Un portrait statistique DES FAMILLES AU QUÉBEC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un portrait statistique DES FAMILLES AU QUÉBEC"

Transcription

1 Un portrait statistique DES FAMILLES AU QUÉBEC

2 Un portrait statistique DES FAMILLES AU QUÉBEC

3 Ce document, Un portrait statistique des familles au Québec, a été préparé par le ministère de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine. COORDINATION Louise Dallaire Direction générale des politiques familiales Direction générale adjointe de la recherche, de l évaluation et de la statistique ÉQUIPE DE PRODUCTION ET DE RÉDACTION Direction générale des politiques familiales Direction générale adjointe de la recherche, de l évaluation et de la statistique Roseline Allaire Pierre Croisetière Louise Dallaire Ginette Dion Paul Marchand Laurent Roy RÉVISION LINGUISTIQUE Direction des relations publiques et des communications Ministère de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine ÉDITION Direction des relations publiques et des communications Ministère de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine Pour obtenir un exemplaire de ce document : Ministère de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine 600, rue Fullum, Montréal (Québec) H2K 4S7 425, rue Saint-Amable, Québec (Québec) G1R 4Z1 Numéros de téléphone : Région de Québec : (418) Ailleurs au Québec : Courriel : Le document peut être consulté sous la rubrique «Publications» du site Internet Dépôt légal 2005 Bibliothèque nationale du Québec Bibliothèque nationale du Canada ISBN ISSN Le présent document peut être cité ou reproduit, à condition que la source soit mentionnée.

4 Remerciements Le ministère de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine remercie toutes les personnes qui ont collaboré de près ou de loin au travail que nous vous présentons. Des remerciements particuliers s adressent aux membres du comité de lecture qui sont aussi membres du personnel du Ministère mais non de l équipe de production et de rédaction. Leur apport important a contribué à améliorer le contenu et la qualité de ce document statistique. COMITÉ DE LECTURE Direction générale adjointe de la recherche, de l évaluation et de la statistique Roseline Allaire Pierre Croisetière Louise Dallaire Ginette Dion Suzanne Lamy Paul Marchand Maude Rochette Laurent Roy Direction générale adjointe des politiques et des programmes à la famille et à l enfance Caroline Choisselet Direction de la coordination et du soutien aux opérations Françoise Tremblay Ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale Direction générale adjointe de la recherche, de l évaluation et de la statistique Pierre Gagné Alexandra Plourde Nous voulons exprimer notre gratitude à Claude Yelle, analyste-conseil à Statistique Canada, pour son soutien indispensable dans l acquisition des données ou pour les réponses fournies à nos multiples interrogations sur les données du recensement canadien. Enfin, nous remercions Dominique André et Louis Duchesne, de l Institut de la statistique du Québec, pour leurs conseils, leur aide dans l obtention de certaines données et les précisions fournies.

5

6 T A B L E D E S matières LISTE DES SIGNES CONVENTIONNELS UTILISÉS PRÉSENTATION FAITS SAILLANTS LISTE DES X ET DES FIGURES CHAPITRE 1 La population et les événements de la vie Population Événements de la vie CHAPITRE 2 La situation des personnes par rapport à la famille CHAPITRE 3 Les familles et les personnes qui les composent Caractéristiques générales des familles Famille et population Type de famille Familles nombreuses Familles : âge des enfants, des conjoints et des parents seuls Familles et scolarité Familles immigrées Familles autochtones Familles et régions Familles prestataires Caractéristiques des conjointes, des conjoints et des parents seuls Caractéristiques générales Population non native et population autochtone Caractéristiques des enfants et des jeunes Enfants Jeunes et modalités de vie Enfants dans les populations non native et autochtone Enfants et régions Enfants de familles prestataires

7 CHAPITRE 4 Les familles et le marché du travail Taux d activité de la population de 15 ans ou plus Taux d activité des mères de 20 à 44 ans Familles biparentales et marché du travail Familles monoparentales et marché du travail Régions et marché du travail Travail autonome et travail à temps partiel Prestations de maternité et parentales CHAPITRE 5 Le revenu familial Revenu moyen ou médian et caractéristiques des familles Évolution du revenu et comparaisons Répartition des familles selon la tranche de revenu Revenu et régions Familles et faible revenu CHAPITRE 6 L emploi du temps des familles et des personnes CHAPITRE 7 Le logement et les conditions de vie des familles et des personnes GLOSSAIRE

8 signes L I S T E D E S conventionnels utilisés.. Donnée non disponible Donnée n ayant pas lieu de figurer - Néant ou zéro Donnée infime ou taille de l échantillon trop petite pour permettre la publication des résultats n p e Nombre Donnée provisoire Donnée estimée o/0 Pour cent o/00 Pour mille $ En dollars 7

9

10 Présentation Le nouveau portrait : contexte et visées Le présent document est consacré aux familles du Québec et à leurs membres. Il contient principalement des statistiques tirées des recensements officiels, des registres de l état civil et de quelques enquêtes. La réalisation d un nouveau recensement, mené tous les cinq ans au Canada, est souvent le moment choisi par plusieurs organisations pour rafraîchir leurs données, réaliser un nouveau portrait et vérifier les tendances. Les familles n y échappent pas. Elles sont soumises à de grands changements depuis quelques décennies. Le recensement constitue la principale et la plus importante source de statistiques portant sur l ensemble de la population qui permette de mesurer l ampleur et la direction de ces changements. Le ministère de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine (MFACF) est régulièrement sollicité, à l intérieur comme à l extérieur, pour livrer les statistiques les plus récentes sur les familles. Connaître le nombre de familles d un certain type sur un territoire donné, évaluer le nombre de familles ou d enfants vivant une réalité socioéconomique donnée ou à qui s adressent d éventuels programmes ou mesures, observer l évolution de l intégration des mères de jeunes enfants sur le marché du travail : voilà quelques exemples de besoins maintes fois exprimés de données en la matière. La mise à jour du document paru en 1999, intitulé Un portrait statistique des familles et des enfants au Québec, s imposait (ce dernier était constitué en grande partie des données du recensement de 1996). Nous n avons pas la prétention, dans ce document, de décrire tout ce qui concerne les familles, loin s en faut. Nous souhaitons néanmoins en faire une référence unique pour l étude des familles québécoises. Chacun de ses chapitres présente un ou des aspects particuliers des familles ou ayant un lien avec les familles. Les changements qui caractérisent ce portrait Ce portrait, s il s inspire fortement du précédent et s inscrit dans une certaine continuité, constitue cependant plus qu une simple mise à jour. Les auteures et auteurs ont pris le temps de consulter les principaux utilisateurs et utilisatrices et ont fait de grands efforts pour répondre à leurs besoins. La nécessité de mieux appréhender les diverses réalités vécues par les familles, de mieux connaître chacun de leurs membres et ce qui les caractérise, nous a obligés à aller plus loin dans l exploitation du recensement de 2001 et de certaines enquêtes particulières. Il se distingue donc de l édition antérieure à plusieurs égards : L examen de nouvelles catégories de familles, ainsi que de nouvelles dimensions de leur réalité, se traduit par l ajout de sections et de tableaux. La priorité a été accordée aux données sur les familles avec enfants, notamment celles qui ont au moins un enfant mineur de 0 à 17 ans et celles qui en ont au moins un entre 0 et 4 ans, les deux principaux groupes cibles du Ministère. Le besoin de connaissances des divers visages de la famille québécoise se traduit par des compléments d information, encore timides mais bien réels, apportés sur les familles immigrées ou autochtones, ou encore sur les familles formées d un couple de même sexe. 9

11 Un portrait statistique des familles au Québec Édition 2005 Par contre, les comparaisons des données plus détaillées de 2001 avec celles du recensement antérieur demeurent un peu plus limitées que dans l édition de 1999, d une part à cause des coûts qui y sont rattachés et, d autre part, pour laisser place aux nouvelles perspectives retenues. En outre, la demande se révélant toujours importante à cet égard, la diffusion de données sur les régions du Québec, quoique encore très modeste, a souvent été préférée aux comparaisons avec le reste du Canada, sauf lorsqu il est question de l activité des parents et du revenu familial. Certains créneaux d information ont été retirés, pour diverses raisons, notamment parce que les données figurent très largement dans d autres publications ou sites Internet (par exemple, la fréquentation scolaire et les indicateurs de réussite). La présentation ponctuelle de données sur les personnes seules en étonnera plus d un. Mais examiner la famille sans l inscrire dans la réalité de l ensemble des membres qui forment une société permet peu de mettre les choses en perspective. Par conséquent, le choix a été fait occasionnellement de juxtaposer la situation des membres d une famille et celle des personnes qui n en font pas ou n en font plus partie, au sens du recensement. En toile de fond du document s inscrit une volonté de mieux refléter les réalités vécues par les familles et leurs membres. Le choix des données a souvent été fait en conséquence. On ne peut détacher une famille, comme entité, des personnes qui la composent et y jouent un ou plusieurs rôles aux différents âges de la vie : comme conjoint, conjoint-parent, parent seul ou enfant. De même, une personne qui vit seule aujourd hui peut être le père ou la mère de demain. Les statistiques, notamment celles des recensements qui ne fournissent qu un portrait à un moment donné, ne permettent que très imparfaitement de rendre compte de la réalité des personnes dans les phases de transition entre la vie hors famille, pré-famille, et la vie au sein d une famille, ou même de la vie après les départs, les ruptures et les recompositions qui la transforment tout au long de l existence. Les limites et contraintes qui le singularisent L exploitation du recensement et des enquêtes est une opération plus complexe qu il n y paraît. D une part, la réalité des familles évolue de recensement en recensement, entraînant l apparition de nouvelles notions et le changement de définition de certaines autres. Il devient de plus en plus difficile de produire des séries chronologiques tout à fait comparables d un recensement à l autre, tout comme de présenter des données, sans constamment rappeler le sens que prête une source de données à un mot, à une variable, ou sans mentionner l impact possible d un changement. D autre part, les statistiques accusent toujours un retard par rapport à l évolution d une société, tout en tentant de la contraindre dans un cadre simplifié qui peut sembler étroit par rapport aux questions posées. Aussi sommes-nous tributaires, lors du choix et de l exploitation de données et de leur analyse, du cadre de référence de celles-ci; il ne faut pas l oublier. Pour faire un choix judicieux, parmi l ensemble des données contenues dans le document, l utilisateur est donc invité à lire attentivement les mises en garde et les explications placées au début de chacun des chapitres. L utilisateur se doit également de prendre connaissance de la brève analyse qui accompagne la plupart des tableaux. D un caractère purement descriptif, elle a pour objet de faciliter la compréhension et l interprétation des statistiques. Un glossaire, présenté à la fin du document, donne la définition de la plupart des notions retenues. En outre, comme il s'agit souvent de données du Recensement du Canada ou de données d'enquête, il ne faut jamais se surprendre du fait que les totaux affichés diffèrent, la plupart du temps (de 5, de 10 unités, et même davantage, dans certains cas, surtout lorsqu il s'agit de petits nombres), de la somme des composantes qui les sous-tendent, à cause des arrondissements aléatoires ou des masquages de données effectués par Statistique Canada, pour des raisons de confidentialité. C'est une réalité connue des utilisateurs plus familiers de ce genre de données, mais souvent déconcertante pour les autres lecteurs. Il ne faut pas confondre ces écarts avec des erreurs de calcul. 10

12 Faits saillants Un portrait statistique des familles au Québec CHAPITRE 1 La population et les événements de la vie La cote du mariage auprès des célibataires du Québec a atteint en 2002 son plus bas niveau. Par ailleurs, ceux et celles qui choisissent de se marier le font de plus en plus tard, en moyenne à 30 ans chez les hommes et à 29 ans chez les femmes. Il s agit de l âge le plus élevé calculé depuis La désaffection à l égard du mariage n empêche pas pour autant la formation de couples. Les jeunes qui vivent en couple choisissent en très grande majorité l union libre. Il s agit d un phénomène surtout répandu chez les jeunes puisque les couples dont les conjoints ont plus de 35 ans sont encore majoritairement mariés. Depuis juin 2002, un autre choix s offre aux couples : l union civile. En 2003, 342 couples ont opté pour ce genre d union. Ce sont en majorité des couples de même sexe. Bien que les candidats et candidates au mariage soient moins nombreux et se marient à un âge de plus en plus tardif, la moitié des mariages aboutissent tout de même à un divorce. Dans les dix dernières années, la proportion de divorces oscille autour de 50 %. Après une décennie de déclin, le nombre de naissances semble stagner entre et annuellement, ce qui se traduit par une moyenne de 1,4 enfant par femme. La réalisation du projet de maternité se fait de plus en plus tard dans la vie. L âge moyen des femmes à la naissance de leur enfant se situe en 2003 à 29,1 ans, l âge le plus élevé observé au cours des trente dernières années. Une proportion de 59,2 % des mères qui ont donné naissance à un enfant en 2003 ne sont pas mariées. L année 2002 marquait un sommet dans l histoire du Québec avec une proportion de 59,4 %. Le nombre d enfants adoptés à l étranger est loin de compenser la faible natalité du Québec. Au cours de la décennie 90, les Québécois et Québécoises ont adopté annuellement, en moyenne, 800 enfants à l étranger, dont deux fois plus de filles que de garçons, dans l ensemble. Il n y a jamais eu autant d interruptions volontaires de grossesse (IVG) qu en En effet, IVG ont été enregistrées cette année-là. En comparaison du nombre des naissances pour la même année, il s agit d un taux de 40,4 IVG pour 100 naissances. Le mouvement à la hausse amorcé au début des années 90 n épargne aucun groupe d âge. Les taux les plus élevés sont observés chez les femmes âgées de 20 à 24 ans, suivies de celles de 25 à 29 ans et de celles de 15 à 19 ans. 11

13 Un portrait statistique des familles au Québec Édition 2005 CHAPITRE 2 La situation des personnes par rapport à la famille En dépit de nombreux changements affectant la famille, en 2001, la très grande majorité des personnes vivent encore au sein d une famille, soit 81,4 %. Cette proportion diminue cependant constamment puisqu elle se situait à 89,0 % en Hormis les personnes qui vivent dans des ménages collectifs ou qui travaillent à l étranger pour l administration fédérale ( ), Québécois et Québécoises ne vivent pas dans une famille. De ce nombre, personnes vivent seules, et c est dans les tranches d âge de 35 ans ou plus qu on les trouve en plus grand nombre. Les autres vivent soit avec des colocataires ( ), soit avec des personnes apparentées, comme un frère, une sœur ou un cousin ( ). CHAPITRE 3 Les familles et les personnes qui les composent 3.1 Caractéristiques générales des familles En 2001, le Québec atteint le cap des deux millions de familles ( ) et leur nombre continue de croître plus rapidement que le nombre de personnes qui en font partie. Les familles, au sens de Statistique Canada, incluent les couples ou les parents seuls avec des enfants ainsi que les couples sans enfant à la maison. Une nette tendance s observe depuis quelques décennies, alors que la fraction des familles sans enfant à la maison s accroît constamment au détriment des familles qui ont des enfants à la maison. En 2001, ces dernières constituaient 62,8 % des familles, alors que 37,2 % n ont pas d enfant. La baisse de la natalité chez les plus jeunes couples, mais surtout le départ des enfants de la maison pour les couples plus âgés, expliquent principalement l importance grandissante des couples sans enfant. Le portrait des familles continue de se modifier sous d autres aspects : les familles qui ont des enfants sont de moins en moins formées de deux parents (73,5 % en 2001) et de plus en plus d un seul parent (26,5 % en 2001); les familles biparentales sont de moins en moins formées de parents mariés (71,9 % en 2001) et de plus en plus de parents en union libre (28,1 % en 2001); enfin, les familles recomposées prennent une importance accrue parmi l ensemble des familles qui ont des enfants (9,5 % en 2001, 8,0 % en 1995). De plus, pour la première fois en 2001, on recense au Québec un peu plus de couples de même sexe, dont 660 ont des enfants. Avoir des enfants à la maison ne signifie pas toujours avoir à s occuper de jeunes enfants. Certes, les familles sont toujours majoritairement formées d enfants de moins de 18 ans à la maison (70,6 % en 2001). Mais pour une fraction grandissante d entre elles (29,4 % en 2001), les enfants à la maison sont tous majeurs. Cela est encore plus manifeste dans les familles monoparentales, puisque 39,5 % d'entre elles n ont que des enfants majeurs à la maison. Les familles immigrées, mixtes ou formées de résidents non permanents nuancent le portrait de l ensemble des familles : en 2001, on dénombre au Québec familles immigrées, mixtes ou formées de résidents non permanents; ces familles non natives représentent 15,4 % des familles du Québec, qu'elles aient ou non des enfants, mais 16,9 % de celles qui en ont; 69,0 % ont des enfants, comparativement à 61,6 % parmi les familles natives de la même catégorie; 21,0 % des familles non natives avec enfants ont trois enfants ou plus; cette proportion n'est que de 13,8 % parmi les familles natives; 9 % des familles biparentales non natives vivent en union libre, comparativement à 32,3 % parmi les familles natives formées d un couple avec enfants. Les familles autochtones, même si elles ne représentent qu une faible proportion de familles québécoises, ajoutent elles aussi une teinte nouvelle aux données de ce portrait : familles, avec ou sans enfants, sont recensées au regard du cadre de référence adopté; elles représentent 0,7 % des familles québécoises, mais 1,0 % de celles qui ont des enfants; la très grande majorité a des enfants, soit 86,9 %, comparativement à seulement 62,8 % pour l'ensemble des familles (autochtones et non autochtones) du Québec; 12

14 Faits saillants le tiers de ces familles avec enfants sont dites nombreuses (32,0 %, comparativement à 15,0 % dans l ensemble des familles québécoises). L âge des familles est une autre variable importante à considérer. En 2001, on dénombre «jeunes familles» avec ou sans enfants. Par «jeunes familles», on entend ici celles où le plus jeune des conjoints, ou les deux, ou le parent seul ont moins de 35 ans. Le tiers (33,0 %) n ont pas d enfant et celles qui en ont comptent surtout des enfants en bas âge (au moins un enfant de 0 à 4 ans, dans 69,8% des cas). Le nombre de familles formées de conjoints plus âgés (65 ans ou plus), avec et sans enfants à la maison, atteint en Elles représentent, cette année-là, 12,1 % des familles avec ou sans enfants. La majorité de ces familles (69,6 %) n'ont pas ou n'ont plus d'enfant à la maison. Par ailleurs, les enfants qui habitent encore à la maison avec des parents qui font partie de ce groupe d âge sont en grande majorité des enfants majeurs. Entre ces deux groupes, les familles formées de conjoints d âge intermédiaire avec ou sans enfants (de 35 à 64 ans) forment le plus grand nombre, soit Elles constituent près de 70 % de toutes les familles qui ont des enfants. Leurs réalités sont fort diverses. Elles peuvent aussi bien avoir à la maison de jeunes enfants que des adolescents ou encore des enfants majeurs seulement. La scolarisation plus poussée chez les filles que chez les garçons influe sur les caractéristiques des parents. Outre le fait que les jeunes familles sont plus scolarisées que les familles plus âgées, on observe dans les différences de scolarité entre les conjoints et conjointes un renversement de situation au fil des années. Ainsi, dans les familles biparentales avec de jeunes enfants, assimilables aux générations de parents plus jeunes, la scolarité du père et de la mère est équivalente dans 44,9 % des familles. La scolarité de la mère est toutefois supérieure à celle du père dans 32,5 % des cas et l inverse n est vrai que dans 22,6 % des familles. La comparaison de ces données avec celles sur les familles plus âgées montre qu il s agit bien là d un renversement de tendance, le fossé entre la scolarité des pères et celle des mères se creusant avec le temps, à l avantage de la femme. Cependant, les progrès de la scolarité ne sont pas visibles dans toutes les familles. Le cas des familles monoparentales retient l attention. En effet, une très forte proportion de parents (34,5 %), des femmes principalement, n ont pas de diplôme du secondaire. Ces familles monoparentales sous-scolarisées totalisent parmi celles qui ont au moins un enfant mineur (0 à 17 ans), dont parmi celles qui ont au moins un enfant de 0 à 4 ans. Dans les familles biparentales, la proportion des familles dont les deux parents n ont pas de diplôme d études secondaires est certes moindre, mais c est tout de même le cas de familles parmi celles qui ont au moins un enfant mineur ( 0 à 17 ans) et, plus particulièrement, de familles qui ont au moins un enfant de 0 à 4 ans. Le portrait des familles de la région de Montréal se distingue de celui des autres régions du Québec, particulièrement sous les aspects suivants : son visage multiethnique : en 2001, 48,9 % des familles avec enfants sont des familles immigrées, mixtes ou formées de résidents non permanents. Cette proportion grimpe à 54,2 % au sein des familles biparentales, ces dernières y étant maintenant plus nombreuses que les familles natives; la plus forte proportion de familles monoparentales, soit 33 % des familles avec enfants; la fraction la plus élevée de familles nombreuses (15,6 %), caractéristique qu elle partage cependant avec d autres régions; la plus faible proportion de couples en union libre avec enfants au Québec (17,6 %). Cette situation surprenante pourrait s expliquer par la forte concentration de personnes de divers groupes ethniques et confessions religieuses, pour lesquelles importe davantage l institution du mariage. Plusieurs régions moins urbanisées affichent une forte proportion de couples en union libre avec enfants. L'Abitibi-Témiscamingue (40,6 %), puis la Côte-Nord (37,9 %), la Gaspésie Îles-de-la-Madeleine (37,9 %), les Laurentides (36,3 %) sont du nombre. 13

15 Un portrait statistique des familles au Québec Édition Caractéristiques des conjointes, des conjoints et des parents seuls En 2001, au Québec, on dénombrait personnes vivant dans une famille soit à titre de conjointe ou de conjoint, soit comme parent seul. Cependant, 40,5 % de ces personnes vivent sans enfant à la maison. Au dernier recensement, personnes déclaraient vivre dans un couple de même sexe, les hommes y étant en plus grande proportion (61,3 %, soit ). Seule une minorité de ces personnes, soit 1325, ont des enfants. Au Québec, en 2001, les conjointes et les conjoints présentent, entre autres, les particularités suivantes : 24,5 % de celles et ceux qui ont entre 25 et 44 ans n ont pas d enfants; chez les conjointes et les conjoints de moins de 30 ans avec enfants et chez celles et ceux de moins de 45 ans sans enfant, les personnes en couple et qui vivent en union libre sont en plus grand nombre que celles qui sont mariées. Ainsi, dans la tranche d âge des ans, 64,5 % des conjointes et des conjoints avec enfants et 81,5 % de celles et ceux qui n ont pas d'enfant, vivent en union libre. Les parents seuls présentent un profil diversifié : 79,7 % sont des mères et 20,3 % des pères. Une majorité de ces parents ont entre 35 et 54 ans, mais 15 % ont plus de 65 ans. Dans le cas des enfants très jeunes, les parents seuls sont des mères en très forte proportion (87,5 % lorsque l enfant a moins de 5 ans), mais le parent seul est de plus en plus souvent un père dans le cas des enfants plus vieux (autour de 27,0 % des parents seuls sont des pères dans le cas des enfants de 15 à 29 ans). Pour 21,5 % des parents seuls, leurs enfants à la maison sont âgés de 30 ans ou plus. Les données mettent en évidence ces caractéristiques des parents québécois avec enfants de tous âges : une scolarisation plus poussée des pères et des mères vivant en couple, plutôt que seuls. Chez les parents en couple, 51,5 % ont une scolarité postsecondaire. Ce n'est le cas que de 42,9 % des parents seuls. En outre, un tiers des parents seuls, mères et pères (34,5 %), n'ont pas de diplôme du secondaire, notamment parmi ceux qui ont au moins un enfant de 0 à 4 ans. 3.3 Caractéristiques des enfants et des jeunes Au dernier recensement, enfants de tous âges vivaient dans une famille au Québec. Ces enfants connaissaient diverses situations familiales : 57,2 % d entre eux vivaient dans une famille où le couple était marié, 20,3 % dans une famille où le couple était en union libre, 0,04 % dans un couple où les conjoints étaient de même sexe, 18,2 % avec une mère seule et 4,4 % avec un père seul. Au Québec, en 2001, moins de 1000 enfants vivaient dans une famille formée d'un couple de même sexe, et 72,6 % des 930 enfants des familles homoparentales vivaient dans une famille où le couple est de sexe féminin. Les données montrent que, depuis 1991, la fratrie diminue. En 2001, 27,0 % des enfants étaient des enfants uniques vivant à la maison, alors que 44,4 % vivaient avec un seul frère ou une seule sœur. Entre 30 et 34 ans, 10,7 % des jeunes hommes et 4,9 % des jeunes femmes habitent encore à la maison avec les parents ou les personnes qui font office de parents. On relève que 64,0 % d'entre eux et 71,2 % d'entre elles vivent en couple, dont un peu plus de la moitié, en union libre, tandis que 46,7 % de ces jeunes hommes et 66,7 % de ces jeunes femmes ont des enfants. Les données relatives aux tranches d âge des ans montrent que les filles quittent plus tôt le domicile familial, vivent plus tôt et plus volontiers en union libre, dès ans, mais également dans le mariage, s'il y a lieu. Les jeunes hommes, s'ils quittent le domicile familial, optent davantage pour la vie hors famille que ne le font les filles, qui privilégient la vie en couple; elles choisissent donc moins que les hommes la cohabitation avec des personnes apparentées ou non, ou encore la vie en solitaire. Enfin, à ans, une plus grande proportion de femmes que d'hommes ont des enfants, ou en ont la charge principale. 14

16 Faits saillants Au Québec, fin mars 2003, près de enfants, de moins de 5 ans en très grande majorité, fréquentaient un centre de la petite enfance (CPE), une composante en milieu familial de CPE ou une garderie. Le pourcentage d'enfants québécois en services de garde régis varie de façon importante selon l'âge de l'enfant. D'à peine 20,3 % entre 0-1 an, il atteint 37,2 % chez les enfants de 1 an. Après cet âge, c'est-àdire pour les 2, 3 et 4 ans, près d'un enfant sur deux (50,1 %, 55,1 % et 53,6 %, respectivement) fréquente un service de garde régi. Et dans l'ensemble de la classe d'âge des 0-4 ans, 43,5 % des enfants québécois bénéficient d'un tel service. CHAPITRE 4 Les familles et le marché du travail Au Québec, les femmes de 20 à 44 ans (dont l enfant le plus jeune a moins de 16 ans) connaissent une hausse ininterrompue de leur taux d activité depuis 1976 jusqu en Le taux d activité de ces mères atteint 79,3 % en Celles qui ont de très jeunes enfants (moins de 3 ans) ont un taux d activité un peu plus faible, soit 72,9%. Cependant, la tendance à la hausse est partout présente, que les mères aient de très jeunes enfants ou des enfants un peu plus vieux. Au Québec, le taux d activité des femmes de 20 à 44 ans dont l enfant le plus jeune a moins de 16 ans a plus que doublé entre 1976 et 2003, passant de 36,7 % à 79,3 %. Dans les familles biparentales constituées de conjoints de sexes opposés, avec au moins un enfant mineur, les deux conjoints du couple sont actifs dans 74,1 % des cas en Un seul conjoint est actif dans le couple, l homme dans 20 % des cas et la femme dans 2,6 % des cas. Les deux conjoints sont inactifs dans 3,4 % des couples. La proportion de familles biparentales où les deux conjoints sont actifs varie de 63,9 % dans le Nord-du-Québec à 78,8 % en Estrie, la moyenne se situant à 74,1 % au Québec (2001). Chez les couples de sexes opposés avec au moins un enfant de 0 à 4 ans, les deux conjoints sont actifs dans 69,2 % des cas en Un seul conjoint est actif, l homme dans 24,7 % des cas et la femme dans 2 % des cas. Globalement, les conjoints de sexe masculin sont actifs dans 93,9 % de ces couples alors que les conjointes sont actives dans 71,2 % des cas. Au Québec, en 2001, les mères seules sont actives dans une proportion de 74,3 % lorsqu elles ont au moins un enfant mineur, et dans une proportion de 56,4 % lorsqu elles ont au moins un enfant de 0 à 4 ans. Chez les mères seules avec au moins un enfant mineur, la proportion de mères actives varie de 63,9 % dans la région de la Côte-Nord à 81,8 % dans celle de la Chaudière-Appalaches, la moyenne se situant à 74,3 % au Québec (2001). En 2001, les pères seuls sont actifs dans une proportion de 87,5 % lorsqu ils ont au moins un enfant mineur, et dans une proportion de 82,6 % lorsqu ils ont au moins un enfant de 0 à 4 ans. Au Québec, les personnes en emploi ayant des enfants mineurs ont un travail autonome dans une proportion de 7,5 % en 2001; les personnes en emploi ayant des enfants majeurs, pour leur part, ont un emploi autonome dans une proportion de 8,2 %. Les personnes en emploi ayant des enfants mineurs ont un travail à temps partiel (soit moins de 30 heures par semaine) dans une proportion de 11,2 % en 2001; les personnes qui travaillent et ont des enfants majeurs, pour leur part, ont un emploi à temps partiel dans une proportion de 12,5 %. En , au Québec, les prestations de maternité de l assurance-emploi sont versées pendant une moyenne de 14,5 semaines, le maximum permis se situant à 15 semaines. La prestation hebdomadaire moyenne s élève à 293 $. Les parents biologiques admissibles, d un autre côté, touchent des prestations parentales pendant une moyenne de 20,3 semaines, la durée maximale permise étant de 35 semaines. Les prestations parentales se situent en moyenne à 311 $ par semaine. Les parents adoptifs admissibles, pour leur part, bénéficient en moyenne de 25,9 semaines de prestations parentales, le maximum permis étant encore de 35 semaines. Les parents adoptifs touchent en moyenne une prestation parentale de 366 $ par semaine. 15

17 Un portrait statistique des familles au Québec Édition 2005 CHAPITRE 5 Le revenu familial Au Québec, les familles biparentales comptant au moins un enfant mineur (0 à 17 ans) disposent d un revenu moyen avant impôt de $ en 2000, par rapport à $ pour les mères seules. Le revenu familial augmente en fonction du nombre de personnes gagnant un revenu dans la famille. Ainsi, en 2000, le revenu moyen avant impôt des familles biparentales avec des enfants de moins de 25 ans se situe à $ lorsqu il n y a qu un revenu gagné, à $ lorsqu il y en a deux et à $ lorsqu il y en a trois ou plus (Québec). Le revenu familial comprend à la fois le revenu des parents et celui des enfants vivant sous le même toit. Chez les mères seules ayant des enfants de moins de 25 ans, le revenu moyen avant impôt s élève à $ lorsqu il y a un revenu gagné et à $ lorsqu il y en a deux. Le revenu familial augmente avec le niveau d instruction du ou de la chef de famille. En 2000, chez les familles biparentales comptant au moins un enfant mineur (0 à 17 ans), le revenu familial moyen avant impôt s élève à $ quand le chef de famille a entre 0 et 8 ans de scolarité, à $ quand il a terminé ses études secondaires, à $ quand il possède un diplôme postsecondaire non universitaire ou collégial et à $ quand il possède un diplôme universitaire. Chez les mères seules ayant au moins un enfant mineur, le revenu moyen avant impôt s élève à $ lorsque la mère compte de 0 à 8 ans de scolarité, à $ lorsqu elle a terminé son secondaire, à $ lorsqu elle possède un diplôme postsecondaire non universitaire ou collégial et à $ lorsqu elle possède un diplôme universitaire. Les sommes d argent provenant des transferts publics représentent une source importante de revenu pour les familles monoparentales. En 2000, ces transferts représentent 25,2 % du revenu moyen avant impôt chez les mères seules ayant au moins un enfant mineur (0 à 17 ans) et 12,3 % du revenu moyen chez les pères seuls ayant au moins un enfant mineur. En comparaison, les transferts ne représentent que 6 % du revenu moyen avant impôt chez les familles biparentales avec au moins un enfant mineur. Le revenu disponible des familles avec enfants a augmenté à la fin des années 90. Ainsi, au Québec, le revenu moyen après impôt des familles biparentales (avec enfants de moins de 25 ans), en dollars constants de 2000, est passé de $ en 1996 à $ en 2000, ce qui représente une augmentation de 12,4 % en quatre ans, en termes réels, ou de 3,1 % par an en moyenne. Chez les familles monoparentales, le revenu moyen après impôt, en dollars constants de 2000, est passé de $ en 1996 à $ en 2000, soit une augmentation de 11,4 % en quatre ans, en termes réels, ou de 2,8 % par an en moyenne. Les deux tiers (66,4%) des familles biparentales (avec enfants de tous âges) ont un revenu avant impôt de $ ou plus par rapport à 22 % des familles monoparentales. Les familles qui ont deux enfants ou plus, qu elles soient biparentales ou monoparentales, ont un revenu moyen avant impôt supérieur aux familles qui n ont qu un enfant. On constate d importantes variations régionales dans le revenu des familles. Ainsi, en 2000, le revenu moyen avant impôt des familles avec enfants (de tous âges) varie de $, en Gaspésie Îles-dela-Madeleine, à $ à Laval, pour un écart maximal de plus de $ entre deux régions administratives. Le revenu moyen avant impôt des familles avec enfants de tous âges se situe à $ dans l ensemble du Québec. En 2000, les familles avec enfants (de moins de 25 ans) ont un revenu moyen avant impôt de $ au Québec, par rapport à $ en Ontario et à $ ailleurs au Canada. Cette relative faiblesse du revenu moyen, au Québec, s observe à la fois chez les familles biparentales et monoparentales. Au Québec, les couples avec enfants ont un faible revenu après impôt dans une proportion de 5,7 % en 2000, alors que le taux de faible revenu après impôt atteint 28,7 % chez les familles monoparentales ayant une femme à leur tête. Par ailleurs, le taux de faible revenu après impôt des familles (avec ou sans enfants) ayant un soutien unique ou principal, de moins de 25 ans, se situe à 29,3 % en En 2000, au Québec, 11,7 % des enfants de moins de 18 ans vivaient dans une famille à faible revenu (après impôt). Ces enfants représentaient 26,0 % de l'ensemble des personnes à faible revenu (enfants de moins de 18 ans et adultes de tous âges). 16

18 Faits saillants CHAPITRE 6 L emploi du temps des familles et des personnes Une proportion plus élevée de femmes que d'hommes consacrent du temps aux soins des enfants : c'est le cas de 52,7 % des femmes et de 47,4 % des hommes, en couple avec ou sans enfants 1, et d'un pourcentage encore plus important de mères seules (67,3 %) et de pères seuls (58,2 % ). De plus, davantage de femmes (21,4 %) que d'hommes (15,6 %), de personnes en couple que de parents seuls, consacrent du temps aux soins à des personnes âgées; lorsque c'est le cas, il s'agit principalement de moins de cinq heures par semaine. Enfin, deux fois plus de femmes que d'hommes (45,1 % comparativement à 21,9 %) consacrent 15 heures ou plus par semaine aux travaux ménagers. CHAPITRE 7 Le logement et les conditions de vie des familles et des personnes Au Québec, en 2001, les familles monoparentales sont locataires dans 55,5 % des cas, alors que les familles biparentales sont majoritairement propriétaires de leur logement, dans une proportion de 79,3 %. Plus du quart (28,5 %) des familles monoparentales consacrent 30 % ou plus de leur revenu au logement, alors que seulement 10,7 % des familles biparentales sont dans la même situation. Pour les deux principaux créneaux de dépenses que sont l'alimentation et le logement, les ménages gagnant $ ou moins, soit 20 % des ménages, consacrent 55,9 % de leur revenu à ces deux postes de dépenses, comparativement à 37,8 % pour les ménages gagnant plus de $, en En 2003, la dette moyenne des ménages 2 québécois atteint $, dont la plus grande fraction, soit près de $, est imputable aux hypothèques résidentielles et $ aux autres postes de consommation. Pour la période , l'augmentation annuelle moyenne de la dette globale des ménages (3,5 %) est plus importante que la hausse annuelle moyenne du revenu disponible (2,3 %). L'endettement des ménages est plus prononcé en Ontario et dans l'ensemble du Canada qu'au Québec. 1. La donnée n est pas disponible pour les couples avec enfants. 2. Le ménage peut inclure une ou plusieurs familles, une ou des personnes hors famille, ou être formé de personnes seules; le revenu disponible pour l entité «ménage» constitue donc une moyenne de revenu qui se rapporte à diverses réalités familiales. 17

19

20 L I S T E D E S E T D E S tableaux figures CHAPITRE 1 La population et les événements de la vie Population X 1.1 Estimation de la population, selon l'âge et le sexe, Québec, 1 er juillet Estimation de la population, selon l'âge et le sexe, Québec, 1 er juillet Répartition en nombre et en pourcentage de la population, selon le groupe d'âge et le sexe, Québec, 1 er juillet 2001 et 1 er juillet Estimation de la population des régions administratives, selon le groupe d'âge et le sexe, Québec, 1 er juillet Perspectives de population, selon le groupe d'âge, Québec, Répartition en nombre et en pourcentage de la population d'immigrants et de résidents non permanents, selon l'âge et le sexe, comparée à celle de la population non immigrante, Québec, Répartition en nombre et en pourcentage de la population d'identité autochtone ou non autochtone et de la population totale du Québec, selon le groupe d'âge et le sexe, Québec, Événements de la vie X 1.8 Nombre de mariages, de premiers mariages et de remariages, indice synthétique de nuptialité des célibataires et âge moyen au premier mariage, selon le sexe, Québec, Nombre et proportion de conjointes et de conjoints en union libre parmi l'ensemble des conjointes et des conjoints, selon l'âge et le sexe, Québec, Répartition en nombre et en pourcentage des unions civiles, selon le type de couple, Québec, 2002 et Nombre de divorces et indice synthétique de divortialité pour 100 mariages, Québec, Divorces, selon la durée du mariage, et taux de divortialité, Québec, Répartition du nombre de mariages, Québec et régions administratives, Nombre de naissances et taux de fécondité, selon le groupe d'âge de la mère, indice synthétique de fécondité et âge moyen des mères à la naissance, Québec,

21 Un portrait statistique des familles au Québec Édition 2005 Événements de la vie (suite) 1.15 Répartition en nombre et en pourcentage des naissances, selon l'état matrimonial des parents à la naissance de l'enfant, Québec, Répartition en nombre et en pourcentage des naissances, selon l'état matrimonial des parents et le groupe d'âge de la mère, Québec, Répartition en nombre et en pourcentage des naissances, selon le rang de naissance, Québec, Âge moyen des mères, selon le rang de naissance, Québec, Nombre d'interruptions volontaires de grossesse (IVG), rapport pour 100 naissances, taux d IVG pour 1000 femmes et âge moyen, hystérectomies, ligatures, vasectomies, réanastomoses, vasovasostomies, Québec, Nombre d'adoptions internationales, Québec, Nombre d'adoptions internationales et répartition en pourcentage, selon le pays d'origine, Québec, et Répartition en nombre et en pourcentage des adoptions internationales, selon le pays d'origine et le sexe des enfants, Québec, et Principales caractéristiques des parents adoptants, Québec, et Principales caractéristiques des enfants adoptés, Québec, et Répartition des décès, selon la cause et le groupe d'âge, Québec, FIGURES 1.1 Proportion de naissances, selon l'état matrimonial des parents et le groupe d'âge de la mère, Québec, Âge moyen des mères, selon le rang de naissance, Québec, Taux d interruption volontaire de grossesse pour 1000 femmes de chaque groupe d'âge, Québec, Proportion des décès dus à certaines causes, selon le groupe d'âge, Québec, CHAPITRE 2 La situation des personnes par rapport à la famille X 2.1 Évolution de la population totale, de la population des ménages privés, collectifs ou autres, du nombre et de la proportion de personnes vivant dans les familles ou hors famille, Québec, Répartition en nombre et en pourcentage de la population des ménages privés, vivant dans une famille avec ou sans enfants, ou vivant hors famille, selon le groupe d âge, Québec, Répartition en nombre et en pourcentage de la population des ménages privés, vivant hors famille, selon la modalité de vie et le groupe d âge, Québec, Répartition en nombre et en pourcentage des personnes seules de 15 ans ou plus dans les ménages privés, selon le groupe d âge et le sexe, Québec, Répartition en nombre et en pourcentage de la population vivant dans les ménages collectifs, selon le groupe d âge et le sexe, et proportion de femmes pour chacun des groupes d'âge, Québec, Répartition en nombre et en pourcentage de la population totale, de la population des ménages privés vivant dans les familles ou hors famille et de la population des ménages collectifs ou autres, Québec et régions administratives, Répartition en nombre et en pourcentage de la population des ménages privés et des personnes vivant seules au sein de ces ménages, Québec et régions administratives,

22 Liste des tableaux et des figures FIGURES 2.1 Situation des personnes vivant dans les ménages et les familles de recensement ou hors famille, Québec, Proportion de la population des ménages privés vivant dans une famille avec ou sans enfants, ou hors famille, aux différents âges de la vie, Québec, Répartition en pourcentage des personnes hors famille dans les ménages privés, aux différents âges de la vie, selon la modalité de vie, Québec, Répartition en nombre des personnes seules de 15 ans ou plus dans les ménages privés, aux différents âges de la vie, selon le sexe, Québec, CHAPITRE 3 Les familles et les personnes qui les composent 3.1 Caractéristiques générales des familles Famille et population X Évolution de la population, du nombre de familles, du nombre et de la proportion de personnes vivant dans les familles, Québec, Évolution du nombre moyen d'enfants de moins de 25 ans par famille avec enfants (0 à 25 ans), Québec, FIGURES Les familles de recensement, selon leurs principales caractéristiques, Québec, Indice d évolution de la population totale, du nombre de personnes dans les familles et du nombre de familles, Québec, Type de famille X Répartition en nombre et en pourcentage des familles, selon la présence d'enfants et le type de famille, Québec, 1991, 1996 et Répartition en nombre et en pourcentage des familles avec enfants de tous âges, selon le type de famille, Québec, 1991, 1996 et Proportion de familles biparentales recomposées parmi l'ensemble des familles avec enfants, Québec, 1995 et Répartition en nombre et en pourcentage des familles avec enfants, selon le groupe d âge du plus jeune enfant et le type de famille, Québec, 1996 et Répartition en nombre et en pourcentage des familles avec enfants, selon qu'elles ont au moins un enfant mineur ou qu'elles n'ont que des enfants majeurs, par type de famille, Québec, 1996 et Répartition en nombre et en pourcentage des familles avec au moins un enfant mineur, selon le type de famille et certains groupes d'âge des enfants, Québec, Répartition en nombre et en pourcentage des familles avec enfants de tous âges, selon le type de famille, le nombre d'enfants et le nombre moyen d'enfants par famille, Québec, 1996 et FIGURES Proportion de couples avec ou sans enfants parmi les couples mariés ou en union libre, Québec, 1991, 1996 et Répartition des familles avec enfants de tous âges, selon le nombre d'enfants, Québec,

23 Un portrait statistique des familles au Québec Édition 2005 Familles nombreuses X Répartition en nombre et en pourcentage des familles nombreuses, selon le nombre d'enfants par famille, Québec, 1991, 1996 et Répartition en nombre des familles nombreuses, selon le nombre d'enfants et le type de famille, et pourcentage de familles nombreuses dans l'ensemble des familles avec enfants, Québec, Familles : âge des enfants, des conjoints et des parents seuls X Répartition en nombre et en pourcentage des familles avec enfants de tous âges, selon le nombre d'enfants et les grands groupes d'âge des enfants, Québec, Répartition en nombre et en pourcentage des familles, selon le groupe d'âge du plus jeune des conjoints, des deux, ou du parent seul, et selon le type de famille, la présence d'enfants et l'âge des enfants, Québec, Répartition en nombre et en pourcentage des «jeunes familles», selon l'âge du plus jeune des conjoints, des deux, ou du parent seul, et selon le type de famille, la présence d'enfants et l'âge des enfants, Québec, Répartition en nombre et en pourcentage des familles d'âge intermédiaire, selon l'âge du plus jeune des conjoints, des deux, ou du parent seul, et selon le type de famille, la présence d'enfants et l'âge des enfants, Québec, Répartition en nombre et en pourcentage des familles d'aînés, selon l'âge du plus jeune des conjoints, des deux, ou du parent seul, et selon le type de famille, la présence d'enfants et l'âge des enfants, Québec, Familles et scolarité X Répartition en nombre et en pourcentage des familles biparentales avec enfants de tous âges, selon le plus haut niveau de scolarité de chacun des parents, Québec, Répartition en nombre et en pourcentage des familles biparentales avec au moins un enfant mineur et dont le plus jeune enfant a entre 0 et 4 ans, selon le plus haut niveau de scolarité de chacun des parents, Québec, Répartition en nombre et en pourcentage des familles biparentales avec au moins un enfant mineur et dont le plus jeune enfant a entre 5 et 17 ans, selon le plus haut niveau de scolarité de chacun des parents, Québec, Répartition en nombre et en pourcentage des familles biparentales avec seulement des enfants majeurs (18 ans ou plus), selon le plus haut niveau de scolarité de chacun des parents, Québec, Proportion de familles biparentales dont les deux parents ont atteint certains niveaux de scolarité, pour quelques groupes d'âge des enfants, Québec, Répartition des familles biparentales, selon trois catégories de scolarité comparée du père et de la mère, pour quelques groupes d'âge des enfants, Québec, Répartition des familles monoparentales, selon le plus haut niveau de scolarité du parent seul, pour quelques groupes d'âge des enfants, Québec, FIGURE Proportion de familles biparentales dont les deux parents ont atteint certains niveaux de scolarité, pour quelques groupes d'âge des enfants, Québec,

AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES STATISTIQUES RAPPORT 2002-2003

AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES STATISTIQUES RAPPORT 2002-2003 AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES STATISTIQUES RAPPORT 2002-2003 AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES STATISTIQUES RAPPORT 2002-2003 Symboles et abréviations % : pourcentage $ : en milliers de dollars ou moins M $ : en

Plus en détail

Un profil des familles au Canada

Un profil des familles au Canada Familles Un profil des familles au Canada Il y avait 8,4 millions de familles au Canada en 2001. Les ménages de couples mariés forment la majorité des familles canadiennes. En 2001, 70,4% des familles

Plus en détail

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010 Composante du produit no 89-503-X au catalogue de Statistique Canada Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe Article Bien-être économique par Cara Williams Décembre 2010 Comment obtenir

Plus en détail

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Communauté locale de la Vallée de la Missisquoi Nord MRC de Memphrémagog Ce que les chiffres

Plus en détail

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à :

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Réalités des jeunes sur le marché du travail en 2005 TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Institut de la statistique

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 4. COMPARAISON DES TAUX D INDEXATION DES RÉGIMES D IMPOSITION QUÉBÉCOIS, FÉDÉRAL ET PROVINCIAUX En 2015,

Plus en détail

Article. Travail rémunéré. par Vincent Ferrao. Décembre 2010

Article. Travail rémunéré. par Vincent Ferrao. Décembre 2010 Composante du produit n o 89-503-X au catalogue de Statistique Canada Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe Article Travail rémunéré par Vincent Ferrao Décembre 2010 Comment obtenir

Plus en détail

Corps professoral en transformation?

Corps professoral en transformation? JANVIER 2010 VOL 12 NO 1 Répartition par âge Sous-représentation & sous-rémunération des femmes Professeur(e)s autochtones ou appartenant à une minorité visible Conclusion Corps professoral en transformation?

Plus en détail

Position sociale et choix du conjoint : des différences marquées entre hommes et femmes. Mélanie Vanderschelden*

Position sociale et choix du conjoint : des différences marquées entre hommes et femmes. Mélanie Vanderschelden* Population, famille 1 Position sociale et choix du conjoint : des différences marquées entre hommes et femmes Mélanie Vanderschelden* Certaines professions sont nettement plus féminisées que d autres.

Plus en détail

D égale à égal? UN PORTRAIT STATISTIQUE DES FEMMES ET DES HOMMES

D égale à égal? UN PORTRAIT STATISTIQUE DES FEMMES ET DES HOMMES D égale à égal? UN PORTRAIT STATISTIQUE DES FEMMES ET DES HOMMES Le présent document a été élaboré au ministère de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine (MFACF). En avril 2007, le volet Condition

Plus en détail

Aide financière aux études STATISTIQUES RAPPORT

Aide financière aux études STATISTIQUES RAPPORT Aide financière aux études STATISTIQUES RAPPORT 2011-2012 Symboles % : pourcentage $ : dollars M$ : millions de dollars Le présent document a été produit par le ministère de l Enseignement supérieur, de

Plus en détail

Les variations dans les dettes et les actifs des familles canadiennes, 1999 à 2012

Les variations dans les dettes et les actifs des familles canadiennes, 1999 à 2012 N o 75-006-X au catalogue ISSN 2291-0859 Regards sur la société canadienne Les variations dans les dettes et les actifs des familles canadiennes, 1999 à 2012 par Sharanjit Uppal et Sébastien LaRochelle-Côté

Plus en détail

Quel portrait de famille pour le Québec en 2011?

Quel portrait de famille pour le Québec en 2011? Volume 2 no 1 HIVER 2014 Bulletin trimestriel sur les familles et les personnes qui les composent Direction de la recherche, de l évaluation et de la statistique du ministère de la Famille Quel portrait

Plus en détail

CHAPITRE 2. Population, ménages et familles

CHAPITRE 2. Population, ménages et familles CHAPITRE 2 Population, ménages et familles Les faits saillants Enquête sur les conditions de vie en Haïti Distribution spatiale, structure par âge et par sexe de la population Le taux d urbanisation de

Plus en détail

La situation des personnes âgées dans les ménages

La situation des personnes âgées dans les ménages N o 98-312-X2011003 au catalogue Recensement en bref La situation des personnes âgées d les ménages Familles, ménages et état matrimonial Type de construction résidentielle et logements collectifs, Recensement

Plus en détail

PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE RÉGIONAL DE L ESTRIE

PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE RÉGIONAL DE L ESTRIE PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE RÉGIONAL DE L ESTRIE MAI 2009 Portrait socio-économique régional de l Coordination de l édition Fréchette, conseiller en développement Recherche et rédaction Prisca Marcotte,

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Arrondissement de Verdun Édition mars 2014 Données sociodémographiques Population Ménages Immigration Âge État matrimonial Minorités visibles Sexe Langues Religion Familles Citoyenneté Photo de la page

Plus en détail

Demande d examen du parcours d intégration au Québec en vue de l obtention du Certificat de sélection du Québec. Renseignements généraux

Demande d examen du parcours d intégration au Québec en vue de l obtention du Certificat de sélection du Québec. Renseignements généraux mande d examen du parcours d intégration au en vue de l obtention du Certificat de sélection du A-0523-IF (2015-02) Renseignements généraux titre de requérant principal ou de requérante principale, vous

Plus en détail

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil Sommaire Introduction... 3 1. Evolution du nombre de travailleurs à temps partiel volontaire au chômage selon le sexe... 5. Evolution

Plus en détail

couple naissance Famille mariage séparation divorce cohabitation légale médiation accueil des enfants grossesse

couple naissance Famille mariage séparation divorce cohabitation légale médiation accueil des enfants grossesse séparation mariage naissance cohabitation légale médiation accueil des enfants grossesse couple divorce Famille Nous vivons ensemble mais nous ne voulons pas nous marier. Est-ce possible? Oui. En Belgique,

Plus en détail

En tendance, le nombre de mariages et le taux de nuptialité sont en baisse

En tendance, le nombre de mariages et le taux de nuptialité sont en baisse Le nombre de mariages est en baisse tendancielle. Il passe de 2 236 en 196 à 1 714 en 211. Inversement, le nombre de divorces a augmenté fortement en passant de 13 en 196 à 1 27 en 211. Les mariages entre

Plus en détail

IMMIGRATION Canada. Parrainage de parents, grands-parents, enfants adoptés et autres membres de la parenté

IMMIGRATION Canada. Parrainage de parents, grands-parents, enfants adoptés et autres membres de la parenté Citoyenneté et Immigration Canada Citizenship and Immigration Canada IMMIGRATION Canada Table des matières Appendice A Liste de contrôle - Immigrants Appendice B Spécifications pour photos Appendice C

Plus en détail

LE TRAVAIL SAISONNIER constitue depuis longtemps

LE TRAVAIL SAISONNIER constitue depuis longtemps Travail saisonnier et utilisation de l assurance-emploi Shawn de Raaf, Costa Kapsalis et Carole Vincent LE TRAVAIL SAISONNIER constitue depuis longtemps un aspect important du marché du travail canadien.

Plus en détail

Annuaire québécois des statistiques du travail

Annuaire québécois des statistiques du travail INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION Annuaire québécois des statistiques du travail Portrait des principaux indicateurs du marché et des conditions de travail, 2004-2014 Volume

Plus en détail

Immigration et diversité ethnoculturelle au Québec

Immigration et diversité ethnoculturelle au Québec Immigration et diversité ethnoculturelle au Québec L Enquête nationale auprès des ménages (ENM) Analyse régionale Janvier 2014 Le portrait sur l Immigration et la diversité ethnique au Canada était la

Plus en détail

Famille multirésidence : recensement et sources alternatives

Famille multirésidence : recensement et sources alternatives Famille multirésidence : recensement et sources alternatives Groupe de travail sur la rénovation du questionnaire de recensement Pascale BREUIL Chef de l Unité des Etudes Démographiques et sociales 28/09/2011

Plus en détail

SALARIÉS À «BAS SALAIRE» ET TRAVAILLEURS PAUVRES : UNE COMPARAISON FRANCE - ÉTATS-UNIS

SALARIÉS À «BAS SALAIRE» ET TRAVAILLEURS PAUVRES : UNE COMPARAISON FRANCE - ÉTATS-UNIS IRES INSTITUT DE RECHERCHES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES.1 - N 2.1 SALARIÉS À «BAS SALAIRE» ET TRAVAILLEURS PAUVRES : UNE COMPARAISON FRANCE - ÉTATS-UNIS Par de nombreuses caractéristiques, les salariés à «bas

Plus en détail

AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES

AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES POPULATION REFERENCE BUREAU AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES SCÉNARIO DE LA PRÉSENTATION UNE PRÉSENTATION > La présentation commencera par

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

La résidence des enfants de parents séparés De la demande des parents à la décision du juge

La résidence des enfants de parents séparés De la demande des parents à la décision du juge MINISTERE DE LA JUSTICE DIRECTION DES AFFAIRES CIVILES ET DU SCEAU PÔLE D EVALUATION DE LA JUSTICE CIVILE La résidence des enfants de parents séparés De la demande des parents à la décision du juge Exploitation

Plus en détail

Arrondissement d Ahuntsic-Cartierville

Arrondissement d Ahuntsic-Cartierville PROFIL SOCIODÉMOGRAPHIQUE Arrondissement d Ahuntsic-Cartierville opulation revenu familles état matrimonial accroissement naturel mobilité ménages minorités visibles langues immigration scolarité activité

Plus en détail

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET Dans une société de l information, l accès à un ordinateur et à une connexion Internet à faible coût apparaît de première importance pour toutes les couches de

Plus en détail

Présentation. Villeray Saint-Michel Parc-Extension

Présentation. Villeray Saint-Michel Parc-Extension Villeray Saint-Michel Parc-Extension Présentation Villeray Saint-Michel Parc-Extension est l un des arrondissements centraux de la ville de Montréal. Bordés au nord par Ahunstic-Cartierville et Montréal-Nord,

Plus en détail

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes N o 11 626 X au catalogue N o 26 ISSN 1927-548 ISBN 978--66-2984-5 Document analytique Aperçus économiques Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes par André Bernard Direction des

Plus en détail

LA RELATION EDUCATIVE

LA RELATION EDUCATIVE LA RELATION EDUCATIVE Elle concerne la relation entre l'éducateur et l'éduqué, tout ce qui se passe de façon cs et incs. Distinguons parents et éducateurs. Les éducateurs ont été formés à ce métier ; les

Plus en détail

L'attrait pour un logement indépendant dépend-il du genre?

L'attrait pour un logement indépendant dépend-il du genre? L'attrait pour un logement indépendant dépend-il du genre? Manon Bourligueux et Oriane Duchier Le recensement réalisé en 2012 montre que sur les 1396 étudiants en troisième année des Universités Paris

Plus en détail

L augmentation des naissances à Montréal

L augmentation des naissances à Montréal Agence de la santé et des services sociaux de Montréal L augmentation des naissances à Montréal Fascicule 1 L évolution des naissances à Montréal, 1984 à 2009 On entend souvent parler dans les médias d

Plus en détail

1 Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal

1 Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal 1 LES CHANGEMENTS SOCIODÉMOGRAPHIQUES DE MONTRÉAL Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal Au cours des dernières décennies, la population montréalaise a subi d importantes transformations.

Plus en détail

Résumé. United Nations Department of Economic and Social Affairs/Population Division Living Arrangements of Older Persons Around the World

Résumé. United Nations Department of Economic and Social Affairs/Population Division Living Arrangements of Older Persons Around the World Résumé Dans le Plan d action de Madrid sur le vieillissement, 2002, 1 la deuxième Assemblée mondiale sur le vieillissement appelait à étudier les avantages et les inconvénients de diverses conditions de

Plus en détail

Statistiques fiscales des particuliers

Statistiques fiscales des particuliers Statistiques fiscales des particuliers ANNÉE D IMPOSITION 1996 Édition 1999 Quebec Avant-propos Ce document présente les statistiques fiscales en matière d impôt sur le revenu des particuliers pour l année

Plus en détail

Sociologie des joueurs en ligne

Sociologie des joueurs en ligne Mars 2013 Sociologie des joueurs en ligne Enquête ARJEL 2012 Autorité de régulation des jeux en ligne 2 Propos introductifs à l enquête sur la sociologie des joueurs Au-delà de la publication trimestrielle

Plus en détail

Rapport sur l endettement des étudiants

Rapport sur l endettement des étudiants Rapport sur l endettement des étudiants Sondage du Consortium canadien de recherche sur les étudiants du niveau collégial et Sondage du Consortium canadien de recherche sur les étudiants du premier cycle

Plus en détail

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Table des matières Contexte et objectifs... 6 Méthodologie... 8 Résultats détaillés 1. Perception

Plus en détail

À PROPOS DE BANQUES ALIMENTAIRES QUÉBEC

À PROPOS DE BANQUES ALIMENTAIRES QUÉBEC Bilan- faim 211 À PROPOS DE BANQUES ALIMENTAIRES QUÉBEC L association Banques alimentaires Québec soutient et représente à travers le Québec 18 Moissons (banques alimentaires régionales) qui approvisionnent

Plus en détail

Les femmes autochtones au Canada :

Les femmes autochtones au Canada : Les femmes autochtones au Canada : profil statistique d après le Recensement de 2006 Le contenu de cette publication ou de ce produit peut être reproduit en tout ou en partie, et par quelque moyen que

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION DOCUMENT D INFORMATION Devenir citoyens : sondage d opinion auprès des Canadiens et des Canadiennes Commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec l Université Dalhousie Objet :

Plus en détail

Indicateurs du Recensement Général de la Population et de l Habitation - 1 -

Indicateurs du Recensement Général de la Population et de l Habitation - 1 - INDICATEURS DU RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITATION BENIN 2002 CHITOU FATAHI Intitulé ETAT DE LA POPULATION Effectif de population par sexe Densité de population Taille moyenne des ménages

Plus en détail

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. UNE POPULATION HAUTEMENT

Plus en détail

Statistique de la prévoyance vieillesse L essentiel en bref

Statistique de la prévoyance vieillesse L essentiel en bref BÜRO FÜR ARBEITS- UND SOZIALPOLITISCHE STUDIEN AG KONSUMSTRASSE 20. CH-3007 BERN. TEL +41 (0)31 380 60 80. FAX +41 (0)31 398 33 63 INFO@BUERO.CH. WWW.BUERO.CH Statistique de la prévoyance vieillesse L

Plus en détail

Rapport sur les droits à l égalité des. Autochtones

Rapport sur les droits à l égalité des. Autochtones Rapport sur les droits à l égalité des Autochtones Les symboles suivants sont utilisés dans le présent document : Symbole E F ** Définition Donnée à utiliser avec prudence; coefficient de variation entre

Plus en détail

Responsable de projet Danielle Bédard, agente de planification et de programmation Marie-Pascale Sassine, agente de recherche sociosanitaire

Responsable de projet Danielle Bédard, agente de planification et de programmation Marie-Pascale Sassine, agente de recherche sociosanitaire Coordination de l édition Aline Émond, chef de service Responsable de projet Danielle Bédard, agente de planification et de programmation Marie-Pascale Sassine, agente de recherche sociosanitaire Rédaction

Plus en détail

MasterIndex MD. Profil des femmes au Canada

MasterIndex MD. Profil des femmes au Canada MasterIndex MD Profil des femmes au Canada Décembre 2006 Résumé Plus de 80 ans après avoir obtenu le droit de vote et près de 40 ans après le début du mouvement de libération de la femme, où en sont les

Plus en détail

Gens d affaires immigrants Entrepreneurs Résultats tirés de la base de données longitudinales sur les immigrants (BDIM)

Gens d affaires immigrants Entrepreneurs Résultats tirés de la base de données longitudinales sur les immigrants (BDIM) Documents de recherche de la BDIM 2008 Catégorie économique Pour usage interne seulement Profils des catégories d immigration d après la BDIM 2008 Gens d affaires immigrants Entrepreneurs Résultats tirés

Plus en détail

Sécurité et insécurité alimentaire chez les Québécois : une analyse de la situation en lien avec leurs habitudes alimentaires

Sécurité et insécurité alimentaire chez les Québécois : une analyse de la situation en lien avec leurs habitudes alimentaires Sécurité et insécurité alimentaire chez les Québécois : une analyse de la situation en lien avec leurs habitudes alimentaires INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Sécurité et insécurité alimentaire

Plus en détail

Profil démographique et socioéconomique

Profil démographique et socioéconomique Profil démographique et socioéconomique VOLUME 1 cahier 1 PORTRAIT DE GATINEAU TABLE DES MATIÈRES Présentation... 3 Population... 4 Croissance de la population... 4 Groupes d âge et sexes... 4 Ménages

Plus en détail

Juillet 2015. Volume 13, numéro 2

Juillet 2015. Volume 13, numéro 2 Juillet 215 Volume 13, numéro 2 Ce document est réalisé conjointement par : Bruno Verreault et Jean-François Fortin Direction des statistiques économiques INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC (ISQ) Pierre-Luc

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA Regards sur l éducation est un rapport annuel publié par l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et portant sur

Plus en détail

Observatoires de la vie étudiante. Les conditions de vie des étudiants universitaires toulousains

Observatoires de la vie étudiante. Les conditions de vie des étudiants universitaires toulousains Observatoires de la vie étudiante Les conditions de vie des étudiants universitaires toulousains Enquête menée dans quatre grands établissements d enseignements supérieur de Midi-Pyrénées : Toulouse 1

Plus en détail

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Contexte et méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Investissements

Plus en détail

DÉCRET DE POPULATION 2014 La croissance de la population de la région métropolitaine de Montréal se poursuit

DÉCRET DE POPULATION 2014 La croissance de la population de la région métropolitaine de Montréal se poursuit Veille stratégique métropolitaine DÉCRET DE POPULATION 2014 La croissance de la population de la région métropolitaine de Montréal se poursuit Jean-François Marchand, urbaniste Conseiller expert Le 31

Plus en détail

FERR RRQ CRÉDITS D IMPÔT

FERR RRQ CRÉDITS D IMPÔT FERR Fonds enregistré de revenu de retraite RRQ Régime de rentes du Québec SV Programme fédéral de la Sécurité de la vieillesse CRÉDITS D IMPÔT FERR. Page 03 RRQ....Page 06 SV...Page 13 Crédits d impôts..

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale et solidaire

Les salariés de l économie sociale et solidaire L'Économie sociale et solidaire Les salariés de l économie sociale et solidaire L'EMPLOI SALARIÉ L ESS, un employeur déterminant de l économie régionale 20 Relative précarité de l emploi dans l ESS 22

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSE POUR LA DÉTERMINATION ET LA PERSÉVÉRANCE

PROGRAMME DE BOURSE POUR LA DÉTERMINATION ET LA PERSÉVÉRANCE BOURSE D ÉTUDES KYK RADIO X DESCRIPTION GÉNÉRALE DU PROGRAMME Ce programme s adresse aux étudiants qui commencent ou qui poursuivent, à temps plein, un programme d études reconnu au Canada et conduisant

Plus en détail

Perceptions et opinions des Canadiens à l égard de la consommation de tabac et d alcool chez les femmes enceintes

Perceptions et opinions des Canadiens à l égard de la consommation de tabac et d alcool chez les femmes enceintes La consommation de tabac et d alcool chez les femmes enceintes au Canada CENTRE D EXCELLENCE POUR LE DÉVELOPPEMENT DES JEUNES ENFANTS RAPPORT D ÉTUDE OMNIBUS Perceptions et opinions des Canadiens à l égard

Plus en détail

PROFIL STATISTIQUE DRUMMONDVILLOIS DÉMOGRAPHIE ET ÉCONOMIE DRUMMONDVILLE

PROFIL STATISTIQUE DRUMMONDVILLOIS DÉMOGRAPHIE ET ÉCONOMIE DRUMMONDVILLE DRUMMONDVILLE Le contenu de ce rapport a été rédigé et produit pour une utilisation par tous les services municipaux. Le Commissariat au commerce a colligé les données relatives au développement économique

Plus en détail

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien du revenu

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien du revenu Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien du revenu 5.11 Éducation postsecondaire Résumé de la politique La partie d un prêt personnel dont la directrice

Plus en détail

Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014

Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014 Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014 D ici au 1 er juillet 2017, un million de Canadiens obtiendront leur premier

Plus en détail

Participation aux jeux de hasard et d argent

Participation aux jeux de hasard et d argent Chapitre 5 Participation aux jeux de hasard et d argent Isabelle Martin, Rina Gupta, Jeffrey Derevensky Université McGill Centre international d études sur le jeu et les comportements à risque chez les

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb. Sask. Man. 2 Taux d imposition

Plus en détail

501 Lien de parenté. 504 Adresse postale. 505 Ville. 508 Numéro de téléphone

501 Lien de parenté. 504 Adresse postale. 505 Ville. 508 Numéro de téléphone Innovation et Études supérieures Demande d aide financière aux étudiants :fformulaire valable pour les programmes commençant entre le 1 er août 2008 et le 31 juillet 2009. ÉCRIRE À L ENCRE ET EN LETTRES

Plus en détail

Quelle est l influence d une réduction des prestations d 1/5, via le crédit-temps et l interruption de carrière, sur le revenu du ménage?

Quelle est l influence d une réduction des prestations d 1/5, via le crédit-temps et l interruption de carrière, sur le revenu du ménage? Etudes Quelle est l influence d une réduction des prestations d 1/5, via le crédit-temps et l interruption de carrière, sur le revenu du ménage? Table des matières Introduction...7 Objectif, méthodologie

Plus en détail

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2)

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2) Les informations présentées dans ce document ont été regroupées par Paul Martel, coordonnateur régional dans le cadre du Plan d action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées

Plus en détail

travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009

travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009 Lemarché du travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009 600, boul. Casavant Est, Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 7T2 450 773-7463 Plan de la présentation

Plus en détail

Accès à l éducation postsecondaire : Comparaison entre l Ontario et d autres régions

Accès à l éducation postsecondaire : Comparaison entre l Ontario et d autres régions Accès à l éducation postsecondaire : Comparaison entre l Ontario et d autres régions Rapport préparé par Ross Finnie, Stephen Childs et Andrew Wismer pour le Conseil ontarien de la qualité de l enseignement

Plus en détail

La dette de consommation au Québec et au Canada

La dette de consommation au Québec et au Canada La dette de consommation au Québec et au Canada par : James O Connor Direction des statistiques sur les industries INTRODUCTION La croissance de l endettement à la consommation au Québec et au Canada entre

Plus en détail

Les assurances sociales et le travail à temps partiel

Les assurances sociales et le travail à temps partiel Les assurances sociales et le travail à temps partiel Informations utiles à toutes les personnes qui travaillent à temps partiel et assument la garde d enfants ou l assistance de parents. Informations

Plus en détail

> Le taux de chômage annuel moyen à Paris (7,4%) est l un des plus élevé d Ile-de-France (6,6%).

> Le taux de chômage annuel moyen à Paris (7,4%) est l un des plus élevé d Ile-de-France (6,6%). Contexte socio-économique Revenus > Les revenus fiscaux médians sont plus élevés à (23 408 ) qu en (20 575 ) et en (17 497 ), mais les différences à sont particulièrement marquées entre les plus riches

Plus en détail

Canada Millennium Scholarship Foundation Fondation canadienne des bourses d études du millénaire

Canada Millennium Scholarship Foundation Fondation canadienne des bourses d études du millénaire Canada Millennium Scholarship Foundation Fondation canadienne des bourses d études du millénaire 1000 Sherbrooke West / Ouest Bureau 800 Montréal,QC H3A 3R2 Tél: 1 877 786 3999 (Toll Free / Sans frais)

Plus en détail

L éducation au Québec : L état de la situation

L éducation au Québec : L état de la situation Préscolaire Primaire Secondaire Collégial Universitaire 43101 45 509 93969 68 331 110 297 151 845 241019 251 612 240 980 251 237 L éducation au Québec : L état de la situation L éducation est un des sujets

Plus en détail

Le revenu de retraite est constitué de diverses

Le revenu de retraite est constitué de diverses Wendy Pyper Le revenu de retraite est constitué de diverses sources, appelées couramment les «trois piliers» (ministère des Finances Canada, 2003). Les sources publiques la Sécurité de la vieillesse et

Plus en détail

Les Budgets de référence : une méthode d évaluation des besoins pour une participation effective à la vie sociale. Rapport ONPES 2014-2015

Les Budgets de référence : une méthode d évaluation des besoins pour une participation effective à la vie sociale. Rapport ONPES 2014-2015 Les Budgets de référence : une méthode d évaluation des besoins pour une participation effective à la vie sociale Rapport ONPES 2014-2015 L Union européenne a initié une réflexion sur ce que pourrait être

Plus en détail

PLAFONNEMENT DES EFFETS DU QUOTIENT FAMILIAL

PLAFONNEMENT DES EFFETS DU QUOTIENT FAMILIAL 2041 GT N 50883#14 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2014 Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation officielle de l'administration. PLAFONNEMENT

Plus en détail

U ports en commun pour les trajets quotidiens entre son domicile et l établissement

U ports en commun pour les trajets quotidiens entre son domicile et l établissement Observatoire national de la vie étudiante Infos N 10 Février 2005 LE TRANSPORT DES ETUDIANTS: moyens, durées et coûts Ronan VOURC H, Ingénieur d études à l OVE Ce numéro d OVE Infos, le premier à rendre

Plus en détail

Les services de garde au Canada

Les services de garde au Canada N o 89-652-X au catalogue N o 005 ISBN 978-0-660-22594-4 Document analytique Mettre l accent sur les Canadiens : résultats de l nquête sociale générale Les services de garde au Canada par Maire Sinha Division

Plus en détail

Enquête sociale générale - 2010 Aperçu sur l'emploi du temps des Canadiens

Enquête sociale générale - 2010 Aperçu sur l'emploi du temps des Canadiens N o 89-647-X au catalogue Enquête sociale générale - 2010 Aperçu sur l'emploi du temps des Canadiens Juillet 2011 Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de

Plus en détail

Selon les prévisions actuelles,

Selon les prévisions actuelles, Qui épargne pour la retraite? Karen Maser Selon les prévisions actuelles, près de 23 % de la population aura 65 ans ou plus en 2031, ce qui représente une nette progression par rapport au pourcentage de

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE LA FORMATION DES PERSONNES HANDICAPÉES VUE D ENSEMBLE

DIAGNOSTIC DE LA FORMATION DES PERSONNES HANDICAPÉES VUE D ENSEMBLE DIAGNOSTIC DE LA FORMATION DES PERSONNES HANDICAPÉES VUE D ENSEMBLE JANVIER 2014 INTRODUCTION Le CAMO pour personnes handicapées souhaitait établir un portrait de la situation de la formation des personnes

Plus en détail

Tendances d endettement et de cheminement des étudiants : promotions de 1990, 1995 et 2000

Tendances d endettement et de cheminement des étudiants : promotions de 1990, 1995 et 2000 Tendances d endettement et de cheminement des étudiants : promotions de 1990, 1995 et 2000 Rapport final par : Julie Dubois Direction générale de la politique sur l apprentissage Politique stratégique

Plus en détail

Article. Migration entre municipalité centrale et municipalités avoisinantes à Toronto, Montréal et Vancouver. par Martin Turcotte et Mireille Vézina

Article. Migration entre municipalité centrale et municipalités avoisinantes à Toronto, Montréal et Vancouver. par Martin Turcotte et Mireille Vézina Composante du produit n o 11-008-X au catalogue de Statistique Canada Article Migration entre municipalité centrale et municipalités avoisinantes à Toronto, Montréal et Vancouver par Martin Turcotte et

Plus en détail

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Revenus Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Marie-Émilie Clerc, Pierre Lamarche* Entre 2005 et 2011, l endettement des ménages a fortement augmenté, essentiellement du fait de la hausse

Plus en détail

Crédits d impôt non remboursables et remboursables du Québec offerts aux particuliers pour 2012

Crédits d impôt non remboursables et remboursables du Québec offerts aux particuliers pour 2012 Crédits d impôt non remboursables et remboursables du Québec offerts aux particuliers pour 2012 du Québec pour 2012 Taux d imposition s appliquant aux crédits 1 20,00 % Facteur d indexation 2 2,66 % Montant

Plus en détail

Mise à jour octobre 2012 2 CATEGORIE TYPE DE SERVICE ET DEMARCHES PRESTATION COMPENSATOIRE

Mise à jour octobre 2012 2 CATEGORIE TYPE DE SERVICE ET DEMARCHES PRESTATION COMPENSATOIRE FAMILLES MONO - PARENTALES DROITS POUR LES PARENTS SOLO (VEUFS, DIVORCES, SEPARES ) Familles de France 28 Place Saint-Georges 75009 PARIS Tél. : 01 44 53 45 90 Fax : 01 45 96 07 88 http://www.familles-de-france.org

Plus en détail

N o 84F0210X au catalogue. Naissances

N o 84F0210X au catalogue. Naissances N o 84F0210X au catalogue Naissances 2009 Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur l ensemble des données et des services de Statistique

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE LA FAMILLE D HIER À AUJOURD HUI

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE LA FAMILLE D HIER À AUJOURD HUI Composition du Comité... Mot du Président du Comité... V XI Introduction générale... 1 PREMIÈRE PARTIE LA FAMILLE D HIER À AUJOURD HUI Chapitre premier Survol historique du droit de la famille québécois...

Plus en détail

Une famille, deux pensions

Une famille, deux pensions famille, deux pensions Susan Poulin Au cours du dernier quart de siècle, la proportion de familles composées de deux conjoints mariés ayant tous deux un emploi a augmenté de façon phénoménale. En 1994,

Plus en détail

La fréquentation des musées et des galeries d'art au Canada et dans les provinces

La fréquentation des musées et des galeries d'art au Canada et dans les provinces La fréquentation des musées et des galeries d'art au Canada et dans les provinces Hill Stratégies Recherche Inc. http://www.hillstrategies.com Hill Stratégies Recherche Inc. Initialement publié en mars

Plus en détail

Les usagers des missions de régulation du Samusocial de Paris en 2012

Les usagers des missions de régulation du Samusocial de Paris en 2012 Les usagers des missions de régulation du Samusocial de Paris en 2012 Sommaire Préambule...2 Les usagers du 115 de Paris...2 Hébergement et autres réponses apportées à la demande...2 Variation de la demande

Plus en détail

RAPPORT DE RECHERCHE ET LA VIE CONTINUE : EXPANSION DU RÉSEAU FAMILIAL APRÈS LA SÉPARATION DES PARENTS

RAPPORT DE RECHERCHE ET LA VIE CONTINUE : EXPANSION DU RÉSEAU FAMILIAL APRÈS LA SÉPARATION DES PARENTS RAPPORT DE RECHERCHE ET LA VIE CONTINUE : EXPANSION DU RÉSEAU FAMILIAL APRÈS LA SÉPARATION DES PARENTS 2004-FCY-9F Et la vie continue : expansion du réseau familial après la séparation des parents Phase

Plus en détail

FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES

FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES Le 12 novembre 2014 Mise à jour des projections économiques et budgétaires Fédéral LP TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures visant l impôt

Plus en détail