Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible"

Transcription

1 Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible En octobre 2013, BakkerElkhuizen a mené une enquête en ligne parmi les professionnels RH en Allemagne, en Angleterre, en Belgique et aux Pays-Bas portant sur le Travail Flexible. Par travail flexible, on entend dans le cadre de cette enquête, la manière de travailler où le temps, l endroit et la durée sont flexibles. Il ressort d autres enquêtes menées que cette forme de travail devient de plus en plus la norme dans les pays d Europe de l Ouest. Cette enquête a été menée afin d effectuer la comparaison entre les différents pays. Quel(s) est/sont le(s) pays ayant adopté le travail flexible? Comment se fait-il que le processus d adoption soit plus avancé dans un pays que dans un autre? Est-ce que le travail flexible entraîne une augmentation de la productivité? Est-ce que les employés sont aidés dans ce sens et de quelle manière? L enquête se compose de trois sous-parties : a. Le travail flexible en général : Contexte, le taux d acceptation et de mise en œuvre, les avantages pour les entreprises (réduction des coûts, augmentation de la productivité, meilleur équilibre vie privée et travail). Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible - BakkerElkhuizen 1

2 b. Aménagement du poste de travail et les facilités : Est-ce que les employés sont aidés dans la mise en oeuvre du travail flexible? Quel est l intérêt du poste de travail et des accessoires fournis? Quels sont les concepts de poste de travail proposés par les différentes structures? c. Organisation : Quels sont les partenaires impliqués dans l introduction du travail flexible? Quel est leur rôle et leur influence? Et quelles sont les responsabilités du service RH notamment? Responsabilité Dans le cadre de cette enquête, BakkerElkhuizen a mis en place une coopération avec des partenaires médiatiques de premier ordre issus du secteur RH dans les différents pays, à savoir : (Allemagne), Personnel Today (Angleterre), People Sphere (Belgique) et PWdeGids (Pays-Bas). Ces partenaires ont à leur tour contacté les professionnels RH d entreprises (moyennement) grandes issues de différents secteurs. L enquête a été menée entre le 18 octobre et le 6 novembre 2013 à laquelle ont participé plus de 400 professionnels RH dont 110 en Allemagne, 105 en Angleterre, 67 aux Pays-Bas, 64 en Flandre et 59 en Wallonie. La Flandre et la Wallonie ont été volontairement séparées étant donné les grandes différences. Conclusions primordiales 1. Le travail flexible en général Dans quelle phase se situent les entreprises dans le processus d adoption du travail flexible? Perçoit-on de grandes différences entre les pays? Et quelles sont les raisons qui poussent les organisations à proposer ou ne pas proposer le travail flexible aux employés? Situation actuelle L Angleterre est le leader du travail flexible : 64% des structures l ont adopté depuis un an ou plus. L Allemagne suit l Angleterre de près avec 57% et les Pays Bas s en rapprochent également avec 48%. La Belgique, tant la région de Wallonie (38%) que la Flandre (37%) reste en retrait mais nombreuses sont les entreprises en cours d adoption du processus. L Angleterre, l Allemagne et les Pays-Bas sont en plein mouvement : environ 20% des entreprises sont en cours d adoption du travail flexible ou ont l intention d adopter le travail flexible dans le futur proche. Ce taux est plus faible qu en Belgique (25%). Une possible explication pourrait être que le travail flexible est déjà mieux en place dans les premiers pays mentionnés et que la Belgique rattrape actuellement son retard dans ce domaine. Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible - BakkerElkhuizen 2

3 L Angleterre est le leader, la Belgique est en train de rattraper son retard. 70%! 60%! 50%! 40%! 30%! 20%! Combien d'organisations ont adopté le travail flexible il y a un an ou plus?! 48%! 57%! 64%! 38%! 37%! Nombre d organisations ayant déjà adopté le travail flexible par pays en %! 10%! 0%! NL! DE! UK! WA (BE)! FL (BE)! Les 3 principaux motifs de non adoption du travail flexible sont à peu près identiques dans tous les pays certes dans un ordre différent : 1. Les structures examinent actuellement les possibilités d adoption du travail flexible ; 2. Les employés sont liés de part leurs activités spécifiques à un poste de travail fixe ainsi qu à un horaire fixe ; 3. L organisation estime que la présence physique des employés est indispensable. Lorsqu une organisation ne perçoit pas d avantage réel dans l adoption du travail flexible, il arrive que celle-ci estime que tous les employés ne sont pas en mesure de travailler indépendamment d un horaire et/ou d un endroit et que de ce fait, elle prend une décision unique qui s applique à l ensemble du personnel. Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible - BakkerElkhuizen 3

4 60%! 50%! 40%! Combien d'organisations veulent répondre aux souhaits de leurs employés en introduisant le travail flexible?! 48%! 37%! 30%! 20%! 21%! 18%! 28%! Nombre d organisations qui répondent aux souhaits de leurs employés en %.! 10%! 0%! NL! DE! UK! WA (BE)! FL (BE)! Motifs d introduction du travail flexible En Belgique et en Angleterre, le motif principal avancé par les organisations pour adopter le travail flexible est de répondre aux souhaits du personnel. En Allemagne, la plus grande satisfaction du personnel et les changements de l environnement externe sont les deux principaux arguments/avantages escomptés de l adoption du travail flexible. Aux Pays-Bas, la réduction des coûts des locaux, des bureaux et des postes de travail sont les principaux motifs d adoption du travail flexible, même si dans un même temps répondre aux souhaits du personnel (tel qu un plus grand sens de la responsabilité et un meilleur équilibre entre le travail et la vie privée) ainsi que les changements de l environnement externe sont également des points essentiels. L Allemagne vise la satisfaction du personnel par le travail flexible, la réduction des coûts est le principal motif pour les Pays-Bas. Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible - BakkerElkhuizen 4

5 On remarque avec surprise que la plupart des organisations n autorisent qu à certains employés de travailler depuis leur domicile ou depuis un autre endroit et/ou à des horaires flexibles. En Allemagne et en Wallonie, le travail à horaires flexibles pour tous les employés est autorisé par davantage d entreprises. On peut expliquer cette différence par le fait qu au sein d une organisation, certains employés sont de part leur activité spécifique confinés à un poste de travail ou limités à un seul horaire. Le métier de standardiste en est un exemple. Productivité et confiance accrues Le travail flexible entraîne une augmentation de la productivité selon les organisations de tous les pays du panel. C est notamment vrai pour l Angleterre (85%), la Wallonie (80%) et la Flandre (79%) affirment les professionnels RH qui constatent effectivement une augmentation de la productivité dans chacun de ces pays. Les professionnels RH des différents pays sont moins unanimes lorsqu il s agit de stipuler le travail flexible dans un contrat d embauche. En Allemagne, en Wallonie et en Angleterre, les professionnels RH sont d avis que le travail flexible doit figurer dans le contrat. Les avis sont partagés sur ce sujet aux Pays-Bas et en Flandre. Les Pays-Bas ne sont pas franchement d accord sur ce point avec 45% d opposants et 37% de partisans. La Flandre compte 52% d organisations favorables et 31% d organisations contre. Les autres professionnels RH ont un avis neutre. Le management se caractérise davantage par la confiance que par le contrôle des employés dans les organisations ayant adopté le travail flexible, en Angleterre (56%), en Flandre (62%), en Wallonie (70%) et en Allemagne (70%). Sur ce point, les Pays-Bas sont en retard. En effet, seulement 40% des organisations indiquent adopter un management basé sur la confiance. Angleterre : 85% des entreprises voient leur productivité augmenter grâce au travail flexible. Ergonomie et satisfaction des employés Aux Pays-Bas, en Allemagne et en Belgique, environ 90% des personnes interrogées sont d avis que le travail dans des conditions efficaces et confortables est essentiel pour la réussite du travail flexible. En Angleterre, ce même taux s élève à 80%. Il n est donc pas bizarre que pour tous les pays concernés, la grande majorité des employés soient d avis qu un poste de travail ergonomique est essentiel pour le travail flexible. On note avec étonnement que les pourcentages sont beaucoup moins élevés en Allemagne, aux Pays-Bas et en Flandre face à la question de savoir si le poste de travail à domicile doit répondre aux mêmes critères que le poste de travail dans les locaux de l entreprise. Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible - BakkerElkhuizen 5

6 Autrement dit : le travail au sein de l organisation est bien réglementé mais pour le travail à domicile, l employé est le seul responsable. De manière à ce que les employés puissent travailler confortablement et avec efficacité à n importe quel horaire et n importe quel endroit, les organisations pourraient étendre leurs bonnes initiatives en matière d ergonomie au poste de travail à domicile. Intéressant : dans tous les pays en question, la satisfaction au travail des employés des organisations ayant adopté le travail flexible a augmenté. En Flandre et en Angleterre, la satisfaction des employés a augmenté respectivement de 75% et de 72% selon les correspondants. En Wallonie, ce même taux s élève à 69%, en Allemagne, il est de 57% et enfin aux Pays-Bas, il s élève à 40%. 90% des professionnels RH aux Pays-Bas, en Allemagne et en Belgique sont d accord pour dire que le travail confortable et efficace est essentiel pour la réussite du travail flexible. 2. Aménagement du poste de travail et les services Nous avons questionné les entreprises ayant adopté le travail flexible pour savoir ce qu elles proposent à leurs employés en matière de formations par exemple ou d accessoires informatiques. Nous leur avons également demandé quels sont les concepts de postes de travail proposés. Services et accessoires pour le travail flexible Dans tous les pays interrogés, les organisations indiquent prendre soin de leurs employés en leur proposant des services pour soutenir le travail flexible. Il existe cependant des différences. En Allemagne, 55% des organisations proposent des formations et/ou le coaching de leurs employés. Aux Pays-Bas, 93% des organisations affirment le proposer à ses employés. L Angleterre et la Belgique ne restent pas en retrait avec respectivement 78% et 77%, on doit noter toutefois que la Flandre fait descendre la moyenne avec un score de 67%. Les Pays-Bas sont franchement leader en affichant un taux de 86% lorsqu il est question de proposer des accessoires pour augmenter le confort et l efficacité des employés dans leur travail sur ordinateur, ordinateur portable ou tablette. L Angleterre (70%) et l Allemagne (68%) se situent dans la moyenne. La Belgique est en retrait avec 58%. Fournir un clavier compact, une souris ergonomique et/ou un support pour ordinateur portable sont des exemples de soutien au personnel. La Belgique est donc l élève qui peut mieux faire pour rendre possible le travail flexible dans le respect des règles ergonomiques. Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible - BakkerElkhuizen 6

7 L Allemagne accuse un retard en ce qui concerne les formations de son personnel, et la Belgique accuse un retard en ce qui concerne la distribution d accessoires informatiques. Il ressort en outre d une enquête que plus de la moitié des professionnels RH en Allemagne (57%) et aux Pays-Bas (51%) estiment le budget suffisant réservé par les organisations pour l achat d accessoires informatiques permettant le travail à partir de plusieurs endroits. En Angleterre et en Flandre, les professionnels jugent également positive la réserve de fonds par les organisations certes un peu moins convaincues avec un score respectif de 47% et de 42%. En Wallonie au contraire, 55% des professionnels RH estiment que la réserve de fonds est insuffisante et que les organisations se contentent sans plus, de faire ce que leur prescrit la législation. Enfin, 1 professionnel RH sur 10 interrogés dans tous les pays en question estime que son organisation considère les accessoires informatiques comme un achat de second ordre. Deux cas atypiques : la Flandre avec 25% et l Angleterre avec 17%. 100%! 90%! 80%! 70%! 60%! 50%! 40%! 30%! 20%! 10%! 0%! Combien d'organisations soutiennent leur personnel en leur proposant des accessoires informatiques pour leur permettre de travailler confortablement et avec efficacité?! NL! DE! UK! WA (BE)! FL (BE)! Nombre d organisations qui proposent des accessoires informatiques à leurs employés en %.! Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible - BakkerElkhuizen 7

8 L infrastructure ICT est le paramètre clé Les professionnels RH interrogés issus des différents pays du panel sont assez unanimes quant à l outil clé d un Travailleur Flexible. L infrastructure ICT est considérée par la moitié des interrogés issus d Angleterre, des Pays-Bas et de Belgique comme le principal outil du travail flexible. Seuls les professionnels RH allemands mettent l ordinateur et/ou l ordinateur portable à la première position, suivi de l infrastructure ICT et (l aménagement) du poste de travail. L intérêt pour le poste de travail qu il soit fixe, flexible, mobile ou à domicile est étonnement faible dans tous les pays ; il n est considéré comme principal outil du Travailleur Flexible que par 1 répondant sur 8. En Allemagne, ce score est encore plus bas : seuls 4% considèrent le poste de travail comme outil clé. Concepts de postes de travail proposés Quels sont les types de poste de travail proposés par une organisation pour laquelle le travail flexible est une réalité? Fixe, flexible, mobile et/ou à domicile? Les interrogés d entreprise ayant déjà adopté le travail flexible pouvaient donner plusieurs réponses, fournissant ainsi une idée assez proche de la réalité des différents postes de travail proposés par les organisations à leurs employés dans les différents pays. Les différences sont très variables d un pays à l autre. Ce qui frappe le plus est qu en Allemagne le poste de travail fixe occupe encore une place de premier ordre : 80% des organisations ayant adopté le travail flexible continuent par ailleurs à proposer un poste de travail fixe à leurs employés. Dans les autres pays, ce même taux est bien inférieur : la Belgique (55%), l Angleterre (48%) et les Pays-Bas (46%). L Allemagne semble encore très attachée aux postes de travail fixes, les Pays-Bas disposent du plus grand nombre de postes de travail flexibles. Lorsqu il est question de poste de travail flexible, autrement dit un poste partagé par plusieurs personnes, les Pays-Bas affichent un résultat de 80%, taux sensiblement supérieur aux autres pays. En effet, l Angleterre, la Flandre et l Allemagne affichent un taux respectif de 58%, 53% et de 41%. La Wallonie est le mauvais élève de la classe affichant un score d à peine 28% des organisations proposant des postes de travail flexibles à leurs employés selon les professionnels RH. Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible - BakkerElkhuizen 8

9 Plus de la moitié des organisations de tous les pays du panel encouragent le poste de travail mobile. L Angleterre et la Wallonie (66% pour les deux) sont leaders dans ce domaine et la Flandre se situe en bout de file avec un taux non négligeable de 50%. Un poste de travail à domicile aménagé en outils et accessoires aux frais de l entreprise est surtout une réalité en Flandre (75%) et en Allemagne (63%). L élève moyen dans ce domaine est la Wallonie (52%). Les Pays-Bas (avec 46%) et l Angleterre (avec 42%) sont les derniers de la file. Cela signifie que dans tous les pays, le poste de travail à domicile est bien considéré comme un poste de travail à part entière. NL D GB WA (B) FL (B) Poste de travail fixe Poste de travail flexible Poste de travail mobile Poste de travail à domicile 46% 80% 48% 55% 54% 80% 41% 53% 28% 58% 60% 54% 66% 66% 50% 46% 63% 42% 52% 75% Travail à domicile Le plus grand nombre de personnes travaillant depuis leur domicile est une conséquence imputable au travail flexible. Mais qui a la responsabilité de ce (nouveau) poste de travail dans les différents pays du panel? La réponse est claire : tous les pays interrogés estiment que le nouveau poste de travail ressort de la responsabilité de l employé, lui seul. La Wallonie affiche le taux le plus élevé (89%), les Pays-Bas et l Allemagne affichent le taux le plus faible (71% pour les deux). Et si l employé n est pas responsable ou ne peut être responsable de son poste de travail, les interrogés sélectionnent le service RH ou ICT. La Wallonie et l Angleterre donnent alors la préférence au service ICT. Les Pays-Bas, l Allemagne et la Flandre optent pour le service RH. Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible - BakkerElkhuizen 9

10 On savait déjà que les organisations déchargeaient la responsabilité du poste de travail à domicile principalement sur l employé en personne. C est du moins la réponse donnée par les personnes interrogées sur la qualité du poste de travail à domicile. La plupart des organisations aux Pays-Bas et en Belgique n ont aucune idée de la qualité des postes de travail à domicile. En Allemagne, 44% des organisations disent n avoir aucun contrôle mais de nombreuses structures, 42% d entre elles, qualifient le poste de travail flexible de suffisant ou de bon. En Angleterre, 57% des professionnels RH qualifient même le poste de travail à domicile de suffisant ou de bon. Parmi les réponses ouvertes obtenues, il apparaît que les organisations en Angleterre organisent des visites à domicile pour évaluer la qualité des postes de travail des employés. Voilà une bonne idée à reprendre par les autres pays où les visites à domicile ne sont organisées que rarement voire jamais. L Angleterre procède à des visites à domicile pour contrôler la qualité du poste de travail à domicile. 3. Organisation Le travail flexible est une méthode de travail assez révolutionnaire adoptée depuis le début de ce siècle par un nombre croissant d organisations. Quels sont les services concernés par cette adoption? Quel est leur rôle et leur influence dans ce sens? Est-ce que le service RH joue un rôle prépondérant, de conseiller ou d exécutant? Rôles des différents services en matière de travail flexible L étude indique que ce rôle est différent d un pays à l autre mais qu il dépend également du/des services ayant joué le rôle de pionnier durant l introduction du travail flexible. Pourtant, on sait que dans tous les pays, la direction ou l équipe de management exerce son droit de véto lors d un changement important de l entreprise. Par ailleurs, les services RH et ICT principalement sont les services les plus impliqués lors de la mise en œuvre du travail flexible. En tant que troisième partie interne, sont souvent cités les employés représentés par un Conseil d Administration. Il est étonnant de constater que le service Facility Management en Allemagne et en Wallonie ne joue pratiquement aucun rôle dans l adoption du travail flexible, à peine 1 organisation sur 10 est concernée par le processus (11%). Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible - BakkerElkhuizen 10

11 Le service Facility Management ne joue pour ainsi dire aucun rôle dans le processus du Travail Flexible en Allemagne et en Wallonie. Surtout aux Pays-Bas et en Flandre, trois parties sont impliquées dans l introduction du travail flexible à savoir HR, ICT et Facility Management qui forment une espèce d unité triangulaire permettant le travail flexible. L adoption du travail flexible a lieu avec le concours étroit des employés ou de leurs représentants. Les services HR ou ICT sont souvent les chefs de file. Aux Pays-Bas, il s agit souvent du service ICT, cité par 65% des interrogés, suivi du service RH à hauteur de 53% et du Facility Management à hauteur de 47%. En Flandre, le phénomène est inverse : Le service RH affiche une implication de 87% dans l introduction du processus, le service ICT, 78% et le service Facility Management, 75%. On remarque enfin pour la Flandre que d autres services sont impliqués dans le passage au travail flexible. Outre l implication des Employés (48%), le service Communication (44%) et spécialistes Externes (22%) sont également très impliqués dans ce processus. On peut sans doute en déduire que le travail flexible en Flandre obtient un vaste soutien du personnel. En Angleterre, en Allemagne et en Wallonie, le service RH suivi du service ICT brandit le sceptre en matière de travail flexible. Le rôle des autres services est pour ainsi dire insignifiant. Les scores d implication des services RH et ICT par pays sont comme suit : Angleterre : RH 92%(!), ICT 68% ; Allemagne : RH 62%, ICT 58% ; Wallonie : RH 70%, ICT 56%. Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible - BakkerElkhuizen 11

12 Dans combien d'organisations le service RH est impliqué (dans l'adoption du) travail flexible?! 100%! 90%! 80%! 70%! 60%! 50%! 40%! 30%! 20%! 10%! 0%! NL! DE! UK! WA (BE)! FL (BE)! Taux d implication du service RH dans le processus d adoption du travail flexible! Il est intéressant de connaître le rôle exact joué par le service RH dans l introduction du travail flexible. Celui-ci varie du rôle de conseil, de décision ou rôle d exécutant. Aux Pays- Bas et en Belgique, le service RH joue surtout le rôle de conseiller. Dans environ 25% des cas dans ces pays, le rôle joué par le service RH est un mix entre la décision, le conseil et l exécution. En séparant bien la Wallonie de la Flandre, on s aperçoit que ce même pourcentage s élève à 39% pour la Flandre. En Allemagne, les rôles combinant la décision, le conseil et l exécution ou le rôle déterminant affichent le score le plus élevé (score de 45% pour les deux rôles). Enfin l Angleterre est le pays où les professionnels RH disposent du rôle de décision le plus important dans l introduction du travail flexible : 48% des services RH indiquent jouer un rôle déterminant. En Angleterre, c est le service RH qui prend les décisions en ce qui concerne le travail flexible. Aux Pays-Bas et en Belgique, le travail flexible est l aboutissement de décisions prises par les services RH, ICT et Facilités. Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible - BakkerElkhuizen 12

13 L homme au cœur du processus du travail flexible 3 professionnels RH sur 4 dans tous les pays faisant partie du panel estiment que l employé doit rester au centre du processus d introduction du travail flexible. Ce raisonnement est différent seulement en Angleterre où 50% des personnes interrogées approuvent cet avis. L Angleterre affiche le score le plus élevé à la question de savoir si l organisation s est suffisamment préoccupée de créer une base de soutien auprès de son personnel dans le cadre de l adoption du travail flexible : 62% sont d avis que c est le cas. En Flandre et en Allemagne aussi cela concerne presque la moitié des organisations. Aux Pays-Bas et en Wallonie, les avis sont fort partagés à ce sujet à même s en demander s il existe un véritable soutien. Intéressant : seuls les professionnels RH néerlandais (41%) et dans une moindre mesure les professionnels RH anglais (38%) sont d accord avec le point de vue suivant : Les économies réalisées en un an sur les frais de locaux de bureaux grâce à l introduction du travail flexible doivent être réinvesties dans la formation des employés ou l achat d accessoires de soutien. Les interrogés en Allemagne ou en Belgique n ont pas d avis sur ce sujet ou ne sont justement pas d accord sur ce point. Une explication importante pourrait être que le travail flexible surtout aux Pays- Bas a pour objectif de réaliser des économies sur le logement, ou alors : réduction des coûts par la diminution du nombre de postes de travail (fixes). Trois quart des professionnels RH sont d avis que le personnel doit être au cœur du processus d introduction du travail flexible. Complément d informations Pour tout complément d informations relatif à cette enquête internationale comparative ou si vous souhaitez en savoir plus sur le travail flexible pour les utilisateurs d écran informatique, Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible - BakkerElkhuizen 13

14 prenez contact avec Tom van Maris de BakkerElkhuizen International BV ou consultez le site À propos de BakkerElkhuizen BakkerElkhuizen a été fondée en 1994 ayant pour objectif de combiner de façon naturelle l utilisateur et l ordinateur. Depuis BakkerElkhuizen peut être considéré comme principal spécialiste de l ergonomie d Europe. A l heure actuelle, BakkerElkhuizen conseille et aide les entreprises dans l aménagement de postes de travail, notamment dans le domaine du Travail Nouveau en apportant la solution adéquate pour chaque type de poste de travail et en fournissant les supports nécessaires. BakkerElkhuizen part du principe qu il existe quatre types de postes de travail : - Poste de travail fixe - Poste de travail mobile - Poste de travail flexible - Poste de travail à domicile Le principe de base est quel que soit l endroit où il ou elle travaille - de faire en sorte que l employé(e) puisse travailler à partir de son ordinateur dans des conditions confortable, saine et efficace. L utilisateur occupe une place centrale dans toutes les considérations de BakkerElkhuizen. Que ce soit dans le développement de produits nouveaux, la réalisation d étude ou la collaboration avec les fournisseurs, les revendeurs ou les clients. Novembre 2013, Beklijf Marketing de contenu, RP & Enquête à la demande de BakkerElkhuizen International BV. Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible - BakkerElkhuizen 14

BIEN-ÊTRE @ TRAVAIL ÉTUDE IPSOS LOYALTY / STEELCASE SUR LE BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL

BIEN-ÊTRE @ TRAVAIL ÉTUDE IPSOS LOYALTY / STEELCASE SUR LE BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL Communiqué de presse Septembre 2014 UNE ÉTUDE STEELCASE EN COLLABORATION AVEC IPSOS BIEN-ÊTRE @ TRAVAIL Contact presse pour informations, photos, interviews : BENJAMIN GIRARD Agence Design Project Tél

Plus en détail

L Europe des consommateurs : Contexte international Rapport Eurobaromètre 47.0

L Europe des consommateurs : Contexte international Rapport Eurobaromètre 47.0 L Europe des consommateurs : Contexte international Rapport Eurobaromètre 47. Résumé La question de la position des consommateurs vis-à-vis du commerce international a été abordée en particulier par deux

Plus en détail

Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques

Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques Les résultats de l enquête sont analysés d après le nombre de variables explicatives pouvant influencer le comportement,

Plus en détail

Description du marché de l interim management

Description du marché de l interim management Description du marché de l interim management en Belgique Etude réalisée à la demande de a division of Septembre 2008 Market Probe Europe guy.morre@askbmi.com Sommaire 1. Objectifs de l étude 2. Méthodologie

Plus en détail

Travailler confortablement sur un ordinateur portable?

Travailler confortablement sur un ordinateur portable? Travailler confortablement sur un ordinateur portable? Un document récapitulatif de l utilisation (à titre professionnel) d un ordinateur portable, lequel choisir, comment et pourquoi. Introduction L ordinateur

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

LES PROFESSIONNELS DE SANTE ET LE TIERS PAYANT COMPLEMENTAIRE Enquête Mut Santé/TNS Healthcare auprès de 150 pharmaciens

LES PROFESSIONNELS DE SANTE ET LE TIERS PAYANT COMPLEMENTAIRE Enquête Mut Santé/TNS Healthcare auprès de 150 pharmaciens LES PROFESSIONNELS DE SANTE ET LE TIERS PAYANT COMPLEMENTAIRE Enquête Mut Santé/TNS Healthcare auprès de 150 pharmaciens Nouvel opérateur de la gestion du Tiers Payant Complémentaire, Mut Santé a souhaité

Plus en détail

Étude sur la compétitivité des administrations cantonales

Étude sur la compétitivité des administrations cantonales Étude sur la compétitivité des administrations cantonales réalisée pour les Chambres de commerce latines Avril 2015 2 1. Descriptif de la recherche Contexte et méthodologie 3 La 7 ème vague de l étude

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Contexte et méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Investissements

Plus en détail

Focus sur les pratiques de consolidation des groupes en France. Restitution de l étude ESCP-Fidanza 2012"

Focus sur les pratiques de consolidation des groupes en France. Restitution de l étude ESCP-Fidanza 2012 Focus sur les pratiques de consolidation des groupes en France Restitution de l étude ESCP-Fidanza 2012" SOMMAIRE 1 Structure de l échan0llon p. 3 4 2 Acteurs comptables p. 5 6 3 Organisa0on et ou0ls de

Plus en détail

Modèle de phases FlexWork: Sondage des entreprises et administrations suisses sur la flexibilité géographique et temporelle du travail

Modèle de phases FlexWork: Sondage des entreprises et administrations suisses sur la flexibilité géographique et temporelle du travail Institut de recherche et de développement coopératifs ifk Modèle de phases FlexWork: Sondage des entreprises et administrations suisses sur la flexibilité géographique et temporelle du travail Auteurs/Auteure:

Plus en détail

Etude ECDL 2015 : Autoévaluation et connaissances réelles en informatique de la population suisse

Etude ECDL 2015 : Autoévaluation et connaissances réelles en informatique de la population suisse Etude ECDL 2015 : Autoévaluation et connaissances réelles en informatique de la population suisse Table des matières 1. Principaux résultats de l étude 2. Description de l étude 3. Résultats de l étude

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

«Le Leadership en Suisse»

«Le Leadership en Suisse» «Le Leadership en Suisse» Table des matières «Le Leadership en Suisse» Une étude sur les valeurs, les devoirs et l efficacité de la direction 03 04 05 06 07 08 09 11 12 13 14 «Le Leadership en Suisse»

Plus en détail

Tendances 2014 relatives au Capital Humain en Suisse

Tendances 2014 relatives au Capital Humain en Suisse Tendances 2014 relatives au Capital Humain en Suisse Audit. Fiscalité. Conseil. Corporate Finance 21 ème siècle : un monde du travail en mutation Tendances globales 2014 relatives au Capital Humain Les

Plus en détail

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 CONSULTING KPMG Consulting SA La «gestion de la relation client» (ou, en anglais, Customer Relationship Management,

Plus en détail

Les dirigeants face à l innovation

Les dirigeants face à l innovation Les dirigeants face à l innovation Vague 2 FACD N 111164 Contact Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d'entreprise flore-aline.colmet-daage@ifop.com Mai

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* Note détaillée Baromètre européen du rapport aux paiements Des pratiques uniformisées en Europe? Sondage Harris Interactive pour Crédit Agricole Cards & Payments Enquête réalisée en ligne du 19 au 29 septembre

Plus en détail

Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013

Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013 Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013 L UCM a créé un indicateur de conjoncture pour les PME wallonnes et bruxelloises. Ce "baromètre" est réalisé chaque trimestre, sur base des réponses

Plus en détail

PRET DE LISEUSES EN BIBLIOTHEQUE Les principaux enseignements de l expérimentation

PRET DE LISEUSES EN BIBLIOTHEQUE Les principaux enseignements de l expérimentation PRET DE LISEUSES EN BIBLIOTHEQUE Les principaux enseignements de l expérimentation CARACTERISTIQUES DU PROJET DE PRET DE LISEUSES Les partenaires : la BDY, bibliothèques des Yvelines, le MOTif, observatoire

Plus en détail

Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de l entreprise ainsi qu un avantage concurentiel.

Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de l entreprise ainsi qu un avantage concurentiel. un rapport des services d analyse de harvard business review L agilité de l entreprise dans le Cloud Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes SOMMAIRE LES CONSTATS... 3 LA METHODOLOGIE... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 Google? Oui, mais pas que...4 Connectés, même en vacances!...4

Plus en détail

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Synthèse des principaux enseignements Octobre 2012 sfrbusinessteam.fr FICHE TECHNIQUE DE L ETUDE Echantillon : 300 entreprises de 20 à

Plus en détail

Antivirus : les Français, rois du gratuit, les Russes, rois du payant

Antivirus : les Français, rois du gratuit, les Russes, rois du payant Antivirus : les Français, rois du gratuit, les Russes, rois du payant La société allemande G Data Software, spécialisée dans les logiciels de sécurités (dont les antivirus), a publié il y a peu une étude

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

Communiqué de presse. Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages

Communiqué de presse. Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages Communiqué de presse Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages La voiture électrique demande une stratégie à long terme et le soutien des pouvoirs publics Les fausses idées

Plus en détail

LES EUROPEENS ET LA QUALITE DE VIE

LES EUROPEENS ET LA QUALITE DE VIE LES EUROPEENS ET LA QUALITE DE VIE RAPPORT REDIGE PAR INRA (EUROPE) EUROPEAN COORDINATION OFFICE S.A. POUR La Direction Générale Emploi et Affaires sociales Sécurité sociale et intégration sociale Recherche

Plus en détail

LE REVOLUTIONNAIRE DU RECRUTEMENT

LE REVOLUTIONNAIRE DU RECRUTEMENT DOSSIER DE PRESSE LE REVOLUTIONNAIRE DU RECRUTEMENT présente un site «prêt à l embauche». Contact RP : Agence MELODIK Mme Elodie Laloum Mob : 06 61 41 13 05 Email : elodie.laloum@melodik.fr 1 SOMMAIRE

Plus en détail

Protection des renseignements personnels, publicité ciblée et médias sociaux : Ampleur du problème : certaines observations déconcertantes

Protection des renseignements personnels, publicité ciblée et médias sociaux : Ampleur du problème : certaines observations déconcertantes Protection des renseignements personnels, publicité ciblée et médias sociaux : Ampleur du problème : certaines observations déconcertantes Avner Levin * * Professeur agrégé et directeur, Privacy and Cyber

Plus en détail

La communication interne se professionnalise mais il reste de nombreux horizons à explorer

La communication interne se professionnalise mais il reste de nombreux horizons à explorer Communiqué de presse La communication interne se professionnalise mais il reste de nombreux horizons à explorer Bruxelles, le 6 décembre 2012 Qui gère la communication interne en entreprise, quels sont

Plus en détail

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire -

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Juin 2009 1 Objectifs Réalisée par CROP pour le compte de l Association québécoise d établissements

Plus en détail

Choisir une pointeuse, badgeuse ou système de gestion des temps

Choisir une pointeuse, badgeuse ou système de gestion des temps Choisir une pointeuse, badgeuse ou système de gestion des temps Ce guide a été conçu pour vous assister dans votre démarche de sélection d un système de gestion des temps. Nous souhaitons ici vous faire

Plus en détail

Découvrez la nouvelle géneration de système de gestion de file d attente!

Découvrez la nouvelle géneration de système de gestion de file d attente! Découvrez la nouvelle géneration de système de gestion de file d attente! timeacle est un système de gestion de file d attente extensible comme «Software as a Service» diretement à partir du cloud! Il

Plus en détail

Le parcours professionnel des chômeurs de longue durée en Suisse

Le parcours professionnel des chômeurs de longue durée en Suisse Le parcours professionnel des chômeurs de longue durée en Suisse Cet article présente les premiers résultats d un projet de recherche qui étudie le parcours professionnel de personnes confrontées au chômage

Plus en détail

Dépouillement questionnaire satisfaction TAP

Dépouillement questionnaire satisfaction TAP Dépouillement questionnaire satisfaction TAP Un questionnaire par élève avait été remis. Il y a eu le retour de 102 questionnaires sur 240 distribués (soit 42.). Ceci est un bon taux de réponse qui permet

Plus en détail

Le Cisco Smart Business Communications System

Le Cisco Smart Business Communications System Le Cisco Smart Business Communications System Smart Business Brochure Le Cisco Smart Business Communications System Aujourd hui, les petites entreprises sont confrontées à une concurrence accrue. Une

Plus en détail

Décembre 2009. Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte

Décembre 2009. Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte Décembre 2009 Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte Sommaire Introduction La loi handicap Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte Résultats de l enquête nationale Recrutement, sous-traitance,

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Les Français et les nuisances sonores Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie RB/MCP N 112427 Contacts Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

Réseaux sociaux et recrutement Qu en est-il de leur utilisation et de leur rentabilité? Rapport 2010

Réseaux sociaux et recrutement Qu en est-il de leur utilisation et de leur rentabilité? Rapport 2010 Les réseaux sociaux sont-ils rentables en matière de recrutement? Une étude paneuropéenne de StepStone Réseaux sociaux et recrutement Qu en est-il de leur utilisation et de leur rentabilité? Rapport 2010

Plus en détail

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire Rapport présenté à la Mars 2008 Tables des matières Contexte et objectifs.... 2 Page Méthodologie.3 Profil des répondants...6 Faits saillants..10

Plus en détail

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement.

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement. Les entreprises sont conscientes de l intérêt du canal web pour leurs campagnes marketing. Elles l utilisent pour différents types d opérations et prévoient de poursuivre leurs investissements sur le marketing

Plus en détail

L état du numérique dans l enseignement en Wallonie

L état du numérique dans l enseignement en Wallonie Note d éducation permanente de l ASBL Fondation Travail-Université (FTU) N 2013 8, juillet 2013 www.ftu.be/ep L état du numérique dans l enseignement en Wallonie Quelle évolution depuis le nouveau plan

Plus en détail

Les artisans et leur banque

Les artisans et leur banque Chambre de métiers et de l artisanat de Région Nord - Pas de Calais Les artisans et leur banque Analyse des relations entre les artisans et leur banquier Enquête réalisée en août et septembre 2013 Octobre

Plus en détail

Le résumé ci-après condense un certain nombre de résultats sélectionnés. Le rapport intégral peut être obtenu auprès de Pro Senectute Suisse.

Le résumé ci-après condense un certain nombre de résultats sélectionnés. Le rapport intégral peut être obtenu auprès de Pro Senectute Suisse. Résumé de l étude Les seniors et Internet Pro Senectute Suisse L utilisation des technologies de la communication et de l information (TIC) par les personnes de 65 ans et plus en Suisse en 2015 Institut

Plus en détail

Comment travailler sur tablette confortablement et de manière productive?

Comment travailler sur tablette confortablement et de manière productive? Comment travailler sur tablette confortablement et de manière productive? Voici un aperçu pratique pour l utilisation (professionnelle) d une tablette Introduction La tablette a dépassé sa phase de gadget.

Plus en détail

elle devrait bientôt débarquer en Belgique.

elle devrait bientôt débarquer en Belgique. Vendue à bas prix, dès la fin de ce mois, la Way-C est la première tablette conçue sur le continent noir. Selon son concepteur congolais (Brazzaville), elle devrait bientôt débarquer en Belgique. C est

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ 3. Les crédits 3.1 Les crédits en cours 3.1.1 Les ménages ayant au moins un crédit en cours Un peu plus du quart, 31%, des ménages en situation de déclarent avoir au moins un crédit en cours. Il s agit

Plus en détail

Convergence Grand public professionnelle

Convergence Grand public professionnelle Note de synthèse Convergence Grand public professionnelle Cette note synthétise les réflexions d une des tables rondes des entretiens Télécom de Mars 2006, organisés par Finaki. A cette table étaient à

Plus en détail

5 e Baromètre ALMA CG sur l Absentéisme*

5 e Baromètre ALMA CG sur l Absentéisme* Communiqué de presse Gennevilliers, le 05 Septembre 2013 5 e Baromètre ALMA CG sur l Absentéisme* L Absentéisme en France augmente de 18% en 2012, ce qui représente une moyenne de 16,6 jours d absence

Plus en détail

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Résumé du rapport Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Numéro de contrat : 90030-121581/001/CY Contrat attribué le : 2013-01-18 Préparé pour : Office national

Plus en détail

Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas

Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas Prise de position de Caritas_mars 2011 Migration: un plus pour la Suisse En bref: Quel est l effet de

Plus en détail

Enquête sur l utilisation des médias sociaux dans les PME suisse. Muriel S. Berger Etienne J. Rumo Nicolas Sperisen

Enquête sur l utilisation des médias sociaux dans les PME suisse. Muriel S. Berger Etienne J. Rumo Nicolas Sperisen Institut Entrepreneuriat & PME Enquête sur l utilisation des médias sociaux dans les PME suisse Muriel S. Berger Etienne J. Rumo Nicolas Sperisen Table des matières Comportement de l utilisateur... 5 Objectifs...

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

L externalisation des activités bancaires en France et en Europe

L externalisation des activités bancaires en France et en Europe ÉTUDES L externalisation des activités bancaires en France et en Europe Si l externalisation des activités (outsourcing) est un phénomène courant au sein des entreprises non financières en Europe, comme

Plus en détail

Gestion du capital humain : savoir exploiter les big data

Gestion du capital humain : savoir exploiter les big data Gestion du capital humain : savoir exploiter les big data Enquête ADP 2015 auprès des responsables de la gestion du capital humain d entreprises internationales TABLE DES MATIÈRES Synthèse... 3 Introduction

Plus en détail

COMMUNIQUÉ PRESSE CIM DATE 22/04/2015

COMMUNIQUÉ PRESSE CIM DATE 22/04/2015 COMMUNIQUÉ PRESSE CIM DATE 22/04/2015 Nouvelle étude CIM sur les habitudes de vision sur des nouveaux écrans Les Belges n ont jamais autant regardé de contenu TV. Le CIM, responsable pour les études d

Plus en détail

Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise

Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise Stabilité de la confiance des dirigeants de PME-ETI Paris, 17 octobre 2013 La Banque Palatine, banque des moyennes

Plus en détail

Les chefs d entreprises de PME-PMI face à la propriété industrielle

Les chefs d entreprises de PME-PMI face à la propriété industrielle INSTITUT DE RECHERCHE EN PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE HENRI-DESBOIS Octobre 2005 Les chefs d entreprises de PME-PMI face à la propriété industrielle Dans un contexte de mondialisation, face à une compétitivité

Plus en détail

Ce qu attendent les employeurs et les salariés de la complémentaire santé d entreprise

Ce qu attendent les employeurs et les salariés de la complémentaire santé d entreprise Centre de Recherche pour l Étude et l Observation des Conditions de vie CENTRE TECHNIQUE DES INSTITUTIONS DE PRÉVOYANCE Jeudi 12 février 2009 Ce qu attendent les employeurs et les de la complémentaire

Plus en détail

Quelle est l influence d une réduction des prestations d 1/5, via le crédit-temps et l interruption de carrière, sur le revenu du ménage?

Quelle est l influence d une réduction des prestations d 1/5, via le crédit-temps et l interruption de carrière, sur le revenu du ménage? Etudes Quelle est l influence d une réduction des prestations d 1/5, via le crédit-temps et l interruption de carrière, sur le revenu du ménage? Table des matières Introduction...7 Objectif, méthodologie

Plus en détail

Le DSI du futur Rapport d'étude

Le DSI du futur Rapport d'étude Le DSI du futur Rapport d'étude Devenir un catalyseur du changement Partagez ce rapport d'étude Le DSI du futur : Devenir un catalyseur du changement Tandis que la plupart des DSI s accordent à dire que

Plus en détail

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION 1 Sommaire Le contexte.. p.3 Pourquoi un diagnostic p.3 Rétroplanning.. p.3 Caractéristiques des répondants p.4 L adresse e-mail. P.5 La Google adresse.

Plus en détail

10 questions / réponses TLG GROUPE FINANCIER. www.tunisiefactoring.com

10 questions / réponses TLG GROUPE FINANCIER. www.tunisiefactoring.com 10 questions / réponses Le livret du Factoring TLG GROUPE FINANCIER www.tunisiefactoring.com a le plaisir de vous faire parvenir ce livret sur le factoring (ou affacturage) qui reprend, en synthèse, une

Plus en détail

Perspectives sur les Politiques Voyages en Europe

Perspectives sur les Politiques Voyages en Europe Perspectives sur les Politiques Voyages en Europe Synthèse de l étude Réalisé par TRW Travel & Expense Management LLC Synthèse de l étude Egencia, la Fondation NBTA et les consultants de TRW Travel and

Plus en détail

Mesurer c est savoir... aussi pour les RH?

Mesurer c est savoir... aussi pour les RH? Mesurer c est savoir... aussi pour les RH? WHITEPAPER MAI 2013 Contenu INTRODUCTION 1. 40 % des sociétés belges ne disposent pas de statistiques RH...4 2. 67 % des entreprises belges alimentent manuellement

Plus en détail

Mobiliser aujourd'hui les dirigeants humanitaires mondiaux de demain

Mobiliser aujourd'hui les dirigeants humanitaires mondiaux de demain Mobiliser aujourd'hui les dirigeants humanitaires mondiaux de demain Michael Dickmann Emma Parry Ben Emmens Christine Williamson Septembre 2010 People In Aid Cranfield University, School of Management

Plus en détail

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Focus Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Introduction Le travailleur qui devient chômeur et qui est admissible sur base de prestations de travail se voit, en application du principe

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Juin 2014 France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Pour les commerçants français, American Express et Diners Club doivent être traités de la

Plus en détail

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière?

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière? L autopartage en trace directe : quelle alternative à la particulière? Résultats de la première enquête sur l impact d un service d autopartage en trace directe (le cas d Autolib ) Cette étude réalisée

Plus en détail

Country factsheet - Octobre 2013. Les États-Unis

Country factsheet - Octobre 2013. Les États-Unis Country factsheet - Octobre 2013 Les États-Unis Les États-Unis sont depuis toujours le pays numéro un sur le marché de l e-commerce. À la fin de l année 2013, ils devraient afficher un revenu de 193,3

Plus en détail

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France Résultats Le jeu vidéo est, à travers le monde, la première industrie culturelle devant les secteurs du cinéma et de la musique.

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Anne LOONES Marie-Odile SIMON Août 2004 Département «Evaluation des Politiques Sociales»

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07 POR # 441-07 RAPPORT FINAL Étude sur la littératie financière chez les jeunes Préparé pour : L Agence de la consommation en matière financière du Canada Date du rapport : Août 2008 This report is also

Plus en détail

Baromètre : Le bien être psychologique au travail

Baromètre : Le bien être psychologique au travail Contacts Ifop : Rudy BOURLES/Isabelle MANDERON 6-8, rue Eugène Oudiné 75013 Paris tél 01 45 84 14 44 fax 01 45 85 59 39 Etude 23384 Baromètre : Le bien être psychologique au travail Septembre 2008 vague

Plus en détail

Pour bien commencer avec le Cloud

Pour bien commencer avec le Cloud Pour bien commencer avec le Cloud Pour s informer sur les solutions et les services du Cloud Pour déterminer si le Cloud correspond à vos besoins Pour bien initialiser votre démarche vers le Cloud I -

Plus en détail

Statuts de l association Médiation Culturelle Suisse

Statuts de l association Médiation Culturelle Suisse Statuts de l association Médiation Culturelle Suisse I. Nom, siège, but, financement Art. 1 Nom et siège 1 Sous le nom Médiation Culturelle Suisse, nommée ci-après l association, est constituée une association

Plus en détail

Baromètre Gemalto - TNS Sofres. Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique

Baromètre Gemalto - TNS Sofres. Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique Baromètre Gemalto - TNS Sofres Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique Amsterdam, 12 mars 2008 Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO),

Plus en détail

2 ème édition par Résultats de l enquête effectuée du 23/11/2010 au 09/01/2011

2 ème édition par Résultats de l enquête effectuée du 23/11/2010 au 09/01/2011 2 édition ème par Résultats de l enquête effectuée du 23/11/2010 au 09/01/2011 SOMMAIRE Méthodologie et profil des répondants 3 Les moyens pour recruter et trouver un emploi 5 Les profils recherchés sur

Plus en détail

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation (Synthèse) Enquête réalisée dans le cadre du projet Concert Action Septembre 2011 La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans COMMUNIQUÉ DE PRESSE 14,7% de la population belge sous le seuil de pauvreté 1 La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans Forte hausse des demandes de microcrédits

Plus en détail

Le rôle croissant de la mobilité au travail

Le rôle croissant de la mobilité au travail Un profil du choix de technologie personnalisée commandé par Cisco Systems Février 2012 Les initiatives liées à la mobilité des entreprises se développent Les employés sont de plus en plus mobiles et une

Plus en détail

Automatisation et CRM

Automatisation et CRM Automatisation et CRM Adoption de la technologie des agents virtuels Etude VirtuOz 2010 Synopsis... 2 Les principales motivations de mise en place du canal Agent Virtuel... 2 Adoption des Agents Virtuels...

Plus en détail

aujourd hui et demain TRAINING RECRUITMENT RESEARCH www.cegos.com

aujourd hui et demain TRAINING RECRUITMENT RESEARCH www.cegos.com TRAINING La formation OPERATIONAL professionnelle CONSULTING aujourd hui et demain RECRUITMENT Points de vue comparés des salariés en Allemagne, Espagne, Italie, France et Grande Bretagne RESEARCH www.cegos.com

Plus en détail

Mesure du surendettement en Europe

Mesure du surendettement en Europe Mesure du surendettement en Europe Conférence du 24 juin 2008 Didier Davydoff, Directeur de l OEE 0EE - Observatoire de l'épargne européenne 1 Introduction: l augmentation des encours de crédit aux ménages

Plus en détail

Motiver les équipes commerciales

Motiver les équipes commerciales Motiver les équipes commerciales Nouvelle recherche sur les facteurs de motivation des commerciaux les plus performants. par Colleen O Sullivan & Greg McDonald Developing the 21st century workforce TM

Plus en détail

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Chapitre 9 Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Savoir utiliser son argent est un art et un art qui paie. Comme toutes les ressources, l argent peut être utilisé à bon ou

Plus en détail

Guide de référence pour l achat de Business Analytics

Guide de référence pour l achat de Business Analytics Guide de référence pour l achat de Business Analytics Comment évaluer une solution de décisionnel pour votre petite ou moyenne entreprise : Quelles sont les questions à se poser et que faut-il rechercher?

Plus en détail

Plan d action SMB d une Approche Agile de la BITM Pour les PME

Plan d action SMB d une Approche Agile de la BITM Pour les PME Plan d action SMB d une Approche Agile de la BITM Pour les PME Personnel, processus et technologie nécessaires pour élaborer une solution rapide, souple et économique Copyright 2013 Pentaho Corporation.

Plus en détail

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014 L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS Juin 2014 Contacts BVA : Céline BRACQ Directrice BVA Opinion Lilas BRISAC Chargée d études 01 71 16 88 00

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

Enquête IBM sur l État du Marketing en 2012

Enquête IBM sur l État du Marketing en 2012 IBM Software Enterprise Marketing Management Enquête IBM sur l État du Marketing en 2012 Les principaux défis et opportunités des Marketeurs révèlent l émergence du consom acteur 2 Enquête IBM sur l État

Plus en détail

Baromètre du paiement électronique Vague 2

Baromètre du paiement électronique Vague 2 pour Baromètre du paiement électronique Vague 2 Frédéric Micheau Directeur adjoint Département Opinion et Stratégies d entreprise frederic.micheau@ifop.com Janvier 2012 Laurent Houitte Directeur Marketing

Plus en détail

Sage Cockpit. Solution de Business Intelligence basée sur le Web et destinée aux évaluations et aux analyses

Sage Cockpit. Solution de Business Intelligence basée sur le Web et destinée aux évaluations et aux analyses Sage Cockpit Solution de Business Intelligence basée sur le Web et destinée aux évaluations et aux analyses Connaissez-vous votre entreprise? C est évident, vous connaissez votre entreprise. Mais savez-vous

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2010/16 - Traitement comptable des subsides, dons et legs, octroyés en espèces, dans le chef des grandes et très grandes associations et fondations bénéficiaires

Plus en détail

PROPOSITION D ETUDE ETUDE DU MARCHE BELGE DES SEMINAIRES ET CONFERENCES

PROPOSITION D ETUDE ETUDE DU MARCHE BELGE DES SEMINAIRES ET CONFERENCES PROPOSITION D ETUDE ETUDE DU MARCHE BELGE DES SEMINAIRES ET CONFERENCES MAI 2007 TABLE DE MATIERES 1. FICHE TECHNIQUE 3 1.1. Objet 3 1.2. Méthode 3 1.3. Questions et analyses exclusives 3 1.4. Rapport

Plus en détail