Pile ou Face. Bulletin d information de l ACEF du Grand-Portage. Numéro 29 Automne 2006

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pile ou Face. Bulletin d information de l ACEF du Grand-Portage. Numéro 29 Automne 2006"

Transcription

1 Pile ou Face Bulletin d information de l ACEF du Grand-Portage Numéro 29 Automne 2006 Regroupement de consommateurs - 5, Iberville, Rivière-du-Loup (Québec) G5R 1G5 Tél.: (418) Téléc.: (418) Courriel: Site Web: mazout semble relativement stable, on ne sait jamais quand il va se remettre à partir à l ascension. Heureusement, il y a des programmes comme Éconologis pour aider les ménages moins bien nantis à diminuer leurs coûts liés à l énergie. L automne est déjà bien avancé. Sûrement que vous avez vous aussi fait un bout vers l hiver. Les oies blanches se préparent à nous quitter, après les feuilles dans les arbres; jusqu à nos billets verts qui n arrêtent pas de nous abandonner. Comment on va faire pour passer l hiver? On va remettre nos manteaux de l an passé; nos bottes sont encore assez bonnes; nos gants et mitaines aussi. Mais les enfants, ça use le linge tellement vite, puis ils n arrêtent pas de grandir. Et pas question de leur repasser le linge de leurs frères et soeurs plus vieux, ils sont bien trop orgueilleux pour ça! De toutes façons, il est tellement usé qu il ne passerait pas l hiver. D un autre côté, les coûts de chauffage grimpent quasiment sans arrêt; même si, au moment où j écris ces lignes, le prix du Il y a aussi le transport qui n est pas facile, avec le froid et la neige qui s en viennent. On ne peut pas toujours se passer d une automobile et ça coûte tellement plus cher l hiver : les pneus à neige ou à glace, une bonne mise au point pour s assurer que ça démarre, peut-être la batterie à remplacer, la protection anti-rouille, ça ne finit pas. Par contre c est mieux de prévenir que de se ramasser dans le pétrin, pour ne pas dire dans le champ, pour avoir négligé quelques précautions... Se taire devant les riches?...page 2 Un nouveau futur membre...page 3 Le phénomène Cellulaire...page 4 Trucs pour économiser l énergie...page 6 Un achat irrésistible...page 7 Un nouveau service, Éconologis...page 8

2 2 Pile ou Face automne 2006 Par François Genest Faut-il se taire devant les riches? 1 : Richesse et création d emplois. La richesse est bonne pour le Bas-St-Laurent. À n en pas douter! Bien investie, la richesse permet de faire travailler nos gens et engendre ainsi une certaine prospérité. Quand on entend annoncer un investissement dans une entreprise, c est toujours une bonne nouvelle. À l inverse, une fermeture d usine ou d entreprise, une réduction de personnel sèment la consternation. Personne ne veut revivre la période d il y a quelques années à peine, lorsque la faible activité économique était accompagnée d un taux de chômage très élevé. Tout le monde est d accord là-dessus. Par ailleurs, au nom de cette prospérité, de la création d emplois, doit-on laisser passer n importe quoi? accepter n importe quoi? On a connu et on connaît encore des gens qui travaillent dans des conditions déplorables : heures travaillées non payées, absence de règles de sécurité élémentaires, surtemps obligatoire, aucune période de pause, etc. Les plus âgés se souviennent des patrons qui brûlaient littéralement les employés, dans tous les domaines de l industrie, plus particulièrement ceux liés à l exploitation des ressources premières (comme en foresterie) ou à la première transformation (comme dans les scieries). L ouvrage était si rare, alors, que la menace de «se faire mettre dehors» permettait tous les abus. Sans compter que les «boss» étaient très durs ; ceux qui ne l étaient pas ne demeuraient pas boss bien longtemps. C était le pouvoir de l argent. C était aussi le pouvoir donné aux possédants à cause de la misère des dépossédés. Qu en est-il aujourd hui? Essayez de fonder un syndicat dans votre milieu de travail et vous aurez votre réponse. Essayez de réclamer des mesures de sécurité que vous jugez nécessaires à votre poste de travail et vous aurez votre réponse. Essayez de faire valoir vos droits à la suite d un accident de travail et vous aurez votre réponse, si, en plus, vos collègues ne vous tournent pas le dos. Trop de travailleurs et travailleuses confondent le respect du travail avec la soumission aux ordres du patron : ils appellent ça «être travaillant». Il subsiste encore une culture de bravade dans les milieux traditionnellement réservés aux hommes où, pour impressionner les confrères et le patron, on entre en compétition avec les autres pour en faire plus : travailler à une cadence plus rapide, allonger les heures de travail sans pause, prendre des risques pour sa sécurité et/ou sa santé, courir «sur la job». Ceux qui se respectent, qui respectent leurs limites, qui sont assez fiers d eux-mêmes pour ne pas se sentir obligés de

3 3 Pile ou Face automne 2006 compétitionner avec les autres, ceux qui sont assez responsables pour s occuper de leur sécurité au travail, ceux-là sont encore trop souvent mal vus de leurs collègues plus «compétitifs». On oublie trop facilement que les patrons sont eux-mêmes soumis à la recherche de profit, qui passe malheureusement trop souvent devant la santé et le bien-être des employés. Il y a encore des patrons à l ancienne qui voient les employés comme de la machine à produire, qu on peut remplacer à volonté, et qui pensent que la santé et la sécurité ce n est qu une perte d argent qui vient gruger leur profit. Au moment où l on vit une nouvelle période d insécurité liée à la crise de l industrie forestière, Il est à espérer que certains patrons peu scrupuleux n en profitent pas pour rogner sur les conditions de travail déjà pas faciles de leurs employé(e)s. Un nouveau futur membre Notre conseillère budgétaire et responsable du fonds d Entraide Desjardins, Dominique Bard, vient de donner naissance à la petite Évelyne, samedi le 18 novembre dernier. Elle a fait ça comme une grande, bien sûr et, comme on dit :la mère, la fille et... le père se portent bien. Dominique est en congé de maternité pour quelques mois. Gisèle Chouinard la remplace pendant cette période.

4 4 Pile ou Face automne 2006 La fausse représentation : pratique courante en téléphonie cellulaire! Par Sonia St-Pierre Au cours des deux dernières décennies, la société de consommation a beaucoup évolué. Nous pouvons notamment constater cette évolution dans le domaine des télécommunications et plus particulièrement dans l industrie de la téléphonie cellulaire. Cette industrie connaît au Canada et partout dans le monde un essor considérable. Les consommateurs n ont jamais été autant sollicités par les compagnies de téléphone cellulaire que maintenant. Il existe 4 grands fournisseurs important en téléphonie cellulaire au Canada. Ce sont Bell Mobilité, Telus Mobilité, Roger s Sans-fil AT&T et Microcell Solutions (Fido). Ils détiennent à eux seuls, 99% du marché. Les jeunes, pour ces compagnies, deviennent de plus en plus une cible de choix. En 2004, près de 50% des jeunes canadiens âgés entre 15 et 19 ans possédaient un cellulaire. Les compagnies repoussent même les limites en fabricant un cellulaire qui s adresse aux jeunes de 8 à 12 ans dont les appels sont programmés par les parents 1. Une révolution, vous me direz. Pas du tout. Plutôt une façon pour ces compagnies de générer des milliards de dollars sur le dos des consommateurs. Chaque année, l Office de la protection du consommateur ainsi que les associations de consommateurs du Québec reçoivent un nombre considérable de plaintes de consommateurs qui se disent avoir été lésés par leur fournisseur de téléphone cellulaire. La fausse représentation de certains vendeurs demeure le type de plaintes dont sont victimes le plus souvent les consommateurs. Les pratiques commerciales et les stratégies de marketing qu utilisent les entreprises de téléphonie cellulaire pour approcher les consommateurs transgressent malheureusement trop souvent la loi de la protection du consommateur. Souvent, les représentants ne dévoilent pas tous les renseignements aux consommateurs de peur de ne pas conclure la vente. Les informations qui leur sont le plus souvent cachées sont des frais divers qui s ajouteront au prix, à la réception de la première facture, (frais de réseaux, frais pour le service 911, coûts rattachés à certaines options, frais d activation,...), les modalités du contrat qui ne sont pas toujours remises aux consommateurs, les zones de couverture réelles, les modalités prévues en cas de résiliation 2. Deux façons d utiliser un cellulaire En achetant un téléphone cellulaire, vous pouvez soit vous abonner au service mensuel de la compagnie ou acheter du temps d antenne en utilisant un service prépayé (carte d appel). En identifiant clairement vos besoins, vous serez en mesure d évaluer ce qui vous convient le mieux. Où, quand, comment et à quelles fins le cellulaire sera utilisé sont des questions auxquelles vous devrez répondre afin de choisir le type de forfait qui répondra à vos besoins et au meilleur prix possible. Attention à la sollicitation par téléphone La sollicitation téléphonique est une pratique très répandue dans le domaine de la téléphonie cellulaire. Les représentants appellent, la plupart du temps, aux heures des repas et la transaction se conclue souvent de façon précipitée sans que vous ayez obtenu toutes les informations.

5 nécessaires afin de prendre une décision éclairée. Surtout, n acceptez pas d offre sans y avoir bien réfléchi. Votre consentement verbal vous engage envers la compagnie. Demandez au représentant de vous faire parvenir par écrit les conditions de l offre ainsi que les modalités du contrat. Dites-lui que vous rappellerez ensuite si l offre vous intéresse. Si le représentant refuse, mettez fin à la conversation. Vous décidez quand même d acheter? Vérifier, à la réception du cellulaire, si vous avez reçu une copie de votre contrat de service. Si non, contactez la compagnie immédiatement pour qu elle vous le fasse parvenir. N oubliez pas de lire les clauses en petits caractères. Ce sont souvent celles-là qui vous seront défavorables en cas de litige. Vérifiez si les modalités correspondent vraiment aux représentations du vendeur. Si ce n est pas le cas, contactez aussitôt la compagnie et demandez-lui de vous faire parvenir par écrit les correctifs. Vous avez besoin d éclaircissements pour certaines clauses du contrat? N hésitez pas à communiquer avec l Office de la protection du consommateur ou votre ACEF. Vous saurez ainsi à quoi vous en tenir exactement. Méfiez-vous des offres trop alléchantes Beaucoup de gens se laissent séduire par des offres d appareils gratuits, mais qui ne le sont pas en réalité. Des offres gratuites, ça n existe pas. Un contrat d abonnement pour une durée de 12, 24 ou 36 mois, accompagne toujours ces offres. Le coût de l appareil est alors amorti sur la durée du contrat. Méfiezvous aussi de ces promotions où l on vous propose 3, 4 ou 5 appareils gratuits pour en faire bénéficier votre famille et vos amis. Ces promotions sont également jumelées à un contrat d abonnement et vous êtes responsable personnellement en tant que titulaire du compte de toutes les factures impayées, le cas échéant. Si vous souhaitez résilier votre contrat, sachez que des frais de pénalités exorbitants vous seront facturés. Il vaut mieux acquitter votre facture même si vous résiliez votre contrat. Vous éviterez ainsi le harcèlement du créancier et protègerez votre dossier de crédit. Différents tarifs peuvent s appliquer Plusieurs personnes ignorent qu en matière de téléphonie cellulaire, c est le temps d antenne qui vous est facturé. Que vous fassiez ou receviez des appels, ils vous seront facturés et ce, même si vos appels sont des appels locaux. Quant aux appels interurbains, le tarif par minute est habituellement plus élevé que pour vos appels locaux. Même chose si vous utilisez un service prépayé. Le tarif par minute sera plus élevé qu avec un abonnement mensuel. Si vous prévoyez ne pas faire beaucoup d appels, le service prépayé s avère un choix judicieux d autant plus que vous ne serez pas lié à la compagnie par un contrat, ce qui vous évitera bien des désagréments. Bien sûr, dans votre contrat d abonnement, vous bénéficierez d un nombre de minutes gratuites par mois. Lorsqu elles seront écoulées, vous serez facturés selon le tarif par minute indiqué à votre contrat. Soyez vigilant, une heure est si vite dépensée. Un dernier conseil, avant d acheter! Magasinez, comparez les prix d une compagnie à l autre et ne vous laissez surtout pas séduire par le beau discours du vendeur sur la performance des appareils. Restez fidèle à vos besoins et surtout à votre budget! Ainsi, vous conserverez vos minutes pour vos amis et non pour votre compagnie de cellulaire qui réclamera son dû. 1 Statistiques tirées du site du Bureau de la consommation du Canada Sommaire des projets Étude sur la téléphonie cellulaire : les pièges de la transaction-service d aide aux consommateurs de Shawinigan

6 6 Pile ou Face automne 2006 C est le temps de... l Efficacité énergétique Lisette Soucy, conseillère en efficacité énergétique Voici, pêle-mêle, de bons trucs pour vous aider à abaisser votre consommation d énergie et les coûts qui s ensuivent. Les électroménagers : évitez de placer un réfrigérateur près d une cuisinière ou d un lave-vaisselle. Évitez également de conserver un 2 ème réfrigérateur branché pour seulement quelques denrées. De même, ne laissez pas votre congélateur presque vide ; au besoin, ajoutez des bidons d eau qui, une fois congelés, vont contribuer à conserver le froid plus efficacement. Utilisez de préference un four à micro-ondes ou un four grille-pain au lieu d un four conventionnel, chaque fois que c est possible. Une bouilloire, une mijoteuse ou un poêlon électrique sont généralement plus efficaces que le rond de poêle traditionnel. Nous vous suggérons également d utiliser des ampoules de type «fluorescent compact» de 13 ou 15 watts. Ils vous feront économiser 75% d électricité pour la même luminosité et s installent aussi bien à l extérieur qu à l intérieur. Et n oubliez pas de les éteindre quand vous n en avez plus besoin. À l approche des Fêtes, pensez à acheter des ampoules de Noël à faible consommation d énergie (1 watt ou moins), comme les ampoules de type «DEL», et si vous songez à l achat de nouveaux appareils ménagers pour Noël, optez pour ceux qui portent l étoile «Énergy Star», ce qui signifie qu ils sont classés comme étant particulièrement efficaces au point de vue énergétique (jusqu à 50% plus efficaces que leurs équivalents non homologués). Afin d éviter les infiltrations d air à vos portes et fenêtres, nous vous suggérons d installer des coupe-froid, seuils et bas-de-porte ainsi que des polythènes au vitrage des portes et fenêtres. Il existe aussi pour vos prises de courant et interrupteurs des coupe-bise à installer entre la plaquette et le mur extérieur. Au moment d aller vous coucher, prenez une douche plutôt qu un bain et assurez-vous que vous avez une pomme de douche à débit réduit. Ensuite, abaissez la température de la maison : vous dormirez mieux et rêverez à tout ce que vous ferez avec vos économies!

7 7 Pile ou Face automne 2006 Une offre d achat irrésistible? Voilà, vous ne pouvez tout simplement pas refuser! Il y a une heure à peine, vous ne saviez pas ce que vous manquiez, mais heureusement, un bon monsieur a accepté de vous faire bénéficier d une offre irrrésistible, uniquement pour vous, parce que la Compagnie vous a choisi, VOUS, pour en bénéficier. Le seul problème, c est qu il faut signer tout de suite, sinon l offre risque de vous échapper ; c est vraiment une faveur qu on vous fait, mais il ne faudrait pas trop attendre. De toutes façons, attendre quoi? que le voisin en profite à votre place? Non non non, il faut dire oui tout de suite! Ça vous est déjà arrivé? Vous recevez un coup de téléphone d un vendeur qui vous propose un système de sécurité «avancé», une assurance exceptionnelle à prix dérisoire (quelques sous par jour!), une garantie prolongée, un service d entretien de vos lignes téléphoniques à l intérieur de la maison, etc... Les produits offerts et non sollicités sont nombreux et tous plus alléchants les uns que les autres, aux dires du vendeur (ou de la vendeuse, ne soyons pas sexiste). Le problème, c est justement que vous n aviez jamais pensé les acheter avant ou, au mieux, jamais jugé que ces produits valaient que vous fassiez l effort de vous les procurer! En fait, il n y a ici qu un seul problème à résoudre : comment dire «non». Première règle : NE JAMAIS RÉPONDRE IMMÉDIATEMENT. Si le vendeur exige une réponse immédiate, c est qu il ne veut pas vous laisser le temps de réfléchir, parce qu il sait qu il perdra probablement sa vente. Le vendeur veut votre argent, et pour ce faire, il doit vous priver de votre liberté, de votre droit de dire «non». La liberté, ça veut dire avoir le temps de réfléchir pour choisir, et non pas dire spontanément «oui» ou «non», comme un enfant capricieux. Vous ne répondez pas immédiatement et vous prenez le temps de réfléchir à quelques questions comme : Est-ce que je désire vraiment ce produit ou ce service, oui ou non? Si oui, pourquoi?, Si non, pourquoi? Est-ce important pour moi, oui ou non? Pourquoi je n ai jamais voulu cet article avant aujourd hui? Puis-je me permettre d acheter ce produit ou ce service? Si je n achète pas, qu adviendra-t-il de grave? Toute la question se résume à savoir si j ai vraiment besoin de cet article. Si c est oui, mais que je n ai jamais eu l argent pour me le payer, est-ce que j ai plus cet argent aujourd hui, ou ce mois-ci? Et si je n ai pas vraiment besoin de cet article, pourquoi est-ce que je l achèterais? Souvenez-vous que vous avez parfaitement le droit de dire : «NON!». Ne vous laissez pas enlever ce droit par n importe lequel vendeur. François Genest

8 8 Pile ou Face automne 2006 Le nouveau programme de l Agence de l efficacité énergétique du Québec maintenant disponible au KRTB L ACEF du Grand-Portage est heureuse d offrir enfin, aux individus et familles à budget modeste du KRTB, le programme «Éconologis, l efficacité énergétique chez soi» relevant de l Agence de l efficacité énergétique du Québec. Ce programme d'interventions en efficacité énergétique se traduit par des visites à domicile gratuites, effectuées sur rendez-vous par une équipe de deux personnes. Pour le client, il suffit de faire vérifier son admissibilité par l ACEF afin d obtenir un rendez-vous. Déjà, depuis la fin septembre, Madame Lisette Soucy, conseillère, et Monsieur Normand Couillard, technicien, ont débuté leurs visites à partir d'une liste d inscriptions répondant aux critères d admissibilité. Une inspection visuelle du logement leur permet de donner des conseils personnalisés et d installer divers produits économiseurs d énergie comme du calfeutrant, des coupe-froid, des pommes de douche à débit réduit, etc. Ainsi, les ménages visités pourront réduire leur facture d'énergie et profiter d un confort accru de leur logement. Ce programme est rendu possible grâce à l initiative et au soutien financier de l Agence de l'efficacité énergétique du Québec, d Hydro-Québec, du Fonds en efficacité énergétique et de Gazifère. Pour plus d information ou pour vérifier votre admissibilité, contactez votre ACEF en composant le votre nouveau conseil d administration : Jean-Philippe Nadeau, président; Marie-Claude Bérubé, secrétaire; Régine Veilleux, trésorière; Ginette Huard, administratrice; Yvan Charrette, administrateur; Gérard-Léon Pelletier, administrateur. Vous voulez devenir membre de l ACEF? Vous l êtes déjà, mais vous connaissez quelqu un que ça intéresse? Téléphonez nous : , nous vous accueillerons à bras ouvert!

SÉCHAGE L ÉLECTROMÉNAGER CE QU IL FAUT SAVOIR

SÉCHAGE L ÉLECTROMÉNAGER CE QU IL FAUT SAVOIR Suivez le guide! CE QU IL FAUT SAVOIR Votre facture d éléctricité n est pas votre facture de chauffage! Voici comment se répartit votre facture d éléctricité Attention plus vous consommez plus votre facture

Plus en détail

À qui confier ses impôts? Mais examinons pour commencer 1)Les grandes lignes de notre système fiscal

À qui confier ses impôts? Mais examinons pour commencer 1)Les grandes lignes de notre système fiscal JEAN PELLETIER, COMPTABLE PROFESSIONNEL AGRÉÉ (CA) À qui confier ses impôts? Mais examinons pour commencer 1)Les grandes lignes de notre système fiscal Au Canada, l impôt sur le revenu est prélevé sur

Plus en détail

Les faits et les conseils sur le chauffage en hiver 00287-I50-200811

Les faits et les conseils sur le chauffage en hiver 00287-I50-200811 Les faits et les conseils sur le chauffage en hiver 00287-I50-200811 Solutions d énergie pour l hiver L augmentation des coûts de l énergie préoccupe de nombreux néo-brunswickois. Reconnaissant les défis

Plus en détail

Pour toutes questions concernant votre soumission, veuillez lire cette foire aux questions :

Pour toutes questions concernant votre soumission, veuillez lire cette foire aux questions : Pour toutes questions concernant votre soumission, veuillez lire cette foire aux questions : Qui est The Hunt Group? Avant de soumettre Si votre soumission exige un CUP Si vous avez déjà envoyé votre soumission

Plus en détail

Guide du client. La Bi-énergie résidentielle

Guide du client. La Bi-énergie résidentielle Guide du client La Bi-énergie résidentielle Qu est ce qu un système de chauffage bi-énergie? C est un système de chauffage qui a recours à deux sources d énergie : l électricité comme source principale

Plus en détail

RENOUVELER ET RENÉGOCIER VOTRE PRÊT HYPOTHÉCAIRE

RENOUVELER ET RENÉGOCIER VOTRE PRÊT HYPOTHÉCAIRE SÉRIE L ABC DES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES RENOUVELER ET RENÉGOCIER VOTRE PRÊT HYPOTHÉCAIRE Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques TABLE DES MATIÈRES Aperçu 1 Le processus de renouvellement

Plus en détail

Petits gestes. Département du Lot. Grandes économies. Trucs et astuces pour faire baisser la facture. Guide écos-gestes p 1

Petits gestes. Département du Lot. Grandes économies. Trucs et astuces pour faire baisser la facture. Guide écos-gestes p 1 Département du Lot Petits gestes Grandes économies Trucs et astuces pour faire baisser la facture Guide écos-gestes p 1 Comment réduire sa facture d eau, d électricité? Est-il vraiment possible d économiser

Plus en détail

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Éclairage L'éclairage représente en moyenne 15% d'une facture d'électricité. Pour en diminuer sa charge profitez au maximum

Plus en détail

Sigeif. pour réduire votre facture et protéger l environnement. 42 gestes au quotidien. Guide pratique pour la maîtrise de l énergie

Sigeif. pour réduire votre facture et protéger l environnement. 42 gestes au quotidien. Guide pratique pour la maîtrise de l énergie Sigeif Syndicat Intercommunal pour le Gaz et l Electricité en Ile-de-France au bureau dans les transports 42 gestes au quotidien pour réduire votre facture et protéger l environnement Guide pratique pour

Plus en détail

Guides de Tangerine sur les finances personnelles. Prise de possession. Points à considérer lors de l achat d une première propriété

Guides de Tangerine sur les finances personnelles. Prise de possession. Points à considérer lors de l achat d une première propriété Guides de Tangerine sur les finances personnelles Prise de possession Points à considérer lors de l achat d une première propriété «Les acheteurs sont souvent surpris d apprendre que les maisons neuves

Plus en détail

L art de trouver le logement de ses rêves

L art de trouver le logement de ses rêves L art de trouver le logement de ses rêves Introduction Etudes obligent, il n est pas toujours aisé de trouver un logement décent à prix réduit d autant plus que les villes étudiantes sont des villes où

Plus en détail

Le résultat de vos rénovations devrait vous laisser bouche bée... non leur financement!

Le résultat de vos rénovations devrait vous laisser bouche bée... non leur financement! Le résultat de vos rénovations devrait vous laisser bouche bée... non leur financement! Le résultat de vos rénovations devrait vous laisser bouche bée... Pas leur financement! 1 Lignes épurées. Couleurs

Plus en détail

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement Stage à Québec I. Vie pratique 1) Logement Durant mon stage de dix semaines dans la ville de Québec, j ai pu être logé à la résidence universitaire de l université de Laval. Je possédais une petite chambre

Plus en détail

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Prenez vos finances en main DIX conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Si vous vous sentez dépassé à l idée de prendre vos finances en main pour

Plus en détail

Quoi faire si votre enfant fugue

Quoi faire si votre enfant fugue Aide-mémoire pour les parents à la recherche d un enfant disparu : Quoi faire si votre enfant fugue La liste de questions suivantes a été préparée pour vous aider à décider des étapes à suivre pour retrouver

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE COMPLÉMENT D INFORMATION

AIDE-MÉMOIRE COMPLÉMENT D INFORMATION AIDE-MÉMOIRE COMPLÉMENT D INFORMATION Identifiez vos besoins et votre capacité financière En tant qu acheteur, vous devez vous assurer que le véhicule correspond vraiment à vos besoins et à votre capacité

Plus en détail

Comprendre votre consommation d énergie

Comprendre votre consommation d énergie Comprendre votre consommation d énergie La consommation d'énergie annuelle d une maison (pour une famille de 3 ou 4 personnes) Chaleur 60% Eau chaude 20% Appareils ménagers et éclairage 20% Chauffage Le

Plus en détail

la comparaison des ampoules

la comparaison des ampoules description la comparaison des ampoules 6 e année, Sciences et technologie Source : Adapté de TDSB, Heat in the Environment Au cours de cette activité d apprentissage, les élèves exploreront leur utilisation

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au Réfugiés pris en charge par le gouvernement Canada Réinstallation des réfugiés au Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet d un examen initial par

Plus en détail

votre guide de démarrage

votre guide de démarrage votre guide de démarrage Imprimé au Canada. KIDGUIDE 05/06 bienvenue Merci d avoir choisi TELUS Mobilité. Le présent guide vise à vous familiariser avec certains services et fonctions que nous offrons.

Plus en détail

Cartes prépayées. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa.

Cartes prépayées. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa. Ce ne sont pas des cartes de crédit. Avant de les utiliser, il faut y verser de l argent. Certaines entraînent des frais.

Plus en détail

Consommation en mode attente : même éteints, vos appareils veillent encore

Consommation en mode attente : même éteints, vos appareils veillent encore Consommation en mode attente : même éteints, vos appareils veillent encore VOUS VENEZ D ÉTEINDRE VOTRE SYSTÈME DE DIVERTISSEMENT. MAIS CELUI-CI EST-IL VRAIMENT ÉTEINT? La plupart des appareils électriques

Plus en détail

PLATINE. Guide des avantages

PLATINE. Guide des avantages PLATINE Guide des avantages Voici la carte Visa Platine Nous vous invitons à profiter du pouvoir d achat accru, de la commodité d effectuer vos achats dans le monde entier et des économies exclusives que

Plus en détail

Monnaie. Options de paiement Il y a différentes façons de paiement pour les produits et services en Estonie:

Monnaie. Options de paiement Il y a différentes façons de paiement pour les produits et services en Estonie: Monnaie L Euro ( ) est la monnaie officielle de l Estonie depuis le 1er janvier 2011. 1 euro = 100 centimes. Les pièces suivantes sont utilisées: 1, 2, 5, 10, 20 & 50 centimes et 1 & 2 euros. Les dénominations

Plus en détail

OR Guide des avantages

OR Guide des avantages OR Guide des avantages Voici la carte Visa Or Nous vous invitons à profiter du pouvoir d achat accru, de la commodité d effectuer vos achats dans le monde entier et des économies exclusives que vous offre

Plus en détail

Mes droits aux vacances. ... en survol

Mes droits aux vacances. ... en survol Mes droits aux vacances... en survol AVERTISSEMENT Cette brochure de vulgarisation expose des réglementations parfois complexes. Dès lors, il se pourrait que certains cas spécifiques n y soient pas traités.

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version janvier 2015 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

Cartes de crédit à vous de choisir. Choisir la carte de crédit qui vous convient

Cartes de crédit à vous de choisir. Choisir la carte de crédit qui vous convient Cartes de crédit à vous de choisir Choisir la carte de crédit qui vous convient À propos de l Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) À l aide de ses ressources éducatives et de

Plus en détail

Bravo! Tu as acheté une voiture électrique au lieu d une voiture diesel. Tu enlèves un bidon de pétrole.

Bravo! Tu as acheté une voiture électrique au lieu d une voiture diesel. Tu enlèves un bidon de pétrole. Bravo! Tu as ouvert les volets au lieu d allumer les lumières. Bravo! Tu as acheté une voiture électrique au lieu d une voiture diesel. Tu enlèves un bidon de Bravo! Tu as appuyé sur le bouton OFF de la

Plus en détail

Vivre seul SUJETS DÉLICATS CONTEXTE

Vivre seul SUJETS DÉLICATS CONTEXTE Vivre seul CONTEXTE Un nombre croissant de personnes âgées vivent seules. Si elles sont atteintes de la maladie d Alzheimer ou de maladies apparentées, elles sont plus susceptibles d être diagnostiquées

Plus en détail

Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage

Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage Qu est-ce que la condensation? Techniques de prévention Résistance à la condensation Ombrage Rideaux et stores Bouches de chaleur et appareils

Plus en détail

INTELLIGENT QU EST-CE QUE COMMENT POURQUOI QUESTIONS ET RÉPONSES POUR MIEUX COMPRENDRE LE COMPTEUR

INTELLIGENT QU EST-CE QUE COMMENT POURQUOI QUESTIONS ET RÉPONSES POUR MIEUX COMPRENDRE LE COMPTEUR 412434_Fre_m00_412434_Fre_m00 03/05/11 11:48 AM Page 1 POUR MIEUX COMPRENDRE LE COMPTEUR INTELLIGENT QUESTIONS ET RÉPONSES POURQUOI L ONTARIO INTRODUIT-IL LE COMPTEUR INTELLIGENT? PAGE 4 QU EST-CE QUE

Plus en détail

La consommation. La protection du consommateur. Durée : 1h30

La consommation. La protection du consommateur. Durée : 1h30 La consommation Description : Cet atelier propose une réflexion sur la société de consommation d aujourd hui. Il informe sur les moyens de se prémunir contre les techniques de vente des commerçants et

Plus en détail

Comment améliorer l efficacité énergétique grâce aux projets de rénovation pour les bricoleurs Février 2010

Comment améliorer l efficacité énergétique grâce aux projets de rénovation pour les bricoleurs Février 2010 Comment améliorer l efficacité énergétique grâce aux projets de rénovation pour les bricoleurs (EN) Rénoverez-vous votre maison cette année? Jusqu à 74 % des propriétaires canadiens affirment qu ils rénoveraient

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version fin mai 2012 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

Les principaux crédits et les pièges à éviter

Les principaux crédits et les pièges à éviter Chapitre 1 Les principaux crédits et les pièges à éviter 1. Le crédit revolving Le crédit revolving (ou crédit permanent) est souvent vendu comme une réserve d argent permettant de financer des envies

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA ASTIER Marine Université Jean Monnet Saint -Etienne Rapport de fin de séjour Explo RA Sup Ecole polytechnique de Montréal CANADA 2010-2011 L opportunité m a été offerte de pouvoir effectuer mon stage de

Plus en détail

LE GUIDE DE VOS AVANTAGES. Voici votre. carte Platine CIBC Visa MC

LE GUIDE DE VOS AVANTAGES. Voici votre. carte Platine CIBC Visa MC LE GUIDE DE VOS AVANTAGES Voici votre carte Platine CIBC Visa MC Voici la carte Platine CIBC Visa. Une carte de crédit qui offre une expérience complètement différente. Votre nouvelle carte Platine CIBC

Plus en détail

InfoMaison No. 88 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier

InfoMaison No. 88 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier InfoMaison No. 88 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

carte Platine CIBC MasterCard MD

carte Platine CIBC MasterCard MD VOTRE TROUSSE DE BIENVENUE Voici votre carte Platine CIBC MasterCard MD LE GUIDE DE VOS AVANTAGES Aperçu des avantages Voici votre carte Platine CIBC MasterCard 1 Carte de crédit CIBC à puce 1 Fonctionnalité

Plus en détail

Le programme numéro un au Canada de collecte de fonds par la vente de cartescadeaux. Aperçu du programme

Le programme numéro un au Canada de collecte de fonds par la vente de cartescadeaux. Aperçu du programme Le programme numéro un au Canada de collecte de fonds par la vente de cartescadeaux Aperçu du programme mars 2014 Comment fonctionne FundScrip? Aucun don Pas besoin de demander à la famille, aux amis,

Plus en détail

Guide de l efficacité énergétique en quelques gestes

Guide de l efficacité énergétique en quelques gestes Guide de l efficacité énergétique en quelques gestes Ce guide s attarde aux deux facteurs principaux de l efficacité énergétique résidentielle : l isolation et les appareils énergivores. Il donne également

Plus en détail

Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada

Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada Aperçu du programme Juin 2015 À propos du programme FundScrip FundScrip est un programme de levée de fonds pancanadien qui fait en sorte

Plus en détail

Comment tirer profit d une carte de crédit Comprendre les termes et conditions de votre carte

Comment tirer profit d une carte de crédit Comprendre les termes et conditions de votre carte Comment tirer profit d une carte de crédit Comprendre les termes et conditions de votre carte Si vous voulez savoir Comment choisir une carte de crédit qui répond à vos besoins Comment déterminer si la

Plus en détail

Canada. RPSP Bulletin d information. Réfugiés parrainés par le secteur privé. Réinstallation des réfugiés au

Canada. RPSP Bulletin d information. Réfugiés parrainés par le secteur privé. Réinstallation des réfugiés au Réfugiés parrainés par le secteur privé Canada Réinstallation des réfugiés au RPSP Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet d un examen initial par

Plus en détail

Bien gérer votre argent

Bien gérer votre argent Bien gérer votre argent Comment économiser avec une carte de crédit Si vous voulez savoir Comment économiser avec une carte de crédit à taux réduit ou une marge de crédit Comment économiser de l argent

Plus en détail

Patrimoines. Intégrez l assurance soins de longue durée à votre plan financier. Protégez-vous et préservez la sécurité financière de vos proches

Patrimoines. Intégrez l assurance soins de longue durée à votre plan financier. Protégez-vous et préservez la sécurité financière de vos proches MD Patrimoines Intégrez l assurance soins de longue durée à votre plan financier Protégez-vous et préservez la sécurité financière de vos proches Florence et Jean sont âgés de 57 ans; ils ont deux fils

Plus en détail

LE GUIDE DE VOS AVANTAGES. Voici votre. carte Classique CIBC Visa MC

LE GUIDE DE VOS AVANTAGES. Voici votre. carte Classique CIBC Visa MC LE GUIDE DE VOS AVANTAGES Voici votre carte Classique CIBC Visa MC Voici la carte Classique CIBC Visa. Une carte de crédit qui offre une expérience complètement différente. Votre nouvelle carte Classique

Plus en détail

10 CHOSES À SAVOIR afin d éviter de se faire avoir lors de l achat d un air climatisé

10 CHOSES À SAVOIR afin d éviter de se faire avoir lors de l achat d un air climatisé 10 CHOSES À SAVOIR afin d éviter de se faire avoir lors de l achat d un air climatisé Notez, que ce document, n est pas un document d expert, juste celui d une personne qui désirait en savoir un peu plus

Plus en détail

TROUSSE D INSCRIPTION

TROUSSE D INSCRIPTION TROUSSE D INSCRIPTION TABLE DES MATIÈRES Présentation du programme COOPS EFFICACES.. 2 Comment s inscrire... 3 Plan de l atelier MA COOP EFFICACE... 4 Avantages de participer au programme... 5 Résolution

Plus en détail

Votre idée, votre cuisine Beaucage!

Votre idée, votre cuisine Beaucage! Votre idée, votre cuisine Beaucage! Une idée, la vôtre! Vous étiez deux et êtes maintenant quatre. Besoin de plus d espace et d un îlot central pour garder un œil sur les petits pendant que vous cuisinez?

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

Mesdames et Messieurs,

Mesdames et Messieurs, 1 Mesdames et Messieurs, A mon tour, j ai le plaisir de vous souhaiter la bienvenue pour une Journée de l Assurance placée sur un thème qui nous est cher : l Assurance et plus particulièrement son rôle

Plus en détail

RÉFLEXES CONSO. les droits et devoirs du consommateur. se déplacer acheter. voyager s installer gérer COmmuniquer. www.mce-info.

RÉFLEXES CONSO. les droits et devoirs du consommateur. se déplacer acheter. voyager s installer gérer COmmuniquer. www.mce-info. RÉFLEXES CONSO les droits et devoirs du consommateur se déplacer acheter voyager s installer gérer COmmuniquer Exposition produite par la Maison de la consommation et de l environnement, extraite du guide

Plus en détail

Le pour et le contre. Avantages de la location. Avantages de la construction. Inconvénients de la location

Le pour et le contre. Avantages de la location. Avantages de la construction. Inconvénients de la location 1Louer, construire, acheter ou rénover? Quelle est la situation la plus intéressante: louer, construire, acheter ou rénover? Le choix est toujours d ordre personnel mais une comparaison approfondie des

Plus en détail

Rachat de services passés Enrichir votre pension

Rachat de services passés Enrichir votre pension Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information explique le rachat de services et donne des exemples de situations de rachat. Pour en savoir davantage, communiquez avec le Service

Plus en détail

L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE, ÇA COMPTE!

L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE, ÇA COMPTE! L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE, ÇA COMPTE! Quand vous achetez une maison, il vous faut penser à beaucoup de détails et prendre de nombreuses décisions. D habitude, il y a d abord les «grandes» questions : «Où

Plus en détail

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements Un guide pour les aînés 43 SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Les violences

Plus en détail

Adolescence et jeunesse (de 12 ans à 18 ans)

Adolescence et jeunesse (de 12 ans à 18 ans) Adolescence et jeunesse (de 12 ans à 18 ans) Voici un ensemble de questions, qui pourraient vous préoccuper en tant que parent ou en tant que détenteur ou détentrice de l autorité parentale : Est-ce que

Plus en détail

OFFICE DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR AÎNÉS ET CONSOMMATION Des droits à faire valoir. pour éviter les soucis

OFFICE DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR AÎNÉS ET CONSOMMATION Des droits à faire valoir. pour éviter les soucis OFFICE DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR AÎNÉS ET CONSOMMATION Des droits à faire valoir pour éviter les soucis OFFICE DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR AÎNÉS ET CONSOMMATION Des droits à faire valoir pour

Plus en détail

Leçon 10. Je quitte la maison - par où commencer? Matériel : Niveaux : Buts : Vocabulaire : Temps requis :

Leçon 10. Je quitte la maison - par où commencer? Matériel : Niveaux : Buts : Vocabulaire : Temps requis : SECONDAIRE Leçon 10 Je quitte la maison - par où commencer? Niveaux : S1, S2 (9 e, 10 e ) Buts : Aider les élèves à se préparer lorsqu ils quittent l école pour vivre seul ou avec un locataire. Vocabulaire

Plus en détail

SÉRIE SUR LA LOCATION IMMOBILIÈRE. Le déménagement

SÉRIE SUR LA LOCATION IMMOBILIÈRE. Le déménagement SÉRIE SUR LA LOCATION IMMOBILIÈRE Le déménagement La présente brochure traite de la façon de donner un préavis, de la façon de déménager plus tôt que prévu tout en respectant la loi, et de ce que vous

Plus en détail

travailleurs agricoles

travailleurs agricoles LES NORMES DU TRAVAIL AU QUÉBEC ET LES travailleurs agricoles COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL LES NORMES DU TRAVAIL Mieux les comprendre pour mieux s'entendre VOUS ÊTES UN TRAVAILLEUR AGRICOLE? VOUS ENGAGEZ

Plus en détail

LE CONTENU DES MODALITÉS DE SERVICE

LE CONTENU DES MODALITÉS DE SERVICE LE CONTENU DES MODALITÉS DE SERVICE Suite à l examen des modalités de service élaborées par différentes entreprises offrant des services de téléphonie cellulaire, l Union des consommateurs a constaté que

Plus en détail

La Rétroaction en temps réel Votre clé pour réaliser des économies d électricité Les Canadiens dépensent des centaines de dollars

La Rétroaction en temps réel Votre clé pour réaliser des économies d électricité Les Canadiens dépensent des centaines de dollars La Rétroaction en temps réel Votre clé pour réaliser des économies d électricité Les Canadiens dépensent des centaines de dollars par année en électricité pour éclairer leur maison, alimenter les appareils

Plus en détail

Coup d œil sur la consommation

Coup d œil sur la consommation 7263752371475796195784410514425034919229125966691403 9392731357165987887390517388525458146660281582692990 8805476305115530580849601916633892027886521971369998 0441056438566201480982709642757557742937993251169491

Plus en détail

Ce qu il faut savoir avant de partir : faire respecter vos droits, c est notre but

Ce qu il faut savoir avant de partir : faire respecter vos droits, c est notre but Ce qu il faut savoir avant de partir : faire respecter vos droits, c est notre but Cinq millions de supporters sont attendus pour l Euro 2008 cet été. Malheureusement certains d entre eux risquent de rencontrer

Plus en détail

ASSURANCE POUR LES ORGANISMES BÉNÉVOLES VOS BÉNÉVOLES ET VOS CLIENTS SONT-ILS COUVERTS?

ASSURANCE POUR LES ORGANISMES BÉNÉVOLES VOS BÉNÉVOLES ET VOS CLIENTS SONT-ILS COUVERTS? ASSURANCE POUR LES ORGANISMES BÉNÉVOLES VOS BÉNÉVOLES ET VOS CLIENTS SONT-ILS COUVERTS? ASSURANCE ENTREPRISE PARCOUREZ IBC.CA Près de 12 millions de Canadiens, ou 45 pour cent de la population, font du

Plus en détail

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Préambule Ce guide vous est offert par William MEYER auteur du blog l'immobilier facile (http://l-immobilier-facile.fr)

Plus en détail

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit L éducation financière Manuel du participant Les notions de base du crédit 2 Contenu DOCUMENT 6-1 Les types de crédit Type de crédit Prêteur Usages Modalités Crédit renouvelable Carte de crédit (garantie

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

STSE Module 4 Conservation de l électricité : la voie de l avenir

STSE Module 4 Conservation de l électricité : la voie de l avenir STSE Module 4 Conservation de l électricité : la voie de l avenir 248 sciences 9 e année : programme d Études Conservation de l électricité : la voie de l avenir Résultats d apprentissage spécifiques :

Plus en détail

Centre Européen des Consommateurs GIE. Luxembourg CREDIT «FACILE»?

Centre Européen des Consommateurs GIE. Luxembourg CREDIT «FACILE»? Centre Européen des Consommateurs Luxembourg CREDIT «FACILE»? GIE 2009 CREDIT «FACILE»? Cette brochure vise à informer le consommateur, au moyen de conseils et informations pratiques, sur les droits et

Plus en détail

fire keep the burning L abonnement d entretien par excellence pour votre appareil au gaz

fire keep the burning L abonnement d entretien par excellence pour votre appareil au gaz keep the fire burning L abonnement d entretien par excellence pour votre appareil au gaz Des techniciens d usine qui disposent du savoir-faire et des connaissances Profiter sans le moindre souci de votre

Plus en détail

La gestion des dettes : obtenir l aide d un organisme de conseil en crédit

La gestion des dettes : obtenir l aide d un organisme de conseil en crédit Your Rights and Responsibilities Budget et gestion des finances personnelles La gestion des dettes : obtenir l aide d un organisme de conseil en crédit Qu est ce qu un organisme de conseil en crédit? Les

Plus en détail

Gagnez sur tous les tableaux taux d intérêt réduit et commodité. GUIDE DES AVANTAGES

Gagnez sur tous les tableaux taux d intérêt réduit et commodité. GUIDE DES AVANTAGES GUIDE DES AVANTAGES Carte Visa Classique RBC Banque Royale avec option à taux d intérêt réduit Gagnez sur tous les tableaux taux d intérêt réduit et commodité. Meilleur taux d intérêt, économies supérieures.

Plus en détail

Des gestes simples pour un quotidien éco-responsable

Des gestes simples pour un quotidien éco-responsable Des gestes simples pour un quotidien éco-responsable Guide du locataire éco-responsable Pour avoir les bons,conservez ce guide à portée de main Sommaire Cher(e) Locataire, Les énergies... 4 à 6 Consommations

Plus en détail

En toute sécurité Comment protéger votre carte de crédit et vos antécédents en matière de crédit

En toute sécurité Comment protéger votre carte de crédit et vos antécédents en matière de crédit En toute sécurité Comment protéger votre carte de crédit et vos antécédents en matière de crédit Si vous voulez savoir Comment comprendre vos antécédents en matière de crédit Comment faire corriger des

Plus en détail

Comment générer des revenus en Affiliation

Comment générer des revenus en Affiliation Comment générer des revenus en Affiliation Apprenez comment vous créer un système pour faire de l argent sur Internet Version 6 Programme Affiliation Entreprise Nexika Inc www.marketing-affiliation.com

Plus en détail

Assurance voyage - Questions et réponses

Assurance voyage - Questions et réponses Assurance voyage - Questions et réponses Vous trouverez ci-après les réponses aux questions d'assurance voyage qui reviennent le plus souvent. Q : Mes primes d'assurance frais médicaux en voyage sont-elles

Plus en détail

La Colocation mode d emploi

La Colocation mode d emploi 04-236 MCE 8 pages colocation V 26/04/06 10:42 Page 2 Dessins : Gérard Gautier - Création et réalisation : Esprit Graphique F. Fullenwarth - Impression : www.hautsdevilaine.com g La Colocation mode d emploi

Plus en détail

Régime d assurance-vie de base. et prestation de décès payée par Postes Canada

Régime d assurance-vie de base. et prestation de décès payée par Postes Canada Régime d assurance-vie de base et prestation de décès payée par Postes Canada Exploitation postale urbaine Au sujet du présent livret Le présent document fait partie d une série de six livrets portant

Plus en détail

Assurance des véhicules de location

Assurance des véhicules de location Assurance des véhicules de location Économisez sur la location de véhicules au Manitoba, au Canada et aux États-Unis. Obtenez la meilleure protection qui soit. Contrôlez vos risques. Lorsque vous louez

Plus en détail

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE SUR LA COLLINE

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE SUR LA COLLINE LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE SUR LA COLLINE Guide de planification pour votre journée de sensibilisation Les 13 et 14 mai 2015, Imagine Canada et neuf organismes partenaires nationaux ont tenu une Journée

Plus en détail

Canada DBV Bulletin d information

Canada DBV Bulletin d information Programme mixte des réfugiés désignés par un bureau des visas Réinstallation des réfugiés au Canada DBV Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet

Plus en détail

LE FUNAMBULE LES PROCHAINS TOURS DE PISTE

LE FUNAMBULE LES PROCHAINS TOURS DE PISTE 1 «Je n ai pas le temps de m arrêter pour penser à ma retraite. Je dois continuer à avancer pour ne pas tomber!» LE FUNAMBULE En équilibre au-dessus du vide! Le type funambule a devant lui un rêve lointain,

Plus en détail

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement POUR PUBLICATION IMMÉDIATE Le 6 décembre 2011 #dettes #hypothèque Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement Waterloo Les résultats du plus

Plus en détail

Dans le cadre du projet Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale au Kamouraska

Dans le cadre du projet Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale au Kamouraska Dans le cadre du projet Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale au Kamouraska, l Unité 5 veut permettre aux personnes vivant des conditions socioéconomiques difficiles d avoir accès à une information

Plus en détail

Ensemble, pour réaliser vos rêves

Ensemble, pour réaliser vos rêves Ensemble, pour réaliser vos rêves Vue d Ensemble... Journal trimestriel / Volume 6 numéro 2 / Printemps 2011 SPÉCIAL HABITATION PROMOTION Taux d intérêt À partir de seulement 2,9 % 1 FAITES VOS BOÎTES!

Plus en détail

Guide de renouvellement de l adhésion aux options d assurance collective des membres de l APUO En vigueur du 1 er mai 2012 au 31 décembre 2013

Guide de renouvellement de l adhésion aux options d assurance collective des membres de l APUO En vigueur du 1 er mai 2012 au 31 décembre 2013 ASSURANCE-MALADIE COMPLÉMENTAIRE ET ASSURANCE DENTAIRE Avril 2012 Guide de renouvellement de l adhésion aux options d assurance collective des membres de l APUO En vigueur du 1 er mai 2012 au 31 décembre

Plus en détail

Power4You L ÉNERGIE MOINS CHÈRE ET PLUS VERTE C EST POUR VOUS!

Power4You L ÉNERGIE MOINS CHÈRE ET PLUS VERTE C EST POUR VOUS! Power4You Power4You L ÉNERGIE MOINS CHÈRE ET PLUS VERTE C EST POUR VOUS! SÉANCE D INFO ORGANISÉE EN COLLABORATION AVEC LE COMITÉ DE QUARTIER OPALE-OPAAL POWER4YOU EN BREF POWER4YOU QU EST CE QUE C EST?

Plus en détail

Rénovons nos maisons, pas la centrale nucléaire!

Rénovons nos maisons, pas la centrale nucléaire! Rénovons nos maisons, pas la centrale nucléaire! Nos calculs montrent qu en fermant la centrale nucléaire plutôt qu en la relançant pour les 25 ans à venir, le Québec pourrait consacrer les sommes non

Plus en détail

Acquérir de nouveaux clients

Acquérir de nouveaux clients Acquérir de nouveaux clients Guide pratique sur l optimisation web Guide pratique sur l optimisation web... 01 Qu est-ce que l optimisation web?... 01 L importance des moteurs de recherche dans l optimisation

Plus en détail

Se créer une paye de retraite MC. Maximisez votre revenu mensuel de retraite. le plan du groupe investors

Se créer une paye de retraite MC. Maximisez votre revenu mensuel de retraite. le plan du groupe investors le plan du groupe investors s enrichir protéger épargner profiter partager Vous avez une vision pour votre retraite. Mais vous ne savez pas quelle sera votre paye de retraite, ni de combien vous aurez

Plus en détail

Mon cerveau a ENCORE besoin

Mon cerveau a ENCORE besoin LUNEtt Mon cerveau a ENCORE besoin ES de Le partage des tâches : qui fait quoi? Le partage des tâches à la maison est source de stress et de conflits pour plusieurs couples. Le problème est souvent encore

Plus en détail

Cartes de crédit à vous de choisir. Les cartes de crédit : comprendre vos droits et responsabilités

Cartes de crédit à vous de choisir. Les cartes de crédit : comprendre vos droits et responsabilités Cartes de crédit à vous de choisir Les cartes de crédit : comprendre vos droits et responsabilités À propos de l ACFC À l aide de ses ressources éducatives et de ses outils interactifs, l Agence de la

Plus en détail

Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire

Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire Série L ABC des prêts hypothécaires Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Le processus de renouvellement

Plus en détail

Et ça coûte combien? Info

Et ça coûte combien? Info Et ça coûte combien? Info ...une averse fraîche, délassante et économe De la peine à vous réveiller? Gagnez votre tonus quotidien sous le jet agréable et vivifiant d une douche incomparable! Vous êtes

Plus en détail