LES CHAIRES UNESCO EN FRANCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES CHAIRES UNESCO EN FRANCE"

Transcription

1 LES CHAIRES UNESCO EN FRANCE 2009

2

3 COMMISSION NATIONALE FRANÇAISE POUR L UNESCO LES CHAIRES UNESCO EN FRANCE Ouvrage établi par Jean-Pierre REGNIER et Estelle FOLEST 3

4 Mise en page : Commission Nationale Française pour l UNESCO Commission Nationale Française pour l UNESCO 57, bd des Invalides Paris - France Ateliers d impression de l IIPE Institut international de planification de l éducation 7-9, rue Eugène Delacroix Paris France UNESCO juin 2009

5 Le partage des connaissances est par excellence le métier de l Unesco. L Organisation l exerce en développant la coopération dans les domaines de l éducation, de la science, de la culture et de la communication, dans une finalité de développement durable. L enseignement supérieur, qui contribue à réaliser de façon pérenne l éducation pour tous comme à favoriser la recherche scientifique et le dialogue culturel, est à tous égards partie intégrante des objectifs et du programme de travail de l Unesco. C est bien pourquoi l Organisation a lancé, il y a presque vingt ans, une initiative qui vise à encourager les pays membres à susciter la création de Chaires-réseaux dont l objet est l émergence, sur des thèmes jugés prioritaires, de formations, de recherches et de publications dans le cadre de coopérations Nord-Sud et Nord-Sud-Sud. À l occasion de la réunion de la Conférence mondiale sur l enseignement supérieur en juillet 2009, la Commission française pour l Unesco, qui coordonne pour la France le programme des Chaires Unesco, a estimé le moment opportun de faire paraître une publication sur Les Chaires Unesco en France. Cette dernière ne se limite pas à mettre à jour la précédente version ; non seulement elle prend en compte l intérêt du monde universitaire français pour les Chaires intérêt qui se traduit par un accroissement des projets labellisés, mais elle prend aussi la mesure des évolutions des dernières années, avec le souci de l Unesco d inscrire le programme de Chaires dans une stratégie internationale qui fait de ces instruments de véritables outils de développement. Jean-Pierre Regnier Secrétaire général adjoint 5

6

7 SOMMAIRE LE PROJET DE CHAIRE UNESCO 11 I. LES CRITÈRES 13 II. LES THÉMATIQUES PRIORITAIRES 15 III. MONTAGE ET ÉVALUATION DU DOSSIER 16 IV. DURÉE D UNE CHAIRE ET OBLIGATIONS 16 RECOMMANDATIONS AUX RESPONSABLES DES CHAIRES 17 I. LE RESPONSABLE DE LA CHAIRE ET SON ÉQUIPE 19 II. DÉVELOPPER LES RÉSEAUX Le réseau initial La collaboration entre les Chaires Des réseaux élargis 20 III. INTERNATIONALISATION 20 IV. COMMUNICATION ET DIFFUSION 20 LES 22 CHAIRES UNESCO FRANÇAISES 21 I. PRÉSENTATION 23 II. CHAIRES EN COURS DE CRÉATION 24 FICHES DÉTAILLÉES 25 Pôle «développement durable» 27 Développement et aménagement intégré des territoires (DAIT) 29 Les ressources en eau : aménagement, développement et gestion 32 Architecture de terre, cultures constructives et développement durable 35 Réseau d ingénierie de la formation appliquée au développement local (RIIFADEL) 38 7

8 SOMMAIRE Formation de professionnels du développement durable 41 Biotechnologie agroalimentaire et environnement au service du développement durable (BIODEV) 43 Science des membranes appliquée à l environnement (SIMEV) 46 Innovation pour le développement durable 49 Culture et traditions du vin 52 Formation de formateurs en pédagogie et à la recherche clinique et épidémiologique en sciences médicales 56 Pôle «dialogue interculturel» 59 Philosophie de la culture et des institutions 61 Droit européen des affaires 64 Connaissance réciproque des religions du Livre et enseignement de la paix 66 Culture, tourisme et développement 68 Itinéraires culturels et religieux 71 Relations et apprentissages interculturels 74 Droit, éthique et société Mondialisation de l éducation et enseignement à distance 76 Cinéma et imaginaire(s) 79 Mémoire, cultures et interculturalité 81 Politiques urbaines et citoyenneté 84 Autres Chaires (réseau ORBICOM) 87 Communication internationale 89 Pratiques journalistiques et médiatiques 91 8

9 Une Chaire UNESCO a pour vocation d être au service du développement humain. Réseau de coopération dans les activités d enseignement, de recherche et de formation, elle s appuie sur des initiatives et des dynamiques locales pour promouvoir une synergie à l échelle internationale. Elle recherche et stimule le dialogue Nord-Sud et Nord-Sud- Sud afin de faciliter l échange, le partage et le transfert des savoirs et des savoir-faire. 9

10

11 LE PROJET DE CHAIRE UNESCO 11

12

13 LE PROJET Une Chaire UNESCO repose à la fois sur un projet (une thématique, un programme d activités, des modalités de travail, un plan de financement) et sur un réseau formé de l établissement d enseignement supérieur français qui pilote la Chaire ainsi que de plusieurs établissements-partenaires d autres pays. I. LES CRITÈRES Les critères sont déterminés par l UNESCO dans sa stratégie internationale et précisés par la Commission nationale. Un projet de Chaire UNESCO doit : 1. être proposé par une institution d enseignement supérieur accréditée ou reconnue par les autorités compétentes (institutions et établissements publics à caractère scientifique, technique et culturel) ; 2. avoir un système intégré d activités de recherche, de formation, d information et de documentation ; 3. avoir un rayonnement international, interrégional, régional ou sous-régional et prévoir de travailler en réseau interuniversitaire ; 4. avoir une ouverture interdisciplinaire, notamment à travers des activités conjointes avec d autres Chaires UNESCO ; 5. avoir identifié un responsable : ce dernier fait partie du personnel enseignant-chercheur de l établissement de pilotage de la Chaire. Il est choisi par le Président de l établissement en question ; 6. être placé sous la responsabilité et l autorité du Président ou du directeur de l établissement qui pilote de la Chaire. Le Président est membre de droit du Conseil d orientation de la Chaire ; 13

14 LE PROJET 7. avoir le financement nécessaire au fonctionnement de la Chaire et aux activités annuelles prévues ; 8. encourager l échange d étudiants d une part et de jeunes chercheurs d autre part ; 9. contribuer aux activités intellectuelles et de formation et à leur impact sur le développement ; 10. travailler en partenariat avec les décideurs, la société civile, le secteur économique et les collectivités locales et rechercher leur soutien ; 11. entrer dans le cadre des thématiques et des priorités de l UNESCO et contribuer à la mise en œuvre des objectifs tels que définis par l Organisation dans sa stratégie à moyen terme ( , 34 C/4) 1 ; 12. développer des coopérations avec l UNESCO pour la mise en oeuvre d activités telles que conférences, séminaires, ateliers, travail conceptuel et / ou opérationnel, vivier d experts ; 13. s inscrire de préférence au niveau d un Master de recherche ou professionnel ; 14. être présenté à l UNESCO par la Commission nationale française. 1 Voir 14

15 LE PROJET II. LES THÉMATIQUES PRIORITAIRES Les priorités de l UNESCO sont les suivantes : - les demandes des PMA, de l Afrique, des petits pays insulaires, des pays post conflit, des 9 pays les plus peuplés ; - celles des pays qui n ont pas ou peu de Chaires UNESCO ; - les projets qui répondent à des recherches prospectives dans les différents secteurs de l UNESCO ; - ceux qui présentent un caractère innovant de contenu pédagogique au regard des nouveaux défis et des modalités d intervention (ex : universités ouvertes) ; - ceux qui confient la responsabilité de la Chaire à une universitaire. Parmi ces priorités, la Commission française accordera une attention particulière : - aux dossiers qui s inscrivent dans une perspective de développement Nord-Sud ; - aux projets scientifiques qui ont pour objectif de favoriser le passage de la recherche fondamentale à la recherche appliquée ; - à ceux qui reposent sur l articulation formation - recherche. 15

16 LE PROJET III. MONTAGE ET ÉVALUATION DU DOSSIER Le montage d un projet de Chaire est réalisé par l établissement d enseignement supérieur candidat, de concert avec la Commission française qui procède aux consultations nécessaires. Une fois le projet validé et après engagement du Président de l établissement candidat, la Commission française transmet officiellement le dossier à l UNESCO. Si ce dernier est évalué favorablement par les services de l Organisation, un accord est établi sous les auspices de la Commission française entre le Président de l établissement et le Directeur général de l UNESCO. La signature de cet accord consacre l obtention du label d excellence «Chaire UNESCO». IV. DURÉE D UNE CHAIRE ET OBLIGATIONS La durée d une Chaire est de 4 ans. Un compte rendu d activités synthétique est fourni tous les 2 ans à la Commission nationale. Le rapport d activités demandé par l UNESCO tous les 4 ans peut permettre, après évaluation favorable, le renouvellement de la Chaire. Si les objectifs que la Chaire s était fixés n ont pas été atteints ou en cas de manquements graves aux obligations attachées à la Chaire, la Commission nationale peut à tout moment proposer à l UNESCO de retirer le label accordé et de supprimer la Chaire. Il peut en être de même si les objectifs ont été remplis et ne justifient plus la prolongation de la mission. 16

17 RECOMMANDATIONS AUX RESPONSABLES DES CHAIRES 17

18

19 RECOMMANDATIONS I. LE RESPONSABLE DE LA CHAIRE ET SON ÉQUIPE Afin de renforcer la Chaire et de contribuer à son développement, le responsable s entoure d une équipe. Cette dernière, composée d au moins 3 membres, est coordonnée par le responsable et constituée en accord avec le Président de l établissement qui pilote la Chaire. II. DÉVELOPPER LES RÉSEAUX 1. Le réseau initial Dans un premier temps, le réseau pourrait être organisé autour de 2 ou 3 établissements-partenaires, de préférence dans le cadre inter-régional La collaboration entre les Chaires Les Chaires sont encouragées à étendre leur réseau vers les autres Chaires qui relèvent des mêmes champs disciplinaires. Elles peuvent ainsi, par exemple, échanger sur les méthodologies, organiser des enseignements conjoints et des formations communes, ou encore prévoir des co-habilitations. 2 Les Nations Unies ont défini 5 grandes régions : la région «Europe», la région «Afrique», la région «Asie Pacifique», la région «Amérique latine et Caraïbes» et la région «Pays Arabes» 19

20 RECOMMANDATIONS 3. Des réseaux élargis Les Chaires ont vocation à être des laboratoires d idées. Elles sont invitées à dépasser les échanges classiques et à inventer des coopérations ouvertes à différents partenariats : les entreprises, les collectivités locales et les ONG, par exemple. III. INTERNATIONALISATION Les Chaires invitent des chercheurs et accueillent des étudiants de différentes régions du monde. Leur bilan bi-annuel doit être l occasion de faire savoir les pays dont ils proviennent. IV. COMMUNICATION ET DIFFUSION Les Chaires sont incitées à élaborer les stratégies de communication nécessaires au renforcement des partenariats et à la diffusion de leurs travaux au plan international. Dans cette perspective, le développement d un site Internet est vivement recommandé. Afin d être accessible au plus grand nombre, le site sera naturellement rédigé en français, mais il serait bon qu il puisse être également disponible en anglais, l autre langue de travail de l UNESCO. 20

21 LES 22 CHAIRES UNESCO FRANÇAISES 21

22

23 22 CHAIRES UNESCO I. PRÉSENTATION La première Chaire française fut inaugurée en 1994, soit deux ans après le lancement du programme «Chaires UNESCO» décidé lors de la 26 ème session de la Conférence générale de l Organisation des Nations Unies pour la Science, l Éducation et la Culture. Il existe aujourd hui 631 Chaires UNESCO établies dans 125 pays 3 et 22 d entre elles sont françaises. Lors des dernières réunions annuelles des Chaires françaises organisées par la Commission nationale (31 mai 2007, 15 décembre 2008), l idée s est fait jour de construire des pôles de coopération permettant aux Chaires de mener des travaux communs. 2 pôles se sont esquissés : le pôle dit de «développement durable», qui a déjà permis à 8 Chaires UNESCO françaises d élaborer une publication sur la formation des acteurs du développement durable 4. (Disponible en français et en anglais, cette publication est accessible gratuitement sur demande auprès de la Commission Nationale pour l UNESCO. Contact : 3 La liste complète des Chaires UNESCO est accessible sur 4 Il s agit des Chaires «Développement et aménagement intégré des territoires», «Architecture de terre, cultures constructives et développement durable», «Réseau d ingénierie de la formation appliquée au développement local (RIIFADEL)», «Formation de professionnels du développement durable», «Biotechnologie agroalimentaire et environnement au service du développement durable (BIODEV)», «Science des membranes appliquée à l environnement», «Innovation pour le développement durable», «Formation de formateurs en pédagogie et à la recherche clinique et épidémiologique en sciences médicales». 23

24 22 CHAIRES UNESCO le pôle dit de «dialogue interculturel», au sein duquel des coopérations entre Chaires commencent à se développer aux plans national et international. 2 Chaires font partie du réseau ORBICOM, réseau international des Chaires en Communication dont le siège est basé à Montréal (Québec, Canada) et dont l objectif est de stimuler l échange d informations entre les pays et le développement de projets conjoints 5. II. CHAIRES EN COURS DE CRÉATION Deux projets sont en voie de labellisation : l un, présenté par le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM), est consacré à la «Mémoire des métiers vivants» ; l autre, présenté par l École Internationale de Management EUROMED Marseille, porte sur «L éducation en entreprenariat social et durable». Un autre projet est à l étude dans les services de l UNESCO. Il a été présenté par le CNAM et concerne le développement d une culture de travail en réseau dans le domaine des Sciences de l ingénieur au Proche-Orient

25 FICHES DÉTAILLÉES L ORDRE DE PRÉSENTATION DES FICHES CORRESPOND D UNE PART AUX PÔLES DANS LESQUELS ELLES S INSCRIVENT ET D AUTRE PART À L ANNÉE DE CRÉATION DES CHAIRES. 25

26

27 PÔLE «DÉVELOPPEMENT DURABLE» 27

28

29 DÉVELOPPEMENT ET AMÉNAGEMENT INTÉGRÉ DES TERRITOIRES (DAIT) Former des professionnels de l aménagement dans la perspective du développement durable. Année de création : 1994 Établissements de rattachement : Muséum national d Histoire naturelle (MNHN), Université Montpellier 2, Institut national d agronomie Paris- Grignon (INAPG - AgroParisTech) Responsable : M. Jean-Pierre Prod homme Équipe pilote de la Chaire : Mme Nathalie Machon et M. Patrick Blandin pour le MNHN ; M. Arnaud Martin pour l Université Montpellier 2 Domaines : aménagement et développement durable, sciences sociales et humaines, sciences exactes et naturelles Contacts : Institut national d agronomie Paris - Grignon - 16 rue Claude Bernard Paris Cedex 05 - Tél : +33 (0) Fax : +33 (0) Muséum national d Histoire naturelle - 57 rue Cuvier Paris cedex 05 - Tél : +33 (0) Fax : +33 (0) / 35 Université Montpellier 2 - Route de Mende Montpellier - Tél : +33 (0) Fax : +33 (0) OBJECTIFS Il s agit de perfectionner des professionnels de diverses disciplines aux principes et aux démarches de l aménagement et du développement territorial dans la perspective du développement durable. 29

30 DÉVELOPPEMENT ET AMÉNAGEMENT INTÉGRÉ DES TERRITOIRES (DAIT) PARTENAIRES Institutions partenaires du Nord : AgroParisTech, Muséum national d Histoire naturelle (MNHN), Université de Montpellier 2 (France). Institutions partenaires du Sud : Faculté de Géographie de l Université Catholique de Santiago du Chili ; Faculté de Géographie de l Université de Belgrade (Serbie) ; ADIE (Association pour le développement de l information environnementale), Libreville (Gabon). ENSEIGNEMENT Formation diplômante : Master 2 «Développement et Aménagement Intégré des Territoires» (DAIT). Le MNHN est l organisme coordonnateur de la formation. Diplômes délivrés : environ 15 par an. Une formation internationale Chaque groupe comprend des diplômés et des professionnels d origines très diverses, et la formation s enrichit de cette diversité des expériences et des cultures. Le Master DAIT compte chaque année 15 à 18 étudiants de diverses nationalités (1/4 à 1/3 de Français et 3/4 à 2/3 d étrangers). Depuis 1994, elle a accueilli près de 50 nationalités différentes. Pour plus de la moitié, les étudiants viennent de pays où la francophonie est bien représentée (Afrique, Proche Orient) ; les autres sont principalement originaires d Amérique du Sud, d Europe de l Est et, beaucoup plus rarement, d Asie. À titre d exemple, la promotion 2007 rassemblait des étudiants venus d Haïti, de Mauritanie, du Congo, de la Côte d Ivoire, du Guatemala, d Algérie, de Corée, du Cameroun, et de France. Quant à la promotion 2008, elle comptait des étudiants chiliens, ivoiriens, togolais, mongols, péruviens, gabonais, malgaches, guatémaltèques et français. 30

31 DÉVELOPPEMENT ET AMÉNAGEMENT INTÉGRÉ DES TERRITOIRES (DAIT) Impact Né au début des années 1970 sous la forme d un DESS, le Master DAIT induit deux conséquences très positives : les anciens diplômés constituent un réseau efficace d échanges et de collaborations dans les domaines concernés ; la formation est un référentiel pour d autres formations semblables dans plusieurs pays. DIFFUSION ET PROMOTION DES TRAVAUX DE LA CHAIRE PlanèteXXI Afin de créer un lien entre les anciens étudiants du DESS de développement durable et ceux du Master DAIT - Chaire UNESCO, un site Internet, «planetexxi», a été mis en place en 2001 : Depuis, la Chaire a mis en place un site Internet qui intègre le réseau des anciens étudiants et présente ses activités, son Master, son réseau, son équipe, ses partenaires, etc. : De l information à la formation À terme, ce site devrait évoluer pour devenir une plate-forme consacrée en particulier à la formation continue en ligne, notamment au travers de présentations d'expériences professionnelles. L idée serait donc que le site ne soit plus seulement un site «d'information», mais «de formation». 31

32 LES RESSOURCES EN EAU AMÉNAGEMENT, DÉVELOPPEMENT ET GESTION Mettre en oeuvre les objectifs de production, de gestion et de protection des ressources en eau. Année de création : 1994 Établissement de rattachement : Université de Nice - Sophia Antipolis Responsable : M. Raoul Caruba Domaines : sciences, médecine, économie, droit, littérature Contact : IRIM - Université de Nice - Sophia Antipolis - Parc Valrose - F06108 Nice Cedex Tél et fax : +33 (0) OBJECTIFS Faciliter l incorporation de chercheurs de haut niveau et de réputation internationale dans les équipes de recherche des pays du Sud pour renforcer leur potentiel créateur, scientifique et méthodologique ; favoriser la coopération internationale en travaillant étroitement avec les institutions spécialisées dans le domaine de l eau à travers le monde ; faciliter l apport des universités, des villes, des institutions, des organismes et des acteurs économiques du pourtour du bassin méditerranéen comme vecteurs de réflexion, de diffusion de la connaissance et de progrès de la recherche dans la perspective du développement durable et d une culture de la paix. PARTENAIRES Institutions partenaires du Nord : UNESCO ; Université des Nations Unies ; la Ville de Cannes, Mediterranean Academy of Diplomatic Studies, Université de Malte. 32

33 LES RESSOURCES EN EAU AMÉNAGEMENT, DÉVELOPPEMENT ET GESTION Institutions partenaires du Sud : Académie Arabe de Sciences et Technologie et Transport Maritime, Université Senghor (Égypte) ; Centre Supérieur de l'enseignement Technique, Université de Nouakchott (Mauritanie) ; Université Al Fateh, Tripoli (Lybie) ; Université d'athènes (Grèce) ; Université d Amman (Jordanie) ; Université de Rabat Chaire UNESCO Gestion de l'environnement et Développement Durable (Maroc) ; Université de Tirana (Albanie). ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE Formation diplômante : Diplôme d'université pluridisciplinaire et trans-sectoriel de niveau de 3 ème cycle intitulé «Eau - Développement, Ressources, Aménagement et Gestion» Ce Diplôme s adresse aussi bien aux étudiants de troisième cycle qu aux professionnels désireux de parfaire et d actualiser leurs connaissances tout en acquérant un diplôme reconnu. Cette formation a pour but de : maîtriser les plus récentes techniques, méthodes, théories relatives à l'eau dans des secteurs spécifiques ; développer l'impact de ces connaissances dans un espace pluridisciplinaire spécifique à l eau ; identifier et cibler les impacts sur l environnement naturel et humain ; préparer à la décision. Recherche Les axes principaux de recherche concernent les ressources en eau dans les nappes phréatiques dont celles de la Mauritanie, et la biodiversité dans les oasis de ce pays. Le réseau a participé à des soutenances de thèses et a encadré des enseignants algériens sur le thème des eaux souterraines en Algérie. DIFFUSION DES TRAVAUX DE LA CHAIRE La Chaire dispose d un site Internet qui récapitule ses principaux objectifs et les institutions avec lesquelles elle est liée (état des lieux ). 33

34 LES RESSOURCES EN EAU AMÉNAGEMENT, DÉVELOPPEMENT ET GESTION Le site est disponible en français et en anglais. La formation de 3 ème cycle (DU) proposée par la Chaire est présentée en détail sur Le centre de recherche qui sert de support à la Chaire (IRIM Institut des Relations Interuniversitaires avec la Mauritanie) dispose également d un site Internet : 34

35 ARCHITECTURE DE TERRE, CULTURES CONSTRUCTIVES ET DÉVELOPPEMENT DURABLE «Un matériau n est pas intéressant pour ce qu il est mais pour ce qu il peut faire pour la société» (John F.C. Turner). Année de création : 1998 Établissement de rattachement : École Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble (ENSAG) Responsable : M. Hubert Guillaud Équipe pilote de la Chaire : CRATerre-ENSAG, Centre international de la Construction en Terre de l École d Architecture de Grenoble Domaine : culture (architecture, construction, cultures constructives, environnement, patrimoine, établissements humains) Contact : CRATerre-ENSAG - École Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble - BP , avenue de Constantine Grenoble Cedex 2. Tél : +33 (0) Fax : +33 (0) OBJECTIFS Promouvoir et accélérer la diffusion, au sein de la communauté internationale, des savoirs scientifiques et techniques sur la construction et l architecture de terre dans deux domaines : cultures constructives et patrimoine mondial, établissements humains et habitat éco-responsable ; faciliter la mise en place d activités d enseignement et de formation technique, de recherche, d expérimentation et de communication : cours spécialisés théoriques et pratiques, stages professionnels et mémoire diplômant ; amplifier la formation de formateurs : enseignants du supérieur et du technique ; 35

36 ARCHITECTURE DE TERRE, CULTURES CONSTRUCTIVES ET DÉVELOPPEMENT DURABLE plaidoyer et effort social en faveur du développement durable : sensibilisation publique. PARTENAIRES Alors que la Chaire comptait initialement 8 universités partenaires, elle regroupe aujourd hui 26 universités, centres de formation professionnelle et centres de recherche situés en Europe, Asie, Afrique et Amérique latine. Institutions partenaires du Nord : UNESCO Division de l Enseignement Supérieur et Centre du Patrimoine Mondial ; Ministère de la Culture et de la Communication Direction de l Architecture et du Patrimoine (France) ; UNICA (Italie) ; Escola Superior Gallaecia (Portugal) ; Ong Misereor (Allemagne). Institutions partenaires du Sud (17 pays) : LOCOMAT (Burkina Faso) ; CECTech et ATBU Bauchi (Nigeria) ; Free State University (Afrique du Sud) ; Makerere University (Ouganda) ; CEPAB (Cameroun) ; AMICOR (Rép. du Congo) ; IPULI (Tanzanie) ; Centre de formation technique de Gbamga (Liberia) ; ENA et École Hassania (Maroc) ; UNIMEP (Brésil) ; Universidad Nacional de Colombia, Fundación Tierra Viva et PROtierra (Colombie) ; ITESO et CIPTEV (Mexique) ; FAU Montevideo et Salto (Uruguay) ; FAU Santa Fe et CRIATIC-FAU-UNT Tucumán (Argentine) ; Auroville Earth Institute (Inde) ; Research & Training Centre ICHTO Haft Tappeh et UNI Yazd (Iran) ; DOA-MNU (Rép. de Corée). ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE Formation diplômante : Post Master spécialisé de DSA-Terre (2 ans) de l ENSAG. Diplômes délivrés : par an (> 80 diplômes depuis 1998 ; > 200 diplômes depuis l origine de la formation en 1984 comme formation de post-diplôme d architecture ou d ingénierie spécialisée sous les intitulés de CEAA-Terre puis DPEA-Terre). Cours intensifs professionnels (1 à 3 semaines), construction en terre et habitat économique. 36

37 ARCHITECTURE DE TERRE, CULTURES CONSTRUCTIVES ET DÉVELOPPEMENT DURABLE Recherche : matériaux et systèmes constructifs, architecture et cultures constructives, conservation. Thèses soutenues ou en cours au Laboratoire CRATerre-ENSAG : le Doctorat en architecture se développe depuis 3 ans. Actuellement le laboratoire accueille 10 doctorants DIFFUSION ET PROMOTION DES TRAVAUX DE LA CHAIRE Le CRATerre-ENSAG saisit toutes les occasions qui lui permettent de valoriser la Chaire (conférences, séminaires, actions d enseignement, etc.) et de labelliser les activités développées en partenariat dans les pays étrangers. Parmi ses objectifs figure la mise en place d un système d échanges et de partage, d une base de données susceptible de créer les conditions de l accessibilité au réseau de la Chaire. La création en juillet 2006 d une Liste CRATerre - UNESCO sur le réseau sympa.archi.fr, portail-forum de la Chaire mis en lien avec le site Web de CRATerre-ENSAG et d autres partenaires tels le Getty Conservation Institute et l ICCROM, a constitué la première étape d installation de ce système d échanges. Depuis, la Chaire UNESCO Architecture de Terre / Laboratoire CRATerre- ENSAG a mis en place un site Web extrêmement complet qui fournit la liste de ses publications, un état des lieux détaillé de ses activités et de ses objectifs, ainsi que d amples informations sur les formations qu elle propose et les expositions et festivals dans lesquels elle est impliquée : 37

38 RÉSEAU D INGÉNIERIE DE LA FORMATION APPLIQUÉE AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (RIIFADEL) Traiter des relations entre systèmes de formation et marché du travail dans une perspective de recherche et de développement économique et social durable. Année de création : 1998 Établissement de rattachement : Université Toulouse 1 Sciences sociales Responsable : M. Jean-Louis Hermen Domaines : sciences humaines et sociales Contact : Université Toulouse 1-2, rue du doyen Gabriel Marty Toulouse Cedex 09 Tél : +33 (0) Fax : +33 (0) OBJECTIFS Constituer un centre d excellence international en ingénierie de la formation appliquée au développement local et à l emploi, en vue de l accomplissement d études spécialisées et de travaux de recherche dans un souci de développement durable ; former des professionnels de la formation et des cadres des secteurs public et privé en contextualisant le Master selon les pays, avec une pédagogie de type FOAD (formation ouverte et à distance) : conception de cours, formation de tuteurs ; développer l assistance technique pour la mise en œuvre de projets de type «formation / développement local» par un réseau d expertise-conseil notamment dans l utilisation des nouvelles technologies éducatives (FOAD). 38

39 RÉSEAU D INGÉNIERIE DE LA FORMATION APPLIQUÉE AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (RIIFADEL) PARTENAIRES Institutions partenaires du Nord : Agence Universitaire de la Francophonie, Organisation Internationale de la Francophonie, réseau Far (Formation Agricole et Rurale), membre fondateur du réseau X3C avec les Université d Andorre et Polytechnique de Catalogne, Université Antilles Guyane, École nationale de formation agronomique de Toulouse, etc. Institutions partenaires du Sud : Université Nationale du Vietnam, Université de Hué (Vietnam) ; Cesag (Sénégal) ; Université polytechnique de Yaoundé (Cameroun) ; Université de Chapingo (Mexique) ; Université du Guatemala ; Université du Salvador ; Université du Costa Rica ; Université du Honduras ; Université nationale de la Havane (Cuba). ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE Formation diplômante : Master 2 en «ingénierie de la formation et des systèmes d emploi». Dans son fonctionnement, ce Master prend en compte le processus qui met en relation les trois sphères structurantes du développement durable : le social, l économique et l environnement. Il s articule autour des problématiques centrées sur l épanouissement humain et l amélioration de la qualité de la vie, la cohésion sociale et la solidarité intergénérationnelle et territoriale, l emploi et la dynamique de développement. Diplômes délivrés : par an. Recherche - action : réduction de la fracture numérique et impact des technologies de l information et de la communication sur les organisations éducatives. DIFFUSION ET PROMOTION DES TRAVAUX DE LA CHAIRE La Chaire RIIFADEL dispose d un site Internet détaillé qui présente son histoire, ses objectifs et ses actions, explique la nature de ses partenariats et 39

40 RÉSEAU D INGÉNIERIE DE LA FORMATION APPLIQUÉE AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (RIIFADEL) les projets menés avec les pays membres du réseau, et fournit d amples informations sur le Master qu elle propose. 40

41 FORMATION DE PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Un laboratoire de recherche sans murs qui produit, accompagne et coordonne des projets de solidarité internationale et de développement durable. Année de création : 2001 Établissement de rattachement : Institut d aménagement, de tourisme et d urbanisme de l Université Bordeaux 3 Responsable : Mme Annie Najim Domaines : sciences sociales et humaines Contact : Domaine Universitaire - Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 - F33607 Pessac Cedex Tél : +33 (0) ou Fax : +33 (0) OBJECTIFS Produire de l ingénierie pédagogique en vue de former des cadres intermédiaires dans le développement et la solidarité internationale ; faciliter la collaboration entre les universités et les associations pour capitaliser les expériences de formation dans le domaine du développement durable ; favoriser des actions de recherche sur les compétences des acteurs du développement en vue de l élaboration d un référentiel d emplois, d activités et de compétences, et d un référentiel de formations. PARTENAIRES Institutions partenaires du Nord : UNESCO, Union européenne, AIF, AUF, Université de Vigo (Espagne) ; Université de Sofia (Bulgarie) ; Université de Fulda (Allemagne) ; Université de Namur (Belgique) ; IUED (Suisse) ; Conseil Régional d Aquitaine, Mairie de Bordeaux, ONG et réseaux associatifs, entreprises sociales et solidaires (commerce équitable, tourisme solidaire). 41

42 FORMATION DE PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Institutions partenaires du Sud : Universités et réseaux associatifs de 6 pays : Maroc, Palestine, Sénégal, Algérie, Tunisie, Madagascar. ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE Formation diplômante : Licence professionnelle «Ingénierie de projets de solidarité internationale». Diplômes délivrés : 20 à 25 par an. Objectifs pédagogiques majeurs : pluridisciplinarité et importance des enseignements de management du projet, intervention de professionnels pour rendre la formation opérationnelle, apprentissage de la dimension collective du métier, importance des stages pratiques en situation internationale et interculturelle, développement des capacités comportementales et situationnelles, réflexion sur l éthique des métiers du développement durable. Recherche : pour produire les outils pédagogiques nécessaires à la formation de cadres de niveau intermédiaire dans le développement et la solidarité internationale, la Chaire développe une recherche avec son réseau de partenaires sur les thématiques suivantes : les acteurs de la gouvernance locale et leurs interactions, le référentiel de compétences de l agent de développement, les questions de genre dans le développement social, l évaluation des projets de développement. DIFFUSION ET PROMOTION DES TRAVAUX DE LA CHAIRE Pour un état des lieux détaillé des partenariats de la Chaire, de ses actions, de ses publications et des conférences - débats dans lesquels elle est impliquée, ainsi que des informations sur la Licence professionnelle, voir le site Web qui lui est consacré : 42

43 BIOTECHNOLOGIE AGRO-ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE (BIODEV) Faire émerger une «citoyenneté transnationale» au service du développement durable dans le domaine des biotechnologies vertes. Année de création : 2002 Établissement de rattachement : Université de Provence Aix-Marseille 1 Responsable : M. Marc Labat - Domaines : sciences exactes et naturelles Contact : Université Aix-Marseille 1 - IRD-UMR180 case av. de Luminy Marseille Tél : +33 (0) Fax : +33 (0) OBJECTIFS L objectif affiché de la Chaire UNESCO BIODEV est double : participer à l effort de formation de l enseignement supérieur international qui s inscrit dans le programme UNESCO plus général des «Universitaires sans frontières» et réaliser des actions de recherche internationale ciblées vers la protection et la valorisation des patrimoines génétiques de pays émergents et en voie de développement. Pour ce double objectif, quatre actions permanentes sont privilégiées : promouvoir un système intégré avec formation théorique par enseignement à distance, suivi d un stage pratique dans le domaine des biotechnologies microbiennes respectueuses de l environnement au service du développement durable ; faciliter la collaboration entre institutions du Nord et institutions du Sud impliquées dans cette Chaire ; favoriser des actions de recherche internationale ciblées vers la protection de la biodiversité et la valorisation des patrimoines génétiques nationaux ; 43

44 BIOTECHNOLOGIE AGRO-ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE (BIODEV) former les acteurs du développement durable dans le domaine des «biotechnologies vertes». PARTENAIRES Institutions partenaires du Nord : UNESCO, Université de Provence (Aix-Marseille 1), Université de la Méditerranée (Aix- Marseille 2), IRD, INRA (France). Institutions partenaires du Sud (8 pays) : UFPR (Brésil) ; UAM (Mexique) ; IAV-Hassan II et UCAM (Maroc) ; ASC et AF (Chine) ; UA (Madagascar) ; INSAT et CBS (Tunisie) ; UH (Vietnam) ; UCAD (Sénégal). ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE Formation diplômante : Master 2 de Recherche International, spécialité BIODEV (MRIB). La formation en 5 ans de plus de 100 étudiants, en majorité originaires du Sud, comme acteurs du développement durable, domaine des «Biotechnologies Vertes», a été rendue possible grâce à la mise en place d un dispositif d enseignement à distance international, interactif et de haut niveau (3 ème cycle), structuré en modules d Unités d Enseignement (UE) complémentaires pour assurer une formation multi-site et multicontinentale (Europe, Amérique latine, Afrique, Asie). Le contenu des enseignements théoriques et les stages proposés sont centrés sur les priorités biotechnologiques nationales et sont délivrés par des professeurs ou chercheurs spécialistes de chacun des 8 pays de la Chaire BIODEV. Les enseignants des 8 pays sont associés à des travaux de recherche réalisés en commun Sud-Nord. Diplômes MRIB délivrés : par an (> 100 bi-diplômations Sud-Nord validées depuis 2002). Recherche : la partie recherche de la Chaire UNESCO BIODEV permet le développement de recherches en biotechnologie pour les régions et pays ciblés. 44

45 BIOTECHNOLOGIE AGRO-ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE (BIODEV) Depuis , le réseau est structuré autour de deux axes de recherche principaux : axe biodiversité : protection et valorisation du patrimoine génétique provenant de la biodiversité microbienne présente dans les pays du Sud ; axe bioénergie : développement, détoxication et valorisation de molécules fonctionnelles issues de l agriculture ou de l industrie des pays partenaires (pailles de blé en Asie, margines d olive en Afrique du Nord, pulpes de café en Amérique Centrale et en Amérique Latine) en privilégiant deux domaines, les biocarburants et le biohydrogène. Partenaire tunisien de la Chaire, le Professeur Sami Sayadi (Université de Sfax) a reçu le «Prix de la Recherche 2006 Mention Environnement» délivré par Veolia. 45

46 SCIENCE DES MEMBRANES APPLIQUÉE À L ENVIRONNEMENT (SIMEV) Porter à la connaissance des chercheurs, des décideurs et des industriels le potentiel des technologies à membranes. Année de création : 2004 Établissement de rattachement : École Nationale Supérieure de Chimie, Montpellier Institutions concernées : Université Montpellier 2, IEM (Institut Européen des Membranes), Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), Montpellier Responsable : M. Louis Cot Domaines : sciences exactes et naturelles Contact : Université Montpellier 2 - IEM, UMR CC 047 2, place Eugène Bataillon Montpellier Cedex 5 Tél : +33 (0) Fax : +33 (0) OBJECTIFS Former par la recherche et l enseignement des scientifiques et des décideurs pour l application des nouvelles technologies à membranes (en plein essor à travers le monde), en vue d un développement durable dans les domaines de l eau, de l agroalimentaire et de l énergie, grâce à la mise en place de cycles de formation et du télé-enseignement dans les pays en voie de développement. PARTENAIRES Institutions partenaires du Nord : Universitatea poltechnica din bucuresti, Bucarest (Roumanie). 46

47 SCIENCE DES MEMBRANES APPLIQUÉE À L ENVIRONNEMENT (SIMEV) Institutions partenaires du Sud : Faculté des sciences de Monastir, Faculté des Sciences de Sfax (Tunisie) ; Université des Sciences et Techniques Hassan II Mohammedia, Faculté des Sciences de Fes, Faculté des Sciences de Kenitra (Maroc) ; Faculté des Sciences de Niamey (Niger) ; Faculté des Sciences et Techniques de Dakar, Partenariat National de l Eau (Sénégal) ; Université de Lomé, École Supérieure des Techniques Biologiques et Alimentaires (Togo) ; Universidade Federal de Santa Catarina (Brésil) ; Université du Chili (UCH), Universidad de Santiago du Chili (USAH), Université catholique de Valparaiso (UCV) (Chili) ; Universidade Politecnica Tepatepec, Universidade Politecnica Tecamachalco Puebla (Mexique) ; Université de Bangui (République Centrafricaine). ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE Les actions de recherche et d enseignement concernent en particulier les domaines suivants : le développement de nouvelles membranes et l optimisation des membranes actuelles (céramiques, polymères et hybrides), le développement de nouveaux procédés pour résoudre des problèmes environnementaux spécifiques et prévenir la pollution. Formations diplômantes : la Chaire a mis en place une unité de valeur spécialisée en «ingénierie des matériaux poreux et solides divisés» (télé-enseignement) dans le cadre d un Master Professionnel «Matériaux» labellisé par le Ministère à l Université Montpellier 2. À terme, il est prévu l élargissement du projet vers la mise en place d un Master international. Diplômes délivrés : 3 en juin 2006, 6 en juin 2007, et 3 en juin 2008 (en co-habilitation Université Montpellier 2 Université Pitesti Université Mohammedia Université Sfax). La Chaire accueille des doctorants, des post-doctorants et des stagiaires au sein de l I.E.M. Ils sont originaires de Roumanie (8), du Mexique (2), du Chili (3), de Tunisie (12), du Maroc (10), du Brésil (1), du Sénégal (2), et d Algérie (9) (bilan au 1 er février 2008). 47

48 SCIENCE DES MEMBRANES APPLIQUÉE À L ENVIRONNEMENT (SIMEV) une École d Été «Science et Technologie à membranes» (8 Écoles d Été ont déjà eu lieu depuis 2004). Le cycle de formation, limité à 80 participants au maximum, se place à un niveau d application direct : il est essentiellement réalisé par des témoignages d entreprises qui utilisent déjà ces technologies. DIFFUSION ET PROMOTION DES TRAVAUX DE LA CHAIRE L Institut Européen des Membranes consacre une partie de son site à la Chaire et à ses réalisations : esco Les informations sont disponibles en anglais et en français. 48

49 INNOVATION POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Éduquer au développement durable les étudiants - ingénieurs afin qu ils deviennent des ingénieurs - citoyens. Année de création : 2004 Établissement de rattachement : École Centrale de Marseille (ECM) Responsable : M. Léo Vincent Domaines : sciences exactes et naturelles Contact : École Centrale Marseille - Technopôle de Château Gombert - 38, Rue Joliot Curie Marseille Cedex 20 Tél : +33 (0) Cette Chaire est en support du Réseau Méditerranéen des Écoles d Ingénieurs (RMEI) qui comprend 45 universités issues de 12 pays méditerranéens. OBJECTIFS La Chaire a pour objectif principal de promouvoir un système intégré d'activités de recherche, de formation, d'information et de documentation dans le domaine de l innovation pour le développement durable. Cet objectif nécessite : de permettre aux étudiants de conduire leurs études dans un environnement quotidien marqué par le développement durable et de prendre du recul dans l apprentissage des sciences et des techniques de l ingénieur ; de favoriser la mobilité des étudiants ; d encourager et de faciliter la collaboration scientifique entre chercheurs sur les principaux thèmes liés au développement durable (eau, énergie, cindyniques, etc.). 49

50 INNOVATION POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Le réseau de la Chaire s emploie à développer des partenariats dans des thématiques scientifiques du métier d ingénieur liées au développement durable. L approche retenue considère donc les ingénieurs, futurs responsables d'entreprises publiques ou privées, comme les moteurs de la mise en oeuvre du développement durable dans ces entreprises. PARTENAIRES Institutions partenaires du Nord : UNESCO ; UPC Barcelone, UPM Madrid, UPV Valencia (Espagne) ; ECN, ENSAM Aix, ISEN, ISITV, Polytech Marseille, Polytech Sophia (France) ; NTUA Athens, U. Patras, U. Aristotles Thessalonicki (Grèce) ; U. Genova, U. Napoli Federico II, U. Roma La Sapienza, Poli Milano (Italie) ; U. Coimbra (Portugal) ; ITU Istanbul (Turquie) ; ICES Moscou (Russie). Institutions partenaires du Sud : ENP, ENSH et ENTP (Algérie), Technion Haïfa, U. Ben Gurion Négev (Israël) ; Al Fateh (Libye) ; Hassania, Mohammadia, ENIM, ENSA, ENSAM Mekhnès, INPT, Al Akhawayn (Maroc) ; IUG (Palestine) ; ENIG, ENIM, ENIS, ENISo, ENIT ENSI, EPT, SupCom et INSAT (Tunisie) ; PUC Rio et UFRJ Rio (Brésil). ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE Formations diplômantes : formations d ingénieurs membres du réseau RMEI la Chaire participe ponctuellement à la mise en place de Masters spécifiques (sécurité maritime et protection de l environnement, énergies renouvelables). En s appuyant sur les 45 établissement qui constituent le RMEI et en les faisant travailler de concert, la Chaire «Innovation pour le Développement Durable» veut favoriser l éclosion de projets innovants en Méditerranée ce qui, outre l intérêt scientifique, permet aux enseignants, aux chercheurs et aux étudiants de se côtoyer, de mieux se connaître et de mieux comprendre les défis propres à chaque pays. Des collaborations sont également mises en place avec des universités extérieures à la Méditerranée. 50

51 INNOVATION POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Il s agit, par exemple, d améliorer la gestion des ressources en eau et la gestion locale des énergies renouvelables, ou de prendre en compte les changements climatiques dans le management urbain. Parmi les nombreux défis posés aux ingénieurs, la Chaire a décidé de proposer une activité liée au transport maritime des containers. 51

52 CULTURE ET TRADITIONS DU VIN Proposer des voies pour une vitiviniculture intégrée dans le développement durable de la planète. Année de création : 2006 Établissement de rattachement : Université de Bourgogne Responsable : Mme Jocelyne Pérard Équipe pilote de la Chaire : Mme Sophie Béjean, Présidente de l Université de Bourgogne ; Mme Michèle Guilloux-Benatier, Directrice de l Institut Universitaire de la Vigne et du Vin Jules Guyot (IUVV)- Université de Bourgogne ; M. Serge Wolikow, Directeur de la Maison des Sciences de l Homme de Dijon (MSH) Domaine : ensemble des savoirs culturels et scientifiques touchant à la vigne, au vin et aux vignobles du monde Contacts : M. Olivier Jacquet, Tél : +33 (0) ou Mme Bénédicte Fortier, Tél. : +33 (0) Fax : +33 (0) OBJECTIFS Au moyen d une approche pluridisciplinaire qui s appuie sur les ressources du domaine vitivinicole de l Université de Bourgogne, de l IUVV, de la MSH et de son réseau international, la Chaire entend rechercher la part de l héritage culturel dans la géographie, dans l histoire, dans les pratiques culturales ou oenologiques, dans l organisation, la mise en valeur et la production des «anciens vignobles» ; analyser les motivations du développement des «nouveaux vignobles» dans les régions où, a priori, l environnement naturel n appelle pas la vigne ; 52

53 CULTURE ET TRADITIONS DU VIN comprendre l évolution des marchés et de la consommation du vin dans le monde ; décrypter les mutations dans les conduites culturales et les techniques de production vinicoles au regard des enjeux économiques de la mondialisation, de la «nouvelle donne» climatique et des exigences du développement durable ; appréhender le vin comme produit culturel, vecteur de civilisation lié à la convivialité et au partage, valeurs humanistes s il en est. PARTENAIRES Institutions partenaires du Nord : UNESCO, Centre INRA de Dijon, Centre INRA d'avignon, Établissement National d Enseignement Supérieur Agronomique de Dijon (ENESAD), Centre Européen des Sciences du Goût (CESG), Groupe ESC (École Supérieure de Commerce), Lycée viticole de Beaune, Université de Reims Champagne-Ardenne, Université de Franche Comté, Université Paris VII-Denis Diderot, Université Paris IV-Sorbonne, Université Jean Moulin-Lyon III, Université March Bloch-Strasbourg II (France) ; Universita degli Studi di Milano, Fac. Agraria - University of Udine, Universita degli Science Gastronomiche (Italie) ; Université de Craiova, Universitatea Lucian Blaga din Sibiu, Université de Iasi «Ion Iunescu de la Brad», Université Al Cuza (Iasi), Académie des Sciences Économiques de Bucarest (Roumanie) ; Universitad de Granada, Universitat Rovira i Virgili, Institut Municipal d Investigacio Mèdica (IMIM) (Espagne) ; École d Ingénieurs de Changins HESSO (Suisse) ; Fachhochschule Wiesbaden, Institut of Ecological Chemistry (Allemagne) ; FH Burgenland-University of Applied Science (Autriche) ; Esterhazy Karoly College (Hongrie) ; Universitatea Tehnica a Moldovei (République de Moldavie) ; University of California (États-Unis) ; Brock University (Canada) ; University of Adelaide (Australie) ; Lincoln University, Agriculture & Life Sciences Division (Nouvelle- Zélande). Institutions partenaires du Sud : Universidad Catholica de Santiago du Chili, Universidad Adolfo Ibanez (Chili) ; Universidade 53

54 CULTURE ET TRADITIONS DU VIN de Caxias do Sul, Embrapa Uva e Vinho, Université Fédérale de Rio Grande do Sul, Université Candido Mendes (Brésil) ; Universidad Nacional de Cuyo (Argentine) Universidad de la Republica Uruguay (Uruguay) ; Stellenbosch University (Afrique du Sud) ; Institut Polytechnique de Hanoï (Vietnam) ; Northwest Agricultural University (Chine). ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE Formations diplômantes : Master Sciences, Technologie, Santé mention «Évolution, Terre Environnement parcours Vigne et Terroir» (M1) et Spécialité professionnelle «Vigne et Terroir» (M2) (IUVV - Formation initiale et continue, unique en France) Master spécialisé en Commerce International des Vins et Spiritueux (École Supérieure de Commerce de Dijon) Master spécialisé en Connaissance et Commerce International des Vins (Établissement national d enseignement supérieur agronomique de Dijon) Diplôme Universitaire «Vin, Culture et Oenotourisme». Avec la collaboration de «La Passerelle», centre de création de ressources multimédias de l Université de Bourgogne, a été initié l enregistrement de deux modules de cours du Diplôme «Vin, Culture et Oenotourisme» de l IUVV en vue de la prochaine mise en ligne (e-learning) de cette formation. Recherche : 4 grands axes ont été définis par la Chaire : «Autour du dégustateur» «Pratiques culturales, terroirs, cépages» «La vigne et le vin : crises, ruptures et innovations» «La qualité territoire et l optimisation de la terre visant à un développement durable des vignobles» DIFFUSION ET PROMOTION DES TRAVAUX DE LA CHAIRE Site Internet : Outre les informations exhaustives sur les activités de la Chaire (agenda, présentation, ressources, réseau, formation, recherches, contacts, sponsors 54

55 CULTURE ET TRADITIONS DU VIN disponible en français et, en grande partie, en anglais), son site Internet contient 2 bases de données : l une restitue l ensemble des activités de recherche des membres académiques de la Chaire, soit environ 200 chercheurs et enseignants-chercheurs référencés pour l ensemble du réseau international ; l autre est un outil bibliographique qui rassemble actuellement plus de 800 publications des chercheurs et enseignants-chercheurs du réseau de la Chaire. Figurent également sur le site de la Chaire, sa revue électronique semestrielle Territoires du Vin (voir les actes de certains de ses colloques et les fichiers audio des conférences qu elle organise mensuellement. 55

56 FORMATION DE FORMATEURS EN PÉDAGOGIE ET À LA RECHERCHE CLINIQUE ET ÉPIDÉMIOLOGIQUE EN SCIENCES MÉDICALES Favoriser l excellence dans les formations médicales et contribuer directement à la promotion de la santé, conditions premières du développement durable. Année de création : 2007 Établissement de rattachement : Université François Rabelais, Tours Responsable : M. André Gouazé, en collaboration avec M. Jean-Claude Rolland, pour la CIDMEF (Conférence Internationale des Doyens des Facultés de Médecine d Expression Française) / Domaine : médecine Contact : CIDMEF - Faculté de Médecine - 10 boulevard Tonnellé Tours Cedex Tél. : +33 (0) Fax : +33 (0) OBJECTIFS Promouvoir un système intégré d'activités de recherche, de formation et de perfectionnement permanent des formateurs en pédagogie médicale et en méthodologie de la recherche clinique et épidémiologique dans les pays en développement ; faciliter la collaboration entre chercheurs de haut niveau, professeurs de renommée internationale de l'université et des institutions d'enseignement supérieur de la France, de l Europe, de l Amérique du Nord, et des autres régions du monde. PARTENAIRES AUF ; OMS ; CAMES ; 100 facultés membres : Facultés de Médecine de l Université Cheik Anta Diop de Dakar (Sénégal), de l Université de Bamako (Mali), de l Université Marien Ngouabi de Brazzaville (Congo), 56

57 FORMATION DE FORMATEURS EN PÉDAGOGIE ET À LA RECHERCHE CLINIQUE ET ÉPIDÉMIOLOGIQUE EN SCIENCES MÉDICALES de l Université d Antananarivo (Madagascar), de l Université Mohammed V de Rabat (Maroc), de l Université de Constantine (Algérie), de l Université Tunis El Manar (Tunisie), de l Université Iuliu Hatieganu de Cluj-Napoca (Roumanie), de l Université Saint-Joseph de Beyrouth (Liban), de l Université de Sherbrooke (Canada-Québec), de l Université catholique de Louvain et de l Université libre de Bruxelles (Belgique), ainsi que de la Faculté de Médecine de Hanoi (Viêt-nam), etc. FORMATION ET RECHERCHE Il s agit de poursuivre et de développer la pédagogie, l évaluation et la recherche en médecine, en particulier dans les pays en développement. Ces activités sont organisées par 3 instances : le conseil scientifique, dont le rôle est de former des enseignants à la méthodologie de la recherche clinique par le biais de séminaires interfacultaires, former des référents locaux et créer des centres de recherche clinique, développer des médiathèques et des formations de bibliothécairesdocumentalistes ; le conseil pédagogique, qui met en place des séminaires pédagogiques intrafacultaires, des journées pédagogiques bi-annuelles, la préparation des candidats à l agrégation du CAMES ; le conseil d évaluation, chargé d évaluer les programmes et les enseignements des Facultés de Médecine en s appuyant sur une autoévaluation et en intégrant le contexte loco-régional (40 évaluations à ce jour). Projet phare de recherche Une action vigoureuse et originale menée depuis 4 ans dans les Facultés de Médecine d Afrique Subsaharienne vise à créer un potentiel de recherche clinique et épidémiologique recherche faite dans ces pays par des chercheurs du Sud, à partir d objectifs et de projets définis par eux-mêmes pour les pays du Sud. 57

58 FORMATION DE FORMATEURS EN PÉDAGOGIE ET À LA RECHERCHE CLINIQUE ET ÉPIDÉMIOLOGIQUE EN SCIENCES MÉDICALES DIFFUSION ET PROMOTION DES TRAVAUX DE LA CHAIRE Le site Internet de la CIDMEF, support de la Chaire, donne un panorama représentatif des activités et opérations menées par ses membres : 58

59 PÔLE «DIALOGUE INTERCULTUREL» 59

60

61 PHILOSOPHIE DE LA CULTURE ET DES INSTITUTIONS (À VOCATION EUROPÉENNE) Le consensus avec autrui comme puissance de régulation de l action humaine. Année de création : 1996 Établissement de rattachement : Université Paris 8 St Denis Responsable : M. Jacques Poulain Domaines : sciences humaines et sociales, philosophie Contact : Université Paris 8 - St Denis - 2 rue de la Liberté Saint- Denis Cedex Tél. : +33 (0) Fax : +33 (0) OBJECTIFS Mettre en place un ensemble cohérent d activités de formation, de perfectionnement culturel, de recherche, d information et de documentation pour contribuer au développement culturel de la philosophie aussi bien dans les pays en voie de développement que dans les pays industrialisés. PARTENAIRES Institutions partenaires du Nord : Institut autrichien, Institut d Études Européennes - Université Paris 8, École doctorale «Épistémologie et théorie politique» - Paris 8 / Université du Chili, Centre Léon Robin - Université Paris 4 Sorbonne, Collège de France, Collège International de Philosophie, Division de la Philosophie à l UNESCO (France), Institut de Philosophie de l Académie des sciences de Russie, Moscou (Russie), Institut de philosophie de Vienne, Association Wiener Kreis, Vienne (Autriche), Institute for Political studies, Essex, St John s College, Oxford (Grande- Bretagne), Instituto de Filosofia, Madrid (Espagne), Société portugaise de Philosophie de Lisbonne, Institut de philosophie du langage de l Université Nouvelle de Lisbonne (Portugal), Institut für historische Anthropologie de Berlin, Université technologique de 61

62 PHILOSOPHIE DE LA CULTURE ET DES INSTITUTIONS (À VOCATION EUROPÉENNE) Dresde, Université de Brême, Université de Stuttgart (Allemagne), Université de Bergen, Archives-Wittgenstein de Bergen (Norvège), Institute for Humanistic Studies, Ljubljana (Slovénie). Institutions partenaires du Sud : Faculté des sciences sociales de l Université de Buenos Aires (Argentine), Faculté des sciences sociales de l Université de Santiago du Chili, Université de l Humanisme chrétien, Santiago du Chili (Chili), Université de Sao Paulo, Université du Minas Gerais de Belo Horizonte (Brésil), Fondation Royale du Maroc à Casablanca (Maroc). ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE Formations diplômantes : 2 Unités d Enseignement intitulées «L homme pragmatique» (1 er semestre) et «L anthropodicée pragmatique et la loi de vérité» (2 d semestre) Recherche : 2 séminaires de recherche intitulés «Mondialisation économique et dialogue transculturel» (1 er semestre) et «Art et Vérité» (2 d semestre). Axes de recherche Pragmatique du langage et logique philosophique de la vérité Philosophie des actes de parole Éthique et politique du jugement de vérité Anthropobiologie philosophique Mondialisation et dialogue transculturel Thèses soutenues ou en cours, habilitations à diriger des recherches 55 thèses soutenues et 11 Habilitations à diriger des recherches. PROJETS INNOVANTS création d une Université européenne de la culture, projet recommandé par le Parlement européen et la commission de la culture de la Commission européenne. Habilitée à délivrer des doctorats européens, cette université a pour objectif de valoriser l enseignement et la recherche universitaires européens et de contribuer à la transformation de l Union Européenne en Union culturelle ; 62

63 PHILOSOPHIE DE LA CULTURE ET DES INSTITUTIONS (À VOCATION EUROPÉENNE) création de l Institut latino-américain et caribéen des Hautes études en sciences humaines et sociales. Cet institut travaille en étroite collaboration avec l Université européenne de la culture en raison de la coopération qu ont déjà les réseaux de la chaire UNESCO de philosophie de la culture avec les différents pays d Amérique latine et centrale. 63

64 DROIT EUROPÉEN DES AFFAIRES Développer la coopération dans l enseignement supérieur en offrant à Varsovie, en français, une formation au droit français et européen des affaires. Année de création : 1997 Établissement de rattachement : Université de Poitiers Faculté de droit et de sciences sociales, Institut du Droit des Affaires Responsable : M. Jean-Claude Hallouin Domaines : sciences sociales et humaines Contact : Université de Poitiers - Faculté de droit et de sciences sociales, Institut du Droit des Affaires - 43, Place Charles de Gaulle Poitiers Cedex Tél : +33 (0) Fax : +33 (0) OBJECTIFS Former, au moyen d un diplôme franco-polonais d études supérieures spécialisées en droit européen des affaires, des juristes de haut niveau et développer de nouveaux modules d enseignement spécialisés ; développer une dimension européenne dans l enseignement supérieur ; développer des recherches concernant l harmonisation du droit polonais avec les standards européens ; promouvoir l échange et la coopération scientifiques pour l organisation de séminaires et la réalisation de recherches communs ; contribuer à la consolidation de l État de droit et de la démocratie en propageant la connaissance des principales sources du droit et des textes fondamentaux relatifs aux droits de l'homme et aux libertés fondamentales, 64

65 DROIT EUROPÉEN DES AFFAIRES et en assurant l acquisition d un savoir spécialisé en matière de droit constitutionnel et administratif et de droit du travail. INSTITUTION PARTENAIRE : Collège international de droit français et européen, Université de Varsovie (Pologne). ENSEIGNEMENT Formations diplômantes (assurées également à Varsovie) : un Diplôme d Université (DU) d Introduction générale aux droits français et européen (diplôme de l Université de Poitiers reconnu par l Université de Varsovie) un Master 2 professionnel «Droit des affaires français et européen» Diplômes délivrés (par an) : 25 à 35 Diplômes d Université 15 à 20 Master 2. DIFFUSION DES TRAVAUX DE LA CHAIRE Des plaquettes et des affiches de présentation des formations dispensées ont été diffusées en Pologne. 65

66 CONNAISSANCE RÉCIPROQUE DES RELIGIONS DU LIVRE ET ENSEIGNEMENT DE LA PAIX Développer un dialogue interculturel et inter-religieux fondé sur la fraternité et le respect mutuel. Année de création : 1999 Établissement de rattachement : Institut de connaissance des religions du Livre Responsable : M. le Grand Rabbin René-Samuel Sirat en collaboration avec M. Carol Iancu (Université Paul Valéry - Montpellier 3) Domaines : culture et dialogue inter-religieux Contact : Institut de connaissance des religions du Livre - 2, rue Brunneval Troyes Tél : +33 (0) / 33 ou +33 (0) Fax : +33 (0) OBJECTIFS Former des cadres religieux et laïcs de haut niveau de manière à assurer un enseignement propédeutique des Écritures, des religions et des traditions spirituelles ; entreprendre une étude approfondie des manuels scolaires en usage dans les pays participants afin d en éliminer toute forme d intolérance religieuse et d appel à la violence ; assurer un enseignement global de 3 e cycle comportant une approche multidisciplinaire et comparative des trois religions du Livre et des cultures qui y sont liées, de manière à dispenser une formation excluant toute forme de syncrétisme et tout prosélytisme ; 66

67 CONNAISSANCE RÉCIPROQUE DES RELIGIONS DU LIVRE ET ENSEIGNEMENT DE LA PAIX sensibiliser à la nécessité d un dialogue inter-religieux ouvert aux jeunes religieux et laïcs et à l ensemble de la société civile ; aider les religions à contribuer plus activement à une culture et à une éducation pour la paix à l échelle internationale, à la promotion d un développement humain durable et à l apprentissage de la tolérance. PARTENAIRES Institutions partenaires du Nord : UNESCO ; Université Paul Valéry, Montpellier 3 ; Université de Reims Champagne-Ardenne ; Université Laval (Canada) ; Institut universitaire européen Rachi de Troyes ; Université juive européenne, Neuilly sur Seine ; Institut euro-méditerranéen Maïmonide, Montpellier (France). Institutions partenaires du Sud : Université de Sao Paolo (Brésil) ; Université d Al Azhar (Égypte) ; The Royal Institute for Interfaith Studies (Jordanie) ; Université Qaraouiyne de Fès (Maroc) ; Université La Manouba-Tunis (Tunisie) ; divers instituts, dont l Institut biblique pontifical, Jérusalem, et le Beer-Sheva, Université Ben-Gourion (Israël). RECHERCHE Création d un groupe de recherche avec l Académie Hillel et l Institut universitaire Rachi de Troyes : «les religions et le développement durable» (promouvoir le dialogue inter-religieux pour l élaboration d une paix durable). 67

68 CULTURE, TOURISME ET DÉVELOPPEMENT La Commission française voudrait rendre hommage au Professeur Bernard Morucci, récemment décédé, pour l action qu il a menée comme responsable de la Chaire entre 1999 et Année de création : 1999 Établissement de rattachement : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Domaine : culture Contacts : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne - 12, Place du Panthéon Paris Cedex 05 ou Maison Internationale de l'université - 58, Boulevard Arago Paris Fax : +33 (0) OBJECTIFS L objectif général de la Chaire est de contribuer à la formulation de stratégies de tourisme culturel pour le développement durable, c est à dire d assurer la conservation à long terme des sites, la participation des populations locales aux projets ainsi qu aux bénéfices du tourisme tout en facilitant le dialogue entre les cultures. Dans cette perspective, il s agit de favoriser un développement touristique respectueux des cultures et de leur diversité ainsi que de l'environnement ; s'assurer que les revenus générés par le tourisme sont aussi utilisés pour préserver équitablement les ressources du patrimoine et pour renforcer le développement culturel, favoriser la mobilité académique et le transfert rapide de connaissances ; fournir avis et expertise pour aider les pays, en particulier les moins développés d entre eux, à mettre en place des programmes de formation, des centres de recherche professionnalisée, des projets de développement touristique durable, des systèmes d information informatisés ; favoriser et développer la mise en réseau des Universités partenaires et leur permettre notamment d être en liaison électronique permanente. 68

69 CULTURE, TOURISME ET DÉVELOPPEMENT PARTENAIRES La Chaire délègue la gestion et l organisation des activités menées au plan régional ou sub-régional à des organismes ou des universités qui y ont leur siège. Région Afrique Sub-saharienne : Université de Douala Cameroun Région Amérique Centrale : Ciudad del Saber et Université de Panama Région Amérique du Sud : en cours de négociation Région Caraïbes : ARDTM (Agence régionale de développement touristique de la Martinique) Région Europe Centrale : Ecole Heller Farkas Hongrie Région Europe de l Ouest : Maison Internationale de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, France Les Universités du Cambodge, du Maroc et de Nouvelle Zélande sont pour l instant reliées directement au siège de la Chaire à Paris, avant de devenir «têtes de réseau». Universités membres : Universidade Estadual de Santa Cruz, Bahia (Brésil) ; Université Royale de Phnom Penh (Cambodge) ; Universités de Douala, de Dschang et de Yaoundé 1 (Cameroun) ; Université de Split (Croatie) ; Universités de Barcelone et de Gérone (Espagne) ; Université Paris1 Panthéon-Sorbonne et Université des Sciences Sociales de Toulouse (France) - Université de Budapest : École Supérieure Heller Farkas (Hongrie) - Dublin Institute of Technology, Faculty of Tourism (Irlande) ; Université d Haifa (Israël) ; Université de Bologne (Italie) ; Université Mohammed V de Rabat-Agdal (Maroc) ; Université Autonome de Nayarit (Mexique) ; Université de Chisinau (Moldavie) ; La Ciudad del Saber - Université de Panama (Panama) ; Université San Martin de Torres - Lima (Pérou) ; Université des Açores (Portugal) ; Université «Stefan cel Mare» de Suceava (Roumanie) Universités partenaires : Université du "Trois Février" à Buenos Aires (Argentine) ; Armenian Institute of Tourism - Yerevan (Arménie) ; Australian National University, Canberra (Australie) ; Holding des Universités astrakhanes, Astrakhan (Russie) ; 69

70 CULTURE, TOURISME ET DÉVELOPPEMENT Universités de Laval et de Toronto (Canada) ; Université fédérale de Antofagasta (Chili) ; Universidad para la cooperacion internacional de San Jose (Costa Rica) ; - Universités de Rieka et de Zagreb (Croatie) ; Université de Nice (France) ; Universités Hassan II, Casablanca et Cadi Ayyad, Marrakech (Maroc) ; Université de Maputo (Mozambique) ; Université de Wellington (Nouvelle Zélande) ; Université Catholique à Asuncion (Paraguay) ; Université Ricardo Palma, Lima (Pérou) ; Université d'evora (Portugal) ; Université de Bethlehem (Territoires Palestiniens) ; Université de Tunis 1 (Tunisie). RÉALISATIONS ET PROJETS Le chemin du Colon Le Grand Festival des Ethnies Atlas et carte ethnographique du Paranã Parc Indigène Tekhoha Porã Destinations écologiques en A - L Université écologique TUITI Les Amis de la nature : programme de responsabilité environnementale Campements écologiques ruraux Mise en oeuvre de la gestion touristique du site d'angkor-vat Réseau universitaire croate en tourisme Développement touristique durable de la côte adriatique La mise en tourisme de la culture Bantou Les routes de l'esclave Animation de réseaux sur l'écotourisme en Afrique subsaharienne Création d'un pôle scientifique universitaire de niveau post-gradué et de dimension régionale au Gabon Création d une formation virtuelle post-graduée en «tourisme, culture et développement durable» Mise en tourisme durable du patrimoine culturel du Paraguay Projet de gestion et de valorisation du patrimoine culturel tunisien. DIFFUSION ET PROMOTION DES TRAVAUX DE LA CHAIRE La Chaire dispose d un site Internet qui présente ses objectifs, ses partenaires, ses activités, les manifestations qu elle organise et ses projets : 70

71 ITINÉRAIRES CULTURELS ET RELIGIEUX Encourager la cohabitation des peuples de cultures et de religions différentes dans un climat de respect mutuel et de tolérance. Année de création : 1999 Établissement de rattachement : Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), Laboratoire d études sur les monothéismes, UMR 8584, Centre d études des religions du Livre (CERL) Responsable : M. Carmelo Giuseppe Conticello / Domaines : culture, religion, éthique Contact : Centre d études des religions du Livre (CERL) - CNRS, UMR , rue Guy Môquet - BP N Villejuif Tél : +33 (0) Fax : +33 (0) OBJECTIFS Aider les religions et les cultures à contribuer plus activement à une culture et à une éducation pour la paix à l échelle internationale, à la promotion des minorités, à l apprentissage de la tolérance, des valeurs éthiques, de la solidarité dans le partage (culture de la «Cité Ouverte») ; sensibiliser à l importance du dialogue inter-religieux et interculturel par la formation de formateurs spécialisés dans l étude historique des religions ; promouvoir une approche multidisciplinaire de l étude scientifique des religions et de leurs cultures dans une perspective historique et comparatiste, afin de donner une formation excluant toute forme de syncrétisme et tout prosélytisme. 71

72 ITINÉRAIRES CULTURELS ET RELIGIEUX PARTENAIRES Institutions partenaires du Nord : Fondazione Oasi Città Aperta (FOCA), Dipartimento d Antropologia religiosa, Troina, Faculté théologique de Palerme (Italie) ; École Pratique des Hautes Études (EPHE - Sorbonne), Section de sciences religieuses, Paris (France) Institution partenaire du Sud : Université Saint-Joseph, Beyrouth (Liban). ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE Formation diplômante : Doctorat, section des sciences religieuses École Pratique des Hautes Études, Sorbonne (Paris) Recherche : le CERL, qui sert de support à la Chaire, regroupe une cinquantaine de chercheurs et enseignants-chercheurs répartis en 9 équipes spécialisées dans l étude des textes fondateurs des trois religions monothéistes et de leurs traditions (Torah, Bible, Coran), de l Antiquité au XVIIIe siècle. L accent est mis sur l édition, la traduction et le commentaire des sources écrites transmises en hébreu, grec, latin, araméen, syriaque, arabe, pehlevi, persan, sogdien, copte, arménien, géorgien, éthiopien. DEUX GRANDS PROJETS PILOTÉS PAR LA CHAIRE : «La Théologie byzantine et sa tradition». Fruit de la collaboration d une centaine de spécialistes de 14 pays, ce projet prévoit la publication d un ouvrage en plusieurs volumes dans la collection Corpus Christianorum. Il a pour ambition de favoriser une meilleure connaissance, en particulier en milieu universitaire, de l orthodoxie, confession d environ 33% de la population européenne. Voir le site dédié à ce projet : «Les trois religions monothéistes (judaïsme, christianisme, islam) en Sicile du VIIe au XXe siècle». Située au cœur de la Méditerranée, la Sicile a été pendant plusieurs siècles un véritable carrefour de cultures. Le projet a pour objet la constitution d une base de données numérique sur les auteurs qui ont joué un rôle majeur dans la cohabitation pacifique des trois monothéismes sur l île que les 72

73 ITINÉRAIRES CULTURELS ET RELIGIEUX spécialistes s accordent à présenter comme un modèle pour l époque contemporaine. DIFFUSION ET PROMOTION DES TRAVAUX DE LA CHAIRE Le Centre d études des religions du Livre dispose d un site Internet où la Chaire est mentionnée : Voir aussi le site de la Fondazione Oasi Città Aperta (FOCA) : Sur la formation doctorale en sciences religieuses proposée à l EPHE - Sorbonne, voir ew&id=164&itemid=244 73

74 RELATIONS ET APPRENTISSAGES INTERCULTURELS Apprendre à écouter l autre dans la plus grande des tolérances. Année de création : 1999 Établissement de rattachement : Université de la Réunion Responsable : M. Sudel Fuma Domaine : culture Contact : Université de la Réunion - Faculté des Lettres et des Sciences Humaines - Campus Universitaire du Moufia - 15, av. René Cassin - BP St Denis Messag Cedex 09. Tél : +33 (0) Fax : +33 (0) OBJECTIFS Assurer un enseignement dans une optique multidisciplinaire afin de former les enseignants, les formateurs, les agents de développement et les travailleurs sociaux ; sensibiliser les jeunes aux pratiques de l apprentissage interculturel au moyen de la production d outils pédagogiques afin d éliminer toute forme d intolérance et de racisme et de contribuer à la consolidation de la démocratie ; analyser les situations de conflit pour participer activement à une culture et à une éducation pour la paix à l échelle internationale, à la promotion d un développement humain durable et à l apprentissage de la tolérance ; promouvoir les échanges et la coopération scientifiques à l échelle régionale et internationale en vue de dynamiser la recherche. 74

75 RELATIONS ET APPRENTISSAGES INTERCULTURELS PARTENAIRES Dans l océan Indien : Bureau Régional de l AUF (Agence universitaire de la Francophonie) de Tananarive ; L Association de l Université de l Océan Indien (UOI) ; Universités de la zone océan Indien : Université d Antananarivo, Université de Tuléar, Université de Maurice, Université de Tamatave, Arpac (Mozambique). Institutionnels : Conseil Général, Conseil Régional, Municipalités (Saint-Denis, Le Tampon, Saint-Pierre) ; Comité du tourisme de La Réunion ; Archives départementales de La Réunion ; Association Historique Internationale de l Océan Indien (AHIOI) ; Comité Régional d Éthique de La Réunion (CRER) ; Centre de Recherches sur les sociétés de l océan Indien ; Comité régional des musées de France ; Musée Stella Matutina ; DAF ; ONF ; DRASS ; DDE ; DIREN ; Observatoire de l eau ; Institut interculturel de Maurice. RECHERCHE ET PROJETS Axes de recherches Pharmacopée traditionnelle et savoir faire traditionnel Les savoirs traditionnels dans l océan Indien Pharmacopée et épidémies dans les Iles de l océan Indien Réalisation de jardins et stèles de la mémoire Stèles de la mémoire et jardin endémique à Fort Dauphin, Madagascar (élaboration d un film sur ce sujet) 2005 Jardins de la mémoire et stèles de la route de l esclave sur l Ilha Da Mozambica, Mozambique 2007 Jardin de la mémoire au «Morne», Ile Maurice 2009 Jardin de la mémoire à Mayotte - archipel des Comores 2009 Jardin de la mémoire à Pondichéry en Inde (projet, Route de l engagisme, prévu en janvier 2010). 75

76 DROIT, ÉTHIQUE ET SOCIÉTÉ MONDIALISATION DE L ÉDUCATION ET ENSEIGNEMENT À DISTANCE Contribuer à l affirmation et à la mise en œuvre du droit à l éducation face aux changements induits par la mondialisation des échanges et l apparition des nouvelles technologies. Année de création : 2005 Établissement de rattachement : Université de Nantes Responsable : M. Yann Tanguy Domaines : sciences juridiques, politiques et administratives Contact : Université de Nantes - Chemin la Censive du Tertre - BP Nantes Cedex 3 Tél. : +33 (0) / 50 Fax : +33 (0) OBJECTIFS Promouvoir un système intégré d activités de recherche, de formation, d information et de documentation dans le domaine du droit et de l éthique ; faciliter la collaboration entre chercheurs de haut niveau, professeurs de renommée internationale de l Université et des institutions d enseignement supérieur de la France, de l Europe et l Amérique du Nord et d autres régions du monde ; partager des connaissances mutuelles dans le domaine du droit et de l éthique entre les pays du Nord et du Sud ; prendre pour objet le droit à l éducation et plus particulièrement les changements induits par la mondialisation des connaissances et l avènement de l enseignement à distance. 76

77 DROIT, ÉTHIQUE ET SOCIÉTÉ MONDIALISATION DE L ÉDUCATION ET ENSEIGNEMENT À DISTANCE PARTENAIRES Institutions partenaires du Nord : Université Numérique Juridique Francophone, Institut International de Droit d Expression et d Inspiration Françaises (IDEF, Paris), Forum Mondial des Droits de l Homme - Nantes, Association «Les anneaux de la mémoire» - Nantes, Université Catholique de Lyon - Chaire UNESCO «Mémoire, cultures et interculturalité» (France). Institutions partenaires du Sud : Université de Yaoundé II, Faculté de Droit, Pr. Paul-Gérard Pougoué, co-responsable de la Chaire (Cameroun), Espace Numérique Ouvert pour la Méditerranée : e-omed - Union pour la Méditerranée (Maroc), Université Saint-Denis de la Réunion - Chaire UNESCO «Relations et apprentissages interculturels». ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE Formation diplômante : interventions en DEA de droit public et privé à Nantes et Yaoundé des deux responsables, Yann Tanguy et Paul-Gérard Pougoué (2006 et 2007) Missions : Enseignement et conférences publiques des deux responsables de la Chaire à Nantes et Yaoundé (2006, 2007 et 2008). Formation de tuteurs pour l enseignement juridique numérisé au Cameroun (2007). Création d un centre documentaire spécialisé sur l éthique et les droits de l homme à la Faculté de droit de Yaoundé par dotation d un fonds d ouvrages rattaché à la Chaire ( ). Participation aux conférences et séminaires de la Chaire UNESCO «Mémoire, cultures et interculturalité» (Lyon, 2007, 2008, 2009). Recherche : Participation au conseil scientifique du Forum mondial des droits de l homme ( Y. Tanguy, ). Travaux sur le droit de l éducation et la formation à distance au Cameroun (P.-G. Pougoué, 2008), la formation à distance dans la mondialisation (Y. Tanguy, 2007), le droit à l éducation (Y. Tanguy, 77

78 DROIT, ÉTHIQUE ET SOCIÉTÉ MONDIALISATION DE L ÉDUCATION ET ENSEIGNEMENT À DISTANCE 2008) et le statut des minorités roms, tsiganes et gens du voyage (Y. Tanguy, 2009). DIFFUSION ET PROMOTION DES TRAVAUX DE LA CHAIRE Édition d un dépliant de présentation de la Chaire à Yaoundé. 78

79 CINÉMA ET IMAGINAIRE(S) Favoriser le développement du cinéma, instrument de sauvegarde et de valorisation des imaginaires propres à toute culture et patrimoine inestimable de l humanité. Année de création : 2007 Établissement de rattachement : Université de Nice - Sophia Antipolis Responsable : M. Stefano Leoncini Domaines : Création cinématographique et interculturalité Contact : Université Nice - Sophia Antipolis - Grand Château - 28, avenue Valrose - B.P Nice Cedex 2 France Tél : +33 (0) Fax : +33 (0) Courriel : OBJECTIFS Mettre à l épreuve un modèle de développement de la production cinématographique fondé sur l exploitation des «matières premières» de l imaginaire, se donnant pour but la sauvegarde et la promotion, à travers le cinéma, du patrimoine immatériel (la mémoire, la culture, l imaginaire) et matériel (histoire des cinématographies nationales, des patrimoines artistiques et architecturaux liés au 7 ème art) des pays concernés en tant que témoignages de leur unicité culturelle et simultanément de leur valeur universelle ; Mettre en œuvre un cadre approprié pour soutenir les formations aux métiers du cinéma incluant la prise en compte de la diversité culturelle et les acquis technologiques. La mise en place de ce modèle postule la nécessité d une recherche commune, à partir de l acquis académique et formatif national et continental, passant par la mise en contact direct du monde universitaire et professionnel des pays de grande tradition cinématographique, avec les 79

80 CINÉMA ET IMAGINAIRE(S) systèmes productifs en développement des pays partenaires d Afrique ou d Europe. PARTENAIRES Institutions partenaires du Nord : UNESCO ; Conseil Général des Alpes-Maritimes ; Università degli Studi di Padova, Istituto Veneto di Scienze Lettere ed Arti - Venise, Cineteca di Bologna (Italie) ; Observatoire du cinéma au Québec - Université de Montréal (Canada) ; Association L*ECLAT (Lieu d Expérience pour le Cinéma et les Lettres dans une Alliance avec les Technologies). Institution partenaire du Sud : Université Cadi Ayyad de Marrakech (Maroc). Mise en place progressive d un réseau euroméditerranéen. ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE Formation : différentes initiatives sont envisagées dans l'optique de la création, à terme, d une Académie d écriture cinématographique. Recherche : état des lieux de l imaginaire au cinéma. Ce programme s est traduit en 2008 par la tenue d un séminaire et d un colloque international sur le thème «Figures mythiques et imaginaires de l espace méditerranéen». Les actes du colloque «Figure mythiques et imaginaires de l espace méditerranéen» seront publiés par L'Harmattan dans la revue Les Cahiers des champs visuels courant En 2009, l attention se portera sur les imaginaires des rives méridionale et orientale de la Méditerranée. DIFFUSION DES TRAVAUX DE LA CHAIRE La Chaire a mis en place un site Internet qui présente ses activités, ses projets et les résultats escomptés de manière détaillée : 80

81 MÉMOIRE, CULTURES ET INTERCULTURALITÉ Contribuer au rapprochement et à la compréhension entre les cultures, les religions et les peuples à l échelle mondiale. Année de création : 2007 Établissement de rattachement : Université catholique de Lyon Responsable : M. Joseph Yacoub Domaines : sciences sociales et juridiques, culture et droits de l homme Contact : Université catholique - Faculté de droit, sciences économiques et sociales - Institut des Droits de l Homme (IDHL) - 23, place Carnot Lyon Cedex 02 Tél : +33 (0) Fax : +33 (0) OBJECTIFS Engager une réflexion historique et anthropologique sur les fondements et le processus de l interculturalité, avec un accent particulier sur la place et l évolution des cultures à l heure de la mondialisation ; promouvoir un système intégré d activités de recherche et de formation dans les domaines de la mémoire, des cultures et de l interculturalité. PARTENAIRES La Chaire s appuie sur un réseau de partenaires particulièrement orienté vers les pays du Sud : Qatar, Tunisie, Liban, Inde, Irak, Géorgie, Russie, USA, Espagne, France, Autriche, Italie, Allemagne, etc Voici un éventail des relations nouées avec des Universités, des Chaires et des Instituts : Institutions partenaires du Nord : UNESCO Université de Nantes (Chaire UNESCO «Droit, éthique et société»), Université Paris 8 - St Denis (Chaire UNESCO «Philosophie de la culture et 81

82 MÉMOIRE, CULTURES ET INTERCULTURALITÉ des institutions»), Université de la Réunion (Chaire UNESCO «Relations et apprentissages interculturels»), Institut d études avancées - Collegium de Lyon (France), University of Oregon (Chaire UNESCO «Transcultural Studies, Interreligious dialogue and Peace» (États-Unis). Institutions partenaires du Sud : Académie internationale de Droit constitutionnel de Tunis, Université la Manouba, (Chaire UNESCO «Etudes comparatives des religions») (Tunisie) ; Université catholique d Afrique Centrale, Yaoundé (Cameroun) ; Université Saint-Joseph, Beyrouth (Chaire UNESCO «Étude comparée des religions, de la médiation et du dialogue») (Liban) ; Qatar Authority for charitable activities, National Human Rights Committee (Qatar). ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE Formations diplômantes : Après examen de leur contenu, un certain nombre de cours donnés dans différentes unités de l Université ont été intégrés dans le cadre de la Chaire (IDHL, ESTRI, Faculté de droit, ISF). 3 filières universitaires existent à l Institut des Droits de l Homme (IDHL) : Master 1, Master 2 Professionnel / Recherche, Doctorat. Diplômes délivrés par l IDHL en : 10 mémoires de Master 2 recherche. 2 thèses de doctorat sont en cours actuellement. Une formation internationale En , l IDHL a reçu 90 étudiants en provenance de plusieurs pays et continents : Afrique : Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Congo, Côte d Ivoire, Gabon, Niger, Nigeria, Rwanda, Tchad, Togo, Sénégal ; États arabes : Liban, Syrie, Maroc, Algérie ; Asie/Pacifique : Chine, Indonésie, Kazakhstan ; Europe centrale et orientale : Moldavie, Roumanie, Pologne ; Europe de l'ouest et Amérique du Nord : France, Suisse, Italie ; Amérique Latine : Colombie. 82

83 MÉMOIRE, CULTURES ET INTERCULTURALITÉ Recherche : le pôle d excellence est centré sur les minorités ethniques, culturelles, religieuses et linguistiques dans le monde. La Chaire approfondit les 4 thématiques suivantes : les enjeux de l interculturalité dans le cadre de la mondialisation, les fondements de l interculturalité, la connaissance interculturelle, le champ de la mémoire des cultures, notamment les minorités et les peuples autochtones. DIFFUSION DES TRAVAUX DE LA CHAIRE Outre les conférences de presse destinées à présenter la Chaire, un Livret de la Chaire préfacé par le Recteur a été conçu et diffusé en France et à l étranger (1000 exemplaires). Les informations sur la Chaire sont également diffusées par les journaux internes à l Université (Catho Info, Partenaires et Développement). Le site de l Université (www.univ-catholyon.fr) ainsi que son système Intranet couvrent et promeuvent systématiquement ses activités. Enfin, la Chaire publie une revue annuelle intitulée Études interculturelles. Sur les nombreuses activités de la Chaire et son calendrier , voir son site disponible en anglais et en français (en cours) 83

84 POLITIQUES URBAINES ET CITOYENNETÉ La Commission française voudrait rendre hommage au Professeur Bernard Jouve, récemment décédé, pour l action qu il a menée comme responsable de la Chaire entre 2007 et Questionner et analyser les mécanismes sociaux, économiques et politiques fondateurs du «vivre ensemble». Année de création : 2007 Établissement de rattachement : Université de Lyon École Nationale des Travaux Publics de l'état Responsable : M. Bernard Jouve - Domaine : urbanisme Contact : Université de Lyon - École Nationale des Travaux Publics de l État, Laboratoire RIVES - UMR CNRS Rue Maurice Audin Vaulx en Velin Cedex Tél : +33 (0) Fax : +33 (0) OBJECTIFS Favoriser les échanges et la réflexion au sein de la communauté académique sur l évolution des relations entre les pouvoirs locaux et les sociétés civiles dans les villes, ainsi que sur les nouvelles formes émergentes de citoyenneté dans les espaces urbains ; identifier et mieux faire connaître les innovations institutionnelles et juridiques ainsi que les bonnes pratiques dans ces domaines ; promouvoir un système intégré d activités de recherche, de formation et de sensibilisation dans le domaine des politiques urbaines et de la citoyenneté ; faciliter la transmission des savoirs vers les élus et la collaboration entre chercheurs de haut niveau, professeurs de renommée internationale de l École et des institutions d enseignement supérieur de France, d Europe, d Amérique du Nord, de la région Arabe, et d autres régions du monde. 84

85 POLITIQUES URBAINES ET CITOYENNETÉ PARTENAIRES Institutions partenaires du Nord : UNESCO, Université de Montréal groupe de recherches sur les institutions et les mouvements sociaux (Canada), École Normale Supérieure de lettres et sciences humaines de Lyon, Institut d études politiques de Lyon (IEP), Institut d urbanisme de Lyon (IUL), Agence d'urbanisme de l Agglomération Lyonnaise, Caisse des dépôts, Région Rhône-Alpes, Ville de Lyon (France). Institutions partenaires du Sud : Université Nationale autonome de Mexico, département de sociologie (Mexique), Université Tunis El Manar, Faculté de droit et de sciences politiques (Tunisie). RECHERCHE La Chaire décline un programme de travail structuré autour de 4 grands axes : la prise en compte de la diversité culturelle la fabrique de la démocratie urbaine l accès aux biens communs l empowerment à la base d un nouveau contrat social DIFFUSION DES TRAVAUX DE LA CHAIRE La Chaire a mis en place un site Internet extrêmement complet qui fait état de toutes ses activités et perspectives (présentation de la Chaire et de ses objectifs, axes de recherche, publications, chercheurs associés, partenaires) disponible en français et en anglais : 85

86

87 AUTRES CHAIRES AYANT ADHÉRÉ AU RÉSEAU INTERNATIONAL ORBICOM 87

88

89 COMMUNICATION INTERNATIONALE Un travail en réseau qui vise au développement international des Technologies de l'information et de la Communication. Année de création : 1996 Établissement de rattachement : Université Stendhal Grenoble 3, GRESEC (Groupe de Recherche sur les Enjeux de la Communication). En relation avec l Université Jean Moulin Lyon 3 et l Université Lumière Lyon 2 Responsable : Mme Claudine Carluer Domaines : communication et information Contact : Institut de la Communication et des Médias - 11, avenue du 8 mai Echirolles Tél : +33 (0) Fax : +33(0) La Chaire fait partie d ORBICOM, réseau international des Chaires en communication. OBJECTIFS Mettre en place un ensemble d activités coordonnées dans les domaines de l enseignement, du perfectionnement, de la recherche et de la documentation ; encourager la communication et le développement international, l insertion sociale et culturelle des réseaux et techniques de communication, les transferts ; travailler en réseau avec des universités partenaires : soutien dans la création de Masters et de formations doctorales ; participation au réseau ORBICOM (réseau international des Chaires en communication) ; favoriser le transfert de connaissances et la coopération au niveau mondial dans le domaine des Sciences et des Techniques de l Information et de la Communication. 89

90 COMMUNICATION INTERNATIONALE PARTENAIRES Réseau des Chaires UNESCO de communication ORBICOM ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE Formations diplômantes : Master 2 recherche en «sciences de l information et de la communication» Doctorat en sciences de l information et de la communication Diplômes délivrés : une dizaine de thèses entre fin 2008 et 2010 ; 2 habilitations à diriger des recherches d ici Recherche : les travaux de la Chaire s inscrivent dans la stratégie à moyen terme de l UNESCO. Ils sont structurés autour de 3 axes principaux : industrialisation de l information et de la culture espace public insertion des NTIC dans l enseignement supérieur et capitalisation des connaissances DIFFUSION ET PROMOTION DES TRAVAUX DE LA CHAIRE La Chaire dispose d un site Internet qui présente de manière exhaustive tous ses travaux, séminaires, actions et projets (en cours de mise à jour). La création d une messagerie entre les universités, centres et institutions membres du réseau ORBICOM est actuellement en projet. 90

91 PRATIQUES JOURNALISTIQUES ET MÉDIATIQUES ENTRE MONDIALISATION ET DIVERSITÉ CULTURELLE Observer les pratiques journalistiques et médiatiques en Europe et dans le monde. Année de création : 2007 Établissement de rattachement : Université de Strasbourg Responsable : M. Michel Mathien Équipe pilote de la Chaire : M. Yves Jeanclos, professeur d histoire du droit ; M. Eric Maulin, professeur de droit international, directeur de l Institut des Hautes Etudes Européennes ; M. André Lange, responsable du Département Informations sur les marchés et les financements, Observatoire Européen de l Audiovisuel de Strasbourg (France), membre associé du réseau ORBICOM, ancien chargé de cours à l Université libre de Bruxelles ; M. Jean-Louis Fullsack, ingénieur des télécommunications (ER), directeur-adjoint honoraire de France Télécom, expert auprès de l Union internationale des télécommunications (Genève). Domaines : communication et information Contacts : Centre Universitaire d Enseignement du Journalisme, Université Robert Schuman - Bâtiment de l Escarpe, bureau , rue du Maréchal Juin - BP Strasbourg Cedex. Tél : +33 (0) / 82 ou Institut des Hautes Etudes Européennes, 10 Rue Schiller, Strasbourg Cedex. Tel : + 33 (0) La Chaire fait partie d ORBICOM, réseau international des Chaires en communication. 91

«DÉVELOPPEMENT DURABLE»

«DÉVELOPPEMENT DURABLE» CHAIRES UNESCO FRANÇAISES PÔLE «DÉVELOPPEMENT DURABLE» FICHES DÉTAILLÉES Développement et aménagement intégré des territoires (DAIT) 2 Les ressources en eau : aménagement, développement et gestion 6 Architecture

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité Se former à la culture de l autre et aux affaires internationales La mondialisation des relations et des marchés, la valorisation

Plus en détail

environnementaux (SPRE)

environnementaux (SPRE) Spécificités du Mastère spécialisé (MS) «Santé environnement : enjeux pour le territoire et l entreprise», de la formation d Ingénieur de l EHESP spécialité génie sanitaire (IGS) et du Master 2 santé publique

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL LEA ANGLAIS-ARABE

MASTER PROFESSIONNEL LEA ANGLAIS-ARABE MASTER PROFESSIONNEL LEA ANGLAIS-ARABE Mention : Langues étrangères appliquées Contacts Composante : UFR Langues et Civilisations Contact(s) administratif(s) : Vous êtes titulaire : - d'un diplôme français

Plus en détail

Commission relations internationales. Chartres, Auditorium de la médiathèque l Apostrophe, 6 juin 2014

Commission relations internationales. Chartres, Auditorium de la médiathèque l Apostrophe, 6 juin 2014 Commission relations internationales Chartres, Auditorium de la médiathèque l Apostrophe, 6 juin 2014 1. Pratiques des biens français en matière de partenariats internationaux Enquête sur les pratiques

Plus en détail

À l origine... Un prieuré datant de l époque mérovingienne

À l origine... Un prieuré datant de l époque mérovingienne 1 À l origine... Un prieuré datant de l époque mérovingienne Un prieuré installé en 1060 par Henri I er de France. En 1794, l abbé Henri Grégoire fonde le Conservatoire national des arts et métiers. «Il

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL LEA ANGLAIS-ARABE

MASTER PROFESSIONNEL LEA ANGLAIS-ARABE MASTER PROFESSIONNEL LEA ANGLAIS-ARABE Mention : Langues étrangères appliquées Spécialité : Langues, affaires, interculturalité skin.:program_main_bloc_presentation_label Cette formation n'est pas ouverte

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les Métiers évoluent, la formation s adapte - Présentation rapide de l Ecole Centrale Marseille et de quelques

Plus en détail

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo. Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.org I- PRESENTATION DU CRADAT A- Création - Siège Le Centre Régional

Plus en détail

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES)

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Volet déplacements professionnels L Université et la lutte aux changements climatiques L Université Laval souhaite contribuer à la lutte

Plus en détail

S T E DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE. Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local

S T E DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE. Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local DELTA-C Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local FORMATION UNIVERSITAIRE ETABLI EN 2009 PROGRAMMES DE LMD (LICENCES-MASTERS-DOCTORATS) Fiche Scientifique et Pédagogique DOMAINE

Plus en détail

Tunisia / Tunisie (260) Programme UNITWIN/Chaires UNESCO. Période d activité : 2006

Tunisia / Tunisie (260) Programme UNITWIN/Chaires UNESCO. Période d activité : 2006 Tunisia / Tunisie (260) Programme UNITWIN/Chaires UNESCO Période d activité : 2006 Chaire UNESCO d enseignement du droit d auteur et des droits voisins Rapport rédigé par : Madame Nébila Mezghani ; Responsable

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ACCUEIL ET ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES DEMANDEURS D EMPLOIS DIPLOMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ACTION DE FORMATION Contribution à la réalisation d un outil intitulé

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

HUMAN AIX. Institut d Etudes Humanitaires Internationales

HUMAN AIX. Institut d Etudes Humanitaires Internationales HUMAN AIX Institut d Etudes Humanitaires Internationales MASTER 2 Action et Droit Humanitaires - Parcours Juriste Internationaliste de Terrain pour le Développement Institutionnel et la Consolidation de

Plus en détail

construisons ensemble les savoirs de demain

construisons ensemble les savoirs de demain construisons ensemble les savoirs de demain «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : MANAGEMENT EURO-MEDITERRANEEN : DEVELOPPEMENT DURABLE www.managementpublic.univ-cezanne.fr Marseille : 110,

Plus en détail

Le Centre International de Hautes Etudes Agronomiques Méditerranéennes (CIHEAM) Organise. en partenariat avec

Le Centre International de Hautes Etudes Agronomiques Méditerranéennes (CIHEAM) Organise. en partenariat avec Sous le patronage de M. José Manuel BARROSO Président de la Commission Européenne Le Centre International de Hautes Etudes Agronomiques Méditerranéennes (CIHEAM) Organise en partenariat avec La Commission

Plus en détail

Chapitre 31: CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN

Chapitre 31: CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN Chapitre 31: CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN 1. Présentation... 413 2. Méthodologie... 413 3. Sources de documentation... 413 4. Tableaux... 414 Liste des tableaux Tableau 33. 1 : Répartition des représentations

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

MASTER 2 INGENIERIE DE LA FORMATION ET DES SYSTEMES D'EMPLOIS (IFSE)

MASTER 2 INGENIERIE DE LA FORMATION ET DES SYSTEMES D'EMPLOIS (IFSE) MASTER 2 INGENIERIE DE LA FORMATION ET DES SYSTEMES D'EMPLOIS (IFSE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master ingénieur Domaine : Sciences Humaines et Sociales Mention : Formation Developpement

Plus en détail

La population résidente 2014-2013-2012

La population résidente 2014-2013-2012 La population résidente 2014-2013-2012 Mise à jour au 12/09/14 Ce document a pour objet de présenter les données statistiques de la rentrée 2014 et de les comparer aux deux années précédentes. Ce document

Plus en détail

Coopération internationale de l Université de Sousse : Etat des lieux

Coopération internationale de l Université de Sousse : Etat des lieux Coopération internationale de l Université de Sousse : Etat des lieux M. Belhareth O. Korabaa Université de Sousse Colloque Tethys Marseille, Mai 07 Présentation Pour l année universitaire 004 005, l Université

Plus en détail

COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION AU SERVICE DE L ÉDUCATION ET DU FRANÇAIS DANS LE MONDE

COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION AU SERVICE DE L ÉDUCATION ET DU FRANÇAIS DANS LE MONDE COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION EXPERTISE FORMATION AU SERVICE DE L ÉDUCATION ET DU FRANÇAIS DANS LE MONDE RESSOURCES COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION EXPER EXPERTISE TISE EXPERTISE EXPERTISE

Plus en détail

Sciences humaines et sociales

Sciences humaines et sociales Licence Sciences humaines et sociales Anthropologie sociale - Ethnologie Carte d identité de la formation Diplôme Licence Mention Anthropologie sociale - Ethnologie Conditions d accès Niveau bac + 2, Validation

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL LEA ANGLAIS-ITALIEN

MASTER PROFESSIONNEL LEA ANGLAIS-ITALIEN MASTER PROFESSIONNEL LEA ANGLAIS-ITALIEN Mention : Langues étrangères appliquées Spécialité : Langues, affaires, interculturalité Contacts Composante : UFR Langues et Civilisations Contact(s) administratif(s)

Plus en détail

LES ESPACES CAMPUS FRANCE A PROCEDURES CEF. étrangers

LES ESPACES CAMPUS FRANCE A PROCEDURES CEF. étrangers LES ESPACES CAMPUS FRANCE A PROCEDURES CEF Atelier «accueil des étudiants étrangers» 8 décembre d 2007-1 Accompagner l inscription Aider les établissements dans leur sélection Un guichet unique en ligne

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire de l art Recherche et valorisation de la recherche

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire de l art Recherche et valorisation de la recherche www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire de l art Recherche et valorisation de la recherche Acquérir des compétences scientifiques en histoire de l art et apprendre à les valoriser Le master recherche,

Plus en détail

école nationale d administration

école nationale d administration école nationale d administration une école de service public et d application Créée par le Général de Gaulle en octobre 1945, l École nationale d administration a pour principes fondateurs de démocratiser

Plus en détail

Pour les titulaires d un autre Programme de Bachelier de l UCL

Pour les titulaires d un autre Programme de Bachelier de l UCL Masters en Sciences politiques - 6 - Pour les titulaires d un autre Programme de Bachelier de l UCL Programme(s) de Bachelier Mineure Prérequis Accès direct moyennant Mineure Mineure et Prérequis Bachelier

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ELABORATION D UN GUIDE METHODOLOGIQUE POUR LA CONSTRUCTION DE REFERENTIELS COMPETENCES-EMPLOIS-FORMATIONS DGRU (Direction Générale de la Rénovation Universitaire)

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS»

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» MASTER POLITICAL STUDIES AND INTERNATIONAL COOPERATION ETUDES POLITIQUES ET COOPERATION INTERNATIONALE entre : L Université des West

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master domaine Sciences humaines et sociales, mention Sciences Du Langage, spécialité Didactique des langues et des cultures

Plus en détail

90 ans au service de l'excellence en éducation!

90 ans au service de l'excellence en éducation! Genève, le 19 janvier 2015 Original : anglais 90 ans au service de l'excellence en éducation! SOIXANTE-QUATRIÈME SESSION DU CONSEIL DU BUREAU INTERNATIONAL D ÉDUCATION Genève, 28 30 janvier 2015 VISIBILITÉ

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

A M E N A G E M E N T D U TERRITOIRE

A M E N A G E M E N T D U TERRITOIRE U n i v e r s i t é d e l a M é d i t e r r a n é e F a c u l t é d e s S c i e n c e s E c o n o m i q u e s e t d e G e s t i o n M a s t e r E c o n o m i e, P o l i t i q u e e t G e s t i o n P u

Plus en détail

Mobilité internationale : Obtenir une bourse

Mobilité internationale : Obtenir une bourse Mobilité internationale : Obtenir une bourse Pourquoi partir étudier à l étranger? Distinguez-vous par un parcours académique original Offrez-vous une ouverture culturelle et une meilleure faculté d adaptation

Plus en détail

le Collège Doctoral d Haïti : Une alternative pour la refondation de l Université Haïtienne

le Collège Doctoral d Haïti : Une alternative pour la refondation de l Université Haïtienne Haïti: des Initiatives Haïti/USA/France/Canada le Collège Doctoral d Haïti : Une alternative pour la refondation de l Université Haïtienne Evens EMMANUEL Université Quisqueya BP 796, Port-au-Prince, HAITI

Plus en détail

M A S T E R DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE (MR-DLOD) Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local RECHERCHE

M A S T E R DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE (MR-DLOD) Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local RECHERCHE DELTA-C Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local FORMATION UNIVERSITAIRE ETABLI EN 2009 PROGRAMMES DE LMD (LICENCES-MASTERS-DOCTORATS) Fiche Scientifique et Pédagogique DOMAINE

Plus en détail

Communication. Pour devenir un analyste critique et un stratège de la communication COMU. L École de Communication de l UCL CAMPUS UCL MONS

Communication. Pour devenir un analyste critique et un stratège de la communication COMU. L École de Communication de l UCL CAMPUS UCL MONS Communication L École de Communication de l UCL CAMPUS UCL MONS Pour devenir un analyste critique et un stratège de la communication COMU L École de Communication de l UCL Fondée il y a près de 600 ans,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des organisations

Plus en détail

LIRIMA Laboratoire International de Recherche en Informatique et Mathématiques Appliquées

LIRIMA Laboratoire International de Recherche en Informatique et Mathématiques Appliquées LIRIMA Laboratoire International de Recherche en Informatique et Mathématiques Appliquées Rajae Aboulaïch, LERMA EMI, Rabat Lala Andriamampianina, STIC-Mada, Université d Antananarivo LIRIMA, EuroAfrica-ICT,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Conception de projets multimédia et de dispositifs numériques Médiation, médiatisation des savoirs

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Conception de projets multimédia et de dispositifs numériques Médiation, médiatisation des savoirs www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Conception de projets multimédia et de dispositifs numériques Médiation, médiatisation des savoirs Dix années d expérience en formation de chef de projet multimédia

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs-bf.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation à l intégration

Plus en détail

LA LICENCE PROFESSIONNELLE DE GUIDE CONFERENCIER

LA LICENCE PROFESSIONNELLE DE GUIDE CONFERENCIER LA LICENCE PROFESSIONNELLE DE GUIDE CONFERENCIER Responsables : Université de Nice Sophia Antipolis - Monsieur Ricardo Gonzalez, Professeur d'histoire et Archéologie antiques. Lycée Technique de l Hôtellerie

Plus en détail

MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN

MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN Porteur de Projet : Francis GAST, Directeur de la Faculté des Arts Université de Strasbourg OBJECTIFS Le MASTER DE PRODUCTION ET

Plus en détail

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Mention : METIERS S LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Domaine : Spécialité : Volume horaire étudiant : Niveau : MASTER 2 année ARTS LETTRES LANGUES ET VEILLE DOCUMENTAIRE INTERNATIONALE M2 120 ES 120 h 48/78

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

Langues Étrangères Appliquées (LEA) LICENCE

Langues Étrangères Appliquées (LEA) LICENCE Langues Étrangères Appliquées (LEA) LICENCE 2 Objectifs de la formation La mondialisation des relations et des marchés implique l émergence d un nouveau profil de gestionnaires, capables de maîtriser plusieurs

Plus en détail

LA FOAD: VERS UN NOUVEL OUTIL D ENSEIGNEMENT

LA FOAD: VERS UN NOUVEL OUTIL D ENSEIGNEMENT LA FOAD: VERS UN NOUVEL OUTIL D ENSEIGNEMENT EXEMPLE D UNE PLATEFORME D ENSEIGNEMENT À DISTANCE: la P@D ENVIDROIT (http://foad-envidroit.unilim.fr/moodle/) LES COURS EN FOAD Les cours en FOAD peuvent

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 24 septembre 2014 fixant par pays et par groupe le montant de l indemnité spécifique

Plus en détail

Programme «Lecteurs Formateurs»

Programme «Lecteurs Formateurs» [Objectifs : Programme «Lecteurs Formateurs» Promotion de la langue française par l internationalisation des jeunes Jeunes diplômés en philologie romane, en traduction, en philologie classique ou autres

Plus en détail

Appel à projets. Numérique éducatif DOSSIER DE CANDIDATURE. Création d un Cours en ligne ouvert et massif (CLOM, en anglais MOOC)

Appel à projets. Numérique éducatif DOSSIER DE CANDIDATURE. Création d un Cours en ligne ouvert et massif (CLOM, en anglais MOOC) Appel à projets Numérique éducatif 2014 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE Création d un Cours en ligne ouvert et massif (CLOM, en anglais MOOC) 1. CONTEXTE Les cours en ligne ouverts et massifs (CLOMs, en anglais

Plus en détail

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives Strasbourg, 15 mars 2011 Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives organisé conjointement par le Conseil de l Europe et le Ministère

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL

MASTER PROFESSIONNEL Année 2010/2011 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER PROFESSIONNEL (cohabilitation des Universités BORDEAUX 1, BORDEAUX 2, BORDEAUX 3 et Sciences-Po Bordeaux) Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable Former des cadres à la conception et la gestion de projets sur le territoire Le master intégre les critères de durabilité

Plus en détail

MASTER ERASMUS MUNDUS

MASTER ERASMUS MUNDUS MASTER ERASMUS MUNDUS POLITIQUES DE L UNION EUROPÉENNE & COOPÉRATION INTERNATIONALE Le Master Études Européennes Aix-Marseille Université 2 avenue Jules-Isaac 13626 Aix-en-Provence cedex master.europe@univ-amu.fr

Plus en détail

Réseau international Forum UNESCO-Université et patrimoine

Réseau international Forum UNESCO-Université et patrimoine Réseau international Forum UNESCO-Université et patrimoine UNESCO Centre du patrimoine mondial 7, place de Fontenoy 75352 PARIS 07 SP, France téléphone: +33 (0)1 45 68 10 25 fax: +33 (0)1 45 68 55 70 courriel:

Plus en détail

Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes

Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes Pour une stratégie de l'enseignement supérieur à l'horizon 2030 Professeur Abdelhamid Djekoun Recteur de l université de Constantine

Plus en détail

Des SOLUTIONS. au service de la croissance de votre entreprise

Des SOLUTIONS. au service de la croissance de votre entreprise Des SOLUTIONS COMMERCI au service de la croissance de votre entreprise LES C BINET CONSEIL INTERN TION L expert en transformation commerciale 01 NOTRE AMBITION 02 NOTRE APPROCHE 03 NOS ATOUTS Vous orienter

Plus en détail

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO)

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46/72 80 74 34 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Description Master General Management

Description Master General Management Description Master General Management L intérêt de ce master, qui s appuie sur un partenariat entre d un côté l école d ingénieur Polytech Annecy Chambéry et de l autre l Institut de Management de l Université

Plus en détail

LES PROGRAMMES DE FINANCEMENT

LES PROGRAMMES DE FINANCEMENT LES PROGRAMMES DE FINANCEMENT DE LA MOBILITE ET DE LA RECHERCHE Edith Buser- Service Commun Recherche et Valorisa8on Jean Dolbeault- CEREMADE Journées Franciliennes des Doctorants en Mathéma8ques - 5 janvier

Plus en détail

Appel à candidature Bourses AWARD

Appel à candidature Bourses AWARD Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à candidature Bourses AWARD Ouverture de

Plus en détail

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux ADARUQ - Novembre 2013 RRI : Un aperçu «Habiliter, faciliter, créer des liens» Habiliter les

Plus en détail

CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES

CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES L Université de Reims Champagne-Ardenne, Soucieuse d accompagner l internationalisation grandissante de l enseignement

Plus en détail

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Organisme de rattachement : Ministère de l'éducation nationale/ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche Date de disponibilité Catégorie

Plus en détail

PROGRAMME DU SEMINAIRE

PROGRAMME DU SEMINAIRE PROGRAMME DU SEMINAIRE Séminaire de lancement du réseau régional sur la professionnalisation des formations de l enseignement supérieur 12, 13 et 14 Novembre 2013 Université de Ouagadougou, Burkina Faso

Plus en détail

ATELIER REGIONAL SUR ENSEA- ABIDJAN, 24-26 JUIN 2008 RAPPORT GENERAL

ATELIER REGIONAL SUR ENSEA- ABIDJAN, 24-26 JUIN 2008 RAPPORT GENERAL MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE --------------------------------------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DE LA

Plus en détail

Séminaire régional de formation à l élaboration de systèmes communautaires d alerte précoce et de gestiondes risques climatiques et de catastrophes

Séminaire régional de formation à l élaboration de systèmes communautaires d alerte précoce et de gestiondes risques climatiques et de catastrophes 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs-bf.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire régional de formation

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ecologie humaine : enjeux environnementaux des activités de production et de consommation

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ecologie humaine : enjeux environnementaux des activités de production et de consommation www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ecologie humaine : enjeux environnementaux des activités de production et de consommation La production et la consommation responsables au cœur des enjeux sociétaux

Plus en détail

ECE/AC.21/SC/2014/3 EUDCE1408105/1.6/SC12/3. Conseil économique et social

ECE/AC.21/SC/2014/3 EUDCE1408105/1.6/SC12/3. Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/AC.21/SC/2014/3 Distr. générale 10 septembre 2014 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Réunion de haut niveau sur les transports,

Plus en détail

Promouvoir et coordonner l expertise technique française à l international

Promouvoir et coordonner l expertise technique française à l international Promouvoir et coordonner l expertise technique française à l international Opérateur du ministère des Affaires étran gères et européennes (MAEE) et du ministre de l Immi gration, de l Intégration, de l

Plus en détail

Année Internationale de la Planète Terre

Année Internationale de la Planète Terre Dossier de presse Année Internationale de la Planète Terre 2007-2008 - 2009 LES GEOSCIENCES AU SERVICE DES AQUITAINS - C.A.P.Terre - Comité Aquitain de la Planète Terre Sommaire Année Internationale de

Plus en détail

ANMO/EUROPE : FORMATION EN GESTION POUR LES SECTEURS CULTUREL ET CREATIF 2014/2015 Appel à candidatures

ANMO/EUROPE : FORMATION EN GESTION POUR LES SECTEURS CULTUREL ET CREATIF 2014/2015 Appel à candidatures ANMO/EUROPE : FORMATION EN GESTION POUR LES SECTEURS CULTUREL ET CREATIF 2014/2015 Appel à candidatures La formation ANMO/Europe en gestion pour le secteur culturel et créatif est une formation s appuyant

Plus en détail

Colloque International

Colloque International Colloque International «Patrimoine et valorisation des territoires de la vigne et du vin» 5, 6, 7 Novembre 2015 Thira (Santorin, Grèce) Première circulaire Chaire UNESCO «Culture et Traditions du Vin «de

Plus en détail

Faculté Administration et échanges internationaux

Faculté Administration et échanges internationaux Faculté Administration et échanges internationaux Master 2 - AEI Spécialité Commerce Electronique 23 octobre 2014 Page 1 Plan Faisons connaissance E-commerce : Bilan en 2013 Présentation du Master E-Commerce

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Philosophie Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne Master Interdisciplinaire et professionnel Dynamiques Africaines MIDAf devient Université Bordeaux Montaigne Objectifs de la formation La spécialité «Dynamiques africaines» associe l Université Bordeaux

Plus en détail

MEMOS en français : Cadre général du programme

MEMOS en français : Cadre général du programme MEMOS en français : Cadre général du programme Octobre 2012 Septembre 2013 N.B. : Bien que seules les dénominations masculines soient utilisées dans ce document, les dénominations féminines sont systématiquement

Plus en détail

MASTER ECONOMIE APPLIQUEE

MASTER ECONOMIE APPLIQUEE Le Master Economie Appliquée est destiné à des étudiants ayant reçu une formation universitaire solide en économie, statistiques, mathématiques et économétrie. Ce Master propose un cursus sur deux années

Plus en détail

Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs

Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs Inscrit dans le champ scientifique des SIC- 71e section, le Master mention Information Communication est une formation interdisciplinaire

Plus en détail

Le salon des métiers et des technologies du développement durable

Le salon des métiers et des technologies du développement durable Le salon des métiers et des technologies du développement durable PLUS QU UN EVENEMENT, UN MODE DE VIE! GREENDAYZ 11 greendayz.ehtp@gmail.com Sommaire Greendayz : Le pourquoi de l événement...03 Notre

Plus en détail

altereurope.universite-lyon.fr Master Pro et Recherche

altereurope.universite-lyon.fr Master Pro et Recherche altereurope.universite-lyon.fr Master Pro et Recherche Développer la coopération entre l Union européenne et les pays aux voisinages Le Master AlterEurope forme des experts de l Union européenne et des

Plus en détail

Créativité DOCTORALES. La formation par la recherche. Qu est-ce qu un docteur? Pourquoi préparer un doctorat? Pourquoi choisir Université Paris-Est?

Créativité DOCTORALES. La formation par la recherche. Qu est-ce qu un docteur? Pourquoi préparer un doctorat? Pourquoi choisir Université Paris-Est? ÉTUDES Intelligence Créativité DOCTORALES Mobilité La formation par la recherche Qu est-ce qu un docteur? Expérience professionnelle Réactivité International Innovation Compétitivité Pourquoi préparer

Plus en détail

DEPARTEMENT PROJETS ET FORMATION CONTINUE

DEPARTEMENT PROJETS ET FORMATION CONTINUE UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR CENTRE D ETUDES DES SCIENCES ET TECHNIQUES DE L INFORMATION (CESTI) Tél : (221) 824.68.75 / 824.93.66 Fax : (221) 824.24.17 E.mail : eugenieraw@hotmail.com DEPARTEMENT

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT PUBLIC

MASTER MANAGEMENT PUBLIC MASTER MANAGEMENT PUBLIC - MASTER 1 : Management public environnemental - MASTER 2 : anagement euro-méditerranéen et développement durable couvmasters_a5_01.indd 1 17/01/12 10:08 Le Management Public et

Plus en détail

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande PROCEDURE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE pour l obtention d un Doctorat à l Université SHS Lille 3, au sein de l Ecole doctorale SHS Lille Nord de France (adoptée au Conseil Scientifique du10

Plus en détail

MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ COLLECTIVITÉS TERRITORIALES MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ COLLECTIVITÉS TERRITORIALES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Droit et Sciences politiques Présentation Spécificités Le M2CT, audité en

Plus en détail

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013 MASTER ANIMATEUR DE CLUSTER ET DE RESEAUX TERRITORIAUX PRESENTATION DU DIPLOME FRANCO-ALLEMAND 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION ET COMPETENCES A ACQUERIR: Former des animateurs de cluster et de réseaux territoriaux

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail