Cahier des charges. pour la réalisation d une étude. Articulation des programmations nationale et communautaire en faveur de la R&D

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cahier des charges. pour la réalisation d une étude. Articulation des programmations nationale et communautaire en faveur de la R&D"

Transcription

1 Cahier des charges pour la réalisation d une étude Articulation des programmations nationale et communautaire en faveur de la R&D

2 Sommaire Sommaire...2 Article 1 Objet du marché...3 Article 2 Contexte...3 Article 3 Objectifs de l étude...3 Article 4 Problématique à traiter...4 Article 5 - Méthodologie...4 Article 6 Durée du marché...5 Article 7 - Outils à disposition...5 Article 8 Réunions avec le Comité de pilotage de l étude...5 Article 9 Documents livrables...6 Article 10 Langues...6 Article 11 Offre...7 Article 12 Prix...7 2

3 Article 1 Objet du marché Le Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche (Direction Générale pour la Recherche et l Innovation / Service Stratégie de la Recherche et de l Innovation) souhaite réaliser une étude sur l articulation des programmations et des outils de financement disponibles au niveau national et au niveau de l UE. Article 2 Contexte Le projet d espace européen de la recherche vise notamment à réduire la fragmentation du système de recherche européen afin d améliorer l efficacité d ensemble de l effort réalisé par les Etats membres et l UE dans ce domaine. Cet objectif de réduction de la fragmentation a longtemps été compris exclusivement comme une exigence de coordination des programmes nationaux entre eux. Pour autant, la montée en puissance du PCRDT d un côté, qui est aujourd hui l un des plus gros programme de recherche au niveau mondial, et les évolutions des politiques nationales de l autre, font apparaître le besoin croissant d une articulation satisfaisante entre les programmes nationaux et communautaire (PCRDT), afin qu'ils se renforcent mutuellement plutôt qu ils n entrent en concurrence. C est notamment l une des conclusions de la Stratégie Nationale pour la Recherche et l Innovation (SNRI) adoptée en 2009, où il est indiqué que «la question de la coordination entre politiques nationale et européenne est particulièrement sensible dans certains secteurs comme les infrastructures de recherche et dans la programmation scientifique. Il s agit de réaliser des gains d échelle importants mais aussi d améliorer l insertion de la France dans la dynamique européenne par une meilleure participation des opérateurs publics et privés de la recherche et de l innovation aux programmes de l espace européen de la recherche.» 1 Au moment où les institutions européennes s apprêtent à procéder à l évaluation du 7 ème PCRDT à mi-parcours, le MESR a décidé de conduire une réflexion approfondie sur cette question, en concertation avec la communauté scientifique. Cette étude y contribuera et servira notamment à la définition d une position française pour le 8 ème PCRDT. Article 3 Objectifs de l étude L objectif principal de cette étude consiste à déterminer quels sont les effets réciproques du PCRDT et des outils de programmation et de financement nationaux de la R&D. 1 3

4 L étude devra présenter un descriptif détaillé de la situation actuelle, de ses avantages, de ses inconvénients, ainsi que des propositions d évolution potentielles (tant du dispositif national que du dispositif européen) permettant d améliorer l articulation des outils de programmation et de financement de la recherche français et européen. Article 4 Problématique à traiter Au moment où les institutions européennes s apprêtent à procéder à l évaluation du 7 ème PCRDT à mi-parcours, et à engager les réflexions sur la prochaine génération des programmes communautaires, on constate une baisse relative de la participation française dans le 7 ème PCRDT par rapport aux résultats enregistrés dans le 6ème PCRDT. Cette diminution ne résulte pas d une moindre qualité des projets déposés par les équipes françaises, dans la mesure où celles-ci connaissent des taux de succès dans le PCRDT qui sont parmi les plus élevés de l UE. La tendance actuelle semble donc s expliquer a priori par une baisse relative du nombre de propositions déposées par la France. L'existence de financements incitatifs alternatifs en France, qui mobilisent fortement la communauté scientifique et industrielle nationale, combinée à la forte sélectivité et la complexité organisationnelle et administrative du PCRDT, pourrait constituer l un des éléments d explication d une telle évolution. L étude devra donc s attacher à expliquer dans quelle mesure le comportement des acteurs de la recherche français vis-à-vis du PCRDT est déterminé par la structure et l articulation des outils de programmation et de financements communautaire et nationaux. Il s agira notamment d identifier quels sont les facteurs incitatifs et les obstacles à une participation des acteurs français au PCRDT. Article 5 - Méthodologie Il revient aux soumissionnaires de proposer la méthodologie qui leur semble la plus adéquate pour répondre de la manière la plus approfondie et efficace au maximum des interrogations des services du Ministère. Celui-ci propose toutefois un cadrage ci-dessous. Sur la base d un bilan quantitatif d une part et d une analyse qualitative d autre part, l étude portera notamment sur les aspects suivants : 1. une analyse comparée des participations des acteurs français aux projets financés respectivement par l'union européenne, et les agences de financement nationales, afin de déterminer les profils des acteurs impliqués dans ces différents programmes et leur évolution au cours du temps (depuis le début du 6 ème PCRDT) mettant en avant en particulier les convergences, complémentarités et recouvrements entre ces différentes participations ; 4

5 2. une comparaison des dispositifs éventuellement existant dans d'autres Etats membres pour assurer la bonne articulation des programmations nationale et communautaire (par exemple Royaume-Uni, Pays-Bas, Allemagne et Autriche) ; 3. une enquête auprès des participants pour vérifier auprès d'eux les motivations et les obstacles déterminant leur participation à un programme plutôt qu'un autre, ainsi que la valeur ajoutée qu ils y trouvent et l existence d une stratégie assumée dans leurs choix de réponse ; 4. des focalisations sur les principaux bailleurs de fonds pour déterminer comment ils envisagent leur place dans un dispositif d ensemble et comment ils prennent en compte l existence d autres acteurs pour définir leurs choix de programmation (Commission européenne, ANR, OSEO ) ; 5. une étude de l effet des dispositifs régionaux ou locaux de financement de la R&D (dans leurs différentes composantes : soutien direct à la recherche, aide au montage de projet, action de sensibilisation et mise en réseau) sur la participation des acteurs français au PCRDT et/ou aux programmes nationaux, à travers quelques exemples. Article 6 Durée du marché Les soumissionnaires sont priés de proposer un calendrier prévisionnel pour réaliser le projet d étude qui tiendra compte de la méthodologie proposée. Cette étude devra être achevée au plus tard six mois à compter de la décision d attribution. Article 7 - Outils à disposition Des informations générales relatives aux activités de recherche, à la construction de l Espace européen de la recherche et au 7 ème programme-cadre sont disponibles sur les sites CORDIS 2, EUROPA 3, RDT 4, ERAWATCH 5 et EUROSFAIRE 6. L accès aux bases de données pertinentes sera facilité autant que de possible. Article 8 Réunions avec le Comité de pilotage de l étude La préparation, l état d avancement et les résultats de l étude seront suivis par un Comité de pilotage composé spécifiquement à cette attention par les services du Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche

6 Ce Comité de pilotage, composé de représentants des services du Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche et éventuellement d experts externes, se réunira avec le contractant chaque fois que la remise d un document est prévue. Par ailleurs, le prestataire contractant est susceptible d être appelé par le Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche à participer, en tant que de besoin, à des séminaires et présentations destinés à diffuser les résultats de cette étude. Les frais de déplacement et de séjour impliqués seront alors pris en charge par le Ministère. Article 9 Documents livrables Les documents qui seront à l ordre du jour des réunions du Comité de pilotage devront être disponibles au moins trois jours ouvrables avant ces réunions. Les documents livrables doivent être fournis au Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche par le prestataire contractant sous format papier en trois exemplaires ainsi qu en format électronique.pdf. Les documents livrables comprendront entre autres : - un rapport initial sur le lancement de l étude de quelques pages qui fournira une description de la mise en œuvre concrète de la méthodologie retenue ; - un projet de rapport final, abouti et complet, servant de base de discussion et les commentaires de la dernière réunion du comité de pilotage ; - un rapport final tenant compte des discussions, commentaires et demandes du dernier comité de pilotage, ce rapport devant être validé par les services du Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche ; - les présentations réalisées par le prestataire contractant à chacune des réunions du comité de pilotage de l étude ; - les documents de calcul et traitement de données ; - le cas échéant, les données brutes et traitées de(s) questionnaire(s) ; - le cas échéant, l ensemble des comptes-rendus d entretien(s). Toutes les données rassemblées au titre de l étude envisagée dans le cadre du présent appel d offres de même que les synthèses, analyses et conclusions, sont la propriété du Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche et devront lui être remises à l achèvement du contrat sous un format exploitable par ses services. Article 10 Langues L ensemble des documents livrables seront en français. Le rapport final sera lui-même en français. Ce rapport s accompagnera d une synthèse en français et en anglais. 6

7 Article 11 Offre Les offres sont rédigées en français. Les offres doivent comprendre : a) l ensemble des informations et documents nécessaires permettant au pouvoir adjudicateur d analyser les offres sur la base des critères d exclusion et des critères de sélection décrits dans le règlement de cet appel d offres ; b) le prix. Les offres devront être datées et signées par le soumissionnaire ou son mandataire dûment habilité. Les frais découlant de la préparation et de la présentation des offres ne sont pas remboursés. Le respect des conditions énoncées dans l appel d offres n impose au Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche aucune obligation quant à l attribution du marché. Le lancement d une procédure d adjudication n impose au Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche aucune obligation quant à l attribution du marché. Le Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche n est redevable d aucune indemnisation à l égard des soumissionnaires dont les offres n ont pas été retenues. Il en est de même s il renonce à la passation du marché. Tous les documents présentés par les soumissionnaires deviennent propriété du Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche. Ces documents seront considérés comme confidentiels. Article 12 Prix Les prix doivent être exprimés en euros. Les prix doivent être fixes, sans possibilité de révision à la hausse, et inclure tous les frais et taxes. A titre indicatif, le montant du marché, tout compris, sera de l ordre de 50 k. 7

EQUIPEX 2010. Appel à projets «Equipements d Excellence» FICHE D EXPERTISE

EQUIPEX 2010. Appel à projets «Equipements d Excellence» FICHE D EXPERTISE EQUIPEX 2010 Appel à projets «Equipements d Excellence» FICHE D EXPERTISE Informations importantes relatives à l expertise (à lire attentivement) Les fiches d expertise sont remplies par les experts désignés

Plus en détail

FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT DES FUTURS RESPONSABLES DE L INRA

FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT DES FUTURS RESPONSABLES DE L INRA Jérôme GUERIF Formation permanente nationale Vocal : +33 (0)4 32 72 2951 E-mail : Jerome.Guerif@avignon.inra.fr CAHIER DES CHARGES FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT DES FUTURS RESPONSABLES DE L INRA Contact

Plus en détail

Rapport spécial n 1/2004 "5e PC (1998 à 2002)"

Rapport spécial n 1/2004 5e PC (1998 à 2002) Rapport spécial n 1/2004 "5e PC (1998 à 2002)" Gestion des actions indirectes de RDT relevant du cinquième programme-cadre (5e PC) en matière de recherche et de développement technologique (1998-2002)

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub Politique Déchets de la CUB Cahier des charges de l appel à contributions - Vous êtes une association, un collectif ou un organisme partenaire des politiques communautaires; - Vous êtes intéressé par la

Plus en détail

Programme REPERE, année 2011 «Réseau d échange et de projets sur le pilotage de la recherche et l expertise»

Programme REPERE, année 2011 «Réseau d échange et de projets sur le pilotage de la recherche et l expertise» Second appel à projets Programme REPERE, année 2011 «Réseau d échange et de projets sur le pilotage de la recherche et l expertise» Remise des projets : le 15 mars 2011 Date de publication : 17 décembre

Plus en détail

PRESTATION DE CONSEIL FINANCIER, COMPTABLE ET FISCAL DANS LE CADRE DU PROJET HEROIC LAND CAHIER DES CHARGES. Juin 2015

PRESTATION DE CONSEIL FINANCIER, COMPTABLE ET FISCAL DANS LE CADRE DU PROJET HEROIC LAND CAHIER DES CHARGES. Juin 2015 PRESTATION DE CONSEIL FINANCIER, COMPTABLE ET FISCAL DANS LE CADRE DU PROJET HEROIC LAND CAHIER DES CHARGES Juin 2015 Les offres sont à remettre à l attention de Mme Natacha BOUCHART Présidente CALAIS

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES ETUDE SUR L ELABORATION D UNE NOTE SUR LES OPTIONS DE MECANISME DE PARTAGE DES REVENUS DE LA REDD EN RDC

TERMES DE REFERENCES ETUDE SUR L ELABORATION D UNE NOTE SUR LES OPTIONS DE MECANISME DE PARTAGE DES REVENUS DE LA REDD EN RDC TERMES DE REFERENCES ETUDE SUR L ELABORATION D UNE NOTE SUR LES OPTIONS DE MECANISME DE PARTAGE DES REVENUS DE LA REDD EN RDC Contexte : La REDD+ doit être considérée comme une incitation économique pour

Plus en détail

MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES

MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES 1) Introduction Dans le cadre de son PDI (Plan de Développement International), le Cluster EDIT a mis en place une action nommée

Plus en détail

Etude «dispositif d échanges d informations» entre le Comité Régional de Tourisme Nord-Pas de Calais et ses partenaires

Etude «dispositif d échanges d informations» entre le Comité Régional de Tourisme Nord-Pas de Calais et ses partenaires Etude «dispositif d échanges d informations» entre le Comité Régional de Tourisme Nord-Pas de Calais et ses partenaires Cahier des charges 1/ Contexte... 2 2/ Objectif... 2 3/ Les besoins... 2 4/ La prestation...

Plus en détail

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération»

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération» Appui-Conseil contrat de génération Appel d offres Appel d offres «Appui-conseil contrat de génération» 1 PRESENTATION OPCAIM / ADEFIM 74 La branche de la Métallurgie regroupe des entreprises de toutes

Plus en détail

Termes de référence. «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» ****

Termes de référence. «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» **** Termes de référence «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» Contexte général **** La mobilisation nationale autour des réformes entamées depuis 2000 dans le secteur de l éducation,

Plus en détail

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique I. Présentation générale du contexte : Afin de faciliter aux aménageurs, aux décideurs et au grand public l accès

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières ( CCAP )

Cahier des Clauses Administratives Particulières ( CCAP ) PREFET DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE, PREFET DE PARIS Direction de la Modernisation et de l Administration Mission des moyens généraux Bureau des marchés et de la logistique, 75911 PARIS CEDEX 15 pref-marches75@paris.gouv.fr

Plus en détail

Direction Générale des Infrastructures et de la Logistique Direction C - Ressources L - 2929 LUXEMBOURG

Direction Générale des Infrastructures et de la Logistique Direction C - Ressources L - 2929 LUXEMBOURG Direction Générale des Infrastructures et de la Logistique Direction C - Ressources L - 2929 LUXEMBOURG Direction Générale des Infrastructures et de la Logistique Direction C Ressources L - 2929 LUXEMBOURG

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 27/12/2013 Envoi des offres : aurelie.huby@midi-pyrenees.cci.fr Le

Plus en détail

Consolidation et amélioration du dispositif doctoral

Consolidation et amélioration du dispositif doctoral Consolidation et amélioration du dispositif doctoral Synthèse des recommandations de la CJC À l occasion de la prochaine révision du texte réglementaire 1 définissant la structure et les missions des écoles

Plus en détail

Avis d Appel Public à la Concurrence Marché public de services (code 09) Procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics

Avis d Appel Public à la Concurrence Marché public de services (code 09) Procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics Avis d Appel Public à la Concurrence Marché public de services (code 09) Procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics 1/ Identification du pouvoir adjudicateur Centre hospitalier de Sarreguemines

Plus en détail

GRE-LIEGE. Groupement de Redéploiement Economique de la Province de Liège

GRE-LIEGE. Groupement de Redéploiement Economique de la Province de Liège GRE-LIEGE Groupement de Redéploiement Economique de la Province de Liège MARCHE PUBLIC N 2014/016 Marché de services relatif à la désignation d un coordinateur du programme de rénovation énergétique en

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

Projet PHARES. Note de cadrage sur la production de livrables en phase finale du projet

Projet PHARES. Note de cadrage sur la production de livrables en phase finale du projet Projet PHARES Note de cadrage sur la production de livrables en phase finale du projet L.Brami, S.Damart, M. Detchessahar, M. Devigne, J. Habib, F. Kletz, C. Krohmer. Document joint à l avenant au contrat

Plus en détail

S.A.T.T CONECTUS ALSACE

S.A.T.T CONECTUS ALSACE S.A.T.T CONECTUS ALSACE Marché relatif au Projet Ti-Implants I12-055 Passé selon une procédure adaptée en application des dispositions de l article 9 du Décret 2005-1742 du 30 décembre 2005 applicable

Plus en détail

Cahier des charges «Veille Techno» 2015

Cahier des charges «Veille Techno» 2015 Cahier des charges «Veille Techno» 2015 Novembre 2014 SOMMAIRE 1 Titre de niveau 1... Erreur! Signet non défini. 1.1 Titre de niveau 2... Erreur! Signet non défini. 1.1.1 Titre de niveau 3... Erreur! Signet

Plus en détail

APPEL D'OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE LA SOCIETE

APPEL D'OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE LA SOCIETE APPEL D'OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE LA SOCIETE Les propositions de réponse à cet appel d'offres devront être adressées par voie postale ou électronique à l attention du chargé

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL D OFFRES. Opération CONFIANCE EN SOI

CAHIER DES CHARGES APPEL D OFFRES. Opération CONFIANCE EN SOI CAHIER DES CHARGES APPEL D OFFRES Opération CONFIANCE EN SOI PLAINE COMMUNE LE PLIE Service bénéficiaire : le PLIE, représenté par son directeur. 87, Avenue Aristide Briand - 93240 Stains 1 CONTEXTE Plaine

Plus en détail

1 Pourquoi modifier l ISO 9001?

1 Pourquoi modifier l ISO 9001? 1 Pourquoi modifier l ISO 9001? 1.1 L examen systématique de la norme ISO 9001:2000 Chaque norme internationale fait l objet d un examen systématique en vue de déterminer s il convient de la confirmer,

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE

COMMISSION EUROPÉENNE 2.8.2013 Journal officiel de l Union européenne C 223/1 (Communications) COMMUNICATIONS PROVENANT DES INSTITUTIONS, ORGANES ET ORGANISMES DE L'UNION EUROPÉENNE COMMISSION EUROPÉENNE Lignes directrices

Plus en détail

Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004

Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004 Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004 Annexe La Conférence générale de l Organisation internationale du Travail, convoquée à Genève par le Conseil d administration du

Plus en détail

Centre Francilien de l Innovation

Centre Francilien de l Innovation Centre Francilien de l Innovation Consultation de prestataires Formation des collaborateurs du Centre Francilien de l Innovation et des membres du Réseau Régional d innovation CAHIER DES CHARGES Remise

Plus en détail

DEMANDE DE PROPOSITION

DEMANDE DE PROPOSITION RECRUTEMENT D UN CONSULTANT INDEPENDANT OU RATTACHE A UN BUREAU D ETUDE / ONG POUR LA REALISATION DU SUIVI-EVALUATION DE MICROPROJETS DE DEVELOPPEMENT AU BURKINA FASO Fait par : L Agence des Micro-Projets,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE TYPES D UNE EVALUATION RETROSPECTIVE DECENTRALISEE

TERMES DE REFERENCE TYPES D UNE EVALUATION RETROSPECTIVE DECENTRALISEE TERMES DE REFERENCE TYPES D UNE EVALUATION RETROSPECTIVE DECENTRALISEE Ce document décrit le canevas recommandé par la Division de l évaluation et de la capitalisation pour rédiger les termes de référence

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES DIRECTION C FINANCEMENT DES STRUCTURES POLITIQUES ET RESSOURCES CONDITIONS POUR SOUMETTRE UNE OFFRE APPEL D'OFFRES

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES DIRECTION C FINANCEMENT DES STRUCTURES POLITIQUES ET RESSOURCES CONDITIONS POUR SOUMETTRE UNE OFFRE APPEL D'OFFRES DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES DIRECTION C FINANCEMENT DES STRUCTURES POLITIQUES ET RESSOURCES CONDITIONS POUR SOUMETTRE UNE OFFRE APPEL D'OFFRES Procédure ouverte Assurance valeurs monétaires pour le

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LA RÉALISATION D UN DOCUMENTAIRE AUTOUR DE LA PROBLEMATIQUE DES MIGRANTS SUBSAHARIENS AU MAROC

TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LA RÉALISATION D UN DOCUMENTAIRE AUTOUR DE LA PROBLEMATIQUE DES MIGRANTS SUBSAHARIENS AU MAROC TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LA RÉALISATION D UN DOCUMENTAIRE AUTOUR DE LA PROBLEMATIQUE DES MIGRANTS SUBSAHARIENS AU MAROC Programme : «Développement économique, social et humain de groupes vulnérables, femmes,

Plus en détail

Annexe 3 Modèle- type de convention pluriannuelle ARS - porteur du projet pour l installation et le financement d un dispositif MAIA

Annexe 3 Modèle- type de convention pluriannuelle ARS - porteur du projet pour l installation et le financement d un dispositif MAIA Annexe 3 Modèle- type de convention pluriannuelle ARS - porteur du projet pour l installation et le financement d un dispositif MAIA Les structures juridiques porteuses de dispositif MAIA disposant d un

Plus en détail

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre - Actions individuelles : diagnostic RH et accompagnement des

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Observatoire Marocain du Commerce Extérieur Un ambitieux projet de transformation

Observatoire Marocain du Commerce Extérieur Un ambitieux projet de transformation Observatoire Marocain du Commerce Extérieur Un ambitieux projet de transformation Projet de présentation de la réunion du Bureau Exécutif du 15 novembre 2011 Sommaire 1 CONTEXTE 2 DEMARCHE DE MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

CENTRE EUROPEEN D APPUI AUX ELECTIONS

CENTRE EUROPEEN D APPUI AUX ELECTIONS CENTRE EUROPEEN D APPUI AUX ELECTIONS AVIS DE MARCHÉ DE FOURNITURES Fourniture d Equipements Electriques et Informatiques Pour les Elections au Burkina Faso Lieu d exécution Ouagadougou au Burkina Faso

Plus en détail

Inspection générale de l administration de l éducation nationale et de la recherche (IGAENR), Paris, 6 juillet 2004

Inspection générale de l administration de l éducation nationale et de la recherche (IGAENR), Paris, 6 juillet 2004 Gestion des actions indirectes de RDT relevant du cinquième programme-cadre (5e PC) en matière de recherche et de développement technologique (RDT): 1998-2002 Inspection générale de l administration de

Plus en détail

Document de Consultation des Entreprises Préfecture de Corse

Document de Consultation des Entreprises Préfecture de Corse Réalisation d une enquête auprès des jeunes en demande d insertion Document de Consultation des Entreprises Préfecture de Corse SOMMAIRE 1. OBJET DE LA CONSULTATION 2 2. PRESENTATION DU GIP CORSE COMPETENCES

Plus en détail

1. Contexte. 2. Dresser le bilan : expériences et nouveaux développements

1. Contexte. 2. Dresser le bilan : expériences et nouveaux développements Renforcer la redevabilité mutuelle pour améliorer l efficacité et les résultats en matière de développement pour la santé : accords conclus à Nairobi par les signataires du IHP+ sur la future approche

Plus en détail

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières DIRECTORATE FOR FINANCIAL AND ENTERPRISE AFFAIRS Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières RECOMMANDATION DU CONSEIL Ces Principes et Bonnes Pratiques

Plus en détail

REALISATION D ENQUETES A 6 ET 12 MOIS AUPRES DES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DANS LE CADRE DU PRFP DE LA COLLECTIVITÉ TERRITORIALE DE CORSE

REALISATION D ENQUETES A 6 ET 12 MOIS AUPRES DES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DANS LE CADRE DU PRFP DE LA COLLECTIVITÉ TERRITORIALE DE CORSE REALISATION D ENQUETES A 6 ET 12 MOIS AUPRES DES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DANS LE CADRE DU PRFP DE LA COLLECTIVITÉ TERRITORIALE DE CORSE Document de Consultation des Entreprises PREFECTURE

Plus en détail

REPUBLIQUE D HAITI NORD-EST (PTTA)

REPUBLIQUE D HAITI NORD-EST (PTTA) REPUBLIQUE D HAITI MINISTERE DE L AGRICULTURE, DES RESSOURCES NATURELLES ET DU DEVELOPPEMENT RURAL (MARNDR) PROJET DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIES AUX AGRICULTEURS DU NORDET DU NORD-EST (PTTA) RECRUTEMENT

Plus en détail

PROGRAMME VILLES VERTES

PROGRAMME VILLES VERTES PROGRAMME VILLES VERTES FINALITÉ DU PROGRAMME L OCDE a lancé un programme intitulé Villes vertes afin d évaluer dans quelle mesure les politiques de croissance verte au sein des villes et de développement

Plus en détail

Note de synthèse complémentaire (à partir des apports de l atelier du Caire)

Note de synthèse complémentaire (à partir des apports de l atelier du Caire) Note de synthèse complémentaire (à partir des apports de l atelier du Caire) Serge Allou, Gwénaëlle Corre Juillet 2010 A la suite des trois ateliers d échange successivement tenus à Hanoï, Abidjan et Addis

Plus en détail

Convention entre le STIF et la SGP relative à l acquisition des matériels roulants des lignes 15, 16 et 17

Convention entre le STIF et la SGP relative à l acquisition des matériels roulants des lignes 15, 16 et 17 Accusé de réception en préfecture 075-287500078-20131211-2013-546-DE Date de télétransmission : 16/12/2013 Date de réception préfecture : 16/12/2013 Convention entre le STIF et la SGP relative à l acquisition

Plus en détail

REF. PR-CGPROJ PROCEDURE DE GESTION DES PROJETS REDACTEUR VERIFICATEURS APPROBATEURS DATE EDITION MOTIF

REF. PR-CGPROJ PROCEDURE DE GESTION DES PROJETS REDACTEUR VERIFICATEURS APPROBATEURS DATE EDITION MOTIF PROCEDURE DE GESTION DES PROJETS REF. PR-CGPROJ DATE EDITION MOTIF 31/07/2013 Version : JUILLET 2013 Mise à jour du manuel de procédures de JUIN 2006 APPLICATION DIFFUSION - Les coordinations régionales

Plus en détail

Or. Ang. DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT REUNION CONJOINTE DU COMITE SUR LES PRODUITS CHIMIQUES ET DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES PRODUITS CHIMIQUES

Or. Ang. DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT REUNION CONJOINTE DU COMITE SUR LES PRODUITS CHIMIQUES ET DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES PRODUITS CHIMIQUES Non classifié ENV/JM/MONO(99)24 ENV/JM/MONO(99)24 Or. Ang. Non classifié Organisation de Coopération et de Développement Economiques OLIS : 28-Oct-1999 Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

Mission de monitoring du Projet d Appui à l Intégration Régionale en Afrique Centrale - PAIRAC

Mission de monitoring du Projet d Appui à l Intégration Régionale en Afrique Centrale - PAIRAC EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi LOT N 11 REQUEST N Termes de Référence Spécifiques Mission de monitoring du Projet d Appui à l Intégration Régionale en Afrique Centrale - PAIRAC 1 ANTECEDENTS : La Communauté

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Présentation Date limite de remise des candidatures : Le 04/02/2014 CCI Franche-Comté. Appel à candidatures référencement

Plus en détail

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 CAUE de Haute Saône Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 Chambres d Agriculture de Franche-Comté CAUE de Franche Comté 1. Contexte : L objectif de

Plus en détail

La stratégie de Lisbonne en quelques mots

La stratégie de Lisbonne en quelques mots La stratégie de Lisbonne en quelques mots Juin 2005 Pascal Nonat La politique de l Union Européenne, dite «Stratégie de Lisbonne», a été adoptée en 200o pour doter l UE d une économie forte et hautement

Plus en détail

Audits énergétiques de bâtiments publics du Livradois-Forez

Audits énergétiques de bâtiments publics du Livradois-Forez Audits énergétiques de bâtiments publics du Livradois-Forez MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES VALANT REGLEMENT DE LA CONSULTATION

Plus en détail

Résultats de l enquête Atlant-Kis. l innovation»

Résultats de l enquête Atlant-Kis. l innovation» Résultats de l enquête Atlant-Kis «Innovation et services à l innovation» Le diagnostic du projet Atlant Kis Méthodologie proposée par la Navarre, coordinateur du projet Adaptable aux contextes régionaux

Plus en détail

Marché de prestations intellectuelles : Réalisation d une veille scientifique et réglementaire sur les micropolluants

Marché de prestations intellectuelles : Réalisation d une veille scientifique et réglementaire sur les micropolluants Marché de prestations intellectuelles : Réalisation d une veille scientifique et réglementaire sur les micropolluants Document unique valant règlement de la consultation et cahier des charges fonctionnel

Plus en détail

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Décembre 2013 Mission Bassin Minier décembre 2013 Page 2 Préambule Depuis 1982, le

Plus en détail

MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE POUR LA CONSTRUCTION D UN BATIMENT DOMAINE NORDIQUE DE BEL-AIR. Règlement de consultation (R.C)

MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE POUR LA CONSTRUCTION D UN BATIMENT DOMAINE NORDIQUE DE BEL-AIR. Règlement de consultation (R.C) MAPA 2012-05 MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE POUR LA CONSTRUCTION D UN BATIMENT DOMAINE NORDIQUE DE BEL-AIR Règlement de consultation (R.C) Date et heure limite de remise des offres

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTIOND UNE STRUCTURE DE FORMATION

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTIOND UNE STRUCTURE DE FORMATION «LA MAÎTRISE DES DÉPENSES ÉNERGÉTIQUES LIÉES À L EXPLOITATION DES BÂTIMENTS» TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTIOND UNE STRUCTURE DE FORMATION L Institut de l énergie et de l environnement de la Francophonie

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES FORMATION LINGUISTIQUE EN PRESTATION

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES FORMATION LINGUISTIQUE EN PRESTATION CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES FORMATION LINGUISTIQUE EN PRESTATION PLAINE COMMUNE LE PLIE Service bénéficiaire : le PLIE, représenté par son directeur. 87, Avenue Aristide Briand - 93240 Stains 1

Plus en détail

AUDIT ORGANISATIONNEL

AUDIT ORGANISATIONNEL MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES REGLEMENT DE LA CONSULTATION. Maître de l ouvrage : Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne Objet du marché : Date limite de remises des offres : Mardi

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E NATIONAL EVALUATION FINALE, DOCUMENTATION ET VALORISATION DES RESULTATS DU PROJET

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E NATIONAL EVALUATION FINALE, DOCUMENTATION ET VALORISATION DES RESULTATS DU PROJET TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E NATIONAL EVALUATION FINALE, DOCUMENTATION ET VALORISATION DES RESULTATS DU PROJET "APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME QUADRIENNAL DE MAITRISE

Plus en détail

Attendus du mémoire de Master 2 en Droit

Attendus du mémoire de Master 2 en Droit Attendus du mémoire de Master 2 en Droit Le mémoire de Master 2 doit permettre au lecteur d apprécier la maîtrise d ensemble des compétences pratiques et théoriques attendues d un(e) diplômé(e), et la

Plus en détail

ACCORD MULTILATÉRAL ACCORD MULTILATÉRAL

ACCORD MULTILATÉRAL ACCORD MULTILATÉRAL ACCORD MULTILATÉRAL ENTRE AUTORITÉS COMPÉTENTES CONCERNANT L ÉCHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS RELATIFS AUX COMPTES FINANCIERS (ENSEMBLE SIX ANNEXES), SIGNÉ À BERLIN LE 29 OCTO- BRE 2014 DÉCLARATION

Plus en détail

UNION EUROPEENNE. CAHIER DES CHARGES Prestations de positionnement pour le public de la Mission Locale de Molsheim

UNION EUROPEENNE. CAHIER DES CHARGES Prestations de positionnement pour le public de la Mission Locale de Molsheim UNION EUROPEENNE CAHIER DES CHARGES Prestations de positionnement pour le public de la Mission Locale de Molsheim Date limite de remise des offres : 01 juin 2015 1. Contexte et objectifs généraux La Mission

Plus en détail

Etudes préliminaires et maîtrise d'oeuvre pour deux lotissements communaux

Etudes préliminaires et maîtrise d'oeuvre pour deux lotissements communaux MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES MAIRIE DE COULOGNE DIRECTION DES MARCHES SERVICE DES MARCHES Place de la Mairie BP 17 62137 COULOGNE Tél: 03 21 36 92 80 Etudes préliminaires et maîtrise

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UNE STRUCTURE DE FORMATION

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UNE STRUCTURE DE FORMATION «LA MAÎTRISE DES DEPENSES ENERGETIQUES DANS L INDUSTRIE ET LE RÔLE DU RESPONSABLE ENERGIE» TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UNE STRUCTURE DE FORMATION L Institut de l énergie et de l environnement

Plus en détail

Document de Consultation des Entreprises

Document de Consultation des Entreprises REALISATION D ENQUETES TELEPHONIQUES AUPRES DES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DANS LE CADRE DU PRFP 2014/2015 DE LA COLLECTIVITÉ TERRITORIALE DE CORSE Document de Consultation des Entreprises SOMMAIRE

Plus en détail

P.L.A.G.E. Plan Local d Actions pour la Gestion Energétique. Appel à Candidature 2007 pour le logement collectif

P.L.A.G.E. Plan Local d Actions pour la Gestion Energétique. Appel à Candidature 2007 pour le logement collectif P.L.A.G.E Plan Local d Actions pour la Gestion Energétique Appel à Candidature 2007 pour le logement collectif Candidature à introduire pour le 29 juin 2007 Bruxelles Environnement - IBGE Gulledelle, 100

Plus en détail

1. Cadrage général. 2. Bilan social 2007-2012. 3. Enseignement supérieur

1. Cadrage général. 2. Bilan social 2007-2012. 3. Enseignement supérieur Budget 2012 4 1. Cadrage général 2. Bilan social 2007-2012 3. Enseignement supérieur 4. Recherche + 214 M pour la recherche Les organismes de recherche La recherche sur projet CIR : perspectives 2010-2011

Plus en détail

Evaluateur du projet : Observatoire régional de la santé en Languedoc-Roussillon

Evaluateur du projet : Observatoire régional de la santé en Languedoc-Roussillon Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 RÉDIGÉE PAR

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

APPEL à CANDIDATURE. POUR LA GESTION ET LA MISE EN ŒUVRE DU «STAGE COLLECTIF OBLIGATOIRE de 21 heures»

APPEL à CANDIDATURE. POUR LA GESTION ET LA MISE EN ŒUVRE DU «STAGE COLLECTIF OBLIGATOIRE de 21 heures» Direction Départementale des Territoires de l'aisne En application du décret du relatif à la mise en œuvre du plan de professionnalisation personnalisé prévus par les articles R 3434 et R 3435 du code

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS»

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» 1/ LE CONTEXTE 1.1 VERS UNE NOUVELLE POLITIQUE TOURISTIQUE DES TERRITOIRES Le règlement d intervention 2007-2013 proposait

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués Pôle de compétitivité Aerospace Valley Cahier des charges Définition de la Vision «Aerospace Valley 2018» Cahier des Charges n 15-ADMIN-CS-208

Plus en détail

S.A.T.T CONECTUS ALSACE

S.A.T.T CONECTUS ALSACE 1 S.A.T.T CONECTUS ALSACE Marché d assistance et de conseil en propriété intellectuelle Passé selon une procédure adaptée en application des dispositions de l article 9 du Décret 2005-1742 du 30 décembre

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MF 2012-06 SPP - DEGEOM

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MF 2012-06 SPP - DEGEOM Représenté par le Délégué général à l Outre-mer en exercice CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MF 2012-06 SPP - DEGEOM Assistance technique et administrative auprès du secrétariat de l initiative

Plus en détail

APPEL D OFFRES OUVERT. Référence n EACEA/2014/1

APPEL D OFFRES OUVERT. Référence n EACEA/2014/1 Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture» Le directeur ad interim APPEL D OFFRES OUVERT Référence n EACEA/2014/1 Soutien centralisé au réseau des experts de la réforme de l enseignement supérieur

Plus en détail

Grille d autoévaluation

Grille d autoévaluation Introduction Grille d autoévaluation de la qualité des pratiques de soutien à la parentalité en hébergement social Cette grille d auto-évaluation s inscrit dans la démarche d évaluation interne préconisée

Plus en détail

Chaînes de valeur mondiales

Chaînes de valeur mondiales ESSnet / Projet d enquête Bernard Zakia INSEE, DSE Département des synthèses sectorielles ESSnet : Measuring global value chains OBJECTIF GENERAL : Renforcer la capacité du système statistique européen

Plus en détail

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Ce dossier de référencement est permanent. Il est possible à un prestataire

Plus en détail

IDB.39/9-PBC.27/9 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

IDB.39/9-PBC.27/9 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel - Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 18 mars 2011 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Trente-neuvième session Vienne, 22-24 juin

Plus en détail

DEMANDE D OFFRE DE SERVICE

DEMANDE D OFFRE DE SERVICE Cahier spécial des charges DE/2013/DEV AND Partie A : Dispositions administratives et contractuelles. Contexte et finalité Technofutur TIC asbl créée en 1998, est labellisée Centre de compétence de la

Plus en détail

Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation

Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation OBJECTIFS - Connaître les phases d élaboration d un cahier des charges de formation - Etre capable de définir les objectifs

Plus en détail

Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS

Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS Département fédéral de l intérieur (DFI) Office Fédéral de la Statistique OFS Etat-major Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS Table des matières 1 Généralités

Plus en détail

Loi n 24-01 relatives aux opérations de pension.

Loi n 24-01 relatives aux opérations de pension. Loi n 24-01 relatives aux opérations de pension. Bourse de Casablanca Sommaire CHAPITRE PREMIER- DISPOSITIONS GENERALES...3 CHAPITRE II - DES MODALITES DE CONCLUSION DES OPERATIONS DE PENSION...3 CHAPITRE

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service,

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service, Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Le Projet de service, la recherche conjointe de la Qualité et de la Performance Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011

APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011 APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011 Dans le cadre de cet appel à projets 2011, la Fondation GlaxoSmithKline soutiendra des programmes en direction d équipes soignantes

Plus en détail

SEMMARIS. Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS. 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00

SEMMARIS. Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS. 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00 SEMMARIS Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00 Consultation pour le cadrage du projet de Marketplace du Marché International

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les Soussignés : L ACADÉMIE DE RENNES Rectorat 96, rue d Antrain 35705 RENNES représentée par Monsieur Jean-Baptiste CARPENTIER, Recteur, d une part ; et L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES

Plus en détail

ANNEXE 10 CONTRAT TYPE D UN CHARGÉ DE PROJET

ANNEXE 10 CONTRAT TYPE D UN CHARGÉ DE PROJET ANNEXE 10 CONTRAT TYPE D UN CHARGÉ DE PROJET CONTRAT DE SERVICE CHARGÉ DE PROJET Entente entre le centre de la petite enfance [nom du CPE] [adresse] et [Nom de la personne assumant les responsabilités

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT DIAGNOSTIC DE L INNOVATION ET DE L ETAT DE LA VALORISATION DES RESULTAS DE LA RECHERCHE AU SENEGAL 1/8 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION Levier essentiel

Plus en détail

ACHAT DE PRESTATION 2014:

ACHAT DE PRESTATION 2014: ACHAT DE PRESTATION 2014: OBJET DE L ACHAT DE PRESTATION : Étape 3 du parcours d émergence : Découverte de l environnement de mon projet Dispositif: «Groupement de Créateurs» ATELIER : Parcours de la création

Plus en détail

TRAITEMENT DES DONNÉES ET ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS

TRAITEMENT DES DONNÉES ET ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS 7 TRAITEMENT DES DONNÉES ET ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS INFORMATIONS GÉNÉRALES Une fois les données recueillies, celles-ci sont traitées transmises sur support informatique (saisie ), organisées et nettoyées

Plus en détail

EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi. LOT N 11 : Macro Economie, Finances publiques et aspects réglementaires Requête N 2008/148573/Version 1

EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi. LOT N 11 : Macro Economie, Finances publiques et aspects réglementaires Requête N 2008/148573/Version 1 EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi LOT N 11 : Macro Economie, Finances publiques et aspects réglementaires Requête N 2008/148573/Version 1 TERMES DE REFERENCE Contrat cadre bénéficiaires Assistance technique

Plus en détail

Coopération transfrontalière

Coopération transfrontalière 2007 Instrument européen de voisinage et de partenariat Coopération transfrontalière Document de stratégie 2007-2013 Programme indicatif 2007-2010 Résumé Le document de stratégie 2007-2013 de la coopération

Plus en détail

CONVENTION-TYPE. le Groupement d intérêt public «Agence nationale de la recherche» (ci-après l ANR), situé 1 rue Descartes, Paris (75005) ;

CONVENTION-TYPE. le Groupement d intérêt public «Agence nationale de la recherche» (ci-après l ANR), situé 1 rue Descartes, Paris (75005) ; CONVENTION-TYPE Entre le Groupement d intérêt public «Agence nationale de la recherche» (ci-après l ANR), situé 1 rue Descartes, Paris (75005) ; et le Titulaire «Dénomination sociale» «Forme juridique»

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES PRESTATIONS DE CONSEIL RELATIVES A L EVALUATION EXTERNE DES ETABLISSEMENTS ET SERVICES SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX

CAHIER DES CHARGES PRESTATIONS DE CONSEIL RELATIVES A L EVALUATION EXTERNE DES ETABLISSEMENTS ET SERVICES SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX CAHIER DES CHARGES PRESTATIONS DE CONSEIL RELATIVES A L EVALUATION EXTERNE DES ETABLISSEMENTS ET SERVICES SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX Marché à procédure adaptée Prestation de conseil : Evaluation externe

Plus en détail