L exception Smart. Procès Colonna: Erik et Michel s invitent > En page 3

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L exception Smart. Procès Colonna: Erik et Michel s invitent > En page 3"

Transcription

1 RUGBY Chabal côté business AUTO & MOTO Le C3 Picasso monospace urbain JUSTICE Les victimes d'azf veulent savoir Photo AFP > En page 12 > En page 19 Fondateur Victor DEMANGE 90e année N 46 Photo REUTERS Mardi 24 Février ,90 > En page 2 notre dossier CHATEL AUJOURD HUI À HAMBACH L exception Smart BATTU 1-2 HIER SOIR À SAINT-SYMPHORIEN Metz laisse filer Lens > RÉGION Mari tué: l épouse plaide l accident > En page 6 l article de Julien Bénéteau > ÉTRANGER Egypte: trois suspects arrêtés > En page 4 les commentaires de Louis Bigot Photo Pascal BROCARD > FRANCE Royal : des remous en Guadeloupe C est depuis l usine Smart de Hambach que Luc Chatel déclinera ce matin les détails du plan d aide à l automobile. Le secrétaire d Etat à l Industrie explique dans une interview au Républicain Lorrain qu il se rend dans «un site emblématique». La petite citadine se paie le luxe de faire travailler en heures supplémentaires les salariés qui la fabriquent. Un comble en pleine crise. > En page 9 Le Fait du jour par Bernard Maillard et Philippe Marque VENTE SAINT LAURENT-BERGÉ Record mondial! Photo REUTERS > En page 2 l éditorial de Pierre Fréhel et en page 3 Les coucous, tapis bleu et rose, de Matisse, a été vendu 32 millions d euros, soit un record mondial pour ce peintre français, hier soir à Paris lors de la dispersion de la collection d Yves Saint Laurent et Pierre Bergé. Par contre, le Picasso présenté comme le clou des enchères n a pas trouvé acquéreur. > En page 2 Photo AFP Le choc au sommet de la Ligue 2 a tourné à l avantage du leader, hier soir à Saint-Symphorien. Battu 1 à 2, le FC Metz laisse filer Lens seul en tête du classement, avec huit points d avance, et se remet à la portée de ses poursuivants. > En page 14 les commentaires de Cédric Brout, Maxime Rodhain et Sylvain Villaume Le Messin Victor Mendy aux prises avec Razak Boukari. Photo Julio PELAEZ Procès Colonna: Erik et Michel s invitent > En page 3 > ÉCONOMIE Banques : l Etat s implique dans la fusion > En page 5

2 Temps forts Mardi 24 Février 2009 et une façon de pointer les carences de ses adversaires de droite et de ses rivaux de gauche dans un combat politique auquel elle n est manifestement pas disposée à renoncer. L électron libre du PS a cependant commis une erreur en se mêlant des discussions entre les partenaires sociaux de l île, alors qu elle-même vantait les mérites de la négociation sociale pendant la campagne de François Fillon ne s est pas fait prier pour la «recadrer». Accusée de pratiquer l art de la récupération dans un climat quasi-insurrectionnel, elle a répondu par un appel au respect des îliens censé clouer le bec à ses nombreux contempteurs qui seraient sans doute plus crédibles s ils avaient fait la preuve, dans le passé, que l intelligence n excluait pas l humanité. Le plus étonnant, au fond, c est que de la campagne présidentielle de Ségolène Royal personne, au Parti socialiste, n ait tiré les leçons utiles. Il lui est reproché aujourd hui de poursuivre dans la voie qu elle a ouverte et de ne pas rentrer dans le rang où décidément il ne se passe pas grand-chose. Après tout, ceux qui s agacent des initiatives personnelles de Mme Royal n ont qu à s en prendre à eux-mêmes. La place qu entend occuper partout la présidente de Poitou-Charentes était libre depuis longtemps. Pierre FRÉHEL. Les Français ont passé en moyenne 205 minutes, soit trois heures 25 minutes par jour devant la télévision au cours de l année 2008, selon des chiffres de l institut de mesure d audience Médiamétrie publiés hier par le Syndicat national de la Publicité télévisée. Ce chiffre est légèrement inférieur à celui de 2007 (trois heures 27 minutes), mais il confirme une progression de la durée d écoute quotidienne, qui a progressé de 19 minutes par jour depuis en dix ans. L estomac souvent noué, les victimes de la catastrophe AZF de Toulouse tiennent malgré tout à assister au procès. Elles espèrent toutes que la justice apportera des réponses à leurs questions. a «vérité» sur l explosion de l usine AZF, le 21 septembre 2001 à Toulouse, c est ce que réclament les victimes, anciens salariés et témoins du drame qui, les yeux parfois rougis par les larmes, se pressaient hier pour assister au procès. L DOSSIER Jennifer Zeyen dont le père, salarié de la Société nationale des poudres et explosifs (SNPE), voisine d AZF, a été tué par l explosion, a pris place au premier rang de l espace réservé aux parties civiles, derrière une cohorte d avocats. «Je me bats depuis 2001 pour savoir pourquoi mon père est mort. J ai besoin d être là, c est psychologique, je ne pouvais pas rester chez moi à attendre les infos. C est un peu un devoir d être ici», confie-t-elle. Elle se dit «un peu paumée» au tribunal, installé dans une salle municipale, au milieu d un millier de personnes, avant d être rassurée par son avocate. Sa voisine de salle d audience fait partie de ces Toulousains encore traumatisés par AZF. «C est dur. On ne peut pas faire le deuil. On attend (lors du procès) une vérité et une reconnaissance de la responsabilité de l entreprise», déclare Marie-France Mallada, 55 ans, blessée lors de l explosion et qui a perdu 80 % de ses capacités auditives. Après plusieurs tentatives de suicide, elle a déménagé hors de Toulouse «pour essayer de (se) reconstruire», mais se dit aujourd hui «accro» aux antidépresseurs et somnifères. Son mari, assis à côté, lui tient la main. Chantal Vaginay écoute sans ciller l énoncé des accusations contre Grande Paroisse, filiale du pétrolier Total, propriétaire d AZF, et son directeur de l époque, Serge > En page 3 humeur Photo REUTERS la phrase «Est-ce que quelqu un s est déjà évanoui ici? Parce que je pourrais bien être la première» Dans une salle municipale devant près de mille personnes, le procès a commencé avec plus d une heure de retard, le temps de recenser les parties civiles présentes parmi les déclarées. Biechlin, ainsi que la liste des témoins et parties civiles. «J espère que la vérité va sortir, j en ai mal au ventre. Je revois tout d un coup toutes les images défiler dans ma tête», ajoute-t-elle. «Par curiosité» La première journée d audience, consacrée aux questions de procédures, laisse les parties civiles sur leur faim. «Je veux connaître la vérité et faire enfin le deuil de cette histoire», confie Marie- Deux décès de plus 19 septembre 2001 Un sous-traitant charge dans une benne 500 kg de nitrate provenant d'un sac éventré du hangar 335 et quelques kilos de résidus répandus au sol contenant du chlore. Toulouse AZF Péri phé riqu e A Z F ar La G onn e 21 septembre, vers 10h Le sous-traitant déverse la benne sur 300 à 400 tonnes de nitrates stockés dans le hangar septembre, 10h17 Explosion du hangar 221. L'explosion, entendue à 80 km de Toulouse, génère un cratère de forme ovale de 70 mètres de long et 40 mètres de largeur, et de 5 à 6 mètres de profondeur. Sa puissance correspond à un séisme de 3,4 degrés sur l'échelle de Richter. CULTURE YSL/Bergé : le Picasso sans acheteur «C'est par le rapport de force et la mobilisation que nous obtiendrons de nouvelles mesures pour sortir de la crise», juge Maryse Dumas (CGT). 29 janvier, à l appel des mêmes confédérations, avait réuni entre un et 2,5 millions de manifestants. Selon Gabrielle Simon (CFTC), les syndicats se sont donné pour but de «mobiliser plus fortement» que le 29 janvier. «L objectif, c est de faire encore plus fort» que ce jour-là, a ajouté Annick Coupé (Solidaires). Le 19 mars doit permettre de «franchir un pas nouveau» sur les questions du pouvoir d achat et du partage des richesses, selon Marcel Grignard (CFDT). U Photo AFP Photo AFP Plusieurs records mondiaux ont été battus hier soir lors de la vente de la collection Yves Saint Laurent-Pierre Bergé. Mais les enchères ne sont pas montées pour les Instruments de musique de Picasso. n tableau de Picasso qui était présenté comme le clou de la collection Yves Saint Laurent-Pierre Bergé n a pas trouvé acquéreur, la meilleure offre à 21 millions d euros n ayant pas atteint le prix minimum demandé par le vendeur. Ce tableau intitulé Instruments de musique sur un guéridon était estimé entre 25 et 30 millions d euros par la maison d enchères Christie s qui organise la vente. La peinture de Picasso était l œuvre estimée la plus chère parmi les 730 pièces de la collection amassée en 50 ans par le couturier et par l homme d affaires, et dispersée depuis hier soir et jusque demain soir dans la nef du Grand Palais de Paris. En revanche, un tableau de Matisse a été vendu 32 M hors frais, soit un record mondial pour ce peintre français. Le tableau Les coucous, tapis bleu et rose était estimé entre 12 et 18 M. Le précédent record pour une œuvre de Matisse avait été établi en 2007 à Les records se sont enchainés hier soir sous les applaudissements de la salle. 33,6 millions de dollars à New York Une sculpture de Constantin Brancusi, «Madame L. R», une autre pièce majeure de la collection, a été adjugé à 29,185 M, frais inclus, un record pour cet ar- tiste roumain du XXe siècle. La sculpture, exécutée entre 1914 et 1917, était estimée entre 15 et Dixit Penelope Cruz, après avoir reçu l Oscar du meilleur second rôle féminin pour Vicky Cristina Barcelona. les insolites A l assaut de Venise Le scénario de la catastrophe D L des victimes d AZF, Franck Biassotto. «Je vais suivre le procès pour savoir ce qui s est vraiment passé chez AZF», affirme Jeanne Guinle-Bordenave, retraitée, rentrée spécialement d un séjour à Marseille pour assister à la première audience. A l inverse, ajoute-t-elle, certaines victimes ne veulent plus être confrontées au drame. «J ai une amie, traumatisée, qui est partie vivre au Canada pour ne plus entendre parler d AZF» E Les syndicats espèrent le 19 mars un mouvement encore plus fort qu en janvier. ans, évoque une thèse farfelue pour expliquer l explosion. «Il y a eu des essais secrets électromagnétiques sur un site militaire à proximité d AZF», affirme-t-il. Beaucoup de victimes ne croient pas à la thèse, privilégiée durant l instruction, d un mélange malencontreux de produits chimiques détonants. «Maintenant, on s en remet à la justice. On laisse parler les experts et les juges», lance le viceprésident du Comité de défense IT Les syndicats remobilisent milles de deux victimes. Les débats doivent durer plus de quatre mois. Cinq magistrats, au lieu de trois habituellement, composent le tribunal et deux magistrats, au lieu d un seul, représentent le ministère public. Après l instruction close en 2006, les experts ont retenu la piste d un accident chimique, rejetant les hypothèses d un attentat, évoquée après les attaques du 11 septembre, ou d une explosion due au gaz ou à un arc électrique. Selon eux, l explosion serait due au mélange malencontreux de quelques kilos d une substance chlorée, le DCCNa (dichloroisocyanurate de sodium), avec 500 kg de nitrate d ammonium, déversés dans un hangar contenant un stock de 300 tonnes de nitrate d ammonium. Le procès est filmé et enregistré, une première en France en correctionnelle. Le jugement devrait être prononcé en novembre. Christine Ansos, infirmière de l hôpital psychiatrique Marchand, détruit par la déflagration. Le maire PS de Toulouse Pierre Cohen et son prédécesseur JeanLuc Moudenc assistent à l audience. Laurent, un sinistré habitant près de l usine détruite, a pris sa journée pour assister au début du procès, «par curiosité. Je souhaite que la vérité éclate.» A l extérieur de la salle municipale Jean-Mermoz, Pierre Gresillaud, ingénieur des mines de 43 S Le procès qui s est ouvert hier va tenter de faire la lumière sur la plus grande catastrophe industrielle en France depuis la Deuxième Guerre mondiale. Le tribunal, qui doit déterminer les responsabilités dans l explosion de l usine AZote Fertilisant (AZF) à Toulouse, appartenant à la SA Grande Paroisse, filiale de Total, a porté officiellement à 31 le nombre de personnes décédées des suites de la catastrophe. La préfecture avait initialement recensé 30 morts et blessés. L ordonnance de renvoi des prévenus devant le tribunal ne comportait que 29 noms, dont 21 personnes décédées sur le site de l usine. Après expertise, la justice avait écarté le cas d une femme décédée d un infarctus deux jours après l explosion. Le tribunal, présidé par Thomas Le Monnyer, a accepté «d ordonner la jonction de deux cas supplémentaires», à la demande des fa- zoom es huit confédérations syndicales ont confirmé hier la tenue d une nouvelle journée de mobilisation interprofessionnelle le 19 mars, en espérant que le mouvement sera encore «plus fort» que lors de la journée d action du 29 janvier. Selon elles, en effet, le sommet social du 18 février n a conduit qu à «une légère inflexion sociale» au plan de relance gouvernemental, car «les mesures sont trop parcellaires pour modifier le cap économique». Aussi, CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Unsa (autonomes) et Solidaires (dont les syndicats Sud) «confirment la journée de mobilisation interprofessionnelle du 19 mars qui donnera lieu à des grèves et des manifestations dans tout le pays», dans un «appel» adopté lors d une réunion au siège de la CFTC. Les syndicats critiquent le refus d augmentation du Smic, de revenir sur la défiscalisation des heures supplémentaires et sur les suppressions de postes dans la Fonction publique. S y ajoute, ont-ils déploré, «l attitude dogmatique du patronat». Une nouvelle réunion intersyndicale est prévue le 20 mars, au lendemain de la journée de mobilisation. La première grande mobilisation interprofessionnelle, le 205 Les victimes d AZF en quête de vérité Place libre 2 le chiffre JUSTICE éditorial Pour le Parti socialiste, elle est comme ces chewinggums qui collent sous la semelle de la chaussure et dont on n arrive pas à se débarrasser. Pour ceux des Français qui l aiment, elle est l incarnation de la morale en politique et de cette compassion qui a remplacé à la fois la charité chrétienne et les combats idéologiques stériles. Afin de cultiver son image particulière et demeurer à la hauteur de l attente de ses nombreux partisans, Ségolène Royal est condamnée à se comporter autrement, à assumer sa différence et donc à être gênante. En s invitant en Guadeloupe pour participer aux obsèques d un syndicaliste tué par balles et promu au rang de martyr de la cause antillaise, l ancienne candidate socialiste à la présidence de la République n a surpris que ceux qui la sousestimaient encore. Elle n a fait que s engouffrer dans l espace abandonné par une classe politique parisienne gouvernement et opposition socialiste mêlés qui a pris bien tard la mesure des événements d Outre-mer. Olivier Besancenot, le nouveau cactus du PS, et l inévitable José Bové ont bien, eux-aussi, débarqué en Guadeloupe, mais ils ont plutôt donné le sentiment de ne faire que leur métier de bonimenteurs de l altermondialisme anticapitaliste. La présence non annoncée de l auteur de La Femme debout constituait une opération de rattrapage 2 20 M hors frais. Un autre record a été battu sous les applaudissements de la salle pour une œuvre de Marcel Duchamp, un flacon de parfum dans sa boîte en carton, détourné par l artiste et par Man Ray selon le principe du «readymade» (Belle haleine - Eau de voilette), parti à 7,9 M hors frais à la suite d une bataille d enchères acharnée entre deux collectionneurs. Le précédent record pour une œuvre de Duchamp s était établi, frais inclus, à 1,8 million de dollars en Plus tôt dans la journée, le tribunal de Paris a rejeté le référé déposé par l Association pour la protection de l art chinois en Europe (Apace), basée à Paris, qui réclamait la suspension de la vente de deux bronzes chinois. En conséquence, la mise en vente de ces deux têtes de bronze (celle d un rat et d un lapin, provenant du sac du Palais d été à Pékin en 1860) aura bien lieu comme prévu demain à 19h. La municipalité de Venise s apprête à signer un accord avec Coca-Cola pour installer des distributeurs au cœur de la ville, un contrat qui viendra renflouer les caisses d une commune en crise. En échange de 2,1 millions d euros en cinq ans, le géant américain de la boisson pourra installer ses distributeurs dans toute la cité lacustre, ce qui n est pas sans susciter la polémique. Mais la municipalité évoque «une stratégie financière aujourd hui indispensable pour la sauvegarde du patrimoine artistique». A Venise, les règles de vente et de consommation pour les touristes sont très strictes et, depuis 1987, il est interdit de boire ou de manger sur la place Saint-Marc. Tracteur au lisier Les autorités autrichiennes ont présenté hier le premier tracteur de série fonctionnant au gaz extrait de lisier et d autres déjections animales. L engin de 195 chevaux, conçu par le constructeur autrichien Steyr, est doté d un kit spécial permettant une carburation avec 60 % de gaz d origine biologique et 40 % de diesel. Le premier exemplaire est alimenté par les déjections, dont se dégagent du méthane, des 50 porcs et des poulets d une exploitation près de Linz. Le dispositif permettrait de réaliser des économies de carburant et de réduire de 20 % les émissions de CO2.

3 Mardi 24 Février 2009 France 2 3 «Erik» et «Michel» s invitent au procès Colonna Deux noms jamais «exploités» dans l affaire Erignac ont été identifiés au cours du supplément d information. D où report de l audience. Pour les avocats d'yvan Colonna, les pistes «Erik» et «Michel», des noms livrés par Didier Vinolas, doivent être prises au sérieux. L es juges d appel d Yvan Colonna ont identifié deux noms «qui n ont fait l objet d aucune exploitation» dans le cadre de l enquête sur l affaire Erignac, d après un des avocats de la défense. Alain Cadet et Yann Daurelle étaient chargés d un supplément d information après les déclarations choc de Didier Vinolas, selon lequel deux membres présumés du commando seraient encore en liberté. Il a cité un certain «Erik» et un «Michel», livrant leurs noms phonétiquement, en précisant les tenir d un agent des Renseignements généraux (RG) dénommé Michel Poirson. L agent des RG dément Du coup, le procès du berger de Cargèse, qui a déjà été suspendu quatre jours, week-end compris, a Policier tué à La Courneuve : premiers aveux L une des six personnes gardées à vue dans le cadre de l enquête sur le meurtre d un policier samedi soir à La Courneuve a reconnu avoir utilisé l arme de service de la victime. Il a indiqué avoir tiré «en l air et au sol» lors d une bagarre, mais conteste avoir visé délibérément le fonctionnaire. Ce dernier appartenait à la brigade de sûreté urbaine de La Courneuve mais n était pas en service ce soir-là et demeurait à Massy-Palaiseau. D après l analyse d alcoolémie, il avait plus d un gramme d alcool dans le sang. L autopsie a révélé qu il avait succombé à une seule balle tirée dans la tête. Le corps présentait de nombreuses lésions semblant prouver que le policier a été battu. REPÈRES été à nouveau interrompu hier. L audience a été reportée à aujourd'hui. Devant les juges Cadet et Daurelle, Poirson a réfuté les affirmations de Vinolas et nié avoir été mis en contact en 2002 avec le procureur Yves Bot, un magistrat proche de Nicolas Sarkozy. Bot a pourtant reconnu avoir rencontré Poirson. Selon le défenseur d Yvan Colonna, Me Patrick Maisonneuve, même s ils «peuvent apparaître de façon très périphérique dans la procédure, les deux noms qui sont cités dans ce supplément d information n ont fait l objet d aucune exploitation dans le cadre des enquêtes» sur le plasticage de la gendarmerie de Pietrosella en 1997, puis sur l assassinat du préfet de Corse Claude Erignac en Frère et sœur retrouvés morts en Savoie Les corps d un frère et une sœur âgés d un vingtaine d années ont été découverts au pied d un couloir d avalanche au-dessus de la station de Bonneval-sur-Arc, en Savoie. Ils étaient parties dimanche pour une sortie en hors-piste. Xavière Tiberi accuse la Mairie de Paris Xavière Tiberi a affirmé hier que ceux qui avaient témoigné contre elle au procès pour fraude électorale l avaient fait dans l attente d une récompense de la Mairie de Paris, aujourd hui socialiste et partie civile au procès. Elle a toutefois reconnu avoir domicilié dans son appartement certains de ses cousins qui n habitaient pas dans le Ve arrdt. Mais c était eux qui «voulaient voter pour Jean» Tiberi, «pour lui faire plaisir», justifie-t-elle euros de matériel de tournage dérobés Une société de location de matériel de tournage vidéo a fait l objet d un cambriolage dans la nuit de samedi à dimanche à Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine, pour un montant de de préjudice. Quatre caméras professionnelles, des objectifs, téléobjectifs et autres matériels du même type ont été volés. Un forcené blessé par le GIPN Un homme de 67 ans, qui s était retranché hier après-midi dans son appartement à Lyon, a été grièvement blessé par un «tir de riposte» du GIPN. Le retraité était armé d un fusil de chasse et d une bonbonne de gaz. L homme a été grièvement blessé à la tête. Il tue sa femme et ses deux fillettes Un homme de 37 ans a tué sa femme de 23 ans et ses deux fillettes de 3 et 4 ans à leur domicile de Dammarie-les-Lys, dans la nuit de dimanche à lundi. Il a lui-même prévenu les services de police dans la matinée hier. Selon les premiers éléments de l enquête, la femme aurait été étranglée et les deux fillettes étouffées. Photo MaxPPP Guadeloupe : la visite de Royal suscite la polémique La visite surprise de Ségolène Royal et ses déclarations en Guadeloupe irritent l UMP. Le Medef local a quant à lui prié l ex candidate aux présidentielles de s en aller. A yant vécu enfant en Martinique, Ségolène Royal qui a choisi comme titre de son dernier livre Femme debout, surnom donné par les Antillais s est présentée «en amie des peuples antillais et guyanais», invitée par le maire de Pointeà-Pitre. Elle a suggéré à François Fillon d assister aux négociations sociales en Guadeloupe et fustigé les «gros patrons qui se sont enrichis pendant des années sur le système néocolonial». Elle a également demandé au patronat de «lâcher» dès hier les 200 euros d augmentation salariale demandés par le LKP, parlant des «parents (qui) n arrivent plus à donner à manger à leurs enfants». «Souvenonsnous de la Révolution française!», a-t-elle dit. «Pas de miracle» Hier, le Premier ministre lui a conseillé «de garder son sang-froid et de laisser les partenaires sociaux discuter». «Il n y aura pas de miracle ni apporté par Mme Royal, ni apporté par François Fillon!», a-t-il ironisé. Le porte-parole Frédéric Lefebvre a dénoncé «l irresponsabilité» de Ségolène Royal, mise sur le même plan qu Olivier Besancenot (NPA) et José Bové. Le secrétaire d Etat à l Outre-mer Yves Jégo a quant à lui regretté que le Parti socialiste «joue la mouche du coche» et «essaie de jeter de l huile sur le feu» en Guadeloupe. L UMP locale a parlé de «récupération politicienne», tandis que le Medef guadeloupéen assure ne pas avoir besoin «de politiciens arrivistes, qui viennent nous donner des leçons», invitant la présidente de Poitou-Charentes à «se casser». Scandalisés, plusieurs royalistes sont montés au créneau pour défendre Ségolène Royal. Elle «connaît bien les Antilles», elle «est aimée làbas, elle les aime» et pourrait jouer un rôle de «médiation», a plaidé le député Jean-Louis Bianco. La députée Delphine Batho a dénoncé un «syndicat des profiteurs» qui «pète les plombs». Président de l association Désirs d avenir, Jean-Pierre Mignard rappelle l'«appui» de la Guadeloupe au second tour présidentiel de 2007 (50,8 % en Guadeloupe, 60,5 % en Martinique). «Elle fait à son tour un geste en direction des Guadeloupéens dans ces heures difficiles». Pour l avocat, «il faut être quand même un esprit obtus pour ne pas saluer la présence d une personnalité politique nationale de premier plan». A la direction du PS, le silence semblait de rigueur, sur fond de rapprochement des camps royaliste et aubryste. Le maire de Pointe-à-Pitre, Jacques Bangou, a salué hier la visite de Ségolène Royal, la qualifiant «d utile». «Je tiens à saluer le courage de sa présence», déclare-t-il. «Je préfère la présence de politiques solidaires des Guadeloupéens [ ] plutôt que le silence méprisant et l absence de terrain de ceux qui nous gouvernent». Ségolène Royal a rencontré dimanche les leaders syndicaux. Son implication dans la crise outremer suscite de vives réactions, notamment de la part de l'ump. Difficiles négociations Les négociations ont repris hier en Guadeloupe entre le collectif contre l exploitation, LKP, le patronat et l Etat, mais dans un climat pessimiste. La discussion, commencée à 11h20 à Pointe-à- Pitre, a été suspendue peu après 14h, pour que les syndicalistes s adressent à leurs militants massés devant l immeuble. Ils ont affirmé leur opposition «à la combinaison allocation-salaire», en refusant la proposition gouvernementale de compléter les salaires avec une part de RSA. Le préfet Nicolas Desforges a retrouvé autour de la table Elie Domota, porte-parole du LKP et les deux médiateurs envoyés par le gouvernement. La présidente du Medef, Laurence Parisot, a déclaré que les négociations en Guadeloupe sont «encore très complexes». L effort que se propose de faire l Etat est conséquent. La moitié des 150 millions d euros d'«améliorations» prévues du projet de loi de développement économique de l outre-mer consiste en des allègements de charges patronales. Elie Domota avait qualifié dimanche de «véritable usine à gaz» la proposition des médiateurs pour approcher les 200 euros réclamés. Les observateurs estiment que les barrages pourraient rapidement réapparaître en cas de rupture des négociations. Jean-Christophe Lagarde, Nouveau Centre : «Une majorité, ce n est pas un régiment» A l occasion de sa venue aujourd hui à Metz, le président exécutif du Nouveau Centre revient sur l étroite marge de manœuvre de cet embryon de nouvelle UDF. Q uelle est aujourd hui la marge de manœuvre du Nouveau Centre, dans une majorité présidentielle écrasée par l UMP? Jean-Christophe LAGARDE : «Pour nous, c est simple : le Nouveau Centre, c est la reconstruction de l UDF, puisque François Bayrou a décidé de supprimer l UDF [ ] pour poursuivre une aventure personnelle en se rapprochant de la gauche. Mais un parti politique, ça ne se supprime pas comme cela, avec des sympathisants, des valeurs, des idées quand bien même on changerait de stratégie politique pour sa carrière [ ] Alors, en cela, notre marge de manœuvre est totale tout en tenant compte, c est vrai, du rapport de forces avec, à l Assemblée nationale, plus de 310 députés UMP et nous qui sommes 23.» Comment réussissez-vous à faire entendre votre voix singulière? «Des fois on parvient à faire changer le cours des décisions et d autres fois on n y arrive pas! Par exemple, sur la politique familiale, nous sommes parvenus à nous faire entendre sur la carte familles nombreuses et les allocations familiales, en disant qu il s agissait pour nous d un sanctuaire absolu. Par contre, c est vrai que sur le bouclier fiscal ou les franchises médicales, nous n avons pas eu gain de cause. Mais ça ne nous a pas empêchés d être contre, de voter contre et de le faire savoir! Idem, récemment, avec la réforme de l audiovisuel. Idem pour le plafonnement des niches fiscales que nous avons obtenu [ ] Pour moi, le Nouveau Centre, c est le parti de la réforme équitable. C est vrai que nous ne sommes pas encore dans la situation de l ancienne UDF, qui pouvait peser sur les débats et favoriser le pluralisme. Mais une majorité, ce n est pas un régiment!» La majorité et Sarkozy n est pas au mieux dans les sondages. Comment y survivez-vous? «Bon, il est assez logique, en temps de crise, que le président et la majorité ne soient pas très populaires, comme les dirigeants ailleurs en Europe et dans le monde. Nous, on essaie justement de pousser cette majorité à être plus équitable. Avec nos différences sur l Europe, cet appétit d équité est notre marque de fabrique. Pour l instant, c est peut-être là que nous avons pêché, nous n avons pas forcément encore assez expliqué qu il existait une alternative entre le pouvoir actuel et Martine Aubry, qui symbolise le retour en arrière.» Que pensez-vous de la possible nomination de François Pérol, secrétaire général adjoint de l Elysée, «C'est vrai que nous ne sommes pas encore dans la situation de l'ancienne UDF, qui pouvait peser sur les débats et favoriser le pluralisme», accorde le président exécutif du Nouveau Centre. à la tête du futur ensemble Banque Populaire-Caisse d Epargne? «Quand quelqu un du pouvoir est impliqué dans un dossier privé, il ne doit pas y être nommé comme dirigeant, sinon c est un mélange des genres qui n est pas bon.» Propos recueillis par Alain MORVAN. Photo Reuters Photo Anthony PICORE Filippetti intègrerait la direction du PS Ce soir, le bureau national du PS officialisera l'entrée dans la direction du parti d'une douzaine de membres du courant «royaliste». Parmi eux, la députée de Rombas- Bouzonville Aurélie Filippetti, fidèle de Ségolène Royal, deviendrait secrétaire nationale à l'energie. Le député Jean- Louis Bianco co-présiderait le Forum des Territoires et Patrick Mennucci, maire du 1er secteur à Marseille, deviendrait secrétaire national adjoint aux fédérations. «Il fallait tourner la page de Reims et la situation politique du pays obligeait au rassemblement», a souligné Manuel Valls, député de l'essonne, proche aussi de Ségolène Royal. «Pour le courant Espoir à gauche (formé autour de Vincent Peillon, ndlr), c'est une page qui se tourne», a-t-il souligné : «Nous voulons travailler en confiance avec Martine Aubry». Commandeur Le cinéaste polonais Andrzej Wajda, 82 ans, s est vu remettre hier à Varsovie le grade de commandeur de l Ordre des Arts et des Lettres. La cérémonie s est déroulée à l ambassade de France. Wajda avait reçu le Prix spécial du Jury à Cannes en 1957 pour son film sur l insurrection de Varsovie en 1944, Kanal (Ils aimaient la vie). Dissident L'ancien secrétaire général du Front national Carl Lang, qui a quitté le parti sur fond de rivalité avec Marine Le Pen, a officiellement lancé hier son nouveau mouvement, le Parti de la France. Il promet cinq listes aux européennes. Lang était entouré de plusieurs élus locaux issus du Front national, notamment des conseillers généraux et des conseillers régionaux, ainsi que de quelques vieux compagnons de route de Jean-Marie Le Pen, Martine Lehideux ou Fernand Le Rachinel. Grosses factures Surfer sur internet, lire ses courriels ou regarder son émission préférée sur son mobile peut coûter très cher. L Institut national de la consommation (INC) met en garde contre des factures de «plusieurs centaines voire plusieurs milliers d euros» : «En cause, des téléphones et des offres d une complexité redoutable, des opérateurs plus pressés de les vendre que d en expliquer clairement le fonctionnement, et des garde-fous inexistants». Anti-fraude La ville de Bordeaux expérimente depuis le 9 février un système de protection des places de stationnement pour handicapés, inédit en France selon la mairie. Ce système détecte le véhicule grâce à des capteurs au sol. «La personne n a qu à téléphoner au numéro, gratuit, inscrit sur le panneau devant la place, et si son téléphone est dans la base de données des personnes handicapées elle est reconnue», explique un conseiller municipal. Offre spéciale Grand Jeu 2 MOIS d'abonnement par portage à domicile Abonnez-vous et jouez à notre Grand jeu Anniversaire! 2 cahiers! Chaque jour, 2 cahiers! + C est notre Anniversaire, Fêtons-le Ensemble! L' ACCÈS GRATUIT à l'ensemble des éditions sur ème Anniversaire EN CADEAU + CALENDRIER CE MAGNIFIQUE = DIGITAL! 49 seulement 2 MOIS 49 Oui, je désire bénéficier de l offre spéciale «Grand jeu» nouvelle formule qui m est réservée : 60 parutions du journal LE REPUBLICAIN LORRAIN + 1 accès gratuit au site pour seulement 49. Oui, je retourne mon règlement dans les 7 jours, je reçois EN CADEAU UN MAGNIFIQUE CALENDRIER DIGITAL. Je règle mon offre spéciale "Grand Jeu"par : Nom prénom adresse CP ville n téléphone ** *Offre réservée aux nouveaux abonnés Délai de mise en service de votre abonnement : dès l enregistrement de votre paiement Délai de livraison du calendrier digital si vous répondez dans les 7 jours : dans les 2 semaines qui suivent l enregistrement de votre paiement. Conformément à la loi informatique et liberté du 06/01/1978, vous disposez d un droit d accès et de rectification pour toute information vous concernant dans notre fichier. ** Obligatoire pour bénéficier de votre accès à internet. ABONNEZ-VOUS VITE! ET BÉNÉFICIEZ DE L OFFRE SPÉCIALE «GRAND JEU» à retourner à : Le Républicain Lorrain - Service Clients METZ Cedex 9 N Chèque bancaire à l ordre du REPUBLICAIN LORRAIN Carte bancaire Expire fin Code cryptogramme (3 derniers chiffres au dos de la carte) Signature RECEVEZ EN CADEAU CE MAGNIFIQUE CALENDRIER- CALCULETTE- THERMOMÈTRE DIGITAL! Ma boîte aux lettres est accessible oui non Si non : digicode N... Clé ou pass à fournir AC

4 Mardi 24 Février 2009 Slumdog Millionaire domine les oscars Le film de Danny Boyle a régné sans partage dimanche sur les 81e Oscars en obtenant huit statuettes dont celle du meilleur film. Le réalisateur Danny Boyle a partagé son succès avec de jeunes acteurs de Slumdog Millionaire. S lumdog Millionaire, un film à petit budget, sans vedettes et qui avait même failli ne pas être distribué en salles, a terminé en beauté à Hollywood son incroyable parcours, remportant huit des neuf catégories dans lesquels il était nommé. Outre l oscar du film, la plus convoitée des 24 statuettes dorées en jeu, l œuvre qui raconte le destin d un orphelin de Bombay gagnant contre toute attente à un jeu télévisé a valu à Danny Boyle l oscar du réalisateur. Le Britannique a remercié «tous ceux d entre vous qui nous ont aidés et ceux qui ne l ont pas fait». Kate Winslet récompensée Auparavant, «Slumdog» avait enlevé les trophées du scénario adapté, de la photographie, du montage et du mixage sonore, puis valu au compositeur indien A.R. Rahman deux statuettes, pour la musique et la chanson originales. Le grand perdant aura été L Etrange Histoire de Benjamin Button porté par l interprétation de Brad Pitt. Alors qu il était nommé dans 13 catégories, il ne décroche que trois statuettes «techniques» pour les effets visuels, la direction artistique et le maquillage. Cinq ans après son oscar du meilleur acteur grâce à son personnage de père vengeur dans Mystic River, Sean Penn a effectué le doublé en obtenant le même prix pour un rôle aux antipodes, celui de Harvey Milk, flamboyant pionnier des droits des homosexuels. «Je pense que c est le moment pour ceux qui ont voté pour l interdiction du mariage homosexuel (en Californie, ndlr) de s asseoir et de réfléchir à leur grande honte et à la honte dans les yeux de leurs petits enfants s ils continuent à se comporter ainsi», a lancé Penn, très applaudi. Harvey Milk a aussi obtenu l oscar du scénario original. Pour Kate Winslet, la sixième nomination a été la bonne : 12 ans après Titanic, la Britannique s est vue décerner l oscar de la meilleure actrice grâce au Liseur où elle incarne une ancienne gardienne de camp nazi. Au début de la cérémonie, Pénélope Cruz est devenue la première Espagnole à recevoir un oscar, celui du second rôle féminin pour Vicky Cristina Barcelona de Woody Allen. Photo AFP Informations générales Attentat au Caire : trois suspects arrêtés Trois hommes ont été interpellés à proximité du lieu où une jeune Française a été tuée dimanche par un engin explosif. La majorité du groupe de touristes dont faisait partie la victime a regagné la France hier. L attentat perpétré dimanche vers 18h50 près du bazar emblématique de Khan al-khalili, à proximité de cafés et de la mosquée Al- Hussein, au Caire, n avait toujours pas été revendiqué hier après-midi. Le parquet antiterroriste de Paris a ouvert une enquête préliminaire. «Trois hommes ont été arrêtés sur place après l attaque, étant considérés comme des suspects. Une quinzaine sont interrogés en tant que témoins», a déclaré hier un responsable de la police égyptienne. Selon le porte-parole du gouvernement, Magdi Radi, deux engins avaient été posés sous des bancs de marbre dans une zone de cafés. L un a explosé et le second a été désactivé par la police. Trois Français toujours hospitalisés Une jeune Française de 17 ans, qui était assise sur l un de ces bancs, est morte. Magdi Radi a affirmé que l attentat avait fait en outre 24 blessés (17 Français, pour l essentiel des jeunes originaires de Levallois, en Ile-de- France, trois Saoudiens, trois Egyptiens et un Allemand). Dix-neuf blessés ont déjà pu quitter l hôpital tandis que les cinq autres sont dans un état stable, a-t-il précisé. Selon le procureur, l explosion de l engin, de fabrication artisanale, a creusé un cratère de 30 centimètres de diamètre sous un banc qui a été détruit par la déflagration. Le procureur ajoute que des témoignages ont été recueillis auprès de la plupart des blessés, trois Français maintenant que les engins ont été lancés d en haut sur le groupe de touristes. Si la majorité du groupe de touristes français, soit 54 personnes, a regagné Paris, trois jeunes restaient hospitalisés. Craintes pour le tourisme L'attentat a suscité la crainte en Egypte d'un nouveau coup porté à l'industrie touristique du pays. «Nous n avons pas eu d annulations mais c est terrible qu un acte comme cela, même isolé, puisse détruire des années de travail alors que la crise est déjà là», souligne Amal, directrice de l agence de voyages Fadimar Tours. Selon Fathi Nour, le président du syndicat des hôteliers, «les touristes ne sont plus intimidés, et ne veulent plus l être. Pour preuve, l impact des attentats se réduit, trois ans de baisse après l attentat de 1997 à Louxor, et seulement un mois pour celui de Dahab en 2006». Dans les ruelles proches du bazar de Khan al-khalili, les touristes étaient moins nombreux hier, au lendemain de l'attentat qui a coûté la vie à une jeune Française. Le lieu choisi pour l attentat commis dimanche soir au Caire ne doit rien au hasard. Comme les hauts lieux de l Egypte ancienne, le souk traditionnel de Khan al-khalili est une des étapes obligées des tour-operators et des touristes. Mais en l absence de revendication, il est difficile de savoir quelle piste privilégier. Entre 2004 et 2006, trois attaques perpétrées dans la péninsule touristique du Sinaï avaient fait plusieurs dizaines de morts et portaient la marque d Al-Qaïda. Ce qui ne semble pas être le cas du dernier attentat commis dans le souk du Caire, dont le mode opératoire fait plutôt penser à un acte isolé emprunt d amateurisme. Les motifs de cette nouvelle attaque après plus de deux ans de répit, et alors que l Egypte semblait en avoir fini avec la vague islamique violente des années 90, peuvent être multiples. Il y a d abord l attitude du Caire lors de la dernière crise de Gaza quand l Egypte avait refusé d ouvrir ses frontières aux réfugiés palestiniens et plus largement l attitude de neutralité observée par le régime depuis les années Sadate. Ensuite, l atmosphère de fin de règne d Hosni Celui dont l état était jugé le plus sérieux est hors de danger, a précisé le chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner qui a annoncé que trois des Français blessés devraient être rapatriés aujourd - hui par vol médicalisé. Le groupe de jeunes était arrivé le 16 février en Egypte pour un séjour touristique de huit jours organisé par la municipalité. La première adjointe du maire de Levallois- Perret, Isabelle Balkany, a précisé que les jeunes devraient être entendus par les enquêteurs de la Sous-direction antiterroriste (Sdat) de la police judiciaire et de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI, ex-dst). «Nous étions tous regroupés avant d organiser le quartier libre. Il y a eu une très Cible récurrente Photo Reuters forte détonation. Puis les cris, du sang. On s est tous mis à courir», raconte Romy Janiw. L accompagnatrice de 28 ans a fait état de la possibilité du lancement d une grenade : «C est ce que certains ont dit mais je ne peux l affirmer.» Khan al-khalili avait été le théâtre d un attentat en avril Deux touristes français et un Américain y avaient été tués. Moubarak, âgé de plus de 80 ans, au pouvoir depuis 28 ans et qui souhaiterait voir son fils lui succéder, est propice à des regains de tensions intérieures. Et ceci d autant plus que les puissants Frères musulmans, pratiquement neutralisés politiquement, restent très influents. Comme d habitude les enquêteurs égyptiens privilégient la piste d un acte isolé, ce qui n est pas à exclure compte tenu de l amateurisme qui semble être la marque de cet attentat. Il reste que l Egypte est et demeurera une cible récurrente, presque idéale pour le terrorisme islamique avec le flux énorme de touristes qui choisissent cette destination. Chaque attentat commis en Egypte a une conséquence lourde pour l économie locale qui tire quelques 11 milliards d euros annuellement du tourisme. Pourtant, au-delà de l impact émotionnel de l instant, l attentat du Caire n est a priori pas de nature à déstabiliser le régime Moubarak soutenu par une population qui sait combien l image d une Egypte sûre est déterminante pour sa propre vie quotidienne. Louis BIGOT. 2 4 Algérie : attaque islamiste mortelle Neuf gardes de sécurité ont été tués dimanche soir et trois blessés lors d une attaque islamiste contre le bâtiment qui leur servait de base à Ziama Mansouriah, à 360 km à l Est d Alger. Cette information n a pas été confirmée officiellement. Les assaillants ont attaqué le bâtiment au mortier artisanal, alors que s y trouvaient des employés de la Spas, une entreprise algérienne de gardiennage chargée de la surveillance et de la sécurité de sociétés implantées dans la région. L ETA vise un local socialiste L organisation indépendantiste armée ETA s est invitée dans la campagne pour les élections régionales basques, comme les autorités espagnoles le craignaient, en plaçant une charge explosive contre un local du Parti socialiste, hier matin au Pays basque. La charge, composée de huit kilos d explosifs, dissimulée dans un sac-à-dos, a explosé sans faire de blessé à Lazkao, au sud de Saint-Sébastien. Démission d un ministre espagnol Le ministre espagnol de la Justice, Mariano Fernandez Bermejo, a annoncé hier sa démission après avoir été vivement critiqué pour sa gestion d un scandale de corruption et pour la récente grève des juges en Espagne. Il était critiqué par le principal parti d opposition, le Parti Populaire, pour avoir rencontré le juge Baltasar Garzon lors d une partie de chasse, peu après le déclenchement par le magistrat d une opération anticorruption impliquant des élus du PP. Plus d une tonne de cocaïne saisie Les autorités polonaises ont annoncé hier avoir saisi plus d une tonne de cocaïne lors d une opération qui a permis de démanteler un réseau international de trafic de stupéfiants. Neuf personnes, dont la nationalité n a pas été précisée, ont été arrêtées lors de cette opération menée la semaine dernière. Le réseau acheminait la drogue d Amérique du Sud en Pologne avant de la redistribuer en Europe de l Ouest. Au profi t de DÉMATÉRIALISATION DES MARCHÉS PUBLICS AC BON DE SOUSCRIPTION À 5 Quatre repas à la Ville de Lyon Acheteurs publics Publiez vos annonces légales à la fois sur les éditions électroniques et papier du RÉPUBLICAIN LORRAIN. Proposez vos D C E à télécharger. Recevez en toute sécurité les propositions électroniques des entreprises. Avantages : Un impact régional fort en termes de visibilité et de retour. Une grande simplicité d'utilisation. Une solution validée et auditée par des spécialistes. Une offre complète, économique et globale clé en main. OPTEZ POUR LA SOLUTION PROGICIELLE proposée par AC Passionné de cuisine, M. Wiklovsky a rapidement évolué pour devenir cuisinier dans de grands restaurants français. Après une solide expérience et un bon savoir-faire, il devient, en 2004 propriétaire et chef du restaurant «Georges, à la Ville de Lyon» à Metz. Si vous souhaitez gagner ces repas, il suffit de renvoyer ce coupon accompagné d un chèque de 5 à : Noël de Joie, Le Républicain Lorrain, Metz Cedex 9. Un tirage au sort aura lieu en mars Nom... Prénom... Adresse Téléphone... AC Cette solution complète est conforme à l'article 56 du CMP sur la dématérialisation des marchés publics Renseignements FRANCE JOURNAL

5 Mardi 24 Février 2009 Economie 2 5 L'impôt sur la fortune rapporte moins foyers français ont payé l ISF en 2008, mais l impôt a moins rapporté qu en Une situation rare. L'ISF Ce qu'il rapporte... 4,03 2,2-5,5% ,81 milliards d'euros en 2008 Ceux qui le payent contribuables +7,2% Le nombre de foyers redevables de l'isf a augmenté de 90,7% en cinq ans. Si le Trésor public est perdant dans l affaire, les Petites et moyennes entreprises ont en revanche bénéficié à plein du nouveau dispositif fiscal mis en place en faveur des contribuables assujettis à l Impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Plus d un milliard de capitaux ont en effet été investis dans les PME en 2008, grâce à la loi en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat (Tepa). Ce texte permet aux foyers payant l Impôt de solidarité sur la fortune d imputer sur leur ISF 75 % du montant qu ils ont investi directement ou via un holding dans le capital de PME, jusqu à versés en moyenne foyers ont recouru au dispositif, ce qui a engendré un manque à gagner de 660 millions d euros pour le Trésor public. La baisse du produit de l impôt s explique aussi par le relèvement de l abattement sur la valeur de la résidence principale, passé de 20 à 30%. Ainsi, chaque foyer a payé en moyenne en 2008 contre en Au total, le nombre de foyers assujettis à l ISF a grimpé de 7,2 % en 2008 par rapport à 2007, pour s établir à foyers déclarant plus de La France compte 33 millions de contribuables. L impôt a rapporté 3,81 milliards d euros en 2008, contre 4,03 milliards en 2007, selon des chiffres communiqués hier par le ministère du Budget. L'impact de la crise financière n'apparaît pas sur les chiffres de l'isf, calculé sur la base d'un patrimoine évalué au 1er janvier 2008, avant la dégringolade de la Bourse. Les foyers des deux premières tranches de l'isf, déclarant jusqu'à 2,45 millions, représentent en ,73% du total. Elle collecte pour l entreprise de son père Fanny Gamelin, la fille du patron des chantiers navals Gamelin, qui s est suicidé le 23 décembre, avait lancé un appel aux dons en faveur des salariés de la société. Elle a annoncé avoir «atteint son objectif» avec collectés. Sa demande avait été relayée via le site communautaire Facebook quelques jours après le suicide de son père, dont la société connaissait de grosses difficultés financières et est engagée, depuis le début de l année, dans une procédure de reprise. Les «devraient permettre de régler les salaires du mois de février sous forme d aide aux salariés». Ecureuil-Banque populaire : de l'argent public dans la fusion La deuxième banque française qui doit naître de l'union Caisse d Epargne-Banque populaire recevra un chèque d au moins 2,5 milliards d euros de l Etat. Un prêt qui pourrait évoluer en actions. L intervention de l Etat dans le rapprochement des deux groupes bancaires Caisse d Epargne et Banque populaire se révèle au grand jour. D abord avec la probable nomination de François Pérol, proche de Nicolas Sarkozy, à la tête du nouveau géant. Puis avec l annonce que l Etat, qui a déjà injecté 2 milliards d euros dans les deux groupes, allait remettre au pot à hauteur de 2,5 à 5 milliards. Cette participation prendrait la forme de prêts subordonnés : des prêts qui, en cas de mise en liquidation, ne doivent être remboursés qu après indemnisation de tous les créanciers. La ministre de l Economie a expliqué que ces prêts «pourraient être convertis en action à échéance», faisant dès lors de l Etat un actionnaire direct de ce qui deviendrait la deuxième banque française derrière le Crédit agricole. Paris contrôlerait alors entre 11 % et 23 % du nouvel ensemble, selon plusieurs sources. Peut-être au conseil d administration Cette option trancherait avec la philosophie initiale du plan de soutien aux banques, qui prévoyait que l Etat apporte son aide financière de manière transitoire et n influe pas dans les décisions stratégiques des établissements aidés. De sources concordantes, l Etat prévoit de s octroyer d entrée 4 des 18 sièges d administrateurs du nouveau conseil de la deuxième banque française. «Quand on a de l argent public dans un réseau bancaire, on veut voir la façon dont il évolue, on participe à sa stratégie, on participe à son conseil d administration ou à son conseil de surveillance», a estimé Christine Lagarde. Le mariage des deux groupes doit intervenir jeudi, jour où les deux banques publieront leurs résultats annuels, vraisemblablement marqués par des pertes. Quant à la nomination de François Pérol, secrétaire général adjoint de l Elysée, à la tête de la nouvelle entité, elle constituerait une sanction pour les dirigeants des deux établissements, Bernard Comolet (Caisse d Epargne) et Philippe Dupont (Banque Populaire). Les arguments avancés par l opposition et même dans les rangs de l'ump contre ce choix ont été balayés hier par Lagarde : «Il y a une commission de déontologie dans la fonction publique, qui est toujours saisie dans l hypothèse où un haut fonctionnaire quitte la fonction publique pour rejoindre telle ou telle société», a-t-elle rappelé : «Dès lors que la commission prendrait cette décision (d avaliser la nomination de Pérol, Ndlr), sur le principe de la légalité il n y a plus rien à dire ; circulons.» Naissance du 2 e groupe bancaire français* Le groupe Caisse d'épargne 9,8 milliards d'euros de produit net bancaire 27 millions de clients collaborateurs agences Filiales: Natixis** Nexity (immobilier) Crédit Foncier Caisses d Épargne Le groupe Banque Populaire 7,4 milliards d'euros de produit net bancaire 9,4 millions de clients collaborateurs agences en France 17 milliards d'euros de CA salariés 40 milliards d'euros de fonds propres Filiales: Natixis** Foncia (immobilier) 20 Banques Populaires (dont le Crédit Coopératif) Banque Populaire + Caisse d'épargne Directeur pressenti : "François Pérol" Injection de 2,5 à 5 milliards d'euros sous forme de prêts subordonnés * 1 er groupe bancaire français : Crédit Agricole ** filiale commune Les syndicats inquiets pour l'emploi Le mariage des groupes Caisse d Epargne et Banque populaire pourrait engendrer des «doublons» de postes. Les deux établissements réunis comptent salariés. I l va y avoir de sérieuses conséquences sociales», s inquiète Véronique Descacq (CFDT banques), à quelques jours de la concrétisation du mariage entre les deux groupes mutualistes Caisse d Epargne et Banque populaire. Les effectifs des directions entre et personnes seraient aprticulièrement menacés par la suppression de centaines d emplois, d après les calculs des syndicats. «Nous avons déjà là au moins un projet de réductions d effectifs d environ 400 postes à la direction», assure Descacq. Pour le reste, les incertitudes demeurent parce que les réseaux des deux groupes vont continuer à fonctionner de façon distincte pour l instant. Pour Jean-Paul Krief (CGT), les services informatiques et ceux de la logistique pourraient être les premiers touchés. Mais les syndicats entendent prendre les devants en attendant les détails de l union qui doivent être dévoilés au plus tard jeudi. «Variable d ajustement» Ils craignent que les pertes historiques des deux groupes en 2008 ne les poussent à précipiter les synergies audelà de la fusion des directions. Concrètement, celles-ci devraient se matérialiser par une mise en commun accélérée de leurs activités. «Sur le terrain on va voir dans quelques mois des accords entre les agences de Caisse d Epargne et de Banque populaire. Celle qui est mieux implantée dans une région sera favorisée», prévoit Régis Dos Santos (SNB CFE-CGC). «Le risque est de voir les salariés devenir la variable d ajustement», redoute-t-il. L'injection par l'etat de 2,5 à 5 milliards d'euros permettrait d'assurer l'avenir de la banque d'investissement et de financement Natixis, filiale commune, et d'afficher un niveau de fonds propres très supérieur aux exigences réglementaires. Pour redevenir «très vite rentables», les deux groupes mutualistes pourraient aussi ressortir «plus rapidement que prévu des cartons des plans sociaux enterrés» ou en annoncer un en commun, affirment par ailleurs les syndicats. «Il faut qu on nous rassure rapidement car les pertes des deux groupes ne sont pas dues aux salariés», demande Sébastien Busiris (FO). 1,4 milliard d'aide à l agriculture redistribuée Le gouvernement français a décidé de réorienter à partir de 2010 près de 1,4 milliard d euros d aides en faveur de filières agricoles en difficulté, plus particulièrement l élevage (1 milliard). D après le ministre de l Agriculture, Michel Barnier, ce soutien bénéficiera aussi à la production de protéines végétales, ainsi qu à l agriculture biologique. Les céréaliers, eux, devront mettre la main à la poche pour aider les secteurs les plus fragiles. Les détails de cette réorganisation ont été détaillés hier aux professionnels lors d un Conseil supérieur d orientation (CSO). L'élevage ovin et caprin bénéficieront également d'une autre série de mesures, de même les zones fragiles de montagne. 140 M seront en outre consacrés à la mise en place d un fonds pour couvrir les risques climatiques et sanitaires. Lagardère Active réduit ses effectifs Lagardère Active, branche médias du groupe Lagardère, doit prendre des «mesures exceptionnelles» face à la crise, notamment la réduction de ses effectifs d environ 250 personnes à l étranger tout en investissant en France. Son président Didier Quillot a justifié cette stratégie par le fait que «la presse magazine internationale a connu une dégradation de ses recettes publicitaires». En France, Lagardère Active (Elle, Public, Europe 1, Gulli ) a connu «une année 2008 plutôt bonne pour l ensemble des médias». BOURSE DE PARIS SÉANCE DU 23 FÉVRIER 2009 Déception : Après avoir passé la majeure partie de la séance dans le vert, le CAC40 s est retourné dans le sillage de -0,82% Wall Street et a creusé ses pertes pour se rapprocher des 2700 points. Les investisseurs sont restés sceptiques face à l aide que les États vont apporter aux banques en difficulté. Citigroup pourrait voir l État américain monter significativement dans son capital. À Paris, le CAC40 a bénéficié du rebond des valeurs bancaires, Société Générale en tête. Dexia chute lourdement par crainte de nationalisation. LES 10 + FORTES VARIATIONS Hausses en % Baisses en % Cyberdeck +12,50 0,09 Nortene -53,21 1,24 Ford Motor +11,54 1,45 Carrefour Property -30,00 0,42 Tonna Electronique +10,91 0,61 Pier Import Europe -26,64 1,79 MGI Coutier +10,00 8,80 Jacques Bogart -25,33 73,10 Tayninh +9,62 1,14 PCAS -14,74 1,33 MARCHÉS DE L OR Dernier %Var. %Var. Veille 31/12 Lingot de 1 KG Env 24990,00-0,04 +26,21 Pièce 20 F 158,00 +1,87 +25,50 Pièce 20 $ américains 900,00 +2,27 +42,86 Pièce Suisse 20 F 153,10-3,10 +22,48 Souverain 195,00 +2,58 +30,17 Pièce 10 florins holl. 155,10-0,58 +29,04 INDICES SBF 80 SBF 120 SBF 250 CAC Next20 CAC Mid100 CAC Small90 Pts % Veille 3056,22-2,26% 1969,77-1,01% 1922,54-1,01% 3137,39-2,32% 4011,29-1,74% 3618,71-1,55% EUROLIST Valeurs françaises Dernier % var. % var. veille 31/12 ABC Arbitrage 5,32-0,93 +7,45 Acanthe Develop. 1,28 +2,40 +3,23 ADA 9,00-0,55-9,97 ADP 36,48-3,10-24,56 ADT 0,02 0,00 0,00 Affine 9,23-1,80-28,95 AGF 124,21 0,00 0,00 Agricole de la Crau 144,00 0,00 0,00 Altran Technologies 2,06-5,68-24,36 ANF 25,80-1,45-0,75 Arbel 0,39 0,00 +2,61 Areva CI 328,49 +0,42-6,14 Arkema 10,41-3,02-14,95 Artois Indust.Fin 2000,00 0,00-0,24 Atos Origin Sa 19,63-0,70 +9,58 Autor.Paris-Rhin-Rhône 41,00-4,11-17,55 Bac Majestic 0,11 0,00-8,33 Baccarat 124,70 0,00 +13,26 Bail Invest(ex Selectibail) 63,80 0,00 0,00 Bains Mer Monaco 520,00 0,00-4,57 Banque de la Réunion 127,01 +0,01-15,32 Beneteau 5,63-2,34-16,65 Bic 36,94-0,76-10,22 BioMérieux 62,00 +2,92 +3,34 Boiron 22,80-2,97 +31,37 Bolloré Invest 80,00 +1,26-5,90 Bongrain 41,52-2,37-13,12 Bull Regroupement 1,39-2,79 +20,90 Bureau Veritas 27,75-0,55-3,42 Burelle Sa 37,98-0,02-24,76 Business Objects 44,39 0,00 0,00 Canal+ 4,53-0,89 +9,96 Capelli 0,90 0,00 +0,07 Carbone-Lorraine 17,17-2,16-3,54 Casino Guichard ADP 38,22 +1,08 +1,14 Casino Guichard Perr 48,50-1,32-10,70 Catering Intern Services 51,00-3,59 +11,34 Cegid 6,57-1,94-17,16 CGG Veritas 8,83-0,96-16,67 Chargeurs 6,05 +1,17-13,53 DEVISES Achat Vente Taux change Dollar américain 0,77 0,80 0,7819 Dollar Canadien 0,61 0,64 0,6241 Franc Suisse (CHF) 0,66 0,68 0,6715 Livre Sterling (GBP) 1,12 1,16 1,1404 Yen (100) 0,81 0,84 0,8254 CAC Mid&Small190 IT.CAC LES TAUX : 3987,35-1,72% 630,51 +1,66% 3 mois 1 an 10 ans 1,8670 / 72 2,0738 / 40 3,5708 / 10 Dernier % var. % var. veille 31/12 Christian Dior 39,18-2,06-2,66 CIC A 74,40-0,80-25,54 Cider Santé 6,55 0,00 0,00 Ciments Francais 51,98-4,92-13,80 Clarins 55,50 0,00 0,00 Club Méditerranée 11,50-1,16-3,97 CNP Assurances 50,49-3,09-2,66 Cofigeo Financière 195,99 0,00 +19,51 Colas 127,03-0,05-10,49 Compagnie Cambodge 2200,00 0,00 +11,73 Courtois 81,00 0,00 +1,51 CRCAM ATL.VEND.CCI 35,15 0,00-15,81 Créd.Fonc.Als-Lor. 51,00-0,95 +0,98 Crosswood 1,76 0,00 +6,68 CS Comm. & Syst 5,60 +1,81 +12,07 Dassault Aviation 336,10-6,63-16,37 Dassault Systèmes 27,64-1,77-14,46 Derichebourg 1,56-4,00-3,31 Dév Rég.N.P.D.C 20,64-0,04-6,18 DMC 1,16 0,00 0,00 Du Pareil au Même 39,85 0,00 0,00 Dynaction 4,98 +4,84-9,41 EDF Energies Nouv. 27,65-4,65 +9,52 Eiffage 32,16-5,02-13,93 Elect De Strasb 88,00 +2,32 +5,43 Elect Eaux Madag. 7,80 0,00-13,12 Elf Aquitaine 173,02-1,13-0,22 Eramet 117,35-3,38-14,87 Esso 71,25-2,66-0,89 Euler Hermes 22,50 +0,89-35,81 Eurazeo 19,43-2,94-42,01 Euro Disney 2,99-1,96-16,93 Eurotunnel Units 0,09 0,00-18,18 Exacompta Clairef. 73,50 +3,55-11,45 Faurecia 8,68-1,36-12,15 Fimalac 28,33 +0,24 +26,47 Fonc.Fin.Particip 23,20-4,46-0,02 Foncière 7 Invest 1,51 0,00-42,14 Foncière Atland 64,99 0,00 0,00 Foncière Lyonnaise 23,60-0,42-7,46 Foncière Régions GFR 39,02-3,41-20,34 Fromageries Bel 95,00-3,06-6, CAC 40 L16 M17 M18 J19 V20 L , , , , , ,87 Indices INSEE des prix à la consommation : Décembre 2008 hors tabac 117,13 (+0,70% en un an), indice avec tabac 118,39 (+0,71% en un an) Indice INSEE de référence des loyers : quatrième trimestre 2008 : 117,54 (+2,83% en un an), base 100 au deuxième trimestre 2004 SMIC : 8,71 /h brut depuis le , base 151,67 h par mois Taux d intérêt : Euribor 3 mois 1,88% - TMO (secteur privé) 4,90% NIKKEI TOKYO CAC40 PARIS DAX FRANCFORT 2727,87-0,82% 3936,45-1,95% 7376,16-0,54% 7307,45-0,79% /$ STOXX 50 EUROPE 1,2790 FTSE LONDRES +1,53% 3850,73-0,99% 1991,63-1,00% L INFO DU JOUR : FORTE HAUSSE DU CHÔMAGE Dans son dernier rapport prévisionnel, l Unedic s attend à une forte progression du nombre de chômeurs en France, en 2009, et la destruction de près de emplois. Ces chiffres paraissent optimistes à de nombreux économistes car ils sont établis à partir d une hypothèse de contraction du PIB de -1 % sur la totalité de l année. En 2010, malgré une croissance probable de +0,5 %, le nombre de chômeurs progresserait encore de à cause de la destruction nette de emplois. Dernier % var. % var. veille 31/12 FSDV 36,01 0,00-25,75 Gantois 1,50 0,00 +57,89 Gaumont 44,00-1,12-3,28 Gds Moulins Strasb 297,09 0,00-29,26 Gecina 35,31-5,20-28,83 Gevelot 13,53-9,98-16,02 Gfi Informatique 2,35-2,08-8,53 Groupe Eurotunnel 3,31-9,31-14,03 Groupe Gascogne 30,94 +3,13-4,97 Groupe Open 4,70 +2,17 +13,26 Groupe Partouche 2,50 0,00-9,05 Groupe Steria 8,87-4,53 +11,27 Guyenne & Gasc. 56,00 +2,61-8,92 Havas 1,38-3,70-6,14 Hermes Intern 70,55-1,46-29,35 Iliad 61,75-1,12-0,41 Imerys 27,23 +0,75-16,20 Infogrames Entert 2,97-12,90-26,30 Infotel 32,40-0,15-4,40 Ingénico 12,97-0,61 +16,95 Inter Parfums 15,44-0,38-14,43 Jacques Bogart 73,10-25,33 +1,52 J-C Decaux 10,00-2,73-18,62 Kaufman & Broad 5,92-1,00-25,65 Klépierre 15,20-4,97-13,09 Laurent Perrier 41,24 +0,58-30,07 Lebon 58,99-0,03-11,98 Legrand Promesses 12,00-4,00-12,15 LISI 24,25-3,00-0,99 Locindus 17,60 +2,14 +30,89 M6-Metrologic TV 9,95-5,15-28,06 Maurel Et Prom 8,30 +0,85 +1,45 Montupet S.A. 2,40 +6,66-32,56 Natixis 1,07 +5,94-14,38 Neopost 57,45-3,87-11,36 Nexans 31,30-2,90-26,45 Norbert Dentressangle 23,80-0,83-13,45 Nord-Est 18,43 0,00 0,00 NRJ Group 4,74-4,30-10,09 NSC Groupe 38,00 0,00-35,46 Oberthur Card Syst 6,72 0,00 0,00 OL Groupe 7,50-3,84-9,71 Dernier % var. % var. veille 31/12 Olitec 3,20 0,00 0,00 Oxymetal - Laser Tech 3,30-0,90-11,22 Pages Jaunes 6,06 +0,16-13,75 Pharmagest 36,65-0,13-0,41 Plastic Omnium 5,97-5,23-18,72 Provimi 7,50 +2,88 +3,46 PSB Industries 11,60-10,76-6,43 Publicis Groupe SA 18,00-4,96-2,16 Recylex (ex Métaleurop) 2,67 0,00 +7,23 Rémy Cointreau 18,49-3,99-37,59 Rexel 4,05-3,80-14,89 Rhodia 2,78-1,24-38,23 Rocamat 1,20 0,00-38,44 Rougier 23,00 +0,65-0,62 Safran 7,18-4,01-25,46 Salvepar 50,70-1,16-5,94 Scor Reg 14,50 +2,25-11,40 SEB 17,63-1,83-17,81 Sequana Capital 4,05-8,35-6,45 SIIC de Paris 217,00 0,00-8,80 Silic 62,93-1,94-5,42 Sodexho Alliance 37,54-4,23-5,13 Somfy International 107,99 +0,59-5,27 Sopra 29,98-4,82 +20,09 Sperian Protection 37,90-4,89-15,24 Spir Comm 11,99-1,80-39,37 Sr. Téléperf 21,42-2,79 +7,54 Sucrière De Pithi. 470,00-1,05 +2,16 Suez 29,95 +16,53-13,37 Supra 14,40 0,00 +1,49 Technip 24,06-1,87 +10,36 TF1 6,34-1,85-39,19 Thales 31,57-3,86 +5,78 Thomson 0,72-7,17-24,55 Tonna Electronique 0,61 +10,90-27,37 Trigano 4,87-0,20 +10,19 Ubi Soft Entert 11,34-0,83-18,75 Union Fin. De France 21,00 0,00 +2,97 Valeo 9,35-11,37-11,92 Wendel Investissement 23,89-1,07-32,53 Zodiac 25,03-0,85-3,77 CHIFFRES CLÉS VALEURS DU CAC 40 A SURVEILLER : HEINEKEN Le 3 e brasseur mondial a enregistré une hausse de +11 % de son bénéfice d exploitation en La direction s abstient de prévisions pour 2009 et a annoncé un programme de réduction de coûts. LE CHIFFRE DU JOUR -5 % La crise économique a été plus forte que la ferveur des fêtes de fin d année pour le fabricant de jouets américain Hasbro. Ses ventes Dernier % var. % var. veille 31/12 Valeurs étrangères zone euro Abn Amro Hdg 35,30 0,00 0,00 Allianz 51,50-2,27-30,37 Altadis 50,00 0,00 0,00 Banco Popular Espanol 11,14 0,00 0,00 Bayerische Hyp & Ver 42,05 0,00 0,00 Completel Europe 26,50 +1,18-17,16 Corio 37,49 0,00 +20,93 Gemalto 19,75 +0,20 +10,29 ING Groep Nv Cva 3,58-11,51-51,23 NYSE Euronext 13,50-1,60-25,39 Robeco Nv 14,03-3,24-9,82 Rodamco Contin Eur 83,21 0,00 0,00 Rolinco Nv 12,50 0,00 +0,80 SES Global FDR 14,31 +0,63 +3,55 Telefonica 19,36 0,00 0,00 Trader Classified Media 0,03 0,00 0,00 Valeurs internationales Adecco Sa 24,91-1,69 +8,30 Agta record 17,21 0,00 +2,45 Altria 46,79 0,00 0,00 American Express 44,95 0,00-2,94 Anglogold 25,82 +3,28 +41,88 Atmel 2,85 0,00 +41,79 AVIVA 11,10 0,00 0,00 Barrick Gold 22,80 0,00 0,00 BP PLC 5,27 +0,38-1,32 Caterpillar Inc 20,32-2,54-33,39 Colgate Palmolive 46,00-4,36 +4,48 Diageo Plc 9,73 0,00-1,42 Dow Chemical 6,20-3,27-45,21 Dupont De Nem. 15,78-1,74-8,52 Ford Motor 1,45 +11,53-14,18 General Electric 7,01-4,49-38,39 DOW JONES NEW YORK PETROLE BRENT 41,47 $ Baril NEW YORK 40,62 $ LA QUESTION DU JOUR Qu'est-ce-qu'un plan de relance? Pour relancer une économie plombée par la récession, l arme budgétaire est aussi utile que la monétaire. Elle consiste à augmenter les déficits afin d apporter plus d argent, donc de pouvoir d achat, aux particuliers et aux entreprises. ont reculé de -5 % au dernier trimestre 2008, faisant ainsi ressortir un bénéfice net inférieur au consensus et un chiffre d affaires de 1,2 milliard de dollars. Aucune annonce de restructuration n a été publiée, ce qui constitue aujourd hui, une excellente nouvelle. Alternext Dernier % var. % var. veille 31/12 General Motors 1,46-2,01-48,39 Gold Fields 12,85 0,00 0,00 Harmony Gold 10,25 +1,99 +42,54 HSBC Hdg 5,43 +0,74-21,65 Ito-Yokado 30,40 0,00 0,00 ITT Industries 32,00-5,32 +1,90 KESA Electricals 1,13 0,00 +34,51 Kingfisher Plc 1,48 +5,71 +3,52 Norsk Hydro Asa 2,62-4,72-2,93 Philip Morris Intl 27,72 +0,72-5,70 Procter & Gamble 39,74-2,38-3,07 Ricoh 9,00 0,00 +24,98 Rio Tinto 20,83 +0,62 +37,03 Rorento Nv 41,52 0,00-1,18 Schlumberger 29,31-1,14 +0,22 Total Gabon 214,99-0,05 +24,27 United Technologies 52,50 0,00 0,00 Zambia Copper Inv. 0,73 0,00 +14, mercis 21,80 +5,26 +27, ,04 0,00+100,00 Adomos 0,38 0,00-11,61 Adverline 3,17 0,00 +7,44 Brossard 2,85 +1,06-11,75 Cellectis 5,56 0,00-19,99 Demos 11,00 0,00 +0,43 vision 1,47 +5,00 +2,10 Entreparticuliers.com 7,00 0,00 +6,04 Environnement SA 21,85-0,22 +21,39 Freelance.com 0,60 0,00-23,07 Groupe Promeo 6,77-5,31-50,23 Harvest 18,30 0,00 0,00 Laroche Sa 7,98 +0,12 +0,87 Leguide.Com 14,80 0,00 +38,64 Dernier % var. % var. veille 31/12 Accor 29,86-0,36-14,95 Air France - KLM 7,18-4,86-21,63 Air Liquide 60,20-3,71-8,02 Alcatel-Lucent 1,10-7,11-28,49 Alstom Regroupement 36,79-1,89-12,32 Arcelor Mittal 16,07-5,47-5,47 AXA 8,10-2,12-48,85 BNP Paribas 23,14-0,79-23,48 Bouygues 22,74-1,43-24,68 Cap Gemini 22,59-2,39-17,85 Carrefour 26,54-0,93-3,54 Credit Agricole 7,16-1,64-10,44 Danone 36,48-0,42-15,48 Dexia 1,70-11,91-46,83 EADS 11,90-4,45-1,10 EDF 31,90 +1,18-23,14 Essilor Intl. 28,53-1,09-15,02 France Telecom 17,52 +0,63-12,20 GDF SUEZ 25,89-1,14-26,69 Lafarge 34,77-3,24-19,75 Lagardere S.C.A. 26,91-2,21-7,19 L Oreal 50,33-1,48-19,17 LVMH 45,25-1,12-5,25 Michelin 25,70-3,34-31,56 Pernod Ricard 44,84-4,01-15,31 Peugeot 13,16-4,29 +8,28 PPR 43,69 +1,54-6,22 Renault 11,35-10,80-38,80 Saint Gobain 21,29-1,53-36,63 Sanofi-Aventis 44,95 +1,07-1,00 Schneider Electric 50,42 +0,79-4,87 Societe Generale 22,98 +2,17-36,16 Stmicroelectronics 3,58-3,94-25,02 Suez Environnement 11,81-3,78-2,02 Total 38,06 +0,82-2,17 Unibail-Rodamco 101,13-1,89-5,04 Vallourec 73,85-2,64-8,77 Veolia Environ. 15,75-4,08-29,06 Vinci 25,94-0,76-13,48 Vivendi 18,45-0,99-20,64 Logic Instrument 2,45 +0,82 +16,69 MAESA 12,00 0,00-3,93 Mastrad 2,10-4,54-24,96 Maximiles 6,49-2,69-13,44 Piscines Groupe GA 11,58 0,00-5,81 Poweo 16,49-0,06 +68,29 Press Index 5,40 +1,88-18,05 Satimo 3,80-4,52 +10,13 Seloger.com 11,65-1,68 +10,94 Sidetrade 14,50 0,00 +3,57 Sporever 2,15 +0,93-25,59 Voyageurs du monde 9,85 0,00-17,90 Weborama 5,30 0,00 +6,00 SICAV et FCP (Dernier Cours Connu) CAISSE D ÉPARGNE Ecur. Trésorerie C F 66,58 +0,33 Ecureuil Capitalisation C F 58,67 +1,63 Ecur. Dynamique D + F 23,75-10,48 Ecureuil Actions Europ. C F 10,69-5,57 Ecur.Energie D F 30,24-7,15 Ecur. Investissements D F 33,37-8,63 Ecureuil Trimestriel D F 270,75 +1,50 CRÉDIT MUTUEL Type VL % var. 31/12 Type VL % var. 31/12 CM CIC Dyn. Europe C F 24,43-5,71 CM CIC Equilibre C F 55,28-2,26 CM CIC Euro Actions C F 14,06-10,62 CM CIC France C F 23,38-7,66 CM CIC Mid France F 21,44-2,37 CM CIC Tempéré C F 147,65-0,82 CM CIC Europe F 16,38-6,30 COTATIONS Cotations EADS. La direction du constructeur aéronautique a démenti les informations du journal économique La Tribune. Le quotidien affirme que l avion de transport militaire A400M aura cinq ans de retard, soit une première livraison en Le groupe industriel estime à l inverse que l appareil subira un retard de quatre ans. L action recule de 4,49 % à 11,90. NATIXIS. Le titre de la banque Natixis gagne 5,94 % à 1,07. Il profite de l annonce du rapprochement de ses maisons mères, les Caisses d Epargne et la Banque populaire. Les deux établissements devraient annoncer leur fusion dans la semaine, donnant naissance à la deuxième banque française. RENAULT. L agence de notation Moody s a abaissé sa note de crédit sur le constructeur automobile Renault. Elle l a fait passer dans la catégorie «investissement spéculatif», en raison de la baisse des volumes et des sombres perspectives. L agence indique aussi que Renault risque de ne pas recevoir d importants dividendes pour sa participation dans Nissan. Le cours plonge de 10,84 % à 11,35, soit la plus forte baisse du Cac 40 hier. WENDEL. La société d investissements Wendel a annoncé qu elle participerait à l augmentation de capital de Saint-Gobain, dont elle est le premier actionnaire à 21,1 %. Après avoir perdu 24,43 % vendredi dernier à l annonce des résultats de Saint-Gobain, le titre n a cédé que 1,10 % à 23,88 hier. NEXITY. A l approche de l annonce de ses résultats annuels, qui sont dévoilés aujourd hui, l action du promoteur immobilier Nexity a reculé hier de 10,42 % à 10,75. La direction table sur un bénéfice net de 200 M, contre 211,9 millions en Alors qu elle a déjà publié un chiffre d affaires de 2,6 milliards d euros pour 2008 (+4%), elle s attend à un repli de 10 % de son activité en Conseil du jour Le titre du spécialiste du recyclage des déchets Groupe Pizzorno enregistre une hausse de 7,64 % à 14,80. La semaine dernière, la société a dévoilé un chiffre d affaires de 1,52 milliard d euros pour Conseil 2008, en du hausse jour de 15,1 %. Ce résultat est conforme à l objectif d une croissance à deux chiffres de l activité. La direction vise une progression supérieure à 10 % de son excédent brut d exploitation (23 M ). Nous conservons la valeur, que nous possédons à 24,60.

6 Mardi 24 Février 2009 Région 3 6 FAITS DIVERS pays-haut Trois braquages durant le week-end Deux bars à Longwy et Herserange, un snack à Audun-le- Roman : trois commerces ont été la cible de braqueurs ce week-end, dans le Pays-Haut. Vendredi vers 20 h, c est le PMU de la Poste, à Longwy- Haut, qui était pris pour cible par deux hommes encagoulés munis d une arme de poing. Après avoir frappé le patron et un client au visage, ils ont dérobé les de la caisse. Rodéo urbain : six jeunes interpellés Samedi, à 20 h 30, même mode opératoire ou presque au bar du Stade à Herserange. Là, ils ont dérobé près de Enfin, dimanche soir vers 21 h 45, c est un snack d Audun-le-Roman qui a été braqué par deux individus encagoulés qui ont emporté un butin de 400. Policiers et gendarmes mènent l enquête pour retrouver les auteurs de ces différents braquages. jarville Six très jeunes gens, des garçons de 14 à 17 ans, ont accumulé les bêtises dimanche soir, dans la banlieue nancéienne. Plusieurs d entre eux se sont échappés d un foyer où ils résidaient afin d aller faire une virée en ville. Pour se déplacer, ils ont volé une Opel Corsa, où ils se sont entassés tous les six. Mais comme ils ne roulaient pas très droit, ça a fini par attirer l attention des riverains qui ont appelé la police. Après une brève poursuite, les jeunes ont fini par se garer, non sans avoir au passage embouti une voiture. Puis ils se sont égayés comme une volée de moineaux, partant dans tous les sens, pensant même trouver le salut en s enfuyant par les jardins de Jarville. Une petite course-poursuite plus tard, la police avait récupéré et menotté tout le monde. Les jeunes gens ont été placés en garde à vue. strasbourg Corps carbonisé découvert dans une cave Le corps carbonisé d un homme a été découvert dans une cave, dimanche matin à Strasbourg. Les pompiers avaient été appelés vers 1 h 30 pour éteindre un feu de cave dans un immeuble du quartier Cronenbourg. La cage d escalier avait été envahie par la fumée sans incommoder les locataires de la résidence. Au sous-sol, une équipe de pompiers a découvert, dans un box Cadavre dans le fossé ouvert, un corps entièrement consumé, à proximité duquel se trouvaient un matelas et l armature d une chaise, totalement carbonisés. Selon les premières constatations, il s agirait d un homme, un SDF ou un locataire. Une autopsie doit permettre de préciser les circonstances de sa mort. Une expertise doit également déterminer l origine de cet incendie meurtrier. belfort Le corps d un homme de 33 ans a été découvert, dimanche matin, dans le fossé d une départementale à Chavannes-les- Grands (Territoire de Belfort). C est une porteuse de journaux qui l a signalé aux gendarmes vers 6 h 30. D après les premières constations, l homme, un habitant de Morvillars, se serait fait renverser par une voiture qui a pris la fuite. Une enquête a été ouverte. JUSTICE Tué d une balle entre les deux yeux cour d assises de meurthe-et-moselle Marguerite Pinto, 49 ans, nie avoir voulu assassiner son mari d une balle en pleine tête. L épouse voulait l effrayer pour qu il avoue sa liaison avec une adolescente. C lac!» La culasse de la carabine 22 LR se met en place avec un bruit percutant dans la salle de la cour d assises de Meurthe-et-Moselle. L arme, datant des années trente, appartenait à Philippe Serrure. Le canon, fin, est aussi long que la crosse. Ce bruit, Marguerite Pinto, 49 ans, nie l avoir entendu puisqu elle affirme qu elle n a pas chargé l arme, ce 16 février Quand elle a brandi la carabine, elle voulait juste effrayer son mari, sans savoir qu elle était dangereuse. Il est 6 h du matin à Norroylès-Pont-à-Mousson et Philippe Serrure, 48 ans, se lève pour se rendre à son travail de chauffeur routier. Celui qui est décrit comme un marginal, un homme qui sort de l ordinaire, fan ultraprudent d armes à feu, bosse de manière régulière depuis Trafic de cannabis : jusqu à 3 ans de prison Ils étaient huit à la barre du tribunal correctionnel de Sarreguemines, hier après-midi. Agés de 22 à 37 ans, originaires de Saint-Avold, Folschviller, Freyming-Merlebach ou Dieuze, ils ont trempé dans un trafic de résine de cannabis en Les quantités restent floues. L un dit avoir revendu pour 4,9 kg. L autre a caché à son domicile trois sacs de 500 grammes, trois autres sacs à moitié pleins ainsi que 236 graines de cannabis. Tous reconnaissent les faits. Ils consommaient, puis ont participé à la vente pour payer leur propre consommation. «J ai effectué plusieurs voyages en Hollande pour avoir des réductions», dit un ancien adjoint de sécurité. «Je fumais de 20 à 30 joints par jour. Je venais de perdre ma copine», dit un prévenu, actuellement détenu, qui a déjà été condamné à neuf reprises pour vols avec violence et usage de stupéfiants. Aujourd - hui, ils ne consomment plus. «J ai changé de vie, j ai déménagé, j essaie de travailler, de regarder devant», avoue un jeune homme. Tous reconnaissant les faits, donc, sauf un. sarreguemines Celui qui semble être la tête du réseau. Vendeur dans le snack que tient son père, à Saint-Avold, il n a jamais été condamné. Les multiples appels passés sur une trentaine de téléphones portables empruntés? «J appelais des copines, ma femme ne devait pas être au courant.» Les quantités? «Ce sont les autres prévenus qui ont changé dix fois de version.» Et le train de vie fastueux? «Vous avez les justificatifs. Tout le dossier n est pas logique.» La représentante du ministère public n en démord pas. «Il est mis en cause comme un revendeur important.» Kévin Kebache a été condamné à trois ans de prison ferme, avec mandat d arrêt. Sa compagne a été relaxée. Arnold Petry écope de deux ans de prison, avec mandat de dépôt, Michaël Jost d un an de prison. Les autres de peines allant de quatre mois de prison avec sursis à huit mois de prison avec sursis et mise à l épreuve, avec l obligation de travailler. J. Br. Marguerite Pinto est debout elle aussi et une fois de plus, elle utilise son téléphone portable pour interroger le répondeur téléphonique de celui qu elle n appelle jamais que «mon mari». La voix qu elle entend confirme ses soupçons : Delphine, 17 ans au moment des faits, dit son amour «pour toujours». Impressionner La dispute s envenime. Depuis deux ans, le couple fait chambre à part. Il n y a plus de relations sexuelles. Dans le village, elle est la «croque-mitaine». Marguerite Pinto ne veut pas du divorce. Elle veut que Philippe Serrure avoue et arrête de la traiter de «folle». Elle prend l arme sur le râtelier, sans vérifier si elle est chargée. L épouse veut l impressionner. Elle tire, au jugé dit-elle ensuite aux gendarmes, la carabine coincée contre son flanc droit. Elle touche à mort son mari entre les deux yeux. Il est 6 h 39. Le trajet de la balle est quasiment horizontal dans le cerveau. Marguerite Pinto mesure 1,54 m, lui 1,88 m. «Si vraiment elle a tiré comme elle le dit, la munition aurait dû se trouver dans la voûte crânienne», observe l un des deux médecins légistes qui ont examiné le corps. La balle a été retrouvée dans un os de côté. Pour l expert en balistique, afin d avoir la trajectoire décrite, «l arme aurait dû être épaulée». La carabine a été retrouvée culasse ouverte, douille éjectée. «Un geste machinal pour un tireur habitué, estime l expert. L avoir fait me paraît» Il cherche ses mots. «Très calculé.» Pourtant Marguerite Pinto explique n'être guère allée tirer avec son mari. Elle ne saurait pas bien manipuler les armes. D ailleurs, elle ne l a pas visé. Aux assises, l épouse s en tient à sa version. La petite femme ronde, à la voix claire, bien timbrée, l a affirmé dès le début de l audience : «Non, je n ai jamais voulu la mort de mon mari. Jamais! A aucun moment!» Sa fille de 23 ans, partie civile, ne la regarde pas. Jamais. «Clac!» Ce bruit de culasse décidera du sort de Marguerite Pinto. Car si les jurés estiment qu elle l a entendu en chargeant l arme, elle peut être condamnée pour assassinat à la réclusion à perpétuité. Cela se jouera demain. Julien BÉNÉTEAU. Un juré trop au courant L un des jurés a dû quitter la salle de la cour d assises de Meurthe-et-Moselle après trois heures d audience, hier après-midi. A la suite de la première suspension et d une discussion avec ses clientes, l avocat des parties civiles a fait constater un souci à la présidente : l homme avait été entendu par les gendarmes dans cette affaire. Il était président de la société de tir de Pont-à- Mousson. Après délibéré des trois magistrats professionnels, le juré n a même pas été autorisé à revenir dans la salle. L huissier a récupéré ses affaires. A la reprise de l audience, il a été remplacé par un des deux jurés suppléants tirés au sort au début du procès, justement pour pallier une éventuelle défection. Sommet anti-otan : exigences accrues La préfecture du Bas-Rhin exige des militants anti-otan qu ils s engagent sur sept nouveaux points techniques «indispensables», avant d autoriser la création d un «village» d accueil et la manifestation prévue lors du sommet atlantique des 3 et 4 avril à Strasbourg. Les autorités demandent en particulier aux militants de spécifier «la nature et les coordonnées de la police d assurance» prévue pour l événement, en rappelant qu une responsabilité civile est obligatoire. Elles leur demandent de préciser l identité de la personne physique ou morale responsable de l événement, l effectif attendu sur le site et le dispositif de sécurisation. «Ces nouvelles demandes sont particulièrement exigeantes», a indiqué un porte-parole de la Coordination anti-otan Strasbourg tout en ne préjugeant pas de la réponse qui devrait être donnée très prochainement aux autorités par les organisateurs du contre-sommet. Trois grandes structures sont à l initiative du contresommet qui devrait rassembler, selon elles, «plusieurs dizaines de milliers de personnes» : la Coordination anti- Otan Strasbourg, le Collectif Strasbourg anti-otan qui rassemble des organisations de gauche telles que Attac, NPA, les Verts, le MRAP ou Les amis du Monde Diplomatique, et le collectif allemand Résistance des Deux-Rives. REPÈRES Sarrebruck : décès au commissariat Un jeune Sarrois de 28 ans est décédé samedi dans un commissariat de Burbach, à Sarrebruck, dans des circonstances qui restent encore à déterminer. Le jeune homme avait approché une patrouille de police qui circulait en voiture, et avait tenu aux fonctionnaires un discours tellement incohérent et perturbé que ceux-ci décidèrent de l emmener au commissariat pour le transférer ensuite dans un centre d accueil psychiatrique spécialisé. Connu des services de police pour sa polytoxycomanie, le jeune homme a d abord opposé une vive résistance. Les agents sont finalement arrivés à le maîtriser avec l aide de membres de sa famille. Au commissariat, le jeune homme s est soudainement écroulé, en perdant connaissance. Malgré des premiers soins intensifs, il n a pu être réanimé et est décédé sur place. Une autopsie a été demandée, mais hier en fin de journée, les résultats n étaient pas encore connus. Electrocutés au travail Lors de travaux d entretien sur un transformateur électrique haute tension hier matin, deux employés de la RAG (charbonnage allemand) ont été grièvement électrocutés. L incident s est produit sur le site de l ancienne mine de Landsweiler-Reden, en Sarre. Selon les premiers éléments de l enquête, un court-circuit, dont l origine n a pas encore pu être déterminée, a provoqué une décharge de V. L éclair a frappé les deux employés de 43 et 47 ans et les a grièvement brûlés. Ils ont été évacués par hélicoptères vers deux cliniques spécialisées dans le traitement de grands brûlés, l une à Tübingen et l autre à Ludwigshafen. Leur pronostic vital est engagé. L accident a également fait trois blessés légers. 6 NOUVEAUX VOLUMES CARNETS pour compléter votre collection DE CUISINE N 7 N 8 N 9 N 10 N 11 N 12 Découvrez les secrets d une cuisine délicieuse et inventive dans un format pratique (17 x 22 cm)! Conseils malins : pour donner à vos plats une touche d originalité. un livre à spirale : un format pratique et vraiment adapté à la cuisine. DANS CHAQUE VOLUME : 96 pages 45 recettes 6 nouveaux volumes 24,50 SEULEMENT au lieu de 29,40 + 3,40 de frais de port Commandez la collection complète et bénéficiez d un numéro GRATUIT! BON DE COMMANDE à retourner à : Le Républicain Lorrain - Carnets de cuisine METZ Cedex 9 Oui, je souhaite recevoir la série de volumes 7 à 12 «carnets de cuisine» au prix de 24,50. Oui, je souhaite recevoir la série de volumes 1 à 6 «carnets de cuisine» au prix de 24,50. > Total de ma commande... x 24,50 =... + participation frais de port : 3,40 /6 volumes =... + participation frais de port : 6,80 /12 volumes =... TOTAL... Nom Prénom Adresse Code postal Ville Tél je joins mon règlement établi à l ordre du Républicain Lorrain par : Chèque bancaire ou postal Carte bancaire Expire le Code cryptogramme (3 derniers chiffres du code au dos de la carte) OU RENDEZ-VOUS CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX chaque samedi, à compter du 28 mars ,90 chaque volume Volumes 1 à 6 toujours disponibles! Vous recevrez votre collection par colis postal Signature AC

7 Mardi 24 Février 2009 Région 3 7 AGRICULTURE vins Bourgogne contre Burgunder Robert Wagner, négociant en vins, tire la sonnette d alarme : l appellation Burgunder utilisée par les Allemands serait abusive. I l n y a qu un vin de Bourgogne. C est celui qui vient de Bourgogne!» Cette phrase de Robert Wagner sonne comme une lapalissade. Mais pas pour ce négociant en vins installé à Spicheren. «Les Allemands utilisent le terme de Burgunder pour du vin qui n est pas du chardonnay. Leur Weisser Burgunder, par exemple, est en fait un pinot blanc. Ils profitent de l image d un produit français de qualité.» Ainsi, «on retrouve cette appellation de cépage sur les cartes de vins, sur les listes de prix des grossistes, sur les publicités, sur les affichettes, etc.», poursuit le spécialiste de l import-export depuis 50 ans. Un abus à ses yeux préjudiciable à la viticulture française. «Cette année, les exportations allemandes de vins ont augmenté de 15 %, alors que les exportations françaises stagnent. Pire : par ricochet, le Bourgogne français ne s exporte pas en Allemagne. Pour moi, cela s apparente à une concurrence déloyale. Cela cause un tort énorme aux vignerons du Mâconnais et du Châlonnais, entre autres», cite ce professionnel multicartes, membre de plusieurs jurys, journaliste pour le magazine Sélection. Depuis plus de mille ans Pour étayer son propos, Robert Wagner, bien que bilingue, n a pas hésité à se pencher sur les dictionnaires de référence que sont le Duden et le Langenscheidt. Et les traductions le confortent dans son analyse. Féru d histoire, il a creusé encore plus loin et se réfère au Traité de Versailles «qui stipule que les Allemands doivent respecter les appellations françaises». Robert Wagner a donc saisi l Institut national des Appellations d origine contrôlée (AOC). Et obtenu un rendez-vous au Bureau des vins de Bourgogne : «Mais la profession est trop divisée. On a donc du mal à réagir.» Côté allemand, le Deutsches Les Allemands utilisent le terme de Burgunder pour du vin qui n est pas du chardonnay, selon R. Wagner. Wein Institut explique que l appellation pour le pinot noir est Blauer Spätburgunder, Weisser Burgunder pour le pinot blanc et Grauer Burgunder pour le pinot gris. Quant à l origine, elle remonterait à 884 : l empereur Charles III aurait ramené d un voyage en Bourgogne des raisins qu il aurait plantés près du lac de Constance. Des moines cisterciens les auraient ensuite diffusés plus largement dans le pays. Quelques siècles plus tard, les vins allemands gagnent de plus en plus de parts de marché. Le DWI a lancé une vaste campagne de communication visant à les promouvoir. A une forte majorité, l Allemagne produit des vins blancs, fort bien adaptés à ce type de climat. Mais depuis quelque temps, on assiste à une montée en puissance des vins rouges liée à l effet de serre. L Allemagne se réchauffant, certains cépages, tels le merlot et le cabernet sauvignon s y adaptent. Avec le risque de voir le fameux pinot noir de la Bourgogne française être concurrencé part le Burgunder allemand ; ce qui impliquerait que les viticulteurs d outre-rhin étendraient leur appellation Burgunder au vin rouge. Le combat de Robert Wagner ne fait que commencer. Photo DR CULTURE Didier Decoin revisite l Amérique des sixties hier à nancy Dans Est-ce ainsi que les femmes meurent?, Didier Decoin raconte un fait divers qui a bouleversé l Amérique des années soixante. Le meurtre d une femme sur fond de mortelle indifférence. C est un roman qui se lit d une traite. Le genre qui vous fait frissonner et vous fait vous retourner quand vous marchez dans la rue la nuit tombée. Surtout si vous êtes une femme. Avec Est-ce ainsi que les femmes meurent?, paru chez Grasset dans la collection Ceci n est pas un fait divers, Didier Decoin, conteur magnifique, raconte la plus terrible des histoires dans un style vif et nerveux, rudement efficace. L histoire, c est celle de Kitty Genovese, une jolie petite Italo-américaine d à peine 30 ans, agressée dans le quartier du Queens à New York une nuit neigeuse de mars Elle sortait de son travail. Elle a été battue, poignardée et violée. Saignée à mort. Mais le pire, c est que son martyre, qui a duré une demi-heure, a eu trente-huit témoins. Trentehuit personnes qui ont entendu ses cris, ses appels au secours. Douze ont été témoins visuels. Ils n ont pas bougé, n ont appelé la police qu après des atermoiements incroyables. «Qui est le plus coupable, le criminel ou l indifférent? Ils ont dit qu ils pensaient que c étaient des chats qui se battaient? Vous en connaissez, vous, des chats qui crient : " on me poignarde? "» s interroge l auteur, invité hier à Nancy par Françoise Rossinot, dans le cadre des Rencontres du livre sur la Kitty Genovese a été battue, poignardée et violée. Son martyre, qui a duré une demi-heure, a eu trente-huit témoins. Photo DR place. «Je crois que l explication d une dilution de la responsabilité est assez convaincante. Chacun s est probablement dit que l autre, le voisin allait ou était en train d intervenir» Didier Decoin est un journaliste devenu très vite écrivain. «J ai eu assez vite la fibre romancière. Je n aurais pas fait un bon fait-diversier, car j aurais eu, je crois, la tentation d en rajouter.» L homme aime les histoires. Les lire et les raconter. «Je me souviens de la page 3 de France Soir quand j étais gamin, il y avait l affaire Dominici. Qu est-ce que c était bien!» Comme, en plus, il aime l Amérique, c est tout naturellement qu il se tourne vers celle des années soixante pour choisir le sujet de ce roman basé sur des faits réels. «Je n allais pas passer deux ans avec Marie Besnard ou le curé d Uruffe, même si ce sont de formidables personnages.» Le voici dans son bureau tapissé de photos en noir et blanc de New York, ville «dangereuse, sauvage, barbare», écoutant sans doute du jazz pour mieux pénétrer dans l ambiance en écrivant. Il tombe sur des affaires incroyables, comme seule l Amérique peut les inventer. Celle qui retiendra son attention est celle de Kitty, qui fera bientôt l objet d une adaptation au cinéma. Le syndrome Kitty Genovese Le talent de Decoin ici tient en une économie de moyens et une grande maîtrise de l écriture, qui rend le récit aussi captivant qu émouvant. «Pour l écriture, je suis une tortue, confie-t-il. J écris trop. J en mets toujours trop, alors je reprends, je coupe, je dégraisse. Photo Anthony PICORE Didier Decoin, scénariste et écrivain, était à Nancy, hier, en compagnie de Françoise Rossinot. Là, c était d autant plus difficile que je voulais faire transparent. Je ne voulais pas céder au pathos littéraire. Ça ne pouvait être que petit, nerveux, hargneux. A l image de Kitty.» Kitty qui a lutté longtemps, bravement, avant de mourir. Didier Decoin s est livré à un patient travail d enquêteur pour reconstituer à partir des archives de presse et des minutes d un procès, ce drame qui a bouleversé l Amérique des sixties. Au départ, le meurtre sauvage de Kitty Genovese par Winston Moseley, père de famille le jour, prédateur de femmes la nuit, n avait mérité qu un maigre entrefilet. C est un papier paru à la Une du New York Times qui a réveillé la conscience de l Amérique. «Ce papier-là, c était celui d un type en colère. Vachement émouvant. En l écrivant, il a voulu provoquer une réaction.» Objectif atteint. Ce fait divers est devenu un cas d école. On parle même du syndrome Kitty Genovese en psychologie pour évoquer l attitude de témoins passifs lors d une agression. Sans complaisance, en se glissant dans la peau d un pêcheur à la mouche imaginaire, absent ce soirlà, mais qui sait si bien observer, Didier Decoin parvient à impliquer chaque lecteur et à l acculer au questionnement. Qu aurais-je fait, placé dans les mêmes circonstances? Monique RAUX. Est-ce ainsi que les femmes meurent? (Editions Grasset). REPÈRES Des sombreros aux Puces de Printemps Cette année, les Puces de Printemps consacrent 500 m2 d exposition dédiée au Mexique. Costumes aztèques, indigènes et jaliscos, artisanat local, expo photo, animations, tour de chant et l incontournable dégustation de produits mexicains, l immersion sera totale. Le salon propose également une plongée dans le temps sur le thème de la poste. Côté brocante, des milliers d objets venus des quatre coins de France, voire même de Belgique et du Luxembourg, vont pouvoir changer de main. Sans compter les produits du terroir lorrains et alsaciens ainsi que l artisanat local. Plus de deux cents exposants seront réunis pour satisfaire à tous les goûts et toutes les bourses. L entrée est gratuite pour les moins de 12 ans, 4 pour les autres. La Sarre obtient un Oscar L Oscar du meilleur courtmétrage décerné dans la nuit du dimanche au lundi en Californie à la production Spielzeugland (Pays des jouets) récompense également le cinéma sarrois. Produit par un metteur en scène berlinois Jochen Alexander Freydank, Spielzeugland est porté par l acteur Gregor Weber. Bien connu du public sarrois pour ses prestations comiques en tant que fils de Heinz Becker, il incarne aujourd hui l inspecteur de la série Tatort, lorsque celle-ci est produite à Sarrebruck. Dans Spielzeugland il joue le rôle d un SS. Le courtmétrage raconte comment une mère dans l Allemagne de 1942 cherche à protéger ses enfants de la réalité en leur racontant que les voisins juifs ne sont pas déportés, mais en vacances au pays des jouets. Spielzeugland qui a fêté sa première en 2008 a déjà reçu 17 récompenses et prix internationaux. AC

8 Mardi 24 Février 2009 Région 3 8 ÉDUCATION «Un merveilleux acquis de la République» Christian Pierret est ancien ministre et actuel maire (PS) de Saint-Dié-des-Vosges. Jadis hostile au classement, il est revenu à de meilleurs sentiments. Christian Pierret, ancien élève à l'ena : «Le classement est une vieille controverse.» Élève à l ENA, comment avez-vous vécu la pression du classement? Christian PIERRET (promotion Charles de Gaulle ) : «La majorité de ma promotion avait, en 1972, demandé très officiellement la modification du système de classement et signé un engagement de ne pas choisir les grands corps de l État même si nous arrivions dans les premiers. Parmi les signataires, il y avait Jean-Cyril Spinetta, Jérôme Clément, le patron d Arte, Jean-Michel Bérard, qui est préfet de la région Nord-Pas de Calais et moi, fondateur de la section CFDT de l école. Pour la petite histoire, Jean-Michel Bérard a terminé 2e à l issue de la scolarité ; pourtant, il a tenu sa promesse et il a choisi la préfectorale, pas le Conseil d État ou la Cour des comptes. A l époque nous étions juste après 68 nous voulions en finir avec cette fracture entre grands corps de l État et reste du monde. Vous voyez, le classement est une vieille controverse.» Sa suppression annoncée vous satisfait-elle? «Je crois aujourd hui que notre position d alors n était pas juste. Elle était généreuse et prétendait bouleverser l ordre ancien Nous avions juste oublié que le principe du concours est le plus beau de la République. Je crois aujourd hui que s il est remplacé par le choix d une hiérarchie, quelle qu elle soit, si éclairée soit-elle, ce sera une régression.» Faut-il laisser les choses en l état? «On peut modifier la nature des épreuves, ajuster le système d évaluation de façon à mieux permettre à des gens venus de tous les horizons d y arriver. Mais le concours reste aujourd hui la meilleure garantie de respect de la démocratie, d indépendance vis-à-vis du pouvoir politique, de droite comme de gauche, ou d une certaine forme de capillarité sociale. Ce qui est en jeu, c est le respect des valeurs de service public, du sens de l État, de la démocratie. Cette école est un merveilleux acquis de la République.» Photo Archives RL Réforme des Grandes Écoles : l ENA en première ligne Suppression prévue du sacro-saint classement de sortie à l ENA, fusion des grands corps chez les X, les prestigieuses écoles françaises de formation de hauts fonctionnaires vivent une petite révolution dictée par la mondialisation et le besoin d économies budgétaires de l Etat. L Etat sélectionnait jusqu à présent l élite de ses hauts fonctionnaires via trois voies royales : L École nationale d administration, les 80 à 100 premiers des promotions de sortie de Polytechnique (l X), et Normale Sup, qui rejoignent les «grands corps de l Etat» comme Mines, Ponts et Chaussées, le Conseil d État, la Cour des comptes, etc. DOSSIER En moyenne, cette élite ultrasélectionnée représente chaque année environ 160 nouveaux futurs hauts fonctionnaires, rémunérés pendant leur formation qui dure deux à trois ans. Formation à l issue de laquelle ces derniers se retrouvent propulsés à des postes à haute responsabilité. Ils sont souvent âgés de 25 à 30 ans à peine. Aujourd hui, l État s est partiellement désengagé d anciens bastions du service public (France Telecom, GdF, etc.), réduisant ses besoins en dirigeants, alors qu il lançait parallèlement des réformes visant à réduire les effectifs de fonctionnaires. Conséquence : «L Etat a toujours besoin de hauts fonctionnaires, mais pas en nombre excessif, car il intervient de plus en plus comme un régulateur sur l économie et de moins en moins comme un acteur», analyse Jean-Louis Beffa, polytechnicien du corps des Mines et PDG de Saint-Gobain. La mutation a déjà commencé avec le mariage entre les X-Mines et les X-Télécoms qui a été célébré par un décret mi-janvier. Ce nouveau corps, qui conserve le nom de «Corps des Mines», ne recrutera plus que vingt élèves, soit deux fois moins qu avant, et permet de fusionner deux systèmes de rémunération, deux statuts, deux déroulements de carrière En parallèle, se prépare le rapprochement entre les X- Ponts et chaussées et les X- Eaux et Forêts. Grincement de dents Pour la place qu occupe l école dans l imaginaire national, la disparition attendue du classement de sortie de l ENA est peut-être le symbole le plus fort de ce mouvement. Cette suppression, dans les tuyaux depuis 2008, devrait être confirmée dans les semaines qui viennent. Ce fameux classement, qui pèse sur toute la scolarité des futurs énarques, permet automatiquement aux quinze premiers d une promotion, «la botte» dans le jargon de l école, de choisir leur affectation dans les grands corps de l Etat. A l avenir, les administrations devraient être libres de choisir les profils qui correspondent à leurs besoins. Une (r) évolution qui fait grincer bien des dents même si, comme le rappelait Bernard Boucault, actuel directeur, «l ENA a connu plusieurs réformes depuis sa création». Selon lui, «la suppression du classement de sortie va permettre aux employeurs publics de choisir les profils et les compétences dont ils ont besoin et aux élèves formés par l école d exprimer leurs souhaits et de faire valoir leurs aptitudes à occuper le poste de leur choix». Bref, l instauration d un management plus moderne des compétences de l élite administrative française à la faveur de laquelle certains craignent de voir revenir le népotisme qui prévalait en la matière avant Textes : Hervé BOGGIO. Discussions et controverse Les anonymes : Si un nombre important d élèves et d anciens énarques estime, sous couvert d anonymat, que la suppression du classement mettra fin à un «archaïsme corporatiste», d autres expriment déjà des regrets expliquant : «C est pour le classement qu on se bagarre». Une lutte à la faveur de laquelle les futurs grands commis de l État deviennent «outrancièrement individualistes», soulignent encore les détracteurs du système en vigueur. Pour Philippe Séguin, premier président de la Cour des comptes, sortie dans la «botte» de la promotion Robespierre ( ), les choses sont claires. Paraphrasant Winston Churchill, il n hésite pas à affirmer : «Le système du classement est le pire Tous les autres mis à part». Puis il se reprend : «Vous comprendrez que dans ma position, je suis soumis au devoir de réserve» Ce dernier se souvient néanmoins que «dans une autre vie, lorsque je n étais pas soumis au devoir de réserve», il avait publiquement jugé peu souhaitable d en finir avec la stricte méritocratie républicaine, fut-elle imparfaite. Et qu on ne lui parle pas de marge d appréciation selon le profil des candidats : «Selon le profil? C est-àdire qu au lieu d apprécier la valeur d un candidat en se basant sur les résultats de deux ans et demi de travail, on s en remettra à une heure d entretien individuel?» Arnaud Teyssier (promotion Condorcet ), directeur du Centre d études et de prospective du ministère de l Intérieur et président de l association des anciens élèves de l ENA, est aussi sceptique et s interroge : «Est-ce un point si fondamental de la réforme de l État?» De surcroît, il s inquiète : Photo Anthony PICORE Photo RL Depuis 1945, date de sa création, l École nationale d administration a vu passer en cycle de formation initiale élèves dont sont encore en activité. Philippe Séguin : «Le système du classement est le pire Tous les autres mis à part.» «Nous sommes aujourd hui dans l attente de précisions sur le système qui sera proposé en remplacement du classement. Notre souci est d obtenir des garanties d objectivité suffisantes afin de ne pas en revenir, sous couvert de management moderne, à des En chiffres Créée en 1945, l École nationale d administration (ENA) a vu passer en cycle de formation initiale d une durée de 27 mois élèves depuis cette date dont sont encore en activité. En outre, quelque élèves étrangers ont également suivi un cursus désormais ouvert à tous les ressortissants de l Union européenne (depuis 2004). Le nombre d élèves admis à l ENA diminue de manière régulière depuis plusieurs années : la promotion Léopold Sédar Senghor ( ) en accueillait 187, la promotion Robert Badinter ( ) n en compte que 106. Cette tendance devrait se poursuivre dans les années à venir. Comme dans beaucoup d autres écoles de la fonction publique française, les élèves de l ENA sont rémunérés pendant leur scolarité. Ils perçoivent un salaire de net par mois pour ceux issus du concours externe, et de pour les élèves issus du concours interne. Les élèves s engagent en contrepartie à travailler pour l État pendant dix ans. pratiques anciennes». Allusion à peine voilée aux pratiques d avant 1945 qui rendaient l origine sociale et l épaisseur du carnet d adresses plus déterminantes pour une carrière que la maîtrise du droit administratif et le sens du bien public. FRANCE JOURNA SamediAnnonces L Un seul bien par annonce, 1 lettre par case, 1 espace entre chaque mot. Votre numéro de téléphone doit être libellé comme suit : Tél Il est impératif de préciser les éléments marqués d un astérisque (*). Exemple D ANNONCE CHARTÉE AUTO RENAULT VÉHICULES PRIX DE VOTRE ANNONCE : DATE DE PARUTION PRIX 1 ère PARUTION Forfait 5 lignes ème PARUTION Forfait 5 lignes LIGNE 1 LIGNE 2 LIGNE 3 LIGNE 4 LIGNE 5 LAGUNA II estate 2,2 dci 150 privilege, 03, xenon, cuir, clim, GPS, JA17, bte 6 nve, km, 1 ere m. Tél PA SUPPLÉMENT INTERNET MONTANT NET À PAYER LIGNE 1 LIGNE 2 LIGNE 3 LIGNE 4 LIGNE *Modéle... Nom... Prénom... adresse... Code postal...ville... Tél Votre rendez-vous du week-end J en profite! Votre Petite Annonce pour Forfait 5 lignes la parution. Réservé aux particuliers. Offre valable du 23 février au 8 mars *Prix... Votre Annonce paraît aussi sur Internet, merci de préciser les informations suivantes : seulement la ligne *Année... *Énergie... *Marque... Signature LIGNE 1 LIGNE 2 LIGNE 3 LIGNE 4 LIGNE 5 SamediAnnonces L Un seul bien par annonce, 1 lettre par case, 1 espace entre chaque mot. Votre numéro de téléphone doit être libellé comme suit : Tél BONNES AFFAIRES CHOISISSEZ VOTRE RUBRIQUE : Habitat Famille FRANCE JOURNA Loisirs High tech PRIX DE VOTRE ANNONCE : DATE DE PARUTION Animaux Services PRIX 1 ère PARUTION Forfait 5 lignes ème PARUTION Forfait 5 lignes MONTANT NET À PAYER... Nom... Prénom... adresse... Code postal...ville... Tél Votre rendez-vous du week-end Famille ENFANCE Vds poussette dossier inclinable en 3 positions Guidon réglable en hauteur et réversible pour adapter les roues avant en fonction du terrain. Tél J en PA profite! Signature Exemple D ANNONCE CHARTÉE LIGNE 1 LIGNE 2 LIGNE 3 LIGNE 4 LIGNE 5 Votre Petite Annonce pour seulement la ligne Forfait 5 lignes la parution. Réservé aux particuliers. Offre valable du 23 février au 8 mars je joins mon règlement établi à l ordre du Républicain Lorrain par : je joins mon règlement établi à l ordre du Républicain Lorrain par : Espèces (En agence uniquement) Carte bancaire Chèque bancaire ou postal Code cryptogramme (3 derniers chiffres du code au dos de la carte) Expire le Espèces (En agence uniquement) Carte bancaire Chèque bancaire ou postal Code cryptogramme (3 derniers chiffres du code au dos de la carte) Expire le PAR TÉLÉPHONE* PAR COURRIER** À VOTRE AGENGE PAR TÉLÉPHONE* PAR COURRIER** À VOTRE AGENGE FRANCE JOURNAL FRANCE JOURNAL *Jusqu au jeudi matin (12h00) PRIX APPEL LOCAL SERVICES PETITES ANNONCES METZ CEDEX 9 **Réception du courrier jusqu au jeudi matin (12h00) FRANCE JOURNAL LA PLUS PROCHE *Jusqu au jeudi matin (12h00) PRIX APPEL LOCAL SERVICES PETITES ANNONCES METZ CEDEX 9 **Réception du courrier jusqu au jeudi matin (12h00) FRANCE JOURNAL LA PLUS PROCHE

9 Mardi 24 Février 2009 Région 3 9 ÉCONOMIE Heures supplémentaires stables en Lorraine Malgré la crise, le recours aux heures supplémentaires est resté stable dans les départements lorrains. Selon l Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss), le nombre d heures supplémentaires s est établi à 3 millions au quatrième trimestre 2008 en Moselle. Un chiffre stable, par rapport au troisième trimestre : 43,2 % des établissements ont eu recours au dispositif, contre 42,9 % trois mois plus tôt. Mais les exonérations de charges liées aux heures supplémentaires ont diminué euros à 10,8 millions d euros. En Meurthe-et-Moselle, 1,7 million d heures ont été déclarées, un chiffre stable. Mais seulement 42,1 % des établissements y ont eu recours, contre 42,5 % au troisième trimestre, soit 6,7 millions d euros d exonérations de charges, contre 6,6 millions d euros au troisième trimestre. Dans la Meuse, les établissements ont eu droit à 1,7 million d euros d exonération au quatrième trimestre 2008, soit une hausse de euros. Les entreprises ont été 44,6 % à utiliser le dispositif, contre 43,2 % entre juillet et septembre : elles ont déclaré heures supplémentaires, contre heures trois mois auparavant. Dans les Vosges, 44,6 % des établissements du département ont utilisé 1,2 million d heures supplémentaires entre octobre et décembre, soit 4,5 millions d euros d exonération. Au troisième trimestre, 44,9 % des établissements avaient eu recours à 1,2 million d heures en plus, soit 4,5 millions d euros d exonération. Safran ne va remplacer qu un départ sur deux Safran, dont la filiale SCLA (Société lorraine de construction aéronautique) est installée à Florange, a réalisé une année 2008 mitigée. S i le chiffre d affaires a augmenté de 1 % à sur deux. remplacement d un seul départ 10,2 milliards d euros, le Pourtant, les perspectives industrielles bénéfice net du groupe d aéronautique et de défense a chuté de 36,9 % à 256 millions d euros. La direction explique cette baisse par l impact du dollar et du groupe parais- sent bonnes. Dans les moteurs pour avion, les prises de commandes de la filiale CFM s établissent à plus de 250 millions par la cession de l activité télécommunication d euros, «soit la seconde qui a pesé pour 233 millions. La dette nette de l entreprise est ressortie à 635 millions d euros fin 2008, contre 169 millions fin Cette hausse est liée au programme de rachat d actions du groupe et à l acquisition de SDU Identification, une société néerlandaise. meilleure année de notre histoire». Le partenariat dans CFM, détenue à 50 % avec l américain General Electric, a d ailleurs été renouvelé jusqu en Le groupe a aussi remporté, via sa filiale Snecma, un contrat avec l agence spatiale européenne. L accord prévoit la livraison de 35 propulseurs pour la fusée Ariane 5. Commandes Les dirigeants ont annoncé que en hausse deux filiales de Safran avaient Pour 2009, les dirigeants été sélectionnées par Airbus anticipent une activité stable pour la conception de certaines parties de son futur long mais s attendent aussi à une baisse de la marge opérationnelle : entre 5 à 6 %, contre fournira 75 % du câblage élec- courrier, l A350 XWB. Labinal 6,3 % l an passé. Dans ces trique de l appareil, et Messierconditions, la société, présente Buggati, les roues et les à Florange avec SCLA, une disques de frein. L ensemble de usine de pièces pour avion, a contrat est estimé à décidé de lancer un nouveau 11 milliards d euros, soit plus plan d économies, baptisé Safran +. La direction prévoit le de l ensemble du groupe que le chiffre d affaires actuel! ÉDUCATION nancy Grève des universités : la pression est maintenue Les enseignants-chercheurs poursuivent leur mouvement de protestation à Nancy où le fonctionnement administratif des universités est perturbé. Cela se traduit notamment par une rétention des notes, et l impossibilité pour les jurys d examen de statuer sur le premier semestre. Une assemblée générale du mouvement, qui réunit aussi bien des enseignants chercheurs syndiqués que des non syndiqués auxquels commencent à se rallier des étudiants s est tenue hier. Il a été décidé de participer à une manifestation symbolique de non-remise des maquettes de masters devant le Rectorat. Cela a pour but de protester contre la réforme du concours de recrutement qui ne satisfait pas les enseignants. Dans le même temps, les universitaires poursuivent leur lobbying en direction des élus. Ils rencontrent les parlementaires pour leur expliquer leurs attentes, leurs inquiétudes et les menaces qui pèsent. Ils ont rencontré également des conseillers régionaux de la majorité et de l opposition et ont été reçus par un représentant de Nadine Morano. Des incidents ont eu lieu durant le week end sur le campus lettres. Des fauteurs de troubles se sont introduits dans l enceinte de la faculté et ont tagué murs, portes vitrées avec des slogans assez violents. Cette action fait l objet d une condamnation de la part de la plupart des enseignants chercheurs. Pour l instant, on ignore l identité de ses auteurs. Jeudi, une journée d action nationale est prévue. ZAC de la Porte-Verte - 12, rue des Maillys ESSEY-LES-NANCY AC industrie automobile Luc Chatel à Hambach pour un pacte «donnant-donnant» «Toute la filière» automobile sera confortée par le plan de relance du gouvernement, assure le secrétaire d état à l Industrie Luc Chatel, attendu ce matin sur le site Smart à Hambach. Un site «emblématique» préféré, sur fond de polémique, aux usines de PSA ou de la Sovab frappées par le chômage partiel. LE FAIT DU JOUR C ompte tenu du poids de ce secteur en Lorraine, le gouvernement prévoit-il des mesures spécifiques de soutien à la région en marge du pacte pour l automobile? Luc CHATEL. «Le pacte concerne l ensemble de la filière. Il comprend des mesures immédiates pour les constructeurs, mais aussi un volet sur la compétitivité des entreprises. Avec la suppression de la part de la taxe professionnelle portant sur l investissement, cela doit renforcer la compétitivité de la Lorraine par rapport à ses grands voisins d Allemagne ou du Luxembourg. Nous avons aussi élaboré un volet «innovation» pour aider la filière à se reconvertir, à capter les tendances nouvelles qui portent par exemple sur les véhicules propres Donc, derrière ces mesures à vocation nationale, les acteurs lorrains verront l adaptation du plan aux grandes régions automobiles.» La crise touche de plein fouet les sous-traitants. Quelles perspectives leur apportez-vous? «Le plan de relance comporte plusieurs mesures de soutien et d accompagnement. Renault : RTT au secours du chômage partiel Par exemple, nous savons que les PME rencontrent des difficultés de financement. Il est donc prévu de garantir jusqu à 90 % de leurs emprunts, via OSEO. Autre exemple, nous avons sollicité les constructeurs pour qu ils participent à un fonds d investissement sectoriel pour des prises de participation en fonds propres chez les équipementiers. C est un nouvel outil pour leur permettre d affronter la crise. Il y a encore le code de bonnes pratiques conclu entre les constructeurs et les autres acteurs de la filière automobile, pour améliorer les relations entre donneurs d ordres et fournisseurs. De même, pour améliorer la compétitivité de l industrie automobile, il faut faire progresser la gestion de la production chez les sous-traitants. Nous avons donc prévu tout un volet de formation d ingénieurs, en liaison avec les directions régionales de l Industrie, pour aider les PME à améliorer la gestion de leurs efforts de productivité. Le plan concerne donc bien toute la filière.» Une polémique marque votre passage à Hambach. De nombreux partenaires, y compris dans la majorité comme le député Denis Jacquat, vous reprochent de ne pas vous rendre dans une usine frappée par le chômage partiel. «J ai dû réaliser une quinzaine de déplacements dans l industrie automobile depuis l été Je suis allé sur des sites en difficulté et dans d autres qui peuvent constituer des exemples! Dans cette crise, la pire des réponses serait d opposer les uns aux autres. Ma responsabilité, c est de regarder en face l ensemble de la filière : je suis allé à Sochaux, j irai à Mulhouse. L usine Smart peut être considérée comme emblématique pour la Lorraine, mais ça ne m empêche pas de considérer toutes les facettes du problème.» Quelle réponse apportezvous à ceux qui craignent que le pacte pour l automobile ne constitue un chèque en blanc aux constructeurs? «C est tout le contraire! D abord, ça n est pas un chèque, mais un prêt. A 6 % d intérêts Et les 6,5 milliards d euros dont tout le monde parle ne sont qu une mesure parmi la vingtaine que comprend le plan. En outre, nous exigeons des contreparties très fortes : la pérennité de l outil de production, une nouvelle gouvernance avec la limitation des bonus et des dividendes, l accompagnement de toute la filière» Comment pourrez-vous vous assurer que la règle du La revanche de Smart Longtemps décrit comme au bord du gouffre, le site Smart de Hambach n a jamais aussi bien tourné. Jusqu à la semaine dernière, ses salariés travaillaient en heures supplémentaires. En 2007, véhicules sont sortis des chaînes de production de Hambach, contre l an dernier. On a été les moutons noirs. Aujourd hui, nous sommes les seuls à fonctionner normalement.» Patrick Hoszkowicz, délégué syndical CFDT de Smart-Hambach (1 200 salariés), ne souhaite de mal à personne. Mais il ne boude pas son plaisir. L usine de Moselle- Est, longtemps annoncée en difficulté, tient sa revanche. Jusqu à la semaine dernière, les salariés étaient même en heures supplémentaires. Une véritable «provocation» en ces temps de disettes automobiles! Le retour à la normale n est survenu qu hier. Depuis ce début de semaine, les seuls fabricants au monde de la petite citadine ne travaillent plus que 35 heures par semaine, au lieu des 37,5 habituelles. Faisant ainsi retomber la production de 600 à 582 fortwo/jour. Les prémices de la crise? Pas vraiment à en croire les syndicats qui parlent juste de «précautions». Ce que confirme la direction parisienne, qui ne cache pas son optimisme et parle déjà de relancer la machine, «compte tenu des nouveaux marchés qui s 'ouvrent à nous : comme le Brésil et la Chine.» Dix ans d avance Les chiffres de production résument à eux seuls la bonne période traversée par l entreprise. En 2007, véhicules sont sortis des chaînes de production de Hambach, contre l an dernier. Soit une augmentation de l ordre de 25 %. Un quart des modèles étaient alors destinés au marché américain, qui est devenu le troisième de la marque avec ventes, derrière l Allemagne et l Italie et devant la France. En 2009, l objectif est d atteindre les véhicules. «Quand on entend parler d un marché en baisse de 40 à 50 % en Espagne et au Portugal, de 35 % en Italie, on se dit qu on s en sort bien», reconnaît la direction. Comble de l ironie, le site, à qui de nombreux Cassandre avaient prédit un avenir en pointillés au moment où il tournait à 10 % de ses capacités, est aujourd hui devenu un symbole de la France qui gagne. Jadis moquée, la petite citadine connaît enfin son heure de gloire. Consommant aussi peu qu elle ne pollue, facile à garer, le véhicule novateur imaginé par Nicolas Hayek (le créateur de la montre Swatch), et aujourd hui tombé dans le giron de Daimler- Chrysler, a juste eu le tort d être en avance de dix ans sur son époque. Luc Chatel, secrétaire d Etat à l Industrie, y annoncera son plan de relance de l automobile ce matin. Et n hésite pas à qualifier le site de «lieu emblématique pour la Lorraine». Un discours qui fait rire les syndicalistes locaux. «On aurait plutôt préféré qu il aille dans un site impacté par le chômage partiel», glisse Patrick Hoszkowicz. Qui rappelle aussi qu au moment où l entreprise allait mal, les élus ne se bousculaient pas au portillon. Philippe MARQUE. Renault a annoncé hier sa volonté d assurer l indemnisation du chômage partiel à hauteur de 100 % du salaire net des agents de production et de maîtrise, notamment en sollicitant les cadres et ingénieurs qui devront abonder un fonds par des jours de RTT. «Hier, lors d une réunion de négociation salariale annuelle, la direction a proposé un dispositif collectif et solidaire : l extension du chômage partiel à l ensemble du personnel, toutes catégories confondues», a annoncé le constructeur qui table sur une baisse d activité de 20 % cette année. Jusqu à maintenant, seuls les agents de production étaient touchés par des mesures de chômage partiel chez Renault et ils étaient indemnisés à hauteur de 80 % du salaire net grâce à un accord d entreprise qui garantit 10 % de plus que l indemnisation légale. Un prélèvement de 0,15 % sur tous les salaires alimentait un fonds spécial pour financer l indemnisation. Avec le nouveau dispositif à l étude, qui sera à l ordre du jour d une nouvelle réunion avec les syndicats le 10 mars, les agents de production et de maîtrise toucheront 100 % de leur salaire net grâce à un «fonds de gestion de crise» alimenté en jours de RTT. L abondement de ce fonds sera obligatoire pour les cadres et ingénieurs, qui ne peuvent pas voir leurs salaires amputés, même lors d une baisse d activité, et sur la base du volontariat pour les agents de production et de maîtrise. Pour quatre jours de chômage partiel, un jour de Capital temps individuel (RTT) sera donné par chaque cadre et ingénieur. BROCARD Pascal PSA et Renault, les temps sont durs Photo Pascal BROCARD Luc Chatel : «L usine Smart peut être considérée comme emblématique pour la Lorraine, mais ça ne m empêche pas de considérer toutes les facettes du problème.» jeu sera bien respectée? «Nous avons la possibilité d augmenter le taux d intérêt ; c est une sanction possible. Et globalement, toutes ces mesures visent à assurer la compétitivité du site industriel France. C est pour cela que nous parlons de pacte : c est du donnant-donnant.» Selon l hebdomadaire Le Point, le président de la République songerait à vous pour le ministère de la Justice. Vous seriez partant? «Je suis concentré à cent pour cent sur la mission que m a confiée le président de la République. Ce n est pas la presse qui fait les remaniements ministériels!» Peugeot Sochaux à la vitesse supérieure Propos recueillis par Bernard MAILLARD. Smart, c est un peu l arbre qui cache la forêt. Les trois autres gros sites lorrains, PSA Metz, PSA Trémery et Sovab à Batilly sont loin de connaître une telle réussite à l heure actuelle. En Lorraine, plus de salariés de la filière automobile ont déjà vécu des mesures de chômage partiel. A lui seul, ce secteur concentre 44 % des demandes. Sovab-Batilly (2 415 salariés) : L usine meurthe-et-mosellane, qui fabrique les Renault Master et Mascott n en finit plus d appuyer sur la pédale de frein. La semaine dernière, la direction a annoncé que l usine allait passer le jour de deux équipes à une et demi. Soit 202 personnes sur le carreau. Elles seront réorientées vers des activités effectuées avant par des sous-traitants. D autres viendront renforcer la chaîne de production du Mascott. L utilitaire s en sort plutôt pas trop mal et à partir de fin mars sa production va passer de 30 à 40 unités/jour. Contrairement à celle du Master, passée de 500 à la belle époque, à 360 en ce début d année et prochainement à 270. Les lundis et vendredis ne seront pas non plus travaillés au mois de mars. Et des mesures de chômage partiel vont être demandées en mars «mais on ignore encore dans quelles proportions», précise la direction. Un dispositif qui avait déjà été mis en place en octobre. Entre ces deux périodes, les salariés ont puisé dans leurs jours collectifs. Mais le fonds de garantie, qui leur assure la totalité du salaire, touche à sa fin. PSA-Metz (2 100 salariés) : Avec une production en chute de 20 %, le site de Metz- Borny est moins touché par la crise que d autres usines du groupe. Les premiers «ajustements», qui ont débuté à la miseptembre, ont été «légers» jusqu à fin décembre. L usine a la chance de produire des boîtes de vitesse pour les petits véhicules du groupe, moins touchés : «L usine des Citroën C2 et C3, à Aulnay, tourne à peu près normalement.» Mais PSA Metz-Borny travaille aussi pour les berlines haut de gamme et les utilitaires. Ce dernier secteur a plutôt bien tiré son épingle du jeu jusqu en décembre. Avant d être à son tour rattrapé par la crise : «On subit les arrêts de production de l usine de Val Di Sangro, en Italie.» Des ouvriers travaillant sur cette chaîne ont été priés de rester quinze jours à la maison. Un accord interne leur permet cependant de toucher la totalité de leur salaire. Par ailleurs, un plan de départ volontaire est également ouvert jusqu à fin juin. «Aucun quota n a été fixé», explique la direction. PSA Trémery (3 600 salariés) : La semaine dernière, les salariés travaillant à la production chez PSA-Trémery se trouvaient en vacances forcées. Cette semaine, ils bénéficieront également d un grand week-end puisque les chaînes s arrêteront les 25, 26 et 27 février. Tout comme les lundis 9 et 16 mars et les 26 et 27 mars. Tel est le quotidien des salariés de Trémery, qui fabriquent des moteurs. Le mois de décembre avait déjà été quasiment inexistant, les trois lignes de montage ayant été arrêtées dès les 4 et 5. Pour l instant, l accord social dans les unités du groupe PSA Peugeot-Citroën permet d ajuster les journées de travail et de congé sans avoir recours au chômage partiel et permet aux salariés de toucher la totalité de leurs salaires. Ph. M. Le site de PSA à Sochaux (Doubs) va mettre en place une quatrième équipe de travail pour la production de nouveaux modèles de véhicules. L instauration de cette nouvelle équipe, qui devrait occuper 790 personnes, est «un projet sûr», a indiqué le délégué CGT Bruno Lemerle, «la direction ayant choisi de mettre ce point à l ordre du jour du CE» de vendredi. La direction, qui a indiqué ne pas être en mesure de confirmer cette information dans l immédiat, a souligné qu il s agissait d un «projet» pour la production de deux véhicules, parmi lesquels la 3008 et un «petit monospace Peugeot». En janvier, le site de Sochaux avait mis fin à l équipe de nuit et décidé de faire passer ses effectifs d intérimaires de 800 à seulement 20 en juillet prochain. Depuis février, le site de PSA Sochaux est touché par le chômage partiel à raison d un jourchômé par semaine. Cette mesure devrait rester en vigueur en mars. POLITIQUE Démission d une adjointe à Longwy Isabelle Lopes, adjointe déléguée à la culture à Longwy, vient de présenter sa démission. L élue faisait partie du groupe du conseiller régional Jean-Luc André, allié au second tour des municipales 2008 à Edouard Jacque (Parti Radical). La fusion des deux listes avait fait tomber le maire sortant PS Jean-Marc Fournel. «Je ne veux plus être la représentante de cette non-culture-là. On m imposait une politique culturelle qui n est pas la mienne». La mésentente avec le maire et certains de ses colistiers s était fait jour en novembre dernier. Isabelle Lopes avait alors dénoncé «une vraie confusion des genres dans le fonctionnement de la mairie». Leroy président du groupe «forêt» Deux parlementaires lorrains, Philippe Leroy (Moselle) et Jackie Pierre (Vosges), font partie du groupe d études sur la forêt et la filière bois que vient de reconstituer le Sénat. M. Leroy a été élu président du groupe, qui devra en particulier faire le point sur les conséquences de la tempête qui a ravagé le Sud-Ouest. Le groupe d études doit également procéder à des auditions dans la perspective de l examen par le Sénat du projet de loi sur l environnement. REPÈRES Transports d enfants restreints À la suite du dramatique accident de car survenu le 12 juillet dernier sur l autoroute A6, en Saône-et-Loire, et qui avait coûté la vie à un enfant de 11 ans, Dominique Bussereau, secrétaire d État chargé des Transports, avait demandé l élargissement des interdictions de circuler les jours de grands départs en vacances. Cette décision entrera en vigueur dès l été La restriction de circulation est dorénavant élargie à l ensemble des jours d été concernés par des prévisions de trafic extrêmement difficiles, classés noir par Bison Futé. Conformément à l arrêté du 6 février 2009 paru au JO le 18 février 2009, la circulation des transports en commun d enfants sera interdite le samedi 11 juillet, jour de premiers grands départs en vacances, et le samedi 1er août, jour du chassé-croisé de l été, à l exception des transports locaux (transports effectués dans un seul département ou sur deux départements limitrophes). Informations : Concours Synergiades La 9e édition du concours entrepreneurial d innovation Synergiades est lancée! S adressant aux étudiants et aux jeunes diplômés de Lorraine, il récompense les meilleurs projets de produits et services innovants. Le CEEI SYNER- GIE, filiale de la Chambre de commerce, d industrie et de services de la Moselle, ouvre la 9e édition de son concours Synergiades. Des prix seront remis aux lauréats pour leurs projets dans les catégories suivantes : le projet le plus innovant ; le meilleur business plan ; la meilleure étude de marché ; la présentation orale la plus convaincante ; le coup de cœur du jury ; les encouragements du jury ; l établissement le plus entreprenant. Dates-clés : 15 avril date limite de dépôt des dossiers de candidature ; du 16 au 30 avril, pré-sélection des dossiers par notre jury d experts ; 12 mai, présentation orale des projets retenus devant notre jury de professionnels ; 4 juin, cérémonie de remise des prix aux lauréats. Renseignements : sites internet :

10 Mardi 24 Février 2009 Forum CARTE BLANCHE À Clémence Bringtown Elle est l inusable Clémence de la Compagnie Créole. Installée en Moselle, elle s exprime à propos de cette crise sociale qui secoue les départements français d Outre-Mer. D ans un climat de crise, les choses sont beaucoup plus complexes aux Antilles. Cela fait trop longtemps que la situation perdure et la seule réponse apportée par les gouvernements est de l assistanat et des stages sans issues pour les jeunes. C est sans doute valable aussi pour la Guadeloupe mais l économie martiniquaise que je connais un peu mieux est très bizarre. Les Békés Les Antillais Blancs, NDLR qui détiennent cette économie pratiquent les prix qu ils veulent. Certaines choses sont vendues quatre à cinq fois plus chères qu en Métropole. Ce n est pas normal. Il faut que l Etat assume son rôle de gendarme des prix. Derrière les images de cartes postales, cocotiers et plages, il y a de la détresse sociale, des gens désemparés. Qu on arrête de penser que la misère serait moins pénible au soleil. Des revendications sont émises. Que le Gouvernement prenne au moins la peine d en discuter avec les élus locaux, les syndicats. Je ne vois pas dans quel département de l Hexagone, l Etat laisserait un mois de manifestation quotidienne sans même essayer de trouver une sortie de crise. Or c est bien ce qui s'est passé dans les DOM. La France ferme les yeux. Et les choses dérapent. Maintenant, on entend des propos racistes. La crise sociale vire à la crise raciale. Il a fallu cette grève pour que l on parle de conflit racial aux Antilles. C est dommage même si les masques tombent maintenant. Ici, certains propos OPINIONS La cigale maniaque C. Bringhton, chanteuse de La Compagnie Créole. tenus par des Békés, seraient, maintenant, immédiatement poursuivis et condamnés. Là-bas, ils sont tenus devant les micros et les caméras et il ne se passe rien. Cela exaspère davantage les ressentiments. La non-réaction de l Etat serait comme une sorte de caution donnée à certains Békés, à une époque où l Amérique, naguère ségrégationniste, vient d élire un Barack Obama président. Faut-il y voir de la provocation pour faire sortir les Antillais de leurs gonds, qu ils se mettent à tout casser et dire : " Vous voyez, ces Nègres sont des sauvages "? Si le gouvernement continue à faire le mort, la poudrière qui est en train de se constituer va exploser. Un mort vient d être déploré. C est trop. Mon grand-père Américain voulait que l on soit Américain. Ma grand-mère Antillaise s est battue pour que nous soyons Français. J espère que ce qui se passe ne lui donnera pas tort. «Quand les services de l Etat ont annoncé ignorer où se trouvaient pièces du patrimoine national, j ai cru qu ils parlaient des fonctionnaires! Car, vous allez rire, l Etat ne sait toujours pas combien exactement il en a sous ses ordres! Vous avez ri? Bizarrement, quand il s agit d éplucher les déclarations fiscales ou de calculer au kilomètre près les dépassements de vitesse, l Etat fait preuve d une maniaque exactitude. Etre précis dans l absorption de nos finances et d un dilettantisme de gigolo dans leur distribution, tel est le credo économique de ces trente dernières années. Il faut dire que, pour l Etat, l argent est gratuit. Il lui suffit d augmenter les impôts et les taxes. Si l Etat avait autant de mal que nous à gagner de l argent, il regarderait à deux fois avant de le dépenser. Et s il avait songé à être plus parcimonieux dans le passé, nous aurions des réserves pour affronter la crise. Nous pourrions même augmenter les impôts de quelques points sans jeter sur la route de l exil les plus gros contribuables.» André Delubar, par courriel. Vers une civilisation nouvelle «Dans les entreprises à taille humaine, les patrons les ouvriers se serrent souvent la main ; ils s estiment mutuellement et parviennent fréquemment à trouver des solutions à leurs problèmes. Par contre, dans les grandes sociétés, la source des relations humaines est souvent tarie et il serait souhaitable de réfléchir pour trouver des remèdes vivifiants. Pour ceux qui travaillent dans les services, la santé, l éducation, la recherche, c est davantage le sens de la mission qu ils cherchent à valoriser et les jeunes veulent une progression dans leur vie : c est l école, les études, l emploi et des salaires qu ils espèrent corrects. Dans un environnement mondial où les concurrences s exercent sans règles, tous ces changements souhaités peuvent paraître des tâches impossibles [ ] Le monde a besoin de voir un peuple debout, quittant les routes faciles qui conduisent à des impasses pour s engager, pas à pas, dans un chemin qui l élève vers une civilisation nouvelle. La vie de notre planète, déjà bien malmenée, exige aussi des modes de vie et de consommation nouveaux incompatibles avec la recherche de situations excessivement confortables et nous aurons tous à vivre mieux et plus modestement dans une société de solidarité.» Pierre Michel, de Marly. Du café à ne pas saler «Les tenanciers de bar se plaignent sans cesse! Qu on ait interdit de fumer dans les bars et restaurants, soit! Tant mieux pour ceux qui les fréquentent et qui sont nonfumeurs. Auraient-ils servi des boissons alcoolisées à des mineurs??? Il me semble que c était toujours interdit, non? La pancarte affichée dans chaque bar "Protection des mineurs", ne serait-elle pas respectée? Si oui, pourquoi pleurer? Ne se sont-ils jamais posé la question sur les prix du café, de la bière etc. Ont-ils déjà pensé les baisser? Ils ont trop de frais vont-ils répondre! Certes, mais les clients, n ont-ils pas moins d argent et toujours autant de frais? Ne vaut-il pas mieux vendre plus de cafés et autres boissons moins chers et attirer les clients éventuels? C est la crise pour tout le monde Mesdames et Messieurs les cafetiers! Alors, arrêtez de gémir et pensez à ceux qui vont à l usine chaque jour, la peur au ventre parce qu ils ne sont pas sûrs de pouvoir encore longtemps boire un café chez vous!» R. B., de Woustviller. La suite du courrier à lire sur le site : Photo Philippe NEU Solidarité. : «On ne sortira vite de cette crise que par le travail et par la solidarité. Nous restons sur la ligne de valorisation du travail, a déclaré Xavier Betrand, le secrétaire général de l UMP, lors d une conférence de presse à l issue d un déplacement dans le Territoire de Belfort. «J entends les inquiétudes et ce serait inquiétant qu il n y en ait pas alors qu il y en a dans toute l Europe. Mais on entend aussi la majorité silencieuse qui veut que l on continue le travail de réforme», a-t-il dit. Il a encore indiqué que la suppression de la taxe professionnelle serait «remboursée à l euro près» aux collectivités locales. Contrefaçon. Le secrétaire d'etat à la consommation Luc Chatel s'attaque à la contrefaçon sur internet. " Les ventes de contrefaçons sur internet ont pris une ampleur considérable ", rappelle M. Chatel, cité dans un communiqué. Il dit privilégier " une démarche de concertation et de coopération " afin de pouvoir " donner au plus vite un coup d'arrêt à ces pratiques, sans toutefois nuire à l'essor du commerce sur internet, puissant facteur de réduction des prix et d'amélioration de l'offre ". REVUE DE COURRIER POINT DE VUE allocation pour accompagnement de fin de vie «C est une bonne chose» Bernard Wary, chef du service des soins palliatifs au CHR Metz-Thionville, approuve l'adoption d une allocation de 49 /jour à quiconque arrêterait de travailler pour accompagner la fin de vie d un proche. Désormais, les proches d un malade en fin de vie pourront rester à son chevet et percevoir une allocation journalière de 49. Que vous inspire cette mesure? Ce n est pas vraiment une mesure nouvelle. En fait, ce congé d accompagnement existe depuis 10 ans, avec la loi du 9 juin 1999, dite "Loi Kouchner". C est la première loi, en France, sur les soins palliatifs. Déjà y figurait cette notion de congé d accompagnement de trois mois maximum. Mais à l époque, c était un congé sans solde. Donc il n a pas très été utilisé. Maintenant qu il y a une compensation annoncée, le principe va être plus efficace, plus utilisé. C est une bonne chose! Cela fait dix ans que nous réclamons cette rémunération ; comme pour un congé parental d éducation. Mises à nu Une université publique mexicaine demande aux candidates à l inscription de fournir des informations très intimes, comme le nombre de leurs partenaires sexuels, leurs dates de menstruation. Des candidates ont dénoncé ce questionnaire, en place depuis trois ans, au service de prise en charge de la femme à l Université autonome de Zacatecas, un établissement de étudiants. «Ces questions sur le début de leur vie sexuelle, le nombre de partenaires, c est en raison du grand risque de transmission des maladies sexuelles qui existe dans notre pays», a expliqué le Dr Juan Carlos Olivas Chavez, directeur de la clinique de l université. Le questionnaire demande également aux candidates si elles sont enceintes, si elles ont déjà avorté ou encore la qualité de leur flux vaginal Ce questionnaire n est qu une «option», a souligné le Dr Olivas. Il n interviendrait pas dans les critères d admission. Mais on passerait de 3 mois sans solde à trois semaines rémunérées? Il y a dix ans, on parlait de trois mois, parce c est toujours difficile de donner un pronostic. Mais là, je suppose que cela va être trois semaines renouvelables tant que le malade est en vie. Il est évident que si le malade n est pas décédé, on ne va pas dire "on le met à l hôpital". Il faut donner une norme. Cela ne peut pas être non plus un an. Il faut que ce soit un malade en fin de vie, avec un pronostic vital estimé à quelques semaines. C est quand même une avancée aussi. Puisqu on parle d argent, sur le plan économique, pour la société, cela coûtera beaucoup moins cher. Pouvez-vous préciser cet aspect économique? D une façon globale, le congé d accompagnement, pour garder X. Bertrand, secrétaire général de l'ump. Rancœurs en roue libre LA PHOTO Photo Thierry NICOLAS «Saupoudrage». Ségolène Royal a déclaré, à propos du sommet social de l Élysée, que Nicolas Sarkozy faisait du «saupoudrage», réclamant «un moratoire de la dette des ménages, liée au logement» pour relancer la consommation. «On attendait des décisions plus radicales de la part du chef de l Etat. On ne voit pas bien quel est le choix économique. Ca manque d envergure», a-t-elle ajouté tout en reconnaissant que «des choses vont dans la bonne direction. Nicolas Sarkozy commence à lâcher un peu sur le pouvoir d achat, mais il faut aller plus loin car on sait que la lutte contre la déprime économique viendra du maintien et de la relance de la consommation». Eugénique. Dans une nouvelle critique contre l eugénique, le pape Benoît XVI a déclaré : «Il est nécessaire de réitérer que toute discrimination exercée [ ] contre des personnes, des peuples ou des ethnies sur la base de différences provenant de vrais ou supposés facteurs génétiques est un attentat contre l humanité entière». Le pape recevait les participants au congrès "Les nouvelles frontières de la génétique et les risques de l eugénique". un malade en fin de vie à la maison, coûtera beaucoup moins cher à la société que l hospitalisation. Et ce sera bien mieux sur le plan éthique, humain, etc.. Un volet humain non négligeable dans ce maintien à domicile? La chose la plus intéressante dans cette affaire, c est qu elle exprime une resocialisation de la fin de vie. Depuis la Seconde Guerre Mondiale, avec une médecine devenue très technique : la mort intervient de plus en plus à l hôpital. Ça va dans le bon sens de ne pas réserver la mort à la technique, aux blouses blanches Et cela fait 50 ans quasiment que l on dit que les gens, dans 75 % des cas, voudraient bien mourir à la maison. Alors que c est exactement dans 75 % des cas que des gens meurent à l hôpital ou dans les maisons de retraite. Cette mesure va favoriser le maintien à domicile mais il faut que cela soit souhaité par le malade et sa famille. Et puis, Permettre à ceux qui le veulent de mourir à domicile, évitera les deuils compliqués, les deuils pathologiques. Les gens n auront pas la culpabilité d avoir laissé leur proche mourir à l hôpital. Ils auront l impression d avoir fait les choses, sereinement, en famille. C est aussi, pour la familleune, bonne préparation au travail de deuil. Cela aussi va dans le bon sens. Ce projet de loi a été voté à l unanimité. Quel commentaire en faites-vous? Toutes les lois sur les soins palliatifs ont été votées à l unanimité! La loi du 9 juin 1999, "loi Kouchner" comme la "loi Léonetti", en avril Quand on parle de la mort, de l éthique, chacun est prêt à mettre aides à l automobile Certains lecteurs estiment que les mannes de l Etat évitent un peu trop souvent leur jardin pour, comme cette fois-ci avec l industrie automobile française, arroser d autres plates-bandes. I l y en aurait que pour les autres. C est le sentiment de nos lecteurs enclins à penser que L Etat-providence les oublierait un peu trop pour porter secours à d autres comme, récemment, le secteur de l automobile en crise. Les rancœurs s expriment, les imaginations se débrident. Jean-Georges Renaux s est évertué à trouver un lien entre, «d une part, les radars et les verbalisations et, d autre part, l aide de l Etat aux constructeurs d automobiles français». Fustigeant ces P.V. en mode effréné, il soutient : «La politique de l Etat avec ses polices et sa gendarmerie comme celle des communes avec leurs polices municipales résolvent les problèmes apparents à coup de sanctions et d amendes. La fonction des polices a radicalement changé, au lieu de protéger et de surveiller, elles encaissent!» Et au moment où «l Etat doit aider les constructeurs», il s interroge : «Combien de Français ont perdu leur permis de conduire? Combien de citoyens n utilisent plus leur voiture pour aller en ville? Combien de citoyens réduisent leurs transports privés par ajustement de leur budget?» L air de dire qu ils remplissent la caisse dans laquelle l Etat puise pour prodiguer ses largesses aux autres. D où sa conclusion : «La crise financière a bon dos. Elle n est qu un paravent à tant d erreurs fondamentales, dans la politique de la route par exemple (prix des autoroutes, des carburants, répression routière ) ou dans la gestion des cités (prix des parkings, difficulté à circuler et à stationner, et le racket ).» «Newton en justice» Par Courriel, Claude Lourson poursuit : «Le gouvernement va accorder des aides aux constructeurs automobiles afin de conserver des emplois : soit! Mais [ ] quand on sait que ces entreprises ont engrangé des milliards de bénéfices les années précédentes! Qu ont-ils fait de cet argent? Moi, quand je n ai plus assez d argent pour payer mon fioul, je tape dans le peu d économie que j ai pu faire ; le gouvernement ne me prête rien!» Les points de suspension, comme autant d indignation, étaient au nombre de quatre Pour préserver ce pouvoir d achat, Daniel Tritz de Waldweistroff sera à ses côtés. Ce retraité dénonce un "deux poids, deux mesures", puisque pendant ce temps, sa retraite, elle, est plombée : «Nous avions toujours une revalorisation au 31 janvier. Or je constate que le montant n a pas changé. Renseignements pris aux services concernés, CRAV, CRAM, on nous informe qu il y a eu une augmentation de 0.08 % en septembre ; ce qui fait pour une retraite de 1 500, 1,20 d augmentation. C est vraiment nous prendre pour des idiots, et personne dans ce pays n a bougé pour manifester.» Une éventuelle manif sans Laurent Marnin. Par courriel, ce dernier ironise : «S il suffisait de défiler dans les rues pour mettre un terme à la crise! La crise La crise touche aussi les ventes de voitures neuves et l'etat mobilise des fonds pour soutenir une filière en panne ; ce qui n'est pas du goût de tous. vient d une loi naturelle de l économie selon laquelle on ne peut créer de l argent sans travail en face. C est un peu comme de défiler contre la loi de la gravité au prétexte qu elle nous empêche de voler dans les airs. En faire le reproche à Nicolas Sarkozy serait un peu comme d assigner Newton en justice.» Bernard Wary, médecin fondateur de l'unité de soins palliatifs de l'hôpital Beauregard à Thionville. un peu de hauteur dans les débats. On n est plus dans un clivage droite, gauche, etc.. Propos recueillis par Malick DIA. Armées. A Saarburg, les militaires du 16e bataillon de chasseurs quitteront prochainement le quartier De Lattre de Tassigny, basé en Allemagne, pour rejoindre la ville de Bitche, en France (photo Pascal Brocard). Photo Philippe RIEDINGER Photo Philippe NEU Photo Pascal BROCARD S. Royal, présidente de la région Poitou-Charentes. PAROLES Commerce écolo Un effet bénéfique de la montée du protectionnisme serait une diminution des transports, donc de la consommation de pétrole et donc de la production du gaz à effet de serre. Sinon, un jour, c est le prix du pétrole qui réduira le commerce. Pour nous écrire Bernard Clais, de Thionville. Par courrier : Le Républicain Lorrain Page Forum Metz CEDEX 9. Par Pour être publiés, vos courriers doivent mentionner vos nom, prénom, adresse, numéro de téléphone. Si vous souhaitez garder l anonymat, seules vos initiales apparaîtront. Important : chaque texte ne devra par excéder 20 lignes dactylographiées. Etant donné l abondance du courrier, la rédaction se réserve le droit de ne publier que les passages les plus significatifs. COUP DE GUEULE Propagande «L Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) n y va pas de main morte. Se basant sur les études faites par les producteurs d OGM eux-mêmes, études par ailleurs tenues privées et confidentielles, elle fait divulguer à tout va que, en l état des connaissances, les OGM ne présentent aucun risque pour la santé. On aimerait, pour le moins, une plus grande transparence. Les institutions censées nous protéger, comme l Afssa, devraient éviter les abus d'autorité aussi flagrants. On attend d elles une observation scientifique et contradictoire, pas de la propagande.» Pascale Blain, par courriel. Coercition «On a l impression que le gouvernement cherche constamment à nous éduquer. Après le primaire, le secondaire, parfois l université, nous pensions en avoir fini avec l éducation à marche forcée. Que non! L Etat, en puissance tutélaire, passe le plus clair de son temps à nous dire ce qu il faut faire et ne pas faire. Ce sont les forces de l ordre qui règlent la discipline de cette éducation d adultes comme autrefois les surveillants dans les internats. Evidemment, le système d éducation utilisé est la réprimande moralisante, la punition plus ou moins aveugle, avec pour seul objectif d amener à résipiscence une bande de gamins souvent trop épris de liberté individuelle et désireux de la manifester. Est-ce avec ces méthodes coercitives que l on obtient une population forte et déterminée, capable d assumer les enjeux, notamment écologiques, de demain?» K.P., par courriel.

11 Mardi 24 Février 2009 Sports 8 11 Orange amer coup d'arrêt Le tribunal de commerce de Paris a demandé, hier, à l opérateur Orange de mettre fin à l exclusivité portant sur la retransmission de certains matches de football, donnant ainsi raison à Free et SFR. Le tribunal «fait injonction à la société France Télécom, sous astreinte de euros par jour de retard, pendant trois mois», à compter d un délai d un mois, «de cesser de subordonner l abonnement à Orange Foot à la souscription d un abonnement internet haut débit Orange», selon le jugement. Orange, qui avait déboursé début millions d euros pour obtenir trois lots des droits audiovisuels de la Ligue 1, a lancé en août dernier sa chaîne de football. Baptisée à l origine Orange Foot avant de devenir Orange Sport, elle comptait abonnés à la fin septembre. Pour avoir accès à cette offre, qui comprend notamment le grand match du samedi soir de la Ligue 1 en direct, le téléspectateur doit être abonné à l offre triple play de l opérateur, qui cumule le téléphone fixe, l internet haut débit (ADSL) et le bouquet basique télévisuel. Cette pratique «permet à France Télécom d acquérir une clientèle qu elle détourne de ses concurrents», a estimé le tribunal de commerce. l image L Américain Levi Leipheimer (Astana), aidé par un équipier de luxe, à savoir Lance Armstrong, a remporté le Tour de Californie cycliste pour la troisième fois d affilée, dimanche à Escondido. Il a précédé sur le podium son compatriote David Zabriskie et l Australien Michael Rogers, le champion du Luxembourg Frank Schleck ayant enlevé la dernière étape. vite dit «Si j étais un simulateur» «Si j étais un grand simulateur, les arbitres le sauraient et je prendrais des cartons jaunes. Ce n est pas le cas. La réponse est là.» Le footballeur marseillais Mathieu Valbuena s est défendu, hier, après les récentes attaques de l entraîneur manceau Daniel Jeandupeux. «Beaucoup d incertitudes» «Il y a encore beaucoup d incertitudes, Lance redécouvre certaines choses, dans les ascensions, en contre-lamontre. Je ne pense pas qu on saura jusqu où il ira dans le Tour de France avant la fin du Giro.» Le directeur sportif d Astana, Johan Bruyneel, se refuse à brûler les étapes avec la star du cyclisme, le revenant Lance Armstrong. «Dans mes chaussures» «Je préfère être dans mes chaussures que dans celles de Marc Lièvremont, parce que sa préparation a été difficile.» Warren Gatland, le sélectionneur du pays de Galles, «plaint» son homologue français Marc Lièvremont, dont les joueurs ont disputé des rencontres de Top 14 moins d'une semaine avant la troisième journée du Tournoi des Six nations de rugby. c était un 24 février 1993 : Moore dans l âme Le 24 février 1993, l entrée principale de Upson Park, le stade de West Ham United, est devenue un lieu de pèlerinage. Bobby Moore n était âgé que de cinquante et un ans lorsqu il est décédé des suites d un cancer. De son vrai nom Robert Frederick Chelsea Moore, né le 21 avril 1941 à Barking, il a porté les couleurs de West Ham durant seize saisons avant de prendre la direction de Fulham, San Antonio Thunder et Seattle Sounders. Mais c est en sélection nationale qu il entrera dans l histoire. En 1966, le défenseur anglais mène, en effet, son équipe jusqu au titre de champion du monde sur ses terres. Lors de la finale contre l Allemagne, Moore offre deux passes décisives à Geoff Hurst, qui lui permirent ensuite de recevoir le trophée suprême des mains de la reine d Angleterre (photo). Au total, Bobby Moore compte 108 capes en équipe d Angleterre. Au début de ce mois, David Beckham a égalé ce record de sélections en équipe nationale. notre sélection télé ATHLÉTISME. 20 h : meeting indoor de Birmingham en direct sur Ma Chaîne Sport. FOOTBALL. 20h45 : Lyon - FC Barcelone (Ligue des Champions) en direct sur TF1 ; Inter Milan - Manchester United, Arsenal - AS Rome, Atletico Madrid - FC Porto (Ligue des Champions) en direct sur Foot +. TENNIS. 11 h : tournoi ATP de Dubaï (2e jour) en direct sur Sport +. Photo AFP Photo AFP FOOTBALL VOILE le coup de cœur du vendée globe Sam Davies : «Je me vois bien monter les marches à Cannes» Arrivée troisième, classée quatrième de son premier Vendée Globe, Samantha Davies, la skippeuse de Roxy, est le coup de cœur de la course. Coup de fil entre deux avions à la sirène de son tour du monde. I mpossible de vous joindre depuis votre arrivée. Faut-il vous appeler madame le ministre? (Elle rit) «Non, pas du tout. Je suis très demandée mais cela ne va pas durer. J ai fait de nombreux allers-retours entre Paris et Londres. J ai pu profiter de ma famille lors de mon arrivée et depuis, c est la course médiatique.» INTERVIEW Vous attendiez-vous à un tel accueil? «Non c est une surprise. J étais tellement concentrée sur ma course que je ne pensais qu à la ligne d arrivée, sans imaginer la suite.» Le public vous a tout de même remis le prix, officieux, du coup de cœur de ce Vendée Globe «Je suis un peu étonnée. Mais cela me fait plaisir, j avais vraiment envie de partager la course. Je pense que j ai réussi mon pari : intéresser les gens.» Plus que cela. Vous êtes la n 1 de la communication, le premier prix vidéo gag Vous avez pris du plaisir devant la caméra. Des envies de cinéma? «Je me vois bien monter les marches au festival de Cannes. Sérieusement, je ne suis pas comédienne, je suis moi-même. Il n y avait aucun montage.» Quel enseignement tirezvous de ce premier tour du monde en solitaire? «Je n ai pas pris assez de Nutella. La prochaine fois, j embarque une palette. Pas besoin de pain, je le mange avec le doigt ou à la cuillère.» Qu est-ce qui vous a le plus manqué? «Mon chéri Je suis obligée de dire cela, je suis revenue pour la Saint-Valentin. Mais aussi ma salle de bains. Ras-le-bol de mes deux seaux, un pour la douche, l autre pour les toilettes. Je rêvais de ma salle de bains depuis la première nuit.» Avez-vous eu des coups de blues durant la course? «Non, mon objectif était de ne pas pleurer. Mais j ai ri aux larmes.» «Après-midi shopping» Ellen MacArthur était, jusque-là, la femme la plus rapide sur le Vendée Globe. Vous venez de la détrôner. Votre sentiment? «Son arrivée en deuxième position me donne encore la chair de poule. Mais c était il y a huit ans, la distance de course a changé, la durée également. Je ne veux pas me comparer à elle.» Dee Caffari est la seule femme à avoir réalisé le tour du monde en solitaire dans les deux sens, d est en ouest et vice versa. Cela vous donne des idées? «Non, ce record je lui laisse volontiers. J adore la vitesse. Dans l autre sens, c est moins rapide et moins excitant. J aime les régates, je ne me vois pas me battre seule contre le vent. Je préfère quand j ai des concurrents.» Votre adversaire direct, cette année, Marc Guillemot vous passe devant pour une heure et vingt minutes d avance. Est-ce rageant de perdre de si peu la troisième huitièmes de finale de la ligue des champions Lyon n'a peur de rien L OL ose imaginer un exploit historique, ce soir, face au FC Barcelone, la meilleure équipe européenne emmenée par son petit génie argentin, Lionel Messi. L yon se lance dans son plus gros défi de la saison en huitièmes de finale aller de Ligue des Champions, ce soir, contre le FC Barcelone, impressionnant favori de la compétition et roc longtemps inébranlable, jusqu à ce que la défaite à domicile samedi contre le modeste Espanyol (2-1) ne l ébrèche. C est la lueur d espoir à laquelle se raccroche l OL : que ce revers inattendu, face au club qui était lanterne rouge de la Liga, vienne enrayer l implacable machine Barça, dotée d une moyenne de 2,9 buts par match et d un trident offensif Messi- Eto o-henry auteur de 51 buts à lui seul. GRAND ANGLE Deux petites défaites au compteur, mais la seconde intervient à un mauvais moment pour le club catalan. D autant que la gestion du cas Eto o par Pep Guardiola soulève des questions : l entraîneur a remplacé son meilleur buteur (23 réalisations en autant de matches), sorti dépité, alors que le Barça était mené «Nous n avons pas eu de bons résultats ces derniers jours mais nous ne doutons pas, nous avons confiance en nous, nous savons ce que nous avons à faire», a néanmoins assuré, dimanche, le défenseur et capitaine Carles Puyol. Pendant ce temps, Lyon rugissait de plaisir en enchaînant une troisième victoire de rang (2-0 contre Nancy) tandis que ses poursuivants piétinaient. Claude Puel a ménagé ses joueurs clefs (Juninho, Ederson et Benzema, entrés en seconde période, Grosso et Keita restés sur le banc), et Lloris a arrêté un penalty. Delgado, auteur d un bon retour de blessure contre Nancy samedi, apparaît en outre comme une option intéressante pour Puel, fort de son jeu en mouvement, son entente avec Benzema et son travail défensif. «Actuellement nous sommes en confiance, plus à l aise, a expliqué Cris, buteur à Nancy, samedi. Nous sommes très respectueux des consignes données par l entraîneur. La défaite de Barcelone face à l Espagnol, samedi, ne change rien aux enjeux du match. Si nous voulons arriver au bout en fin de saison, il faut répondre présent dès maintenant et nous ne craignons pas Barcelone.» Ironique Aulas Côté effectif, les deux équipes connaissent la même malédiction des latéraux. Lyon d abord, dont le couloir droit a été successivement déserté sur blessure au cours de la saison par Clerc, Réveillère et Fabio Santos, outre Govou dans un registre offensif. Mensah, arrière central de métier, devrait tenir le poste, face à Henry, qui a tendance à repiquer dans l axe. Au Barça, la blessure, samedi, d Abidal pour deux mois risque de déséquilibrer un peu plus Manchester : un titre à défendre Le choc entre l Inter Milan et Manchester United, les leaders respectifs des championnats d Italie et d Angleterre, est sans aucun doute l affiche la plus alléchante de la première soirée des huitièmes de finale. Tenant du titre, ManU réalise à nouveau une très bonne saison. En tête de la Premier League avec sept longueurs d avance sur Liverpool la formation de Cristiano Ronaldo, vient également de remporter la Coupe du monde des clubs de la FIFA et arrive en pleine confiance. Sa défense de fer avec 11 buts encaissés en 26 matches en championnat sera sa meilleure arme sur le terrain de l Inter Milan, bien partie pour un quatrième titre de suite sous la houlette de José Mourinho qui, lui, n a pas oublié qu avec le FC Porto il avait éliminé Manchester à ce même stade de la compétition en L Angleterre avec quatre représentants à ce stade de la compétition soit le plus gros contingent à égalité avec l Espagne peut encore espérer placer deux clubs en finale comme l an passé mais la tache des équipes de Premier League ne sera pas si aisée car Chelsea et Arsenal, ses deux autres qualifiés, croiseront la route d ambitieuses formations italiennes, respectivement, la Juventus et l AS Rome. Ce soir, Arsenal, dont les attaquants sont en panne sèche depuis trois matches en championnat comptera sur sa nouvelle recrue, le Russe Andreï Archavine, pour faire de nouveau trembler les filets et prendre une option face à une formation romaine qui rêve d'une finale qui aura lieu dans la Ville Eternelle. Enfin, l Atletico Madrid qui, malgré son changement d entraîneur, marque le pas avant de recevoir le FC Porto. Samantha Davies, le sourire du Vendée Globe : «J ai pu profiter de ma famille lors de mon arrivée et depuis, c est la course médiatique». Lionel Messi, un sérieux danger pour l'olympique Lyonnais. les équipes une équipe qui penchait déjà largement à droite (Alves-Xavi- Messi), d autant qu elle s ajoute au forfait d Iniesta au milieu. Ces récentes péripéties barcelonaises n effacent cependant pas l écart d envergure entre les deux clubs. Ce qui semble agacer le président lyonnais, Jean- Michel Aulas, maniant l ironie froide, hier, dans Le Progrès : «L OL a été construit pour disputer ce genre de match. Depuis six saisons nous sommes qualifiés pour les huitièmes de finale. Seuls le Real Madrid, Chelsea et Arsenal ont fait aussi bien mais comme d habitude, l OL va être éliminé (ironique). Tous les spécialistes pensent que le Barça est favori et ils ont raison comme ils ont raison de penser que Bordeaux, l OM et le PSG pratiquent un bien meilleur football que nous, ajoute-t-il. Je préfère offrir à la France un OL-Barcelone plutôt qu un, laissez-moi réfléchir, un OM-Twente. Je dis cela au hasard.» La rengaine populaire dit, en effet, que Lyon, pour entrer dans le cœur des Français, a davantage besoin d une belle aventure européenne que d une ribambelle de titres nationaux. Début de réponse ce soir. LYON. Lloris Mensah, Cris, Boumsong, Grosso Toulalan, Makoun Ederson (ou Keita), Källström, Juninho Benzema. Remplaçants:Vercoutre, Gassama, Mounier, Delgado, Pjanic, Keita (ou Ederson), Piquionne. BARCELONE.Valdés Alves, Piqué, Márquez, Puyol Touré, Xavi, Busquets Messi, Eto'o, Henry. Remplaçants: Pinto, Sylvinho,Víctor Sánchez, Cáceres, Gudjohnsen, Keita, Hleb, Bojan. Arbitre:Wolfgang Stark (All). le programme Aujourd hui Atlético Madrid - Porto...20h45 Lyon - FC Barcelone... Arsenal - AS Rome... Inter Milan - Manchester United... Matches retour le 11 mars Demain Villarreal - Panathinaikos...20h45 Real Madrid - Liverpool... Sporting Portugal - Bayern Munich Chelsea - Juventus Turin... Matches retour le 10 mars place? «C est frustrant. Nous sommes tellement proches. La décision du jury est difficile à accepter et elle n est surtout pas exacte. Sinon, je n ai pas regrets. Je suis fière de ma course.» Pourquoi contestez-vous la décision du jury? (Marc Guillemot a bénéficié de 82 h de compensation pour avoir porté secours à Yann Eliès, contre 32 h pour Samantha) «C est impossible d être aussi précis. Le jury ne pouvait pas prévoir à la minute le temps perdu sur ce déroutage. On ne le saura jamais. Ils ont tenté d être les plus justes. Tant mieux pour eux, tant pis pour moi.» Comment vont Lucky et Foxy vos deux peluches porte-bonheur? (Sam Davies collectionne les flamants roses) «Ils vont très bien. Ils ont adoré faire la course. Depuis, ils me suivent partout. Ils voyagent dans mon sac à main. Actuellement, nous sommes à l aéroport pour rentrer à Paris. C est leur baptême de l air. Je ne sais pas s ils vont aimer cela.» Quel est votre programme à présent? Des envies de solitaire du Figaro? «J en rêve! J ai fait une liste. La solitaire du Figaro et la Route du Rhum en font partie mais rien n est signé encore. Je vous tiens au courant.» Sacrilège, vous avez raté les soldes d hiver «Non, j y pense justement. Avec ma sœur et une copine, nous avons prévu un après-midi shopping la semaine prochaine. Au fait, c est quoi la mode en ce moment?» Marjorie BEURTON. Photo AFP le chiffre 17 TENNIS. Virginie Razzano a fait un bond de 17 places au classement WTA publié hier, pour pointer au 41e rang à la faveur de sa finale au tournoi de Dubaï. L Américaine Venus Williams, vainqueur aux Emirats arabes unis, a quant à elle effectué son retour dans le Top 5. Alizé Cornet (12e) et Marion Bartoli (14e) perdent chacune un échelon. Amélie Mauresmo reste 19e. télex Fahey OMNISPORTS. Le président de l AMA, John Fahey, débute aujourd hui une tournée européenne destinée à défendre la nouvelle disposition du code mondial antidopage prévoyant que les sportifs soient disponibles sept jours sur sept pour des contrôles inopinés. De Jongh CYCLISME. Le Néerlandais Steven De Jongh (Quick Step) ne pourra pas participer dimanche à K uurne-bruxelles-kuurne, course qu il avait remportée en 2008, à cause d une blessure à la jambe gauche. Honda AUTO. Le constructeur japonais Honda a annoncé, hier, que les discussions concernant la vente de son écurie de Formule 1 étaient «difficiles» et qu il y avait peu de candidats «sérieux» à la reprise. Roddick TENNIS. L Américain Andy Roddick (n 1) a remporté le tournoi sur dur de Memphis en battant en finale le Tchèque Radek Stepanek (n 5) en deux manches, 7-5, 7-5. Andy Roddick. Mickelson GOLF. L Américain Phil Mickelson a conservé, dimanche, son titre au tournoi PGA de Los Angeles, en s imposant avec un coup d avance sur son compatriote Steve Stricker. Monfils TENNIS. Gaël Monfils prend cette semaine la 10e place du classement ATP, devant Jo-Wilfried Tsonga, 11e après sa victoire à Marseille. La plupart des Français se maintiennent, comme Gilles Simon (8e). Michael Llodra (92e), lui, rétrograde de 42 rangs malgré sa finale à l Open 13. Wade BASKET. L arrière du Miami Heat Dwyane Wade a inscrit 50 points contre les Orlando Magic, dimanche, soit plus que tous ses coéquipiers réunis, mais cela a été insuffisant pour éviter une lourde défaite (122-99). résultats BASKET NBA Indiana - Chicago Toronto - New York Phoenix - Boston Houston - Charlotte Milwaukee - Denver Orlando - Miami Portland - LA Clippers Minnesota - LA Lakers Cleveland - Detroit TENNIS Dubaï. Simple messieurs (1er tour) : Cilic (Cro/n 5) bat Tipsarevic (Srb) 2-6, 7-6 (7/3), 6-4 ; Chiudinelli (Sui) bat Karlovic (Cro/n 7) 7-6 (7/4), 4-6, 7-6 (9-7) ; Ferrer (Esp/n 4) bat Ljubicic (Cro) 3-6, 6-2, 6-1 ; Gabashvili (Rus) bat Laurent RECOUDERC (Fra) 5-7, 7-6 (7-4), 6-3 ; Fabrice SANTORO (Fra) bat Hanescu (Rou) 6-4, 6-2.

12 Mardi 24 Février 2009 Sports 8 12 NATATION affaire lucas Dix nageurs en liberté Philippe Lucas, mis à pied et licencié par son club de Canet, a débarqué, hier à La Rochelle, avec "ses" nageurs. Philippe Lucas a pris ses quartiers, hier matin, à La Rochelle. Philippe Lucas a été licencié pour faute grave par son employeur, l Office du tourisme et des sports de Canet-en- Roussillon. Le motif de licenciement de l ancien entraîneur de Laure Manaudou repose sur des injures et propos calomnieux vis-à-vis de son employeur consécutifs à un entretien de Lucas au quotidien L Indépendant paru le 4 février. Mardi dernier, Philippe Lucas avait été condamné par la cour d appel de Versailles à 2000 euros d amende, dont 1000 avec sursis pour "injure publique" envers le quotidien sportif L Equipe à la suite d une interview publiée en décembre 2007 dans un magazine masculin. Mis à pied le 9 février, Philippe Lucas avait d abord trouvé refuge à Perpignan la semaine dernière où il a pu entraîner son groupe d une dizaine de nageurs, dont la Roumaine Camelia Potec, championne olympique du 200 m nage libre à Athènes en Depuis dimanche, Lucas et ses nageurs ont rallié La Rochelle pour une durée de deux semaines. Selon son président, Pierre Rollin, le club Canet 66 natation se réunira demain pour faire connaître sa position par rapport à la situation des nageurs toujours licenciés au club. «Grâce à lui» C est l ancien champion de natation Michel Rousseau, dont la fille Magali est entraînée par Philippe Lucas, qui a joué un rôle d intermédiaire auprès des responsables du club rochelais. «Tout a pu se réaliser grâce à lui.» Hier matin, aux "Canards rochelais" Philippe Lucas et ses nageurs ont pris possession de la piscine, qu ils occuperont pendant les deux semaines de vacances scolaires de la zone C, qui ont débuté, hier. Des créneaux de 2h30 le matin et de même le soir ont été mis à disposition de l équipe de Lucas ainsi qu une salle de musculation toute proche. Interrogé sur une éventuelle prolongation de sa situation, il a reconnu qu il n avait «pas les cartes en mains». «L essentiel est que mes nageurs puissent se préparer convenablement», a-t-il insisté en remerciant le responsable de la piscine de Perpignan qui lui a loué deux lignes d eau, après son départ précipité de Caneten-Roussillon. Les nageurs et encadrement sont logés à l auberge de jeunesse de La Rochelle. Saint-Raphaël sans elles Revenues de leur stage en Guadeloupe avant la date prévue, Sophie Huber, Aurélie Muller et Élodie Schmitt ne participeront pas au meeting international de Saint-Raphaël programmé à compter de vendredi et jusqu à dimanche. En revanche, les trois nageuses du Cercle nautique de Sarreguemines s aligneront au départ de deux autres rendez-vous : le meeting de Mulhouse (14 et 15 mars) et celui de Strasbourg (du 27 au 29 mars).tout cela en perspective des championnats de France, qui se tiendront du 22 au 26 avril, à Montpellier. planète sport Tahri d office à Turin ATHLÉTISME. Ladji Doucouré (60 m haies), et Teddy Tamgho (triple saut) sont les chefs de file d une équipe de France de 37 athlètes, sélectionnés hier, pour les Championnats d Europe en salle à Turin les 6 et 8 mars prochains. Au total, 25 messieurs et 12 dames ont été retenus pour tenter de faire mieux qu à Birmingham en 2007, lorsque les Tricolores avaient obtenu une médaille d argent et trois de bronze. Les trois athlètes des épreuves combinées (Franck Logel, Gael Querin et Antoinette Nana Djimou Ida) sont retenus sous réserve de l invitation officielle par la Fédération européenne. L athlète messin, Bouabdellah Tahri fait partie de la liste des Français ayant satisfait aux critères automatiques de sélection, à l issue des championnats de France qui se sont terminés samedi à Liévin. Il s alignera sur 3000 m en compagnie de Nourredine Smail et Mohamed Belabbas. Digbeu : le joker de Pau BASKET. Pau-Orthez (Pro A) vient de libérer son ailier international iranien Sammad Nikkhah, en crise de confiance depuis de long mois. Pour le remplacer, le club béarnais a jeté son dévolu sur Alain Digbeu, qui se trouvait au chômage depuis plus de 45 jours et donc libre de signer dans le club de son choix. Pau-Orthez a officialisé hier la venue de l'ancien ailier international français. Digbeu, formé à Villeurbanne, s'était signalé à la fin des années 90 sous les couleurs rhodaniennes en remportant le concours de smashes du All Star Game 96, en étant drafté par les Hawks d'atlanta en 1997 (50e position) puis en remportant le titre de MVP français en L'ailier international, qui avait quitté la France en 1999, a part la suite porté les couleurs des clubs espagnols de Barcelone, du Real Madrid, de Badalone et d'alicante, italiens de Varèse (ITA) et Bologne, et enfin du promu grec de Kavala, qu'il a quitté début janvier Darragon en quête d'éclat SKI NORDIQUE. Le Français Roddy Darragon, vice-champion olympique 2006 en sprint, veut réaliser un coup d'éclat en atteignant au moins les demi-finales de l'épreuve de sprint des Championnats du monde aujourd'hui à Liberec. «J'aimerais faire au moins un top 10», a espéré le meilleur sprinteur français. Depuis le début de l'hiver, Darragon a atteint les demi-finale d'une épreuve de Coupe du monde à quatre reprises, dont deux fois sur des étapes du Tour de Ski. Son meilleur résultat est une 9e place à Düsseldorf (Allemagne). Il pointe à la 9e place du classement général de la Coupe du monde de sprint dominé par le Norvégiens, grands favoris du sprint des Mondiaux Photo Anthony PICORE Photo MAXPPP RUGBY xv de france Chabal, la bonne affaire Nombre de ses partenaires en affaires l affirment sans réticence : que Sébastien Chabal soit originellement joueur de rugby ne les intéresse guère plus que s il était déménageur de pianos. S i la notoriété médiatique, et les contrats publicitaires subséquents, qui lui est tombée dessus en juin 2007 au détour d un tampon bestial sur un Néo-Zélandais est, selon les propres mots de l interessé, «une bonne chose pour le rugby», elle reste en revanche totalement démesurée par rapport aux talents exhibés. Sélectionneur de l équipe de France, Marc Lièvremont sait pourtant tirer le meilleur du cas Chabal et refuse de se laisser influencer par le phénomène au moment de composer ses groupes : «Sébastien, dit-il, a d énormes qualités, certes différentes des autres. C est une richesse de l avoir dans l effectif même s il n est pas incontournable. Je n ai jamais eu de contraintes d annonceurs ou politiques pour le sélectionner.» En vertu de ces critères sportifs, le joueur le plus célèbre du pays n a pas participé au tournoi 2008 et passé les trois quarts de France-Ecosse, premier match de l édition 2009, sur le banc des remplaçants. Si le troisième ligne de Sale, délocalisé en deuxième ligne en équipe de FOOTBALL France pour cause de talents plus criants que le sien à son poste de club, trépigne sportivement, son statut de suppléant n a aucune incidence sur l épaisseur de son dossier "contrats". «Nous cherchions un homme authentique, viril, pérenne comme notre parfum», raconte Nathalie Calmettes, responsable de la campagne Caron qui, en mars 2008, a véritablement lancé la carrière publicitaire de Chabal. "Pour un homme", porté avant lui par le danseur Patrick Dupond, a d entrée donné à "l Homme des cavernes" une image médiatique haut de gamme qui était loin d être acquise. «Nous n étions ni rugby, ni chabalmaniaques mais le fait qu il était apprécié était un plus, reprend-elle. Aujourd hui, ce qui compte est qu il soit reconnu. Qu il joue bien ou mal, qu il manque un match ou pas, ça ne nous rend pas malades.» Un million d euros Agente de Chabal depuis début 2007, Carine Rossigneux est à l origine de quasiment tous les contrats signés depuis par le «Il est devenu une marque» Sébastien Chabal peut être attendrissant, charmant, très méchant Le rugbyman est aussi un phénomène, une marque publicitaire à part entière. colosse mutique, bien plus à l aise dans la castagne que sur les plateaux télé : Caron mais aussi les automobiles Seat, la mutuelle Smatis, les vins XXL, la marque de vêtements Ruckfield (unique partenaire qui exige noir sur blanc du colosse qu il conserve tignasse et barbe) Lionel Maltese, spécialiste en marketing sportif, estime que Chabal est passé dans une autre dimension. E xiste-t-il de nombreux Chabal, des sportifs dont le potentiel économique est démesuré par rapport aux performances? «C est un phénomène très fréquent. Chabal appartient à la catégorie des Beckham, des Noah, sportifs qui sont loin d être les meilleurs dans leur discipline contrairement à ce que leur célébrité peut laisser supposer. Aux Etats-Unis, Tony Parker est plus connu parce qu il est le mari d Eva Longoria que parce qu il est le meneur de jeu des Spurs. En France, tout public confondu, Chabal cartonne grâce à son physique. Il a un look unique et c est un mec sympa On a eu l équivalent avec Noah, ses dreadlocks, sa guitare, son charisme.» Chabal se résumerait donc à sa barbe? «Un peu. C est un phénomène connu dans le basket avec Denis Rodman. Rodman c était les tatouages et les bastons avec Michael Jordan et l ami de Madonna. Mais Chabal a une particularité unique, c est une image mais c est «Ce sera serré jusqu au bout» et bientôt les pansements Urgo. Le tout pour des revenus annuels estimés à plus d un million d euros. «Sa notoriété a largement dépassé le cadre du sport», juge Carine Rossigneux. «Ça fait bien longtemps qu il a changé de dimension. Il est comme Manaudou. Les gens n aiment pas forcément les sportifs pour leur palmarès.» Et les clubs professionnels curieusement non plus. Le Racing-Metro, future équipe probable de Chabal et Lionel Nallet, aurait offert selon le quotidien l Equipe 1,2 million d euros de salaire annuel au premier et à peine la moitié au capitaine du XV de France, jugé lui «incontournable» par le sélectionneur Lièvremont. du côté des amateurs Florange,Yutz et Creutzwald ont creusé l écart en tête du groupe A de DHR. Mais face à un calendrier tronqué, au tiers du championnat seulement, leurs entraîneurs estiment que la situation est loin d être figée. aussi un son, celui que fait le public quand il entre sur le terrain (une espèce de grognement caverneux ) En terme de marketing, pour les sponsors, c est précieux. C est d autant plus précieux que Chabal pratique un sport qui touche un public éduqué et aisé, contrairement au foot. Il y a de plus en plus de rugbymen qui font de la pub pour des shampooings et de moins en moins de footballeurs.» Le phénomène Chabal est né sur internet. Peut-on dire que c est la première star du sport créée par la toile? «Non, il y a en effet eu ce buzz, sur Daily Motion, lorsqu il a cassé la mâchoire du joueur neo-zélandais. Mais c est un phénomène qui existe aux Etats- Unis, en basket ou foot américain. En Angleterre, un jeune joueur qui a fait sa promotion sur le Net grâce à ses séries de dribbles, a été recruté par Manchester United. Mais Chabal n est plus seulement un phénomène. C est devenu une marque, commerciale et sportive.» S e dirige-t-on vers un match à trois, en tête de votre groupe de DHR? Marco Morgante (entraîneur de Florange, 1er avec 20 points en 10 matches) : «On pourrait ajouter Fameck, qui n a pas dit son dernier mot, et Saint-Avold, qui m a fait forte impression en gagnant chez nous, 3 à 0.» Michel Deza (entraîneur de Yutz, 2e avec 17 points en 8 matches) : «Je n en ai aucune idée. Nous, il nous reste quatorze matches à jouer : il faut savoir que nous venons seulement de passer le tiers du championnat en jouant dimanche contre Saint-Avold (4-1).» Jean-Philippe Séchet (entraîneur de Creutzwald, 3e avec 16 points en 9 matches) : «Avec les matches en retard, la situation est plus serrée qu elle en a l air. Il ne faut pas occulter Hagondange et Saint-Avold, ni Fameck qui peut jouer les troublefête. J ajoute que nous recevrons Yutz et Florange, ce sera intéressant.» Vos équipes n ont pas disputé le même nombre de matches : est-ce perturbant? Marco Morgante : «Cela oblige en tout cas à relativiser à la fois le classement et les pronostics, même si je fais de Yutz mon favori numéro un, car il s agit de l équipe la mieux placée avec deux matches de moins que nous. A mon avis, ce sera serré jusqu au bout.» Michel Deza : «C est surtout perturbant pour la lecture du classement. Il nous reste trois matches aller à disputer, nous devons par exemple rencontrer Fameck trois fois, deux fois en championnat, une fois en Coupe de Lorraine. C est vraiment une saison particulière» Jean-Philippe Séchet : «Il faut surtout se méfier de la notion de matches en retard, ne pas comptabiliser les points avant de les avoir gagnés. Nous, par exemple, nous aurons un match en retard à Saint-Avold, un derby, difficile par excellence.» Après une trêve aussi longue, n avez-vous pas le sentiment qu un nouveau championnat commence? Marco Morgante : «Nous avons eu la chance de disputer des matches amicaux contre de bonnes équipes de DH et de DHR, nous possédons un terrain synthétique, donc notre préparation a été convenable. Le problème, c est que l interruption a traîné en longueur : il est temps que les choses reprennent leur cours normal. Le souci, maintenant, va consister à gérer des matches rapprochés, avec des risques de blessures plus importants. Nous avons heureusement un effectif conséquent, auquel je peux encore intégrer deux ou trois 16 ans nationaux.» Michel Deza : «Les points pris sont pris mais, c est vrai, notre précédent match remontait au 16 novembre. C est aussi long qu une trêve estivale, les mouvements de joueurs en moins, encore que deux nouveaux nous ont rejoints. Grâce à nos installations, nous avons pu travailler presque normalement et, je crois, cela a joué un rôle dimanche contre Saint-Avold, contre qui nous avons notamment pris le dessus physiquement.» Jean-Philippe Séchet : «Nous avons perdu Hicham Hannat, qui avait marqué la moitié de nos buts jusqu ici, parti à Sarre- Union, et récupéré Mickaël Roehrig, de Trémery. Mais la grosse différence par rapport à la première partie de saison, ce sera de devoir parfois jouer tous les quatre jours. Par rapport à Florange et Yutz, nous n avons pas de banc, seulement un groupe de 14 ou 15 joueurs : deux blessés, et nous sommes en danger. Franck Raddato, malade, nous a par exemple beaucoup manqué dimanche à Florange (0-0).» La montée en DH est-elle votre objectif? Marco Morgante : «Au départ, elle ne l était pas, avec une équipe renouvelée à 90 %, qui s est découverte et trouvée au fil des matches. Dans notre position aujourd hui, nous n allons pas cacher nos ambitions.» Michel Deza : «L objectif est toujours de gagner le prochain match. Si nous le remplissons à chaque fois, automatiquement, nous risquons de monter. Mais je trouve Florange très solide, Creutzwald très bon : il est encore tôt pour se prononcer.» Jean-Philippe Séchet : «L objectif prioritaire est la montée de notre réserve, actuellement en 2e division de district, pour réduire l écart entre les deux équipes seniors et pouvoir intéresser plus de joueurs. D ailleurs, en fin de saison, s il y a des choix à faire, nous privilégierons l équipe B, dans la limite de ce que le réglement permet.» Sylvain VILLAUME. Des matches en juin Trinh-Duc et Bastareaud en renfort L ouvreur du XV de France Lionel Beauxis et le centre Maxime Mermoz, blessés, ont déclaré forfait hier pour la réception du pays de Galles, vendredi lors de la troisième journée du Tournoi des six nations, et ont été remplacés par François Trinh-Duc et Mathieu Bastareaud. Beauxis souffre d une contusion à l articulation sacro iliaque droite, née d un choc reçu vendredi en Top 14 contre Toulon. Mermoz, lui, souffre d une déchirure aux quadriceps de la jambe droite, confirmée par une imagerie à résonance magnétique (IRM) subie hier après-midi. Trinh-Duc (Montpellier), 22 ans, compte 7 sélections sous le maillot du XV de France. La dernière en date a été honorée durant la tournée en Australie en juin et juillet Il avait dû renoncer aux test-matches de novembre sur blessure. Jugé hors de forme, le Montpelliérain n avait pas été retenu pour le début du Tournoi des six nations. Bastareaud (Stade Français), 20 ans, n a jamais revêtu le maillot du XV de France. Il avait été convoqué pour la tournée estivale en Nouvelle-Zélande en juin 2007, alors qu il évoluait à Massy (Fédérale 1) mais avait dû renoncer en raison d une blessure à un genou. Un coude à coude très serré dimanche entre le Creutzwaldois Jonathan Vigneron et le Florangeois Aimen Abdelli. A l'image d'une lutte en tête qui concerne aussi Yutz. Quatre journées de championnat reportées intégralement qui s ajoutent à de nombreuses rencontres isolées, une Coupe de Lorraine qui en est encore au stade des 32es de finale pour les uns et des 8es de finale pour les autres : l hiver qui s étire et qui vient encore d empêcher la tenue de la plupart des matches prévus ce week-end occasionne une situation inédite. «Je n avais encore jamais vu ça, on n a pratiquement plus joué depuis le 7 décembre», assure même Claude Keime, vice-président de la Ligue en charge des compétitions, qui nous pardonnera de préciser qu il n est pourtant pas tout à fait né de la dernière neige. A situation inédite, donc, mesures exceptionnelles : réuni samedi, le comité directeur de la Ligue de Lorraine a d ores et déjà décidé de prolonger la saison audelà du 24 mai, la date de clôture initialement fixée. La Division d honneur s achèvera le 7 juin, après deux week-end supplémentaires de compétition ; aux niveaux inférieurs, la date du 31 mai pourrait être tenue. «Nous avons décidé de donner la priorité au championnat en évitant, dans la mesure du possible, de programmer des matches en semaine, dans un souci d équité, car tous les clubs ne peuvent disposer de leurs joueurs en semaine, et tous ne sont pas équipés pour jouer en nocturne, explique l alchimiste Claude Keime. Nous avons aussi récupéré, pour le championnat, certains week-end consacrés à la Coupe, et il nous a fallu tenir compte du match de Coupe des Régions, contre la Ligue Nord-Pas-de-Calais, le 11 avril. En DH, jusqu ici, nous étions tributaires des barrages d accession en CFA2, qui nous empêchaient de prolonger la saison.» Ces barrages entre chaque deuxième de DH viennent d être remplacés par un classement qui enverra en championnat national les 6 deuxièmes les plus performants des 22 régions. On pourra donc jouer, en juin, en Lorraine. C est le principal mérite de ce long hiver, venu rappeler ce principe de bon sens : le football est d abord un sport d été. S.V. Photo AFP Photo RL l'info Absalon CYCLISME. Julien Absalon a lancé sa saison dans les environs de Marseille, où le champion olympique de VTT a participé au Grand Prix Jean-Masse sur route. Le Vosgien s'est classé 28e au terme d'une course de 140 km à travers un paysage vallonné. Satisfait de ses sensations, le Lorrain prendra le départ du Grand Prix de Cairanne (Vaucluse), dimanche, avant de disputer sa première épreuve de cross-country à Banyoles, lors de la Coupe de Catalogne, le 8 mars. TENNIS DE TABLE Tusseau et Zuddas raflent la mise Moselle. C'est à L'Hôpital, dans le fief de Charles Krier, l'ancien président du Comité de Moselle, que se sont déroulés les championnats départementaux. En seniors, la victoire est revenue à Julien Tusseau: le Manomois a dominé en finale Quentin Heim (Sarreguemines). Les Manomois ont frappé fort puisque Pascal Aloi et Sébastien Niederstrassen sont montés sur la troisième marche du podium et ce dernier, associé à Julien Tusseau, a remporté le double. Chez les dames, il n'y pas eu de surprise: Laetitia Zuddas a battu en finale sa coéquipière forbachoise Wendy Novellu, Marion Cridel (Thionville) et Anne- Laure Schmidt (SMEC) complétant le podium. Les Forbachoises ont également raflé le titre en double. Les autres titres ont été décernés à Julien Martinet (SMEC) et Aurélie Spang (Spicheren) en juniors, à Julien Bordes (SMEC) et Marine Zapp (Spicheren) en cadets, à Célian Duval (SMEC) et Lucie Obertin (Spicheren) en minimes, à Jordan Mertz (Bining) et Célia Zagnoni (Forbach) en benjamins et à Paul Romero (Thionville) et Justine Léonard (Faulquemont) en poussins. Coupe. Les huitièmes de finale de la Coupe de Moselle ont eu lieu ce week-end. Les résultats: Knutange/Nilvange (3) - Sarreguemines 4-5, Thionville - Terville 5-4, Fameck - Willerwald (1) 5-3, Biding - Knutange/Nilvange (1), Thionville (3) - Obergailbach 5-2, Terville - Hagondange 5-3, Marange-Silvange - Clouange 5-2, Willewald (2) - Vergaville 5-3. lor actu Val de Fensch NATATION. Les nageurs d Olivier Trenti rentrent du meeting national de Béthune avec des records plein les poches. A 14 ans, Rémy Gozzo a pulvérisé deux records, sur 100 m dos en 1'04"38 et sur 100 m nage libre en 56"25. Audrey Psczolinski, elle, a battu le record de Lorraine, détenu jusqu alors par Sophie Huber, sur 200 m papillon en catégorie 17 ans. Elle a nagé en 2'21"71. De bon augure avant son rendez-vous à Saint- Raphaël, programmé de vendredi à dimanche : Audrey Psczolinski sera la seule représentante lorraine durant ce meeting. Nitting TIR. Pour la cinquième édition du challenge hivernal, le club de Nitting a accueilli quatre-vingt quinze tireurs venus principalement de Moselle et des départements voisins. Quelques beaux résultats ont été réalisés à la carabine : la tireuse locale Julie Humbert réalise 382 points en minime. Autre tireur local à avoir gagné en cadet, Vahitua Frogier, avec 570 points; en poussine Célestine Madert (Dieuze) est crédité de 261 points. En seniors 1, avec 578 points, venu de Melsheim, Sébastien Schmalacker l emporte. Au pistolet, on notera la victoire du sociétaire de Dieuze, Victor Kraska (554 points) en seniors 3, et celle de Patricia Landry (dame 2) de Melsheim avec 369 points. Traoré BASKET. Cela devient une habitude : voir un joueur de Longwy-Rehon figurer dans le top stats de la Fédération française. Vendredi dernier, à Reims, Jean-Victor Traoré a marqué 26 points. Il est le meilleur marqueur de cette 22e journée de Nationale 1. Malheureusement, cela n a pas suffi pour s imposer. Longwy s'est incliné 107 à 84.

13 AC

14 Mardi 24 Février 2009 Sports 8 14 La 24 e journée VENDREDI Ajaccio - Brest Amiens - Bastia Guingamp - Châteauroux Montpellier - Dijon Tours - Nîmes Troyes - Clermont Angers - Vannes Boulogne - Reims Strasbourg - Sedan HIER METZ - Lens La prochaine journée Vendredi 27 février : Bastia - Boulogne, Brest - Amiens, Châteauroux - Tours, Clermont - Ajaccio, Dijon - Guingamp, Sedan - Montpellier (20h), Nîmes - Angers (20h30, Ma Chaîne Sport), Reims - METZ (20h30, Ligue 2 Multicanaux), Vannes - Strasbourg (20h30, Ligue 2 Multicanaux). Lundi 2 mars : Lens - Troyes (20h30, Eurosport). classement Pts J G N P p c Diff 1 Lens METZ Angers Montpellier Strasbourg Boulogne Vannes Sedan Bastia Tours Dijon Guingamp Brest Troyes Clermont Amiens Ajaccio Châteauroux Reims Nîmes Cissé (50e). Brégerie (69e). ajaccio Pasqualetti se retire Ancien joueur du club, Olivier Pantaloni est appelé au chevet d'ajaccio. FOOTBALL ligue 2 Metz Stade Saint-Symphorien Vailati Delgado Vivian Brégerie C.Gueye Rocchi Cardy (cap) Yvon Pouliquen Renouard par Jestrovic (61e), Rocchi par Farina (72e), Cardy par Johansen (81e). V.Bessat, J.Strasser. L entraîneur-adjoint d Ajaccio, Olivier Pantaloni a été nommé, hier, à la tête de l effectif après la décision prise par l entraîneur principal José Pasqualetti de «prendre du recul» en raison des mauvais résultats et de nommer son adjoint à sa place, a-ton appris auprès du club corse. Agé de quarante-trois ans, l Ajaccien Pantaloni connaît bien le club puisqu il en a porté les couleurs durant seize ans en tant que joueur et capitaine de 1994 à 2000, avant d entrer dans le staff. Il fut ainsi adjoint de Rolland Courbis avec qui il accéda en Ligue 1 (2002), puis de Dominique Bijotat une saison. En 2004, après l éviction de celui-ci, Pantaloni assura l intérim en Ligue 1 (5 matches) avant le retour de Courbis. Depuis, il fut tour à tour dans l encadrement 1 2 Lens Mi-temps : spectateurs Arbitre : Philippe Malige Temps frais, pelouse convenable. Buts Avertissements Expulsions Barbosa Maoulida Cissé Dindane Renouard Mendy Boukari Entraîneurs Doumeng par Jemaa (57e), Remplacements Boukari par Monnet-Paquet (78e). Non utilisés Doumeng (33e), Maoulida (66e). Maoulida (69e). Doumeng Kovacevic Hermach Jean-Guy Wallemme Brocard, Vignal, Sartre. Demont Chelle (cap) Yahia Ramos Runje aux côtés de Courbis, Pasqualetti, puis en Ligue 2, Rudi Krol et Gernot Rohr la saison dernière. Contacté en décembre dernier, après six mois d inactivité, par les dirigeants de l ACA, il a rempilé comme adjoint en janvier. «J aurais préféré que José Pasqualetti reste aux commandes, a-t-il confié. C est un entraîneur aux qualités indéniables. Les joueurs doivent prendre conscience qu il a fait un sacrifice pour le bien du club, dans le but de créer un électrochoc susceptible de les faire repartir car, sur le plan mental, rien ne va plus. La balle est désormais dans leur camp.il y a urgence car il faut sauver le club de la relégation. C'est ce que nous allons essayer de faire dans les quatremois de compétition qui reste.» Photo MAXPPP Metz coupe son élan Battus par Lens, leader essentiellement robuste, les Messins cassent leur dynamique de 2009 et entretiennent l espoir de leurs poursuivants. Séance de rattrapage vendredi à Reims. C omme s il était nécessaire de le vérifier pour s en convaincre, Metz n est pas encore en Ligue 1. Il a même laissé passer une occasion idéale de s en rapprocher en ne remportant pas son duel avec Lens, battu à l aller dans le Pas-de-Calais, mais venu redéployer son ombre de bête noire sur Saint-Symphorien. Cette première défaite de l année en championnat met un terme à une série de quatre victoires et un nul ; au fond, elle ne remet rien en cause, mais elle ralentit le processus, qu il faudra réenclencher dès vendredi à Reims. Ces derniers temps, Metz avait parfois besoin d être mené au score pour entrer vraiment dans ses matches, comme à Tours, contre Ajaccio, ou face à Montpellier. Le but lensois, hier, au bout d une demi-heure d un échange serré, a eu l effet inverse. Un but malheureux d ailleurs, un peu sur le schéma de celui inscrit contre son camp par Romain Rocchi, dix jours plus tôt face à Montpellier : c est parce qu il a été dévié par Romain Brégerie, qui a eu l infortune qui colle parfois aux basques des défenseurs jusque-là irréprochables, et uniquement pour cette raison, que le ballon repris par Geoffrey Doumeng a trompé Germano Vailati (33e). Dans la foulée, comme tétanisés par ce coup du sort, les Messins ont peiné à se redéployer, se créant une seule situation de danger, sur une tête de Cheikh Gueye facilement négociée par Vedran Runje (42e). Dommage car, jusqu au but lensois, Metz avait montré plus d intentions que son adversaire, terriblement difficile à bouger certes, mais peu gourmand dans ses projets offensifs. Dans la première demi-heure de jeu, Sébastien Renouard s était ainsi Cissé ne peut pas tout Malgré un nouveau but de leur attaquant sénégalais Papiss Cissé, les Messins n ont pas trouvé les clés du coffre lensois. LA DÉFENSE Vailati. Il n avait jamais été inquiété jusqu à cette frappe de Geoffrey Doumeng déviée par Romain Brégerie : le gardien messin s est détendu, mais pas assez pour stopper la course du ballon (33e). Le même constat d impuissance sur le second but lensois. Seul face à Maoulida, il n était pas en mesure de s opposer au tir de l ancien attaquant messin. C. Gueye. Volontaire et entreprenant dans la remontée du ballon, il lui a souvent manqué un brin de précision pour faire aboutir ses intentions. Brégerie. Une entame prometteuse : présence physique, jeu long pertinent L ensemble a perdu de sa consistance après ce but inscrit contre son propre camp, en contrant la frappe de Doumeng La passe à dix Le Sénégalais a marqué son dixième but en championnat. Insuffisant, malheureusement. C omme contre Montpellier dix jours plus tôt, l équipe d Yvon Pouliquen a attendu d être menée au score pour trouver le chemin des filets. Et, pour la dixième fois cette saison, Papiss Cissé était au bon endroit, au bon moment, pour permettre au FC Metz de se relancer dans la rencontre, après l ouverture du score lensoise contre le cours du jeu. Depuis quelques semaines, le FC Metz peut compter sur un Papiss Cissé virevoltant, capable de le sortir de situations bien épineuses. Sa dix-neuvième titularisation en championnat a débouché sur ce dixième but, malheureusement insuffisant à la formation lorraine pour sortir en vainqueur de ce sommet. Le joueur natif de Dakar, meilleur buteur messin, n est plus désormais qu à deux unités de son total atteint lors du dernier passage du FC Metz en Ligue 2, il y a (33e). Il a semblé éprouver beaucoup de difficultés à s en remettre. Averti à la 69e. Vivian. Une discrétion logique au vu du peu de percussion des attaquants lensois. Il a su hausser le ton lorsque les rares fois où le besoin s en est fait ressentir, mais s est fait surprendre, comme toute la ligne défensive, sur le second but lensois. Delgado. Rigoureux, mais sans fantaisie. LE MILIEU Renouard. Il a osé, à l image de ces deux frappes, cadrées mais stoppées par le gardien lensois (12e, 23e), et s est révélé d un précieux concours dans les tâches défensives. Remplacé par Nenad Jestrovic à l heure de jeu (61e). Une rentrée difficile. Sa perte de balle, dans la deux ans. Alors qu il avait donné la première alerte devant le but de Vedran Runje, après dix minutes de jeu, Papiss Cissé a traversé la première période en pesant vainement sur la défense sang et or. Au retour des vestiaires, cinq minutes à peine lui ont été nécessaires pour rétablir la parité au tableau d affichage, en étant à la conclusion d un centre venu de la gauche par l intermédiaire de Victor Mendy. Un temps sauveur de la maison grenat, avant que Toifiou Maoulida crucifie Germano Vailati, l attaquant messin est ensuite resté muet. Au grand dam des supporters lorrains, qui guettaient une autre issue à ce match. Le onzième but du Sénégalais attendra, donc. Pas trop longtemps, quand même. Le FC Metz aura besoin de l efficacité de son attaquant sénégalais pour arriver à ses fins au printemps. Maxime RODHAIN. Le duel entre Julien Cardy et Adil Hermach tourne à l'avantage du Lensois. Pour trois fois rien, Metz est tombé lors du sommet de la Ligue 2. retrouvé en position de frapper : la première fois, le ballon est passé de peu à côté du cadre (12e) ; la deuxième fois, Runje avait bien fermé l angle (23e). Cissé, en vain Il fallait donc retrouver du rythme, du pétrole et des idées pour reproduire, au tableau d affichage, la parité qui présidait aux débats, sur le terrain. Metz a réussi dans sa quête dans des délais finalement très courts : en reprenant victorieusement un centre de Victor Mendy dès la 50e, Papiss Cissé a continué sur sa lancée du moment, qui lui vaut de marquer à peu près un but par match. L histoire retiendra du dixième de la saison qu il a replacé Metz dans le sens voulu par sa marche actuelle, qui est celle d une équipe au rendezvous de ses promesses. Seulement, cette fois, les promesses n ont pas survécu à un moment d égarement suffisamment ample pour permettre aux Lensois de partir du camp messin sur un ballon rendu par Nenad Jestrovic : via Aruna Dindane, Toifilou Maoulida a hérité d une situation qu il affectionne, dans le dos de défenseurs aux abois, seul face au gardien : sur ses anciennes terres messines, Maoulida a donc crucifié Vailati, sans autre forme de procès (66e). Jamais géniaux mais toujours robustes, les Lensois ont donc réussi à creuser l écart en tête de la Ligue 2, car ils n ont plus jamais tremblé partie centrale du terrain, est à l origine du deuxième but des Sang et Or. Il a manqué l occasion de se rattraper juste avant le coup de sifflet final, en écrasant trop sa frappe (90e+4). Rocchi. Il a agi par à coups. Serein dans sa mission défensive, il a eu du mal à se projeter dans la moitié de terrain lensoise. Remplacé par Nicolas Farina (72e). A la réception d un centre de Mendy, sa tête a été captée par Runje (75e). Cardy. De retour dans le onze messin, plus d une semaine après sa sortie sur blessure face à Montpellier, il a effectué un retour sérieux. Une grosse débauche d énergie, notamment en première période. Le capitaine a cédé sa place à Pascal Johansen (81e). Barbosa. Il s est longtemps cherché, face à des Messins surtout empruntés, et beaucoup moins entreprenants. Nenad Jestrovic aurait pu changer tout ça, tout au bout du temps additionnel, après avoir devancé Yahia pour venir se présenter face à Runje. Il a totalement manqué sa frappe. Jestrovic n est donc pas toujours le sauveur qu il voudrait tant être, et dont Metz aurait tant eu besoin, hier soir. Sylvain VILLAUME. les joueurs messins perturbé, peut-être par l engagement physique des Lensois. Plus tranchant après le retour des vestiaires. Mendy. Une grosse activité, encore une fois. Après avoir essayé la solution individuelle, au prix d un beau numéro au milieu de trois Lensois conclu par une frappe (37e), il a signé une nouvelle passe décisive pour Cissé (50e). L ATTAQUE Cissé. Les Lensois ont du mal à le museler. Ils n y sont d ailleurs pas parvenus totalement : le Sénégalais a inscrit son dixième but de la saison, d une frappe instantanée du pied droit. Cette réalisation a redonné l espoir à son camp. Un temps seulement Cédric BROUT. un homme dans le match Le dixième but de Papiss Cissé en championnat aura relancé le FC Metz face à Lens. Pour un temps seulement. Photo Pascal BROCARD Photo Pascal BROCARD Photo AFP l info Aulas Le président de l Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, a évoqué, hier, des suites juridiques dans le litige entre son club et l attaquant brésilien Fred, mis à pied depuis quelques jours et en attente d un éventuel transfert vers Fluminense (1re div. brésilienne). «Nous l avons attendu samedi dernier pour qu il signe sa résiliation de contrat. Il n est pas venu. Nous sommes dans le domaine de l iréel. C est de l escroquerie», a expliqué M. Aulas. foot actu Arteta ANGLETERRE. Le meneur de jeu espagnol d Everton, Mikel Arteta, ne jouera plus cette saison, souffrant d une rupture des ligaments croisés du genou droit survenue lors du match de championnat à Newcastle dimanche (0-0). Valverde LIGUE 1. Le gardien de Bordeaux, Matthieu Valverde, touché au visage dans un choc dimanche à Saint-Étienne (1-1), souffre d une fracture simple du nez, a annoncé le club qui n a pas souhaité communiquer sur la durée de son éventuelle absence. PSG VIOLENCE. Le tribunal correctionnel de Grenoble a condamné, hier, à des amendes de 900 et 1 200, trois supporters du Paris Saint-Germain, dont deux s en étaient pris à un supporter grenoblois, samedi en marge du match de football PSG - Grenoble (0-0). Féminines ÉTATS-UNIS. Cinq après sa disparition, la Ligue américaine de football féminin (WPA) fait son retour en Après la victoire des Américaines aux JO de Pékin, le football féminin, porté par les stars Mia Hamm et Brandi Chastain compte profiter de l'engouement du public. La WPA comptera seulement sept équipes professionnelles cette saison et la Brésilienne Marta, meilleure joueuse FIFA depuis trois ans, évoluera chez les Los Angeles Sol. Marta. Digard ANGLETERRE. Le milieu français Didier Digard ne jouera vraisemblablement plus cette saison en championnat, son club de Middlesbrough ayant estimé hier à «douze semaines» son indisponibilité après une blessure survenue samedi. Korkmaz TURQUIE. Le club de Galatasaray (1re div.) a annoncé, hier, lundi s'être séparé de son entraîneur allemand Michael Skibbe après une série de contre-performances et l'avoir remplacé par le turc Bülent Korkmaz. Nestor LIGUE 1. Le jeune défenseur havrais et international espoir, Loïc Nestor, victime d un coup à un genou il y a huit jours à Lyon, sera indisponible jusqu à la fin de la saison, ont annconcé, hier, les dirigeants du club normand. Une IRM passée hier a révélé une rupture des ligaments croisés. Cantona RECONVERSION. Éric Cantona n'écarte pas l'idée de renouer avec le milieu du football. Sur un banc de touche? Le King, aujourd'hui sélectionneur de l'équipe de France de beach-soccer, n'est pas contre. Mais ce sera à Manchester United, et pas ailleurs. «J'ai la prétention de penser que je dois travailler avec de grands joueurs, a-t-il expliqué. Je ne sais pas si j'ai raison, mais j'ai des convictions, et si je dois faire le métier d'entraîneur, ce sera en tant qu'artiste.»

15 Courses Mardi 24 février ! " #$ % &' ( )*$*** +$,**!- DÉPART PRÉVU À 13 h 50! "!# $% # % & '( # "!%#( "!#! )*#+ '!, '( # " +- "!#! $% # % *# ) # " '!, + *# À AUTEUIL RÉUNION I - 13 H 20 2 Prix Agitato Steeple-chase - 4 ans m TRIO - COUPLÉ - QUADRIO 1Speed Rose D. Cottin 68 2Ivanhoe du Berlais E. Chazelle 68 3Northwest du Lys D. Berra 66 4Houston du Berlais J. Guiheneuf 66 5Rolino d'airy D. Lesot 65 6Sleeping Late B. Chameraud 65 7Rock des Places G. Rivière 65 8 Fortana Cyr. Gombeau 63 Favoris : Outsider : 4 3 Prix Marise Haies - Femelles - 4 ans m TRIO - COUPLÉ 1 Atipik G. Mousnier 66 2 Chausey V. Nodon de Monbaron 64 3Bonnée d'orthe J. Ricou 66 4Reine Irlandaise A. Acker 63 5Hot Relation A. Lecordier 65 6Viva des Aigles R. Houchard 63 7Reine de l'ecu Laur. Gérard 65 8Kora Fix S. Dehez 65 9Ruse de Guerre J.-P. Priol 63 10Quenn Birdie D. Berra 65 11Algue de Lune G. Adam Bisoguet M. Delmares 65 Favoris : Outsiders : Prix Rivoli Steeple-chase - AQPS - 5 ans m TRIO - COUPLÉ 1Qualigraphe d'airy D. Lesot 71 2Qerisac de la Touche N. Chevalier 71 3Quatre Temps D. Cottin 70 4Quick Lauteix E. Chazelle 70 5 Qhilimar A. Acker 68 6Quart Monde G. Rivière 67 7 Qlymane A. Blais 67 8Message Personnel L. Suzineau 64 9Question de Temps J. Plouganou 64 10Qualine du Trésor J. Plumas 63 Favoris : Outsiders : Prix Varaville Haies - Mâles - 4 ans m TRIO - COUPLÉ 1Café de Paris Cyr. Gombeau 69 2 Kadyphard X. Hondier 69 3 Whimper L. Chaveroux 69 4Royale FranÇois J. Ducout 68 5 Alauma M. Lamazou-Laresse 68 6Earlson Gray D. Devesse 66 7Pour Changer M. Delmares 68 8 Glenferness G. Brunot 67 9 Commissaire E. Chazelle Netstar S. Colas 67 11Sir Dal L. Suzineau 66 12Le Printemps D. Cottin 66 13Royal Foster G. Barbedette 64 14Verco de Clermont B. Thélier Rokissime J. Plouganou 66 16Bachelor Boy G. Adam Misérable B. Gicquel 65 18Salut Flo C. Cheminaud 65 19Beach Bar S. Massinot Tremp'd'emeraude R. Schmidlin 65 Favoris : Outsiders : Prix Fernand Roy Steeple-chase - 6 ans et plus - AQPS m TRIO - COUPLÉ 1Pilleur d'or NON PARTANT 70 2Panda Deurie S. Paillard 68 3 Ilare J. Guiheneuf 68 4Oscar de la Forêt J. Plumas 68 5Pontif d'oudairies Cyr. Gombeau 67 6Monsieur de Diou A. Lecordier 67 7Norville du Bois F. Ditta 66 8 O'kay S. Zuliani 66 9 Mifasol D. Berra Jeu de Brook M. J.-P. Mc Keown 66 11Princesse Collonges L. Chaveroux 65 Favoris : Outsider : 10 7 Prix Tofano Steeple-chase - 5 ans et plus m TRIO - COUPLÉ 1Villez de Condé C. Herpin 72 2Green Castle B. Thélier 72 3 Nokara D. Berra 70 4 Montzar J. Ducout 70 5Master Flight NON PARTANT 70 6 Isnos S. Colas 69 7Quessel d'airy NON PARTANT 68 8Speed Day A. Blais 68 9Pirak d'airy D. Lesot 68 10Swiss Note Cyr. Gombeau Friswallow G. Dedieu 67 12Nile Kaldounevees A. Kondrat 65 Favoris : Outsiders : Prix Vieux Refrain Haies - Handicap divisé - 2e épreuve - 5 ans m TRIO - COUPLÉ - 2SUR4 - MULTI 1Madou Kerfellec P. Teste 69 2Madra Ocean R. Schmidlin 69 3 Darvilez A. Kondrat 68 4 Crystallin Cyr. Gombeau 68 5 Baulon B. Bénard 68 6 Hillflower D. Cottin 68 7Source Limpide J. Ricou 68 8Cayo Julio J.-L. Beaunez 67 9Hawaï Surfer X. Hondier 67 10Jaguy de Cimbre D. Berra Queenjo S. Leloup 66 12Pistol Royal NON PARTANT 66 13Los Montos J. Plumas Menes P-A. Carberry 65,5 15 Cerize J. Nattiez Sharaliya D. Gallagher 63 17Bonnet Vert A. Lecordier 62 Favoris : Outsiders : /0/ ,4 / :;/ 0/<.0/ +/,- =- *#.$ /" '0 ( 1 2*34,1 ( $ "-/ $ " 0*($0(* 0060 "!# 7$ 18 '0 ( 2* ' ( 9$ /" $,+$** )60 & + %# $ / '0 ( 2*34 (1 )1 1 +1,1 1 $ :;1.<"- $ :/" )*$+( (60,.$ ="1"#,) ( 2* *1 01 />$?/;;-?$?/1 '+$'** 0'60 ' ( # " $?18;;,3 ( 2*34 *1 * />$?/;;- 7$ ; )($3)( 0+60 ) # " $?/--,3 ( 2* ,1 + />$?/;;- />$?/;;- 0*+$,* =/ >",3 ( 2*34 01 '1 1 '1 0*1 :$ :> =$ =;;/-,$)+* '60 >?, 7$?/;,3 ( * ) 2* $ 1/ $ A; +,$*'( "! #.$ --8,3 ( 2* ( 3 '1 $ 5/- 0(60 $ % # % 7$ C";,'D( ( 2* ;;?$? ;;?$? (*$,* 060 7$ 5;;,' ( +1 2* * :$ #! $ 7 /- 0)$'3* 0,60! $ :,' ( 1 2* ( 0.$$ =";;/1/ $ :"-8 +0$0* 060 & :$ =<";,' ( '1 2* * * *.$5$ ;/- $ :/"->/"; 3$3** +60 E$./",,D( ( * $./" 5$./" $'3* *60 '!, 7$ ;/",( (, 01 2*34 ( '1 =$?1; $ ==/8;8 )'$((( 0*60 ) *#+ ;; $ =,D( ( 1 2*34 ' 0, $ 5";- 7"$.?;" )$('* 060 A CHACUN SA NOTE 1Quondor de Kerser 2Bel Empereur! "" 3Great Shudder 4Oracle # $ 5Elixir du Berlais %!& 6Atlas du Berlais ' 7Royal Penny 8Finzi Contini # % "(() *! ' + 9Brame de Nuit, % -( 10Sheyrann du Thelle '..! % 11Safre / 12Key Moon 0 ' % 13Aladon / ' % "(() & 14Speed Fever 1! '! 15Temple Prince 2!! Quadagold 1% & ' ) > --- $ & > 9 $ & ' "50 $ ' ' /.4 = ' $ ), /1 ' $ ) / $ & 1.1/0 ' $ & ' )!1 = & $ ' ' &),:-, $ ' ' --,-- $ ) ' ' 0A/ $ ) ' / $ ' ) / 1 1 $ ' & : B $ ' ) '!/0, ' ' 9B 1 8 $ ' &. 5 0 ' $ & --- ' ) ) $ 59/;; 1 "0 ) ' ' &)' : ' )!/0 $ ' ' &., $ ' ' /.05/0: 1 5/. *# "!# & + %# , ' ( # " ' ) # " "! # & $% # % $ '! & > ) '!, PRIX DES GENÊTS 1 1 Mille Chief (G. Pardon) 2 3 Riviera Paradise (F. Blondel) 3 4 Lomirana (R.-C. Montenegro) 6 partants. Tous couru. J.Simple : (pour 1 ) Gag. (1): 2,60 - Pl. (1): 1,50 - (3): 2,30. Trio : (1-3-4) (pour 1 ): 15,80. Couplé : (ordre exact) (pour 1 ) : (1-3): 11, PRIX «PARIS-TURF» 1 13 Carimo (C. Nora) 2 5 Naxon (D. Bœuf) 3 4 Satwa Duke (M. Sautjeau) 4 6 Tarpon (I. Mendizabal) 5 10 Sweet Orientfawn (S. Pasquier) 16 partants. Tous couru. J.Simple : (pour 1 ) Gag. (13): 7,40 - Pl. (13): 3,10 - (5): 6,10 - (4): 3,50. 2sur4 : ( ) (pour 1 ): 3,30. Multi : ( ) (pour 1 ). En 4: 189,00, en 5: 37,80, en 6: 12,60,en7: 5,40. Trio : (13-5-4) (pour 1 ): 255,20. Couplé : (pour 1 ): Gag. (13-5): 105,40 - Pl. (13-5): 31,40 - (13-4): 14,00 - (5-4): 24, PRIX DE SAINTE-MARTHE 1 2 Segador (T. Piccone) 2 1 Kaysadoun (Ronan Thomas) 3 3 Lizzy's Girl (D. Bœuf) 16 partants. Tous couru. J.Simple : (pour 1 ) Gag. (2): 29,30 - Pl. (2): 8,30 - (1): 2,60 - (3): 4,10. Trio : (2-1-3) (pour 1 ): 244,50. Couplé : (pour 1 ): Gag. (2-1): 98,20 - Pl. (2-1): 39,20 - (2-3): 64,00 - (1-3): 12,00. Quadrio : (13-5) et (2-1) (pour 1,5 ) Ordre: ,95, Désordre: néant. 3 chevaux : 331, PRIX DE CARRO 1 2 Noor's Goldway (I. Mendizabal) 2 3 Rain of Melody (M. Martinez) 3 4 French Wisdom (G. Benoist) 7 partants. Tous couru. J.Simple : (pour 1 ) Gag. (2): 2,40 - Pl. (2): 1,50 - (3): 1,40. Trio : (2-3-4) (pour 1 ): 8,40. Couplé : (ordre exact) (pour 1 ) : (2-3): 5, PRIX DE CARRY 1 8 Rex Regina (I. Mendizabal) 2 7 Marychope (M. Sautjeau) 3 9 Canasicat (Ronan Thomas) 11 partants. Non partant : Emissive (4). J.Simple : (pour 1 ) Gag. (8): 2,20 - Pl. (8): 1,30 - (7): 5,90 - (9): 6,40. Trio : (8-7-9) (pour 1 ): 88,60. Rapports spéciaux (4 non partant): Gag.(8-7): 32,70. Couplé : (pour 1 ): Gag. (8-7): 32,70 - Pl. (8-7): 12,20 - (8-9): 11,20 - (7-9): 22,20. Rapports spéciaux (4 non partant): Gag.(8): 2,20 - Pl.(8): 1,30 - (7): 5,90 - (9): 6, PRIX DE SAINTE-ANNE 1 15 Sir des Plantes (F.-X. Bertras) 2 7 La Chartreuse (I. Mendizabal) 3 1 Nuage de la Tour (G. Pardon) 16 partants. Tous couru. J.Simple : (pour 1 ) Gag. (15): 15,10 - Pl. (15): 4,90 - (7): 4,10 - (1): 7,90. Trio : (15-7-1) (pour 1 ): 697,50. Couplé : (pour 1 ): Gag. (15-7): 103,40 - Pl. (15-7): 28,80 - (15-1): 67,80 - (7-1): 55, PRIX DE LYON-PARILLY 1 5 Miss Tonic (S. Richardot) 2 9 Maemali (A. Cardine) 3 15 Amour Doré (G. Millet) 4 10 Monasterio (R. Fradet) 16 partants. Non partant : Full On Magic (13). J.Simple : (pour 1 ) Gag. (5): 30,60 - Pl. (5): 10,80 - (9): 5,80 - (15): 10,00. Trio : (5-9-15) (pour 1 ): 2.144,50. Rapports spéciaux (13 non partant): Gag.(5-9): 236,60. Couplé : (pour 1 ): Gag. (5-9): 236,60 - Pl. (5-9): 82,70 - (5-15): 98,50 - (9-15): 59,90. Rapports spéciaux (13 non partant): Gag.(5): 30,60 - Pl.(5): 10,80 - (9): 5,80 - (15): 10,00. 2sur4 : ( ) (pour 1 ): 78,10. Rapport spécial (13 non partant): 4,50. Multi : ( ) (pour 1 ). En 4: 6.856,50, en 5: 1.371,30,en6: 457,10,en 7:195, PRIX DE SAINTE-TULLE 1 1 Madison Road (L. Suzineau) 2 7 Mont du Val (D. Cottin) 3 5 Bon Michel (L. Doreau) 9 partants. Tous couru. J.Simple : (pour 1 ) Gag. (1): 1,40 - Pl. (1): 1,40 - (7): 1,50 - (5): 2,20. Trio : (1-7-5) (pour 1 ): 7,30. Couplé : (pour 1 ): Gag. (1-7): 2,70 - Pl. (1-7): 2,10 - (1-5): 3,40 - (7-5): 3, PRIX PAUL SAUVAT 1 4 Le Bazin (L. Suzineau) 2 8 Saintongeais (S. Culin) 3 12 Cabari (X. Hondier) 13 partants. Non partants : Héliodor (5), La Régalade (13). J.Simple : (pour 1 ) Gag. (4): 2,20 - Pl. (4): 1,30 - (8): 1,80 - (12): 3,20. Trio : (4-8-12) (pour 1 ): 27,70. Rapports spéciaux (5 et 13 non partants): Gag.(4-8): 7,10. Gag.(4): 2,20. Couplé : (pour 1 ): Gag. (4-8): 7,10 - Pl. (4-8): 3,50 - (4-12): 7,60 - (8-12): 9,30. Rapports spéciaux (5 et 13 non partants): Gag.(4): 2,20 - Pl.(4): 1,30 - (8): 1,80 - (12): 3, PRIX D'HYÈRES 1 7 Quamouniak du Vent (A. Tassery) 2 6 Quipo de Billeron (F.-P. Bossuet) 3 3 Qurka (Guil. Porée) 16 partants. Non partants : Quartz du Pont (10), Quercidie (12), Quonito (13). J.Simple : (pour 1 ) Gag. (7): 4,80 - Pl. (7): 1,60 - (6): 1,70 - (3): 4,00. Trio : (7-6-3) (pour 1 ): 30,00. Rapports spéciaux (10, 12 et 13 non partants): Gag.(7-6): 7,00. Gag.(7): 4,80. Couplé : (pour 1 ): Gag. (7-6): 7,00 - Pl. (7-6): 3,10 - (7-3): 10,00 - (6-3): 7,90. Rapports spéciaux (10, 12 et 13 non partants): Gag.(7): 4,80 - Pl.(7): 1,60 - (6): 1,70 - (3): 4, PRIX DE FUMAY 1 15 Riviera de Cossé (A. Leduc) 2 5 Radieuse du Fossé (F. Legros) 3 3 Roxana (M. Abrivard) 4 6 Riviera Vici (M. Lenoir) 15 partants. Non partant : Riva Barbès (1). J.Simple : (pour 1 ) Gag. (15): 6,20 - Pl. (15): 2,00 - (5): 1,80 - (3): 3,60. Trio : (15-5-3) (pour 1 ): 59,90. Rapports spéciaux (1 non partant): Gag.(15-5): 14,00. Couplé : (pour 1 ): Gag. (15-5): 14,00 - Pl. (15-5): 6,20 - (15-3): 19,30 - (5-3): 11,60. Rapports spéciaux (1 non partant): Gag.(15): 6,20 - Pl.(15): 2,00 - (5): 1,80 - (3): 3,60. 2sur4 : ( ) (pour 1 ): 2,20. Rapport spécial (1 non partant): 1,40. Multi : ( ) (pour 1 ). En 4: 52,50, en 5: 10,50, en 6: 3,50,en7: 1, PRIX D'HERBLAY 1 5 Ribecourt (M. Mottier) 2 3 Rocky de Feugères (M. Abrivard) 3 9 Real Love (Mlle C. Leclercq) 10 partants. Tous couru. J.Simple : (pour 1 ) Gag. (5): 8,80 - Pl. (5): 2,00 - (3): 1,60 - (9): 2,10. Trio : (5-3-9) (pour 1 ): 20,70. Couplé : (pour 1 ): Gag. (5-3): 10,00 - Pl. (5-3): 4,40 - (5-9): 7,00 - (3-9): 4, PRIX KATINKA 1 4 Que Bella (P.-Y. Verva) 2 13 Quarry Bay (Pier. Levesque) 3 10 Quarignane (B. Piton) 4 8 Queen Up (S. Hardy) 14 partants. Non partant : Queen du Mas (2). J.Simple : (pour 1 ) Gag. (4): 5,20 - Pl. (4): 1,90 - (13): 3,20 - (10): 5,00. Trio : ( ) (pour 1 ): 143,90. Rapports spéciaux (2 non partant): Gag.(4-13): 25,90. Couplé : (pour 1 ): Gag. (4-13): 25,90 - Pl. (4-13): 7,90 - (4-10): 12,00 - (13-10): 23,00. Rapports spéciaux (2 non partant): Gag.(4): 5,20 - Pl.(4): 1,90 - (13): 3,20 - (10): 5,00. 2sur4 : ( ) (pour 1 ): 8,00. Rapport spécial (2 non partant): 3,30. Multi : ( ) (pour 1 ). En 4: 514,50, en 5: 102,90,en6:34,30,en 7: 14, PRIX DES CÔTES D'ARMOR 1 10 Rêve de l'abbaye (O. Bizoux) 2 13 Roc Breton (B. Piton) 3 11 Ramsès de Vaudon (P. Bengala) 15 partants. Tous couru. J.Simple : (pour 1 ) Gag. (10): 7,30 - Pl. (10): 2,20 - (13): 1,90 - (11): 4,90. Trio : ( ) (pour 1 ): 59,00. Couplé : (pour 1 ): Gag. (10-13): 10,20 - Pl. (10-13): 4,70 - (10-11): 17,20 - (13-11): 10, PRIX DU BEAUJOLAIS 1 7 Rexess de Guez (J.-M. Bazire) 2 4 Real de Morge (F. Ouvrie) 3 1 Rhodo de Sassy (R. Derieux) 13 partants. Tous couru. J.Simple : (pour 1 ) Gag. (7): 2,20 - Pl. (7): 1,70 - (4): 2,50 - (1): 8,60. Trio : (7-4-1) (pour 1 ): 139,70. Couplé : (pour 1 ): Gag. (7-4): 10,50 - Pl. (7-4): 5,30 - (7-1): 26,20 - (4-1): 46, PRIX NICÉPHORE 1 3 Quel Torpilleur (Mlle C. Hamel) 2 1 Quadrant (J. Vanmeerbeck) 3 7 Quickly d'ohara (J. Grumetz) 11 partants. Tous couru. J.Simple : (pour 1 ) Gag. (3): 26,20 - Pl. (3): 7,60 - (1): 9,70 - (7): 5,50. Trio : (3-1-7) (pour 1 ): 545,10. Couplé : (pour 1 ): Gag. (3-1): 265,40 - Pl. (3-1): 54,00 - (3-7): 41,50 - (1-7): 42, PRIX DE MARSEILLE 1 15 Marathon Villers (M. P.-N. Delamarre) 2 2 New Deal de Chenu (M. J. Geffrin) 3 14 Magic Andjac (M. P.-E. Mary) 15 partants. Non partant : Never Better (12). J.Simple : (pour 1 ) Gag. (15): 4,20 - Pl. (15): 2,20 - (2): 2,40 - (14): 3,00. Trio : ( ) (pour 1 ): 85,90. Rapports spéciaux (12 non partant): Gag.(15-2): 23,90. Couplé : (pour 1 ): Gag. (15-2): 23,90 - Pl. (15-2): 10,70 - (15-14): 8,70 - (2-14): 15,30. Rapports spéciaux (12 non partant): Gag.(15): 4,20 - Pl.(15): 2,20 - (2): 2,40 - (14): 3,00. 8/5 8 C/./ : 1 :/./5 1 5 E -/" " ; >"-- / - - F ;G// ; /" H/ - ;G! - "/- F ; - $ ; GH- " 5I 7/" /D " H/ 1 "I 1"; ( " ; - +$,**!-$ "- G" " ; # G! " -- -D 8/5 8 >; / / " /-- H / H/$.1 - " I;;- $ "-" >"- -/"I ;G " -- -D - ;- - 1 F 5"D 8! - " " ;"- "D F ;G- "5 ;.D /- - 1 F?H"D - 48/ 1 455D - <"" G" <"- F 5"$ 5/1D <"G; #"- / 1J- -D ;G"-; /:D "5/D <" -/" " - F / -! / D /- "-$ LES RESULTATS À MARSEILLE-BORÉLY - Lundi À ENGHIEN - Lundi D!# ) *#+ ; GH- /"- G" ; - ; F " -;D F ;G$ ---D / ; - > /" " ; 1 5"D / -K" -- /#- #/ ; -- /- 1$ LES REUNIONS PMU AUJOURD HUI À LAVAL RÉUNION II - 13 H 35 1 Prix Bill D Attelé m TRIO - COUPLÉ 1Swing d'ostal J.Ph. Mary Sofia de Bassière P. Van Petten Sir Tilly V.-P. Toivanen Sorcier d'enfer G. Delacour Simon du Bosq Ch. Clin Sire de Briouze E. Letouzé Super Visor P. Guarnieri Stigo J.-P. Borodajko Sissi du Gîte S. Serpin Speaker Madrik P. Vercruysse Sibelle du Porto B. Angot Susy Love J. Baudron Scoop du Léard F. Leblanc 2225 Favoris : Outsiders : Prix Le Loir Course Européenne - Monté m TRIO - COUPLÉ 1Marquise du Val Mlle A. Barthélemy Peso Josselyn E. Raffin Pandore Vrie P. Marie Nabella Dream Mlle B. Motte Nemrod du Boulay G. Auvray Ondine de Chenu Mlle N. Henry Nicée de Lorge Mlle C. Beileard Orestane Girl M. Mottier Minamix D. Thomain Mario Balago N. Martineau Précieux Perrine P.-E. Mary Maud de Lair R. Joly 2875 Favoris : Outsiders : Prix Axius Attelé - Femelles - Apprentis et Lads-jockeys m TRIO - COUPLÉ 1Quelle Manon Gédé J.-C. Audran Quenia du Goutier J.-F. Roulleau Quarmina Burana F. Beucher Quiara Magic J.-L. Trompe-Baguenard Quamala Mme M. Van Petten Quelle Farce A. Trihollet Quida Blue A. Kloess Queen's Victory L. Charbonnel Quenahe d'eniguet S. Masselin Qloé du Mottage G. Ferré Quanine d'aimte E. Allard 2875 Favoris : Outsiders : Prix Jeune Orange Attelé m TRIO - COUPLÉ - 2SUR4 - MULTI 1Romane de Quelmer D. Vallée Ravenal Nonantais X. Cavey Rosselin de Mat D. Delaroche Rubis Runner P. Van Petten Rélodie For Me D. Lecroq Romance du Dollar A.-P. Bézier Rédacteur P. Godineau Ralph Melody F.-X. Mary Révélation d'amour D. Dauverné Roi de Leytron D. Roussin Rubis du Lamée L.-M. Dalifard Remember du Rosay S. Bourlier Romance des Ecus M. Vartiainen Ringo Ges S. Marmion Rapide Jo Joël Guillemin Reynosa St. Brouard 2875 Favoris : Outsiders : Prix Vasco Monté m TRIO - COUPLÉ 1Royal Doré F. Furet Royale du Fossé Mlle N. Henry Rikita Folle C. Dreux Royal Noir R. Joly Roman de l'abbaye P.-E. Mary Rocker Maniste M. Hadjira Rixia de Perthuis D. Bonne Risque Tout J. Raffestin Route de Blangy G. Auvray Rapabalo E. Raffin Rose Lucernaise P. Marie Rain Back D. Thomain Rikita Blue M. Mottier Rêve d'aure J.L.C. Dersoir 2875 Favoris : Outsiders : Prix Quérido II Attelé m TRIO - COUPLÉ - 2SUR4 - MULTI 1Notre Allegro F. Furet Nobleness Dubrio L. Groussard Onyx Speed A. Angéliaume Official Secret B. Piton Oviedo Vici Pas. Barthélemy Lursulo T. Desmarres Milord d'hucheloup E. Raffin Naquitine J.L.C. Dersoir Oz Le Magicien T. Le Beller Nisa de Suhardière A. Leduc L'as de Seuilly J.-M. Legros Leader Back J.Ph. Mary Orée du Marais F. Anne Nocéen de Digeon G. Demoulin Locton L. Peschet Ness Marceaux A. Laurent 2875 Favoris : Outsiders : Prix Feu Violet Attelé - Mâles m TRIO - COUPLÉ 1Quelenn du Lety H. David Quinquin V. Viel Quatuor B. de Folleville Qulky La Ravelle E.-G. Blot Quartette G. Fontenay Quel Gwen B. Piton Quetzal du Loisir Gregory Martens Quick Mottejean N. Priou Quito Meslois A. Laurent Quirinus Saint-bar Y. Abrivard Quito des Vals A. Raffegeau Qu'importe P. Angeliaume Quick de Sapaie D. Hue 2875 Favoris : Outsiders : Prix Une de Mai Attelé - Amateurs m TRIO - COUPLÉ 1 Mondial Mme M.-P. Lenault Orazi de la Couée M. K. Giraud Meslay du Maine M. S. Gaudard Moléro de Silly M. J.-C. Vincent Muguet Galbe M. P. Audoux Match de Bannes M. M. Reglin Notre Amour M. M. Masse Nestavelle M. J.-M. Vivant Opéra Rose M. J. Robert Mirage d'eté M. C.-J. Morin Nadiana Griserie Mlle V. Grelin Ophir Speed M. S. Deshaies Oustinov M. D. Grimault Oui Oui de Briouze Mlle L. Mauduit Nana du Granit M. P. Péré Othello du Pont M. M. Poirier Organdi Danover M. P.-E. Mary Najac M. Al. Sinenberg 2900 Favoris : Outsiders : TIERCÉ (pour 1 ) 4-56 Ordre...678,20 Désordre...132,80 QUARTÉ+ (pour 1,3 ) Ordre ,83 Désordre...118,04 Bonus...29,51 QUINTÉ+ (pour 2 ) ( Ordre ,00 Désordre...58,80 Numéro Plus : 2399 Bonus ,40 Bonus 4sur5...6,60 Bonus 3...4,40 6. PRIX PARIS-TURF 1 15 L'acteur de Belfin (Y. Berger) 2 4 Obole Pettevinière (B. Robin) 3 3 Natif de Solore (A. Bonnefoy) 16 partants. Non partant : Nuit Pébé (11). J.Simple : (pour 1 ) Gag. (15): 10,90 - Pl. (15): 3,20 - (4): 3,00 - (3): 9,30. Trio : (15-4-3) (pour 1 ): 1.078,60. Rapports spéciaux (11 non partant): Gag.(15-4): 40,20. Couplé : (pour 1 ): Gag. (15-4): 40,20 - Pl. (15-4): 9,80 - (15-3): 39,90 - (4-3): 43,50. Rapports spéciaux (11 non partant): Gag.(15): 10,90 - Pl.(15): 3,20 - (4): 3,00 - (3): 9,30. À CHATILLON/CHALARONNE - Lundi À KUURNE RÉUNION IV - 16 H 50 1 Grand Prix d'hiver Attelé, , 2325 m TRIO - COUPLÉ - CLASSIC TIERCÉ Favori(s) : 4 Magic de Assigny, 9 Lovebite et 12 Lönshults Danne, Puis 8 Talang Sund, 11 Norginio, 5 D.j.seabrook, 7 Pittman et 3 Speedy Aresy 13 partants - Favoris : Prix de la Société du Cheval Français Attelé, , 2875 m TRIO - COUPLÉ Favori(s) : 7 Pavot de Verniet, 2 Quirinal de Corday, 10 Quip du Beauvoisin et 3 Pollux des Forêts, Puis 6 Pensée Mika et 8 Neca de Nine 11 partants - Favoris : Prix des Trotteurs Français Monté, , 2875 m TRIO - COUPLÉ Favori(s) : 16 Pégasus de Phens, Puis 11 Phiphi Atout, 12 Paris Somolli, 9 Platine de Cambron, 14 Pedros Au Top et 13 Panda du Pont 16 partants - Favoris : À CAGNES-SUR-MER RÉUNION III - 20 HEURES 1 Prix de Pézenas Attelé - Apprentis et Lads-jockeys m - Autostart TRIO - COUPLÉ - 2SUR4 - MULTI 1Osiris de Max M. Ledoyen Nokal de la Crau S. Stéfano Minden des Bordes N. Mourot La Soyer J.-S. Cormy Norton Journeau D. Alexandre Must de Javie A. Blondeau Lys de Quincié J. Bueno Louvetier J. Tomaselli Léonardo de la Noé T. Coulon Nomade de Busset Mlle C. Poli Lulu La Science E.-G. Denechère Nikita de la Crau C. Haret Muscadet M. Di Domenico Lord The Best Mlle M. Favier Mistral du Chêne T. Cugnet Over Quick J.-B. Bonet 2100 Favoris : Outsiders : Prix de Bédarieux Attelé - A réclamer m TRIO - COUPLÉ 1Royal de Goupillel J.-C. Féron Ricardo d'histoire Den. Brossard Rolf Dairie E. Gout Rauden L. Gout Rillarney Mérité N. Ensch Riche Pépé R. Gout Rialto Blanc M. Cormy Rêve des Elfes C.-A. Mary Rital du Ganep L. Verva Riton de la Rouvre J. Uroz 2825 Favoris : Outsiders : Prix de Maureilhan Course Européenne - Attelé m TRIO - COUPLÉ 1Celebrity Photo M.-P. Marie Ostar d'oliverie A.-J. Mollema Lati Bonheur A. Blondeau Marine du Hauzey Mlle F. Lecellier Négresco Turgot R.-W. Denéchère Olga du Dudy R. Métayer Old du Hautvent Serge Peltier Lucky Marceaux Y.-A. Briand Shaft R. Jaffrelot Master Perrine F. Lecarpentier Noé de Saint Prest C. Martens Lord du Rib J.-C. Féron 2800 Favoris : Outsiders : Prix de Lodève Course Européenne - Monté m TRIO - COUPLÉ - MULTI RÉGIONAL 1Passeur de Rêves J. Leclet Nevaïo du Biwetz J. Da Veiga Okyo d'occagnes N. Michel Lambèze Mlle M.-A. Goetz Montebourgeoise Mlle M. Favier Poème des Dombes F.-J. Peltier Ossak du Méleuc E. Fournigault Non Stop Gossip Mlle C. Poli Novo La Ratterie A. Chapey Lys du Fruitier A. Tomaselli Lucky d'hercla G. Lemoine Little Théo Mlle M.-C. Mary Loustic d'anjou Mme V. Gobet-Raspilaire Le Dream S. Romero Le Bolide du Suret M. Abrivard 2800 Favoris : Outsiders : Prix d'olargues Attelé - Femelles m TRIO - COUPLÉ - 2SUR4 - MULTI 1Quelle Star du Vif J.-L. Estable Quéa Barra L. Gout Quity de Fromentel N. Ensch Queen du Canada E. Gout Qualine de Jean Mlle F. Lecellier Quelina des Noëls Y.-A. Briand Quia du Vivier A. Blondeau Queen Océane L. Fresneau Qualité du Pache F. Lecarpentier Quatarina Terrie Jér. Duclos Qava C. Martens Quisette du Chêne A. Laigron Quivie du Chêne J.-C. Sorel Quelle du Digeon J. Guelpa Quohlanta d'isop S. Cingland Quismie Danover J. Uroz Quenyata T. Bonnardel Quirkla L. Verva 2150 Favoris : Outsiders : Prix de Montpellier Attelé m TRIO - COUPLÉ 1Quick Mate Marcel Martens Quomédia du Tijas Serge Peltier Queensbury R.-W. Denéchère Quilou Montaval F. Lecarpentier Quazoumax N. Ensch Quick Love d'arbaz J. Uroz Quattro Ecus C. Martens Qualine de Lorge R. Métayer Quitka du Loir M. Abrivard Quietus des Sarts K. Van Canneyt Quick Horse V. Martens Quatuor du Jaar J. Guelpa Quandice Y.-A. Briand 2825 Favoris : Outsiders : Prix de Béziers Attelé m TRIO - COUPLÉ 1Pierrig de Vonnas T. Bonnardel Paladin de Corday L. Verva Pacha de Noris R.-W. Denéchère Pretorius C. Martens Pas Sans Toi D. Cinier Paléo de la Dives S. Cingland Pepa Den. Brossard Pacha des Veys E. Gout Panda du Lys M. Abrivard Plastic M. Cormy Pompon de Boléro Mlle F. Lecellier 2800 Favoris : Outsiders : Les informations de cette rubrique sont données à titre indicatif. Seuls les documents publiés par le Pari Mutuel Urbain ont valeur officielle. Nous invitons les parieurs à s y référer. La responsabilité du journal ne saurait, en aucun cas, être engagée. LE CHAMP REDUIT En Champ réduit, vous associez à vos favoris (la base ) d autres chevaux de la course que vous sélectionnez. Le Multi Il faut les 4 premiers chevaux de l arrivée, sans ordre, en désignant 4, 5, 6 ou 7 chevaux. Suivant le nombre de chevaux désignés, vous accédez à l un des 4 rapports différents : Multi en 4, Multi en 5, Multi en 6 ou Multi en 7. Quelque soit le nombre de chevaux désignés, le prix est de 3 euros.

16 Mardi 24 février 2009 Télévision Les faux-monnayeurs Berlin, 1936, Salomon «Sally» Sorowitsch est le roi des faussaires, expert en billets de banque. Juif trahi sous l Allemagne nazie, il est arrêté par la Gestapo et interné dans le camp de Mauthausen. Mais Sally est vite transféré dans un camp de première classe à Sachsenhausen. Il est accueilli par le commissaire Herzog, qui dirige ici une opération secrète. Les nazis souhaitent qu il collabore à l Opération Bernhard : affaiblir l économie des alliés. Avec le soutien d experts juifs triés sur le volet, Sorowitsch est désormais chargé d imprimer à grande La télévision meuble toujours «Je Malgré suisdes entrérecettes dans unpublici- taires combattre en baisse constante mon addic- et centre pour un tion tassement au sexe. Parsensible respect pour des audiences ma femme au et mes profit enfants, d autres je supports, souhaite que la télévision tout cela reste privé. selon» Les C est Échos en ces le premier termes loisir que David des Duchovny Français. Le a annoncdien à la révèle presse que sonnous intention sommes de quoti- suivre 25 millions une cure au pic de d audience dés-intoxication. de 21 heures Le comédien et que chacun tourne actuellement d entre nousla passe deuxième 3h24 saison devant Californication. son poste. Dix-huit minutes de plus qu en 1998 échelle des devises étrangères. Si leur travail n est pas couronné de succès, les faux-monnayeurs seront exécutés. Il ne s agit plus de sauver sa peau à tout prix mais d interroger sa conscience. Les Faussaires relatent l histoire vraie de l atelier qui fut au cœur de l Opération Bernhard. Son objectif consistait à contrefaire livres sterling et dollars américains en vue d appauvrir Grande- Bretagne et États-unis. Le film est inspiré de L Atelier du diable, un livre signé par Adolf Burger, l un des survivants du camp ayant participé au plan. Canal+, 20 h45 Comme chez nous TF1 Dessine-moi une rose Canal+ France 2 Amos Gitaï après le succès relatif de Plus tard tu comprendras, diffusé en avant-première sur France 2 le 20 janvier dernier s apprête à renouveler l expérience. Le réalisateur prépare le tournage de Roses à crédit qui sera programmé sur la chaîne publique la veille de sa sortie en salles. Librement adapté du roman d Elsa Triolet, ce film dénoncera la société consumériste. Arte Quand la musique est bonne À 20 h 40 sur M6,les tontons flingueurs de la musique (et leurs complices féminines) reviennent faire le ménage parmi des milliers d apprentis chanteurs. Une tâche qui devrait être à leur portée... L e télé-crochet de M6, Nouvelle star,atteint l âge de raison en célébrant sa septième année. Un âge avancé pour une émission de télévision, au point qu elle s est offert un petit lifting. La présentatrice est la première à en ressentir les effets puisque, après de nombreuses annonces contradictoires cetété (mêmevalérie Damidot était sur les rangs), son rôle échoit à Virginie Guilhaume. La jeune femme prend ainsi le relais de Virginie Efira et de Benjamin Castaldi, qui volent maintenant sous d autres cieux que ceux de M6.Virginie Guilhaume connaît bien le refrain, ayant déjà présenté de nombreuses émissions de divertissement sur France 2. En bon chef de chœur, elle va rassurer ses «élèves» près de se sont présentés aux castings qui prennent le risque d être malmenés par Lio, Sinclair, Philippe Manœuvre ou André Manoukian. Si le jury gardelamêmetonalitéquel andernier, cen estpaslecasdesépreuves qui attendent les apprentis chanteurs. Leur partition comporte une nouvellesession de rattrapage qui permettra de déterminer lesquels obtiendront un sésame pour le pavillon Baltard.Enfin,comme les artistes quel que soit leur âge sont toujours de grands enfants, P ourquoi teniez-vous à parler d Europe à la télévision? À Reims, où je suis né, on m avait fait apprendre l allemand en première langue en me disant : les Allemands étaient là en 1914 ; ils étaient de retour en 1940 ; ils peuvent revenir à tout moment. C était ça, l état d esprit dans lequel nous avons été élevés, nous, les baby-boomers. Or, les Allemands sont effectivement revenus à Reims mais d une façon toute différente : voir de Gaulle et Adenauer ensemble sur le parvis de la cathédrale reste une image très forte, non seulement pour moi mais pour tous les gens de ma génération. Notre objectif en proposant ce rendez-vous mensuel est de favoriser une vraie prise de conscience européenne. Nous ne sommes pas seuls, et nous avons beaucoup à apprendre du dialogue avec nos voisins. il ne faut pas oublier la bienveillante nounou qui veille sur leur confort.cette saison, c est un homme qui endosse son uniforme, et, mieux encore, un ancien candidat de l émission : Florian. Ce chanteur a eu la chance de faire partie des finalistes de l édition Il n envisageait sans doute pas à l époque de revenir à la télévision sous ce titre de nounou, mais il concourait alors face à Christophe Willem, dans ce programme dont le titre, L Europe sur un plateau Le jury est toujours égal à lui-même... Ce qui n est pas le cas de la présentatrice :Virginie Guilhaume obtiendra-telle une bonne note parmi eux? malgré les désirs des aspirants à la gloire, s écrit invariablement au singulier. En attendant de savoir si une nouvelle figure marquante émergera cette année, si l album d Amandine tiendra ses promesses, ou si Julien Doré obtiendra une Victoire de la musique, Nouvelle star commencera, comme d habitude, par une intro (presque) musicale que tout le monde attend avec une délectation non dissimulée : les castings. M6, 20 h 40 PPDA arrive sur Arte! Un mardi par mois, il décrypte l actualité européenne face au public.avant cette grande première, il explique ce que l Europe représente pour lui et nous donne les clés de L'Avis des autres. On dit pourtant l Europe très éloignée des préoccupations du citoyen. N est-ce pas un pari risqué de lui consacrer deux heures en première partie de soirée? Si, bien sûr, c est une vraie prise de risque, mais Arte était prête à relever le défi. Si l on ne devait évoquer que ce qui est supposé intéresser les gens, on parlerait de la météo deux heures par jour! Et puis l Europe n est pas forcément un sujet rébarbatif : elle concerne tout le monde, à tout moment de notre vie quotidienne. On voit bien par exemple, six mois après le déclenchement de la crise financière internationale, comment la monnaie européenne a joué un rôle fondamental pour amortir en partie du moins le choc dans les économies de la zone euro. Nous consacrerons d ailleurs notre première émission au bilan de cette crise. Comment vous y prendrezvous pour parler d Europe d une façon attrayante? Nous avons fait le choix du direct et du public. L idée n est pas d inviter les Prix Nobel à discuter entre eux. Le public, lui-même représentatif de la diversité européenne, sera invité à réagir aux reportages qui illustreront les thèmes de la soirée ou aux réponses des intervenants venus débattre ensemble sur le plateau. Nous ne nous interdisons aucun sujet et faisons délibérément le choix de la multiplicité. Regardez par exemple combien les gens ont été étonnés de voir les Italiens, réputés pourtant indisciplinés, donner le la en matière d interdiction du tabac dans les lieux publics. On peut aussi parler d Europe de cette façon-là, se laisser surprendre par l autre que l on croyait connaître. Arte, 20 h45 Photo M6 Arte Patrick Poivre d Arvor change de décor et passe de l actualité à son décryptage. C EST DIT EN BREF Tu m étonnes John! Canal+ Elton John, le roi de la pop anglaise, n en finit pas de surprendre. Par l intermédiaire de sa société de production Rocket Film, l auteur compositeur prépare une adaptation pour le moins étonnante d Orgueil et Préjugés, le roman de Jane Austen qui répondra au doux nom d Orgueil et Prédator! Un gentil jeu de massacre au pays de la gentry. C est son compagnon, David Furnish, qui chapeautera ce projet loufoque. Plus belle la vie pour Marie Fugain Après l échec retentissant de Pas de secrets entre nous, le feuilleton quotidien de M6, Marie Fugain va rebondir. Les producteurs de Plus belle la vie lui réservent un rôle de choix dans la série phocéenne. Dès le 17 mars, elle y incarnera Marie, une avocate spécialisée dans la défense des sans-papiers, qui aidera Daravan (Yin Hang) à rester en France, aux côtés de Guillaume Les beaux quartiers TPS Drew Barrymore, à l affiche de Ce que veulent les hommes, sait de quoi elle parle : «J aime toujours être amoureuse. Mais si un type est mystérieux ou se fait trop désirer, je laisse tomber. C est épuisant et pénible. J aime avoir un plan, savoir avec qui je vais dîner.» À quoi aspirent les Français? Comment envisagent-ils l'avenir en ce début de quinquennat? Coulommiers et ses habitants, ses deux collèges, son hôpital et son tribunal, sa zone industrielle et son centre historique. Une ville banale où se côtoient agriculteurs et ouvriers, fonctionnaires et commerçants, familles de souche et nouveaux venus. Une ville comme des dizaines d'autres, un miroir de la France. D'ailleurs, à la dernière élection France 5 présidentielle, Nicolas Sarkozy y a obtenu le même score qu'au niveau national. C'est ici, à une soixantaine de kilomètres de Paris, que Jean-Thomas Ceccaldi a choisi d'installer pour un temps sa caméra, histoire de tâter le pouls de la société française sur le terrain. Portrait d'une société en pleine mutation, dépeinte par petites touches à travers le quotidien de citoyens ordinaires dans un environnement typique. France 5, 20 h35 LES CHAÎNES CÂBLÉES EN UN COUP D ŒIL Virgin 17 Série Club Comédie Le scénariste prisé d Hollywood, Bo Aikens, est lassé du remue-ménage de Los Angeles. Il quitte la grande ville pour aller s installer à Black River, petite ville pittoresque de Californie du Nord. Il y recherche l inspiration mais, malgré le cadre idyllique, des phénomènes étranges se produisent et Bo commence à se sentir inquiet Black River, 22 h10 ABC Simple technicien en maintenance informatique, Jake Foley est un garçon comme les autres. Sa vie bascule le jour où, appelé dans un laboratoire pour résoudre un problème informatique, il est accidentellement infecté par un liquide contenant des millions de nanites grâce auxquelles il acquiert d'incroyables pouvoirs! Jake 2.0, 20 h45 Série Club La jeunesse réinventée du célèbre scientifique Albert Einstein voit sa patrie d'origine (l'autriche) se changer pour l'occasion en Tasmanie. Très jeune déjà, il invente le rock'n'roll et les bulles de bière. Une histoire d'amour avec la jeune Marie Curie vient pimenter ce quotidien déjà fort rempli! Un succès formidable attendait la sortie de ce film en Australie, dont est originaire son réalisateur Einstein Junior, 20 h45 Comédie M6 M6 n a pas dit son dernier mot pour concurrencer Plus belle la vie (France 3) et Seconde Chance (TF1). Le 11 mars à 17 heures, la chaîne lancera en grande pompe une nouvelle série quotidienne produite par ses soins. Paris 16 ème suivra l intégration délicate de Lorène, une jeune orpheline, dans ce célèbre quartier de la capitale. Passions dévorantes et secrets inavouables en perspective. ARD ZDF SWR RTL TELEVISION Nordische Ski- Weltmeisterschaften, Langlauf Tagesschau Sturm der Liebe (791), Fernsehserie Deutschland Tagesschau Panda, Gorilla & Co. (116), Geschichten aus dem Zoo Berlin und dem Tierpark Berlin Tagesschau um fünf Brisant, Boulevard Magazin Verbotene Liebe (3336), Fernsehserie Deutschland Marienhof (3514), Fernsehserie Deutschland Türkisch für Anfänger, Folge 52: Die, nach der Menopause ist Das Quiz mit Jörg Pilawa Wissen vor Das Wetter im Ersten Tor der Woche / des Monats Börse im Ersten Tagesschau UM HIMMELS WILLEN (93) Ausgebrannt Ein Freizeitpark in Kaltenthal? Bürgermeister Wöller ist begeistert! Der Fonds-Manager Herbert Danzer winkt mit riesigen Investitionen, doch erst einmal fordert er unmissverständlich ein beträchtliches Vermittlungshonorar In aller Freundschaft (425) Plusminus, Das ARD- Wirtschaftsmagazin Tagesthemen, Moderation : TomBuhrow Das Wetter im Ersten Menschen bei Maischberger drehscheibe Deutschland ZDF-Mittagsmagazin mit heute- Nachrichten heute - in Deutschland Die Küchenschlacht Alexander Herrmann sucht den Spitzenkoch heute - Sport Nürnberger Schnauzen heute - in Europa Wege zum Glück Wege zum Glück - Der Abschied SOKO Köln Das Wunderkind heute Die Rosenheim-Cops Zu Tode betrübt SOMMER IM EWI- GEN EIS - DIE ARKTIS 1. Polarsalat und Gletscherbier Film von Bernd Reufels und Ulli Rothaus Es gibt Reisen, die sind anders als alle anderen. Anders als all die Fahrten und Flüge zu den üblichen Zielen touristischer Sehnsucht. Es sind Reisen, die uns ans Ende der Welt führen, zu Orten dieser Erde, an denen sich die Zukunft unseres Planeten entscheidet Frontal heute-journal Da habe ich meinen Stolz Tagelöhner kämpfen ums Überleben Johannes B. Kerner 0.00 heute nacht - Neu im Kino 0.20 Auch Morden will gelernt sein (The Big White) Amerikanisch-britischer Spielfilm von Rote Rosen Utta Danella: Der blaue Vogel Spielfilm Deutschland Planet Wissen Las Vegas - Traum und Albtraum Aktuell Kaffee oder Tee? Aktuell Kaffee oder Tee? Aktuell Koch-Kunst mit Vincent Klink Landesschau Wasserpreis steigt wegen geplatztem Finanz-Deal Aufgrund von riskanten Cross-Boarder-Leasing- Geschäften wird für Millionen Menschen in Baden-Württemberg Wasser voraussichtlich teurer Aktuell Tagesschau FASTNACHT IN FRANKEN Prunksitzung des Fastnacht-Verbandes Franken Dem Volk aufs Maul geschaut, die Politiker abgeklopft und dann ab in die Bütt: Die Franken lassen es wieder so richtig krachen. Da bleibt kein Promi verschont und kein Auge trocken. Die Prunksitzung in Veitshöchheim ist eine Kultsendung, die jedes Jahr ein Millionenpublikum jeck macht aktuell James Bond Im Angesicht des Todes 2.00 Sport extra: Volleyball- Championsleague VfB Friedrichshafen - Knack Randstad Roeselare am 19. Februar 2009 ab 2.00 Uhr Landesschau Punkt 12 -Das RTL- Mittagsjournal, mag Die Oliver Geissen Show, Divertissement Mitten im Leben!, Divertissement Mitten im Leben!, Divertissement Sie retten dein Leben, Folge13,série Unter uns, Folge 3534, série Explosiv - Das Magazin, mag EXCLUSIV - Das Star-Magazin, mag RTL Aktuell RTL Aktuell -Das Wetter Alles was zählt, Folge 622, série Gute Zeiten, schle chte Zeiten, Folge 4185, série avec Daniel Fehlow CSI Miami, Haus des Todes, série avec David Caruso Dr. House, Dr. Cuddys große Lüge, série avec Hugh Laurie Monk, Mr. Monk mal zwei?, série avec Tony Shalhoub Law & Order, Bracae Delicti, série avec Sam Waterston RTL Nachtjournal présenté par Ilka Eßmüller RTL Nachtjournal -Das Wetter 0.35 Dr. House, Dr. Cuddys große Lüge, série 1.25 Monk, Mr. Monk mal zwei?, série 2.20 Die Oliver Geissen Show, Divertissement 3.10 RTL Nachtjournal 3.37 RTL Nachtjournal RTBF Table des terroirs, Micro-programme Feux de l amour, Episode 2634, série Questions d argent, Micro-programme JT 13h, Information Météo, Information Télétourisme quotidien, Le Museum Galerie de l évolution à Bruxelles, mag Derrick, Tuer ce que l on aime, série ChezMaupassant, Lachambre 11, téléfilm Chez Maupassant, Au bord du lit, téléfilm Siska, Le Couteau dans la plaie, série Arabesque, Ecole du scandale, série Le 6 minutes, Information Météo, Information Au quotidien, Information Météo, Information JT 19h30, Information Météo, Information JOSÉPHINE ANGE GARDIEN Le combat de l ange, téléfilm avec Mimie Mathy. Armelle Langlois, la quarantaine, appartient à la secte Connaissance et Harmonie depuis maintenant trois ans. Le comportement d Armelle est celui de tous les prisonniers des sectes L empereur du goût, 9/10, série Matière grise, L avion se met au vert /Les secrets des cartons de lait /Le médecin robotisé, mag En quête de sens, Il était une foi, Émission concédée RAI UNO 6.45 Raiuno E Tg1 Presentano unomattina 7.00 TG TG 1 L.I.S TG Parlamento - Che tempo fa 8.00 TG Tg1 Le idee - Che tempo fa 9.00 TG TG 1 - FLASH Verdetto Finale Conduce Veronica Maya Appuntamento al cinema Occhio alla spesa Un programma ideato e condotto da Alessandro Di Pietro Che tempo fa - TG La prova de cuoco Conduce Antonella Clerici Con la partecipazione di Beppe Bigazzi e Anna Moroni Testi di Giuseppe Bosin, Matteo Catalano Telegiornale Tg1 Economia Festa Italiana La vita in diretta Tg Parlamento Tg1 - Che tempo fa L eredità Un programma condotto da Carlo Conti Telegiornale AFFARI TUOI Conduce Max Giusti Tutti pazzi per amore Ti lascero - Datemi un martello 1^ Visione Con Stefania Rocca, Emilio Solfrizzi 13^ ed ultima puntata Tg Porta aporta 1.05 TG1 Notte - TG1 Le idee 1.35 Che tempo fa 1.40 Appuntamento al cinema 1.45 Sottovoce 2.05 Rai Educational Scrittori per un anno PARIS PREMIERE Tout le monde déteste Chris, série Malcolm, 2 épisodes, série Qui m aime me suive, théâtre Vive la télé Claude François, Emission Malcolm, 4 ép., série Caméra café, 7 épisodes, série DAMAGES 2 épisodes, série avec Glenn Close. Saison 1 Épisode 10 : À cran Malgré les pressions de son équipe, Frobisher refuse toujours une solution à l amiable. Patty renvoie Ellen après avoir appris qu elle continue à s occuper de l affaire Frobisher. Suivi de : Echec et mat Rome : l intégrale, 2 épisodes, série avec Kevin McKidd. Épisode 7:Vaincre ou mourir Poussé par les sénateurs, Pompée se prépare à attaquer César, qui attend des renforts. Rescapés du naufrage qui a englouti la Treizième Légion, Vorenus et Pullo attendent leur sort sur l île où ils ont échoué. Suivi de : Un trone pour deux 0.10 Pif Paf, mag La blonde et moi, mag Comment rater complètement sa vie, mag Programmes de nuit PLANETE D-Day, leur jour le plus long, doc D-Day, leur jour le plus long, doc Comme un poisson dans l eau -Jérôme Delafosse, Indonésie, doc Chroniques du dernier continent, Le rêve de la fourmi à miel, doc Paris 2011, la Grande Inondation, doc Planète 2049, mag Les mystères de la cité interdite, doc Ranthambhore, le paradis des tigres, doc Ne dites pas à ma mère - Diego Bunuel, République Démocratique du Congo, doc Que le meilleur gagne!, Duels zoulous en Afrique du Sud, doc Megalopolis, Alexandra Leroux, doc DANS LE SECRET DES VILLES S.2, Washington : le siège du pouvoir, doc. Depuis les attentats du 11 septembre 2001, le ciel de Washington est continuellement survolé par des patrouilles aériennes. Des snipers, repartis sur le toit de la Maison Blanche, sont prêts à faire face à la moindre attaque, tandis que les rues sont bondées d agents secrets. Suivi de : Nouvelle-Orléans Le dernier trappeur, film 0.00 Le sexe c est la santé, doc War Dance, doc Les prisonniers de Riker s Island 4.25 Les ailes de la guerre (S.2)

17 Mardi 24 février 2009 Télévision Jason, Nuit blanche sur l olympe, dessin animé 6.30 TFou, dessins animés 8.25 Météo 8.30 Téléshopping 9.15 Mission sauvetages, Visite surprise, série H Le Mag, mag Météo à la maison, Retour au bercail (1), série Attention à la marche! jeu Le journal Moments de bonheur Les feux de l amour, série Deux mères pour un enfant, téléfilm Seconde chance, série Grey s Anatomy, série tous pour un À prendre ou à laisser, jeu La roue de la fortune, jeu Moments de bonheur La prochaine fois, c est chez moi Météo Le journal C est ma terre 6.00 Les Z Amours, jeu 6.25 Point route 6.30 Télématin, mag Dans quelle éta-gère 8.50 Des jours et des vies, série 9.15 Amour, gloire et beauté, série 9.40 KD2A, jeunesse CD aujourd hui, Météo Motus, jeu Les Z amours, jeu Tout le monde veut prendre sa place, jeu Rapport du Loto, Météo Journal, météo Consomag, Expression directe Toute une histoire, mag Un cas pour deux, série En quête de preuves, série Cote et match du jour The Closer : L.A. enquêtes prioritaires, série N oubliez pas les paroles! jeu Fred et Jamy à la découverte du système immunitaire Journal Partir, Météo 6.00 Euronews 6.45 Toowam, jeunesse 8.15 Toowam vacances, jeunesse C est pas sorcier, Diabète : sucres sous surveillance, mag Côté Cuisine, mag Le 12/ Plus belle la vie, série Inspecteur Derrick, série Une famille unie Keno La tulipe noire film millions d amis collector, mag Un livre un jour Des chiffres et des lettres, jeu Questions pour un champion jeu Fred et Jamy à la découverte du système immunitaire Le 19/ Météo Tout le sport, mag Plus belle la vie Série 6.00 Téléachat, mag L Appel en Or, jeu Siska, série La sorcière au bûcher L affaire Chelsea Deardon Film américain de Ivan Reitman, 1986, 116 mn. Avec Daryl Hannah Robert Redford Debra Winger Ma fille ma rivale, téléfilm Les condamnées, série La punition Bulletin Météo RTL Top models, série Friends, série Celui qui jouait au rugby Friends, série Celui qui participait à une fête bidon Friends, série Celui qui avait la chaine porno Papa Schultz, série L amant de lady Chitterly (2) RTL9 Family , série 6.30 M6 boutique, météo 7.05 M6 Kid, jeunesse 7.40 Météo 7.45 Drôle de réveil!, divertissement 9.00 Météo 9.05 M6 boutique, météo, mag Star6 Music La guerre à la maison, Vive la déprime, série Météo La petite maison dans la prairie, série Le / Météo Ma famille d abord, série Une princesse en liberté Téléfilm allemand de Franziska Meyer Price Le défi de Kylie Téléfilm américain de Peter Werner Le rêve de Diana. Série Un dîner presque parfait % mag, mag Météo / Six Une nounou d enfer,série Youpi! c est Whoopi Tongs & paréo, série 6.30 Family mix, Je fête mon bac, série 6.55 La matinale (C) 8.28 SAV des émissions 8.30 Les Tudors, 2 épisodes, série La clef, film Le journal des jeux vidéo L édition spéciale mag. (C) Le quinté + La grande course sport (C) En direct de l hippodrome d Auteuil -Obstacle Dexter, série Deux épisodes L effet papillon Didine film Oggy et les cafards, série Octopus L album de la semaine (C) Les Simpson, série (C) Aventures au Brésil Le JT de Canal + (C) Le grand journal (C) Les Guignols de l info (C) Le grand journal la suite (C) 8.40 Chic!, mag Les aventures d un mustang nommé Nuage (2), doc Le voyage d Albert Kahn, doc Le premier sous-marin furtif, doc Le dessous des cartes, La mer à boire, mag Chic! mag Arte culture Arte info Chapeau melon et bottes de cuir, série Entre Europe et Asie, doc La chambre des officiers, film X:enius : Quels sont les secrets des aéroports?, mag Chapeau melon et bottes de cuir, série Le monde d Albert Kahn, doc Un billet de train pour doc. 6. L ouzbékistan Arte culture Arte info L essence de la forêt (2), doc C dans l air, mag L emploi par le net, emission 6.50 Debout les Zouzous, jeunesse 9.00 Les maternelles, mag On n est pas que des parents, mag Un refuge pour les marsupiaux, doc Midi les Zouzous, jeunesse Le magazine de la santé, mag Allô, docteurs, mag Le clan des susricates, la relève, doc. Signé Zorro Betty apprend à survivre seule dans le désert tandis que Zorro change de camp et devient le mâle dominant du clan des Commando Carnets d Amérique, doc J ai vu changer la terre, doc C à dire?! mag C dans l air, mag Le magazine de la santé, mag Allô, docteurs, mag C à dire?! mag. SPORT DOCU-FICTION FILM FILM DIVERTISSEMENT FILM MAGAZINE DOCUMENTAIRE FOOTBALL :LYON / BARCELONE «Ligue des champions» En direct du stade Gerland de Lyon Le grand moment est arrivé pour l OL. Pour ce huitième de finale de la ligue des Champions, l équipe de Claude Puel affronte le FC Barcelone. Si Lyon peut faire valoir toute son expérience européenne, il lui faudra certainement sortir un match hors du commun pour espérer venir à bout du rouleau compresseur catalan. Avec son attaque de feu, composée d Eto o, Henry et Messi, le Barça écrase de toute sa classe la Liga. La question est donc de savoir si les Gones joueront pleinement la gagne ou si ils chercheront à ne surtout pas hypothéquer leur chance avant un match retour périlleux du côté du Camp Nou CONFESSIONS INTIMES Présenté par Isabelle Brès. Isabelle Brès nous invite à suivre le parcours d hommes et de femmes qui se trouvent à des moments cruciaux de leur existence. Devant la caméra, ils livrent leurs états d âme sans détour. Et pour les aider à passer ce cap délicat, un psychologue est à leurs côtés Au Field de la nuit, mag. Invités : Jacques Chessex, Irène Frain, Stéphanie Hochet, Valérie Rodrigue mn inside, mag Reportages, mag. Bric à brac chez les brocs 3.10 Voyage, film 4.35 Musique 5.00 Sur les routes d Ushuaïa, doc CE JOUR-LÀ TOUT A CHANGÉ : L ÉVASION DE LOUIS XVI Docu-fiction Avec : Antoine Gouy (Louis XVI), Estelle Skornik (Marie-Antoinette), Eric Deshors (Duc d'orléans), Franck Victor (Camille Desmoulins), Franck de la Personne (Danton), Renaud Garnier-Fourniquet (Robespierre), Xavier Aubert (Léonard), Vincent Guillaud (Romeuf). Paris, 21 juin 1791, 00h30. Pour sauver ses enfants et sa femme, Marie- Antoinette, de la vindicte populaire, le roi Louis XVI, déguisé en bon bourgeois, s enfuit incognito du Palais des Tuileries où il est prisonnier. Mais rien ne va se passer comme prévu Plein 2 ciné FAITES ENTRER L ACCUSÉ «Jacques Maire, le caïd de Dombasle» Présenté par Christophe Hondelatte. Dombasle, en Meurthe-et-Moselle. Le 15 mars 1983, Odile Busset, 20 ans part faire la fête en discothèque. On ne l a jamais revue. Une nuit de juillet 1985, c est Sandrine Ferry, 16 ans, qui disparaît après avoir passé une soirée en discothèque, toujours à Dombasle. Quelques années plus tard, en janvier 1987, le cadavre de Nelly Haderer, 22 ans, est retrouvé dans une décharge de Saint-Nicolas de Port, non loin de Dombasle Journal de la nuit, Météo 0.10 À nous la liberté, film VÉNUS BEAUTÉ (INSTITUT) Film français de Tonie Marshall, Avec : Nathalie Baye (Angèle), Bulle Ogier (Nadine), Samuel Le Bihan (Antoine Dumont), Jacques Bonnaffé (Jacques). Histoire : Angèle, la quarantaine et célibataire, travaille comme esthéticienne dans un petit institut de quartier. La journée, elle écoute les confidences de ses clientes, les doléances de sa collègue Samantha sans oublier les recommandations de sa patronne, Nadine. Une histoire d amour et d humour au féminin écrite et filmée par Tonie Marshall qui manie avec brio insolence, charme, tendresse et met en valeur ses actrices Météo, Soir 3, Tout le sport PIÈGES DE STARS Divertissement Quatre stars piégeuses. Des stars totalement métamorphosées par un maquillage de plusieurs heures, prêtes à tout pour piéger leurs fans en caméra cachée À un moment clé de la vie de l anonyme, une vedette va lui faire le plus grand des cadeaux! Chaque anonyme sera plongé au cœur d une histoire rocambolesque dont le rôle principal est tenu par une star piégeuse. Les meilleurs maquilleurs et spécialistes d effets spéciaux du cinéma se sont mobilisés pour l occasion Vie privée, vie publique, mag Soir Plus belle la vie, série 3.20 La case de l oncle Doc, doc DRÔLES DE FANTÔMES Film américain de Ron Underwood. Avec : Charles Grodin, Robert Junior Downey, Alfred Woodward. Histoire : En 1959, quatre adultes périssent dans un accident de bus laissant de nombreux problèmes derrière eux. Au même moment, un bébé naît. Ils découvrent rapidement qu ils ont accès à la conscience de celui-ci. Peut-être que le bébé peut ainsi les aider à résoudre ce qu ils n ont pas eu le temps de faire de leur vivant. 25 ans plus tard, ils se rendent compte qu ils sont capables d utiliser Thomas pour réaliser ce qu il n ont pas eu le temps de faire de leur vivant. Ce film de fantômes dans la lignée de Ghost, est agréable à regarder mais sans surprise BASILISK «Monstre du désert» Téléfilm américain de Louie Myman, 90 mn, Avec : Cleavant Derricks, Jeremy London, Wendy Carter. Histoire : En Lybie, des archéologues déterrent la statue d un animal inquiétant. Quand celle-ci prend vie, les archéologues, aidés par deux voleurs, tentent de l arrêter Série rose, Le lotus d or, série 0.45 Série rose, Experte halima, série 1.15 Cas de divorce, Garcin contre Garcin, série 1.45 Cas de divorce, De Laclos contre De Laclos, série 2.20 Poker After Dark, jeu 3.05 Peter Strohm, Les septs lunes de jupiter, série NOUVELLE STAR «Les auditions : Marseille et Lille» Divertissement présenté par Virginie Guilhaume Jury:Lio, Sinclair, Philippe Manœuvre et André Manoukian. Véritable évènement, le télé-crochet le plus célèbre de France revient sur M6. Pour l occasion, le jury de l émission est reparti sur les routes de France à la recherche de la nouvelle star. Reconnu pour sa crédibilité artistique et son professionnalisme, il est encore plus exigeant. Mais cette année, plus que jamais, tout le monde a sa chance et ce, quel que soit son style. Les critères de sélection : avoir du talent, du charisme et une vraie proposition artistique. Les candidats auront donc fort à faire pour séduire le jury MON IDOLE Film français de Guillaume Canet, 105 mn, Avec : François Berléand (Jean-Louis Broustal), Guillaume Canet (Bastien), Diane Kruger (Clara Broustal), Philippe Lefèbvre (Philippe Letzger). Histoire : Bastien travaille sur une chaîne de télévision comme assistant de Philippe Letzger, animateur star de l émission de télé-réalité la plus racoleuse du PAF, produite par Jean-Louis Broustal, un magnat de la production cynique et méprisant. Guillaume Canet prouvait, dès la réalisation de son premier film, qu il maîtrisait les codes du cinéma Météo 1.15 Zone interdite LES FAUSSAIRES Film germano-autrichien de Stefan Ruzowitzky, 95 mn, Avec : Karl Markovics (Salomon Sorowitsch), August Diehl (Adolf Burger), Devid Striesow (Friedrich Herzog), Marie Baumer (Aglaia). Histoire : Monte-Carlo, après-guerre. Salomon Sorowitsch est devenu le roi du casino. En 1936, il était le roi des faux passeports. Arrêté par la Gestapo, celle-ci avait mis ses talents à contribution en le chargeant de diriger un atelier de fausse monnaie. Ce film nous montre un aspect de la Seconde Guerre mondiale qui était resté inconnu. Les questions soulevées par les personnages restent universelles LA GRANDE SOIRÉE CHAMPIONS LEAGUE «En direct» Présenté par Hervé Mathoux Les liens du sang Film français de Jacques Maillot, Avec Guillaume Canet (François), François Cluzet (Gabriel). À Lyon, à la fin des années 1970, François, inspecteur de police, vient en aide à son frère, Gabriel, quand ce dernier sort de prison dix ans après avoir été condamné pour meurtre. Une réflexion universelle et bouleversante sur les liens familiaux. Éblouissant! 1.10 Le renard et l enfant, film 2.45 A very british gangster, doc L AVIS DES AUTRES Présenté par Patrick Poivre d Arvor. Où sont passér les milliards - Polémique au Vatican. Face à vingt-sept témoins européens, Patrick Poivre d Arvor décrypte les grands sujets sociétaux qui agitent l Europe, en compagnie de personna-lités et d experts. Ses invités répondent en direct aux questions posées par un public venu discuter sans langue de bois. Aujourd hui : 1 re partie : où vont passer les milliards? Confrontés à une tourmente financière d une ampleur inquiétante, les dirigeants occidentaux ne regardent pas à la dépense pour relancer leur économie Le dessous des cartes : La mer à boire, mag SANS VISIBILITÉ Téléfilm allemand de Ben von Grafenstein, 61 mn, Avec : Barbara Philipp (Lotte), Christoph Bach (Henrik), Chris Pichler (Michaela), Michael Rotschopf (Rainer). Histoire : Rainer a tout pour être heureux : un super boulot, une femme splendide et un appart design. Et ce soir, il veut absolument faire un bébé qui sera forcément génial. Sauf que sa compagne aurait aimé en parler avant Lotte éprouve de plus en plus le besoin de prendre l air et de faire le point Die Nacht / La Nuit, mag. Sous le signe de Mami Chan 0.55 Arte culture 1.10 Philosophie : Émotion, mag Yakuza Eiga, doc COMME CHEZ NOUS Documentaire S installer durablement dans un même lieu pour dessiner les contours de la société française en changement et pour observer très concrètement les effets de décisions politiques importantes depuis l élection de Nicolas Sarkozy, telles sont les intentions de cette collection documentaire. Coulommiers est une ville de Seine-et- Marne, située aux confins de l agglomération parisienne, ni trop développée, ni trop urbaine, ni trop campagnarde, représentative de la France ordinaire commençant à être touchée par les réformes (santé, justice, éducation) et par les effets néfastes de la vie moderne (endettement, chômage, restructurations) CDANS L AIR Dans ce magazine, Yves Calvi décrypte, en direct et en compagnie d experts, l actualité sociale, politique et culturelle On n est pas que des parents, mag. Mettant l accent sur le couple, le bien-être et la forme, ce magazine de 45 minutes s enrichit d un bloc-notes, alimenté chaque jour par trois chroniqueurs différents. Les pieds sous la table. Au bonheur des hommes/vu des USA / On n est pas que des Toi, moi, quelle histoire! Peut-on aimer deux personnes en même temps? Plateau, avec le docteur Phlippe Brenot, psychiatre et anthropologue, et deux témoins Allô, docteurs, mag. Demain soir Série : Dr House Demain soir Série : La cour des grands Demain soir Magazine : Droit d inventaire Demain soir Film : Le justicier braque les dealers Demain soir Magazine : 66 minutes Demain soir Football : Real Madrid / Liverpool Demain soir Documentaire : L affairefarewell Demain soir Magazine: Question maison 6.35 Plus belle la vie, série 7.25 Face caméra, série 7.45 C com série 8.35 Will & Grace, série 9.20 Jag, 2 épisodes, série Plus belle la vie, série Gilmore girls, 2 épisodes, série Un gars, une fille, série Plus belle la vie, série CD aujourd hui Will & Grace, 2 épisodes, série Jag, 3 épisodes, série Boston public, Chapitre 7, série Lauren a accepté de dîner en compagnie de Harry Senate. Elle aperçoit, à quelques tables d eux, Guber en tête à tête avec une jeune femme Consomag Plus belle la vie, 2 épisodes, série Un gars, une fille, 6 épisodes, série SÉRIE 7.00 Télé achat, mag Extrême jalousie, téléfilm avec Lesley Ann Warren, Tess Harper, William Forsythe, Olivia Burnette, Dennis Cristopher. Préoccupée par l échec de sa fille au concours d entrée de l équipe des majorettes du collège, Wanda se met en tête d éliminer sa voisine, dont la fille a réussi l examen Alerte cobra, Froide vengeance, À chacun sa loi, série TMC météo Hercule Poirot, La cuisine mystérieuse de Clapham., série Le retour de Sherlock Holmes, série Rick Hunter, série Alerte Cobra, série Angel, Libération, Un nouveau monde., série TMC info, météo SÉRIE 7.05 Télé achat NT1, mag Les enquêtes impossibles , série Les enquêtes impossibles, rehabillage 2008, série euros plus tard Les vacances de l amour, Délivrance, série Medicopter, Protection rapprochée, série Section enquêtes criminelles, La quête de Suzanne, série Commissaire Lea Sommer, Nostalgie funeste, série Medicopter, La classe verte, série Medicopter, Le roi du mikado, série Invisible man, Kidnapping lucratif, série Invisible man, Vite et bien, série How I met your mother, La grande braderie, série How I met your mother, Pote toujours, série FILM 6.00 Télé achat 8.50 Hélène et les garçons, La tentation, 2 & 3/3, série 9.20 Hélène et les garçons, série 9.50 Tellement people : la quotidienne, émission Chéri je change de famille On passe l éponge, télé-réalité On passe l éponge, télé-réalité Friends, série Friends, série En quête de preuves, série En quête de preuves, série Chéri, je change de famille, télé-réalité Friends, série Friends, série Love car wash, jeu X files aux frontières du réel, série On passe l éponge, télé-réalité Tellement people : la quotidienne, émission FILM 6.30 Gym direct 7.30 Langue de bois s abstenir 8.30 Tous les goûts sont dans la culture, mag Morandini, mag Bien-être À vos recettes La pause actu Starsky & Hutch, série Les sarments de la révolte, téléfilm avec Patrick Fierry, Chrystelle Labaude, Zuriel Onara, Sylvie Joly, Gaella Le Dévéhat Ma terre, téléfilm avec Jean-Marc Thibault, Roger Souza, Agnès Torrent. Dans un petit hameau du Quercy, Fernand et Dédé se vouent une haine ancestrale L homme qui tombe à pic, série L homme qui tombe à pic, série Flash info Morandini, mag Starsky et Hutch, série FILM 6.00 Wake up, mag W9 hits, musique Toutes les chansons que l on fredonne, les meilleures ventes du moment, ainsi que tous les artistes qui font l actualité, tant sur la scène musicale nationale qu internationale. vos clips Les Simpson, dessin animé Les Simpson, dessin animé The Sentinel, série The Sentinel, série avec Richard Burgi, Garett Maggart W9 hits À vos clips Un, dos, tres, série avec : Beatriz Luengo, Mónica Cruz Le caméléon, série Le caméléon, série Les Simpson, dessin animé Les Simpson, dessin animé MAGAZINE 6.00 Morning tubes 8.30 Hit album best of 9.00 Morning tubes 9.50 Hit Virgin17.fr US Puissances tubes Janice Dickinson Modeling Agency Alias, série Puissance tubes Club One piece, série Janice Dickinson Modeling Agency, télé-réalité Alias, série avec Jennifer Garner, Victor Garber, Lena Olin, Ron Rifkin, Carl Lumbly Sexe et dependance, série comique américaine (2001) avec Eddie Kaye Thomas, John Cho Le prince de Bel air, série avec Will Smith, Alfonso Ribeiro FILM 8.30 Sports extremes : YOZ 9.00 Le Mag des bleus 9.30 Watts 9.45 Ski de fond : Championnat du Monde à Liberec, République Tchèque Ski de fond : Championnat du Monde à Liberec Combine nordique : Championnat du Monde à Liberec Ski de fond : Championnat du Monde à Liberec Football : Eurogoals Football : Ligue des Champions Biathlon : Championnat du Monde à Pyeongchang, Corée du Sud Football : Eurogoals Flash Ski de fond : Championnat du Monde à Liberec Football : Eurogoals Omnisport :Game in Sport Omnisport :Watts Bras de fer SPORT UN GARS UNE FILLE «15 épisodes» Série Avec Alexandra Lamy, Jean Dujardin Un gars une fille met en scène un jeune couple âgé de 30 ans, Alex et Jean. Les deux tourtereaux à l'humeur très variable doivent pallier toutes les situations plus ou moins drôles du quotidien et de la vie à deux. Retrouvez Chouchou et Loulou, pour vivre ou revivre les aventures de ce couple des temps modernes et partager avec eux leur quotidien Clara Sheller série Une femme peut en cacher une autre L accident de voiture a fait éclater la vérité : Clara n a pas pu perdre son enfant puisqu elle n a jamais été enceinte Gilles se sent trahi Clara Sheller. Série Des chrysanthèmes pour Bernard Godiva s, série, 2 épisodes 1.20 Programmes de nuit NEW YORK POLICE JUDICIAIRE «3 épisodes» Série, 2007 Avec : Sam Waterston, Angie Harmon, Jerry Orbach. Une vie pour une autre Procès d éthique La groupie de la star. Histoire : Détectives et assistants du procureur tentent de résoudre les affaires les plus délicates. Les uns sur le terrain, les autres devant les tribunaux Cold squad, brigade spéciale série 3 épisodes Une unité spéciale de la brigade criminelle de Vancouver assignée à la résolution de vieilles affaires non élucidées 1.25 Commissaire Moulin, série, La pente raide 3.05 TMC météo 3.10 TMC charme, série, Mariages - Le garage de la discorde 4.15 Les filles d à côté, série ARLINGTON ROAD Film américain de Pellington Mark. Avec : Jeff Bridges, Davis Hope, Cusack Joan. Histoire : Michael Faraday, professeur d'histoire, est obsédé par les groupes terroristes depuis la mort accidentelle de sa femme, ex-agent du F.B.I. Malgré ses excellentes relations de voisinage avec Oliver Lang, architecte et père de famille modèle, certains de ses agissements l'intriguent. Michael est-il victime de sa paranoïa ou ses soupçons sont-ils justifiés? Mission alcatraz 2 Téléfilm américain de Art Camacho, 92 mn. Avec Bill Goldberg, Kurupt JT NT Série rose, série Le libertin de qualité - À la feuille de rose, maison turque 1.10 Affaires criminelles, mag Ça va se savoir, télé-réalité LE TÉMOIN DU MAL Film américain de Gregory Hoblit, Avec : Denzel Washington, Donald Sutherland, John Goodman. Histoire : John Hobbes, un policier d'élite de la brigade criminelle, a pour principe d'assister aux derniers instants de ses clients. C'est ainsi qu'il se rend a l'éxé-cution d'un serial killer, Reese. Avant d'etre conduit a la chambre a gaz, celui-ci le surprend en lui proposant une enigme et en se livrant a des invocations dans une langue etrangere Justice sauvage Film américain de John Flynn, Avec Steven Seagal, John Forsythe. Un inspecteur de police intègre, né dans le quartier naguère paisible de Brooklyn, à New York, décide de venger la mort d un de ses meilleurs amis, assassiné par un des nombreux gangsters du cru 0.25 Masters of horror, série, 2 épisodes 2.05 NRJ poker le duel QUELQUES MESSIEURS TROP TRANQUILLES Film français de Georges Lautner, Avec : Michel Galabru, Miou-Miou, Dani, Jean Lefebvre, Paul Prébois. Histoire : À Loubressac, un petit village sans histoire du Lot, la vie des habitants est soudainement bouleversée par l arrivée d une extravagante communauté hippie. Les villageois qui espèrent pourtant ouvrir leur village aux touristes voient d un mauvais œil cette installation et se montrent ouvertement hostiles avec leurs nouveaux voisins Le grand chef, film Avec Fernandel, Gino Cervi, Florence Blot, Georges Chamarat. Deux amis, qui ont vainement essayé de faire fortune en lavant des voitures, établissent des plans pour acheter une station service Paroles d Afrique mag Morandini mag Langue de bois s abstenir mag ENQUÊTE D ACTION «Enquête sur la France de l arnaque» Abus de confiance, faux et usage de faux ou trafics en tous genres : les auteurs de ces délits ne manquent ni de moyens ni d imagination pour tromper notre vigilance. Le phénomène est même en pleine recrudescence avec le développement d Internet et des sites de vente en ligne. Police, Gendarmerie, Douanes Enquête d action a suivi le travail des enquêteurs qui traquent sans relâche des escrocs sans états d âme W9 mag mag. Brésil : les coulisses de la guerre des caïds Rio de Janeiro, son carnaval, ses plages de sable fin, ses filles en bikini, une véritable carte postale pour touristes en mal de fête Burn notice, série 3 épisodes 1.30 Tendances 3.00 Programmes de nuit FOU D IRÈNE Film de Peter Farrelly et Bobby Farrelly Avec :Jim Carrey, Renée Zellweger. Histoire : Charlie Baileygates est un policier souffrant de troubles de la personnalité. Après avoir suivi un traitement medical, il se voit confier la mission d escorter Irène Waters dans un autre Etat, ou elle est recherchée pour une grave violation au code de la route. Mais Charlie entame ce voyage en oubliant ses medicaments, permettant par là-même à son alter ego derangé, Hank, de refaire surface Black river Film de Jeff Bleckner Avec Jay Mohr, Lisa Edelstein. Le scénariste prisé d Hollywood, Bo Aikens est lassé du remue-ménage de Los Angeles. Il quitte la grande ville pour aller s installer à Black River, petite ville pittoresque de Californie du Nord Cliporama 2.45 Goldorama 3.45 Virgin 17 découvertes CATCH, 2009 This Week on World Wrestling Entertainment Ce programme propose les clips des équipes vedettes des programmes RAW, Smack- Down et ECW de la WWE ainsi que toutes les infos qui ont rythmé la semaine de la WWE, avec les derniers matchs, rivalités et actualités des Superstars et Divas de la WWE. Les fans du catch auront le bonheur de retrouver à travers cette série de portraits les grandes figures du catch Catch Vintage Collection Ce programme est consacré aux légendes de la WWE des années 70 s, 80 s et 90 s, comme Stone Cold Steve Austin, The Rock, Hulk Hogan, et Bret The Hitman Hart Sports de combat : Fight Club Le rendez-vous des sports pieds-poings! 0.30 Boxe : à Montréal, Canada : H. Ngoudjo (CAN) -J. Urango (Colombia)

18 FRANCE JOURNAL Copyright Presses de la Cité, un département de Place des éditeurs, 2008 FEUILLETON 24/02 Je viens pour m en distraire. Paris-Plage est le lieu idéal pour Il n acheva pas sa phrase, dirigea son regard et toute son attention sur le nouvel hôtel. La petite Laurette n avait nul besoin d en savoir davantage. «Le lieu idéal pour s étourdir et oublier» prononça silencieusement la jeune fille. Le cœur de Laurette battait à tout rompre. Heureusement, on n entendait pas de l extérieur les coups violents martelant sa poitrine. Des gouttelettes importunes envahirent ses prunelles, les engorgèrent d eau. Allons, on ne pleurait pas, chez elle! «La petite Laurette» était toujours transparente, insignifiante. Elle ravala ses larmes en même temps que ses prétentions, se détourna à son tour vers l hôtel. George ne devait pas apercevoir son regard noyé. Le Royal Picardy! N est-il pas beau, notre nouveau château? lui demanda-t-elle d un air crâne. Oui, vous avez raison de vous enorgueillir de ce joyau. Aucun autre hôtel ne le surpassera, et l univers entier vous enviera! acheva-t-il avec emphase. C est un hôtel anglais? Non, non, c est l œuvre des architectes Debrouwer et Drobecq, de la Compagnie française des hôtels de luxe Il s agit d une entreprise exclusivement française. Mais on dirait «La Royale Picardie», chez nous Le Royal Picardie était, paraît-il, le régiment de cavalerie du roi Louis XIV. Cet hôtel est donc sous la protection de votre Roi-Soleil, dont la devise est inscrite sous ses armoiries : Nec Pluribus Impar. Qui signifie? «Ne peut être égalé» Cette souveraine bâtisse n estelle pas un défi au monde entier? George en savait toujours plus qu elle sur son propre pays. Ce qui, en soi, aurait pu lui paraître vexant, voire humiliant. Mais Laurette, très lucide sur son manque de culture, et âpre à s instruire, apprenait beaucoup à son contact. Elle retrouvait son envie de questions, ou plutôt de réponses, une soif de savoir qu elle n étanchait qu en sa présence. Et pourquoi y et pas ie? C est anglais, y, n est-ce pas? Et si le nom est anglais, il n y aura que des Anglais Détrompez-vous, Laurette. De nombreux Français, ainsi que des étrangers, des maharadjahs, des princes d Orient, ont déjà réservé, soit pour le mois d août, soit pour l an prochain dont votre serviteur! ajouta-t-il en inclinant la tête avec respect. Laurette sourit. George reviendrait en Mais n y a-t-il pas trop d étrangers pardon, mais, enfin Chez nous, on est méfiant vis-à-vis des étrangers. Les étrangers, c est déjà de l autre côté du pont, ceux du Touquet Et on dit que Le Touquet est anglais Elle s arrêta, gênée. Ces étrangers, dont je fais partie Je ne le disais pas pour vous! Mon Dieu balbutiat- elle, les pommettes rosies par sa bévue. (A suivre) Société Anonyme Siège social : 3, avenue des Deux-Fontaines WOIPPY C.C.P. Strasbourg L Télécopie Services parisiens : Rédaction : 14, rue de Bassano Paris Cedex 16 Tél Fax Publicité : Quotidiens associés 124, rue Danton Levallois-Perret Tél Directeur général Directeur de la Publication : Pierre Wicker Actionnaire principal : B.F.C.M. N Comm. parit. : 0410 C Adresse postale : METZ CEDEX 9 Tél Fax : Les abonnements sont mis en service dès réception du règlement. Reproduction interdite de tous les articles sauf accord du journal. 11, rue Saint-Florentin Paris ABONNEMENT PAR POSTE - FRANCE «Le Républicain Lorrain» Avec «R.L.» du lundi 11 mois ,40 28,00 13 mois ,00 79,00 16 mois ,00 155,00 12 mois ,00 299,00 Les remarques concernant une publicité parue dans notre publication sont à adresser au ARPP. Les remarques concernant les petites annonces classées sont à adresser directement au journal.

19 Mardi 24 février 2009 Auto & Moto Farbio Track Day Car : une vraie méchante La dernière livrée du jeune constructeur britannique Farbio a tout pour devenir une nouvelle référence en matière d ultra-sportivité. Deux caractéristiques suffisent à se faire une idée du potentiel de cette version de la GTS baptisée Track Day Car : 956 kg et 350 ch, un des meilleurs rapports poids/puissance de la catégorie. Naturellement, cette voiture d exception qui se moque bien de la crise actuelle se réserve à quelques fortunés. Chacun de ses 25 exemplaires sera affiché autour de Site : Mini JCW Cabrio : sport en plein air Déjà irrésistible dans sa robe classique, la nouvelle Mini convertible fera des ravages dans sa parure sportive John Cooper Works. Attendue en mars sur le Salon de Genève, cette JCW Cabrio s annonce décoiffante. Ses jantes de 17 pouces chaussées de pneus haute vitesse annoncent d emblée la couleur : son 4-cylindres de 1,6 litre turbocompressé à injection directe libère 211 ch pour la propulser de 0 à 100 km/h en 6,9 s! Elle sera d abord commercialisée en Allemagne au tarif de Site : Renault Clio : une finition GT inédite La Clio III, lancée en 2005 avec d excellents atouts, n échappe pas au temps qui passe. Elle sera donc remplacée cette année pour rester au contact de la Peugeot 207. En préambule à ce changement de génération, Renault lèvera le voile à Genève sur une finition GT inédite de sa citadine. Outre un progrès au niveau des équipements avec un nouveau système de navigation intégré Carminat-TomTom, cette Clio GT affichera de nouveaux boucliers et blocs optiques évoquants la dernière Mégane. Site : Porsche 911 GT3 : 435 ch pour faire les commissions C est en mars, au pied des montagnes helvétiques, que Porsche dévoilera sa nouvelle 911 GT3. Homologuée pour un usage quotidien mais taillée pour la course, cette impressionnante Allemande bénéficie des dernières retouches esthétiques de la dernière 911. Toutefois, ses plus importantes modifications sont d ordre technologique. Son 6-cylindres à plat passe ainsi de 3,6 à 3,8 l pour gagner 20 ch : un troupeau de 435 ch qui galope jusqu à 312 km/h, et que l on stoppe grâce à des freins à disque en fonte. Site : Porsche est actionnaire du groupe Volkswagen à plus de 50 %. Il était donc légitime qu il se serve de sa banque d organes. Le Cayenne diesel hérite ainsi du V6 TDI 3 litres de l Audi Q7. Révolution au palais! Porsche commercialise son premier véhicule au gazole.trahison ou clairvoyance? Le directoire de la firme de Stuttgart l affirmait il y a encore quelques mois : «le plaisir de conduite que procure une Porsche est incompatible avec le diesel». Changement de conception en ce début 2009! Avec l annonce d une motorisation diesel «contre nature», le constructeur allemand déclenche le haro de la critique. Mais à considérer l événement de façon objective, on peut vite comprendre la pertinence d un tel choix. Porsche est un cas unique dans la sphère automobile. Elle est effectivement la seule marque dotée d un prestigieux palmarès sportif ayant réussi à bâtir un empire industriel hautement lucratif. Mais afin de préserver cette incroyable rentabilité alors qu une crise économique frappe de plein fouet l ensemble de la planète, il était nécessaire de sortir au plus vite un modèle en phase avec les inquiétudes du grand public. Porsche a donc fléchi vers une solution de facilité. Un diesel déjà connu C est le V6 TDI 3 litres d origine Audi que l on retrouve sous le capot du Cayenne diesel. Un choix judicieux quand on sait qu il figure parmi les meilleurs moteurs gazole du marché. Échappe au super-malus écologique. Fortes d une puissance de 240 ch pour un couple de 550 Nm, ses performances sont loin d être ridicules. Avec une consommation de 9,3 l/100 km et un taux d émissions en CO2 de 244 g/km, il échappe au super malus écologique. Ce véhicule aux mensurations épanouies se conduit avec une facilité déconcertante, teintée d un plaisir évident. Grâce à une électronique embarquée aussi efficace que discrète contrôlant la prise de roulis sans altérer le confort, le Cayenne reste paradoxalement l un des meilleurs outils de grand tourisme. Avec lui, traverser l Europe avec famille et bagages est une promenade de santé. De plus, malgré son gabarit et ses 2,3 tonnes, ce SUV très coupleux est loin d être ridicule hors de l asphalte. Cette version gazole facturée complète à propos une gamme pétrie de qualités. Il y a d ailleurs fort à parier que le diesel fera à terme, chez Porsche, l objet d une offre étoffée, quand on sait que des essais sont bien avancés pour une version biturbo de 300 ch. Malheureusement, à ce jour, aucune version à moteur arrière flat-six refroidi par air n est au programme. Dommage pour les nostalgiques! L image peu sportive associée au diesel. Profession : carrossier Accrochage, malveillance ou simple laisser-aller lors des manœuvres... l habillage de la voiture souffre et un passage chez le carrossier s'impose. Le rôle fondamental de ce professionnel est la remise en état d'une auto cabossée afin de lui rendre ses galbes originels. Un accident, qui peut aussi exiger un passage au marbre, nécessite souvent le redressage ou le remplacement de certaines pièces de carrosserie. Ce spécialiste effectue également des travaux cosmétiques. Si votre voiture dort dehors, rien de tel qu'un lavage, un coup de polish, un lustrage et l'application d'une cire de protection pour lui rendre l éclat de sa jeunesse. Mais si la carrosserie a été éraflée, il faudra refaire la peinture! Surfant sur la mode du tuning, de nombreux carrossiers se sont enfin spécialisés dans la personnalisation et proposent tout un catalogue de peintures et d'accessoires, ainsi que leur avis d'expert. Notre ange gardien Même s il demeure toujours trop important, le nombre de tués lors d accidents de la circulation est en recul depuis sept années consécutives en France. Ces progrès sont dus notamment aux constructeurs automobiles qui développent à l unisson des technologies améliorant la sécurité des véhicules. Les éléments embarqués de sécurité passive veillent pour agir si les dispositifs de sécurité active ne parviennent pas à éviter la collision. Spectaculaires, les crash-tests montrent que l amélioration de la structure «absorbante» du véhicule est un thème de recherche fondamental. L attention est ici portée sur le choix des matériaux qui vont préserver l intégrité des occupants, en évitant notamment l incendie. Mais ce choix doit tenir compte des normes de recyclage anti-pollution. Une autre évolution permanente porte sur la multiplication des airbags, ces coussins gonflables qui se déploient en cas de choc. On observe également trois nouveaux dispositifs visant à diminuer les lésions. L appui-tête actif tend à réduire le risque d hyperextension cervicale, appelé «coup du lapin», en pivotant vers l avant. Commandé par une pression excessive des lombaires sur le dossier du siège, il peut être aussi relié aux capteurs des airbags et se déclencher lorsque ces derniers lui signalent un choc. Le prétensionneur de ceinture a un seuil de réaction plus bas que les airbags. Ce système de blocage progressif peut donc agir dans des conditions qui n exigent pas le déploiement des coussins, (freinage violent, etc.) Pour parfaire l efficacité de la ceinture, la rampe anti-sous-marinage minimise les lésions du bassin et des jambes. En cas de choc frontal, l assise du siège se relève, évitant le glissement du corps sous la ceinture. Évidemment, notre sécurité dépend d abord de notre vigilance. AC Citroën C3 Picasso : l art et la manière Présenté comme le renouveau du monospace urbain, le C3 Picasso pourrait bien amplifier le phénomène C4. Sur un marché de l auto sinistré par la récession, Citroën reste créatif et rêve d une relance! La clientèle a besoin d'inattendu. Jean-Pierre Ploué, le patron du style chez Citroën, en est convaincu. Devant le tout nouveau C3 Picasso, son sourire en dit long. Alors que ses concurrents sont à la peine, Citroën progresse. Et même s il ne prendra la route qu à la mi-mars, le C3 Picasso tombe à point. Le constructeur désigne déjà ses cibles : Opel Meriva, Renault Grand Modus et le récent Kia Soul. «Le plus grand des petits» projette ainsi de s écouler en France à exemplaires par an. Caractéristiques techniques Moteur : 4-cylindres HDi Puissance : 90 ch (66 kw). 5 CV Coffre : 500 litres Une bonne bouille Il n est pas vraiment beau, mais ses traits attirent la sympathie. On sent sous chaque angle du C3 Picasso une volonté de sortir du lot commun. Sur la base technique de la Peugeot 207, Citroën a choisi de tailler un cube pour dégager un volume intérieur de premier ordre. Ce dernier est d ailleurs amplifié par une surface vitrée qui dépasse les 4,5 m 2 avec l option toit vitré. Agréable à l'extérieur, le C3 Picasso se veut avenant à l'intérieur. Les plus grandes tailles trouveront sans peine leur place derrière son volant ajustable. Le levier de vitesses, accroché sous la planche de bord, et l'ensemble des commandes tombent sous la main. On apprécie particulièrement la vision panoramique de cette «space box». Citroën a repris le principe du C4 Picasso avec un pare-brise qui semble se prolonger de chaque côté grâce à des montants quasiment invisibles. Tout concourt ainsi à une perception rapide de l'environnement. Une bonne impression complétée par le large bandeau central qui surmonte la planche de bord pour accueillir les compteurs, tous digitaux, synoptiques et lisibles même sous les rayons de soleil. Quatre motorisations Pour son lancement, ce C3 Picasso assemblé dans l usine slovaque de Trnava fait relativement simple côté mécanique. Citroën a choisi de mettre en En toute simplicité A gacé par la concurrence chinoise à bas coût et piqué à vif par le succès de la petite Yamaha 125 YBR, Honda sort ses griffes À seulement 2 190, la CBF 125 compte bien croquer sa part du marché low-cost. Pour autant, Honda n est pas un nouveau venu sur ce créneau, avec ses CB 125 S et CG 125 qui avaient déjà fait le bonheur des apprentis motards dans les années 75. Ce sont les normes anti-pollution qui avaient eu raison de leurs moteurs de conception ancienne. Utilitaire, mais élégante C est donc avec une moto 100 % nouvelle et fabriquée en Inde que Honda revient à la charge. Et si le traitement ne fait pas dans la fioriture tarif oblige, la CBF 125 n en est pas moins élégante. Son semi-carénage lui donne même un petit air sportif. Idem pour la selle à deux étages qui ménage un espace de rangement. Le tableau de bord est traité avec simplicité sans pour autant dévaloriser le modèle. L essentiel y est. La finition de cette CBF 125 n en fait pas un produit au rabais. Malgré la délocalisation indienne, on sent en effet planer le savoir-faire japonais. Le nouveau bloc-moteur est conçu avec le même soin. Il s agit d un monocylindre 4-temps dont la consommation est inférieure à 2,5 l/100 km : un joli geste pour la planète comme pour le pouvoir d achat! Avec les 13 litres de son réservoir, elle offre plus de 500 km d autonomie. En selle, la CBF étonne par son gabarit minuscule sur lequel les grands pilotes auront du mal à loger leurs jambes. Mais sa finesse, sa légèreté comme sa faible hauteur seront des atouts pour les débutants comme pour une clientèle féminine. Du plaisir sans esbroufe De nombreuses petites cylindrées pèchent par leurs caprices à bas régime et Honda a bien compris que c est ici qu il pouvait faire la diffé- Le retour en grâce du GPL Citroën adapte le style Picasso au genre monospace urbain avec une pointe de malice dans la ligne. Une profusion de bonnes idées rendent également la vie agréable à bord de ce C3 cubique. avant ses deux diesel vedettes, les HDI 90 et 110 ch. Le premier s'impose, car à moins d'être fréquemment très chargé, 90 chevaux suffisent à faire évoluer ce monospace servi par une direction agréable et une boîte 5-rapports à l'unisson, en attendant des formules de type robotisé. Deux versions à essence de 95 et 120 ch conviendront mieux aux petits et moyens rouleurs, car, dans sa politique de prix, Citroën a encore mis la barre du diesel très haut. Il faut avaler les kilomètres pour amortir ce supplément de coût, bonus CO2 compris! Mais dans tous les cas, le plus petit des Picasso procure un confort de chaque instant grâce à un comportement sans faute. On ressort ainsi d'une virée de 200 km sans fatigue. On peut être un maître de la haute technologie sans pour autant délaisser l entrée de gamme. Avec sa CBF 125 à 2 190, Honda fait une belle démonstration de «low-cost». Une réussite en ces temps de crise rence. Son mono-cylindre se montre souple et alerte. Les reprises sont assez franches et sa vitesse de pointe (115 km/h) en accord avec une utilisation péri-urbaine. Mais rien n empêche d être plus ambitieux. Agile comme une Mobylette et dotée d un bon freinage, elle offre de quoi s amuser sur les petites routes de campagne! La CBF 125 prouve ainsi qu une machine économique peut préserver l aspect ludique et le look. Pas sûr que la concurrence chinoise apprécie la leçon Le gaz de pétrole liquéfié a profité de la crise énergétique de l été dernier pour mettre en valeur des qualités écologiques et économiques que n ont pas les vedettes de la pompe, super et diesel. XXL Même s il consomme plus que l essence, le GPL reste financièrement attractif avec un prix à la pompe autour de 0,70 le litre. Conso. moyenne : 4,7 l/100 km Rejets de CO2 : 125 g/km Bonus écologique : 200 zoom-zoom févrieràmetz mazda2enfolies! zoom-zoom zoom-zoom Offres XXL Avantages et inconvénients Le volume offert, le confort routier, le coffre à deux niveaux, le diesel 90 ch. Le prix, la politique d'options, le réglage du dossier, pas de boîte pilotée. POUR ELLE : un style et des aménagements intérieurs très pratiques. POUR LUI : une motorisation VTi 120 vigoureuse, deux prises 12 V et un volume ouvert à toutes les aventures. avantage C3 Picasso VTi 95 Attraction : C3 Picasso HDi 90 Confort : Ils sont en France, d'azote (NOX) de moins que tous heureux d'échapper, l essence et le gazole. Voici en partie, aux fluctuations donc un carburant susceptible des marchés, car tous utilisateurs du gaz de pétrole liqué- santé de la planète. La Chevro- de diminuer notre impact sur la fié. Mélange de butane et de let Aveo par exemple est un des propane, le GPL est autorisé en derniers modèles proposés en France depuis Mais il fut GPL sur le marché à moins de banni des parkings souterrains Cette citadine de 81 ch suite à quelques explosions affiche une émission normalisée de 116 g de CO2/km contre spectaculaires. La loi et la pratique ont heureusement 132 à la version équivalente alimentée à l essence. C'est bien, évolué. Aujourd'hui, près de stations en délivrent. mais ça pourrait rapidement devenir insuffisant car les constructeurs multiplient les recher- Moins producteur 149, route de CO2 de Thionville ches pour abaisser les seuils Réglementé à l'échelon européen, 87 le GPL 32 libère entre et Le 57 MET handicap principal du gaz de des carburants traditionnels % de CO2 et 96 % d'oxyde pétrole liquéfié est sa consommation : jusqu'à 20 % de plus sur certains modèles! Ceci oblige à des ravitaillements fréquents. Mais la bicarburation peut nous emmener loin. Un spécialiste du GPL, Borel, annonce ainsi une autonomie cumulée de km avec une Dacia Sandero. Autre difficulté qui accable le GPL : le manque de modèles. Tout à leur cher diesel, les constructeurs européens négligent encore ce carburant. Trouver le bon numéro En France, seul Renault mise sur le GPL avec ses Clio Campus 1.2 et Scénic 1.6. Mais les nouvelles Mégane et Kangoo Gamme 2009 C3 Picasso VTi 120 Confort : C3 Picasso HDi 110 Exclusive : sont au programme, et bientôt, toute la gamme Dacia sera adaptée. Chevrolet, Lada et Renault proposent des véhicules équipés d'origine pour le GPL, alors que d'autres ont agréé des installateurs. Enfin, en adoptant une soupape de sécurité sur le réservoir qui prévient tout risque d'explosion, le GPL a désormais droit de cité partout. Il faut simplement apprendre à fixer le pistolet de remplissage sur l'embout de réservoir. Un obstacle vite surmonté avec un litre de GPL aux alentours de 70 centimes d euro. Après le «pschitt» du déverrouillage, tout est automatique et sans odeur. bonus écologique 700 inclus client 3000 (1) mazda2 mz-cd super bonus(2) casse 1000 pack performance irrésistible et aussi 4 ans de garantie kilométrage illimité! (3) Gamme Mazda2 : émissions de CO2 (g/km) 107 à % Des études menées par Volkswagen démontrent que la chaleur dégagée dans le pot d échappement d un véhicule à moteur thermique peut être récupérée pour être convertie en électricité. Sur une voiture dotée d un générateur thermo-électrique, cette énergie peut couvrir 30 % des besoins électriques et faire ainsi économiser jusqu à 5 % de carburant. Récompenses Le 10 février dernier, le Festival automobile international de Paris a couronné l Alfa Romeo MiTo «Plus belle voiture de l année 2008», devant la Laguna Coupé et la Citroën C5. Cette dernière ne repart pas bredouille puisqu elle récolte tout de même la palme du plus bel intérieur. Côté concept-cars, c est sans surprise la BMW Gina qui a été plébiscitée. EcoBoost La Lincoln MKS sera la première voiture animée par un moteur EcoBoost. Cette nouvelle génération de mécanique a été développée par Ford pour concilier puissance et économie de carburant. Il s agit d un bloc V6 de 3,5 litres suralimenté par un double turbocompresseur délivrant 355 ch, soit la puissance d un V8 en consommant 10 à 15 % de moins. EcoRoute Garmin propose aux possesseurs d un GPS Nüvi une mise à jour logicielle gratuite leur permettant de maîtriser le coût et l impact environnemental de leurs trajets. Téléchargeables sur internet, ces nouvelles fonctionnalités leur proposent notamment de choisir entre le «temps le plus court» et la «distance la plus courte» pour calculer un itinéraire. Site : EcoDrive Quel que soit son véhicule, la façon de le piloter influence sensiblement sa consommation. Fiat a donc mis au point le logiciel EcoDrive permettant à un automobiliste d évaluer l efficacité énergétique de sa conduite. Pour cela, une clé USB associée à (1) la Avantage gamme composé du bonus écolo de 700 euros Fiat Blue&Me et d une remise enregistre de 2300 euros sur des données M2 Pack Performance. en cours de route (2) Prime casse pour la reprise d un véhicule qui de plus seront de 10 ans pour analysées l achat d un VN émettant pour révéler les causes d'une surconsommation. cumulables!!* avec maxi bonus (1) azur motors MAXI BONUS super bonus (1) moins de 160 g de CO2/km. (3) Sauf taxis.

20 Météo Mardi 24 février 2009 Lever : 7H04 Coucher : 17H47 Décroissante Lever : 7H27 Coucher : 18H10 Mardi 24 février 55e jour de l année Saint-Modeste e lune pleine lune quartier noire Nul Faible Modéré Fort neige Avec risque orageux * Aujourd hui 6h 12h 18h Demain 0h 6h 2 Thionville Longwy Arlon on Luxembourg Sarreguemines Forbach 5 5 Nancy 3 Saint-Avold Longwy ngw ngwy wy 6 TThionville hionville 20 Biométéorologie 1 Verdun erd erdu du Influence des conditions météorologiques sur la santé 2 Positif 4 Refroidissements 7 20 Bar-le-duc rr-le r-l r-lele- Asthme Sarrebourg bour bour Rétrospective Colmarr Colmar Epinal nall Gérardmer dme m mer eerr Beau temps Couvert Cou Neige Nei Bru Brumes, brouillard bro Var Variable, ave averses For Forte pluie plu En partie ensoleillé ens Orageux Ora 25 Direction + force du vent 3 6 Toulouse Perpignan Ajaccio Verdun Verdun 0 Humide et doux Lux Luxembourg Verdun Sarreguemines reg s Bar-le-duc Metz Luxembourg Lux 5 8 Metz Vendredi Petites pluies 2 Bastia 5 15 Jeudi Votre météorologue en direct au /7 de 6h30 à 18h 1,34 par appel +0,34 la minute Sarrebourg 9 Bar-le-du Bar-le Bar-le-duc -le-du -le Sarrebourg Nancy Nan Mulhouse Marseille Nice Eclaircies Strasbourg ourg 30 Comparatif des températures maximales à Metz Lyon Bordeaux Biarritz Mercredi 0 Toul Nan Nan Nancy Besançon m 250 cm 2000 m 200 cm 1000 m 100 cm Alpes du Nord Migraines Troubles du sommeil m 130 cm 1000 m 50 cm 700 m 20 cm Jura Sarrebruck SS Sarrebruck 6 Paris m 160 cm 1000 m 110 cm 700 m 35 cm 6 Sarreguemines 7 Metz Pollens 1 9 Nantes Infos neige Brest 8 Lille degrés à Las Palmas, en Espagne, hier midi Vosges 2 20 France 10 LLuxembourg uxembourg Sarrebourg Rhumatismes er quartier Brouillards et grisaille seront encore très présents le matin, avec un peu de bruine localement. Ils se dissiperont timidement vers la mi-journée mais le soleil restera aux abonnés absents. Il fera relativement doux. Metz Négatif Neutre Dicton du jour : À la Saint-Modeste, repique tes choux s'il t'en reste. Aujourd hui Grisaille Prévision des précipitations Epinal Epi Gérardmer La grisaille se déchirera au profit de quelques belles éclaircies. Douceur l après-midi Gérardmer ardmer ardmer Un front atténué apportera son lot de grisaille et de faibles pluies éparses Epinal Epi 1 5 Le ciel s annonce chargé malgré quelques éclaircies. Il fera relativement doux. Mercedes-Benz. Une marque du groupe Daimler Placement d avenir. Sprinter entreprise Crédit 3,9% TEG HT* (1) Prime à la casse de 1000 (2) Quand vous achetez un utilitaire Mercedes-Benz, vous êtes sûr de faire le bon choix, pour longtemps. Véritable placement d avenir, il vous fait profiter jour après jour d une ergonomie parfaitement étudiée et d un confort d utilisation que vous apprécierez au quotidien. Sur des années, vous réaliserez des économies grâce à : ses coûts d exploitation et d entretien réduits, sa résistance exemplaire à l usure et sa forte valeur de revente. Et comme toujours, il est équipé de série de toutes les technologies de sécurité Mercedes-Benz (ADAPTIVE ESP, ABS, l antipatinage ASR, aide au freinage d urgence BAS, Airbag conducteur, régulateur/limiteur de vitesse Tempomat(3)). Venez le découvrir chez votre distributeur Mercedes-Benz Utilitaires en nous contactant au *Offre réservée aux professionnels, hors ventes groupées et loueurs, TVA en vigueur en sus. Prix hors taxe conseillé clés en mains au 1er janvier 2009 pour un Sprinter entreprise 209 CDI 32N 2,8t boîte mécanique équipé du tirefit (bombe anti-crevaison, compresseur), de la batterie 72Ah, rétroviseurs manuels. Offre valable dans le réseau Mercedes-Benz participant à l'opération pour tout Sprinter entreprise Mercedes-Benz commandé et livré avant le 30/04/2009. Modèle présenté de couleur jaune Calcite MB1243. Visuel non contractuel. Mercedes-Benz France. Siren RCS Versailles. (1) Offre de crédit classique au Taux Effectif Global Annuel de 3,90% sur une durée de 24 mois. Exemple : Pour un montant financé de sur 24 mois : 24 mensualités de 823,51 (hors assurances facultatives) avec 189,90 de frais de dossier inclus dans la première échéance et dans le calcul du TEG annuel. Coût total du crédit hors assurances facultatives de ,24. Offre exclusivement réservée aux professionnels valable pour un Sprinter Entreprise commandé et livré entre le 02/01/2009 et le 30/04/2009, sous réserve d'acceptation du dossier par Mercedes-Benz Financial Services France S.A. 9, rue de Chaponval Bailly. RCS Versailles N ORIAS (2) Pour l achat d un véhicule utilitaire Mercedes-Benz neuf si mise à la casse d un véhicule utilitaire ou particulier de plus de 10 ans conformément au décret N du 19 janvier (3) Hors Sprinter benne. AC

L exception Smart. Procès Colonna: Erik et Michel s invitent > En page 3

L exception Smart. Procès Colonna: Erik et Michel s invitent > En page 3 RUGBY Chabal côté business AUTO & MOTO Le C3 Picasso monospace urbain JUSTICE Les victimes d'azf veulent savoir Photo AFP > En page 12 > En page 19 Fondateur Victor DEMANGE 90e année N 46 www.republicain-lorrain.fr

Plus en détail

Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste

Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste Financement de la protection sociale : l avis des Français 1 Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste Illustrations Marc Guerra On a beau nous parler sur tous les tons du trou de la Sécu

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Ordonnance n o 2010-18 du 7 janvier 2010 portant création d une agence nationale chargée de la sécurité sanitaire de l

Plus en détail

Intervention Intersyndicale du 11 octobre 2011. Journée nationale d action interprofessionnelle «Pour une autre répartition des richesses»

Intervention Intersyndicale du 11 octobre 2011. Journée nationale d action interprofessionnelle «Pour une autre répartition des richesses» Intervention Intersyndicale du 11 octobre 2011. Journée nationale d action interprofessionnelle «Pour une autre répartition des richesses» Nous sommes aujourd hui, plus de 500 manifestants dans les rues

Plus en détail

LA PLANETE BOUGE. Le scandale de «premier pocheton»

LA PLANETE BOUGE. Le scandale de «premier pocheton» Le scandale de «premier pocheton» La polémique enfle depuis le 1er mars, après la mise en ligne d une vidéo de rap aux paroles ultraviolentes et sexistes, où une dizaine de jeunes mineurs de Sarcelles

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. La Commission a entendu Mme M.R., sa fille, Mme M.K., ainsi que MM. S.A., capitaine de police, et S.C., brigadier-chef.

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. La Commission a entendu Mme M.R., sa fille, Mme M.K., ainsi que MM. S.A., capitaine de police, et S.C., brigadier-chef. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COMMISSION NATIONALE DE DÉONTOLOGIE DE LA SÉCURITÉ Saisine n 2010-109 AVIS ET RECOMMANDATIONS de la Commission nationale de déontologie de la sécurité à la suite de sa saisine, le

Plus en détail

Tout savoir sur la démutualisation du Crédit Mutuel Par Bernard Viboud

Tout savoir sur la démutualisation du Crédit Mutuel Par Bernard Viboud Tout savoir sur la démutualisation du Crédit Mutuel Par Bernard Viboud Voici une Idée simple pour gagner un point annuel de croissance en France, en renforçant le secteur bancaire, en distribuant une richesse

Plus en détail

2005/5479 - Procédure de délégation de service public de la fourrière pour automobiles - Désignation du délégataire

2005/5479 - Procédure de délégation de service public de la fourrière pour automobiles - Désignation du délégataire 2005/5479 - Procédure de délégation de service public de la fourrière pour automobiles - Désignation du délégataire ( Direction Régulation Urbaine) (BMO du 22/08/2005, p. 1395) Rapporteur : M. TETE Etienne

Plus en détail

Mesdames et Messieurs,

Mesdames et Messieurs, Mesdames et Messieurs, J ai accepté avec plaisir d intervenir ici, pour les 10 ans de Planète PME, devant les entreprises et leurs principaux partenaires publics de financement. Nous partageons tous je

Plus en détail

Prix ARTYMETAL de la Sculpture Règlement 2015

Prix ARTYMETAL de la Sculpture Règlement 2015 Prix ARTYMETAL de la Sculpture Règlement 2015 ARTICLE 1 : SOCIÉTÉ ORGANISATRICE ARTYMETAL, fonderie d art, située 6, rue des maisons romanes à Vézénobres 30360, ci-après dénommée «l Organisateur». ARTICLE

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

Le Pacte de responsabilité et de solidarité

Le Pacte de responsabilité et de solidarité Le Pacte de responsabilité et de solidarité La France est à un moment décisif. Depuis plus de dix ans, l appareil de production s est affaibli, la compétitivité s est détériorée et le niveau de chômage

Plus en détail

élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat

élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat Pour défendre le pouvoir d achat > revalorisation de + 25 % de l allocation de rentrée scolaire grâce à un quotient

Plus en détail

LES FICHES ARGU DU GROUPE SOCIALISTE, RÉPUBLICAIN ET CITOYEN LE COLLECTIF BUDGÉTAIRE 12 JUILLET 2012

LES FICHES ARGU DU GROUPE SOCIALISTE, RÉPUBLICAIN ET CITOYEN LE COLLECTIF BUDGÉTAIRE 12 JUILLET 2012 LES FICHES ARGU DU GROUPE SOCIALISTE, RÉPUBLICAIN ET CITOYEN LE COLLECTIF BUDGÉTAIRE 12 JUILLET 2012 FICHE N 1 UN COLLECTIF BUDGÉTAIRE POUR REDRESSER NOS FINANCES PUBLIQUES L e projet de loi de Finances

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

Interview de Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France Europe 1 8 juillet 2015

Interview de Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France Europe 1 8 juillet 2015 Interview de Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France Europe 1 8 juillet 2015 MAXIME SWITEK L interview politique, Jean-Pierre ELKABBACH vous recevez ce matin Christian NOYER, le gouverneur de

Plus en détail

Catherine Chini Germain et Alain Yung-Hing Réglez vos litiges sans avocat

Catherine Chini Germain et Alain Yung-Hing Réglez vos litiges sans avocat Catherine Chini Germain et Alain Yung-Hing Réglez vos litiges sans avocat 2010 ISBN : 978-2-212-54655-2 Partie 1 La justice : comment ça marche? Cet ouvrage a pour vocation de donner des informations pratiques

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SEREIN

L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr 1 L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr Ce livre est la propriété exclusive de son auteur : La loi du 11 mars 1957 interdit des copies ou reproductions destinées à une utilisation

Plus en détail

HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012

HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012 Ifop Fiducial / Europe 1 Bilan de l action de François Hollande un an après l élection présidentielle de 2012 BILAN DE L ACTION DE FRANÇOIS HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012 La méthodologie

Plus en détail

N 1619 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

N 1619 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI Document mis en distribution le 21 avril 2009 N 1619 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 15 avril 2009. PROJET

Plus en détail

Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon

Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon A l occasion de la cérémonie au cours de laquelle le Pasteur Jacques Maury a remis les insignes de Chevalier de la Légion d Honneur au Pasteur

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 4 Droit pénal et droit de la famille FR 004 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Droit pénal et droit de la

Plus en détail

M. Mazars (conseiller doyen faisant fonction de président), président

M. Mazars (conseiller doyen faisant fonction de président), président Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 16 décembre 2010 N de pourvoi: 10-11628 Non publié au bulletin M. Mazars (conseiller doyen faisant fonction de président), président Cassation partielle

Plus en détail

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Le droit pénal Les crimes et la police Qu est-ce que le droit pénal? Le droit pénal rend illégal tout actes qui mènent à la blessure ou la mort de quelqu un à la main de quelqu

Plus en détail

STATUTS DES FOYERS RURAUX

STATUTS DES FOYERS RURAUX STATUTS DES FOYERS RURAUX Extraits de la déclaration en date du 21 juin 1977 faisant connaître la constitution de l association sous le N 73/77. I BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 : L Association

Plus en détail

Mesures évaluées 46 68 % 35 324 %

Mesures évaluées 46 68 % 35 324 % Niches fiscales et sociales Un inventaire à la Prévert Il a fallu un an au comité d évaluation (une douzaine de hauts fonctionnaires), au ministère du budget, pour sortir un très gros rapport qui inventorie

Plus en détail

La reprise par Ford de son ancienne usine en Gironde se précise

La reprise par Ford de son ancienne usine en Gironde se précise 1 sur 5 08/11/2010 20:12 Rechercher sur le site EN CONTINU Newsletter Flux RSS 24h d'infos ACTUALITÉ ÉCONOMIE OPINIONS TECH & NET SANTÉ CULTURE ART DE VIVRE Tech & Net Planète Appli Lundi 8 novembre 2010

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MLD-2014-090

Décision du Défenseur des droits MLD-2014-090 Décision du Défenseur des droits MLD-2014-090 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision relative à un refus de carte de paiement adossée à un crédit renouvelable en considération du congé maternité de la

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du 6 mai 2014 N de pourvoi: 12-23608 ECLI:FR:CCASS:2014:C300610 Non publié au bulletin Rejet M. Terrier (président), président Me Le Prado, Me Spinosi,

Plus en détail

COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 10011107 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Choplin Président de section

COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 10011107 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Choplin Président de section COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE N 10011107 M. M. Choplin Président de section Audience du 24 novembre 2010 Lecture du 15 décembre 2010 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS La Cour nationale du

Plus en détail

PROPOSITIONS DE LOI DEPOSEES PAR LE GROUPE SOCIALISTE XIII EME LEGISLATURE

PROPOSITIONS DE LOI DEPOSEES PAR LE GROUPE SOCIALISTE XIII EME LEGISLATURE Mise à jour avril 2011 PROPOSITIONS DE LOI DEPOSEES PAR LE GROUPE SOCIALISTE XIII EME LEGISLATURE juillet 2007 Proposition de loi constitutionnelle n 86 relative aux compétences des établissements publics

Plus en détail

POLITIQUE FISCALE : L ANTI-REFORME

POLITIQUE FISCALE : L ANTI-REFORME NICOLAS SARKOZY 2007-2012 : LE DEPOT DE BILAN POLITIQUE FISCALE : L ANTI-REFORME Par Daniel Vasseur Le 17 février 2012 Jusqu au plan de rigueur du Gouvernement annoncé le 7 novembre 2011, l Etat avait

Plus en détail

Toute une famille mobilisée

Toute une famille mobilisée Toute une famille mobilisée Témoignage Nadine, professionnelle de santé, a été entraînée en quelques mois, avec son compagnon, dans un enfermement psychologique qui a failli la conduire en hôpital psychiatrique,

Plus en détail

N 2868 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 2868 ASSEMBLÉE NATIONALE Document mis en distribution le 13 février 2006 N 2868 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l'assemblée nationale le 8 février 2006. RAPPORT

Plus en détail

TRANSATLANTIQUE FREE TRADE AREA TRANSATLANTIQUE TRADE AND INVESTISSEMENT PARTNER SHIP

TRANSATLANTIQUE FREE TRADE AREA TRANSATLANTIQUE TRADE AND INVESTISSEMENT PARTNER SHIP ATTAC 82 4 avril 2014 Contacts : Attac 82 : Ancien Collège 82000 MONTAUBAN 05 63 24 08 49 / attac.82@wanadoo.fr Site Attac82.org À VOTRE AGENDA TRANSATLANTIQUE FREE TRADE AREA TRANSATLANTIQUE TRADE AND

Plus en détail

UGICT - CGT Ingénieurs Cadres Techs La Lettre N 489 - Austérité n ayons pas peur des mots

UGICT - CGT Ingénieurs Cadres Techs La Lettre N 489 - Austérité n ayons pas peur des mots UGICT - CGT Ingénieurs Cadres Techs La Lettre N 489 - Austérité n ayons pas peur des mots N 489 - Semaine du 22 avril 2014 Austérité n ayons pas peur des mots Tout son poids dans la balance François Hollande

Plus en détail

Interview de Manuel VALLS, Premier ministre, Journal de TF1 - Anne-Claire COUDRAY et Gilles BOULEAU Samedi 14 novembre 2015

Interview de Manuel VALLS, Premier ministre, Journal de TF1 - Anne-Claire COUDRAY et Gilles BOULEAU Samedi 14 novembre 2015 Service Communication Hôtel de Matignon, le 14 novembre 2015 Interview de, Premier ministre, Journal de TF1 - et Samedi 14 novembre 2015 Bonsoir Monsieur le Premier ministre. Bonsoir. Merci beaucoup d

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

Alors pour les défendre, pour se défendre, mais aussi pour acquérir de nouveaux droits, pour plus de solidarité, prenez votre avenir en main!

Alors pour les défendre, pour se défendre, mais aussi pour acquérir de nouveaux droits, pour plus de solidarité, prenez votre avenir en main! Pourquoi adhérer? Emploi, formation professionnelle, protection sociale, convention collective, statut toutes ces questions sont au cœur de votre vie quotidienne. Pour être efficace, il faut être informé,

Plus en détail

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU!

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU! INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. Un membre de l équipe doit réfléchir à une façon de résoudre le problème. Les autres membres de l équipe

Plus en détail

Les résultats des élections dans les fonctions publiques : chiffres et commentaires. Un dossier de clés du social

Les résultats des élections dans les fonctions publiques : chiffres et commentaires. Un dossier de clés du social Les résultats des élections dans les fonctions publiques : chiffres et commentaires Un dossier de clés du social SOMMAIRE 1/ Présentation 2/ Résultats globaux des comités techniques 3/ Fonction publique

Plus en détail

Débat d orientation des finances publiques * Intervention de M. Serge Larcher, président de la Délégation sénatoriale à l outre-mer 4 juillet 2013

Débat d orientation des finances publiques * Intervention de M. Serge Larcher, président de la Délégation sénatoriale à l outre-mer 4 juillet 2013 Débat d orientation des finances publiques * Intervention de M. Serge Larcher, président de la Délégation sénatoriale à l outre-mer 4 juillet 2013 Monsieur le Président, Monsieur le ministre, Mes chers

Plus en détail

Une cadre de direction, rattachée au ministère de la Justice, a tenté mardi de se suicider sur son lieu de travail Source info.france2.

Une cadre de direction, rattachée au ministère de la Justice, a tenté mardi de se suicider sur son lieu de travail Source info.france2. Une cadre de direction, rattachée au ministère de la Justice, a tenté mardi de se suicider sur son lieu de travail Source info.france2.fr du 20/09/09 On a appris vendredi que la directrice départementale

Plus en détail

Fiche n 1 : Réforme de lʼisf Réponses aux mensonges de la droite

Fiche n 1 : Réforme de lʼisf Réponses aux mensonges de la droite LES FICHES ARGU DU GROUPE SOCIALISTE, RADICAL ET CITOYEN PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2011 6 JUIN 2011 Fiche n 1 : Réforme de lʼisf Réponses aux mensonges de la droite Du bouclier fiscal

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Les tribunaux de la Colombie-Britannique Les tribunaux et le gouvernement Les canadiens éluent leurs gouvernements. Les gouvernements créent les lois. Les tribunaux imposent le

Plus en détail

Action de l UE : défendre les droits des victimes

Action de l UE : défendre les droits des victimes défendre les droits des victimes Quel est le problème? Chaque année dans l UE, plus de 75 millions de personnes sont victimes de délits graves et 40 000 meurent dans des accidents de la route. Ces événements

Plus en détail

Les victimes de l affaire Apollonia interpellent plusieurs centaines de députés

Les victimes de l affaire Apollonia interpellent plusieurs centaines de députés V2 13 09 12 ANVI ASDEVILM Communiqué de presse Paris, le 13 septembre 2012 Crise du Crédit Immobilier de France Les victimes de l affaire Apollonia interpellent plusieurs centaines de députés L ANVI Asdevilm

Plus en détail

AVENANT N 2 A L ACCORD PORTANT CREATION D UNE UNITE ECONOMIQUE ET SOCIALE GFI INFORMATIQUE

AVENANT N 2 A L ACCORD PORTANT CREATION D UNE UNITE ECONOMIQUE ET SOCIALE GFI INFORMATIQUE Document de travail V3.5, suite commission paritaire du 09 juillet 2010 AVENANT N 2 A L ACCORD PORTANT CREATION D UNE UNITE ECONOMIQUE ET SOCIALE GFI INFORMATIQUE (UES GFI INFORMATIQUE) Entre les soussignées

Plus en détail

Tous les mois, l actualité en bref de Pôle emploi

Tous les mois, l actualité en bref de Pôle emploi Tous les mois, l actualité en bref de Pôle emploi SOMMAIRE INFORMATIONS RESEAU CFTC... 2 Rencontre nationale des mandatés chômage à la Confédération... 2 Suite des réunions de suivi des formations prioritaires

Plus en détail

La protection sociale obligatoire et complémentaire au cœur de notre bataille!

La protection sociale obligatoire et complémentaire au cœur de notre bataille! La protection sociale obligatoire et complémentaire au cœur de notre bataille! La protection sociale est un terme générique qui recouvre, la Sécurité Sociale (régime général obligatoire solidaire, géré

Plus en détail

Livret d accueil. Sommaire. Présentation Pages 1 à 3. Nos services Pages 4 à 9. Vos intérêts Page 10

Livret d accueil. Sommaire. Présentation Pages 1 à 3. Nos services Pages 4 à 9. Vos intérêts Page 10 Fédération Indépendante du Rail et des Syndicats des Transports Livret d accueil Sommaire Présentation Pages 1 à 3 Nos services Pages 4 à 9 Vos intérêts Page 10 FiRST, notre histoire La Fédération Indépendante

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. La Commission a entendu Mme F.R., son ex-concubin et père de son fils, M. H.T. et le capitaine de police B.D.

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. La Commission a entendu Mme F.R., son ex-concubin et père de son fils, M. H.T. et le capitaine de police B.D. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COMMISSION NATIONALE DE DÉONTOLOGIE DE LA SÉCURITÉ Saisine n 2008-144 AVIS ET RECOMMANDATIONS de la Commission nationale de déontologie de la sécurité à la suite de sa saisine, le

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2013-324 QPC du 21 juin 2013. Mme Micheline L.

Commentaire. Décision n 2013-324 QPC du 21 juin 2013. Mme Micheline L. Commentaire Décision n 2013-324 QPC du 21 juin 2013 Mme Micheline L. (Droits du conjoint survivant pour l attribution de la pension militaire d invalidité) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 8 avril

Plus en détail

Titre Type de ressource Niveau Matière Public Description Thème 4. A quelles règles sont soumises les activités de l entreprise sur le marché?

Titre Type de ressource Niveau Matière Public Description Thème 4. A quelles règles sont soumises les activités de l entreprise sur le marché? Description Titre Type de ressource Niveau Matière Public Description Thème Objectifs Pré-requis Le droit de la consommation, facteur de protection du consommateur SITUATION D ENSEIGNEMENT Terminale DROIT

Plus en détail

Compréhension du sujet

Compréhension du sujet Corrigé du DM sur l arrêté du 8 mars 2005 portant sur l interdiction en France de rémunérer les comptes de dépôt ou à vue. Compréhension du sujet Lecture attentive «Un arrêté du» -> ça c est la situation.

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET SESSION 2013 Polynésie Toutes options BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE E1 HISTOIRE-GÉOGRAPHIE Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : Aucun Le sujet comporte 4 pages L annexe A est

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 13 mars 2012 RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE Bonne résistance du PNB et du RBE en 2011, solidité financière confirmée, poursuite de la dynamique de développement

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS «PRIX ACTION HANDICAP»

REGLEMENT DU CONCOURS «PRIX ACTION HANDICAP» REGLEMENT DU CONCOURS «PRIX ACTION HANDICAP» Avant propos : La ville de Nice lance le premier concours intitulé «Prix Action Handicap», afin de récompenser les initiatives favorisant l amélioration du

Plus en détail

Donneur ou pas... Pourquoi et comment je le dis à mes proches.

Donneur ou pas... Pourquoi et comment je le dis à mes proches. L Agence de la biomédecine DON D ORGANES le guide L Agence de la biomédecine, qui a repris les missions de l Etablissement français des Greffes, est un établissement public national de l Etat créé par

Plus en détail

Succès de la manifestation européenne à Ljubljana

Succès de la manifestation européenne à Ljubljana Succès de la manifestation européenne à Ljubljana Une délégation de l UNSA a participé à la grande manifestation organisée, le 5 avril, par la Confédération européenne des syndicats (CES) à Ljubljana en

Plus en détail

Michel Magras. compte-rendu PROJET DE LOI RELATIF À LA MODERNISATION DU DROIT DE L OUTRE-MER

Michel Magras. compte-rendu PROJET DE LOI RELATIF À LA MODERNISATION DU DROIT DE L OUTRE-MER Michel Magras Sénateur de Saint-Barthélemy Président de la Délégation sénatoriale à l outre-mer compte-rendu (suite) Séance du vendredi 26 juin 2015 PROJET DE LOI RELATIF À LA MODERNISATION DU DROIT DE

Plus en détail

principales mesures du «paquet fiscal»

principales mesures du «paquet fiscal» principales mesures du «paquet fiscal» Loi en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat, publiée au Journal officiel le 22 août 2007. Les principales mesures en matière patrimoniale sont les

Plus en détail

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre?

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre? N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15 Que s est-il passé le 13 novembre? Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Qu est-ce que ça change dans le quotidien? Et maintenant, que va-t-il se passer? Pour

Plus en détail

Chapitre 2 Les enfants

Chapitre 2 Les enfants Chapitre 2 Les enfants Si vous avez un ou des enfants, c est le problème capital de votre séparation. Que vous soyez marié, pacsé ou en concubinage, les enfants qui sont nés de votre union, enfants dits

Plus en détail

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Monsieur le Président du Conseil du commerce de France ;

Plus en détail

Sommaire. Assurances. Automobile. Banque-Crédit - 6 - Textes légaux 53

Sommaire. Assurances. Automobile. Banque-Crédit - 6 - Textes légaux 53 Sommaire Assurances 001 Déclaration d un sinistre 12 002 Déclaration d un accident 13 corporel 003 Réponse à refus d indemnisation pour déclaration tardive 14 004 Réponse à une exclusion de garantie de

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

«DES SOUS... ET DES HOMMES»

«DES SOUS... ET DES HOMMES» «DES SOUS... ET DES HOMMES» une émission proposée et présentée par Pascale Fourier sur ALIGRE FM 93.1 en région parisienne http ://www.des-sous-et-des-hommes.org Émission du 10 octobre 2006 La fusion G.D.F/SUEZ

Plus en détail

COMMISSION AUTEUR DES VIOLENCES CAS PRATIQUE COMPARATIF

COMMISSION AUTEUR DES VIOLENCES CAS PRATIQUE COMPARATIF CARTA EUROPEA avec le soutien de la Commission Européenne et des barreaux des Programmes EUROMED DROIT et EURODROIT SUD EST MEDITERRANEE Siège social Maison de l Europe à Montpellier Adresse administrative

Plus en détail

Les régions, les citoyens et l Europe 16 novembre 2012

Les régions, les citoyens et l Europe 16 novembre 2012 Les régions, les citoyens et l Europe 16 novembre 2012 La conférence, modérée par Aurélien CARON, Président des Jeunes Européens-France, rassemblait les intervenants suivants : - Mercedes BRESSO, Vice-Présidente

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS N 1314533/9 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ASSOCIATION PARENTS CONTRE LA DROGUE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS N 1314533/9 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ASSOCIATION PARENTS CONTRE LA DROGUE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS N 1314533/9 ASSOCIATION PARENTS CONTRE LA DROGUE Mme Régnier-Birster Juge des référés Audience du 30 octobre 2013 Ordonnance du 31 octobre 2013 54-035-02-03 C RÉPUBLIQUE

Plus en détail

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Mesdames, Messieurs, Chers collègues, Je suis particulièrement heureux de vous compter aussi nombreux

Plus en détail

Rapport moral. Auteur : Olivier TECHEC Date : 22/05/2014 Réf : OT/CF. Assemblée Générale 24 et 25 juin 2014 à Rennes

Rapport moral. Auteur : Olivier TECHEC Date : 22/05/2014 Réf : OT/CF. Assemblée Générale 24 et 25 juin 2014 à Rennes Rapport moral Auteur : Olivier TECHEC Date : 22/05/2014 Réf : OT/CF Assemblée Générale Pour rompre avec les habitudes, plus qu un rapport moral, nous allons tâcher de vous soumettre un rapport qui donne

Plus en détail

Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi. Unique et inédit!

Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi. Unique et inédit! Conférence de presse du 30 novembre 2011 Session budgétaire de la Région Auvergne* Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi Unique et inédit! L Auvergne : 1 ère Région de France à lancer une

Plus en détail

BAUX KATHLEEN Résidence Les Oustalous, Bât La Palombière, App 47 57 route d Espagne, Chambre des Appels Correctionnels Cour d Appel de TOULOUSE

BAUX KATHLEEN Résidence Les Oustalous, Bât La Palombière, App 47 57 route d Espagne, Chambre des Appels Correctionnels Cour d Appel de TOULOUSE BAUX KATHLEEN Résidence Les Oustalous, Bât La Palombière, App 47 57 route d Espagne, 31100 TOULOUSE Chambre des Appels Correctionnels Cour d Appel de TOULOUSE CONCLUSIONS POUR La partie civile Kathleen

Plus en détail

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS Octobre 2009 Vol. 9 n o 3 Pascale Cantin, Pl. fin. pascale-cantin@lafond.ca Reneaud Cantin, C.A. reneaud-cantin@lafond.ca À LIRE DANS CE NUMÉRO : Un revirement important en seulement six mois Page 1 Le

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION GROUPE STINGRAY DIGITAL INC.

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION GROUPE STINGRAY DIGITAL INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION GROUPE STINGRAY DIGITAL INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE GROUPE STINGRAY DIGITAL INC. GÉNÉRALITÉS 1. OBJET ET RESPONSABILITÉ DU CONSEIL En approuvant le présent

Plus en détail

24 heures. dans la vie d Orrick Rambaud Martel

24 heures. dans la vie d Orrick Rambaud Martel 24 heures dans la vie d Orrick Rambaud Martel Fusions & acquisitions Droit boursier Financements Droit bancaire Marchés de capitaux Titrisation Capital investissement LBO Capital risque Contentieux Arbitrage

Plus en détail

«Le ras-le-bol d une profession»

«Le ras-le-bol d une profession» «Le ras-le-bol d une profession» Nous vous rappelons la position de l UMIH concernant les points suivants : I. Projet de loi REBSAMEN : Une usine à gaz pour nos TPE Nous sommes totalement opposés à toute

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS ANJEU-TC juin 2008-1 - PETIT GUIDE PRATIQUE LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS Dès 18 ans, le jeune est légalement capable de tous les actes de la vie civile et ses parents ne peuvent plus agir pour son

Plus en détail

Alphonse, République démocratique du Congo. famille Slava, Estonie

Alphonse, République démocratique du Congo. famille Slava, Estonie Dorjaa, Mongolie J ai 19 ans. Mes parents ont décidé de me marier avec le fils d une famille du village voisin. Ma famille a donné son accord mais je ne connais pas mon futur mari. J ai dit à ma famille

Plus en détail

ET SI ON ARRÊTAIT DE PAYER?

ET SI ON ARRÊTAIT DE PAYER? ET SI ON ARRÊTAIT DE PAYER? La dette publique belge et les alternatives à l austérité 2012 Quelques questions 1. Pourquoi s intéresser à la dette publique? 2. D où ne vient pas la dette publique belge?

Plus en détail

Manuel de l agent de crédit Banco Solidario

Manuel de l agent de crédit Banco Solidario Manuel de l agent de crédit Banco Solidario Extraits sur la prévention du surendettement des clients texte original en espagnol La philosophie «Vivre la solidarité» peut s appliquer à toute notre vie.

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 17 janvier 2013 N de pourvoi: 11-24139 Non publié au bulletin Cassation Mme Flise (président), président SCP Baraduc et Duhamel, SCP Richard, avocat(s)

Plus en détail

JORF n 0148 du 26 juin 2008. Texte n 2. LOI LOI n 2008-596 du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail (1) NOR: MTSX0805954L

JORF n 0148 du 26 juin 2008. Texte n 2. LOI LOI n 2008-596 du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail (1) NOR: MTSX0805954L Le 20 janvier 2011 JORF n 0148 du 26 juin 2008 Texte n 2 LOI LOI n 2008-596 du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail (1) NOR: MTSX0805954L L Assemblée nationale et le Sénat ont adopté,

Plus en détail

% % % % % % % L index: ce qu il est et ce qu il n est pas

% % % % % % % L index: ce qu il est et ce qu il n est pas Vérités et mensonges sur l index L index: ce qu il est et ce qu il n est pas L indexation automatique des salaires (depuis 1975) a comme but la sauvegarde du pouvoir d achat par le biais d une compensation

Plus en détail

Règle 204 Approuvée par le Comité sur la confiance du public Le 14 novembre 2013

Règle 204 Approuvée par le Comité sur la confiance du public Le 14 novembre 2013 Règle 204 Approuvée par le Comité sur la confiance du public Le 14 novembre 2013 204 Indépendance 204.1 Missions de certification et missions d application de procédures d audit spécifiées Le membre ou

Plus en détail

Réponses aux 10 questions posées par l AMF à Philippe Poutou Candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste

Réponses aux 10 questions posées par l AMF à Philippe Poutou Candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste Mercredi 21 Mars 2012 Réponses aux 10 questions posées par l AMF à Philippe Poutou Candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste En préambule nous remercions les nombreux maires qui par leur parrainage, ont

Plus en détail

efficace utile libre autonome1 solidaire Pour agir utile, et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! www.unsa.

efficace utile libre autonome1 solidaire Pour agir utile, et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! www.unsa. réformiste efficace www.unsa.org libre Pour agir utile, utile et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! solidaire autonome1 Depuis 1993, l UNSA a connu un fort développement

Plus en détail

Présentation de la stratégie nationale pour la sécurité du numérique

Présentation de la stratégie nationale pour la sécurité du numérique Présentation de la stratégie nationale pour la sécurité du numérique Maison de la chimie Paris 16 octobre 2015 Allocution de Manuel VALLS, Premier ministre Seul le prononcé fait foi Madame la ministre,

Plus en détail

Comité pour l annulation de la dette du tiers monde. La dette, une manne pour les créanciers, un drame pour les peuples!

Comité pour l annulation de la dette du tiers monde. La dette, une manne pour les créanciers, un drame pour les peuples! Comité pour l annulation de la dette du tiers monde http://www.cadtm.org/ensemble-pour-imposer-une-autre La dette, une manne pour les créanciers, un drame pour les peuples! L argument de la dette publique

Plus en détail

UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS

UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS Article 1 er : formation Sous le régime de la loi du premier juillet mille neuf cent neuf, il est créé entre

Plus en détail

Règlement intérieur de la Maison des Associations

Règlement intérieur de la Maison des Associations Règlement intérieur de la Maison des Associations Article 1 : OBJET a) Le présent règlement a pour objet de définir les conditions d accès et d utilisation de la Maison des Associations de la ville de

Plus en détail

KRIEF GROUP CONSULTING. Le palmarès de l action gouvernementale et de l opposition

KRIEF GROUP CONSULTING. Le palmarès de l action gouvernementale et de l opposition KRIEF GROUP CONSULTING Le palmarès de l action gouvernementale et de l opposition Février 2009 KRIEF GROUP CONSULTING Méthodologie Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1004 personnes,

Plus en détail

Amnesty International

Amnesty International Amnesty International DOCUMENT PUBLIC HALTE A LA VIOLENCE CONTRE LES FEMMES! RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO Le combat d une femme en quête de justice Index AI : AFR 62/001/2004 ÉFAI Résolue à défendre

Plus en détail

1!! +! 7 + ( # < " 7 7 - (A! 7 ( : 7!!! 5! + #! &, 7!! &,!?! 8:! "! #! +? @ 3! &!! B) ( "! # )! (!!?!!!! +

1!! +! 7 + ( # <  7 7 - (A! 7 ( : 7!!! 5! + #! &, 7!! &,!?! 8:! ! #! +? @ 3! &!! B) ( ! # )! (!!?!!!! + ! "! #$ " %! &! ' % ( " # ) "! *! " +,! - (. # )!! *! /! 0 1 2! + % &! 3 4&! 5! "!! 67 (+! 7 89 # ),,!, :! * 3 # %! ( " + ; " 8 $ $ < ) => 3!!!!!!? # 1 "!! +! 5 (9! +!!? :!!? #2! 7!!! #)!! 7!!!?!! /7 8?!

Plus en détail

Bulletin du FMI. France : de bons progrès mais il reste à consolider la crédibilité

Bulletin du FMI. France : de bons progrès mais il reste à consolider la crédibilité Bulletin du FMI BILAN DE SANTÉ ÉCONOMIQUE France : de bons progrès mais il reste à consolider la crédibilité Kevin C. Cheng et Erik de Vrijer Département Europe du FMI 27 juillet 2011 Vendanges dans le

Plus en détail