LES RENDEZ-VOUS FORMATION DU MONITEUR Paru dans Le Moniteur des Pharmacies: N 2928 du 07/04/2012 Le Moniteur des Pharmacies

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES RENDEZ-VOUS FORMATION DU MONITEUR Paru dans Le Moniteur des Pharmacies: N 2928 du 07/04/2012 Le Moniteur des Pharmacies - 2012"

Transcription

1 Page 1 of 8 LES RENDEZ-VOUS FORMATION DU MONITEUR Paru dans Le Moniteur des Pharmacies: N 2928 du 07/04/2012 Le Moniteur des Pharmacies Le Moniteur des Pharmacies Bibliothèque : Cahier I Rubrique : Formation Sous Rubrique : PHARMAGORA 2012 Auteur(s) : Florence Bontemps LES RENDEZ-VOUS FORMATION DU MONITEUR Sur des sujets aussi divers que la contraception, le diabète de type 1, les urgences, le matériel du patient asthmatique ou l aromathérapie, près de pharmaciens se sont formés lors des Rendez -vous formation du «Moniteur», devenus l un des moments forts de Pharmagora. Durant trois jours, dans des salles pleines à craquer et enthousiastes, l équipe scientifique du «Moniteur» a organisé des conférences pédagogiques et indépendantes. Dans la droite ligne des «Cahiers Formation». Compte rendu. Manque de temps, manque de personnel pour assurer le remplacement, éloignement géographique A l aube du développement professionnel continu (DPC) et de son obligation annuelle de formation, il reste du chemin à parcourir pour que tous les pharmaciens se forment. Dimanche 25 mars, l Unoformation, qui regroupe 13 organismes de formation, a présenté un bilan des participations à diverses propositions de formations lors de la conférence «Mettre en place un plan de formation». En 2011, l OPCA-PL a reçu demandes de formation de pharmaciens salariés au moins une fois au cours de l année. La majorité des demandes est faite par les ans. La baisse est ensuite régulière et proportionnelle à l âge alors que, logiquement, les besoins de formation devraient augmenter avec l éloignement des études. Le droit individuel à la formation (DIF) a concerné quant à lui journées «cœur de métier». Côté titulaires, dossiers de demandes de formation ont été déposés au FIF-PL, soit 16 %. «C est plus que d habitude et plus que certaines autres professions de santé», précise Christine Caminade, présidente de l Unoformation. La FCC (formation continue conventionnelle), qui réunit adjoints et titulaires avec des conditions d indemnisation très avantageuses, n a pas rempli pleinement son contrat. En 2011, elle a concerné titulaires et adjoints avec 463 sessions à travers toute la France. Les quatre thèmes les plus choisis étaient l asthme, le diabète, l iatrogénie chez la personne âgée et les maladies dégénératives. Pourtant, notre sondage Direct Medica réalisé auprès de 100 titulaires brosse un tout autre tableau : deux tiers des pharmaciens interrogés déclarent avoir participé à au moins une formation en En creusant ces données, on s aperçoit que les formations effectuées les plus nombreuses sont celles des laboratoires (traitements, pathologies, médication officinale), alors même qu il s agit parfois plus d information et qu elles ne sont pas comptabilisées en tant que formation continue. «La formation, ce n est pas un coût, c est un investissement» Un jeune pharmacien dijonnais, Romain Collot, a soutenu le 12 janvier dernier une thèse intitulée «La formation des pharmaciens et la place du e-learning». Il a, lui aussi, réalisé une enquête auprès de 435 pharmaciens (en majorité des titulaires) et retrouve le même grand écart : 75 % des pharmaciens déclaraient avoir suivi une formation dans les 12 derniers mois, dont 26 % par Internet (lire ci-contre)

2 Page 2 of 8. Sur son échantillon, la totalité des journées FCC n avait été consommée que dans 12 % des cas. Romain Collot souligne que ni le FIF-PL, ni l OPCA-PL ni la FCC n avaient utilisé la totalité du financement à leur disposition, faute de demandes. Côté e-learning, le bilan est plutôt positif : 83 % des pharmaciens répondants avaient déjà testé des formations par Internet, les trois quarts trouvant cette manière de se former concluante, avec trois avantages : souplesse dans les horaires, absence de problématique en ce qui concerne le trajet et gain de temps. Les principaux inconvénients de l e-learning sont l absence d échanges et d interactivité, le manque de concentration et le manque de motivation. La formation continue sera un enjeu majeur des nouvelles missions du pharmacien. «La formation continue, ce n est pas un coût, c est un investissement», rappelle Christine Caminade. Et avant d en récolter les fruits, nous vous proposons de vous évaluer à travers des ordonnances et des cas de comptoir issus de nos derniers Rendez-vous formation, avec comme toujours l objectif de vous permettre de vérifier si vous délivrez en toute sécurité et avec l ensemble des conseils pertinents associés. Un souci d actualité. Sondage directmedica Sondage réalisé par téléphone du 22 au 23 mars 2012 sur un échantillon représentatif de 100 pharmaciens titulaires en fonction de leur répartition géographique et de leur chiffre d'affaires. Selon vous, se former est :

3 Page 3 of 8 Avez-vous personnellement suivi des formations en 2011 ou au cours du 1 er trimestre 2012?

4 Page 4 of 8 Sinon, pourquoi? (plusieurs réponses possibles)

5 Page 5 of 8 Si oui, quel(s) type(s) de formation(s)? (plusieurs réponses possibles)

6 Page 6 of 8 Sur quelle(s) thématique(s)? (plusieurs réponses possibles)

7 Page 7 of 8 Si vous avez participé à des formations fcc quels étaient vos principaux motifs? (plusieurs réponses possibles) 3 QUESTIONS À

8 Page 8 of 8 ROMAIN COLLOT, AUTEUR D UNE THÈSE SUR «LA FORMATION DES PHARMACIENS ET LA PLACE DU E-LEARNING» L e-learning est-il un mode de formation qui plaît aux pharmaciens? Ces dernières années, l utilisation de l e-learning a connu une très grande croissance au sein des officines. Aujourd hui, 80 % des pharmaciens ont eu l occasion de tester ce mode de formation et les retours sont très souvent positifs. Il n est pas rare de trouver des formations e-learning qui ne soient que des «Power Point adaptés». Ceci est toutefois en train de changer. Même si nous n exploitons pas encore toutes les possibilités qu offre l e-learning, les formations proposées évoluent. La formation en e-learning est-elle aussi efficace que la formation présentielle? Absolument. Une méta-analyse de 201 publications sur l efficacité de l e-learning dans les professions de santé, en formation initiale et continue, montre que, par rapport à l absence d interventions, l e-learning est très efficace pour le savoir, les attitudes et les comportements, et que, par rapport à des interventions, l e-learning est toujours aussi efficace que les autres formes d intervention, mais rarement supérieur. Dans ces 201 publications analysées, les personnels étaient des étudiants en médecine ou des médecins dans 75 % des cas. Le coût des formations est-il un frein? Pas vraiment. Le premier frein est la disponibilité. On l a vu avec la FCC. Les pharmaciens étaient indemnisés pour leur absence ou celle de leur salarié, mais trouver un pharmacien remplaçant pour une journée relève tout simplement du domaine de l impossible.

santé Les pharmaciens et les applications Baromètre exclusif

santé Les pharmaciens et les applications Baromètre exclusif Enquête Baromètre exclusif Les pharmaciens et les applications santé Après un premier volet ayant permis de décrypter votre perception des objets connectés, nous consacrons la seconde partie de notre enquête

Plus en détail

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT CE DOCUMENT EST VOTRE LIVRET PARTICIPANT Lisez la première partie, puis complétez la 2 e. Reportez en début de 3 e partie les éléments clés de votre stratégie de mobilité 1 CETTE PREMIERE PARTIE EST A

Plus en détail

Recrutement et intégration des jeunes cadres en entreprise

Recrutement et intégration des jeunes cadres en entreprise Recrutement et intégration des jeunes cadres en entreprise Introduction Pourquoi cette enquête? Dans le cadre de la crise financière, les medias abordent le chômage des jeunes en Europe de manière récurrente.

Plus en détail

Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France

Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France Note de synthèse relative à la formation pharmaceutique continue en Présenta Plus de 150 000 personnes travaillent dans les 23 006 pharmacies d'officine

Plus en détail

Le site internet Zentiva dédié aux professionnels de santé

Le site internet Zentiva dédié aux professionnels de santé Le site internet Zentiva dédié aux professionnels de santé Comment se connecter et s inscrire au site 1 Rendez-vous sur Zentiva PRO Entrez l adresse du site : https://pro.zentiva.fr Recherchez à l aide

Plus en détail

Les guides pratiques du DPC. Guide DPC. se former en 2014. Evolutis DPC vous accompagne. www.evolutisdpc.fr

Les guides pratiques du DPC. Guide DPC. se former en 2014. Evolutis DPC vous accompagne. www.evolutisdpc.fr Guide DPC se former en 2014 Evolutis DPC vous accompagne www.evolutisdpc.fr Intro «Bienvenue dans l ère du DPC!» Les modalités de formation professionnelle continue des médecins libéraux ont changé depuis

Plus en détail

P. 1 FITZGERALD.RH. ICMCB 21 septembre 2012

P. 1 FITZGERALD.RH. ICMCB 21 septembre 2012 P. 1 FITZGERALD.RH ICMCB 21 septembre 2012 Présentation de FITZGERALD. RH P. 2 Date de création Le cabinet Fitzgerald. RH a été créé à Bordeaux en juillet 2006 par Alexandre Le Maire. Domaines d activité

Plus en détail

Collaborateurs des pharmaciens : Les problèmes d assurances liés aux déplacements professionnels avec leurs véhicules personnels

Collaborateurs des pharmaciens : Les problèmes d assurances liés aux déplacements professionnels avec leurs véhicules personnels 2010 Collaborateurs des pharmaciens : Les problèmes d assurances liés aux déplacements professionnels avec leurs véhicules personnels 200 avenue de Colmar 67100 STRASBOURG Tél. 03 88 40 16 71 Fax 03 88

Plus en détail

De la théorie à la pratique

De la théorie à la pratique Avant-Propos De la théorie à la pratique et de la pratique à la théorie CLAUDE LÉVY-LEBOYER, CLAUDE LOUCHE, JEAN-PIERRE ROLLAND La mondialisation de l économie ainsi que la rapidité des progrès techniques

Plus en détail

Guide d utilisation et support de l entretien professionnel - Volet salarié

Guide d utilisation et support de l entretien professionnel - Volet salarié Guide d utilisation et support de l entretien professionnel - Volet salarié Janvier 2016 Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.com

Plus en détail

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E)

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) Pour l obtention du titre de niveau II De «Chargé de Gestion de Produits Tourisme-Loisirs» Dossier

Plus en détail

Prenons 2 minutes pour en parler!

Prenons 2 minutes pour en parler! TSO-BPCO-ASTHME Parce que vos questions ne doivent pas rester sans réponses > 3 options : Votre délégué arrow génériques répondra à vos questions. Vous pouvez nous contacter sur formation@arrow-generiques.com

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment FAIRE des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi faire des candidatures spontanées? Tous les emplois créés, tous les

Plus en détail

À CONSERVER POUR TOUTE LA DURÉE DE VOS ÉTUDES AU Cégep régional de Lanaudière à Joliette

À CONSERVER POUR TOUTE LA DURÉE DE VOS ÉTUDES AU Cégep régional de Lanaudière à Joliette Cégep régional de Lanaudière à Joliette Service de l organisation et du cheminement scolaires PORTAIL OMNIVOX À CONSERVER POUR TOUTE LA DURÉE DE VOS ÉTUDES AU Cégep régional de Lanaudière à Joliette Document

Plus en détail

FORMULAIRE À REMPLIR* ET À EXPÉDIER PAR LA POSTE avec tous les documents nécessaires, à l adresse suivante :

FORMULAIRE À REMPLIR* ET À EXPÉDIER PAR LA POSTE avec tous les documents nécessaires, à l adresse suivante : FORMULAIRE À REMPLIR* ET À EXPÉDIER PAR LA POSTE avec tous les documents nécessaires, à l adresse suivante : Cégep de Rivière-du-Loup / CFCI Programme Coopérant - Volontaire 80, rue Frontenac Rivière-du-Loup

Plus en détail

Guide pour le repérage des personnes en situation d illettrisme

Guide pour le repérage des personnes en situation d illettrisme Guide pour le repérage des personnes en situation d illettrisme La personne ne maîtrise pas le français et/ou les compétences de base NON Action d alphabétisation A-t-elle été confrontée à l apprentissage

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) de relation à distance. Dossier de recevabilité VAE

Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) de relation à distance. Dossier de recevabilité VAE Commission Paritaire Nationale de l Emploi et de la Formation Professionnelle de la branche Mutualité Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) de relation à distance Dossier de recevabilité

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE

FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE ENQUÊTE DE SATISFACTION DES STAGIAIRES DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL SORTIS EN 2014 DANS L AUDE, LE GARD, L HÉRAULT, LA LOZÈRE ET LES PYRÉNÉES-ORIENTALES Selon

Plus en détail

Votre voyage actuel. Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Votre voyage actuel. Madame, Mademoiselle, Monsieur, Madame, Mademoiselle, Monsieur, Nous vous souhaitons la bienvenue à bord de ce train. Pour répondre davantage à vos attentes et mieux vous connaître, nous vous demandons de bien vouloir consacrer quelques

Plus en détail

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3 Enquête sur la France des classes Vague 3 Tome 2 : Focus sur l école FD/JF/FG/MCP N 112507 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Jérôme Fourquet / Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Département Opinion et

Plus en détail

PHARMACIENS LES 7 FAÇONS DE DEVELOPPER VOTRE PHARMACIE GRÂCE A INTERNET

PHARMACIENS LES 7 FAÇONS DE DEVELOPPER VOTRE PHARMACIE GRÂCE A INTERNET PHARMACIENS LES 7 FAÇONS DE DEVELOPPER VOTRE PHARMACIE GRÂCE A INTERNET sommaire Introduction Ma pharmacie sur Internet, pour quoi faire? 5 Parce 6 Parce que cela génère des ventes additionnelles et augmente

Plus en détail

Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version 07/10/2011 1/9

Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version 07/10/2011 1/9 RESULTATS DE L ENQUETE DE SATISFACTION SUR LA FORMATION EN «RECHERCHE CLINIQUE» DISPENSEE LE // Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version // /9 OBJECTIF & METHODE Evènement : Séminaire TEC CeNGEPS

Plus en détail

Présentation aux porteurs de projet DMP

Présentation aux porteurs de projet DMP Présentation aux porteurs de projet DMP Contacts projet Jean-Luc Audhoui Alain Delgutte Sylvain IEMFRE 06 61 63 62 47 siemfre@ordre.pharmacien.fr Olivier PORTE 06 62 72 69 82 oporte@ordre.pharmacien.fr

Plus en détail

LA LETTRE QUALITE DE LA DOUANE

LA LETTRE QUALITE DE LA DOUANE *3 LA LETTRE QUALITE DE LA DOUANE Septembre/octobre2014 N 010 Editorial Sommaire - Editorial.1 - Les échos de la démarche Qualité 3 - Focus..5 - Champagne : Exemple à Suivre.7 Production : Sous-direction

Plus en détail

1. Présentation du projet

1. Présentation du projet SONDAGE RAPPROCHER L ÉCOLE DES FAMILLES 1. Présentation du projet Le 31 mars dernier, une soirée d échanges à l intention des parents a été organisée par l Organisme de participation des parents de l école

Plus en détail

Développer mon Réseau avec Frédéric M

Développer mon Réseau avec Frédéric M Réseau Frédéric M France Développer mon Réseau avec Frédéric M Missions et Qualités d un Distributeur qui veut réussir dans le Marketing de Réseaux Ce que je dois Savoir Ce que je dois Etre Ce que je dois

Plus en détail

Capital Pharma Consulting accompagne les pharmaciens dans le développement

Capital Pharma Consulting accompagne les pharmaciens dans le développement Du conseil à l excellence entrepreneuriale Capital Pharma Consulting accompagne les pharmaciens dans le développement et l'optimisation de la rentabilité de leur officine. Chaque officine, chaque entreprise

Plus en détail

Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing

Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing 6 mars 2007 Note méthodologique Etude réalisée par l'ifop pour : Syntec Etudes Marketing & Opinion Echantillon : - 804 personnes,

Plus en détail

Formation de base. Intérim 2013. Folder d information pour des membres de Federgon

Formation de base. Intérim 2013. Folder d information pour des membres de Federgon Formation de base Intérim 2013 Folder d information pour des membres de Federgon Cher/Chère responsable des formations, Dans un secteur dynamique tel que le nôtre, où l humain est au centre, il est indispensable

Plus en détail

Vous êtes blessé à la suite d un accident CHECK-LIST DES DOCUMENTS A GARDER DANS VOTRE DOSSIER

Vous êtes blessé à la suite d un accident CHECK-LIST DES DOCUMENTS A GARDER DANS VOTRE DOSSIER Vous êtes blessé à la suite d un accident CHECK-LIST DES DOCUMENTS A GARDER DANS VOTRE DOSSIER En vue de votre indemnisation, TOUS les documents relatifs à votre dommage sont importants. Vous devez les

Plus en détail

MAF et le tiers payant

MAF et le tiers payant MAF et le tiers payant MAF et le tiers payant... 2 Pour quels produits le tiers-payant MAF est-il d application?... 2 Comment savoir si un patient a droit au MAF?... 2 Lorsqu un patient a atteint le statut

Plus en détail

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE)

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier incluant une note d accompagnement à destination du candidat 1. Conditions de recevabilité d une demande de VAE

Plus en détail

Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG

Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG Septembre 2001 : Un mois avant la mise en place «anticipée» de l ARTT, l administration n a toujours pas consulté le personnel,

Plus en détail

ÉPREUVE ÉCRITE TECHNIQUES BANCAIRES PARTICULIERS

ÉPREUVE ÉCRITE TECHNIQUES BANCAIRES PARTICULIERS E4A TBPA SUJET ÉPREUVE ÉCRITE TECHNIQUES BANCAIRES PARTICULIERS Documents autorisés : Néant Matériel autorisé : «Le matériel autorisé comprend toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices

Plus en détail

Formation à distance www.educationdesadultes.qc.ca

Formation à distance www.educationdesadultes.qc.ca Formation à distance www.educationdesadultes.qc.ca Répertoire 2013-2014 Version modifiée 18 février 2014 Table des matières MOT DE BIENVENUE... 3 RENSEIGNEMENTS SUR LA FORMATION À DISTANCE... 4 PRÉCISIONS

Plus en détail

Remerciements aux participants!

Remerciements aux participants! Remerciements aux participants! Enquête sur les pratiques et les relations entre les pharmacies des ETS et les pharmacies d officine auprès des pharmaciens hospitaliers de la région Bretagne 30 ETS répondeurs

Plus en détail

Votre avis nous intéresse!!

Votre avis nous intéresse!! Votre avis nous intéresse!! Nous vous remercions par avance de l intérêt que vous porterez au remplissage de ce questionnaire qui nous permettra de repérer nos points forts mais aussi de mieux répondre

Plus en détail

e ntretien professionnel côté sa l A rié

e ntretien professionnel côté sa l A rié e ntretien professionnel côté sa l A rié se prendre au je de son avenir professionnel Collection entreprise EntrE tie n profe ssionne l l opportunité de jouer le j e moment d échange avec votre employeur,

Plus en détail

Commission paritaire nationale de l emploi et de la formation professionnelle de la Pharmacie d officine

Commission paritaire nationale de l emploi et de la formation professionnelle de la Pharmacie d officine Commission paritaire nationale de l emploi et de la formation professionnelle de la Pharmacie d officine Rapport d activité 2008 La CPNEFP s est réunie six fois en commission plénière sous la présidence

Plus en détail

Post Bac. Session 2015. Guide pour s inscrire / se réorienter en 1 re année à l université de Bourgogne

Post Bac. Session 2015. Guide pour s inscrire / se réorienter en 1 re année à l université de Bourgogne Post Bac Guide pour s inscrire / se réorienter en 1 re année à l université de Bourgogne L université est une chance! Saisissez-la en soignant votre inscription «Post Bac» Trois étapes incontournables

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion comptable de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE

DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES re DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Diplôme d Etat d'aide Médico-Psychologique fonctions d encadrement NOTICE D ACCOMPAGNEMENT DU LIVRET 2 Cette notice

Plus en détail

Préface de la première édition

Préface de la première édition Préface de la première édition AU détour d une phrase ou d un mot, un livre choisi sait toujours vous apporter ce que vous attendez, ici et maintenant. La lecture de ce livre n est pas linéaire, elle s

Plus en détail

Parcours Dyn@mique RH du GPNI. Réunion de lancement du 11 février 2010. Résultats de l enquête de Maturité RH

Parcours Dyn@mique RH du GPNI. Réunion de lancement du 11 février 2010. Résultats de l enquête de Maturité RH Parcours Dyn@mique RH du GPNI Réunion de lancement du février 00 Résultats de l enquête de Maturité RH Rappel du contexte et des objectifs La volonté du GPNI: mettre en œuvre une démarche proactive pour

Plus en détail

Déplacements BTP. Indemnités de petits déplacements:

Déplacements BTP. Indemnités de petits déplacements: Indemnités de petits déplacements: Indemnité de repas: Indemnise forfaitairement le salarié des suppléments de frais occasionnés par la prise du déjeuner en dehors de sa résidence habituelle. Indemnité

Plus en détail

DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S. Travail de fin d études en didactique universitaire

DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S. Travail de fin d études en didactique universitaire DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S Travail de fin d études en didactique universitaire Magali Muller Bastien Walliser Septembre 2009 CHOIX D UNE PROBLEMATIQUE L étape choix d une problématique comprend les documents

Plus en détail

LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING

LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING Juin 2004 Syndicat Syntec des Conseils en Evolution Professionnelle 3, rue Léon Bonnat 75016 Paris Contexte de l étude Questionnaire de 15 questions adressé aux clients

Plus en détail

I. Demander réparation

I. Demander réparation Éléments-clés du cadre juridique en Europe : un droit très défavorable aux victimes Intervention de Sophie Le Pallec, Présidente de l association Amalyste, membre du Collectif de Lutte contre les Accidents

Plus en détail

Mobilités professionnelles

Mobilités professionnelles Mobilités professionnelles Note de synthèse Mai 2009 CONSEIL D ORIENTATION POUR L EMPLOI Laurence GAUNE Contact TNS Sofres : Département Stratégies d opinion Eric CHAUVET / Raphaël RAYNAUD : 01 40 92 45

Plus en détail

Questions / Réponses Prime d activité et gestion des non-salariés Sommaire

Questions / Réponses Prime d activité et gestion des non-salariés Sommaire Questions / Réponses Prime d activité et gestion des non-salariés Sommaire 1. Les non-salariés qui déclarent un bénéfice... 3 1.1. Les NSA au réel... 3 1.1.1. Les conditions d accès propres... 3 1.1.2.

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.esthetic-consult.com. Ludovic Benasson PR and Public Affairs Manager

DOSSIER DE PRESSE. www.esthetic-consult.com. Ludovic Benasson PR and Public Affairs Manager DOSSIER DE PRESSE www.esthetic-consult.com Septembre 2015 / La beauté à portée de quelques clics. C est ce que propose le site de téléconseil médical www.esthetic-consult.com. Sans vous déplacer, en toute

Plus en détail

N 17 DEMANDE D'AIDE A L'INVESTISSEMENT A LA C.A.F. DE LA SAVOIE POUR 4 EQUIPEMENTS DE LA PETITE ENFANCE. Rapport de Françoise DORNIER

N 17 DEMANDE D'AIDE A L'INVESTISSEMENT A LA C.A.F. DE LA SAVOIE POUR 4 EQUIPEMENTS DE LA PETITE ENFANCE. Rapport de Françoise DORNIER N 17 DEMANDE D'AIDE A L'INVESTISSEMENT A LA C.A.F. DE LA SAVOIE POUR 4 EQUIPEMENTS DE LA PETITE Rapport de Françoise DORNIER Les établissements d accueil de la petite enfance accueillent en 2009, 700 enfants

Plus en détail

Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée

Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée Point d information 1 er décembre 2011 Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée Faciliter les relations avec les professionnels

Plus en détail

Ma proposition s'inscrirait dans l'axe Relation universités et monde professionnel. Accompagnement des étudiants, levier à l employabilité?

Ma proposition s'inscrirait dans l'axe Relation universités et monde professionnel. Accompagnement des étudiants, levier à l employabilité? Zineb Rachedi-Nasri Maître de conférences en sociologie (Grhapes EA 7287) INSHEA 56 avenue des Landes 92150 Suresnes Ma proposition s'inscrirait dans l'axe Relation universités et monde professionnel.

Plus en détail

Analyse de la satisfaction des usagers

Analyse de la satisfaction des usagers Analyse de la satisfaction des usagers Le questionnaire de satisfaction: 3000 2500 2000 1500 1000 500 0 Taux de retour des questionnaires distribués avec le livret d'accueil 1411 1189 1190 1140 1358 1353

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE MINISTÈRE CHARGÉ DE LA SANTÉ DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE PORTFOLIO DE L ÉTUDIANT (document à tenir

Plus en détail

ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT. Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur

ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT. Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DE L EDUCATION

Plus en détail

Méthodologie : OBJECTIF :

Méthodologie : OBJECTIF : 1 Méthodologie : Deux questionnaires distincts / «Dirigeants d organismes de formation» élaborés par le Comité de pilotage de l étude : les responsables du GARF et de la FFP avec la collaboration du cabinet

Plus en détail

6. Rôle de garde. INTRODUCTIon. SUGgestion de questions

6. Rôle de garde. INTRODUCTIon. SUGgestion de questions 6. Rôle de garde INTRODUCTIon Les médecins généralistes et les pharmaciens doivent prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la continuité des soins. La participation au rôle de garde est donc,

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. V0Z-Aides-soignants

Synthèse. Dynamique de l emploi. V0Z-Aides-soignants V0Z-Aides-soignants Synthèse Les aides-soignants délivrent aux patients hospitalisés l ensemble des soins à caractère non médical. Les aides puéricultrices qui travaillent en crèche sont comprises dans

Plus en détail

SECOND CONCOURS Série Sciences de l ingénieur GÉNIE CIVIL. Matériaux, Ouvrages et Aménagement Équipements et Énergies

SECOND CONCOURS Série Sciences de l ingénieur GÉNIE CIVIL. Matériaux, Ouvrages et Aménagement Équipements et Énergies SECOND CONCOURS Série Sciences de l ingénieur GÉNIE CIVIL Matériaux, Ouvrages et Aménagement Équipements et Énergies RAPPORT DU JURY - SESSION 2012 - ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE DE CACHAN SECOND CONCOURS

Plus en détail

N. Réf. : CODEP-CHA-2014-027010 Châlons-en-Champagne, le 10 juin 2014

N. Réf. : CODEP-CHA-2014-027010 Châlons-en-Champagne, le 10 juin 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE N. Réf. : CODEP-CHA-2014-027010 Châlons-en-Champagne, le 10 juin 2014 Monsieur le Docteur Centre Hospitalier de Charleville 45, Avenue de Manchester

Plus en détail

Pharmaciens de moins de 35 ans

Pharmaciens de moins de 35 ans Partie 1 - Votre profil et votre parcours Q01. Vous êtes? 001. Une femme 002. Un homme Q02. Agé(e) de : ans Q03. Dans quelle ville exercez-vous votre activité? Pharmaciens de moins de 35 ans Q03.1. Ville

Plus en détail

Asthmatiques, osez parler!

Asthmatiques, osez parler! Asthmatiques, osez parler! Membre de la Fédération Française de Pneumologie Avec les parrainages du Ministère de la Santé et des Solidarités et de l EFA L asthme est une maladie chronique qui va durer

Plus en détail

Octobre-Novembre-Décembre 2012. larevuedudiagnostic@itga.fr

Octobre-Novembre-Décembre 2012. larevuedudiagnostic@itga.fr 28 Octobre-Novembre-Décembre 2012 larevuedudiagnostic@itga.fr Chez ITGA, une équipe de conseillers formation-certification est en permanence à l écoute de vos préoccupations et de votre projet professionnel.

Plus en détail

d amener l élève à réfléchir et à se prononcer par rapport à certaines compétences, attitudes ou valeurs

d amener l élève à réfléchir et à se prononcer par rapport à certaines compétences, attitudes ou valeurs Accompagnement personnalisé BAC PRO 3 ans Le positionnement L auto-positionnement est l occasion : d obtenir des informations concernant le profil de l élève Ce sont des informations généralistes concernant

Plus en détail

Liaison UDT (logiciel OMT-Axess) ENT 77. 1. Pré-requis sur le logiciel UDT

Liaison UDT (logiciel OMT-Axess) ENT 77. 1. Pré-requis sur le logiciel UDT Ce que va permettre cette liaison : Liaison UDT (logiciel OMT-Axess) ENT 77 a) l utilisation d un fichier unique à partir du logiciel udt. b) la modification d un emploi du temps sur une semaine précise

Plus en détail

Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes. Résultats d enquête. Décembre 2015

Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes. Résultats d enquête. Décembre 2015 Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes Résultats d enquête Mediaprism Tour Cristal 7 quai André Citroën 75 015 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.com Décembre

Plus en détail

L arme absolue pour recruter et évaluer

L arme absolue pour recruter et évaluer L arme absolue pour recruter et évaluer uel est le secret d un recrutement réussi? Qu est-ce qui fait la différence entre un bon recrutement et un recrutement raté? Comment évaluer correctement un candidat,

Plus en détail

Les jeunes font-ils tout ce qu il faut pour s intégrer dans l entreprise?

Les jeunes font-ils tout ce qu il faut pour s intégrer dans l entreprise? Les jeunes font-ils tout ce qu il faut pour s intégrer dans l entreprise? Novembre 2010 Contacts BVA : Céline BRACQ Directrice adjointe de BVA Opinion Steeve FLANET Chargé d études sénior 01 71 16 88 74

Plus en détail

BUREAU DE. GUIDE DE L ÉTUDIANT Aide à la saisie du formulaire en ligne COOPÉRATION INTERUNIVERSITAIRE

BUREAU DE. GUIDE DE L ÉTUDIANT Aide à la saisie du formulaire en ligne COOPÉRATION INTERUNIVERSITAIRE Autorisation d études hors établissement (AEHE) : dans le cadre de l'entente interuniversitaire GUIDE DE L ÉTUDIANT Aide à la saisie du formulaire en ligne 25 mars 2014 BUREAU DE COOPÉRATION INTERUNIVERSITAIRE

Plus en détail

LE CARNET DE SUIVI CANCER INFO

LE CARNET DE SUIVI CANCER INFO LE CARNET DE SUIVI CANCER INFO Carnet de suivi Carnet de suivi de votre prise en charge Ce carnet de suivi vous est proposé pour vous accompagner au cours de votre prise en charge. Il vous permettra de

Plus en détail

Présentation de la Convention Nationale des Pharmaciens titulaires d officine 2012

Présentation de la Convention Nationale des Pharmaciens titulaires d officine 2012 Les Matinées Thématiques : Le Pharmacien d officine face à son avenir Présentation de la Convention Nationale des Pharmaciens titulaires d officine 2012 B. Detournay Ou comment passer de ça. À ça Une longue

Plus en détail

Enquête DIF DEMOS. Le DIF : 3 ans après

Enquête DIF DEMOS. Le DIF : 3 ans après Le DIF : 3 ans après Enquête réalisée d Août à Novembre 2006 sur plus de 250 sociétés Extrait de l analyse réalisée par Jean-Pierre Willems, expert en droit de la formation 1 / Taille des entreprises Les

Plus en détail

(Formation non présentielle : revues, cdroms, Internet ) DESCRIPTION DE L ORGANISME DE FORMATION

(Formation non présentielle : revues, cdroms, Internet ) DESCRIPTION DE L ORGANISME DE FORMATION DOSSIER DE DEMANDE D AGREMENT D'UN PROGRAMME DE FORMATION PHARMACEUTIQUE CONTINUE (Formation non présentielle : revues, cdroms, Internet ) Validité maximale de l agrément : trois ans DESCRIPTION DE L ORGANISME

Plus en détail

Questionnaire d évaluation du stage de 6 ème année filière officine

Questionnaire d évaluation du stage de 6 ème année filière officine Questionnaire d évaluation du stage de 6 ème année filière officine Ayant peu d informations sur ce stage de 6 ème année officine, l ANEPF souhaite consulter le plus grand nombre d étudiants de 6 ème année

Plus en détail

ASSISES DU MEDICAMENT. Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF

ASSISES DU MEDICAMENT. Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF ASSISES DU MEDICAMENT Contribution de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France FSPF La Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France, syndicat majoritaire des pharmaciens titulaires d

Plus en détail

Bien formés pour demain. Bien formés pour demain. Guide pratique de la formation officinale

Bien formés pour demain. Bien formés pour demain. Guide pratique de la formation officinale Guide pratique de la formation officinale Bien formés pour demain Bien formés pour demain Répartition Soins à la personne Services aux pharmacies Services à l industrie 4 modes de formation pour mieux

Plus en détail

Mise à jour Paie. Bonjour,

Mise à jour Paie. Bonjour, Mise à jour Paie V E R S I O N 5. 1 0 D E C E M B R E 2 0 1 1 Bonjour, Cette année, la DADSU a été remplacée par la N4DS. Ceci implique de nombreuses modifications dans les informations transmises. Une

Plus en détail

QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME?

QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME? Contrat n FR/06/B/P/PP-152512 QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME? REUNION DU PARTENARIAT FRANÇAIS : CCCA-BTP, MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, CREDIJ Paris, le 22 janvier 2008 de 10 h à

Plus en détail

Les créateurs d entreprise & la création d emplois

Les créateurs d entreprise & la création d emplois Les créateurs d entreprise & la création d emplois Un sondage exclusif mené par OpinionWay pour Sondage réalisé à l occasion du 18 ème Salon des Entrepreneurs de Paris - 2 & 3 février 2011 au Palais des

Plus en détail

Mise en place du numéro 39 66 Allo Docteur en Midi-Pyrénées

Mise en place du numéro 39 66 Allo Docteur en Midi-Pyrénées Direction émettrice : Direction de l Offre de Soins et de l Autonomie (DOSA) Département Premier Recours Affaire suivie par : Dr Thierry GODET Dr Christine SAGNES-RAFFY Courriel : thierry.godet@ars.sante.fr

Plus en détail

Dossier de candidature et descriptif du projet

Dossier de candidature et descriptif du projet Dossier de candidature et descriptif du projet Filières : Infographiste QUALIFIANTE PHOTO Date d'inscription : / / Nom : Prénom : Age : Date de naissance : / / Adresse : Code postale : Ville : Téléphone

Plus en détail

RAPPORT MORAL 2013. Page 1

RAPPORT MORAL 2013. Page 1 RAPPORT MORAL 2013 Lors de notre assemblée générale de l année dernière, à l Opéra de Nice, nous vous annoncions déposer notre dossier de renouvellement d agrément le lendemain. Les nouvelles procédures

Plus en détail

Bilan du concours pilote de bourses de recherche du printemps 2013 tenu dans le cadre de la réforme des programmes ouverts

Bilan du concours pilote de bourses de recherche du printemps 2013 tenu dans le cadre de la réforme des programmes ouverts Bilan du concours pilote de bourses de recherche du printemps 2013 tenu dans le cadre de la réforme des programmes ouverts Table des matières Introduction... 3 Méthodes... 4 Résumé des résultats... 5 Conclusion

Plus en détail

Notice pour la rédaction du compte-rendu annuel des activités au titre du Service Civique

Notice pour la rédaction du compte-rendu annuel des activités au titre du Service Civique Notice pour la rédaction du compte-rendu annuel des activités au titre du Service Civique A l attention des organismes agréés au titre de l engagement de Service Civique ayant recruté des volontaires avant

Plus en détail

Externalisation de la fonction finance et comptabilité

Externalisation de la fonction finance et comptabilité Externalisation de la fonction finance et comptabilité OUTIL DE GESTION Eric Krell Quel est l enjeu? L externalisation de la fonction finance et comptabilité a considérablement évolué ces dernières années,

Plus en détail

LE POINT SUR LE RSI Janvier 2013

LE POINT SUR LE RSI Janvier 2013 SYNDICAT DES INDÉPENDANTS Organisation interprofessionnelle patronale regroupant 25.000 artisans, commerçants, TPE et professionnels libéraux rsi - Professionnels indépendants la rupture Sondage du SDI

Plus en détail

Thème 2. Les métamorphoses des politiques de Protection sociale

Thème 2. Les métamorphoses des politiques de Protection sociale Thème 2 Les métamorphoses des politiques de Protection sociale 1 Les métamorphoses de l Assurance maladie Entretien avec Frédéric Van Roekeghem Directeur général de la CNAMTS Interview réalisée le 29 novembre

Plus en détail

Psychorelief International. «Bien vivre les relations interpersonnelles au travail ; la responsabilité quotidienne de chacun»

Psychorelief International. «Bien vivre les relations interpersonnelles au travail ; la responsabilité quotidienne de chacun» Psychorelief International «Bien vivre les relations interpersonnelles au travail ; la responsabilité quotidienne de chacun» 1 SOMMAIRE 1. Esprit Global de la formation page 3 2. Public page 3 3. Pédagogie

Plus en détail

CENTRALE MOBILITE Entretien personnalisé

CENTRALE MOBILITE Entretien personnalisé CENTRALE MOBILITE Entretien personnalisé Ce questionnaire permet au conseiller mobilité de comprendre vos besoins en matière de mobilité, en vue de l entretien personnalisé. À partir des informations que

Plus en détail

Les Français et le marché du gaz

Les Français et le marché du gaz Les Français et le marché du gaz Sondage Ifop pour ENI Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com Octobre 2015

Plus en détail

CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LE CONTRÔLE DE QUALITE DES AGC

CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LE CONTRÔLE DE QUALITE DES AGC CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LE CONTRÔLE DE QUALITE DES AGC Guide du contrôlé version 2015 PRESENTATION DES OBJECTIFS ET DES MODALITES DU CONTROLE DE QUALITE Notre profession s est

Plus en détail

Caractéristiques des soins de santé primaires : sondage auprès des dispensateurs

Caractéristiques des soins de santé primaires : sondage auprès des dispensateurs Numéro d identification du cabinet : Numéro d identification du dispensateur : Caractéristiques des soins de santé primaires : sondage auprès des dispensateurs Qui devrait répondre à ce sondage? Chacun

Plus en détail

OUTILS D AIDE AU RECRUTEMENT. Définition du profil de poste. A remplir par RH et Manager avant de lancer le recrutement

OUTILS D AIDE AU RECRUTEMENT. Définition du profil de poste. A remplir par RH et Manager avant de lancer le recrutement Définition du profil de poste A remplir par RH et Manager avant de lancer le recrutement NECESSAIRE SOUHAITABLE SERAIT UN PLUS REDHIBITOIRE Formation Expérience Compétences Langues Savoir-être Pré-sélection

Plus en détail

Bibliothèque BDAA par Lorette Melanson Gestionnaire des acquisitions. Page 1

Bibliothèque BDAA par Lorette Melanson Gestionnaire des acquisitions. Page 1 Bibliothèque BDAA par Lorette Melanson Gestionnaire des acquisitions Page 1 Mission de la BDAA Nous sommes le réseau par excellence sur lequel la population canadienne peut compter pour y trouver des informations,

Plus en détail

CQP Vente et promotion de produits pharmaceutiques en officine Repérage préalable des compétences

CQP Vente et promotion de produits pharmaceutiques en officine Repérage préalable des compétences CQP Vente et promotion de produits pharmaceutiques en officine Repérage préalable des compétences Nom du candidat :... Signature : Entreprise :... Date de l entretien : Nom, qualité et signature des personnes

Plus en détail

À propos de la signature

À propos de la signature Faire mieux ensemble! Au centre du quartier Limoilou, l Hôpital Saint François d'assise du CHU de Québec est un établissement centré sur sa communauté, offrant : des services généraux et spécialisés à

Plus en détail

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas FERT / Chargé d études sénior 01 44 94 59 62 2 Sondage

Plus en détail