3ÏÏ Le Magazine. Si douce France. / Portrait / Analyse / Reportage / Enquête / Portfolio /

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "3ÏÏ Le Magazine. Si douce France. / Portrait / Analyse / Reportage / Enquête / Portfolio /"

Transcription

1 3ÏÏ Le Magazine / Portrait / Analyse / Reportage / Enquête / Portfolio / Si douce France. "Un pays merveilleux", où il fait "bon vivre et débattre", où les gens sont certes râleurs, mais aussi engagés, ouverts, solidaires... Dans une récente étude, des étudiants venus du monde entier plébiscitent l'hexagone. Un portrait optimiste et sans cliché qui redonne espoir. Et rappelle que la morosité n'est pas contagieuse. Par Christian Roudaut/lllustrations Valero Doval 4 janvier tt Le magazine Ou 311on

2 a France de M. Hollande? Un pays qui ne s'aime plus, décrivent les déclinologues. Une terre des opportunités confisquées et du matraquage fiscal. Un rafiot en perdition ballotté dans les eaux bouillonnantes de la mondialisation. Une vieille nation traînant son «identité malheureuse» comme un boulet. Il existe pourtant une autre France, un peu perdue de vue: «Un pays merveilleux et magnifique.» C'est en tout cas la description qu'en fait spontanément Yana Tarasovo, une jeune Russe tombée amoureuse des Alpes durant ses études de commerce à Grenoble Ecole de management (ESC Grenoble). «U faut avoir vécu ailleurs pour s'en apercevoir», précise cette Pétersbourgeoise de 22 ans. Son master en poche, elle vient de décrocher un CDD de six mois dans une entreprise de la région et compte bien poursuivre au-delà son histoire passionnelle avec la France. Elle n'est pas la seule. Alors que la jeunesse française est invitée tous les quatre matins à «se barrer» sous des cieux qui seraient moins hostiles, les jeunes du monde entier affluent toujours plus nombreux vers notre vieil Hexagone. Au dernier palmarès de l'attractivité établi par ['Unesco, la France se place au troisième rang ( étudiants étrangers par an) derrière les Etats-Unis et le Royaume- Uni, et devance désormais l'australie. Quant à Paris, elle vient d'être élue «meilleure ville au monde pour les étudiants» par QS, un cabinet britannique spécialisé. L'indice de satisfaction de ces jeunes gens venus des cinq continents tourne même au plébiscite. Quatre-vingt-onze pour cent d'entre eux se disent satisfaits ou très satisfaits de leur séjour, selon la très récente enquête de TNS-Sofres pour Campus France, l'agence publique de promotion de l'enseignement supérieur et de la mobilité internationale. Neuf sur dix recommanderaient même notre pays pour y faire des études, voire plus si affinités. Ce score à la soviétique n'étonne guère Parth Joshi, 24 ans. Juché sur un tabouret de la cafet' de l'esc Grenoble, ce jeune homme du Rajasthan (nord-ouest de l'inde) estime que «la nature a été généreuse avec la France». Le paysage de montagnes que l'on aperçoit de son école semble posé là pour confirmer son propos. De Lyon à Paris, de Montpellier à Annecy, cet enfant d'une bonne famille indienne a découvert la France en se laissant glisser sur le réseau ferré. Avec son regard d'ingénieur, il en est arrivé à cette conclusion peut-être hâtive : «Vous avez le meilleur système de transports au monde!» La beauté des paysages, l'excellence de la gastronomie, l'abondance de l'offre culturelle, la richesse du patrimoine... Au banc d'essai de ces jugements extérieurs sur la qualité de vie, le pays obtient sans peine son triple A. Mais cette pluie d'éloges sur la «douce France», «aux clochers, aux maisons sages», flatte autant qu'elle dérange. Cette vision semblant donner raison aux théoriciens du déclin: aux yeux du monde, la France serait devenue cet Etat pour collectionneurs de cartes postales déclassé, dégradé, en un mot «largué» dans la grande compétition internationale. Sauf que ni Parth, ni Yana, ni tant d'autres étudiants en provenance des fameux BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) n'ont choisi la cinquième puissance économique mondiale pour gambader dans les alpages et déguster ses «fromages qui puent». LA QUALITÉ DES FORMATIONS, LA RÉPUTATION DES GRANDES ÉCOLES ET UNIVERSITÉS FRANÇAISES, le coût relativement abordable des études: des critères autrement plus déterminants selon l'enquête de Campus France. «Arrêtons de faire de la sinistrose sous prétexte que l'on n 'apas beaucoup d'établissements dans le classement de Shanghaï [le classement académique des universités mondiales]», suggère son directeur général Antoine Grassin. Prudent, ce dernier se garde toutefois de pousser un cocorico trop sonore. Il ne cherche pas à dissimuler les quelques vérités dérangeantes et les «peut mieux faire» qui ressortent aussi de cette enquête réalisée auprès de étudiants. Ainsi, l'administration française reste souvent perçue comme inutilement tatillonne, voire ouvertement hostile. Le coût de la vie et du logement (surtout à Paris) en effraie plus d'un. Enfin, trouver un emploi en France dans la foulée des études apparaît à la plupart anormalement compliqué. La faute à un marché du travail trop rigide? Pour les étudiants chinois, autant demander si le pape est catholique. A leurs oreilles, 35 heures, RTT, débats ésotériques sur le travail dominical et viaducs du mois de mai sonnent comme des blagues bien françaises dont ils ne percevraient pas toute la portée comique. Hua Zhu et Lin Xiang (les noms ont été changés) ne se connaissent pas - l'une étudie à Grenoble, l'autre à Paris -, ces deux Shanghaïennes font néanmoins un constat en tout point identique: comparée au bouillonnement de «l'atelier du monde», la France donne l'impression d'avancer au ralenti. Elles ont toutes deux expérimenté le même choc rythmique en débarquant dans un 4 janvier Illustrations Valero Doval pour M Le magazine du Monde 311 Le magazine du Jllon

3 a France de M. Hollande? Un pays qui ne s'aime plus, décrivent les déclinologues. Une terre des opportunités confisquées et du matraquage fiscal. Un rafiot en perdition ballotté dans les eaux bouillonnantes de la mondialisation. Une vieille nation traînant son «identité malheureuse» comme un boulet. Il existe pourtant une autre France, un peu perdue de vue : «Un pays merveilleux et magnifique.» C'est en tout cas la description qu'en fait spontanément Yana Tarasovo, une jeune Russe tombée amoureuse des Alpes durant ses études de commerce à Grenoble Ecole de management (ESC Grenoble). «II faut avoir vécu ailleurs pour s'en apercevoir», précise cette Pétersbourgeoise de 22 ans. Son master en poche, elle vient de décrocher un CDD de six mois dans une entreprise de la région et compte bien poursuivre au-delà son histoire passionnelle avec la France. Elle n'est pas la seule. Alors que la jeunesse française est invitée tous les quatre matins à «se barrer» sous des cieux qui seraient moins hostiles, les jeunes du monde entier affluent toujours plus nombreux vers notre vieil Hexagone. Au dernier palmarès de l'attractivité établi par l'unesco, la France se place au troisième rang ( étudiants étrangers par an) derrière les Etats-Unis et le Royaume- Uni, et devance désormais l'australie. Quant à Paris, elle vient d'être élue «meilleure ville au monde pour les étudiants» par QS, un cabinet britannique spécialisé. L'indice de satisfaction de ces jeunes gens venus des cinq continents tourne même au plébiscite. Quatre-vingt-onze pour cent d'entre eux se disent satisfaits ou très satisfaits de leur séjour, selon la très récente enquête de TNS-Sofres pour Campus France, l'agence publique de promotion de l'enseignement supérieur et de la mobilité internationale. Neuf sur dix recommanderaient même notre pays pour y faire des études, voire plus si affinités. Ce score à la soviétique n'étonne guère Parth Joshi, 24 ans. Juché sur un tabouret de la cafet' de l'esc Grenoble, ce jeune homme du Rajasthan (nord-ouest de l'inde) estime que «la nature a été généreuse avec la France». Le paysage de montagnes que l'on aperçoit de son école semble posé là pour confirmer son propos. De Lyon à Paris, de Montpellier à Annecy, cet enfant d'une bonne famille indienne a découvert la France en se laissant glisser sur le réseau ferré. Avec son regard d'ingénieur, il en est arrivé à cette conclusion peut-être hâtive : «Vous avez le meilleur système de transports au monde!» La beauté des paysages, l'excellence de la gastronomie, l'abondance de l'offre culturelle, la richesse du patrimoine... Au banc d'essai de ces jugements extérieurs sur la qualité de vie, le pays obtient sans peine son triple A. Mais cette pluie d'éloges sur la «douce France», «aux clochers, aux maisons sages», flatte autant qu'elle dérange. Cette vision semblant donner raison aux théoriciens du déclin: aux yeux du monde, la France serait devenue cet Etat pour collectionneurs de cartes postales déclassé, dégradé, en un mot «largué» dans la grande compétition internationale. Sauf que ni Parth, ni Yana, ni tant d'autres étudiants en provenance des fameux BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) n'ont choisi la cinquième puissance économique mondiale pour gambader dans les alpages et déguster ses «fromages qui puent». LA QUALITÉ DES FORMATIONS, LA RÉPUTATION DES GRANDES ÉCOLES ET UNIVERSITÉS FRANÇAISES, le coût relativement abordable des études: des critères autrement plus déterminants selon l'enquête de Campus France. «Arrêtons défaire de la sinistrose sous prétexte que l'on n 'apas beaucoup d'établissements dans le classement de Shanghaï [le classement académique des universités mondiales]», suggère son directeur général Antoine Grassin. Prudent, ce dernier se garde toutefois de pousser un cocorico trop sonore. Il ne cherche pas à dissimuler les quelques vérités dérangeantes et les «peut mieux faire» qui ressortent aussi de cette enquête réalisée auprès de étudiants. Ainsi, l'administration française reste souvent perçue comme inutilement tatillonne, voire ouvertement hostile. Le coût de la vie et du logement (surtout à Paris) en effraie plus d'un. Enfin, trouver un emploi en France dans la foulée des études apparaît à la plupart anormalement compliqué. La faute à un marché du travail trop rigide? Pour les étudiants chinois, autant demander si le pape est catholique. A leurs oreilles, 35 heures, RTT, débats ésotériques sur le travail dominical et viaducs du mois de mai sonnent comme des blagues bien françaises dont ils ne percevraient pas toute la portée comique. Hua Zhu et Lin Xiang (les noms ont été changés) ne se connaissent pas - l'une étudie à Grenoble, l'autre à Paris -, ces deux Shanghaïennes font néanmoins un constat en tout point identique: comparée au bouillonnement de «l'atelier du monde», la France donne l'impression d'avancer au ralenti. Elles ont toutes deux expérimenté le même choc rythmique en débarquant dans un 4 janvier 2O14 - Illustrations Valero Doval pour M Le magazine du Monde TU Le magazine du Jllou

4 Le magazine. Paris vidé de ses actifs au mois d'août. «Les Français ont beaucoup de jours de repos. En Chine, vous avez deux semaines de congé au grand maximum et encore vous n 'en prenez qu 'une seule, car sinon c'est mal vu. Idem pour lesjours fériés», témoigne Hua, 24 ans. Toutefois, il ne lui viendrait pas à l'idée de conseiller aux travailleurs français de sacrifier leurs avantages sur l'autel de la mondialisation pour mieux faire face au rouleau compresseur chinois. «Les Français ont raison de faire attention à leur qualité dévie. En Chine, il faut travailler, travailler, travailler... Au bout du compte, on oublie pourquoi on travaille!», lance cette jeune étudiante qui a effectué un stage professionnel de dix mois dans les laboratoires toulousains de Pierre Fabre. En deuxième année de master communication à Sciences Pô Paris, Lin Xiang développe les mêmes arguments dans un français impeccable: «En France, il y a une vision de la vie assez équilibrée. On garde du temps pour la vie privée et les loisirs. La réussite n'est pas seulement jugée par la carrière. La famille, les amis, aussi, sont très importants. Je trouve ça plutôt positif.» "Les Français ont une vision de la vie plus équilibrée. n Chine, i taut travailler, travailler... Et on oubl pourquoi on travaille Lin Xiang, étudiante chinoise LA FRANCE QUI ROUPILLE AU TRAVAIL A NOURRI UNE ABONDANTE LITTÉRATURE de témoignages, décrivant une vie de bureau où le salarié se démène pour faire ses 35 heures... en un mois.tout en se prétendant «absolument dé-bor-dé l» Les jeunes diplômés étrangers qui ont goûté au monde de l'entreprise en France ne reconnaissent pas franchement ce portrait courtelinesque de salariés aux doigts de pied en éventail. Qu'ils soient chinois, russes ou indiens comme Parth Joshi, en stage dans une société de webmarketing de l'isère, ils auraient même plutôt tendance à louer la productivité française : «Même si la pause déjeuner peut prendre deux heures, quand les salariés sont au travail, je les trouve efficaces, productifs et concentrés sur leur tâche.» La France, un pays où il fait bon vivre et... débattre, disent aussi les étudiants étrangers. Même nos péroraisons de comptoir et cette manie d'avoir un avis tranché sur tout (disent-ils) trouvent grâce à leurs yeux. «Je viens de Barcelone mais je ne m'intéresse pas du tout au football», confesse Gérard Sole, en stage de fin d'études chez Alstom en région parisienne. «J'en ai marre d'en entendre tout le temps parler en Espagne. Ici, les gens abordent spontanément des sujets comme la culture ou la politique.» En master de science politique à l'université Paris-VIIl (Vincennes- Saint-Denis), la Brésilienne Roberta Lima, 30 ans, fait peu ou prou le même constat: «Comparée à mon pays, la politique est très présente dans les discussions. Quand on va à une fête en France, les gens en parlent naturellement. Au Brésil, ça ennuie tout le monde, on vous dira: "La politique c'est toujours la même chose. " Ici, il y a une grande conscience politique.» Le débat public s'est peut-être appauvri en France, où il est de bon ton de dénoncer l'indigence de la pensée. Il faut croire néanmoins que l'herbe intellectuelle reste moins verte ailleurs. A tort ou à raison, le pays des Lumières continue d'être perçu comme cette terre où l'on s'autorise encore à philosopher. Récemment débarqué de New York pour boucler sa thèse sur Jacques Der- rida, Donald s'émerveille de la place réservée à la discipline qu'il étudie : «La philosophie s'intègre dans la société. On trouve tous les livres des grands philosophes en librairie, aux Etats- Unis il faudrait les commander en ligne. Quant aux cafés philo, c'est un concept qui nous paraît très bizarre à nous Américains!» Un peu à la manière d'usbek dans les Lettres persanes, racontant ses étonnantes découvertes à Paris, Donald envoie des courriels ébahis outre-atlantique pour raconter, à qui veut le croire, que la philo s'enseigne dès le lycée en France! «C'est peut-être le seul pays à le faire et je trouve ça formidable.» Ce timide Américain exerce son français encore hésitant dans les locaux de l'association Equipes d'accueil et d'amitié pour les étudiantes et étudiants étrangers, à deux pas du Musée d'orsay. Des bénévoles grisonnants y donnent quelques heures de leur temps pour leur faire pratiquer la langue et débusquer les fautes de syntaxe dans les thèses et les mémoires. A Donald qui raconte que de sa chambre de bonne, il aperçoit chaque week-end les cortèges de manifestants s'ébranlant de la place de la République, un septuagénaire un peu taquin répond : «Tu devrais te /oindre aux défilés, c'est une façon d'améliorer ton français.» Riposte du thésard new-yorkais sur le même ton badin : «Je ne peux pas, je n 'ai pas de bonnet rouge.» Les mouvements sociaux à la française suscitent invariablement la même réaction ambivalente. Les étudiants étrangers admirent l'esprit de résistance des Français, des «indignés» et des sans-culottes dans l'âme. En même temps, ils décèlent dans ce goût prononcé pour les barricades une forme de conservatisme révolutionnaire. Arc-bontés sur leurs fameux acquis sociaux, les Français bloqueraient systématiquement les réformes avec le risque de tout perdre faute d'accepter les adaptations nécessaires. TROP OCCUPÉE À CONTEMPLER LE VERRE À MOITIÉ VIDE, notre nation d'éternels insatisfaits en oublierait de célébrer tout ce qui tourne rond dans l'hexagone. La santé, l'éducation, les transports, la culture, la couverture sociale? Les vingt et un étudiants de quinze nationalités différentes rencontrés au cours de cette enquête posent tous un diagnostic similaire : le pays de la vie en rosé se complaît à noircir le tableau. La Brésilienne de Sao Paulo, Roberta, s'est rapidement familiarisée avec le vocabulaire fleuri du parfait râleur. «C'est la merde l», «Putain!» («Poutain» avec l'accent brésilien) : «J'entends beaucoup ça en France. Il faut attendre le métro trois minutes? C'est la mort! Au Brésil? Tu ne sais jamais quand il va arriver... mais tu sais qu 'il va arriver!» Vu du cœur de Paris et de Grenoble (systématiquement dans le «Top 5» des villes étudiantes), le spleen français peut certes paraître exagéré. Mais de Roubaix, considérée comme la ville la plus pauvre de France? Dans un imposant bâtiment de briques rouges datant du XIXe siècle, l'ecole nationale supérieure des arts et industries textiles (Ensait) accueille chaque année jusqu'à 90 étrangers sur un effectif total de 420 étudiants. La directrice des relations internationales vous assure que ces jeunes du Le magazine Ou JllonOt Illustrations Valero Doval pour M Le magazine du Monde

5 Le ma monde entier arrivent l'esprit vierge de tous les méchants stéréotypes sur la région entretenus par les Français. En discutant avec un panel de l'école (une Islandaise, un Chinois, un Japonais, une Allemande, une Péruvienne), il est tout de même clair qu'ils ne confondent pas Roubaix et ses environs avec la French Riviera. Difficile d'ignorer le ciel gris, les rideaux de fer baissés avec leur affiche «à vendre» et les SDF qui se massent autour de la gare. Plongés dans cette France qui va mal, les futurs diplômés de cette école d'ingénieurs ne se plaignent pas trop de leur sort hormis l'allemande Melissa, en échange Erasmus. «Roubaix, ce n'est pas une ville de rêve. J'ai vu suffisamment de villes qui ne sontpas sympas en Allemagne», se plaint-elle avant d'ajouter qu'elle se verrait bien revenir dans l'hexagone mais «à Paris ou dans le Sud». Pour le reste, le petit groupe se dit satisfait du niveau des formations dispensées à l'ensait, confirme la proverbiale chaleur des gens du Nord, rigole de cette habitude française de se faire la bise à tout bout de champ... Mais - impossible d'y échapper, «les Français se plaignent tout le temps», lâche Denise Médina, une Péruvienne à la joie communicative. A sa droite, l'islandaise Sunna Jokulsdottir recourt à une parabole météorologique pour décrire ce mal français : «Chez moi l'hiver est très long, très froid et très pluvieux mais on ne s'en plaint pas, on sait que c'est comme ça, un point c'est tout. Mais quand il fait beau, on est content! Avec vous, c'est l'inverse: quand il y a du soleil, vous êtes indifférents et quand il y a du mauvais temps, vous râlez.» PARIS, MEME SON DE CLOCHE, le Barcelonais Gérard Sole juge les Français «plus négai tifs» que ses compatriotes alors même que l'horizon économique lui apparaît nettement plus bouché dans la péninsule Ibérique: «L'Espagne a un taux de chômage de 26 % contre 10,5% pour la France. Pour les moins de 25 ans, c'est autour de 50 %. La majorité de mes amis sont sans emploi ou prolongent leurs études pour trouver quelque chose, et ils res- \ Raciste, la France? Yvonne, rwandaise, refuse les générali- " :"Au fait que je sois noire, étrangère tent chez leurs parentsjusqu 'à 27 ans. C 'est -J T^ j É-J [Y] vrai qu'en France, il y a du chômage mais aussi beaucoup plus d'opportunités. En Espagne, les rares jobs que l'on trouve sont plus mal payés qu 'il y a dix ans.» Le directeur de Campus France, Antoine Grassin, se félicite de ce regard positif. C'est bien la preuve que notre vieille nation est «un astre qui n 'estpas éteint», considère-t-il. Mais en diplomate avisé, il se garde de brandir ce taux de satisfaction générale des étudiants étrangers comme un indice à agiter sous le nez de Français mécontents de leur sort. Avec chômeurs, des plans sociaux en rafale, un pouvoir d'achat au point mort et une jeunesse française anxieuse face à l'avenir, l'argument est «très délicat à manier». Et puis, il faut se méfier de l'effet d'optique. Chacun le sait bien, la période des études est un moment particulier de la vie qui incite à regarder les choses sous un jour plus ne rien. [ j r-^ optimiste, surtout loin de chez soi. Une fois redescendus du petit nuage estudiantin, beaucoup de ces diplômés étrangers voient d'ailleurs leur rêve d'une vie hexagonale se heurter aux dures réalités du marché du travail. Dans une économie française frappée par «une crise structurelle» et «une mutation profonde de l'emploi», un écrémage se fait naturellement: «Dans notre étude, deux tiers des personnes interrogées disent vouloir rester en France, mais seulement un tiers de ce groupe y parvient», rappelle Antoine Grassin. Les heureux élus le sont d'autant plus qu'ils ont échappé de peu à l'expulsion. «Je méplats énormément en France, c'est pour cette raison que je me suis battue pour y rester», raconte Zeinab Ben Slimane. En 2012, cette Marocaine de 26 ans qui se sent «très française» est tombée sous le coup de la circulaire Guéant limitant les possibilités pour les diplômés non européens de travailler en France même après y avoir trouvé un emploi. A ce moment-là, la jeune femme a douté de la validité de la devise républicaine. Mais aujourd'hui, elle veut se souvenir de «la fraternité» de tant d'amis français à l'époque prêts à la soutenir par tous les moyens pour la sortir de sa situation kafkaïenne. Désormais cadre supérieure dans le secteur de l'assurance, Zeinab savoure en France «la liberté et la laïcité» qui ont, pour elle, le goût d'un verre de bordeaux à la terrasse d'un café. A la même table du bistrot parisien Le Père Fouettard (comme un clin d'oeil à l'intraitable ancien ministre de l'intérieur), la Rwandaise Yvonne Umutoni narre la même histoire: la peur de l'expulsion, la solidarité autour d'elle et le soulagement après l'abrogation de la circulaire en mai Désormais ingénieure en informatique, quel regard la jeune femme de Kigali porte-t-elle sur la patrie autoproclamée des droits de l'homme? On s'attend à une longue tirade sur les scores électoraux de l'extrême droite, sur les attaques dont la garde des sceaux a été la cible, sur la flopée de commentaires racistes d'internautes au sujet de l'élection d'une Miss France métisse. Mais Yvonne refuse «les généralités» et préfère se baser sur son vécu : «II faut voir au cas par cas. Ce que j'observe dans mon entourage à Paris, c'est beaucoup, beaucoup de couples mixtes. Et à mon travail, le fait que je sois étrangère, noire etfemme ne change rien.» Zeinab a bien noté une augmentation des blagues racistes «même devant [elle]» depuis son arrivée sur le sol français en Mais, de là à évoquer une atmosphère devenue irrespirable... «Non, ça dépend vraiment des milieux mais je ne dirais pas que le Français moyen est raciste. De toutefaçon, le racisme n 'est pas un problème propre à la France.» Trop angéliques sur l'état de la nation, les jeunes du monde en- tier? Le portrait de la France reflété dans le miroir qu'ils nous tendent pèche peut-être par excès d'optimisme. Mais il nous apprend au moins une chose: la sinistrose n'est pas une maladie contagieuse. 4 janvier Illustrations Valero Doval pour M Le magazine du Monde 311 Le magazine du

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

La communauté AGEFA. Troisième étude : les jeunes et leur vision du bonheur au travail. pour. OpinionWay. 15 place de la République 75003 Paris.

La communauté AGEFA. Troisième étude : les jeunes et leur vision du bonheur au travail. pour. OpinionWay. 15 place de la République 75003 Paris. La communauté AGEFA Troisième étude : les jeunes et leur vision du bonheur au travail OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. pour Laurent Bernelas Tel : 01 78 94 89 87 lbernelas@opinion-way.com

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011*

INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011* INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011* La 19me enquête «Insertion des jeunes Diplômés» de la Conférence des Grandes Écoles s intéresse aux conditions d insertion professionnelle

Plus en détail

LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005

LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005 LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005 L OSEIPE a pour objectif de mieux informer les jeunes avant qu ils ne s engagent dans une

Plus en détail

Par alliance : Armando Perez

Par alliance : Armando Perez Par alliance : Armando Perez Thèmes France, francophonie et langue française Concept D origine cubaine, Armando Perez nous emmène dans les lieux qu il fréquente à Miami pour nous parler de lui-même, de

Plus en détail

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Juillet 2013 Etude réalisée par l institut OpinionWay pour la MAIF, conduite en ligne du 3 au 29 juillet 2013 auprès d un échantillon représentatif

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail

BILAN MEVIPRO. Demandeurs d emploi, jeunes diplômés, quand la Région Champagne-Ardenne et l Union européenne s engagent. Royaume-Uni.

BILAN MEVIPRO. Demandeurs d emploi, jeunes diplômés, quand la Région Champagne-Ardenne et l Union européenne s engagent. Royaume-Uni. BILAN MEVIPRO Irlande Royaume-Uni Allemagne Demandeurs d emploi, jeunes diplômés, quand la Région Champagne-Ardenne et l Union européenne s engagent MEVIPRO Bilan 2007-2013 Dès 1991, la Région Champagne-Ardenne

Plus en détail

Ma 1 ère question est toujours celle ci, elle me permet de régler les problèmes techniques (réglage du canal, fonctionnement du système)

Ma 1 ère question est toujours celle ci, elle me permet de régler les problèmes techniques (réglage du canal, fonctionnement du système) Je ne vais pas revenir sur le principe de la classe inversée mais j y vois une opportunité de consacrer du temps à motiver et interagir avec les élèves afin de les impliquer plus. Parce qu au final, quelles

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Indications pédagogiques E1 / 43

Indications pédagogiques E1 / 43 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E1 / 43 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 1 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis Nombre d exercices proposés 4

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

L emploi des jeunes. Les résultats de l étude Avril 2015. pour

L emploi des jeunes. Les résultats de l étude Avril 2015. pour L emploi des jeunes Les résultats de l étude Avril 2015 pour Contact : Laurent Bernelas Directeur de l activité Corporate & Management Tel : 01 78 94 89 87 Mob : 07 77 94 30 21 Email : lbernelas@opinion-way.com

Plus en détail

Page 2/6. Diriger des résidences sociales dans le 93. [Témoignage recueilli par Pauline Miel.]

Page 2/6. Diriger des résidences sociales dans le 93. [Témoignage recueilli par Pauline Miel.] Page 1/6 Diriger des résidences sociales dans le 93. [Témoignage recueilli par Pauline Miel.] Je louais un appartement à Saint-Denis, dans le privé, et mon compagnon m a rejoint. Il est dans le transport

Plus en détail

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27 Une méditation évangélique pour des personnes engagées dans une action au service d un dun monde plus juste et solidaire Marc 10, 17 27 Evangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 17 22) Jésus se

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT L enfant a besoin d apprendre, et, en premier lieu, d apprendre à parler pour échanger et vivre en société. Ce sont

Plus en détail

1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012

1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012 1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012 Samedi 22 septembre 2012 10h15 à 12h00 Rencontre d'éveil à la foi pour l'enfant avec un de ses parents. Avant la séance : préparer la salle : 1

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel nouveau né prématuré

Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel nouveau né prématuré Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel pour accueillir au mieux votre nouveau né prématuré J ai toujours été dans ton ventre maman, mais aujourd hui je vais voir le jour un peu

Plus en détail

Douleur, souffrance, démence et fin de vie

Douleur, souffrance, démence et fin de vie Douleur, souffrance, démence et fin de vie Qu est ce que la douleur? Différence entre douleur et souffrance La souffrance serait morale et la douleur physique La douleur serait locale et la souffrance

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

La clientèle d affaires

La clientèle d affaires La clientèle d affaires venue en avion, en train et par la route Résultats 2014 Méthodologie d enquête aéroports, Soit trains et 15,2 32,6% millions de touristes d affaires à Paris Île-de-France. de l

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche)

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Vie pratique Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Logement L université dans laquelle j ai effectué mon séjour d étude nous proposait au préalable un site sur les logements en résidence étudiante.

Plus en détail

Enquête 1 er emploi 2012

Enquête 1 er emploi 2012 Enquête 1 er emploi 2012 Filières initiale et externe Enquête réalisée en Avril-Mai 2013 auprès de la promotion 2012 Filières Initiale et Externe (appelées FI dans la suite de l enquête) Nombre de diplômés

Plus en détail

Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement»

Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement» Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement» N 1 Novembre 2015 Créée il y a 19 ans, la semaine européenne de l emploi des personnes handicapées a pour objectif de lutter contre les préjugés, et

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

18926 Contacts : François Kraus Tél : 01 72 34 94 64 francois.kraus@ifop.com. Technologie Dentaire POUR. Enquête auprès des dentistes libéraux

18926 Contacts : François Kraus Tél : 01 72 34 94 64 francois.kraus@ifop.com. Technologie Dentaire POUR. Enquête auprès des dentistes libéraux 18926 Contacts : François Kraus Tél : 01 72 34 94 64 francois.kraus@ifop.com POUR Technologie Dentaire Enquête auprès des dentistes libéraux Rapport complet 22 octobre 2010 Sommaire Pages -1- La méthodologie...

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France

Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France Émilie Genin École de Relations Industrielles Université de Montréal Colloque

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION

SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION Objectif de l étude : Mesurer le taux de placement à court terme des nouveaux diplômés en administration et en économique

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS a/ Vie pratique Au cours de mon année Erasmus à Almeria, j ai habité dans deux logements. Tout d abord au début de l année, j ai cherché mon premier logement grâce au service

Plus en détail

La Vie est un bouquet de fleurs Publibook

La Vie est un bouquet de fleurs Publibook Pulchérie Abeme Nkoghe La Vie est un bouquet de fleurs Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres Etude Ipsos pour ELLE Pourquoi cette étude? Croiser le regard des hommes et des femmes sur le travail aujourd hui Le travail

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL Voici les conditions idéales pour faire le test : 50 minutes maximum choisir une réponse seulement si vous êtes sûrs. Ne devinez pas par de dictionnaire, ni

Plus en détail

STAGE LINGUISTIQUE A KANAZAWA PENDANT LES VANCANCES D ETE

STAGE LINGUISTIQUE A KANAZAWA PENDANT LES VANCANCES D ETE STAGE LINGUISTIQUE A KANAZAWA PENDANT LES VANCANCES D ETE Le stage linguistique de Kanazawa qui s est déroulé pendant les vacances d été et qui a duré un mois est le fruit d un partenariat entre l INaLCO

Plus en détail

DUT Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA)

DUT Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA) Promotion 3/4 Enquête à moins d'un an du diplôme Site : / Aubière DUT Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA) Objectif de ce DUT : Le Département Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. Guy LUISIER Rencontre avec deux amoureux de la vigne et du vin

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. Guy LUISIER Rencontre avec deux amoureux de la vigne et du vin LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Guy LUISIER Rencontre avec deux amoureux de la vigne et du vin Dans Echos de Saint-Maurice, 1995, tome 90b, p. 30-34 Abbaye de Saint-Maurice 2014 Entretiens

Plus en détail

Argent : ce qu il faut faire

Argent : ce qu il faut faire GÉRARD HUGUENIN Argent : ce qu il faut faire Et que vous ne savez pas Éditions Eyrolles, 2005 ISBN : 2-7081-3082-X 2 Économiser L essentiel 1. Constituer son épargne progressivement et sans efforts. 2.

Plus en détail

Ton Avenir en EspaÑol

Ton Avenir en EspaÑol Lycée Espagnol Luis Buñuel Cycle Supérieur de Commerce International Commerce International: Ton Avenir en EspaÑol educacion.es Études Supérieures de Commerce Le CFPE en Commerce International est destiné

Plus en détail

Les jeunes internautes et l entrepreneuriat social

Les jeunes internautes et l entrepreneuriat social Les jeunes internautes et l entrepreneuriat social Enquête exclusive ESSEC/CSA Janvier 2010 Tous droits réservés Essec. Toute reprise doit être accompagnée de la mention : "Les jeunes internautes et l

Plus en détail

C est beau la vie Jean Ferrat

C est beau la vie Jean Ferrat C est beau la vie Jean Ferrat Le vent dans tes cheveux blonds Le soleil à l'horizon Quelques mots d'une chanson Que c'est beau, c'est beau la vie Un oiseau qui fait la roue Sur un arbre déjà roux Et son

Plus en détail

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Sismographe L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

ANNEXES. Evaluation de la formation à Polytech Lille Département ITEC. Enseignements les plus utiles. Enseignements à renforcer

ANNEXES. Evaluation de la formation à Polytech Lille Département ITEC. Enseignements les plus utiles. Enseignements à renforcer ANNEXES Evaluation de la formation à Polytech Lille Département ITEC Enseignements les plus utiles Enseignements à renforcer Enseignements à intégrer Commentaires Généraux Accompagnement Professionnel

Plus en détail

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Juillet 2015 - Occurrence pour CCMO mutuelle Sommaire Contexte et méthodologie 3 1. Préparation

Plus en détail

Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité

Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Sommaire. Présentation de l étude. Recommandation de venir en France Les étudiants étrangers en France

Plus en détail

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent.

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. «Je ne veux plus être un violeur» Mise en garde Trigger warning Contient plusieurs récits

Plus en détail

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ?

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? Ce n est pas juste un petit bébé qui a été perdu. C est une vie au complet qui ne sera pas vécue. Contrairement aux idées véhiculées dans la société, le

Plus en détail

La question RH du mois «Le bien-être des salariés»

La question RH du mois «Le bien-être des salariés» La question RH du mois Octobre 2015 Embargo : Vendredi 22 octobre 12h 15 place de la République 75003 Paris Laurent Bernelas Directeur de l activité Corporate & Management 15, place de la République 75003

Plus en détail

Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER!

Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER! Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER! Cette phrase est assassine parce qu elle tue le meilleur de nous-même

Plus en détail

Harry Mathews. 20 lignes par jour. traduit par Marie Chaix. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Harry Mathews. 20 lignes par jour. traduit par Marie Chaix. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Harry Mathews 20 lignes par jour traduit par Marie Chaix P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e PRÉFACE Comme beaucoup d écrivains je trouve souvent que me mettre au travail le matin est une entreprise

Plus en détail

Le premier hiver de Max

Le premier hiver de Max Une histoire sur la prématurité Le premier hiver de Max Sylvie Louis Illustrations de Romi Caron Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Louis, Sylvie Le premier hiver de Max

Plus en détail

Comment bien gérer votre temps

Comment bien gérer votre temps Comment bien gérer votre temps Bonjour, je m appelle Marie-Ève. Au secondaire, vous aviez l habitude d être en classe 30 heures par semaine, alors qu à l université, vous pouvez avoir de 15 à 25 heures

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Stage à l Université de Sherbrooke Frédérique Vermare Table des matières Table des matières...2 1 Vie pratique...3 1.1 Logement :...3 1.2 Argent :...3 1.3 Santé :...3 1.4 Stage

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire:

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire: C est l histoire d une petite fille, Noéline, et de son tonton qui vivait en Chine. Il n était pas là quand elle est née, car il escaladait une montagne sacrée. Alors, quand il est rentré, il a fallu tout

Plus en détail

Habileté E Niveau 1. à la communication. professionnelle Nom : 1 ère PARTIE. Le téléphone sonne. Vous répondez.

Habileté E Niveau 1. à la communication. professionnelle Nom : 1 ère PARTIE. Le téléphone sonne. Vous répondez. Page 1 1 ère PARTIE Le téléphone sonne. Vous répondez. La voix au téléphone : Bonjour! Ici l institut de sondage FLOP. Avez-vous le temps de répondre à quelques questions? Vous : Comme ça? Par téléphone?

Plus en détail

Jeu questionnaire Es-tu prêt(e) pour le secondaire? Ma future école

Jeu questionnaire Es-tu prêt(e) pour le secondaire? Ma future école Est-ce que je suis prêt ou prête? C est sûrement une des questions que tu te poses! Voici une activité qui te permettra de savoir où tu en es dans ton cheminement. Ma future école Je connais le nom de

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux!

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! Avec la participation de la ville de Vernouillet (2 ème Ville Amie des enfants du département) Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! 19/20 Novembre

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 Handelsmittelschulen Bern Biel Thun Aufnahmeprüfungen 2010 Datum: Montag, 22. März 2010 Fach: Französisch Lösungen Zeit: 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 NOTE : 1 Lisez ce texte: Logicielle

Plus en détail

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement Mireille Houart Juillet 2013 Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement 1. Contexte En 2012-2013, suite à la réforme et à la demande de la Faculté de médecine, un séminaire

Plus en détail

Recueil 1. Mise en page par le groupe informatique

Recueil 1. Mise en page par le groupe informatique Recueil 1 Mise en page par le groupe informatique Les enfants de la terre. Les mots te prennent par la main Te conduisent sur le chemin, Tu marches dans l oubli Que tes pas effacent. Demain est ton destin,

Plus en détail

Quelques conseils pour bien réaliser son année de Master 2 Recherche

Quelques conseils pour bien réaliser son année de Master 2 Recherche http://adstic.free.fr adstic@gmail.com Quelques conseils pour bien réaliser son année de Master 2 Recherche Qu est ce que l Adstic? L Adstic est l association des doctorants du campus sciences et techniques

Plus en détail

Plus de méditations. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande

Plus de méditations. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande Plus de méditations «Ce que je vous commande, c est de vous aimer les uns les autres» Saint Jean emploie à plusieurs reprises cette expression, on la retrouve par exemple dans Jean 13, 34-35 : «Je vous

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien

ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien La présente enquête-métier a pour objet de recueillir des informations pouvant donner en substance, une vision globale d un métier, de son

Plus en détail

Mobilités Internationales 2013-2014

Mobilités Internationales 2013-2014 Mobilités Internationales 2013-2014 Qui est parti? Suède Vincent Lecoanet KTH (double diplôme) Boris Bizet KTH (double diplôme) Sophie Houvenagel KTH (Erasmus) Brésil Quentin Jacquet: Université de Sao

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

5 TESTS RAPIDES A FAIRE

5 TESTS RAPIDES A FAIRE 5 TESTS RAPIDES A FAIRE Si vous résolvez le premier test, prière de m'effacer tout de suite de votre carnet d'adresse... TEST 1 Ceci est un vrai test psychologique.. C'est l'histoire d'une jeune fille.

Plus en détail

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez.

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez. TEXTE 1 Jules et Julie étaient voisins. Chaque matin, ils traversaient la forêt pour aller à l école. ça rassurait leurs parents de les savoir ensemble. Mais jamais Julie n adressait la parole à Jules

Plus en détail

Bonheur. 382 millions d articles en anglais sur Google et 133 en français

Bonheur. 382 millions d articles en anglais sur Google et 133 en français Bonheur 382 millions d articles en anglais sur Google et 133 en français Bonheur D une notion ésotérique et psycho-pop à une notion scientifique L IRB, c est quoi? L Indice relatif de bonheur (IRB) est

Plus en détail

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook Yuliana Fransani Une aventure à Paris Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

Petit guide du stage de 3 ème à usage des parents

Petit guide du stage de 3 ème à usage des parents Petit guide du stage de 3 ème à usage des parents Pourquoi un stage? Sensibiliser les élèves au monde du travail : Aimer le monde du travail. Souvent, nos enfants n ont qu une idée très partielle de ce

Plus en détail

Mboté na bino (Bonjour à vous)

Mboté na bino (Bonjour à vous) Mboté na bino (Bonjour à vous) Enfin je vous écris, après mes deux premiers mois dans mon nouveau Pays qu est la République Démocratique du Congo. Tout d abord je voudrais vous remercier pour votre soutien

Plus en détail

Les jeunes dans le move : actualité de leurs déplacements.

Les jeunes dans le move : actualité de leurs déplacements. Les jeunes dans le move : actualité de leurs déplacements. Une enquête comparative Lyon-Montréal Nathalie Ortar, Claudio Ribeiro, Stéphanie Vincent-Geslin Julie-Anne Boudreau, Pascal Pochet, Louafi Bouzouina,

Plus en détail

Monsieur l Ambassadeur, chers amis,

Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Je suis très honorée par la haute distinction dont vous venez de me remettre les insignes. Et je vous remercie de vos paroles particulièrement chaleureuses. Je suis

Plus en détail

. As-tu une idée pour ton futur? Je souhaite me lancer dans le domaine touristique, c'est un milieu qui m'attire énormément.

. As-tu une idée pour ton futur? Je souhaite me lancer dans le domaine touristique, c'est un milieu qui m'attire énormément. Mon stage en Irlande Aurore Qui es-tu et que fais-tu en Irlande? baccalauréat comptabilité au lycée René Perrin à Ugine. Je suis en Irlande pour accomplir mon stage de 5 semaines. Je travaille chez TSG

Plus en détail

7 étudiants sur 10 trouvent leur premier emploi grâce à leur stage

7 étudiants sur 10 trouvent leur premier emploi grâce à leur stage 7 étudiants sur 10 trouvent leur premier emploi grâce à leur stage (enquête jeunes diplômés à paraître le 18 septembre 2006) L esiea propose la création d un label qualité-stage qui repose sur la rémunération

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Représentez la Culture Française en travaillant à Walt Disney World, aux U.S.A.

Représentez la Culture Française en travaillant à Walt Disney World, aux U.S.A. Représentez la Culture Française en travaillant à Walt Disney World, aux U.S.A. International Services a le privilège d être, en Allemagne, en Italie, en Norvège et en France le principal recruteur du

Plus en détail

«LA SOLITUDE DES SENIORS» ENQUÊTE. 42 Éducation à la santé et à la vie quotidienne dans les Hauts-de-Seine. Objectifs

«LA SOLITUDE DES SENIORS» ENQUÊTE. 42 Éducation à la santé et à la vie quotidienne dans les Hauts-de-Seine. Objectifs ENQUÊTE «LA SOLITUDE DES SENIORS» La canicule de l été 2003 a montré combien les personnes isolées étaient vulnérables. Depuis cet événement, l Institut des Hautsde-Seine s est attaché à proposer aux seniors

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie 20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie Mes amis.es de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE, Aujourd hui est le début d une nouvelle aventure: Celle de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE. Plusieurs d entre vous génèreront

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

Ordinaire 24 (A) : 11 septembre 2011. 24 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : 11 septembre 2011. Titre : Le Pardon à tout prix!

Ordinaire 24 (A) : 11 septembre 2011. 24 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : 11 septembre 2011. Titre : Le Pardon à tout prix! Ordinaire 24 (A) : 11 septembre 2011 24 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : 11 septembre 2011 Titre : Le Pardon à tout prix! Référence Biblique : 1 ère Lecture : Ben Sirac le Sage (Si 27,30-28,7) 27

Plus en détail