CHAPITRE 5 Le passif

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHAPITRE 5 Le passif"

Transcription

1 CHAPITRE 5 Le passif Problème 5.1 L existence et l estimation des éléments de passif a) Oui. La partie des articles que la boutique s est engagée à acheter crée un passif au 25 novembre 20X6, puisque ces articles ont bel et bien été livrés à cette date. Passif (25 30 $) 1,12875 = 846,56 $ b) Passif au 31 décembre 20X6 Passif relatif aux articles achetés par la boutique 846,56 $ Plus : passif relatif aux articles en consignation vendus ((17 40 $) 1, 12875) 767,55 Passif total au 31 décembre 20X ,11 $ c) Passif au 31 décembre 20X6 Passif total 1 614,11 $ Moins : paiement effectué 507,94 Passif au 31 décembre 20X ,17 $ d) Non. Puisque ces œuvres sont laissées en consignation dans la boutique, elles n entraînent aucune obligation tant qu elles ne sont pas vendues. e) Non, pour deux raisons. D abord, ces œuvres sont aussi laissées en consignation. Ensuite, elles n ont été reçues que le 15 janvier, ce qui les exclut des états financiers au 31 décembre 20X6. f) Non. Puisque ces œuvres ont été données à la boutique, elles n entraînent aucune obligation envers l artiste. ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 1

2 Problème 5.3 Problème 5.3 La détermination de la catégorie d un passif a) Les articles livrés avant le 31 décembre constituent effectivement un passif certain à court terme, puisque cette livraison entraîne pour l entreprise une obligation liée à un événement passé. Comme cette obligation sera vraisemblablement acquittée avant la fin du prochain exercice, elle est à court terme. Toutefois, les articles livrés en 20X8 ne constituent pas un passif au 31 décembre, puisque l événement est survenu après la fin de l exercice financier. b) Il s agit bel et bien d un passif certain, puisqu il n y a aucun doute sur l existence ou l évaluation de la dette, compte tenu de l acte d hypothèque. Toutefois, la dette n est pas classée en entier dans le passif à long terme. En effet, la partie qui sera remboursée au cours du prochain exercice (6 000 $) doit être classée dans le passif à court terme, alors que le solde ( $) sera présenté dans le passif à long terme. c) Il ne peut y avoir de passif estimatif, puisque l existence du passif n est pas établie hors de tout doute : la poursuite n étant pas encore engagée, elle reste alors loin d être gagnée par le client! Il s agit donc d un passif éventuel. Par contre, il s agit bien d un passif à long terme, puisque le dénouement de la poursuite, si poursuite il y a, excédera le prochain exercice financier. 2 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

3 Problème 5.5 Problème 5.5 La comptabilisation du découvert bancaire et de l emprunt bancaire a) 1 er et 2 mai : $ 5 % 2/365 23,29 $ Du 3 au 16 mai : $ 5 % 14/ ,78 Du 17 au 27 mai : $ 5 % 11/ ,62 Du 28 au 31 mai : $ 5 % 4/365 43,84 Total 394,53 $ b) Banque ,00 Emprunt bancaire , Emprunt bancaire ,00 Clients 6 930,60 Emprunt 730,38 Charge d intérêts 1 349,85 Frais bancaires 51,71 Autres produits 50,00 Banque ,54 (Clients : 6 880,60 $ + 30,00 $ + 20,00 $ ; charge d intérêts : 394,53 $ + 955,32 $) OU Emprunt bancaire 5 000,00 Clients 6 930,60 Emprunt 730,38 Charge d intérêts 1 349,85 Frais bancaires 51,71 Autres produits 50,00 Banque ,54 ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 3

4 Problème 5.5 c) Parce que l entreprise a dépassé la limite maximale de $ accordée par la banque. d) Compte tenu des difficultés éprouvées par l entreprise pour réduire l emprunt sur marge, le comptable pourrait en négocier l augmentation de la limite avec la banque. e) Comme le solde du compte banque est négatif, il faut présenter ce découvert bancaire au passif à court terme, avec le solde de l emprunt bancaire au 31 mai ,84 $ ,00 $ = ,84 $ 4 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

5 Problème 5.7 Problème 5.7 La comparaison entre les sommes économisées grâce aux escomptes et le coût du crédit nécessaire pour s en prévaloir CALCULS Économie potentielle = volume mensuel moyen des achats escompte de caisse = $ 1 % = $ Coût de l emprunt sur marge = montant emprunté taux d intérêt (nombre de jours/365) = ( ,00 $ 5 000,00 $) 8 % 20/365 = 2 169,86 $ Le calcul des intérêts de l emprunt sur marge porte sur 20 jours, c est-à-dire la différence entre les délais des deux conditions de paiement (1/10, n/30). Économie réalisée = 5 000,00 $ 2 169,86 $ = 2 830,14 $ Recommandation Il est rentable pour la société Air-Bos d emprunter sur sa marge de crédit pour se prévaloir des escomptes sur achats. On peut donc lui recommander de renégocier à la hausse la limite de sa marge. ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 5

6 Problème 5.9 Problème 5.9 La comptabilisation des divers éléments de passif à court terme a) Achats ,00 TPS à recevoir 522,95 TVQ à recevoir 823,65 Fournisseurs ,60 (Achat de marchandises, 2/10, n/30, FAB point de départ) Fret à l achat 450,00 TPS à recevoir 22,50 TVQ à recevoir 35,44 Fournisseurs 507,94 (Transport des marchandises achetées le jour même) Entretien et réparations matériel roulant 2 500,00 TPS à recevoir 125,00 TVQ à recevoir 196,88 Fournisseurs 2 821,88 (Entretien périodique de la flotte de camions) Comptes fournisseurs ,00 Effets à payer ,00 (Refinancement d un compte fournisseur) Fournisseurs ,60 Escomptes sur achats 209,18 Banque ,42 (Paiement de l achat du 4 novembre) RAS et contributions fédérales à payer 3 242,98 RAS et contributions provinciales à payer 4 444,70 Régime de pension agréé à payer 2 322,50 Cotisations syndicales à payer 452,18 Banque ,36 (RAS et charges sociales pour le mois d octobre) 6 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

7 Problème TPS à payer 4 900,00 TVQ à payer 5 617,50 TPS à recevoir 2 442,78 TVQ à recevoir 2 788,56 Banque 5 286,16 (Remise des taxes pour le mois d octobre) Frais de déneigement 5 000,00 TPS à recevoir 250,00 TVQ à recevoir 393,75 Fournisseurs 2 821,87 Banque 2 821,88 (Déneigement de décembre à avril 20X8, premier versement) Fournisseurs 2 821,88 Banque 2 821,88 (Entretien périodique de la flotte de camions) b) Stock de marchandises ,60 Fournisseurs ,60 (Achat de marchandises, 2/10, n/30, FAB point de départ) ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 7

8 Problème 5.9 c) Charge d intérêts 413,36 Intérêts à payer 413,36 ( $ 8,5% 50/365) (Pour régulariser les intérêts à payer) Salaires 5 100,00 Charges sociales 619,32 RAS et contributions fédérales à payer 737,04 RAS et contributions provinciales à payer 1 010,16 Régime de pension agréé à payer 527,84 Cotisations syndicales à payer 102,77 Salaires à payer 3 341,51 (Pour régulariser 5 jours ouvrables : 5/22 chaque montant du 15 novembre) Frais payés d avance 4 000,00 Frais de déneigement 4 000,00 (Pour régulariser les frais de déneigement : $ 4/5) d) 20X Effets à payer ,00 Charge d intérêts 925,92 Banque ,92 (Paiement du billet à ordre, délai de grâce : $ 8,5 % 112/365 = 925,92 $) 8 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

9 Problème 5.9 e) 20X Effets à payer ,00 Charge d intérêts 487,76 Intérêts à payer 413,36 Banque ,12 (Paiement du billet à ordre : $ 8,5 % 59/365 = 487,76 $) f) 20X Fournisseurs 2 821,87 Frais de déneigement 50,00 Banque 2 771,87 (Frais de déneigement, second versement, escompte : $ 2 % = 50,00 $) ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 9

10 Problème 5.11 Problème 5.11 La comptabilisation des emprunts hypothécaires a) Scénarios 1 et Matériel de production ,00 TPS à recevoir 3 750,00 TVQ à recevoir 5 906,25 Empr. hypothécaire sur les biens meubles ,00 Banque 9 656,25 (Acquisition du matériel) b) Scénario Emprunt hypothécaire sur les biens meubles 4 656,44 Banque 4 656,44 (Écriture sommaire des quatre versements de ) Scénario Emprunt hypothécaire sur les biens meubles 2 715,50 Intérêts sur emprunt hypothécaire 1 940,94 Banque 4 656,44 (Écriture sommaire des quatre versements de ) 10 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

11 Problème 5.11 c) Scénario Intérêts sur emprunt hypothécaire 1 940,94 Emprunt hypothécaire sur les biens 1 940,94 meubles (Pour régulariser les intérêts courus, emprunt hypothécaire sur les biens meubles) Intérêts sur emprunt hypothécaire 237,04 Intérêts sur emprunt hypothécaire à payer 237,04 (474,07 $ 1/2 = 237,04 $) Scénario 2 Les versements ont été correctement ventilés à partir du tableau de remboursement. Aucune écriture de régularisation n est donc nécessaire Intérêts sur emprunt hypothécaire 237,04 Intérêts sur emprunt hypothécaire à payer 237,04 (474,07 $ 1/2) ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 11

12 Problème 5.11 d) Scénario 1 Grand livre général partiel Emprunt hypothécaire sur les biens meubles Solde au 1 er janvier 0 Emprunt du 15 août ,00 Versements de 4 656,44 Solde au 31 décembre (avant régularisation) ,56 Régularisation 1 940,94 Solde au 31 décembre (après régularisation) ,50 Intérêts sur emprunt hypothécaire Solde au 1 er janvier 0 Régularisation 1 940,94 Régularisation 237,04 Solde au 31 décembre (après régularisation) 2 177,98 12 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

13 Problème 5.11 Scénario 2 Grand livre général partiel Emprunt hypothécaire sur les biens meubles Solde au 1 er janvier 0 Emprunt du 15 août ,00 Portion des versements de affectée au capital 2 715,50 Solde au 31 décembre ,50 Intérêts sur emprunt hypothécaire Solde au 1 er janvier 0 Portion des versements de affectée aux intérêts 1 940,94 Solde au 31 décembre (avant régularisation) 1 940,94 Régularisation 237,04 Solde au 31 décembre (après régularisation) 2 177,98 e) Portion de la dette à présenter dans le passif à court terme Solde de l emprunt au 31 décembre ,50 $ Moins : solde de l emprunt au 31 décembre 20X ,66 Portion à court terme à rembourser en 20X ,84 $ Portion de la dette à présenter dans le passif à long terme Solde de l emprunt au 31 décembre 20X8 = ,66 $ ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 13

14 Problème 5.11 f) Notes complémentaires 15. Dettes à long terme Emprunt hypothécaire sur les biens meubles matériel de production en garantie taux d intérêt de 7,87 % versements mensuels de 1 164,11 $ (capital et intérêts) échéance de 7 ans $ Moins : tranche de la dette à long terme échéant à court terme Total de la dette à long terme au 31 décembre 20X $ Versements en capital sur la dette à long terme au cours des cinq prochains exercices Année Emprunt hypothécaire sur les biens meubles 20X $ 20X Y Y Y Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

15 Problème 5.13 Problème 5.13 La comptabilisation d une émission d obligations à la valeur nominale dont la date de paiement des intérêts correspond à la date de fin d exercice et à la date d émission a) Banque ,00 Emprunt obligataire ,00 (Émission d obligations) b) Intérêts sur emprunt obligataire ,00 Banque ,00 (Premier versement des intérêts) CALCULS Intérêts versés $ 7 % 6/12 = $ ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 15

16 Problème 5.13 c) Ferblanc Bilan partiel au 31 décembre PASSIF ET CAPITAUX PROPRES [ ] Passif à long terme [ ] Emprunt obligataire, 7 %, échéant le 30 juin 20Z $ [ ] d) 20X Intérêts sur emprunt obligataire ,00 Banque ,00 (Deuxième versement des intérêts) e) 20Z Emprunt obligataire ,00 Banque ,00 (Remboursement de l emprunt obligataire) 16 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

17 Problème 5.15 Problème 5.15 La comptabilisation d une émission d obligations à la valeur nominale dont la date de paiement des intérêts correspond à la date d émission mais non à la date de fin d exercice a) La date d échéance est le 31 mars 20Z7. b) La comptabilisation de l émission et du premier versement des intérêts sera identique. Toutefois, il faut passer une écriture de régularisation le 31 décembre afin d inscrire trois mois de charges (intérêts dus aux obligataires). La comptabilisation du deuxième versement des intérêts peut différer, selon que l entreprise utilise ou non les écritures de réouverture. c) Banque ,00 Emprunt obligataire ,00 (Émission d obligations) Intérêts sur emprunt obligataire ,00 Banque ,00 (Premier versement des intérêts) Intérêts sur emprunt obligataire ,00 Intérêts à payer ,00 (Pour régulariser les intérêts) CALCULS $ 7 % 3/12 = $ ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 17

18 Problème X Intérêts à payer ,00 Intérêts sur emprunt obligataire ,00 Banque ,00 (Deuxième versement des intérêts) 20X Intérêts sur emprunt obligataire ,00 Banque ,00 (Troisième versement des intérêts) 20X Intérêts sur emprunt obligataire ,00 Intérêts à payer ,00 (Pour régulariser les intérêts) CALCULS $ 7 % 3/12 = $ 18 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

19 Problème 5.17 Problème 5.17 La comptabilisation d une émission d obligations à la valeur nominale dont la date de paiement des intérêts correspond à la date de fin d exercice mais non à la date d émission a) Valeur nominale ( $) $ Plus : intérêts courus ( $ 7 % 2/12) Produit total de l émission $ b) Banque ,00 Emprunt obligataire ,00 Intérêts à payer ,00 (Émission d obligations) CALCULS Ce sont les mêmes qu en a). c) Intérêts à payer ,00 Intérêts sur emprunt obligataire ,00 Banque ,00 (Premier versement des intérêts : $ 7 % 6/12 = $) ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 19

20 Problème 5.17 CALCULS Intérêts versés $ 7 % 6/12 = $ Intérêts sur emprunt obligataire $ 7 % 4/12 = $ d) Il faut passer en charges quatre mois d intérêts pour l exercice, puisque l émission a été faite le 1 er septembre. Six mois d intérêts ont été versés, mais deux (juillet et août) provenaient d une augmentation du produit d émission, ce qui laisse bel et bien quatre mois à la charge de l entreprise (de septembre à décembre). 20 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

21 Problème 5.19 Problème 5.19 La comptabilisation des obligations à prime ou à escompte a) Prix d émission des obligations Intérêts versés par coupon (2 000 $ 6 %) 120 $ Valeur nominale unitaire des obligations $ n = 15 ans i = 5 % Prix d émission = (intérêts versés par coupon facteur d actualisation) + (valeur nominale facteur d actualisation) = (120 $ 10,37966) + (2 000 $ 0,48102) = 1 245,56 $ + 962,04 $ = 2 207,60 $ Prime d émission Prime d émission par obligation = produit d émission valeur nominale = 2 207,60 $ $ = 207,60 $ Coût réel de financement Coût réel de financement = intérêts versés prime = ( $ 6 % 15) (207,60 $ 2 500) = $ $ = $ b) Banque ,00 Prime d émission d obligations ,00 Emprunt obligataire ,00 (Émission d obligations : 207,60 $ = $) ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 21

22 Problème 5.19 CALCULS Montant encaissé = valeur nominale de l emprunt + prime d émission = $ $ = $ c) Tableau d amortissement de la prime d émission selon la méthode de l intérêt réel Date (1) (2) (3) (4) (5) Charge Amortissement Prime d intérêts de la prime non amortie Intérêts versés Valeur comptable des obligations VN a 6 % (5) 5 % (1) (2) (4) (3) (5) (3) ,00 $ ,00 $ 20X ,00 $ ,00 $ ,00 $ , ,00 20X , , , , ,50 20Y , , , , ,38 20Y , , , , ,49 20Y , , , , ,57 20Y , , , , ,00 20Y , , , , ,70 20Y , , , , ,93 20Y , , , , ,13 20Y , , , , ,68 20Y , , , , ,77 20Y , , , , ,11 20Z , , , , ,76 20Z , , , , ,90 20Z , , ,90 0, ,00 Total ,00 $ ,55 $ ,00 $ 0 $ ,00 $ a. Valeur nominale. 22 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

23 Problème 5.19 d) Intérêts sur emprunt obligataire ,00 Prime à l émission d obligations ,00 Intérêts à payer ,00 (Régularisation des intérêts ainsi qu amortissement de la prime) CALCULS Intérêts à payer $ 6 % 8/12 = $ Amortissement de la prime $ 8/12 = $ e) Emprunt obligataire $ Intérêts à payer (de mai à décembre, à verser le 30 avril 20X8) Prime d émission d obligations ( $ $) Charge d intérêts ( $ $) ERPI, 2011 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes 23

24 Problème 5.19 f) Société verte Bilan partiel au 31 décembre PASSIF ET CAPITAUX PROPRES [ ] Passif à long terme [ ] Emprunt obligataire, 6 %, échéant dans 15 ans, valeur nominale $ Plus : prime d émission Valeur comptable nette $ [ ] g) 20X Intérêts à payer ,00 Intérêts sur emprunt obligataire ,00 Prime d émission d obligations 8 017,00 Banque ,00 (Versement des intérêts) CALCULS Intérêts versés $ 6 % = $ Prime d émission d obligations $ 4/12 = $ Intérêts sur emprunt obligataire ( $ $) $ = $ 24 Comptabilité 2 Les postes du bilan Corrigé des problèmes ERPI, 2011

9 Le passif à long terme

9 Le passif à long terme 9 Le passif à long terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments qui composent le passif à long terme 1 Les emprunts obligataires

Plus en détail

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif)

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) Plans comptables PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) ACTIF Actif à court terme Banque opérations 1010 Dépôts à terme 1040 Titres négociables 1050 Placements temporaires obligations

Plus en détail

8 Le passif à court terme

8 Le passif à court terme 8 Le passif à court terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments composant 1 le passif à court terme Les dettes dont le montant

Plus en détail

1 La régularisation des comptes

1 La régularisation des comptes 1 La régularisation des comptes Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Le principe de l indépendance 1 des exercices L exercice comptable et

Plus en détail

5 La comptabilisation des opérations

5 La comptabilisation des opérations 5 La comptabilisation des opérations d une entreprise commerciale Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Une vue d ensemble des états financiers

Plus en détail

M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL

M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE chap. 2, n o 13 (suite) 19 20X4 01 21 Comptes fournisseurs 4 8 0 80 Fournitures de bureau utilisées 41800 TPS à recevoir 2926 TVQ à recevoir 3354 (retour de fournitures

Plus en détail

PLAN COMPTABLE ET ÉTATS FINANCIERS POUR COMPTABILITÉ DE GESTION

PLAN COMPTABLE ET ÉTATS FINANCIERS POUR COMPTABILITÉ DE GESTION PLAN COMPTABLE ET ÉTATS FINANCIERS POUR COMPTABILITÉ DE GESTION Direction du développement des entreprises Préparé par Louis Faucher et Jacques Villeneuve Conseillers en gestion Publié par la Direction

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

CHAPITRE 1 CALCULS MATHÉMATIQUES...

CHAPITRE 1 CALCULS MATHÉMATIQUES... Table des matières CHAPITRE 1 CALCULS MATHÉMATIQUES... 1 LA CALCULATRICE COMMERCIALE... 1 OPÉRATEURS ET OPÉRANDES... 9 La priorité des opérateurs... 9 Les propriétés des opérateurs... 11 Application des

Plus en détail

Exercice 1 2.10. Le Bon Vieux Temps inc 2. Problèmes et solutions

Exercice 1 2.10. Le Bon Vieux Temps inc 2. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 1 2.10 Le Bon Vieux Temps inc 2 Fondée par M. Honoré Tremblay le 1 er octobre 20-2, la société Le Bon Vieux Temps inc. est une entreprise qui se spécialise dans la vente de meubles

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

de de Analyse Sujet abordé révision Exercice compréhension de cas n o n o n o n o

de de Analyse Sujet abordé révision Exercice compréhension de cas n o n o n o n o 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base 7//09 7:31 PM Page 475 Chapitre : Les placements Les placements Les sujets abordés pour chacun des travaux suggérés Dans tous les exercices et problèmes, nous calculons

Plus en détail

Comptes de tiers (Classe 4)

Comptes de tiers (Classe 4) Comptes de tiers (Classe 4) Les comptes de tiers, notamment le compte 40 «Fournisseurs et comptes rattachés» et le compte 41 «Clients et comptes rattachés», peuvent être subdivisés pour identifier : les

Plus en détail

SECTION 3 : OPERATIONS DE CESSION D ELEMENTS D ACTIF

SECTION 3 : OPERATIONS DE CESSION D ELEMENTS D ACTIF SECTION 3 : OPERATIONS DE CESSION D ELEMENTS D ACTIF 1 - DEFINITIONS DES OPERATIONS DE CESSION D ELEMENTS D ACTIF 2 - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX CESSIONS PARFAITES 3 - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX PENSIONS

Plus en détail

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS POUR UNE PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (PME) préparé par François BROUARD, DBA, CA Eric Sprott School of Business Carleton University 1125 Colonel By Drive,

Plus en détail

Comptabilité-Notes théoriques, problèmes et solutions (Version 2.15, le 12 janvier 2015)

Comptabilité-Notes théoriques, problèmes et solutions (Version 2.15, le 12 janvier 2015) Ce document est sur le Web dans l'espoir qu'il aidera à mieux faire comprendre la comptabilité. Comptabilité-Notes théoriques, problèmes et solutions (Version 2.15, le 12 janvier 215) Pierre Véronneau,

Plus en détail

Session Juin 2013 Gestion financière. Donnée de l examen

Session Juin 2013 Gestion financière. Donnée de l examen Porrentruy Gestion financière - SED3 EXAMEN Session Juin 2013 Gestion financière Donnée de l examen Nom : Prénom : Durée : 160 minutes (2 heures 40 minutes) Matériel autorisé : Calculatrice non programmable

Plus en détail

Notes / Instructions aux répondants

Notes / Instructions aux répondants Division de la statistique du revenu Section des enquêtes sur les pensions et le patrimoine Recensement des caisses de retraite en fiducie 2012 Notes / Instructions aux répondants Retour du questionnaire

Plus en détail

Mise à jour 2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas

Mise à jour 2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas Mise à jour 2008 1 QEPC/MAJ 2008 MGLBD Page 325 Remplacer l exercice E1, no. 5. par le suivant. E1. Choix multiples 5. Lors de la restructuration d une dette à long terme au moyen de la remise d éléments

Plus en détail

Annexe 1. Stratégie de gestion de la dette 2014 2015. Objectif

Annexe 1. Stratégie de gestion de la dette 2014 2015. Objectif Annexe 1 Stratégie de gestion de la dette 2014 2015 Objectif La Stratégie de gestion de la dette énonce les objectifs, la stratégie et les plans du gouvernement du Canada au chapitre de la gestion de ses

Plus en détail

Cultivez vos états financiers Récoltez un trésor d informationd

Cultivez vos états financiers Récoltez un trésor d informationd Cultivez vos états financiers Récoltez un trésor d informationd présenté par: Claude St-Louis SCF de l UPA du Centre-du-Québec Gatineau, le 29 janvier 2011 Quelles sont les interrogations des dirigeants?

Plus en détail

LES COMPTES DE SITUATION

LES COMPTES DE SITUATION PROGRAMME DETAILLE DE L ARRETE DES COMPTES Contexte législatif et rappel des principes comptables liés à l arrêté des comptes ; Traitement des aspects juridiques, comptables et fiscaux des principaux comptes

Plus en détail

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.23 J ai mon voyage inc. La société J'ai mon voyage inc., une agence de voyages, a été fondée le 1 er juillet 20-0 par Madame Dodo Michel. Le 20 juin 20-3, le comptable de l'entreprise

Plus en détail

QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE

QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE QUESTIONNAIRE N O 1 1 QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE 1. Renseignements généraux Nom(s) et prénom(s) État civil Date de naissance (âge) Occupation(s) Adresse Résidence

Plus en détail

LES CRÉANCES ET LES DETTES

LES CRÉANCES ET LES DETTES LES CRÉANCES ET LES DETTES Règles générales d évaluation Définition d un actif et d un passif ACTIFS Tout élément de patrimoine ayant une valeur économique positive pour l entité est considéré comme un

Plus en détail

FERLAND JOURNAL GÉNÉRAL

FERLAND JOURNAL GÉNÉRAL CHAPITRE 6 Les immobilisations chap. 6, n o 1 a) FERLAND 20X3 Sept. 22 Équipement d atelier 36 000,00 TPS à recevoir 1 800,00 TVQ à recevoir 2 835,00 Comptes fournisseurs 40 635,00 (pour comptabiliser

Plus en détail

EMPRUNTS OBLIGATAIRES EMIS PAR LES SOCIETES. Conséquences du financement par emprunt obligataire dans le tableau de financement de l'entreprise.

EMPRUNTS OBLIGATAIRES EMIS PAR LES SOCIETES. Conséquences du financement par emprunt obligataire dans le tableau de financement de l'entreprise. EMPRUNTS OBLIGATAIRES EMIS PAR LES SOCIETES Objectif(s) : o Pré-requis : Conséquences du financement par emprunt obligataire dans le tableau de financement de l'entreprise. o Outils de mathématiques financières

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Histoire, définition et rôle de la comptabilité... 17 I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 A. Les origines antiques de la comptabilité...

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC.

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. Premier trimestre terminé le 30 novembre 2005 Les états financiers consolidés joints ont été préparés par la direction de Alphinat Inc. et n ont pas été examinés

Plus en détail

Les dépenses admissibles du travailleur autonome

Les dépenses admissibles du travailleur autonome Les dépenses admissibles du travailleur autonome Janvier 2015 Avis au lecteur Ce document explique des situations fiscales courantes dans un langage accessible et ne remplace pas les dispositions prévues

Plus en détail

Guide de comptabilité

Guide de comptabilité Guide de comptabilité Copyright 2006 Sage Accpac International, Inc. Tous droits réservés. Le logo Sage Software, le logo Simple Comptable, Simple Comptable, SimplyCARE et SimplyNet sont des marques de

Plus en détail

Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers au 30 septembre 2013

Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers au 30 septembre 2013 Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers Rapport de mission d'examen 2 États financiers Résultats 3 Réserve 4 Flux de trésorerie

Plus en détail

F-201. Portant la note : (Mise à jour : Janvier 2010) «IMPRESSION : DÉCEMBRE 2007»

F-201. Portant la note : (Mise à jour : Janvier 2010) «IMPRESSION : DÉCEMBRE 2007» F-201 Portant la note : «IMPRESSION : DÉCEMBRE 2007» (Mise à jour : Janvier 2010) Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel

Plus en détail

CHAPITRE 13 LA REGULARISATION DES COMPTES DE CHARGES

CHAPITRE 13 LA REGULARISATION DES COMPTES DE CHARGES CHAPITRE 13 LA REGULARISATION DES COMPTES DE CHARGES 1 PRINCIPE Le principe d'indépendance des exercices conduit à l'inventaire à régulariser les comptes de classe 6 et 7 de façon à obtenir pour chaque

Plus en détail

LES AJUSTEMENTS OU REGULARISATIONS DES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS

LES AJUSTEMENTS OU REGULARISATIONS DES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS LES AJUSTEMENTS OU REGULARISATIONS DES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS Objectif(s) : o Traitement comptable des régularisations des charges et des produits. Pré-requis : o Principes généraux de la comptabilité,

Plus en détail

Concours d entrée en Economie, printemps 2010. Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion

Concours d entrée en Economie, printemps 2010. Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion Concours d entrée en Economie, printemps 2010 Nom: Prénom: Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion Points Obtenus Points Maximum Exercice 1 27 Exercice 2 15 Exercice 3 10 Exercice 4

Plus en détail

Déterminer et financer le cycle d exploitation. Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes

Déterminer et financer le cycle d exploitation. Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes Déterminer et financer le cycle d exploitation Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes Définition du : C est l'ensemble des opérations réalisées, de l'achat (matières premières, fournitures,

Plus en détail

Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel

Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel Ce guide est conçu pour vous accompagner dans la production de votre rapport annuel à titre de tuteur à un mineur. Le rapport

Plus en détail

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Sommaire PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Thème 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise 15 1 Bilan de départ simplifié 15 2 Bilans successifs et détermination

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan Chapitre 8 L évaluation des obligations Plan Actualiser un titre à revenus fixes Obligations zéro coupon Obligations ordinaires A échéance identique, rendements identiques? Évolution du cours des obligations

Plus en détail

Planification financière personnalisée pour :

Planification financière personnalisée pour : Document 2.2 Planification financière personnalisée pour : Questionnaire n o 1 Profil de la situation financière personnelle et familiale Date : Lieu : Questionnaire n o 1 Profil de la situation personnelle

Plus en détail

en juste valeur par résultat Placements détenus jusqu à échéance

en juste valeur par résultat Placements détenus jusqu à échéance Normes IAS 32 / Instruments financiers : Présentation Normes IAS 39 / Instruments financiers : Comptabilisation et Evaluation Normes IFRS 7 / Instruments financiers : Informations à fournir Introduction

Plus en détail

Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le. 31.08.2013 Montants exprimés en Euros. Ce rapport contient 12 pages

Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le. 31.08.2013 Montants exprimés en Euros. Ce rapport contient 12 pages ABCD Avenir Agricole et Rural Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le 31.08.2013 Montants exprimés en Euros Avenir Agricole et Rural Ce rapport contient 12 pages 2014 KPMG S.A., société anonyme

Plus en détail

1. Fonds propres, provisions et impôts différés, dettes à plus d un an

1. Fonds propres, provisions et impôts différés, dettes à plus d un an Plan Comptable Minimum Normalisé (PCMN) des services résidentiels, d accueil de jour et de placement familial pour personnes handicapées Mise à jour au 01.01.2002 1. Fonds propres, provisions et impôts

Plus en détail

GUIDE EN COMPTABILITÉ

GUIDE EN COMPTABILITÉ PLACE À LA JEUNESSE GUIDE EN COMPTABILITÉ Le document présent vous présente un aperçu général de ce qu est la comptabilité. Certaines notions seront nécessaires à la complétion du cas académique en comptabilité;

Plus en détail

Plan comptable marocain www.lacompta.org

Plan comptable marocain www.lacompta.org Plan comptable marocain www.lacompta.org Comptabilité pour étudiants et professionnels Raccourcies : cliquez sur un compte pour afficher ses sous comptes CLASSE 1 : COMPTES DE FINANCEMENT PERMANENT 11

Plus en détail

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions, exercices, problèmes, cas.

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions, exercices, problèmes, cas. Mise à jour 2006-2008 1 Chapitre 8 QEPC/MAJ 2008 MGLBD Page 134 Remplacer l exercice E6 par le suivant. E6. L écriture d ajustement à partir de l information tirée du rapprochement bancaire Le comptable

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

LA RÉGULARISATION DES CHARGES EN FIN D EXERCICE

LA RÉGULARISATION DES CHARGES EN FIN D EXERCICE LA RÉGULARISATION DES CHARGES EN FIN D EXERCICE À la fin de l'exercice financier, il faut examiner tous les comptes de la balance de vérification afin de déterminer lesquels nécessitent un ajustement.

Plus en détail

Dictionnaire des termes financiers

Dictionnaire des termes financiers Dictionnaire des termes financiers TABLE DES MATIÈRES Achats (des matières)... 4 Actif... 4 Actif à court terme... 4 Améliorations locatives... 4 Amortissement... 4 Analyse au moyen de ratios... 4 Ancienneté

Plus en détail

Rédaction d un Plan d affaires

Rédaction d un Plan d affaires Rédaction d un Plan d affaires Catherine Raymond 2001 INTRODUCTION Raisons qui ont motivé la rédaction du plan d affaires Personnes ou organismes qui ont collaboré à l élaboration du plan d affaires Sommaire

Plus en détail

JOURNAL GÉNÉRAL Page : 89

JOURNAL GÉNÉRAL Page : 89 112 Il ne faut pas oublier que les coûts réels de garantie doivent être appliqués contre la provision. Ainsi, lorsque des coûts sont engagés afin d honorer la garantie offerte à des clients, ils ne sont

Plus en détail

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement 1 / 10 Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement Le P6 regroupe 3 parties : - Le suivi et l optimisation de la trésorerie à court terme (au jour le jour) ; - La détermination des besoins

Plus en détail

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux»)

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux») Liste des formules (Consultez également «Liste des tableaux») Table des matières LES CALCULS COMMERCIAUX... 4 Le coefficient multiplicateur... 4 Montant de TVA... 4 TVA collectée... 4 TVA déductible...

Plus en détail

Politique de placement de l encaisse

Politique de placement de l encaisse Politique de placement de l encaisse SERVICE DES FINANCES Division du budget et de la planification financière Date d approbation : N o de résolution : 2013-05-21 CA-2013-0188 Date de modification : N

Plus en détail

LANCEMENT D UNE ENTREPRISE

LANCEMENT D UNE ENTREPRISE Vers un programme entrepreneuriat-études Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) en LANCEMENT D UNE ENTREPRISE Module 6 : PLAN FINANCIER Guide d apprentissage Défi de l entrepreneuriat jeunesse

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES

FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES V2.0 Page 1 sur 117 DESTINATAIRES Nom Direction M. Litvan FCE 6 ème Sous-direction M. Soulié FCE 7 ème Sous-direction

Plus en détail

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Le Petit 2014 Compta Les notions clés en 21 fiches Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ABS : Autres biens et services AGO : Assemblée

Plus en détail

HÉMA-QUÉBEC ÉTATS FINANCIERS

HÉMA-QUÉBEC ÉTATS FINANCIERS HÉMA-QUÉBEC ÉTATS FINANCIERS de l exercice terminé le 31 mars 2002 19 TABLE DES MATIÈRES Rapport de la direction 21 Rapport du vérificateur 22 États financiers Résultats 23 Excédent 23 Bilan 24 Flux de

Plus en détail

Subdivision du compte marchandises et calcul du coût d'un produit ou d'une prestation.

Subdivision du compte marchandises et calcul du coût d'un produit ou d'une prestation. Cours 5 (STS, J.-M. Schwab) Subdivision du compte marchandises et calcul du coût d'un produit ou d'une prestation. Le compte de charges "Achats" La figure ci-dessous illustre l utilisation du compte «achats»

Plus en détail

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation 28RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:37 PM Page 858 Troisième partie : Le financement des ressources Les principales caractéristiques des travaux suggérés Questions de révision (N os 1 à 25) Exercices

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

Oct. 01 Petite caisse 250,00 Banque opérations 250,00 (émission d un chèque à l ordre d Éric Paquin petite caisse pour créer la petite caisse)

Oct. 01 Petite caisse 250,00 Banque opérations 250,00 (émission d un chèque à l ordre d Éric Paquin petite caisse pour créer la petite caisse) CHAPITRE 2 L encaisse chap. 2, n o 1 LES PUBLICITÉS TRANS-QUÉBEC Oct. 01 Petite caisse 250,00 Banque opérations 250,00 (émission d un chèque à l ordre d Éric Paquin petite caisse pour créer la petite caisse)

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE CHANEL. 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS

FONDATION D ENTREPRISE CHANEL. 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS FONDATION D ENTREPRISE CHANEL 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS Exercice du 18 juin 2011 au 31 décembre 2012 SOMMAIRE COMPTES ANNUELS ANNEXE 6 1. Faits caractéristiques

Plus en détail

7 Les titres de placement

7 Les titres de placement 7 Les titres de placement Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les caractéristiques 1 des titres de placement de l entreprise Le traitement

Plus en détail

COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013. OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr

COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013. OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013 OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr Vocabulaire : Débiter un compte signifie inscrire une somme au débit de ce compte Créditer un compte

Plus en détail

relatif aux règles de comptabilisation des instruments financiers à terme par les entreprises régies par le code des assurances

relatif aux règles de comptabilisation des instruments financiers à terme par les entreprises régies par le code des assurances CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ ANNEXE A LA NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT N 2002-09 du 12 DECEMBRE 2002 du CRC relatif aux règles de comptabilisation des instruments financiers à terme par les

Plus en détail

GMF. Guide comptable et fiscal. Pour techniciens comptables des GMF. Équipe des GMF

GMF. Guide comptable et fiscal. Pour techniciens comptables des GMF. Équipe des GMF GMF Guide comptable et fiscal Pour techniciens comptables des GMF Équipe des GMF NOTE POUR LES LECTEURS Ceci n est un guide et ne remplace pas toute information qui pourrait émaner du ministère du Revenu

Plus en détail

1. Définition des composantes de la trésorerie

1. Définition des composantes de la trésorerie Avis n 2015-06 du 3 juillet 2015 relatif à la norme 10 «Les composantes de la trésorerie» du Recueil des normes comptables de l Etat Le Conseil de normalisation des comptes publics a adopté le 3 juillet

Plus en détail

Caisse nationale des autoroutes. Compte financier de l exercice 2008

Caisse nationale des autoroutes. Compte financier de l exercice 2008 Caisse nationale des autoroutes Compte financier de l exercice 2008 Comptes de l'exercice 2008 Bilan au 31/12/2008 Engagements hors bilan Compte de résultat au 31/12/2008 Annexe L actif du bilan ACTIF

Plus en détail

TÂCHES DE FIN DE PÉRIODE

TÂCHES DE FIN DE PÉRIODE ADMINISTRATION, COMMERCE ET INFORMATIQUE DEP-COMPTABILITÉ 5231 MODULE 18 461-185 TÂCHES DE FIN DE PÉRIODE CORRIGÉ Acomba 8 DURÉE : 75 HEURES Giovanni De Lutio Groupe GD 15 novembre 2007 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES

SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES 1 - DISPOSITIONS GENERALES 2 - COMPTABILISATION DE L ENGAGEMENT 3 - COMPTABILISATION AU BILAN 4 - CONVERSION DES OPERATIONS EN DEVISES 5 - COMPTABILISATION DES RESULTATS

Plus en détail

Les changes : le journal

Les changes : le journal Les changes : le journal Méthode 1 : en utilisant le compte Différence de change Si le taux de change varie entre la mise en compte de la facture et son paiement, une écriture devra corriger le fait que

Plus en détail

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010 F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

Sommaire détaillé. Partie 1-Lemandat du trésorier CE... 25

Sommaire détaillé. Partie 1-Lemandat du trésorier CE... 25 Organisation de votre guide pratique du trésorier CE... 3 Guide de première connexion... 5 Accéder à votre publication sur : mode d emploi... 7 Rechercher un modèle sur www.editions-tissot.fr... 8 Sommaire

Plus en détail

Table des matières. Configuration élémentaire du système comptable (chapitres 1 à 9) Opérations courantes (chapitres 10 à 23)

Table des matières. Configuration élémentaire du système comptable (chapitres 1 à 9) Opérations courantes (chapitres 10 à 23) 0 1 Table des matières Configuration élémentaire du système comptable (chapitres 1 à 9) Chapitre 1 : Définition de votre année fiscale Page 6 Chapitre 2 : Votre charte des comptes Page 7 2.1 Créer un sous-type

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

CANEVAS DE DEMANDE DE CREDIT D INVESTISSEMENT

CANEVAS DE DEMANDE DE CREDIT D INVESTISSEMENT CANEVAS DE DEMANDE DE CREDIT D INVESTISSEMENT canevas crédit d'investissement PAGE 1/14 CANEVAS CREDIT D INVESTISSEMENT I. RENSEIGNEMENTS SUR LE PROMOTEUR 1. IDENTITE DU PROMOTEUR Nom et prénom N CIN Date

Plus en détail

Assurance collective des prêts hypothécaires SSQ

Assurance collective des prêts hypothécaires SSQ Assurance collective des prêts hypothécaires SSQ Présenté par Assurances Premier Groupe Conseil Cinq types de protection disponibles (Disponible en protection conjointe) Assurance vie seulement Assurance

Plus en détail

TÂCHES COMPTABLES COURANTES

TÂCHES COMPTABLES COURANTES ADMINISTRATION, COMMERCE ET INFORMATIQUE DEP-SECRÉTARIAT 5212 MODULE 7 460-078 TÂCHES COMPTABLES COURANTES CORRIGÉ Simple comptable Pro 2006 DAS 2006 DURÉE : 120 HEURES Giovanni De Lutio Groupe GD 1 er

Plus en détail

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Comptabilité 155 INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Etre capable d assurer le suivi quotidien des opérations courantes dans une entreprise afin de faciliter les échanges avec son expert comptable. Assistante

Plus en détail

PLAN COMPTABLE NORMALISE

PLAN COMPTABLE NORMALISE PLAN COMPTABLE NORMALISE Classe 1 : COMPTES DE CAPITAUX, DE PROVISIONS ET DE DETTES FINANCIERES 10 Capital ou dotation des succursales et comptes de l exploitant 101 Capital souscrit (Sociétés de capitaux

Plus en détail

Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome

Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome Présenté par Sonia Pouliot, CGA Octobre 2008 St-Nicolas 418-836-1014 Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome Objectifs de la rencontre Se rappeler les dispositions générales Éclaircir certains

Plus en détail

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE (Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien, L.N.-B. 2002, c.i-12.05, art.5(2)e), 9(1)b)(ii), 23(2)f) et 27(1)b)(ii)) Je suis le demandeur

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 3 PLACE ARNOLD BILAN ET COMPTE DE RESULTAT - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat C.D. 63 B.P. 4 67116 STRASBOURG-REICHSTETT 03 88

Plus en détail

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE)

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE) DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE) CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE (chapitre C-23.1, articles 51, 52

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos. Chapitre 2 L actualisation... 21. Chapitre 1 L intérêt... 1. Chapitre 3 Les annuités... 33 III. Entraînement...

Table des matières. Avant-propos. Chapitre 2 L actualisation... 21. Chapitre 1 L intérêt... 1. Chapitre 3 Les annuités... 33 III. Entraînement... III Table des matières Avant-propos Remerciements................................. Les auteurs..................................... Chapitre 1 L intérêt............................. 1 1. Mise en situation...........................

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick États financiers États financiers CONTENU Rapport de l auditeur indépendant 3 État de la situation financière 4 État des résultats 5 État des flux de

Plus en détail

Margill 3.3 Guide de démarrage rapide

Margill 3.3 Guide de démarrage rapide Margill 3.3 Guide de démarrage rapide Installation de Margill Contenu Paramètres par défaut et sélection des tables d intérêts Guide de l utilisateur complet et exemples Calculs avec Margill Calculs les

Plus en détail

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) EN COLLABORATION AVEC : CDEC ROSEMONT PETITE-PATRIE (Mois et année) POURQUOI UN PLAN D AFFAIRES? Le

Plus en détail

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension. La petite caisse 1, 3 3

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension. La petite caisse 1, 3 3 3 L encaisse Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments constitutifs 1 de l encaisse La gestion de l encaisse 1 Le contrôle interne

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

1 À noter... 3. 2 Demande de prêt REER... 3. 3 But du produit... 4. 4 Le produit en bref... 5. 5 Les principaux avantages... 6

1 À noter... 3. 2 Demande de prêt REER... 3. 3 But du produit... 4. 4 Le produit en bref... 5. 5 Les principaux avantages... 6 Table des matières 1 À noter... 3 2 Demande de prêt REER... 3 3 But du produit... 4 4 Le produit en bref... 5 5 Les principaux avantages... 6 6 Utilisation du prêt REER... 6 6.1 Taux d intérêt... 6 7 Modalités

Plus en détail

relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances

relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Règlement n 2003-03 du 2 octobre 2003 relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances (Avis n 2003-09 du 24 juin 2003 du compte rendu CNC)

Plus en détail

Créer une base de données dans CEGID sous SQL Server

Créer une base de données dans CEGID sous SQL Server Créer une base de données dans CEGID sous SQL Server Allez sur puis validez le message d erreur. Se connecter en administrateur SQL comme dans l exemple ci-dessous : Société exemple à définir Conserver

Plus en détail

Le portrait budgétaire

Le portrait budgétaire ACEF du Haut-Saint-Laurent 340 boul. du Havre, bur. 203 Salaberry-de-Valleyfield, Québec J6S 1S6 Téléphone : 450-371-3470 Courriel : acefhsl@hotmail.com Page web : www.acefhsl.org Les bureaux de l ACEF

Plus en détail

L entreprise A.B.C est une société anonyme au capital de 1 200 000 DH.

L entreprise A.B.C est une société anonyme au capital de 1 200 000 DH. Concours d accès en troisième année Programme Grande Ecole Session de Septembre 2011 Epreuve de Comptabilité Générale & Analytique Durée : 3 heures -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail