Pile ou Face. Bulletin d information de l ACEF du Grand-Portage. Numéro 29 Automne 2006

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pile ou Face. Bulletin d information de l ACEF du Grand-Portage. Numéro 29 Automne 2006"

Transcription

1 Pile ou Face Bulletin d information de l ACEF du Grand-Portage Numéro 29 Automne 2006 Regroupement de consommateurs - 5, Iberville, Rivière-du-Loup (Québec) G5R 1G5 Tél.: (418) Téléc.: (418) Courriel: Site Web: mazout semble relativement stable, on ne sait jamais quand il va se remettre à partir à l ascension. Heureusement, il y a des programmes comme Éconologis pour aider les ménages moins bien nantis à diminuer leurs coûts liés à l énergie. L automne est déjà bien avancé. Sûrement que vous avez vous aussi fait un bout vers l hiver. Les oies blanches se préparent à nous quitter, après les feuilles dans les arbres; jusqu à nos billets verts qui n arrêtent pas de nous abandonner. Comment on va faire pour passer l hiver? On va remettre nos manteaux de l an passé; nos bottes sont encore assez bonnes; nos gants et mitaines aussi. Mais les enfants, ça use le linge tellement vite, puis ils n arrêtent pas de grandir. Et pas question de leur repasser le linge de leurs frères et soeurs plus vieux, ils sont bien trop orgueilleux pour ça! De toutes façons, il est tellement usé qu il ne passerait pas l hiver. D un autre côté, les coûts de chauffage grimpent quasiment sans arrêt; même si, au moment où j écris ces lignes, le prix du Il y a aussi le transport qui n est pas facile, avec le froid et la neige qui s en viennent. On ne peut pas toujours se passer d une automobile et ça coûte tellement plus cher l hiver : les pneus à neige ou à glace, une bonne mise au point pour s assurer que ça démarre, peut-être la batterie à remplacer, la protection anti-rouille, ça ne finit pas. Par contre c est mieux de prévenir que de se ramasser dans le pétrin, pour ne pas dire dans le champ, pour avoir négligé quelques précautions... Se taire devant les riches?...page 2 Un nouveau futur membre...page 3 Le phénomène Cellulaire...page 4 Trucs pour économiser l énergie...page 6 Un achat irrésistible...page 7 Un nouveau service, Éconologis...page 8

2 2 Pile ou Face automne 2006 Par François Genest Faut-il se taire devant les riches? 1 : Richesse et création d emplois. La richesse est bonne pour le Bas-St-Laurent. À n en pas douter! Bien investie, la richesse permet de faire travailler nos gens et engendre ainsi une certaine prospérité. Quand on entend annoncer un investissement dans une entreprise, c est toujours une bonne nouvelle. À l inverse, une fermeture d usine ou d entreprise, une réduction de personnel sèment la consternation. Personne ne veut revivre la période d il y a quelques années à peine, lorsque la faible activité économique était accompagnée d un taux de chômage très élevé. Tout le monde est d accord là-dessus. Par ailleurs, au nom de cette prospérité, de la création d emplois, doit-on laisser passer n importe quoi? accepter n importe quoi? On a connu et on connaît encore des gens qui travaillent dans des conditions déplorables : heures travaillées non payées, absence de règles de sécurité élémentaires, surtemps obligatoire, aucune période de pause, etc. Les plus âgés se souviennent des patrons qui brûlaient littéralement les employés, dans tous les domaines de l industrie, plus particulièrement ceux liés à l exploitation des ressources premières (comme en foresterie) ou à la première transformation (comme dans les scieries). L ouvrage était si rare, alors, que la menace de «se faire mettre dehors» permettait tous les abus. Sans compter que les «boss» étaient très durs ; ceux qui ne l étaient pas ne demeuraient pas boss bien longtemps. C était le pouvoir de l argent. C était aussi le pouvoir donné aux possédants à cause de la misère des dépossédés. Qu en est-il aujourd hui? Essayez de fonder un syndicat dans votre milieu de travail et vous aurez votre réponse. Essayez de réclamer des mesures de sécurité que vous jugez nécessaires à votre poste de travail et vous aurez votre réponse. Essayez de faire valoir vos droits à la suite d un accident de travail et vous aurez votre réponse, si, en plus, vos collègues ne vous tournent pas le dos. Trop de travailleurs et travailleuses confondent le respect du travail avec la soumission aux ordres du patron : ils appellent ça «être travaillant». Il subsiste encore une culture de bravade dans les milieux traditionnellement réservés aux hommes où, pour impressionner les confrères et le patron, on entre en compétition avec les autres pour en faire plus : travailler à une cadence plus rapide, allonger les heures de travail sans pause, prendre des risques pour sa sécurité et/ou sa santé, courir «sur la job». Ceux qui se respectent, qui respectent leurs limites, qui sont assez fiers d eux-mêmes pour ne pas se sentir obligés de

3 3 Pile ou Face automne 2006 compétitionner avec les autres, ceux qui sont assez responsables pour s occuper de leur sécurité au travail, ceux-là sont encore trop souvent mal vus de leurs collègues plus «compétitifs». On oublie trop facilement que les patrons sont eux-mêmes soumis à la recherche de profit, qui passe malheureusement trop souvent devant la santé et le bien-être des employés. Il y a encore des patrons à l ancienne qui voient les employés comme de la machine à produire, qu on peut remplacer à volonté, et qui pensent que la santé et la sécurité ce n est qu une perte d argent qui vient gruger leur profit. Au moment où l on vit une nouvelle période d insécurité liée à la crise de l industrie forestière, Il est à espérer que certains patrons peu scrupuleux n en profitent pas pour rogner sur les conditions de travail déjà pas faciles de leurs employé(e)s. Un nouveau futur membre Notre conseillère budgétaire et responsable du fonds d Entraide Desjardins, Dominique Bard, vient de donner naissance à la petite Évelyne, samedi le 18 novembre dernier. Elle a fait ça comme une grande, bien sûr et, comme on dit :la mère, la fille et... le père se portent bien. Dominique est en congé de maternité pour quelques mois. Gisèle Chouinard la remplace pendant cette période.

4 4 Pile ou Face automne 2006 La fausse représentation : pratique courante en téléphonie cellulaire! Par Sonia St-Pierre Au cours des deux dernières décennies, la société de consommation a beaucoup évolué. Nous pouvons notamment constater cette évolution dans le domaine des télécommunications et plus particulièrement dans l industrie de la téléphonie cellulaire. Cette industrie connaît au Canada et partout dans le monde un essor considérable. Les consommateurs n ont jamais été autant sollicités par les compagnies de téléphone cellulaire que maintenant. Il existe 4 grands fournisseurs important en téléphonie cellulaire au Canada. Ce sont Bell Mobilité, Telus Mobilité, Roger s Sans-fil AT&T et Microcell Solutions (Fido). Ils détiennent à eux seuls, 99% du marché. Les jeunes, pour ces compagnies, deviennent de plus en plus une cible de choix. En 2004, près de 50% des jeunes canadiens âgés entre 15 et 19 ans possédaient un cellulaire. Les compagnies repoussent même les limites en fabricant un cellulaire qui s adresse aux jeunes de 8 à 12 ans dont les appels sont programmés par les parents 1. Une révolution, vous me direz. Pas du tout. Plutôt une façon pour ces compagnies de générer des milliards de dollars sur le dos des consommateurs. Chaque année, l Office de la protection du consommateur ainsi que les associations de consommateurs du Québec reçoivent un nombre considérable de plaintes de consommateurs qui se disent avoir été lésés par leur fournisseur de téléphone cellulaire. La fausse représentation de certains vendeurs demeure le type de plaintes dont sont victimes le plus souvent les consommateurs. Les pratiques commerciales et les stratégies de marketing qu utilisent les entreprises de téléphonie cellulaire pour approcher les consommateurs transgressent malheureusement trop souvent la loi de la protection du consommateur. Souvent, les représentants ne dévoilent pas tous les renseignements aux consommateurs de peur de ne pas conclure la vente. Les informations qui leur sont le plus souvent cachées sont des frais divers qui s ajouteront au prix, à la réception de la première facture, (frais de réseaux, frais pour le service 911, coûts rattachés à certaines options, frais d activation,...), les modalités du contrat qui ne sont pas toujours remises aux consommateurs, les zones de couverture réelles, les modalités prévues en cas de résiliation 2. Deux façons d utiliser un cellulaire En achetant un téléphone cellulaire, vous pouvez soit vous abonner au service mensuel de la compagnie ou acheter du temps d antenne en utilisant un service prépayé (carte d appel). En identifiant clairement vos besoins, vous serez en mesure d évaluer ce qui vous convient le mieux. Où, quand, comment et à quelles fins le cellulaire sera utilisé sont des questions auxquelles vous devrez répondre afin de choisir le type de forfait qui répondra à vos besoins et au meilleur prix possible. Attention à la sollicitation par téléphone La sollicitation téléphonique est une pratique très répandue dans le domaine de la téléphonie cellulaire. Les représentants appellent, la plupart du temps, aux heures des repas et la transaction se conclue souvent de façon précipitée sans que vous ayez obtenu toutes les informations.

5 nécessaires afin de prendre une décision éclairée. Surtout, n acceptez pas d offre sans y avoir bien réfléchi. Votre consentement verbal vous engage envers la compagnie. Demandez au représentant de vous faire parvenir par écrit les conditions de l offre ainsi que les modalités du contrat. Dites-lui que vous rappellerez ensuite si l offre vous intéresse. Si le représentant refuse, mettez fin à la conversation. Vous décidez quand même d acheter? Vérifier, à la réception du cellulaire, si vous avez reçu une copie de votre contrat de service. Si non, contactez la compagnie immédiatement pour qu elle vous le fasse parvenir. N oubliez pas de lire les clauses en petits caractères. Ce sont souvent celles-là qui vous seront défavorables en cas de litige. Vérifiez si les modalités correspondent vraiment aux représentations du vendeur. Si ce n est pas le cas, contactez aussitôt la compagnie et demandez-lui de vous faire parvenir par écrit les correctifs. Vous avez besoin d éclaircissements pour certaines clauses du contrat? N hésitez pas à communiquer avec l Office de la protection du consommateur ou votre ACEF. Vous saurez ainsi à quoi vous en tenir exactement. Méfiez-vous des offres trop alléchantes Beaucoup de gens se laissent séduire par des offres d appareils gratuits, mais qui ne le sont pas en réalité. Des offres gratuites, ça n existe pas. Un contrat d abonnement pour une durée de 12, 24 ou 36 mois, accompagne toujours ces offres. Le coût de l appareil est alors amorti sur la durée du contrat. Méfiezvous aussi de ces promotions où l on vous propose 3, 4 ou 5 appareils gratuits pour en faire bénéficier votre famille et vos amis. Ces promotions sont également jumelées à un contrat d abonnement et vous êtes responsable personnellement en tant que titulaire du compte de toutes les factures impayées, le cas échéant. Si vous souhaitez résilier votre contrat, sachez que des frais de pénalités exorbitants vous seront facturés. Il vaut mieux acquitter votre facture même si vous résiliez votre contrat. Vous éviterez ainsi le harcèlement du créancier et protègerez votre dossier de crédit. Différents tarifs peuvent s appliquer Plusieurs personnes ignorent qu en matière de téléphonie cellulaire, c est le temps d antenne qui vous est facturé. Que vous fassiez ou receviez des appels, ils vous seront facturés et ce, même si vos appels sont des appels locaux. Quant aux appels interurbains, le tarif par minute est habituellement plus élevé que pour vos appels locaux. Même chose si vous utilisez un service prépayé. Le tarif par minute sera plus élevé qu avec un abonnement mensuel. Si vous prévoyez ne pas faire beaucoup d appels, le service prépayé s avère un choix judicieux d autant plus que vous ne serez pas lié à la compagnie par un contrat, ce qui vous évitera bien des désagréments. Bien sûr, dans votre contrat d abonnement, vous bénéficierez d un nombre de minutes gratuites par mois. Lorsqu elles seront écoulées, vous serez facturés selon le tarif par minute indiqué à votre contrat. Soyez vigilant, une heure est si vite dépensée. Un dernier conseil, avant d acheter! Magasinez, comparez les prix d une compagnie à l autre et ne vous laissez surtout pas séduire par le beau discours du vendeur sur la performance des appareils. Restez fidèle à vos besoins et surtout à votre budget! Ainsi, vous conserverez vos minutes pour vos amis et non pour votre compagnie de cellulaire qui réclamera son dû. 1 Statistiques tirées du site du Bureau de la consommation du Canada Sommaire des projets Étude sur la téléphonie cellulaire : les pièges de la transaction-service d aide aux consommateurs de Shawinigan

6 6 Pile ou Face automne 2006 C est le temps de... l Efficacité énergétique Lisette Soucy, conseillère en efficacité énergétique Voici, pêle-mêle, de bons trucs pour vous aider à abaisser votre consommation d énergie et les coûts qui s ensuivent. Les électroménagers : évitez de placer un réfrigérateur près d une cuisinière ou d un lave-vaisselle. Évitez également de conserver un 2 ème réfrigérateur branché pour seulement quelques denrées. De même, ne laissez pas votre congélateur presque vide ; au besoin, ajoutez des bidons d eau qui, une fois congelés, vont contribuer à conserver le froid plus efficacement. Utilisez de préference un four à micro-ondes ou un four grille-pain au lieu d un four conventionnel, chaque fois que c est possible. Une bouilloire, une mijoteuse ou un poêlon électrique sont généralement plus efficaces que le rond de poêle traditionnel. Nous vous suggérons également d utiliser des ampoules de type «fluorescent compact» de 13 ou 15 watts. Ils vous feront économiser 75% d électricité pour la même luminosité et s installent aussi bien à l extérieur qu à l intérieur. Et n oubliez pas de les éteindre quand vous n en avez plus besoin. À l approche des Fêtes, pensez à acheter des ampoules de Noël à faible consommation d énergie (1 watt ou moins), comme les ampoules de type «DEL», et si vous songez à l achat de nouveaux appareils ménagers pour Noël, optez pour ceux qui portent l étoile «Énergy Star», ce qui signifie qu ils sont classés comme étant particulièrement efficaces au point de vue énergétique (jusqu à 50% plus efficaces que leurs équivalents non homologués). Afin d éviter les infiltrations d air à vos portes et fenêtres, nous vous suggérons d installer des coupe-froid, seuils et bas-de-porte ainsi que des polythènes au vitrage des portes et fenêtres. Il existe aussi pour vos prises de courant et interrupteurs des coupe-bise à installer entre la plaquette et le mur extérieur. Au moment d aller vous coucher, prenez une douche plutôt qu un bain et assurez-vous que vous avez une pomme de douche à débit réduit. Ensuite, abaissez la température de la maison : vous dormirez mieux et rêverez à tout ce que vous ferez avec vos économies!

7 7 Pile ou Face automne 2006 Une offre d achat irrésistible? Voilà, vous ne pouvez tout simplement pas refuser! Il y a une heure à peine, vous ne saviez pas ce que vous manquiez, mais heureusement, un bon monsieur a accepté de vous faire bénéficier d une offre irrrésistible, uniquement pour vous, parce que la Compagnie vous a choisi, VOUS, pour en bénéficier. Le seul problème, c est qu il faut signer tout de suite, sinon l offre risque de vous échapper ; c est vraiment une faveur qu on vous fait, mais il ne faudrait pas trop attendre. De toutes façons, attendre quoi? que le voisin en profite à votre place? Non non non, il faut dire oui tout de suite! Ça vous est déjà arrivé? Vous recevez un coup de téléphone d un vendeur qui vous propose un système de sécurité «avancé», une assurance exceptionnelle à prix dérisoire (quelques sous par jour!), une garantie prolongée, un service d entretien de vos lignes téléphoniques à l intérieur de la maison, etc... Les produits offerts et non sollicités sont nombreux et tous plus alléchants les uns que les autres, aux dires du vendeur (ou de la vendeuse, ne soyons pas sexiste). Le problème, c est justement que vous n aviez jamais pensé les acheter avant ou, au mieux, jamais jugé que ces produits valaient que vous fassiez l effort de vous les procurer! En fait, il n y a ici qu un seul problème à résoudre : comment dire «non». Première règle : NE JAMAIS RÉPONDRE IMMÉDIATEMENT. Si le vendeur exige une réponse immédiate, c est qu il ne veut pas vous laisser le temps de réfléchir, parce qu il sait qu il perdra probablement sa vente. Le vendeur veut votre argent, et pour ce faire, il doit vous priver de votre liberté, de votre droit de dire «non». La liberté, ça veut dire avoir le temps de réfléchir pour choisir, et non pas dire spontanément «oui» ou «non», comme un enfant capricieux. Vous ne répondez pas immédiatement et vous prenez le temps de réfléchir à quelques questions comme : Est-ce que je désire vraiment ce produit ou ce service, oui ou non? Si oui, pourquoi?, Si non, pourquoi? Est-ce important pour moi, oui ou non? Pourquoi je n ai jamais voulu cet article avant aujourd hui? Puis-je me permettre d acheter ce produit ou ce service? Si je n achète pas, qu adviendra-t-il de grave? Toute la question se résume à savoir si j ai vraiment besoin de cet article. Si c est oui, mais que je n ai jamais eu l argent pour me le payer, est-ce que j ai plus cet argent aujourd hui, ou ce mois-ci? Et si je n ai pas vraiment besoin de cet article, pourquoi est-ce que je l achèterais? Souvenez-vous que vous avez parfaitement le droit de dire : «NON!». Ne vous laissez pas enlever ce droit par n importe lequel vendeur. François Genest

8 8 Pile ou Face automne 2006 Le nouveau programme de l Agence de l efficacité énergétique du Québec maintenant disponible au KRTB L ACEF du Grand-Portage est heureuse d offrir enfin, aux individus et familles à budget modeste du KRTB, le programme «Éconologis, l efficacité énergétique chez soi» relevant de l Agence de l efficacité énergétique du Québec. Ce programme d'interventions en efficacité énergétique se traduit par des visites à domicile gratuites, effectuées sur rendez-vous par une équipe de deux personnes. Pour le client, il suffit de faire vérifier son admissibilité par l ACEF afin d obtenir un rendez-vous. Déjà, depuis la fin septembre, Madame Lisette Soucy, conseillère, et Monsieur Normand Couillard, technicien, ont débuté leurs visites à partir d'une liste d inscriptions répondant aux critères d admissibilité. Une inspection visuelle du logement leur permet de donner des conseils personnalisés et d installer divers produits économiseurs d énergie comme du calfeutrant, des coupe-froid, des pommes de douche à débit réduit, etc. Ainsi, les ménages visités pourront réduire leur facture d'énergie et profiter d un confort accru de leur logement. Ce programme est rendu possible grâce à l initiative et au soutien financier de l Agence de l'efficacité énergétique du Québec, d Hydro-Québec, du Fonds en efficacité énergétique et de Gazifère. Pour plus d information ou pour vérifier votre admissibilité, contactez votre ACEF en composant le votre nouveau conseil d administration : Jean-Philippe Nadeau, président; Marie-Claude Bérubé, secrétaire; Régine Veilleux, trésorière; Ginette Huard, administratrice; Yvan Charrette, administrateur; Gérard-Léon Pelletier, administrateur. Vous voulez devenir membre de l ACEF? Vous l êtes déjà, mais vous connaissez quelqu un que ça intéresse? Téléphonez nous : , nous vous accueillerons à bras ouvert!

Monnaie. Options de paiement Il y a différentes façons de paiement pour les produits et services en Estonie:

Monnaie. Options de paiement Il y a différentes façons de paiement pour les produits et services en Estonie: Monnaie L Euro ( ) est la monnaie officielle de l Estonie depuis le 1er janvier 2011. 1 euro = 100 centimes. Les pièces suivantes sont utilisées: 1, 2, 5, 10, 20 & 50 centimes et 1 & 2 euros. Les dénominations

Plus en détail

TROUSSE D INSCRIPTION

TROUSSE D INSCRIPTION TROUSSE D INSCRIPTION TABLE DES MATIÈRES Présentation du programme COOPS EFFICACES.. 2 Comment s inscrire... 3 Plan de l atelier MA COOP EFFICACE... 4 Avantages de participer au programme... 5 Résolution

Plus en détail

Guide du client. La Bi-énergie résidentielle

Guide du client. La Bi-énergie résidentielle Guide du client La Bi-énergie résidentielle Qu est ce qu un système de chauffage bi-énergie? C est un système de chauffage qui a recours à deux sources d énergie : l électricité comme source principale

Plus en détail

Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire

Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire Série L ABC des prêts hypothécaires Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Le processus de renouvellement

Plus en détail

Comment bien gérer votre temps

Comment bien gérer votre temps Comment bien gérer votre temps Bonjour, je m appelle Marie-Ève. Au secondaire, vous aviez l habitude d être en classe 30 heures par semaine, alors qu à l université, vous pouvez avoir de 15 à 25 heures

Plus en détail

Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada

Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada Aperçu du programme Juin 2015 À propos du programme FundScrip FundScrip est un programme de levée de fonds pancanadien qui fait en sorte

Plus en détail

SERVICES-CONSEILS EN ASSURANCE VIE, INVALIDITÉ ET SANTÉ

SERVICES-CONSEILS EN ASSURANCE VIE, INVALIDITÉ ET SANTÉ SERVICES-CONSEILS EN ASSURANCE VIE, INVALIDITÉ ET SANTÉ Chacune des étapes de votre vie amène son lot d événements heureux, et parfois, inattendus. Vous venez d avoir un enfant? Vous rêvez à plusieurs

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Changements dans la façon dont sont payés certains crédits d impôt en Ontario

Changements dans la façon dont sont payés certains crédits d impôt en Ontario Changements dans la façon dont sont payés certains crédits d impôt en Ontario Centre d action pour la sécurité du revenu L Ontario change la façon dont sont payés trois crédits d impôt remboursables. Cela

Plus en détail

Guide. Parlons-en... BIEN ACHETER SON ÉLECTRICITÉ & SON GAZ. www.sieda.fr

Guide. Parlons-en... BIEN ACHETER SON ÉLECTRICITÉ & SON GAZ. www.sieda.fr Parlons-en... Guide BIEN ACHETER SON ÉLECTRICITÉ & SON GAZ www.sieda.fr Édito 1 er juillet 2007 : les marchés de l électricité et du gaz naturel s ouvrent à la concurrence. Il est désormais possible de

Plus en détail

Le programme numéro un au Canada de collecte de fonds par la vente de cartescadeaux. Aperçu du programme

Le programme numéro un au Canada de collecte de fonds par la vente de cartescadeaux. Aperçu du programme Le programme numéro un au Canada de collecte de fonds par la vente de cartescadeaux Aperçu du programme mars 2014 Comment fonctionne FundScrip? Aucun don Pas besoin de demander à la famille, aux amis,

Plus en détail

Assurance des véhicules de location

Assurance des véhicules de location Assurance des véhicules de location Économisez sur la location de véhicules au Manitoba, au Canada et aux États-Unis. Obtenez la meilleure protection qui soit. Contrôlez vos risques. Lorsque vous louez

Plus en détail

La consommation. La protection du consommateur. Durée : 1h30

La consommation. La protection du consommateur. Durée : 1h30 La consommation Description : Cet atelier propose une réflexion sur la société de consommation d aujourd hui. Il informe sur les moyens de se prémunir contre les techniques de vente des commerçants et

Plus en détail

Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS

Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS Juin 2010 Remarque : Les renseignements fournis dans ce guide étaient à jour au moment de

Plus en détail

Guide. Parlons-en... BIEN ACHETER SON ÉLECTRICITÉ & SON GAZ. www.energie2007.fr

Guide. Parlons-en... BIEN ACHETER SON ÉLECTRICITÉ & SON GAZ. www.energie2007.fr Parlons-en... Guide BIEN ACHETER SON ÉLECTRICITÉ & SON GAZ www.energie2007.fr Édito L énergie est un bien de première nécessité. Le 1 er juillet 2007 : les marchés de l électricité et du gaz naturel s

Plus en détail

À qui confier ses impôts? Mais examinons pour commencer 1)Les grandes lignes de notre système fiscal

À qui confier ses impôts? Mais examinons pour commencer 1)Les grandes lignes de notre système fiscal JEAN PELLETIER, COMPTABLE PROFESSIONNEL AGRÉÉ (CA) À qui confier ses impôts? Mais examinons pour commencer 1)Les grandes lignes de notre système fiscal Au Canada, l impôt sur le revenu est prélevé sur

Plus en détail

D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais

D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais LA VIE VOUS MÈNE AILLEURS, MAIS PARCOURS ASSURANCE SANTÉ VOUS SUIT PARTOUT AUCUNE PREUVE D ASSURABILITÉ N EST EXIGÉE! 2 Parcours assurance

Plus en détail

LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN

LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN TABLE DES MATIÈRES Introduction La facturation fondée sur la capacité arrive au Canada Pourquoi les gens utilisent-ils

Plus en détail

votre guide de démarrage

votre guide de démarrage votre guide de démarrage Imprimé au Canada. KIDGUIDE 05/06 bienvenue Merci d avoir choisi TELUS Mobilité. Le présent guide vise à vous familiariser avec certains services et fonctions que nous offrons.

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement DÉCEMBRE 2013 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour toute

Plus en détail

Comprendre votre consommation d énergie

Comprendre votre consommation d énergie Comprendre votre consommation d énergie La consommation d'énergie annuelle d une maison (pour une famille de 3 ou 4 personnes) Chaleur 60% Eau chaude 20% Appareils ménagers et éclairage 20% Chauffage Le

Plus en détail

SÉCHAGE L ÉLECTROMÉNAGER CE QU IL FAUT SAVOIR

SÉCHAGE L ÉLECTROMÉNAGER CE QU IL FAUT SAVOIR Suivez le guide! CE QU IL FAUT SAVOIR Votre facture d éléctricité n est pas votre facture de chauffage! Voici comment se répartit votre facture d éléctricité Attention plus vous consommez plus votre facture

Plus en détail

GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DU BUDGET. Apprenez à établir et à respecter un budget

GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DU BUDGET. Apprenez à établir et à respecter un budget GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DU BUDGET Apprenez à établir et à respecter un budget IL EST FACILE D ÉTABLIR UN BUDGET QUI TRAVAILLE POUR VOUS Un budget peut vous aider à payer vos factures à temps, à

Plus en détail

LES DROITS ET DEVOIRS DU JEUNE CONSOMMATEUR

LES DROITS ET DEVOIRS DU JEUNE CONSOMMATEUR LES DROITS ET DEVOIRS DU JEUNE CONSOMMATEUR S'INSTALLER P.3 ACHETER P.6 SE DÉPLACER P.9 GÉRER P.12 COMMUNIQUER P.14 VOYAGER P.16 RÉGLER UN LITIGE P.18 POUR ALLER PLUS LOIN... P.19 Quatre murs, un toit...

Plus en détail

Guide. Parlons-en... BIEN ACHETER SON ÉLECTRICITÉ & SON GAZ. www.energie2007.fr. Ariège_Guide.indd 1 4/06/07 15:40:58

Guide. Parlons-en... BIEN ACHETER SON ÉLECTRICITÉ & SON GAZ. www.energie2007.fr. Ariège_Guide.indd 1 4/06/07 15:40:58 Parlons-en... Guide BIEN ACHETER SON ÉLECTRICITÉ & SON GAZ www.energie2007.fr Ariège_Guide.indd 1 4/06/07 15:40:58 Édito 1 er juillet 2007 : les marchés de l électricité et du gaz naturel s ouvrent à la

Plus en détail

PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER

PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER OFFERT PAR AXA Banque PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER FICHE 5 5 QUESTIONS SUR L ASSURANCE EMPRUNTEUR AXA Banque PETITS e-guides PRATIQUES - N 2 FICHE 5 5 QUESTIONS SUR L ASSURANCE EMPRUNTEUR

Plus en détail

le 17 octobre 2011 MC

le 17 octobre 2011 MC le 17 octobre 2011 MC Solution recommandée Votre objectif en matière de réduction de dettes : Accroître mes liquidités en réduisant le montant de mes paiements de dettes. Vous avez dit vous sentir plutôt

Plus en détail

SEI s adresse aux conseillers en ce qui concerne les INDICATIONS DE CLIENTS

SEI s adresse aux conseillers en ce qui concerne les INDICATIONS DE CLIENTS Avril 2007 SEI s adresse aux conseillers en ce qui concerne les INDICATIONS DE CLIENTS Vous êtes à la recherche ou avez grandement besoin de nouveaux clients? La plupart des conseillers cherchent à accroître

Plus en détail

Cartes de crédit avec garantie

Cartes de crédit avec garantie Cartes de crédit avec garantie Une carte de crédit avec garantie pourrait vous être utile si : Vous devez établir des antécédents en matière de crédit ou vous désirez remédier à une mauvaise cote de solvabilité

Plus en détail

INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS

INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS Exercice de la profession d ergothérapeute Q. Qu est-ce que l exercice de la profession pour l Ordre? R. L Ordre définit

Plus en détail

Dans le cadre du projet Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale au Kamouraska

Dans le cadre du projet Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale au Kamouraska Dans le cadre du projet Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale au Kamouraska, l Unité 5 veut permettre aux personnes vivant des conditions socioéconomiques difficiles d avoir accès à une information

Plus en détail

Votre idée, votre cuisine Beaucage!

Votre idée, votre cuisine Beaucage! Votre idée, votre cuisine Beaucage! Une idée, la vôtre! Vous étiez deux et êtes maintenant quatre. Besoin de plus d espace et d un îlot central pour garder un œil sur les petits pendant que vous cuisinez?

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE

GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE POUR MON BUDGET, MON CONFORT ET MA PLANÈTE : JE ME LANCE, AVEC LE CRÉDIT AGRICOLE. Les travaux d éco-rénovation sont-ils vraiment rentables? À quelles

Plus en détail

Comment. contrôler vos dépenses? Comprendre vos habitudes de dépenses. Créer un plan de réduction des coûts

Comment. contrôler vos dépenses? Comprendre vos habitudes de dépenses. Créer un plan de réduction des coûts Comment contrôler vos dépenses? Comprendre vos habitudes de dépenses Créer un plan de réduction des coûts 5 astuces pour faire de véritables économies Reprendre le contrôle de vos dépenses Reprendre le

Plus en détail

Comment améliorer l efficacité énergétique grâce aux projets de rénovation pour les bricoleurs Février 2010

Comment améliorer l efficacité énergétique grâce aux projets de rénovation pour les bricoleurs Février 2010 Comment améliorer l efficacité énergétique grâce aux projets de rénovation pour les bricoleurs (EN) Rénoverez-vous votre maison cette année? Jusqu à 74 % des propriétaires canadiens affirment qu ils rénoveraient

Plus en détail

Guide de démarrage rapide. Appareil VWR de Vonage

Guide de démarrage rapide. Appareil VWR de Vonage Guide de démarrage rapide Appareil VWR de Vonage SM Avant de commencer 1. Si vous achetez votre appareil Vonage à partir d un magasin de détail, vous devez premièrement activer le service téléphonique

Plus en détail

Vous êtes. coincé? Stratégies pour les membres de la génération sandwich

Vous êtes. coincé? Stratégies pour les membres de la génération sandwich Vous êtes coincé? Stratégies pour les membres de la génération sandwich Vous êtes dans la quarantaine ou la cinquantaine? Vous devez vous occuper de vos enfants et de vos parents vieillissants? Alors bienvenue

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement JUIN 2014 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pourquoi et

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

LE GUIDE DE VOS AVANTAGES. Voici votre. carte Dollars US CIBC Visa MC

LE GUIDE DE VOS AVANTAGES. Voici votre. carte Dollars US CIBC Visa MC LE GUIDE DE VOS AVANTAGES Voici votre carte Dollars US CIBC Visa MC Voici la carte Dollars US CIBC Visa. Une carte de crédit qui offre une expérience complètement différente. Votre nouvelle carte Dollars

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement JUIN 2014 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Maîtriser son endettement sec_01-2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com

Plus en détail

PLAN D URGENCE POUR VOTRE ENTREPRISE

PLAN D URGENCE POUR VOTRE ENTREPRISE PLAN D URGENCE POUR VOTRE ENTREPRISE Grâce à un plan d urgence, ou plan de continuité, tout le monde saura ce qu il doit faire si jamais il vous arrive malheur. Ce plan indique à votre liquidateur et(ou)

Plus en détail

Comment réagir en cas de perte de revenus?

Comment réagir en cas de perte de revenus? NOVEMBRE 2014 N 12 DIFFICULTÉS LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Comment réagir en cas de perte de revenus? Ce mini-guide vous est offert

Plus en détail

Crédit-bail d équipement agricole

Crédit-bail d équipement agricole Services financiers à l entreprise Crédit-bail d équipement agricole Un moyen rapide et souple d équiper votre entreprise. Qu est-ce que le crédit-bail? n Le crédit-bail est une solution de financement

Plus en détail

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Prenez vos finances en main DIX conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Si vous vous sentez dépassé à l idée de prendre vos finances en main pour

Plus en détail

Acquérir de nouveaux clients

Acquérir de nouveaux clients Acquérir de nouveaux clients Guide pratique sur l optimisation web Guide pratique sur l optimisation web... 01 Qu est-ce que l optimisation web?... 01 L importance des moteurs de recherche dans l optimisation

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

TAUX DE TRANSFORMATION

TAUX DE TRANSFORMATION Table des matières 1 Le choix des produits...2 2 La politique tarifaire...4 Introduction Afin de convertir efficacement vos visiteurs en acheteurs, il faut veiller à ne jamais les décevoir. La cause première

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009 À propos de l auteur Guillaume Charron, CA, M. Fisc. est Comptable Agréé et détient une Maitrise en Fiscalité de l Université de Sherbrooke. M. Charron est chargé de cours

Plus en détail

PAR COURRIEL Montréal, le 11 mai 2005. Objet : Position de la Société GRICS par rapport au logiciel libre.

PAR COURRIEL Montréal, le 11 mai 2005. Objet : Position de la Société GRICS par rapport au logiciel libre. Bureau du président-directeur général PAR COURRIEL Montréal, le 11 mai 2005 À TOUS LES DIRECTEURS GÉNÉRAUX, LES PRÉSIDENTS ET LES GESTIONNAIRES DES TECHNOLOGIES DES COMMISSIONS SCOLAIRES Objet : Position

Plus en détail

Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière

Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière Guide pour les personnes âgées du Manitoba Selon des recherches canadiennes, près de 10 % des personnes âgées du Manitoba seront victimes d une

Plus en détail

N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat

N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat 1 N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat Les résultats présentés dans ce document sont issus d un échantillon de 1 332 individus, représentatif de la population française

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

Rachat de services passés Enrichir votre pension

Rachat de services passés Enrichir votre pension Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information explique le rachat de services et donne des exemples de situations de rachat. Pour en savoir davantage, communiquez avec le Service

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement JANVIER 2013 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour toute

Plus en détail

Transférez votre correspondant à partir de votre GSM

Transférez votre correspondant à partir de votre GSM Call Transfer Service gratuit, activation gratuite Transférez votre correspondant à partir de votre GSM Votre correspondant cherche à joindre d urgence l un de vos collègues? Call Transfer vous permet

Plus en détail

C est le bon moment pour remplacer votre chaudière!

C est le bon moment pour remplacer votre chaudière! Du 15 mars au 15 juin 2015 LES ÉCONOMIES DURABLES SAVELYS Jusqu à l équivalent de 630 TTC (1) d avantages C est le bon moment pour remplacer votre chaudière! Du 15 mars au 15 juin 2015 LES ÉCONOMIES DURABLES

Plus en détail

Déposer une plainte. Guide à l intention des investisseurs

Déposer une plainte. Guide à l intention des investisseurs Déposer une plainte Guide à l intention des investisseurs Le présent guide contient de l information sur ce qui suit : des conseils sur la façon de déposer des plaintes efficaces; le rôle de la Commission

Plus en détail

TOUT D ABORD, MERCI D AVOIR ACHETE MON E-BOOK. DANS CELUI-CI, JE VAIS VOUS EXPLIQUER COMMENT VOUS FAIRE 500 PAR JOUR SANS RISQUE!

TOUT D ABORD, MERCI D AVOIR ACHETE MON E-BOOK. DANS CELUI-CI, JE VAIS VOUS EXPLIQUER COMMENT VOUS FAIRE 500 PAR JOUR SANS RISQUE! TOUT D ABORD, MERCI D AVOIR ACHETE MON E-BOOK. DANS CELUI-CI, JE VAIS VOUS EXPLIQUER COMMENT VOUS FAIRE 500 PAR JOUR SANS RISQUE! JE VAIS EGALEMENT VOUS FAIRE UN E-BOOK COMPLET! (SOMMAIRE, PHOTO ETC )

Plus en détail

TELEFUTE: L international à prix local

TELEFUTE: L international à prix local 1 TELEFUTE: L international à prix local Sommaire I / Présentation de TELEFUTE II / Tarifs Téléfuté III / Les réponses à vos questions IV / Contact 2 3 I / Présentation de TELEFUTE TELEFUTE : SANS inscription,

Plus en détail

Votre nouvelle carte vous aide à y parvenir.

Votre nouvelle carte vous aide à y parvenir. GUIDE DES AVANTAGES de la carte WestJet MasterCard RBC Votre nouvelle carte vous aide à y parvenir. Bienvenue à WestJet MasterCard RBC Il sera plus abordable que jamais de réserver vos prochains billets

Plus en détail

Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque?

Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque? BUDGET ET GESTION DES FINANCES PERSONNELLES Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque? Les taux d intérêt n ont jamais été aussi bas au Canada, mais il faut s attendre

Plus en détail

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit L éducation financière Manuel du participant Les notions de base du crédit 2 Contenu DOCUMENT 6-1 Les types de crédit Type de crédit Prêteur Usages Modalités Crédit renouvelable Carte de crédit (garantie

Plus en détail

oéëéáêéò=çé=äû~áê=ë~áå= Ç~åë=îçíêÉ=ã~áëçå Guide à l intention des consommateurs sur les investigations de la qualité de l air intérieur

oéëéáêéò=çé=äû~áê=ë~áå= Ç~åë=îçíêÉ=ã~áëçå Guide à l intention des consommateurs sur les investigations de la qualité de l air intérieur oéëéáêéò=çé=äû~áê=ë~áå= Ç~åë=îçíêÉ=ã~áëçå Guide à l intention des consommateurs sur les investigations de la qualité de l air intérieur Saviez-vous qu une piètre qualité de l air intérieur (QAI) dans votre

Plus en détail

Cartes prépayées. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa.

Cartes prépayées. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa. Ce ne sont pas des cartes de crédit. Avant de les utiliser, il faut y verser de l argent. Certaines entraînent des frais.

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN Vous avez conclu la transaction, mais il vous faut maintenant des liquidités pour démarrer la production. C est alors que votre crédibilité est en jeu.

Plus en détail

La protection de vos revenus à votre pension est d une

La protection de vos revenus à votre pension est d une AVEZ-VOUS PROTÉGÉ La pension est certainement le souci majeur de beaucoup d entre vous. C est en tout cas ce que nous avons pu constater de la grande enquête de Vivium réalisée en collaboration avec Moneytalk.

Plus en détail

FACTURE. Des évolutions sont prévues en 2008 afin que la facture de consommation d électricité fasse apparaître les éléments d information suivants :

FACTURE. Des évolutions sont prévues en 2008 afin que la facture de consommation d électricité fasse apparaître les éléments d information suivants : Conception et illustrations : Le Havre www.pixell.fr La La FACTURE ❶ Adresse de la régie Numéros de téléphone utiles. Le montant de votre facture est indiqué ici avec la date limite de paiement Vous avez

Plus en détail

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Opération Vigilance Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Certains parents hésitent à parler de sécurité personnelle avec leur enfant par crainte de l effrayer ou d affecter sa

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions

Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions ASSURANCE COLLECTIVE Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions Pour une vue détaillée de l outil, consultez l aide-mémoire qui est accessible à partir de la section «Liens utiles» du simulateur.

Plus en détail

CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES

CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES L obtention d un prêt hypothécaire est souvent l engagement financier le plus important qu un Canadien prendra. Les prêts hypothécaires présentent

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE

GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE POUR MON BUDGET, MON CONFORT ET MA PLANÈTE : JE ME LANCE, AVEC LE CRÉDIT AGRICOLE. Les travaux d éco-rénovation sont-ils vraiment rentables? À quelles

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE POUR MON BUDGET, MON CONFORT ET MA PLANÈTE : JE ME LANCE, AVEC LE CRÉDIT AGRICOLE.

GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE POUR MON BUDGET, MON CONFORT ET MA PLANÈTE : JE ME LANCE, AVEC LE CRÉDIT AGRICOLE. GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE POUR MON BUDGET, MON CONFORT ET MA PLANÈTE : JE ME LANCE, AVEC LE CRÉDIT AGRICOLE. Les travaux d éco-rénovation sont-ils vraiment rentables? À quelles

Plus en détail

La procédure concernant une demande d aide

La procédure concernant une demande d aide Version n : 1 Dernière actualisation : 11-12-2006 1) A quoi sert cette fiche? 2) Quand est-ce que je peux demander de l aide au CPAS? 3) Comment obtenir une aide du CPAS? Étape n 1 : l introduction de

Plus en détail

Garder le contact AVEC VOTRE ÉQUIPE EN TEMPS RÉEL

Garder le contact AVEC VOTRE ÉQUIPE EN TEMPS RÉEL Garder le contact AVEC VOTRE ÉQUIPE EN TEMPS RÉEL Guide pratique sur la formation et la gestion d une équipe virtuelle Guide pratique sur la formation et la gestion d une équipe virtuelle... 01 Comprendre

Plus en détail

Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès?

Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès? Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès? D un côté, les intéressés n ont pas toujours bonne presse et de l autre, les employeurs peuvent parfois voir d un œil des plus suspicieux

Plus en détail

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Éclairage L'éclairage représente en moyenne 15% d'une facture d'électricité. Pour en diminuer sa charge profitez au maximum

Plus en détail

Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers

Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers Qu est-ce que l assurance voyage? L assurance voyage est conçue pour couvrir les pertes subies de même que les dépenses

Plus en détail

Questions typiques d entrevue

Questions typiques d entrevue Questions typiques d entrevue 1- Parlez-moi de vous? Question la plus importante de l entrevue; pourrait être la seule. Soyez bref. Ne tombez pas dans le piège de donner tout en détail. Ne dépassez pas

Plus en détail

Marche à suivre pour demander des prestations d assurance-emploi

Marche à suivre pour demander des prestations d assurance-emploi ASSURANCE-EMPLOI Marche à suivre pour demander des prestations d assurance-emploi Cette publication est également offerte en médias substituts sur demande (braille, gros caractères, cassette audio, disque

Plus en détail

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement Stage à Québec I. Vie pratique 1) Logement Durant mon stage de dix semaines dans la ville de Québec, j ai pu être logé à la résidence universitaire de l université de Laval. Je possédais une petite chambre

Plus en détail

La Rétroaction en temps réel Votre clé pour réaliser des économies d électricité Les Canadiens dépensent des centaines de dollars

La Rétroaction en temps réel Votre clé pour réaliser des économies d électricité Les Canadiens dépensent des centaines de dollars La Rétroaction en temps réel Votre clé pour réaliser des économies d électricité Les Canadiens dépensent des centaines de dollars par année en électricité pour éclairer leur maison, alimenter les appareils

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps.

QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps. QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps. Vrai ou Faux 2. Vous avez le droit de changer les serrures sans la permission du

Plus en détail

Gagnez sur tous les tableaux taux d intérêt réduit et commodité. GUIDE DES AVANTAGES

Gagnez sur tous les tableaux taux d intérêt réduit et commodité. GUIDE DES AVANTAGES GUIDE DES AVANTAGES Carte Visa Classique RBC Banque Royale avec option à taux d intérêt réduit Gagnez sur tous les tableaux taux d intérêt réduit et commodité. Meilleur taux d intérêt, économies supérieures.

Plus en détail

La procé duré dé suréndéttémént

La procé duré dé suréndéttémént La procé duré dé suréndéttémént Vous commencez à avoir des difficultés à rembourser vos crédits et plus généralement vos dettes non professionnelles? Il ne faut pas attendre que votre situation soit trop

Plus en détail

Leçon 10. Je quitte la maison - par où commencer? Matériel : Niveaux : Buts : Vocabulaire : Temps requis :

Leçon 10. Je quitte la maison - par où commencer? Matériel : Niveaux : Buts : Vocabulaire : Temps requis : SECONDAIRE Leçon 10 Je quitte la maison - par où commencer? Niveaux : S1, S2 (9 e, 10 e ) Buts : Aider les élèves à se préparer lorsqu ils quittent l école pour vivre seul ou avec un locataire. Vocabulaire

Plus en détail

Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire

Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire Série L ABC des prêts hypothécaires Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques table des matières Aperçu 1 Le processus de renouvellement

Plus en détail

Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations!

Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations! Newsletter BNI Bonjour à tous, Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations! Comment et pourquoi recommander? (Page 1) L objectif de cet outil est de tirer un maximum

Plus en détail

La protection. contre les. incendies, l assurance. habitati n. vous

La protection. contre les. incendies, l assurance. habitati n. vous La protection contre les incendies, l assurance habitati n vous et Il est rentable d être préparé. Vous serez confronté à un défi de taille en essayant de vous rappeler tout ce qui a été détruit dans l

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009 52%86 264185027452867253 3294097452 264185%02272354926418 548232940927%2 4%3939548$2329272354926 2723%549264185027 850%27452867253%46507 %5272354$9264185%02272 0227235492%641850 452867253465%074%39395

Plus en détail

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements Un guide pour les aînés 43 SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Les violences

Plus en détail

Guide. Parlons-en... BIEN ACHETER SON ÉLECTRICITÉ & SON GAZ. www.energie2007.fr

Guide. Parlons-en... BIEN ACHETER SON ÉLECTRICITÉ & SON GAZ. www.energie2007.fr Parlons-en... Guide BIEN ACHETER SON ÉLECTRICITÉ & SON GAZ www.energie2007.fr Édito 1 er juillet 2007 : les marchés de l électricité et du gaz naturel s ouvrent à la concurrence. Il est désormais possible

Plus en détail

La fibre à Palaiseau Questions réponses

La fibre à Palaiseau Questions réponses La fibre à Palaiseau Questions réponses Les thèmatiques développées : A - Eligibilité B - Modalités de raccordement C - Suis-je obligé de passer à la fibre? D - Quels sont les frais liés à la fibre, quel

Plus en détail

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE GUIDE DU DEMANDEUR

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE GUIDE DU DEMANDEUR PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE GUIDE DU DEMANDEUR Guide sur le programme d aide financière aux participants des camps de jour artistiques du Camp des Arts Créations Etc... WWW.CREATIONS-ETC.ORG Programme

Plus en détail

le fonctionnement de l entreprise

le fonctionnement de l entreprise 2014 LE PROGRAMME D ACCUEIL Plusieurs employeurs ont un programme qui vous permet de connaître: les politiques de l entreprise vos collègues de travail le fonctionnement de l entreprise LE CHÈQUE DE PAIE!

Plus en détail

FRÉQUENTEZ-VOUS QUELQU UN?

FRÉQUENTEZ-VOUS QUELQU UN? FRÉQUENTEZ-VOUS QUELQU UN? Les personnes âgées et les relations saines Introduction Faire des rencontres devrait être une expérience agréable. C est un excellent moyen de fréquenter de nouvelles personnes,

Plus en détail

Conseils pour votre recherche d entreprise

Conseils pour votre recherche d entreprise Conseils pour votre recherche d entreprise BPC-ESC Freyming BPC-ESC Metz 2 rue de Savoie 57800 FREYMING-MERLEBACH 03 87 94 54 98 06 19 73 07 63 www.bpc-esc.com contact@bpc-esc.fr Suivez notre page :Bpc-esc

Plus en détail

Je prépare mon entretien avec un prospect

Je prépare mon entretien avec un prospect Chapitre 1 Je prépare mon entretien avec un prospect La vie de Jérémie «Le jour du premier entretien client arrive. En tout cas, la date est posée. Ayant repris le secteur laissé vacant par un commercial

Plus en détail