L inspecteur Écolo mène l enquête!

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L inspecteur Écolo mène l enquête!"

Transcription

1 L inspecteur Écolo mène l enquête! Le carnet d enquête une visite proactive de l exposition MicroZoo Guide des enseignants du 1 er cycle du secondaire 531, boul. des Prairies Téléphone : (450) Laval (Québec) H7V 1B7 Télécopieur : (450)

2 L inspecteur Écolo mène l enquête! Présentation, mise en situation, questionnaire et corrigé du carnet d enquête L ajout de l activité complémentaire Carnet d enquête à la visite de l exposition MicroZoo permet à l élève de jouer un rôle actif. Cette activité a été conçue spécialement pour les élèves du premier cycle du secondaire qui rechercheront dans l exposition des indices leur permettant de résoudre une énigme à teneur «microbiologique». Vous trouverez aux pages suivantes les questions et les réponses du carnet L inspecteur Écolo mène l enquête!, l information sur l endroit où se trouvent les réponses dans l exposition ainsi que la solution de l énigme. Activité de préparation Il est fortement recommandé de lire ou de faire lire la mise en situation aux étudiants qui visiteront le Musée avant leur venue au Musée. À la dernière page de ce document se trouve la mise en situation que vous pourrez photocopier pour vos élèves si vous le désirez. Chacun des étudiants peut aussi formuler son hypothèse à ce moment. Les étudiants retrouveront cette mise en situation et un espace pour écrire leur hypothèse dans le carnet d enquête qui leur sera distribué lors de la visite au Musée. Il est important de mentionner aux étudiants de rapporter en classe le carnet d enquête qui leur sera distribué lors de la visite au Musée. Ce carnet leur permettra de résoudre l énigme. Voici un tableau résumant les étapes à suivre avant, pendant et après la visite de l exposition MicroZoo. Ce sont en fait les étapes de la démarche scientifique qui sont appliquées à l activité complémentaire du carnet d enquête L Inspecteur Écolo mène l enquête!. Étapes de la démarche scientifique Observation ou mise en situation Problème ou interrogation Formulation d une hypothèse Expérimentation ou collecte de données Traitements des données ou des résultats obtenus Conclusion Lieu de réalisation de l étape dans le cadre de l activité complémentaire du carnet d enquête Préparation en classe Préparation en classe et lors de la visite au Musée Lors de la visite au Musée Lors du retour en classe Mise en situation Drame à l Institut: Dre Alvir Champrobacter a disparu! Dre Alvir Champrobacter, éminente microbiologiste de l Institut, a été mandatée pour étudier les sols contaminés du village d El Suelo. Ces terrains ont longtemps servi à faire paître des moutons. Cependant, depuis environ 30 ans, on les utilise comme dépotoir pour différents produits chimiques polluants. Alvir Champrobacter doit donc évaluer le degré des contaminations chimique ET biologique. Elle a prélevé plusieurs échantillons de sol et projette de les analyser dans son laboratoire. Lorsqu elle a voulu nettoyer ses instruments avant de partir, elle a bêtement éraflé sa main sur le métal souillé de terre. N ayant ni eau ni savon à sa disposition, elle a simplement nettoyé sa main avec une serviette humide. Musée Armand-Frappier, Centre d interprétation des biosciences 2

3 Malgré cette précaution, la journée où elle est rentrée de l aéroport, elle a confié à son ami Michel qu elle avait mal à la tête et qu elle faisait de la fièvre depuis le matin. Après l avoir vaguement salué du revers de la main, elle a quitté le laboratoire en début de soirée. Bizarrement, Michel a remarqué qu Alvir avait une trace noire sur la main, comme si elle était sale. Depuis ce jour, elle est absente du laboratoire pour maladie. À toi de jouer inspecteur Écolo! Une bonne connaissance des microorganismes peut te permettre de résoudre l énigme entourant la maladie de Dre Champrobacter. Avec ton carnet d enquête, parcours l exposition MicroZoo et ne néglige aucun indice Hypothèse Selon toi, qu est-il arrivé à la Dre Champrobacter? Inscris ici une hypothèse qui te semble plausible. L hypothèse émise sera par la suite confirmée ou infirmée grâce aux informations recueillies au cours de l enquête. Questions au rez-de-chaussée 1.1 : Pour savoir combien il y a de micro-organismes dans un échantillon de terre, Dre Champrobacter analyse une cuillère à thé de sol (environ 10 g). Q : Peux-tu dire combien de micro-organismes elle trouvera? R : Des milliards. 1.2 : Peu habituée à la chaleur équatoriale, Alvir Champrobacter a bu beaucoup d eau pour se désaltérer. L eau de la rivière doit être filtrée et décontaminée avant d être bue. Q : Pourquoi dont-on traiter l eau de la rivière avant de la boire? R : Pour s assurer d éliminer le peu de micro-organismes pathogènes qu il pourrait y avoir. 1.3 : Le microbiote normal de notre peau (les micro-organismes qui se nourrissent de nos sécrétions) est inoffensif et est même nécessaire pour prévenir l infection par des micro-organismes pathogènes. Q : Qu est-ce qui empêche ces micro-organismes de percer notre première ligne de défense, la peau? a) Des vêtements propres b) L utilisation d un savon spécialisé c) Les caractéristiques de la peau : sécheresse, ph bas, présence d enzymes R : c 1.4 : Dans l étude d un terrain contaminé, Dre Champrobacter doit toujours en retracer l histoire. Au café du village d El Suelo, plusieurs personnes lui ont raconté que les bergers qui tondaient les moutons mourraient d une maladie étrange qu ils ont surnommée la tueuse noire. Les villageois pensaient que la laine était ensorcelée. Dre Champrobacter soupçonne plutôt la maladie du charbon, aussi appelée anthrax. La bactérie Bacillus anthracis est responsable de l anthrax, qui a causé de nombreux décès dans l histoire. Q : Quels sont les symptômes de la maladie du charbon? R : Maux de tête, fièvre, nausées, vomissements. 1.5 : Même contexte. Q : Pendant combien de temps un sol contaminé par Bacillus anthracis reste-t-il infectieux (capable de causer une infection)? R : Pendant des décennies. 1.6 : Avant de partir en voyage, Dre Champrobacter a reçu un vaccin de rappel contre le tétanos, une maladie causée par la bactérie Clostridium tetani, normalement présente dans les sols. Q : Comment cette bactérie infecte-t-elle l humain? a) Elle entre par une blessure b) En mangeant des aliments contaminés c) C est une maladie contagieuse R : a Musée Armand-Frappier, Centre d interprétation des biosciences 3

4 Questions à l étage 2.1 : Le travail sur le terrain oblige parfois à manger rapidement. Les boîtes de conserve sont alors des repas idéaux. Q : Connais-tu le nom d une maladie que l on peut attraper en mangeant des aliments en conserve mal préparés? a) La maladie du hamburger b) Le botulisme c) La maladie de la vache folle R : b 2.2 : Un des mets favoris des villageois d El Suelo est le fromage, ou plutôt, le lait caillé qu ils obtiennent en mettant du lait dans des estomacs de veau. Dre Champrobacter a mangé de ce fromage 2 jours avant son départ. Q : Peux-tu nommer l enzyme, présente dans les estomacs, qui agit sur le lait et le fait cailler? R : La présure. 2.3 : Le lendemain de son arrivée à Montréal, son éraflure à la main étant de plus en plus douloureuse et noire, Dre Champrobacter décide de se rendre à l hôpital. Elle fait de la fièvre et a des nausées. On lui administre de la pénicilline, un antibiotique. Q : À quoi sert la pénicilline? Qui l a découverte? R : La pénicilline aide le corps à se défendre contre les infections bactériennes en tuant les bactéries responsables de ces infections. Elle a été découverte par Alexander Fleming. 2.4 : Afin de vérifier si la contamination chimique a atteint la rivière, Dre Champrobacter prélève aussi des échantillons d eau pour les faire analyser. Q : Pour rendre l eau potable, il est possible de lui faire traverser un filtre de charbon colonisé par des bactéries et des protozoaires. Que font ces micro-organismes dans ce filtre? R : Les micro-organismes se nourrissent des déchets organiques présents dans l eau (panneau du traitement biologique de l eau potable). 2.5 : L ADN, molécule à la base de la vie, du micro-organisme à l humain, est le livre d instruction qui indique à l organisme comment le fabriquer et le faire fonctionner. Q : Que veulent dire les lettres ADN? R : Acide désoxyribonucléique 2.6 : Dre Champrobacter travaille à un protocole pour manipuler le code génétique d une bactérie afin que celle-ci soit capable de dégrader les composés polluant le sol d El Suelo. Q : Comment se nomme cette nouvelle science qui implique la manipulation du code génétique? R : Le génie génétique Conclusion À la lumière de l enquête que tu viens de mener, quelle est la conclusion à laquelle tu arrives à propos de l état de santé de la docteure Champrobacter et pourquoi? Avais-tu élaboré la bonne hypothèse de départ? De retour en classe, compare tes réponses et tes conclusions avec celles de tes collègues du bureau d enquêtes! À la prochaine, inspecteur Écolo! Activité de prolongement ou de retour en classe De retour en classe, la mise en commun des indices trouvés par les élèves devrait permettre de résoudre l énigme. Pour faire votre retour en classe, nous vous suggérons les étapes suivantes : 1) inscrire au tableau les hypothèses de départ des élèves, 2) demander aux élèves de réfuter les hypothèses improbables en leur demandant de fournir les indices ou les preuves qui leur permettent d éliminer ces hypothèses (ils trouveront les indices et les preuves dans les réponses du carnet d enquête), 3) diriger un échange d information et d indices, Musée Armand-Frappier, Centre d interprétation des biosciences 4

5 4) demander aux étudiants s ils peuvent formuler d autres hypothèses selon les indices qu ils ont découverts lors de la visite et lors de l échange d information, 5) l enseignant réfute les autres hypothèses improbables et suggère l hypothèse probable si elle n a pas encore été mentionnée, 6) l enseignant guide les élèves pour qu ils arrivent à trouver la solution. Solution La Dre Champrobacter a contracté le bacille du charbon ou anthrax (Bacillus anthracis). Les symptômes qu elle présente correspondent à ceux observés dans les cas d infection au bacille du charbon. Parce qu il a la possibilité de former des spores, le bacille du charbon peut rester présent et infectieux pendant de longues années dans des sols contaminés. La contamination des sols d El Suelo est probablement attribuable à la présence sur le terrain de moutons eux-mêmes contaminés par le bacille. Les hypothèses du tétanos et du botulisme peuvent être éliminées parce que les symptômes ne sont pas les mêmes et parce que, dans le cas du tétanos, la Dre Champrobacter a été vaccinée. Musée Armand-Frappier, Centre d interprétation des biosciences 5

6 L inspecteur Écolo mène l enquête! Mise en situation Drame à l Institut: Dre Alvir Champrobacter a disparu! Dre Alvir Champrobacter, éminente microbiologiste de l Institut, a été mandatée pour étudier les sols contaminés du village d El Suelo. Ces terrains ont longtemps servi à faire paître des moutons. Cependant, depuis environ 30 ans, on les utilise comme dépotoir pour différents produits chimiques polluants. Alvir Champrobacter doit donc évaluer le degré des contaminations chimique ET biologique. Elle a prélevé plusieurs échantillons de sol et projette de les analyser dans son laboratoire. Lorsqu elle a voulu nettoyer ses instruments avant de partir, elle a bêtement éraflé sa main sur le métal souillé de terre. N ayant ni eau ni savon à sa disposition, elle a simplement nettoyé sa main avec une serviette humide. Malgré cette précaution, la journée où elle est rentrée de l aéroport, elle a confié à son ami Michel qu elle avait mal à la tête et qu elle faisait de la fièvre depuis le matin. Après l avoir vaguement salué du revers de la main, elle a quitté le laboratoire en début de soirée. Bizarrement, Michel a remarqué qu Alvir avait une trace noire sur la main, comme si elle était sale. Depuis ce jour, elle est absente du laboratoire pour maladie. À toi de jouer inspecteur Écolo! Une bonne connaissance des micro-organismes peut te permettre de résoudre l énigme entourant la maladie de Dre Champrobacter. Selon toi, qu est-il arrivé à la Dre Champrobacter? Formule une hypothèse Musée Armand-Frappier, Centre d interprétation des biosciences

L inspecteur Techno mène l enquête!

L inspecteur Techno mène l enquête! L inspecteur Techno mène l enquête! Le carnet d enquête une visite proactive de l exposition MicroZoo Guide des enseignants du 3 e cycle du primaire 531, boul. des Prairies Téléphone : (450) 686-5641 Laval

Plus en détail

L inspecteur A. Déenne mène l enquête!

L inspecteur A. Déenne mène l enquête! L inspecteur A. Déenne mène l enquête! Le carnet d enquête une visite proactive de l exposition MicroZoo Guide des enseignants de la deuxième et troisième année du deuxième cycle du secondaire, 4 e et

Plus en détail

Pipetez, chargez et observez!

Pipetez, chargez et observez! Ce document propose une activité préparatoire et une activité de prolongement à l activité Pipetez, chargez et observez! proposée aux élèves du 3 e, 4 e et 5 e secondaire en complément de la visite de

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

Microbiologie 2 CAP APR MME LAGRANGE PLP DU BUGEY - BELLEY janvier 2012. les toxi-infection alimentaires collectives

Microbiologie 2 CAP APR MME LAGRANGE PLP DU BUGEY - BELLEY janvier 2012. les toxi-infection alimentaires collectives les toxi-infection alimentaires collectives Objectif : Etre capable de caractériser les TIAC afin d être un acteur efficace de leur prévention 1. Analyse d une situation : Drame à Avignon L affaire a commencé

Plus en détail

PROTECTION CONCERNANT LES RISQUES BIOLOGIQUES «DÉCLIC AVANT QUE ÇA PIQUE»

PROTECTION CONCERNANT LES RISQUES BIOLOGIQUES «DÉCLIC AVANT QUE ÇA PIQUE» PROTECTION CONCERNANT LES RISQUES BIOLOGIQUES «DÉCLIC AVANT QUE ÇA PIQUE» Josée e Allard et Sandra Hulmann Enseignantes à l École des métiers des Faubourgs-de-Montréal de la Commission scolaire de Montréal

Plus en détail

L inspecteur A. Déenne mène l enquête!

L inspecteur A. Déenne mène l enquête! L inspecteur A. Déenne mène l enquête! Le carnet d enquête une visite proactive de l exposition MicroZoo Guide des enseignants des 4 ième et 5 ième secondaires 531, boul. des Prairies Téléphone : (450)

Plus en détail

Les pieds dans le plat la face cachée de notre alimentation

Les pieds dans le plat la face cachée de notre alimentation Déroulement Les carnets de Timéo : la face cachée de notre alimentation CE2-1- Observations et étude de la couverture à partir du questionnaire. (Le questionnaire est joint à la fin de ce document) Ne

Plus en détail

Sommaire de la séquence 9

Sommaire de la séquence 9 Sommaire de la séquence 9 Tu viens de voir dans les deux séquences précédentes les mécanismes qui permettent à un couple d avoir un enfant. Toutefois, on peut souhaiter avoir des rapports sexuels sans

Plus en détail

Mon projet de formation (Création d un sondage en ligne) MAT-1102

Mon projet de formation (Création d un sondage en ligne) MAT-1102 Mon projet de formation (Création d un sondage en ligne) Cahier de travail MAT-1102 Projet intégrant les TIC Auteur : René Boutin, Enseignant au Centre L Horizon (CSOB) Version du 26 octobre 2012 License.

Plus en détail

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire.

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire. om Ce fichier D3C, corrigé du fichier D3, présente deux activités autour des apprentissages numériques en Cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux. La première situation problème est une situation

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait

Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Des pratiques au service de l alimentation humaine : La production

Plus en détail

Foire aux questions sur un avis d ébullition de l eau

Foire aux questions sur un avis d ébullition de l eau Foire aux questions sur un avis d ébullition de l eau Q : En quoi consiste un avis d ébullition de l eau? R : Il s agit d un avis recommandant aux résidents de faire bouillir l eau du robinet pendant au

Plus en détail

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Objectif : Comprendre le principe de détection et de correction d erreurs lors de la transmission d une information numérique. Compétences : Utiliser

Plus en détail

Activité Domaines Maîtrise de la langue Citoyenneté

Activité Domaines Maîtrise de la langue Citoyenneté FICHE ENSEIGNANT 1 Activité Domaines Maîtrise de la langue Citoyenneté Objectif général Sensibiliser les élèves aux dangers d une surconsommation de télévision. Objectif spécifique Réaliser une enquête.

Plus en détail

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E)

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) Pour l obtention du titre de niveau II De «Chargé de Gestion de Produits Tourisme-Loisirs» Dossier

Plus en détail

4 Leçon L insuline www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009

4 Leçon L insuline www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009 L insuline Leçon 4 www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009 L insuline Introduction L insuline est une substance fabriquée dans le pancréas et déversée dans le sang. C est une hormone et

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

CARNET DE LECTURE NOM :

CARNET DE LECTURE NOM : CARNET DE LECTURE NOM : MES RÉACTIONS ÉCRITES THÈMES POUR LES RÉACTIONS ÉCRITES Textes littéraires Le livre Que pensez-vous de la page couverture du livre? Que pensez-vous du titre que l auteur a choisi?

Plus en détail

6 : La Seconde Guerre mondiale allait-elle être différente de la Première?

6 : La Seconde Guerre mondiale allait-elle être différente de la Première? 6 : La Seconde Guerre mondiale allait-elle être différente de la Première? Durée de la leçon Matériel et préparation Autres notes pour les éducateurs 1 période (75 minutes) Feuilles de travail sur l histoire

Plus en détail

Manque de sommeil chez les jeunes

Manque de sommeil chez les jeunes Nicolas Kurek 1 Février 2016 Manque de sommeil chez les jeunes Dangers, conséquences et prévention Nicolas Kurek 2 Février 2016 Table des matières: P.3 Introduction, Idée P.4 But P.6 Planning P.7 Moyens

Plus en détail

Tu auras à remplir un petit document pour t aider à mettre dans ta mémoire les informations que nous te donnerons. Petite question à poser :

Tu auras à remplir un petit document pour t aider à mettre dans ta mémoire les informations que nous te donnerons. Petite question à poser : Pour débuter notre beau projet de science en ligne, nous allons nous présenter. Nous sommes Maryse et Guylaine. Nous essayons d expliquer différents phénomènes scientifiques. Nous aimerions connaître ;aujourd

Plus en détail

B i o l o gist e OBSERVATIONS SUR TON ANIMAL FAMILIER. 4 Peser les quantités d excréments. 1 Animal et matériel. 5 Cahier d observation

B i o l o gist e OBSERVATIONS SUR TON ANIMAL FAMILIER. 4 Peser les quantités d excréments. 1 Animal et matériel. 5 Cahier d observation Expérimenter OBSERVATIONS SUR TON ANIMAL FAMILIER B i o l o gist e Tu peux faire des observations sur ton animal en relation avec ce que tu apprends en classe. Pour connaître le devenir des aliments consommés

Plus en détail

1, 2, 3 Soleil... Toutes les règles du jeu pour profiter au mieux du soleil!

1, 2, 3 Soleil... Toutes les règles du jeu pour profiter au mieux du soleil! 1, 2, 3 Soleil... Toutes les règles du jeu pour profiter au mieux du soleil! Tes parents ont-ils les bons réflexes pour se protéger du soleil? Teste-les et calcule leur note! Voici 10 questions à poser

Plus en détail

Ordinateur, programme et langage

Ordinateur, programme et langage 1 Ordinateur, programme et langage Ce chapitre expose tout d abord les notions de programme et de traitement de l information. Nous examinerons ensuite le rôle de l ordinateur et ses différents constituants.

Plus en détail

Des milliers de nouveaux emplois intéressants au cours de la prochaine décennie Des investissements importants dans de nouvelles technologies Un rôle

Des milliers de nouveaux emplois intéressants au cours de la prochaine décennie Des investissements importants dans de nouvelles technologies Un rôle Des milliers de nouveaux emplois intéressants au cours de la prochaine décennie Des investissements importants dans de nouvelles technologies Un rôle primordial dans la lutte contre les effets néfastes

Plus en détail

1 Labo 1 Les enzymes, des ouvrières chimiques

1 Labo 1 Les enzymes, des ouvrières chimiques 1 Labo 1 Les enzymes, des ouvrières chimiques Ce laboratoire te propose de vérifier expérimentalement quelques propriétés des enzymes. En fin de laboratoire, tu devras rédiger un petit document où figureront

Plus en détail

QUI A TUE PAMELA ROSE (TESTS DES IONS)

QUI A TUE PAMELA ROSE (TESTS DES IONS) QUI A TUE PAMELA ROSE (TESTS DES IONS) classe : troisième durée : 1h30 Travail préparatoire sur les tests des ions : (réalisé en classe et noté au tableau, sans traces pour les élèves à ce stade.) Il est

Plus en détail

Qu est-ce que le respect du vivant?

Qu est-ce que le respect du vivant? Le respect de l environnement Qu est-ce que le respect du vivant? JE DÉCOUVRE QU EST-CE QUI EST VIVANT? Tu sais déjà que les animaux, les végétaux et les champignons sont des êtres vivants. Ils ont tous

Plus en détail

Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010.

Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010. Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010. Qu est-ce qu un danger? La signification du mot danger peut porter à confusion puisque les définitions combinent souvent le danger

Plus en détail

PARTIE II : Risque infectieux et protection de l organisme. CHAPITRE 1 : L homme dans son environnement microbien.

PARTIE II : Risque infectieux et protection de l organisme. CHAPITRE 1 : L homme dans son environnement microbien. PARTIE II : Risque infectieux et protection de l organisme CHAPITRE 1 : L homme dans son environnement microbien. Grippe, gastro-entérite, angine, otite,...nous sommes régulièrement malades. Quelles sont

Plus en détail

Explications des réponses

Explications des réponses Explications des réponses Explications des réponses Question 1 : Un vaccin, c est... (information adaptée de l ouvrage Avoir la piqûre pour la santé de votre enfant, 3e édition, page 10) La vaccination

Plus en détail

Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose

Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose Le glucose qui se trouve dans le sang, utilisé pour le fonctionnement des organes, provient des aliments mangés. Quel est le trajet des aliments dans notre corps?

Plus en détail

1 Qu est-ce qu une biotechnologie? Page 236

1 Qu est-ce qu une biotechnologie? Page 236 Verdict Chapitre 8 1 Qu est-ce qu une biotechnologie? Page 236 1. Quelle est la différence entre une biotechnologie et une technologie? Une biotechnologie est une technique appliquée à des êtres vivants

Plus en détail

Guide des premiers jours

Guide des premiers jours Accueillir un enfant du voyage dans une classe ordinaire : Guide des premiers jours Quatre facteurs entravent sensiblement la réussite scolaire des enfants itinérants : «- changement de maître, et partant

Plus en détail

RÉALISATION ET INTÉGRATION LE TEST POUR CONTRÔLER LA MASSE GUIDE DE L ÉLÈVE

RÉALISATION ET INTÉGRATION LE TEST POUR CONTRÔLER LA MASSE GUIDE DE L ÉLÈVE RÉALISATION ET INTÉGRATION LE TEST POUR CONTRÔLER LA MASSE GUIDE DE L ÉLÈVE Mise à jour Mars 2014 RÉALISATION LE TEST POUR CONTRÔLER LA MASSE Élaboration d une procédure et expérimentation Avant de commercialiser

Plus en détail

LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe. Niveau intermédiaire (1 er cycle du secondaire)

LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe. Niveau intermédiaire (1 er cycle du secondaire) LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe Niveau intermédiaire (1 er cycle du secondaire) 1 Niveau intermédiaire En utilisant Internet, les élèves exploreront les aspects patrimoniaux

Plus en détail

Formulaire de candidature pour le séjour culturel d immersion linguistique à Séville (Hiver 2016)

Formulaire de candidature pour le séjour culturel d immersion linguistique à Séville (Hiver 2016) Formulaire de candidature pour le séjour culturel d immersion linguistique à Séville (Hiver 2016) 1. RENSEIGNEMENTS SUR L ÉLÈVE Nom : Prénom : Adresse (rue, ville, code postal) : Téléphone (domicile):

Plus en détail

lemondeenclasse.unicef.ca

lemondeenclasse.unicef.ca Journée mondiale des réfugiés 20 juin Titre Mon nouveau chez-moi Thème général Réfugiés Durée Cycles visés 2 e et 3 e cycles Domaine général de formation Vivre-ensemble et citoyenneté Domaine d apprentissage,

Plus en détail

QUESTIONS ET RÉPONSES

QUESTIONS ET RÉPONSES QUESTIONS ET RÉPONSES Questions fréquentes concernant le traitement de la diarrhée par le zinc et les sels de réhydratation orale (SRO) SPACE FOR LOGO INTRODUCTION Pour traiter la diarrhée de l enfant,

Plus en détail

Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre.

Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre. Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre. Une phrase, qui accompagnait le dévoilement de l illustration,

Plus en détail

La cueillette d informations sur les connaissances et les besoins des participantes à propos de la santé et de la nutrition

La cueillette d informations sur les connaissances et les besoins des participantes à propos de la santé et de la nutrition La cueillette d informations sur les connaissances et les besoins des participantes à propos de la santé et de la nutrition B- La communication des résultats de la cueillette d informations aux participantes

Plus en détail

Dans notre cadre, le référentiel d activités devra fournir une description de s activités du poste à partir de la situation observée.

Dans notre cadre, le référentiel d activités devra fournir une description de s activités du poste à partir de la situation observée. Fiche pratique N 3 «Analyse des activités d un poste de travail et référentiel d activités» De quoi s agit-il? 1 Il s agit de recueillir des données relatives au poste de travail qui devront être fidèles

Plus en détail

Activités - Mon Journal

Activités - Mon Journal Activités - Mon Journal Volume 64 Les cinq tâches ainsi que les activités d'apprentissage explorent les six grandes compétences énoncées dans le cadre du curriculum en littératie des adultes en Ontario

Plus en détail

CARNET-UN PAS DE PLUS!

CARNET-UN PAS DE PLUS! MODULE 2 - Instrument pour faire vivre une expérience de foi aux enfants L'Avent, temps de préparation à Noël Cheminement de foi pour les enfants du cycle PRIMAIRE : 1 re à la 3 e année CARNET-UN PAS DE

Plus en détail

L agriculture du XIX e siècle au Canada : activité de cartographie

L agriculture du XIX e siècle au Canada : activité de cartographie L agriculture du XIX e siècle au Canada : activité de cartographie Aperçu de la leçon Les élèves deviennent des spécialistes de l agriculture pratiquée au XIX e siècle dans une région du Canada. D abord,

Plus en détail

CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION

CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION Voici la liste des documents que tu dois fournir pour ton inscription dans un centre d éducation des adultes de la Commission

Plus en détail

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire Université de Sherbrooke Rapport de stage Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage Par : Anthony Labelle, stagiaire Laboratoire du Pr Spino Université de Sherbrooke T1 Revu par : Pr Claude Spino

Plus en détail

DES CREPES POUR CONTEXTE, DANS UNE CLASSE DE CE1

DES CREPES POUR CONTEXTE, DANS UNE CLASSE DE CE1 DES CREPES POUR CONTEXTE, DANS UNE CLASSE DE CE1 Marie-Ange Côte, Ecole Albert Bezançon, Boulogne 92 Mireille Guillou, CPC Boulogne 92 Dominique Valentin A l occasion du Mardi-Gras, nous avons décidé de

Plus en détail

MAT-1102-3 CENTRE : Centre de formation des Maskoutains Julie Gauthier, Josée Thériault CS : Commission scolaire de Saint-Hyacinthe

MAT-1102-3 CENTRE : Centre de formation des Maskoutains Julie Gauthier, Josée Thériault CS : Commission scolaire de Saint-Hyacinthe MAT-1102-3 SIGLE Étude statistique et probabiliste «Les jeux télévisés» TITRES de la situation et du cours NOM DES MEMBRES DE L ÉQUIPE : Monique Lamoureux CENTRE : Geneviève Boileau Centre de formation

Plus en détail

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal 1. Rappels des programmes 2008 Rappels des connaissances et compétences que les élèves doivent maîtriser Grammaire : Au cycle 2 : 1. identification du

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

N. Réf. : CODEP-CHA-2014-027010 Châlons-en-Champagne, le 10 juin 2014

N. Réf. : CODEP-CHA-2014-027010 Châlons-en-Champagne, le 10 juin 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE N. Réf. : CODEP-CHA-2014-027010 Châlons-en-Champagne, le 10 juin 2014 Monsieur le Docteur Centre Hospitalier de Charleville 45, Avenue de Manchester

Plus en détail

Les relations mathématiques en lien avec les lentilles minces

Les relations mathématiques en lien avec les lentilles minces OPTIQUE Note aux enseignants ou aux TTP : voir à la fin de ce laboratoire. LABO 13 Les relations mathématiques en lien avec les lentilles minces TYPE DE LABO : Modélisation BOÎTE À OUTILS : Une méthode

Plus en détail

Préparation au lancement de la thématique e. (maternelle à la 8 année)

Préparation au lancement de la thématique e. (maternelle à la 8 année) Préparation au lancement de la thématique e (maternelle à la 8 année) Durée: 40 minutes Septembre : la responsabilité Cette préparation peut être faite dans chacune des classes par l animateur/trice pastoral(e)

Plus en détail

BIENVENUE À LA MAISON DES ARTS

BIENVENUE À LA MAISON DES ARTS BIENVENUE À LA MAISON DES ARTS LIVRET JEU POUR ENFANTS Exposition du 17 janvier au 24 mars 2013 «Au pays du jamais-jamais» Anne Brégeaut Bienvenue à toi jeune visiteur! Tu as pris place à bord du vol 2413

Plus en détail

L ECONOMIE, C EST AUSSI MON AFFAIRE! APPROCHE DE L ECONOMIE REGIONALE

L ECONOMIE, C EST AUSSI MON AFFAIRE! APPROCHE DE L ECONOMIE REGIONALE L ECONOMIE, C EST AUSSI MON AFFAIRE! APPROCHE DE L ECONOMIE REGIONALE Document 2 : Feuilles de travail Version novembre 2004 Département de l Education, de la Culture et du Sport Service de l enseignement

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS

LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS Introduction : Qui parmi vous connaît l existence de ce document unique? Généralement, hormis les chefs

Plus en détail

Les documents d évaluation

Les documents d évaluation Les documents d évaluation Ils sont une aide pour les équipes pédagogiques dans leur volonté d évaluer leurs actions. Ils pourront être complétés et adaptés selon les besoins. Les documents à remplir par

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2011 LA PHOTOCOPIEUSE. Fiche professeur... 2. Fiche élève... 4

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2011 LA PHOTOCOPIEUSE. Fiche professeur... 2. Fiche élève... 4 LA PHOTOCOPIEUSE Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 4 Narration de séance et productions d élèves... 5 1 Fiche professeur LA PHOTOCOPIEUSE Niveaux et objectifs pédagogiques 3 e : introduction

Plus en détail

comprendre un message adressé aux parents rapporter un message

comprendre un message adressé aux parents rapporter un message comprendre un message adressé aux parents rapporter un message 1. TRANSMETTRE UN MESSAGE 226 1.1. Les différentes façons de demander de transmettre un message 1.2. Donne ce mot à tes parents 2. LIRE LES

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL. Art. R. 231-61.- Au sens de la présente section, on entend par :

CODE DU TRAVAIL. Art. R. 231-61.- Au sens de la présente section, on entend par : CODE DU TRAVAIL Art. R. 231-60.- La présente section fixe les règles particulières de prévention et de protection des travailleurs contre les risques résultant d'une exposition à des agents biologiques.

Plus en détail

Autobiographie de Rencontres Interculturelles

Autobiographie de Rencontres Interculturelles Autobiographie de Rencontres Interculturelles pour jeunes apprenants Division des politiques linguistiques L Autobiographie de Rencontres Interculturelles est une réponse concrète aux recommandations du

Plus en détail

LIVRET STAGE D OBSERVATION EN ENTREPRISE

LIVRET STAGE D OBSERVATION EN ENTREPRISE LIVRET STAGE D OBSERVATION EN ENTREPRISE Identification de l élève : Nom : Prénom : Classe : Téléphone Parents : Fixe : Adresse : Mobile (s) Identification du collège : Collège Henri Bourrillon Standard

Plus en détail

Fiche 1 : Enoncé destiné à l élève

Fiche 1 : Enoncé destiné à l élève Nicolas di Scala TP de quatrième (4 ème ) qui rentre dans la partie du programme : «A. De l air qui nous entoure à la molécule». Il s agit d un TP évalué où les élèves doivent réaliser une expérience par

Plus en détail

Analyse de deux séquences d apprentissage 1

Analyse de deux séquences d apprentissage 1 hs.c om Ce fichier, corrigé du fichier D22, aborde le vaste domaine du traitement de l information, de la gestion de données et des représentations couramment utilisées. Nous vous proposons deux séquences

Plus en détail

Martin Lapierre 704 Avenue Roberval, Roberval (Québec) G8H 3K6 (418) 275-6868 mandelbros@hotmail.com

Martin Lapierre 704 Avenue Roberval, Roberval (Québec) G8H 3K6 (418) 275-6868 mandelbros@hotmail.com Pratico-Plastique Martin Lapierre 704 Avenue Roberval, Roberval (Québec) G8H 3K6 (418) 275-6868 mandelbros@hotmail.com et Catherine Verreault 561 8ième rue, Saint-Prime (Québec) G8J 1P2 (418)251-2255 cathverreault@hotmail.com

Plus en détail

Plusieurs façons de tracer deux parallèles CM1-CM2

Plusieurs façons de tracer deux parallèles CM1-CM2 Plusieurs façons de tracer deux parallèles CM1-CM2 Séance 1 : l écart constant entre deux droites parallèles donner une définition fonctionnelle du parallélisme de deux droites ; exhiber un procédé de

Plus en détail

Informatique - L3-EGO

Informatique - L3-EGO Informatique - L3-EGO Bases de données PRET de CD-DVD. Imaginez que vous ayez construit une application de la gestion de votre stock personnel de disques, cassettes, compacts, etc., parce que vous ne savez

Plus en détail

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Exercice et méthode de recherche sur Internet Dans le cadre du thème Histoire des arts retenu pour la classe de 4 ( Mouvement et vitesse

Plus en détail

Enquête in situ Analyse de l espace architectural du collège Voltaire

Enquête in situ Analyse de l espace architectural du collège Voltaire Enquête in situ Analyse de l espace architectural du collège Voltaire Questionnaire élaboré par Viviane Lalire, responsable du domaine Architecture à l Action culturelle et Karine Terral, architecte CAUE

Plus en détail

GUIDE DU FORMATEUR. 3. a) Le site Internet de Statistique Canada : www.statcan.ca b) Où trouver des renseignements sur

GUIDE DU FORMATEUR. 3. a) Le site Internet de Statistique Canada : www.statcan.ca b) Où trouver des renseignements sur Trousse d EBA/alphabétisation du Recensement de 2006 EBA ENRICHISSEMENT GUIDE DU FORMATEUR Introduction Contenu Le Guide du formateur sur les activités d enrichissement contient des renseignements à l

Plus en détail

Les TPE (Travaux Personnels Encadrés) Fiche outil

Les TPE (Travaux Personnels Encadrés) Fiche outil Nature de l épreuve : Les TPE (Travaux Personnels Encadrés) Fiche outil Vous travaillerez en équipe de 2 à 4 élèves sur un sujet de votre choix tiré d un des thèmes proposés dans votre série et impliquant

Plus en détail

L énergie Exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie.

L énergie Exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie. EEDD L énergie Exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie. pratiquer une démarche d investigation : savoir observer, questionner

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

Commentaires sur l obligation de formation continue et sur le rapport de formation continue

Commentaires sur l obligation de formation continue et sur le rapport de formation continue Commentaires sur l obligation de formation continue et sur le rapport de formation continue 1. Généralités Pourquoi existent-ils désormais des prescriptions relatives à la formation continue? Selon le

Plus en détail

«Mon bébé risque de naître prématurément»

«Mon bébé risque de naître prématurément» «Mon bébé risque de naître prématurément» La prématurité Malgré la joie et la fierté que procure le fait d être parents, accoucher prématurément laisse un sentiment de frustration. La prématurité est un

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-049274 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Site de la Pitié Salpêtrière 91, boulevard de l'hôpital 75013 PARIS

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-049274 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Site de la Pitié Salpêtrière 91, boulevard de l'hôpital 75013 PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 10 décembre 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-049274 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Site de la Pitié Salpêtrière 91, boulevard de l'hôpital 75013

Plus en détail

VIVRE DIGNEMENT EN BELGIQUE ENQUETE HISTORIQUE

VIVRE DIGNEMENT EN BELGIQUE ENQUETE HISTORIQUE VIVRE DIGNEMENT EN BELGIQUE ENQUETE HISTORIQUE 1. EXPLICATIONS Lors de la visite de la Fabrique de la démocratie, vous avez pu relever certains éléments essentiels à la construction de la démocratie. Le

Plus en détail

. Connaître les critères de sélection : un préalable indispensable pour optimiser son dossier

. Connaître les critères de sélection : un préalable indispensable pour optimiser son dossier Partie 1. Connaître les critères de sélection : un préalable indispensable pour optimiser son dossier Certains élèves songent dès la seconde à poursuivre leurs études en classe préparatoire ou autre filière

Plus en détail

Guide de construction de CV

Guide de construction de CV Guide de construction de CV Lors d une recherche d emploi, comme lors d une recherche de stage, le CV est l outil indispensable. Il est le support qui vous présente, vous représente et vous «vend». Soyez

Plus en détail

La Provence selon Van Gogh et Cézanne Exploitation pédagogique et corrigés

La Provence selon Van Gogh et Cézanne Exploitation pédagogique et corrigés La Provence selon Van Gogh et Cézanne Exploitation pédagogique et corrigés Introduction Pour cette dernière fiche culture, nous vous proposons de faire découvrir la Provence à travers deux peintres célèbres

Plus en détail

LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe. Niveau avancé (2 e cycle du secondaire)

LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe. Niveau avancé (2 e cycle du secondaire) LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe Niveau avancé (2 e cycle du secondaire) 1 Niveau avancé En utilisant Internet, les élèves exploreront les aspects patrimoniaux et historiques

Plus en détail

être compris de notre entourage.

être compris de notre entourage. La Nature des Mots Puisque nous communiquons avec nos semblables à l aide du langage, nous utilisons des mots. Ceux-ci servent à exprimer nos idées de façon à être compris de notre entourage. Cependant,

Plus en détail

Sagesse financière : Mettez-y votre grain de sel. Niveau

Sagesse financière : Mettez-y votre grain de sel. Niveau Sagesse financière : Mettez-y votre grain de sel Niveau 6 Dans la présente leçon, les élèves auront l occasion d évaluer des conseils financiers donnés par des membres de leur famille et des experts de

Plus en détail

Sur la Piste des Animaux!

Sur la Piste des Animaux! Sur la Piste des Animaux! CERZA Zoo Dossiier Pédagogiique (Cyclles 2 & 3) SOMMAIRE : Programme et objectifs de l animation 4 questions sur les tigres et les ours Lire des indices Redonne leurs empreintes

Plus en détail

OBSERVATION ET SUIVI DES PARTICIPANTS

OBSERVATION ET SUIVI DES PARTICIPANTS THÈME F OBSERVATION ET SUIVI DES PARTICIPANTS Nos objectifs partagés Évaluation de la satisfaction des participants Observation de la fréquentation Une démarche écoresponsable a été engagée sur l événement,

Plus en détail

Clé de correction. Test basé sur les normes. Français langue première 6 e année. Communication orale L écoute

Clé de correction. Test basé sur les normes. Français langue première 6 e année. Communication orale L écoute Clé de correction Test basé sur les normes Français langue première 6 e année Communication orale L écoute Printemps 2005 Tous droits réservés 2005, la Couronne du chef du Manitoba représentée par le ministre,

Plus en détail

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite 0710-demo 30/07/10 Code du candidat :... Nom : Prénom

Plus en détail

LES VASES COMMUNICANTS

LES VASES COMMUNICANTS 1 LES SITUATIONS SIMPLES, MISE EN ŒUVRE LES VASES COMMUNICANTS Objectif de ce document : Vous aider à réussir cette séance en analysant dans le détail votre rôle d enseignant. En espérant que, vous appuyant

Plus en détail

Agence canadienne de développement international 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Tél. : (819) 997-5006 Sans frais :

Agence canadienne de développement international 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Tél. : (819) 997-5006 Sans frais : Agence canadienne de développement international 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Tél. : (819) 997-5006 Sans frais : 1-800-230-6349 Télécopieur : (819) 953-6088 (Pour les malentendants

Plus en détail

Informations complémentaires à la photo. Etude de cas : Banc de cour de récréation Photo prise dans la cour d une école élémentaire

Informations complémentaires à la photo. Etude de cas : Banc de cour de récréation Photo prise dans la cour d une école élémentaire Etude de cas : Banc de cour de récréation Photo prise dans la cour d une école élémentaire Vous allez considérer que vous entrez dans une école que vous n avez pas l habitude de fréquenter. Vous entrez

Plus en détail

Étiquette en milieu de travail Comprendre les inférences.

Étiquette en milieu de travail Comprendre les inférences. Étiquette en milieu de travail Comprendre les inférences. Apprentissage critique Évaluer sa propre compréhension des comportements appropriés en milieu de travail. Comprendre comment sa façon d écrire

Plus en détail

Les cercles de lecture Les rôles

Les cercles de lecture Les rôles Les cercles de lecture Les rôles Voici cinq rôles utilisés pour les cercles de lecture. Ces rôles peuvent être assignés par l enseignant ou choisis par l élève. Idéalement, chaque élève aura l occasion

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 21

Indications pédagogiques E2 / 21 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 21 E. APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 2 : DONNER UNE SIGNIFICATION AU MESSAGE D AUTRUI Objectif opérationnel

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

L approche des nombres en maternelle

L approche des nombres en maternelle L approche des nombres en maternelle I. Du côté théorique et didactique: A. Le nombre ça sert à quoi? a) Les nombres servent à mémoriser les quantités et à construire ainsi des collections ayant le même

Plus en détail

Banalisation des risques = danger!

Banalisation des risques = danger! Banalisation des risques = danger! Claude Millette Conseiller en prévention Forum Santé et sécurité du travail Centre des congrès de Québec 24 avril 2013 Prévention des blessures - Association sectorielle

Plus en détail

Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approche-le des morceaux de papier. Dessine ce que tu constates sur ce dessin :

Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approche-le des morceaux de papier. Dessine ce que tu constates sur ce dessin : Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique? Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approche-le des morceaux de papier. Dessine ce que tu constates sur ce dessin : Tout dans la

Plus en détail