BTS/CGO P10 SYSTEME INFORMATION Année

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BTS/CGO P10 SYSTEME INFORMATION Année 2012-2013"

Transcription

1 BTS/CGO P10 SYSTEME INFORMATION Année TS2 CGO 7 mars heures Aucun document autorisé Calculatrice autorisée Nota : Il vous est demandé d apporter un soin particulier à la présentation de votre copie. Toute information présentée devra être justifiée. Le sujet LA MAEF est une société d assurance. Un des produits proposés est la couverture des risques de sinistre pour cause de dégât des eaux. En cas de sinistre, il y a deux possibilités. Soit l assuré est victime du sinistre, soit il est la source de sinistre pour ses voisins. Nous allons gérer le cas où il est victime du sinistre. En général, l assuré appelle ou envoie un fax pour prévenir la MAEF de l existence d un sinistre. La MAEF crée un sinistre avec date du sinistre et numéro de contrat correspondant (attention, ce numéro se trouve dans la table Sinistre, il ne s agit pas de créer un nouveau contrat!). Elle lui envoie alors une déclaration de sinistre à remplir. La MAEF, après avoir reçu la déclaration, saisit les biens immobiliers concernés par le sinistre; puis envoie un double de la déclaration du sinistre à l assureur du voisin. Elle prend de même contact avec un expert indépendant qui va alors quantifier les dégâts. Celui-ci prendra rendez-vous avec le client puis après visite, il informera la MAEF du montant des travaux à réaliser. Toutes ces opérations depuis la déclaration du sinistre sont faites par le service Gestion des sinistres. Celui-ci transmettra cette information à l assuré qui fera alors effectuer les travaux. Sur présentation de la facture des travaux, le service Paiement de la MAEF remboursera l assuré à concurrence du montant maximal accordé. Devoir 2 (Année ) Processus 10 Page 1

2 Travail à faire: 1. Compréhension du modèle des données. - Peut-on toujours connaitre l identité de l assuré d un sinistre? - Deux experts différents peuvent-ils intervenir pour l évaluation d un sinistre? - Tous les biens couverts par un contrat font-ils l objet d un sinistre? 2. Réalisez les requêtes suivantes : - Enregistrez le contrat n du 18/02. L annuité est de Suite à un litige, l assuré Anne-Sophie Lebeau n est plus sociétaire. Procédez aux mises à jour nécessaires. - Vincent Malone règle le montant de son contrat pour l année à venir. - Afficher le nombre de sinistres vérifiés par expert (nom expert) pour l année en cours. - Afficher les sinistres (n sinistre, date, nom assuré) dont le montant à rembourser est supérieur à pour l année À l'aide du modèle de contexte (annexe B), complétez le modèle de flux (annexe C). 4. Complétez le MOTA des activités proposées (annexe D). 5. Précisez les autorisations sur les données pour les types d acteur (annexe E à compléter). Vous utiliserez une couleur différente pour chaque type d acteur. 6. Présentez sous forme de tableau le formulaire des groupes de données (vous ajouterez une colonne Acteur connexe pour faciliter la compréhension). 7. À partir de l annexe F, modifiez le modèle de données (reprendre uniquement sur votre copie les éléments de modification). 8. A partir de la décision d investissement prise par la société MAE (annexe G), répondez en quelques lignes aux questions suivantes : - En quoi SQL Server permet de répondre aux besoins de la société MAE? - Précisez les avantages de recourir à une stratégie de réplication. - Précisez le type de réplication pour les tables répliquées. Devoir 2 (Année ) Processus 10 Page 2

3 Annexe A Modèle de données Annexe B Modèle de contexte Devoir 2 (Année ) Processus 10 Page 3

4 Annexe C Modèle de flux à compléter (à rendre avec la copie) Annexe D MOTA à compléter (à rendre avec la copie) Type d acteur : gestion des sinistres Devoir 2 (Année ) Processus 10 Page 4

5 Type d acteur : gestion des sinistres Création sinistre Type d acteur : gestion des sinistres MAJ de l entité Sinistre Type d acteur : Devoir 2 (Année ) Processus 10 Page 5

6 Annexe E Vues par acteur (à rendre avec la copie). Annexe F Modèle de données à compléter. En fait, il y a deux types d assuré : les personnes physiques et les personnes morales. Pour les personnes physiques, on souhaite saisir le nom et le prénom de l assuré. Pour les personnes morales, on souhaite saisir la raison sociale et la date de création de la personne morale. Pour les personnes morales, il est possible d avoir plusieurs contacts. On souhaite conserver les noms et prénoms des contacts pour chaque entreprise. Un contact ne travaille que dans une seule entreprise. Annexe G Investissement La société MAE souhaite réorganiser son système d information et centraliser les données des agences au sein du siège situé à Paris. Elle envisage l achat du logiciel SQL Server et adopterai une stratégie de réplication des données. Devoir 2 (Année ) Processus 10 Page 6

7 Eléments de corrigé 1. Compréhension du modèle des données 3 points - Peut-on toujours connaitre l identité de l assuré d un sinistre? Oui, un sinistre concerne 1 et 1 seul contrat, et un contrat est rattaché à un et 1 seul assuré. Par transitivité, on peut connaître l identité de l assuré d un sinistre. - Deux experts différents peuvent-ils intervenir pour l évaluation d un sinistre? Non, un sinistre est vérifié par un expert au maximum (cardinalité 0,1 entre sinistre et expert). Il ne peut y avoir 2 experts pour le même sinistre. - Tous les biens couverts par un contrat font-ils l objet d un sinistre? Non, cardinalité minimale entre Bien Immobilier et Sinistre est de 0. Tous les biens ne font pas l objet d un sinistre. 2. Réalisez les requêtes suivantes : 12 points - Enregistrez le contrat n du 18/02. L annuité est de point INSERT INTO contrat (n contrat, date contrat, montant annuité) VALUES (1426, #18/02/2013#, 1200) ; - Suite à un litige, l assuré Anne-Sophie Lebeau n est plus sociétaire. Procédez aux mises à jour nécessaires. 3,5 points DELETE Assuré.* FROM Assuré WHERE (Nom assuré = «Lebeau» and Prénom assuré = «Anne-Sophie») ; DELETE contrat.* FROM Contrat INNER JOIN Assuré ON Contrat.N assuré=assuré.n assuré WHERE (Nom assuré = «Lebeau» and Prénom assuré = «Anne-Sophie») ; - Vincent Malone règle le montant de son contrat pour l année à venir. 2 points UPDATE Contrat INNER JOIN Assuré ON Contrat.N assuré=assuré.n assuré SET réglé à venir (O N) = oui WHERE (Nom assuré = «Malone» and Prénom assuré = «Vincent») ; - Afficher le nombre de sinistres vérifiés par expert (nom expert) pour l année en cours. 3 points SELECT Nom Expert, COUNT (N sinistre) FROM Sinistre, Expert WHERE Sinistre.N expert=expert.n expert AND year(date sinistre)=2013 GROUP BY Nom expert ; - Afficher les sinistres (n sinistre, date, nom assuré) dont le montant à rembourser est supérieur à pour l année ,5 points SELECT N sinistre, Date sinistre, nom assuré FROM Sinistre, Contrat, Assuré WHERE Sinistre.N contrat=contrat.n Contrat AND Contrat.N assuré=assuré.n assuré AND Montant à rembourser > AND year(date sinistre) = 2012 ; Devoir 2 (Année ) Processus 10 Page 7

8 3. À l'aide du modèle de contexte (annexe B), complétez le modèle de flux (annexe C). 4 points 4. Complétez le MOTA des activités proposées (annexe D). 6 points Type d acteur : Paiement Devoir 2 (Année ) Processus 10 Page 8

9 5. Précisez les autorisations sur les données pour les types d acteur (annexe E à compléter). Vous utiliserez une couleur différente pour chaque type d acteur. 3 points Gestion des sinistres Paiement Acteur connexe Assuré I I CIMS Contrat I I CIMS Concerne I I CIMS Bien immobilier I I CIMS Société Assurance I I CIMS Expert I I CIMS Sinistre CIM IM IMS 6. Présentez sous forme de tableau le formulaire des groupes de données (vous ajouterez une colonne Acteur connexe pour faciliter la compréhension). 3 points Gestion des sinistres Paiement Acteur connexe Assuré Consultable Consultable Protégée Contrat Consultable Consultable Protégée Concerne Consultable Consultable Protégée Bien immobilier Consultable Consultable Protégée Société Assurance Consultable Consultable Protégée Expert Consultable Consultable Protégée Sinistre Partagée Partagée Partagée 7. À partir de l annexe F, modifiez le modèle de données (reprendre uniquement sur votre copie les éléments de modification). 6 points 8. A partir de la décision d investissement prise par la société MAE (annexe G), répondez en quelques lignes aux questions suivantes : 3 points - En quoi SQL Server permet de répondre aux besoins de la société MAE? SQL Server gère dans une base de données unique l ensemble informations. Le logiciel permet la connexion multi-utilisateurs et leurs droits sont paramétrés par l administrateur de base de données. - Précisez les avantages de recourir à une stratégie de réplication. La réplication des données améliore la performance du SI (elle évite les goulets d étranglements et permet à chaque site de travailler en autonomie. - Précisez le type de réplication pour les tables répliquées. Cliché : société assurance, expert, bien immobilier, assuré, contrat Asynchrone : sinistre Devoir 2 (Année ) Processus 10 Page 9

Gestion de la facturation des repas dans un restaurant scolaire

Gestion de la facturation des repas dans un restaurant scolaire Vêtement N vêtement Date minimum de reprise Remis (O N) Est classé Type vêtement N type de vêtement Libellé type de vêtement Tarif Est nettoyé Prix vêtement Client N client Nom client Tél. client Adresse

Plus en détail

SESSION 2015 UE 8 SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION

SESSION 2015 UE 8 SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION SESSION 2015 UE 8 SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Éléments indicatifs de corrigé DOSSIER 1 : GESTION DES HÔTELS Partie 1 : Etude du modèle actuel 1. L association «planning» permet de modéliser une relation

Plus en détail

A. ANALYSE DU SCHEMA DES DONNEES EXISTANT (7 POINTS)

A. ANALYSE DU SCHEMA DES DONNEES EXISTANT (7 POINTS) B T S C G O 2 C O R R I G É D U D E V O I R DOSSIER 2 - ORGANISATION DU SYSTÈME D INFORMATION (P10) A. ANALYSE DU SCHEMA DES DONNEES EXISTANT (7 POINTS) a) Commandes non livrées (2 points) Dans le schéma

Plus en détail

Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL

Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL S. B. Lycée des EK 30 mai 2016 Le SQL (Structured Query Language = langage de requêtes structuré) est un langage informatique de dialogue avec une base de

Plus en détail

Exercice 3: SQL. En vous aidant du modèle relationnel ci-dessus, vous écrirez les requêtes suivantes:

Exercice 3: SQL. En vous aidant du modèle relationnel ci-dessus, vous écrirez les requêtes suivantes: Exercice 3: SQL CLASSE (num_classe, nom_classe) Clé primaire: num_classe ETUDIANT ( num_et, nom_et, prenom_et, date_naiss_et, id_classe) Clé primaire: num_et Clé étrangère: id_classe faisant références

Plus en détail

SQL. Requête la plus simple. Projection. Requête la plus simple. Différents modes d interrogation. Requêtes mécanismes d interrogation des données

SQL. Requête la plus simple. Projection. Requête la plus simple. Différents modes d interrogation. Requêtes mécanismes d interrogation des données Requêtes mécanismes d interrogation des données SQL! En entrée : une ou plusieurs tables! En sortie : une table réponse sandra.bringay@univ-montp3.fr roland.mahiques@univ-montp3.fr alexandre.pinlou@univ-montp3.fr

Plus en détail

Système d information

Système d information w w w. a g r o p a r i s t e c h. f r Système d information http://www.agroparistech.fr/systeme-d-information.html Requêtes MySQL en PHP avec AgroSIXPack Liliana IBANESCU UFR Informatique Département MMIP

Plus en détail

Déclarer un sinistre

Déclarer un sinistre Déclarer un sinistre Que vous soyez victime ou responsable d un dégât des eaux, les démarches de déclaration du sinistre sont les mêmes. Dans tous les cas de figure, votre Compagnie d'assurances doit être

Plus en détail

Formation PHP/ MYSQL

Formation PHP/ MYSQL Formation PHP/ MYSQL Deuxième PARTIE 1/12 II MYSQL (PHPmyAdmin) Création d un annuaire avec une table MySQL dans phpmyadmin. Voici l écran de PHPmyAdmin lorsque vous vous y connectez. 2/12 1) Création

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 12 : Concurrence d accès Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Accès concurrents Définitions Verrous Collisions Niveaux de cohérence Blocage

Plus en détail

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C)

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C) Web dynamique Techniques, outils, applications (Partie C) Nadir Boussoukaia - 2006 1 SOMMAIRE 1. MySQL et PHP (20 min) 2. SQL (petits rappels) (20 min) 2 MySQL et PHP Synthèse 3 MySQL et PHP SGBD MySQL

Plus en détail

LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER

LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER Version 3.0 3, rue du Bois de La Champelle BP 306 54515 VANDŒUVRE CEDEX Tél. 33 (0)3 83 44 75 50 Fax. 33 (0)3 83 44 75 51 QUALIOS est une solution informatique développée par

Plus en détail

Renov'Plus sujet 2012 modifié

Renov'Plus sujet 2012 modifié Renov'Plus sujet 2012 modifié La SAS RENOV PLUS a pour activité la rénovation de maisons, d appartements et d immeubles anciens pour des particuliers et des entreprises. Créée dans les années 1990, RENOV

Plus en détail

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 SQL Sommaire : COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE MANIPULATION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE CONTROLE TRANSACTIONNEL... 2 COMMANDES DE REQUETE DE DONNEES... 2 COMMANDES

Plus en détail

PPE 3.1.b. Gestion des frais : Mode d'emplois de l'application GSB Fiche de Frais ITIN BTS SIO A2 AUBRUN - HUERTAS - LE MEUT - RIDEAU

PPE 3.1.b. Gestion des frais : Mode d'emplois de l'application GSB Fiche de Frais ITIN BTS SIO A2 AUBRUN - HUERTAS - LE MEUT - RIDEAU ITIN BTS SIO A2 PPE 3.1.b Gestion des frais : Mode d'emplois de l'application GSB Fiche de Frais AUBRUN - HUERTAS - LE MEUT - RIDEAU 1 Sommaire I- Arborescence des Forms... 3 II- Diagramme de classe...

Plus en détail

SESSION 2006 INFORMATIQUE. Éléments indicatifs de corrigé DOCUMENT CONFIDENTIEL AUCUNE DIFFUSION AUTORISÉE A L'EXCEPTION DES CORRECTEURS

SESSION 2006 INFORMATIQUE. Éléments indicatifs de corrigé DOCUMENT CONFIDENTIEL AUCUNE DIFFUSION AUTORISÉE A L'EXCEPTION DES CORRECTEURS 620.107bis DECF SESSION 2006 INFORMATIQUE Éléments indicatifs de corrigé DOCUMENT CONFIDENTIEL AUCUNE DIFFUSION AUTORISÉE A L'EXCEPTION DES CORRECTEURS Ce dossier présente des éléments de corrigé à l attention

Plus en détail

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role IFT7 Programmation Serveur Web avec PHP Introduction à MySQL Base de donnée relationnelle Une base de données relationnelle est composée de plusieurs tables possédant des relations logiques (théorie des

Plus en détail

TP1 - Corrigé. Manipulations de données

TP1 - Corrigé. Manipulations de données TP1 - Corrigé Manipulations de données 1. Démarrez mysql comme suit : bash$ mysql -h 127.0.0.1 -u user4 -D db_4 p Remarque: le mot de passe est le nom de user. Ici user4 2. Afficher la liste des bases

Plus en détail

BTS INFORMATIQUE DE GESTION ISE4D SESSION 2010 E4R : ÉTUDE DE CAS. Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS NOIXCOOP ÉLÉMENTS DE CORRECTION

BTS INFORMATIQUE DE GESTION ISE4D SESSION 2010 E4R : ÉTUDE DE CAS. Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS NOIXCOOP ÉLÉMENTS DE CORRECTION E4R : ÉTUDE DE CAS Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS NOIXCOOP ÉLÉMENTS DE CORRECTION Barème Dossier 1 : Distribution de noix 32 points Dossier 2 : Commercialisation de plants de noyers 16 points Dossier

Plus en détail

Cours de Bases de Données Avancées 2006-2007 Groupe cinema, Rapport 4

Cours de Bases de Données Avancées 2006-2007 Groupe cinema, Rapport 4 1 Annexes Avec ce rapport il faut rendre en annexe le script SQL corrigé qui permet de créer la base de données selon votre modèle relationnel ainsi que de la peupler avec un nombre de tuples suffisant.

Plus en détail

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition.

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition. LP Informatique(DA2I), F7 : Administration Système, Réseaux et Base de données 15/11/2007, Enseignant : M. Nakechbnadi, mail : nakech@free.fr Première parie : Administration d une BD Chapitre 1 : Architecture

Plus en détail

Secteur Tertiaire Informatique Filière étude - développement. Accueil. Apprentissage. Période en entreprise. Evaluation.

Secteur Tertiaire Informatique Filière étude - développement. Accueil. Apprentissage. Période en entreprise. Evaluation. Secteur Tertiaire Informatique Filière étude - développement Activité «Développer la persistance des données» PL / SQL: Mise à jour des données Accueil Apprentissage Période en entreprise Evaluation Code

Plus en détail

TP SQL Server2005 Procédures stockées et déclencheurs

TP SQL Server2005 Procédures stockées et déclencheurs 1 TP SQL Server2005 Procédures stockées et déclencheurs Objectifs: - création et test de procédures stockées, - création et test de déclencheurs sur votre base de données Gescom. Condition de réalisation

Plus en détail

- Cas pratique, une liste d'élève du Master CTN qui dispose de plusieurs adresses email :

- Cas pratique, une liste d'élève du Master CTN qui dispose de plusieurs adresses email : TP 3 Master CTN A création du schéma de la base de données. - phpmyadmin est un outil écrit en php pour manipuler le système de gestion de base de données (SGBD) Mysql, il est accessible via EasyPhp à

Plus en détail

Les bases de données

Les bases de données Les bases de données Introduction aux fonctions de tableur et logiciels ou langages spécialisés (MS-Access, Base, SQL ) Yves Roggeman Boulevard du Triomphe CP 212 B-1050 Bruxelles (Belgium) Idée intuitive

Plus en détail

Corrigé Renov'Plus. 1. Dossier 1 Étude de la base de données de Renov plus

Corrigé Renov'Plus. 1. Dossier 1 Étude de la base de données de Renov plus Corrigé Renov'Plus 1. Dossier 1 Étude de la base de données de Renov plus À l aide des annexes 1 et 2, 1 Justifier et expliquer les cardinalités de l association COMPORTER. Préciser le concept mobilisé.

Plus en détail

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire cterrier.com 1/14 04/03/2008 Informatique Initiation aux requêtes SQL Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail

Barème global sur 80 points du Sujet LBA

Barème global sur 80 points du Sujet LBA Barème global sur 80 points du Sujet LBA DOSSIER 1 : Analyse de gestion (40 points) I DOSSIER 2 : Analyse du système d information (40 points) CORRIGE DOSSIER 1 Analyse de gestion (40 points) I ANALYSE

Plus en détail

Projet 2 : Modification et création de rapports

Projet 2 : Modification et création de rapports Projet 2 : Modification et création de rapports 1 Genèse du projet Durant l année 2014, Alter Domus a décidé de changer de logo et de couleurs caractérisant l entreprise. On appelle cela le rebranding,

Plus en détail

Dossier : la base de données

Dossier : la base de données Dossier : la base de données 1 Fournir les requêtes nécessaires à la création de la base de données présentée dans le document 7 Create table Demandeur ( Id INT NOT NULL, Civilite VARCHAR(5), Nom VARCHAR(15),

Plus en détail

INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES

INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Najib TOUNSI Cours à l'usage des premières années informatique Najib TOUNSI - 1 - SOMMAIRE Concepts de Bases Base de Données Système Gestion de Bases de Données Niveau

Plus en détail

Vous disposez chacun d'un identifiant de connexion personnalisé sur le serveur APITUX.

Vous disposez chacun d'un identifiant de connexion personnalisé sur le serveur APITUX. IDENTIFIANTS DE CONNEXION Vous disposez chacun d'un identifiant de connexion personnalisé sur le serveur APITUX. Dans tout ce qui suit, remplacer pnom par votre nom d'utilisateur constitué de l'initiale

Plus en détail

Victime d un accident causé par une autre personne : il faut le déclarer à l Assurance Maladie

Victime d un accident causé par une autre personne : il faut le déclarer à l Assurance Maladie Victime d un accident causé par une autre personne : il faut le déclarer à l Assurance Maladie dossier de presse Contact presse CNAMTS : Sandra Garnier 01 72 60 15 91 sandra.garnier@cnamts.fr Paris, le

Plus en détail

OI40: bases de données, TP 2

OI40: bases de données, TP 2 OI40: bases de données, TP 2 Frédéric Lassabe October 26, 2010 Ce TP requiert d avoir bien compris le TP précédent. 1 Sujet Lors de ce TP, il sera question d améliorer la base de données du TP précédent.

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données Introduction aux bases de données Cours 3. : Le langage SQL Vincent Martin email : vincent.martin@univ-tln.fr page personnelle : http://lsis.univ-tln.fr/~martin/ Master 1. LLC Université du Sud Toulon

Plus en détail

SQL Historique 1982 1986 1992

SQL Historique 1982 1986 1992 SQL Historique 1950-1960: gestion par simple fichier texte 1960: COBOL (début de notion de base de données) 1968: premier produit de sgbdr structuré (IBM -> IDMS) 1970-74: élaboration de l'outil d'analyse

Plus en détail

Projet de Base de données

Projet de Base de données Julien VILLETORTE Licence Informatique Projet de Base de données Année 2007-2008 Professeur : Marinette Savonnet Sommaire I) Introduction II) III) IV) Diagrammes a. Diagramme Use Case b. Diagramme de classes

Plus en détail

Éléments de corrigé Pharmacie Decury Barème

Éléments de corrigé Pharmacie Decury Barème L'usage de la calculatrice est autorisé conformément à la circulaire n 99-186 du 16/11/1999. Il doit s'agir d'une «calculatrice de poche à fonctionnement autonome sans imprimante et sans aucun moyen de

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE PRESSE ENTREPRISES DES SERVICES AUTOMOBILES LES CLÉS POUR BIEN CHOISIR SA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE

GUIDE PRATIQUE PRESSE ENTREPRISES DES SERVICES AUTOMOBILES LES CLÉS POUR BIEN CHOISIR SA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE GUIDE PRATIQUE PRESSE ENTREPRISES DES SERVICES AUTOMOBILES LES CLÉS POUR BIEN CHOISIR SA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE ÉDITO Dernière ligne droite pour les dirigeants d entreprise qui n ont pas encore

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS SESSION 2000 OPTION DA BARÈME ET CORRIGÉ ÉTABLIS PAR LA COMMISSION NATIONALE D HARMONISATION DU 31 MAI 2000

ÉTUDE DE CAS SESSION 2000 OPTION DA BARÈME ET CORRIGÉ ÉTABLIS PAR LA COMMISSION NATIONALE D HARMONISATION DU 31 MAI 2000 BTS INFORMATIQUE DE GESTION SESSION 2000 ÉTUDE DE CAS SESSION 2000 OPTION DA BARÈME ET CORRIGÉ ÉTABLIS PAR LA COMMISSION NATIONALE D HARMONISATION DU 31 MAI 2000 Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS KIMASSUR

Plus en détail

PHP & BD. PHP & Bases de données. Logiciels & matériels utilisés. Bases de données et Web

PHP & BD. PHP & Bases de données. Logiciels & matériels utilisés. Bases de données et Web PHP & Bases de données La quantité de données utilisée par certains sites web nécessite l'utilisation d'une base de données Il faut donc disposer d'un SGBD (mysql, postgresql, oracle, ) installé sur un

Plus en détail

Bases de données relationnelles

Bases de données relationnelles Bases de données relationnelles Système de Gestion de Bases de Données Une base de données est un ensemble de données mémorisé par un ordinateur, organisé selon un modèle et accessible à de nombreuses

Plus en détail

Pratique et administration des systèmes

Pratique et administration des systèmes Université Louis Pasteur Licence Informatique (L2) UFR de Mathématiques et Informatique Année 2007/2008 1 But du TP Pratique et administration des systèmes TP10 : Technologie LAMP Le but de ce TP est de

Plus en détail

1. Avec un script php. 2. En utilisant phpmyadmin

1. Avec un script php. 2. En utilisant phpmyadmin Université Lumière - Lyon 2 Master d Informatique M1 - Année 2006-2007 Programmation Web - TDs n 8 9 : PHP - Mysql L. Tougne (http ://liris.cnrs.fr/laure.tougne), 20/11/06 L objectif de ce TD est d utiliser

Plus en détail

ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL

ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL Jean-Marie Pécatte jean-marie.pecatte@iut-tlse3.fr 16 novembre 2006 ISIS - Jean-Marie PECATTE 1 Valeur de clé

Plus en détail

MODE D EMPLOI DE L EXTRANET ORGANISMES DE DPC (ODPC) DEMANDE D ENREGISTREMENT ET DOSSIER D EVALUATION

MODE D EMPLOI DE L EXTRANET ORGANISMES DE DPC (ODPC) DEMANDE D ENREGISTREMENT ET DOSSIER D EVALUATION MODE D EMPLOI DE L EXTRANET ORGANISMES DE DPC (ODPC) -- DEMANDE D ENREGISTREMENT ET DOSSIER D EVALUATION 1 Ce document est réalisé à partir des éléments présents dans l arrêté relatif à la composition

Plus en détail

PHP. Bertrand Estellon. 26 avril 2012. Aix-Marseille Université. Bertrand Estellon (AMU) PHP 26 avril 2012 1 / 214

PHP. Bertrand Estellon. 26 avril 2012. Aix-Marseille Université. Bertrand Estellon (AMU) PHP 26 avril 2012 1 / 214 PHP Bertrand Estellon Aix-Marseille Université 26 avril 2012 Bertrand Estellon (AMU) PHP 26 avril 2012 1 / 214 SQLite et PDO Base de données SQLite et PDO SQLite écrit les données relatives à la base dans

Plus en détail

Le langage SQL (Structured Query Language)

Le langage SQL (Structured Query Language) Le langage SQL (Structured Query Language) SQL (Structured Query Language, en français «langage structuré de requête ou d interrogation» ou «langage de requête structurée» ) est un langage informatique

Plus en détail

Comment optimiser son progiciel de gestion?

Comment optimiser son progiciel de gestion? Comment optimiser son progiciel de gestion? «Gérer son informatique, quelles sont les questions que doit se poser chaque entrepreneur?» Centre patronal de Paudex, 27 octobre 2006 Gérard Chessex / NJM NJM

Plus en détail

Baccalauréat technologique

Baccalauréat technologique Baccalauréat technologique Série : sciences et technologies de la gestion (STG) Spécialité gestion des systèmes d information SESSION 2010 Eléments de corrigé AIR France Liste des dossiers Dossier 1 :

Plus en détail

Politique de traitement des réclamations

Politique de traitement des réclamations 1 Type de document : Politique Auteur : AGAMA Conseil Politique de traitement des réclamations Réf. : PR 01 Version : 19/05/2014 REFERENCES REGLEMENTAIRES Article L. 520-1 I du Code des assurances Articles

Plus en détail

Baccalauréat technologique. spécialité gestion des systèmes d information SESSION 2009. Éléments de correction et barème

Baccalauréat technologique. spécialité gestion des systèmes d information SESSION 2009. Éléments de correction et barème Baccalauréat technologique spécialité gestion des systèmes d information SESSION 2009 Épreuve de spécialité Partie écrite Éléments de correction et barème Liste des dossiers Barème Dossier 1 : L'organisation

Plus en détail

2.1/ Les privilèges sous oracle

2.1/ Les privilèges sous oracle LP Informatique(DA2I), UF7 : Administration Système, Réseaux et Base de données 13/12/2007, Enseignant : M. Nakechbnadi, mail : nakech@free.fr Première parie : Administration d une BD Chapitre 2 : Transaction,

Plus en détail

LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L.

LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L. LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L. Une base de données contient un nombre important d informations. Ces informations sont organisées, mais pour être effectivement exploitables, il faut pouvoir sélectionner,

Plus en détail

Exploiter les statistiques d utilisation de SQL Server 2008 R2 Reporting Services

Exploiter les statistiques d utilisation de SQL Server 2008 R2 Reporting Services Exploiter les statistiques d utilisation de SQL Server 2008 R2 Reporting Services Nous verrons dans cet article comment exploiter simplement les données de Log de SQL Server 2008 R2 Reporting Services

Plus en détail

PARTENARIAT MACIF / CASINO EVASION

PARTENARIAT MACIF / CASINO EVASION CASINO EVASION et ses adhérents (Comités centraux d entreprise, Comités d entreprise), ainsi que les Comités d'etablissement Comités Sociaux, autres structures. PARTENARIAT 1 PARTENARIAT MACIF / CASINO

Plus en détail

Jusqu à 14 h : Open Questions! On vous explique ce que vous n avez pas compris lors de la première formation.

Jusqu à 14 h : Open Questions! On vous explique ce que vous n avez pas compris lors de la première formation. Bienvenue! Jusqu à 14 h : Open Questions! On vous explique ce que vous n avez pas compris lors de la première formation. Téléchargez les logiciels nécessaires pour cette formation : http ://formation-web.via.ecp.fr

Plus en détail

CAS KÈS E4D : ÉTUDE DE CAS ÉLÉMENTS DE CORRECTION BTS INFORMATIQUE DE GESTION SESSION 1998. Durée : 5 heures Coefficient : 5

CAS KÈS E4D : ÉTUDE DE CAS ÉLÉMENTS DE CORRECTION BTS INFORMATIQUE DE GESTION SESSION 1998. Durée : 5 heures Coefficient : 5 BTS INFORMATIQUE DE GESTION SESSION 1998 E4D : ÉTUDE DE CAS Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS KÈS ÉLÉMENTS DE CORRECTION Barème indiqué dans le sujet DOSSIER N 1 : GESTION DE LA CLIENTÈLE 6 points DOSSIER

Plus en détail

I) Bases de données et tables :

I) Bases de données et tables : I) Bases de données et tables : Un S.G.B.D. est un outil pour organiser, stocker, modifier, calculer et extraire des infos. Une B.D.R. peut être considérée comme un ensemble de tables à 2 dimensions. Exemple

Plus en détail

Introduction au langage SQL

Introduction au langage SQL Introduction au langage SQL Les bases de données relationnelles Le langage SQL est un langage universel destiné à travailler sur des bases de données relationnelles. Nous considérerons ici qu'une base

Plus en détail

Révisions sur les Bases de données. Lycée Thiers - PC/PC*

Révisions sur les Bases de données. Lycée Thiers - PC/PC* Bases de données Architecture clients-serveur Architecture trois tiers Vocabulaire des BDD Algèbre relationnelle Création/modification d une table Commandes SQL de manipulation de tables Définition formelle

Plus en détail

DUT Génie Biologique Option Bioinformatique. Les bases de données relationnelles. Travaux Pratiques n 4

DUT Génie Biologique Option Bioinformatique. Les bases de données relationnelles. Travaux Pratiques n 4 DUT Génie Biologique Option Bioinformatique Les bases de données relationnelles avec MySQL Éric Pipard Travaux Pratiques n 4 Jointures externes Requêtes internes et externes Vues et transactions Objectifs

Plus en détail

IFT3030 Base de données. Chapitre 1 Introduction

IFT3030 Base de données. Chapitre 1 Introduction IFT3030 Chapitre 1 Introduction Plan du cours Introduction Architecture Modèles de données Modèle relationnel Algèbre relationnelle SQL Conception Fonctions avancées Concepts avancés Modèle des objets

Plus en détail

Complaints Manager 4/06/2015 Page 1 Arpaweb 2015

Complaints Manager 4/06/2015 Page 1 Arpaweb 2015 Complaints Manager 4/06/2015 Page 1 Table des matières 1. Description du logiciel... 3 Le chapitre Dossier... 3 Le chapitre Plaignant... 5 Le chapitre Action... 6 Le chapitre Document... 7 La page d accueil...

Plus en détail

GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX. C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu.

GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX. C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu. GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu. Vous êtes victime ou responsable d un dégât des eaux? Pas de panique. Dans la majorité des cas, ces

Plus en détail

PRESENTATION ET UTILISATION COURANTE

PRESENTATION ET UTILISATION COURANTE PRESENTATION ET UTILISATION COURANTE 1- PRESENTATION Remplaçant Sertifal depuis le 1 er février 2007, Sertifup 1 est composé de deux modules principaux : - Un site web( www.sertifup.fr ) dont l accès est

Plus en détail

Votre partenaire en matière de promotion de la santé en entreprise

Votre partenaire en matière de promotion de la santé en entreprise Votre partenaire en matière de promotion de la en entreprise Solutions globales d assurance maladie et accidents Avec les prestations de service complémentaires MobiSana, la Mobilière propose à ses clients

Plus en détail

TD n 10 : Ma première Base de Données

TD n 10 : Ma première Base de Données TD n 10 : Ma première Base de Données 4 heures Rédigé par Pascal Delahaye 11 mars 2015 Le but de ce TD est de découvrirles principales fonctions d OpenOffice Base, le systèmede gestion de bases de données

Plus en détail

Ou comment multiplier les fonctionnalités de SAS!

Ou comment multiplier les fonctionnalités de SAS! Ou comment multiplier les fonctionnalités de SAS! 24/02/2012 1 Aurélien VESIN Introduction SAS : Datamanagementpuissant grâce aux étapes DATA Mais les étapes data ont des limites : Agrégation de données

Plus en détail

Cahier Technique La Demande de Remboursement Electronique (DRE)

Cahier Technique La Demande de Remboursement Electronique (DRE) Cahier Technique La Demande de Remboursement Electronique (DRE) Télévitale cahier technique : la demande de remboursement électronique (DRE) Page 1 / 9 Sommaire Introduction... 3 Le Dossier Patient...

Plus en détail

Corrigé Contrôle de connaissance

Corrigé Contrôle de connaissance Ecole Supérieure de la Statistique et de l Analyse de l Information المدرسة العلیا للا حصاء وتحلیل المعلومات بتونس Corrigé Contrôle de connaissance Bases de données (2011/2012) 2 ème année ESSAI Proposé

Plus en détail

Configuration du mode d'authentification Windows. Pour vérifier que SQL Server utilise l'authentification Windows

Configuration du mode d'authentification Windows. Pour vérifier que SQL Server utilise l'authentification Windows Configuration du mode d'authentification Windows Dans cet exercice, vous allez vérifier que SQL Server est configuré pour utiliser l'authentification Windows afin d'autoriser l'accès à SQL Server par le

Plus en détail

Baccalauréat technologique 2010 Filière STG GSI

Baccalauréat technologique 2010 Filière STG GSI Baccalauréat technologique 2010 Filière STG GSI Gestion des systèmes d'information Epreuve écrite de spécialité (durée 4h coefficient 7) Dossier 1 : Observation du processus de demande de logement (50

Plus en détail

ADMIN SGBD TP 1. Préliminaires. Dictionnaire des données. Utilisateurs, vues et autorisations

ADMIN SGBD TP 1. Préliminaires. Dictionnaire des données. Utilisateurs, vues et autorisations ADMIN SGBD TP 1 Préliminaires L'objectif de ce TP est de: installer l environnement (PostgreSQL, base, tables), créer des utilisateurs, des vues, et de gérer les privilèges, créer des triggers, utiliser

Plus en détail

Guide Rés@ en ligne. RésaRésa. RESE Page 0

Guide Rés@ en ligne. RésaRésa. RESE Page 0 Guide Rés@ en ligne RésaRésa RESE Page 0 Sommaire I. RECAPITULATIF DES DIFFERENTES OFFRES... 3 1. TABLEAU GENERAL... 3 2. GRILLES TARIFAIRES... 4 2.1 Tarif Rés@P6... 4 2.2 Tarif Rés@P3... 5 2.3 Tarif Rés@P1...

Plus en détail

SQL Server 2012 Administrez une base de données : Exercices et corrigés

SQL Server 2012 Administrez une base de données : Exercices et corrigés ÉnoncésChapitre 1 : Installer SQL Pré-requis 9 Énoncé 1.1 Choisir l'édition de SQL Server 11 Énoncé 1.2 Installer une instance de SQL Server 11 Énoncé 1.3 Installer la base d'exemple 12 Enoncé 1.4 Installer

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 1 : Vues et Index Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Les Vues Généralités Syntaxe Avantages Conditions de mise à jour 2 Index Généralités

Plus en détail

L3-EGO. Annexes à rendre avec la copie Annexe A : Extrait du schéma de données page 10

L3-EGO. Annexes à rendre avec la copie Annexe A : Extrait du schéma de données page 10 SESSON 1 Année universitaire 2006-07 Durée : 2 heures L3-EGO Documents autorisés : oui Documents remis au candidat : Le sujet comporte 10 pages numérotées de 1/10 à 10/10 l vous est demandé de vérifier

Plus en détail

Installation et administration d une base de données MySQL

Installation et administration d une base de données MySQL Compte rendu d'activité Fiche n 2 Nom et prénom : SAÏD Jérôme Nature de l'activité Installation et administration d une base de données MySQL Contexte : Dans le but de mettre en place un outils permettant

Plus en détail

Création d un catalogue en ligne

Création d un catalogue en ligne 5 Création d un catalogue en ligne Au sommaire de ce chapitre Fonctionnement théorique Définition de jeux d enregistrements Insertion de contenu dynamique Aperçu des données Finalisation de la page de

Plus en détail

Cas BENÉVAC ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ

Cas BENÉVAC ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS ÉPREUVE E5 : Analyses de gestion et organisation du système d information Cas BENÉVAC Barème global : sur 80 points DOSSIER 1 :

Plus en détail

Aide à la maîtrise de l absentéisme Analyse médicale complémentaire

Aide à la maîtrise de l absentéisme Analyse médicale complémentaire Aide à la maîtrise de l absentéisme Analyse médicale complémentaire 1 Objectif du document Fournir aux mutuelles partenaires un argumentaire utilisable en externe, notamment lors de visites en entreprise,

Plus en détail

Ch 5 SELECT Sous-requêtes

Ch 5 SELECT Sous-requêtes SQL Ch 5 SELECT Sous-requêtes I. INTRODUCTION... 1 A. SYNTAXE GENERALE... 1 B. RESULTAT RENVOYE PAR UNE SOUS-REQUETE... 2 C. SOUS REQUETE INDEPENDANTES ET SOUS REQUETE DEPENDANTES... 2 II. SOUS-REQUETES

Plus en détail

Lot 1 - Migration du serveur de base de données

Lot 1 - Migration du serveur de base de données Situation Rectiline Lot 1 - Migration du serveur de base de données Table des matières Lot 1 - Migration du serveur de base de données...1 Mise à jour du système Debian 6 :...2 Installation de PostgreSQL:...5

Plus en détail

Récapitulatif Walter RUDAMETKIN

Récapitulatif Walter RUDAMETKIN Récapitulatif Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Notre dernier cours Moi :) Vous :( 2 Récapitulatif Les SGBD Relationnelles Objectifs et histoire Conception d'une base de

Plus en détail

Programmation Transact SQL

Programmation Transact SQL Programmation Transact SQL Procédure Ecrire une procédure qui permet de rendre un film emprunté. Cette procédure admet en paramètre le numéro d'exemplaire du film emprunté et se charge de compléter la

Plus en détail

Découvrez les services de l'espace locataire

Découvrez les services de l'espace locataire Découvrez les services de l'espace locataire Créteil Habitat a créé un espace entièrement dédié à ses locataires. Il vise à vous faciliter la vie, à favoriser les échanges entre vous et nous, à simplifier

Plus en détail

GESTION DE L OptoAMC Via AREASanté

GESTION DE L OptoAMC Via AREASanté GESTION DE L OptoAMC Via AREASanté Qu est ce que l OptoAMC? C est une norme de demande de prise en charge par Internet. L opticien envoi la demande depuis le logiciel Irris, et reçoit une réponse de la

Plus en détail

Manuel de Formation. Apisanté Infirmière. Formation Apisanté Document de Formation. Télévitale Formation Apisanté Infirmier 1 / 20

Manuel de Formation. Apisanté Infirmière. Formation Apisanté Document de Formation. Télévitale Formation Apisanté Infirmier 1 / 20 Manuel de Formation Apisanté Infirmière Télévitale Formation Apisanté Infirmier 1 / 20 Formation Apisanté Document de Formation Sommaire Introduction et rappel des notions...3 Dossier patient, pointage

Plus en détail

Gérer un site internet simple

Gérer un site internet simple TUTORIEL Gérer un site internet simple Pourquoi avoir un site internet? Table of Contents Table of Contents... 2 Étape 1 : créer un compte Google (Gmail)... 3 Etape 2 : créer un site internet Google...

Plus en détail

06/11/2014 Hyperviseurs et. Infrastructure. Formation. Pierre Derouet

06/11/2014 Hyperviseurs et. Infrastructure. Formation. Pierre Derouet 06/11/2014 Hyperviseurs et Infrastructure Formation Pierre Derouet Table des matières I. Qu est-ce qu un Hyperviseur?... 2 a. Définition... 2 b. Les avantages des hyperviseurs... 2 c. Les inconvénients

Plus en détail

Analyse informatique : la société SBK

Analyse informatique : la société SBK Analyse informatique : la société SBK Document remis au candidat : Le sujet comporte 12 pages numérotées de 1/12 à 12/12. Il vous est demandé de vérifier que le sujet est complet dès sa mise à votre disposition.

Plus en détail

UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL

UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL I Gestion des utilisateurs et de leurs privilèges I.1 Gestion

Plus en détail

CAREN MEDIATION et ARBITRAGE (ci-après dénommée CAREN) REGLEMENT DE MEDIATION

CAREN MEDIATION et ARBITRAGE (ci-après dénommée CAREN) REGLEMENT DE MEDIATION CAREN MEDIATION et ARBITRAGE (ci-après dénommée CAREN) REGLEMENT DE MEDIATION Préambule La médiation est un processus structuré par lequel deux ou plusieurs parties tentent de parvenir à un accord négocié

Plus en détail

CREATION WEB DYNAMIQUE

CREATION WEB DYNAMIQUE CREATION WEB DYNAMIQUE IV ) MySQL IV-1 ) Introduction MYSQL dérive directement de SQL (Structured Query Language) qui est un langage de requêtes vers les bases de données relationnelles. Le serveur de

Plus en détail

Thème : Gestion commerciale

Thème : Gestion commerciale Département Génie Informatique BD40 Ingénierie des systèmes d information TP 4 : Ms/Access : Listes déroulantes, Formulaires avancés Thème : Gestion commerciale Christian FISCHER Copyright Novembre 2005

Plus en détail

Sextant. RFS Consultants Décembre 2008

Sextant. RFS Consultants Décembre 2008 Décembre 2008 Le logiciel d assistance administrative indispensable à toute structure de plus d une personne. Le premier logiciel que l on lance le matin et le dernier que l on ferme le soir. Un logiciel

Plus en détail

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Qu est ce qu une base de données? Introduction Une base de données est un ensemble d au moins un tableau contenant des données. Exemple : une base

Plus en détail