Convergence Grand public professionnelle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Convergence Grand public professionnelle"

Transcription

1 Note de synthèse Convergence Grand public professionnelle Cette note synthétise les réflexions d une des tables rondes des entretiens Télécom de Mars 2006, organisés par Finaki. A cette table étaient à la fois présents : des responsables Télécom issus d entreprises utilisatrices internationales ou non, des consultants de différents cabinets spécialisés dans les TIC, et le responsable grand conte d un opérateur alternatif français. Plan I. Etat des lieux de quoi parlons-nous? II. L existence d une convergence GP-Pro III. Les conséquences de l interpénétration des deux sphères 1. Des menaces 2. mais aussi, des opportunités IV. Retours d expérience 1. ESSILOR 2. TPS 3. QCM V. Conclusions pour le responsable Télécom & Réseaux I. Etat des lieux de quoi parlons-nous? Lors de cette table ronde, les échanges sur la convergence GP-Pro ont été restreints au domaine des TIC. Les implications de cette convergence inhérentes à d autres secteurs ne seront donc pas prises en considération dans ce qui suit. La réflexion s est articulée selon les aspects suivants : La téléphonie fixe et mobile En ce qui concerne la téléphonie fixe, il ressort que les prix sont à la baisse. Il semble que la forfaitisation des communications pour le grand public (GP) soit, entre d autres facteurs, à l origine d une telle baisse. En matière de téléphonie mobile, les dernières technologies sorties d abord pour le GP. On constate désormais une avance du marché GP sur le marché professionnel (pro). L accès au réseau Internet De nos jours, les offres proposent des connexions illimitées avec des débits importants pour le GP, à des prix raisonnables, tandis que les entreprises n ont pas accès à de telles propositions. Les connexions sont multi-support (DSL, câble, WiFi). Cela ne va pas sans certaines implications qui sont abordées dan la suite.

2 Les équipements et terminaux On assiste à une démultiplication des équipements portables tels que les PC, PDA, Smartphones, clefs USB, ou encore lecteurs MP3. La puissance des machines du GP outrepasse celles du pro car les coûts restent importants pour l entreprise. Les logiciels, usages et utilisations Des nouveaux comportements dérivant d une utilisation logicielle se développent et intègrent la sphère professionnelle comme personnelle. Il s agit, entre autres, de la messagerie instantanée (IM), la ToIP (Skype), du Peer-to-Peer, de la TV sur IP, et des interfaces de messageries innovantes (Gmail). Nous verrons que les usages précurseurs ne sont pas forcément sur le lieu de travail. II. L existence d une convergence GP-Pro Avant d aborder le cœur du sujet, il a semblé important de se poser la question préliminaire : existe-il une telle convergence GP - Pro? Si l on se fie aux résultats de la table ronde, il semble que la réponse soit clairement oui. Elle se caractérise par les deux principaux aspects : L utilisation d offres GP par l entreprise L un des chiffres cités lors de cette table ronde l illustre : «25% des clients Free sont des entreprises». Or, Free est un opérateur dont les offres s adressent uniquement au grand public. Alors pourquoi une telle proportion d entreprises dans sa base de clients? Les facteurs suivants peuvent expliquer un tel phénomène. D une part, la pression émanant des utilisateurs est forte : à la maison ils ont de plus en plus souvent un équipement dernier cri et des connexions aux débits très élevés et acceptent difficilement de trouver moins bien sur leur lieu de travail. De plus, les offres GP reposent souvent sur des faibles coûts par rapport aux offres destinées au marché pro. Et, finalement, le niveau de fiabilité qu elles offrent est satisfaisant pour, par exemple, des petits sites isolés qui n auraient pas pu être connectés autrement. Un exemple présent à la table ronde est celui des autoroutes Rhin-Rhône, qui utilisent des offres GP pour résoudre certains problèmes de topologie de sites disparates et de très petite taille. La multiplicité d usages débordants L autre aspect de l existence d une convergence est l interpénétration des sphères professionnelle et privée. Les usages débordants vont de l entreprise vers la maison avec comme exemple le plus flagrant le télétravail. D autres usages vont également dans ce sens avec le recyclage des vieux PC pro, donnés aux collaborateurs pour leur usage personnel.

3 Mais les usages vont également de la sphère privée vers le lieu de travail, ce que dénotent l utilisation de plus en plus fréquente de la messagerie instantanée dans les entreprises, ainsi que le stockage des données personnelles telles que des mails, photos, mais aussi désormais vidéos et MP3. III. Les conséquences de l interpénétration des deux sphères Les implications de la convergence sont multiples. Elles influent à différents niveaux. 1. Des menaces L interpénétration sphère pro sphère privée ne va pas sans difficultés. Sécurité Au niveau de la sécurité, les responsables télécoms et réseaux sont formels : l intégration d équipements issus de la sphère privée implique une plus grande vulnérabilité notamment face aux virus et autres attaques extérieures. En général, ils rejettent systématiquement ce genre de pratique. On peut cependant citer quelques cas exceptionnels où ils ont été contraints à le faire, comme dans le cas de Décathlon qui permet à ses designers d utiliser leur machines personnelles sur le réseau de l entreprise. Responsabilité du salarié et de l entreprise Pour ses implications juridiques, la porosité entre sphère privée et lieu de travail nécessite un certain cadrage de l utilisation. En ce qui concerne les données personnelles, il s agit de s assurer que l entreprise ne sera pas mise en cause en cas de stockage de fichiers téléchargés illicitement, par exemple. Un remède peut éventuellement être la mise en application d une Charte RH. Exploitabilité L intégration de matériel GP, tels que les PC portables par exemple pose encore des problèmes à cause de l hétérogénéité des solutions. Pour faire face à ces problèmes, des efforts supplémentaires de support technique doivent être réalisés. Le management Le premier interlocuteur du collaborateur est toujours son supérieur hiérarchique direct. Ainsi, des choix de management sont à plusieurs niveaux. On distingue d une part les directives émanant de la direction générale, et ensuite les règles mises en place au cas par cas dans les directions locales. Par exemple, d un département à l autre on autorisera ou non, l utilisation de la messagerie, voir d Internet, selon les besoins. Pour chacun des usages, la hiérarchie s assurera que son

4 utilisation ne perturbe pas la productivité du collaborateur, en mettant en place des règles adaptées, strictes ou non. 2. mais aussi, des opportunités Mais l interpénétration sphère privée-sphère professionnelle n a pas que des inconvénients, au contraire, durant la table ronde, on a beaucoup évoqué le «RoI» (Return over Investment) de ce phénomène. Des gains de productivité Grâce à la continuité du travail entre la maison et l entreprise, l entreprise a désormais en main des collaborateurs beaucoup plus disponibles. Par exemple, il n est plus marginal de consulter ses mails (et d y répondre) le week-end, en soirée, ou encore la nuit. D autre part, une auto-formation des collaborateurs découle des phénomènes de porosité. Que ce soit pour les jeunes générations, qui arrivent avec une certaine maîtrise des technologies, ou pour les autres, tous se forment désormais aussi à la maison. Un temps considérable qui aurait été passé à cette formation, est économisé. Enfin, le travail collaboratif entre les différentes unités est largement facilité par une utilisation des logiciels de messagerie venant du grand public tels que MSN. Ce qui est également sources de gains de productivité pour l entreprise. Des économies financières Le RoI ne se limite pas à la productivité, sur les factures télécom, grâce à l utilisation de logiciels de ToIP tels que Skype ou Wengo 1, comme sur l achat de certains logiciels et terminaux GP, des économies financières non négligeables sont réalisées. 1 Concurrent de Skype lancé par Neuf Cegetel

5 IV. Retours d expérience En amont des tables rondes, une série d interviews sur ce sujet a été réalisée. Les deux entreprises contactées sont des entreprises utilisatrices. L investigation était à deux facettes : un entretien avec un directeur spécialiste des TIC, afin d avoir le point de vue du spécialiste, puis plusieurs rencontres avec des collaborateurs non spécialistes pour une autre vision du problème. 1. ESSILOR Contexte Chez Essilor, le modèle de gestion des communications est plutôt libre : Il n y a pas de filtre pour l utilisation d Internet. Les collaborateurs qui y ont accès peuvent aller où bon leur semble sur la toile dans la limite des protocoles autorisés. De plus, en ce qui concerne les communications aussi bien fixes que mobiles, il n y a pas de contrôle des communications passées. Les collaborateurs peuvent utiliser leurs téléphones à des fins personnelles. Points clefs Pour le directeur technique interviewé, c est depuis l apparition du WiFi sur le marché, que l on ressent un changement des comportements avec d une part une meilleure compréhension de la part des collaborateurs non spécialistes car ils sont désormais eux-mêmes confrontés à la complexité des problématiques réseaux à la maison. Mais aussi l apparition de nouvelles exigences telles que justement le WiFi sur le lieu de travail. Les usages débordants constatés lors des différentes interviews sont plutôt classiques avec notamment l utilisation du PC professionnel dans la sphère privée. Enfin, il ressort une certaine divergence des points de vue entre spécialiste et non spécialistes. Pour le DSI, la convergence pro-privée est beaucoup moins rapide que prévu, la sphère personnelle restant encore en retrait par rapport à l entreprise, tandis que pour ses collègues non spécialistes, l innovation technologique vient désormais de la maison. 2. TPS Contexte Au contraire chez TPS, le modèle de gestion des communications est plutôt restrictif : Les PC sont complètement verrouillés, les collaborateurs ne peuvent pas installer la moindre application sans l accord de la DSI. Le DSI se prononce encore strictement opposé à l installation d un réseau WiFi pour raisons de sécurité.

6 Points clefs Encore à l inverse d Essilor, le directeur technique TPS affirme qu une convergence GP-pro est clairement existante pour plusieurs raisons : Matériel A la maison comme en entreprise, on utilise les mêmes PC, les mêmes téléphones Usages Dans la sphère privée comme dans la sphère pro, ils sont identiques (gestion, recherches, achats, communication), selon le DSI TPS seules les fins diffèrent. De plus, l interviewé souligne l avance de la sphère privée : de nos jours, en matière de puissance des processeurs, capacité de stockage et bande passante, les offres GP dépassent largement les offres pro. Enfin, il nous rappelle également un certain retard de la sphère privée par rapport à la sphère professionnelle, en ce qui concerne le Backup et surtout le support technique. Implications Les réactions des collaborateurs non spécialistes sont de deux types. Ils sont d une part plus exigeants, car ils veulent être aussi bien équipés sur leur lieu de travail qu à la maison. Et, ils sont, d autre part, parfois étonnés des contraintes sécuritaires imposées par l entreprise et qu ils ne retrouvent pas à la maison. On constate aussi un choc des générations flagrant entre les plus jeunes pour qui la messagerie instantanée est dans la normalité et considérée comme un outil de productivité et les plus âgés Pour qui l usage du téléphone mobile est déjà à caractère néfaste et intrusif. 3. QCM Avant de commencer la table ronde, un questionnaire en trois parties a été soumis aux participants. Il abordait les sujets suivants : Gestion des communications à la maison Perception de l interpénétration Gestion des communications dans l entreprise Il ressort que l échantillon était très peu représentatif de la population standard. En effet, il s agissait de 12 spécialistes bien équipés, la plupart possédant plus de trois machines connectées grâce à un réseau domestique WiFi et ce depuis longtemps (en moyenne plus de 3 ans). Des contradictions se dégagent des résultats. Si tous les sondés pensent que leur univers personnel est dorénavant plus innovant, il semble qu ils continuent à apprendre plus sur leur lieu de travail en matière de technologies. En outre, le choix de l opérateur historique pour leurs communications est encore majoritaire, ce qui est plutôt surprenant pour une population dont la comparaison d offres Télécoms est le métier.

7 Enfin, l échantillon interrogé est exigeant. Les mêmes besoins se dégagent que pour les autres collaborateurs, ils souhaiteraient retrouver le Wifi sur leur lieu de travail et aimeraient pouvoir utiliser la messagerie unifiée à la maison, à des fins professionnelles comme privées. V. Conclusions pour le responsable Télécom & Réseaux Suite à une convergence qui prend de plus en plus de place dans l entreprise, les fonctions du responsable Télécom & Réseaux évoluent. L opérateur de Service Interne La demande de la part des collaborateurs en matière de TIC existe et est de plus en plus poussée par une porosité grandissante entre sphère privée et sphère professionnelle. C est pourquoi, il faut accompagner cette demande et répondre au besoin par anticipation, en communiquant au maximum. Sans cela, le risque existe que les directions métier prennent les devants et s équipent seules. Ce qui ne va pas sans complications futures. Accompagnement des directions métiers Plutôt que de laisser les directions métier réagir seules face à un phénomène d interpénétration nouveau, le responsable Télécoms et Réseaux doit les aider ces directions métiers à comprendre et à mettre à profit la situation, grâce aux gains de productivité et aux économies financières à réaliser.

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Une étude pour LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Présentation de l étude Objectifs : Faire le point sur les orientations IT des DSI : cloud, mobilité, sécurité, poste de travail Identifier les principaux défis

Plus en détail

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Marketing Services LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Une étude réalisée en collaboration avec ! Objectif L ÉTUDE Ø Faire le point sur l utilisation des terminaux mobiles en entreprise par des populations

Plus en détail

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?»

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» «L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» 7 juin 2012 Note méthodologique Étude réalisée auprès de trois cibles : Un échantillon de 301 chefs représentatif de l ensemble des chefs français à

Plus en détail

BYOD : et évolution des usages professionnels

BYOD : et évolution des usages professionnels BYOD : et évolution des usages professionnels Intervenants: Mame Aly DIA Directeur du Consulting Orange Business Services Suzanne LETTAU Mobile Services Marketing Manager 2 agenda 1 2 3 4 avènement du

Plus en détail

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Laure BERTHELEMY Mars 2013 L enquête : Le développement de l usage des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) au sein

Plus en détail

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Synthèse des principaux enseignements Octobre 2012 sfrbusinessteam.fr FICHE TECHNIQUE DE L ETUDE Echantillon : 300 entreprises de 20 à

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP?

QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP? QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP? Lorraine A côté du réseau téléphonique traditionnel et des réseaux de téléphonie mobile (GSM, GPRS, UMTS, EDGE ), il existe, depuis quelques années, une troisième possibilité

Plus en détail

LE SOULEVEMENT DES MACHINES : Étude européenne sur les préférences des utilisateurs professionnels de technologies mobiles

LE SOULEVEMENT DES MACHINES : Étude européenne sur les préférences des utilisateurs professionnels de technologies mobiles LE SOULEVEMENT DES MACHINES : Étude européenne sur les préférences des utilisateurs professionnels de technologies mobiles Les PC hybrides menacent la domination des PC portables professionnels en Europe

Plus en détail

Compte rendu : Entretiens Utilisateurs

Compte rendu : Entretiens Utilisateurs Compte rendu : Entretiens Utilisateurs Entretien 1 : Yvan Quelle est votre tranche d âge Celle de vos parents et grands-parents Yvan : < 60 ans, Mère : environ 50 ans, Grand-mère : environ 80 ans Combien

Plus en détail

Le Cisco Smart Business Communications System

Le Cisco Smart Business Communications System Le Cisco Smart Business Communications System Smart Business Brochure Le Cisco Smart Business Communications System Aujourd hui, les petites entreprises sont confrontées à une concurrence accrue. Une

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

e-management & stratégie

e-management & stratégie Plan de la session e-management & stratégie AIMS 6-6-22 Henri ISAAC Emmanuel JOSSERAND Michel KALIKA Université Paris Dauphine! L observatoire du e-management! Vers l entreprise numérique? (H. Isaac)!

Plus en détail

Internet, GPRS, WIFI : Enfin de nouvelles réponses aux besoins des utilisateurs nomades? 4 mars 2004 laurent.stoupy@solucom.fr

Internet, GPRS, WIFI : Enfin de nouvelles réponses aux besoins des utilisateurs nomades? 4 mars 2004 laurent.stoupy@solucom.fr Internet, GPRS, WIFI : Enfin de nouvelles réponses aux besoins des utilisateurs nomades? 4 mars 2004 laurent.stoupy@solucom.fr Agenda 1. Les enjeux du nomadisme : les attentes des utilisateurs 2. Internet,

Plus en détail

Assurance automobile et. nouvelles technologies (TIC) Intervenant(e): Raqui Wane

Assurance automobile et. nouvelles technologies (TIC) Intervenant(e): Raqui Wane Assurance automobile et nouvelles technologies (TIC) Intervenant(e): Raqui Wane S O M M A I R E ANALYSE ENVIRONNEMENTALE: Etat des lieux Le marché africain Les apports des tic LES NOUVEAUX COMPORTEMENTS

Plus en détail

NOUVEAUX USAGES IT, NOUVEAUX DÉFIS

NOUVEAUX USAGES IT, NOUVEAUX DÉFIS Une étude pour NOUVEAUX USAGES IT, NOUVEAUX DÉFIS Juin 2013 Présentation de l étude Objectifs : Faire le point sur la manière dont les utilisateurs sont en train de modifier leurs usages de l informatique.

Plus en détail

RÉUSSIR SON PROJET BYOD

RÉUSSIR SON PROJET BYOD RÉUSSIR SON PROJET BYOD 330 millions de smartphones vendus dans le monde en 2012 (Gartner) 43% des cadres (entreprises américaines de plus de 500 salariés) utilisent des équipements perso sur les réseaux

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

Sécurité informatique : sensibiliser votre personnel

Sécurité informatique : sensibiliser votre personnel En bref : Les politiques strictes de sécurité informatique et les avancées techniques ne suffisent pas à elles seules à assurer la protection des entreprises. Les mécanismes de protection sont souvent

Plus en détail

TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON?

TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON? Une étude pour TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON? Novembre 2013 Descriptif de l'étude Objectifs : Connaître le degré d'adoption de la tablette en entreprise. Savoir à quelles applications ces nouveaux

Plus en détail

Les PME parlent aux PME

Les PME parlent aux PME Les PME parlent aux PME Retour d expériences de 10 PME ayant mis en place la méthode ULYSSE Préambule Réalisation d une étude exploratoire auprès de 10 PME ayant utilisées au cours des derniers mois la

Plus en détail

Réalisation d une enquête d analyse des besoins et possibilités des utilisateurs

Réalisation d une enquête d analyse des besoins et possibilités des utilisateurs Juin 2012 N 110 366 Présentation des résultats Contacts : 01 45 84 14 44 Frédéric Micheau Bénédicte Simon prenom.nom@ifop.com Réalisation d une enquête d analyse des besoins et possibilités des utilisateurs

Plus en détail

LE SOULEVEMENT DES MACHINES : Étude européenne sur les préférences des utilisateurs professionnels de technologies mobiles

LE SOULEVEMENT DES MACHINES : Étude européenne sur les préférences des utilisateurs professionnels de technologies mobiles LE SOULEVEMENT DES MACHINES : Étude européenne sur les préférences des utilisateurs professionnels de technologies mobiles Les PC hybrides menacent la domination des PC portables professionnels en Europe

Plus en détail

Sécurité et mobilité

Sécurité et mobilité LEXSI > SÉMINAIRE ARISTOTE "SÉCURITÉ & MOBILITÉ" 1 Sécurité et mobilité QUELQUES ERREURS CLASSIQUES OU REX SUITE À AUDITS 07/02/2013 lgronier@lexsi.com/ fverges@lexsi.com Agenda 2 La mobilité et les audits

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD1 Exercices Exercice 1 : Décrivez les facteurs internes qui ont un impact sur les communications réseau. Les facteurs internes ayant un impact sur les communications sont liés à la nature

Plus en détail

Je ne parlerai pas ici des différents systèmes. Mon but n est pas de faire le juge entre Apple, Windows, Androïde, ou GNU/Linux

Je ne parlerai pas ici des différents systèmes. Mon but n est pas de faire le juge entre Apple, Windows, Androïde, ou GNU/Linux Tablette vs Portable 1.Intro PC ou tablette? Voilà une question que beaucoup de personnes se posent aujourd hui lorsqu ils veulent acquérir un nouveau matériel, soit pour remplacer de l ancien, mais surtout

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 Société anonyme au capital de 538 668 euros. Siege social: 5-9, rue Mousset Robert 75012 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de Télécommunication

Plus en détail

Une collaboration complète pour les PME

Une collaboration complète pour les PME Une collaboration complète pour les PME Êtes-vous bien connecté? C est le défi dans le monde actuel, mobile et digital des affaires où les entreprises cherchent à harmoniser les communications entre employés,

Plus en détail

SYNTHESE DU PRET LISEUSE ETE/AUTOMNE 2012

SYNTHESE DU PRET LISEUSE ETE/AUTOMNE 2012 SYNTHESE DU PRET LISEUSE ETE/AUTOMNE 2012 RETOUR DES QUESTIONNAIRES EN PREAMBULE L AGE DES expérimentateurs A 47.62 % ils ont entre 40 et 59 ans, 33.33 % entre 60 et 74 ans. PREMIERE EXPERIENCE DE LECTURE

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

Mettre en place le télétravail : un projet qui se construit

Mettre en place le télétravail : un projet qui se construit 1 20 juillet 2015 TITRE DE LA PRÉSENTATION POWERPOINT Mettre en place le télétravail : un projet qui se construit Commission du Débat public Réseau Express Grand Lille PRÉSENTATION DE L ARACT NORD PAS

Plus en détail

PACK BUSINESS ENTREPRISES

PACK BUSINESS ENTREPRISES PACK BUSINESS ENTREPRISES La solution de communication unifiée qui simplifie vos télécoms sfrbusinessteam.fr Pack Business Entreprises Une solution globale pour simplifier la gestion de tous vos télécoms

Plus en détail

Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique

Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique Cybersécurité dans les entreprises 9 ème Entretiens de Télécom ParisTech Alain Bouillé Président du CESIN Sommaire 1. Quel terrain de jeu

Plus en détail

VoIP : Introduction à la sécurité. VoIP : Introduction à la sécurité

VoIP : Introduction à la sécurité. VoIP : Introduction à la sécurité VoIP : Introduction à la sécurité 1 Sommaire Principes de base de la VoIP Introduction à la sécurité de la VoIP Vulnérabilités et mécanismes de protection Points durs 2 Définitions Concept de convergence

Plus en détail

innovaphone Case Study

innovaphone Case Study innovaphone Case Study Aartesys utilise une solution VoIP de communications unifiées évolutive et sur mesure d innovaphone Aartesys: Depuis plus de dix ans, Aartesys développe à Bienne en Suisse des solutions

Plus en détail

Lecko. 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi

Lecko. 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi enterprise social software Lecko CAS CLIENT Arnaud 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi! Activité Lecko

Plus en détail

Baromètre de la Maturité numérique des dirigeants. Edition 2013. IDC France - Syntec Numérique Top Management France

Baromètre de la Maturité numérique des dirigeants. Edition 2013. IDC France - Syntec Numérique Top Management France Baromètre de la Maturité numérique des dirigeants Edition 2013 IDC France - Syntec Numérique Top Management France Didier Krainc Karim Bahloul Sébastien Lamour Structure de l échantillon Taille des entreprises

Plus en détail

Sécurité des données en télétravail

Sécurité des données en télétravail Sécurité des données en télétravail Sécurité des données en télétravail 28 Avril 2010 Laurent ALLIOD Jean MILOT DotRiver www.dotriver.eu Sécurité des données en télétravail SOMMAIRE Sécurité des données

Plus en détail

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Approches & opportunités face aux enjeux de volume, variété et vélocité France, 2012-2014 28 mars 2013 Ce document

Plus en détail

ÉLABORER ET FAIRE APPLIQUER UNE CHARTE DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE

ÉLABORER ET FAIRE APPLIQUER UNE CHARTE DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE Lorraine ÉLABORER ET FAIRE APPLIQUER UNE CHARTE DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE Une charte informatique définit les règles d utilisation du système d information (équipements, logiciels, messagerie, fichiers

Plus en détail

LES OUTILS DE TRAVAIL COLLABORATIF EN ARS. Rendez-vous en conférence web dans 10 minutes. D accord, je me connecte. Réunion. Martinique.

LES OUTILS DE TRAVAIL COLLABORATIF EN ARS. Rendez-vous en conférence web dans 10 minutes. D accord, je me connecte. Réunion. Martinique. Rendez-vous en conférence web dans 10 minutes @ D accord, je me connecte Martinique Réunion @ Guadeloupe Mayotte Guyane LES OUTILS DE TRAVAIL COLLABORATIF EN ARS Agence Régionale desanté Des outils utiles

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

Guide : applications & usages.

Guide : applications & usages. Vous allez aimer la mobilité Une solution 100% sécurisée, un Drive 100% Pro. Vos fichiers disponibles sur tous vos périphériques. Accédez à tous vos fichiers (photos, documents) en parfaite mobilité sur

Plus en détail

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR L ÉVOLUTION DE L ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL Adaptation aux nouvelles technologies de communications avancées

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR L ÉVOLUTION DE L ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL Adaptation aux nouvelles technologies de communications avancées CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR L ÉVOLUTION DE L ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL Adaptation aux nouvelles technologies de communications avancées Vos salariés, vos clients, vos partenaires et vos fournisseurs sont

Plus en détail

La paie : pourquoi choisir entre rentabilité et sécurité?

La paie : pourquoi choisir entre rentabilité et sécurité? La paie : pourquoi choisir entre rentabilité et sécurité? Introduction Laurent Tarazona, Directeur Commercial Profession Comptable ADP Micromégas ADP Micromégas ADP 60 ans d expertise paie et RH Un métier

Plus en détail

Bilan et attentes des PME françaises

Bilan et attentes des PME françaises Bilan et attentes des PME françaises Une étude pour Juin 2013 Présentation de l étude Cette étude fait le point sur : La perception qu ont les décideurs de leurs télécoms ; Le recours à la VoIP et les

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise COMMENT L EDISCOVERY CHANGE LA GESTION DES DONNÉES

Transformation IT de l entreprise COMMENT L EDISCOVERY CHANGE LA GESTION DES DONNÉES Transformation IT de l entreprise COMMENT L EDISCOVERY CHANGE LA GESTION DES DONNÉES C omment améliorer l efficacité et réduire des coûts de stockage en croissance permanente? Comment mettre en place un

Plus en détail

DEPENSES IT 2013. Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK. Une étude

DEPENSES IT 2013. Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK. Une étude Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK Une étude SOMMAIRE 1 Introduction 3 1.1 Présentation de l étude 4 1.2 Des relais de croissance malgré un contexte de contraction des dépenses 4 1.3 Applicatifs,

Plus en détail

Les TPE et PME françaises face à l économie numérique

Les TPE et PME françaises face à l économie numérique SYNTHESE DE L ETUDE LINKEO Les TPE et PME françaises face à l économie numérique Juin 2011 Méthodologie Etude réalisée du 30 mars au 30 mai 2011 400 TPE et PME françaises ont été interrogées au total Tous

Plus en détail

Cette enquête, envoyée une première fois le 2 avril et clôturée le 15 avril, avait deux objectifs principaux :

Cette enquête, envoyée une première fois le 2 avril et clôturée le 15 avril, avait deux objectifs principaux : Depuis quelques années, les besoins en accompagnement numérique exprimés par les acteurs du tourisme d Auvergne se sont accrus. La réponse apportée par le CRDTA a été la mise en place d'une formation d'animateur

Plus en détail

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------------------------------------------- En bref : En moyenne, un tiers environ des salariés voyagent régulièrement dans le cadre de leur travail. Seule une entreprise sur trois, cependant, prépare ces déplacements professionnels au moyen de

Plus en détail

Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 1/9. Plan de Formation RSSI

Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 1/9. Plan de Formation RSSI Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 1/9 Plan de Formation RSSI 2010 2011 Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 2/9 Formations Les formations sont constituées de différents modules managériaux et techniques

Plus en détail

Projet Professionnel Encadré 1 er Semestre

Projet Professionnel Encadré 1 er Semestre BTS SIO 1 Leclerc Axel INFOSUP Lyon 2014-2015 Projet Professionnel Encadré 1 er Semestre Nature de l activité : Contexte : L association Maison des Ligues (M2L) a constaté que de nombreuses données numériques

Plus en détail

La mobilité sans couture Projet d entreprise ou sujet de société?

La mobilité sans couture Projet d entreprise ou sujet de société? La mobilité sans couture Projet d entreprise ou sujet de société? Jean-Christophe Saunière, associé Olivier Temam, senior manager Page 1 30 septembre 2008 La mobilité, fruit de la convergence? Une étude

Plus en détail

BYOD : LES TERMINAUX PERSONNELS AU SERVICE DE L ENTREPRISE

BYOD : LES TERMINAUX PERSONNELS AU SERVICE DE L ENTREPRISE Il est commun, pour un salarié, d utiliser son véhicule personnel pour ses déplacements professionnels. Et s il en était ainsi pour le matériel informatique? De nombreuses entreprises ont adopté ce concept

Plus en détail

Ministère de l'éducation nationale

Ministère de l'éducation nationale Ministère de l'éducation nationale Enquête PROFETIC auprès de 6 000 enseignants du second degré Synthèse 14 juin 2012 Sommaire 1 - Finalité et modalités de l enquête p.3 2 - Les résultats p.4 - Facilité

Plus en détail

www.parlonsentreprise.com

www.parlonsentreprise.com LA MOBILITÉ POUR LES NULS www.parlonsentreprise.com TEST: ETES-VOUS DANS LE BON ATELIER? SI VOUS RePONDEZ OUI AUX QUESTIONS SUIVANTES a PRIORI VOUS NE VOUS etes PAS TROMPe? DANS LE CAS CONTRAIRE, RESTEZ

Plus en détail

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France Résultats Le jeu vidéo est, à travers le monde, la première industrie culturelle devant les secteurs du cinéma et de la musique.

Plus en détail

SCHMITT Année 2012/2014 Cédric BTS SIO. Accès à Distance

SCHMITT Année 2012/2014 Cédric BTS SIO. Accès à Distance SCHMITT Année 2012/2014 Cédric BTS SIO Accès à Distance Description: Ce projet a pour but de définir différent logiciels d'accès à distance pour assister un utilisateur, de les installer et de les tester.

Plus en détail

La mobilité & la relation client

La mobilité & la relation client Les guides Sage sur le CRM La mobilité & la relation client En partenariat avec Introduction Concurrence accrue, marchés de plus en plus étendus, clients volatiles Si vous souhaitez rester compétitif,

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

@ vocatmail SECIB DES SOLUTIONS INFORMATIQUES POUR LES AVOCATS. Première messagerie professionnelle pour avocat en mode hébergé. www.secib.

@ vocatmail SECIB DES SOLUTIONS INFORMATIQUES POUR LES AVOCATS. Première messagerie professionnelle pour avocat en mode hébergé. www.secib. SECIB DES SOLUTIONS INFORMATIQUES POUR LES AVOCATS CERTIFIÉ ISO 9001 www.secib.fr @ vocatmail Première messagerie professionnelle pour avocat en mode hébergé Avec 1500 cabinets installés et plus de 8500

Plus en détail

Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays Membres du Groupe régional pour l Afrique (SG3RG-AFR)

Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays Membres du Groupe régional pour l Afrique (SG3RG-AFR) Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays Membres du Groupe régional pour l Afrique (SG3RG-AFR) Enjeux et Réglementation de la VoIP Abossé AKUE-KPAKPO Telecom Manager Chair SG3RG-AFR +226

Plus en détail

Systèmes d'information, mobilité, convergence voix/données Menaces et moyens de protection. Thierry Rouquet Président du Directoire

Systèmes d'information, mobilité, convergence voix/données Menaces et moyens de protection. Thierry Rouquet Président du Directoire Systèmes d'information, mobilité, convergence voix/données Menaces et moyens de protection Thierry Rouquet Président du Directoire IHEDN 27 Mars 2007 AGENDA 1. Arkoon Network Security 2. Les enjeux de

Plus en détail

Agenda. EBU - New Media Forum 2006. Neuf cegetel en bref. Image du marché français du haut débit et de la télévision payante.

Agenda. EBU - New Media Forum 2006. Neuf cegetel en bref. Image du marché français du haut débit et de la télévision payante. EBU - New Media Forum 2006 22 Juin 2006 Agenda Neuf cegetel en bref Image du marché français du haut débit et de la télévision payante L offre neuf TV Applications & évolutions 2 1 Qui sommes-nous? Un

Plus en détail

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL LA SYNTHESE L Observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial - centres

Plus en détail

Présentation commonit pour la réunion de l OSSIR du 10 Mars 2009 : - La société commonit - Le marché - La solution Virtual Browser - Démonstration

Présentation commonit pour la réunion de l OSSIR du 10 Mars 2009 : - La société commonit - Le marché - La solution Virtual Browser - Démonstration Présentation commonit pour la réunion de l OSSIR du 10 Mars 2009 : - La société commonit - Le marché - La solution Virtual Browser - Démonstration A propos de commonit Notre équipe Des experts de la sécurité

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

Quelques propositions pour une organisation des ressources réseaux prenant en compte les besoins du LACL

Quelques propositions pour une organisation des ressources réseaux prenant en compte les besoins du LACL Quelques propositions pour une organisation des ressources réseaux prenant en compte les besoins du LACL Document de travail proposé par Olivier Michel LACL - P2 240 - olivier.michel@univ-paris12.fr Version

Plus en détail

Hadopi, biens culturels et. pratiques et perceptions des internautes français.

Hadopi, biens culturels et. pratiques et perceptions des internautes français. Hadopi, biens culturels et pratiques et perceptions des internautes français. BU2 Octobre 2012 synthèse et chiffres clés JANVIER 2013 I. Chiffres clés Taux de consommation licite / illicite 78% des utilisateurs

Plus en détail

Extraits de résultats

Extraits de résultats Extraits de résultats L étude Profiling Une mesure du profil détaillé des visiteurs de vos sites Internet Plus de 200 critères de qualification profil perso & pro, usages du web, style de vie, consommation

Plus en détail

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile. Cet accès distant est facilité si la messagerie

Plus en détail

La sécurité informatique Usages et attitudes en France. Nobody s Unpredictable

La sécurité informatique Usages et attitudes en France. Nobody s Unpredictable La sécurité informatique Usages et attitudes en France Nobody s Unpredictable Méthodologie Nobody s Unpredictable Méthodologie Cible Internautes âgés de 16 à 64 ans, possédant un ordinateur (PC) équipé

Plus en détail

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Lorraine Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile.

Plus en détail

Stratégie dirigeants 2015

Stratégie dirigeants 2015 Stratégie dirigeants 2015 Révolutionner la productivité des entreprises par le digital Sommaire 1 Introduction Hub One, en bref 4 Modèles économiques de migration vers les solutions Cloud 2 Analyse des

Plus en détail

Journée nationale de prévention

Journée nationale de prévention L institut BVA a fait le choix de ne procéder à aucun redressement pour redonner aux quotas croisés leur poids réel (Paris/ Province, taille des entreprises). Ces différentes options méthodologiques posent

Plus en détail

Des solutions évoluées destinées aux entreprises

Des solutions évoluées destinées aux entreprises T E L E C O M Des solutions évoluées destinées aux entreprises T E L E C O M En tant qu opérateur de solutions de télécommunications pour les entreprises, notre gamme Hub One Telecom repose sur des expertises

Plus en détail

3.5. Choisir la connexion Wi-Fi

3.5. Choisir la connexion Wi-Fi Choisir la connexion Wi-Fi Chapitre 3 Configurer la connexion Internet Si vous êtes passé par le kit d installation de Wanadoo, votre connexion à Internet devrait être active. Néanmoins, quelques réglages

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise COMMENT PROTÉGER VOS DONNÉES ET APPLICATIONS À L ÈRE DE LA MOBILITÉ?

Transformation IT de l entreprise COMMENT PROTÉGER VOS DONNÉES ET APPLICATIONS À L ÈRE DE LA MOBILITÉ? Transformation IT de l entreprise COMMENT PROTÉGER VOS DONNÉES ET APPLICATIONS À L ÈRE DE LA MOBILITÉ? L a montée en puissance des fuites de données en tout genre et l explosion des volumes de données

Plus en détail

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit EXPERTISE COMPTABLE (1/3) Les cabinets de grande taille sont affectés par des évolutions similaires à celles qui touchent les cabinets de petite taille. Cette page reprend la description donnée pour les

Plus en détail

Système d'information Page 1 / 7

Système d'information Page 1 / 7 Système d'information Page 1 / 7 Sommaire 1 Définition... 1 2 Fonctions du système d information... 4 2.1 Recueil de l information... 4 2.2 Mémorisation de l information... 4 2.3 Traitement de l information...

Plus en détail

MAINTENANCE DISTRIBUTIONSi SOLUTION INFORMATIQUE

MAINTENANCE DISTRIBUTIONSi SOLUTION INFORMATIQUE MAINTENANCE DISTRIBUTION SOLUTION INFORMATIQUE MAINTENANCE DISTRIBUTION SOLUTION INFORMATIQUE Disponibilité, accompagnement, partenaire unique, engagements de services... concentrez-vous sur votre métier,

Plus en détail

UTILISATION DES ÉQUIPEMENTS PERSONNELS SUR LE LIEU DE TRAVAIL (BYOD)

UTILISATION DES ÉQUIPEMENTS PERSONNELS SUR LE LIEU DE TRAVAIL (BYOD) UTILISATION DES ÉQUIPEMENTS PERSONNELS SUR LE LIEU DE TRAVAIL (BYOD) MC AFEE SECURITY SUMMIT >LEXSI > CHU Reims Léonard KEAT Responsable de la Formation 22/10/2013 Mobile : +33 (0)6 34 47 32 79 E-mail

Plus en détail

TOP. année promet d être BIG (Business Intelligence Growth) PRINCIPALES TENDANCES EN MATIÈRE DE SOLUTIONS DÉCISIONNELLES POUR 2013

TOP. année promet d être BIG (Business Intelligence Growth) PRINCIPALES TENDANCES EN MATIÈRE DE SOLUTIONS DÉCISIONNELLES POUR 2013 0 Cette TOP 10 PRINCIPALES TENDANCES EN MATIÈRE DE SOLUTIONS DÉCISIONNELLES POUR 2013 année promet d être BIG (Business Intelligence Growth) Quel est le bilan de l année 2012 en matière de solutions décisionnelles?

Plus en détail

Etude sur les services de communication au sein des grands comptes

Etude sur les services de communication au sein des grands comptes Etude sur les services de communication au sein des grands comptes D octobre 2009 à mars 2010, le cabinet Beijaflore a mené une étude qualitative auprès de 30 grands comptes et administrations de plus

Plus en détail

UserLock Quoi de neuf dans UserLock? Version 8.5

UserLock Quoi de neuf dans UserLock? Version 8.5 UserLock Quoi de neuf dans UserLock? Version 8.5 Table des Matières 1. UserLock Version 8... 3 1.1. Le Statut utilisateur, un nouvel indicateur de risque... 3 1.2. Des alertes en temps réel contre les

Plus en détail

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Marketing Services LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Une étude réalisée en collaboration avec Objectif L ÉTUDE Faire le point sur l utilisation des terminaux mobiles en entreprise par des populations

Plus en détail

Editeur de solutions innovantes C 3. Solution globale managée de communication et de téléphonie sur IP

Editeur de solutions innovantes C 3. Solution globale managée de communication et de téléphonie sur IP Editeur de solutions innovantes C 3 Solution globale managée de communication et de téléphonie sur IP Intelligence et fiabilité au coeur du système de communication de l entreprise de manière simple et

Plus en détail

ETUDE : LE CLOUD COMPUTING DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE

ETUDE : LE CLOUD COMPUTING DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE ETUDE : LE CLOUD COMPUTING DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE Novembre 2015 L ENQUÊTE Méthodologie Etude quantitative en ligne Cible Secteurs Industrie, BTP, services aux entreprises, distribution, immobilier

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011 Les services d externalisation des données et des services Bruno PIQUERAS 24/02/2011 1 1 Introduction Différents types d externalisation de données : Les données sauvegardées Les données bureautiques Les

Plus en détail

Perception des discriminations au travail : regard croisé salariés du privé et agents de la fonction publique

Perception des discriminations au travail : regard croisé salariés du privé et agents de la fonction publique Perception des discriminations au travail : regard croisé salariés du privé et agents de la fonction publique - Synthèse de l'institut CSA Baromètre 5 ème édition N 1101846 Janvier 2012 2, rue de Choiseul

Plus en détail

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Les dangers sont très nombreux et divers. De plus, ils évoluent rapidement dans le temps. Néanmoins, les principaux risques pour les

Plus en détail

Comment l'assistante peut jouer son rôle au sein d'entreprises de plus en plus nomades. Christine Harache

Comment l'assistante peut jouer son rôle au sein d'entreprises de plus en plus nomades. Christine Harache Comment l'assistante peut jouer son rôle au sein d'entreprises de plus en plus nomades Christine Harache 2 Vous avez dit nomadisme? Quel rôle pour l assistante? Bien utiliser les outils de la communication

Plus en détail

Baromètre Mobilité DELL IDC

Baromètre Mobilité DELL IDC Baromètre Mobilité DELL IDC 5ème édition Communiqué de presse A Paris, le 19 novembre 2009 DELL et IDC présentent leur nouveau baromètre de la mobilité en entreprise. L objectif de ce baromètre est d apporter

Plus en détail

Télécoms d Entreprises : à quand l ouverture à la vraie concurrence?

Télécoms d Entreprises : à quand l ouverture à la vraie concurrence? Télécoms d Entreprises : à quand l ouverture à la vraie concurrence? Le marché français des télécommunications d entreprises : structure et état des lieux Guillaume GOUDARD Directeur d étude g.goudard@idate.org

Plus en détail

Destination entreprise numérique. Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence

Destination entreprise numérique. Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence Destination entreprise numérique Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence La maîtrise des Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail