SYSTEMES D ALERTE SISMIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SYSTEMES D ALERTE SISMIQUE"

Transcription

1 SYSTEMES D ALERTE SISMIQUE Fusce vitae purus sed lectus egestas dignissim. Morbi in pede a justo posuere ornare. Préparons nous d autres séismes arrivent! Page 5 Mots Clés : Alerte Spécifique : Système d alerte indépendant pour un site ponctuel (ex : un immeuble) ; Alerte Régional : Système d alerte relié à plusieurs stations pour une zone étendue. ; Délai d alerte : Temps qui sépare la diffusion de l alerte et l arrivée des ondes destructrice ; Temps d alerte : L instant à partir duquel l alerte est diffusée et disponible ; EWS : Early Warning System (Système d alerte précoce) ; TEL : (509) / (509) HAITI (607) USA Zone d ombre: Zone situé à proximité de l épicentre et pour laquelle le temps d alerte est supérieur au temps mis par les ondes sismiques destructrices pour arriver.

2 La Solution Technologique! Trade International Trade Ltd. est une compagnie chinoise basée à Hong Kong. Elle a pour but d introduire dans les pays du tiers monde les innovations technologiques capables de résoudre ou d empêcher certains problèmes dans ces sociétés. Dans le cadre du Plan Séisme, la I. Trade International Trade Ltd. en partenariat avec l Institut Chinois de Protection des Vies souhaite engager une réflexion sur l introduction d un système d alerte sismique précoce en Haïti en tant qu outil de réduction de l impact des séismes sur l ile et dans le pays. La I. Trade International Trade Ltd. et l Institut Chinoise de Protection des Vies ont contacté les experts scientifiques dans le domaine au Japon et en Chine où de tels systèmes sont opérationnels. Ainsi, faute de prédiction possible des séismes à ce jour, le principe d alerte sismique précoce offre une alternative intéressante, permettant de limiter l exposition des enjeux à l alea sismique. Au niveau du public, et moyennant une information et des formations adaptées, l alerte précoce peut être un outil utile permettant d adopter des mesures protectrices capables de réduire significativement les pertes en vies humaines. Au niveau organisationnel, des mesures automatiques de mise en sécurité peuvent également être instaurées, permettant de limiter les dégâts lors de l arrivée des mouvements forts, ainsi que les suraccidents. Avant d installer un système d alerte sismique régional qui couvrirait tout le pays, la I.Trade International Trade Ltd. introduit d abord des systèmes d alerte spécifique à détection d ondes P. Ces systèmes appelés «DX» sont conçus pour alerter les occupants d un site ponctuel (ex : un immeuble) plusieurs dizaines de secondes avant la grande secousse en détectant l onde P. L onde P est la première onde lors d un tremblement de terre. Elle est inoffensive et parfois imperceptible par l homme. Les ondes P sont suivies des ondes S qui s accompagnent de secousses. Onde P «porteuse d informations» ; Onde S «porteuse d énergie». La réduction du risque sismique passe en premier lieu par des mesures de reconstruction et de mise aux normes des bâtiments. Compte-tenu du coût économique, de la réalité Haïtienne, et du temps de mise en œuvre qu elles nécessitent, ces mesures ne sont cependant pas suffisantes. Il est donc nécessaire d envisager d autres approches permettant de réduire l impact des séismes dans le pays. Une approche importante est une mise en place d une phase Co-Sismique par l installation de systèmes d alerte sismique précoce ce que prône la I.Trade International Trade Ltd. 2

3 Un séisme, ou tremblement de terre, résulte de la libération brusque d'énergie accumulée par les contraintes exercées sur les roches. Le résultat de la rupture des roches en surface s'appelle une Faille. Le lieu de la rupture des roches en profondeurs se nomme le Foyer ou Hypocentre. Les tremblements de terre de forte intensité sont particuliers aux villes bâties au-dessus des lignes de faille de la croute terrestre. Les exemples récents incluent le séisme de Wenchuan en Chine, celui du Japon en 2011 et celui qu a connu Haïti en Dans les trois cas, les pertes en vies humaines furent énormes. Dans le but de sauver des vies lors d éventuels prochains désastres, des techniciens et séismologues ont déployé des efforts afin de concevoir des systèmes d alertes capables d émettre un avertissement avant l arrivée de la puissance destructrice du séisme. EN HAÏTI NE SIGNIFIENT NULLEMENT QUE L ACTIVITE SISMIQUE A CESSE! LES PERIODES AU COURS DESQUELLES ON N ENREGISTRE PAS DE SECOUSSES ATTENTION! 3

4 Au moment d un séisme, deux grandes catégories d'ondes peuvent être générées. Les ondes P ou ondes de compression: Plus rapides, elles arrivent les premières et sont inoffensives, souvent Imperceptibles. Les ondes P sont les plus rapides (6 km/s près de la surface). Ce sont les ondes enregistrées en premier sur un sismogramme. Les ondes S ou ondes de cisaillement: Les vibrations s'effectuent perpendiculairement au sens de propagation de l'onde, comme sur une corde de guitare. Plus lentes que les ondes P, elles apparaissent en second lieu sur les sismogrammes. Elles sont destructrices. Il existe deux types de systèmes d alerte précoce : Spécifique et Régional (Détaillés plus loin) Il existe deux types de détecteurs pour un EWS : Détecteurs à onde P ; Détecteur à onde S Le principe du système d alerte précoce sismique consiste, lorsque qu un séisme vient juste de survenir, à fournir une alerte dès les premières secondes de manière à pouvoir mettre en oeuvre des procédures permettant de minimiser les dommages. Ce système, basé sur l analyse automatique en temps réel des enregistrements des mouvements sismiques, s inscrit donc dans la démarche générale de réduction du risque sismique, comme étant le seul outil «co-sismique» (Figure 1). Il doit être distingué du système de réponse rapide (Rapid Response System - RSS) qui fournit une estimation des manifestations du séisme quelques minutes après les secousses. La base physique du principe de système d alerte sismique précoce est simple : les forts mouvements du sol sont dûs aux ondes de cisaillement (ondes S) et aux ondes de surface qui les suivent, lesquelles ondes sismiques se propagent moins vite que les ondes électromagnétiques utilisées pour la transmission de l alerte. Le délai d alerte est alors défini comme le temps qui sépare la diffusion de l alerte («temps d alerte») de l arrivée des ondes S en détectant l onde P qui sont les premières ondes plus rapides. Il existe deux principaux types de systèmes d alerte précoce (EWS : Early Warning System), que sont les systèmes d alerte «régionaux» et «spécifiques» L approche «régionale», elle peut dans certains cas utiliser les méthodes traditionnelles pour localiser le séisme, déterminer sa magnitude et estimer les mouvements du sol et permet de fournir une alerte pour une zone étendue. Quant à l approche «spécifique», elle est réservée aux sites ponctuels (installations à forts enjeux), ne procède qu à l analyse des premières secondes du signal pour prédire les mouvements du sol à venir. 4

5 Figure 1 : Contexte et principes des Systèmes d Alerte Précoce (modifié d après M.Böse, 2006). - un paramètre de période t: ce paramètre de période, issu de l intégration du spectre pendant quelques secondes, est relié à la magnitude du séisme ; l accélération maximum du sol pendant les 3 premières secondes après l arrivée des ondes P. Figure 2 : : Schéma simplifié du principe d un EWS ponctuel (d après Kanamori, 2005). 5

6 Le principe de système d alerte précoce sismique est aujourd hui adopté comme étant un outil efficace pour réduire le risque sismique. Ainsi, des EWS sont aujourd hui opérationnels, en cours de construction ou en projet dans de nombreuses régions du globe : Mexique, Roumanie, Californie, Japon, Taïwan, Turquie, Grèce, Italie, Lituanie. (Figure 3) Nous dressons ici une liste des principaux exemples existants. Figure 3 : Carte globale d aléa sismique figurant les régions dotées de systèmes d alerte sismique précoce (bleu), et celles en ayant en développement (vert). 6

7 Les systèmes d alerte DX, sont du type «Spécifique» à détection d onde P. Les systèmes DX permet de régler l intensité pour laquelle on désire être alerté. De plus, grâce à une liaison en réseau des détecteurs ils empêchent de fausses alertes qui pourraient paniquer et provoquer des accidents. Ils sont aussi munis d une batterie rechargeable capable de tenir un jour ou plus et peuvent aussi être connectés à des panneaux solaires pour les zones qui n ont pas accès à l électricité. Les systèmes DX sont réservés aux sites ponctuels (résidences, centres commerciaux, hôpitaux, écoles et banques ect.). Et grâce à une sonnerie alarme elles sont capables d alerter plusieurs dizaines de secondes avant l arrivée de la grande secousse (Onde S, porteuse d énergie). Le délai d alerte dépendra donc de la distance de l épicentre et du type de sol. DX-6Y2 Il y a trois types de systèmes DX, qui sont : DX-6Y2 fait pour les résidences et immeubles moyens. Ils comprennent deux (ou plus) détecteurs qui sont reliés en réseau. Munis d un écran LCD ils permettent de régler facilement le son d alerte et l intensité. Les deux détecteurs peuvent être reliés entre eux sur un rayon de 100 mètres s il n y a pas d obstacle. Avec un Haut-parleur intégré et un son de 120 Db (ou plus) ils alertent rapidement tous ceux qui se trouvent dans l immeuble. DX-6Y2 DX-6 semblables aux DX-6Y2 à la seule différence ils n ont pas d écrans LCD. De ce fait le réglage et la programmation doit ce faire par une télécommande indépendante du système. DX- 100 comprend trois (ou plus) détecteurs reliés entre eux en réseau et peuvent être liés entre eux sur un rayon de 300 mètres s il n y a pas d obstacles. Ils ont la capacité de couper l électricité, le gaz, faire appelle aux urgences en donnant l adresse exacte lors d un séisme et arrêter les ascenseurs et les mettre en position de sécurité. Ils peuvent être mis en connexion à 200 haut-parleurs Wireless. Ils ont aussi l option d alerter par téléphones portables. (Toutefois cette méthode demande un réseau téléphonique non saturé que l alerte ne soit pas retardé) DX-6 DX-100 7

8 Quand un tremblement de terre est détecté, le système DX-100 active un autre système de radiodiffusion en alertant par des voix enregistrées dans ce dernier. L avantage de ce système est : Economique : Le fait de lier les détecteurs à un système de radiodiffusion existant réduit considérablement le cout. Note : Ce type de système nécessite une alimentation continue en électricité pour le fonctionnement des appareils de radiodiffusions. Quand un tremblement de terre est détecté, le système DX-100 active des haut-parleurs installés dans les couloires ou salles. L avantage de ce système est : Prix abordable. Et grâce aux batteries rechargeables le système continue de fonctionner dans le cas d une coupure d électricité. Note : Différents types d alertes peuvent être choisis (Ex. Voix, Sirènes) Semblable au Publique II à la seule différence que le système est relié à un ordinateur qui montre les intensités en temps réel et alerte les administrateurs et les occupants de l immeuble par sms s il y a une défectuosité, une alerte ou un message important. Note : Différents types d alertes peuvent être choisis (Ex. Voix, Sirènes) et SMS. 8

9 9

10 LES SYSTEMES DX PERMENTENT DE REGLER L INTENSITE POUR LAQUELLE ON DESIRE ETRE ALERTE ET NON LA MAGNITUDE! La magnitude traduit l énergie libérée par le séisme sous forme d ondes sismiques. Elle est relative à la taille de la source sismique et ne varie pas quand on s éloigne de l épicentre. Celle-ci se libère au moment ou le seuil de rupture mécanique des roches est atteint en faisant rejouer les failles. L énergie libérée est mesurée sur l échelle de Richter graduée. La magnitude représente l énergie libérée par une source sismique sous forme d onde pendant un séisme, elle est estimée à partir de l enregistrement du mouvement du sol pendant un séisme par des sismomètres. C est une valeur caractéristique de la "puissance" d un séisme. La "magnitude de Richter" mesure la magnitude des séismes. Elle n a, par définition, aucune limite théorique (ni inférieure ni supérieure). Se fondant sur des critères physiques (taille maximale d une secousse tellurique et énergie rayonnée correspondante), on estime néanmoins qu une valeur limite doit exister : la magnitude des plus violents séismes connus à ce jour ne dépasse pas 9,5. A partir d une magnitude 5,5 un séisme dont le foyer est peu profond peut causer des dégâts notables aux constructions. LAQUELLE ON DESIRE ETRE ALERTE ET NON LA MAGNITUDE LES SYSTEMES DX PERMENTENT DE REGLER L INTENSITE POUR ATTENTION! 10

11 L intensité mesure les effets et dommages du séisme en un lieu donné. A l inverse de la magnitude qui se calcule, l intensité d un séisme ne peut donner lieu qu à une estimation. L intensité n est donc pas, contrairement à la magnitude, fonction uniquement du séisme, mais également des caractéristiques du lieu de l observation (bâtiments plus ou moins fragiles par exemple). En effet, les conditions topographiques ou géologiques locales (particulièrement des terrains mous reposant sur des roches plus dures) peuvent créer des effets de site qui amplifient l intensité d un séisme. Sans effet de site, l intensité d un séisme est d habitude maximale à l épicentre et décroît avec la distance. Les dommages observés en surface sur les vies humaines et les infrastructures sont mesurés sur l Echelle macroscopique Européenne EMS-98. Cette échelle d intensité EMS-98 comporte douze degrés. Elle permet d évaluer les effets de séismes tels que les dégâts. Le degré I correspond à une secousse seulement détectée par les instruments, les dégâts matériels ne sont importants (destructions de bâtiments) qu à partir de VIII, et XII caractérise un changement de paysage. C est actuellement l échelle de référence en Europe (European Macroseismic Scale 1998) LAQUELLE ON DESIRE ETRE ALERTE ET NON LA MAGNITUDE LES SYSTEMES DX PERMENTENT DE REGLER L INTENSITE POUR ATTENTION! 11

12 12

13 13

14 Evaluation des bâtiments par des ingénieurs ; Séminaires de formation (Comprendre les séismes afin de mieux se protéger) ; Préparation d évacuation Installation de Panneaux de sorties d urgence (Exit signs / Panneaux de sorties) ; Plan de préparation et équipements après désastres ; 14

15 Nous serons prêt! Les alarmes de type DX représenté et vendu par la I.Trade International Trade Ltd. en Haïti, ont été conçus par l institut Chinoise de Protection Des Vies après le tremblement de terre de Wenchuan de Ils appartiennent à l approche d alerte spécifique. Les alarmes de type DX font usage de 4 technologies de pointes patentées. Ils sont capables d émettre des avertissements fiables et ont déjà fait leur preuve en Chine, ils sont aussi conçus pour éviter les fausses alertes. Les détecteurs DX ont aussi prouvé leur fiabilité en Haïti plusieurs fois par exemple à Jacmel et à Port-au-Prince. La première fois où ces détecteurs ont pu avertir l arrivée d une faible secousse fut à la radio Jacmel inter située à Jacmel quelques secondes avant la réplique du 20 septembre 2010 de magnitude 4.4. Il faut préciser qu au moment de l alerte sonore émise par le détecteur de la radio Jacmel inter, le personnel a eu le reflexe de quitter les lieux avant l arrivée de la faible secousse. Ces déclenchements d alarmes auraient pu théoriquement sauver des vies humaines dans l hypothèse d un séisme majeur. Haïti se trouve au dessus d une zone de failles à haut risque. Pour sauver le plus de vies possible dans l éventualité d un second séisme, il serait urgent de déployer un système d alerte régional pour les villes de Port-au-Prince et du Cap. En attendant que la I.Trade International Trade Ltd. installe un système d alerte Régional Nous introduisons d abord les systèmes d alerte spécifique à détection d ondes P. Grâce à la flexibilité offerte par les dispositifs d alarmes au séisme, les citoyens, au lieu d attendre l intervention de l état, peuvent se préparer de manière individuelle en cas de séisme. Il serait donc sage de la part des Haïtiens d anticiper ce malheur en s informant aussi par l acquisition de kits de survie, de réserves alimentaires ainsi de détecteurs d ondes sismiques pour protéger leur vie et celle de leurs proches. 15

16 La Solution Technologique! F/ KOWLOON BLDG 555 NATHAN RD. HONG KONG TEL : (509) / (509) HAITI (607) USA Web :

1. Introduction 2. Localiser un séisme 3. Déterminer la force d un séisme 4. Caractériser le mécanisme de rupture d un séisme

1. Introduction 2. Localiser un séisme 3. Déterminer la force d un séisme 4. Caractériser le mécanisme de rupture d un séisme Partie II Les paramètres des séismes Séisme: libération d énergie destructrice à partir de la magnitude 5 Prévision sismique: déterminer l aléa sismique Étude du mécanisme de rupture de la faille 1. Introduction

Plus en détail

La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs. Approche

La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs. Approche La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs Approche principe Les assurances sont souvent très frileuses des qu il s agit d assurer un risque à la Martinique qui pour eux cumule

Plus en détail

Centrale d Alarme 32 zones sans fils

Centrale d Alarme 32 zones sans fils Centrale d Alarme 32 zones sans fils Ultra facile à installer et à programmer Sans fil : Aucune connexion nécessaire!!! Nombreux capteurs différents disponibles : permet de détecter une intrusion par infrarouge,

Plus en détail

Le Service Sismologique Suisse (SED)

Le Service Sismologique Suisse (SED) Le Service Sismologique Suisse (SED) Histoire et mission du SED Le Service Sismologique Suisse enregistre en moyenne deux séismes par jour. Environ dix par an sont suffisamment forts pour pouvoir être ressentis

Plus en détail

LA PROTECTION DE LA VIE

LA PROTECTION DE LA VIE LA PROTECTION DE LA VIE SYSTEMES AVANCES DE PROTECTION SISMIQUE Mars 2009 MAN O CO INTERNATIONAL SARL mmanoles@yahoo.fr www.seismes.eu 1 SYSTEMES AVANCES DE PROTECTION AVEC AVERTISSEUR SISMIQUE (SAPAS)

Plus en détail

LES FAILLES ET LES SEISMES : CAUSES OU SONSEQUENCES?

LES FAILLES ET LES SEISMES : CAUSES OU SONSEQUENCES? LES FAILLES ET LES SEISMES : CAUSES OU SONSEQUENCES? Classe : 4 ème durée : 50 minutes la situation-problème Tu viens de découvrir les manifestations et les conséquences d un séisme, mais tu ne sais pas

Plus en détail

Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1

Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1 Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1 OBJECTIFS Assurer la sécurité des personnes et la sécurité incendie des biens. PUBLIC / PRE REQUIS Postulants agents de sécurité incendie en établissement recevant

Plus en détail

RadioSens. Systèmes de communication par radio sans bandes de sécurité. argumentaire de ventes

RadioSens. Systèmes de communication par radio sans bandes de sécurité. argumentaire de ventes Systèmes de communication par radio sans bandes de sécurité argumentaire de ventes introduction Le système RadioSens est né de l effort de notre équipe d ingénieurs experts en télécommunications pour développer

Plus en détail

Classement au bruit des baies : BR1 BR2 BR3

Classement au bruit des baies : BR1 BR2 BR3 Fiche d application : Classement au bruit des baies : BR1 BR2 BR3 Date Contenu de la mise à jour Version 7 janvier 2009 2 Préambule : La détermination des classes BR1, BR2 BR3 s effectue en fonction du

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE. Les séismes DOSSIER D INFORMATION. risques naturels majeurs

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE. Les séismes DOSSIER D INFORMATION. risques naturels majeurs MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Les séismes DOSSIER D INFORMATION risques naturels majeurs Introduction Le séisme est le risque naturel majeur le plus meurtrier et qui cause le plus

Plus en détail

Fiche technique : Les touches spéciales du clavier. Novembre/2012

Fiche technique : Les touches spéciales du clavier. Novembre/2012 Fiche technique : Les touches spéciales du clavier Novembre/2012 1 Sommaire 1) A connaitre......page 2 2) Réglage du contraste de l affichage du clavier.....page 3 3) Réglage du volume du HP de la centrale.....page

Plus en détail

1 - Identification des contraintes régissant l alerte

1 - Identification des contraintes régissant l alerte FICHE N 13 : ÉLABORER UNE CARTOGRAPHIE DE L ALERTE Si le document final du PCS ne contient que le règlement d emploi des moyens d alerte en fonction des cas envisagés (cf. fiche suivante), l obtention

Plus en détail

Gestion de Flotte Aprolis. Une solution «Contrôle Accès» et «Détecteur de Chocs» pour une sécurité accrue et un ROI rapide

Gestion de Flotte Aprolis. Une solution «Contrôle Accès» et «Détecteur de Chocs» pour une sécurité accrue et un ROI rapide Gestion de Flotte Aprolis Une solution «Contrôle Accès» et «Détecteur de Chocs» pour une sécurité accrue et un ROI rapide Gestion de Flotte Aprolis Accédez aux données de vos matériels sur un tableau de

Plus en détail

Connect2Home Guide utilisateur

Connect2Home Guide utilisateur Connect2Home Guide utilisateur Table des matières Introduction... 2 Connect2Home pour iphone... 4 Paramètres utilisateur... 7 Paramètres d alarme... 8 Paramètres d alerte... 9 Paramètres d accessoires...

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT NUMÉRO 508-2008 SUR LES SYSTÈMES D ALARME

CODIFICATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT NUMÉRO 508-2008 SUR LES SYSTÈMES D ALARME RÈGLEMENT NUMÉRO 508-2008 SUR LES SYSTÈMES D ALARME Modifié par le règlement numéro 552-2012 Avis de motion donné le : 5 juin 2012 Adoption du règlement le : 3 juillet 2012 Publication le : 10 juillet

Plus en détail

SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS

SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS 1. Lignes directrices 2. Issue extérieure au niveau du sol Accès et aire de manœuvre Sécurité fonctionnelle 3. Étages desservis par un Bâtiment protégé par des extincteurs automatiques

Plus en détail

LES CENTRALES EOLIENNES

LES CENTRALES EOLIENNES LES CENTRALES EOLIENNES FONCTIONNEMENT Les éoliennes utilisent l énergie cinétique du vent (énergie éolienne) pour la transformer en énergie électrique. Elles produisent une énergie renouvelable (et même

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL B. PLONGÉES EN SATURATION Les instructions qui suivent permettent de conduire des opérations de plongée à saturation à l héliox avec un niveau vie allant de 10 m à 180 m. Elles autorisent un travail :

Plus en détail

Centrale d alarme DA996

Centrale d alarme DA996 Centrale d alarme DA996 Référence : 7827 La DA-996 est une centrale d alarme pour 6 circuits indépendants les uns des autres, avec ou sans temporisation, fonctions 24 heures, sirène, alerte et incendie.

Plus en détail

Série FP400. Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur. Manuel d utilisation

Série FP400. Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur. Manuel d utilisation Série FP400 Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur Manuel d utilisation Version 2.3 / Juin 2004 Aritech est une marque de GE Interlogix. http://www.geindustrial.com/ge-interlogix/emea

Plus en détail

Intégrateur de solutions de gestion de l alerte

Intégrateur de solutions de gestion de l alerte Intégrateur de solutions de gestion de l alerte Votre spécialiste de la transmission de l alerte Filiale du groupe européen e*message Wireless Information Services, e*message est un intégrateur de solutions

Plus en détail

Découverte (ou redécouverte) de la station sismique du lycée franco australien de Canberra La station sismique de Canberra - CANB

Découverte (ou redécouverte) de la station sismique du lycée franco australien de Canberra La station sismique de Canberra - CANB Découverte (ou redécouverte) de la station sismique du lycée franco australien de Canberra La station sismique de Canberra - CANB Bâtiment de Sciences Google Map Antenne GPS sur le toit Data Logging Room

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANGÈLE-DE-MONNOIR RÈGLEMENT NUMÉRO 394-08 RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANGÈLE-DE-MONNOIR RÈGLEMENT NUMÉRO 394-08 RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANGÈLE-DE-MONNOIR RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME Adopté le 22 septembre 2008 Règlement concernant les systèmes d alarme ATTENDU que le conseil désire

Plus en détail

L OREE DU MONT 70 rue de l Abbé Coulon BP 92 59432 Halluin Cedex Tél : 03.20.94.32.13

L OREE DU MONT 70 rue de l Abbé Coulon BP 92 59432 Halluin Cedex Tél : 03.20.94.32.13 L OREE DU MONT 70 rue de l Abbé Coulon BP 92 59432 Halluin Cedex Tél : 03.20.94.32.13 Pour toutes demandes de renseignements, merci de bien vouloir contacter Monsieur Laurent LE BIHAN au 06.78.88.75.26

Plus en détail

Film DATACENTER INTRODUCTION. 1 Depuis le début de l année 2009, la région de Chartres est le centre d une intense activité.

Film DATACENTER INTRODUCTION. 1 Depuis le début de l année 2009, la région de Chartres est le centre d une intense activité. Film DATACENTER INTRODUCTION 1 Depuis le début de l année 2009, la région de Chartres est le centre d une intense activité. 2 Les lignes téléphoniques et accès ADSL ont été modernisés, les capacités électriques

Plus en détail

L alarme incendie. 1. Définition d un SSI. 1. Les différents types de SSI RÉGLEMENTATION. ARTICLE MS 53 défini par l arrêté du 2 février 1993

L alarme incendie. 1. Définition d un SSI. 1. Les différents types de SSI RÉGLEMENTATION. ARTICLE MS 53 défini par l arrêté du 2 février 1993 L alarme incendie 1. Définition d un SSI ARTICLE MS 53 défini par l arrêté du 2 février 1993 Le système de sécurité incendie d un établissement est constitué de l ensemble des matériels servant à collecter

Plus en détail

Prospections géophysiques adaptées au socle

Prospections géophysiques adaptées au socle Prospections géophysiques adaptées au socle Viviane BORNE Sommaire 1 - La prospection électromagnétique VLF 2 - La tomographie électrique 3 - Les nouvelles prospections à mettre en oeuvre 2 Prospection

Plus en détail

Alarme anti-intrusion

Alarme anti-intrusion A quoi ça sert? Alarme anti-intrusion Comment ça marche? 1 A B C R A + # B + # C + # D + # # # N N BOUCLE Libellé BOUCLE Libellé NF A ALARME VOL A quoi sa sert? Les alarmes anti-intrusion ont pour fonction

Plus en détail

Autour de la téléphonie mobile et des antennes

Autour de la téléphonie mobile et des antennes Autour de la téléphonie mobile et des antennes La présente fiche d information contient des informations techniques sur la téléphonie mobile en général et plus spécifiquement sur les antennes. Elle explique

Plus en détail

- Comment se préparer à l école -

- Comment se préparer à l école - Même si les risques de séisme varient selon les régions, le Québec est considéré comme une zone sismique à risque élevé par rapport au reste du Canada. Par exemple, le 5 février 1663, un séisme d'une magnitude

Plus en détail

Risques de Sécurité et Solutions pour les Systèmes PV

Risques de Sécurité et Solutions pour les Systèmes PV Risques de Sécurité et Solutions pour les Systèmes PV L objectif du présent document est de traiter les problèmes de sécurité des systèmes PV pour les pompiers. Il expose comment la solution SolarEdge

Plus en détail

Connect2Home. Guide utilisateur

Connect2Home. Guide utilisateur Connect2Home Guide utilisateur Table des matières Introduction... 2 Connect2Home pour iphone... 4 Paramètres utilisateur... 7 Paramètres d alarme... 7 Paramètres d alerte... 8 Paramètres d accessoires...

Plus en détail

INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS SYNTHÈSE DES RÉPONSES À LA CONSULTATION ORGANISÉE À LA DEMANDE DU CONSEIL DE L IBPT DU 11 OCTOBRE 2006 CONCERNANT LES OPÉRATEURS QUI OFFRENT

Plus en détail

Le Pack Entreprise. Spécialement conçu pour les personnes sourdes et malentendantes

Le Pack Entreprise. Spécialement conçu pour les personnes sourdes et malentendantes Le Pack Entreprise Spécialement conçu pour les personnes sourdes et malentendantes Le Pack Entreprise Jenile Le Pack Entreprise Jenile International a été créé spécialement pour les entreprises. Ce pack

Plus en détail

// Enquête de satisfaction. Résultats 2014-2015

// Enquête de satisfaction. Résultats 2014-2015 // Enquête de satisfaction Résultats 2014-2015 Des résultats encourageants Nos clients ont eu l amabilité de bien vouloir répondre à notre enquête de satisfaction annuelle et nous les en remercions chaleureusement.

Plus en détail

LES RÉSEAUX INFORMATIQUES

LES RÉSEAUX INFORMATIQUES LES RÉSEAUX INFORMATIQUES Lorraine Le développement d Internet et de la messagerie électronique dans les entreprises a été, ces dernières années, le principal moteur de la mise en place de réseau informatique

Plus en détail

Système d alarme radio

Système d alarme radio Système d alarme radio Vivez en toute tranquillité! Utilisation facile Technologie fiable Intégration parfaite Adaptabilité aux besoins de chacun Système d alarme radio La centrale d alarme sans fil DIGILIA

Plus en détail

le pack alarme habitation Securitas Home Alert - La télésurveillance prête-à-installer en toute sérénité

le pack alarme habitation Securitas Home Alert - La télésurveillance prête-à-installer en toute sérénité Securitas Home Alert le pack alarme habitation Securitas Home Alert - La télésurveillance prête-à-installer en toute sérénité Le système Securitas Home Alert garant de votre sécurité Securitas Home Alert

Plus en détail

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes"

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie étude de cas architecture et systèmes Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes" Note obtenue : 14,75/20 HEBERGE-TOUT Le 25 mars 2010 A

Plus en détail

Evolution de la Fécondité et de la Planification familiale

Evolution de la Fécondité et de la Planification familiale Evolution de la Fécondité et de la Planification familiale A la Conférence Internationale sur la Population et le Développement, tenue au Caire en 1994, 179 pays ont approuvé un Programme d action qui

Plus en détail

AGir dans LE JUSTE INTÉRÊT DEs ASSURÉS

AGir dans LE JUSTE INTÉRÊT DEs ASSURÉS AGir dans LE JUSTE INTÉRÊT DEs ASSURÉS prévenir, conseiller, accompagner 1 Soutien logistique Seule une démarche objective permet de crédibiliser une évaluation de biens ou de risques. À l appui de sa

Plus en détail

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE I - CODE DU TRAVAIL A - LES PRINCIPES GENERAUX DE PREVENTION L obligation générale de sécurité incombe

Plus en détail

Les évolutions des marchés de l énergie en France

Les évolutions des marchés de l énergie en France Les évolutions des marchés de l énergie en France MTAIR en bref Entreprise de services énergétiques Fondée en 1991 4 M de CA (2013) 32 collaborateurs Entreprise indépendante Siège social Domont (95) 2

Plus en détail

Cisco Unified Business Attendant Console

Cisco Unified Business Attendant Console Cisco Unified Business Attendant Console Cisco Unified Communications est un système étendu de communications IP, d applications et de produits voix, vidéo, données et mobilité. Il rend les communications

Plus en détail

Secufone. Novembre 2008

Secufone. Novembre 2008 Secufone Novembre 2008 Table des matières Introduction Le concept Secufone Solutions intégrées Secufone Solutions spécifiques pour les sociétés Gamme des produits Secufone Mobile Basic Mobile Premium Mobile

Plus en détail

STOP AUX VOLEURS EN QUELQUES SECONDES AVEC UN CANON A FUMÉE. Les voleurs ne peuvent voler ce qu ils ne voient pas!

STOP AUX VOLEURS EN QUELQUES SECONDES AVEC UN CANON A FUMÉE. Les voleurs ne peuvent voler ce qu ils ne voient pas! STOP AUX VOLEURS EN QUELQUES SECONDES AVEC UN CANON A FUMÉE Les voleurs ne peuvent voler ce qu ils ne voient pas! En moins de quelques secondes, un générateur de fumée Protect remplit une pièce d une fumée

Plus en détail

Algorithmique et Programmation Projets 2012/2013

Algorithmique et Programmation Projets 2012/2013 3 Dames 3. Objectif Il s agit d écrire un programme jouant aux Dames selon les règles. Le programme doit être le meilleur possible. Vous utiliserez pour cela l algorithme α β de recherche du meilleur coup

Plus en détail

FUITE DE GAZ. L utilisation des gaz comprimés et du gaz naturel fait en sorte qu ils représentent pour l organisation un risque d incident.

FUITE DE GAZ. L utilisation des gaz comprimés et du gaz naturel fait en sorte qu ils représentent pour l organisation un risque d incident. FUITE DE GAZ 1. OBJECTIFS L utilisation des gaz comprimés et du gaz naturel fait en sorte qu ils représentent pour l organisation un risque d incident. C est donc dans cette perspective que le présent

Plus en détail

Basé sur les codes et les normes!

Basé sur les codes et les normes! Questions Sondage / Quiz METTEZ au DÉFI vos CONNAISSANCES Basé sur les codes et les normes! Question Sondage basé sur le CNB 2005 Des appareils de détection d incendie comme pour les systèmes de gicleurs

Plus en détail

Choisir et utiliser un détecteur de gaz pour le travail en espace clos.

Choisir et utiliser un détecteur de gaz pour le travail en espace clos. entreposage Choisir et utiliser un détecteur de gaz pour le travail en espace clos. Un détecteur de gaz contribue à déterminer les mesures de prévention et l équipement de protection nécessaires dans le

Plus en détail

Système d'alarme et de sécurité

Système d'alarme et de sécurité Système d'alarme et de sécurité Système d'alarme et de sécurité Dahua Technology est un fournisseur mondial de solutions de sécurité. Les portfolios de la société incluent des séries avancées de produits

Plus en détail

Horaires de bus en Provence - Alpes - Côte d Azur

Horaires de bus en Provence - Alpes - Côte d Azur Horaires de bus en Provence - Alpes - Côte d Azur L application RENGO Rengo est une application disponible sur iphone et ipod touch qui propose un service de consultation des horaires des transports mis

Plus en détail

Aspects techniques et pratiques du dimensionnement d une installation photovoltaïque hors-réseau

Aspects techniques et pratiques du dimensionnement d une installation photovoltaïque hors-réseau 8 décembre 2003 1/5 Aspects techniques et pratiques du dimensionnement d une installation photovoltaïque hors-réseau Guerrino BARP - Bon jour sourire asbl Calcul d un système solaire photovoltaïque avec

Plus en détail

5.1 Responsabilités du Centre de traitement des demandes de localisation

5.1 Responsabilités du Centre de traitement des demandes de localisation 5 CARTOGRAPHIE 5.1 Responsabilités du Centre de traitement des demandes de localisation Le Centre de traitement des demandes de localisation exploite un système d information utilisant des bases de données

Plus en détail

Ken Bell s Sommaire des Abréviations

Ken Bell s Sommaire des Abréviations Ken Bell s Sommaire des Abréviations AUG: CSAM: DSA: PUI: RCP: RIA: SCR: Arrêt Urgence Général CERN Safety Alarm Monitoring Défibrillateur Semi-Automatique Plan Urgence D Intervention Réanimation Cardio-Pulmonaire

Plus en détail

Power over Ethernet Plus. James Withey Ingénieur R&D senior chez Nexans

Power over Ethernet Plus. James Withey Ingénieur R&D senior chez Nexans Power over Ethernet Plus James Withey Ingénieur R&D senior chez Nexans Livre blanc Nexans Cabling Solutions Mai 2011 Power over Ethernet Plus La promesse de PoE+ pour la gestion des réseaux d entreprise

Plus en détail

INSTITUT DE SÉCURITÉ

INSTITUT DE SÉCURITÉ INSTITUT DE SÉCURITÉ Organisation de l extinction dans l entreprise Fiche de sécurité 1801-00.f précédemment Feuille SPI AE 7 Page 1 Généralités 2 2 Formation du personnel 2.1 Principes fondamentaux 2

Plus en détail

RÈGLEMENT 209 RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME. les pouvoirs conférés par la Loi sur les compétences municipales (L.R.Q., c. C-47.

RÈGLEMENT 209 RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME. les pouvoirs conférés par la Loi sur les compétences municipales (L.R.Q., c. C-47. PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-CHARLES-GARNIER RÈGLEMENT 209 RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME ATTENDU ATTENDU QUE ATTENDU QU ATTENDU QU les pouvoirs conférés par la Loi sur les compétences

Plus en détail

POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT DE LA MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MATANE

POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT DE LA MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MATANE POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT DE LA MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MATANE 1. OBJECTIF La politique de capitalisation et d amortissement sert à l identification et à la comptabilisation

Plus en détail

TP2 Ondes sismiques et structure interne du globe

TP2 Ondes sismiques et structure interne du globe TP2 Ondes sismiques et structure interne du globe En 1912, le sismologue allemand Beno Gutenberg est le premier à détecter une discontinuité entre le manteau inférieur et le noyau externe de la Terre à

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS. Russy-Bémont (60)

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS. Russy-Bémont (60) DE L'ETUDE DES DANGERS BONDUELLE CONSERVE Russy-Bémont (60) 1 Environnement et voisinage... 2 2 Potentiels de dangers... 3 3 Evaluation des risques... 4 4 Evaluation des effets des scénarios retenus...

Plus en détail

Sommaire : I. Introduction

Sommaire : I. Introduction Sommaire : I. Introduction... 1 II. Lancement de PcGalileo :... 2 III. Envoie demande de localisation :... 3 A. Geolocalisation ponctuelle :... 4 B. Géolocalisation séquentielle :... 4 C. Géolocalisation

Plus en détail

La sécurité électrique: prévenir les pannes pour éviter les réparations inutiles

La sécurité électrique: prévenir les pannes pour éviter les réparations inutiles técnicos La sécurité électrique: prévenir les pannes pour éviter les réparations inutiles // Il y a 50 ans personne ne pouvait prévoir l extension et l intensification que prendrait la production avicole

Plus en détail

D un clic, gardez un œil sur votre parc machines. avec OptiM2M, solution simple de surveillance à distance

D un clic, gardez un œil sur votre parc machines. avec OptiM2M, solution simple de surveillance à distance D un clic, gardez un œil sur votre parc machines avec OptiM2M, solution simple de surveillance à distance Vos challenges @ surveiller un parc de machines disséminées à travers le monde @ accéder facilement

Plus en détail

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections 1 Une bibliothèque publique est un Etablissement Recevant du Public (ERP) Les réglementations en vigueur prévoient des

Plus en détail

3.3. La protection du travailleur isolé

3.3. La protection du travailleur isolé 3.3. La protection du travailleur isolé Lorsqu une protection sophistiquée d une personne seule se déplaçant est nécessaire, TENOVIS peut proposer une solution complète intégrant toutes les fonctionnalités

Plus en détail

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Formation des enseignants parcours : ET24 Modèle de comportement d un système

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Formation des enseignants parcours : ET24 Modèle de comportement d un système Variables partagées et réseau. ET 24 : Modèle de comportement d un système Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Formation des enseignants parcours : ET24 Modèle de comportement

Plus en détail

Nouveau: KNX Powertool 1.2.3 pour l ETS Le paramétrage n a jamais été aussi rapide

Nouveau: KNX Powertool 1.2.3 pour l ETS Le paramétrage n a jamais été aussi rapide Nouveau: KNX Powertool.. pour l ETS Le paramétrage n a jamais été aussi rapide Configuration aisée Optimisation complète de Powertool pour i-bus KNX d ABB Le succès de KNX repose sur le développement permanent

Plus en détail

Prospection géophysique

Prospection géophysique Prospection géophysique Projet Géothermie 2020 François Martin Michel Meyer Mobile: +41 76 569 17 07 Mobile : +41 76 532 26 28 www.geo2x.com www.sig-ge.ch www.geothermie2020.ch - 1 - Qu est-ce que la géothermie?

Plus en détail

1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS)

1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS) 1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS) La sensibilité de ce système est 10 fois supérieure à celle des détecteurs ponctuels. Surface couverte par détecteur Page 1

Plus en détail

La tranquillité est en vous.

La tranquillité est en vous. ( ) TELESECURITE EN RESIDENTIEL La tranquillité est en vous. SYSTÈMES DE SÉCURITÉ SANS FIL Deux protections valent mieux qu une. La télésécurité ne se substitue pas à l alarme, elle en est le complément

Plus en détail

- Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1

- Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1 - Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1 - Faire appel au professeur dès que cela te semble nécessaire - Remplir le tableau

Plus en détail

Thème 2 : Cycle de vie des projets d innovation: ambigüité, incertitude, production de savoir et dynamisme

Thème 2 : Cycle de vie des projets d innovation: ambigüité, incertitude, production de savoir et dynamisme Thème 2 : Cycle de vie des projets d innovation: ambigüité, incertitude, production de savoir et dynamisme Serghei Floricel Dans l introduction nous avons mentionné que les projets d innovation suivent

Plus en détail

RISQUES MAJEURS ET SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE (SIG) Géographie, thème 4 - Gérer les espaces terrestres

RISQUES MAJEURS ET SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE (SIG) Géographie, thème 4 - Gérer les espaces terrestres RISQUES MAJEURS ET SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE (SIG) NAÏMA PAGE, PROFESSEURE D HISTOIRE-GEOGRAPHIE LYCEE SAINT-EXUPERY MARSEILLE 15 e 1. Objectifs généraux de la séance Niveau Classe de seconde

Plus en détail

PROTECTION TRAVAILLEUR ISOLE RONDIER LOCALISATION

PROTECTION TRAVAILLEUR ISOLE RONDIER LOCALISATION PROTECTION TRAVAILLEUR ISOLE RONDIER LOCALISATION Ref. SO2796 Octobre 2008 Page 1 de 26 Table des matières 1 Menus de l application P.R.L : 3 2 Les fonctions de rondier : 3 2.1 Lancer/arrêter une ronde

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail

Alertes pour intérieur et extérieur, son, musique ou lumiere

Alertes pour intérieur et extérieur, son, musique ou lumiere LA SECURITE AVANT TOUS! CAPTEURS ALERTES APPELEURS Détecte les accès forcés, le mouvement, l'inondation, les débordements et plus! Alertes pour intérieur et extérieur, son, musique ou lumiere Recevez un

Plus en détail

Prise en charge de téléphones mobiles, smartphones, tablettes et autres appareils mobiles par la DIT

Prise en charge de téléphones mobiles, smartphones, tablettes et autres appareils mobiles par la DIT Prise en charge de téléphones mobiles, smartphones, tablettes et autres appareils mobiles par la DIT Directive DIT-11 Champ d application : Université 1 Buts La présente directive définit les conditions

Plus en détail

Securing Your World. Les services d intervention de G4S pour particuliers & indépendants

Securing Your World. Les services d intervention de G4S pour particuliers & indépendants Securing Your World Les services d intervention de G4S pour particuliers & indépendants Une sécurité continue grâçe à une réaction appropriée en cas d alarme Securing Your World Pas de réelle sécurité

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 106-2002 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARMES (RM-110)

RÈGLEMENT NUMÉRO 106-2002 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARMES (RM-110) MUNICIPALITÉ DE ST-BRUNO-DE-KAMOURASKA MRC DE KAMOURASKA RÈGLEMENT NUMÉRO 106-2002 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARMES (RM-110) CONSIDÉRANT que le conseil municipal de la Municipalité de St-Bruno désire

Plus en détail

COMMISSION DE SERVICES POLICIERS D OTTAWA RÈGLEMENT SUR LA RÉDUCTION DU NOMBRE DE FAUSSES ALERTES. RÈGLEMENT N o 1 DE 2010 Adopté le 26 avril 2010

COMMISSION DE SERVICES POLICIERS D OTTAWA RÈGLEMENT SUR LA RÉDUCTION DU NOMBRE DE FAUSSES ALERTES. RÈGLEMENT N o 1 DE 2010 Adopté le 26 avril 2010 1 COMMISSION DE SERVICES POLICIERS D OTTAWA RÈGLEMENT SUR LA RÉDUCTION DU NOMBRE DE FAUSSES ALERTES RÈGLEMENT N o 1 DE 2010 Adopté le 26 avril 2010 MODIFIÉ PAR LE RÈGLEMENT N o 1 DE 2013 Adopté le 27 mai

Plus en détail

APPEL D URGENCE SYSTÈMES D ALARMES TUNSTALL. Tunstall AG, Alte Lyss-Strasse 12, 3270 Aarberg, Tel. 026 493 43 46, www.tunstall.ch, info@tunstall.

APPEL D URGENCE SYSTÈMES D ALARMES TUNSTALL. Tunstall AG, Alte Lyss-Strasse 12, 3270 Aarberg, Tel. 026 493 43 46, www.tunstall.ch, info@tunstall. APPEL D URGENCE SYSTÈMES D ALARMES TUNSTALL Société Le groupe Tunstall, avec siège en Angleterre, jouit d'une longue activité couronnée de succès dans le domaine des appels d'urgence et de communication.

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT NUMÉRO 697 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT NUMÉRO 697 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE 1 CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT NUMÉRO 697 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE La codification administrative comprend le texte du règlement d origine,

Plus en détail

Les outils de planification d achat. Préparé par : Othman karra

Les outils de planification d achat. Préparé par : Othman karra Les outils de planification d achat Préparé par : Othman karra plan INTRODUCTION I. Rôle des stocks dans la fonction achat 1. définition des stocks 2. avantages et inconvénients des stocks 3. types de

Plus en détail

Mon Mobile et Ma santé octobre 2011 58

Mon Mobile et Ma santé octobre 2011 58 Mon mobile et ma santé Octobre 2011 58 Ministère chargé de la Santé, Ministère chargé de l Écologie, Ministère chargé de l Industrie «Aucune preuve scientifique ne permet de démontrer aujourd hui que l

Plus en détail

Guide Utilisateur. Sommaire

Guide Utilisateur. Sommaire F Guide Utilisateur 1 2 3 4 5 7 8 9 10 11 12 Sommaire Les touches et les voyants Les codes d accès Les signaux sonores Mise sous surveillance totale Arrêt Mise sous surveillance partielle SOS et Feu Carillon

Plus en détail

COMMISSION DE SERVICES POLICIERS D OTTAWA RÈGLEMENT SUR LA RÉDUCTION DU NOMBRE DE FAUSSES ALERTES. RÈGLEMENT N o 1 DE 2010 Adopté le 26 avril 2010

COMMISSION DE SERVICES POLICIERS D OTTAWA RÈGLEMENT SUR LA RÉDUCTION DU NOMBRE DE FAUSSES ALERTES. RÈGLEMENT N o 1 DE 2010 Adopté le 26 avril 2010 1 COMMISSION DE SERVICES POLICIERS D OTTAWA RÈGLEMENT SUR LA RÉDUCTION DU NOMBRE DE FAUSSES ALERTES RÈGLEMENT N o 1 DE 2010 Adopté le 26 avril 2010 MODIFIÉ PAR LE RÈGLEMENT N o 1 DE 2013 Adopté le 27 mai

Plus en détail

FONCTIONS DES TOUCHES

FONCTIONS DES TOUCHES FONCTIONS DES TOUCHES 5 1 2 6 7 8 3 4 9 10 13 15 11 12 14 8 1 Sélecteur de Bande FM/AM/SW 2 Bouton de Syntonisation 3 Bouton Alimentation/ Volume 4 Haut-parleur 5 Affichage de la Fréquence 6 Voyant de

Plus en détail

Comprendre et améliorer son débit internet

Comprendre et améliorer son débit internet Comprendre et améliorer son débit internet Lorraine Pour une entreprise, accéder à Internet est devenu vital. Les débits et réseaux accessibles s avèrent néanmoins très variables d un territoire à l autre.

Plus en détail

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux Les architectes ont un rôle clé à jouer dans le développement des énergies renouvelables pour pouvoir utilement conseiller un maître d ouvrage vers la solution la plus adaptée. OBJECTIF Ce guide propose

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ÉPIPHANE

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ÉPIPHANE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ÉPIPHANE RÈGLEMENT NUMÉRO 263 CONCERNANT L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SYSTÈMES D ALARME ATTENDU QUE le conseil municipal désire réglementer l

Plus en détail

PLICSMOBILE : Transmission sans fil via le réseau mobile

PLICSMOBILE : Transmission sans fil via le réseau mobile PLICSMOBILE : Transmission sans fil via le réseau mobile Transmission sans fil via le réseau mobile simple et sûre Les besoins en technologies de transmission sans fil augmentent avec les besoins en flexibilité,

Plus en détail

RITUNE. Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus

RITUNE. Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus RITUNE Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus «ENTRE 10 ET 25 % DES RESSOURCES QUI SONT NÉCESSAIRES DANS

Plus en détail

MAXPRO. Cloud HÉBERGEMENT DÉMATIÉRALISÉ DE SERVICES VIDÉO POUR LA PROTECTION DE VOTRE ENTREPRISE. Surveillance vidéo hébergée

MAXPRO. Cloud HÉBERGEMENT DÉMATIÉRALISÉ DE SERVICES VIDÉO POUR LA PROTECTION DE VOTRE ENTREPRISE. Surveillance vidéo hébergée MAXPRO Cloud HÉBERGEMENT DÉMATIÉRALISÉ DE SERVICES VIDÉO POUR LA PROTECTION DE VOTRE ENTREPRISE Surveillance vidéo hébergée DISPONIBILITÉ TOTALE Vidéo dans le Cloud 2 À tout instant, partout Pourquoi le

Plus en détail

Qu est-ce qu un risque majeur? graves dommages grand nombre de personnes

Qu est-ce qu un risque majeur? graves dommages grand nombre de personnes Qu est-ce qu un risque majeur? Un aléa grave d origine naturelle (inondation, tempête, séisme, ) ou technologique (barrage, transport, ) qui peut causer de graves dommages à un grand nombre de personnes,

Plus en détail

Galiléo. Galiléo : le système européen de positionnement par satellite

Galiléo. Galiléo : le système européen de positionnement par satellite Galiléo Voici quelques informations sur une situation concrète où le caractère relatif du temps est à prendre en compte. Plutôt que sur le système américain GPS, pourquoi ne pas travailler autour du système

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

Les principes de l extinction automatique

Les principes de l extinction automatique Building & Technologies Fire safety & Security Les principes de l extinction automatique Pourquoi une installation automatique? 1 à 5 minutes: Formation de l incendie/ Début d incendie 2 minutes: 1 minute:

Plus en détail

Règlementation municipale en matière d alarmes

Règlementation municipale en matière d alarmes Règlementation municipale en matière d alarmes ARTICLE 1 DÉFINITIONS Pour l interprétation du présent règlement, à moins que le contexte ne s y oppose, les mots et expressions suivants signifient et ce,

Plus en détail

Centrale Vedo Full Radio Guide d installation et de programmation rapide - Art. KITRADIOGSMFR

Centrale Vedo Full Radio Guide d installation et de programmation rapide - Art. KITRADIOGSMFR FR MANUEL TECHNIQUE K Centrale Vedo Full Radio Guide d installation et de programmation rapide - Art. KITRADIOGSMFR Centrale Vedo Full Radio Guide d installation et de programmation rapide Ce guide d installation

Plus en détail