TIC et conditions de travail dans la fonction publique. Salima Benhamou Département Travail et emploi

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TIC et conditions de travail dans la fonction publique. Salima Benhamou Département Travail et emploi"

Transcription

1 TIC et conditions de travail dans la fonction publique. Salima Benhamou Département Travail et emploi 7 février 2014, Direction Générale de l administration et de la Fonction Publique.

2 Qu entend-t-on par TiC? Les TIC présentent des caractéristiques particulières et une utilisation très diversifiée: Les TiC rassemblent une large gamme de produits informatiques dont l utilisation principale est de produire et d échanger de l information (ordinateurs, téléphones portables et tablettes, logiciels et réseaux virtuels qui accompagnent ces matériels informatiques). 2

3 Le secteur public a rattrapé son retard sur le secteur privé en matière d équipements informatiques. Forte diffusion des TIC dans les administrations publiques depuis le début des années % des agents publics disposaient en 2006 d un équipement informatique équipé de fonctionnalités de base : réseau local, , inter et intranet, système d échanges de données informatisées (EDI) 86% des salariés du secteur privé. 3

4 Taux d utilisation des TIC des agents de l Etat et des salariés du privé (Source enquête COI, Volet FP, 2006) 4

5 Trois niveaux d usage des TIC selon la catégorie socio-professionnelle Un niveau dit «d utilisation professionnelle de base»: (essentiellement employés, Cat. C et B) saisie de données - recours au mails et internet mais de manière limitée. Un niveau dit «d intermédiaire»: usage quotidien important et recours à des prologiciels de gestion intégré ( catégorie B et A, techniciens et professions intermédiaires). Un niveau «expert» (essentiellement les cadres): usage intensif des mails, de tablettes/portables qui sont également utilisés à domicile à des fins professionnels. 5

6 De nombreux avantages liés aux TIC mais aussi des inconvénients Les changements technologiques s accompagnent souvent de changements organisationnels qui influencent les conditions de travail des agents publics (qu ils soient en lien direct ou indirect avec les usagers). La diversité des Tics induit une pluralité des équipements et des usages et donc des effets différents sur les conditions de travail. Ses effets varie selon les postes et les métiers occupés. Même si ces changements ne modifient pas en général le cœur de métiers des agents publics, ils influencent toutefois de nombreuses aspects de leur travail. 6

7 les avantages Une plus grande polyvalence et enrichissement des tâches ( par exemple avec la dématérialisation des pratiques de gestion) Accroissement des collectifs et des communautés de travail (organisation de travail sous forme de gestion de projet) intra ou inter administrations notamment via l introduction de plateforme de logiciels collaboratifs (par exemple dans les directions ministérielles). D où gains substantiels dans les déplacements Entraide entre collègues (sur la maîtrise des nouveaux outils) mais plus manifeste dans le secteur privé que dans le secteur public 7

8 Autres avantages Autonomie accrue à travers une circulation d informations plus horizontale. Une plus grande autonomie accordée aux agents peut conduire à un renforcement de leur motivation au travail et à un sentiment accrue de responsabilité dans l exercice des missions des agents. Plus grande flexibilisation de l organisation du travail et meilleure conciliation vie privée/vie professionnelle (la dématérialisation démultiplie également les lieux de travail). 8

9 Des inconvénients qui n épargnent ni le secteur privé et ni le secteur public Augmentation du rythme et intensification du travail surtout pour les gros utilisateurs de TICs (mails, smartphone ). Stress, sentiment d urgence liés notamment à la surinformation, en particulier l usage intensif des mails. Superposition des pratiques bureaucratiques classiques et accentuation des normes à travers une standardisation accrue des modes et processus de travail. Sentiment d un contrôle renforcé sur l activité des agents (traçabilité des tâches et fixation de normes de productivité) 9

10 Quelques exemples l informatisation de la gestion de dossiers papiers restreint les pratiques des agents pour traiter les situations administratives des usagers. Les agents doivent adopter les mêmes manières de procéder, c est-à-dire celles prévues par le logiciel. L agent se voit ajouter en plus des modalités spécifiques à un logiciel, d autres modalités explicitées dans les textes réglementaires et les notes de services. 10

11 Autres exemples Certains outils comme les connexions réseaux, le badgeage, le biométrie, les empreintes digitales, la vidéosurveillance des postes de travail, conservation excessives des données...peuvent faciliter un contrôle renforcé des salariés ou à tout le moins la perception d être contrôlé A cet égard, Plusieurs mises en demeure par la CNIL concernant des dispositifs liés au TIC non déclarés à des fins de contrôle des salariés (Mise en demeure le 15 janvier 2014 d une société pour la mise en place d un dispositif biométrique de contrôle des horaires des salariés non déclaré, ainsi que la vidéosurveillance des postes). 11

12 Autres inconvénients Affaiblissement des relations de travail (virtualisation, abstraction ) ce qui peut favoriser une perte de valeur par rapport au sens donné à la mission de service public (moins de contact avec les usagers et/ou avec la direction encadrante). Certains travaux ont par ailleurs montré que les séminaires, les réunions de «face à face» s avèrent plus efficaces sur l implication des salariés (et sur la baisse de l absentéisme) que les outils virtuels d information et de communication visant à mobiliser les salariés (journaux électroniques, chartes ). 12

13 La nature du lien TIC et conditions de travail est finalement ambigüe L ambigüité du lien peut s expliquer par les effets de deux types de changements: les changements technologiques et les changements organisationnels qui accompagnent souvent les innovations technologiques. Si bien qu il est difficile de séparer les deux (lien direct ou lien indirect via les changements organisationnels) La nature du lien peut être lié à la taille du changement technologique (plan TICs) qui se feront sentir plus fortement sur les réorganisations du travail et la définition des missions des agents. 13

14 La FP d Etat et le secteur privé se rejoignent aussi sur le thème de la mobilité: La dématérialisation démultiplie les possibilités de travailler en dehors du cadre bureautique classique en travaillant sur plusieurs sites d une même administration mais aussi lorsque les salariés sont en déplacement (réunions, conférences ). Les cadres de la FP sont 66% à travailler chez eux hors des heures de bureau contre 56% dans le secteur privé (services aux entreprises). ( Sources Ferhenbach J., Granel F., Dufort D., Klein T. et Loyer J.-L. (2009), Le développement du télétravail dans la société numérique de demain, rapport, Centre d analyse stratégique (2009). 14

15 Trois profils types : les «sédentaires» qui restent principalement au bureau (ouvriers, employés et les femmes). Les «mobiles» qui travaillent à la fois au bureau mais aussi à l extérieur (catégorie majoritairement masculine). les «nomades» qui utilisent le plus les TIC, essentiellement des cadres qui travaillent au moins la moitié du temps dans l organisation et qui exploitent l ensemble des dispositifs informatiques pour travailler à distance (smartphone). 15

16 Quid du télétravail? Le télétravail concerne surtout les cadres et représente environ 7% des actifs, secteur public et privé confondus avec cependant moins de télétravail formel dans le secteur public. Le télétravail et la modification des relations professionnelles: les agents soulignent des problèmes de cohésion des équipes et de partage de l information Dans une minorité des cas, le télétravail peut conduire à un sentiment d isolement et à l arrêt du télétravail Dans le privé comme dans le public, deux journées de télétravail par semaine est souvent plébiscité par les agents et semble correspondre à un pic de productivité. 16

17 Le télétravail «bouscule» les règles dans le secteur public Le télétravail renverse la logique de l organisation pyramidale: passage d une logique «communautaire verticale» à une logique «communautaire horizontale» Du point de l administration, il y a une certaine réticence à développer le télétravail en raison de l organisation pyramidale qui caractérise les relations professionnelles et des relations de confiance moins fortes que dans d autres pays européens Le télétravail conduit de fait à de nouveaux modes de gestion RH (fixation des objectifs, individualisation des rémunérations et prise en compte d autres types de compétences - soft skills) 17

18 Les enjeux des TICs sont aussi d ordre culturel Dans les modes de gestion des ressources humaines liées à l autonomie (système d évaluation, rémunération notamment): Passage d une évaluation fondée sur l atteinte des objectifs fixés par l administration et non sur le temps de présence au poste. Valorisation de nouvelles compétences (soft skills) comme la capacité à gérer son temps, à s organiser et donc à prioriser la fixation de sous-objectifs, à travailler en réseaux... Pour les dirigeants d administrations publiques: être prêts à desserrer le contrôle qu ils exercent sur les ressources «stratégiques» de leur administration au profit d une mise en commun d une partie de leurs ressources vers d autres administrations 18

19 Les effets des TICs sur l implication et la motivation: une comparaison public/privée Lorsque les changements TIC sont importants ou combinés à des changements organisationnels, ils se traduisent par une baisse plus importante de l implication chez les agents que celle des salariés du privé. Cette baisse d implication chez les agents publics s accompagne plus souvent d une diminution du sentiment de reconnaissance au travail. 19

20 Une perception des salariés sur l impact des changements technologiques assez proche entre les salariés du public et du privé Repère : 20% des agents ne sont pas en contact direct avec le public et 80% des agents le sont en front office (au sens large), dont 30% de manière régulière et 50% en permanence. Le front office est une caractéristique essentielle de l identité professionnelle dans le secteur public à travers laquelle la relation avec l usager est décisive. Les agents du front office, secteur public ou privé, déclarent plus souvent que les changements technologiques ont eu des effets importants voire très importants sur leur travail: 73.3% pour le public et 67% pour ceux du privé. 20

21 mais des opinions assez contrastées sur l effet de ces changements sur leur travail. 37,9% d opinions positives pour les agents publics et moins pour les agents exerçant en front-office (35,4%) 50,9% des salariés du privé déclarent que ces changements ont eu des effets positifs sur leur travail D où peuvent provenir ces différences?: - Une résistance au changement plus forte chez les agents du public que chez les salariés du privé? - ou incompatibilité de certaines méthodes managériales, liés à l introduction des Tics, avec des missions de service public? 21

22 L opinion des salariés sur les changements technologiques 22

23 L opinion des salariés (front et back-office) sur les effets des changements technologiques sur la motivation Les évolutions de la motivation au travail dues au TIC sont positives pour les salariés du privé, surtout en contact avec la clientèle (front en office) En revanche, dans le secteur public, les effets sont positifs mais on ne distingue pas de différence entre les agents en front-office ou en back-office 23

24 Que peut-on conclure au regard de ces différences? Ces différences peuvent révéler une certaine réticence à l égard des TIC, voir une méfiance plus importante chez les agents publics que les salariés du privé. Certains blocages peuvent être liés à une plus grande abstraction dans leur travail à travers des échanges plus virtuels entre agents et usagers. La pression de l immédiateté que développent les TIC et qui peuvent amener les usagers à vouloir des réponses plus rapides des services publics (intensification et stress au travail) 24

25 Mais encore La dépersonnalisation du lien entre agents et usagers. Par exemple l informatisation de nombreuses procédures a transformé des postes de front-office en back-office: - La présence derrière un guichet étant remplacée par la mise à disposition de formulaires en ligne. (ex: carte d identité, extrait d actes de naissance ) - Même si la relation devient plus rare entre les agents et les usagers, la «qualité» de lieur rapport peut s en trouver amélioré (par exemple dans le cas des quatre branche de la famille (maladie, famille, retraite et recouvrement où les TIC ont amélioré les métiers d accueil physique et téléphonique). 25

26 L accompagnement des agents est une dimension essentielle à prendre en compte. Les expériences vécues au sein des collectivités territoriales et les services déconcentrés ont montré une plus acceptation et adaptation des modifications organisationnelles liés aux TIC grâce: - à l accompagnement des agents, - à la formation des agents - à la concertation préalable lors de la mise en place des plan TIC où un soin a été apporté à l adéquation entre l introduction des TIC et les missions des agents. 26

27 propositions Associer les agents à toutes les étapes des projets TIC (avant, pendant et après leurs mises en place) Associer les directeurs des ressources humaines et du budget à l élaboration des plans TIC et débattre de l évolution des métiers dans le cadre des projets liés à la conduite des changements technologiques. Améliorer les systèmes de formation et valoriser les compétences des agents dans le domaine des TIC. Assurer un pilotage transversal pour une coordination efficace de l ensemble des services lors de la mise en place des plans TIC. 27

28 Pour aller plus loin S.Benhamou, F. Chilaud et T. Klein (2013) «Quel est l impact des TIC sur les conditions de travail dans le fonction publique?», note d analyse du CAS n 318, Janvier. M-P Hamel (2013) «Comment utiliser les technologies numériques pour poursuivre l amélioration des relations entre l administration et ses usagers?», note d analyse du CAS n 317, janvier. Centre d analyse stratégique (2012), L impact des TIC sur les conditions de travail, avec la collaboration de la Direction générale du travail, travaux coordonnés par Klein T. et Ratier D., Rapports & documents, n 49, Paris, La Documentation française,février.(http://www.strategie.gouv.fr/system/files/raptic_web_light_final pdf.pdf.pdf) S.Benhamou et M-A, Diaye (2011): Pratiques de gestion des ressources humaines et bien-être au travail : le cas des entretiens individuels d'évaluation (Note d'analyse Septembre 2011) Ferhenbach J., Granel F., Dufort D., Klein T. et Loyer J.-L. (2009), Le développement du télétravail dans la société numérique de demain, rapport, Centre d analyse stratégique, novembre. (http://www.strategie.gouv.fr/system/files/rapport_cas_teletravail_26xi2009.pdf) 28

Quel est l impact des TIC sur les conditions de travail dans la fonction publique?

Quel est l impact des TIC sur les conditions de travail dans la fonction publique? Centre d analyse stratégique Janvier 2013 Travail Emploi Quel est l impact des TIC sur les conditions de travail dans la fonction publique? L arrivée massive des TIC technologies de l information et de

Plus en détail

TIC et conditions de travail

TIC et conditions de travail Note d éducation permanente de l ASBL Fondation Travail-Université (FTU) N 2014 1, février 2014 www.ftu.be/ep TIC et conditions de travail Corrélations entre l utilisation des technologies de l information

Plus en détail

Mettre en place le télétravail : un projet qui se construit

Mettre en place le télétravail : un projet qui se construit 1 20 juillet 2015 TITRE DE LA PRÉSENTATION POWERPOINT Mettre en place le télétravail : un projet qui se construit Commission du Débat public Réseau Express Grand Lille PRÉSENTATION DE L ARACT NORD PAS

Plus en détail

Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises

Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises Sonia Besnard, Pascale Chevalier, Patrice Victor, Insee Pays de la Loire Danièle Guillemot, Yusuf Kocoglu, Centre d études de l emploi En France,

Plus en détail

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de 1 2 «Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de Copie, seules les références bibliographiques peuvent

Plus en détail

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Crédit photo : Hlp - DISSAUX La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Mars 2014 (à partir de l étude validée en juin 2013) CONTEXTE Dans un marché mondial

Plus en détail

La prévention du stress et des risques psychosociaux

La prévention du stress et des risques psychosociaux Le point sur La prévention du stress et des risques psychosociaux Avec plus de 20% de salariés se déclarant stressés au travail, les entreprises doivent faire face à un enjeu majeur de santé, mais aussi

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

IMPACTS DE LA DEMATERIALISATION DES DONNEES ET DES ECHANGES SUR LES METIERS ET LES COMPETENCES AU SEIN DES ORGANISMES DE SECURITE SOCIALE

IMPACTS DE LA DEMATERIALISATION DES DONNEES ET DES ECHANGES SUR LES METIERS ET LES COMPETENCES AU SEIN DES ORGANISMES DE SECURITE SOCIALE IMPACTS DE LA DEMATERIALISATION DES DONNEES ET DES ECHANGES SUR LES METIERS ET LES COMPETENCES AU SEIN DES ORGANISMES DE SECURITE SOCIALE Restitution du livrable 4 CPNEFP du 23 juin 2011 23 juin 2011 Rappel

Plus en détail

Santé et relations humaines au travail Sommes-nous prêts à être plus performants?

Santé et relations humaines au travail Sommes-nous prêts à être plus performants? Santé et relations humaines au Sommes-nous prêts à être plus performants? Principaux enseignements de l enquête Mesure Management Santé chez les entrepreneurs de CroissancePlus Les traits d'identité constitutifs

Plus en détail

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020?

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? 28 novembre 2013 Le Tertiaire Supérieur sur Lille Métropole? Les sources? Le Contrat d Etude Prospective

Plus en détail

Le Télétravail : gérer et manager le travail à distance. Club RH 2 février 2012

Le Télétravail : gérer et manager le travail à distance. Club RH 2 février 2012 Le Télétravail : gérer et manager le travail à distance Club RH 2 février 2012 Cadre juridique du télétravail Carine NIORT, Avocat associé, Département Droit Social Cabinet FIDAL PLAN Introduction I La

Plus en détail

Enquête LE TELETRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

Enquête LE TELETRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE C/G 15/02/2011 Enquête LE TELETRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE A la demande du gouvernement, Pierre MOREL A L'HUISSIER, Député de LOZERE, rendait en novembre 2006 un rapport sur "Du Télétravail

Plus en détail

Le flexwork et ses effets sur le bien-être, la collaboration et la productivité au travail

Le flexwork et ses effets sur le bien-être, la collaboration et la productivité au travail Chaire laborh en Management Humain et Transformations du Travail Rapport de recherche, vol. 3 (1), 2014 Le flexwork et ses effets sur le bien-être, la collaboration et la productivité au travail Rapport

Plus en détail

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice.

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice. Délégation interministérielle à la Famille ENQUÊTE SALARIÉS Baromètre de l Observatoire de la parentalité en entreprise, en partenariat avec la Délégation interministérielle à la famille et l Union nationale

Plus en détail

Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés. Diligenter une enquête auprès des salariés pour connaitre précisément leurs besoins

Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés. Diligenter une enquête auprès des salariés pour connaitre précisément leurs besoins Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale (ces exemples visent à accompagner les partenaires sociaux dans leur négociation, ils ne sont pas exhaustifs des bonnes

Plus en détail

Comment l'assistante peut jouer son rôle au sein d'entreprises de plus en plus nomades. Christine Harache

Comment l'assistante peut jouer son rôle au sein d'entreprises de plus en plus nomades. Christine Harache Comment l'assistante peut jouer son rôle au sein d'entreprises de plus en plus nomades Christine Harache 2 Vous avez dit nomadisme? Quel rôle pour l assistante? Bien utiliser les outils de la communication

Plus en détail

Le télétravail au sein du Conseil général du Lot. Évaluation expérimentation

Le télétravail au sein du Conseil général du Lot. Évaluation expérimentation Le télétravail au sein du Conseil général du Lot Évaluation expérimentation Cadre général Initiative d une étude-action sur le télétravail à l échelle du Massif Central pilotée par MACEO janvier 2010-août

Plus en détail

La fonction communication en collectivité locale

La fonction communication en collectivité locale Enquête Métiers Cap Com - Occurrence 2011 en partenariat avec le 2 ème partie La fonction communication en collectivité locale Organisation, missions, moyens et outils Introduction. Les quelques 4000 communes

Plus en détail

Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud. Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin. Bretagne 2012 (Marsouin)

Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud. Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin. Bretagne 2012 (Marsouin) Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin Evolution de l équipement 2011-2014 France 2011 (Credoc) Bretagne 2012 (Marsouin) France 2013 (Credoc)

Plus en détail

Guide méthodologique sur le télétravail Premiers repères

Guide méthodologique sur le télétravail Premiers repères Octobre 2015 Guide méthodologique sur le télétravail Premiers repères Ce guide est cofinancé par l Union européenne Union européenne I Aujourd hui en France 2 le télétravail Définition du télétravail 3

Plus en détail

Projet d accord-cadre sur la qualité de vie au travail dans la fonction publique

Projet d accord-cadre sur la qualité de vie au travail dans la fonction publique Projet d accord-cadre sur la qualité de vie au travail dans la fonction publique Les conditions d exercice des missions des agents publics, leurs métiers et l organisation des services ont beaucoup évolué

Plus en détail

Evolution ou révolution dans les métiers des Achats et de la Supply Chain?

Evolution ou révolution dans les métiers des Achats et de la Supply Chain? Evolution ou révolution dans les métiers des Achats et de la Supply Chain? La 11ème conférence annuelle de l'aca a été un succès grâce à l'implication de tous les intervenants: merci à tous! Cette année,

Plus en détail

SOUFFRANCE AU TRAVAIL

SOUFFRANCE AU TRAVAIL Page 1 sur 8 SOUFFRANCE AU TRAVAIL «Un état de stress survient lorsqu il y a déséquilibre entre la perception qu une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu elle

Plus en détail

La publication, au second

La publication, au second Les entreprises industrielles françaises de plus en plus impliquées dans les NTIC Malgré l adoption accélérée des différents outils des nouvelles technologies de l information et de la communication (NTIC)

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

Risques psychosociaux : Intervention pluridisciplinaire en maison de retraite

Risques psychosociaux : Intervention pluridisciplinaire en maison de retraite «Travailler en institution ou à domicile auprès des personnes âgées : conditions de travail et prévention» Annecy - Journée du 10 juin 2011 Risques psychosociaux : Intervention pluridisciplinaire en maison

Plus en détail

Mais au-delà de cette image simpliste (mais fréquente) comment se présente concrètement le télétravail?

Mais au-delà de cette image simpliste (mais fréquente) comment se présente concrètement le télétravail? #Télétravail Dans un environnement économique mondialisé, du flux tendu et surtout de l évolution des équipements avec les ordinateurs portables, les smartphones et la connexion internet sur tous les lieux

Plus en détail

Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2

Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2 Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2 Juin 2014 Contact - BVA Opinion Erwan LESTROHAN, directeur d études erwan.lestrohan@bva.fr - 01 71 16 90 9 Victor CHAPUIS, chargé d études Victor.chapuis@bva.fr

Plus en détail

L Entreprise Mobile Charles-Henri Besseyre des Horts

L Entreprise Mobile Charles-Henri Besseyre des Horts L Entreprise Mobile Charles-Henri Besseyre des Horts Professeur Titulaire de la Chaire «Mobilité & Organisation» HEC-Toshiba Directeur Scientifique du MS HEC part-time «Management Stratégique RH» 1 Plan

Plus en détail

Télétravail. la panacée?

Télétravail. la panacée? Télétravail la panacée? Toutes nos publications sont disponibles : - En téléchargement, depuis l adresse internet de notre ASBL : www.cpcp.be/etudes-et-prospectives - En version papier, vous pouvez les

Plus en détail

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA QUALITÉ DE VIE AU BUREAU - Synthèse de l Institut CSA Contacts Pôle Opinion Corporate Laurence Bedeau Directrice du Pôle (laurence.bedeau@csa.eu) Baptiste Foulquier Chargé

Plus en détail

Baromètre 2015 Havas Voyages / Intel* Travailler et voyager à l ère de la transformation numérique

Baromètre 2015 Havas Voyages / Intel* Travailler et voyager à l ère de la transformation numérique Communiqué de presse Baromètre 2015 Havas Voyages / Intel* Travailler et voyager à l ère de la transformation numérique Havas Voyages et Intel collaborent pour comprendre et adresser les nouvelles attentes

Plus en détail

Guide d utilisation de la nomenclature inter-branches des emplois des organismes de la Sécurité Sociale

Guide d utilisation de la nomenclature inter-branches des emplois des organismes de la Sécurité Sociale Guide d utilisation de la nomenclature inter-branches des emplois des organismes de la Sécurité Sociale SOMMAIRE Préambule...page 3 Partie 1 : Contexte et finalités de la nomenclature des emplois inter-branches

Plus en détail

C O N S U L T A T I O N C H S C T

C O N S U L T A T I O N C H S C T Département Pilotage des Cadres et des Hauts Potentiels Groupe C O N S U L T A T I O N C H S C T M I S E E N Œ UV R E D E R EV U E S D E C A R RI E R E C A D R ES Mise en œuvre de revues de carrière cadres

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

1. Le partenariat Foncière des Régions / AOS Studley

1. Le partenariat Foncière des Régions / AOS Studley 1. Le partenariat Foncière des Régions / AOS Studley En tant que partenaires et conseils des utilisateurs de l'immobilier tertiaire, Foncière des Régions et AOS Studley s'associent pour réaliser une grande

Plus en détail

e-management & stratégie

e-management & stratégie Plan de la session e-management & stratégie AIMS 6-6-22 Henri ISAAC Emmanuel JOSSERAND Michel KALIKA Université Paris Dauphine! L observatoire du e-management! Vers l entreprise numérique? (H. Isaac)!

Plus en détail

MODULE 5: Le télétravail

MODULE 5: Le télétravail MODULE 5: Le télétravail Introduction Définition Actions à mettre en œuvre Bonnes pratiques Introduction Introduction Anna, Jérôme et Jean-Christophe sont en train de préparer la réunion qui se déroulera

Plus en détail

Le risque routier professionnel et la mobilité durable

Le risque routier professionnel et la mobilité durable pour Le risque routier professionnel et la mobilité durable N 19832 Vos contacts Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge / Danielle Feldstein flore-aline.colmet-daage@ifop.com Décembre 2011 1 La méthodologie 2

Plus en détail

Observatoire des usages TIC

Observatoire des usages TIC Observatoire des usages TIC Le travail a distance dans les PME rhodaniennes Internet et le haut débit sont en train de gommer les frontières de l entreprise et ouvrent la voie au e-travail. Réactivité,

Plus en détail

Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale

Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés Rendre plus compatibles les modalités d organisation du temps

Plus en détail

Classe (ratio 1 : 15) / lecture / mentorat. 5 jours : Directeurs et assimilés, présidents et secrétaires des CPM 3 jours : cadres

Classe (ratio 1 : 15) / lecture / mentorat. 5 jours : Directeurs et assimilés, présidents et secrétaires des CPM 3 jours : cadres MODULE 1 GESTION DU CHANGEMENT Cerner les principaux enjeux et défis actuels de la réforme des marchés publics dans le but de concevoir, contrôler et mener à bien un programme de changement d envergure

Plus en détail

Le résumé ci-après condense un certain nombre de résultats sélectionnés. Le rapport intégral peut être obtenu auprès de Pro Senectute Suisse.

Le résumé ci-après condense un certain nombre de résultats sélectionnés. Le rapport intégral peut être obtenu auprès de Pro Senectute Suisse. Résumé de l étude Les seniors et Internet Pro Senectute Suisse L utilisation des technologies de la communication et de l information (TIC) par les personnes de 65 ans et plus en Suisse en 2015 Institut

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL VENTE

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL VENTE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL VENTE Présentation de la formation et proposition de progression pédagogique La transformation du baccalauréat Vente Représentation en baccalauréat professionnel Vente a induit

Plus en détail

Le Cisco Smart Business Communications System

Le Cisco Smart Business Communications System Le Cisco Smart Business Communications System Smart Business Brochure Le Cisco Smart Business Communications System Aujourd hui, les petites entreprises sont confrontées à une concurrence accrue. Une

Plus en détail

administrations de l'état sur les grandes entreprises du privé, déjà catégories socioprofessionnelles et à la fonction exercée, même si dans

administrations de l'état sur les grandes entreprises du privé, déjà catégories socioprofessionnelles et à la fonction exercée, même si dans collection Statistiques Point St t 85 % des agents des ministères utilisent l informatique en 2006 hors enseignants, magistrats et agents de la Défense Danièle Guillemot et Aurélie Peyrin Centre d études

Plus en détail

Organisation des services de première ligne au Québec

Organisation des services de première ligne au Québec Organisation des services de première ligne au Québec Départements régionaux de médecine générale (DRMG) Benoît Gervais, M.D., DRMG de la Mauricie et du Centre-du-Québec Louise Quesnel, M.D., DRMG de la

Plus en détail

Établir un diagnostic du climat social de l entreprise Questionnaire de Climat d entreprise

Établir un diagnostic du climat social de l entreprise Questionnaire de Climat d entreprise B I E N - Ê T R E S T R E S S R I S Q U E S P S Y C H O S O C I A U X Établir un diagnostic du climat social de l entreprise Questionnaire de Climat d entreprise 14 échelles fondamentales pour rendre compte

Plus en détail

Travail social et nouvelles technologies

Travail social et nouvelles technologies Travail social et nouvelles technologies Didier Dubasque 1. Présentation L objet de l intervention. Lien avec les réflexions des instances professionnelles et du CSTS. 2. Le contexte dans lequel évolue

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction au travail et sur la vision de l avenir des salariés.

Résultats de l enquête de satisfaction au travail et sur la vision de l avenir des salariés. Le 2 avril 2015 Résultats de l enquête de satisfaction au travail et sur la vision de l avenir des salariés. Chers collègues, L équipe CFDT a souhaité recueillir votre vision de l entreprise au sujet des

Plus en détail

Internet, Intranet, Extranet Quelles synergies?

Internet, Intranet, Extranet Quelles synergies? Internet, Intranet, Extranet Quelles synergies? Séminaire préparé par : Sous la direction de : Co-animateur : Discutants : Élizabeth Idir - Isabelle Fichou Bernard Corbineau Directeur du dess MITIC Michel

Plus en détail

Le développement par fusionsacquisitions

Le développement par fusionsacquisitions Chapitre 1 Le développement par fusionsacquisitions Le développement par fusions-acquisitions s inscrit en général dans le champ de la croissance externe. Il est proposé de clarifier les différentes définitions

Plus en détail

TABLE RONDE TÉLÉTRAVAIL ET BYOD

TABLE RONDE TÉLÉTRAVAIL ET BYOD François-Xavier Baude, Directeur des ressources humaines et des affaires médicales au CH de Blois Vincent Trély, Président de l APSSIS Tristan Savalle, ADVENS TABLE RONDE TÉLÉTRAVAIL ET BYOD François-Xavier

Plus en détail

Mieux guider les entreprises dans la gestion de leurs ressources en intervenant en amont des restructurations et des phases de mutations

Mieux guider les entreprises dans la gestion de leurs ressources en intervenant en amont des restructurations et des phases de mutations nos métiers Optimisation des Politiques RH Améliorer la performance de l entreprise par l optimisation des Ressources Humaines Accompagnement des réorganisations Mieux guider les entreprises dans la gestion

Plus en détail

Présentation de la 4 ème vague du. Novembre 2012

Présentation de la 4 ème vague du. Novembre 2012 Présentation de la 4 ème vague du 1 Fiche technique 1 Données de cadrage : la filière de la Relation Client aujourd hui 3 Question : Les domaines d activité des clients des centres externes Parmi les domaines

Plus en détail

LA DEMATERIALISATION DES DOCUMENTS : Une démarche d avenir!

LA DEMATERIALISATION DES DOCUMENTS : Une démarche d avenir! LA DEMATERIALISATION DES DOCUMENTS : Une démarche d avenir! Introduction par Bertrand Degruson Directeur du développement Intervention de Stéphane Bertrand Expert Direction social RH Laurent Douressamy

Plus en détail

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique Octobre 2010 BVA / Orange / Forum d Avignon Les Français et la culture numérique Ce sondage est réalisé par pour et le et sera présenté lors du du 4 au 6 novembre Contact BVA : Céline Bracq Directrice

Plus en détail

LA MOBILITÉ INTERNE DES CADRES

LA MOBILITÉ INTERNE DES CADRES LA MOBILITÉ INTERNE DES CADRES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2015-04 JANVIER 2015 Les circonstances du changement de poste dans l entreprise Les changements observés entre les deux postes Perception de

Plus en détail

Enquête POINTS SAILLANTS* SUR L APPROPRIATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION PAR LES ENTREPRISES AU QUÉBEC: DÉCEMBRE 1999

Enquête POINTS SAILLANTS* SUR L APPROPRIATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION PAR LES ENTREPRISES AU QUÉBEC: DÉCEMBRE 1999 Enquête SUR L APPROPRIATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION PAR LES ENTREPRISES AU QUÉBEC: POINTS SAILLANTS* DÉCEMBRE 1999 Qu il s agisse de relations avec leurs clientèles, de

Plus en détail

La qualité de vie au travail. comment bien mettre en œuvre l Accord National Interprofessionnel

La qualité de vie au travail. comment bien mettre en œuvre l Accord National Interprofessionnel La qualité de vie au travail comment bien mettre en œuvre l Accord National Interprofessionnel La qualité de vie au travail Un ANI pour Innover Vous avez entendu parler de l Accord national interprofessionnel

Plus en détail

Un observatoire de branche?

Un observatoire de branche? Norbert GIRARD, Secrétaire général Séminaire des 16 et 17 avril 2014 1 Un observatoire de branche? Une association Loi de 1901, née des Conventions Collectives Nationales du 27 mai 1992, dont la mission

Plus en détail

Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne

Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne Cet article présente les principaux résultats de l enquête OPSIS de Marsouin

Plus en détail

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Les responsables occupent un «poste clé» autant dans l organisation et la gestion des activités que dans l animation de leur équipe et la qualité

Plus en détail

des essources umaines

des essources umaines chéma irecteur des essources umaines 2013-2014 www.cramif.fr Le mot du Directeur Général Huit mots-clés pour ouvrir les portes du nouveau SDRH 2013-2014 qui s inscrit dans la continuité du précédent,

Plus en détail

1. Un partenariat innovant

1. Un partenariat innovant 1. Un partenariat innovant Foncière des Régions et AOS Studley ont en commun le succès du projet immobilier d un utilisateur, Suez environnement. Grâce au conseil expert d AOS Studley et aux savoir-faire

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

Un ANI pour Innover " Julien Pelletier, Anact!

Un ANI pour Innover  Julien Pelletier, Anact! Un ANI pour Innover Julien Pelletier, Anact Fréquences des modalités d indicateurs de vécu au travail Performance= E+C+O Tensions au travail et pression psychologique Mon travail demande de travailler

Plus en détail

Baromètre Ciel de la Création et de l Informatisation des Petites Entreprises

Baromètre Ciel de la Création et de l Informatisation des Petites Entreprises dxhnfjkmdqsjkfgvw Baromètre Ciel de la Création et de l Informatisation des Petites Entreprises Paris, le 05 mai 2010 Pour la 3ème année consécutive, Ciel, N 1 français des logiciels de gestion pour petites

Plus en détail

Certificat de qualification professionnelle Conseiller offres de services Sécurité sociale

Certificat de qualification professionnelle Conseiller offres de services Sécurité sociale Certificat de qualification professionnelle Conseiller offres de services Sécurité sociale CQP conseiller offres de service Sécurité sociale - CPNEFP 14 février 20123 1 Sommaire 1. Origine de la demande

Plus en détail

Sondage de l institut CSA

Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina édition hors-série Journée de la femme digitale Sondage de l institut CSA En partenariat avec l SOUS EMBARGO JUSQU AU VENDREDI 8 MARS 2013 1 Fiche technique du sondage L

Plus en détail

Dossier de presse. Construire la puissance publique de demain

Dossier de presse. Construire la puissance publique de demain Dossier de presse Construire la puissance publique de demain Jeudi 11 décembre 2014 0 Sommaire Avant-propos... 2 L État analyse ses missions : une démarche inédite... 3 Une réflexion globale et ouverte...

Plus en détail

Innovation technologique dans les établissements scolaires : l ENT, les impacts sur l organisation du travail et les risques associés

Innovation technologique dans les établissements scolaires : l ENT, les impacts sur l organisation du travail et les risques associés Innovation technologique dans les établissements scolaires : l ENT, les impacts sur l organisation du travail et les risques associés Version destinée aux enseignants qui exercent dans des établissements

Plus en détail

Dossier de presse Baromètre Social Institutionnel. Avril 2009

Dossier de presse Baromètre Social Institutionnel. Avril 2009 Dossier de presse Baromètre Social Institutionnel Avril 2009 SOMMAIRE I. LE PROJET : «LE BAROMÈTRE SOCIAL INSTITUTIONNEL» P. 3 II. LA MISE EN PLACE P. 4 III. LES THÈMES ABORDÉS P. 5 IV. LA CONCRÉTISATION

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

SEMINAIRE SANTE SECURITE AU TRAVAIL

SEMINAIRE SANTE SECURITE AU TRAVAIL SEMINAIRE SANTE SECURITE AU TRAVAIL Mardi 10 Décembre 2013 Domaine du Golf SAINT CLAIR (07) www.msa.fr www.msa.fr Outil d Aide pour évaluer les RPS dans les petites entreprises Réglementation : Article

Plus en détail

!"#$%#"&'()'%#)(&*+',#'-.-*/01',2&34"$0)*&"3'1-*51((1'#3' 1361#'7"#$'(2"$8)3&-)*&"3'9!

!#$%#&'()'%#)(&*+',#'-.-*/01',2&34$0)*&3'1-*51((1'#3' 1361#'7#$'(2$8)3&-)*&3'9! !"#$%#"&'()'%#)(&*+',#'-.-*/01',2&34"$0)*&"3'1-*51((1'#3' 1361#'7"#$'(2"$8)3&-)*&"3'9! Présentation de la ressource Propriétés Intitulé court Formation concernée Matière Thème Question de gestion Intitulé

Plus en détail

Santé au travail. Soutien méthodologique à la définition, à la mise en place et à l analyse d études

Santé au travail. Soutien méthodologique à la définition, à la mise en place et à l analyse d études O bservatoire R é g ional de la S anté de M idi-py rénées Santé au travail Soutien méthodologique à la définition, à la mise en place et à l analyse d études Afin de conduire des actions de santé au travail

Plus en détail

LE PILOTAGE DU COLLECTIVITÉS LOCALES. Bilan et perspectives. Journée technique CoTITA 25/09/2014. Yoann QUEYROI. David CARASSUS

LE PILOTAGE DU COLLECTIVITÉS LOCALES. Bilan et perspectives. Journée technique CoTITA 25/09/2014. Yoann QUEYROI. David CARASSUS Journée technique CoTITA LE PILOTAGE DU PATRIMOINE DES COLLECTIVITÉS LOCALES Bilan et perspectives 25/09/2014 Yoann QUEYROI Doctorant en sciences de gestion yoann.queyroi@univ-pau.fr David CARASSUS Professeur

Plus en détail

LE KIT DU MANAGER OPÉRATIONNEL

LE KIT DU MANAGER OPÉRATIONNEL Prendre la pleine mesure de son potentiel pour réussir sa mission de manager Maîtriser les différents outils du manager Améliorer l efficacité collective de son équipe et de son entreprise Affirmer son

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en ligne».

Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en ligne». Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en». 1 Contexte Dans tous les secteurs professionnels, la quantité d informations à traiter et la complexité des travaux

Plus en détail

La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM

La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM Organisation générale Une association paritaire Un conseil d administration

Plus en détail

GUIDE DU TELETRAVAIL. Guide du télétravail - Janvier 2014 - Usage interne

GUIDE DU TELETRAVAIL. Guide du télétravail - Janvier 2014 - Usage interne GUIDE DU TELETRAVAIL Etape 1 L initialisation de la demande... 3 Etape 2 L entretien... 4 Etape 3 La réponse du manager... 5 Etape 4 La préparation au télétravail... 6 Etape 5 Le télétravail... 8 Etape

Plus en détail

Synthèse de l étude prospective. Les attentes des clientèles domestiques à l égard de l hôtellerie et la restauration en France L OBSERVATOIRE

Synthèse de l étude prospective. Les attentes des clientèles domestiques à l égard de l hôtellerie et la restauration en France L OBSERVATOIRE L OBSERVATOIRE TOURISME, HÔTELLERIE, RESTAURATION ET ACTIVITÉS DE LOISIRS Synthèse de l étude prospective Les attentes des clientèles domestiques à l égard de l hôtellerie et la restauration en France

Plus en détail

Nadia Lazzari Dodeler Doctorante Uqam Attirer et maintenir sa main d œuvre grâce à la performance RH, le cas des établissements de santé.

Nadia Lazzari Dodeler Doctorante Uqam Attirer et maintenir sa main d œuvre grâce à la performance RH, le cas des établissements de santé. Nadia Lazzari Dodeler Doctorante Uqam Attirer et maintenir sa main d œuvre grâce à la performance RH, le cas des établissements de santé. ARUC GATS Montréal le 07 octobre 2011 Les établissements de santé

Plus en détail

Chargé(e) d Accueil. La filière certifications de l afpols

Chargé(e) d Accueil. La filière certifications de l afpols Chargé(e) d Accueil La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

Les formations courtes. Gamme Ressources Humaines

Les formations courtes. Gamme Ressources Humaines Les formations courtes Gamme Ressources Humaines Architecture de la gamme RH Forte de son expérience de formation, de son corps professoral et de ses relations avec le milieu professionnel, l'essec a lancé

Plus en détail

Sondage pour la Semaine pour la Qualité de Vie au Travail 10 e édition. «La Qualité de Vie au Travail, c est quoi?» ANACT QVT

Sondage pour la Semaine pour la Qualité de Vie au Travail 10 e édition. «La Qualité de Vie au Travail, c est quoi?» ANACT QVT Sondage pour la Semaine pour la Qualité de Vie au Travail 10 e édition «La Qualité de Vie au Travail, c est quoi?» Julie.coquille@tns-sofres.com / 01 40 92 66 03 Mathilde.tommy-martin@tns-sofres.com 01

Plus en détail

Programme de management et sciences de gestion CPGE Économique et commerciale, option technologique (ECT)

Programme de management et sciences de gestion CPGE Économique et commerciale, option technologique (ECT) Programme de management et sciences de gestion CPGE Économique et commerciale, option technologique (ECT) 1) 0rientations générales L enseignement de «management et sciences de gestion» intègre des approches

Plus en détail

Gestion du personnel avec SP-EXPERT. Découvrez la nouvelle version 15

Gestion du personnel avec SP-EXPERT. Découvrez la nouvelle version 15 Gestion du personnel avec SP-EXPERT Découvrez la nouvelle version 15 1 Interflex Vue d ensemble de nos prestations Solutions de sécurité Gestion du personnel Contrôle d accès Identification biométrique

Plus en détail

Progressons vers l internet de demain

Progressons vers l internet de demain Progressons vers l internet de demain QU'EST CE QUE LE TÉLÉTRAVAIL? Le télétravail est une forme d organisation et/ou de réalisation du travail, utilisant les technologies de l information et de la communication

Plus en détail

Les métiers du gaz et de l électricité, des métiers d avenir

Les métiers du gaz et de l électricité, des métiers d avenir Les métiers du gaz et de l électricité, des métiers d avenir thermique à flamme hydraulique nucléaire gaz : réseaux de transport, stockages et terminaux méthaniers réseaux de transport électriques distribution

Plus en détail

Convergence Grand public professionnelle

Convergence Grand public professionnelle Note de synthèse Convergence Grand public professionnelle Cette note synthétise les réflexions d une des tables rondes des entretiens Télécom de Mars 2006, organisés par Finaki. A cette table étaient à

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

ELABORATION D'UN AUDIT ET DU SCHÉMA DIRECTEUR DU SYSTÈME D INFORMATION DE LA CNOPS

ELABORATION D'UN AUDIT ET DU SCHÉMA DIRECTEUR DU SYSTÈME D INFORMATION DE LA CNOPS ELABORATION D'UN AUDIT ET DU SCHÉMA DIRECTEUR DU SYSTÈME D INFORMATION DE LA CNOPS Présentation à la journée des cadres de la CNOPS Hicham El Achgar Version 1.0 Rabat, le 26 mars 2011 1 Le sommaire Synthèse

Plus en détail

Enquête sur le Très Haut Débit en Côte-d Or

Enquête sur le Très Haut Débit en Côte-d Or Enquête sur le Très Haut Débit en Côte-d Or Synthèse Cette enquête, menée à l initiative de la CCI Côte-d Or avec le soutien du RECO (Réseau Entreprises Côte-d Or) auprès de 246 entreprises, montre que

Plus en détail

PROJET RESEAU SOCIAL INTERNE COLLABORATIF

PROJET RESEAU SOCIAL INTERNE COLLABORATIF Direction de l Innovation et de la RSE PROJET RESEAU SOCIAL INTERNE COLLABORATIF CCE du 29 avril 2015 DEFINITION D UN RESEAU SOCIAL INTERNE Qu est-ce qu un Réseau social interne? C est une plateforme collaborative

Plus en détail