9 Le passif à long terme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "9 Le passif à long terme"

Transcription

1 9 Le passif à long terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments qui composent le passif à long terme 1 Les emprunts obligataires La nature des obligations 3 3, 11 La comptabilisation d une émission 5, 7, 9 1, 3 d obligations à la valeur nominale La détermination du produit 11,19 7, 9 d une émission d obligations Les méthodes d amortissement 13, 15, 19, 21 7, 9 de l escompte ou de la prime à l émission Les clauses particulières de l acte de fiducie Le remboursement anticipé d un emprunt 5, 11, 13 obligataire La conversion des obligations en actions 17 La constitution d un fonds d amortissement Les emprunts hypothécaires Les autres éléments du passif à long terme La présentation du passif à long terme 1 15

2 Les principales caractéristiques des travaux suggérés Exercices 1. Vrai ou faux 3. Vrai ou faux 5. La comptabilisation d une émission à la valeur nominale 7. L émission d obligations à la valeur nominale 9. L émission d obligations entre deux dates de paiement des intérêts 11. La détermination du prix d émission d obligations selon divers taux d intérêt effectif (du marché) 13. Le tableau d amortissement de la prime d émission d obligations 15. L émission d obligations 17. La conversion d un emprunt obligataire 19. L amortissement de l escompte d émission d obligations 21. L amortissement de la prime selon la méthode de l intérêt réel 23. La comptabilisation d un versement sur emprunt hypothécaire Durée Degré de (en min) difficulté Problèmes de compréhension 1. L émission d obligations à la valeur nominale 20 Facile 3. Les contextes différents d une émission d obligations à la valeur nominale 30 Difficile 5. Le remboursement anticipé d obligations émises à la valeur nominale 25 Moyen 7. L émission d obligations et l amortissement de l escompte méthode de l amortissement linéaire 40 Moyen 9. L émission d obligations et l amortissement de l escompte méthode de l intérêt réel 50 Moyen 11. L émission et le remboursement d un emprunt obligataire 40 Difficile 13. Le remboursement anticipé d un emprunt obligataire 30 Difficile 15. La comptabilisation des versements d un emprunt hypothécaire 20 Moyen EXERCICES E1. Vrai ou faux a) Vrai. Les dettes à long terme sont habituellement liées à l acquisition d immobilisations ou à la réalisation de projets requérant un investissement à longue échéance. b) Faux. Les emprunts hypothécaires, les effets à payer, les dettes estimatives et les dettes éventuelles probables composent également le passif à long terme. c) Faux. Les éléments du passif à long terme sont comptabilisés à la valeur actualisée des versements futurs (capital et intérêts), même si celle-ci diffère de la valeur à l échéance (nominale). Il peut cependant arriver que cette valeur actualisée soit égale à la valeur nominale. d) Vrai. C est le cas de la plupart des dettes à long terme, sauf pour les débentures (obligations sans garantie). e) Vrai. C est la condition même pour qu un élément soit classé dans la section du passif à court terme. f) Vrai. Il est logique que le créancier obtienne un certain rendement (aux alentours du taux du marché) pendant la période du prêt à long terme. g) Vrai. 9-2 Chapitre 9

3 E3. Vrai ou faux a) Vrai. Remarquez cependant que les divers gouvernements (fédéral, provincial, municipal) offrent également des obligations au grand public. b) Faux. Le prix d émission d une obligation dépend de certains facteurs dont le plus important est l écart entre le taux nominal et le taux d intérêt effectif. Il est même rare, à l émission, que la valeur d une obligation soit égale à sa valeur nominale. c) Faux. Les intérêts versés sont toujours fonction du taux nominal et de la valeur nominale de l obligation. Ce taux ne varie généralement pas d une période à l autre, même si le taux d intérêt ayant cours sur le marché évolue dans le temps. d) Faux. C est un contrat signé lors d un emprunt obligataire. e) Vrai. f) Faux. Toutes les clauses de ce genre doivent être connues des obligataires lorsqu ils achètent les obligations. Elles peuvent même influencer le prix d émission. Ces clauses sont inscrites dans l acte de fiducie. g) Faux. L entreprise émettrice (ou le gouvernement) accorde le plus souvent une valeur nominale de 100 $, de 250 $, de 500 $, de $ ou de $ à chacune des coupures de l emprunt obligataire émis. h) Vrai. E5. La comptabilisation d une émission à la valeur nominale 1 er janvier 20X1 Banque Frais d émission d obligations reportés Emprunt obligataire Émission à la valeur nominale de obligations échéant le 31 décembre 20X8, au taux nominal de 12 %, payable semestriellement le 30 juin et le 31 décembre. 30 juin 20X1 Intérêts sur emprunt obligataire Frais d émission d obligations reportés Banque Versement annuel des intérêts ( $ 12 % 6/12 mois) et amortissement des frais d émission ( $ 6/96 mois). 31 décembre 20X1 Intérêts sur emprunt obligataire Frais d émission d obligations reportés Banque Versement annuel des intérêts ( $ 12 % 6/12 mois) et amortissement des frais d émission ( $ 6/96 mois). E7. L émission d obligations à la valeur nominale Émission n o 1 1 er janvier 20X3 Banque Frais d émission d obligations reportés Emprunt obligataire Émission à la valeur nominale de obligations échéant le 31 décembre 20X7, au taux nominal de 10 %, payable annuellement le 31 décembre. Le passif à long terme 9-3

4 31 décembre 20X3 Intérêts sur emprunt obligataire Frais d émission d obligations reportés 800 Banque Versement annuel des intérêts ( $ 10 %) et amortissement des frais d émission (4 000 $ 5 ans). Émission n o 2 1 er janvier 20X3 Banque Frais d émission d obligations reportés Emprunt obligataire Émission à la valeur nominale de 500 obligations échéant le 31 décembre 20X8, au taux nominal de 15 %, payable semestriellement le 30 juin et le 31 décembre. 30 juin 20X3 Intérêts sur emprunt obligataire Frais d émission d obligations reportés 500 Banque Versement semestriel des intérêts ( $ 15 % 6/12 mois) et amortissement des frais d émission (6 000 $ 6/72 mois). 31 décembre 20X3 Intérêts sur emprunt obligataire Frais d émission d obligations reportés 500 Banque Versement semestriel des intérêts ( $ 15 % 6/12 mois) et amortissement des frais d émission (6 000 $ 6/72 mois). E9. L émission d obligations entre deux dates de paiement des intérêts a) Émission n o 1. 1 er avril 20X3 Banque Frais d émission d obligations reportés Intérêts à payer Emprunt obligataire Émission, à la valeur nominale accrue de 3 mois d intérêt ( $ 10 % 3/12 mois), de obligations échéant le 31 décembre 20X7, au taux nominal de 10 %, payable annuellement le 31 décembre. 31 décembre 20X3 Intérêts sur emprunt obligataire Intérêts à payer Frais d émission d obligations reportés 600 Banque Versement annuel des intérêts ( $ 10 %), inscription de la charge d intérêts [( $ 10 % 9/12 mois) $] et amortissement des frais d émission (4 000 $ 9/60 mois). À l état des résultats de l exercice terminé le 31 décembre 20X3 : Intérêts de l exercice ( $ 10 % 9/12 mois) $ Frais d émission d obligations (4 000 $ 9/60 mois) 600 Intérêts sur emprunt obligataire $ 9-4 Chapitre 9

5 b) Émission n o 2. 1 er mars 20X3 Banque Frais d émission d obligations reportés Intérêts à payer Emprunt obligataire Émission, à la valeur nominale accrue de 2 mois d intérêt ( $ 15 % 2/12 mois), de 500 obligations échéant le 31 décembre 20X8, au taux nominal de 15 %, payable semestriellement le 30 juin et le 31 décembre. 30 juin 20X3 Intérêts sur emprunt obligataire Intérêts à payer Frais d émission d obligations reportés 343 Banque Versement semestriel des intérêts ( $ 15 % 6/12 mois), inscription de la charge d intérêts [( $ 15 % 4/12 mois) $] et amortissement des frais d émission (6 000 $ 4/70 mois). 31 décembre 20X3 Intérêts sur emprunt obligataire Frais d émission d obligations reportés 514 Banque Versement semestriel des intérêts ( $ 15 % 6/12 mois) et amortissement des frais d émission (6 000 $ 6/70 mois). À l état des résultats de l exercice terminé le 31 décembre 20X3 : Intérêts de l exercice ( $ 15 % 10/12 mois) $ Frais d émission d obligations (6 000 $ 10/70 mois) 857 Intérêts sur emprunt obligataire ( $ $) $ Le passif à long terme 9-5

6 E11. La détermination du prix d émission d obligations selon divers taux d intérêt effectif (du marché) a) CURIEUSE LTÉE Détermination du produit d une émission d obligations d une valeur nominale de $ (5 000 obligations 100 $) échéant dans 5 ans selon trois taux d intérêt effectif Taux d intérêt effectif le 1 er juillet 20X4 8 % 12 % 15 % Valeur actualisée du principal de $ $ (0, ) $ $ (0, ) $ $ (0, ) $ Valeur actualisée des intérêts de $ ( $ 12 %) $ (3, ) $ (3, ) $ (3, ) Prix d émission des obligations $ $ $ (compte non tenu des frais d émission) Explications : 1 Facteur d actualisation extrait de la table 2.1 de l annexe 2. va =? = P ( ) = $ ( ) paiement futur P = $, nombre de périodes n = 5, taux d intérêt i = x % 2 Facteur d actualisation extrait de la table 2.2 de l annexe 2. VA =? = vf ( ) = $ ( ) versement futur annuel vf = $, nombre de périodes n = 5, taux d intérêt i = x % b) La cote boursière sera de 115,97 ( $/ $ 100) si le taux d intérêt du marché est de 8 %. La cote boursière sera de 100,00 ( $/ $ 100) si le taux d intérêt du marché est de 12 %. La cote boursière sera de 89,94 ( $/ $ 100) si le taux d intérêt du marché est de 15 %. 9-6 Chapitre 9

7 E13. Le tableau d amortissement de la prime d émission d obligations Tableau d amortissement de la prime d émission d obligations Méthode de l amortissement linéaire Versements annuels d intérêts Obligations d une valeur nominale de $, échéant dans 5 ans, au taux nominal de 12 % et rapportant un taux d intérêt effectif de 8 % (1) (2) (3) (4) (5) Date Intérêts Amortissement Charge Prime Valeur versés de la prime d intérêts non amortie comptable (12 % de ( $ [(1) (2)] [(4) (2)] des obligations la valeur 5 ans) [ $ + (4)] nominale) 20X $ $ 20X $ $ $ X X X X $ $ $ E15. L émission d obligations 1. a) Émission (1 500 obligations $ 1,0175 ) $ Frais d émission (15 000) Encaissement à l émission des obligations, le 1 er mars 20X $ 2. c) Intérêts de l exercice (1 500 obligations $ 13,5 % 6/12 mois) $ Amortissement de la prime [( $ $) 6/180 mois] (875) Amortissement des frais d émission ( $ 6/180 mois) 500 Intérêts sur emprunt obligataire $ 3. d) Le poste Emprunt obligataire au bilan est toujours présenté à la valeur nominale de la dette, soit $ (1 500 obligations $). 4. c) Valeur nominale (1 500 obligations $) $ Prime non amortie [ $ ( $ 10/180 mois)] Frais d émission non amortis [ $ ( $ 10/180 mois)] (14 167) Valeur comptable nette des obligations, le 31 décembre 20X $ 5. d) Émission (1 500 obligations $ 1,0175) $ Intérêts courus (1 500 obligations $ 13,5 % 1/12 mois) Frais d émission (15 000) Encaissement à l émission des obligations, le 1 er avril 20X $ Le passif à long terme 9-7

8 E17. La conversion d un emprunt obligataire 1 er mars 20X4 Emprunt obligataire ,00 Prime d émission d obligations ,67 Frais d émission d obligations reportés ,67 Capital-actions ordinaires ,00 Conversion de 500 obligations en circulation en actions ordinaires (500 obligations 10). Calculs et explications : 1 [ $ 33,33 % (ou 1/3)] 2 Prime d émission d obligations ,00 $ Amortissement depuis l émission ( $ 48/180 mois) (7 000,00) ,00 Portion convertie 33,33 % Calcul alternatif : ( $ 1/3 132/180 mois) 6 416,67 $ 3 Frais d émission d obligations ,00 $ Amortissement depuis l émission ( $ 48/180 mois) (4 000,00 ) ,00 Portion convertie 33,33 % Calcul alternatif : ( $ 1/3 132/180 mois) 3 666,67 $ E19. L amortissement de l escompte d émission d obligations a) Le calcul du prix d émission. Valeur actualisée du principal $ ( ) = $ 0, $ Valeur actualisée des intérêts $ ( ) = $ 4, Total (compte non tenu des frais d émission) $ Explications : 1 Facteur d actualisation extrait de la table 2.1 de l annexe 2. va =? = P ( ) = $ ( ) paiement futur P = $, nombre de périodes n = 6, taux d intérêt i = 12 % 2 Facteur d actualisation extrait de la table 2.2 de l annexe 2. VA =? = vf ( ) = $ ( ) versement futur annuel vf = $, nombre de périodes n = 6, taux d intérêt i = 12 % La cote boursière sera de 91,78 ( $/ $ 100). b) La passation de l écriture nécessaire lors de l émission des obligations. 1 er octobre 20X3 Banque Frais d émission d obligations reportés Escompte d émission d obligations Emprunt obligataire Émission à escompte de 800 obligations d une valeur nominale de $ chacune, échéant le 30 septembre 20X9, au taux nominal de 10 % et rapportant un taux d intérêt effectif de 12 %, payable annuellement le 31 décembre. 9-8 Chapitre 9

9 c) Tableau d amortissement de l escompte d émission d obligations Méthode de l amortissement linéaire Versements annuels d intérêts Obligations d une valeur nominale de $, échéant dans 6 ans, au taux nominal de 10 % et rapportant un taux d intérêt effectif de 12 % (1) (2) (3) (4) (5) Date Intérêts Amortissement Charge Escompte Valeur versés de l escompte d intérêts non amorti comptable (10 % de ( $ [(1) + (2)] [(4) (2)] des obligations la valeur 6 ans)* [ $ (4)] nominale) 20X $ $ 20X $ $ $ X $ $ X X X X $ $ $ * Arrondissement au dollar près à chaque période. d) La passation de l écriture nécessaire à l inscription des intérêts sur emprunt obligataire. 30 septembre 20X5 Intérêts sur emprunt obligataire Escompte d émission d obligations Frais d émission d obligations reportés Banque Versement annuel des intérêts à l émission ( $ 10 %), amortissement de la prime à l émission ( $ 6 ans) et amortissement des frais d émission ( $ 6 ans). E21. L amortissement de la prime selon la méthode de l intérêt réel a) La passation de l écriture nécessaire lors de l émission des obligations. 1 er juin 20X5 Banque Frais d émission d obligations reportés Prime d émission d obligations Emprunt obligataire Émission à prime de obligations d une valeur nominale de $ chacune, échéant le 31 mai 20X8, au taux nominal de 8 % et rapportant un taux d intérêt effectif de 6 %, payable annuellement le 31 mai. Le passif à long terme 9-9

10 b) Tableau d amortissement de la prime d émission d obligations Méthode de l intérêt réel Versements annuels d intérêts Obligations d une valeur nominale de $, échéant dans 3 ans, au taux nominal de 8 % et rapportant un taux d intérêt effectif de 6 % (1) (2) (3) (4) (5) Date Intérêts Charge Amortissement Prime Valeur versés d intérêts de la prime non amortie comptable (8 % de (6 % de [(1) (2)] [(4) (3)] des obligations la valeur la valeur [ $ + (4)] nominale) comptable)* 20X $ $ 20X $ $ $ X X $ $ $ * Arrondissement au dollar près à chaque période. c) La passation des écritures nécessaires à l inscription des intérêts sur emprunt obligataire. 31 mai 20X6 31 mai 20X8 Intérêts sur emprunt obligataire Prime d émission d obligations Frais d émission d obligations reportés Banque Versement annuel des intérêts ( $ 8 %), amortissement de la prime à l émission (voir tableau en b) et amortissement des frais d émission ( $ 3 ans). E23. La comptabilisation d un versement sur emprunt hypothécaire 1 er mars 20X4 Intérêts sur emprunt hypothécaire 658,19 Emprunt hypothécaire 201,81 Banque 860,00 Versement mensuel sur emprunt hypothécaire, comprenant des intérêts de 658,19 $ ( $ 11 % 28/365 jours) et un remboursement en capital de 201,81 $ (860,00 $ 658,19 $). 1 er mars 20X4 Intérêts sur emprunt hypothécaire 196,38 Emprunt hypothécaire 253,62 Banque 450,00 Versement mensuel sur emprunt hypothécaire, comprenant des intérêts de 196,38 $ ( $ 8 % 28/365 jours) et un remboursement en capital de 253,62 $ (450,00 $ 196,38 $) Chapitre 9

11 PROBLÈMES DE COMPRÉHENSION P1. L émission d obligations à la valeur nominale (20 minutes facile) a) 1 er janvier 20X4 Banque Frais d émission d obligations reportés Emprunt obligataire Émission à la valeur nominale de 400 obligations échéant le 31 décembre 20X7, au taux nominal de 12 %, payable annuellement le 31 décembre. b) 31 décembre 20X4 Intérêts sur emprunt obligataire Frais d émission d obligations reportés 500 Banque Versement annuel des intérêts ( $ 12 %) et amortissement des frais d émission (2 000 $ 4 ans). c) L établissement de la balance de vérification. INCONGRU LTÉE Extrait de la balance de vérification au 31 décembre 20X5 Débit Crédit Frais d émission d obligations reportés $ Emprunt obligataire $ Intérêts sur emprunt obligataire Calculs : 1 [2 000 $ (2 500 $)] 2 [( $ 12 %) $] d) 31 décembre 20X7 Intérêts sur emprunt obligataire Frais d émission d obligations reportés 500 Banque Versement annuel des intérêts ( $ 12 %) et amortissement des frais d émission (2 000 $ 4 ans). Emprunt obligataire Banque Remboursement de l emprunt obligataire à l échéance. P3. Les contextes différents d une émission d obligations à la valeur nominale (30 minutes difficile) a) 1 er janvier 20X3 Banque Frais d émission d obligations reportés Emprunt obligataire Émission à la valeur nominale de obligations échéant le 31 décembre 20X7, au taux nominal de 12 %, payable annuellement le 31 décembre. Le passif à long terme 9-11

12 31 décembre 20X3 Intérêts sur emprunt obligataire Frais d émission d obligations reportés Banque Versement annuel des intérêts ( $ 12 %) et amortissement des frais d émission (6 000 $ 5 ans). b) 1 er janvier 20X3 Banque Frais d émission d obligations reportés Emprunt obligataire Émission à la valeur nominale de obligations échéant le 31 décembre 20X7, au taux nominal de 12 %, payable annuellement le 31 décembre. 31 octobre 20X3 Intérêts sur emprunt obligataire Frais d émission d obligations reportés Intérêts à payer Inscription des intérêts courus ( $ 12 % 10/12 mois) et amortissement des frais d émission (6 000 $ 10/60 mois). 31 décembre 20X3 Intérêts sur emprunt obligataire Intérêts à payer Banque Frais d émission d obligations reportés 200 Versement annuel des intérêts ( $ 12 %), inscription de la charge d intérêts [( $ 12 % 2/12 mois) $] et amortissement des frais d émission (6 000 $ 2/60 mois). c) 1 er juillet 20X3 Banque Frais d émission d obligations reportés Intérêts à payer Emprunt obligataire Émission à la valeur nominale accrue de 6 mois d intérêt ( $ 12 % 6/12 mois) de obligations, échéant le 31 décembre 20X7, au taux nominal de 12 %, payable annuellement le 31 décembre. 31 décembre 20X3 Intérêts sur emprunt obligataire ,67 Intérêts à payer ,00 Frais d émission d obligations reportés 666,67 Banque ,00 Versement annuel des intérêts ( $ 12 %), inscription de la charge d intérêts [( $ 12 % 6/12 mois) + 666,67 $] et amortissement des frais d émission (6 000 $ 6/54 mois). À l état des résultats de l exercice terminé le 31 décembre 20X3 : Intérêts versés ( $ 12 % 6/12 mois) ,00 $ Frais d émission d obligations (6 000 $ 6/54 mois) 666,67 Intérêts sur emprunt obligataire ,67 $ 9-12 Chapitre 9

13 d) 1 er juillet 20X3 Banque Frais d émission d obligations reportés Intérêts à payer Emprunt obligataire Émission à la valeur nominale accrue de 6 mois d intérêt ( $ 12 % 6/12 mois) de obligations échéant le 31 décembre 20X7, au taux nominal de 12 %, payable annuellement le 31 décembre. 31 octobre 20X3 Intérêts sur emprunt obligataire ,44 Frais d émission d obligations reportés 444,44 Intérêts à payer ,00 Inscription des intérêts courus ( $ 12 % 10/12 mois) et amortissement des frais d émission (6 000 $ 4/54 mois). À l état des résultats de l exercice terminé le 31 octobre 20X3 : Intérêts versés ( $ 12 % 4/12 mois) ,00 $ Frais d émission d obligations (6 000 $ 4/54 mois) 444,44 Intérêts sur emprunt obligataire ,44 $ 31 décembre 20X3 Intérêts sur emprunt obligataire ,22 Intérêts à payer ,00 Frais d émission d obligations reportés 222,22 Banque ,00 Versement annuel des intérêts ( $ 12 %), inscription de la charge d intérêts [( $ 12 % 2/12 mois) + 222,22 $] et amortissement des frais d émission (6 000 $ 2/54 mois). P5. Le remboursement anticipé d obligations émises à la valeur nominale (25 minutes moyen) 31 mars 20X8 Intérêts sur emprunt obligataire Intérêts à payer Frais d émission d obligations reportés Banque Versement semestriel des intérêts ( $ 15 % 6/12 mois), inscription de la charge d intérêts [( $ 15 % 3/12 mois) $] et amortissement des frais d émission ( $ 3/120 mois) avant le remboursement des obligations. Cette écriture est nécessaire, quel que soit le prix du remboursement des obligations, puisque les intérêts sur emprunt obligataire de l entreprise Intello inc. sont payables à cette date. Nous supposons ici que les intérêts ont été correctement inscrits à titre de régularisation le 31 décembre 20X7, à la fin de l exercice précédent. a) 31 mars 20X8 Emprunt obligataire Perte sur remboursement anticipé d obligations Frais d émission d obligations reportés Banque Rachat à 105 de 50 % des obligations en circulation. Le passif à long terme 9-13

14 Calculs : 1 ( $ 50 %) 2 ( $ 50 % 7/10 ans) La période non écoulée des obligations rachetées, soit du 31 mars 20X8 au 31 mars 20Y5, est de 7 ans. Les frais d émission d obligations non amortis correspondant à la portion des obligations rachetées doivent être éliminés. 3 [( $ 50 % 105/100) $ (frais de remboursement)] b) 31 mars 20X8 Emprunt obligataire Gain sur remboursement anticipé d obligations Frais d émission d obligations reportés Banque Rachat à 90 de 50 % des obligations en circulation. Calculs : 1 ( $ 50 %) 2 ( $ 50 % 7/10 ans) 3 [( $ 50 % 90/100) $ (frais de remboursement)] P7. L émission d obligations et l amortissement de l escompte méthode de l amortissement linéaire (40 minutes moyen) a) Le calcul du prix d émission des obligations. Valeur actualisée du principal $ ( ) = $ 0, ,38 $ Valeur actualisée des intérêts $ ( ) = $ 3, ,73 Total (compte non tenu des frais d émission) ,11 $ Explications : 1 Facteur d actualisation extrait de la table 2.1 de l annexe 2. va =? = P ( ) = $ ( ) paiement futur P = $, nombre de périodes n = 5, taux d intérêt i = 12 % 2 Facteur d actualisation extrait de la table 2.2 de l annexe 2. VA =? = vf ( ) = $ ( ) versement futur annuel vf = $, nombre de périodes n = 5, taux d intérêt i = 12 % Le prix d émission des obligations est de $ (arrondi). b) 1 er janvier 20X4 Banque Frais d émission d obligations reportés Escompte d émission d obligations Emprunt obligataire Émission à escompte de 500 obligations d une valeur nominale de 250 $ chacune, échéant le 31 décembre 20X8, au taux nominal de 9 % et rapportant un taux d intérêt effectif de 12 %, payable annuellement le 31 décembre Chapitre 9

15 c) Le tableau d amortissement de l escompte ou de la prime d obligations est généralement préparé à la date d émission de celles-ci. Il devient fort utile lorsque le comptable doit inscrire l amortissement dans les livres comptables. Tableau d amortissement de l escompte d émission d obligations Méthode de l amortissement linéaire Versements annuels d intérêts Obligations d une valeur nominale de $, échéant dans 5 ans, au taux nominal de 9 % et rapportant un taux d intérêt effectif de 12 % (1) (2) (3) (4) (5) Date Intérêts Amortissement Charge Escompte Valeur versés de l escompte d intérêts non amorti comptable (9 % de ( $ [(1) + (2)] [(4) (2)] des obligations la valeur 5 ans)* [ $ (4)] nominale) 20X $ $ 20X $ $ $ X X X X $ $ $ * Arrondissement au dollar près à chaque période. d) 31 décembre 20X6 Intérêts sur emprunt obligataire Escompte d émission d obligations Frais d émission d obligations reportés Banque Versement annuel des intérêts sur emprunt obligataire ( $ 9 %), amortissement de l escompte à l émission ( $ 5 ans) et amortissement des frais d émission (5 000 $ 5 ans). e) Valeur nominale $ Escompte non amorti (voir le tableau en c) ou $ 1/5 ans) (2 704) Valeur obtenue à la colonne (5) du tableau en c) Frais d émission non amortis (5 000 $ 1/5 ans) (1 000) Valeur comptable nette au 31 décembre 20X $ P9. L émission d obligations et l amortissement de l escompte méthode de l intérêt réel (50 minutes moyen) a) Le calcul du prix d émission des obligations. Valeur actualisée du principal $ ( ) = $ 0, ,70 $ Valeur actualisée des intérêts $ ( ) = $ 2, ,18 Total (compte non tenu des frais d émission) ,88 $ Le passif à long terme 9-15

16 Explications : 1 Facteur d actualisation extrait de la table 2.1 de l annexe 2. va =? = P ( ) = $ ( ) paiement futur P = $, nombre de périodes n = 3, taux d intérêt i = 6 % 2 Facteur d actualisation extrait de la table 2.2 de l annexe 2. VA =? = vf ( ) = $ ( ) versement futur annuel vf = $, nombre de périodes n = 3, taux d intérêt i = 6 % Le prix d émission des obligations est de $ (arrondi). b) 1 er juillet 20X5 Banque Frais d émission d obligations reportés Escompte d émission d obligations Emprunt obligataire Émission à escompte de 300 obligations d une valeur nominale de $ chacune, échéant le 30 juin 20X8, au taux nominal de 5 % et rapportant un taux d intérêt effectif de 6 %, payable annuellement le 30 juin. c) Le tableau d amortissement de l escompte ou de la prime d obligations est généralement préparé à la date d émission de celles-ci. Il devient fort utile lorsque le comptable doit inscrire l amortissement dans les livres comptables. Tableau d amortissement de l escompte d émission d obligations Méthode de l intérêt réel Versements annuels d intérêts Obligations d une valeur nominale de $, échéant dans 3 ans, au taux nominal de 5 % et rapportant un taux d intérêt effectif de 6 % (1) (2) (3) (4) (5) Date Intérêts Charge Amortissement Escompte Valeur versés d intérêts de l escompte non amorti comptable (5 % de (6 % de [(2) (1)] [(4) (3)] des obligations la valeur la valeur [ $ (4)] nominale) comptable)* 20X $ $ 20X $ $ $ X X $ $ $ * Arrondissement au dollar près à chaque période Chapitre 9

17 d) 30 juin 20X8 Intérêts sur emprunt obligataire Escompte d émission d obligations Frais d émission d obligations reportés Banque Versement annuel des intérêts ( $ 5 %), amortissement de l escompte à l émission (voir le tableau en c) et amortissement des frais d émission (3 600 $ 3 ans). Emprunt obligataire Banque Remboursement de l emprunt obligataire à l échéance. e) Valeur nominale $ Escompte non amorti (voir le tableau en c) (5 500) Valeur obtenue à la colonne (5) du tableau en c) Frais d émission d obligations non amortis (3 600 $ 2/3 ans) (2 400) Valeur comptable nette au 30 juin 20X $ P11. L émission et le remboursement d un emprunt obligataire (40 minutes difficile) a) La passation des écritures de journal. 1 er juillet 20X5 Banque Frais d émission d obligations reportés Escompte d émission d obligations Emprunt obligataire Émission à escompte de obligations d une valeur nominale de $ chacune, échéant le 30 juin 20Y5, au taux nominal de 10 %, payable semestriellement le 30 juin et le 31 décembre. 31 décembre 20X5 Intérêts sur emprunt obligataire Escompte d émission d obligations Frais d émission d obligations reportés 200 Banque Versement semestriel des intérêts ( $ 10 % 6/12 mois), amortissement de l escompte à l émission ( $ 10 ans 6/12 mois) et amortissement des frais d émission (4 000 $ 10 ans 6/12 mois). 30 juin 20X6 Intérêts sur emprunt obligataire Escompte d émission d obligations Frais d émission d obligations reportés 200 Banque Versement semestriel des intérêts ( $ 10 % 6/12 mois), amortissement de l escompte à l émission ( $ 10 ans 6/12 mois) et amortissement des frais d émission (4 000 $ 10 ans 6/12 mois). Le passif à long terme 9-17

18 b) La présentation d un extrait de la balance de vérification. BISBILLE LTÉE Extrait de la balance de vérification au 30 juin 20X6 Débit Crédit Frais d émission d obligations reportés $ Intérêts sur emprunt obligataire Escompte d émission d obligations Obligations à payer $ Calculs : 1 (4 000 $ 200 $ 200 $) ou (4 000 $ 9/10 ans) 2 ( $ $) ou [( $ 10 %) + (4 000 $ 1/10 ans) + ( $ 1/10 ans)] 3 ( $ $ $) ou ( $ 9/10 ans) 4 (1 000 obligations $) c) Deux écritures sont nécessaires afin d inscrire le remboursement anticipé de 20 % des obligations émises par Bisbille ltée. La première écriture concerne la mise à jour des intérêts courus au 1 er août 20X6 pour l ensemble des obligations en circulation et la deuxième touche le remboursement anticipé lui-même. 1 er août 20X6 Intérêts sur emprunt obligataire Escompte d émission d obligations 208,33 Frais d émission d obligations reportés 33,33 Intérêts à payer 8 333,34 Inscription des intérêts courus ( $ 10 % 1/12 mois), amortissement de l escompte ( $ 10 ans 1/12 mois) et amortissement des frais d émission (4 000 $ 10 ans 1/12 mois) avant le remboursement d obligations. Emprunt obligataire ,00 Intérêts à payer ,67 Perte sur remboursement anticipé d obligations 3 171,66 Escompte d émission d obligations ,33 Frais d émission d obligations reportés 4 713,33 Banque ,67 Rachat à 99 de 20 % des obligations en circulation. Calculs : 1 ( $ 20 %) 2 ( $ 20 % 10 % 1/12 mois) 3 Solde au 1 er juillet 20X ,00 $ Amortissement du 31 décembre 20X5 (1 250,00) Amortissement du 30 juin 20X6 (1 250,00) Amortissement du 1 er août 20X6 (208,33) Solde au 1 er août 20X ,67 * Portion remboursée 20 % 4 458,33 $ * Calcul alternatif : ( $ 20 % 107/120 mois) 9-18 Chapitre 9

19 4 Solde au 1 er juillet 20X ,00 $ Amortissement du 31 décembre 20X5 (400,00) Amortissement du 30 juin 20X6 (400,00) Amortissement du 1 er août 20X6 (33,33) Solde au 1 er août 20X ,67 * Portion remboursée 20 % 713,33 $ * Calcul alternatif : (4 000 $ 20 % 107/120 mois) 5 [( $ 20 % 99/100) ,67 $ (intérêts à payer)] L inscription d un remboursement anticipé exige du comptable la prise en considération du nombre de mois écoulés entre la date d émission et la date du remboursement. Cette période correspond à la portion de l escompte ou de la prime et des frais d émission d obligations à inscrire aux résultats. Le solde non amorti de ces postes correspond à la période entre la date du remboursement et la date d échéance initialement prévue. Ce solde doit être éliminé des livres puisque l obligation est annulée. d) La passation de l écriture de mise à jour des intérêts sur emprunt obligataire. 1 er août 20X6 Intérêts sur emprunt obligataire Escompte d émission d obligations 41,67 Frais d émission d obligations reportés 6,67 Intérêts à payer 1 666,66 Inscription des intérêts courus ( $ 20 % 10 % 1/12 mois), amortissement de l escompte à l émission ( $ 10 ans 20 % 1/12 mois) et amortissement des frais d émission (4 000 $ 10 ans 20 % 1/12 mois) avant le remboursement d obligations. P13. Le remboursement anticipé d un emprunt obligataire (30 minutes difficile) Vous remarquerez que certains calculs alternatifs vous sont proposés lorsque les montants de la prime non amortie ou des frais d émission d obligations non amortis sont nécessaires. Ces calculs plus rapides tiennent compte de la période comprise entre la date du remboursement et la date d échéance initialement prévue des obligations. Étant donné le remboursement anticipé des obligations, cette période correspond au montant à éliminer des livres. 31 décembre 20X9 Intérêts sur emprunt obligataire Prime d émission d obligations 962 Frais d émission d obligations reportés 600 Intérêts à payer Inscription des intérêts courus ( $ 50 % 9 % 3/12 mois), amortissement de la prime ( $ 50 % 3/84 mois) et amortissement des frais d émission ( $ 50 % 3/84 mois) avant le remboursement d obligations. Emprunt obligataire Intérêts à payer Prime d émission d obligations Perte sur remboursement anticipé d obligations Frais d émission d obligations reportés Banque Rachat à 110 de 50 % des obligations en circulation. Le passif à long terme 9-19

20 Calculs et explications : 1 ( $ 50 %) 2 ( $ 50 % 9 % 3/12 mois) 3 Solde au 1 er octobre 20X $ Exercice 20X7 (3 mois) (1 925) Exercice 20X8 (7 700) Exercice 20X9 (7 700) * Portion remboursée 50 % $ * Calcul alternatif : ( $ 50 % 57/84 mois) 4 Solde au 1 er octobre 20X $ Exercice 20X7 (3 mois) (1 200) Exercice 20X8 (4 800) Exercice 20X9 (4 800) * Portion remboursée 50 % $ * Calcul alternatif : ( $ 50 % 57/84 mois) 5 [( $ 50 % 110/100) $ $ (intérêts à payer)] Compte tenu du remboursement anticipé de 50 % des obligations, la balance de vérification de Cigogne inc. contiendra les postes suivants : CIGOGNE INC. Extrait de la balance de vérification au 31 décembre 20X9 Débit Crédit Frais d émission d obligations reportés $ Prime sur émission de l emprunt obligataire $ Emprunt obligataire Perte sur remboursement anticipé d obligations Intérêts sur emprunt obligataire Calculs : 1 ( $ 50 % 57/84 mois) ou ( $ $) 2 ( $ 50 % 57/184 mois) ou ( $ $) Puisque 50 % des obligations ont été remboursées, la prime d émission et les frais d émission d obligations reportés doivent être réduits en conséquence. Au 31 décembre 20X9, il reste 57 mois avant l échéance de l emprunt obligataire. 3 ( $ 50 %) 4 Intérêts de l exercice ( $ 9 %) $ Amortissement de la prime d émission des obligations ( $ 7 ans) (7 700) Amortissement des frais d émission d obligations reportés ( $ 7 ans) Intérêts sur emprunt obligataire $ 9-20 Chapitre 9

8 Le passif à court terme

8 Le passif à court terme 8 Le passif à court terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments composant 1 le passif à court terme Les dettes dont le montant

Plus en détail

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Recueil de solutions commentées. Chapitre 18

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Recueil de solutions commentées. Chapitre 18 Mise à jour 2006-2008 1 Chapitre 18 RSC/MAJ 2008 MGLBD Page 570 Les principales caractéristiques des travaux mis à jour Question N o 17 Exercices 1. Choix multiples 8. Une opération de refinancement 10

Plus en détail

MALDONA JOURNAL GÉNÉRAL

MALDONA JOURNAL GÉNÉRAL CHAPITRE 7 Le passif chap. 7, n o 1 a) MALDONA 20X4 Déc. 31 Salaires 2 400 Salaires à payer 2 400 (pour enregistrer les salaires à payer au 31 décembre 20X4 : 5 employés 4 jours 120 $ = 2 400 $) Déc. 31

Plus en détail

CHAPITRE 5 Le passif

CHAPITRE 5 Le passif CHAPITRE 5 Le passif Problème 5.1 L existence et l estimation des éléments de passif a) Oui. La partie des articles que la boutique s est engagée à acheter crée un passif au 25 novembre 20X6, puisque ces

Plus en détail

7 Les titres de placement

7 Les titres de placement 7 Les titres de placement Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les caractéristiques 1 des titres de placement de l entreprise Le traitement

Plus en détail

Mise à jour 2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas

Mise à jour 2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas Mise à jour 2008 1 QEPC/MAJ 2008 MGLBD Page 325 Remplacer l exercice E1, no. 5. par le suivant. E1. Choix multiples 5. Lors de la restructuration d une dette à long terme au moyen de la remise d éléments

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

Mise à jour 2006 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas

Mise à jour 2006 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas Mise à jour 2006 1 QEPC/maj 2006 MGLBD Page 325 Remplacer l exercice E1, no. 5. par le suivant. E1. Choix multiples 5. Lors de la restructuration d une dette à long terme au moyen de la remise d éléments

Plus en détail

11 Les résultats et les bénéfices

11 Les résultats et les bénéfices 11 Les résultats et les bénéfices non répartis des sociétés par actions Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les résultats des sociétés par

Plus en détail

1 La régularisation des comptes

1 La régularisation des comptes 1 La régularisation des comptes Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Le principe de l indépendance 1 des exercices L exercice comptable et

Plus en détail

10 Le capital d apport des

10 Le capital d apport des 10 Le capital d apport des sociétés par actions Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les composantes des capitaux propres 1, 3 des sociétés

Plus en détail

de de Analyse Sujet abordé révision Exercice compréhension de cas n o n o n o n o

de de Analyse Sujet abordé révision Exercice compréhension de cas n o n o n o n o 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base 7//09 7:31 PM Page 475 Chapitre : Les placements Les placements Les sujets abordés pour chacun des travaux suggérés Dans tous les exercices et problèmes, nous calculons

Plus en détail

2 L enregistrement des opérations

2 L enregistrement des opérations 2 L enregistrement des opérations relatives aux comptes du bilan Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les comptes Les notions de débit et

Plus en détail

2 Le chiffrier, les écritures de clôture

2 Le chiffrier, les écritures de clôture 2 Le chiffrier, les écritures de clôture et les écritures de contrepassation Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Le chiffrier 1, 3, 11 1,

Plus en détail

COURS 470 Série 19. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 19. Comptabilité Générale COURS 470 Série 19 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL. Capital Desjardins inc.

RAPPORT ANNUEL. Capital Desjardins inc. RAPPORT ANNUEL Capital Desjardins inc. RAPPORT ANNUEL ANALYSE PAR LA DIRECTION Nous avons le plaisir de vous livrer le rapport financier de l'exercice terminé le 31 décembre. Capital Desjardins inc., filiale

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1 QU EST-CE QUE LA COMPTABILITÉ?... 2 Les grandes fonctions de la comptabilité... 2 La distinction

Plus en détail

INTEMA'SOLUTIONS'INC.' ' États'financiers''' Intermédiaires''' POUR'LE'TROISIÈME'TRIMESTRE'TERMINÉ'LE'30'SEPTEMBRE'2013' (NON'AUDITÉS)''

INTEMA'SOLUTIONS'INC.' ' États'financiers''' Intermédiaires''' POUR'LE'TROISIÈME'TRIMESTRE'TERMINÉ'LE'30'SEPTEMBRE'2013' (NON'AUDITÉS)'' INTEMA'SOLUTIONS'INC.' ' États'financiers''' Intermédiaires''' POUR'LE'TROISIÈME'TRIMESTRE'TERMINÉ'LE'30'SEPTEMBRE'2013' (NON'AUDITÉS)'' 1 Avis au lecteur Les états financiers intermédiaires résumés d'intema

Plus en détail

Rapport de la direction

Rapport de la direction Rapport de la direction Les états financiers consolidés de Industries Lassonde inc. et les autres informations financières contenues dans ce rapport annuel sont la responsabilité de la direction et ont

Plus en détail

EMPRUNTS OBLIGATAIRES EMIS PAR LES SOCIETES. Conséquences du financement par emprunt obligataire dans le tableau de financement de l'entreprise.

EMPRUNTS OBLIGATAIRES EMIS PAR LES SOCIETES. Conséquences du financement par emprunt obligataire dans le tableau de financement de l'entreprise. EMPRUNTS OBLIGATAIRES EMIS PAR LES SOCIETES Objectif(s) : o Pré-requis : Conséquences du financement par emprunt obligataire dans le tableau de financement de l'entreprise. o Outils de mathématiques financières

Plus en détail

6 Les écritures de clôture

6 Les écritures de clôture 6 Les écritures de clôture Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension La raison d être de la clôture des comptes Les étapes du processus de

Plus en détail

Les instruments financiers

Les instruments financiers Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales 1 Les instruments financiers L IAS 32 définit les instruments financiers comme étant tout contrat qui donne lieu

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

ÉTAT ANNUEL À L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS

ÉTAT ANNUEL À L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS Société de fiducie Société d épargne NEQ 052 Numéro d entreprise du Québec : 054 À L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS Pour l exercice du : 058 (AAAAMMJJ) au : 059 (AAAAMMJJ) Autres provinces ou territoires

Plus en détail

Exercice 2.27. La société Jus Frais inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.27. La société Jus Frais inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.27 La société Jus Frais inc. La société Jus Frais inc. (JFI), constituée le 1 er novembre 1990 par Monsieur Léon Kerr, est spécialisée dans l embouteillage, la distribution

Plus en détail

Mountain Equipment Co-operative. États financiers consolidés 30 décembre 2007 (en milliers de dollars)

Mountain Equipment Co-operative. États financiers consolidés 30 décembre 2007 (en milliers de dollars) États financiers consolidés Le 14 mars 2008 PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l. Comptables agréés PricewaterhouseCoopers Place 250 Howe Street, Suite 700 Vancouver, British Columbia Canada V6C

Plus en détail

Examen de baccalauréat 2004,

Examen de baccalauréat 2004, Examen de baccalauréat 2004, Sciences économiques et droit (partie comptabilité et gestion) (durée 4h) Matériel autorisé : calculatrice de poche Structure de l examen durée prévisible points attribués

Plus en détail

SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES

SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES 1 - DISPOSITIONS GENERALES 2 - COMPTABILISATION DE L ENGAGEMENT 3 - COMPTABILISATION AU BILAN 4 - CONVERSION DES OPERATIONS EN DEVISES 5 - COMPTABILISATION DES RESULTATS

Plus en détail

L état des flux de trésorerie

L état des flux de trésorerie CHAPITRE 2 L état des flux de trésorerie 9 RECUEIL DE SOLUTIONS POUR ÉTUDIANTS CHAPITRE 2 LIBRAIRIE LACOSTE INC. chap. 2, n o 1 CHIFFRIER DE L ÉTAT DES FLUX DE TRÉSORERIE pour l exercice terminé le 31

Plus en détail

STRATÉGIE DE GESTION DE LA DETTE

STRATÉGIE DE GESTION DE LA DETTE STRATÉGIE DE GESTION DE LA DETTE 2007-2008 Stratégie de gestion de la dette 2007-2008 Objet L objet de la Stratégie de gestion de la dette est d énoncer les objectifs, la stratégie et les plans du gouvernement

Plus en détail

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Recueil de solutions commentées. Chapitre 9

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Recueil de solutions commentées. Chapitre 9 Mise à jour 2006-2008 1 Chapitre 9 RSC/MAJ 2008 MGLBD Page 266 Les principales caractéristiques des travaux mis à jour Question de révision N o 14 Exercices 11. La comptabilisation des créances 19. La

Plus en détail

Capital régional et coopératif Desjardins. États financiers semestriels 30 juin 2005

Capital régional et coopératif Desjardins. États financiers semestriels 30 juin 2005 Capital régional et coopératif Desjardins États financiers semestriels Le 2 août PricewaterhouseCoopers s.r.l. Comptables agréés 1250, boulevard René-Lévesque Ouest Bureau 2800 Montréal (Québec) Canada

Plus en détail

LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS

LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS Introduction Charges et produits constatés d avance Charges constatées d avance Produits constatées d avance Charges à payer et produits à recevoir Charges

Plus en détail

États financiers condensés consolidés. du premier trimestre 2015. Aux 31 mars 2015 et 2014

États financiers condensés consolidés. du premier trimestre 2015. Aux 31 mars 2015 et 2014 Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. États financiers condensés consolidés du premier trimestre 2015 Aux 31 mars 2015 et 2014 SRM158-1(15-03) PDF Ces états financiers consolidés

Plus en détail

Actifs et passifs non courants

Actifs et passifs non courants Corrigé Application Exercice 1 : Coût d'entrée en patrimoine de la machine de production : - Valeur en douane H TVA 18% 180.000 D - Droit de douane 20.000 D - Transit H TVA 18% (690-100) / 1,18 = 500 D

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés. Comptes consolidés de résultat

États financiers consolidés intermédiaires résumés. Comptes consolidés de résultat États financiers consolidés intermédiaires résumés Comptes consolidés de résultat (non audité) trimestres clos les 30 juin semestres clos les 30 juin (en milliers de dollars canadiens, sauf les nombres

Plus en détail

COMINAR FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER

COMINAR FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER RAPPOR T TRIMESTRIEL 30 SEPTEMBRE 1998 Message aux détenteurs de parts Au nom des Fiduciaires, des officiers et employés du Fonds de placement immobilier Cominar (le

Plus en détail

SECTION 3 : OPERATIONS DE CESSION D ELEMENTS D ACTIF

SECTION 3 : OPERATIONS DE CESSION D ELEMENTS D ACTIF SECTION 3 : OPERATIONS DE CESSION D ELEMENTS D ACTIF 1 - DEFINITIONS DES OPERATIONS DE CESSION D ELEMENTS D ACTIF 2 - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX CESSIONS PARFAITES 3 - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX PENSIONS

Plus en détail

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan Chapitre 8 L évaluation des obligations Plan Actualiser un titre à revenus fixes Obligations zéro coupon Obligations ordinaires A échéance identique, rendements identiques? Évolution du cours des obligations

Plus en détail

CHAPITRE 20. La Société Anonyme

CHAPITRE 20. La Société Anonyme CHAPITRE 20 La Société Anonyme THEORIE : Formée par trois ou plusieurs personnes physiques ou morales. Le capital-actions de peut être inférieur à 100'000., celui-ci doit être libéré au minimum de 20 %

Plus en détail

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.23 J ai mon voyage inc. La société J'ai mon voyage inc., une agence de voyages, a été fondée le 1 er juillet 20-0 par Madame Dodo Michel. Le 20 juin 20-3, le comptable de l'entreprise

Plus en détail

Avis de la direction : Ces états financiers intermédiaires n ont pas fait l objet d un examen par les vérificateurs externes de la compagnie.

Avis de la direction : Ces états financiers intermédiaires n ont pas fait l objet d un examen par les vérificateurs externes de la compagnie. PricewaterhouseCoopers s.r.l. Comptables agréés Place de la Cité, Tour Cominar 2640, boulevard Laurier, bureau 1700 Sainte-Foy (Québec) Canada G1V 5C2 Téléphone +1 (418) 522 7001 Télécopieur +1 (418) 522

Plus en détail

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Le Petit 2014 Compta Les notions clés en 21 fiches Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ABS : Autres biens et services AGO : Assemblée

Plus en détail

LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS

LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS Introduction Charges et produits constatés d avance Charges constatées d avance Produits constatés d avance Charges à payer et produits à recevoir Charges

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

Gestion de portefeu ille

Gestion de portefeu ille CYCLE SUPERIEUR AUDIT ET CONTRÔLE DE GESTIO Semestre : 8 Module : Gestion de portefeu ille Évaluation des actifs à revenu fixe I- Mesure du rendement des obligations II- Les risques de placement des titres

Plus en détail

Club de Golf de Saint-Hyacinthe Limitée. États financiers. au 31 octobre 2007

Club de Golf de Saint-Hyacinthe Limitée. États financiers. au 31 octobre 2007 États financiers au 31 octobre 2007 Rapport des vérificateurs 2 États financiers Produits et charges 3 Évolution des actifs nets et surplus d'apport 4 Flux de trésorerie 5 Bilan 6 Notes complémentaires

Plus en détail

RAPPORT TRIMESTRIEL TROISIÈME TRIMESTRE TERMINÉ LE 29 SEPTEMBRE 2012

RAPPORT TRIMESTRIEL TROISIÈME TRIMESTRE TERMINÉ LE 29 SEPTEMBRE 2012 RAPPORT TRIMESTRIEL TROISIÈME TRIMESTRE TERMINÉ LE 29 SEPTEMBRE Message aux actionnaires Pour le trimestre terminé le 29 septembre À nos actionnaires, Le chiffre d affaires pour le troisième trimestre

Plus en détail

COURS Nº7 : LES OBLIGATIONS

COURS Nº7 : LES OBLIGATIONS COURS Nº7 : LES OBLIGAIONS DÉFINIION E CARACÉRISIQUES LES PRINCIPALES CLAUSES DU CONRA DU PRÊ ÉVALUAION DES OBLIGAIONS LES OBLIGAIONS ZÉRO-COUPON E LES COUPONS DÉACHÉS : CONSÉQUENCES FISCALES LES MESURES

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC.

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. Premier trimestre terminé le 30 novembre 2005 Les états financiers consolidés joints ont été préparés par la direction de Alphinat Inc. et n ont pas été examinés

Plus en détail

Rapport Intermédiaire 31 janvier 2002

Rapport Intermédiaire 31 janvier 2002 Rapport Intermédiaire 31 janvier p1 MESSAGE AUX ACTIONNAIRES ET COMMENTAIRES ET ANALYSE DE LA DIRECTION Au cours du premier trimestre de, Plazacorp a continué de diriger son attention sur ses activités

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances

La revue financière. Publication du ministère des Finances Publication du ministère des Finances Faits saillants 2009 : excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars a été dégagé en février 2009, comparativement

Plus en détail

12 Le passage de la comptabilité de

12 Le passage de la comptabilité de 12 Le passage de la comptabilité de caisse à la comptabilité d exercice Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension La comptabilité de caisse 1 3

Plus en détail

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 3 JUIN 212 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 ETAT DE RESULTAT GLOBAL SEMESTRIEL... 2 RESULTAT NET HORS ELEMENTS NON RECURRENTS...

Plus en détail

Avantages sociaux futurs

Avantages sociaux futurs Avantages sociaux futurs Traitement comptable des obligations émises en vertu du projet de loi (PL) 54 État de la situation L article 255 du PL 54 (voir l annexe A) permet l émission d une obligation municipale

Plus en détail

Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre :

Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre : Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre : - De détecter les erreurs éventuellement commises au niveau

Plus en détail

LES CRÉANCES ET LES DETTES

LES CRÉANCES ET LES DETTES LES CRÉANCES ET LES DETTES Règles générales d évaluation Définition d un actif et d un passif ACTIFS Tout élément de patrimoine ayant une valeur économique positive pour l entité est considéré comme un

Plus en détail

GUIDE EN COMPTABILITÉ

GUIDE EN COMPTABILITÉ PLACE À LA JEUNESSE GUIDE EN COMPTABILITÉ Le document présent vous présente un aperçu général de ce qu est la comptabilité. Certaines notions seront nécessaires à la complétion du cas académique en comptabilité;

Plus en détail

ENGAGEMENTS HORS BILAN. Principes et mécanismes de la comptabilisation des engagements hors bilan. TABLE DES MATIERES

ENGAGEMENTS HORS BILAN. Principes et mécanismes de la comptabilisation des engagements hors bilan. TABLE DES MATIERES ENGAGEMENTS HORS BILAN Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o Principes et mécanismes de la comptabilisation des engagements hors bilan. Opérations courantes et travaux d'inventaire. Engagements

Plus en détail

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS POUR UNE PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (PME) préparé par François BROUARD, DBA, CA Eric Sprott School of Business Carleton University 1125 Colonel By Drive,

Plus en détail

Examen de maturité 2007 OS Economie et Droit (durée : 4 h)

Examen de maturité 2007 OS Economie et Droit (durée : 4 h) Examen de maturité 2007 OS Economie et Droit (durée : 4 h) Matériel autorisé : code des obligations du Lycée cantonal, calculatrice non programmable Table des matières : Partie 1 Organisation et Gestion

Plus en détail

Exercice 1 2.10. Le Bon Vieux Temps inc 2. Problèmes et solutions

Exercice 1 2.10. Le Bon Vieux Temps inc 2. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 1 2.10 Le Bon Vieux Temps inc 2 Fondée par M. Honoré Tremblay le 1 er octobre 20-2, la société Le Bon Vieux Temps inc. est une entreprise qui se spécialise dans la vente de meubles

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances. Décembre 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars

La revue financière. Publication du ministère des Finances. Décembre 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars Publication du ministère des Finances Faits saillants 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars a été enregistré en décembre 2008, comparativement

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

CHAPITRE 7 La société par actions

CHAPITRE 7 La société par actions CHAPITRE 7 La société par actions Problème 7.1 Les droits et les privilèges liés aux actions ainsi que la déclaration du dividende a) L ordre de distribution du dividende est le suivant : 1. Dividende

Plus en détail

COÛT ET DESCRIPTION DE LA DETTE

COÛT ET DESCRIPTION DE LA DETTE COÛT ET DESCRIPTION DE LA DETTE Page de TABLE DES MATIÈRES. MOYENNE DES TREIZE SOLDES MENSUELS DE LA DETTE 04... 5. COÛT MOYEN DE LA DETTE 04... 7. DESCRIPTION DE LA DETTE D HYDRO-QUÉBEC AU DÉCEMBRE 04...

Plus en détail

États financiers de Société de recherche sur le cancer/cancer Research Society

États financiers de Société de recherche sur le cancer/cancer Research Society États financiers de Société de recherche sur le cancer/cancer Research Society 31 août 2015 Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats... 3 État de l évolution des soldes de fonds... 4

Plus en détail

5 La comptabilisation des opérations

5 La comptabilisation des opérations 5 La comptabilisation des opérations d une entreprise commerciale Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Une vue d ensemble des états financiers

Plus en détail

ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France

ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France Téléphone : +33 (0)4 37 64 78 00 Télécopie : +33 (0)4 37 64 78 78 Site internet : www.kpmg.fr

Plus en détail

CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS

CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS La classe 1 comprend les comptes du capital propre, des réserves et provisions, et ceux des avances et emprunts à plus d un an, dont

Plus en détail

NORTHWEST INTERNATIONAL HEALTHCARE PROPERTIES REAL ESTATE INVESTMENT TRUST. États financiers intermédiaires consolidés résumés non audités

NORTHWEST INTERNATIONAL HEALTHCARE PROPERTIES REAL ESTATE INVESTMENT TRUST. États financiers intermédiaires consolidés résumés non audités NORTHWEST INTERNATIONAL HEALTHCARE PROPERTIES REAL ESTATE INVESTMENT TRUST États financiers intermédiaires consolidés résumés non audités Pour les trimestres et les périodes de neuf mois clos les 2014

Plus en détail

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions, exercices, problèmes, cas.

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions, exercices, problèmes, cas. Mise à jour 2006-2008 1 Chapitre 8 QEPC/MAJ 2008 MGLBD Page 134 Remplacer l exercice E6 par le suivant. E6. L écriture d ajustement à partir de l information tirée du rapprochement bancaire Le comptable

Plus en détail

CHAPITRE 6. Les comptes courants

CHAPITRE 6. Les comptes courants CHAPITRE 6 Les comptes courants Le compte courant est un compte ouvert dans une banque dont toues les sommes du débit et du crédit sont productives d intérêt Terminologie Compte courant débiteur on parle

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires au 6 septembre 2014 et au 7 septembre 2013 (3ème trimestre) (non audités)

États financiers consolidés intermédiaires au 6 septembre 2014 et au 7 septembre 2013 (3ème trimestre) (non audités) États financiers consolidés intermédiaires au 6 septembre 2014 et au 7 septembre 2013 (3ème trimestre) (non audités) États financiers consolidés États consolidés du résultat 2 États consolidés du résultat

Plus en détail

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau de flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 * ex Legrand Holding

Plus en détail

Résultats 1. Bilan 2. Déficit et surplus d apport 3. Flux de trésorerie 4. Notes afférentes aux états financiers 5-11

Résultats 1. Bilan 2. Déficit et surplus d apport 3. Flux de trésorerie 4. Notes afférentes aux états financiers 5-11 RAPPORT FINANCIER INTERMÉDIAIRE ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Résultats 1 Bilan 2 Déficit et surplus d apport 3 Flux de trésorerie 4 Notes afférentes aux états financiers 5-11 1 RÉSULTATS CONSOLIDÉS POUR

Plus en détail

TAUX FIXE, TAUX INDEXE

TAUX FIXE, TAUX INDEXE Catégories d emprunts Mobiliser un emprunt, c est essentiellement choisir un taux, une durée, un profil d amortissement et une périodicité. Nous décrivons ci-dessous les différentes modalités qui s offrent

Plus en détail

FINANCEMENT-QUÉBEC 2012-2013 ÉTATS FINANCIERS DE L EXERCICE TERMINÉ LE 31 MARS 2013

FINANCEMENT-QUÉBEC 2012-2013 ÉTATS FINANCIERS DE L EXERCICE TERMINÉ LE 31 MARS 2013 FINANCEMENT-QUÉBEC 2012-2013 ÉTATS FINANCIERS DE L EXERCICE TERMINÉ LE 31 MARS 2013 2012-2013 États financiers de l exercice terminé le 31 mars 2013 TABLE DES MATIÈRES RAPPORT DE LA DIRECTION... 3 RAPPORT

Plus en détail

3 Les résultats et les capitaux propres

3 Les résultats et les capitaux propres 3 Les résultats et les capitaux propres Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments des résultats 1 et des capitaux propres La comptabilisation

Plus en détail

BILAN. (Exprimé en dinars)

BILAN. (Exprimé en dinars) BILAN (Exprimé en dinars) ACTIFS 31/12/2012 ACTIFS NON COURANTS Actifs immobilisés Immobilisations incorporelles 28 872,800 28 872,800 28 872,800 Moins : amortissement -28 872,800-28 872,800-28 872,800

Plus en détail

valeur, c est-à-dire que le produit de cession diffère de la juste valeur de l actif, on comptabilise

valeur, c est-à-dire que le produit de cession diffère de la juste valeur de l actif, on comptabilise 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:27 PM Page 601 Chapitre : Les contrats de location 24. La sous-location d un actif loué ne pose selon nous aucun problème particulier : il faut évaluer la substance

Plus en détail

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif)

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) Plans comptables PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) ACTIF Actif à court terme Banque opérations 1010 Dépôts à terme 1040 Titres négociables 1050 Placements temporaires obligations

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION PREMIER TRIMESTRE EXERCICE 2014

RAPPORT DE GESTION PREMIER TRIMESTRE EXERCICE 2014 RAPPORT DE GESTION Immunotec Inc. («Immunotec» ou la «société») s emploie à améliorer le style et la qualité de vie des gens au quotidien en offrant, par l intermédiaire de son réseau de consultants indépendants

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/5 10T 36 A R Durée : 5 heures OFFICE DU BACCALAUREAT Coef. 6 Téléfax (221) 864 67 39 - Tél. : 824 95 92-824 65 81 E T U D E D E C A S DOSSIER N I : COMPTABILITE ANALYTIQUE

Plus en détail

Comptes de tiers (Classe 4)

Comptes de tiers (Classe 4) Comptes de tiers (Classe 4) Les comptes de tiers, notamment le compte 40 «Fournisseurs et comptes rattachés» et le compte 41 «Clients et comptes rattachés», peuvent être subdivisés pour identifier : les

Plus en détail

NORME IAS 17 CONTRATS DE LOCATION

NORME IAS 17 CONTRATS DE LOCATION NORME IAS 17 CONTRATS DE LOCATION UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 17 : CONTRATS DE LOCATION...3 1.1. PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit de la norme...3

Plus en détail

GYMNASE DU BUGNON LAUSANNE Mai 2008. EXAMEN D ADMISSION DE L ECOLE DE MATURITE 2 ère ANNEE OS ECONOMIE ET DROIT

GYMNASE DU BUGNON LAUSANNE Mai 2008. EXAMEN D ADMISSION DE L ECOLE DE MATURITE 2 ère ANNEE OS ECONOMIE ET DROIT GYMNASE DU BUGNON LAUSANNE Mai 2008 EXAMEN D ADMISSION DE L ECOLE DE MATURITE 2 ère ANNEE OS ECONOMIE ET DROIT Date : mai 2008 Durée : 3h Matériel autorisé apporté par les élèves : Calculatrice non programmable

Plus en détail

DETTES A PLUS D UN AN

DETTES A PLUS D UN AN COMPTES DES AVOIRS PROPRES, PROVISIONS ET IMPOTS DIFFERES ET 1 DESCRIPTION La rubrique VIII «Dettes à plus d un an» du passif du bilan se compose essentiellement de 4 catégories : Compte n A. Dettes financières

Plus en détail

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié)

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) (Tous les montants sont exprimés en milliers de dollars.) 30 juin 2009 31 décembre 2008 Actif Actif

Plus en détail

États financiers de La Fondation du Grand Montréal. 31 décembre 2014

États financiers de La Fondation du Grand Montréal. 31 décembre 2014 États financiers de La Fondation du Grand Montréal Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats et de l évolution des soldes de fonds... 3 État de la situation financière... 4 État des flux

Plus en détail

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX COLLEGE Réunion du mardi 1 er juillet 2014 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE - NORME N 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE NORME

Plus en détail

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Les normes IFRS et PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur des principes; de ce point de vue, bon nombre de

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Orientation Monsieur Lindenbluth est le propriétaire d un magasin spécialisé dans la vente de jouets et de trains miniatures. Votre fiduciaire a reçu le mandat de le conseiller

Plus en détail

Réglementation prudentielle. en assurance. Plan. - I - Les principes de la comptabilité générale et leur application à l assurance

Réglementation prudentielle. en assurance. Plan. - I - Les principes de la comptabilité générale et leur application à l assurance Réglementation prudentielle en assurance Principes de comptabilité : comment lire les comptes des entreprises d assurance? Franck Le Vallois Commissaire-contrôleur des assurances Plan - I - Les principes

Plus en détail

Épargner et investir Acétates

Épargner et investir Acétates Douzième leçon Épargner et investir Acétates Payez-vous d abord (Petit train va loin!) Exemple 1 : Si vous épargnez Taux Dans 10 ans chaque semaine d intérêt vous aurez 7 $ 5 % 4 720 $ 14 $ 5 % 9 440 21

Plus en détail

DUAL REAL ESTATE INVESTMENT SA ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES 30 JUIN 2015. (non audité)

DUAL REAL ESTATE INVESTMENT SA ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES 30 JUIN 2015. (non audité) DUAL REAL ESTATE INVESTMENT SA ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES 30 JUIN 2015 (non audité) Dual Real Estate Invesment SA, Fribourg Compte de résultat consolidé au 30 juin 2015 (non audité) Notes

Plus en détail

Guide d élaboration des états financiers pour la SHQ

Guide d élaboration des états financiers pour la SHQ SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC Guide d élaboration des états financiers pour la SHQ Établi selon les Normes comptables pour les organismes sans but lucratif (NCOSBL) Version 3 mars 2014 Destiné aux CPA

Plus en détail

Introduction aux marchés financiers. Les titres à revenu fixe

Introduction aux marchés financiers. Les titres à revenu fixe Introduction aux marchés financiers Les titres à revenu fixe Ce document est consacré aux titres à revenu fixe au sens large du terme. Cette catégorie inclut les titres de créance (obligations, acceptations

Plus en détail

États financiers condensés consolidés

États financiers condensés consolidés États financiers condensés consolidés Aux 30 septembre 2014 et 2013 Ces états financiers consolidés intermédiaires n'ont pas été soumis à l'examen de l'auditeur indépendant SRM158-1(14-03) Votre partenaire

Plus en détail