travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009"

Transcription

1 Lemarché du travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier , boul. Casavant Est, Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 7T

2 Plan de la présentation I II III IV V VI VII Le contexte économique L évolution et caractéristiques démographiques La scolarité et participation au marché du travail Les indicateurs du marché du travail Les chômeurs et la demande de main-d oeuvre La répartition des entreprises Les perspectives à moyen terme

3 I Le contexte économique

4 Croissance économique modérée entre 2001 et 2006 au Québec (%) 19,4 10,2 PIB réel PIB réel Source : Institut de la statistique du Québec.

5 Croissance économique différenciée selon les secteurs entre 2001 et 2006 au Québec (%) 29,2 16,5-1,7-3,4 Source : Institut de la statistique du Québec. * Incluant les services publics. Primaire Construction Fabrication Services*

6 Secteur manufacturier aux prises avec d importants défis Hausse de la valeur du dollar canadien En 2001 : le huart équivalait à 64,58 cents américaines En 2006 : 88,18 cents américaines (82,29 en février 2009) Ralentissement économique de nos principaux partenaires commerciaux Hausse des coûts de l énergie Concurrence accrue de la part des pays émergents

7 L économie québécoise est de plus en plus soumise à la concurrence étrangère Interprovinciales Internationales 18,9 23,1 20,2 19,2 Part des exportations internationales et interprovinciales en pourcentage du PIB (en %) 21,5 33,7 40,6 32,

8 L économie québécoise est de plus en plus soumise à la concurrence étrangère (suite) Interprovinciales Internationales 22,9 20,2 20,7 20,2 Part des importations internationales et interprovinciales en pourcentage du PIB (en %) 23,8 32,4 36,9 35,

9 II L évolution et caractéristiques démographiques

10 Croissance démographique asymétrique de la population entre 2001 et 2006 (variation de la population entre 2001 et 2006) Pierre-De Saurel: Ensemble de la Montérégie : (+6,4 %) Ensemble du Québec : (+4,3 %) Lajemmerais: (-0,3 %) Centre-du Québec (+9,2 %) Vaudreuil-Soulanges: Longueuil: (+3,7 %) Île de Montréal Roussillon: La Vallée- du- Richelieu: (+11,0 %) Rouville: (+4,6 %) Les Maskoutains: (+2,3 %) Acton: (+0,8 %) La Haute-Yamaska: (+7,9 %) Estrie Ontario (+17,9 %) Beauharnois-Salaberry: (+2,8 %) Le Haut-Saint-Laurent: (+8,6 %) Les Jardinsde-Napierville: (+5,7 %) Le Haut-Richelieu: (+8,1 %) Brome-Missisquoi: (+1,2 %) (+0,4 %) États-Unis Source : Statistique Canada, recensements 2001 et 2006.

11 Reprise soutenue de la croissance démographique dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges (%) 17,9 12,8 4,8 7, Source : Statistique Canada, recensements 1986 à 2006.

12 Plus de 20% de l accroissement de la population provient de l immigration Source : Statistique Canada, recensements 2001 et Personnes immigrantes en 2006 Immigrants en 2006 Variation 2001 à 2006 Variation population totale Nombre Nombre % Nombre Brome-Missisquoi ,7 555 La Haute-Yamaska , Acton ,5 120 Le Bas-Richelieu ,4-130 Les Maskoutains , Rouville , Le Haut-Richelieu , La Vallée-du-Richelieu , Longueuil , Lajemmerais , Roussillon , Les Jardins-de-Napierville , Le Haut-Saint-Laurent ,1 95 Beauharnois-Salaberry , Vaudreuil-Sou langes , Montérégie ,

13 La MRC de Vaudreuil-Soulanges une population vieillissante Variation de la population selon le groupe d âge entre 2001 et 2006 (en %) 65 ans et + 20,3 55 à 64 ans 42,4 + 28,5% 45 à 54 ans 25,2 30 à 44 ans 8,9 15 à 29 ans 18,1 +12,4% 0 à 14 ans 12, Source : Statistique Canada, recensements 2001 et 2006.

14 La population de la MRC vieillit moins rapidement que celle de la Montérégie Part de la population de 45 ans et plus (en %) Variation en point de % Brome-Missisquoi 38,3 49,9 11,5 La Haute-Yamaska 32,9 43,7 10,8 Acton 34,3 43,8 9,5 Le Bas-Richelieu 40,4 53,0 12,6 Les Maskoutains 35,3 44,5 9,2 Rouville 31,2 42,0 10,8 Le Haut-Richelieu 34,0 42,6 8,6 La Vallée-du-Richelieu 30,8 38,8 8,1 Longueuil 35,2 44,7 9,5 Lajemmerais 24,8 34,8 9,9 Roussillon 29,3 38,2 8,8 Les Jardins-de-Napierville 33,6 41,5 7,9 Le Haut-Saint-Laurent 38,3 48,8 10,5 Beauharnois-Salaberry 37,5 48,0 10,5 Vaudreuil-Sou langes 30,6 37,5 6,8 Montérégie 33,5 42,7 9,2 Source : Statistique Canada, recensements 1996 et 2006.

15 et la population d âge actif devrait commencer à diminuer en 2019 (variation de la population de15 à 64 ans entre 2006 et 2026 en %) Vaudreuil-Soulanges Beauharnois-Salaberry Le Haut-Saint-Laurent Les Jardins-de-Napierville Roussillon -15,2 4,3 Lajemmerais Longueuil La Vallée-du-Richelieu Le Haut-Richelieu Rouville Montérégie : -6,8 % -6,8 Les Maskoutains Pierre-De-Saurel Acton La Haute-Yamaska -30,6 Brome-Missisquoi Source : Institut de la statistique du Québec, perspectives démographiques 2003.

16 III La scolarité et participation au marché du travail

17 Le niveau de scolarité : un déterminant important de l activité sur le marché du travail Taux d activité des 25 à 64 ans en 2007 en Montérégie (en %) 81,4 86,2 88,0 10,2 Taux de chômage des 25 à 64 ans en 2007 en Montérégie (en %) 63,9 5,6 4,6 2,1 Moins d'un DES DES Entre DES et universitaire Diplôme universitaire Moins d'un DES DES Entre DES et universitaire Diplôme universitaire Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active.

18 La population de la MRC de Vaudreuil-Soulanges présente un niveau de scolarité supérieur à celle de la Montérégie MRC de Vaudreuil-Soulanges Montérégie Baccalauréat et plus; 19,8 % Aucun diplôme; 12,7 % Baccalauréat et plus; 18,7 % Aucun diplôme; 17,1 % Certificat universitaire; 5,1% DES; 23,5 % Certificat universitaire; 5,5 % DES; 22,5 % DEC; 20,3 % DEC; 17,9 % DEP; 18,8 % DEP; 18,2 % Source : Statistique Canada, recensement 2006.

19 et la situation continue de s améliorer Part de la population âgée de 25 à 64 ans sans diplôme (moins d un DES) ou ayant un diplôme universitaire Vaudreuil-Soulanges Montérégie Moins d un DES Diplôme universitaire Hommes Femmes Hommes Femmes ,1 19,8 15,7 15, ,8 11,6 18,7 20, ,7 24,0 15,8 15, ,2 16,1 18,2 19,1 Source : Statistique Canada, recensements de 2001 et 2006.

20 Alors que les immigrants présentent un niveau de scolarité supérieur à celui de la population de souche Niveau de scolarité des personnes immigrantes et non-immigrantes de 25 à 64 ans en Montérégie Recensement de 2006 de Statistique Canada Personnes immigrantes Nombre Répartition en % Nées au Canada Nombre Répartition en % < Sans diplôme (moins d'un secondaire V) ,1% ,6% < Diplôme d'études secondaires ,7% ,1% < Diplôme d études universitaires ,7% ,5%

21 Taux de décrochage (ou sortie sans diplôme des jeunes en formation générale) en Montérégie Montérégie Saint-Hyacinthe Eastern Townships Marie-Victorin Des Hautes-Rivières Vallée-des-Tisserands New Frontiers Grandes-Seigneuries Des Trois-Lacs Val-des-Cerfs Des Patriotes Riverside Sorel-Tracy 28,5 27,2 31,0 43,1 H : 36,3 % F : 20,6 % Source : Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport

22 IV Les indicateurs du marché du travail

23 Hausse de l emploi supérieure à celle de l ensemble de la Montérégie entre 2001 et 2006 La progression de l emploi a profité à tous les groupes d âge... notamment pour le groupe des 15 à 19 ans (+30,6 %) Croissance de l emploi (en %) 23,6 mais moins pour les personnes de 30 à 44 ans et plus (emploi : +12,3 %) et aux femmes (hausse de l emploi de 27,7 % et de 20,2 % pour les hommes) en raison d une plus grande scolarité et d un profil de compétences épousant mieux les caractéristiques de la demande de maind œuvre. Vaudreuil-Soulanges 9,9 Montérégie

24 alors que la croissance de l emploi dans la MRC est davantage attribuable à l activité économique locale Croissance du nombre d emplois total et localisés dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges et en Montérégie entre 2001 et ,6% 26,4% Total Localisés 9,9% 10,0% Vaudreuil-Soulanges Montérégie

25 ce qui contribue moins à la réduction du taux de chômage de la MRC Léger recul du taux de chômage dans la MRC Baisse chez les 15 à 19 ans (-2,4 points de % : 12,6 % à 10,2 %) Les 55 à 64 ans affichent avec les 15 à 19 ans les taux d activité et d emploi les plus faibles. Si cette situation est souhaitable chez les 15 à 19 ans en raison de la difficile conciliation travail-études, elle est préoccupante chez les 55 à 64 ans en raison de l expansion de ce groupe d âge dans la population totale. Taux de chômage en 2001 et 2006 (en %) Vaudreuil- Soulanges 4,8 4,5 Montérégie 6,1 5,

26 La MRC affiche des taux d activité et d emploi similaires à ceux des MRC périurbaines Taux d activité et d emploi (en %) Taux d'activité Taux d'emploi 73,0 69,7 70,8 67,4 75,7 73,1 72,8 69,5 Vaudreuil-Soulanges Roussillon Lajemmerais La Vallée-du-Richelieu

27 Les femmes présentent des taux d activité et d emploi inférieurs, mais qui convergent avec ceux des hommes Taux d activité 78,0 68,2 Taux d emploi 74,5 65,1 Participation des hommes au marché du travail diminue alors qu elle grimpe chez les femmes Écarts entre les hommes et les femmes s expliquent notamment: Paradigme de complémentarité des rôles Maternité Hommes Femmes Hommes Femmes Arrangement au sein des ménages sur le partage des responsabilités travail/famille

28 Malgré son caractère périurbain, la MRC présente une répartition de l emploi identique à celle de la Montérégie Répartition des personnes en emploi selon l industrie en 2006 Vaudreuil-Soulanges Montérégie Primaire 2% Construction 6% Primaire 3% Construction 5% Fabrication 16% Fabrication 17% Tertiaire 76% Tertiaire 75%

29 Plus de un résidant sur deux travaille à l extérieur de la MRC Personnes de la MRC ayant un emploi : Dont les personnes qui occupent un emploi dans la MRC : Sans lieu fixe de travail : Autres MRC : Montréal Beauharnois- Salaberry Laval Autres MRC

30 mais non résidants y entrent tous les jours pour travailler Emplois localisés dans la MRC : Emplois occupés par les résidants de la MRC : Autres MRC : Montréal Beauharnois Salaberry Laurentides Autres MRC

31 Forte concentration de l emploi de la MRC se retrouve dans les professions de la vente et des services, des affaires et de la finance ainsi que des métiers et du transport Nombre MRC MRC MONTÉRÉGIE Part relative en % Part des femmes en % Part relative en % Total ,0 47,3 100,0 Gestion ,7 33,6 9,8 Affaires et finance ,2 71,7 18,9 Sc. naturelles ,9 24,4 6,6 Santé ,4 78,9 5,8 Sc. sociales ,1 77,1 8,0 Arts et culture ,2 62,2 2,6 Vente et services ,6 55,6 22,5 Métiers et transport ,2 5,2 15,8 Primaire ,0 20,3 2,6 Transformation ,6 36,2 7,3

32 Le revenu moyen d emploi dans la MRC de Vaudreuil- Soulanges est plus élevé que dans l ensemble de la Montérégie Revenu moyen d emploi tous secteurs d activité confondus : MRC de Vaudreuil-Soulanges : $ Ensemble de la Montérégie : $ Écart de plus de $ (soit 5,8 %) en raison de la composition sectorielle de l emploi des résidants Revenu moyen d emploi supérieur dans les domaines de la gestion, de la santé et dans celui des sciences naturelles et appliquées Revenu moyen d emploi inférieur dans les secteurs du primaire ainsi que de la vente et des services Revenu moyen d emploi des femmes est beaucoup plus bas que celui des hommes Selon l Enquête sur la population active de Statistique Canada, en 2008, le salaire horaire moyen des femmes en Montérégie s établissait à 18,32 $, soit 94,0 % de celui des hommes (19,59 $)

33 V Les chômeurs et la demande de main-d oeuvre

34 Le chômage de longue durée est très peu répandu dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges Alors que l emploi de la MRC compte 9,3 % de l emploi de la Montérégie, la part des prestataires d aide sociale sans contraintes à l emploi ne représente que 3,4 % des prestataires en Montérégie Ce sont : Majoritairement des hommes (62 %); Des personnes peu scolarisées (plus de six prestataires sur dix n ont pas de diplôme d études secondaires); Prestataires qui dans une proportion de 38 % cumulent plus de dix ans au programme d aide sociale; Plus du quart d entre eux est âgé entre 45 et 55 ans.

35 Les prestataires au nombre de se concentrent dans les métiers et le transport, la vente et les services ainsi que dans les affaires et la finance Nombre de prestataires de l aide sociale sans contraintes à l emploi (PAS) en 2008 et de prestataires de l assurance-emploi actifs et aptes au travail (PAE) en 2007 dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges Gestion Affaires et finance Sc. naturelles PAS PAE Santé Sc. sociales Arts et culture Vente et services Métiers et transport Primaire Transformation

36 Au cours de , la demande de travail atteignait près de emplois dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges Nombre de postes disponibles selon le genre de compétence Gestion Affaires et finance Sc. naturelles Santé Sc. sociales Arts et culture Vente et services Métiers et transport Primaire Transformation

37 D importants déséquilibres entre l offre et la demande de travail mais les difficultés de recrutement n y sont pas nécessairement associées Nombre total de prestataires (prestataires de l aide sociale sans contraintes à l emploi et de l assurance-emploi), de postes disponibles et de difficultés de recrutement selon le genre de compétence % Demande Offre* Difficultés de recrutement** Gestion Affaires, finance et administration Sciences naturelles et appliquées Secteur de la santé Sc. sociales, enseignement et adm. Arts, culture, sports et loisirs Vente et services Métiers, transport et machinerie Secteur primaire Transformation et fabrication

38 Ces déséquilibres touchent surtout les personnes qui ont des compétences de niveaux élémentaire et technique mais les difficultés de recrutement concernent davantage les professions exigeant plus de scolarité Nombre total de prestataires (prestataires de l aide sociale sans contraintes à l emploi et de l assurance-emploi) et de postes disponibles (postes vacants et intentions d embauche) selon le niveau de compétence % Demande Offre* Difficultés de recrutement** Gestion Professionnel Technique Intermédiaire Élémentaire

39 VI La répartition des entreprises

40 Plus de neuf établissements sur dix de la MRC de Vaudreuil-Soulanges comptaient moins de 20 employés en 2007 Répartition des établissements selon le nombre d employés Secteur d activité économique Total 1 à 4 5 à 9 10 à 19 Nombre d employés 20 à à à et + Total Primaire Construction Fabrication Services Source : Statistique Canada, registre des entreprises 2007.

41 Répartition des établissements comptant au moins un employé (part en pourcentage de la Montérégie en 2007) Fabrication : 177 établissements (6,2 % de la Montérégie) dont : - Produits métalliques : 27 (6,1 %); - Machines : 21 (8,7 %); - Meubles et produits connexes : 19 (6,4 %). Services : établissements (7,7 %), dont : - Commerce de détail : 356 (6,7 %); - Services professionnels, scientifiques et techniques : 350 (8,9 %); - Services personnels : 279 (7,3 %). Pierre-De Saurel: (3,5 %) Vaudreuil-Soulanges: (7,7 %) Beauharnois-Salaberry: Le Haut-Saint-Laurent: 746 (1,8 %) (4,7 %) Lajemmerais: (4,6 %) Longueuil: (26,3 %) Roussillon: (9,3 %) Les Jardins-de- Napierville: (2,8 %) La Valléedu Richelieu: (8,5 %) Rouville: (2,6 %) Le Haut-Richelieu: (7,7 %) Les Maskoutains: (8,0 %) Acton: 578 (1,4 %) La Haute-Yamaska: (6,7 %) Brome-Missisquoi: (4,2 %)

42 VII Les perspectives à moyen terme

43 La demande de main-d œuvre en Montérégie selon l horizon de prévision En plus de la croissance économique qui crée des emplois ( de 2008 à 2012), il faut également prendre en compte les mouvements de main-d œuvre (mobilité interprofessionnelle) et le remplacement pour les départs à la retraite. Au Québec ce sera Selon la Régie des rentes du Québec, il devrait s ajouter rentiers en Montérégie de 2008 à Le vieillissement crée donc des besoins de main-d oeuvre supérieurs à la croissance économique. Au Québec ce sera

44 Emploi selon le domaine en 2007 Emploi (en milliers) en Montérégie Secteur primaire Arts, culture, sports et loisirs *Secteur de la santé *Sciences naturelles et appliquées Transfor., fabric. et services pub. *Sc. sociales, enseig., adm. publique Gestion Métiers, transport et machinerie Affaires, finance et administration *Vente et services * Croissance de l emploi supérieure à la moyenne d ici 2012

45 Les emplois disponibles proviendront en grande partie de la vente et des services, des métiers et du transport ainsi que des affaires, de la finance et de l administration % Demande totale de main-d'œuvre Affaires, fin. et adm. Sc. nat. et appl. Santé Sc. soc., enseign., adm. publ. et rel. Arts, cult., sports et loisirs Vente et services Métiers, transp. et mach. Secteur primaire Transf., fabr. et serv. d'util. publ. 5 0

46 Ces emplois exigeront en majorité des compétences de niveaux technique et intermédiaire Demande de travail de 2008 à 2012 selon le niveau de compétence Gestion Professionnel Technique Intermédiaire Élémentaire 5 0

47 Conclusion À court terme la croissance économique ne sera pas au rendez-vous et le niveau d emploi va reculer. Ce ne sera cependant qu une trêve lorsque l économie rebondira la course aux travailleurs va reprendre avec encore plus d acuité. Dans la mesure où la part de notre population en âge de travailler commencera à diminuer à partir de 2019 dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges, il devient impératif d utiliser pleinement le potentiel que nous avons acquis ou développé (travailleurs âgés, immigrants, jeunes). La concurrence des pays émergents s accentuera, contraignant les entreprises à accroître leur productivité, et la formation de la main-d oeuvre. La valorisation de la formation professionnelle et technique auprès des jeunes est indispensable, non seulement pour réduire le décrochage scolaire, mais parce qu elle concentre près d un emploi sur trois dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges.

48 Merci de votre attention!

PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC de BROME-MISSISQUOI

PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC de BROME-MISSISQUOI PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC de BROME-MISSISQUOI PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC DE BROME-MISSISQUOI Publication réalisée par la Direction de la planification, du partenariat et de l'information

Plus en détail

Portrait du. hie Revenu d'emploi Professions Scolarité Secteurs d'activité MRC DE BROME-MISSISQUOI

Portrait du. hie Revenu d'emploi Professions Scolarité Secteurs d'activité MRC DE BROME-MISSISQUOI Portrait du ographie Revenu d'emploi marché Professions du Scolarité travail Secteurs d'activité evenu d'emploi Professions Scolarité Secteurs d'activité hie Revenu d'emploi Professions Scolarité Secteurs

Plus en détail

Portrait de la Montérégie Est Une région concertée et engagée! Portrait économique Une économie diversifiée et positionnée!

Portrait de la Montérégie Est Une région concertée et engagée! Portrait économique Une économie diversifiée et positionnée! 1 Portrait de la Montérégie Est Une région concertée et engagée! La région de la Montérégie Est est bordée au nord par le fleuve St-Laurent, au sud par les États de New York et du Vermont, à l est par

Plus en détail

État de préparation des municipalités de la MRC de Roussillon 25 juin 2014

État de préparation des municipalités de la MRC de Roussillon 25 juin 2014 État de préparation des municipalités de la MRC de Roussillon 25 juin 2014 Christine Savard Christine Savard, Directrice Direction régionale de la sécurité civile et de la sécurité incendie de la Montérégie

Plus en détail

La saisonnalité de l emploi au. Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011

La saisonnalité de l emploi au. Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011 La saisonnalité de l emploi au Québec Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011 Plan de la présentation: Définition Mesure, causes et conséquences Certaines

Plus en détail

Vision stratégique de développement culturel, économique, environnemental et social Diagnostic et enjeux de développement

Vision stratégique de développement culturel, économique, environnemental et social Diagnostic et enjeux de développement Vision stratégique de développement culturel, économique, environnemental et social Diagnostic et enjeux de développement Document de travail Décembre 2010 Diagnostic et enjeux page 2 Table des matières

Plus en détail

Électriciens industriels (CNP 7242)

Électriciens industriels (CNP 7242) Électriciens industriels (CNP 7242) Description de la profession Les électriciens industriels sont regroupés sous le code 7242 de la Classification nationale des professions (CNP). Cette profession correspond

Plus en détail

Décembre 2011. Nord-du-Québec

Décembre 2011. Nord-du-Québec Enquête sur les besoins de main-d œuvre et de formation des entreprises du secteur de l industrie de l information, de l industrie culturelle, des finances, des assurances, des services immobiliers et

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

Ingénieurs et concepteurs en logiciel (CNP 2173)

Ingénieurs et concepteurs en logiciel (CNP 2173) Ingénieurs et concepteurs en logiciel (CNP 2173) Description de la profession Les ingénieurs et les concepteurs en logiciel sont regroupés sous le code 2173 de la Classification nationale des professions

Plus en détail

le système universitaire québécois : données et indicateurs

le système universitaire québécois : données et indicateurs le système universitaire québécois : données et indicateurs No de publication : 2006.04 Dépôt légal 3 e trimestre 2006 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada ISBN

Plus en détail

Vers une réduction de notre dépendance au pétrole. Portrait énergétique de la Montérégie

Vers une réduction de notre dépendance au pétrole. Portrait énergétique de la Montérégie Vers une réduction de notre dépendance au pétrole Portrait énergétique de la Montérégie Mars 2013 Recherche, analyse et rédaction : Fanny Déléris et Benoît Péran Révision : Vincent Moreau PARTENAIRES PRINCIPAUX

Plus en détail

PROFIL STATISTIQUE DRUMMONDVILLOIS DÉMOGRAPHIE ET ÉCONOMIE DRUMMONDVILLE

PROFIL STATISTIQUE DRUMMONDVILLOIS DÉMOGRAPHIE ET ÉCONOMIE DRUMMONDVILLE DRUMMONDVILLE Le contenu de ce rapport a été rédigé et produit pour une utilisation par tous les services municipaux. Le Commissariat au commerce a colligé les données relatives au développement économique

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Mise en contexte... 3 1. PORTRAIT DE SITUATION... 4. 1.1 Le territoire... 4

TABLE DES MATIÈRES. Mise en contexte... 3 1. PORTRAIT DE SITUATION... 4. 1.1 Le territoire... 4 ALLIANCE POUR LA SOLIDARITÉ ET L INCLUSION SOCIALE DE L AGGLOMÉRATION DE LONGUEUIL 2012-2015 Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale de l agglomération de Longueuil TABLE DES MATIÈRES Mise en

Plus en détail

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Communauté locale de la Vallée de la Missisquoi Nord MRC de Memphrémagog Ce que les chiffres

Plus en détail

Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique

Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique Déposée au Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire Avril 2011 Analyse

Plus en détail

Profil statistique drummondvillois ----- démographie et économie

Profil statistique drummondvillois ----- démographie et économie -- Profil statistique drummondvillois ----- démographie et économie 0 Le contenu de ce rapport a été rédigé et produit pour une utilisation par tous les services municipaux. Le Commissariat au commerce

Plus en détail

Édition 2013. La croissance du revenu disponible a ralenti au Québec

Édition 2013. La croissance du revenu disponible a ralenti au Québec Édition 2013 Le revenu disponible des ménages, tout comme le PIB, est un agrégat du Système de comptabilité nationale canadien qui permet de mieux saisir l évolution économique d un territoire. Il correspond

Plus en détail

La dette des particuliers

La dette des particuliers L EMPLOI ET LE REVENU EN La dette des particuliers Si l économie et la population des États-Unis sont presque dix fois supérieures à celles du, les deux pays comportent plusieurs similitudes. Les deux

Plus en détail

DIAGNOSTIC SECTORIEL DE LA MAIN-D ŒUVRE DU COMMERCE DE DÉTAIL AU QUÉBEC 2012-2015

DIAGNOSTIC SECTORIEL DE LA MAIN-D ŒUVRE DU COMMERCE DE DÉTAIL AU QUÉBEC 2012-2015 Pour vous éclairer dans le commerce de détail Comité sectoriel de main-d oeuvre du commerce de détail 550, rue Sherbrooke Ouest Bureau 590, tour Ouest Montréal (Québec) H3A 1B9 T 514 (1-888) 393-0222 C

Plus en détail

L éducation au Québec : L état de la situation

L éducation au Québec : L état de la situation Préscolaire Primaire Secondaire Collégial Universitaire 43101 45 509 93969 68 331 110 297 151 845 241019 251 612 240 980 251 237 L éducation au Québec : L état de la situation L éducation est un des sujets

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

etññéüà ÑÜ Ä Å Çt Üx de consultation Territoire de la MRC Brome-Missisquoi

etññéüà ÑÜ Ä Å Çt Üx de consultation Territoire de la MRC Brome-Missisquoi PLAN DE DÉVELOPPEMENT en loisir et en sport de la MONTÉRÉGIE etññéüà ÑÜ Ä Å Çt Üx de consultation PORTRAIT DE LA CRÉ MONTÉRÉGIE EST : Territoire de la MRC Brome-Missisquoi Juin 2008 gtuäx wxá Åtà Üxá PRÉAMBULE...

Plus en détail

Projet Femmes et Pauvreté Dans la MRC de Brome-Missisquoi

Projet Femmes et Pauvreté Dans la MRC de Brome-Missisquoi Projet Femmes et Pauvreté Dans la MRC de Brome-Missisquoi Portrait statistique et analyse comparative entre les sexes Par Miren Catalan Association Action Plus Brome-Missisquoi Juin 2013 Table des matières

Plus en détail

CONFIANCE DANS L INDUSTRIE AGRO-

CONFIANCE DANS L INDUSTRIE AGRO- CONFIANCE DANS L INDUSTRIE AGRO- ALIMENTAIRE AU QUÉBEC RÉSULTATS D UNE CONSULTATION DES ACTEURS DU SECTEUR AGROALIMENTAIRE AU SUJET DE LEUR CONFIANCE ENVERS LEURS PERSPECTIVES FUTURES Préparé pour l Union

Plus en détail

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Budget 2015 Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Ordre du jour Le Canada et l économie mondiale L incertitude économique mondiale Les finances provinciales et la situation financière du Manitoba

Plus en détail

Assouplir l offre et les modalités de soutien financier pour améliorer l accessibilité à la formation

Assouplir l offre et les modalités de soutien financier pour améliorer l accessibilité à la formation Assouplir l offre et les modalités de soutien financier pour améliorer l accessibilité à la formation Commentaires du Conseil du patronat du Québec dans le cadre de la consultation sur l accessibilité

Plus en détail

Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal. Rapport final

Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal. Rapport final Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal Rapport final 29 juillet 2015 1 Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal Sommaire

Plus en détail

RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE PARENTALE : UN DÉBAT QUI NOUS CONCERNE

RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE PARENTALE : UN DÉBAT QUI NOUS CONCERNE RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE PARENTALE : UN DÉBAT QUI NOUS CONCERNE Position du Regroupement des jeunes gens d'affaires du Québec sur le projet de loi no 140 Loi sur l assurance parentale Document soumis

Plus en détail

Des milliers d emplois à l horizon

Des milliers d emplois à l horizon Des milliers d emplois à l horizon Journée annuelle d admission en formation professionnelle - 17 novembre 2010 Présentation o CSMO-Auto en quelques mots o Portrait de l industrie des services automobiles

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents?

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? > pour un meilleur rendement des organisations et des personnes Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? L optimisation du capital

Plus en détail

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010 Composante du produit no 89-503-X au catalogue de Statistique Canada Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe Article Bien-être économique par Cara Williams Décembre 2010 Comment obtenir

Plus en détail

de l effectif infirmier du Québec 2012-2013

de l effectif infirmier du Québec 2012-2013 Portrait sommaire de l effectif infirmier du Québec 2012-2013 ÉVOLUTION ET CARACTÉRISTIQUES DE L EFFECTIF INFIRMIER Inscription au Tableau de l OIIQ Le nombre de membres se maintient à plus de 72 000 Le

Plus en détail

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos»)

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Sommaire Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Novembre 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS... 3 2. MÉTHODES DE RECHERCHE...

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

Perspectives professionnelles

Perspectives professionnelles 77 Perspectives professionnelles 2013-2015 servicecanada.gc.ca 1 800 O-Canada Auteur Manon Jeanneau, économiste Région de Téléphone : 450-682-8950, poste 2269 Courriel : manon.jeanneau@servicecanada.gc.ca

Plus en détail

3 SOUTIEN À L ÉDUCATION INTERCULTURELLE (allocation supplémentaire 30212)

3 SOUTIEN À L ÉDUCATION INTERCULTURELLE (allocation supplémentaire 30212) 3 SOUTIEN À L ÉDUCATION INTERCULTURELLE (allocation supplémentaire 30212) Le Ministère apporte un soutien financier aux commissions scolaires pour favoriser le développement de l éducation interculturelle.

Plus en détail

Portrait du marché du travail du secteur de la production agricole Région du Bas-Saint-Laurent

Portrait du marché du travail du secteur de la production agricole Région du Bas-Saint-Laurent Portrait du marché du travail du secteur de la production agricole Région du Bas-Saint-Laurent Le 15 août 2013 ISBN : 978-2-922731-61-3 (imprimé) ISBN : 978-2-911731-62-0 (PDF) Dépôt légal, 3 e trimestre

Plus en détail

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances August 2014 ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances Résumé L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises membres

Plus en détail

D égale à égal? UN PORTRAIT STATISTIQUE DES FEMMES ET DES HOMMES

D égale à égal? UN PORTRAIT STATISTIQUE DES FEMMES ET DES HOMMES D égale à égal? UN PORTRAIT STATISTIQUE DES FEMMES ET DES HOMMES Le présent document a été élaboré au ministère de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine (MFACF). En avril 2007, le volet Condition

Plus en détail

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil Sommaire Introduction... 3 1. Evolution du nombre de travailleurs à temps partiel volontaire au chômage selon le sexe... 5. Evolution

Plus en détail

Diagnostic industriel et de main-d œuvre en environnement Sommaire exécutif

Diagnostic industriel et de main-d œuvre en environnement Sommaire exécutif Diagnostic industriel et de main-d œuvre en environnement Sommaire exécutif Mars 2013 Éditeur : Dominique Dodier, Directrice générale, EnviroCompétences Coordination du projet : Stéphanie Trudelle, Directrice

Plus en détail

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011»

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» (Étude préparée par Raymond Chabot Grant Thornton) Faits: Le PIB généré par le

Plus en détail

SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES

SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES DOCUMENT SYNTHÈSE DIAGNOSTIC DES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES PAGE 2 CONSEIL EMPLOI MÉTROPOLE DIAGNOSTIC DES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE CONSTATS ET FAITS SAILLANTS DÉFINITION

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

pour le loisir des personnes handicapées Mot de la direction

pour le loisir des personnes handicapées Mot de la direction PAR Volume 3, numéro 2 Printemps- été 2006 Exemple pour le loisir des personnes handicapées Bulletin d'information de Zone Loisir Montérégie Mot de la direction En 2004, le gouvernement du Québec créait

Plus en détail

Selon les prévisions actuelles,

Selon les prévisions actuelles, Qui épargne pour la retraite? Karen Maser Selon les prévisions actuelles, près de 23 % de la population aura 65 ans ou plus en 2031, ce qui représente une nette progression par rapport au pourcentage de

Plus en détail

Québec. Société d habitation du Québec. Un portrait de la copropriété au Québec. Le bulletin d information de la société d habitation du québec

Québec. Société d habitation du Québec. Un portrait de la copropriété au Québec. Le bulletin d information de la société d habitation du québec Société d habitation du Québec HABITATION Québec Le bulletin d information de la société d habitation du québec Volume 3, numéro 4, ÉTÉ 29 Un portrait de la copropriété au Québec Par Dany Dutil CONTEXTE

Plus en détail

Note informative Commission de coopération dans le domaine du travail juillet 2004

Note informative Commission de coopération dans le domaine du travail juillet 2004 Note informative Commission de coopération dans le domaine du travail juillet 2004 HAUSSE DU NIVEAU DE SCOLARITÉ DE LA POPULATION ACTIVE EN AMÉRIQUE DU NORD Selon des statistiques récentes, la population

Plus en détail

en Mauricie Transport et entreposage Répartition des établissements du secteur du transport et de l entreposage (LIC 2005)

en Mauricie Transport et entreposage Répartition des établissements du secteur du transport et de l entreposage (LIC 2005) Ce secteur comprend les établissements dont l activité principale consiste à fournir des services de transport de personnes et de marchandises, des services d entreposage des marchandises et des services

Plus en détail

Aide financière aux études STATISTIQUES RAPPORT

Aide financière aux études STATISTIQUES RAPPORT Aide financière aux études STATISTIQUES RAPPORT 2011-2012 Symboles % : pourcentage $ : dollars M$ : millions de dollars Le présent document a été produit par le ministère de l Enseignement supérieur, de

Plus en détail

Défis sur le marché du travail en Ontario : le point de vue d un employeur Josh Hjartarson

Défis sur le marché du travail en Ontario : le point de vue d un employeur Josh Hjartarson Défis sur le marché du travail en Ontario : le point de vue d un employeur Josh Hjartarson Vice-président aux politiques et aux relations gouvernementales Chambre de commerce de l Ontario Plan de la présentation

Plus en détail

Tourisme. Le secteur du tourisme. La saisonnalité dans le secteur. Quelques chiffres en lien avec l emploi saisonnier

Tourisme. Le secteur du tourisme. La saisonnalité dans le secteur. Quelques chiffres en lien avec l emploi saisonnier Le secteur du tourisme Le secteur du tourisme se subdivise en cinq grands sous-secteurs : la restauration, l hébergement, les loisirs et le divertissement, les services de voyage et le transport. Selon

Plus en détail

«Pour une pleine participation des retraités et des ainés au développement régional le modèle coopératif»

«Pour une pleine participation des retraités et des ainés au développement régional le modèle coopératif» Conférence de M. Claude Quintin Présentée lors de la journée de mobilisation et de consultation sous le thème; «Pour une pleine participation des retraités et des ainés au développement régional le modèle

Plus en détail

La politique monétaire de la Banque du Canada

La politique monétaire de la Banque du Canada La politique monétaire de la Banque du Canada Conférence «Conjoncture et perspectives économiques 2011» Montréal, 9 décembre 2010 Laurent Martin Économiste et représentant principal Bureau du Québec, Banque

Plus en détail

PIERRE MARTELL PRéSIDENT MARTELL HOME BUILDERS

PIERRE MARTELL PRéSIDENT MARTELL HOME BUILDERS 2012 Indice BDC de la nouvelle activité entrepreneuriale PIERRE MARTELL PRéSIDENT MARTELL HOME BUILDERS Résumé --------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

FICHES DE PARCOURS DE FORMATION

FICHES DE PARCOURS DE FORMATION FICHES DE PARCOURS DE FORMATION Ce document comprend : 3 fiches générales L industrie de la métallurgie Parcours de formation Conditions d admissibilité générales Fiches de métiers, dont : Électricien

Plus en détail

Revue des grandes tendances macroéconomiques pour le secteur de l'assurance au Québec en 2013

Revue des grandes tendances macroéconomiques pour le secteur de l'assurance au Québec en 2013 Revue des grandes tendances macroéconomiques pour le secteur de l'assurance au Québec en 2013 Daniel Denis kpmg.ca L environnement externe ÉCONOMIE CONSOMMATEUR TECHNOLOGIE DÉMOGRAPHIE Secteur de l assurance

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Sources de revenu et autonomie des immigrants âgés au Canada SOMMAIRE

Sources de revenu et autonomie des immigrants âgés au Canada SOMMAIRE Sources de revenu et autonomie des immigrants âgés au Canada SOMMAIRE Préparé pour la Conférence économique 2005, Ottawa 10 mai 2005 Colleen Dempsey Recherche et statistiques stratégiques Citoyenneté et

Plus en détail

Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté

Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté 18 ans après le référendum de 1995 Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté présenté par Marcel Leblanc, économiste pour le comité de travail sur la souveraineté

Plus en détail

Points de vue 2002 Contenu

Points de vue 2002 Contenu Points de vue 2002 Contenu Environ 1 200 gestionnaires et dirigeants syndicaux des secteurs et ont participé à l enquête Points de vue 2002. Cette enquête particulière est menée par le CSPC tous les deux

Plus en détail

Le marché locatif de la RMR de Montréal

Le marché locatif de la RMR de Montréal Le marché locatif de la RMR de Montréal DAVID L HEUREUX Analyste principal de marché, SCHL Votre clientèle locative Au programme L état du marché locatif Texte Votre clientèle locative Tendances et perspectives

Plus en détail

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010 75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-21 L économie canadienne depuis la fondation de la Banque du Canada Première édition : le 11 mars 21 Mise à jour : le 16 decembre 21 1 La Banque du Canada, fondée en

Plus en détail

Perspectives 2015 du marché de la revente

Perspectives 2015 du marché de la revente HORIZON immobilier 2015 Perspectives 2015 du marché de la revente Par Paul Cardinal Directeur, Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Plan de la présentation 1 2 3 4 Facteurs

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

Une famille, deux pensions

Une famille, deux pensions famille, deux pensions Susan Poulin Au cours du dernier quart de siècle, la proportion de familles composées de deux conjoints mariés ayant tous deux un emploi a augmenté de façon phénoménale. En 1994,

Plus en détail

ISBN-13 : 978-2-922325-43-0 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009

ISBN-13 : 978-2-922325-43-0 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009 REMERCIEMENTS AUX PARTENAIRES Cette étude a été réalisée grâce à la participation financière de la Commission des partenaires du marché du travail et du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport.

Plus en détail

Diagnostic de la maind œuvre. transport routier de personnes au Québec. Rapport final. Présenté à : Par :

Diagnostic de la maind œuvre. transport routier de personnes au Québec. Rapport final. Présenté à : Par : Diagnostic de la maind œuvre dans le secteur du transport routier de personnes au Québec Rapport final Présenté à : Par : Janvier 2012 Diagnostic de la main-d œuvre dans le secteur du transport routier

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

L impératif des gains de productivité

L impératif des gains de productivité COLLOQUE ANNUEL DE L ASDEQ MONTRÉAL Plan de présentation Montréal, 9 décembre 9 L impératif des gains de productivité Partie L importance de rehausser notre productivité La diminution du bassin de main-d

Plus en détail

Qui sont les enseignants?

Qui sont les enseignants? Extrait de : Regards sur l'éducation 2008 : Panorama Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264040649-fr Qui sont les enseignants? Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE (2009),

Plus en détail

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006 Eléments de diagnostic territorial en Zone d emploi Décembre 2006 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Eléments de diagnostic territorial : zone d emploi de La zone d emploi de TOULOUSE La zone d emploi

Plus en détail

LA PLANIFICATION DE L IMMIGRATION AU QUÉBEC POUR LA PÉRIODE 2012-2015. Mémoire présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

LA PLANIFICATION DE L IMMIGRATION AU QUÉBEC POUR LA PÉRIODE 2012-2015. Mémoire présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain LA PLANIFICATION DE L IMMIGRATION AU QUÉBEC POUR LA PÉRIODE 2012-2015 Mémoire présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain 18 mai 2011 INTRODUCTION La communauté d affaires de la région

Plus en détail

Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ. Sommaire

Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ. Sommaire Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ Sommaire Objectif... 2 Critères d admissibilité... 2 Dépôt d un dossier... 2 Principaux

Plus en détail

Le Parlement jeunesse du Québec PARLEMENT JEUNESSE DU QUÉBEC 64 E LÉGISLATURE. Projet de loi n 1

Le Parlement jeunesse du Québec PARLEMENT JEUNESSE DU QUÉBEC 64 E LÉGISLATURE. Projet de loi n 1 Le Parlement jeunesse du Québec PARLEMENT JEUNESSE DU QUÉBEC 64 E LÉGISLATURE Projet de loi n 1 Loi sur la représentativité des sexes sur le marché du travail Présenté par Mme Jade Boivin Ministre du Travail

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l été 15 Vol. 12.2 6 juillet 15 L enquête menée cet été laisse entrevoir des perspectives divergentes selon les régions. En effet,

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l été 214 Vol. 11.2 7 juillet 214 L enquête menée cet été fait encore ressortir des signes encourageants en ce qui concerne les perspectives

Plus en détail

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia Évaluation actuarielle du Régime de rentes du Québec au 31 décembre 2012, une œuvre de science-fiction? Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux Georges Langis Actuaire

Plus en détail

Réallocation de la main-d oeuvre et productivité

Réallocation de la main-d oeuvre et productivité Réallocation de la main-d oeuvre et productivité Benoit Dostie Institut d économie appliquée HEC Montréal Atelier 4 : La mobilité de la main-d oeuvre: une stratégie payante pour les entreprises et le Québec,

Plus en détail

Réponse concernant le financement de l assurance-emploi et les récentes mesures connexes. Ottawa, Canada 9 octobre 2014 www.pbo-dpb.gc.

Réponse concernant le financement de l assurance-emploi et les récentes mesures connexes. Ottawa, Canada 9 octobre 2014 www.pbo-dpb.gc. Réponse concernant le financement de l assurance-emploi et les récentes mesures connexes Ottawa, Canada 9 octobre 2014 www.pbo-dpb.gc.ca Le Directeur parlementaire du budget a pour mandat de présenter

Plus en détail

COUP D ŒD ŒIL SUR LA MRC L ASSOMPTIONL. Édition 2008. Par Josée Payette Technicienne en recherche psychosociale

COUP D ŒD ŒIL SUR LA MRC L ASSOMPTIONL. Édition 2008. Par Josée Payette Technicienne en recherche psychosociale COUP D ŒD ŒIL SUR LA MRC L ASSOMPTIONL Par Josée Payette Technicienne en recherche psychosociale avec la collaboration de Marie-Ève Simoneau Agente de planification, de programmation et de recherche Direction

Plus en détail

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Présenté par Daniel Denis Associé, SECOR 4 décembre 2009 Une croissance mondiale forte Au cours de la dernière décennie Évolution du PIB mondial Croissance

Plus en détail

Guide d exploration de métiers et de professions. Approche orientante

Guide d exploration de métiers et de professions. Approche orientante Guide d exploration de métiers et de professions Approche orientante Document rédigé par Yves Jutras Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal, 2012 Exploration de métiers et de professions

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE MÉMOIRE DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES AOÛT 2009

Plus en détail

La formation professionnelle et technique au Québec

La formation professionnelle et technique au Québec Version 2010 La formation professionnelle et technique au Québec Un aperçu Gouvernement du Québec Ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport, 2010 ISBN ISBN ISSN ISSN 978-2-550-59660-8 (imprimé) 978-2-550-59661-5

Plus en détail

Tendances de l insolvabilité au Canada

Tendances de l insolvabilité au Canada Tendances de l insolvabilité au Canada Ginette Trahan Directeur général, Services des relations externes Bureau du surintendant des faillites Le 16 novembre 2011 Association canadienne de la gestion de

Plus en détail

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Le maintien de très faibles taux d intérêt depuis la dernière récession incite les ménages canadiens à s endetter

Plus en détail

Étude sur les dépenses des étudiants universitaires

Étude sur les dépenses des étudiants universitaires Rapport final Étude sur les dépenses des étudiants universitaires Projet 13574-010 Décembre 2010 507, place d Armes, bureau 700 Montréal (Québec) H2Y 2W8 Téléphone : 514-982-2464 Télécopieur : 514-987-1960

Plus en détail

Association canadienne de la construction. Mémoire prébudgétaire 2015

Association canadienne de la construction. Mémoire prébudgétaire 2015 Association canadienne de la construction Mémoire prébudgétaire 2015 Synopsis L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises de construction non résidentielle au Canada.

Plus en détail

Cahier thématique L accessibilité et la participation aux études supérieures

Cahier thématique L accessibilité et la participation aux études supérieures Cahier thématique L accessibilité et la participation aux études supérieures mesrst.gouv.qc.ca Cahier thématique L accessibilité et la participation aux études supérieures Mise en contexte 1 Où en sommes-nous?

Plus en détail

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE. Comptes économiques des revenus et dépenses du Québec

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE. Comptes économiques des revenus et dépenses du Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE Comptes économiques des revenus et dépenses du Québec Édition 2013 Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s

Plus en détail

Institut économique de Montréal. Rapport d un sondage omnibus. Juin 2005

Institut économique de Montréal. Rapport d un sondage omnibus. Juin 2005 Institut économique de Montréal Rapport d un sondage omnibus Juin 2005 Opinion des Québécois à l égard du jugement de la Cour suprême du Canada relatif à l interdiction aux citoyens de payer pour des soins

Plus en détail

SONDAGES RELATIFS AUX SERVICES D INFORMATION ET DE RÉFÉRENCE OFFERTS PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA DIFFUSION DE BANQ

SONDAGES RELATIFS AUX SERVICES D INFORMATION ET DE RÉFÉRENCE OFFERTS PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA DIFFUSION DE BANQ SONDAGES RELATIFS AUX SERVICES D INFORMATION ET DE RÉFÉRENCE OFFERTS PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA DIFFUSION DE BANQ RÉSULTATS DE L ÉTÉ 2008 JUMELÉS À CEUX DE L HIVER 2008 RAPPORT VERSION FINALE Daniel

Plus en détail

Développement économique Innovation Exportation. L industrie manufacturière québécoise du meuble de bureau : des marchés et des tendances à exploiter

Développement économique Innovation Exportation. L industrie manufacturière québécoise du meuble de bureau : des marchés et des tendances à exploiter Développement économique Innovation Exportation L industrie manufacturière québécoise du meuble de bureau : Un aperçu de l industrie Les activités économiques de l industrie manufacturière du meuble sont

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail