1 La régularisation des comptes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 La régularisation des comptes"

Transcription

1 1 La régularisation des comptes Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Le principe de l indépendance 1 des exercices L exercice comptable et les états financiers La constatation des produits et des charges La pertinence de la régularisation des comptes Les principales sortes d écritures de régularisation La ventilation des charges sur 3, 5, 7, 11, 13 1, 5, 7, 9, 11, 13 plus d un exercice La ventilation des produits sur 13, 15 1, 3, 5, 7, 9, 11 plus d un exercice La comptabilisation des 13 1, 3, 5, 7, 9, 11, 13 charges à payer La comptabilisation des 13 3, 5, 7, 9, 11 produits à recevoir La comptabilisation des 1, 9 1, 3, 5, 7, 9, 11 charges estimatives La balance de vérification régularisée 15 9, 11

2 Principales caractéristiques des travaux suggérés Exercices 1. Vrai ou faux 3. Les assurances payées d avance 5. La prime d assurance 7. Les fournitures de bureau 9. L amortissement des immobilisations 11. Les assurances payées d avance 13. La passation d écritures de régularisation 15. L établissement des états financiers à partir d une balance de vérification régularisée Durée Degré de (en min) difficulté Problèmes de compréhension 1. La passation d écritures de régularisation 15 Facile 3. La passation d écritures de régularisation 20 Facile 5. La passation d écritures de régularisation 30 Moyen 7. La passation d écritures de régularisation à partir d une balance 30 Moyen de vérification 9. La passation d écritures de régularisation à partir d une balance de 40 Facile vérification, le report dans des comptes en T et l établissement d une balance de vérification régularisée 11. La passation d écritures de régularisation à partir d une balance de 40 Difficile vérification, le report dans des comptes en T et l établissement d une balance de vérification régularisée 13. La passation d écritures de régularisation 30 Difficile EXERCICES E1. Vrai ou faux a) Faux. L amortissement n entraîne aucune sortie de fonds. b) Vrai. c) Faux. La fin de l exercice financier ne doit pas nécessairement coïncider avec la fin de l année civile. d) Faux. Il s agit de la durée de vie. 1-2 Chapitre 1

3 E3. Les assurances payées d avance a) L inscription initiale est faite dans un compte d actif. 20X2 1 er oct. Assurances payées d avance 400 Caisse 400 Couverture d assurance temporaire de quatre mois. 31 déc. Assurances 300 Assurances payées d avance 300 Portion absorbée des assurances payées d avance (400 $ 3/4). b) L inscription initiale est faite dans un compte de charges. 20X2 1 er oct. Assurances 400 Caisse 400 Couverture d assurance temporaire de quatre mois. 31 déc. Assurances payées d avance 100 Assurances 100 Portion non absorbée d une police d assurance (400 $ 1/4). E5. La prime d assurance 20X3 Voyages Flyés enr. 31 déc. Assurances payées d avance Assurances Portion non absorbée d une police d assurance (1 800 $ 9/12). 20X3 Assurances Bernier inc. 31 déc. Produits reçus d avance 450 Chiffre d affaires (ou Produits d assurances) 450 Portion gagnée d une police d assurance (1 800 $ 3/12). E7. Les fournitures de bureau Fournitures de bureau Fournitures de bureau utilisées Solde au 31 décembre 20X avril 20X4 750 Régularisation requise Solde selon le décompte La régularisation des comptes 1-3

4 20X4 31 déc. Fournitures de bureau 350 Fournitures de bureau utilisées 350 Ajustement du solde des fournitures en main au 31 décembre (425 $ 75 $). E9. L amortissement des immobilisations 20X8 31 déc. Amortissement Bâtiment Amortissement cumulé Bâtiment Amortissement annuel ( $ 40 ans). 31 " Amortissement Matériel de bureau Amortissement cumulé Matériel de bureau Amortissement annuel selon le montant le plus élevé calculé comme suit : (9 000 $ 10 ans) 900 $ [(9 000 $ $) 8 ans] $ 31 " Amortissement Ordinateur Amortissement cumulé Ordinateur Amortissement annuel selon le montant le plus élevé calculé comme suit : [(3 000 $ 200 $) 4 ans] 700 $ [(3 000 $ $) 2 ans] $ 31 " Amortissement Camionnette Amortissement cumulé Camionnette Amortissement annuel selon le montant le plus élevé calculé comme suit : [( $ $) 5 ans 6/12] $ [( $ $) 3 ans 6/12] $ E11. Les assurances payées d avance 20X2 31 déc. Assurances Assurances payées d avance Assurances absorbées en 20X2 selon les calculs suivants : 1. [500 $ + (1 200 $ 7/12)] $ 2. [600 $ + (2 400 $ 3/36)] (1 500 $ 12/18) $ 1-4 Chapitre 1

5 E13. La passation d écritures de régularisation 20X3 31 mars Fournitures de bureau utilisées Fournitures de bureau Portion consommée au cours de l exercice. 31 " Produits de location Produits de location reçus d avance Portion non gagnée au 31 mars. 31 " Intérêts et frais bancaires 150 Intérêts à payer 150 Intérêts courus au 31 mars ( $ 6 % 1/12 1/2). 31 " Redevances à recevoir Redevances gagnées Redevances effectivement gagnées mais non encore comptabilisées. E15. L établissement des états financiers à partir d une balance de vérification régularisée MARYSE GAGNON, ARCHITECTE Résultats pour l exercice terminé le 31 décembre 20X3 Produits d exploitation Honoraires professionnels $ Charges d exploitation Assurances $ Fournitures de bureau utilisées Loyer Salaires Amortissement Matériel d architecture Total des charges d exploitation Bénéfice net $ MARYSE GAGNON, ARCHITECTE Capitaux propres pour l exercice terminé le 31 décembre 20X3 Capital au début $ Bénéfice net Moins : Retraits (26 500) Capital à la fin $ La régularisation des comptes 1-5

6 MARYSE GAGNON, ARCHITECTE Bilan au 31 décembre 20X3 Actif Actif à court terme Caisse $ Clients Assurances payées d avance Loyer payé d avance Fournitures de bureau Total de l actif à court terme Immobilisations Matériel d architecture $ Moins : Amortissement cumulé (12 000) Total des immobilisations Total de l actif $ Passif et capitaux propres Passif à court terme Fournisseurs $ Salaires à payer Produits reçus d avance Total du passif à court terme Capitaux propres Capital au 31 mai 20X Total du passif et des capitaux propres $ PROBLÈMES DE COMPRÉHENSION P1. La passation d écritures de régularisation (15 minutes facile) 20X6 31 déc. Produits reçus d avance 360 Affûtage de patins 360 Portion gagnée au 31 décembre (120 $ 3 mois). 31 " Assurances 500 Assurances payées d avance 500 Portion absorbée en 20X6 (1 200 $ 10/24). 31 " Fournitures d affûtage utilisées Fournitures d affûtage Fournitures utilisées en 20X6 (2 150 $ 650 $). 31 " Salaires à payer 150 Salaires 150 Ajustement du solde à payer au 31 décembre (450 $ 300 $). 1-6 Chapitre 1

7 20X6 31 déc. Amortissement Matériel d affûtage Amortissement cumulé Matériel d affûtage Amortissement annuel selon le montant le plus élevé calculé comme suit : [(4 800 $ 0 $) 5 ans] 960 $ [(4 800 $ 300 $) 3 ans] $ P3. La passation d écritures de régularisation (20 minutes facile) 20X5 31 déc. Intérêts sur emprunt bancaire 800 Intérêts à payer 800 Intérêts courus au 31 décembre ( $ 6 % 2/12). 31 " Locations reçues d avance Location de chambres Portion gagnée du 16 au 31 décembre (2 400 $ 1/2). 31 " Clients (ou Location de chambres à recevoir) Location de chambres Services rendus recouvrables plus tard. 31 " Salaires Salaires à payer Salaires courus au 31 décembre. 31 " Amortissement Auberge Amortissement cumulé Auberge Amortissement annuel ( $ 40 ans) 31 ". Amortissement Camionnette 825 Amortissement cumulé Camionnette 825 Amortissement annuel selon le montant le plus élevé calculé comme suit : [( $ 600 $) 5 ans 4/12] 800 $ [( $ $) 4 ans 4/12] 825 $ 31 " Aucune écriture lors de la signature du contrat. La régularisation des comptes 1-7

8 P5. La passation d écritures de régularisation (30 minutes moyen) 20X8 31 déc. Salaires Salaires à payer Salaires courus au 31 décembre établis comme suit : I (12,50 $ 8 heures 4 jours 5) $ II (14,00 $ 8 heures 4 jours 3) III (16,00 $ 8 heures 4 jours) 512 IV (19,00 $ 8 heures 4 jours) $ 31 " Publicité payée d avance 540 Publicité 540 Portion non absorbée en 20X8 (900 $ 3/5). 31 " Loyer payé d avance Loyer Portion payée d avance au 31 décembre [ $ (950 $ 12)]. 31 " Produits de location 250 Produits de location reçus d avance 250 Loyer reçu d avance au 31 décembre [2 250 $ (250 $ 8 mois)]. 31 " Amortissement Équipements Amortissement cumulé Équipements Amortissement annuel ( $ 10 ans). 31 " Amortissement Camion Amortissement cumulé Camion Amortissement annuel selon le montant le plus élevé calculé comme suit : [( $ $) 6 ans 8/12] $ [( $ $) 4 ans 8/12] $ 31 " Assurances Assurances payées d avance Portion absorbée en 20X8 [250 $ + (1 200 $ 8/12) + ( /18)]. 31 " Fournitures de bureau utilisées 150 Fournitures de bureau 150 Ajustement du solde de l élément d actif selon le décompte physique (275 $ 125 $). 31 " Aucune écriture, car ces taxes s appliquent au prochain exercice. 1-8 Chapitre 1

9 P7. La passation d écritures de régularisation à partir d une balance de vérification (30 minutes moyen) 20X4 31 déc. Amortissement Bâtiment Amortissement cumulé Bâtiment Amortissement annuel ( $ 10 %). 31 déc. Amortissement Mobilier Amortissement cumulé Mobilier Amortissement annuel calculé comme suit : Mobilier détenu tout au long de l exercice ( $ 20 %) $ Mobilier acquis au cours de l exercice [(7 000 $ 20 %) 9/12] $ 31 " Fournitures de bureau utilisées Fournitures de bureau Ajustement du solde de l élément d actif selon le décompte physique (3 400 $ $). 31 " Assurances Assurances payées d avance Portion absorbée en 20X4 établie comme suit : Police en vigueur au début (9 600 $ 2/12) $ Police en vigueur depuis le 28 février 20X4 ( $ 10/12) Police en vigueur depuis le 31 juillet 20X4 (4 500 $ 5/12) Charge totale Solde du compte Assurances (4 500) Régularisation requise $ Une autre solution serait d établir le solde de l élément d actif : Police en vigueur depuis le 28 février 20X4 ( $ 2/12) $ Police en vigueur depuis le 31 juillet 20X4 (4 500 $ 7/12) Solde réel de l élément d actif $ Solde aux livres $ Solde réel du compte d actif (4 625) Régularisation requise $ 31 " Clients (ou Loyers à recevoir) Loyers reçus d avance Produits de location Produits gagnés en 20X4 établis comme suit : Produits non constatés (2 500 $ 2 mois 2 locataires) $ Portion gagnée des loyers reçus d avance ( $ 6/12) Régularisation requise $ La régularisation des comptes 1-9

10 20X4 31 déc. Entretien et réparations Fournisseurs Frais des travaux de réparation de la plomberie effectués en décembre mais non encore facturés. P9. La passation d écritures de régularisation à partir d une balance de vérification, le report dans des comptes en T et l établissement d une balance de vérification régularisée (40 minutes facile) a) La passation des écritures de régularisation. 20X7 31 déc. Fournitures utilisées Fournitures Fournitures utilisées en 20X7 (3 270 $ 360 $). 31 " Assurances 400 Assurances payées d avance 400 Portion absorbée (1 000 $ 4/10). 31 " Amortissement Bâtiment Amortissement cumulé Bâtiment Amortissement annuel ( $ 5 ans). Notez que nous avons utilisé le solde de l amortissement cumulé qui correspond à cinq ans d utilisation pour retracer l amortissement annuel. 31 " Amortissement Camion de livraison Amortissement cumulé Camion de livraison Amortissement annuel (égal à celui de l an passé). 31 " Salaires Salaires à payer Salaires courus au 31 décembre. 31 " Clients Services de traiteur Services rendus à la firme Enjouay ltée et facturés seulement le 3 janvier 20X8. 31 " Achats de nourriture Fournisseurs Achats non comptabilisés au 31 décembre. 31 " Services de traiteur Produits reçus d avance Services à rendre le 12 janvier 20X8. 31 " Intérêts sur emprunt hypothécaire 300 Intérêts à payer 300 Intérêts courus au 31 décembre [( $ 12 %) 1/12] Chapitre 1

11 b) Le report dans des comptes en T. Caisse Emprunt hypothécaire Solde Solde Clients Pietro Rizzi Capital Solde Solde 31 déc Fournitures Solde déc. Solde Assurances payées d avance Pietro Rizzi Retraits Services de traiteur Solde déc Solde déc déc Terrain Solde Solde déc Bâtiment Solde déc. 400 Amortissement cumulé Bâtiment Camion de livraison Solde Solde déc Solde déc Amortissement cumulé Camion de livraison Fournisseurs Intérêts à payer Salaires à payer Solde Solde déc. 31 déc Solde Solde déc. 31 déc déc. Solde déc. 31 déc Achats de nourriture Assurances Électricité Fournitures utilisées Intérêts sur emprunt hypothécaire Salaires Charges diverses Amortissement Bâtiment La régularisation des comptes 1-11

12 Produits reçus d avance déc. 31 déc c) L établissement de la balance de vérification régularisée. Amortissement Camion de livraison GOURMANDISES EXQUISES ENR. Balance de vérification régularisée au 31 décembre 20X7 Débit Crédit Caisse $ Clients Assurances payées d avance 600 Fournitures 360 Terrain Bâtiment Amortissement cumulé Bâtiment $ Camion de livraison Amortissement cumulé Camion de livraison Fournisseurs Intérêts à payer 300 Salaires à payer Produits reçus d avance Emprunt hypothécaire Pietro Rizzi Capital au 31 décembre 20X Pietro Rizzi Retraits Services de traiteur Achats de nourriture Assurances 400 Électricité Fournitures utilisées Intérêts sur emprunt hypothécaire Salaires Charges diverses 500 Amortissement Bâtiment Amortissement Camion de livraison $ $ 1-12 Chapitre 1

13 P11. La passation d écritures de régularisation à partir d une balance de vérification, le report dans des comptes en T et l établissement d une balance de vérification régularisée (40 minutes difficile) a) La passation des écritures de régularisation. 20X0 31 déc. Loyer payé d avance Loyer Portion non absorbée du loyer (6 000 $ 6/12). 31 " Cotisations professionnelles 45 Cotisations professionnelles payées d avance 45 Portion absorbée au 31 décembre (270 $ 6/36). 31 Fournitures de bureau utilisées 880 Fournitures de bureau 880 Fournitures utilisées en 20X0 (1 000 $ 120 $). 31 " Amortissement Matériel de bureau 240 Amortissement cumulé Matériel de bureau 240 Amortissement de 20X0 [(4 800 $ 10 ans) 6/12]. 31 " Intérêts 150 Intérêts à payer 150 Intérêts courus sur l effet à payer [(3 000 $ 10 %) 6/12]. 31 " Honoraires reçus d avance Honoraires d expert-conseil Portion gagnée en 20X0 ( $ $). 31 " Clients (ou Honoraires à recevoir) Honoraires d expert-conseil Services rendus non encore facturés. 31 " Salaires 500 Salaires à payer 500 Salaires courus au 31 décembre. b) Le report dans des comptes en T. Caisse Rick Wilson Capital Solde Solde Clients (ou Honoraires à recevoir) 31 déc Solde Loyer payé d avance Rick Wilson Retraits Honoraires d expert-conseil 31 déc Solde déc La régularisation des comptes 1-13

14 Cotisations professionnelles payées d avance Solde déc. Solde Charges diverses Fournitures de bureau Cotisations professionnelles Solde déc Matériel de bureau Solde déc. 880 Amortissement cumulé Matériel de bureau Effet à payer Intérêts à payer Salaires à payer Honoraires reçus d avance 31 déc Solde déc. 31 déc. 150 Fournitures de bureau utilisées Intérêts Loyer Solde Solde déc déc. Solde déc. 31 déc. 240 Salaires Amortissement Matériel de bureau 1-14 Chapitre 1

15 c) L établissement de la balance de vérification régularisée. RICK WILSON, BUREAU DE PLACEMENT Balance de vérification régularisée au 31 décembre 20X0 Débit Crédit Caisse $ Clients (ou Honoraires à recevoir) Loyer payé d avance Cotisations professionnelles payées d avance 225 Fournitures de bureau 120 Matériel de bureau Amortissement cumulé Matériel de bureau 240 $ Effet à payer Intérêts à payer 150 Salaires à payer 500 Honoraires reçus d avance Rick Wilson Capital Rick Wilson Retraits Honoraires d expert-conseil Charges diverses Cotisations professionnelles 45 Fournitures de bureau utilisées 880 Intérêts 150 Loyer Salaires Amortissement Matériel de bureau $ $ P13. La passation d écritures de régularisation (30 minutes difficile) 20X5 30 sept. Fournitures de bureau Assurances Correction de l erreur d inscription des achats de fournitures de bureau de l exercice. 30 " Fournitures de bureau utilisées Fournitures de bureau Portion consommée au cours de l exercice. 30 " Assurances payées d avance Assurances Portion non absorbée au 30 septembre 20X5 établie comme suit : 1. (2 000 $ 21/24) $ 2. (1 200 $ 1/12) (1 800 $ 11/18) (1 000 $ 3/12) 250 Solde réel au 30 septembre 20X Solde aux livres avant régularisation (1 500) Régularisation requise $ La régularisation des comptes 1-15

16 20X5 30 sept. Impôts fonciers Impôts fonciers payés d avance Impôts fonciers à payer 700 Régularisation des comptes de taxes selon les calculs ci-dessous : Charge : [(2 400 $ 3/12) + (2 800 $ 9/12)] Dette : (2 800 $ 3/12) 1-16 Chapitre 1

3 Les résultats et les capitaux propres

3 Les résultats et les capitaux propres 3 Les résultats et les capitaux propres Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments des résultats 1 et des capitaux propres La comptabilisation

Plus en détail

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.23 J ai mon voyage inc. La société J'ai mon voyage inc., une agence de voyages, a été fondée le 1 er juillet 20-0 par Madame Dodo Michel. Le 20 juin 20-3, le comptable de l'entreprise

Plus en détail

5 La comptabilisation des opérations

5 La comptabilisation des opérations 5 La comptabilisation des opérations d une entreprise commerciale Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Une vue d ensemble des états financiers

Plus en détail

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif)

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) Plans comptables PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) ACTIF Actif à court terme Banque opérations 1010 Dépôts à terme 1040 Titres négociables 1050 Placements temporaires obligations

Plus en détail

9 Le passif à long terme

9 Le passif à long terme 9 Le passif à long terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments qui composent le passif à long terme 1 Les emprunts obligataires

Plus en détail

8 Le passif à court terme

8 Le passif à court terme 8 Le passif à court terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments composant 1 le passif à court terme Les dettes dont le montant

Plus en détail

CHAPITRE 5 Le passif

CHAPITRE 5 Le passif CHAPITRE 5 Le passif Problème 5.1 L existence et l estimation des éléments de passif a) Oui. La partie des articles que la boutique s est engagée à acheter crée un passif au 25 novembre 20X6, puisque ces

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

TÂCHES DE FIN DE PÉRIODE

TÂCHES DE FIN DE PÉRIODE ADMINISTRATION, COMMERCE ET INFORMATIQUE DEP-COMPTABILITÉ 5231 MODULE 18 461-185 TÂCHES DE FIN DE PÉRIODE CORRIGÉ Acomba 8 DURÉE : 75 HEURES Giovanni De Lutio Groupe GD 15 novembre 2007 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

GUIDE EN COMPTABILITÉ

GUIDE EN COMPTABILITÉ PLACE À LA JEUNESSE GUIDE EN COMPTABILITÉ Le document présent vous présente un aperçu général de ce qu est la comptabilité. Certaines notions seront nécessaires à la complétion du cas académique en comptabilité;

Plus en détail

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension. La petite caisse 1, 3 3

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension. La petite caisse 1, 3 3 3 L encaisse Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments constitutifs 1 de l encaisse La gestion de l encaisse 1 Le contrôle interne

Plus en détail

M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL

M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE chap. 2, n o 13 (suite) 19 20X4 01 21 Comptes fournisseurs 4 8 0 80 Fournitures de bureau utilisées 41800 TPS à recevoir 2926 TVQ à recevoir 3354 (retour de fournitures

Plus en détail

Exercice 1 2.10. Le Bon Vieux Temps inc 2. Problèmes et solutions

Exercice 1 2.10. Le Bon Vieux Temps inc 2. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 1 2.10 Le Bon Vieux Temps inc 2 Fondée par M. Honoré Tremblay le 1 er octobre 20-2, la société Le Bon Vieux Temps inc. est une entreprise qui se spécialise dans la vente de meubles

Plus en détail

LA RÉGULARISATION DES CHARGES EN FIN D EXERCICE

LA RÉGULARISATION DES CHARGES EN FIN D EXERCICE LA RÉGULARISATION DES CHARGES EN FIN D EXERCICE À la fin de l'exercice financier, il faut examiner tous les comptes de la balance de vérification afin de déterminer lesquels nécessitent un ajustement.

Plus en détail

Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome

Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome Présenté par Sonia Pouliot, CGA Octobre 2008 St-Nicolas 418-836-1014 Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome Objectifs de la rencontre Se rappeler les dispositions générales Éclaircir certains

Plus en détail

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Sommaire PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Thème 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise 15 1 Bilan de départ simplifié 15 2 Bilans successifs et détermination

Plus en détail

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78)

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) 1 ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) Le Président du gouvernement de la Polynésie française, Sur le rapport

Plus en détail

Examen décembre 1994

Examen décembre 1994 Examen décembre 1994 QUESTION REDIGEE Temps conseillé: 2 heure 30 minutes noté sur 100 points ENONCE: FRANCOTRANS SA, entreprise de transport public de marchandises, ayant l usage de 15 ensembles identiques

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Intervenants Janin AUDAS, vice-président de l Ordre des experts-comptables

Plus en détail

6 Les immobilisations

6 Les immobilisations 6 Les immobilisations Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Quelques notions relatives à l ensemble 5 des immobilisations Les immobilisations

Plus en détail

DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE

DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE 1 INFORMATIONS RELATIVES A L ENTREPRISE REQUERANTE IDENTIFICATION DE L ENTREPRISE Raison sociale Adresse Activité

Plus en détail

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS POUR UNE PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (PME) préparé par François BROUARD, DBA, CA Eric Sprott School of Business Carleton University 1125 Colonel By Drive,

Plus en détail

FERLAND JOURNAL GÉNÉRAL

FERLAND JOURNAL GÉNÉRAL CHAPITRE 6 Les immobilisations chap. 6, n o 1 a) FERLAND 20X3 Sept. 22 Équipement d atelier 36 000,00 TPS à recevoir 1 800,00 TVQ à recevoir 2 835,00 Comptes fournisseurs 40 635,00 (pour comptabiliser

Plus en détail

Plan comptable 1 et 2 Comptes de Bilan. 3 à 7 Comptes d Exploitation

Plan comptable 1 et 2 Comptes de Bilan. 3 à 7 Comptes d Exploitation Cours 4 (STS, J.-M. Schwab) Plan comptable 1 et 2 Comptes de Bilan 1 Actifs 10 Actifs mobilisés 11 Actifs immobilisés 15 Comptes de régulation de l actif (Actifs transitoires) 2 Passifs 20 Capital étranger

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS DOSSIER 2014

RENSEIGNEMENTS DOSSIER 2014 1 ASSOCIATION DE GESTION AGREEE SUD EST FRANCILIEN 3 avenue du Général de Gaulle CS 70328 Lisses 91021 EVRY Cedex Tél : 01 84 18 00 10 - Télécopie : 01 64 97 23 27 Site internet : http://www.agasef.com

Plus en détail

C V 1 Extrait du Plan Comptable Général

C V 1 Extrait du Plan Comptable Général C.V Extrait du Plan Comptable Général C V 1 Extrait du Plan Comptable Général Sont reproduits les seuls comptes détaillés dans ce cours ou ceux qui nous semblent compréhensibles. Les comptes spécifiques

Plus en détail

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010 F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé Loi1901.com présente : Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

7 Les titres de placement

7 Les titres de placement 7 Les titres de placement Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les caractéristiques 1 des titres de placement de l entreprise Le traitement

Plus en détail

COMPTES ANNUELS au 31.12.07 En Euros

COMPTES ANNUELS au 31.12.07 En Euros COMPTES ANNUELS au 31.12.07 En Euros Alliance Villes Emploi CA du 13.05.08 1 ANNEXE Alliance Villes Emploi CA du 13.05.08 6 I - REGLES ET METHODES COMPTABLES Les présents comptes annuels ont été établis

Plus en détail

LES AJUSTEMENTS OU REGULARISATIONS DES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS

LES AJUSTEMENTS OU REGULARISATIONS DES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS LES AJUSTEMENTS OU REGULARISATIONS DES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS Objectif(s) : o Traitement comptable des régularisations des charges et des produits. Pré-requis : o Principes généraux de la comptabilité,

Plus en détail

PLAN COMPTABLE ET ÉTATS FINANCIERS POUR COMPTABILITÉ DE GESTION

PLAN COMPTABLE ET ÉTATS FINANCIERS POUR COMPTABILITÉ DE GESTION PLAN COMPTABLE ET ÉTATS FINANCIERS POUR COMPTABILITÉ DE GESTION Direction du développement des entreprises Préparé par Louis Faucher et Jacques Villeneuve Conseillers en gestion Publié par la Direction

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 3 PLACE ARNOLD BILAN ET COMPTE DE RESULTAT - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat C.D. 63 B.P. 4 67116 STRASBOURG-REICHSTETT 03 88

Plus en détail

Intermédiaires de commerce non spécialisé. Echantillon : 1263 Données : 2014

Intermédiaires de commerce non spécialisé. Echantillon : 1263 Données : 2014 Intermédiaires de commerce non spécialisé Echantillon : 1263 Données : 2014 Recettes encaissées 45263 Débours 3 Honoraires rétrocédés 325 Montant net recettes 44935 Achats 0.4 Salaires nets 0.2 Charges

Plus en détail

2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009

2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009 2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009 FISCALITE DES ENTREPRISES - UF 661 - IMPOT DES SOCIETES 1. Il s agit d une SPRL comptant deux associés gérants dont l un n est pas rémunéré. 2. La société

Plus en détail

11 170.511. 10038 Placements à court terme sur le marché monétaire. en monnaies étrangères

11 170.511. 10038 Placements à court terme sur le marché monétaire. en monnaies étrangères 11 170.511 Annexe 1: Plan comptable: bilan Les groupes de matières de 1 à 4 chiffres ont une portée obligatoire générale. Les groupes de matières de 5 chiffres indiqués ci-dessous sont obligatoires. 5

Plus en détail

2 3 4 AUtre 26 Colombie- Britannique 160 Provinces DE L ATLANTIQUE 68 PROVINCES DES PRAIRIES 223 ONTARIO 656 QUÉBEC 1 217 0 5 10 15 20 25 30 0 5 10 15 20 25 30 35 0 10 20 30 40 50 60 ATTEINTE D UN RÈGLEMENT

Plus en détail

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions, exercices, problèmes, cas.

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions, exercices, problèmes, cas. Mise à jour 2006-2008 1 Chapitre 8 QEPC/MAJ 2008 MGLBD Page 134 Remplacer l exercice E6 par le suivant. E6. L écriture d ajustement à partir de l information tirée du rapprochement bancaire Le comptable

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension. La détermination d une paye brute 1 1, 3

Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension. La détermination d une paye brute 1 1, 3 8 La paye Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Salaires ou honoraires? 1 La détermination d une paye brute 1 1, 3 Les retenues salariales

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES

TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES États financiers TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES États financiers Rapport de l'auditeur indépendant 1 États financiers Bilan 3 État des résultats 4 État de l'évolution de l actif net 6 État des flux de

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE 2010 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france SOUTIEN REGIONAL EN FAVEUR DE LA LUTTE CONTRE

Plus en détail

Plan comptable des associations et fondations

Plan comptable des associations et fondations Plan comptable des associations et fondations Classe 1 - Comptes de capitaux Classe 2 Comptes d immobilisations Classe 3 Comptes de stocks Classe 4 Comptes de tiers Classe 5 Comptes financiers Classe 6

Plus en détail

Les sociétés par actions

Les sociétés par actions CHAPITRE 9 Les sociétés par actions chap. 9, n o 1 a) ARCOBEC INC. 20X5 Juill. 01 Banque opérations 100 000,00 ordinaire 100 000,00 (pour enregistrer l émission de 1 000 actions ordinaires à Annie Lavoie)

Plus en détail

Oct. 01 Petite caisse 250,00 Banque opérations 250,00 (émission d un chèque à l ordre d Éric Paquin petite caisse pour créer la petite caisse)

Oct. 01 Petite caisse 250,00 Banque opérations 250,00 (émission d un chèque à l ordre d Éric Paquin petite caisse pour créer la petite caisse) CHAPITRE 2 L encaisse chap. 2, n o 1 LES PUBLICITÉS TRANS-QUÉBEC Oct. 01 Petite caisse 250,00 Banque opérations 250,00 (émission d un chèque à l ordre d Éric Paquin petite caisse pour créer la petite caisse)

Plus en détail

Guide de comptabilité

Guide de comptabilité Guide de comptabilité Copyright 2006 Sage Accpac International, Inc. Tous droits réservés. Le logo Sage Software, le logo Simple Comptable, Simple Comptable, SimplyCARE et SimplyNet sont des marques de

Plus en détail

N adhérent. Nom. N tél. em@il. Date de naissance

N adhérent. Nom. N tél. em@il. Date de naissance Association Française pour les Professions Libérales 34, rue de Laborde 75008 PARIS 01.53.42.62.10 01.55.30.07.87 info@afpl.fr Identification Fiscale 2 07 756 SIRET 331 089 748 00031 DOSSIER INDIVIDUEL

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 5 : L ORGANISATION COMPTABLE

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 5 : L ORGANISATION COMPTABLE COMPTABILITE GENERALE ETAPE 5 : L ORGANISATION COMPTABLE 1. QUE DIT LA LOI SUR L ORGANISATION COMPTABLE? La loi fait obligation d enregistrer les pièces comptables et définit l organisation comptable.

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------- Le Conseil des Ministres PLAN COMPTABLE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES T - UEMOA - I - PRESENTATION DU PLAN COMPTABLE I.1 - Les classes

Plus en détail

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants.

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants. COMPTABILITÉ ET ANALYSE FINANCIÈRE Épreuve à option Rédacteur 2009 Concours externe et interne Document et matériel autorisés : Liste intégrale des comptes comportant la mention «document autorisé aux

Plus en détail

Comptabilité-Notes théoriques, problèmes et solutions (Version 2.15, le 12 janvier 2015)

Comptabilité-Notes théoriques, problèmes et solutions (Version 2.15, le 12 janvier 2015) Ce document est sur le Web dans l'espoir qu'il aidera à mieux faire comprendre la comptabilité. Comptabilité-Notes théoriques, problèmes et solutions (Version 2.15, le 12 janvier 215) Pierre Véronneau,

Plus en détail

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE 1 LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. Capitaux propres 106. Réserves 107. Capital 108. Compte de l'exploitant

Plus en détail

Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique

Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique Patrice MARIE À travers l histoire de Véronique, nous allons voir comment il convient de gérer un cabinet médical : Le livre-journal Les rapprochements bancaires

Plus en détail

Comptes de tiers (Classe 4)

Comptes de tiers (Classe 4) Comptes de tiers (Classe 4) Les comptes de tiers, notamment le compte 40 «Fournisseurs et comptes rattachés» et le compte 41 «Clients et comptes rattachés», peuvent être subdivisés pour identifier : les

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

Royaume du Maroc المرجع :

Royaume du Maroc المرجع : المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : a présente note méthodologique reprend les nouvelles recommandations internationales mises en œuvre par le Maroc, pour l établissement de la balance des paiements

Plus en détail

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 I L ENTREPRISE ET LA FAMILLE La famille est une entreprise La famille dépend de l entreprise La famille et l entreprise se gèrent de la même manière mais indépendamment

Plus en détail

1. Entreprise Léger : distinction entre charges et immobilisations

1. Entreprise Léger : distinction entre charges et immobilisations 1 L ACQUISITION DES IMMOBILISATIONS 1. Entreprise Léger : distinction entre charges et immobilisations Opération 1 : Achat d un fonds de commerce Eléments incorporels 207 Matériel d exploitation 215 Agencements

Plus en détail

7 Les journaux auxiliaires et

7 Les journaux auxiliaires et 7 Les journaux auxiliaires et le traitement de l information comptable Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les limites du journal général

Plus en détail

CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS

CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS La classe 1 comprend les comptes du capital propre, des réserves et provisions, et ceux des avances et emprunts à plus d un an, dont

Plus en détail

de de Analyse Sujet abordé révision Exercice compréhension de cas n o n o n o n o

de de Analyse Sujet abordé révision Exercice compréhension de cas n o n o n o n o 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base 7//09 7:31 PM Page 475 Chapitre : Les placements Les placements Les sujets abordés pour chacun des travaux suggérés Dans tous les exercices et problèmes, nous calculons

Plus en détail

TÂCHES COMPTABLES COURANTES

TÂCHES COMPTABLES COURANTES ADMINISTRATION, COMMERCE ET INFORMATIQUE DEP-SECRÉTARIAT 5212 MODULE 7 460-078 TÂCHES COMPTABLES COURANTES CORRIGÉ Simple comptable Pro 2006 DAS 2006 DURÉE : 120 HEURES Giovanni De Lutio Groupe GD 1 er

Plus en détail

L INVESTISSEMENT. 1-Les différents types d investissements. On distingue 4 types d investissements :

L INVESTISSEMENT. 1-Les différents types d investissements. On distingue 4 types d investissements : L INVESTISSEMENT L investissement est le placement de sommes importantes par rapport à l activité courante d exploitation, dans un but d en retirer des bénéfices ou des économies. L investissement se distingue

Plus en détail

Déclaration du prélèvement prévu à l'article L. 423-14 du Code de la construction et de l'habitation pour les Offices Publics de l'habitat (Annexe I)

Déclaration du prélèvement prévu à l'article L. 423-14 du Code de la construction et de l'habitation pour les Offices Publics de l'habitat (Annexe I) NOM DE L'ORGANISME : Déclaration du prélèvement prévu à l'article L. 44 du Code de la construction et de l'habitation pour les Offices Publics de l'habitat (Annexe I) SIREN : _ Adresse : I CALCUL DU POTENTIEL

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick États financiers États financiers CONTENU Rapport de l auditeur indépendant 3 État de la situation financière 4 État des résultats 5 État des flux de

Plus en détail

ANNEXE N 3 : CREDIT-BAIL ET LOCATION-VENTE

ANNEXE N 3 : CREDIT-BAIL ET LOCATION-VENTE ANNEXE N 3 : CREDIT-BAIL ET LOCATION-VENTE Les schémas d écritures n 1, 2 et 3 se rapportent à deux formules de location-vente qui devraient être les plus couramment utilisées dans les contrats de ce type

Plus en détail

SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION COMPTABILITE GÉNÉRALE 1 SERIE : 3

SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION COMPTABILITE GÉNÉRALE 1 SERIE : 3 UNIVERSITE IBN ZOHR FACULTE DES SCIENCES JURIDIQUES ECONOMIQUES ET SOCIALES AGADIR ANNEE UNIVERSITAIRE : 08/2009. ENSEIGNANT: A. EL OUIDANI SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION COMPTABILITE GÉNÉRALE 1 SERIE

Plus en détail

Imagine Canada États financiers

Imagine Canada États financiers États financiers 31 décembre 2014 Table des matières Page Rapport de l auditeur indépendant 1-2 État des produits et des charges 3 État de l évolution des actifs nets 4 État de la situation financière

Plus en détail

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900 -10 Fonds associatifs et réserves Poste Fonds associatifs sans droit de reprise 102000 Poste Valeur du patrimoine intégré 102100 Poste Fonds statutaires (à déclarer en fonction des statuts) 102200 Poste

Plus en détail

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 185 T AVENUE DE FABRON CZ MR GAUTHIER BERNARD COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat Le

Plus en détail

LES COMPTES DE SITUATION

LES COMPTES DE SITUATION PROGRAMME DETAILLE DE L ARRETE DES COMPTES Contexte législatif et rappel des principes comptables liés à l arrêté des comptes ; Traitement des aspects juridiques, comptables et fiscaux des principaux comptes

Plus en détail

La consolidation à une date ultérieure à la date d acquisition

La consolidation à une date ultérieure à la date d acquisition RÉSUMÉ DU MODULE 4 La consolidation à une date ultérieure à la date d acquisition Le module 4 porte sur l utilisation de la méthode de l acquisition pour comptabiliser et présenter les filiales entièrement

Plus en détail

Indiquer par une croix à quelle catégorie appartiennent les comptes suivants :

Indiquer par une croix à quelle catégorie appartiennent les comptes suivants : Comptabilité générale : exercice de révision Exercice 1 : charges / produits / actifs / passifs Indiquer par une croix à quelle catégorie appartiennent les comptes suivants : Comptes ACTIF PASSIF CHARGE

Plus en détail

COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013. OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr

COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013. OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013 OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr Vocabulaire : Débiter un compte signifie inscrire une somme au débit de ce compte Créditer un compte

Plus en détail

- En fonction de sa nature chaque opération sera enregistrée dans un compte. - Les documents de synthèse : le livre journal

- En fonction de sa nature chaque opération sera enregistrée dans un compte. - Les documents de synthèse : le livre journal RAPPELS : La comptabilité permet : - d enregistrer les entrées et sorties d argent - d informer les adhérents du club et ses partenaires (institutionnels et autres) - de contrôler et de prouver - de prévoir.

Plus en détail

Sommaire détaillé. Partie 1-Lemandat du trésorier CE... 25

Sommaire détaillé. Partie 1-Lemandat du trésorier CE... 25 Organisation de votre guide pratique du trésorier CE... 3 Guide de première connexion... 5 Accéder à votre publication sur : mode d emploi... 7 Rechercher un modèle sur www.editions-tissot.fr... 8 Sommaire

Plus en détail

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS Au 31 mars 2014 Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. 2000 Manulife Place 10180 101 Street Edmonton (Alberta) T5J 4E4 Canada Tél. : 780-421-3611

Plus en détail

GAZIFÈRE INC. NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS DE L EXERCICE TERMINÉ LE 30 SEPTEMBRE 2001

GAZIFÈRE INC. NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS DE L EXERCICE TERMINÉ LE 30 SEPTEMBRE 2001 1. SOMMAIRE DES CONVENTIONS COMPTABLES IMPORTANTES La société est une entreprise de services publics à taux de rendement réglementé qui assure la distribution de gaz naturel à une clientèle formée de clients

Plus en détail

Première partie : Les travaux d inventaire. Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24

Première partie : Les travaux d inventaire. Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24 Première partie : Les travaux d inventaire Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24 Premier dossier : Les activités liées aux immobilisations et à leurs amortissements Chapitre 1 : Les travaux

Plus en détail

- - Créances sur les établissements de crédit et. chèques postaux

- - Créances sur les établissements de crédit et. chèques postaux BILAN AU 31 DÉCEMBRE 2005 ACTIF DEC 2005 DEC 2004 PASSIF DEC 2005 DEC 2004 Valeurs en caisse,banques centrales, Trésor public, Banques centrales, Trésor public, Servicesdes 197 427 113 253 Service des

Plus en détail

HD 5.60 : «Ecritures des opérations diverses»? La comptabilité libérale est une comptabilité simplifiée par rapport au plan comptable (PCG) de 1999.

HD 5.60 : «Ecritures des opérations diverses»? La comptabilité libérale est une comptabilité simplifiée par rapport au plan comptable (PCG) de 1999. 15 octobre 2009 HD 5.60 : «Ecritures des opérations diverses»? Avec «Compta libérale» version 5.6 apparaît un nouveau journal, celui des écritures des opérations diverses. Jusqu à présent, vous vous en

Plus en détail

DESTINATAIRE = OPE REGION

DESTINATAIRE = OPE REGION DESTINATAIRE = OPE REGION REGION = SUD EST RESTAUMARCHE N 30342 DATE D'OUVERTURE : 29/10/1991 DATE PASSAGE POIVRE ROUGE : SOCIETE : SAS COKEYA VILLE : ALES ADHERENT : M. DEMAZURE CABINET D'EXPERTISE COMPTABLE

Plus en détail

Comptabilité financière SAP ERP version ECC 6

Comptabilité financière SAP ERP version ECC 6 Démarrer avec le progiciel SAP ECC Introduction 5 Présentation générale 5 Exécuter le progiciel SAP 6 Définir la structure organisationnelle Introduction 53 Entités organisationnelles de la comptabilité

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Histoire, définition et rôle de la comptabilité... 17 I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 A. Les origines antiques de la comptabilité...

Plus en détail

THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT

THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT UFR SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES COURS DE GESTION ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 INTERVENANT : Isabelle Kei Boguinard THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT SENS ET PORTEE DE L ETUDE

Plus en détail

GUIDE DES ÉTATS FINANCIERS ORGANISME SANS BUT LUCRATIF ARTICLE 95

GUIDE DES ÉTATS FINANCIERS ORGANISME SANS BUT LUCRATIF ARTICLE 95 GUIDE DES ÉTATS FINANCIERS ORGANISME SANS BUT LUCRATIF ARTICLE 95 TABLE DES MATIÈRES SECTION - A GUIDE DES ÉTATS FINANCIERS À L'INTENTION DES VÉRIFICATEURS 1 à 4 (Exemple d un bilan accumulé et détaillé

Plus en détail

Session Juin 2013 Gestion financière. Donnée de l examen

Session Juin 2013 Gestion financière. Donnée de l examen Porrentruy Gestion financière - SED3 EXAMEN Session Juin 2013 Gestion financière Donnée de l examen Nom : Prénom : Durée : 160 minutes (2 heures 40 minutes) Matériel autorisé : Calculatrice non programmable

Plus en détail

No au 31.12.2006 au 31.12.2007 comptes Fr. Fr.

No au 31.12.2006 au 31.12.2007 comptes Fr. Fr. BILAN No au 31.12.2006 au 31.12.2007 comptes Fr. Fr. ACTIFS 1000 CAISSE 3'487.60 2'853.70 1010 POSTE 294'296.85 181'215.14 1030 DEBITEURS ELEVES 225'476.45 205'286.53 1031 AUTRES DEBITEURS 50'760.95 56'632.75

Plus en détail

BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG

BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG SOMMAIRE 1. L'ENTREPRISE 2. DESCRIPTION DU PROJET 3. DIAGNOSTIC DE L'ENTREPRISE 4. PLAN DE FINANCEMENT 5. PLAN D'EXPLOITATION PREVISIONNEL

Plus en détail

Plan comptable marocain www.lacompta.org

Plan comptable marocain www.lacompta.org Plan comptable marocain www.lacompta.org Comptabilité pour étudiants et professionnels Raccourcies : cliquez sur un compte pour afficher ses sous comptes CLASSE 1 : COMPTES DE FINANCEMENT PERMANENT 11

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT

DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT Nom Prénom : Activité : Ecrivez dans les cases grises DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT LA DEMANDE Prêt NACRE : Quel Montant? Quelle durée? Affectation? Prêt d honneur : Quel Montant? Quelle durée? Quel

Plus en détail

301.11 Allocations diverses CHF 300.00 302 Traitement du personnel administratif et technique. 302.01 Salaires personnel de supervision CHF 658.

301.11 Allocations diverses CHF 300.00 302 Traitement du personnel administratif et technique. 302.01 Salaires personnel de supervision CHF 658. Association «Crèche Les Galopins Marsens» 3 CHARGES 30 Charges du personnel 300 Jetons du comité 14'000.00 301 Traitement du personnel d'encadrement 301.00 Salaire garderie 728'000.00 14'933.50 741'431.05

Plus en détail

Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit

Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit Enquête unifiée auprès des entreprises - annuelle Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit Guide

Plus en détail

CHAPITRE 1 CALCULS MATHÉMATIQUES...

CHAPITRE 1 CALCULS MATHÉMATIQUES... Table des matières CHAPITRE 1 CALCULS MATHÉMATIQUES... 1 LA CALCULATRICE COMMERCIALE... 1 OPÉRATEURS ET OPÉRANDES... 9 La priorité des opérateurs... 9 Les propriétés des opérateurs... 11 Application des

Plus en détail

Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers au 30 septembre 2013

Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers au 30 septembre 2013 Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers Rapport de mission d'examen 2 États financiers Résultats 3 Réserve 4 Flux de trésorerie

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

Plan d'édition ADGV UNION EXERCICE 2010 - BILAN ACTIF

Plan d'édition ADGV UNION EXERCICE 2010 - BILAN ACTIF Plan d'édition ADGV UNION EXERCICE 2010 - BILAN ACTIF IMMOB. INCORPORELLES 0.00 Concessions, Brevets et Droits Similaires 5 352.10 20532000 LOGICIELS 5 352.10 Amortissements et Provisions Concessions,

Plus en détail

Introduction à la gestion de l entreprise

Introduction à la gestion de l entreprise 1 L2S4 Introduction à la gestion de l entreprise Devoirs 2 Devoir 1 La société CEVRERO enregistre les opérations suivantes en 2010 : 1 - vente de marchandises à un client 4 000 à crédit 2 - payement note

Plus en détail