Sophie- Hélène GOULET

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sophie- Hélène GOULET"

Transcription

1 Intitulé de la communication : «Communication migratoire et diaspora camerounaise au Québec». «Les jeunes représentent aujourd hui près du tiers des migrants internationaux. Ces migrations redessinent la carte du monde et le visage des sociétés. Elles représentent un immense potentiel de rapprochement des peuples, de dialogue interculturel et de développement. Elles soulèvent aussi d immenses défis en termes d exclusion, de pauvreté, d exploitation ou de discriminations. Pour libérer le potentiel des jeunes, nous devons les considérer comme des partenaires de premier plan 1». Les flux migratoires au cours de la dernière décennie sont de plus en plus nombreux, de plus en plus jeunes et de plus en plus féminins. L Afrique, le Cameroun : un nouveau bassin d émigrants pour le Québec L Afrique est le continent de naissance du tiers des immigrants arrivés au Québec au cours des cinq dernières années 2. Nous nous pencherons plus particulièrement sur la population ethnique camerounaise recensée au Québec depuis Lors du recensement de 2006, personnes au Québec se sont déclarées d origine camerounaise 3. Depuis l avènement de l autoroute de 1 1 Irina Bokova, Directrice générale de l UNESCO, Journée internationale de la jeunesse 2013, 8e Forum des jeunes pour l UNESCO, Migration et jeunesse : aller de l avant pour le développement, and- celebrations/celebrations/international- days/international- youth- day- 2013/, date de la consultation : Ministère de l Immigration et des Communautés culturelles, Direction de la recherche et de l analyse prospective, Caractéristiques des immigrants admis au Québec de 2007 à 2011, par année : statistiques/immigration- Quebec pdf, date de la consultation : Ministère de l Immigration et des Communautés culturelles, Portrait statistique de la population d origine ethnique camerounaise recensée au Québec en 2006 :

2 l information par le gouvernement québécois en 2003, maintes démarches administratives pour les Québécois, et ses futurs citoyens, doivent se dérouler via le Web. De plus, presque neuf personnes sur dix (88,9%) des membres de la communauté camerounaise au Québec, âgés de 15 ans et plus, appartiennent à la première génération d immigrés, donc nés à l étranger. Il s agit d une immigration «jeune» et qui se féminise de plus en plus, car trois personnes sur cinq, soit 60,5 % de la population de cette communauté, se sont établies au Québec au cours de la période la plus récente en matière de statistiques sur l immigration, soit celle de 2001 à Ainsi, nous pouvons supposer, à des degrés divers, que la majorité des membres de la communauté camerounaise récemment arrivés au Québec, a utilisé Internet pour concrétiser le projet d expatriation : recherche d informations, consultation de forums et de blogs, matérialisation du projet migratoire (téléchargement des dossiers officiels), ou encore recherche d un consultant ou représentant en immigration. Si les dynamiques migratoires et diasporiques en ligne ont pris une tout autre envergure au cours de la dernière décennie, à la fin des années 1990, il s agissait d une démarche à tout le moins créatrice et novatrice. Comment ces jeunes Camerounais désireux de migrer vers le Québec utilisent- ils Internet pour leurs démarches migratoires? Comment les Camerounais récemment arrivées au Québec ont- ils su faire usage du web afin d obtenir le sésame, le visa de résident permanent pour le Canada? A défaut de pouvoir effectuer un voyage de prospection avant la migration proprement dite, comment les TIC entrent- elles en jeu en phase pré- migratoire? Quelles places représentent- elles dans l élaboration de nouveaux réseaux sociaux essentiels à l adaptation, l insertion professionnelle et sociale, ainsi que l intégration des Camerounais au Québec? Comment se dessinent désormais les nouveaux liens entre jeunes Camerounais immigrés au Québec et jeunes Camerounais restés au pays? Nous tenterons donc, dans le cadre de cette communication, par le biais d enquêtes et d entretiens semi- directifs, d analyser l usage des 2 informations et les pratiques communicationnelles des jeunes immigrants camerounais au Québec. Le cas de l immigration camerounaise au Québec ethnoculturelle/com- camerounaise pdf, date de la consultation :

3 Le Québec est en train de devenir le nouvel eldorado des jeunes migrants en provenance d Afrique francophone. Par rapport à l immigration en Europe, l immigration africaine au Québec est particulière, car celle- ci est essentiellement composée de «travailleurs qualifiés» ayant été sélectionnés par le biais d un ensemble de caractéristiques socioprofessionnelles visant à mesurer le niveau d employabilité et d adaptation des futurs migrants. Cette immigration africaine au Québec peut donc laisser entrevoir une «fuite des cerveaux» au sein de pays où les enjeux liés au développement sont prépondérants. Avant 1961, la province de Québec ne comptait seulement qu 1 % d immigrants africains. Au cours des années 1960, ils étaient désormais 9 %. Entre 2001 et 2006, 40 % des nouvelles arrivées d immigrants venaient d Afrique. A l origine, temporaire et essentiellement constituée d étudiants, l immigration camerounaise est devenue davantage permanente au Québec étant donné la politique d immigration active de la Belle Province, liée aux tendances linguistique, économique et démographique. Cette immigration définitive s est d ailleurs enrichie par l immigration de femmes et de jeunes diplômés de l enseignement universitaire. En effet, au moment de l installation au Québec, la majorité des immigrants camerounais possédaient un diplôme universitaire. Répartition de la population africaine, âgée de 15 ans et plus, recensée au Québec en 2001 selon le plus haut niveau de scolarité atteint et selon le sexe. (Portrait statistique de la population d origine ethnique africaine recensée au Québec en 2001). Hommes Femmes Ensemble de la population québécoise 29,7 % 18,3 % 14 % L émigration africaine résulte majoritairement des problèmes économiques et d instabilité politique et des guerres ou conflits internes. La pauvreté au Cameroun est une réalité socioéconomique qui touche les couches les plus vulnérables de ce pays, à savoir les femmes et les jeunes. La migration devient l acte rationnel permettant de remédier à la situation. Les 3

4 immigrants africains regroupent une majorité d hommes (54 %) contre 46 % pour les femmes. L immigration en provenance de l Afrique subsaharienne est considérablement jeune (48,9 % ont moins de 25 ans). En Afrique, de même qu au Cameroun, le problème du chômage est nettement plus complexe qu au Québec ou qu ailleurs dans le monde. En 2003, les jeunes âgés entre 15 et 24 ans représentaient 63 % des chômeurs en Afrique subsaharienne alors qu ils ne représentaient que 33 % de la population active. Même si plusieurs politiques nationales de lutte contre le chômage chez les jeunes ont été mises en place au cours de la dernière décennie, les résultats demeurent encore limités. «Pourtant, le Cameroun n est pas dépourvu de ressources. Par exemple, ce pays produit du café, du cacao, de la banane, ainsi que du coton et du pétrole. Mais à partir de 1986, le pays entame une longue phase de stagnation engendrée par des facteurs externes et internes (Feumetio, 2007) et qu illustre la «stabilité» de l Indice de développement humain (IDH) depuis Le Cameroun se situe au 148 e rang sur 177 pays (en 2003) et, selon l indicateur de pauvreté humaine (IHP- 1), au 47 e rang sur 88 pays 4». Devant l absence de perspectives, nombreux sont les jeunes diplômés camerounais à se tourner vers l immigration au Québec. On remarque un exode massif, mais surtout un départ important de jeunes hautement qualifiés. Les faux espoirs de «l immigration choisie» Mais la sélection de migrants «qualifiés» laisse entrevoir beaucoup d espoir pour les futurs migrants camerounais. Néanmoins, bon nombre sont déçus une fois arrivée en terre promise. Ils sont souvent mal préparés, mal informés, se sont construit un imaginaire qui diffère complètement de la réalité. Plusieurs difficultés sont rencontrées : l équivalence et les difficultés de reconnaissance des diplômes et acquis professionnels, l absence d expérience québécoise, la discrimination, le racisme, etc. En effet, le taux de chômage pour les immigrants africains au Québec frôle les 30 %. Ce qui permet cependant aux immigrants camerounais de parer à certaines difficultés d insertion professionnelle résulte dans le développement et 4 Les femmes camerounaises et la «cybermigration» maritale en France, Analyse de l impact socioéconomique d une dynamique migratoire nouvelle, Brice Arsène Mankou, Communication Information médias théories pratiques, Vol. 28/2 2011, date de la consultation :

5 l entretien de réseaux sociaux, de création d associations, la participation à la vie communautaire, la création de stages professionnels et le bénévolat. Les TIC et les nouvelles pratiques communicationnelles migratoires En Afrique centrale, de même qu au Cameroun, les TIC, ont considérablement influencé les migrations qui ont vu en Internet un outil moderne au service de l expatriation. Jusqu à présent, la majorité des femmes camerounaises installées au Québec sont arrivées pour y rejoindre leur époux, très souvent dans le cadre d une demande de parrainage. Désormais, davantage de femmes migrent aujourd hui de façon indépendante en partie grâce aux TIC. «On découvre un pouvoir potentiel de mobilisation des «sites de réseaux sociaux» (MySpace, Facebook) lors de crise sociopolitique ou de catastrophe naturelle dans la société d origine. En effet, le «web diasporique» institue un «troisième endroit» pour mettre en contact les membres de la communauté : il ne s agit ni de pays natal ni de pays d installation, mais d un «espace virtuel» de communication. Ce troisième «endroit» prend la forme d arborescences infinies et de «foules numériques» ; mais les conversations sur la Toile ne mènent pas nécessairement à la communion de proximité et à la solidarité communautaire. D autres parlent du Web comme d un lieu de rencontre d individus qui se sentent valorisés (empowered) à travers leurs découvertes des technologies ; dans ce cas, l usage des technologies numériques est avant tout une affaire de technophiles et de technicité. Comme le remarque Mattelart (2009), le Web est tout et son contraire ; il est lien ombilical avec le pays d origine, pont virtuel avec le pays quitté et moyen d alimenter une identité hybride. Mais il est aussi creuset de nouvelles formes de sociabilité transfrontière et lieu d émergence des communautés transnationales» (Gina Stoiciu, 2013 : 24). Les migrants économiques entretiennent des rapports affectifs très forts avec leur pays d origine. Ceci s illustre par différentes manifestations donnant lieu à la communication et au partage d informations sur l expérience d expatriation : retour massifs des migrants lors des 5

6 vacances et périodes estivales, hausse du montant global des transferts d argent, implication d émigrés dans des projets de coopération avec le Cameroun, mais aussi déploiement de services en ligne, réseaux sociaux, réseaux conseils et échanges juridiques concernant l expatriation de futurs Camerounais au Québec. On parle toujours au Québec de médias ethniques, de médias communautaires mais ceux- ci s adressent à une population immigrée. Qu en est- il de la population destinée à l immigration? Depuis 2003, le gouvernement québécois et plus précisément, dans le cadre de notre sujet, le ministère de l Immigration et des Communautés culturelles a mis en place, des systèmes innovants, visant à déployer plus rapidement l information et rendre celle- ci accessible à l ensemble de ces citoyens et futurs citoyens via Internet. De ce fait, les technologies de l information ont donc été intégrées à l intérieur des procédures mêmes d immigration permanente dans la catégorie dite des travailleurs qualifiés. Les candidats à l expatriation au Québec doivent compléter, depuis cette période, une évaluation préliminaire d immigration en ligne. Il s agit d un test gratuit, non officiel et anonyme, permettant d évaluer les chances que possède un candidat d être sélectionné par le Québec. En cas de résultat positif, les candidats à l immigration sont amenés à télécharger un dossier de candidature officiel, la demande de certificat de sélection du Québec. Les candidats à l immigration consultent toutes les informations par le biais du site Internet du ministère de l immigration et des Communautés culturelles : critères de sélection, coût et durée de la procédure, équivalences et reconnaissances des formations et acquis professionnels, recherche d emploi, recherche de logement, etc. Internet devient désormais le vecteur principal de la préparation du projet d immigration. De nombreux forums de discussion voués au sujet sont présents sur le web. Candidats camerounais et Néo- Québécois en provenance du Cameroun, et de toutes autres nationalités, peuvent discuter de tous les éléments relatifs à la migration et à la vie au Québec. Nous tenterons donc, d analyser l impact engendré par l accessibilité de l information, de même que les services offerts par ce gouvernement en ligne auprès des candidats à l immigration en provenance du Cameroun. Les technologies et moyens de communication présents tendent- elles à réduire les malentendus, de même que la désinformation? Les informations transmises par le Web peuvent- elles augmenter l immigration en provenance du Cameroun? Ces informations peuvent- elles 6

7 également avoir une influence sur la qualité des candidatures à l immigration et encourager une meilleure intégration? Cadre, méthodologie et enquêtes Nous avons interrogé, dans le cadre de cette étude, seize ressortissants camerounais en processus migratoire ainsi qu une ressortissante camerounaise installée au Québec depuis moins d un an. Presque tous les candidats questionnés utilisent régulièrement Internet, ainsi que les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Linkedin ou Hi5. Les principaux sites web consultés pour les formalités administratives et la préparation de l expatriation sont les sites gouvernementaux québécois et canadiens officiels en immigration, les sites de recherche d emploi, ainsi que le site Internet «privé» Ces candidats ont été recrutés par le biais d annonces et sujets de discussion via les principaux forums de discussion destinés au sujet. Ces entretiens, semi- directifs, se sont déroulés par échanges de courriers électroniques et/ou échanges téléphoniques. Tous les candidats interrogés étaient âgés de moins de 35 ans au moment du début des procédures d immigration. Les candidats interrogés utilisent Internet depuis la fin des années 1990 ou encore le tout début des années Selon eux, ce n est pas Internet qui suscite l envie d aller au Québec chez les Camerounais. «L immigration au Canada, avant même celle du Québec, est connue par beaucoup de Camerounais et fait en quelque sorte partie de l imaginaire collectif. Bien entendu, la nuance est devenue plus évidente avec l augmentation de l immigration camerounaise au Québec et la diffusion des informations sur le Net 5». Les lieux de connexion sont le travail, la maison, le cyber café et pour deux cas, le téléphone. Quinze personnes sur seize ont un compte Facebook. Tous participent aux forums de discussion à titre de lecteur, contre seulement trois personnes à titre de contributeur. Le temps passé sur Internet varie entre une heure et quatre heures par jour. Il est important de rappeler que les procédures d immigration, en ce qui a trait aux candidats résidant en Afrique subsaharienne peuvent mettre en moyenne entre 4 et 7 ans en matière de délais, cette période regroupant le début de la demande de certificat de sélection du Québec, 5 Entretien réalisé le 16 décembre

8 jusqu à l obtention du visa de résident permanent et l arrivée à proprement parler au Québec. Par conséquent, plusieurs candidats se décourageraient et laisseraient carrément tomber leur projet d expatriation au Québec. D autres candidats viseraient à fructifier ce délai d attente en maximisant les démarches : demandes d évaluation comparative concernant les formations acquises hors Québec et surtout survol de l actualité québécoise. Le niveau de satisfaction véhiculé par les différents réseaux sociaux sur la vie au Québec devient un facteur déterminant de la décision de migrer vers la Belle Province. Il s agit d un facteur qui renforce la décision de partir, mais qui ne suscite pas spécifiquement l envie ou le désir de partir, ce facteur conforte la légitimité du projet d émigration. Plusieurs courriels relatant les procédures à suivre, les conseils, les retranscriptions d entretiens de sélection, circulent au sein des communautés virtuelles. Ces courriels sont carrément en train de devenir de véritables guides migratoires. Analyse des résultats Les TIC permettent une transmission cumulative des ressources ; ces dernières se transforment ainsi dans un capital collectif. Les difficultés et les échecs migratoires, occultés jusqu à présents dans les récits de réussites racontées par les migrants à leurs familles et amis, apparaissent désormais dans le témoignage en ligne, confortés par l anonymat des migrants internautes. En somme, les témoignages issus d expériences vécues par les migrants possèdent une abondance, une précision et une tout autre forme d information qui ne peuvent se substituer aux informations recueillies à partir des brochures, des guides et de sites Internet officiels, la plupart mises à disposition par le ministère de l Immigration et des Communautés culturelles et des avocats et consultants en immigration agréés. Ainsi, les futurs migrants parviennent davantage à construire plus aisément leur imaginaire migratoire tout en objectivant les impressions et perceptions migratoires. Conclusion 8

9 La façon dont les migrants organisent et font usage de la Toile permet la construction d une réelle ressource collective. Si Internet permet aux migrants de se réinventer une identité, Internet permet aussi de s identifier à une origine partagée. Ces deux identités (pré et post- migratoire) devraient favoriser la mobilisation transnationale afin de développer de nouveaux imaginaires migratoires s appuyant sur la précision, la justesse et la véracité des informations et des pratiques en phase pré- migratoire. Bibliographie (sélection) 1. Agbobli, C., Hsab, G. (Dir.), (2011), Communication international et communication interculturelle, Regards épistémologiques et espaces de pratique, Montréal, Presses de l Université du Québec, 270 p. 2. Nedelcu M., (2009), Le migrant online, Nouveaux modèles migratoires à l ère du numérique, Paris, L Harmattan, 325 p. 3. Tristan Mattelart, «Les diasporas à l heure des technologies de l information et de la communication : petit état des savoirs», tic&société [En ligne], Vol. 3, n , mis en ligne le 14 décembre 2009, Consulté le 11 octobre URL : 4. Béji K., Pellerin A., (2010), «Intégration socioprofessionnelle des immigrants récents au Québec», Revue : Relations industrielles / Industrial Relations, Volume 65, numéro 4, pp Xue, L., (2007). Portrait d un processus d intégration Difficultés rencontrées et ressources mises à profit par les nouveaux arrivants au cours des quatre dernières années qui suivent leur arrivée au Canada. N RR201101_01F. Ottawa : Citoyenneté et Immigration Canada, Division Recherche et évaluation, 67 p. IN Kamel Béji et Anaïs Pellerin, 2010, «Intégration socioprofessionnelle des immigrants récents au Québec», Revue : Relations industrielles / Industrial Relations, Volume 65, numéro 4, pp

LES POLITIQUES D INTÉGRATION DES IMMIGRANTS AU QUÉBEC

LES POLITIQUES D INTÉGRATION DES IMMIGRANTS AU QUÉBEC LES POLITIQUES D INTÉGRATION DES IMMIGRANTS AU QUÉBEC NOTES POUR UNE ALLOCUTION DE LA VICE-PRÉSIDENTE DE L ASSEMBLÉE NATIONALE DU QUÉBEC MME MARYSE GAUDREAULT À L OCCASION DE LA 18 E ASSEMBLÉE PLÉNIÈRE

Plus en détail

12e congrès national de Métropolis IMMIGRATION ET DIVERSITÉ

12e congrès national de Métropolis IMMIGRATION ET DIVERSITÉ 12e congrès national de Métropolis IMMIGRATION ET DIVERSITÉ Au carrefour des cultures et au cœur du développement économique ATELIER D6, samedi 20 mars 2010 1 RACIALISATION DE LA PAUVRETÉ À MONTRÉAL :

Plus en détail

Les divorces dans l immigration : une perspective transnationale.

Les divorces dans l immigration : une perspective transnationale. Les divorces dans l immigration : une perspective transnationale. MICHÈLE VATZ LAAROUSSI, UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE MAGNININ KONÉ, RIFE ESTELLE BERNIER, UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL Objectifs Réfléchir sur les

Plus en détail

La gestion de la migration de la œuvre au Canada

La gestion de la migration de la œuvre au Canada La gestion de la migration de la main-d œ œuvre au Canada Atelier d envergure internationale sur la mobilité de la main-d œuvre mondiale en tant que catalyseur du développement Les Linklater Octobre 2007

Plus en détail

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET Dans une société de l information, l accès à un ordinateur et à une connexion Internet à faible coût apparaît de première importance pour toutes les couches de

Plus en détail

Recruter et intégrer des étrangers dans les entreprises du Québec - Contexte, enjeux & pratiques.

Recruter et intégrer des étrangers dans les entreprises du Québec - Contexte, enjeux & pratiques. Recruter et intégrer des étrangers dans les entreprises du Québec - Contexte, enjeux & pratiques. 1 - Présentation générale du contexte démographique et entrepreneurial du Québec Le Québec est un vaste

Plus en détail

Bourse voyage pour les voyageurs autonomes

Bourse voyage pour les voyageurs autonomes Bourse voyage pour les voyageurs autonomes Dossier de mise en candidature Édition Printemps - Été 2014 DATE LIMITE PRÉSENTATION CANDIDATURE : 10 mai 2014 Bourse de la FONDATION TOURISME JEUNESSE Pour les

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Figure 1 Figure 2 3 POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL. Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal

Figure 1 Figure 2 3 POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL. Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal Figure 1 Figure 2 3 PORTRAIT DE LA POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal Direction de la planification et de l information sur le marché du travail

Plus en détail

«Autoroute de l information : moyen de communication pour les femmes»

«Autoroute de l information : moyen de communication pour les femmes» Article «Autoroute de l information : moyen de communication pour les femmes» Denise Lemire Reflets : revue d'intervention sociale et communautaire, vol. 3, n 2, 1997, p. 278-282. Pour citer cet article,

Plus en détail

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait...

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait... OUTILS DE RÉALISATION D UN PORTRAIT DE MILIEU IEU DANS LE CADRE DE L L OPÉRATION QUARTIER Août 2003 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 Mise en contexte...4 Fédéral...5 National (Québec)...5 Régional...6

Plus en détail

Symposium international

Symposium international Symposium international sur l interculturalisme DIALOGUE QUÉBEC-EUROPE Montréal Du 25 au 27 mai 2011 Interculturalisme et perspectives de l éducation à mieux vivre ensemble Contribution au chapitre 8 :

Plus en détail

Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison

Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison pour Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison Enquête auprès de la population étudiante Vague 2 Novembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de

Plus en détail

Lancement d une enquête AFIP dans le cadre du colloque Diversité + Université = Chômage? Freins et perspectives pour accéder au marché de l emploi

Lancement d une enquête AFIP dans le cadre du colloque Diversité + Université = Chômage? Freins et perspectives pour accéder au marché de l emploi Centre de ressources et de recrutement pour les jeunes diplômés issus de l immigration Lancement d une enquête AFIP dans le cadre du colloque Diversité + Université = Chômage? Freins et perspectives pour

Plus en détail

Système Entrée express. Information pour les travailleurs étrangers qualifiés

Système Entrée express. Information pour les travailleurs étrangers qualifiés Système Entrée express Information pour les travailleurs étrangers qualifiés Contexte En janvier 2015, les travailleurs étrangers qualifiés pourront se prévaloir d Entrée express. Ce nouveau système de

Plus en détail

Règlement sur l immigration à Montréal

Règlement sur l immigration à Montréal Projet de règlement Règlement sur l immigration à Montréal Présenté par Luis Nobre Jeune Conseil de Montréal 2013 Projet de règlement numéro 2 Règlement sur l immigration à Montréal PRÉSENTATION Présenté

Plus en détail

Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada Gouvernement du Canada Agence canadienne de développement international Sous la rubrique «Zone jeunesse», on retrouve de l information sur les stages et le travail à l étranger ainsi que des sites Web

Plus en détail

Portrait de l immigration, de la diversité culturelle et linguistique dans la MRC de Thérèse-De Blainville

Portrait de l immigration, de la diversité culturelle et linguistique dans la MRC de Thérèse-De Blainville Portrait de l immigration, de la diversité culturelle et linguistique dans la MRC de Thérèse-De Blainville 10 décembre 2013 Par : Sonia Charbonneau, agente de planification, de programmation et de recherche

Plus en détail

PROJET D ACCUEIL CULTUREL ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX

PROJET D ACCUEIL CULTUREL ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX PROJET D ACCUEIL CULTUREL ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX INTRODUCTION MISE EN CONTEXTE La Vitrine culturelle de Montréal poursuit l objectif de mettre sur pied un projet d accueil culturel pour les étudiants

Plus en détail

Présidentielle 2012. Enjeux, objectifs, méthodologie. En partenariat avec

Présidentielle 2012. Enjeux, objectifs, méthodologie. En partenariat avec Présidentielle 2012 Enjeux, objectifs, méthodologie En partenariat avec 0 La révolution de l Internet appelle une révolution dans la manière d étudier l opinion C est désormais une évidence, Internet a

Plus en détail

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1 CONTEXTE L Union des Tunisiens de Québec (UTQ), et en présence du Consul de la Tunisie à Montréal, a organisé le 18 février 2012 le premier forum sur les préoccupations de la communauté tunisienne de la

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

AVIS DE LA FÉDÉRATION DES CÉGEPS SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION POLITIQUE GOUVERNEMENTALE DE LUTTE CONTRE LE RACISME ET LA DISCRIMINATION

AVIS DE LA FÉDÉRATION DES CÉGEPS SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION POLITIQUE GOUVERNEMENTALE DE LUTTE CONTRE LE RACISME ET LA DISCRIMINATION AVIS DE LA FÉDÉRATION DES CÉGEPS SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION POLITIQUE GOUVERNEMENTALE DE LUTTE CONTRE LE RACISME ET LA DISCRIMINATION Commission de la culture Consultation en ligne Vers une politique

Plus en détail

La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable

La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable Atelier : Les employeurs et la diversité ethnoculturelle 11 ième Conférence Internationale Métropolis 4 octobre 2006 Lisbonne, Portugal

Plus en détail

Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire

Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire www.zupdeco.org Communiqué de presse Avril 2015 Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire Difficultés d apprentissage, décrochage, accompagnement scolaire et perception de réussite

Plus en détail

La place des communautés anglophones dans l attraction et la rétention des immigrants dans les régions du Québec

La place des communautés anglophones dans l attraction et la rétention des immigrants dans les régions du Québec La place des communautés anglophones dans l attraction et la rétention des immigrants dans les régions du Québec La perspective du Conseil des relations interculturelles concernant la place des communautés

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE LA FORMATION DES PERSONNES HANDICAPÉES VUE D ENSEMBLE

DIAGNOSTIC DE LA FORMATION DES PERSONNES HANDICAPÉES VUE D ENSEMBLE DIAGNOSTIC DE LA FORMATION DES PERSONNES HANDICAPÉES VUE D ENSEMBLE JANVIER 2014 INTRODUCTION Le CAMO pour personnes handicapées souhaitait établir un portrait de la situation de la formation des personnes

Plus en détail

Etat de la connaissance sur la santé des immigrants au Canada

Etat de la connaissance sur la santé des immigrants au Canada Etat de la connaissance sur la santé des immigrants au Canada Marie Hélène Chomienne PLRS 2011 Université d Ottawa IRHM 4E COLLOQUE INTERNATIONAL DES PROGRAMMES LOCAUX ET RÉGIONAUX DE LA SANTÉ (PLRS) 27

Plus en détail

GUIDE D INFORMATION ÉCHANGES CANADA

GUIDE D INFORMATION ÉCHANGES CANADA GUIDE D INFORMATION ÉCHANGES CANADA Les critères de participation et le financement accordé pour ce programme sont indiqués dans ce guide pour la session ou l année de mobilité visée, sous réserve de révision

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

Citoyenneté et Immigration Canada

Citoyenneté et Immigration Canada Citoyenneté et Immigration Canada Élaboration de données stratégiques à l appui de la recherche sur les politiques Voie vers la prospérité Conférence du 16 novembre 2013 Recherche et évaluation, Citoyenneté

Plus en détail

Dénichez de la main-d oeuvre qualifiée

Dénichez de la main-d oeuvre qualifiée Dénichez de la main-d oeuvre qualifiée Démarches Défi démographique Rareté de la main-d œuvre actuelle et prévue L immigration : une solution Aperçu des statuts légaux Statistiques Recrutement au Québec

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

le système universitaire québécois : données et indicateurs

le système universitaire québécois : données et indicateurs le système universitaire québécois : données et indicateurs No de publication : 2006.04 Dépôt légal 3 e trimestre 2006 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada ISBN

Plus en détail

Séminaire sur le statut du personnel administratif : état de la situation et enjeux dans les parlements francophones. Paris, 3-4 septembre 2013

Séminaire sur le statut du personnel administratif : état de la situation et enjeux dans les parlements francophones. Paris, 3-4 septembre 2013 Séminaire sur le statut du personnel administratif : état de la situation et enjeux dans les parlements francophones Paris, 3-4 septembre 2013 Synthèse thématique Préparé par le service de la recherche

Plus en détail

FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES

FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES De quoi s agit-il? L examen d un CV, un entretien téléphonique ou en face à face, constituent autant d étapes qui peuvent donner

Plus en détail

Multilinguisme et employabilité

Multilinguisme et employabilité Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources

Plus en détail

politique familiale et des aînés Politique familiale et des aînés 1

politique familiale et des aînés Politique familiale et des aînés 1 politique familiale et des aînés Politique familiale et des aînés 1 Mai 2012 FPO Table des matières Mot du maire et de la conseillère municipale responsable du volet communautaire.... 5 Une Politique pour

Plus en détail

Développement rural territorial et sécurité alimentaire

Développement rural territorial et sécurité alimentaire Cette présentation revient sur les expériences de de la la FAO en en matière de de développement local, identifie les conditions pour promouvoir une approche territoriale du développement rural, fait des

Plus en détail

Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises

Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises 27 mai 2011 CREPUQ ADÉQUATION ENTRE FORMATION ET EMPLOI : LE RÔLE DES UNIVERSITÉS QUÉBÉCOISES TABLE DES MATIÈRES Introduction...

Plus en détail

LES PERSPECTIVES DES FEMMES SUR LA GOUVERNANCE MUNICIPALE INCLUSIVE

LES PERSPECTIVES DES FEMMES SUR LA GOUVERNANCE MUNICIPALE INCLUSIVE LES PERSPECTIVES DES FEMMES SUR LA GOUVERNANCE MUNICIPALE INCLUSIVE Une nouvelle analyse du livre pêche Juin 2009 Initiative : une ville pour toutes les femmes IVTF L est un partenariat entre des femmes

Plus en détail

Le Test d évaluation de français De la Chambre de commerce et d industrie de Paris

Le Test d évaluation de français De la Chambre de commerce et d industrie de Paris Le Test d évaluation de français De la Chambre de commerce et d industrie de Paris PRÉSENTATION DU TEF Le test d évaluation de français est le premier test standardisé de français langue étrangère diffusé

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE Version abrégée 2014 2015 Centre de formation générale des adultes 1 L école et son milieu Tous les services d enseignement offerts à plus de 2000 adultes; Clientèle répartie

Plus en détail

Bureau de la sécurité des transports du Canada. Présentation sur l application du paragraphe 3(2) de la Loi sur le multiculturalisme canadien au sein

Bureau de la sécurité des transports du Canada. Présentation sur l application du paragraphe 3(2) de la Loi sur le multiculturalisme canadien au sein Bureau de la sécurité des transports du Canada Présentation sur l application du paragraphe 3(2) de la Loi sur le multiculturalisme canadien au sein des institutions fédérales (2005-2006) Modèle pour la

Plus en détail

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. UNE POPULATION HAUTEMENT

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE 29 SEPTEMBRE 2015 RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE DE LA JEUNESSE TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... i PRÉSENTATION DE L UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC (UMQ)... 1 INTRODUCTION... 2 1

Plus en détail

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire Fiche d information sur les services de garde Les familles se sont rendu compte qu un accès insuffisant à des services de garde abordables et de qualité constituait un obstacle pour : trouver et garder

Plus en détail

VIVIANE DERASPE. Psychologie sociale et environnementale. 350-004-88, gr. 01 LE DIVORCE AU QUÉBEC. Évolution, effets et solutions. Travail présenté à

VIVIANE DERASPE. Psychologie sociale et environnementale. 350-004-88, gr. 01 LE DIVORCE AU QUÉBEC. Évolution, effets et solutions. Travail présenté à VIVIANE DERASPE Psychologie sociale et environnementale 350-004-88, gr. 01 LE DIVORCE AU QUÉBEC Évolution, effets et solutions Travail présenté à M me Josée BEAUCHAMP Département de sciences sociales Collège

Plus en détail

L intelligence collective au service des réseaux sociaux

L intelligence collective au service des réseaux sociaux L intelligence collective au service des réseaux sociaux Par Lynnda Proulx 20 the Rockery private, Ottawa, Ontario K1K 3Y1 Tél. : 613-680-5111 Courriel : lynnda@theplateau.com Concours Jean-Robert Gauthier

Plus en détail

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Dans le cadre de la journée pré-congrès francophone Conférence Metropolis

Plus en détail

Cas Marketing 1 Édition 2014

Cas Marketing 1 Édition 2014 Cas Marketing 1 Édition 2014 CAS : PROGRAMME EXCELLENCE JEUNESSE DESJARDINS LE MOUVEMENT DESJARDINS Le Mouvement Desjardins est le premier groupe financier coopératif du Canada. Notre mission est de contribuer

Plus en détail

Une extension Internet pour le Béarn Ua extension Internet entau Bearn An Internet extension for the Béarn

Une extension Internet pour le Béarn Ua extension Internet entau Bearn An Internet extension for the Béarn Une extension Internet pour le Béarn Ua extension Internet entau Bearn An Internet extension for the Béarn .Bearn : Le Projet La Catalogne a ouvert une extension Internet.cat pour promouvoir sa langue,

Plus en détail

Contexte et Objectifs

Contexte et Objectifs Contexte et Objectifs Véritable phénomène de société, les réseaux sociaux prennent une place de plus en plus importante dans la vie personnelle des français. Face à l engouement suscité par ce type de

Plus en détail

Résumé. 1 Les chiffres du recensement général de la population et de l habitat (RGPH2) de 2009 sont en cours exploitation. Les données seront rendues

Résumé. 1 Les chiffres du recensement général de la population et de l habitat (RGPH2) de 2009 sont en cours exploitation. Les données seront rendues Résumé Cette étude a été lancée par l Organisation Internationale pour les Migrations à la demande du Gouvernement du Tchad par le biais du Ministère des Affaires Etrangères et de l Intégration Africaine.

Plus en détail

FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS

FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS 550, RUE SHERBROOKE OUEST MONTRÉAL (QUÉBEC) H3A 1B9 BUREAU 900 TOUR EST T 514 849-8086, POSTE 3064 Réflexions méthodologiques Depuis des années,

Plus en détail

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO 3 ème séminaire international BIE - UNESCO Dialogue politique et stratégies de mise en œuvre du changement du curriculum de l éducation de base pour lutter contre la pauvreté. Ouagadougou 13-17 mars 2006

Plus en détail

Colloque international : les patients dans l'écosystème de santé Enjeux d'information et questions de communication

Colloque international : les patients dans l'écosystème de santé Enjeux d'information et questions de communication Colloque international : les patients dans l'écosystème de santé Enjeux d'information et questions de communication Organisé par l Institut des sciences de la communication La recherche d information santéhors

Plus en détail

Les diplômés de l IB dans les universités australiennes : admission et résultats Étude de cas de deux établissements d enseignement supérieur

Les diplômés de l IB dans les universités australiennes : admission et résultats Étude de cas de deux établissements d enseignement supérieur RÉSUMÉ DE RECHERCHE Les diplômés de l IB dans les universités australiennes : admission et résultats Étude de cas de deux établissements d enseignement supérieur Fondé sur un rapport de recherche réalisé

Plus en détail

L éducation internationale: quelques réflexions. Louise Poirier Doyenne, FSÉ, Université de Montréal

L éducation internationale: quelques réflexions. Louise Poirier Doyenne, FSÉ, Université de Montréal L éducation internationale: quelques réflexions Louise Poirier Doyenne, FSÉ, Université de Montréal Plan de la présentation 1 - L harmonisation des systèmes d éducation des pays de la francophonie: nécessaire

Plus en détail

Nouveaux moyens de communication, nouveaux espaces sociaux Le transnationalisme à l ère du migrant online

Nouveaux moyens de communication, nouveaux espaces sociaux Le transnationalisme à l ère du migrant online A Cooperation and Innovation Programme for Mobility Research University of Neuchâtel - University of Berne - University of Lausanne - University of Zurich Nouveaux moyens de communication, nouveaux espaces

Plus en détail

ENRICHIR LES LIEUX DE DÉCISION

ENRICHIR LES LIEUX DE DÉCISION LEADERSHIP Montréal Une initiative de la ENRICHIR LES LIEUX DE DÉCISION LEADERSHIP MONTRÉAL L INITIATIVE LEADERSHIP MONTRÉAL, INITIÉE PAR LA CRÉ EN 2009, EST UN CARREFOUR INCLUSIF QUI VISE À ENRICHIR LES

Plus en détail

Mali Inventaire de la production du savoir. Résultats préliminaires d une enquête menée par GREAT

Mali Inventaire de la production du savoir. Résultats préliminaires d une enquête menée par GREAT Mali Inventaire de la production du savoir Résultats préliminaires d une enquête menée par GREAT Plan Introduction Motivations/Objectifs Déroulement de l enquête Quelques résultats Conclusions Introduction

Plus en détail

Le cas des migrants tunisiens

Le cas des migrants tunisiens Projet MIREM (Migration de retour au Maghreb) Action collective de soutien à la réintégration des migrants de retour dans leur pays d origine Réponses aux questionnements soulevés au cours de la première

Plus en détail

Budgets genre, pouvoirs et transformations sociales Une formation en ligne proposée par l IHEID (Genève) 21 novembre 2013-5 mars 2014

Budgets genre, pouvoirs et transformations sociales Une formation en ligne proposée par l IHEID (Genève) 21 novembre 2013-5 mars 2014 Budgets genre, pouvoirs et transformations sociales Une formation en ligne proposée par l IHEID (Genève) 21 novembre 2013-5 mars 2014 Depuis 2007, le Pôle genre et développement de l Institut de hautes

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 Table des matières Présentation...2 Mise en contexte...2 Notre mission...2 Nos employés...2 Plaintes et demandes d accommodement...2 Adoption

Plus en détail

Portrait statistique des immigrants anglophones au Québec

Portrait statistique des immigrants anglophones au Québec Portrait statistique des immigrants anglophones au Québec Lorna Jantzen en collaboration avec Fernando Mata Février, 2012 Recherche et Évaluation Les points de vue et les opinions exprimés dans le présent

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

Profil de la population immigrante

Profil de la population immigrante Profil de la population immigrante Gatineau, ses villages urbains et milieux de vie champêtre VOLUME 2 PORTRAIT DE GATINEAU TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION...3 GATINEAU DANS SON CONTEXTE GÉOGRAPHIQUE...4

Plus en détail

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Observatoire Orange - Terrafemina Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

«Les enjeux des personnes immigrantes dans le paysage rural» Université rurale québécoise La Mauricie 21 août 2003

«Les enjeux des personnes immigrantes dans le paysage rural» Université rurale québécoise La Mauricie 21 août 2003 «Les enjeux des personnes immigrantes dans le paysage rural» Université rurale québécoise La Mauricie 21 août 2003 L immigration au Québec Un peu d histoire : L Accord Canada-Québec 1991 Le Québec est

Plus en détail

Jeunes âgés de 15 à 29 ans

Jeunes âgés de 15 à 29 ans P a g e 1 PROFIL DE SEGMENT DE CLIENTÈLE Jeunes âgés de 15 à 29 ans Ontario Avril 2014 P a g e 2 TABLE DES MATIÈRES ACRONYMES... 3 LISTE DES ILLUSTRATIONS... 3 LISTE DES TABLEAUX... 3 À PROPOS DU PROFIL

Plus en détail

ECARTS DE COMPETENCES, MIGRATIONS, MOBILITES : TENDANCES et ROLE DES SERVICES PUBLICS DE L EMPLOI

ECARTS DE COMPETENCES, MIGRATIONS, MOBILITES : TENDANCES et ROLE DES SERVICES PUBLICS DE L EMPLOI ECARTS DE COMPETENCES, MIGRATIONS, MOBILITES : TENDANCES et ROLE DES SERVICES PUBLICS DE L EMPLOI Congrès Mondial de l AMSEP Annie GAUVIN- Istanbul- le 6 mai 2015 Faits et tendances actuels 200 millions

Plus en détail

VOYAGES : AGIR SEMAINE NATIONALE DE SENSIBILISATION AUX VICTIMES D ACTES CRIMINELS COLOQUE FÉDÉRAL LE 7 AVRIL 2014

VOYAGES : AGIR SEMAINE NATIONALE DE SENSIBILISATION AUX VICTIMES D ACTES CRIMINELS COLOQUE FÉDÉRAL LE 7 AVRIL 2014 VOYAGES : AGIR SEMAINE NATIONALE DE SENSIBILISATION AUX VICTIMES D ACTES CRIMINELS COLOQUE FÉDÉRAL LE 7 AVRIL 2014 Présenté par : Perminder Flora et Rubina Mudhar Remerciements Ministère de la Justice

Plus en détail

Résultats de l enquête EPCI

Résultats de l enquête EPCI Sondage Résultats de l enquête EPCI Intitulé du sondage : Les EPCI françaises et Internet Intranet, Extranet Référence : 02SD421 Destinataire(s) : Répondants à l enquête Version : 1.0 Date : Octobre 2002

Plus en détail

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Au Forum provincial des réseaux de soutien à l immigration francophone

Plus en détail

LE CHEMINEMENT ET LES RÉSULTATS SCOLAIRES DES JEUNES D ORIGINE IMMIGRÉE : UNE PERSPECTIVE COMPARATIVE ENTRE MONTRÉAL, TORONTO ET VANCOUVER

LE CHEMINEMENT ET LES RÉSULTATS SCOLAIRES DES JEUNES D ORIGINE IMMIGRÉE : UNE PERSPECTIVE COMPARATIVE ENTRE MONTRÉAL, TORONTO ET VANCOUVER LE CHEMINEMENT ET LES RÉSULTATS SCOLAIRES DES JEUNES D ORIGINE IMMIGRÉE : UNE PERSPECTIVE COMPARATIVE ENTRE MONTRÉAL, TORONTO ET VANCOUVER Sommaire Soumis au Conseil canadien sur l'apprentissage et à Citoyenneté

Plus en détail

APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés

APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés Fonds européen pour les Réfugiés 2008-2013 APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés 1 Introduction : La décision n 573/2007/CE du Parlement européen

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

Quelle relation entre transferts et développement?

Quelle relation entre transferts et développement? MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION Quelle relation entre transferts et développement? Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières 15 décembre 2006 Plan 1. Introduction.

Plus en détail

Un diplôme universitaire est indispensable pour réussir dans la société actuelle

Un diplôme universitaire est indispensable pour réussir dans la société actuelle L importance accordée à l obtention d un diplôme universitaire selon les différents groupes linguistiques Jack Jedwab Directeur général - Association des études canadiennes Semaine du 6 mai 2012 Alors

Plus en détail

Coordination des politiques internationales Citoyenneté et Immigration Canada

Coordination des politiques internationales Citoyenneté et Immigration Canada COMMENTAIRE DU GOUVERNEMENT DU CANADA SUR LE LIVRE VERT DE LA COMMISSION EUROPÉENNE : UNE APPROCHE COMMUNAUTAIRE DE LA GESTION DES MIGRATIONS ÉCONOMIQUES Coordination des politiques internationales Citoyenneté

Plus en détail

Réalisation d une étude sur la mobilisation des compétences des jeunes générations de MRE

Réalisation d une étude sur la mobilisation des compétences des jeunes générations de MRE 4 décembre 2015 Termes de Références : Réalisation d une étude sur la mobilisation des compétences des jeunes générations de MRE I. RESUME : Avec le vieillissement des premières générations de MRE, le

Plus en détail

Projet de réaménagement

Projet de réaménagement Projet de réaménagement De Place L Acadie et de Place Henri-Bourassa Mémoire de Jocelyne Cyr commissaire scolaire Circonscription de Cartierville Commission scolaire de Montréal Déposé le 18 février 2009

Plus en détail

CARRIÈRES SOCIALES MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES ET DES APTITUDES

CARRIÈRES SOCIALES MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES ET DES APTITUDES 1 2 CARRIÈRES SOCIALES SOMMAIRE PRÉAMBULE - Organisation des études - Adaptation locale MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES ET DES APTITUDES OPTION ANIMATION SOCIALE ET SOCIO-CULTURELLE 1 - Méthodologie,

Plus en détail

Recherche effectuée pour la. Mars 2009. Chantal Bourbonnais

Recherche effectuée pour la. Mars 2009. Chantal Bourbonnais RESSOURCES HUMAIINES: RÉPERTOIIRE DES PRATIIQUES EN RÉSEAUTAGE Recherche effectuée pour la Mars 2009 Chantal Bourbonnais Introduction Le réseautage est la rencontre officielle et informelle de deux personnes

Plus en détail

La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal

La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal Portraits démographiques La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal Division des affaires économiques et institutionnelles Mars 2010 République populaire de Chine Algérie Maroc

Plus en détail

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP P opulation Photo : Philippe Desmazes/AFP Près de 40 % des immigrés résidant en métropole vivent en Ile-de-France en 1999. Environ 15 % de la population francilienne est immigrée, c est une proportion

Plus en détail

Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes. Guide d attribution des subventions 2015-2016

Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes. Guide d attribution des subventions 2015-2016 Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes Guide d attribution des subventions 2015-2016 Le présent document a été produit par le ministère de l Enseignement supérieur, de

Plus en détail

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général Secrétariat général Le texte que vous consultez est une codification administrative des Politiques de l'uqam. Leur version officielle est contenue dans les résolutions adoptées par le Conseil d'administration

Plus en détail

Population. 1. Une démographie dynamique. Une forte croissance démographique

Population. 1. Une démographie dynamique. Une forte croissance démographique 1 La ville connaît, depuis les années 1980, un dynamisme démographique qui ne semble pas près de faiblir : le solde naturel, croissant, compense nettement le solde migratoire négatif. L accroissement rapide

Plus en détail

Trousse de communication 2015

Trousse de communication 2015 Trousse de communication 2015 Qu est-ce que la Semaine mondiale de l entrepreneuriat? La Semaine mondiale de l'entrepreneuriat (SME) est la plus grande célébration de l entrepreneuriat au monde! Chaque

Plus en détail

SMBG Dossier de presse

SMBG Dossier de presse SMBG Dossier de presse Classement SMBG 2011 des Meilleures Formations Post-Bac & Post-Prépa [Licences, Bachelors, Grandes Ecoles] Contact : Marie-Anne BINET Directrice de la communication marie-anne.binet@smbg.fr

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

Atelier de formation en «Genre»

Atelier de formation en «Genre» RESEAU OUEST ET CENTRE AFRICAIN DE RECHERCHE EN EDUCATION (ROCARE), SECRETARIAT EXECUTIF Atelier de formation en «Genre» Termes de Référence Programme des subventions pour la recherche en éducation Octobre

Plus en détail

le QuEbec POUR Enrichir Affirmer les valeurs communes de la société québécoise

le QuEbec POUR Enrichir Affirmer les valeurs communes de la société québécoise POUR Enrichir le QuEbec Mesures pour renforcer l action du Québec en matière d intégration des immigrants Affirmer les valeurs communes de la société québécoise Affirmer les valeurs communes de la société

Plus en détail

Les étudiants dans le rouge : l impact de l endettement étudiant

Les étudiants dans le rouge : l impact de l endettement étudiant Page1 Volume 4, numéro 1 Les étudiants dans le rouge : l impact de l endettement étudiant Extraits de «Endettement étudiant : État des lieux, déterminants et impacts», Fédération étudiante universitaire

Plus en détail

Politique institutionnelle relative à l internationalisation

Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique adoptée au conseil administration le 3 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. FINALITÉS... 6 3. OBJECTIFS

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures : Le programme 1-630-1-1 : un parcours à l intention des titulaires d un DEC en formation

Plus en détail