Travaux pratiques : Les recettes de Véronique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Travaux pratiques : Les recettes de Véronique"

Transcription

1 Travaux pratiques : Les recettes de Véronique Patrice MARIE À travers l histoire de Véronique, nous allons voir comment il convient de gérer un cabinet médical : Le livre de recettes L histoire de Véronique Véronique est mariée et n a pas d enfant. Son mari est ingénieur. Elle s'est installée il y a cinq ans en banlieue parisienne. Elle a acheté un appartement de trois pièces dans une résidence et elle travaille seule. Pour l aider, elle a une femme de ménage et un secrétariat téléphonique. Elle a une petite activité. Elle est chargée d enseignement à la Faculté de médecine. Elle a adhéré à une AGA.

2 Les recettes Véronique a adhéré à une AGA, elle doit donc tenir une comptabilité en conformité avec la nomenclature comptable : elle doit notamment tenir un livre des recettes. Le 11/01 : Véronique a vu en consultation 10 patients : L enfant TOUCHATOUT la maman a réglé 22 en chèque ; Mme LASSECHE elle a réglé 22 en espèces ; Mr LEROUGE il a payé 10 en espèces car il n avait rien d autre ; L enfant LEBEAU la maman a réglé 22 en chèque ; Mme LAVIS elle a réglé 22 en chèque ; Mr NOMONEY n a pas payé : il a oublié son carnet de chèques ; L enfant LELAIT la maman a réglé 22 en chèque ; Melle DUPONT n a pas payé : elle a la C.M.U. ; Mme PLEIM elle a réglé 22 en espèces ; Mr COLLOT a été victime d un accident du travail : il n a pas réglé. Elle a vu en visite : L enfant JESSAISTOUT Mr JATIGE Véronique a codifié l acte VMD et la maman lui a réglé 32 en chèque Véronique a codifié l acte V et a demandé 42 (chèque) Elle a reçu un virement de la caisse des anciens combattants pour : Mr LEMOU (Art L 115) 22 Elle a reçu un chèque de remboursement de frais de transport pour un séminaire OGC qui a eu lieu à Nice en octobre de l année précédente : Remboursement frais transport 300 Pour alimenter son compte professionnel elle a versé 1000 de son compte privé vers son compte professionnel :

3 Virement compte personnel 1000 Elle a reçu un chèque de l OGC le séminaire de Nice d octobre de l année précédente : Séminaire OGC 600 Elle a reçu un chèque en règlement de son salaire de chargée d enseignement à la Faculté de Médecine où elle donne des cours : Salaire Faculté Elle a reçu un virement de la banque du Nord pour une expertise qu elle a réalisée le 25/11 de l année précédente : Virement banque du Nord 100 Elle a reçu un virement de la CPAM pour le remboursement du surcoût occasionné par l achat d ordonnances dupliquées : Virement CPAM 50 Elle a reçu un virement de l UFB pour le prêt qu elle avait sollicité pour l achat d un appareil à ECG : Virement UFB 1800 Elle a reçu un chèque d un éditeur pour lequel elle avait écrit des fiches de conseils pour les patients : Chèque éditeur 1000 Comment rempliriez-vous son livre de recettes?

4 LIVRE DES RECETTES N Date Identité Recettes conventionnelles Recettes annexes Gains divers Espèces Banque Espèces Banque Espèces Banque /01 TOUCHATOUT /01 LASSECHE /01 LEROUGE /01 LEBEAU /01 LAVIS /01 LELAIT /01 PLEIM /01 JESSAITOUT /01 JATIGE /01 LEMOU /01 OGC Rb frais /01 OGC /01 Expertise : virement banque du Nord /01 Virement CPAM Report

5 Les pièges : Mr LEROUGE : Véronique doit noter 10 F. Elle notera 12 le jour où elle touchera le complément (si elle le touche). Ne pas noter Mr NOMONEY : il faudra l inscrire le jour où Véronique touchera les honoraires (Elle ne doit pas donner la feuille de soins) Melle DUPONT : CMU : il faudra l inscrire lorsqu elle recevra un virement de la CPAM Ne pas noter Mr COLLOT : AT : le montant de la consultation sera a inscrire sur le journal des recettes lorsqu elle recevra un virement de la CPAM Le remboursement de frais transport : il faut le noter dans la colonne «gains divers» puisque c est un remboursement de frais. L alimentation du compte professionnel par le compte privé ne doit pas être noté sur le livre des recettes, sinon Véronique serait imposée sur le revenu de cette somme (pour laquelle elle a déjà été imposée puisque cette somme, si elle était sur le compte personnel, a été gagnée par exemple par un salaire donc imposée d une autre manière). En revanche, elle devra noter cette somme dans le journal des encaissements. Le séminaire de l OGC correspondant à un séminaire indemnisé 15 C conventionnels par jour. Il s agit d honoraires, il convient donc d encaisser cette somme sur le compte professionnel et de l inscrire sur le livre des recettes. Le salaire de la Faculté : il s agit d un salaire : il ne doit pas être encaissé sur le compte professionnel mais sur le compte privé de Véronique. Ce n est pas une recette provenant de l activité libérale. L expertise : il s agit d honoraires, il convient donc d encaisser cette somme sur le compte professionnel et de l inscrire sur le livre des recettes. L acte a été fait l année précédente mais doit être inscrit sur le livre des recettes le jour de son encaissement. Le remboursement d ordonnances dupliquées : il faut le noter dans la colonne «gains divers» puisque c est un remboursement de frais. De même que l alimentation du compte professionnel par le compte privé, le montant du prêt de l UFB ne doit pas être noté sur le livre des recettes. En revanche, cette somme devra être inscrite dans le journal des encaissements puisqu elle transite sur le compte professionnel. Le chèque de l éditeur constitue des droits d auteur pour lesquels des charges sociales sont prélevées. Il ne s agit donc pas d honoraires, le chèque ne doit pas être encaissé sur le compte professionnel mais sur le compte privé.

Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique

Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique Patrice MARIE À travers l histoire de Véronique, nous allons voir comment il convient de gérer un cabinet médical : Le livre-journal Les rapprochements bancaires

Plus en détail

Travaux pratiques : La 2035 de Véronique «les bonnes options»

Travaux pratiques : La 2035 de Véronique «les bonnes options» Travaux pratiques : La 2035 de Véronique «les bonnes options» Patrice MARIE À travers l histoire de Véronique, nous allons voir comment il convient de gérer un cabinet médical : 3 e partie : La déclaration

Plus en détail

La comptabilité du médecin libéral

La comptabilité du médecin libéral La comptabilité du médecin libéral Patrice MARIE Le Code général des impôts soumet les professions libérales à des obligations comptables. Grâce à cette comptabilité vous pourrez déterminer le revenu de

Plus en détail

Travaux pratiques : Les immobilisations et les amortissements de Véronique

Travaux pratiques : Les immobilisations et les amortissements de Véronique Travaux pratiques : Les immobilisations et les amortissements de Véronique Patrice MARIE À travers l histoire de Véronique, nous allons voir comment il convient de gérer un cabinet médical : Le livre des

Plus en détail

Sciences Humaines et Sociales Médecine et Société Partie 2 : L assurance maladie

Sciences Humaines et Sociales Médecine et Société Partie 2 : L assurance maladie Sciences Humaines et Sociales Médecine et Société Chapitre 2 : Protection sociale Partie 2 : L assurance maladie Professeur Patrice FRANCOIS MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble

Plus en détail

Professeur Patrice FRANCOIS

Professeur Patrice FRANCOIS UE7 - Santé Société Humanité Médecine et Société Chapitre 4 : Protection sociale Partie 2 : L assurance maladie Professeur Patrice FRANCOIS Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble

Plus en détail

Qu est-ce que le relevé de compte?

Qu est-ce que le relevé de compte? Qu est-ce que le relevé de compte? Le relevé de compte constitue la trace légale de toutes les opérations effectuées sur un compte bancaire. Ce document permet au titulaire d'un compte de connaître en

Plus en détail

Gestion. Énoncé de problèmes

Gestion. Énoncé de problèmes Gestion Énoncé de problèmes Adie Conseil Gestion 1 Simulations de saisies dans le cahier de dépenses-recettes Objectif 1a : suivi de la trésorerie réelle 14 octobre 2005 L entreprise de restauration rapide

Plus en détail

L enregistrement et le stockage de l information

L enregistrement et le stockage de l information Comptabilité générale IG 3 Cours et TD : Marie Musard Année 2007-2008 L enregistrement et le stockage de l information Exercices (chapitre 2) Exercice 1 : la partie double Vous disposez des informations

Plus en détail

VigiCompta, l A.G.A. VigiCompta, l AGA et Vous janvier 2013 p 1 / 32

VigiCompta, l A.G.A. VigiCompta, l AGA et Vous janvier 2013 p 1 / 32 VigiCompta, l A.G.A. Pas à pas réalisé par gilles guillon. Janvier 2013 N engage en rien Prokov Editions Si questions relatives à ce livret : courriel : pasapas@laposte.net VigiCompta, l AGA et Vous janvier

Plus en détail

Renseignements complémentaires année 2014

Renseignements complémentaires année 2014 Association Nationale de Gestion des Infirmières et Infirmiers Libéraux N association : 2-02-310 N SIRET : 31908793800043 12 rue Louis Renault CS 70113 31133 BALMA CEDEX Tél : 05.61.58.37.37 Fax : 05.61.61.51.30

Plus en détail

Exemple de tenue du Livre - Journal

Exemple de tenue du Livre - Journal Exemple de tenue du Livre - Journal Livre des recettes journalières Recettes Ventilation des recettes Identité du client Dates Libellés Banque Caisse Honoraires 10 228,68 228,68 DUPONT 10 76,23 76,23 DURAND

Plus en détail

Docteur Marc HECKLER 48 Avenue du Maréchal Foch 54200 TOUL. TEL: 03 83 43 17 61 Email: m.heckler@wanadoo.fr

Docteur Marc HECKLER 48 Avenue du Maréchal Foch 54200 TOUL. TEL: 03 83 43 17 61 Email: m.heckler@wanadoo.fr LA GESTION COMPTABLE DU CABINET MEDICAL Docteur Marc HECKLER 48 Avenue du Maréchal Foch 54200 TOUL TEL: 03 83 43 17 61 Email: m.heckler@wanadoo.fr 18/05/2008 Docteur Marc HECKLER 1 18/05/2008 Docteur Marc

Plus en détail

Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE

Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE Objectifs : Réaliser un travail de synthèse à la fin du module 711-Introduction à la Gestion Comptable. Mettre en œuvre le principe de double détermination

Plus en détail

TQG OS4 - REPETITOIRE. No. Date Libellé Débit Crédit

TQG OS4 - REPETITOIRE. No. Date Libellé Débit Crédit A. COMPTES : Comptabilisez les écritures ci-après dans les comptes. 1000 Caisse 1. 01.03 A l inventaire initial, nous avons CHF 375.- en caisse 2. 15.03. Nous payons au comptant du petit matériel de bureau

Plus en détail

Information Maternité Réseau OMBREL 10 septembre 2013

Information Maternité Réseau OMBREL 10 septembre 2013 Information Maternité Réseau OMBREL 10 septembre 2013 Bienvenue à votre réunion d information sur la maternité La prise en charge du suivi de grossesse La prise encharge de l accouchement La prise en charge

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 18 : LES CHARGES DE PERSONNEL

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 18 : LES CHARGES DE PERSONNEL 1. LES CHARGES DE PERSONNEL COMPTABILITE GENERALE ETAPE 18 : LES CHARGES DE PERSONNEL Les charges de personnel représentent généralement une part importante des charges d exploitation. Elles comprennent

Plus en détail

LA MOBILISATION DES RESSOURCES INTERNES PAR LE TRESOR PUBLIC

LA MOBILISATION DES RESSOURCES INTERNES PAR LE TRESOR PUBLIC LA MOBILISATION DES RESSOURCES INTERNES PAR LE TRESOR PUBLIC De par ses attributions, le Trésor joue le rôle de caissier et de banquier dans la gestion des ressources publiques. Il est l agent financier

Plus en détail

NOTE DE SERVICE ----000----

NOTE DE SERVICE ----000---- MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES -------- DIRECTION GENERALE DES IMPOTS -------- Le Directeur général -------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ---------- N 0019/MEF/DGI-DLCD

Plus en détail

SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION COMPTABILITE GÉNÉRALE 1 SERIE : 3

SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION COMPTABILITE GÉNÉRALE 1 SERIE : 3 UNIVERSITE IBN ZOHR FACULTE DES SCIENCES JURIDIQUES ECONOMIQUES ET SOCIALES AGADIR ANNEE UNIVERSITAIRE : 08/2009. ENSEIGNANT: A. EL OUIDANI SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION COMPTABILITE GÉNÉRALE 1 SERIE

Plus en détail

L ABSENCE D UN SALARIE : Pour maladie ou accident du travail Droits et Obligations

L ABSENCE D UN SALARIE : Pour maladie ou accident du travail Droits et Obligations L ABSENCE D UN SALARIE : Pour maladie ou accident du travail Droits et Obligations FICHE CONSEIL Chemin d accès : METHODES/OUTILS/2.DEVELOPPER/FICHES CONSEIL/SOCIAL RH/DIVERS Page : 1/5 1. L arrêt maladie

Plus en détail

NOTE D INFORMATION LES MESURES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2006 (II)

NOTE D INFORMATION LES MESURES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2006 (II) NOTE D INFORMATION CV/ NT Réf. : II-13-1 et II-13-3-3 1 er septembre 2006 05 63 60 16 50 L:/CIRCULAIRES/loi financ. Sécurité sociale 06 Indemnités journalières LES MESURES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCEMENT

Plus en détail

Coupé cousu! Ronde finale Cas de comptabilité. Place à la jeunesse 2009

Coupé cousu! Ronde finale Cas de comptabilité. Place à la jeunesse 2009 Coupé cousu! Place à la jeunesse 2009 COUPÉ COUSU! Paul et Louise Cousu offrent depuis plus de 30 ans des services de confection et de réparation de vêtements. Aujourd hui, leurs économies et leurs investissements

Plus en détail

DEMANDE D ATTESTATION ET SES ANNEXES

DEMANDE D ATTESTATION ET SES ANNEXES DEMANDE D ATTESTATION ET SES ANNEXES DOCUMENTS A NOUS ADRESSER OBLIGATOIREMENT SUR SUPPORT PAPIER OU EN DEMATERIALISATION EDI-TDFC Demande d attestation et renseignements complémentaires obligatoirement

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 2 : LE COMPTE

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 2 : LE COMPTE COMPTABILITE GENERALE ETAPE 2 : LE COMPTE 1. LE PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL ET LES CLASSES La loi impose des règles concernant la présentation et le contenu des documents comptables. Ces règles font l'objet

Plus en détail

Classe 1-Comptes de capitaux

Classe 1-Comptes de capitaux Classe 1-Comptes de capitaux 10 Capital et réserves 101 Capital 1 1011 Capital souscrit non versé 1012 Capital souscrit - versé 1015 Patrimoine des régies 1016 Patrimoine public 104 Primes liées au capital

Plus en détail

Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT

Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT I. MOUVEMENTS COMPTABLES Nous avons vu que le Bilan représente la photographie de la situation de l entreprise à une date donnée : chaque opération nouvelle

Plus en détail

Nomenclature comptable des professions libérales Arrêté du 30 Janvier 1978. I - Comptes financiers (1) :

Nomenclature comptable des professions libérales Arrêté du 30 Janvier 1978. I - Comptes financiers (1) : LA NOMENCLATURE COMPTABLE DES PROFESSIONS LIBÉRALES ET DES TITULAIRES DE CHARGES ET OFFICES - SES VARIANTES EN PLANS COMPTABLES GÉNÉRAUX 1957 ET 1999 Plan Comptable Général 1999 Règlement 99-03 du 29 Avril

Plus en détail

Faculté d administration FIS-734 MANDAT FISCAL COMPLÉTER UNE T2

Faculté d administration FIS-734 MANDAT FISCAL COMPLÉTER UNE T2 Faculté d administration FIS-734 MANDAT FISCAL COMPLÉTER UNE T2 Le cours FIS-734 a pour but d'amener l'étudiant à une maîtrise du calcul des impôts des sociétés, en vertu de la Loi de l'impôt sur le revenu.

Plus en détail

La Tenue d une comptabilité «Profession Libérale»

La Tenue d une comptabilité «Profession Libérale» La Tenue d une comptabilité «Profession Libérale» AGAFRANCE 194 Avenue Nina Simone CS 96008 34060 MONTPELLIER Cédex 2 Tél. 04 99 53 22 50 E-mail : contact@aga-france.fr Sommaire Page 2 : Présentation matérielle

Plus en détail

Le revenu et le pouvoir d achat

Le revenu et le pouvoir d achat Le revenu et le pouvoir d achat Le revenu & le pouvoir d achat Le revenu d une personne est la somme d argent perçue en contrepartie du travail fourni, de ses placements, d un service rendu ou d une situation

Plus en détail

ASSURANCE MALADIE. L assurance maladie est obligatoire en France!

ASSURANCE MALADIE. L assurance maladie est obligatoire en France! ASSURANCE MALADIE L assurance maladie est obligatoire en France! La sécurité sociale étudiante Si vous êtes étudiant européen : Vous n avez pas à cotiser à la sécurité sociale étudiante si vous possédez

Plus en détail

KIT D ORGANISATION. Navette administrative & comptable

KIT D ORGANISATION. Navette administrative & comptable KIT D ORGANISATION Navette administrative & comptable &Efficacité Gestion Sérénité Vous faire gagner du temps, vous informer, vous donner de la visibilité, vous conseiller dans vos orientations, vous permettre

Plus en détail

Papiers et factures Combien de temps faut-il les conserver?

Papiers et factures Combien de temps faut-il les conserver? Assurances Quittances et primes 2 ans Quittances, avis d'échéance, preuve du règlement, courrier de résiliation, accusé de réception Contrats d'assurance habitation et automobile Durée du contrat + 2 ans

Plus en détail

> Guide 28 juillet 2008

> Guide 28 juillet 2008 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose

Plus en détail

DEMANDE D ATTESTATION ET SES ANNEXES

DEMANDE D ATTESTATION ET SES ANNEXES DEMANDE D ATTESTATION ET SES ANNEXES MODELE CABINET D EXPERTISE COMPTABLE DOCUMENTS A NOUS ADRESSER OBLIGATOIREMENT SUR SUPPORT PAPIER OU EN DEMATERIALISATION EDI-TDFC Demande d attestation et renseignements

Plus en détail

Option spécifique ECONOMIE ET DROIT

Option spécifique ECONOMIE ET DROIT Prénom : Admission en 9 VSB Option spécifique ECONOMIE ET DROIT Durée Matériel à disposition 120 minutes Calculatrice non programmable Rappel des objectifs fondamentaux en 8 VSB Observer et comprendre

Plus en détail

TOTAL ACTIF = TOTAL PASSIF

TOTAL ACTIF = TOTAL PASSIF Fiche méthodologique Les outils comptables et financiers Décembre 2012 Le bilan, le compte de Le bilan, le compte de sont trois documents comptables complémentaires utilisés dans le cadre d une comptabilité

Plus en détail

Informations pratiques. Nouveauté : le numéro de SIRET est obligatoire, sans celui-ci la subvention ne pourra être versée

Informations pratiques. Nouveauté : le numéro de SIRET est obligatoire, sans celui-ci la subvention ne pourra être versée Informations pratiques Nouveté : le numéro de SIRET est obligatoire, sans celuici la subvention ne pourra être versée Ce formulaire simplifié est destiné à toutes les associations désireuses de solliciter

Plus en détail

NOM PRENOM : Adresse postale : Adresse mail : Profession : Téléphone 1 : Téléphone 2 : Portable : Autres : Cher(e) adhérent(e),

NOM PRENOM : Adresse postale : Adresse mail : Profession : Téléphone 1 : Téléphone 2 : Portable : Autres : Cher(e) adhérent(e), Cher(e) adhérent(e), Une nouvelle année s offre à nous, et quelques changements sont intervenus dans nos méthodes de travail. En effet, nous travaillons maintenant sur un nouveau logiciel et avons dû procéder

Plus en détail

Fiche conseil. PARTICULARITES comptables et fiscales

Fiche conseil. PARTICULARITES comptables et fiscales PARTICULARITES comptables et fiscales des comptabilités des PROFESSIONS LIBERALES Et des activités relevant des bénéfices non commerciaux Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider

Plus en détail

Chapitre 4 : les accidents du travail et les maladies professionnelles. Objectif général: distinguer accident du travail et maladie professionnelle

Chapitre 4 : les accidents du travail et les maladies professionnelles. Objectif général: distinguer accident du travail et maladie professionnelle Chapitre 4 : les accidents du travail et les maladies professionnelles Objectif général: distinguer accident du travail et maladie professionnelle Chapitre 4 : AT et MP A la fin de ce thème, vous devrez

Plus en détail

Comment s installer : Médecins

Comment s installer : Médecins KPMG S.A. Gilles DEFERT Directeur Régional DFA Alain ROGLIN Manager Le 17/06/2010 Avant de s installer : quand faut il s installer? Aspects juridiques. Les généralités: - Entreprise individuelle. (BNC)

Plus en détail

Comment créer une facture

Comment créer une facture Comment créer une facture Nous sous-entendons que la «société», les véhicules et chauffeurs aient été créés dans le logiciel. Si ce n est pas le cas, veuillez lire le document «Démarrage rapide TéléTaxi».

Plus en détail

COURS 470 Série 04. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 04. Comptabilité Générale COURS 470 Série 04 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

Chapitre 1 : Le rôle de la Sécurite sociale

Chapitre 1 : Le rôle de la Sécurite sociale So m m a i r e Préambule La gestion administrative de l absence d un salarié ou comment faire face aux formalités à accomplir? 1. Votre salarié ne se présente plus à son poste : quelle politique de réaction?....

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 5 : L ORGANISATION COMPTABLE

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 5 : L ORGANISATION COMPTABLE COMPTABILITE GENERALE ETAPE 5 : L ORGANISATION COMPTABLE 1. QUE DIT LA LOI SUR L ORGANISATION COMPTABLE? La loi fait obligation d enregistrer les pièces comptables et définit l organisation comptable.

Plus en détail

AGA des Chirurgiens Dentistes Tel: 02.31.75.20.25 3 Résidence Olympia - Bd Detolle 14000 CAEN email: contact@agacd.fr

AGA des Chirurgiens Dentistes Tel: 02.31.75.20.25 3 Résidence Olympia - Bd Detolle 14000 CAEN email: contact@agacd.fr N Adhérent Cabinet Comptable Oui Non Docteur Si oui Nom et adresse e-mail Téléphone ou e-mail SITUATION PROFESSIONNELLE GLOBALE Associé d'une SCM Oui Non Participant à un compte commun prof. Oui Non Collaborateur

Plus en détail

L EXPERTISE MEDICALE EN MATIERE DE SECURITE SOCIALE. Dr F. DES BREST - Médecin Conseil Juin 2006

L EXPERTISE MEDICALE EN MATIERE DE SECURITE SOCIALE. Dr F. DES BREST - Médecin Conseil Juin 2006 Dr F. DES BREST - Médecin Conseil Juin 2006 Préambule Décision prise par le praticien conseil ou Différend d ordre médical en cours d instance d un contentieux administratif Voie de recours légale EXPERTISE

Plus en détail

CALCUL ET INTERPRETATION DES SOLDES

CALCUL ET INTERPRETATION DES SOLDES CALCUL ET INTERPRETATION DES SOLDES LE CALCUL DES SOLDES DES COMPTES EN T Le SOLDE d un compte correspond à la différence entre les sommes enregistrées au débit et au crédit de ce compte. Exemple : On

Plus en détail

RAPPORT D ESTIMATION POUR VALEUR DE CABINET DE MASSO-KINESITHERAPIE

RAPPORT D ESTIMATION POUR VALEUR DE CABINET DE MASSO-KINESITHERAPIE Michel V E R S E P U Y Masseur-Kinésithérapeute D.E. Expert en Estimation de Cabinet de Kinésithérapie Membre de l Association des Experts AEECMK RAPPORT D ESTIMATION POUR VALEUR DE CABINET DE MASSO-KINESITHERAPIE

Plus en détail

RECETTES PROFESSIONNELLES BNC

RECETTES PROFESSIONNELLES BNC RECETTES PROFESSIONNELLES BNC Les recettes à prendre en compte pour la détermination du bénéfice non commercial imposable au titre d une année civile sont les recettes encaissées au cours de l année considérée

Plus en détail

FORUM PROFESSIONNEL. Fédération Nationale des Enseignants de Yoga. Syndicat National des Professeurs de Yoga

FORUM PROFESSIONNEL. Fédération Nationale des Enseignants de Yoga. Syndicat National des Professeurs de Yoga FORUM PROFESSIONNEL Fédération Nationale des Enseignants de Yoga Syndicat National des Professeurs de Yoga Divers statuts : I - Salarié (Association, Comité d entreprise, Société de portage, Entreprise

Plus en détail

Assistant d éducation

Assistant d éducation Assistant d éducation Vos questions... des réponses La sécurité sociale La durée du contrat supérieure à trois mois permet l ouverture de droit sécurité sociale géré par la MGEN. Dès le recrutement, vous

Plus en détail

Dossier de presse. Dans les Landes : un tiers payant social pour faciliter l accès aux soins

Dossier de presse. Dans les Landes : un tiers payant social pour faciliter l accès aux soins Dossier de presse Dans les Landes : un tiers payant social pour faciliter l accès aux soins Contact presse Dounia Zamani 05 58 06 62 03 dounia.zamani@cpam-montdemarsan.cnamts.fr «Se soigner : un droit

Plus en détail

Bilan interne. APEEE Uccle 1. Page : 1 BE-1180 UCCLE BE0419.537.173 12/11/2015-15:41. Ex.14-15 Rep 2014 --> Clô 2015. Ex. 2013 Rep 2013 --> Clô 2014

Bilan interne. APEEE Uccle 1. Page : 1 BE-1180 UCCLE BE0419.537.173 12/11/2015-15:41. Ex.14-15 Rep 2014 --> Clô 2015. Ex. 2013 Rep 2013 --> Clô 2014 Page : 1 ACTIFS IMMOBILISES 20/28 554,16 1.184,18 III. Immobilisations corporelles (ann. I; B) 22/27 554,16 1.184,18 B. Installations; machines et outillage 23 806,66 230100 SITE WEB 2.420,00 2.420,00

Plus en détail

Les exercices cliniques en ville

Les exercices cliniques en ville SOIREE INSTALLATION Les exercices cliniques en ville Dr Philippe Renard URPS médecins 27 juin 2012 Hôtel Scipion Les exercices cliniques en ville 1. OU? 2. QUAND? 3. COMMENT? 4. COMBIEN? www.soignereniledefrance.org

Plus en détail

Pour éviter le surendettement

Pour éviter le surendettement Pour éviter le surendettement Lister et classer ses dépenses dépenses fixes ou préengagées Dépenses réalisées dans le cadre d un contrat difficilement renégociable à court terme. Ces dépenses doivent être

Plus en détail

À quoi servent les cotisations?

À quoi servent les cotisations? À quoi servent les cotisations? [ Le réseau Urssaf vous rend des comptes À quoi servent les cotisations? ] Depuis 1945, la France a fait le choix d une Sécurité sociale protégeant solidairement l ensemble

Plus en détail

Aviva Senséo Prévoyance Médical. Une solution de prévoyance à la hauteur de vos besoins. Professionnel, comme vous.

Aviva Senséo Prévoyance Médical. Une solution de prévoyance à la hauteur de vos besoins. Professionnel, comme vous. Professions médicales aviva.fr/pro Aviva Senséo Prévoyance Médical Une solution de prévoyance à la hauteur de vos besoins Professionnel, comme vous. Aviva Senséo Prévoyance Médical, un contrat de prévoyance

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

LA TRESORERIE. mois. Cette donnée est importante pour établir le budget de trésorerie prévisionnel. TOTAL 30 000

LA TRESORERIE. mois. Cette donnée est importante pour établir le budget de trésorerie prévisionnel. TOTAL 30 000 LA TRESORERIE 1. Présentation des composantes de la trésorerie 3.2. La TVA à décaisser 1.1. Qu est ce que la trésorerie 2. Les encaissements : de la prévision des ventes au budget prévisionnel des recettes

Plus en détail

Nom du candidat (ou du candidat tête de liste) : Date du scrutin : Édition 2014. Liste des donateurs. Montant des dons en espèces 2

Nom du candidat (ou du candidat tête de liste) : Date du scrutin : Édition 2014. Liste des donateurs. Montant des dons en espèces 2 ANNEXE 1 (à joindre au compte de campagne dans l'enveloppe B) Liste des donateurs Page... L'article L. 52-8 du Code électoral fixe le plafond de ces dons à 4 600 1 par donateur et par élection. Les dons

Plus en détail

Intermédiaires de commerce non spécialisé. Echantillon : 1263 Données : 2014

Intermédiaires de commerce non spécialisé. Echantillon : 1263 Données : 2014 Intermédiaires de commerce non spécialisé Echantillon : 1263 Données : 2014 Recettes encaissées 45263 Débours 3 Honoraires rétrocédés 325 Montant net recettes 44935 Achats 0.4 Salaires nets 0.2 Charges

Plus en détail

QUESTIONS / REPONSES

QUESTIONS / REPONSES QUESTIONS / REPONSES Peut-on tout acheter avec un crédit personnel? Oui, dans la mesure où le montant du crédit correspond à votre besoin. Jusqu à 75000 maximum, votre prêt personnel peut répondre à tous

Plus en détail

Logiciel Comptacoop VERSION EXCEL :

Logiciel Comptacoop VERSION EXCEL : Logiciel Comptacoop VERSION EXCEL : 1 Télécharger le logiciel version excel 2 À chaque ouverture de la feuille, il faut ACTIVER LES MACROS. Cliquer ici! A défaut, vous ne pourrez pas enregistrer vos écritures

Plus en détail

AGA-PS.L Association de Gestion Agréée des Professions de Santé et des Professions Libérales

AGA-PS.L Association de Gestion Agréée des Professions de Santé et des Professions Libérales AGA-PS.L Association de Gestion Agréée des Professions de Santé et des Professions Libérales N SIRET : 314 136 250 000 29 16 rue Fénelon 69006 Lyon (Tél) 04.78.65.97.51 (Fax) 04.72.74.97.34 (E-mail) aga-ps@wanadoo.fr

Plus en détail

Fiscalité agricole. Informations de base utiles pour les petites entreprises agricoles. Véronique Bouchard, Ferme aux petits oignons

Fiscalité agricole. Informations de base utiles pour les petites entreprises agricoles. Véronique Bouchard, Ferme aux petits oignons Fiscalité agricole Informations de base utiles pour les petites entreprises agricoles Véronique Bouchard, Ferme aux petits oignons Plan de présentation Tenue de livre/comptabilité/gestion/fiscalité Formes

Plus en détail

TRAVAUX PROFESSIONNELS / COMPTABILITÉ

TRAVAUX PROFESSIONNELS / COMPTABILITÉ SECRÉTAIRE MÉDICAL(E) ET MÉDICOSOCIAL(E) EXAMEN SESSION 2012 TRAVAUX PROFESSIONNELS / COMPTABILITÉ Corrigé Barème à découper et à coller sur la première page de votre copie(ne rien écrire dans le cadre

Plus en détail

Les 4 pages suivantes montrent la réalisation du résumé

Les 4 pages suivantes montrent la réalisation du résumé Données de base Marcel Exemple est né le 15.03.1955 à Vevey. Catherine est née le 27.09.1960. Ils se sont mariés le 04.09.1982, et ont 2 enfants : David, né le 13.07.1985, employé de banque, et Christelle,

Plus en détail

Les Registres Légaux et les reçus professionnels

Les Registres Légaux et les reçus professionnels FICHE DE SYNTHÈSE Module 2 Les Registres Légaux et les reçus professionnels - MODULE SEMAINE 2 - SOMMAIRE : I) Les registres des mandats... 2 II) Le registre répertoire... 4 III) Le carnet de reçus...

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 3 : LES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 3 : LES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS RÈGLES COMPTABLES COMPTABILITE GENERALE ETAPE 3 : LES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS 1. Une fois ses investissements réalisés et le cadre de son activité créé, l entreprise débute son exploitation.

Plus en détail

SECURITE SOCIALE DES ETUDIANTS

SECURITE SOCIALE DES ETUDIANTS SECURITE SOCIALE DES ETUDIANTS Source : ameli.fr Dossier mis à jour le 6 février 2009 1.1 Vous êtes étudiant Vous poursuivez des études dans l enseignement supérieur. Vous relevez du régime étudiant de.

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIERES 2014

INFORMATIONS FINANCIERES 2014 Les Martinets RESIDENCE MEDICALISEE POUR PERSONNES AGEES ANNEXE 2 INFORMATIONS FINANCIERES 2014 Par ordonnance du 20 décembre 2011, le Conseil d Etat du Canton de Fribourg a décidé de modifier l arrêté

Plus en détail

Victime d un accident causé par une autre personne : il faut le déclarer à l Assurance Maladie

Victime d un accident causé par une autre personne : il faut le déclarer à l Assurance Maladie Victime d un accident causé par une autre personne : il faut le déclarer à l Assurance Maladie dossier de presse Contact presse CNAMTS : Sandra Garnier 01 72 60 15 91 sandra.garnier@cnamts.fr Paris, le

Plus en détail

HD 5.60 : «Ecritures des opérations diverses»? La comptabilité libérale est une comptabilité simplifiée par rapport au plan comptable (PCG) de 1999.

HD 5.60 : «Ecritures des opérations diverses»? La comptabilité libérale est une comptabilité simplifiée par rapport au plan comptable (PCG) de 1999. 15 octobre 2009 HD 5.60 : «Ecritures des opérations diverses»? Avec «Compta libérale» version 5.6 apparaît un nouveau journal, celui des écritures des opérations diverses. Jusqu à présent, vous vous en

Plus en détail

MALADIE CONTROLE des ARRETS de TRAVAIL L EMPLOYEUR et la CPAM peuvent contrôler la véracité de l état de santé du salarié absent pour maladie par une visite médicale ou une contre-visite CONTRE VISITE

Plus en détail

SITE INTERNET : Documents 2 ème année SOC. Taux. Déductions. Sous-total. Salaire versé. Décompte de salaire de Mme / Mlle / M

SITE INTERNET : Documents 2 ème année SOC. Taux. Déductions. Sous-total. Salaire versé. Décompte de salaire de Mme / Mlle / M SITE INTERNET : Documents 2 ème année SOC Calculez le décompte salaire suivant Décompte de salaire de Mme / Mlle / M Taux AVS/AI/APG 5.05% AC 1.00% AA non prof 1.44% Caisse de retraire 7.45 % Alloc. fam./enfants

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER Exercice 2014

RAPPORT FINANCIER Exercice 2014 Angle B d AL KAHRABAA et Bd Chefchaouni Km 9.5 Sidi Bernoussi, Casablanca - Maroc Tel. 00 212 5 22 66 69 80 /81 Fax 00 212 5 22 66 69 82 E-mail : info@izdihar.info Site Web: www.izdihar.info RAPPORT FINANCIER

Plus en détail

ECONOMIE ET SOCIETE (GESTION)

ECONOMIE ET SOCIETE (GESTION) REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Enseignement secondaire II Direction générale CFP Commerce EXAMEN D'ADMISSION EN 2CFCI Nom... Prénom... Signature...

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE EN FRANCE

PROTECTION SOCIALE EN FRANCE Qu est-ce que la protection sociale? PROTECTION SOCIALE EN FRANCE La protection sociale désigne tous les mécanismes de prévoyance collective, permettant aux individus de faire face aux conséquences financières

Plus en détail

URPS. Les modes de collaboration des professions médicales et paramédicales. Caen, le 15 mai 2014

URPS. Les modes de collaboration des professions médicales et paramédicales. Caen, le 15 mai 2014 URPS Les modes de collaboration des professions médicales et paramédicales Caen, le 15 mai 2014 Animé par Jean-Yves DUPUY Expert comptable Associé SOMMAIRE 1. Quels sont les différents modes de collaboration

Plus en détail

PCC - Les encaissements au comptant LES ENCAISSEMENTS

PCC - Les encaissements au comptant LES ENCAISSEMENTS LES ENCAISSEMENTS 1- Les encaissements en espèces a) Les ventes au comptant Pour les ventes de faible valeur encaissées au comptant, les entreprises sont autorisées à comptabiliser en une seule écriture

Plus en détail

l activité de somnologie en cabinet libérale

l activité de somnologie en cabinet libérale l activité de somnologie en cabinet libérale Docteur Alexandre DAKAR President de la SMSV SFRMS Lille 22 1 1/ Optimisation des recettes: - A/ le secteur d exercice - B/ la cotation des actes - C/ Le temps

Plus en détail

CORRIGE EXAMEN DU 9 DECEMBRE 2014

CORRIGE EXAMEN DU 9 DECEMBRE 2014 CORRIGE EXAMEN DU 9 DECEMBRE 2014 Sujet 1-6 points 1.1. Définir le coefficient de déduction et ses trois composantes - 1 point Le coefficient de déduction permet de déterminer pour chaque bien ou service

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre criminelle Audience publique du 18 février 2014 N de pourvoi: 12-87629 ECLI:FR:CCASS:2014:CR00011 Publié au bulletin Cassation partielle M. Louvel (président), président Me Le

Plus en détail

Rapport de présentation de l année comptable 2008 de la Fédération Française de la Kinésiologie Spécialisée (FFKS)

Rapport de présentation de l année comptable 2008 de la Fédération Française de la Kinésiologie Spécialisée (FFKS) Rapport de présentation de l année comptable de la Fédération Française de la Kinésiologie Spécialisée (FFKS) Le rapport s appuie sur les informations comptables suivantes : - un report à nouveau de 15

Plus en détail

CESU. , c est facile!

CESU. , c est facile! Être payé en CESU, c est facile! Vous êtes salarié d un particulier employeur qui reçoit de son entreprise des Chèques Domicile CESU destinés à financer des services à la personne (ménage, repassage, garde

Plus en détail

Taxe sur la valeur ajoutée. Exercices résolus avec rappels du cours

Taxe sur la valeur ajoutée. Exercices résolus avec rappels du cours Taxe sur la valeur ajoutée Exercices résolus avec rappels du cours Tous les taux utilisés, et les méthodes suivis dans le raisonnement des exercices sont valables et correspondent aux nouvelles prescriptions

Plus en détail

Ce premier écran vous permet d'effectuer un choix dans votre demande :

Ce premier écran vous permet d'effectuer un choix dans votre demande : VOTRE CAISSE A tout moment vous pourrez visualiser les encaissements de la journée, d'une semaine, d'une période. En fin de journée vous pourrez éditer le bordereau de remise en banque de vos chèques,

Plus en détail

Formulaire de demande d aide financière extra-légale

Formulaire de demande d aide financière extra-légale Formulaire de demande d aide financière extra-légale pour les personnes en situation de handicap Bénéficiaire NOM, Prénom Date de naissance Assuré Conjoint Personne vivant maritalement avec l assuré Enfant

Plus en détail

Particulier. employeur. Juin 2012. Tout. savoir. sur le. Cesu. [ Chèque emploi service universel ] L essayer, c est l adopter! www.cesu.urssaf.

Particulier. employeur. Juin 2012. Tout. savoir. sur le. Cesu. [ Chèque emploi service universel ] L essayer, c est l adopter! www.cesu.urssaf. Particulier employeur Juin 2012 Tout savoir sur le Cesu [ Chèque emploi service universel ] L essayer, c est l adopter! Le Chèque emploi service universel (Cesu) L essayer, c est l adopter! Qui n a pas

Plus en détail

Nom des membres du binôme de candidats : Date du scrutin : Édition 2015. Liste des donateurs. Montant des dons en espèces 2

Nom des membres du binôme de candidats : Date du scrutin : Édition 2015. Liste des donateurs. Montant des dons en espèces 2 ANNEXE 1 (à joindre au compte de campagne dans l'enveloppe B) Liste des donateurs Page... L'article L. 52-8 du Code électoral fixe le plafond de ces dons à 4 600 1 par donateur et par élection. Les dons

Plus en détail

Modèle de plan comptable pour les organisations faîtières de la construction de logements d utilité publique 1/9

Modèle de plan comptable pour les organisations faîtières de la construction de logements d utilité publique 1/9 Modèle de plan comptable pour les organisations faîtières de la construction de logements d utilité publique 1/9 Plan comptable 1 ACTIFS 10 Actifs circulants 100 Liquidités 1000 Caisse 1010 Compte de chèques

Plus en détail

CONTROLE DE GESTION ET GESTION PREVISIONNELLE LE BUDGET DE TRESORERIE

CONTROLE DE GESTION ET GESTION PREVISIONNELLE LE BUDGET DE TRESORERIE CONTROLE DE GESTION ET GESTION PREVISIONNELLE LE BUDGET DE TRESORERIE Objectif(s) : o Encaissements prévisionnels, o Décaissements prévisionnels, o Trésorerie prévisionnelle. Pré requis : o Connaissances

Plus en détail

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation A. Le cycle d exploitation L activité de l unité commerciale

Plus en détail

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale COURS 470 Série 09 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

PAPIERS A CONSERVER. Le délai de conservation des papiers varie selon leur nature.

PAPIERS A CONSERVER. Le délai de conservation des papiers varie selon leur nature. PAPIERS A CONSERVER Le délai de des papiers varie selon leur nature. En matière civile, le délai de prescription de droit commun est de 5 ans, les preuves doivent donc être conservées pendant cette durée

Plus en détail

CAS SWANN ENTRAÎNEMENT AU DS SUR LES ÉTATS DE RAPPROCHEMENT BANCAIRES

CAS SWANN ENTRAÎNEMENT AU DS SUR LES ÉTATS DE RAPPROCHEMENT BANCAIRES CAS SWANN ENTRAÎNEMENT AU DS SUR LES ÉTATS DE RAPPROCHEMENT BANCAIRES Le comptable le l entreprise SWANN vous transmet en annexe l extrait du compte Crédit Agricole (tenu par l entreprise) ainsi que le

Plus en détail