Enquête IBM sur l État du Marketing en 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enquête IBM sur l État du Marketing en 2012"

Transcription

1 IBM Software Enterprise Marketing Management Enquête IBM sur l État du Marketing en 2012 Les principaux défis et opportunités des Marketeurs révèlent l émergence du consom acteur

2 2 Enquête IBM sur l État du Marketing en 2012 Sommaire 2 Diriger l expérience client 4 Supprimer les silos et intégrer l ensemble des canaux 6 Consolider le partenariat avec les services IT 7 Conclusion 7 Méthodologie de l enquête 8 À propos de IBM Enterprise Marketing Management Les consommateurs d aujourd hui sont en train de changer le marketing. Ils sont bien informés, experts en médias sociaux et beaucoup d entre eux possèdent un ou deux terminaux mobiles. Ils sont plus exigeants et attendent une expérience client exceptionnelle, aussi bien dans les canaux traditionnels que dans les nouveaux canaux sociaux ou numériques, en perpétuelle évolution. C est justement le dynamisme de ce changement et de ces échanges qui oblige les marketeurs à repenser leur rôle. Dans un monde toujours plus numérique, les clients ont leur mot à dire dans la relation avec leurs marques. Ils expriment librement leur satisfaction ou leur déception aux travers de multiples canaux. De ce fait, les marketeurs doivent mettre le client au centre de leur activité, faute de quoi ils s exposent non seulement à des tweets négatifs, mais surtout à la perte de leurs clients. Les technologies du marketing ont rendu possible ces changements profonds dans la relation entreprises-clients, en créant de nouveaux défis et de nouvelles opportunités. Étudier en profondeur la façon dont les marketeurs du monde entier réagissent face à ce consom acteur donne des indications importantes sur les caractéristiques des départements marketing qui réussissent. Cette troisième enquête d IBM sur la situation du Marketing, réalisée en 2012, fournit précisément ce type d indications. Les résultats nous permettent de mieux comprendre le niveau de maîtrise technologique et de maturité des professionnels du marketing, ainsi que leur gestion de l expérience-client. Notre étude porte sur un champ d analyse plus vaste que les années précédentes, avec une plus grande portée internationale. Elle inclut en effet des participants d Amérique du Nord, de la région Europe, Moyen-Orient, Afrique et, pour la première fois, des professionnels d Asie-Pacifique et d Amérique latine. Cette enquête reprend également quelques questions de l étude IBM réalisée auprès des Directeurs Marketing en 2011 : «Le Directeur Marketing, au cœur de la performance de l entreprise», afin de déterminer s il existe des différences entre Directeurs Marketing et les professionnels du marketing dans leur façon d appréhender les opportunités et les défis. Enfin, l enquête tente de déterminer si un niveau élevé de performance financière entraîne une adoption accrue des technologies et une gestion de l expérience client plus sophistiquée. Nous avons pour cela demandé aux participants d identifier eux-mêmes leur performance financière par rapport à leurs pairs et nous avons exploité ensuite leurs réponses. L étude des résultats obtenus a révélé trois tendances importantes. Afin de répondre aux défis posés par les nouvelles technologies et de maximiser les chances de réussite de l entreprise, les marketeurs doivent développer leur action dans plusieurs domaines : la gestion de l expérience-client, la suppression des silos avec l intégration des canaux et enfin la consolidation de leur relation avec les services informatiques. Diriger l expérience client Les marketeurs sont en position privilégiée pour acquérir une compréhension plus approfondie du raisonnement des consommateurs. Les marketeurs doivent être capables

3 Prix 46% 36% 3 Enquête IBM sur l État du Marketing en 2012 Place (distribution) 54% Promotion Entreprises les plus Nettement supérieur au reste de la 86% 79% Figure : Utilisation Q. Quelles tactiques utilis Pages sur des sites de résea d observer les comportements des clients, découvrir ce qu ils veulent et cibler messages et offres à leur intention. Il serait tout à fait logique que les marketeurs jouent un rôle important dans l orientation de l expérience client, tenant compte de la somme de connaissances qu ils ont accumulée dans ce domaine. En réalité, un grand nombre d entreprises reconnaissent que le marketing peut et doit prendre une part plus active dans l élaboration de l expérience client. Selon les résultats de cette enquête, les départements marketing des entreprises les plus jouent un grand rôle dans les «4 P» du marketing, à savoir la promotion, les prix, les produits et services et la place (distribution). En assumant de plus grandes responsabilités dans ces quatre domaines, les marketeurs peuvent mesurer le ROI plus efficacement, optimiser la tarification et assurer un niveau de satisfaction client plus élevé. Les résultats de l enquête indiquent également que les marketeurs des entreprises les plus sont plus susceptibles de diriger la coordination des messages auprès des clients dans plusieurs domaines-clés autres que le marketing. En développant leur rôle stratégique et les applications technologiques, les participants des entreprises les plus ont trois fois plus de chance de jouer un rôle proactif dans l élaboration de l expérience client dans l ensemble des canaux. Figure : Responsabilité marketing par activité Q. Veuillez évaluer le niveau de responsabilité du marketing dans chacun des domaines suivants. Crée et gère le marketing 1:1 dans l ensemble des canaux Partage de liens dans les e-ma Annonces dans les Communautés en ligne hébergé Appel sur des sites de résea Contenu généré pa Groupes d achat Jeux basés s 59% 72% Figure : Pouvoir décisionnaire du Marketing par catégorie Q. Quel est le pouvoir décisionnaire de votre entité marketing dans les domaines suivants? Produits & services Prix Place (distribution) Promotion Entreprises les plus 46% 36% Nettement supérieur au reste de la 56% 54% Fig. 1 Base : Echantillon total (n=362) Figure : Utilisation de tactiques de marketing mobile Lance des Q. offres Quelles marketing tactiques de marketing mobile votre 53% entreprise et des messages de service aux clients utilise-t-elle ou prévoit-elle d utiliser? Fournit des données aux réseaux d approvisionnement Versions mobiles en fonction de 46% 30% 13% 10% 89% de la sites demande Internet des consommateurs Applications mobiles 31% 12% 13% 88% Entreprises les plus Versions mobiles 35% 33% 17% 14% de messageries Campagnes Nettement d s supérieur 32% au reste 23% de la 16% 29% 86% 71% Ciblage en fonction de la localisation 27% 22% 21% 31% 69% d s mobiles Fig. 2 - Base : Total échantillon (n=362) Annonces 25% 34% 14% 27% 73% D après les résultats de l enquête, les entreprises qui continuent Figure : Difficultés d accès, de Pratique gestion courante et d analyse En projet des (>12 données mois) de laisser le marketing entre les en différents dehors En projet (<12 de canaux l expérience mois) client le font à leurs risques et périls. En développant les services marketing Q. Dans quelle mesure votre entreprise fait-elle face au-delà aux difficultés de leurs suivantes domaines dans de l accès, compétences la gestion traditionnels, et l analyse les entreprises des les données plus sur les différents ont déjà canaux appris? comment Figure : Utilisation diriger une de tactiques expérience marketing client plus sur médias engageante sociaux et personnalisée Q. Quelles sur tactiques Capacité l ensemble marketing à mesurer du sur cycle 58% médias d achat. sociaux 27% votre 15% entreprise utilise-t-elle l efficacité ou prévoit-elle d utiliser? Systèmes et sources de données multiples 58% 26% 16% Défi important Pages sur des sites de Gestion réseaux de sociaux règles tiers 66% 16% 10% 9% d entreprise complexes 29% 20% Neutre 59% 18% 12% 12% Pas 88% un défi Nombre d offres distribuées dans les canaux Blogs 32% 22% 23% 14% 13% 87% Partage de liens dans les s ou offres web 49% 23% 11% 18% 82% Annonces Extensibilité dans les médias du logiciel sociaux 44% 30% 23% 26% 14% 18% 82% Communautés en ligne hébergées par l entreprise 43% 17% 13% 27% 73% Appel sur des sites de réseaux sociaux tiers 26% 13% 21% 79% Contenu généré par les utilisateurs 37% 24% 16% 23% 77% Groupes d achat sociaux/locaux* 18% 18% 15% 49% Jeux basés sur la localisation 16% 19% 14% 49% 86% 79% Diffuse des messages marketing pendant les achats 62% Figure : Responsabilité marketing par activité Q. Veuillez évaluer le niveau de responsabilité du marketing dans chacun des domaines suivants.

4 4 Enquête IBM sur l État du Marketing en 2012 Crée et gère le marketing 1:1 dans l ensemble des canaux Diffuse des messages marketing pendant les achats 59% 62% 72% Lance des offres marketing et des messages de service aux clients 53% Fournit des données aux réseaux d approvisionnement en fonction de la demande des consommateurs Entreprises les plus Nettement supérieur au reste de la Étendre le rôle du marketing au domaine de l expérience client offre un grand nombre d opportunités pour renforcer le lien avec les clients, justifier les dépenses de marketing et assurer la continuité entre les différents canaux, le tout dans le but d offrir une expérience client différenciée. Toutefois, les marketeurs ont besoin d un bon niveau de visibilité pour pouvoir être efficaces dans leurs domaines de compétence élargis. Au fur et à mesure que l intégration et la complexité des canaux augmentent, un nombre croissant de marketeurs recherchent une suite intégrée d outils qui leur donne la visibilité dont ils ont besoin pour réussir. Décloisonnement et intégration de l ensemble des canaux Pour les marketeurs, il est important de pouvoir réunir des données client pertinentes. Toutefois, se contenter de recueillir des données en ligne n est pas suffisant, les services marketing doivent être en mesure de transformer en initiatives les informations obtenues. Pour y parvenir, les entreprises ont besoin d une fonction marketing intégrée, capable de recueillir les informations issues d une variété de sources et de les appliquer à des offres ciblées, distribuées sur différents canaux et plateformes. Il n est donc pas surprenant que 85 % des personnes interrogées reconnaissent la nécessité d une suite d outils marketing intégrée. Pourtant, beaucoup de marketeurs sont bien loin de répondre à leurs propres attentes en ce qui concerne l intégration et leur capacité à évaluer l efficacité de leurs campagnes. Ces lacunes sont un défi pour l ensemble des entreprises, quel que soit leur niveau de performance, et affectent leur capacité à maximiser leurs résultats et ROI. Figure : Difficultés d accès, de gestion et d analyse des données entre les différents canaux Q. Dans quelle mesure votre entreprise fait-elle face aux difficultés suivantes dans l accès, la gestion et l analyse des données sur les différents canaux? Capacité à mesurer l efficacité Systèmes et sources de données multiples Gestion de règles d entreprise complexes Nombre d offres distribuées dans les canaux Extensibilité du logiciel 58% 27% 15% 58% 26% 16% 29% 20% 32% 23% 44% 30% 26% Fig. 3 - Base: Total échantillon (n=362) Défi important Neutre Pas un défi Ainsi, 58 % des personnes interrogées pensent que les systèmes marketing existants sont trop disparates. Ce manque d intégration peut nuire à la capacité du marketing à diriger l expérience client. Plus précisément, cela affecte la façon dont les marketeurs recueillent les données sur les différents canaux. Alors que 65 % analysent leurs données visiteurs en ligne, seul un tiers élabore des offres ou des messages individuels ciblés sur les canaux numériques et moins d un cinquième utilise ces données pour d autres canaux traditionnels. Les systèmes de messageries présentent d autres symptômes de cloisonnement. Environ un tiers des participants à l enquête ont déclaré que leur système intégrait automatiquement les données des s dans leur banque de données consommateurs. Les autres font une intégration manuelle, voire aucune. Quand les chiffres sont aussi bas, la capacité des marketeurs à cibler efficacement leur clientèle avec des s adaptés est fortement réduite

5 5 Enquête IBM sur l État du Marketing en 2012 Au cours de ces dernières années, un autre facteur, aggravant les Figure difficultés : Pouvoir auxquelles décisionnaire doivent du faire Marketing face les par marketeurs, catégorie a été la prolifération Q. Quel est le pouvoir rapide décisionnaire des canaux de et votre des dispositifs. entité marketing En fait, la dans multiplicité du choix Figure les domaines des : canaux Pouvoir suivants et décisionnaire? des supports du a Marketing été citée par catégorie les participants comme Q. Quel le est principal le pouvoir défi décisionnaire que devront votre relever entité marketing leurs entreprises au cours des trois dans à cinq les domaines 56% prochaines suivants années.? Produits & services Même si l importance Produits des canaux & sociaux et mobiles s est 56% considérablement Prix services accrue, un grand 46% nombre de départements marketing ont toujours des difficultés 36% à les intégrer à leurs campagnes quotidiennes. Prix L enquête révèle que les entreprises 46% Place les plus (distribution) sont plus susceptibles 54% de faire 36% appel aux canaux mobiles. Cette situation pourrait bien changer : un Place grand Promotion nombre de personnes (distribution) interrogées ont déclaré 86% que leur 54% entreprise prévoyait d utiliser des plateformes mobiles 79% dans les douze prochains mois. Promotion 86% 79% Toutefois, les résultats de l enquête sur l intégration des canaux Fig. 5 Base : Participants au courant En projet des (<12 intentions mois) Nettement supérieur au reste de la Entreprises les plus sont moins encourageants. 79 % des marketeurs réalisent Figure des : Utilisation de tactiques de leur marketing entreprise sur (324 médias 346 sociaux participants) campagnes sur les terminaux mobiles et les réseaux sociaux Nettement supérieur au reste de la Q. Quelles tactiques marketing sur médias sociaux votre entreprise auprès d un segment de marché particulier (silo), ou alors utilise-t-elle Figure : ou Utilisation prévoit-elle de d utiliser tactiques? marketing sur médias sociaux très ponctuellement ou encore à petite échelle. Les résultats Q. Quelles tactiques marketing Adoption sur attendue médias nette sociaux 2012 votre entreprise indiquent également que seule la moitié des participants intègre utilise-t-elle ou prévoit-elle d utiliser? Pages sur des sites de réseaux sociaux tiers 66% 16% 10% 9% les données des médias sociaux dans leurs processus de prise 59% 18% 12% 12% 88% de décision concernant les offres et les messages marketing. Blogs 22% 14% 13% 87% Pages sur des sites de réseaux sociaux tiers 66% 16% 10% 9% On peut en déduire qu un grand nombre de marketeurs ne parviennent pas à capitaliser sur ce qui pourrait être un flux d informations vitales sur leurs clients et les préférences de ces derniers. Alors que la complexité des canaux s intensifie, il devient plus important que jamais pour les marketeurs d avoir une bonne visibilité sur leur campagne afin de pouvoir en évaluer l impact. Malheureusement, les résultats de l enquête indiquent que les pratiques d attribution de la plupart des opérations de marketing sont inadéquates. 34 % des personnes interrogées Figure : Responsabilité marketing par activité déclarent analyser manuellement l attribution à l aide de feuilles Q. Veuillez évaluer le niveau de responsabilité du marketing de calcul, tandis dans que chacun 27 % déclarent n effectuer aucune analyse Figure des domaines : Responsabilité suivants. marketing par activité d attribution. Crée et gère le marketing 1:1 dans l ensemble des canaux Diffuse des messages marketing dans l ensemble des canaux pendant les achats Lance des offres marketing et des messages de service aux clients Fournit des données Lance des offres marketing aux réseaux d approvisionnement en fonction de la demande des consommateurs Entreprises les plus Fig. 6 Base : Participants au courant des intentions de leur entreprise ( participants) *Non demandé en 2011 Q. Veuillez évaluer le niveau de responsabilité du marketing 72% Figure : Adoption d initiatives d Inbound Marketing par canal dans chacun des domaines suivants. 59% Q. Le(s)quel(s) des canaux ci-dessous votre entreprise utilise-t-elle ou a-t-elle l intention d utiliser pour diffuser Crée et gère 72% Figure : Adoption d initiatives d Inbound Marketing p le marketing 1:1 62% des messages ciblés/personnalisés en temps réel? 59% Q. Le(s)quel(s) des canaux ci-dessous votre entrep utilise-t-elle ou Adoption a-t-elle l intention nette attendue d utiliser pour diffu Diffuse des 62% des messages ciblés/personnalisés en temps réel messages marketing Site Internet 68% 18% 9% 5% 95% pendant les achats 53% Service client/ Adoption nette attendu 57% 15% 15% 13% 87% Centre d appels Site Internet 53% Point de vente / 68% 18% 9% 5% 95% 35% 17% 12% 36% 64% et des messages Kiosques / Distributeurs de service aux clients Service client/ 57% 15% 15% 13% 87% Face à face Centre 64% d appels12% 9% 15% 85% Fournit des données aux réseaux d approvisionnement en fonction Entreprises de la demande les plus des consommateurs Nettement supérieur au reste de la Entreprises les plus Nettement supérieur au reste de la Figure : Utilisation de tactiques de marketing mobile Q. Quelles tactiques de marketing mobile votre entreprise utilise-t-elle Figure ou prévoit-elle : Utilisation d utiliser de tactiques? de marketing mobile Adoption Q. Quelles attendue tactiques nette 2012 de marketing mobile votre entreprise Versions mobiles 46% utilise-t-elle 30% 13% ou prévoit-elle 10% 89% d utiliser? de sites Internet Applications 31% 12% 13% 88% mobiles Versions mobiles 46% 30% 13% 10% 89% Versions mobiles 35% de sites Internet 33% 17% 14% 86% de messageries Applications 31% 12% 13% 88% Campagnes d s mobiles 32% 23% 16% 29% 71% Versions mobiles Ciblage en fonction 35% 33% 17% 14% 86% de la localisation 27% de messageries 22% 21% 31% 69% d s mobiles Campagnes d s 71% 32% 23% 16% 29% Annonces 25% 34% 14% 27% 73% Ciblage en fonction de la localisation 27% 22% 21% 31% 69% d s mobiles Annonces 25% 34% 14% 27% 73% sur En terminaux projet (<12 mobiles mois) Partage de liens dans les s ou offres web 49% 23% 11% 18% 82% 59% 18% 12% 12% 88% Annonces dans les médias sociaux 23% 14% 18% 82% Blogs 22% 14% 13% 87% Communautés en ligne hébergées par l entreprise 43% 17% 13% 27% 73% Partage de liens dans les s ou offres web 49% 23% 11% 18% 82% Appel sur des sites de réseaux sociaux tiers 26% 13% 21% 79% Annonces dans les médias sociaux 23% 14% 18% 82% Contenu généré par les utilisateurs 37% 24% 16% 23% 77% Communautés en ligne hébergées par l entreprise 43% 17% 13% 27% 73% Groupes d achat sociaux/locaux* 18% 18% 15% 49% Appel sur des sites de réseaux sociaux tiers 26% 13% 21% 79% Jeux basés sur la localisation 16% 19% 14% 49% Contenu généré par les utilisateurs 37% 24% 16% 23% 77% Groupes d achat sociaux/locaux* 18% 18% 15% 49% Jeux basés 49% En projet sur la localisation (<12 mois) 16% Aucun 19% projet 14% Point de vente / 35% 17% 12% Canaux mobiles Kiosques 43% / Distributeurs 28% 18% 11% 89% 36% Médias sociaux Face à face 56% 22% 64% 13% 9% 12% 9% 15% Canaux mobiles 43% 28% 18% 11% Médias sociaux Aucun 56% projet 22% 13% 9% Figure : Approche privilégiée de déploiement de logiciel 64% 85% 89%

6 de la localisation d s mobiles Annonces 27% 22% 21% 31% 25% 34% 14% 27% 69% 73% 6 Enquête IBM sur l État Pratique du Marketing courante en 2012 ilisation de tactiques marketing sur médias sociaux tactiques marketing sur médias sociaux votre entreprise utilise-t-elle ou prévoit-elle d utiliser? es de réseaux sociaux tiers Blogs s les s ou offres web es dans les médias sociaux ne hébergées par l entreprise es de réseaux sociaux tiers u généré par les utilisateurs es d achat sociaux/locaux* ux basés sur la localisation Même si la situation économique 26% 13% 21% actuelle 79% paraît morose, il y a des raisons d être 37% optimiste 24% 16% au sujet 23% du marketing 77% cross-canal. Selon l enquête, 18% 18% les marketeurs 15% 49% ont l intention d accroître ce 16% 19% 14% 49% type de marketing au cours des douze prochains mois. Cette augmentation devrait se produire aussi bien dans les entreprises les plus En projet (<12 que mois) dans Aucun celles projet qui le sont moins et inclure à la fois le développement des canaux traditionnels et l ajout de nouveaux canaux mobiles et sociaux. Ces tendances soulignent l importance d une coordination accrue des canaux à l avenir. Figure : Adoption d initiatives d Inbound Marketing par canal Q. Le(s)quel(s) des canaux ci-dessous votre entreprise utilise-t-elle ou a-t-elle l intention d utiliser pour diffuser des messages ciblés/personnalisés en temps réel? Site Internet Service client/ Centre d appels Point de vente / Kiosques / Distributeurs Face à face Canaux mobiles Médias sociaux 66% 16% 10% 9% 59% 18% 12% 12% 22% 14% 13% 49% 23% 11% 18% 23% 14% 18% 43% 17% 13% 27% 35% 43% 68% 57% 64% 56% 17% Adoption nette attendue Figure Fig. : 7 Approche - Base : Participants privilégiée de au déploiement courant des intentions de logiciel Q. Quelle de leur affirmation entreprise décrit-elle dans ce domaine le mieux votre ( modèle participants) de déploiement préféré lorsque vous devez choisir une technologie marketing? Nous préférons généralement un logiciel en tant que service. 18% 9% 5% 15% 15% 13% 12% 36% 28% 12% 22% 88% 87% 82% 82% 73% 9% 15% 18% 11% 13% 9% Les résultats de l enquête illustrent clairement la nécessité d établir une suite d outils marketing intégrée. Les Ça dépend. Nous recherchons une technologie départements qui répond marketing le mieux à nos les besoins. plus performants sont capables 43% de guider l expérience client de leur entreprise, contribuant ainsi à générer de meilleurs taux de conversion et ROI (retour Nous préférons généralement 25% sur investissement). une installation Cependant, sur place. les marketeurs ne peuvent y parvenir avec des systèmes disparates et cloisonnés. En adoptant 95% 87% 64% 85% 89% 24% une suite d outils marketing intégrée commune à tous les canaux, les entreprises peuvent faire le premier pas vers une intégration des différents silos marketing, de leurs technologies et de leurs méthodes d interaction avec les clients. Ce type de coordination des canaux rend possible une plus grande personnalisation des messages et des offres. Il aide les entreprises à se différencier les unes des autres par le biais d une expérience consommateur optimisée. Mais comment les marketeurs peuvent-ils parvenir à cette terre promise? Consolider le partenariat avec les services IT Les fonctions marketing et informatique ont été trop longtemps séparées l une de l autre. Cette enquête a révélé que près de 60 % de l ensemble des personnes interrogées estiment qu un manque d alignement et d intégration avec les services informatiques représentait un obstacle important à l adoption des nouvelles technologies. Ces résultats indiquent que les marketeurs ont besoin d une collaboration avec les services informatiques pour assurer une croissance continue de l activité de leur entreprise. D ailleurs, dans un monde où l intégration et l adoption des technologies sont des facteurs-clés de réussite, les entreprises les plus ont commencé à voir les avantages de la suppression de la traditionnelle séparation entre les deux départements. Dans cette étude, 51 % des participants, qui considèrent leur entreprise comme très performante, ont indiqué qu ils avaient de bonnes relations avec les services informatiques. C est 10 % de plus que dans les autres entreprises. Les avantages d une collaboration plus étroite entre IT et marketing sont clairs. Adopter de nouvelles technologies peut aider les marketeurs à surmonter les défis et obtenir de meilleurs Nous préférons généralement des solutions externalisées auprès de prestataires de services marketing. 7%

7 sites de réseaux sociaux tiers 66% 16% 10% 9% 59% 18% 12% 12% Blogs 22% 14% 13% ans les s 7 Enquête ou offres IBM web sur l État 49% du Marketing 23% en % 18% nces dans les médias sociaux 23% 14% 18% ligne hébergées par l entreprise 43% 17% 13% 27% sites de réseaux sociaux tiers 26% 13% 21% nu généré par les utilisateurs 37% 24% 16% 23% upes d achat sociaux/locaux* 18% 18% 15% 49% Jeux basés sur la localisation 16% 19% 14% 88% 87% 82% 82% 73% 79% 77% 49% résultats. Figure : En Adoption fait, 48 d initiatives % des personnes d Inbound interrogées Marketing estiment par canal que de meilleurs Q. Le(s)quel(s) logiciels des et infrastructures canaux ci-dessous informatiques votre entreprise peuvent utilise-t-elle ou a-t-elle l intention d utiliser pour diffuser les aider à doper leurs performances. des messages ciblés/personnalisés en temps réel? L enquête a également montré que les Adoption décisions, nette attendue concernant l adoption d un Site logiciel Internet au sein 68% d un département 18% 9% 5% marketing, 95% se prenaient Service de plus client/ en plus au cas par cas. Ainsi, 43 % de 57% 15% 15% 13% 87% l ensemble des Centre marketeurs d appels ont déclaré qu ils modifiaient Point de vente / 35% 17% 12% 36% 64% leurs choix Kiosques de / Distributeurs technologies en fonction des besoins. Cela indique que de Face plus à face en plus de 64% marketeurs 12% 9% devront 15% 85% envisager l adoption de Canaux systèmes mobiles hybrides, afin de relier les différentes 43% 28% 18% 11% 89% solutions et d assurer une vision intégrée de l exécution et des Médias sociaux 56% 22% 13% 9% performances du marketing. Cette opération nécessitera à elle seule de favoriser une collaboration plus étroite En projet (>12 avec mois) les services informatiques. Figure : Approche privilégiée de déploiement de logiciel Q. Quelle affirmation décrit-elle le mieux votre modèle de déploiement préféré lorsque vous devez choisir une technologie marketing? Ça dépend. Nous recherchons une technologie qui répond le mieux à nos besoins. Nous préférons généralement une installation sur place. Nous préférons généralement un logiciel en tant que service. Nous préférons généralement des solutions externalisées auprès de prestataires de services marketing. 7% Fig 8 Base : Total échantillon (n=362) 25% 24% Pour toutes ces raisons et bien d autres encore, les marketeurs doivent bénéficier d une collaboration avec les services informatiques. Un partenariat fructueux avec ces services est la 43% première étape vers la suppression des cloisonnements et vers l intégration des technologies de marketing dans l ensemble des canaux et des plateformes. En effet, les professionnels de l informatique sont le moteur de l intégration et de l alignement à l échelle de l entreprise. Ils savent discerner les meilleures pratiques et ont l expérience des déploiements et mises en œuvre passés. En d autres termes, «ils sont déjà passés par là», avec entre autres les intégrations de la Finance et de la Logistique. Leur expérience, acquise sur le terrain, fournit donc une mine d enseignements que les marketeurs peuvent utiliser pour adopter les technologies, afin de répondre à la demande et créer des expériences client uniques. Conclusion Pour résumer, cette étude a permis de dégager trois points principaux. Tout d abord, le marketing doit développer son rôle de guide de l expérience du consommateur. En effet, le marketing est le mieux placé pour négocier, coordonner et diriger l expérience-client dans l ensemble des différentes fonctions de l entreprise. Cependant, ce rôle dépend entièrement du niveau de responsabilité des marketeurs par rapport aux «4P» et leur niveau d implication dans le cycle d achat. Deuxièmement, pour être en mesure d assumer davantage de responsabilités dans le domaine de l expérience client, le marketing doit supprimer le cloisonnement entre canaux numériques et mobiles et les canaux traditionnels dans les différentes fonctions internes, et intégrer la technologie qui les supporte. Enfin pour intégrer ces différentes technologies, le marketing doit adopter une plateforme de solutions marketing capable de créer un profil consommateur global sur les différents canaux, afin de différencier l expérience client et d optimiser le cycle d achat de l entreprise. Pour cela, marketeurs et professionnels doivent établir des relations plus solides, avec un meilleur alignement et une collaboration accrue qui mettent l entreprise en position de réussir.

8 Méthodologie de l enquête Les résultats de l enquête IBM sur l État du Marketing en 2012 ont été obtenus à partir des réponses de 362 personnes de 24 pays différents. Les participants à cette enquête proviennent de nombreux secteurs et représentent des entreprises d Amérique du Nord, d Europe, d Asie et d Amérique latine. L enquête a été réalisée en ligne en mars et avril 2012 en différentes langues : anglais, espagnol, allemand, français, suédois, néerlandais et portugais du Brésil. La marge d erreur de cet échantillon, sur la base d un niveau de confiance de 90 % et d un taux de réponse de 50 %, est de ±4,3 %. À propos d IBM Enterprise Marketing Management La suite IBM de gestion du marketing d entreprise (Enterprise Marketing Management ou EMM) est un ensemble de fonctions intégrées, exclusivement conçues pour les entités marketing. En intégrant et en rationalisant tous les aspects du marketing en ligne et hors ligne, la suite EMM d IBM donne aux entreprises et aux indépendants le pouvoir de transformer leur passion du marketing en relations clients solides et en performances d entreprises plus fructueuses, mieux planifiées et plus faciles à évaluer. La Suite IBM EMM aide les marketeurs à comprendre les attentes et les besoins des consommateurs et à capitaliser sur ces connaissances pour impliquer les acheteurs dans des échanges interactifs pertinents sur des canaux marketing numériques, sociaux et traditionnels. IBM EMM fournit les prestations suivantes : solides fonctions d analyse Internet et consommateurs, détection d évènements, gestion de campagnes, gestion des interactions et recommandations en temps réel, gestion des leads, optimisation du marketing numérique, marketing par messagerie, publicité ciblée, marketing par moteur de recherche, gestion des ressources marketing, tarification, optimisation des promotions et des mix produit, gestion de l expérience client et analyse du comportement. Plus de entreprises dans le monde utilisent les solutions IBM EMM pour gérer la pression induite par la complexité croissante de l activité marketing, tout en assurant une progression des revenus et des résultats mesurables. Copyright IBM Corporation 2012 IBM Software Group Route 100 Somers, NY U.S.A. Produit aux USA Juillet 2012 Tous droits réservés IBM, le logo IBM logo et ibm.com sont des marques déposées d International Business Machines Corp., enregistré dans un grand nombre de pays du monde entier. D autres noms de produits et de services peuvent appartenir à des tiers. La liste actuelle des marques déposées est disponible sur à la rubrique «Copyright and trademark information» du site ibm.com/legal/copytrade.shtml Ce document est valide à la date initiale de publication et pourra être modifié à tout moment par IBM. Toutes les offres ne sont pas disponibles dans tous les pays où IBM est opérationnel. Les données de performance et les exemples clients ne sont présentés qu à titre indicatif. Les performances réelles peuvent varier en fonction des configurations spécifiques et des conditions d exploitation. LES INFORMATIONS DE CE DOCUMENT SONT FOURNIES TELLES QUELLES, SANS GARANTIE EXPLICITE OU IMPLICITE, Y COMPRIS EN TERMES DE VALEUR COMMERCIALE OU D ADÉQUATION À UN OBJECTIF PARTICULIER, NI GARANTIE OU CONDITION DE NON- CONTREFAÇON. Les produits IBM sont garantis conformément aux termes et conditions des contrats dans le cadre desquels ils sont fournis. Recyclage souhaitable La vaste gamme d offres IBM, dont les performances ont fait leurs preuves dans la durée, offrent à des entreprises comme Dannon, E*TRADE, ING, Orvis, PETCO, Telefonica Vivo, United Airlines et wehkamp.nl la puissance et la flexibilité nécessaires pour fournir aux clients et aux prospects ce qu ils attendent aujourd hui, à savoir une expérience plus cohérente et plus pertinente sur l ensemble des canaux. Pour plus d informations Pour en savoir plus sur l Enterprise Marketing Management, veuillez contacter votre représentant ou partenaire ou visitez le site Internet ibm.com/software/marketing-solutions. ZZB03022-USEN-00

Financial Insurance Management Corp.

Financial Insurance Management Corp. Financial Insurance Management Corp. Augmenter le taux de renouvellement grâce à une solution mobile fournie en tout juste trois mois Les faits Le besoin FIMC souhaitait offrir une meilleure valeur ajoutée

Plus en détail

Baromètre des investissements numériques en France

Baromètre des investissements numériques en France Baromètre des investissements numériques en France Novembre 2015 Objectifs Baromètre des investissements numériques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables informatique

Plus en détail

Le DSI du futur Rapport d'étude

Le DSI du futur Rapport d'étude Le DSI du futur Rapport d'étude Devenir un catalyseur du changement Partagez ce rapport d'étude Le DSI du futur : Devenir un catalyseur du changement Tandis que la plupart des DSI s accordent à dire que

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010 assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients est un portefeuille de solutions de gestion matures et intégrées, qui contribue

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services.

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Solutions de Service Management Guide d achat Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Aujourd hui, toutes

Plus en détail

QLIKVIEW POUR SALESFORCE

QLIKVIEW POUR SALESFORCE QLIKVIEW POUR SALESFORCE Exploiter rapidement et facilement les données issues de votre CRM QlikView simplifie l intégration de la Business Discovery à une Plate-forme PaaS (Platform as a Service) éprouvée

Plus en détail

LE CRM À L ÈRE DU CLIENT. façons de satisfaire vos clients et de stimuler la croissance de votre entreprise grâce à un CRM moderne.

LE CRM À L ÈRE DU CLIENT. façons de satisfaire vos clients et de stimuler la croissance de votre entreprise grâce à un CRM moderne. LE CRM À L ÈRE DU CLIENT façons de satisfaire vos clients et de stimuler la croissance de votre entreprise grâce à un CRM moderne ebook 1 SOMMAIRE Résumé analytique Mieux aligner les ventes et le marketing

Plus en détail

Informatique en nuage

Informatique en nuage Services d infrastructure, solutions et services-conseils Solutions Informatique en nuage Jusqu à maintenant, la gestion de l infrastructure des TI consistait à négocier les limites : puissance de traitement,

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

Le directeur. Introduction de l'étude Global CMO Study. marketing, au cœur de la performance de l entreprise

Le directeur. Introduction de l'étude Global CMO Study. marketing, au cœur de la performance de l entreprise Le directeur IBM Introduction de l'étude Global CMO Study marketing, au cœur de la performance de l entreprise L illustration de couverture représente les plus de 1700 responsables marketing qui se sont

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

Executive Summary. Pour Direction Générale

Executive Summary. Pour Direction Générale Executive Summary Pour Direction Générale Proposer à chaque entreprise la première solution d industrialisation du savoir-faire permettant de transformer les équipes au contact des clients en de véritables

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM LIVRE BLANC L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM Une situation optimale pour la force de vente et pour le marketing LIVRE BLANC OPTIMISATION DU MARKETING 2 A PROPOS Au cours des dernières années,

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Objectifs Baromètre des investissements informatiques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables

Plus en détail

The Hiring Process Report. Switzerland

The Hiring Process Report. Switzerland The Hiring Process Report Switzerland 2015 Le processus d embauche Les médias sociaux et les sites de carrières régulièrement mis à jour sont actuellement les moyens les plus populaires permettant de renforcer

Plus en détail

Canon Business Services. Gestion des impressions

Canon Business Services. Gestion des impressions Canon Business Services Gestion des impressions 2 Gestion des impressions Aperçu du marché Le saviez-vous? Selon une étude IDC réalisée en 2012, la dépense globale en marketing et communication ne progressera

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer

d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer Siège mondial : 5 Speen Street Framingham, MA 01701 États-Unis P.508.620.5533 F.508.988.6761 www.idc-fi.com Créer de la valeur dans le secteur d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer Analytics» L

Plus en détail

LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE

LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE Programmes de fidélisation : vous faites les règles Une solution entièrement configurable rend l expérience de fidélisation plus facile

Plus en détail

L intégration des sources de données :un défi coûteux pour les services financiers

L intégration des sources de données :un défi coûteux pour les services financiers L intégration des sources de données :un défi coûteux pour les services financiers Étude Observations des services financiers d IDG Page 2 DESCRIPTION DE L ÉTUDE Kapow Software, entreprise détenue par

Plus en détail

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER QUELS ENJEUX POUR NORAKER? UNE JEUNE ENTREPRISE DE POINTE EN QUÊTE DE DÉVELOPPEMENT Noraker est une entreprise scientifique :

Plus en détail

Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen

Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen Un des objectifs principaux du projet européen Cybersudoe innov est la création d une base de données

Plus en détail

Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français

Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français Copyright Copyright 2010 2010 Accenture All Rights All Rights Reserved. Accenture, its logo, and High Performance Delivered are trademarks

Plus en détail

Un nouveau souffle sur les approches multicanal, les outils d analyse et la segmentation clients

Un nouveau souffle sur les approches multicanal, les outils d analyse et la segmentation clients Un nouveau souffle sur les approches multicanal, les outils d analyse et la segmentation clients Les tendances technologiques dans le secteur de l assurance vie : partie 1. * *La haute performance. Réalisée.

Plus en détail

Démontrer la valeur ajoutée du DAM (gestion des ressources numériques) pour les spécialistes du marketing numérique et les équipes de création

Démontrer la valeur ajoutée du DAM (gestion des ressources numériques) pour les spécialistes du marketing numérique et les équipes de création Démontrer la valeur ajoutée du DAM (gestion des ressources numériques) Juin 2015 Résumé Aujourd hui, les spécialistes du marketing numérique et les directeurs de création rentabilisent largement leurs

Plus en détail

Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix.

Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix. Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix. Pourquoi BSI? Parce que nous savons reconnaître une bonne ISO 9001 quand nous en voyons une. Nous pouvons vous aider à avoir

Plus en détail

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement.

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement. Les entreprises sont conscientes de l intérêt du canal web pour leurs campagnes marketing. Elles l utilisent pour différents types d opérations et prévoient de poursuivre leurs investissements sur le marketing

Plus en détail

Navigator Book Schindler Définir les objectifs. Tracer la voie. Les orientations stratégiques pour réussir sur le marché de l ascenseur et de l

Navigator Book Schindler Définir les objectifs. Tracer la voie. Les orientations stratégiques pour réussir sur le marché de l ascenseur et de l Définir les objectifs. Tracer la voie. Les orientations stratégiques pour réussir sur le marché de l ascenseur et de l escalier mécanique. 2 Notre engagement Chers collègues, Le marché de l ascenseur et

Plus en détail

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Liste des études de cas XI Liste des tableaux et des figures XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

Rid the World of Project Failure

Rid the World of Project Failure La Gestion de Portefeuilles de Projets d Entreprise : Une Visibilité Parfaite, Un Net Avantage Concurrentiel Rid the World of Project Failure Collaboration. Compliance. Control. Qu est-ce que la gestion

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

[Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital)

[Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital) [Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital) Les tendances en matière de répartition des budgets. sommaire 1. Les budgets marketing sont à la hausse. 2. La part

Plus en détail

Focus messagerie. Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client. Particuliers

Focus messagerie. Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client. Particuliers Focus messagerie Particuliers Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client Capacité de stockage de 5Go Protection anti virus et anti spam Possibilité de regrouper tous les comptes de messagerie (Orange,

Plus en détail

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières DIRECTORATE FOR FINANCIAL AND ENTERPRISE AFFAIRS Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières RECOMMANDATION DU CONSEIL Ces Principes et Bonnes Pratiques

Plus en détail

Automatisation et CRM

Automatisation et CRM Automatisation et CRM Adoption de la technologie des agents virtuels Etude VirtuOz 2010 Synopsis... 2 Les principales motivations de mise en place du canal Agent Virtuel... 2 Adoption des Agents Virtuels...

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés Enquête nationale sur le développement commercial des PME Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés 1 Sommaire INTRODUCTION... 4 1. SYNTHESE DE L ENQUÊTE...

Plus en détail

eframe pour optimiser les reportings métiers et réglementaires

eframe pour optimiser les reportings métiers et réglementaires eframe pour optimiser les reportings métiers et réglementaires TIME WINDOW DRIVEN REPORTING POUR DES ANALYSES ET DES RAPPORTS COMPLETS ET EXACTS, À TEMPS TOUT LE TEMPS www.secondfloor.com eframe pour optimiser

Plus en détail

8 réponses indispensables sur la qualité des données. Experian QAS répond aux questions que vous vous posez au sujet de la qualité des données

8 réponses indispensables sur la qualité des données. Experian QAS répond aux questions que vous vous posez au sujet de la qualité des données 8 réponses indispensables sur la qualité des données Experian QAS répond aux questions que vous vous posez au sujet de la qualité des données 2010 Sommaire 1. Quels sont les services de mon entreprise

Plus en détail

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur L Outplacement Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode d emploi pratique et opérationnel sur l Outplacement

Plus en détail

Le Code Génétique de la Marque

Le Code Génétique de la Marque Le Code Génétique de la Marque Le clé pour identifier et renforcer durablement le modèle de reussite de la marque Société de conseil international en gestion stratégique et opérationnelle des marques 39,

Plus en détail

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle enjeux Comment accroître la qualité de vos services tout en maîtrisant vos coûts? Equinox Consulting vous accompagne aussi bien dans la définition

Plus en détail

Sage CRM. Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises

Sage CRM. Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises Sage CRM Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises La clé de votre succès. Sage CRM, en tant que solution CRM primée, livre aux petites et moyennes entreprises dans le

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 SEPTEMBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU

Plus en détail

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL E NATIONS UNIES CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL Distr.: LIMITEE E/ECA/DISD/CODI.3/24 3 avril 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Troisième réunion du Comité de l'information

Plus en détail

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82 La transformation numérique des banques : Un levier d innovation pour les banques traditionnelles et en ligne qui souhaitent répondre aux nouveaux enjeux de leurs clients. Présentation Etude Multi Clients

Plus en détail

Notre objectif est de vous communiquer les meilleures solutions pour que vous puissiez

Notre objectif est de vous communiquer les meilleures solutions pour que vous puissiez Toute action marketing a pour objectif nécessairement de vous permettre de maîtriser votre marché, ses contraintes et ses acteurs pour développer une offre, en adéquation parfaite, avec les attentes de

Plus en détail

INNOVATIONS & FOURNISSEURS

INNOVATIONS & FOURNISSEURS Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. INNOVATIONS & FOURNISSEURS «La prise en charge de l innovation fournisseur

Plus en détail

Vision d Eptica sur la relation client et son évolution

Vision d Eptica sur la relation client et son évolution Vision d Eptica sur la relation client et son évolution Petit-déjeuner Eptica/CNAMTS Pavillon Ledoyen 14 Juin 2011 Sommaire L évolution du service client Les tendances de demain Présentation Eptica L évolution

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

les étapes cruciales pour une intégration réussie ;

les étapes cruciales pour une intégration réussie ; Quand vous pensez «CRM», pensez- vous d'abord (et souvent seulement) à une solution Par exemple, certaines entreprises utilisent la CRM pour la gestion des ventes et/ou pour mener des campagnes marketing

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 VISION De nos jours, l éducation postsecondaire offre plus de choix et de possibilités qu auparavant. En outre, les besoins

Plus en détail

Les défis du développement du gouvernement électronique. Par Edwin Lau Résumé par Gérard Mongbé

Les défis du développement du gouvernement électronique. Par Edwin Lau Résumé par Gérard Mongbé Les défis du développement du gouvernement électronique Par Edwin Lau Résumé par Gérard Mongbé La révolution numérique a engendré une pression sur les gouvernements qui doivent améliorer leurs prestations

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

M2020 FRANCE. Résumé

M2020 FRANCE. Résumé M2020 FRANCE Résumé De l étude globale Marketing 2020 Thought Leadership 250+ interviews de CMOs 10,231 marketers dans 92 pays À M2020 France 387 participants de 24 entreprises françaises Objectif: Analyser

Plus en détail

Communiqué de presse Le 28 janvier 2013

Communiqué de presse Le 28 janvier 2013 Communiqué de presse Le 28 janvier 2013 Les entreprises belges renforcent la collaboration entre leur fonction Finance et d autres départements Elles s inscrivent dans la tendance européenne, mais ne font

Plus en détail

Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite

Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite Customer success story Juillet 2015 Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite Profil Client Secteur : Services informatiques Société : Lexmark Effectifs : 12 000 Chiffre

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique IBM Global Services Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique Supply Chain Management Services Supply Chain Mananagement Services Votre entreprise peut-elle s adapter au

Plus en détail

Les bonnes pratiques d un PMO

Les bonnes pratiques d un PMO Livre Blanc Oracle Avril 2009 Les bonnes pratiques d un PMO Un plan évolutif pour construire et améliorer votre Bureau des Projets Une construction progressive La première étape consiste à déterminer les

Plus en détail

Livre Blanc Oracle Novembre 2010. Le Bureau des Projets (PMO) : un levier stratégique de création de valeur pour l industrie

Livre Blanc Oracle Novembre 2010. Le Bureau des Projets (PMO) : un levier stratégique de création de valeur pour l industrie Livre Blanc Oracle Novembre 2010 Le Bureau des Projets (PMO) : un levier stratégique de création de valeur pour l industrie Présentation générale Les entreprises industrielles sont confrontées à un environnement

Plus en détail

Distribuez une information fiable. IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0. Des données fiables pour de meilleurs résultats

Distribuez une information fiable. IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0. Des données fiables pour de meilleurs résultats IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0 Des données fiables pour de meilleurs résultats Les entreprises génèrent et collectent chaque jour une multitude de données : informations sur les comptes,

Plus en détail

L expertise Clever Age dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin.

L expertise Clever Age dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin. L expertise Clever Age dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin. Sommaire 1. POURQUOI? La transformation digitale des entreprises et des administrations est devenue une nécessité que nul ne peut

Plus en détail

Secrets de la réussite des PME

Secrets de la réussite des PME Secrets de la réussite des PME Avril 2015 Si vous êtes l un des nombreux propriétaires de PME qui cherchent des façons d accroître leur profit, le moment est peut-être idéal pour croître. Un récent sondage

Plus en détail

Le choix stratégique des canaux de communication

Le choix stratégique des canaux de communication Le choix stratégique des canaux de communication Une analyse des attitudes des entreprises du domaine Business to Business (B2B) face à différentes combinaisons de médias Introduction La fragmentation

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

MANAGER DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES ET DES ORGANISATIONS

MANAGER DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES ET DES ORGANISATIONS MANAGER DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES ET DES ORGANISATIONS Titre inscrit au RNCP, niveau I (NIVEAU BAC+5), JO du 09/08/2014 120 crédits ECTS Délivré en partenariat avec ECORIS Langues d enseignement

Plus en détail

LA FIDELISATION DE LA CLIENTELE DANS LA BANQUE ET L ASSURANCE

LA FIDELISATION DE LA CLIENTELE DANS LA BANQUE ET L ASSURANCE Certificat n QUAL/2008/33149 du 15 décembre 2008 délivré par AFNOR CERTIFICATION LA FIDELISATION DE LA CLIENTELE DANS LA BANQUE ET L ASSURANCE VOLET 1 : Analyse des comportements et attentes des consommateurs.

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

Collaboration client. Ce que vous apprendrez. Contexte. Les quatre éléments de la collaboration client

Collaboration client. Ce que vous apprendrez. Contexte. Les quatre éléments de la collaboration client Collaboration client Ce que vous apprendrez Ce document technique, à destination des décideurs commerciaux, décrit la vision stratégique de Cisco en matière de collaboration client. Une vision qui lancera

Plus en détail

Table des matières PARTIE I : LES FONDAMENTAUX DU MARKETING DIGITAL

Table des matières PARTIE I : LES FONDAMENTAUX DU MARKETING DIGITAL Introduction... IX Auteurs.... XIX Liste des Mini-cas.... XXI Liste des Zoom Recherche.... XXIII Liste Digital marketing insight... XXV Liste des figures... XXVII Liste des tableaux... XXXI PARTIE I :

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014

accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014 accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014 Big Data au-delà du "buzz-word", un vecteur d'efficacité et de différenciation business

Plus en détail

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains!

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains! Sage CRM Précision et efficacité à portée de mains! La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME Alliant l innovation pragmatique, la souplesse d utilisation et l efficacité Living Your

Plus en détail

Vous guider vers le chemin de l excellence

Vous guider vers le chemin de l excellence Vous guider vers le chemin de l excellence Découvrez la différence Toute organisation repose sur trois piliers : les processus, les ressources humaines et la technologie. En les conjuguant efficacement,

Plus en détail

Développer les Performances de l Entreprise

Développer les Performances de l Entreprise Développer les Performances de l Entreprise Lors de l implémentation d un système informatique au coût de 20M$, quel retour sur investissement attendez-vous sur 5 ans? Etesvous en mesure de déterminer

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

Formation Institut Kinoa

Formation Institut Kinoa Formation Institut Kinoa «Le marketing BtoB à l ère du digital» Inbound Marketing Générer des leads sur les canaux digitaux Institut kinoa Page 1 sur 6 Institut Kinoa - 32 Rue Arago - 92800 PUTEAUX Tél.

Plus en détail

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité Témoignage client Optimisation de la performance et gains de productivité performances Faciliter les revues de La réputation d Imec repose sur la qualité du travail de ses scientifiques, chercheurs, ingénieurs

Plus en détail

Besoin de protéger vos informations? Prenez des mesures grâce à l ISO/IEC 27001 de BSI.

Besoin de protéger vos informations? Prenez des mesures grâce à l ISO/IEC 27001 de BSI. Besoin de protéger vos informations? Prenez des mesures grâce à l ISO/IEC 27001 de BSI. L ISO/IEC 27001 de BSI - votre premier choix en matière de sécurité de l information. BSI est l organisme de normalisation

Plus en détail

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 PGE 2 Fall Semester 2015 Purchasing Track Course Catalogue Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 Méthodes Outils associés au Processus Opérationnel des Achats p. 3 Gestion d un Projet Achat

Plus en détail

L ExcELLEncE du conseil immobilier

L ExcELLEncE du conseil immobilier L Excellence du Conseil Immobilier 2 L Excellence du Conseil Immobilier CBRE SUISSE «En privilégiant depuis 15 ans une approche centrée sur les besoins actuels et futurs de nos clients, nous avons pu construire

Plus en détail

Livre blanc. 4 clés pour personnaliser l expérience web des clients

Livre blanc. 4 clés pour personnaliser l expérience web des clients Livre blanc 4 clés pour personnaliser l expérience web des clients Exploiter toute la valeur du site web Par de nombreux aspects, les responsables marketing web d aujourd hui ont les yeux bandés : ils

Plus en détail

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement Révisions ISO ISO 9001 Livre blanc Comprendre les changements Aborder le changement ISO 9001 en bref Comment fonctionne ISO 9001? ISO 9001 peut s appliquer à tous les types et tailles d organisations et

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

CLOUD PUBLIC, PRIVÉ OU HYBRIDE : LEQUEL EST LE PLUS ADAPTÉ À VOS APPLICATIONS?

CLOUD PUBLIC, PRIVÉ OU HYBRIDE : LEQUEL EST LE PLUS ADAPTÉ À VOS APPLICATIONS? CLOUD PUBLIC, PRIVÉ OU HYBRIDE : LEQUEL EST LE PLUS ADAPTÉ À VOS APPLICATIONS? Les offres de Cloud public se sont multipliées et le Cloud privé se généralise. Désormais, toute la question est de savoir

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

DES SALARIéS ENGAGéS ET AUTONOMES

DES SALARIéS ENGAGéS ET AUTONOMES DES SALARIéS ENGAGéS ET AUTONOMES Enquête KGWI 2012 - - Des Attirer salariés et fidéliser engagés les et autonomes meilleurs talents Fidélité ou opportunités? Une décision cruciale pour les salariés Les

Plus en détail

SOLUTIONS E-PROCUREMENT : PRIORITES ET LEVIERS D ACTION DES DIRECTIONS ACHATS

SOLUTIONS E-PROCUREMENT : PRIORITES ET LEVIERS D ACTION DES DIRECTIONS ACHATS SOLUTIONS E-PROCUREMENT : PRIORITES ET LEVIERS D ACTION DES DIRECTIONS ACHATS «L e-procurement est un outil au service de la stratégie achats des grandes entreprises. Automatiser intégralement le processus

Plus en détail

PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN

PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN Concis, pragmatiques et interactifs : Une matinée pour aborder des notions clés Des réponses pragmatiques aux questions pratiques que l on se pose

Plus en détail

Transformation Digitale

Transformation Digitale M M A R K E N T I V E Transformation Digitale des entreprises www.markentive.fr Agence de Stratégie Digitale à Paris 14, Rue Mandar 75002 PARIS +33 (0)1.56.88.49.03 contact@markentive.com 2 Sommaire A

Plus en détail