Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension. La détermination d une paye brute 1 1, 3

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension. La détermination d une paye brute 1 1, 3"

Transcription

1 8 La paye Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Salaires ou honoraires? 1 La détermination d une paye brute 1 1, 3 Les retenues salariales 1, 3, 5 1, 3 La fiche individuelle de paye 1 1 La comptabilisation de la paye 1 3, 5 Les cotisations de l employeur 1, 3, 5 1, 3, 5 La comptabilisation des cotisations 1, 3, 5 de l employeur Le paiement des dettes relatives à la 1 paye et le travail de fin d exercice Le traitement informatisé de la paye

2 Principales caractéristiques des travaux suggérés Exercices 1. Vrai ou faux 3. Le calcul de la retenue salariale et de la cotisation versée par l employeur à l assurance-emploi 5. Le calcul des retenues salariales et des cotisations de l employeur Durée Degré de (en min) difficulté Problèmes de compréhension 1. L établissement d une fiche individuelle de paye et le calcul des cotisations 30 Facile de l employeur 3. Le journal des salaires et la comptabilisation des cotisations de l employeur 20 Moyen 5. La comptabilisation de la paye et des cotisations de l employeur 25 Moyen 7. L établissement d un relevé d emploi 30 Difficile 8-2 Chapitre 8

3 EXERCICES E1. Vrai ou faux a) Faux. L employeur n effectue aucune retenue salariale en ce qui a trait au FSS. b) Faux. Il doit utiliser le compte Retraits. c) Vrai. d) Faux. La charge de salaire excède toujours le salaire net, car elle comprend le salaire brut, les charges sociales et les avantages sociaux. e) Faux. Puisque ces sommes doivent être remises au plus tard le 15 e jour du mois suivant, il s agit d une dette à court terme. f) Faux. Les salaires sont versés aux salariés (relation employeur-employés), tandis que les honoraires sont payés à des experts indépendants (relation entreprise-expert). g) Faux. Seul l employeur verse des contributions à la CSST. h) Faux. Elle est égale à celle de l employé. E3. Le calcul de la retenue salariale et de la cotisation versée par l employeur à l assurance-emploi a) Puisque le maximum de la rémunération assurable est de $ en 2004, la cotisation maximale de chaque employé s élève à 772,20 $ ( $ 1,98 %). Pour l ensemble des employés, les cotisations totales sont de $ (772,20 $ 100). b) Les cotisations de l employeur sont égales à $ ( $ 1,4). E5. Le calcul des retenues salariales et des cotisations de l employeur a) Assurance-emploi ( $ 1,98 %) 535,50 $ RRQ Gains admissibles $ Exemption générale (3 500) Gains cotisables Taux de cotisation 0, ,25 Cotisations de Bruno Brouillard 1 401,75 $ b) Assurance-emploi (535,50 $ 1,4) 749,70 $ RRQ (même que l employé) 866,25 FSS ( $ 2,7 %) 567,00 Cotisations de l employeur 2 182,95 $ La paye 8-3

4 PROBLÈMES DE COMPRÉHENSION P1. L établissement d une fiche individuelle de paye et le calcul des cotisations de l employeur a) L établissement de la fiche individuelle de paye est présenté à la page 5. (30 minutes facile) b) Le calcul des cotisations de l employeur. Assurance-emploi (47,28 $ 1,4) 66,19 $ RRQ (mêmes que l employée) 104,86 FSS (2 387,50 $ 2,7 %) 64,46 Cotisations de l employeur 235,51 $ 8-4 Chapitre 8

5 Fiche de paye de Geneviève Gignac RÉMUNÉRATION TOTALE RETENUES SALARIALES SALAIRE NET Semaine Heures Heures RRQ Assurance-emploi Impôts Retenues Montant N o du finissant le Norm. Sup. payées Salaires Déd. Cum. Gains Déd. Prov. Féd. totales payé chèque 6 mars ,75 24,82 150,86 568,75 11,26 56,55 50,35 142,98 425,77 13 " ,50 29,46 180,32 662,50 13,12 76,55 62,30 181,43 481,07 20 " ,25 22,97 203,29 531,25 10,52 50,55 46,40 130,44 400,81 27 " ,00 27,61 230,90 625,00 12,38 68,55 57,35 165,89 459, ,50 104,86 47,28 252,20 216,40 620, ,76 La paye 8-5

6 P3. Le journal des salaires et la comptabilisation des cotisations de l employeur a) L établissement du journal des salaires. (20 minutes moyen) Journal des salaires pour la semaine finissant le 12 juin 2004 Salaires Retenues salariales à payer N o du Nom de Personnel Personnel Régime Assurance- Impôts Soins Montant chèque l employé de vente de bureau de rentes emploi provincial fédéral dentaires payé 503 Jean Noiseux 1 490,88 20,97 9,72 39,72 38,40 14,73 367, Yvon Soulières 2 329,55 12,98 6,53 6,57 13,90 9,89 279, Zoé Labrie 3 493,00 21,07 9,76 23,68 30,00 14,79 393, Yvan Trudeau 4 112,00 2,21 2,22 3,36 104,21 57,23 28,23 42, Joyce Lajoie 400,00 16,47 7,92 29,21 29,70 12,00 304,70 Calculs : 1 [(40 8,25 $) + (13 8,25 $ 1,5)] 2 (39 8,45 $) 3 [(40 8,50 $) + (12 8,50 $ 1,5)] 4 (14 8,00 $) 1 425,43 400,00 73,70 36,15 99,18 112,00 54, , Chapitre 8

7 b) La passation des écritures de journal. Date Intitulé des comptes et explications F o Débit Crédit juin Charges sociales Vendeurs 135,23 Charges sociales Employée de bureau 38,36 Avantages sociaux Vendeurs 42,77 Avantages sociaux Employée de bureau 12,00 Régime de rentes du Québec à payer 73,70 Assurance-emploi à payer 50,61 Fonds des services de santé à payer 49,28 Soins dentaires à payer 54,77 Charges sociales et avantages sociaux afférents à la paye de la semaine finissant le 12 juin Calculs : Charges sociales Vendeurs Employée Total de bureau Régime de rentes du Québec (mêmes que les employés) 57,23 $ 16,47 $ 73,70 $ Assurance-emploi (1,4 fois celles des employés) 39,52 11,09 50,61 Fonds des services de santé (2,7 % des salaires bruts) 38,48 10,80 49,28 Cotisations de l employeur 135,23 $ 38,36 $ 173,59 $ P5. La comptabilisation de la paye et des cotisations de l employeur (25 minutes moyen) Date Intitulé des comptes et explications F o Débit Crédit février Salaires Vendeurs ,00 Salaires Employés de bureau 1 500,00 Régime de rentes du Québec à payer 570,00 Assurance-emploi à payer 307,00 Impôt provincial à payer 1 255,00 Impôt fédéral à payer 1 470,00 Assurance collective à payer [( $ $) 3 %] 465,00 Centraide à payer [(5 $ 4) x 2] 40,00 Caisse ,00 Salaires du mois de février. 28 " Charges sociales Vendeurs 1 280,80 Charges sociales Employés de bureau 137,50 Avantages sociaux Vendeurs 210,00 Avantages sociaux Employés de bureau 22,50 Régime de rentes du Québec à payer 570,00 Assurance-emploi à payer 429,80 Fonds des services de santé à payer 418,50 Assurance collective à payer [( $ $) 1,5 %] 232,50 Charges sociales et avantages sociaux afférents à la paye du mois de février. La paye 8-7

8 Date Intitulé des comptes et explications F o Débit Crédit février Indemnités de vacances (ou Salaires) Vendeurs ( $ 4 %) 560,00 Indemnités de vacances (ou Salaires) Employés de bureau (1 500 $ 4 %) 60,00 Indemnités de vacances à payer 620,00 Indemnités de vacances afférentes à la paye du mois de février Calculs : Charges sociales Vendeurs Employés Total de bureau Régime de rentes du Québec (mêmes que les employés) 515,00 $ 55,00 $ 570,00 $ Assurance-emploi (1,4 fois celles des employés) 387,80 42,00 429,80 Fonds des services de santé (2,7 % des salaires bruts) 378,00 40,50 418,50 Cotisations de l employeur 1 280,80 $ 137,50 $ 1 418,30 $ P7. L établissement d un relevé d emploi (30 minutes difficile) 8-8 Chapitre 8

9 La paye 8-9

PROBLÈMES. Le calcul des salaires et l enregistrement au journal général

PROBLÈMES. Le calcul des salaires et l enregistrement au journal général MANUEL CHAPITRE 9 : LA PAIE CHAPITRE 9 La paie Note Quelques erreurs se sont glissées aux pages 500 à 505 du manuel. Ces pages ont été refaites et insérées ici. Nous nous excusons de tout inconvénient.

Plus en détail

* Le montant minimum qu un employeur ou un entrepreneur autonome doit verser à la CCQ est de 10$ par période mensuelle.

* Le montant minimum qu un employeur ou un entrepreneur autonome doit verser à la CCQ est de 10$ par période mensuelle. COMPAGNON 1) Taux horaire 37,14 $ 74,28 $ 2) Prime environnementale halocarbure - 5% 1,86 $ 1,86 $ 3) Vacances (lignes 1 + 2 X 13%) 5,07 $ 9,90 $ 4) Salaire brut 44,07 $ 86,04 $ 5) Avantage imposable (non

Plus en détail

6 Les écritures de clôture

6 Les écritures de clôture 6 Les écritures de clôture Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension La raison d être de la clôture des comptes Les étapes du processus de

Plus en détail

La comptabilisation d la paye et des charg sociales

La comptabilisation d la paye et des charg sociales La comptabilisation d la paye et des charg sociales Plan Les documents utilisés pour la paye Les étapes d enregistrement de la paye et des charges sociales : 1) Versement éventuel d un acompte au salarié

Plus en détail

Module 712 TD Enregistrement Comptables des Activités Courantes. Entreprise CALAMAR

Module 712 TD Enregistrement Comptables des Activités Courantes. Entreprise CALAMAR Module 712 TD Enregistrement Comptables des Activités Courantes Entreprise CALAMAR Ce cas fait partie d une ressource qui comprend plusieurs situations simples destinées à la formation en gestion d étudiants

Plus en détail

5 La comptabilisation des opérations

5 La comptabilisation des opérations 5 La comptabilisation des opérations d une entreprise commerciale Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Une vue d ensemble des états financiers

Plus en détail

FORMATION EN LIGNE PLAN DE FORMATION TITRE DU COURS GESTION DE LA PAIE

FORMATION EN LIGNE PLAN DE FORMATION TITRE DU COURS GESTION DE LA PAIE PLAN DE FORMATION FORMATION EN LIGNE Durée UEC * Tuteur Courriel Skype oovoo Préalables TITRE DU COURS GESTION DE LA PAIE 20 heures 2 unités Marc-André Labelle, B.A.A. marc-andre.labelle@cegep-lanaudiere.qc.ca

Plus en détail

PAIE PORTÉE. La présente politique s applique à l ensemble du personnel de l Université. DÉFINITIONS

PAIE PORTÉE. La présente politique s applique à l ensemble du personnel de l Université. DÉFINITIONS Date d entrée en vigueur: 22 avril 2002 Remplace/amende: s/o Origine: Service des ressources humaines Numéro de référence: HR-37 PORTÉE La présente politique s applique à l ensemble du personnel de l Université.

Plus en détail

1 La régularisation des comptes

1 La régularisation des comptes 1 La régularisation des comptes Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Le principe de l indépendance 1 des exercices L exercice comptable et

Plus en détail

GUIDE pour préparer la paye d'un PRÊTRE RELIGIEUX 1 occupant une fonction à TEMPS PLEIN

GUIDE pour préparer la paye d'un PRÊTRE RELIGIEUX 1 occupant une fonction à TEMPS PLEIN ANNÉE (du 1er janvier au 31 décembre) : 2015 Période de paye : MENSUELLE INFORMATIONS SERVANT AUX CALCULS Données annuelles DÉCRET (ref.) Rémunération monétaire de base (RMB) - PRÊTRE 24 509,30 $ art.

Plus en détail

Le 14 mars 2012. Par Isabelle Brière, conseillère en relations du travail

Le 14 mars 2012. Par Isabelle Brière, conseillère en relations du travail Le 14 mars 2012 Par Isabelle Brière, conseillère en relations du travail Introduction PLAN DE LA PRÉSENTATION Partie 1 : Loi sur les normes du travail et la convention collective Partie 2 : Échelles de

Plus en détail

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins)

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins) FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLEGES LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et

Plus en détail

8 Le passif à court terme

8 Le passif à court terme 8 Le passif à court terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments composant 1 le passif à court terme Les dettes dont le montant

Plus en détail

2 Le chiffrier, les écritures de clôture

2 Le chiffrier, les écritures de clôture 2 Le chiffrier, les écritures de clôture et les écritures de contrepassation Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Le chiffrier 1, 3, 11 1,

Plus en détail

INFORMATION A07-CFS-I-D6

INFORMATION A07-CFS-I-D6 INFORMATION A07-CFS-I-D6 D6 SECTEUR NÉGOCIATION Équité salariale Diverses conséquences du versement des ajustements Présenté au conseil fédéral spécial du 12 mars 2007 Mises-à-jour : 26 avril 2007 2 avril

Plus en détail

Préparation à la retraite

Préparation à la retraite Préparation à la retraite RÉGIME DE RETRAITE DE LA CORPORATION DE L ÉCOLE POLYTECHNIQUE 2 novembre 2010 Objectifs de la séance Vous aider à mieux comprendre les enjeux de la retraite et à mieux vous préparer

Plus en détail

CHAPITRE 1 CALCULS MATHÉMATIQUES...

CHAPITRE 1 CALCULS MATHÉMATIQUES... Table des matières CHAPITRE 1 CALCULS MATHÉMATIQUES... 1 LA CALCULATRICE COMMERCIALE... 1 OPÉRATEURS ET OPÉRANDES... 9 La priorité des opérateurs... 9 Les propriétés des opérateurs... 11 Application des

Plus en détail

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 13 MARS 2014

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 13 MARS 2014 PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE Marie Bouvier 13 MARS 2014 PLAN DE LA PRÉSENTATION Taux de remplacement du revenu Sources de revenus à la retraite Régimes publics Pension de la sécurité de la vieillesse

Plus en détail

3 Les résultats et les capitaux propres

3 Les résultats et les capitaux propres 3 Les résultats et les capitaux propres Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments des résultats 1 et des capitaux propres La comptabilisation

Plus en détail

R-3492-2002 - Phase 2 CRÉDIT DE RETRAITE. Original : 2003-08-14 HQD-5, Document 11 Page 1 de 5

R-3492-2002 - Phase 2 CRÉDIT DE RETRAITE. Original : 2003-08-14 HQD-5, Document 11 Page 1 de 5 CRÉDIT DE RETRAITE Page de Le Régime de retraite d Hydro-Québec est un régime de retraite contributif à prestations déterminées, de type fin de carrière. Ce régime est enregistré auprès de la Régie des

Plus en détail

Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux. Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc.

Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux. Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc. Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc. L arrivée de 2012 nous apporte plusieurs ajustements de taux aux fins fiscales. Voici les principaux ajustements à

Plus en détail

Incorporation de ma pratique

Incorporation de ma pratique Incorporation de ma pratique Sujet Incorporation : mythe ou réalité Avantages et désavantages Salaire ou dividende Taux d impôts des particuliers et des compagnies RRQ dans le contexte de l incorporation

Plus en détail

11 Les résultats et les bénéfices

11 Les résultats et les bénéfices 11 Les résultats et les bénéfices non répartis des sociétés par actions Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les résultats des sociétés par

Plus en détail

2013 Guide de la paie. Voici comment nous fonctionnons

2013 Guide de la paie. Voici comment nous fonctionnons 2013 Guide de la paie Voici comment nous fonctionnons 2013 Calendrier et les dates importantes janvier février mars avril D L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S 1 2 3 4 5 1 2 1 2 1 2 3

Plus en détail

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Recueil de solutions commentées. Chapitre 18

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Recueil de solutions commentées. Chapitre 18 Mise à jour 2006-2008 1 Chapitre 18 RSC/MAJ 2008 MGLBD Page 570 Les principales caractéristiques des travaux mis à jour Question N o 17 Exercices 1. Choix multiples 8. Une opération de refinancement 10

Plus en détail

Minimiser vos impôts sur votre rémunération d entrepreneur : pouvez vous faire mieux?

Minimiser vos impôts sur votre rémunération d entrepreneur : pouvez vous faire mieux? 1 Minimiser vos impôts sur votre rémunération d entrepreneur : pouvez vous faire mieux? Présenté par France Gagnon, CPA, CA, M.FISC. Le 26 novembre 2014 Agenda Introduction Qu en est il du REÉR? Taux d

Plus en détail

Caractéristiques et Règlement du Régime

Caractéristiques et Règlement du Régime Caractéristiques et Règlement du Régime En tout temps, les dispositions du Régime ainsi que celles de la Loi ont préséance sur toute information contenue dans le présent document. Il vous est possible

Plus en détail

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 11 NOVEMBRE 2013

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 11 NOVEMBRE 2013 PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE Marie Bouvier 11 NOVEMBRE 2013 PLAN DE LA PRÉSENTATION Taux de remplacement du revenu Sources de revenus à la retraite Régimes publics Pension de la sécurité de

Plus en détail

Heures supplémentaires - Réduction des cotisations salariales et Exonération de l impôt sur le revenu

Heures supplémentaires - Réduction des cotisations salariales et Exonération de l impôt sur le revenu Note d'informations du 22 novembre 2007 Mise à jour le 15 janvier 2008 Heures supplémentaires - Réduction des cotisations salariales et Exonération de l impôt sur le revenu Références : - Loi n 2007-1223

Plus en détail

14 Les sociétés en nom collectif

14 Les sociétés en nom collectif 14 Les sociétés en nom collectif Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les divers types de sociétés La nature des sociétés en nom collectif

Plus en détail

ANNEXES DE L ÉTUDE : Une ligne de conduite pour corriger la problématique des taux marginaux implicites de taxation

ANNEXES DE L ÉTUDE : Une ligne de conduite pour corriger la problématique des taux marginaux implicites de taxation ANNEXES DE L ÉTUDE : Une ligne de conduite pour corriger la problématique des taux marginaux implicites de taxation Luc Godbout 2 Suzie St-Cerny Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques

Plus en détail

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT?

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT? Réf. :DEV/O/FC/015/06-06/OC 1/9 Pendant longtemps, le statut de gérant majoritaire de SARL a été le plus défavorable des statuts de dirigeant, tant au niveau fiscal que social. A contrario, le statut de

Plus en détail

2 ) 3 ) 4 ) 5 ) Le coût total pour l employeur est : C. Brunnarius BTS CGO 2

2 ) 3 ) 4 ) 5 ) Le coût total pour l employeur est : C. Brunnarius BTS CGO 2 P2C07 La comptabilisation de la paye I. La comptabilisation d une paye standard Application 1 : Comptabiliser l ensemble des opérations de paye de l entreprise BTS CGO (7 salariés) et déterminer le coût

Plus en détail

régime d assurance collective

régime d assurance collective Ma ligne de protection de revenu régime d assurance collective Mes assurances salaire 2 Bonjour, je suis Fiche Salaire, et je viens vous entretenir d un sujet capital en matière de sécurité financière,

Plus en détail

Commission parlementaire sur la réduction de l impôt des particuliers. L indexation du régime d imposition et des transferts aux particuliers

Commission parlementaire sur la réduction de l impôt des particuliers. L indexation du régime d imposition et des transferts aux particuliers Commission parlementaire sur la réduction de l impôt des particuliers L indexation du régime d imposition et des transferts aux particuliers Octobre 1999 IMPACT DE LA NON-INDEXATION DU RÉGIME D IMPOSITION

Plus en détail

12 Le passage de la comptabilité de

12 Le passage de la comptabilité de 12 Le passage de la comptabilité de caisse à la comptabilité d exercice Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension La comptabilité de caisse 1 3

Plus en détail

GESTION DU PERSONNEL et ressources humaines

GESTION DU PERSONNEL et ressources humaines www.cterrier.com 1/7 29/09/2008 GESTION DU PERSONNEL et ressources humaines Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail

9 Le passif à long terme

9 Le passif à long terme 9 Le passif à long terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments qui composent le passif à long terme 1 Les emprunts obligataires

Plus en détail

Le RVER. Régime Volontaire d Épargne Retraite

Le RVER. Régime Volontaire d Épargne Retraite Le RVER Régime Volontaire d Épargne Retraite Origine Suite à un rapport d un comité d experts sur l avenir du système de retraite québécois en 2013. Mandat d étudier les régimes complémentaires de retraite

Plus en détail

2 L enregistrement des opérations

2 L enregistrement des opérations 2 L enregistrement des opérations relatives aux comptes du bilan Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les comptes Les notions de débit et

Plus en détail

Déductions de base. Années 2012 à Direction générale des services de rémunération

Déductions de base. Années 2012 à Direction générale des services de rémunération Déductions de base Années 2012 à 2017 Direction générale des services de rémunération 1 Impôts IMPÔTS 2017 2016 2015 2014 2013 2012 Fédéral 11 635 $ 11 474 $ 11 327 $ 11 138 $ 11 038 $ 10 822 $ Provincial

Plus en détail

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE (Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien, L.N.-B. 2002, c.i-12.05, art.5(2)e), 9(1)b)(ii), 23(2)f) et 27(1)b)(ii)) Je suis le demandeur

Plus en détail

LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB...

LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB... C O T I S A T I O N S S O C I A L E S LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB... Exercer c est aussi déclarer... et cotiser! Prélèvements sociaux et professionnels : COMPARATIF COLLABORATEUR

Plus en détail

Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11

Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11 Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE Je suis le demandeur / requérant / défendeur de cette demande pour l obtention ou

Plus en détail

Formules pour le calcul des retenues à la source et des cotisations

Formules pour le calcul des retenues à la source et des cotisations Formules pour le calcul des retenues à la source et des cotisations 2010 Ce guide est accessible sur notre site Internet. revenu.gouv.qc.ca En assurant le financement des services publics, Revenu Québec

Plus en détail

EssentIA. CELI collectif. Rencontre d adhésion

EssentIA. CELI collectif. Rencontre d adhésion EssentIA CELI collectif Rencontre d adhésion Ordre du jour Introduction Caractéristiques de votre régime Planifiez votre retraite en deux temps, trois mouvements! Étape 1 : Fixez-vous un objectif de retraite

Plus en détail

Bureaux régionaux de la CSST

Bureaux régionaux de la CSST salaire horaire minimum en vigueur au, du nombre () J9P 6B1 () G5L 7P3 () G6W 7P7 () G4R 1Y1 () G4Z 2Z4 () J1J 2C3 163, boulevard de () G4X 2V1 () H5B 1H1 () J6E 7N2 () J7Y 3R8 () H7S 2G6 () J4K 5B7 MAURICIE

Plus en détail

Guide d utilisation. Simulateur de paie

Guide d utilisation. Simulateur de paie Guide d utilisation Simulateur de paie MISE EN GARDE Le résultat de votre simulation est une ESTIMATION pour vous aider à faire un choix éclairé concernant la réduction ou l aménagement du temps de travail.

Plus en détail

CHAPITRE III - LA PAYE

CHAPITRE III - LA PAYE CHAPITRE III - LA PAYE Dans la plupart des entreprises, les charges de personnel représentent le poste le plus important de la valeur ajoutée. C'est dire leur importance en masse globale. Les charges de

Plus en détail

Salaire et protection sociale. Les éléments principaux

Salaire et protection sociale. Les éléments principaux Les éléments principaux 1 En France, la LOI fixe le montant du salaire minimal que tout employeur doit verser au salarié pour chaque heure de travail réalisée. 2 Ce salaire s appelle le (Salaire Minimum

Plus en détail

LA RÉMUNÉRATION. SMIC / Librement / Convention / Bulletin de paie / Chèque / Réglementation / Contrat de travail

LA RÉMUNÉRATION. SMIC / Librement / Convention / Bulletin de paie / Chèque / Réglementation / Contrat de travail 1/7 LA RÉMUNÉRATION Rappels Retrouver les règles qui permettent au salarié d être rémunéré Travail : replacez les termes dans le texte SMIC / Librement / Convention / Bulletin de paie / Chèque / Réglementation

Plus en détail

13. LES CHARGES DE PERSONNEL

13. LES CHARGES DE PERSONNEL 13. LES CHARGES DE PERSONNEL 13.1. LES NOTIONS FONDAMENTALES Pour pouvoir produire des biens et services, toute entreprise doit utiliser des facteurs de production, et parmi ceux-ci le facteur travail.

Plus en détail

LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER

LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER LES AVANTAGES FISCAUX ET SOCIAUX EN FAVEUR DU PARTICULIER Les particuliers qui ont recours à des services visés à l article L.129-1 du Code du travail, fournis par une association ou une entreprise, ou

Plus en détail

Récapitulatif des cotisations aux assurances sociales

Récapitulatif des cotisations aux assurances sociales à disposition à AgriGenève ou sur le site internet. (www.agrigeneve.ch) AVS (Assurance vieillesse et survivants), APG (Allocation perte de gain), AI (Assurance invalidité) AVS = 8.4 % dont 4.2% imputable

Plus en détail

MODUEL DE PAIE SMS 2

MODUEL DE PAIE SMS 2 MODULE DE LA PAIE 1 Configuration pour les paies... 2 Revenues... 2 Retenues... 2 Charte de Comptes... 3 2 Fiche employée... 4 ONGLET GÉNÉRAL... 4 ONGLET NOTES... 4 ONGLET REVENUS... 5 ONGLET RETENUES...

Plus en détail

6/ GERER LES BULLETINS. Avec la souris cliquez l icône «Bulletins» ou le menu Gestion des Bulletins Bulletins de paye

6/ GERER LES BULLETINS. Avec la souris cliquez l icône «Bulletins» ou le menu Gestion des Bulletins Bulletins de paye 6/ GERER LES BULLETINS Avec la souris cliquez l icône «Bulletins» ou le menu Gestion des Bulletins Bulletins de paye Modifiez éventuellement le mois de la paye : ex janvier Cliquez le bouton «Créer une

Plus en détail

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 19 janvier 2015

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 19 janvier 2015 PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE Marie Bouvier 19 janvier 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Taux de remplacement du revenu Sources de revenus à la retraite Régimes publics Pension de la sécurité de la

Plus en détail

Le RREGOP : Saviez-vous que

Le RREGOP : Saviez-vous que Le RREGOP : Saviez-vous que Session nationale sur la sécurité sociale 8 et 9 avril 2015 Mario Labbé, conseiller Sécurité sociale, CSQ-Québec Quelques notions de base Passif d un régime de retraite (engagements)

Plus en détail

À l intention des centres de la petite enfance, des bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial et des garderies subventionnées

À l intention des centres de la petite enfance, des bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial et des garderies subventionnées À l intention des centres de la petite enfance, des bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial et des garderies subventionnées Septembre 2012 Le présent guide s adresse aux centres de la petite

Plus en détail

À l intention des centres de la petite enfance, des bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial et des garderies subventionnées

À l intention des centres de la petite enfance, des bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial et des garderies subventionnées À l intention des centres de la petite enfance, des bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial et des garderies subventionnées Avril 2011 Le présent guide s adresse aux centres de la petite

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

Table des tableaux...xxi. Liste des sigles et acronymes... xxiii. 1. Le cadre fiscal au Québec... 5. 1.1. La législation fiscale...

Table des tableaux...xxi. Liste des sigles et acronymes... xxiii. 1. Le cadre fiscal au Québec... 5. 1.1. La législation fiscale... Table des matières xv Table des matières Table des tableaux...xxi Liste des sigles et acronymes... xxiii Chapitre 1 Le cadre fiscal au Québec 1. Le cadre fiscal au Québec... 5 1.1. La législation fiscale...

Plus en détail

Un changement important s appliquera à votre rente à vos 65 ans

Un changement important s appliquera à votre rente à vos 65 ans À quel moment la coordination au RRQ prend-elle effet? À votre retraite, la coordination au RRQ prendra effet le mois suivant l atteinte de vos 65 ans, âge auquel la rente du RRQ devient payable sans réduction.

Plus en détail

INTÉRÊTS en bref nouvelles importantes sur les garanties collectives

INTÉRÊTS en bref nouvelles importantes sur les garanties collectives INTÉRÊTS en bref nouvelles importantes sur les garanties collectives Prestations de l État pour 2008 Régimes publics taux de cotisation et prestations maximales pour 2008 : Le 24 janvier 2008 (#130) Assurance-emploi

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec En cas d invalidité Régime de rentes du Québec Pour en savoir plus sur les prestations d invalidité du Régime de rentes du Québec. Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit d interprétation,

Plus en détail

L éduca onfinancière. Manuelduparticipant Revenueetimpôts. Unedivisionde

L éduca onfinancière. Manuelduparticipant Revenueetimpôts. Unedivisionde L éduca onfinancière Manuelduparticipant Revenueetimpôts Unedivisionde 2 Feuille d activité 2-1 Lire le relevé de paie de Jeanne (questionnaire) 1. Quelle est la période de paie indiquée sur le relevé

Plus en détail

Lecture du relevé de paie

Lecture du relevé de paie 20 min. Lecture du relevé de paie Objectif : Outils : Format : Aider les participants à lire et à comprendre l information inscrite sur leur relevé de paie. Feuille d activité 2-1, Questionnaire lire un

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

PERSONNEL ENSEIGNANT

PERSONNEL ENSEIGNANT Volume 15, numéro 3 Le 17 décembre 2012 PERSONNEL ENSEIGNANT Individuel Monoparental Familial MALADIE 1.Cout total 29,87 $ 44,47 $ 73,68 $ MALADIE 2.Cout total 37,81 $ 56,48 $ 91,35 $ MALADIE 3.Cout total

Plus en détail

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I.

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I. LE CONTRAT DE RETRAITE À COTISATIONS DÉFINIES(ART. 83 DU C.G.I) Il s agit d un contrat collectif d assurance retraite par capitalisation à adhésion obligatoire souscrit par l entreprise en faveur de l

Plus en détail

Quand arrive la retraite

Quand arrive la retraite Quand arrive la retraite Régime de rentes du Québec La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit

Plus en détail

Chapitre JOURNAL GÉNÉRAL Date Détails F o Débit Crédit Impôt fédéral à payer

Chapitre JOURNAL GÉNÉRAL Date Détails F o Débit Crédit Impôt fédéral à payer Chapitre 5 33 Dans cette situation, Yvon doit recevoir trois montants d argent à savoir : la paie de la semaine se terminant le 19 juillet; une indemnisation équivalente à 3 jours de travail; sa paie de

Plus en détail

Mesures fiscales concernant les pourboires. revenuquebec.ca

Mesures fiscales concernant les pourboires. revenuquebec.ca Mesures fiscales concernant les pourboires revenuquebec.ca Table des matières 1 Introduction 5 1.1 À qui s adresse cette brochure?... 5 1.2 Contenu... 5 1.3 Définitions... 5 2 Déclaration des pourboires

Plus en détail

LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE

LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE BULLETIN n O HE 002 Publié en juin 2000 Révisé en août 2014 LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE RÉMUNÉRATION Le présent bulletin aidera les employeurs à déterminer

Plus en détail

Demande R-3549-2004 RÉGIME DE RETRAITE. Original : 2004-09-27 HQT-7, Document 2.1 Page 1 de 7

Demande R-3549-2004 RÉGIME DE RETRAITE. Original : 2004-09-27 HQT-7, Document 2.1 Page 1 de 7 RÉGIME DE RETRAITE Page de 0 0 Le Régime de retraite d Hydro-Québec est un régime de retraite contributif à prestations déterminées, de type fin de carrière. Ce régime est enregistré auprès de la Régie

Plus en détail

Les charges de personnel

Les charges de personnel constituent généralement un élément important et significatif des charges de l'entreprise. Elles sont constituées : - de l'ensemble des rémunérations, - et des charges sociales et fiscales liées à ces

Plus en détail

VIP-PLAN POUR DIRIGEANTS ET EMPLOYEURS

VIP-PLAN POUR DIRIGEANTS ET EMPLOYEURS VIP-PLAN POUR DIRIGEANTS ET EMPLOYEURS ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION 30.30.014/00 09/08 Vous êtes dirigeant d entreprise et vous souhaitez octroyer à vous-même ou un avantage extra-légal de pension

Plus en détail

Formules pour le calcul informatisé des retenues sur la paie

Formules pour le calcul informatisé des retenues sur la paie Formules pour le calcul informatisé des retenues sur la paie 100 e édition En vigueur le 1 er janvier 2015 T4127(F) Rév. 15 Ce guide s adresse-t-il à vous? Utilisez ce guide si vous êtes un développeur

Plus en détail

Le 22 avril 2013 LE RAPPORT D AMOURS EN BREF SUIVEZ RETRAITESAI SUR. Numéro 13-06. La rente longévité SOMMAIRE

Le 22 avril 2013 LE RAPPORT D AMOURS EN BREF SUIVEZ RETRAITESAI SUR. Numéro 13-06. La rente longévité SOMMAIRE SOMMAIRE La rente longévité Loi RCR : - La fin des mesures de financement particulières dans les régimes du secteur public Une capitalisation renforcée - Une solvabilité allégée - Les valeurs de transfert

Plus en détail

Régime volontaire d épargne-retraite (RVER)

Régime volontaire d épargne-retraite (RVER) 1 Régime volontaire d épargne-retraite (RVER) Projet de loi 39 (en vigueur à compter du 1 er juillet 2014) Adopté et sanctionné en décembre 2013 Impacts pour l employeur 2 Qui devra mettre en place un

Plus en détail

10 Le capital d apport des

10 Le capital d apport des 10 Le capital d apport des sociétés par actions Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les composantes des capitaux propres 1, 3 des sociétés

Plus en détail

Québec LETTRE D INTENTION RELATIVE AU RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DU GOUVERNEMENT ET DES ORGANISMES PUBLICS POUR:

Québec LETTRE D INTENTION RELATIVE AU RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DU GOUVERNEMENT ET DES ORGANISMES PUBLICS POUR: POUR: Québec POUR LE COMPTE DES GROUPES SYNDICAUX QU ILS REPRÉSENTENT LE SECRÉTARIAT INTERSYNDICAL DES SERVICES PUBLICS (SISP) AU RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DU GOUVERNEMENT LA FÉDÉRATION DES TRAVAILLEURS

Plus en détail

PRÉVOYANCE VIEILLESSE Fiche de travail

PRÉVOYANCE VIEILLESSE Fiche de travail 1: Questions de compréhension sur l introduction a. A quel âge l obligation de cotiser commence-t-elle pour les personnes actives? b. A partir de quel âge les jeunes n exerçant pas encore d activité lucrative

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Nouveautés légales Décembre 2010

NOTE D INFORMATION. Nouveautés légales Décembre 2010 NOTE D INFORMATION Objet : Modification du plan de paie Nouveautés légales Décembre 2010 Sources : - Décret n 2010-1305 du 29 octobre 2010, Publié au Journal Officiel le 31 octobre 2010. - Décret n 2010-1305

Plus en détail

C est quoi le RREGOP?

C est quoi le RREGOP? C est quoi le RREGOP? C est un acronyme signifiant : Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics. Créé le 1 er juillet 1973, le RREGOP vise les employés réguliers et occasionnels

Plus en détail

Régimes de pensions agréés collectifs/ Régimes volontaires d épargne-retraite Conférencier : Me Thomas Copeland

Régimes de pensions agréés collectifs/ Régimes volontaires d épargne-retraite Conférencier : Me Thomas Copeland Régimes de pensions agréés collectifs/ Régimes volontaires d épargne-retraite Conférencier : Me Thomas Copeland #2780138 Pourquoi RPAC/RVER? Nombre important de travailleurs Aucun accès à un régime de

Plus en détail

[DADS-U] PERCO. Si vous avez mis en place ce dispositif, il doit être déclaré dans la N4DS. Ainsi, les structures attendues seront les suivantes :

[DADS-U] PERCO. Si vous avez mis en place ce dispositif, il doit être déclaré dans la N4DS. Ainsi, les structures attendues seront les suivantes : [DADS-U] PERCO La loi relative à la réforme des retraites permet aux salariés sans compte épargne-temps d affecter 5 jours au maximum par an de repos non pris sur un PERCO. Si vous avez mis en place ce

Plus en détail

PRESENTATION DE LA NOUVELLE VERSION DU TITRE EMPLOI SIMPLIFIE AGRICOLE (TESA)

PRESENTATION DE LA NOUVELLE VERSION DU TITRE EMPLOI SIMPLIFIE AGRICOLE (TESA) PRESENTATION DE LA NOUVELLE VERSION DU TITRE EMPLOI SIMPLIFIE AGRICOLE (TESA) Sommaire. Présentation des nouveautés de la version TESAEMP 4.60 2.. Suppression de l exonération de cotisations salariales

Plus en détail

RREGOP et Rapport D Amours : en quoi ça vous concerne?

RREGOP et Rapport D Amours : en quoi ça vous concerne? A1213-RJ-018 RREGOP et Rapport D Amours : en quoi ça vous concerne? Réseau des jeunes 30 et 31 mai 2013 Mario Labbé, conseiller Sécurité sociale, CSQ-Québec Contenu Quelques notions de base sur les régimes

Plus en détail

L impôt des sociétés. Les différentes sortes de sociétés. Types de revenus. Calcul de l impôt fédéral

L impôt des sociétés. Les différentes sortes de sociétés. Types de revenus. Calcul de l impôt fédéral L impôt des sociétés Calcul de l impôt fédéral Les différentes sortes de sociétés La société publique; La société privée; La société privée sous contrôle canadien (SPCC) Préparé par Guy Grégoire Hiver

Plus en détail

APPENDIcE «M» RÉgIME D ASSURANcE SALAIRE EN cas D INVALIDITÉ DE LONgUE DURÉE 1. Hydro-Québec 2. But du régime 3. Assureur 4.

APPENDIcE «M» RÉgIME D ASSURANcE SALAIRE EN cas D INVALIDITÉ DE LONgUE DURÉE 1. Hydro-Québec 2. But du régime 3. Assureur 4. APPENDICE «m» régime d assurance salaire en cas d invalidité de longue durée 1. Hydro-Québec Date de mise en vigueur : 1 er janvier 1977 Ce document est publié à titre d information et ne constitue pas

Plus en détail

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec Édition 2015-2016 Le présent document a pour but de vous faire connaître le Régime de retraite des chargés

Plus en détail

SECTION 1 PRÉPARATION À L EFC

SECTION 1 PRÉPARATION À L EFC PRÉFACE... vii LISTE DES ABRÉVIATIONS... ix SECTION 1 PRÉPARATION À L EFC...1 1.1 LA GRILLE DE COMPÉTENCES SECTION FISCALITÉ : VUE D ENSEMBLE...1 1.2 EXEMPLE DE CONNAISSANCES ATTENDUES À CHAQUE NIVEAU

Plus en détail

Participation forfaitaire santé et prévoyance Informations complémentaires

Participation forfaitaire santé et prévoyance Informations complémentaires Participation forfaitaire santé et prévoyance Informations complémentaires Concerne uniquement les clients ayant une participation employeurs sur leurs cotisations mutuelles ou prévoyance. Cette note d

Plus en détail

Sommaire des dispositions

Sommaire des dispositions Sommaire des dispositions INFORMATION GÉNÉRALE Mise en place du régime Le 1 er février 1989 Texte refondu Entrée en vigueur le 1 er avril 2007 Législations applicables Loi sur les régimes complémentaires

Plus en détail

Nouvelle loi sur l'assurance-chômage (LACI)

Nouvelle loi sur l'assurance-chômage (LACI) Nouvelle loi sur l'assurance-chômage (LACI) Principales modifications au 1 er avril 2011 Pour les personnes inscrites au chômage avant le 1 er avril 2011 et qui sont toujours au chômage après cette date,

Plus en détail

Quelle stratégie fiscale pour la retraite d entreprise au lendemain de la loi Fillon? Formation experts 2007 Page 1

Quelle stratégie fiscale pour la retraite d entreprise au lendemain de la loi Fillon? Formation experts 2007 Page 1 Quelle stratégie fiscale pour la retraite d entreprise au lendemain de la loi Fillon? Formation experts 2007 Page 1 La retraite du régime général 164 trimestres requis pour une retraite au taux plein en

Plus en détail

DEMANDE DE RÉDUCTION DE LA RETENUE D IMPÔT

DEMANDE DE RÉDUCTION DE LA RETENUE D IMPÔT TP-1016 2001-02 DEMANDE DE RÉDUCTION DE LA RETENUE D IMPÔT Ce formulaire s adresse à tout particulier qui demande au ministère du Revenu d autoriser son employeur (ou le payeur) à réduire sa retenue d

Plus en détail

2.2. Les impôts et taxes PARTIE 2

2.2. Les impôts et taxes PARTIE 2 2.2 Les impôts et taxes PARTIE 2 L avis de l expert-comptable La plupart des taxes sont dues à partir d un certain seuil d effectif (avec une période de franchise totale de 3 ans puis partielle : formation

Plus en détail

Production de paies 461-122 CORRIGÉ. Tables 2012

Production de paies 461-122 CORRIGÉ. Tables 2012 Production de paies 461-122 CORRIGÉ Tables 2012 Simple Comptable 2010 Exercice 1 Martin : (40 * 12,34) + (7,5 * 12,34 *1,5) = 632,43 $. Marcel : (78 * 13,88) + (5 * 13,88 * 1,5) + (3 *13,88 * 2) = 1 270,02

Plus en détail