 pour

Plus en détail

MONTRÉAL LA CONFORTABLE MC

MONTRÉAL LA CONFORTABLE MC Sabin Boily Président du conseil d administration Éric Baudry Représentant Smart Electric Lyon Carrefour de l innovation Mercredi, 18 mars 12h30 à 13h00 Sabin Boily Président du conseil d administration

Plus en détail

Formation continue BNF // Programme des cours 2015

Formation continue BNF // Programme des cours 2015 Formation continue BNF // Programme des cours 2015 Du 03 septembre 2015 Août Molecular Biology // Widely used methods in research laboratories Introduction and history / Principles, methods and applications

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION First Nations Assessment Inspection Regulations Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations SOR/2007-242 DORS/2007-242 Current to September

Plus en détail

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France Informations aux medias Saint-Denis, France, 13 Février 2013 Projet de réorganisation des activités de T-Systems France T-Systems France a présenté à ses instances représentatives du personnel un projet

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project

Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project L enseignement intégré de la musique: Un défi pour l enseignement et la formation des enseignants

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

The UNITECH Advantage. Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1

The UNITECH Advantage. Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1 The UNITECH Advantage Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1 Two key aspects of UNITECH Distinctive by being selective Standing out while fitting in The Wide and Varied

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

Biographie. ARTY FURTADO, la nouvelle voix Electro/Pop

Biographie. ARTY FURTADO, la nouvelle voix Electro/Pop Biographie ARTY FURTADO, la nouvelle voix Electro/Pop Né le 14 juin 1998 en Suisse d une mère originaire de Guinée Bissau et d un père Russe. Touché par la grâce musicale depuis sa plus tendre enfance,

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT

CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract

Plus en détail

MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES

MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES Claude-André Guillotte Directeur, IRECUS Université de Sherbrooke Claude-Andre.Guillotte@USherbrooke.ca Karen Miner Directrice générale Co-operative

Plus en détail

A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate.

A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate. Dear Administrator, A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate. Meeting the identification requirements

Plus en détail

TABLE OF CONTENT / TABLE DES MATIERES

TABLE OF CONTENT / TABLE DES MATIERES TRRAACE : La Lettre Electronique de TRRAACE TRRAACE Electronic Newsletter N HS 26/02/ 2005 TOUTES LES RESSOURCES POUR LES RADIOS AFRICAINES ASSOCIATIVES COMMUNAUTAIRES ET EDUCATIVES TRACKING RESOURCES

Plus en détail

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire 28/3/2011 ANNEXE 6 (Source: Electrabel) Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire Si nous vendons une bande d énergie nucléaire à certains clients, que nous garantissons

Plus en détail

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns.

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns. Manager, McGill Office of Sustainability, MR7256 Position Summary: McGill University seeks a Sustainability Manager to lead the McGill Office of Sustainability (MOOS). The Sustainability Manager will play

Plus en détail

Invitation / CTI. CeBIT 2015. «SWISS Pavilion» Research & Innovation Applied Research, Basic Research, Emerging Technologies, Start-ups, Spin-offs

Invitation / CTI. CeBIT 2015. «SWISS Pavilion» Research & Innovation Applied Research, Basic Research, Emerging Technologies, Start-ups, Spin-offs Invitation / CTI «SWISS Pavilion» Research & Innovation Applied Research, Basic Research, Emerging Technologies, Start-ups, Spin-offs CeBIT 2015 Le pivot et la clé de voûte de l économie suisse des TIC

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

Expertise. Fiabilité. Qualité globale. Garanties

Expertise. Fiabilité. Qualité globale. Garanties Expertise Fiabilité Qualité globale Garanties GenSun est un fournisseur de solutions photovoltaïques «sur mesure» et clefs en main pour les particuliers, les entreprises et les collectivités. Des experts

Plus en détail

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT MODERN LANGUAGES DEPARTMENT Common Assessment Task 3 YEAR 9 Je m appelle Ma classe Mark 20 10 19 22 16 13 Total Effort Instructions For this extended piece of homework, you are going to learn and write

Plus en détail