Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique"

Transcription

1 Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique Patrice MARIE À travers l histoire de Véronique, nous allons voir comment il convient de gérer un cabinet médical : Le livre-journal Les rapprochements bancaires

2 Les dépenses Annexe 1 Durant le mois de janvier, Véronique a reçu et déboursé les sommes suivantes : 2/01 Essence (espèces) /01 Virement CPAM /01 REMISE CHEQUES /01 CARMF (Prélèvement) /01 Pharmacie (espèces) /01 Taxe foncière (Prélèvement) /01 Virement UFB (emprunt pour ECG) /01 REMISE CHEQUES /01 Remboursement frais transport (chèque) /01 VIRT Art L /01 Virement OGC /01 Cartouches d encre (chèque) /01 Salaire faculté /01 Expertise /01 Remboursement ordo. dupliquées /01 Virement perso sur compte pro /01 Editeur /01 Appareil ECG /01 Remboursement emprunt cabinet * (Prélèvement) 14/01 Agios (Prélèvement) /01 Séminaire (chèque) /01 Amicale des médecins (chèque) /01 Avance salaire femme de ménage (espèces) /01 Essence (Espèces) /01 REMISE CHEQUES /01 Prélèvement espèces /01 EDF (Prélèvement) /01 REMISE CHEQUES

3 30/01 Secrétariat téléphonique (Prélèvement) /01 Remboursement emprunt voiture ** (Prélèvement) /01 REMISE CHEQUES /01 Salaire Femme de ménage (chèque) /01 Honoraires en espèces gagnés dans le mois * Remboursement emprunt cabinet : capital ( ) ; Intérêts emprunt ( ) ; Assurance emprunt (9.45 ) ** Remboursement emprunt voiture : capital ( ) ; Intérêts emprunt ( ) ; Assurance emprunt (3.20 )

4 À l aide du document Annexe 1, remplissez le journal des encaissements de Véronique du mois de janvier Date Libellé de l opération Compte de trésorerie Espèces Banque Remise en banque des chèques ou virements d honoraires 1 5/01 Virement CPAM Remise espèces en banque Remise en banque de gains divers Apports personnels Montant des emprunts reçus sur le compte professionnel Autres encaissements (honoraires perçus en espèces) 2 5/01 Remise chèques /01 Virement UFB /01 Remise chèques /01 Remboursement frais trans /01 Virement Art /01 Virement OGC /01 Expertise /01 Remboursement Ordo /01 Virement personnel /01 Remise chèques /01 Remise chèques /01 Remise chèques Honoraires espèces du mois TOTAUX A = B

5 Journal des encaissements Les pièges : Les remboursements de frais transport et d ordonnances dupliquées sont des «gains divers». Ne pas noter le salaire : cette recette doit être encaissée sur le compte privé. De même les droits d auteurs versés par l éditeur doivent être versés sur le compte privé. Attention pour la remise des honoraires en espèces (un peu compliqué) : 2 méthodes : soit on dépose tous les honoraires perçus en espèces sur le compte professionnel, soit on ne les dépose jamais. 1. Véronique dépose tous ses honoraires perçus en espèces sur son compte professionnel (NOUS N AVONS PAS CHOISI CETTE MÉTHODE) Les recettes en espèces (1980 ) gagnées dans le mois sont entrées dans la caisse de Véronique : cette recette figurera donc dans le compte de trésorerie «espèces» et cette somme sera ventilée dans la colonne «Honoraires perçus en espèces». Mais cette somme, Véronique la dépose sur son compte professionnel, elle doit donc la sortir de la caisse (c est donc une dépense en espèces) et constitue une entrée sur le compte professionnel qu il faut ventiler dans la colonne «remise espèces en banque. 2. Véronique ne dépose pas ses honoraires perçus en espèces sur son compte professionnel (CETTE MÉTHODE, BEAUCOUP PLUS PRATIQUE, N EST QU UNE TOLÉRANCE MAIS C EST CETTE MÉTHODE QUE NOUS AVONS CHOISI CAR ELLE EST PLUS SIMPLE). À la fin de chaque mois, elle reporte sur son journal des encaissements le total de ses honoraires comptabilisés sur son livre des recettes et perçus en espèces. De cette manière, les sommes perçues en espèces peuvent être utilisées pour sa vie courante sans les faire transiter sur son compte professionnel. Elle peut les déposer sur son compte personnel ou même alimenter son compte professionnel. Dans ce cas, elle inscrira cet apport dans la colonne «apports personnels» du journal des encaissements mais pas sur son journal des recettes. En fin de mois, il faut s assurer que la somme des montants encaissés par les comptes financiers est égale à la somme des ventilations des encaissements par nature (A = B)

6 À l aide du document Annexe 1, remplissez le journal de des dépenses de Véronique du mois de janvier Journal des dépenses page 1 Le journal des dépenses est formé de deux parties : La 1 ère ci-contre où figure : la date, la désignation de la dépense et l inscription dans le compte de trésorerie donnant l origine des fonds (chèques ou espèces) La seconde : les deux pages suivantes. Dans cette partie vous devez ventiler les dépenses dans les différents postes. Normalement ces trois pages sont dans la continuité les unes des autres. Date Libellé de l opération Compte de trésorerie Espèces Banque 1 2/01 Essence /01 CARMF /01 Pharmacie /01 Taxe foncière /01 Cartouches d encre /01 Appareil ECG /01 Emprunt cabinet /01 Agios /01 Séminaire /01 Amicale de médecins /01 Avance salaire f. de ménage /01 Essence /01 Prélèvement espèces /01 EDF /01 Secrétariat téléphonique /01 Emprunt voiture /01 Salaire f. de ménage Total mensuel ou total à reporter

7 Journal des dépenses page 2 Remise espèces en banque Prélèvement s personnels & charges non déductibles Honoraires rétrocédés Achats Salaires nets Charges sociales Frais de personnel Impôts & taxes Travaux ; fournitures et services extérieurs Taxe professionne lle Autres impôts CSG déductible Location de matériels Entretien ; réparations ; blanchissage Personnel intérimaire Petit outillage Chauffage ; eau ; gaz ; électricité Honoraires non rétrocédés

8 Journal des dépenses page 3 Transports & déplacements Frais divers de gestion En attente d affectation Charges Frais Cotisations Autres frais Rembourse Assurances Frais de Autres frais sociales du Frais de Fournitures Frais d actes financiers et syndicales et divers de Pertes ment Avances Immobilisati voiture de praticien représentatio de bureau et de intérêts professionne gestion diverses d emprunts SCM ons déplacement n PTT contentieux d emprunts lles (capital) TVA sur immobilisati ons

9 Journal des dépenses Les pièges : L essence a été réglée en espèces, la dépense doit être inscrite dans la colonne «espèces» et ventilée dans la colonne 23 : «frais de voiture». La CARMF est un prélèvement sur le compte bancaire, la dépense doit être inscrite dans la colonne «banque» et ventilée dans la colonne 25 : «charges sociales du praticien». La pharmacie a été réglée en espèces, la dépense doit être inscrite dans la colonne «espèces» et ventilée dans la colonne 8 : «achats» : il s agit des frais de consommables. La taxe foncière est un prélèvement sur le compte bancaire, la dépense doit être inscrite dans la colonne «banque» et ventilée dans la colonne 13 : «autres impôts». Les cartouches d encre ont été réglées en chèque, la dépense doit être inscrite dans la colonne «banque» et ventilée dans la colonne 27 : «fournitures de bureau». L électrocardiographe est une immobilisation car cette dépense est supérieure à 500 HT. Il a été réglée en chèque, la dépense doit être inscrite dans la colonne «banque» et ventilée dans la colonne «En attente d affectation : Immobilisations». Le remboursement de l emprunt du cabinet est un prélèvement sur le compte bancaire, la dépense doit être inscrite dans la colonne «banque» et ventilée dans plusieurs colonnes car elle se décompose en 3 postes différents : - Le remboursement du capital qu il faut ventiler colonne «En attente d affectation : remboursement d emprunts». - Les intérêts de cet emprunt qu il faut ventiler colonne 31 «Frais financiers et intérêts d emprunts». - L assurance qu il faut ventiler colonne 22 «Assurances». Les agios bancaires ont été prélevés sur le compte bancaire, la dépense doit être inscrite dans la colonne «banque» et ventilée dans la colonne : «Prélèvements personnels & charges non déductibles», car les agios de découvert bancaires ne sont pas déductibles. Le séminaire a été réglée en chèque la dépense doit être inscrite dans la colonne «banque» et ventilée dans la colonne 26 : «Frais de représentation» : ce poste comprend les frais d inscription aux congrès. En revanche les frais de déplacements et d hébergement pour ce même séminaire seront à inscrire dans la colonne 24 «autres déplacements». La cotisation à l Amicale de médecins a été réglée en chèque la dépense doit être inscrite dans la colonne «banque» et ventilée dans la colonne 29 : «Cotisations syndicales et professionnelles». L avance de salaire de la femme de ménage a été réglée en espèces et doit être inscrite dans la colonne «espèces» et ventilée dans la colonne 9 : «Frais de personnel salaires nets». L essence a été réglée en espèces, la dépense doit être inscrite dans la colonne «espèces» et ventilée dans la colonne 23 : «frais de voiture».

10 Le prélèvement d espèces sur le compte professionnel doit être inscrit dans la colonne «banque» et ventilée dans la colonne : «Prélèvements personnels & charges non déductibles». La dépense EDF est un prélèvement sur le compte bancaire, la dépense doit être inscrite dans la colonne «banque» et ventilée dans la colonne 20 : «chauffage ; eau ; gaz ; électricité». Le prélèvement sur le compte bancaire en règlement des services de secrétariat téléphonique doit être inscrit dans la colonne «banque» et ventilée dans la colonne 21 : «Honoraires non rétrocédés». Le remboursement de l emprunt de la voiture est un prélèvement sur le compte bancaire, la dépense doit être inscrite dans la colonne «banque» et ventilée dans plusieurs colonnes car elle se décompose en 3 postes différents : - Le remboursement du capital qu il faut ventiler colonne «En attente d affectation : remboursement d emprunts». - Les intérêts de cet emprunt qu il faut ventiler colonne 31 «Frais financiers et intérêts d emprunts». - L assurance qu il faut ventiler colonne 22 «Assurances». Le salaire de la femme de ménage a été réglée en chèque et doit être inscrit dans la colonne «banque» et ventilée dans la colonne 9 : «Frais de personnel salaires nets». En fin de mois, il faut s assurer que la somme des montants encaissés par les comptes de trésorerie est égale à la somme des ventilations des dépenses par nature.

11 Annexe 2 Relevé bancaire du mois de janvier Banque ZZZ Compte Professionnel N : XXX Relevé de compte chèques Du 1/01 au 31/01 Dr Véronique CARABIN 33 Rue de la poupée qui tousse MONBAIGNEUR Date Libellé Débit Crédit Solde au 31/ /01 Virement CPAM /01 REMISE CHEQUES /01 Prélèvement CARMF Paris /01 Chèque /01 Prélèvement Trésor P D /01 Virement UFB /01 REMISE CHEQUES /01 Remboursement frais transport /01 Virement Anciens Combattants /01 Virement OGC /01 Chèque /01 Virement Expertise /01 Virement CPAM /01 Virement cpt perso /01 Chèque /01 Prélèvement échéance /01 Agios /01 Chèque /01 REMISE CHEQUES /01 Prélèvement espèces /01 Prélèvement EDF /01 REMISE CHEQUES /01 Prélèvement SOTEL /01 Prélèvement échéance /01 REMISE CHEQUES /01 Virement CPAM TOTAUX Solde au 31/

12 À l aide du journal des «encaissements», du journal des «dépenses» et du relevé bancaire, établissez le contrôle de trésorerie et les rapprochements bancaires du mois de janvier CONTRÔLE MENSUEL DE LA TRÉSORERIE JANVIER CAISSE Opérations Débit Caisse Crédit Solde au 31/ Mouvements du mois Solde au 31/ BANQUE Opérations Livre-journal Relevé de banque Débit Crédit Débit Crédit Solde au 31/ Mouvements du mois Solde au 31/ État de rapprochement bancaire Opérations non portées sur le relevé bancaire Séminaire Salaire femme de ménage Opérations non portées sur le livrejournal Virement CPAM Solde RÉEL au 31/

13 Les rapprochements bancaires C est le moyen de comparer mensuellement le solde du compte déterminé d après les écritures du journal de trésorerie avec le solde du relevé bancaire. Les pièges : En 0 : il faut inscrire 0,00 : en début d année la caisse est vide. En 1 : il s agit des recettes espèces du mois En 3 : il s agit des dépenses du mois réglées en espèces En 9 : il s agit du solde rectifié du mois de décembre. (ce chiffre est différent du solde du relevé bancaire du 31/12 car un chèque de a été émis en décembre et n a été débité qu en janvier) Il convient de reporter les sommes : du journal des encaissements, comme indiqué en :2. du journal des dépenses, comme indiqué en : 4. et du relevé bancaire comme indiqué en : 5,6,7,8. Il convient de noter les différences d écriture entre le relevé bancaire et le journal de trésorerie, ainsi : L inscription au séminaire est inscrite sur le journal de trésorerie mais le chèque n a pas encore été débité sur le compte professionnel, cette dépense ne figure donc pas encore sur le relevé de la banque. Véronique a payé sa femme de ménage le 31/01. Elle a inscrit cette dépense sur le journal de trésorerie mais le chèque n a, bien sûr, pas été débité sur le compte professionnel le 31/01 : cette dépense ne figure donc pas encore sur le relevé de la banque. Le compte professionnel de Véronique a été crédité d un virement de la CPAM mais Véronique n avait pas encore reçu l avis de virement le 31/01. Elle ne pouvait donc pas inscrire cette recette sur son journal de trésorerie. Il convient de s assurer que les soldes rectifiés d après le relevé de la banque et d après le journal de trésorerie sont égaux. Le solde rectifié du mois de janvier doit être reporté à la case 9 du rapprochement bancaire de février. Le solde en caisse de fin de mois de janvier est à reporter à la case 0 du mois de février.

Travaux pratiques : Les recettes de Véronique

Travaux pratiques : Les recettes de Véronique Travaux pratiques : Les recettes de Véronique Patrice MARIE À travers l histoire de Véronique, nous allons voir comment il convient de gérer un cabinet médical : Le livre de recettes L histoire de Véronique

Plus en détail

Exemple de tenue du Livre - Journal

Exemple de tenue du Livre - Journal Exemple de tenue du Livre - Journal Livre des recettes journalières Recettes Ventilation des recettes Identité du client Dates Libellés Banque Caisse Honoraires 10 228,68 228,68 DUPONT 10 76,23 76,23 DURAND

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS A COMPLETER

RENSEIGNEMENTS A COMPLETER RENSEIGNEMENTS A COMPLETER Tenue de la comptabilité : Par vous-même Par un comptable Nom du comptable : Nom du cabinet : Adresse du cabinet : Tél : Fax : FAITS MARQUANTS DE L ANNEE 2007...............

Plus en détail

La comptabilité du médecin libéral

La comptabilité du médecin libéral La comptabilité du médecin libéral Patrice MARIE Le Code général des impôts soumet les professions libérales à des obligations comptables. Grâce à cette comptabilité vous pourrez déterminer le revenu de

Plus en détail

Docteur Marc HECKLER 48 Avenue du Maréchal Foch 54200 TOUL. TEL: 03 83 43 17 61 Email: m.heckler@wanadoo.fr

Docteur Marc HECKLER 48 Avenue du Maréchal Foch 54200 TOUL. TEL: 03 83 43 17 61 Email: m.heckler@wanadoo.fr LA GESTION COMPTABLE DU CABINET MEDICAL Docteur Marc HECKLER 48 Avenue du Maréchal Foch 54200 TOUL TEL: 03 83 43 17 61 Email: m.heckler@wanadoo.fr 18/05/2008 Docteur Marc HECKLER 1 18/05/2008 Docteur Marc

Plus en détail

Travaux pratiques : La 2035 de Véronique «les bonnes options»

Travaux pratiques : La 2035 de Véronique «les bonnes options» Travaux pratiques : La 2035 de Véronique «les bonnes options» Patrice MARIE À travers l histoire de Véronique, nous allons voir comment il convient de gérer un cabinet médical : 3 e partie : La déclaration

Plus en détail

La Tenue d une comptabilité «Profession Libérale»

La Tenue d une comptabilité «Profession Libérale» La Tenue d une comptabilité «Profession Libérale» AGAFRANCE 194 Avenue Nina Simone CS 96008 34060 MONTPELLIER Cédex 2 Tél. 04 99 53 22 50 E-mail : contact@aga-france.fr Sommaire Page 2 : Présentation matérielle

Plus en détail

La Tenue d une comptabilité «Profession Libérale»

La Tenue d une comptabilité «Profession Libérale» La Tenue d une comptabilité «Profession Libérale» AGAFRANCE 194 Avenue Nina Simone CS 96008 34060 MONTPELLIER Cédex 2 Tél. 04 99 53 22 50 E-mail : contact@aga-france.fr Sommaire Page 2 : Présentation matérielle

Plus en détail

où sur la 2035? principales recettes et dépenses par ordre alphabétique ligne sur la

où sur la 2035? principales recettes et dépenses par ordre alphabétique ligne sur la où sur la 2035? N de la principales recettes et dépenses par ordre alphabétique ligne sur la Intitulé de la ligne 2035 A Abondement pour l'épargne salariale (PEE, etc) 43 Divers à déduire (case CT) Abonnements,

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

AGA-PS.L Association de Gestion Agréée

AGA-PS.L Association de Gestion Agréée AGA-PS.L Association de Gestion Agréée des Professions de Santé et des Professions Libérales N SIRET : 314 136 250 000 29 NUMERO D'AGREMENT DE L'ASSOCIATION : 204 690 Date arrivée :... Date rejet :...

Plus en détail

INFOS IDENTIFICATION / OG ID 00

INFOS IDENTIFICATION / OG ID 00 INFOS IDENTIFICATION / OG ID Revenus de l'année LIBELLES REPONSE IDENTIFICATION DU DOSSIER COMPTABLE Forme juridique (A) Code Activité de la famille comptable Code Activité Libre Date de début exercice

Plus en détail

FRAIS MIXTES DETAIL DIVERS A REINTEGRER

FRAIS MIXTES DETAIL DIVERS A REINTEGRER Nom : N Adhérent : Cabinet comptable : (Pour ce dernier une attestation est à compléter en dernière page OGD2) Nom collaborateur : Date du dernier contrôle fiscal : FRAIS MIXTES DETAIL DIVERS A REINTEGRER

Plus en détail

ANNEE FISCALE 2014 RESERVE A L ASSOCIATION. Saisie liasse par AGACDS le :. E.C.V fait le :... Observations/ Pièces manquantes :.

ANNEE FISCALE 2014 RESERVE A L ASSOCIATION. Saisie liasse par AGACDS le :. E.C.V fait le :... Observations/ Pièces manquantes :. ASSOCIATION DE GESTION AGRÉÉE PROFESSIONS MÉDICALES ET PARAMÉDICALES 89 RUE SOMMEILLER 73 CHAMBERY Tél : 4 79 6 42 23 - e-mail : agacds.savoie@orange.fr ANNEE FISCALE 214 NOM DE L ADHÉRENT Nom Prénom Profession

Plus en détail

HD 5.60 : «Ecritures des opérations diverses»? La comptabilité libérale est une comptabilité simplifiée par rapport au plan comptable (PCG) de 1999.

HD 5.60 : «Ecritures des opérations diverses»? La comptabilité libérale est une comptabilité simplifiée par rapport au plan comptable (PCG) de 1999. 15 octobre 2009 HD 5.60 : «Ecritures des opérations diverses»? Avec «Compta libérale» version 5.6 apparaît un nouveau journal, celui des écritures des opérations diverses. Jusqu à présent, vous vous en

Plus en détail

VEHICULES UTILISES A TITRE PROFESSIONNEL (à remplir seulement en cas de déduction de frais réels) Mode de détention (*2)

VEHICULES UTILISES A TITRE PROFESSIONNEL (à remplir seulement en cas de déduction de frais réels) Mode de détention (*2) DEMANDE D ATTESTATION ET SES ANNEXES MODELE ADHERENT DOCUMENTS A NOUS ADRESSER OBLIGATOIREMENT SUR SUPPORT PAPIER OU EN DEMATERIALISATION EDI-TDFC Demande d attestation et renseignements complémentaires

Plus en détail

ACADEMIE DE CAEN REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE

ACADEMIE DE CAEN REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE LES OPERATIONS COURANTES CONNAISSANCES Les produits d exploitation les obligations relatives aux ventes La ventilation

Plus en détail

INFORMATIONS PERSONNELLES. Profession : Secteur : 1 2 3 Mode exercice: SCM Individuel Clinique

INFORMATIONS PERSONNELLES. Profession : Secteur : 1 2 3 Mode exercice: SCM Individuel Clinique AGAM ILE DE FRANCE QUESTIONNAIRE INFORMATIONS PERSONNELLES Nom : Prénom : Adresse du domicile : N ADHERENT: Téléphone personnel : Téléphone mobile : Adresse de messagerie : Date de naissance (JJ/MM/AAAA)

Plus en détail

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA.

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA. CHAPITRE 4 LES BANQUES I. LES COMMISSIONS ET LES AGIOS SUR DECOUVERT Les entreprises doivent surveiller l évolution de leur solde bancaire. Ce suivi permet de prévenir d éventuelles défaillances qui conduiraient

Plus en détail

Compte d exploitation

Compte d exploitation Compte d exploitation Classe 6 : Comptes de charges 60 Achats 606120 Energie ; électricité. 606130 Chauffage. 606220 Produits d entretien 606281 Petit Equipement 606400 Fournitures de bureau 61 Services

Plus en détail

AGAM ILE DE FRANCE. QUESTIONNAIRE Exercice 2012 RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES A LA DECLARATION 2035 : NOM : PRENOM : N ADHERENT :

AGAM ILE DE FRANCE. QUESTIONNAIRE Exercice 2012 RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES A LA DECLARATION 2035 : NOM : PRENOM : N ADHERENT : AGAM ILE DE FRANCE QUESTIONNAIRE Exercice 2012 NOM : PRENOM : N ADHERENT : ADRESSE PROFESSIONNELLE : TEL : PORTABLE :.................. E MAIL :.................................. @............ ADRESSE

Plus en détail

DOSSIER 1 OPÉRATIONS COURANTES

DOSSIER 1 OPÉRATIONS COURANTES Session 2012 - INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Corrigé indicatif Ce corrigé n est qu indicatif et peut contenir des erreurs. DOSSIER 1 OPÉRATIONS COURANTES Partie A - Opérations liées aux achats et aux

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF PLAN DE FINANCEMENT BESOINS (durables) DEBUT ACTIVITE 1ère ANNEE 2ème ANNEE 3ème ANNEE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'immatriculation Frais honoraires Brevets Licences Logiciels Droit au Bail Achat

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS DOSSIER 2014

RENSEIGNEMENTS DOSSIER 2014 1 ASSOCIATION DE GESTION AGREEE SUD EST FRANCILIEN 3 avenue du Général de Gaulle CS 70328 Lisses 91021 EVRY Cedex Tél : 01 84 18 00 10 - Télécopie : 01 64 97 23 27 Site internet : http://www.agasef.com

Plus en détail

Fiche conseil. PARTICULARITES comptables et fiscales

Fiche conseil. PARTICULARITES comptables et fiscales PARTICULARITES comptables et fiscales des comptabilités des PROFESSIONS LIBERALES Et des activités relevant des bénéfices non commerciaux Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider

Plus en détail

NUMERO D'AGREMENT DE L'ASSOCIATION : 204 690 EXERCICE 2014 BORDEREAU D'INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES NOM DE L'EXPERT-COMPTABLE...

NUMERO D'AGREMENT DE L'ASSOCIATION : 204 690 EXERCICE 2014 BORDEREAU D'INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES NOM DE L'EXPERT-COMPTABLE... 16 rue Fénelon 69006 Lyon (Tél) 04.78.65.97.51 (Fax) 04.72.74.97.34 (E-mail) bordereau@aga-ps.com (Web) www.aga-ps.com NUMERO D'AGREMENT DE L'ASSOCIATION : 204 690 EXERCICE 2014 BORDEREAU D'INFORMATIONS

Plus en détail

ASSAPROL. TELETRANSMISSION DE LA DECLARATION 2035 Procédure obligatoire

ASSAPROL. TELETRANSMISSION DE LA DECLARATION 2035 Procédure obligatoire ASSAPROL ASSOCIATION AGREEE DES PROFESSIONS LIBERALES DU BASSIN DE L ADOUR B.P. 342 64603 ANGLET CEDEX & 05 59 57 75 95 - Télécopie : 05 59 52 91 79 e-mail : aga@assaprol.fr - Site internet : www.assaprol.com

Plus en détail

AGA des Chirurgiens Dentistes Tel: 02.31.75.20.25 3 Résidence Olympia - Bd Detolle 14000 CAEN email: contact@agacd.fr

AGA des Chirurgiens Dentistes Tel: 02.31.75.20.25 3 Résidence Olympia - Bd Detolle 14000 CAEN email: contact@agacd.fr N Adhérent Cabinet Comptable Oui Non Docteur Si oui Nom et adresse e-mail Téléphone ou e-mail SITUATION PROFESSIONNELLE GLOBALE Associé d'une SCM Oui Non Participant à un compte commun prof. Oui Non Collaborateur

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX BANQUES N 1991/25

CIRCULAIRE AUX BANQUES N 1991/25 Tunis, le 17 décembre 1991 CIRCULAIRE AUX BANQUES N 1991/25 OBJET : Communication d un arrêté trimestriel du compte de pertes et profits. Le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie, Vu la loi n 58/90

Plus en détail

L enregistrement et le stockage de l information

L enregistrement et le stockage de l information Comptabilité générale IG 3 Cours et TD : Marie Musard Année 2007-2008 L enregistrement et le stockage de l information Exercices (chapitre 2) Exercice 1 : la partie double Vous disposez des informations

Plus en détail

N adhérent. Nom. N tél. em@il. Date de naissance

N adhérent. Nom. N tél. em@il. Date de naissance Association Française pour les Professions Libérales 34, rue de Laborde 75008 PARIS 01.53.42.62.10 01.55.30.07.87 info@afpl.fr Identification Fiscale 2 07 756 SIRET 331 089 748 00031 DOSSIER INDIVIDUEL

Plus en détail

Renseignements complémentaires année 2014

Renseignements complémentaires année 2014 Association Nationale de Gestion des Infirmières et Infirmiers Libéraux N association : 2-02-310 N SIRET : 31908793800043 12 rue Louis Renault CS 70113 31133 BALMA CEDEX Tél : 05.61.58.37.37 Fax : 05.61.61.51.30

Plus en détail

Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE

Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE Objectifs : Réaliser un travail de synthèse à la fin du module 711-Introduction à la Gestion Comptable. Mettre en œuvre le principe de double détermination

Plus en détail

CAS SWANN ENTRAÎNEMENT AU DS SUR LES ÉTATS DE RAPPROCHEMENT BANCAIRES

CAS SWANN ENTRAÎNEMENT AU DS SUR LES ÉTATS DE RAPPROCHEMENT BANCAIRES CAS SWANN ENTRAÎNEMENT AU DS SUR LES ÉTATS DE RAPPROCHEMENT BANCAIRES Le comptable le l entreprise SWANN vous transmet en annexe l extrait du compte Crédit Agricole (tenu par l entreprise) ainsi que le

Plus en détail

AGA-PS.L Association de Gestion Agréée des Professions de Santé et des Professions Libérales

AGA-PS.L Association de Gestion Agréée des Professions de Santé et des Professions Libérales AGA-PS.L Association de Gestion Agréée des Professions de Santé et des Professions Libérales N SIRET : 314 136 250 000 29 16 rue Fénelon 69006 Lyon (Tél) 04.78.65.97.51 (Fax) 04.72.74.97.34 (E-mail) aga-ps@wanadoo.fr

Plus en détail

DOCUMENTS A NOUS RETOURNER CAMPAGNE FISCALE 2012

DOCUMENTS A NOUS RETOURNER CAMPAGNE FISCALE 2012 DOCUMENTS A NOUS RETOURNER CAMPAGNE FISCALE 2012 Pour tous les adhérents sans conseil la déclaration fiscale n 2035 (sauf saisie en ligne) le tableau détaillé des immobilisations et des amortissements

Plus en détail

Cette brochure vous est proposée par votre Association Agréée. La comptabilité libérale

Cette brochure vous est proposée par votre Association Agréée. La comptabilité libérale Cette brochure vous est proposée par votre Association Agréée La comptabilité libérale SOMMAIRE Préambule... p. 5 1 2 VOS OBLIGATIONS COMPTABLES... p. 7 Particularité relatives aux recettes... p. 8 Nomenclature

Plus en détail

VigiCompta, l A.G.A. VigiCompta, l AGA et Vous janvier 2013 p 1 / 32

VigiCompta, l A.G.A. VigiCompta, l AGA et Vous janvier 2013 p 1 / 32 VigiCompta, l A.G.A. Pas à pas réalisé par gilles guillon. Janvier 2013 N engage en rien Prokov Editions Si questions relatives à ce livret : courriel : pasapas@laposte.net VigiCompta, l AGA et Vous janvier

Plus en détail

AGA-PS.L Association de Gestion Agréée des Professions de Santé et des Professions Libérales

AGA-PS.L Association de Gestion Agréée des Professions de Santé et des Professions Libérales AGA-PS.L Association de Gestion Agréée des Professions de Santé et des Professions Libérales N SIRET : 314 136 250 000 29 16 rue Fénelon 69006 Lyon (Tél) 04.78.65.97.51 (Fax) 04.72.74.97.34 (E-mail) aga-ps@wanadoo.fr

Plus en détail

IL EST DONC INDISPENSABLE DE DISPOSER DE SES RELEVES ET DE LES CONSERVER

IL EST DONC INDISPENSABLE DE DISPOSER DE SES RELEVES ET DE LES CONSERVER WBNC MODE D EMPLOI 01 Rappel des éléments de base de la tenue d une comptabilité : Le support qui va justifier vos entrées et vos sorties (recettes et dépenses) est la banque : C est la raison pour laquelle

Plus en détail

Intermédiaires de commerce non spécialisé. Echantillon : 1263 Données : 2014

Intermédiaires de commerce non spécialisé. Echantillon : 1263 Données : 2014 Intermédiaires de commerce non spécialisé Echantillon : 1263 Données : 2014 Recettes encaissées 45263 Débours 3 Honoraires rétrocédés 325 Montant net recettes 44935 Achats 0.4 Salaires nets 0.2 Charges

Plus en détail

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise 11.1. Notions de comptabilité 11.2. Analyse financière (bilan et comptes de résultat) 11.3. Plan de financement 11.4. Budget

Plus en détail

Introduction à la comptabilité

Introduction à la comptabilité Introduction à la comptabilité L activité économique consiste à produire des biens et des services utiles et suffisamment rares susceptibles d être vendus. Cette production se déroule au sein des entreprises.

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES A LA 2035

RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES A LA 2035 RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES A LA 2035 Le présent questionnaire doit impérativement être envoyé dûment complété à l'appui de la déclaration 2035. Dans le cadre d'une saisie de la déclaration via le site

Plus en détail

AGA-PS.L Association de Gestion Agréée des Professions de Santé et des Professions Libérales

AGA-PS.L Association de Gestion Agréée des Professions de Santé et des Professions Libérales AGA-PS.L Association de Gestion Agréée des Professions de Santé et des Professions Libérales 16 rue Fénélon 69006 Lyon (T) 04.78.65.97.51 (Fax) 04.72.74.97.34 (E-mail) aga-ps@wanadoo.fr N SIRET : 314 136

Plus en détail

Partie III Le PCG (FR GAAP) Comptabilité Financière B. GRAND

Partie III Le PCG (FR GAAP) Comptabilité Financière B. GRAND Partie III Le PCG (FR GAAP) 1 Plan comptable et Système d enregistrement des transactions. 2 LE PLAN COMPTABLE 3 PCG Téléchargeable sur : www.lacompta.org/doc/plancomptable-francais.pdf PCG sur Iphone

Plus en détail

Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre :

Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre : Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre : - De détecter les erreurs éventuellement commises au niveau

Plus en détail

14 mai 2009. Dépenses professionnelles 4 - : Opérations diverses et gestion des cotisations URSSAF

14 mai 2009. Dépenses professionnelles 4 - : Opérations diverses et gestion des cotisations URSSAF 14 mai 2009 Dépenses professionnelles 4 - : Opérations diverses et gestion des cotisations URSSAF La gestion des cotisations d URSSAF n est pas des plus simple. Il s agit d un mélange de cotisations qu

Plus en détail

Business Plan. Ex : «Montpellier Business Plan»

Business Plan. Ex : «Montpellier Business Plan» Business Plan Ex : «Montpellier Business Plan» 1 Objectifs Créer, Reprendre, Prendre une participation (active/passive), Suivre une entreprise Recherche de fonds : Prêts bancaires Partenariats financiers

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Intervenants Janin AUDAS, vice-président de l Ordre des experts-comptables

Plus en détail

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement 1 / 10 Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement Le P6 regroupe 3 parties : - Le suivi et l optimisation de la trésorerie à court terme (au jour le jour) ; - La détermination des besoins

Plus en détail

LISTE DES DILIGENCES A EFFECTUER PAR LES ASSOCIATIONS AGREEES EN VUE DE LA DELIVRANCE DU COMPTE RENDU DE MISSION

LISTE DES DILIGENCES A EFFECTUER PAR LES ASSOCIATIONS AGREEES EN VUE DE LA DELIVRANCE DU COMPTE RENDU DE MISSION ANNEXE 5 LISTE DES DILIGENCES A EFFECTUER PAR LES ASSOCIATIONS AGREEES EN VUE DE LA DELIVRANCE DU COMPTE RENDU DE MISSION I - EXAMEN DE CONCORDANCE, DE COHÉRENCE ET DE VRAISEMBLANCE DE LA DECLARATION 2035

Plus en détail

OGBNC00 DECLARATION DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE

OGBNC00 DECLARATION DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE Nom, Prénom :... OGBNC00 DECLARATION DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE Je soussigné(e), Identification du professionnel de la comptabilité Dénomination : N SIRET : Adresse : déclare que la comptabilité

Plus en détail

Vade-mecum de la comptabilité médecins généralistes

Vade-mecum de la comptabilité médecins généralistes Vade-mecum de la comptabilité médecins généralistes Cours du 15/06/2012 Guadeloupe Martinique Guyane Sommaire I. Préalable II. Les principes Généraux III. IV. Vous êtes étudiant Vous êtes remplaçant V.

Plus en détail

Gestion. Énoncé de problèmes

Gestion. Énoncé de problèmes Gestion Énoncé de problèmes Adie Conseil Gestion 1 Simulations de saisies dans le cahier de dépenses-recettes Objectif 1a : suivi de la trésorerie réelle 14 octobre 2005 L entreprise de restauration rapide

Plus en détail

CHAPITRE 8 : LES JOURNAUX AUXILIAIRES

CHAPITRE 8 : LES JOURNAUX AUXILIAIRES ISPPBTS1 CHAPITRE 8 : LES JOURNAUX AUXILIAIRES I. GENERALITES L enregistrement des opérations en articles de «journal classique» comporte plusieurs inconvénients : La succession des articles ne correspond

Plus en détail

Chapitre 8. Les règlements et le rapprochement bancaire

Chapitre 8. Les règlements et le rapprochement bancaire Chapitre 8 et le rapprochement bancaire Les opérations financières Le rapprochement bancaire Les moyens de règlement sont divers : espèces, chèque, virement, carte bancaire, lettre de change, etc. Ils

Plus en détail

QUESTIONNAIRE REVENUS 2010

QUESTIONNAIRE REVENUS 2010 À RETOURNER AVEC VOTRE DÉCLARATION 2035 À : ANAAFA - SERVICE VISA FISCAL - 5 RUE DES CLOŸS - 75898 PARIS CEDEX 18 N Adhérent : Nom de l'adhérent : Barreau : N SIRET : 1 Vos coordonnées ont changé depuis

Plus en détail

Le Guide. Pratique de l Association ASSOCIATIO DES PROFESSIO S. De la tenue du livre-journal au tableau de cohérence de la trésorerie professionnelle

Le Guide. Pratique de l Association ASSOCIATIO DES PROFESSIO S. De la tenue du livre-journal au tableau de cohérence de la trésorerie professionnelle Le Guide Pratique de l Association De la tenue du livre-journal au tableau de cohérence de la trésorerie professionnelle ASSOCIATIO DES PROFESSIO S LIBÉRALES W AGRAM Cette documentation a pour but d'expliquer

Plus en détail

COMPTABILITÉ DES CAISSES DE CRÉDIT MUNICIPAL

COMPTABILITÉ DES CAISSES DE CRÉDIT MUNICIPAL MINISTÈRE DU BUDGET DIRECTION DE LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE COMPTABILITÉ DES CAISSES DE CRÉDIT MUNICIPAL PARIS Août 1980 2 MINISTÈRE DU BUDGET PARIS, le 25 août 1980 DIRECTION DE LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE

Plus en détail

CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS 1.1. COMPTE 50 VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT

CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS 1.1. COMPTE 50 VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT 5 CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS Les comptes financiers enregistrent les mouvements de valeurs en espèces, chèques, ainsi que les opérations faites avec le Trésor, les banques et les établissements financiers.

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 3 : LES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 3 : LES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS RÈGLES COMPTABLES COMPTABILITE GENERALE ETAPE 3 : LES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS 1. Une fois ses investissements réalisés et le cadre de son activité créé, l entreprise débute son exploitation.

Plus en détail

Fiche de Renseignements Complémentaires

Fiche de Renseignements Complémentaires Fiche de Renseignements Complémentaires À joindre à la 2035 papier ou à saisir avec la 2035 sur www.araplgrandouest.org OGBNC00 Déclaration du professionnel de l'expertise-comptable Identification du professionnel

Plus en détail

La gestion courante de la trésorerie

La gestion courante de la trésorerie CHAPITRE 1 La gestion courante de la trésorerie Introduction «De petites occasions sont souvent à l origine de grandes entreprises.» Démosthène Une trésorerie est avant tout un outil de constatation et

Plus en détail

1. Les opérations décrites relèvent-elles de la comptabilité de l entreprise Georges?

1. Les opérations décrites relèvent-elles de la comptabilité de l entreprise Georges? 1. Les opérations décrites relèvent-elles de la comptabilité de l entreprise Georges? 1) Achat à crédit d un pont élévateur au fournisseur Sogem Il s agit de l'acquisition d une immobilisation nécessaire

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE Arrêté du 14 mars 2005 relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires NOR : SOCU0412535A Le

Plus en détail

1.2. Les documents comptables usuels PARTIE 1. La tenue d une comptabilité régulière et sincère est une obligation légale.

1.2. Les documents comptables usuels PARTIE 1. La tenue d une comptabilité régulière et sincère est une obligation légale. 1.2 Les documents comptables usuels PARTIE 1 La tenue d une comptabilité régulière et sincère est une obligation légale. Une entreprise est une construction bâtie sur des piliers (fonctions) : commercial,

Plus en détail

AGA des CHIRURGIENS DENTISTES tel: 02,31,75,20,25 3 residence Olympia Bd Detolle 14000 CAEN email: contact@agacd.fr

AGA des CHIRURGIENS DENTISTES tel: 02,31,75,20,25 3 residence Olympia Bd Detolle 14000 CAEN email: contact@agacd.fr N Adhérent Cabinet comptable OUI NON Docteur... Si oui NOM et adresse complète e-mail (courriel)... téléphone ou e-mail... SITUATION PROFESSIONNELLE GLOBALE Associé d'une SCM OUI NON Participant à un compte

Plus en détail

(2011) FRAIS MIXTES DETAIL DIVERS A REINTEGRER

(2011) FRAIS MIXTES DETAIL DIVERS A REINTEGRER (2011) FRAIS MIXTES DETAIL DIVERS A REINTEGRER OG24 Nature de la charge Salaires nets et charges sociales Autres impôts Loyers et charges ou Ch.de copropriété Location de matériel et mobilier Entretien

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION DU PROJET

DOSSIER DE PRESENTATION DU PROJET DOSSIER DE PRESENTATION DU PROJET Etat civil ( à dupliquer en fonction du nombre d associés) (joindre un CV au présent dossier) Nom :... Nom de Jeune Fille : ------------------------------------- Prénom

Plus en détail

Fiches thématiques. Déclaration 2035, page 1 Renseignements généraux. Déclaration 2035, page 2 (2035 suite) Tableau des immobilisations

Fiches thématiques. Déclaration 2035, page 1 Renseignements généraux. Déclaration 2035, page 2 (2035 suite) Tableau des immobilisations Important : Dans le cadre de l examen des déclarations fiscales de nos adhérents, nous relevons chaque année des erreurs qui génèrent inévitablement un volume très important de courriers, voire de déclarations

Plus en détail

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients :

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients : LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES I. Les ventes A) La facture de doit La facture de doit est établie par un fournisseur pour constater la créance sur le client, suite à une vente. C est donc la traduction d

Plus en détail

PARTIE 1 Les principes. fondamentaux de la modélisation comptable

PARTIE 1 Les principes. fondamentaux de la modélisation comptable PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable THÈME 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise Sujet 1 Bilan de départ simplifié Question 1 Question 2 Le 1 er octobre

Plus en détail

Guide comptable. A l usage des trésoriers et présidents, gestionnaires de comités régionaux du PEJ-France

Guide comptable. A l usage des trésoriers et présidents, gestionnaires de comités régionaux du PEJ-France Guide comptable A l usage des trésoriers et présidents, gestionnaires de comités régionaux du PEJ-France Introduction Ces fiches pratiques s adressent aux gestionnaires des comités régionaux, présidents

Plus en détail

L État et la TVA SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE

L État et la TVA SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE L État et la TVA 25 C H A P I T R E8 SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE La TVA représente plus de 40 % des recettes de l État. Son importance justifie l étude de son fonctionnement pour lequel les entreprises jouent

Plus en détail

Pour éviter le surendettement

Pour éviter le surendettement Pour éviter le surendettement Lister et classer ses dépenses dépenses fixes ou préengagées Dépenses réalisées dans le cadre d un contrat difficilement renégociable à court terme. Ces dépenses doivent être

Plus en détail

(2015) DECLARATION DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE

(2015) DECLARATION DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE (2015) DECLARATION DU PROFESSIONNEL DE L EXPERTISE COMPTABLE OGBNC00 Il est préconisé que ce tableau soit transmis chaque année. Je soussigné(e), Identification du professionnel de la comptabilité Dénomination

Plus en détail

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78)

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) 1 ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) Le Président du gouvernement de la Polynésie française, Sur le rapport

Plus en détail

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Le Petit 2014 Compta Les notions clés en 21 fiches Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ABS : Autres biens et services AGO : Assemblée

Plus en détail

PROGITEK GESTION EXPRESS LIASSE FISCALE BNC 2035

PROGITEK GESTION EXPRESS LIASSE FISCALE BNC 2035 1/ OUVREZ votre DOSSIER COMPTABLE PROGITEK GESTION EXPRESS LIASSE FISCALE BNC 2035 2/ VERIFIEZ le PLAN CERFAS de votre DOSSIER COMPTABLE Faire Menu Comptabilité / Cerfas Pour modifier les comptes rattachés

Plus en détail

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DCG session 2009 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif 1. Définir la normalisation comptable. DOSSIER 1 - Normalisation comptable La normalisation comptable consiste à : - produire des normes

Plus en détail

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014. FPE TT 14, Rue Riquet 75019 PARIS

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014. FPE TT 14, Rue Riquet 75019 PARIS COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014 FPE TT 14, Rue Riquet 75019 PARIS SOMMAIRE NOTES ET COMMENTAIRES Notes et commentaires ------------------------------------------------------------------ 1 à 2 LE BILAN

Plus en détail

Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome

Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome Présenté par Sonia Pouliot, CGA Octobre 2008 St-Nicolas 418-836-1014 Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome Objectifs de la rencontre Se rappeler les dispositions générales Éclaircir certains

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & aveclespme.fr Le nouveau site pratique de la Fédération Bancaire

Plus en détail

Bilan interne. APEEE Uccle 1. Page : 1 BE-1180 UCCLE BE0419.537.173 12/11/2015-15:41. Ex.14-15 Rep 2014 --> Clô 2015. Ex. 2013 Rep 2013 --> Clô 2014

Bilan interne. APEEE Uccle 1. Page : 1 BE-1180 UCCLE BE0419.537.173 12/11/2015-15:41. Ex.14-15 Rep 2014 --> Clô 2015. Ex. 2013 Rep 2013 --> Clô 2014 Page : 1 ACTIFS IMMOBILISES 20/28 554,16 1.184,18 III. Immobilisations corporelles (ann. I; B) 22/27 554,16 1.184,18 B. Installations; machines et outillage 23 806,66 230100 SITE WEB 2.420,00 2.420,00

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU PROJET

PRESENTATION GENERALE DU PROJET PRESENTATION GENERALE DU PROJET Le Chef d entreprise L entreprise Nom : Adresse commerciale : Prénom : Activité : Adresse : Forme juridique : Tél : Fax : Date de création : Chiffre d affaires : AN 1 :

Plus en détail

Orléans-Tours - Bac pro comptabilité-secrétariat 3 ans avril 2009 1

Orléans-Tours - Bac pro comptabilité-secrétariat 3 ans avril 2009 1 Le contrôle de la trésorerie Le référentiel de baccalauréat professionnel comptabilité et secrétariat Compétences : Enregistrer les documents de trésorerie Contrôler les comptes de trésorerie Établir les

Plus en détail

PCC - Les encaissements au comptant LES ENCAISSEMENTS

PCC - Les encaissements au comptant LES ENCAISSEMENTS LES ENCAISSEMENTS 1- Les encaissements en espèces a) Les ventes au comptant Pour les ventes de faible valeur encaissées au comptant, les entreprises sont autorisées à comptabiliser en une seule écriture

Plus en détail

Chapitre VII : Les écritures de régularisation

Chapitre VII : Les écritures de régularisation Chapitre VII : Les écritures de régularisation L ajustement des comptes de gestion Dans la pratique, il peut y avoir un décalage dans le temps entre le moment où l entreprise a effectué une opération génératrice

Plus en détail

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS DETAILLE

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS DETAILLE PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS DETAILLE (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes annuels des associations

Plus en détail

VEUILLEZ EGALEMENT JOINDRE LA BALANCE ET L ENSEMBLE DES DECLARATIONS DE TVA

VEUILLEZ EGALEMENT JOINDRE LA BALANCE ET L ENSEMBLE DES DECLARATIONS DE TVA BORDEREAU DE RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES VEUILLEZ EGALEMENT JOINDRE LA BALANCE ET L ENSEMBLE DES DECLARATIONS DE TVA Code adhérent : Nom et prénom / Raison Sociale : 0GID00 Informations Identification

Plus en détail

I - Introduction à la comptabilité

I - Introduction à la comptabilité C.Terrier 27/01/2006 1 /19 Initiation à la gestion Quantitative d une entreprise Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des

Plus en détail

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS.

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS. MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS Sommaire INTRODUCTION PARTIE 1 INITIATION A LA COMPTABILITE 1- règles de base de la comptabilité 2- l activité courante de l

Plus en détail

SOMMAIRE AVANT PROPOS P 2. VOS OBLIGATIONS COMPTABLES - Recommandations P 3 - Nomenclature comptable des professions libérales P 4

SOMMAIRE AVANT PROPOS P 2. VOS OBLIGATIONS COMPTABLES - Recommandations P 3 - Nomenclature comptable des professions libérales P 4 0 SOMMAIRE AVANT PROPOS P 2 VOS OBLIGATIONS COMPTABLES - Recommandations P 3 - Nomenclature comptable des professions libérales P 4 TENUE DU LIVRE-JOURNAL DES RECETTES ET DES DÉPENSES - Présentation matérielle

Plus en détail

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé Loi1901.com présente : Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes

Plus en détail

Introduction à la gestion de l entreprise

Introduction à la gestion de l entreprise 1 L2S4 Introduction à la gestion de l entreprise Devoirs 2 Devoir 1 La société CEVRERO enregistre les opérations suivantes en 2010 : 1 - vente de marchandises à un client 4 000 à crédit 2 - payement note

Plus en détail

Direction Générale des Services du Trésor 12/03/2012 2

Direction Générale des Services du Trésor 12/03/2012 2 Direction Générale des Services du Trésor 12/03/2012 2 SÉMINAIRE DE FORMATION SUR LA COMPTABILITÉ AUXILIAIRE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX, DES INSTITUTIONS CONSTITUTIONNELLES, DES ADMINISTRATIONS

Plus en détail

1 La régularisation des comptes

1 La régularisation des comptes 1 La régularisation des comptes Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Le principe de l indépendance 1 des exercices L exercice comptable et

Plus en détail