Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique"

Transcription

1 Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique Patrice MARIE À travers l histoire de Véronique, nous allons voir comment il convient de gérer un cabinet médical : Le livre-journal Les rapprochements bancaires

2 Les dépenses Annexe 1 Durant le mois de janvier, Véronique a reçu et déboursé les sommes suivantes : 2/01 Essence (espèces) /01 Virement CPAM /01 REMISE CHEQUES /01 CARMF (Prélèvement) /01 Pharmacie (espèces) /01 Taxe foncière (Prélèvement) /01 Virement UFB (emprunt pour ECG) /01 REMISE CHEQUES /01 Remboursement frais transport (chèque) /01 VIRT Art L /01 Virement OGC /01 Cartouches d encre (chèque) /01 Salaire faculté /01 Expertise /01 Remboursement ordo. dupliquées /01 Virement perso sur compte pro /01 Editeur /01 Appareil ECG /01 Remboursement emprunt cabinet * (Prélèvement) 14/01 Agios (Prélèvement) /01 Séminaire (chèque) /01 Amicale des médecins (chèque) /01 Avance salaire femme de ménage (espèces) /01 Essence (Espèces) /01 REMISE CHEQUES /01 Prélèvement espèces /01 EDF (Prélèvement) /01 REMISE CHEQUES

3 30/01 Secrétariat téléphonique (Prélèvement) /01 Remboursement emprunt voiture ** (Prélèvement) /01 REMISE CHEQUES /01 Salaire Femme de ménage (chèque) /01 Honoraires en espèces gagnés dans le mois * Remboursement emprunt cabinet : capital ( ) ; Intérêts emprunt ( ) ; Assurance emprunt (9.45 ) ** Remboursement emprunt voiture : capital ( ) ; Intérêts emprunt ( ) ; Assurance emprunt (3.20 )

4 À l aide du document Annexe 1, remplissez le journal des encaissements de Véronique du mois de janvier Date Libellé de l opération Compte de trésorerie Espèces Banque Remise en banque des chèques ou virements d honoraires 1 5/01 Virement CPAM Remise espèces en banque Remise en banque de gains divers Apports personnels Montant des emprunts reçus sur le compte professionnel Autres encaissements (honoraires perçus en espèces) 2 5/01 Remise chèques /01 Virement UFB /01 Remise chèques /01 Remboursement frais trans /01 Virement Art /01 Virement OGC /01 Expertise /01 Remboursement Ordo /01 Virement personnel /01 Remise chèques /01 Remise chèques /01 Remise chèques Honoraires espèces du mois TOTAUX A = B

5 Journal des encaissements Les pièges : Les remboursements de frais transport et d ordonnances dupliquées sont des «gains divers». Ne pas noter le salaire : cette recette doit être encaissée sur le compte privé. De même les droits d auteurs versés par l éditeur doivent être versés sur le compte privé. Attention pour la remise des honoraires en espèces (un peu compliqué) : 2 méthodes : soit on dépose tous les honoraires perçus en espèces sur le compte professionnel, soit on ne les dépose jamais. 1. Véronique dépose tous ses honoraires perçus en espèces sur son compte professionnel (NOUS N AVONS PAS CHOISI CETTE MÉTHODE) Les recettes en espèces (1980 ) gagnées dans le mois sont entrées dans la caisse de Véronique : cette recette figurera donc dans le compte de trésorerie «espèces» et cette somme sera ventilée dans la colonne «Honoraires perçus en espèces». Mais cette somme, Véronique la dépose sur son compte professionnel, elle doit donc la sortir de la caisse (c est donc une dépense en espèces) et constitue une entrée sur le compte professionnel qu il faut ventiler dans la colonne «remise espèces en banque. 2. Véronique ne dépose pas ses honoraires perçus en espèces sur son compte professionnel (CETTE MÉTHODE, BEAUCOUP PLUS PRATIQUE, N EST QU UNE TOLÉRANCE MAIS C EST CETTE MÉTHODE QUE NOUS AVONS CHOISI CAR ELLE EST PLUS SIMPLE). À la fin de chaque mois, elle reporte sur son journal des encaissements le total de ses honoraires comptabilisés sur son livre des recettes et perçus en espèces. De cette manière, les sommes perçues en espèces peuvent être utilisées pour sa vie courante sans les faire transiter sur son compte professionnel. Elle peut les déposer sur son compte personnel ou même alimenter son compte professionnel. Dans ce cas, elle inscrira cet apport dans la colonne «apports personnels» du journal des encaissements mais pas sur son journal des recettes. En fin de mois, il faut s assurer que la somme des montants encaissés par les comptes financiers est égale à la somme des ventilations des encaissements par nature (A = B)

6 À l aide du document Annexe 1, remplissez le journal de des dépenses de Véronique du mois de janvier Journal des dépenses page 1 Le journal des dépenses est formé de deux parties : La 1 ère ci-contre où figure : la date, la désignation de la dépense et l inscription dans le compte de trésorerie donnant l origine des fonds (chèques ou espèces) La seconde : les deux pages suivantes. Dans cette partie vous devez ventiler les dépenses dans les différents postes. Normalement ces trois pages sont dans la continuité les unes des autres. Date Libellé de l opération Compte de trésorerie Espèces Banque 1 2/01 Essence /01 CARMF /01 Pharmacie /01 Taxe foncière /01 Cartouches d encre /01 Appareil ECG /01 Emprunt cabinet /01 Agios /01 Séminaire /01 Amicale de médecins /01 Avance salaire f. de ménage /01 Essence /01 Prélèvement espèces /01 EDF /01 Secrétariat téléphonique /01 Emprunt voiture /01 Salaire f. de ménage Total mensuel ou total à reporter

7 Journal des dépenses page 2 Remise espèces en banque Prélèvement s personnels & charges non déductibles Honoraires rétrocédés Achats Salaires nets Charges sociales Frais de personnel Impôts & taxes Travaux ; fournitures et services extérieurs Taxe professionne lle Autres impôts CSG déductible Location de matériels Entretien ; réparations ; blanchissage Personnel intérimaire Petit outillage Chauffage ; eau ; gaz ; électricité Honoraires non rétrocédés

8 Journal des dépenses page 3 Transports & déplacements Frais divers de gestion En attente d affectation Charges Frais Cotisations Autres frais Rembourse Assurances Frais de Autres frais sociales du Frais de Fournitures Frais d actes financiers et syndicales et divers de Pertes ment Avances Immobilisati voiture de praticien représentatio de bureau et de intérêts professionne gestion diverses d emprunts SCM ons déplacement n PTT contentieux d emprunts lles (capital) TVA sur immobilisati ons

9 Journal des dépenses Les pièges : L essence a été réglée en espèces, la dépense doit être inscrite dans la colonne «espèces» et ventilée dans la colonne 23 : «frais de voiture». La CARMF est un prélèvement sur le compte bancaire, la dépense doit être inscrite dans la colonne «banque» et ventilée dans la colonne 25 : «charges sociales du praticien». La pharmacie a été réglée en espèces, la dépense doit être inscrite dans la colonne «espèces» et ventilée dans la colonne 8 : «achats» : il s agit des frais de consommables. La taxe foncière est un prélèvement sur le compte bancaire, la dépense doit être inscrite dans la colonne «banque» et ventilée dans la colonne 13 : «autres impôts». Les cartouches d encre ont été réglées en chèque, la dépense doit être inscrite dans la colonne «banque» et ventilée dans la colonne 27 : «fournitures de bureau». L électrocardiographe est une immobilisation car cette dépense est supérieure à 500 HT. Il a été réglée en chèque, la dépense doit être inscrite dans la colonne «banque» et ventilée dans la colonne «En attente d affectation : Immobilisations». Le remboursement de l emprunt du cabinet est un prélèvement sur le compte bancaire, la dépense doit être inscrite dans la colonne «banque» et ventilée dans plusieurs colonnes car elle se décompose en 3 postes différents : - Le remboursement du capital qu il faut ventiler colonne «En attente d affectation : remboursement d emprunts». - Les intérêts de cet emprunt qu il faut ventiler colonne 31 «Frais financiers et intérêts d emprunts». - L assurance qu il faut ventiler colonne 22 «Assurances». Les agios bancaires ont été prélevés sur le compte bancaire, la dépense doit être inscrite dans la colonne «banque» et ventilée dans la colonne : «Prélèvements personnels & charges non déductibles», car les agios de découvert bancaires ne sont pas déductibles. Le séminaire a été réglée en chèque la dépense doit être inscrite dans la colonne «banque» et ventilée dans la colonne 26 : «Frais de représentation» : ce poste comprend les frais d inscription aux congrès. En revanche les frais de déplacements et d hébergement pour ce même séminaire seront à inscrire dans la colonne 24 «autres déplacements». La cotisation à l Amicale de médecins a été réglée en chèque la dépense doit être inscrite dans la colonne «banque» et ventilée dans la colonne 29 : «Cotisations syndicales et professionnelles». L avance de salaire de la femme de ménage a été réglée en espèces et doit être inscrite dans la colonne «espèces» et ventilée dans la colonne 9 : «Frais de personnel salaires nets». L essence a été réglée en espèces, la dépense doit être inscrite dans la colonne «espèces» et ventilée dans la colonne 23 : «frais de voiture».

10 Le prélèvement d espèces sur le compte professionnel doit être inscrit dans la colonne «banque» et ventilée dans la colonne : «Prélèvements personnels & charges non déductibles». La dépense EDF est un prélèvement sur le compte bancaire, la dépense doit être inscrite dans la colonne «banque» et ventilée dans la colonne 20 : «chauffage ; eau ; gaz ; électricité». Le prélèvement sur le compte bancaire en règlement des services de secrétariat téléphonique doit être inscrit dans la colonne «banque» et ventilée dans la colonne 21 : «Honoraires non rétrocédés». Le remboursement de l emprunt de la voiture est un prélèvement sur le compte bancaire, la dépense doit être inscrite dans la colonne «banque» et ventilée dans plusieurs colonnes car elle se décompose en 3 postes différents : - Le remboursement du capital qu il faut ventiler colonne «En attente d affectation : remboursement d emprunts». - Les intérêts de cet emprunt qu il faut ventiler colonne 31 «Frais financiers et intérêts d emprunts». - L assurance qu il faut ventiler colonne 22 «Assurances». Le salaire de la femme de ménage a été réglée en chèque et doit être inscrit dans la colonne «banque» et ventilée dans la colonne 9 : «Frais de personnel salaires nets». En fin de mois, il faut s assurer que la somme des montants encaissés par les comptes de trésorerie est égale à la somme des ventilations des dépenses par nature.

11 Annexe 2 Relevé bancaire du mois de janvier Banque ZZZ Compte Professionnel N : XXX Relevé de compte chèques Du 1/01 au 31/01 Dr Véronique CARABIN 33 Rue de la poupée qui tousse MONBAIGNEUR Date Libellé Débit Crédit Solde au 31/ /01 Virement CPAM /01 REMISE CHEQUES /01 Prélèvement CARMF Paris /01 Chèque /01 Prélèvement Trésor P D /01 Virement UFB /01 REMISE CHEQUES /01 Remboursement frais transport /01 Virement Anciens Combattants /01 Virement OGC /01 Chèque /01 Virement Expertise /01 Virement CPAM /01 Virement cpt perso /01 Chèque /01 Prélèvement échéance /01 Agios /01 Chèque /01 REMISE CHEQUES /01 Prélèvement espèces /01 Prélèvement EDF /01 REMISE CHEQUES /01 Prélèvement SOTEL /01 Prélèvement échéance /01 REMISE CHEQUES /01 Virement CPAM TOTAUX Solde au 31/

12 À l aide du journal des «encaissements», du journal des «dépenses» et du relevé bancaire, établissez le contrôle de trésorerie et les rapprochements bancaires du mois de janvier CONTRÔLE MENSUEL DE LA TRÉSORERIE JANVIER CAISSE Opérations Débit Caisse Crédit Solde au 31/ Mouvements du mois Solde au 31/ BANQUE Opérations Livre-journal Relevé de banque Débit Crédit Débit Crédit Solde au 31/ Mouvements du mois Solde au 31/ État de rapprochement bancaire Opérations non portées sur le relevé bancaire Séminaire Salaire femme de ménage Opérations non portées sur le livrejournal Virement CPAM Solde RÉEL au 31/

13 Les rapprochements bancaires C est le moyen de comparer mensuellement le solde du compte déterminé d après les écritures du journal de trésorerie avec le solde du relevé bancaire. Les pièges : En 0 : il faut inscrire 0,00 : en début d année la caisse est vide. En 1 : il s agit des recettes espèces du mois En 3 : il s agit des dépenses du mois réglées en espèces En 9 : il s agit du solde rectifié du mois de décembre. (ce chiffre est différent du solde du relevé bancaire du 31/12 car un chèque de a été émis en décembre et n a été débité qu en janvier) Il convient de reporter les sommes : du journal des encaissements, comme indiqué en :2. du journal des dépenses, comme indiqué en : 4. et du relevé bancaire comme indiqué en : 5,6,7,8. Il convient de noter les différences d écriture entre le relevé bancaire et le journal de trésorerie, ainsi : L inscription au séminaire est inscrite sur le journal de trésorerie mais le chèque n a pas encore été débité sur le compte professionnel, cette dépense ne figure donc pas encore sur le relevé de la banque. Véronique a payé sa femme de ménage le 31/01. Elle a inscrit cette dépense sur le journal de trésorerie mais le chèque n a, bien sûr, pas été débité sur le compte professionnel le 31/01 : cette dépense ne figure donc pas encore sur le relevé de la banque. Le compte professionnel de Véronique a été crédité d un virement de la CPAM mais Véronique n avait pas encore reçu l avis de virement le 31/01. Elle ne pouvait donc pas inscrire cette recette sur son journal de trésorerie. Il convient de s assurer que les soldes rectifiés d après le relevé de la banque et d après le journal de trésorerie sont égaux. Le solde rectifié du mois de janvier doit être reporté à la case 9 du rapprochement bancaire de février. Le solde en caisse de fin de mois de janvier est à reporter à la case 0 du mois de février.

Travaux pratiques : Les recettes de Véronique

Travaux pratiques : Les recettes de Véronique Travaux pratiques : Les recettes de Véronique Patrice MARIE À travers l histoire de Véronique, nous allons voir comment il convient de gérer un cabinet médical : Le livre de recettes L histoire de Véronique

Plus en détail

La comptabilité du médecin libéral

La comptabilité du médecin libéral La comptabilité du médecin libéral Patrice MARIE Le Code général des impôts soumet les professions libérales à des obligations comptables. Grâce à cette comptabilité vous pourrez déterminer le revenu de

Plus en détail

Docteur Marc HECKLER 48 Avenue du Maréchal Foch 54200 TOUL. TEL: 03 83 43 17 61 Email: m.heckler@wanadoo.fr

Docteur Marc HECKLER 48 Avenue du Maréchal Foch 54200 TOUL. TEL: 03 83 43 17 61 Email: m.heckler@wanadoo.fr LA GESTION COMPTABLE DU CABINET MEDICAL Docteur Marc HECKLER 48 Avenue du Maréchal Foch 54200 TOUL TEL: 03 83 43 17 61 Email: m.heckler@wanadoo.fr 18/05/2008 Docteur Marc HECKLER 1 18/05/2008 Docteur Marc

Plus en détail

La Tenue d une comptabilité «Profession Libérale»

La Tenue d une comptabilité «Profession Libérale» La Tenue d une comptabilité «Profession Libérale» AGAFRANCE 194 Avenue Nina Simone CS 96008 34060 MONTPELLIER Cédex 2 Tél. 04 99 53 22 50 E-mail : contact@aga-france.fr Sommaire Page 2 : Présentation matérielle

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

où sur la 2035? principales recettes et dépenses par ordre alphabétique ligne sur la

où sur la 2035? principales recettes et dépenses par ordre alphabétique ligne sur la où sur la 2035? N de la principales recettes et dépenses par ordre alphabétique ligne sur la Intitulé de la ligne 2035 A Abondement pour l'épargne salariale (PEE, etc) 43 Divers à déduire (case CT) Abonnements,

Plus en détail

ANNEE FISCALE 2014 RESERVE A L ASSOCIATION. Saisie liasse par AGACDS le :. E.C.V fait le :... Observations/ Pièces manquantes :.

ANNEE FISCALE 2014 RESERVE A L ASSOCIATION. Saisie liasse par AGACDS le :. E.C.V fait le :... Observations/ Pièces manquantes :. ASSOCIATION DE GESTION AGRÉÉE PROFESSIONS MÉDICALES ET PARAMÉDICALES 89 RUE SOMMEILLER 73 CHAMBERY Tél : 4 79 6 42 23 - e-mail : agacds.savoie@orange.fr ANNEE FISCALE 214 NOM DE L ADHÉRENT Nom Prénom Profession

Plus en détail

HD 5.60 : «Ecritures des opérations diverses»? La comptabilité libérale est une comptabilité simplifiée par rapport au plan comptable (PCG) de 1999.

HD 5.60 : «Ecritures des opérations diverses»? La comptabilité libérale est une comptabilité simplifiée par rapport au plan comptable (PCG) de 1999. 15 octobre 2009 HD 5.60 : «Ecritures des opérations diverses»? Avec «Compta libérale» version 5.6 apparaît un nouveau journal, celui des écritures des opérations diverses. Jusqu à présent, vous vous en

Plus en détail

VEHICULES UTILISES A TITRE PROFESSIONNEL (à remplir seulement en cas de déduction de frais réels) Mode de détention (*2)

VEHICULES UTILISES A TITRE PROFESSIONNEL (à remplir seulement en cas de déduction de frais réels) Mode de détention (*2) DEMANDE D ATTESTATION ET SES ANNEXES MODELE ADHERENT DOCUMENTS A NOUS ADRESSER OBLIGATOIREMENT SUR SUPPORT PAPIER OU EN DEMATERIALISATION EDI-TDFC Demande d attestation et renseignements complémentaires

Plus en détail

ASSAPROL. TELETRANSMISSION DE LA DECLARATION 2035 Procédure obligatoire

ASSAPROL. TELETRANSMISSION DE LA DECLARATION 2035 Procédure obligatoire ASSAPROL ASSOCIATION AGREEE DES PROFESSIONS LIBERALES DU BASSIN DE L ADOUR B.P. 342 64603 ANGLET CEDEX & 05 59 57 75 95 - Télécopie : 05 59 52 91 79 e-mail : aga@assaprol.fr - Site internet : www.assaprol.com

Plus en détail

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA.

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA. CHAPITRE 4 LES BANQUES I. LES COMMISSIONS ET LES AGIOS SUR DECOUVERT Les entreprises doivent surveiller l évolution de leur solde bancaire. Ce suivi permet de prévenir d éventuelles défaillances qui conduiraient

Plus en détail

Intermédiaires de commerce non spécialisé. Echantillon : 1263 Données : 2014

Intermédiaires de commerce non spécialisé. Echantillon : 1263 Données : 2014 Intermédiaires de commerce non spécialisé Echantillon : 1263 Données : 2014 Recettes encaissées 45263 Débours 3 Honoraires rétrocédés 325 Montant net recettes 44935 Achats 0.4 Salaires nets 0.2 Charges

Plus en détail

N adhérent. Nom. N tél. em@il. Date de naissance

N adhérent. Nom. N tél. em@il. Date de naissance Association Française pour les Professions Libérales 34, rue de Laborde 75008 PARIS 01.53.42.62.10 01.55.30.07.87 info@afpl.fr Identification Fiscale 2 07 756 SIRET 331 089 748 00031 DOSSIER INDIVIDUEL

Plus en détail

NUMERO D'AGREMENT DE L'ASSOCIATION : 204 690 EXERCICE 2014 BORDEREAU D'INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES NOM DE L'EXPERT-COMPTABLE...

NUMERO D'AGREMENT DE L'ASSOCIATION : 204 690 EXERCICE 2014 BORDEREAU D'INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES NOM DE L'EXPERT-COMPTABLE... 16 rue Fénelon 69006 Lyon (Tél) 04.78.65.97.51 (Fax) 04.72.74.97.34 (E-mail) bordereau@aga-ps.com (Web) www.aga-ps.com NUMERO D'AGREMENT DE L'ASSOCIATION : 204 690 EXERCICE 2014 BORDEREAU D'INFORMATIONS

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS DOSSIER 2014

RENSEIGNEMENTS DOSSIER 2014 1 ASSOCIATION DE GESTION AGREEE SUD EST FRANCILIEN 3 avenue du Général de Gaulle CS 70328 Lisses 91021 EVRY Cedex Tél : 01 84 18 00 10 - Télécopie : 01 64 97 23 27 Site internet : http://www.agasef.com

Plus en détail

Le Guide. Pratique de l Association ASSOCIATIO DES PROFESSIO S. De la tenue du livre-journal au tableau de cohérence de la trésorerie professionnelle

Le Guide. Pratique de l Association ASSOCIATIO DES PROFESSIO S. De la tenue du livre-journal au tableau de cohérence de la trésorerie professionnelle Le Guide Pratique de l Association De la tenue du livre-journal au tableau de cohérence de la trésorerie professionnelle ASSOCIATIO DES PROFESSIO S LIBÉRALES W AGRAM Cette documentation a pour but d'expliquer

Plus en détail

Cette brochure vous est proposée par votre Association Agréée. La comptabilité libérale

Cette brochure vous est proposée par votre Association Agréée. La comptabilité libérale Cette brochure vous est proposée par votre Association Agréée La comptabilité libérale SOMMAIRE Préambule... p. 5 1 2 VOS OBLIGATIONS COMPTABLES... p. 7 Particularité relatives aux recettes... p. 8 Nomenclature

Plus en détail

AGA-PS.L Association de Gestion Agréée des Professions de Santé et des Professions Libérales

AGA-PS.L Association de Gestion Agréée des Professions de Santé et des Professions Libérales AGA-PS.L Association de Gestion Agréée des Professions de Santé et des Professions Libérales N SIRET : 314 136 250 000 29 16 rue Fénelon 69006 Lyon (Tél) 04.78.65.97.51 (Fax) 04.72.74.97.34 (E-mail) aga-ps@wanadoo.fr

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Intervenants Janin AUDAS, vice-président de l Ordre des experts-comptables

Plus en détail

Renseignements complémentaires année 2014

Renseignements complémentaires année 2014 Association Nationale de Gestion des Infirmières et Infirmiers Libéraux N association : 2-02-310 N SIRET : 31908793800043 12 rue Louis Renault CS 70113 31133 BALMA CEDEX Tél : 05.61.58.37.37 Fax : 05.61.61.51.30

Plus en détail

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement 1 / 10 Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement Le P6 regroupe 3 parties : - Le suivi et l optimisation de la trésorerie à court terme (au jour le jour) ; - La détermination des besoins

Plus en détail

VigiCompta, l A.G.A. VigiCompta, l AGA et Vous janvier 2013 p 1 / 32

VigiCompta, l A.G.A. VigiCompta, l AGA et Vous janvier 2013 p 1 / 32 VigiCompta, l A.G.A. Pas à pas réalisé par gilles guillon. Janvier 2013 N engage en rien Prokov Editions Si questions relatives à ce livret : courriel : pasapas@laposte.net VigiCompta, l AGA et Vous janvier

Plus en détail

CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS 1.1. COMPTE 50 VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT

CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS 1.1. COMPTE 50 VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT 5 CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS Les comptes financiers enregistrent les mouvements de valeurs en espèces, chèques, ainsi que les opérations faites avec le Trésor, les banques et les établissements financiers.

Plus en détail

Terminer sa Comptabilité 2014 sur ALBUS (avec élégance!)

Terminer sa Comptabilité 2014 sur ALBUS (avec élégance!) Terminer sa Comptabilité 2014 sur ALBUS (avec élégance!) Ce document a pour but de vous aider à finaliser votre comptabilité si celle-ci est tenue avec Albus. Armez-vous d'un peu de patience et de courage,

Plus en détail

Chapitre 8. Les règlements et le rapprochement bancaire

Chapitre 8. Les règlements et le rapprochement bancaire Chapitre 8 et le rapprochement bancaire Les opérations financières Le rapprochement bancaire Les moyens de règlement sont divers : espèces, chèque, virement, carte bancaire, lettre de change, etc. Ils

Plus en détail

COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013. OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr

COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013. OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013 OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr Vocabulaire : Débiter un compte signifie inscrire une somme au débit de ce compte Créditer un compte

Plus en détail

1. Les opérations décrites relèvent-elles de la comptabilité de l entreprise Georges?

1. Les opérations décrites relèvent-elles de la comptabilité de l entreprise Georges? 1. Les opérations décrites relèvent-elles de la comptabilité de l entreprise Georges? 1) Achat à crédit d un pont élévateur au fournisseur Sogem Il s agit de l'acquisition d une immobilisation nécessaire

Plus en détail

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients :

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients : LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES I. Les ventes A) La facture de doit La facture de doit est établie par un fournisseur pour constater la créance sur le client, suite à une vente. C est donc la traduction d

Plus en détail

Juriste d'entreprise

Juriste d'entreprise Service des formations professionnalisées Licence Juriste d'entreprise UE4 Fiscal des affaires (Cours de M. Lamailloux) 23 mars 2015 9h à 12h -------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

SESSION 2011 - BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS E4 : OBLIGATIONS COMPTABLES, FISCALES ET SOCIALES

SESSION 2011 - BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS E4 : OBLIGATIONS COMPTABLES, FISCALES ET SOCIALES SESSION 2011 - BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS E4 : OBLIGATIONS COMPTABLES, FISCALES ET SOCIALES SARL PEINT SOL Barème global sur 80 points Dossier 1 Opérations

Plus en détail

Plan comptable des associations et fondations

Plan comptable des associations et fondations Plan comptable des associations et fondations Classe 1 - Comptes de capitaux Classe 2 Comptes d immobilisations Classe 3 Comptes de stocks Classe 4 Comptes de tiers Classe 5 Comptes financiers Classe 6

Plus en détail

Fiches thématiques. Déclaration 2035, page 1 Renseignements généraux. Déclaration 2035, page 2 (2035 suite) Tableau des immobilisations

Fiches thématiques. Déclaration 2035, page 1 Renseignements généraux. Déclaration 2035, page 2 (2035 suite) Tableau des immobilisations Important : Dans le cadre de l examen des déclarations fiscales de nos adhérents, nous relevons chaque année des erreurs qui génèrent inévitablement un volume très important de courriers, voire de déclarations

Plus en détail

(2015) INFORMATIONS GENERALES OGBIC01

(2015) INFORMATIONS GENERALES OGBIC01 3.5 Annexes Centres de Gestion Agréés (2015) INFORMATIONS GENERALES OGBIC01 Tableau obligatoirement transmis pour la campagne fiscale 2015. Généralités Nom de la personne à contacter sur ce dossier au

Plus en détail

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS.

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS. MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS Sommaire INTRODUCTION PARTIE 1 INITIATION A LA COMPTABILITE 1- règles de base de la comptabilité 2- l activité courante de l

Plus en détail

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78)

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) 1 ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) Le Président du gouvernement de la Polynésie française, Sur le rapport

Plus en détail

Il ne s agit pas pour nous ici d être exhaustifs en terme de fiscalité. Vous pouvez avoir recours, à cet égard, à notre «guide fiscal» annuel.

Il ne s agit pas pour nous ici d être exhaustifs en terme de fiscalité. Vous pouvez avoir recours, à cet égard, à notre «guide fiscal» annuel. AVANT PROPOS Ce «guide comptable du Professionnel Libéral» est destiné à faciliter l accomplissement de vos obligations comptables, et à vous permettre de mettre en place une comptabilité conforme à vos

Plus en détail

Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome

Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome Présenté par Sonia Pouliot, CGA Octobre 2008 St-Nicolas 418-836-1014 Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome Objectifs de la rencontre Se rappeler les dispositions générales Éclaircir certains

Plus en détail

PCC - Les encaissements au comptant LES ENCAISSEMENTS

PCC - Les encaissements au comptant LES ENCAISSEMENTS LES ENCAISSEMENTS 1- Les encaissements en espèces a) Les ventes au comptant Pour les ventes de faible valeur encaissées au comptant, les entreprises sont autorisées à comptabiliser en une seule écriture

Plus en détail

Introduction à la gestion de l entreprise

Introduction à la gestion de l entreprise 1 L2S4 Introduction à la gestion de l entreprise Devoirs 2 Devoir 1 La société CEVRERO enregistre les opérations suivantes en 2010 : 1 - vente de marchandises à un client 4 000 à crédit 2 - payement note

Plus en détail

L État et la TVA SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE

L État et la TVA SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE L État et la TVA 25 C H A P I T R E8 SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE La TVA représente plus de 40 % des recettes de l État. Son importance justifie l étude de son fonctionnement pour lequel les entreprises jouent

Plus en détail

La Santé de la Famille des Chemins de Fer Français GUIDE PRATIQUE POUR LES TRESORIERS DES COMITES TERRITORIAUX

La Santé de la Famille des Chemins de Fer Français GUIDE PRATIQUE POUR LES TRESORIERS DES COMITES TERRITORIAUX Avril 2013 La Santé de la Famille des Chemins de Fer Français GUIDE PRATIQUE POUR LES TRESORIERS DES COMITES TERRITORIAUX Ce guide a pour but d'aider les Trésoriers et Présidents de comité à assurer une

Plus en détail

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé Loi1901.com présente : Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes

Plus en détail

Orléans-Tours - Bac pro comptabilité-secrétariat 3 ans avril 2009 1

Orléans-Tours - Bac pro comptabilité-secrétariat 3 ans avril 2009 1 Le contrôle de la trésorerie Le référentiel de baccalauréat professionnel comptabilité et secrétariat Compétences : Enregistrer les documents de trésorerie Contrôler les comptes de trésorerie Établir les

Plus en détail

AFPL - Association Française pour les professions Libérales 34, rue Laborde - 75008 PARIS - Tél. : 01 53 42 62 10 - Fax : 01 55 30 07 87 E-mail :

AFPL - Association Française pour les professions Libérales 34, rue Laborde - 75008 PARIS - Tél. : 01 53 42 62 10 - Fax : 01 55 30 07 87 E-mail : AFPL - Association Française pour les professions Libérales 34, rue Laborde - 75008 PARIS - Tél. : 01 53 42 62 10 - Fax : 01 55 30 07 87 E-mail : afpl@afpl.fr - Identification fiscale de l Association

Plus en détail

GESTION DU CABINET MEDICAL LES BASES DE LA COMPTABILITE

GESTION DU CABINET MEDICAL LES BASES DE LA COMPTABILITE GESTION DU CABINET MEDICAL LES BASES DE LA COMPTABILITE RAPPEL DES RÈGLES DE BASE Les médecins libéraux sont des travailleurs indépendants. A ce titre, ils déclarent leur revenu dans la catégorie des Bénéfices

Plus en détail

Comptabilité générale

Comptabilité générale DUT GEA, 1 ème année, 2006-2007 M711 - Introduction à la gestion comptable La comptabilité générale est une technique permettant de codifier et de conserver une trace des opérations réalisées par une entreprise

Plus en détail

Livre du professeur. Extrait. Travaux COMPTABILITÉ. professionnels. Dossiers BAC PRO. Première professionnelle professionnels de synthèse

Livre du professeur. Extrait. Travaux COMPTABILITÉ. professionnels. Dossiers BAC PRO. Première professionnelle professionnels de synthèse les Dossiers professionnels BAC PRO COMPTABILITÉ Travaux Première professionnelle professionnels de synthèse Michel Martin Valérie Silvy Livre du professeur Extrait Dossier 6 Paramétrage du logiciel de

Plus en détail

SAVEZ-VOUS COMMENT FONCTIONNE LE SERVICE? VOICI QUELQUES RECOMMANDATIONS!

SAVEZ-VOUS COMMENT FONCTIONNE LE SERVICE? VOICI QUELQUES RECOMMANDATIONS! VOUS ETES INFIRMIER(E) ADHERENT(E) A L AGAPI VOUS AVEZ SOUSCRIT AU SERVICE POSTE-AGAPE En tant qu infirmier(e) libéral(e), vous êtes dans l obligation de tenir une comptabilité, La comptabilité n est pas

Plus en détail

1 La régularisation des comptes

1 La régularisation des comptes 1 La régularisation des comptes Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Le principe de l indépendance 1 des exercices L exercice comptable et

Plus en détail

MISSION Comptabiliser des règlements fournisseurs. Travaux professionnels à réaliser. Gérant Gérard MEYER. Responsable de la production Marie MEYER

MISSION Comptabiliser des règlements fournisseurs. Travaux professionnels à réaliser. Gérant Gérard MEYER. Responsable de la production Marie MEYER 19 MISSION Comptabiliser des règlements fournisseurs Travaux professionnels à réaliser Préparer et contrôler les enregistrements comptables des règlements : Enregistrer les règlements Compétences 1 2 3

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------- Le Conseil des Ministres PLAN COMPTABLE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES T - UEMOA - I - PRESENTATION DU PLAN COMPTABLE I.1 - Les classes

Plus en détail

Bordereau de renseignements OG B.I.C. Millésime 2015

Bordereau de renseignements OG B.I.C. Millésime 2015 LE MANS LAVAL ALENCON Siège social 1 rue de la Paix Parc d activités du Londreau 126-128 rue de la Mariette CS 60506 BP 230 - Cerisé 72000 LE MANS 53005 LAVAL CEDEX 61007 ALENCON CEDEX Tel : 02 43 86 36

Plus en détail

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation A. Le cycle d exploitation L activité de l unité commerciale

Plus en détail

Direction Générale des Services du Trésor 12/03/2012 2

Direction Générale des Services du Trésor 12/03/2012 2 Direction Générale des Services du Trésor 12/03/2012 2 SÉMINAIRE DE FORMATION SUR LA COMPTABILITÉ AUXILIAIRE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX, DES INSTITUTIONS CONSTITUTIONNELLES, DES ADMINISTRATIONS

Plus en détail

KIT D ORGANISATION. Navette administrative & comptable

KIT D ORGANISATION. Navette administrative & comptable KIT D ORGANISATION Navette administrative & comptable &Efficacité Gestion Sérénité Vous faire gagner du temps, vous informer, vous donner de la visibilité, vous conseiller dans vos orientations, vous permettre

Plus en détail

2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009

2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009 2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009 FISCALITE DES ENTREPRISES - UF 661 - IMPOT DES SOCIETES 1. Il s agit d une SPRL comptant deux associés gérants dont l un n est pas rémunéré. 2. La société

Plus en détail

Pour éviter le surendettement

Pour éviter le surendettement Pour éviter le surendettement Lister et classer ses dépenses dépenses fixes ou préengagées Dépenses réalisées dans le cadre d un contrat difficilement renégociable à court terme. Ces dépenses doivent être

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS OBLIGATOIRES

RENSEIGNEMENTS OBLIGATOIRES RENSEIGNEMENTS OBLIGATOIRES N de dossier IDENTITE Nom : Profession Adresse mail : Forme juridique : Date début exercice : Date fin exercice : Date d arrêté provisoire : Tenue de la comptabilité : Par vous-même

Plus en détail

Fiche de Renseignements Complémentaires

Fiche de Renseignements Complémentaires 1 Fiche de Renseignements Complémentaires à joindre à la 2035 papier ou à saisir avec la 2035 sur #araplgo www.araplgrandouest.org OGBNC00 Déclaration du professionnel de l'expertise-comptable Identification

Plus en détail

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Le Petit 2014 Compta Les notions clés en 21 fiches Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ABS : Autres biens et services AGO : Assemblée

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie JUIN 2013 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & banques-sepa.fr les banques accompagnent les entreprises pour le

Plus en détail

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes 13 septembre 2005 GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes Ce glossaire a été élaboré sous l égide du CCSF. Il est conçu à des fins purement informatives, et destiné à vous aider à comprendre les termes

Plus en détail

Travaux pratiques : Les immobilisations et les amortissements de Véronique

Travaux pratiques : Les immobilisations et les amortissements de Véronique Travaux pratiques : Les immobilisations et les amortissements de Véronique Patrice MARIE À travers l histoire de Véronique, nous allons voir comment il convient de gérer un cabinet médical : Le livre des

Plus en détail

LES REGLEMENTS DES CREANCES ET DETTES. Connaissance des documents relatifs aux opérations de règlement..

LES REGLEMENTS DES CREANCES ET DETTES. Connaissance des documents relatifs aux opérations de règlement.. LES REGLEMENTS DES CREANCES ET DETTES Objectif(s) : o Traitements comptables des opérations relatives aux: paiements de dettes, encaissements de créances. Pré-requis : o Connaissance des documents relatifs

Plus en détail

Plan comptable 1 et 2 Comptes de Bilan. 3 à 7 Comptes d Exploitation

Plan comptable 1 et 2 Comptes de Bilan. 3 à 7 Comptes d Exploitation Cours 4 (STS, J.-M. Schwab) Plan comptable 1 et 2 Comptes de Bilan 1 Actifs 10 Actifs mobilisés 11 Actifs immobilisés 15 Comptes de régulation de l actif (Actifs transitoires) 2 Passifs 20 Capital étranger

Plus en détail

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 I L ENTREPRISE ET LA FAMILLE La famille est une entreprise La famille dépend de l entreprise La famille et l entreprise se gèrent de la même manière mais indépendamment

Plus en détail

Initiation à la Comptabilité

Initiation à la Comptabilité Bertrand LEMAIRE http://www.bertrandlemaire.com Initiation à la Comptabilité Document sous licence Creative Commons L auteur autorise l impression et l utilisation gratuites de ce document dans un cadre

Plus en détail

LE CONTROLE DES COMPTES. Maîtrise du fonctionnement des comptes de tiers et des comptes de trésorerie. Modalités : TABLE DES MATIERES

LE CONTROLE DES COMPTES. Maîtrise du fonctionnement des comptes de tiers et des comptes de trésorerie. Modalités : TABLE DES MATIERES LE CONTROLE DES COMPTES Objectif(s) : o o o Lettrage, Apurement des comptes d'attente, Contrôle du compte banque. Pré-requis : o Maîtrise du fonctionnement des comptes de tiers et des comptes de trésorerie.

Plus en détail

Renseignements complémentaires pour les revenus de

Renseignements complémentaires pour les revenus de Renseignements complémentaires pour les de Annexe à la déclaration n 35 des destinée à l'arapl. Identité : Profession : N adhérent : Adresse mail obligatoirement adressée à l'administration fiscale: @

Plus en détail

Association diocésaine de Blois 2, rue Porte Clos-Haut 41000 BLOIS

Association diocésaine de Blois 2, rue Porte Clos-Haut 41000 BLOIS Association diocésaine de Blois 2, rue Porte Clos-Haut 41000 BLOIS 1 INTRODUCTION Rappel sur l organisation temporelle du diocèse de Blois. L évêque est le seul administrateur du diocèse. L évêque prend

Plus en détail

Principales conditions tarifaires 2009. Professionnels. Tarifs en euros HT en vigueur au 05/01/09

Principales conditions tarifaires 2009. Professionnels. Tarifs en euros HT en vigueur au 05/01/09 CONDITION TARIFAIRE PROFESSIONN 2/01/09 13:51 Page 1 Principales conditions tarifaires 2009 Professionnels Tarifs en euros HT en vigueur au 05/01/09 CONDITION TARIFAIRE PROFESSIONN 2/01/09 13:51 Page 2

Plus en détail

Gérer son budget, les bons réflexes

Gérer son budget, les bons réflexes GUIDE PRATIQUE Gérer son budget, les bons réflexes PRÉVOIR VOTRE BUDGET MAÎTRISER VOTRE BUDGET GÉRER VOTRE ARGENT ET VOS PROJETS ON A TOUS BESOIN DE CONSEILS POUR SON BUDGET L argent participe au bonheur

Plus en détail

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE 1 LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. Capitaux propres 106. Réserves 107. Capital 108. Compte de l'exploitant

Plus en détail

Les bases de la comptabilité (2)

Les bases de la comptabilité (2) 28 octobre 2009 Les bases de la comptabilité (2) Notions de débit et de crédit Les écritures comptables sont passées selon le système dit "en partie double". Dans ce système, tout mouvement ou variation

Plus en détail

FORMATION PRO BONO GÉRER LA COMPTABILITÉ D UNE PETITE ASSOCIATION

FORMATION PRO BONO GÉRER LA COMPTABILITÉ D UNE PETITE ASSOCIATION FORMATION PRO BONO GÉRER LA COMPTABILITÉ D UNE PETITE ASSOCIATION Pour plus d informations, visitez www.marathonprobono.fr/campus-hec-2012 Préambule Ce contenu pédagogique est destiné aux responsables

Plus en détail

B. Le rapprochement bancaire

B. Le rapprochement bancaire D autres signataires peuvent éventuellement être désignés mais il n est pas prudent de multiplier inconsidérément le nombre de personnes habilitées à effectuer des règlements sur le compte du comité d

Plus en détail

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900 -10 Fonds associatifs et réserves Poste Fonds associatifs sans droit de reprise 102000 Poste Valeur du patrimoine intégré 102100 Poste Fonds statutaires (à déclarer en fonction des statuts) 102200 Poste

Plus en détail

SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION COMPTABILITE GÉNÉRALE 1 SERIE : 3

SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION COMPTABILITE GÉNÉRALE 1 SERIE : 3 UNIVERSITE IBN ZOHR FACULTE DES SCIENCES JURIDIQUES ECONOMIQUES ET SOCIALES AGADIR ANNEE UNIVERSITAIRE : 08/2009. ENSEIGNANT: A. EL OUIDANI SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION COMPTABILITE GÉNÉRALE 1 SERIE

Plus en détail

Division Moyennes et Grande Entreprises Les éditions de Sage trésorerie. Sommaire

Division Moyennes et Grande Entreprises Les éditions de Sage trésorerie. Sommaire Les éditions de Sage trésorerie Sommaire 1. Préambule... 4 2. Trésorerie... 6 Paramétrage... 6 Edition des sociétés... 6 Edition des banques.... 7 Edition des natures.... 8 Edition des affectations des

Plus en détail

1. Quelles sont les nécessités et obligations comptables. 2. Pourquoi établir un bilan, un compte de résultat, un budget?

1. Quelles sont les nécessités et obligations comptables. 2. Pourquoi établir un bilan, un compte de résultat, un budget? Sommaire 1. Quelles sont les nécessités et obligations comptables 2. Pourquoi établir un bilan, un compte de résultat, un budget? 3. Quels outils? 4. Quelle fiscalité? 5. Quels documents conserver? Introduction

Plus en détail

Chapitre 3. Les achats de biens et de services

Chapitre 3. Les achats de biens et de services Chapitre 3 de biens et de services de biens de services Les réductions sur achats de biens et de services, nécessaires à l exploitation, s enregistrent sur la base des pièces justificatives (factures).

Plus en détail

Principales conditions tarifaires

Principales conditions tarifaires PROFESSIONNELS Principales conditions tarifaires Applicables au 1 er mai 2015 www.bnpparibas.net/entrepros BNP Paribas vous informe des principales évolutions tarifaires des produits et services pour l

Plus en détail

DOSSIER CGA 2014. A nous retourner complété avant le 3 avril 2015. N Adhérent : Nom & prénom:... Adresse:...

DOSSIER CGA 2014. A nous retourner complété avant le 3 avril 2015. N Adhérent : Nom & prénom:... Adresse:... DOSSIER CGA 2014 A nous retourner complété avant le 3 avril 2015 N Adhérent : Nom & prénom:... Adresse:... DOCUMENTS OBLIGATOIRES A FOURNIR : Déclarations fiscales Millésime 2015 (signée par le client)

Plus en détail

DOSSIER RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES

DOSSIER RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES DOSSIR RNSIGNMNTS COMPLÉMNTAIRS Renseignements généraux à la déclaration 2035 pour l exercice - ANNÉ Nom : Prénom : N adhérent : PRIOD FISCAL 2011 L article 4 de la Loi de Finances pour 2008 a rendu obligatoire

Plus en détail

Qu est-ce que le relevé de compte?

Qu est-ce que le relevé de compte? Qu est-ce que le relevé de compte? Le relevé de compte constitue la trace légale de toutes les opérations effectuées sur un compte bancaire. Ce document permet au titulaire d'un compte de connaître en

Plus en détail

COTATION DANS DEVIS FLASH : LA TENUE COMPTABLE

COTATION DANS DEVIS FLASH : LA TENUE COMPTABLE FICHE PRATIQUE Devis Flash vous assiste dans la réalisation automatique de vos devis et lettres de mission. Grâce à son moteur de cotation, vous gagnez du temps dans l'élaboration personnalisée de vos

Plus en détail

Gestion de trésorerie

Gestion de trésorerie Gestion de trésorerie Prévisions financières modes de financement et de placement à court terme Nathalie gardes Maitre de conférence en gestion Objectifs Connaître les principales composantes de la gestion

Plus en détail

M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL

M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE chap. 2, n o 13 (suite) 19 20X4 01 21 Comptes fournisseurs 4 8 0 80 Fournitures de bureau utilisées 41800 TPS à recevoir 2926 TVQ à recevoir 3354 (retour de fournitures

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CREATION

LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION DE VOTRE ENTREPRISE L ELABORATION DU PROJET p. 13 A/ L étude commerciale p. 13 B/ L étude financière p. 18 C/ L étude juridique p. 27 LES FORMALITES

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS I- NOTION D AMORTISSEMENT

LES AMORTISSEMENTS I- NOTION D AMORTISSEMENT LES AMORTISSEMENTS I- NOTION D AMORTISSEMENT La plupart des immobilisations corporelles qui figurent à l actif de l entreprise se déprécient soit à cause de l usure qu elles subissent (c est le cas des

Plus en détail

STRATÉGIQUE OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE À VOCATION PROFESSIONNELLE

STRATÉGIQUE OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE À VOCATION PROFESSIONNELLE STRATÉGIQUE OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE À VOCATION PROFESSIONNELLE L ouverture et la bonne tenue d un compte bancaire strictement professionnel constituent le préalable indispensable à une saine gestion

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ DE TRÉSORERIE DES TITULAIRES DE BNC SOMMAIRE PRÉAMBULE p 2

LA COMPTABILITÉ DE TRÉSORERIE DES TITULAIRES DE BNC SOMMAIRE PRÉAMBULE p 2 LA COMPTABILITÉ DE TRÉSORERIE DES TITULAIRES DE BNC SOMMAIRE PRÉAMBULE p 2 VOS OBLIGATIONS COMPTABLES p 3 - Particularités relatives aux recettes p 3 - Nomenclature comptable des professions libérales

Plus en détail

http://www.a2c-31.com Tableau n 3 dépenses, revenus particuliers

http://www.a2c-31.com Tableau n 3 dépenses, revenus particuliers Tableau n 3 dépenses, revenus particuliers Merci de compléter les tableaux suivants pour vous garantir un maximum d'informations en un minimum de temps à l'avenir Si possible, indiquez les dates de fin

Plus en détail

GUIDE DU MICROPORTEUR SUIVI BUDGETAIRE ET D ACTIVITE Mesure «appui aux microprojets» FSE 4-2.3

GUIDE DU MICROPORTEUR SUIVI BUDGETAIRE ET D ACTIVITE Mesure «appui aux microprojets» FSE 4-2.3 GUIDE DU MICROPORTEUR SUIVI BUDGETAIRE ET D ACTIVITE Mesure «appui aux microprojets» FSE 4-2.3 I. Contexte : Pourquoi, quand et comment réaliser le suivi budgétaire? II. Les modalités générales de prise

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT

DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT Nom Prénom : Activité : Ecrivez dans les cases grises DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT LA DEMANDE Prêt NACRE : Quel Montant? Quelle durée? Affectation? Prêt d honneur : Quel Montant? Quelle durée? Quel

Plus en détail

MANUEL DE PROCEDURES (EXTRAIT)

MANUEL DE PROCEDURES (EXTRAIT) OUTIL PRATIQUE/ FI3.O2 210 MANUEL DE PROCEDURES (EXTRAIT) de contrôle interne Les procédures de contrôle ont pour rôle d'indiquer la démarche à suivre et les programmes d'opérations à respecter. C'est

Plus en détail

C V 1 Extrait du Plan Comptable Général

C V 1 Extrait du Plan Comptable Général C.V Extrait du Plan Comptable Général C V 1 Extrait du Plan Comptable Général Sont reproduits les seuls comptes détaillés dans ce cours ou ceux qui nous semblent compréhensibles. Les comptes spécifiques

Plus en détail

GUIDE Du Jeune Masseur kinésithérapeute Diplômé d Etat FNEK. Edition 2014. + d infos sur www.fnek.fr

GUIDE Du Jeune Masseur kinésithérapeute Diplômé d Etat FNEK. Edition 2014. + d infos sur www.fnek.fr FNEK GUIDE Du Jeune Masseur kinésithérapeute Diplômé d Etat Edition 2014 + d infos sur www.fnek.fr Révélez votre vraie nature en milieu rural Futurs kinésithérapeutes, choisissez de vous installer en milieu

Plus en détail