BTS/CGO P10 SYSTEME INFORMATION Année

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BTS/CGO P10 SYSTEME INFORMATION Année 2012-2013"

Transcription

1 BTS/CGO P10 SYSTEME INFORMATION Année TS2 CGO 7 mars heures Aucun document autorisé Calculatrice autorisée Nota : Il vous est demandé d apporter un soin particulier à la présentation de votre copie. Toute information présentée devra être justifiée. Le sujet LA MAEF est une société d assurance. Un des produits proposés est la couverture des risques de sinistre pour cause de dégât des eaux. En cas de sinistre, il y a deux possibilités. Soit l assuré est victime du sinistre, soit il est la source de sinistre pour ses voisins. Nous allons gérer le cas où il est victime du sinistre. En général, l assuré appelle ou envoie un fax pour prévenir la MAEF de l existence d un sinistre. La MAEF crée un sinistre avec date du sinistre et numéro de contrat correspondant (attention, ce numéro se trouve dans la table Sinistre, il ne s agit pas de créer un nouveau contrat!). Elle lui envoie alors une déclaration de sinistre à remplir. La MAEF, après avoir reçu la déclaration, saisit les biens immobiliers concernés par le sinistre; puis envoie un double de la déclaration du sinistre à l assureur du voisin. Elle prend de même contact avec un expert indépendant qui va alors quantifier les dégâts. Celui-ci prendra rendez-vous avec le client puis après visite, il informera la MAEF du montant des travaux à réaliser. Toutes ces opérations depuis la déclaration du sinistre sont faites par le service Gestion des sinistres. Celui-ci transmettra cette information à l assuré qui fera alors effectuer les travaux. Sur présentation de la facture des travaux, le service Paiement de la MAEF remboursera l assuré à concurrence du montant maximal accordé. Devoir 2 (Année ) Processus 10 Page 1

2 Travail à faire: 1. Compréhension du modèle des données. - Peut-on toujours connaitre l identité de l assuré d un sinistre? - Deux experts différents peuvent-ils intervenir pour l évaluation d un sinistre? - Tous les biens couverts par un contrat font-ils l objet d un sinistre? 2. Réalisez les requêtes suivantes : - Enregistrez le contrat n du 18/02. L annuité est de Suite à un litige, l assuré Anne-Sophie Lebeau n est plus sociétaire. Procédez aux mises à jour nécessaires. - Vincent Malone règle le montant de son contrat pour l année à venir. - Afficher le nombre de sinistres vérifiés par expert (nom expert) pour l année en cours. - Afficher les sinistres (n sinistre, date, nom assuré) dont le montant à rembourser est supérieur à pour l année À l'aide du modèle de contexte (annexe B), complétez le modèle de flux (annexe C). 4. Complétez le MOTA des activités proposées (annexe D). 5. Précisez les autorisations sur les données pour les types d acteur (annexe E à compléter). Vous utiliserez une couleur différente pour chaque type d acteur. 6. Présentez sous forme de tableau le formulaire des groupes de données (vous ajouterez une colonne Acteur connexe pour faciliter la compréhension). 7. À partir de l annexe F, modifiez le modèle de données (reprendre uniquement sur votre copie les éléments de modification). 8. A partir de la décision d investissement prise par la société MAE (annexe G), répondez en quelques lignes aux questions suivantes : - En quoi SQL Server permet de répondre aux besoins de la société MAE? - Précisez les avantages de recourir à une stratégie de réplication. - Précisez le type de réplication pour les tables répliquées. Devoir 2 (Année ) Processus 10 Page 2

3 Annexe A Modèle de données Annexe B Modèle de contexte Devoir 2 (Année ) Processus 10 Page 3

4 Annexe C Modèle de flux à compléter (à rendre avec la copie) Annexe D MOTA à compléter (à rendre avec la copie) Type d acteur : gestion des sinistres Devoir 2 (Année ) Processus 10 Page 4

5 Type d acteur : gestion des sinistres Création sinistre Type d acteur : gestion des sinistres MAJ de l entité Sinistre Type d acteur : Devoir 2 (Année ) Processus 10 Page 5

6 Annexe E Vues par acteur (à rendre avec la copie). Annexe F Modèle de données à compléter. En fait, il y a deux types d assuré : les personnes physiques et les personnes morales. Pour les personnes physiques, on souhaite saisir le nom et le prénom de l assuré. Pour les personnes morales, on souhaite saisir la raison sociale et la date de création de la personne morale. Pour les personnes morales, il est possible d avoir plusieurs contacts. On souhaite conserver les noms et prénoms des contacts pour chaque entreprise. Un contact ne travaille que dans une seule entreprise. Annexe G Investissement La société MAE souhaite réorganiser son système d information et centraliser les données des agences au sein du siège situé à Paris. Elle envisage l achat du logiciel SQL Server et adopterai une stratégie de réplication des données. Devoir 2 (Année ) Processus 10 Page 6

7 Eléments de corrigé 1. Compréhension du modèle des données 3 points - Peut-on toujours connaitre l identité de l assuré d un sinistre? Oui, un sinistre concerne 1 et 1 seul contrat, et un contrat est rattaché à un et 1 seul assuré. Par transitivité, on peut connaître l identité de l assuré d un sinistre. - Deux experts différents peuvent-ils intervenir pour l évaluation d un sinistre? Non, un sinistre est vérifié par un expert au maximum (cardinalité 0,1 entre sinistre et expert). Il ne peut y avoir 2 experts pour le même sinistre. - Tous les biens couverts par un contrat font-ils l objet d un sinistre? Non, cardinalité minimale entre Bien Immobilier et Sinistre est de 0. Tous les biens ne font pas l objet d un sinistre. 2. Réalisez les requêtes suivantes : 12 points - Enregistrez le contrat n du 18/02. L annuité est de point INSERT INTO contrat (n contrat, date contrat, montant annuité) VALUES (1426, #18/02/2013#, 1200) ; - Suite à un litige, l assuré Anne-Sophie Lebeau n est plus sociétaire. Procédez aux mises à jour nécessaires. 3,5 points DELETE Assuré.* FROM Assuré WHERE (Nom assuré = «Lebeau» and Prénom assuré = «Anne-Sophie») ; DELETE contrat.* FROM Contrat INNER JOIN Assuré ON Contrat.N assuré=assuré.n assuré WHERE (Nom assuré = «Lebeau» and Prénom assuré = «Anne-Sophie») ; - Vincent Malone règle le montant de son contrat pour l année à venir. 2 points UPDATE Contrat INNER JOIN Assuré ON Contrat.N assuré=assuré.n assuré SET réglé à venir (O N) = oui WHERE (Nom assuré = «Malone» and Prénom assuré = «Vincent») ; - Afficher le nombre de sinistres vérifiés par expert (nom expert) pour l année en cours. 3 points SELECT Nom Expert, COUNT (N sinistre) FROM Sinistre, Expert WHERE Sinistre.N expert=expert.n expert AND year(date sinistre)=2013 GROUP BY Nom expert ; - Afficher les sinistres (n sinistre, date, nom assuré) dont le montant à rembourser est supérieur à pour l année ,5 points SELECT N sinistre, Date sinistre, nom assuré FROM Sinistre, Contrat, Assuré WHERE Sinistre.N contrat=contrat.n Contrat AND Contrat.N assuré=assuré.n assuré AND Montant à rembourser > AND year(date sinistre) = 2012 ; Devoir 2 (Année ) Processus 10 Page 7

8 3. À l'aide du modèle de contexte (annexe B), complétez le modèle de flux (annexe C). 4 points 4. Complétez le MOTA des activités proposées (annexe D). 6 points Type d acteur : Paiement Devoir 2 (Année ) Processus 10 Page 8

9 5. Précisez les autorisations sur les données pour les types d acteur (annexe E à compléter). Vous utiliserez une couleur différente pour chaque type d acteur. 3 points Gestion des sinistres Paiement Acteur connexe Assuré I I CIMS Contrat I I CIMS Concerne I I CIMS Bien immobilier I I CIMS Société Assurance I I CIMS Expert I I CIMS Sinistre CIM IM IMS 6. Présentez sous forme de tableau le formulaire des groupes de données (vous ajouterez une colonne Acteur connexe pour faciliter la compréhension). 3 points Gestion des sinistres Paiement Acteur connexe Assuré Consultable Consultable Protégée Contrat Consultable Consultable Protégée Concerne Consultable Consultable Protégée Bien immobilier Consultable Consultable Protégée Société Assurance Consultable Consultable Protégée Expert Consultable Consultable Protégée Sinistre Partagée Partagée Partagée 7. À partir de l annexe F, modifiez le modèle de données (reprendre uniquement sur votre copie les éléments de modification). 6 points 8. A partir de la décision d investissement prise par la société MAE (annexe G), répondez en quelques lignes aux questions suivantes : 3 points - En quoi SQL Server permet de répondre aux besoins de la société MAE? SQL Server gère dans une base de données unique l ensemble informations. Le logiciel permet la connexion multi-utilisateurs et leurs droits sont paramétrés par l administrateur de base de données. - Précisez les avantages de recourir à une stratégie de réplication. La réplication des données améliore la performance du SI (elle évite les goulets d étranglements et permet à chaque site de travailler en autonomie. - Précisez le type de réplication pour les tables répliquées. Cliché : société assurance, expert, bien immobilier, assuré, contrat Asynchrone : sinistre Devoir 2 (Année ) Processus 10 Page 9

Gestion de la facturation des repas dans un restaurant scolaire

Gestion de la facturation des repas dans un restaurant scolaire Vêtement N vêtement Date minimum de reprise Remis (O N) Est classé Type vêtement N type de vêtement Libellé type de vêtement Tarif Est nettoyé Prix vêtement Client N client Nom client Tél. client Adresse

Plus en détail

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 SQL Sommaire : COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE MANIPULATION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE CONTROLE TRANSACTIONNEL... 2 COMMANDES DE REQUETE DE DONNEES... 2 COMMANDES

Plus en détail

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C)

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C) Web dynamique Techniques, outils, applications (Partie C) Nadir Boussoukaia - 2006 1 SOMMAIRE 1. MySQL et PHP (20 min) 2. SQL (petits rappels) (20 min) 2 MySQL et PHP Synthèse 3 MySQL et PHP SGBD MySQL

Plus en détail

Déclarer un sinistre

Déclarer un sinistre Déclarer un sinistre Que vous soyez victime ou responsable d un dégât des eaux, les démarches de déclaration du sinistre sont les mêmes. Dans tous les cas de figure, votre Compagnie d'assurances doit être

Plus en détail

SQL Historique 1982 1986 1992

SQL Historique 1982 1986 1992 SQL Historique 1950-1960: gestion par simple fichier texte 1960: COBOL (début de notion de base de données) 1968: premier produit de sgbdr structuré (IBM -> IDMS) 1970-74: élaboration de l'outil d'analyse

Plus en détail

Les bases de données

Les bases de données Les bases de données Introduction aux fonctions de tableur et logiciels ou langages spécialisés (MS-Access, Base, SQL ) Yves Roggeman Boulevard du Triomphe CP 212 B-1050 Bruxelles (Belgium) Idée intuitive

Plus en détail

Cours de Bases de Données Avancées 2006-2007 Groupe cinema, Rapport 4

Cours de Bases de Données Avancées 2006-2007 Groupe cinema, Rapport 4 1 Annexes Avec ce rapport il faut rendre en annexe le script SQL corrigé qui permet de créer la base de données selon votre modèle relationnel ainsi que de la peupler avec un nombre de tuples suffisant.

Plus en détail

IFT3030 Base de données. Chapitre 1 Introduction

IFT3030 Base de données. Chapitre 1 Introduction IFT3030 Chapitre 1 Introduction Plan du cours Introduction Architecture Modèles de données Modèle relationnel Algèbre relationnelle SQL Conception Fonctions avancées Concepts avancés Modèle des objets

Plus en détail

TP1 - Corrigé. Manipulations de données

TP1 - Corrigé. Manipulations de données TP1 - Corrigé Manipulations de données 1. Démarrez mysql comme suit : bash$ mysql -h 127.0.0.1 -u user4 -D db_4 p Remarque: le mot de passe est le nom de user. Ici user4 2. Afficher la liste des bases

Plus en détail

PPE 3.1.b. Gestion des frais : Mode d'emplois de l'application GSB Fiche de Frais ITIN BTS SIO A2 AUBRUN - HUERTAS - LE MEUT - RIDEAU

PPE 3.1.b. Gestion des frais : Mode d'emplois de l'application GSB Fiche de Frais ITIN BTS SIO A2 AUBRUN - HUERTAS - LE MEUT - RIDEAU ITIN BTS SIO A2 PPE 3.1.b Gestion des frais : Mode d'emplois de l'application GSB Fiche de Frais AUBRUN - HUERTAS - LE MEUT - RIDEAU 1 Sommaire I- Arborescence des Forms... 3 II- Diagramme de classe...

Plus en détail

PHP. Bertrand Estellon. 26 avril 2012. Aix-Marseille Université. Bertrand Estellon (AMU) PHP 26 avril 2012 1 / 214

PHP. Bertrand Estellon. 26 avril 2012. Aix-Marseille Université. Bertrand Estellon (AMU) PHP 26 avril 2012 1 / 214 PHP Bertrand Estellon Aix-Marseille Université 26 avril 2012 Bertrand Estellon (AMU) PHP 26 avril 2012 1 / 214 SQLite et PDO Base de données SQLite et PDO SQLite écrit les données relatives à la base dans

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 12 : Concurrence d accès Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Accès concurrents Définitions Verrous Collisions Niveaux de cohérence Blocage

Plus en détail

Bases de données relationnelles

Bases de données relationnelles Bases de données relationnelles Système de Gestion de Bases de Données Une base de données est un ensemble de données mémorisé par un ordinateur, organisé selon un modèle et accessible à de nombreuses

Plus en détail

BTS INFORMATIQUE DE GESTION ISE4D SESSION 2010 E4R : ÉTUDE DE CAS. Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS NOIXCOOP ÉLÉMENTS DE CORRECTION

BTS INFORMATIQUE DE GESTION ISE4D SESSION 2010 E4R : ÉTUDE DE CAS. Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS NOIXCOOP ÉLÉMENTS DE CORRECTION E4R : ÉTUDE DE CAS Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS NOIXCOOP ÉLÉMENTS DE CORRECTION Barème Dossier 1 : Distribution de noix 32 points Dossier 2 : Commercialisation de plants de noyers 16 points Dossier

Plus en détail

Cours Web n o 7 MySQL et PHP

Cours Web n o 7 MySQL et PHP Introduction aux bases de données Cours Web n o 7 MySQL et PHP Sandrine-Dominique Gouraud (gouraud@lri.fr) Pierre Senellart (pierre@senellart.com) Semaine du 7 novembre 2005 S.-D. Gouraud, P. Senellart

Plus en détail

SESSION 2006 INFORMATIQUE. Éléments indicatifs de corrigé DOCUMENT CONFIDENTIEL AUCUNE DIFFUSION AUTORISÉE A L'EXCEPTION DES CORRECTEURS

SESSION 2006 INFORMATIQUE. Éléments indicatifs de corrigé DOCUMENT CONFIDENTIEL AUCUNE DIFFUSION AUTORISÉE A L'EXCEPTION DES CORRECTEURS 620.107bis DECF SESSION 2006 INFORMATIQUE Éléments indicatifs de corrigé DOCUMENT CONFIDENTIEL AUCUNE DIFFUSION AUTORISÉE A L'EXCEPTION DES CORRECTEURS Ce dossier présente des éléments de corrigé à l attention

Plus en détail

SQL. Requête la plus simple. Projection. Requête la plus simple. Différents modes d interrogation. Requêtes mécanismes d interrogation des données

SQL. Requête la plus simple. Projection. Requête la plus simple. Différents modes d interrogation. Requêtes mécanismes d interrogation des données Requêtes mécanismes d interrogation des données SQL! En entrée : une ou plusieurs tables! En sortie : une table réponse sandra.bringay@univ-montp3.fr roland.mahiques@univ-montp3.fr alexandre.pinlou@univ-montp3.fr

Plus en détail

ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL

ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL Jean-Marie Pécatte jean-marie.pecatte@iut-tlse3.fr 16 novembre 2006 ISIS - Jean-Marie PECATTE 1 Valeur de clé

Plus en détail

PHP & BD. PHP & Bases de données. Logiciels & matériels utilisés. Bases de données et Web

PHP & BD. PHP & Bases de données. Logiciels & matériels utilisés. Bases de données et Web PHP & Bases de données La quantité de données utilisée par certains sites web nécessite l'utilisation d'une base de données Il faut donc disposer d'un SGBD (mysql, postgresql, oracle, ) installé sur un

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bilan : Des vues à PL/SQL corrigé Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Cas exemple 2 Les tables... 3 Vues et index 4 Privilèges 5 Fonctions

Plus en détail

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Qu est ce qu une base de données? Introduction Une base de données est un ensemble d au moins un tableau contenant des données. Exemple : une base

Plus en détail

CREATION WEB DYNAMIQUE

CREATION WEB DYNAMIQUE CREATION WEB DYNAMIQUE IV ) MySQL IV-1 ) Introduction MYSQL dérive directement de SQL (Structured Query Language) qui est un langage de requêtes vers les bases de données relationnelles. Le serveur de

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS CONTROLE DES CONNAISSANCES. 2. Les questions sont indépendantes les unes des autres.

INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS CONTROLE DES CONNAISSANCES. 2. Les questions sont indépendantes les unes des autres. INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS CONTROLE DES CONNAISSANCES Durée : 1h30 Date : 17/05/2006 Coordonnateurs : Amel Bouzeghoub et Bruno Defude Documents autorisés : ceux distribués en cours Avertissements

Plus en détail

1. Base de données SQLite

1. Base de données SQLite Dans ce TP, nous allons voir comment créer et utiliser une base de données SQL locale pour stocker les informations. La semaine prochaine, ça sera avec un WebService. On repart de l application AvosAvis

Plus en détail

Informatique Pour Tous Interrogation n 5

Informatique Pour Tous Interrogation n 5 Nom : Prénom : Informatique Pour Tous Interrogation n 5 Soit la base de données relationnelle BANQUE constituée des trois relations (ou tables) suivantes : CLIENTS (idclient : int, nom, prenom, ville,)

Plus en détail

Pour les débutants. langage de manipulation des données

Pour les débutants. langage de manipulation des données Pour les débutants SQL : langage de manipulation des données Les bases de données sont très utilisées dans les applications Web. La création, l interrogation et la manipulation des données de la base sont

Plus en détail

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Objets d une base de données Dans un schéma Tables, vues Index, clusters, séquences, synonymes Packages, procédures, fonctions, déclencheurs

Plus en détail

Historisation des données

Historisation des données Historisation des données Partie 1 : mode colonne par Frédéric Brouard, alias SQLpro MVP SQL Server Expert langage SQL, SGBDR, modélisation de données Auteur de : SQLpro http://sqlpro.developpez.com/ "SQL",

Plus en détail

Modèle entité-association 6pts

Modèle entité-association 6pts Examen NFP 107 17 juin 2009 Sujet 1 3H documents autorisés Enseignant : Christine Plumejeaud Modèle entité-association 6pts Le service de gestion du personnel d une entreprise désire s équiper d un outil

Plus en détail

UE8 Systèmes d information de gestion Corrigé indicatif

UE8 Systèmes d information de gestion Corrigé indicatif DCG session 2009 UE8 Systèmes d information de gestion Corrigé indicatif Dossier 1 1- Dictionnaire des données Code Propriété Signification Type 1 Code_Fam Code famille OPCVM 2 Lib_Fam Libellé de la famille

Plus en détail

Memento MYSQL LINUX. Pour installer le serveur Mysql. Installer les paquets suivants :

Memento MYSQL LINUX. Pour installer le serveur Mysql. Installer les paquets suivants : Memento MYSQL LINUX Pour installer le serveur Mysql Installer les paquets suivants : Mysql-server (moteur de bases de données) Apache2 (serveur web si besoin) Php5 (langage de programmation permettant

Plus en détail

PROJET 1 : BASE DE DONNÉES REPARTIES

PROJET 1 : BASE DE DONNÉES REPARTIES PROJET 1 : BASE DE DONNÉES REPARTIES GESTION D UNE BANQUE Elèves : David Bréchet Frédéric Jacot Charles Secrétan DONNÉES DU PROJET SSC - Bases de Données II Laboratoire de Bases de Données BD réparties

Plus en détail

Durée : 4 heures Le sujet se présente sous la forme de deux dossiers indépendants

Durée : 4 heures Le sujet se présente sous la forme de deux dossiers indépendants ÉPREUVE E5 : ANALYSE DE GESTION ET ORGANISATION DU SYSTÈME D INFORMATION Durée : 4 heures Le sujet se présente sous la forme de deux dossiers indépendants Page de garde... p 1 Présentation de l entreprise...

Plus en détail

Rapport de Cryptographie

Rapport de Cryptographie Cryptographie [MIF30] / Année 2008-2009 Rapport de Cryptographie Les Injections SQL Sylvie Tixier & François-Xavier Charlet Page 1 20/05/2009 Sommaire Introduction...3 Définition d une injection SQL...3

Plus en détail

Table des matières 1 TRANSFERT DE DONNÉES... 2 1.1 BULK INSERT... 2 1.2 OPENROWSET... 4 1.3 BCP... 5

Table des matières 1 TRANSFERT DE DONNÉES... 2 1.1 BULK INSERT... 2 1.2 OPENROWSET... 4 1.3 BCP... 5 Table des matières 1 TRANSFERT DE DONNÉES... 2 1.1 BULK INSERT... 2 1.2 OPENROWSET... 4 1.3 BCP... 5 2011 Hakim Benameurlaine 1 1 TRANSFERT DE DONNÉES Pour transférer des données, il existe différentes

Plus en détail

Partie I : Créer la base de données. Année universitaire 2008/2009 Master 1 SIIO Projet Introduction au Décisionnel, Oracle

Partie I : Créer la base de données. Année universitaire 2008/2009 Master 1 SIIO Projet Introduction au Décisionnel, Oracle Année universitaire 2008/2009 Master 1 SIIO Projet Introduction au Décisionnel, Oracle Ce projet comporte trois parties sur les thèmes suivants : création de base de donnée, requêtes SQL, mise en œuvre

Plus en détail

Chapitre 4. 4.1 Installation de MySQL. Au fond, est-ce que ranger ça ne revient pas un peu à foutre le bordel dans son désordre?

Chapitre 4. 4.1 Installation de MySQL. Au fond, est-ce que ranger ça ne revient pas un peu à foutre le bordel dans son désordre? Chapitre 4 Introduction à SQL Au fond, est-ce que ranger ça ne revient pas un peu à foutre le bordel dans son désordre? Philippe Geluck 4.1 Installation de MySQL Pour télécharger MySQL avec l'installateur

Plus en détail

Les procédures stockées et les fonctions utilisateur

Les procédures stockées et les fonctions utilisateur Les procédures stockées et les fonctions utilisateur Z Grégory CASANOVA 2 Les procédures stockées et les fonctions utilisateur [08/07/09] Sommaire 1 Introduction... 3 2 Pré-requis... 4 3 Les procédures

Plus en détail

NFA 008. Introduction à NoSQL et MongoDB 25/05/2013

NFA 008. Introduction à NoSQL et MongoDB 25/05/2013 NFA 008 Introduction à NoSQL et MongoDB 25/05/2013 1 NoSQL, c'est à dire? Les bases de données NoSQL restent des bases de données mais on met l'accent sur L'aspect NON-relationnel L'architecture distribuée

Plus en détail

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes Langage SQL (1) Sébastien Limet Denys Duchier IUT Orléans 4 septembre 2007 Notions de base qu est-ce qu une base de données? SGBD différents type de bases de données quelques systèmes existants Définition

Plus en détail

Procédures Stockées WAVESOFT... 12 ws_sp_getidtable... 12. Exemple :... 12. ws_sp_getnextsouche... 12. Exemple :... 12

Procédures Stockées WAVESOFT... 12 ws_sp_getidtable... 12. Exemple :... 12. ws_sp_getnextsouche... 12. Exemple :... 12 Table des matières Les Triggers... 2 Syntaxe... 2 Explications... 2 Les évènements déclencheurs des triggers... 3 Les modes de comportements des triggers... 4 Les pseudo tables... 5 Exemple... 6 Les procédures

Plus en détail

1. Qu'est-ce que SQL?... 2. 2. La maintenance des bases de données... 2. 3. Les manipulations des bases de données... 5

1. Qu'est-ce que SQL?... 2. 2. La maintenance des bases de données... 2. 3. Les manipulations des bases de données... 5 1. Qu'est-ce que SQL?... 2 2. La maintenance des bases de données... 2 2.1 La commande CREATE TABLE... 3 2.2 La commande ALTER TABLE... 4 2.3 La commande CREATE INDEX... 4 3. Les manipulations des bases

Plus en détail

TD : Requêtes SQL (BDR.TD2-1) INSA 3IF 2008-2009

TD : Requêtes SQL (BDR.TD2-1) INSA 3IF 2008-2009 TD : Requêtes SQL (BDR.TD2-1) INSA 3IF 2008-2009 Loïc Maisonnasse 1 Objectif Ce TD a pour objectif de vous familiariser avec le langage de requêtes SQL. Et de vous apprendre à écrire des requêtes SQL pour

Plus en détail

Comprendre et optimiser la base de données WordPress WP TECH 2014

Comprendre et optimiser la base de données WordPress WP TECH 2014 Comprendre et optimiser la base de données WordPress Qui suis-je? Tony Archambeau @TonyArchambeau Projets sql.sh 2 Comprendre 3 Tables WordPress Général wp_commentmeta wp_comments wp_links wp_options wp_postmeta

Plus en détail

Pratique et administration des systèmes

Pratique et administration des systèmes Université Louis Pasteur Licence Informatique (L2) UFR de Mathématiques et Informatique Année 2007/2008 1 But du TP Pratique et administration des systèmes TP10 : Technologie LAMP Le but de ce TP est de

Plus en détail

Interrogation de bases de données avec le langage SQL

Interrogation de bases de données avec le langage SQL Web dynamique avec PHP et MySQL Interrogation de bases de données avec le langage SQL C. Sirangelo & F. Tort Interroger une base avec SQL Interroger une base de données: extraire des données de la base

Plus en détail

1 Modélisation d une base de données pour une société de bourse

1 Modélisation d une base de données pour une société de bourse IN306 : Corrigé SID Christophe Garion 18 octobre 2010 Ce document est un corrigé succinct de l examen du module IN306. 1 Modélisation d une base de données pour une société de bourse Une

Plus en détail

15 septembre 2010. Démo #2 MySQL Séquençage

15 septembre 2010. Démo #2 MySQL Séquençage 15 septembre 2010 Démo #2 MySQL Séquençage SQL et MySQL SQL: structured query language langage pour manipuler des données dans des bases de données relationnelles MySQL: Implantation de SQL Ajout à SQL

Plus en détail

Bases de Données & Interfaces Web. stanislas.oger@univ-avignon.fr

Bases de Données & Interfaces Web. stanislas.oger@univ-avignon.fr Bases de Données & Interfaces Web stanislas.oger@univ-avignon.fr 1 Architecture d'un SI Web Fonctionnement Dynamique avec Base de Données 2 Idée Dynamiser les pages avec des infos venant de BDD Enregistrer

Plus en détail

Notes de cours : bases de données distribuées et repliquées

Notes de cours : bases de données distribuées et repliquées Notes de cours : bases de données distribuées et repliquées Loïc Paulevé, Nassim Hadj-Rabia (2009), Pierre Levasseur (2008) Licence professionnelle SIL de Nantes, 2009, version 1 Ces notes ont été élaborées

Plus en détail

Langage SQL : créer et interroger une base

Langage SQL : créer et interroger une base Langage SQL : créer et interroger une base Dans ce chapitre, nous revenons sur les principales requêtes de création de table et d accès aux données. Nous verrons aussi quelques fonctions d agrégation (MAX,

Plus en détail

Les Utilisateurs dans SharePoint

Les Utilisateurs dans SharePoint Les Utilisateurs dans SharePoint La gestion des utilisateurs dans SharePoint SharePoint dont le cœur est l'outil collaboratif, Windows SharePoint Services. Chaque utilisateur (ou collaborateur) peut créer

Plus en détail

ECR_DESCRIPTION CHAR(80), ECR_MONTANT NUMBER(10,2) NOT NULL, ECR_SENS CHAR(1) NOT NULL) ;

ECR_DESCRIPTION CHAR(80), ECR_MONTANT NUMBER(10,2) NOT NULL, ECR_SENS CHAR(1) NOT NULL) ; RÈGLES A SUIVRE POUR OPTIMISER LES REQUÊTES SQL Le but de ce rapport est d énumérer quelques règles pratiques à appliquer dans l élaboration des requêtes. Il permettra de comprendre pourquoi certaines

Plus en détail

Utiliser Service Broker pour les tâ ches progrâmme es dâns SQL Express

Utiliser Service Broker pour les tâ ches progrâmme es dâns SQL Express Utiliser Service Broker pour les tâ ches progrâmme es dâns SQL Express Chacun sait que SQL Express ne dispose pas de l Agent SQL qui permet l exécution automatique de tâches programmées, comme par exemple

Plus en détail

COURS DE PROGRAMMATION DE SITE WEB 3 (Base de données web)

COURS DE PROGRAMMATION DE SITE WEB 3 (Base de données web) COURS DE PROGRAMMATION DE SITE WEB 3 (Base de données web) Chapitre 1 INTRODUCTION À PHP PLAN DU COURS 1.1 Les sites statiques et dynamiques 1.2 Fonctionnement d un site internet 1.3 Les langages du Web

Plus en détail

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie Cours Web Lionel Seinturier Université Pierre & Marie Curie Lionel.Seinturier@lip6.fr Structured Query Language Langage de manipulation des données stockées dans une base de données interrogation/insertion/modification/suppression

Plus en détail

Des diagrammes objets vers le modèle Relationnel

Des diagrammes objets vers le modèle Relationnel Des diagrammes objets vers le modèle Relationnel J. Guyot - Université de Genève 1 Résumé des concepts Modèle Objet Modèle Relationnel Classe Relation Attribut Attribut Méthode (vue, fonction, attribut,

Plus en détail

Exploiter les statistiques d utilisation de SQL Server 2008 R2 Reporting Services

Exploiter les statistiques d utilisation de SQL Server 2008 R2 Reporting Services Exploiter les statistiques d utilisation de SQL Server 2008 R2 Reporting Services Nous verrons dans cet article comment exploiter simplement les données de Log de SQL Server 2008 R2 Reporting Services

Plus en détail

Auto-évaluation DB2 for z/os: cours de base

Auto-évaluation DB2 for z/os: cours de base Auto-évaluation DB2 for z/os: cours de base Document: f1067test.fm 22/01/2013 ABIS Training & Consulting P.O. Box 220 B-3000 Leuven Belgium TRAINING & CONSULTING INTRODUCTION AUTO-ÉVALUATION DB2 FOR Z/OS:

Plus en détail

Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données

Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données JDBC L3 Informatique Emmanuel Waller, LRI, Orsay Université Paris Sud le mode programme JDBC JDBC : qu'est ce que c'est? Avantages? devant

Plus en détail

Installation d'un serveur FTP géré par une base de données MySQL

Installation d'un serveur FTP géré par une base de données MySQL BTS INFORMATIQUE DE GESTION Option Administrateur de réseaux développement d applications COMPTE-RENDU D ACTIVITE ACTIVITE N 2 Nom et Prénom : Casanova Grégory Identification (objectif) de l activité Installation

Plus en détail

LINQ to SQL. Version 1.1

LINQ to SQL. Version 1.1 LINQ to SQL Version 1.1 2 Chapitre 03 - LINQ to SQL Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Rappels à propos de LINQ... 3 1.2 LINQ to SQL... 3 2 LINQ to SQL... 3 2.1 Importer des tables... 3 2.1.1 Le concepteur

Plus en détail

XML et Bases de données. XMLType Oracle XML DB

XML et Bases de données. XMLType Oracle XML DB Oracle XML DB Oracle XML DB Depuis la version 9i et de façon enrichie dans la version 10g, Oracle propose des outils pour gérer des documents XML Depuis la 10g il n'y a plus d'extraction car auparavant

Plus en détail

LES ASSURANCES : de la négociation des contrats jusqu au versement des LA PROTECTION JURIDIQUE

LES ASSURANCES : de la négociation des contrats jusqu au versement des LA PROTECTION JURIDIQUE LES ASSURANCES : de la négociation des contrats jusqu au versement des indemnités. LA PROTECTION JURIDIQUE LES THEMES QUI SERONT ABORDES LES DIFFERENTS INTERVENANTS EN MATIERE D ASSURANCE DE COPROPRIETE

Plus en détail

Synchroniser ses données. C est plus pas facile que c est compliqué!

Synchroniser ses données. C est plus pas facile que c est compliqué! Synchroniser ses données C est plus pas facile que c est compliqué! Merci à nos sponsors Merci à nos volontaires Arian Papillon a.papillon@datafly.fr http://www.datafly.fr http://blog.datafly.pro http://mssql.fr

Plus en détail

GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX. C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu.

GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX. C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu. GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu. Vous êtes victime ou responsable d un dégât des eaux? Pas de panique. Dans la majorité des cas, ces

Plus en détail

16H Cours / 18H TD / 20H TP

16H Cours / 18H TD / 20H TP INTRODUCTION AUX BASES DE DONNEES 16H Cours / 18H TD / 20H TP 1. INTRODUCTION Des Fichiers aux Bases de Données 2. SYSTEME DE GESTION DE BASE DE DONNEES 2.1. INTRODUCTION AUX SYSTEMES DE GESTION DE BASES

Plus en détail

COMPRENDRE LES DIFFERENTS TYPES DE CONNEXION LORS DE LA

COMPRENDRE LES DIFFERENTS TYPES DE CONNEXION LORS DE LA COMPRENDRE LES DIFFERENTS TYPES DE CONNEXION LORS DE LA DEFINITION D UNE BIBLIOTHEQUE D ACCES A UNE BASE DE DONNEES Cet article s adresse aux administrateurs SAS en charge de la mise à disposition des

Plus en détail

TP Bases de données réparties

TP Bases de données réparties page 1 TP Bases de données réparties requêtes réparties Version corrigée Auteur : Hubert Naacke, révision 5 mars 2003 Mots-clés: bases de données réparties, fragmentation, schéma de placement, lien, jointure

Plus en détail

Projets. Conception de Sites Web dynamiques. Programme. Projets. Présentation d'un sujet du web 06/03/2010. Cours 7.

Projets. Conception de Sites Web dynamiques. Programme. Projets. Présentation d'un sujet du web 06/03/2010. Cours 7. Projets Conception de Sites Web dynamiques Cours 7 Patrick Reuter 1. Site de rencontre (utilisateurs, rechercher un correspondant) 2. Messagerie privée (éventuellement à combiner avec 1.) 3. Gestion d

Plus en détail

L'application WinForm et le composant d'accès aux données

L'application WinForm et le composant d'accès aux données L'application WinForm et le composant d'accès aux données Vous disposez d'un squelette de l'application AntoineVersion0- ainsi que de la base de données à restaurer dans SqlServer Bd_Antoine.dat-. Travail

Plus en détail

Mysql. Les requêtes préparées Prepared statements

Mysql. Les requêtes préparées Prepared statements Mysql Les requêtes préparées Prepared statements Introduction Les prepared statements côté serveur sont une des nouvelles fonctionnalités les plus intéressantes de MySQL 4.1 (récemment sorti en production

Plus en détail

PHP 5. La base de données MySql. A. Belaïd 1

PHP 5. La base de données MySql. A. Belaïd 1 PHP 5 La base de données MySql A. Belaïd 1 Base de données C est quoi une base de données? Une base de données contient une ou plusieurs tables, chaque table ayant un ou plusieurs enregistrements Exemple

Plus en détail

Instructions SQL. Première partie : Langage de description et de gestion des données

Instructions SQL. Première partie : Langage de description et de gestion des données Instructions SQL Première partie : Langage de description et de gestion des données Quelques instructions et leur syntaxe 1. Introduction Trois principales catégories d instructions. Instructions de création

Plus en détail

ASSURANCE DE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE

ASSURANCE DE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE Pour votre assurance de responsabilité professionnelle, ce formulaire vous permet de : renouveler votre police (partie 2) modifier votre police (partie 3) ajouter une nouvelle police (partie 4) Seules

Plus en détail

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD 1 SQL : Introduction SQL : Structured Query Langage langage de gestion de bases de donn ees relationnelles pour Définir les données (LDD) interroger

Plus en détail

Mon-complement-retraite.com Aide en ligne

Mon-complement-retraite.com Aide en ligne Mon-complement-retraite.com Aide en ligne Sommaire J ai créé mon compte Je n ai pas de compte Je ne connais pas mon numéro de contrat J ai oublié mon mot de passe 2 J ai créé mon compte : Pour accéder

Plus en détail

Olivier Mondet http://unidentified-one.net

Olivier Mondet http://unidentified-one.net T-GSI Ch.4 Le Langage SQL LDD, LCD Cet exercice guidé reprend le plan suivis lors de l intervention de formation faite pour l académie de Versailles. L objectif principal visait en la présentation du langage

Plus en détail

Le langage SQL Rappels

Le langage SQL Rappels Le langage SQL Rappels Description du thème : Présentation des principales notions nécessaires pour réaliser des requêtes SQL Mots-clés : Niveau : Bases de données relationnelles, Open Office, champs,

Plus en détail

Apprendre le langage SQL - Le DML - 1 / 21 - Apprendre le langage SQL par l exemple Partie 2 : le DML

Apprendre le langage SQL - Le DML - 1 / 21 - Apprendre le langage SQL par l exemple Partie 2 : le DML Apprendre le langage SQL - Le DML - 1 / 21 - Apprendre le langage SQL par l exemple Partie 2 : le DML Ce document est publié sous licence Creative Commons CC-by-nc-nd. Il ne peut ni être modifié, ni faire

Plus en détail

INFO-F-405 : Sécurité Informatique Travaux Pratiques: Séance 5 - Sécurité des serveurs et informations publiques

INFO-F-405 : Sécurité Informatique Travaux Pratiques: Séance 5 - Sécurité des serveurs et informations publiques INFO-F-405 : Sécurité Informatique Travaux Pratiques: Séance 5 - Sécurité des serveurs et informations publiques Assistant: Qachri Naïm Année académique 2010-2011 1 Introduction Durant cette séance de

Plus en détail

Durée : 4 heures coefficient : 4 Le sujet se présente sous la forme de deux dossiers indépendants

Durée : 4 heures coefficient : 4 Le sujet se présente sous la forme de deux dossiers indépendants ÉPREUVE E5 : ANALYSE DE GESTION ET ORGANISATION DU SYSTÈME D INFORMATION Durée : 4 heures coefficient : 4 Le sujet se présente sous la forme de deux dossiers indépendants Page de garde... p 1 Présentation

Plus en détail

Apprendre le langage SQL - Le DML - 1 / 41 - Apprendre le langage SQL par l exemple Partie 2 : le DML

Apprendre le langage SQL - Le DML - 1 / 41 - Apprendre le langage SQL par l exemple Partie 2 : le DML Apprendre le langage SQL - Le DML - 1 / 41 - Apprendre le langage SQL par l exemple Partie 2 : le DML Ce document est publié sous licence Creative Commons CC-by-nc-nd. Il ne peut ni être modifié, ni faire

Plus en détail

DROP TABLE Aeroport CASCADE CONSTRAINTS; CREATE TABLE Aeroport ( VARCHAR(60) NOT NULL, CONSTRAINT PK_aeroport primary key (codeaeroport) );

DROP TABLE Aeroport CASCADE CONSTRAINTS; CREATE TABLE Aeroport ( VARCHAR(60) NOT NULL, CONSTRAINT PK_aeroport primary key (codeaeroport) ); / Fichier: tp1-2.sql Nom: Martin Rancourt - Matricule: 14059412 Nom: Vincent Ribou - Matricule: 14042001 Description : Travail pratique #1 partie 2. Base de données qui permet de gérer les vols d une compagnie

Plus en détail

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES?

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? BASE DE DONNÉES OBJET Virginie Sans virginie.sans@irisa.fr A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? Stockage des informations : sur un support informatique pendant une longue période de taille importante accès

Plus en détail

Devoir Data WareHouse

Devoir Data WareHouse Université Paris XIII Institut Galilée Master 2-EID BENSI Ahmed CHARIFOU Evelyne Devoir Data WareHouse Optimisation, Transformation et Mise à jour utilisées par un ETL Mr R. NEFOUSSI Année 2007-2008 FICHE

Plus en détail

SQL sous SqlServer OLIVIER D. DEHECQ Olivier http://www.entraide-info.fr 0

SQL sous SqlServer OLIVIER D. DEHECQ Olivier http://www.entraide-info.fr 0 2013 SQL sous SqlServer OLIVIER D. DEHECQ Olivier http://www.entraide-info.fr 0 Table des matières Signalétique... 2 1 Les bases du SQL... 3 2 SQL server... 6 2 Références des exercices...21 DEHECQ Olivier

Plus en détail

Bases de données réparties

Bases de données réparties Bases de données réparties J. Akoka - I. Wattiau 1 Contexte Technologique : des solutions de communication efficace entre les machines des SGBD assurent la transparence des données réparties standardisation

Plus en détail

SQL Serveur 2012+ Programme de formation. France Belgique Suisse - Canada. Formez vos salariés pour optimiser la productivité de votre entreprise

SQL Serveur 2012+ Programme de formation. France Belgique Suisse - Canada. Formez vos salariés pour optimiser la productivité de votre entreprise SQL Serveur 2012+ Programme de formation France Belgique Suisse - Canada Microsoft Partner Formez vos salariés pour optimiser la productivité de votre entreprise Dernière mise à jour le : Avril 2014 Des

Plus en détail

Compétences Business Objects - 2014

Compétences Business Objects - 2014 Compétences Business Objects - 2014 «Mars-Juin 2014. Réf : Version 1 Page 1 sur 34 Sommaire CONTEXTE DE LA REMISE A NIVEAU EN AUTOFORMATION... 3 1. MODELISATION... 4 1.1 DESCRIPTION FONCTIONNEL DE L'APPLICATION

Plus en détail

Présentation Windows Azure Hadoop Big Data - BI

Présentation Windows Azure Hadoop Big Data - BI Présentation Windows Azure Hadoop Big Data - BI Sommaire 1. Architecture Hadoop dans Windows Azure... 3 2. Requête Hive avec Hadoop dans Windows Azure... 4 3. Cas d études... 5 3.1 Vue : Administrateur...

Plus en détail

TD n 10 : Ma première Base de Données

TD n 10 : Ma première Base de Données TD n 10 : Ma première Base de Données 4 heures Rédigé par Pascal Delahaye 11 mars 2015 Le but de ce TD est de découvrirles principales fonctions d OpenOffice Base, le systèmede gestion de bases de données

Plus en détail

Présentation du module Base de données spatio-temporelles

Présentation du module Base de données spatio-temporelles Présentation du module Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Partie 1 : Notion de bases de données (12,5h ) Enjeux et principes

Plus en détail

Introduction à JDBC. Accès aux bases de données en Java

Introduction à JDBC. Accès aux bases de données en Java Introduction à JDBC Accès aux bases de données en Java Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Introduction JDBC : Java Data Base Connectivity

Plus en détail

Intégrité des données

Intégrité des données . Contraintes d intégrité : Définition et objectif Intégrité des données Définition des contraintes Vérification des contraintes Contrainte d'intégrité : propriété sémantique que doivent respecter les

Plus en détail

Bases de données. Chapitre 1. 1.1 Généralité sur les bases de données. 1.2 Avec sqlite3. 1.1.1 Le langage SQL et les bases de données

Bases de données. Chapitre 1. 1.1 Généralité sur les bases de données. 1.2 Avec sqlite3. 1.1.1 Le langage SQL et les bases de données Chapitre 1 Bases de données 1.1 Généralité sur les bases de données 1.1.1 Le langage SQL et les bases de données La base de données (BDD) est un système qui enregistre des informations. Ces informations

Plus en détail

Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement

Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement Guillaume HARRY l Contenu sous licence Creative Commons CC-BY-NC-ND Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement P. 2 1. Introduction 2.

Plus en détail