M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL"

Transcription

1 M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE chap. 2, n o 13 (suite) 19 20X Comptes fournisseurs Fournitures de bureau utilisées TPS à recevoir 2926 TVQ à recevoir 3354 (retour de fournitures endommagées à Pilon inc., note de crédit n o 165) Élisabeth Beaudoin retrait Encaisse : Caisse populaire Vianney (retrait de la propriétaire, chèque n o 715) Comptes fournisseurs Encaisse : Caisse populaire Vianney (paiement du compte de Pilon inc : 1861,10 $ 480,80 $ = 1380,30 $, chèque n o 716) Encaisse : Caisse populaire Vianney Honoraires professionnels TPS à payer TVQ à payer (chèque de 1150,25 $ reçu de Marie-Ève Saint-François pour services rendus) Intérêts débiteurs Encaisse : Caisse populaire Vianney (avis de débit reçu de la Caisse populaire Vianney concernant les intérêts sur l emprunt bancaire) 21

2 chap. 2, n o 15 h) SERVICE D ENTRETIEN GROLEAU ÉTAT DES RÉSULTATS POUR LE MOIS DE MAI 20X1 Produits d exploitation Services rendus Charges d exploitation Salaires Assurances Téléphone Intérêts débiteurs Total des charges d exploitation Perte nette SERVICE D ENTRETIEN GROLEAU ÉTAT DE L AVOIR DU PROPRIÉTAIRE POUR LE MOIS DE MAI 20X1 Paul-Julien Groleau propriétaire au 1 er mai 20X1 Moins : perte nette de la période Paul-Julien Groleau propriétaire au 31 mai 20X

3 FRANCE ZIMMER, COURTIÈRE EN IMMEUBLES chap. 2, n o 19 b) (suite) 6 20X Électricité TPS à recevoir TVQ à recevoir Encaisse : Banque Laurentienne (chèque n o 3428, Hydro-Québec) Comptes clients Commissions gagnées TPS à payer TVQ à payer (facturation, M e Yvon Roy) TPS à payer TPS à recevoir TVQ à payer TVQ à recevoir Encaisse : Banque Laurentienne (avis de retrait, taxes du 30 novembre) 47

4 PROTECTOPRO INC. chap. 2, n o 21 b) (suite) 9 20X Salaires Encaisse : Banque CIBC (salaires versés, ch. n os 1419, 1420 et 1421) Encaisse : Banque CIBC Emprunt bancaire (avis de dépôt pour l augmentation de l emprunt bancaire) TPS à payer TPS à recevoir TVQ à payer TVQ à recevoir Encaisse : Banque CIBC (chèque n o 1422, ministre du Revenu) Effet à payer Intérêts débiteurs Encaisse : Banque CIBC (paiement d intérêts sur l effet à payer, chèque n o 1423 émis à Raoul Duguay) Entretien et réparations : matériel roulant TPS à recevoir TVQ à recevoir Comptes fournisseurs (MasterCard : réparations) Comptes clients Services rendus TPS à payer TVQ à payer (facture n o 105, Centre commercial Saint-Laurent) Impôts sur le revenu Impôts sur le revenu à payer (22 % 705 $) 61

5 chap. 4, n o 7 DÉMÉNAGEMENT PCV 91 20X6 Fournitures de bureau Fournitures de bureau utilisées (Le solde à l actif est de 450 $ au début de l exercice et de 600 $ à la fin ; l actif doit donc être augmenté de 150 $.) chap. 4, n o 9 DÉMÉNAGEMENT PCV 67 20X6 Assurances payées d avance Assurances (Le solde à l actif est de $ au début de l exercice pour 4 mois avant le renouvellement. À la fin, il restera 4/12 de la nouvelle prime, soit $ 4/12 = $. L actif doit donc être augmenté de 80 $.) chap. 4, n o 11 LIVRAISON SERVANT X3 Assurances payées d avance Assurances (Le solde à l actif est de $ au début de l exercice. À la fin, il restera 5/12 de la nouvelle prime de la police ADF-14, soit $ 5/12 = 500 $ plus 8/12 de la police CHL-57, soit $ 8/12 = $ pour un total de $. L actif doit donc être augmenté de 130 $.) 96

6 chap. 4, n o 25 ÉCOLE DE CONDUITE JL 18 20X5 Revenus de cours à recevoir Revenus de cours (ajustement du compte revenus de cours à recevoir : 360 $ 250 $ = 110 $) Fournitures de bureau Fournitures de bureau utilisées (620 $ 155 $ = 465 $) Assurances payées d avance Assurances (ajustement du compte assurances payées d avance : (4 980 $ (3 mois / 12 mois) = $ $ $ = 25 $) Amortissement matériel roulant Amortissement cumulé matériel roulant (( $ $) / km = 0,12 $ km 0,12 $ = $) Amortissement équipement de bureau Amortissement cumulé équipement de bureau ((8 200 $ $) / 4 ans = $) Amortissement mobilier de bureau Amortissement cumulé mobilier de bureau ((4 200 $ 0 $) / 10 ans = 420 $) Revenus de cours Revenus de cours perçus d avance (revenus de cours perçus d avance pour l an prochain) Loyer Loyer à payer (( $ $ $) 10 % = $ moins : loyer de base payé $ moins : loyer à payer 527 $) 102

7 ÉCOLE DE CONDUITE JL chap. 4, n o 25 (suite) 19 20X5 Publicité payée d avance Publicité (publicité payée d avance : $ (2 mois / 3 mois) = $) Intérêts débiteurs Intérêts à payer ( $ 8 % (1 mois / 12 mois) = 350 $) ( $ 8 % (1 mois / 12 mois) = 343,03 $) 103

8 chap. 5, n o 11 a) EXTERMINATION CLAUDE BEAUDOIN RAPPROCHEMENT BANCAIRE CAISSE POPULAIRE DU NORD SUCCURSALE : SAINT-SAUVEUR-DES-MONTS AU 30 SEPTEMBRE 20X3 Solde selon les livres (note 1) Montants qui augmentent le compte encaisse Intérêts créditeurs Comptes fournisseurs (chèque n o 2989 du 28 février, plus de 6 mois) Montants qui diminuent le compte encaisse Frais de cartes de crédit et de débit Comptes clients (chèque sans provision : Albéric Gagnon) Frais d administration bancaires Frais fixes d opération : équipement Location d ordinateur TPS à recevoir (11,56 $ + 20,81 $) TVQ à recevoir (13,26 $ + 23,86 $) Solde réel Solde selon le relevé bancaire Ajouter Dépôts en circulation : Secur Carte de crédit MasterCard Soustraire Chèques en circulation : n o n o n o 3256 Frais de carte de crédit MasterCard Hôtel Sagamie (456,89 $ au lieu du réel de 654,89 $) Solde réel Note 1 : Solde au 31 août Plus : dépôts Moins : chèques Dt Dt Dt Ct Ct Ct 119

9 chap. 5, n o 11 b) EXTERMINATION CLAUDE BEAUDOIN 89 20X Frais de cartes de crédit et de débit Comptes clients (CSP) Frais d administration bancaires Frais fixes d opération : équipement Location d ordinateur TPS à recevoir 3237 TVQ à recevoir 3712 Encaisse : Caisse populaire du Nord Intérêts créditeurs Comptes fournisseurs (chèque n o 2989) (pour comptabiliser les transactions et corrections par suite de la préparation du rapprochement bancaire au 30 septembre 20X3) 120

10 chap. 5, n o 15 a) MONTROUGE LTÉE RAPPROCHEMENT BANCAIRE AU 30 SEPTEMBRE 20X2 Solde selon les livres (3 913,39 $ ,07 $ + 198,13 $ + 427,52 $ 2 140,84 $) Montants à débiter dans le compte encaisse Intérêts créditeurs Montants à créditer dans le compte encaisse Frais bancaires (0,60 $ + 0,50 $) Comptes clients (chèque sans provision) Frais de cartes de crédit Solde réel Solde selon le relevé de compte bancaire Ajouter Dépôt en circulation : (62,57 $ + 378,01 $ + 50,00 $ + 177,38 $ + 87,88 $) Soustraire Chèques en circulation : n o 432 n o 435 n o 436 Solde réel Dt Dt Dt Ct Ct Ct chap. 5, n o 15 b) MONTROUGE LTÉE X Frais bancaires 110 Comptes clients 3303 Frais de cartes de crédit 9 19 Encaisse : Caisse populaire Saint-Josaphat Intérêts créditeurs (pour enregistrer les transactions à la suite de la préparation du rapprochement bancaire au 30 septembre 20X2) 123

11 chap. 6, n o 3 c) EXCURSIONS SAINT-LAURENT 23 20X5 Fournitures de bateau Fournitures de bateau utilisées (régularisation après dénombrement) Assurances payées d avance Assurances (6 300 $ (5 mois / 12 mois) = $ $ $ = 125 $) Publicité payée d avance Publicité (régularisation en fin d exercice 20X5) Amortissement équipement Amortissement cumulé équipement ( $ / 10 ans = $) Amortissement mobilier de bureau Amortissement cumulé mobilier de bureau (8 430 $ / 10 ans = 843 $) Amortissement bateau Amortissement cumulé bateau ( $ / 25 ans = $) Salaires Salaires à payer (régularisation pour l exercice terminé le 31 août 20X5) Intérêts débiteurs Intérêts à payer ( $ 12 % (8 mois / 12 mois ) = $) Billets d admission Sommaire des résultats (fermeture du compte de produits d exploitation) 138

12 chap 7, n o 7 LE LAPIN BLEU 43 20X Achats TPS à recevoir TVQ à recevoir Comptes fournisseurs (achat de marchandises chez La Ruche inc., facture n o 4568, conditions : 3/10, 2/15, n/30) Comptes clients TPS à payer TVQ à payer Ventes (ventes à la garderie Les Lutins, facture n o B-4510, conditions : 2/10, n/30) Équipement de bureau TPS à recevoir TVQ à recevoir Comptes fournisseurs (achat à crédit chez Meubles Express inc., conditions : 2/10, n/30) Encaisse Escomptes sur ventes Comptes clients (encaissement du compte de la garderie Les Lutins) Comptes fournisseurs Rendus et rabais sur achats TPS à recevoir 8976 TVQ à recevoir (retour de marchandises à La Ruche inc.) Comptes fournisseurs Escomptes sur achats Encaisse (paiement du compte de La Ruche inc. ; émission du chèque n o 410 : ( $ 1 282,33 $) 2 % = 233,65 $) 166

13 LE LAPIN BLEU chap 7, n o 7 (suite) 44 20X Comptes fournisseurs Encaisse Équipement de bureau 5080 (paiement du compte de Meubles Express inc. ; émission du chèque n o 411) Encaisse TPS à payer TVQ à payer Ventes (dépôt des ventes au comptant) Frais de livraison 4000 TPS à recevoir 280 TVQ à recevoir 321 Comptes fournisseurs 4601 (transport de marchandises à la garderie Les Lutins) 167

14 CHAUSSURES BEAUSOLEIL chap 7, n o 9 (suite) 18 20X Comptes fournisseurs Encaisse Escomptes sur achats (paiement du compte de Black inc.: ( $ 630,30 $) 2 % = 244,89 $ ; émission du chèque n o 1246) Comptes fournisseurs Encaisse Fret à l achat 2535 (paiement du compte de Transport Richmond inc. ; émission du chèque n o 1247) Encaisse TPS à payer TVQ à payer Équipement de magasin (vente d un comptoir aux Chaussures Lanoue) Achats TPS à recevoir TVQ à recevoir Encaisse (achats au comptant chez White inc. ; émission du chèque n o 1248) Fournitures de bureau TPS à recevoir 2625 TVQ à recevoir 3009 Comptes fournisseurs (achat à crédit de fournitures de bureau chez Pilon inc., facture n o N-1810) 169

15 chap. 7, n o 11 b) DESLAURIERS MUSIQUE 23 20X Stock de marchandises au début Stock de marchandises (pour inscrire le stock du début au coût des marchandises vendues) Stock de marchandises Stock de marchandises à la fin (pour enregistrer le stock de marchandises à la fin dénombré) chap. 7, n o 11 c) DESLAURIERS MUSIQUE ÉTAT DES RÉSULTATS POUR LE MOIS DE JANVIER 20X6 Ventes Coût des marchandises vendues Stock de marchandises au début Plus : achats Moins : escomptes sur achats rendus et rabais sur achats Plus : Plus : fret à l achat Coût des marchandises disponibles à la vente Moins : stock de marchandises à la fin Coût des marchandises vendues Marge bénéficiaire brute Charges d exploitation Bénéfice net DESLAURIERS MUSIQUE chap. 7, n o 11 d) Calcul du pourcentage de la marge bénéficiaire brute sur les ventes : (5 429,48 $ / ,29 $) 100 = 25,7 % 172

16 FOURNITURES DIONNE GRAND LIVRE chap. 8, n o 3 c) (suite) Manon Dionne propriétaire Compte n o 3100 Date Libellé Fo Débit Crédit Solde 20X Solde Ct Date Libellé Fo Débit Crédit Solde 20X J.A J.D.1 Achats Compte n o Dt 90 Dt Rendus et rabais sur achats Compte n o 5110 Date Libellé Fo Débit Crédit Solde 20X J.V Ct Escomptes sur achats Compte n o 5120 Date Libellé Fo Débit Crédit Solde 20X J.D Ct 202

17 PALARDI chap. 9, n o 1 a) (suite) 15 20X Comptes fournisseurs Stock de marchandises Encaisse : Banque Nationale (pour comptabiliser le paiement de l achat du 2 mai chez Tondreau inc., chèque n o 4269 ; $ 2 % = 849 $) Encaisse : Banque Nationale Escompte sur ventes Comptes clients (pour comptabiliser l encaissement du compte de la ferme Étienne et filles ; $ 2 % = 90 $) Encaisse : Banque Nationale Ventes TPS à payer TVQ à payer (pour comptabiliser la vente au comptant d équipement agricole à Nicole Fortin, facture n o 115) Coût des marchandises vendues Stock de marchandises (pour comptabiliser le coût de l équipement vendu à Nicole Fortin) chap. 9, n o 1 b) PALARDI ÉTAT DES RÉSULTATS POUR LE MOIS DE MAI 20X7 Ventes Moins : escomptes sur ventes Coût des marchandises vendues Marge bénéficaire brute Charges d exploitation Bénéfice net

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif)

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) Plans comptables PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) ACTIF Actif à court terme Banque opérations 1010 Dépôts à terme 1040 Titres négociables 1050 Placements temporaires obligations

Plus en détail

Oct. 01 Petite caisse 250,00 Banque opérations 250,00 (émission d un chèque à l ordre d Éric Paquin petite caisse pour créer la petite caisse)

Oct. 01 Petite caisse 250,00 Banque opérations 250,00 (émission d un chèque à l ordre d Éric Paquin petite caisse pour créer la petite caisse) CHAPITRE 2 L encaisse chap. 2, n o 1 LES PUBLICITÉS TRANS-QUÉBEC Oct. 01 Petite caisse 250,00 Banque opérations 250,00 (émission d un chèque à l ordre d Éric Paquin petite caisse pour créer la petite caisse)

Plus en détail

La comptabilité des entreprises de services (sans taxes)

La comptabilité des entreprises de services (sans taxes) CHAPITRE 3 La comptabilité des entreprises de services (sans taxes) chap. 3, n o 1 a) CONCEPTION FIGUEROA JOURNAL GÉNÉRAL Page : 1 Date 20X6 Nom des comptes et explications Numéro du compte Débit 09-01

Plus en détail

La comptabilité des entreprises de services (avec taxes)

La comptabilité des entreprises de services (avec taxes) CHAPITRE 4 La comptabilité des entreprises de services (avec taxes) chap. 4, n o 1 a) CONCEPTION FIGUEROA JOURNAL GÉNÉRAL Page : 1 Date 20X6 Nom des comptes et explications Numéro du compte Débit 09-01

Plus en détail

La comptabilité des entreprises de services (sans taxes)

La comptabilité des entreprises de services (sans taxes) CHAPITRE 3 La comptabilité des entreprises de services (sans taxes) chap. 3, n o 1 a) CONCEPTION FIGUEROA JOURNAL GÉNÉRAL Page : 1 Date 20X6 Nom des comptes et explications Numéro du compte Débit 09-01

Plus en détail

Exercices sur la petite caisse

Exercices sur la petite caisse Exercices sur la petite caisse P1. La gestion d*une petite caisse (15 minutes facile) Afin de régler plus rapidement les menues dépenses, Barbex enr. a créé un fonds de petite caisse de 300 $, le 10 août

Plus en détail

Comptabilité-Notes théoriques, problèmes et solutions (Version 2.15, le 12 janvier 2015)

Comptabilité-Notes théoriques, problèmes et solutions (Version 2.15, le 12 janvier 2015) Ce document est sur le Web dans l'espoir qu'il aidera à mieux faire comprendre la comptabilité. Comptabilité-Notes théoriques, problèmes et solutions (Version 2.15, le 12 janvier 215) Pierre Véronneau,

Plus en détail

CHAPITRE 5 Le passif

CHAPITRE 5 Le passif CHAPITRE 5 Le passif Problème 5.1 L existence et l estimation des éléments de passif a) Oui. La partie des articles que la boutique s est engagée à acheter crée un passif au 25 novembre 20X6, puisque ces

Plus en détail

2LES CRÉANCES ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCE

2LES CRÉANCES ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCE 2LES CRÉANCES Après l étude de ce chapitre, l étudiant pourra définir les créances et évaluer les comptes clients. Il saura établir les différentes façons de financer les créances, c est-à-dire d obtenir

Plus en détail

1 La régularisation des comptes

1 La régularisation des comptes 1 La régularisation des comptes Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Le principe de l indépendance 1 des exercices L exercice comptable et

Plus en détail

5 La comptabilisation des opérations

5 La comptabilisation des opérations 5 La comptabilisation des opérations d une entreprise commerciale Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Une vue d ensemble des états financiers

Plus en détail

TÂCHES DE FIN DE PÉRIODE

TÂCHES DE FIN DE PÉRIODE ADMINISTRATION, COMMERCE ET INFORMATIQUE DEP-COMPTABILITÉ 5231 MODULE 18 461-185 TÂCHES DE FIN DE PÉRIODE CORRIGÉ Acomba 8 DURÉE : 75 HEURES Giovanni De Lutio Groupe GD 15 novembre 2007 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Exercice 1 2.10. Le Bon Vieux Temps inc 2. Problèmes et solutions

Exercice 1 2.10. Le Bon Vieux Temps inc 2. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 1 2.10 Le Bon Vieux Temps inc 2 Fondée par M. Honoré Tremblay le 1 er octobre 20-2, la société Le Bon Vieux Temps inc. est une entreprise qui se spécialise dans la vente de meubles

Plus en détail

Les sociétés par actions

Les sociétés par actions CHAPITRE 9 Les sociétés par actions chap. 9, n o 1 a) ARCOBEC INC. 20X5 Juill. 01 Banque opérations 100 000,00 ordinaire 100 000,00 (pour enregistrer l émission de 1 000 actions ordinaires à Annie Lavoie)

Plus en détail

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.23 J ai mon voyage inc. La société J'ai mon voyage inc., une agence de voyages, a été fondée le 1 er juillet 20-0 par Madame Dodo Michel. Le 20 juin 20-3, le comptable de l'entreprise

Plus en détail

Rédaction d un Plan d affaires

Rédaction d un Plan d affaires Rédaction d un Plan d affaires Catherine Raymond 2001 INTRODUCTION Raisons qui ont motivé la rédaction du plan d affaires Personnes ou organismes qui ont collaboré à l élaboration du plan d affaires Sommaire

Plus en détail

CHAPITRE 1 CALCULS MATHÉMATIQUES...

CHAPITRE 1 CALCULS MATHÉMATIQUES... Table des matières CHAPITRE 1 CALCULS MATHÉMATIQUES... 1 LA CALCULATRICE COMMERCIALE... 1 OPÉRATEURS ET OPÉRANDES... 9 La priorité des opérateurs... 9 Les propriétés des opérateurs... 11 Application des

Plus en détail

1. Les opérations décrites relèvent-elles de la comptabilité de l entreprise Georges?

1. Les opérations décrites relèvent-elles de la comptabilité de l entreprise Georges? 1. Les opérations décrites relèvent-elles de la comptabilité de l entreprise Georges? 1) Achat à crédit d un pont élévateur au fournisseur Sogem Il s agit de l'acquisition d une immobilisation nécessaire

Plus en détail

Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel

Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel Ce guide est conçu pour vous accompagner dans la production de votre rapport annuel à titre de tuteur à un mineur. Le rapport

Plus en détail

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension. La petite caisse 1, 3 3

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension. La petite caisse 1, 3 3 3 L encaisse Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments constitutifs 1 de l encaisse La gestion de l encaisse 1 Le contrôle interne

Plus en détail

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS.

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS. MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS Sommaire INTRODUCTION PARTIE 1 INITIATION A LA COMPTABILITE 1- règles de base de la comptabilité 2- l activité courante de l

Plus en détail

Fiscalité agricole. Informations de base utiles pour les petites entreprises agricoles. Véronique Bouchard, Ferme aux petits oignons

Fiscalité agricole. Informations de base utiles pour les petites entreprises agricoles. Véronique Bouchard, Ferme aux petits oignons Fiscalité agricole Informations de base utiles pour les petites entreprises agricoles Véronique Bouchard, Ferme aux petits oignons Plan de présentation Tenue de livre/comptabilité/gestion/fiscalité Formes

Plus en détail

SOCIÉTÉ DU PARC JEAN-DRAPEAU ÉTATS FINANCIERS

SOCIÉTÉ DU PARC JEAN-DRAPEAU ÉTATS FINANCIERS ÉTATS FINANCIERS AU 31 DÉCEMBRE 2013 ÉTATS FINANCIERS TABLE DES MATIÈRES RAPPORT DE L AUDITEUR INDÉPENDANT 3 et 4 ÉTATS FINANCIERS État de la situation financière 5 État des résultats 6 État de la variation

Plus en détail

3 Les résultats et les capitaux propres

3 Les résultats et les capitaux propres 3 Les résultats et les capitaux propres Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments des résultats 1 et des capitaux propres La comptabilisation

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------- Le Conseil des Ministres PLAN COMPTABLE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES T - UEMOA - I - PRESENTATION DU PLAN COMPTABLE I.1 - Les classes

Plus en détail

8 Le passif à court terme

8 Le passif à court terme 8 Le passif à court terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments composant 1 le passif à court terme Les dettes dont le montant

Plus en détail

ETATS FINANCIERS ARRETES AU 30 JUIN 2015

ETATS FINANCIERS ARRETES AU 30 JUIN 2015 ETATS FINANCIERS ARRETES AU 30 JUIN 2015 Pages Bilan 2 Etat des engagements hors bilan 3 Etat de résultat 4 Etat des flux de trésorerie 5 Notes aux états financiers 6 Bilan Arrêté au 30 JUIN 2015 (Unité

Plus en détail

Plan comptable 1 et 2 Comptes de Bilan. 3 à 7 Comptes d Exploitation

Plan comptable 1 et 2 Comptes de Bilan. 3 à 7 Comptes d Exploitation Cours 4 (STS, J.-M. Schwab) Plan comptable 1 et 2 Comptes de Bilan 1 Actifs 10 Actifs mobilisés 11 Actifs immobilisés 15 Comptes de régulation de l actif (Actifs transitoires) 2 Passifs 20 Capital étranger

Plus en détail

PLAN COMPTABLE NORMALISE

PLAN COMPTABLE NORMALISE PLAN COMPTABLE NORMALISE Classe 1 : COMPTES DE CAPITAUX, DE PROVISIONS ET DE DETTES FINANCIERES 10 Capital ou dotation des succursales et comptes de l exploitant 101 Capital souscrit (Sociétés de capitaux

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE 1 LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. Capitaux propres 106. Réserves 107. Capital 108. Compte de l'exploitant

Plus en détail

Guide de comptabilité

Guide de comptabilité Guide de comptabilité Copyright 2006 Sage Accpac International, Inc. Tous droits réservés. Le logo Sage Software, le logo Simple Comptable, Simple Comptable, SimplyCARE et SimplyNet sont des marques de

Plus en détail

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions, exercices, problèmes, cas.

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions, exercices, problèmes, cas. Mise à jour 2006-2008 1 Chapitre 8 QEPC/MAJ 2008 MGLBD Page 134 Remplacer l exercice E6 par le suivant. E6. L écriture d ajustement à partir de l information tirée du rapprochement bancaire Le comptable

Plus en détail

Comptes de tiers (Classe 4)

Comptes de tiers (Classe 4) Comptes de tiers (Classe 4) Les comptes de tiers, notamment le compte 40 «Fournisseurs et comptes rattachés» et le compte 41 «Clients et comptes rattachés», peuvent être subdivisés pour identifier : les

Plus en détail

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009

RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 RAPPORT DE MARCHE FANAF EXERCICE (ANNEE) : 2009 I. Environnement économique 2009 SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti) 31 625 Taux de croissance de l'économie 3,00% II. Environnement Institutionnel

Plus en détail

Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit

Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit Enquête unifiée auprès des entreprises - annuelle Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit Guide

Plus en détail

Les dépenses admissibles du travailleur autonome

Les dépenses admissibles du travailleur autonome Les dépenses admissibles du travailleur autonome Janvier 2015 Avis au lecteur Ce document explique des situations fiscales courantes dans un langage accessible et ne remplace pas les dispositions prévues

Plus en détail

QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE

QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE QUESTIONNAIRE N O 1 1 QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE 1. Renseignements généraux Nom(s) et prénom(s) État civil Date de naissance (âge) Occupation(s) Adresse Résidence

Plus en détail

États financiers - Juin 2008

États financiers - Juin 2008 Syndicats des copropriétaires du 0 rue de Condo Manager États financiers - Juin 200 Préparé par Les consultants Ingenium inc. Copyright 200 Les consultants Ingenium inc. Syndicats des copropriétaires du

Plus en détail

Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique

Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique Patrice MARIE À travers l histoire de Véronique, nous allons voir comment il convient de gérer un cabinet médical : Le livre-journal Les rapprochements bancaires

Plus en détail

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes 13 septembre 2005 GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes Ce glossaire a été élaboré sous l égide du CCSF. Il est conçu à des fins purement informatives, et destiné à vous aider à comprendre les termes

Plus en détail

FERLAND JOURNAL GÉNÉRAL

FERLAND JOURNAL GÉNÉRAL CHAPITRE 6 Les immobilisations chap. 6, n o 1 a) FERLAND 20X3 Sept. 22 Équipement d atelier 36 000,00 TPS à recevoir 1 800,00 TVQ à recevoir 2 835,00 Comptes fournisseurs 40 635,00 (pour comptabiliser

Plus en détail

Planification financière personnalisée pour :

Planification financière personnalisée pour : Document 2.2 Planification financière personnalisée pour : Questionnaire n o 1 Profil de la situation financière personnelle et familiale Date : Lieu : Questionnaire n o 1 Profil de la situation personnelle

Plus en détail

PRÉSENTATION DU CORRIGÉ

PRÉSENTATION DU CORRIGÉ Acomba Corrigé / Implantation PRÉSENTATION DU CORRIGÉ La vérification de votre travail est un processus important de votre démarche d apprentissage. Afin de vous faciliter la tâche et de minimiser le temps

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 I L ENTREPRISE ET LA FAMILLE La famille est une entreprise La famille dépend de l entreprise La famille et l entreprise se gèrent de la même manière mais indépendamment

Plus en détail

Annexe. AÉté 2005 SIMULATION COMPTABLE

Annexe. AÉté 2005 SIMULATION COMPTABLE Annexe AÉté 2005 SIMULATION COMPTABLE Michel Laflamme Logis Ciel enr. Données de catalogue avant publication (Canada) Laflamme, Michel, 1948- Simulation comptable : Logis Ciel enr. L'ouvrage complet comprendra

Plus en détail

1. Fonds propres, provisions et impôts différés, dettes à plus d un an

1. Fonds propres, provisions et impôts différés, dettes à plus d un an Plan Comptable Minimum Normalisé (PCMN) des services résidentiels, d accueil de jour et de placement familial pour personnes handicapées Mise à jour au 01.01.2002 1. Fonds propres, provisions et impôts

Plus en détail

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation A. Le cycle d exploitation L activité de l unité commerciale

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC.

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. Premier trimestre terminé le 30 novembre 2005 Les états financiers consolidés joints ont été préparés par la direction de Alphinat Inc. et n ont pas été examinés

Plus en détail

Plan comptable marocain www.lacompta.org

Plan comptable marocain www.lacompta.org Plan comptable marocain www.lacompta.org Comptabilité pour étudiants et professionnels Raccourcies : cliquez sur un compte pour afficher ses sous comptes CLASSE 1 : COMPTES DE FINANCEMENT PERMANENT 11

Plus en détail

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78)

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) 1 ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) Le Président du gouvernement de la Polynésie française, Sur le rapport

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Le Petit 2014 Compta Les notions clés en 21 fiches Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ABS : Autres biens et services AGO : Assemblée

Plus en détail

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients :

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients : LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES I. Les ventes A) La facture de doit La facture de doit est établie par un fournisseur pour constater la créance sur le client, suite à une vente. C est donc la traduction d

Plus en détail

Concours d entrée en Economie, printemps 2010. Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion

Concours d entrée en Economie, printemps 2010. Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion Concours d entrée en Economie, printemps 2010 Nom: Prénom: Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion Points Obtenus Points Maximum Exercice 1 27 Exercice 2 15 Exercice 3 10 Exercice 4

Plus en détail

C V 1 Extrait du Plan Comptable Général

C V 1 Extrait du Plan Comptable Général C.V Extrait du Plan Comptable Général C V 1 Extrait du Plan Comptable Général Sont reproduits les seuls comptes détaillés dans ce cours ou ceux qui nous semblent compréhensibles. Les comptes spécifiques

Plus en détail

TÂCHES COMPTABLES COURANTES

TÂCHES COMPTABLES COURANTES ADMINISTRATION, COMMERCE ET INFORMATIQUE DEP-SECRÉTARIAT 5212 MODULE 7 460-078 TÂCHES COMPTABLES COURANTES CORRIGÉ Simple comptable Pro 2006 DAS 2006 DURÉE : 120 HEURES Giovanni De Lutio Groupe GD 1 er

Plus en détail

7 Les journaux auxiliaires et

7 Les journaux auxiliaires et 7 Les journaux auxiliaires et le traitement de l information comptable Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les limites du journal général

Plus en détail

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS POUR UNE PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (PME) préparé par François BROUARD, DBA, CA Eric Sprott School of Business Carleton University 1125 Colonel By Drive,

Plus en détail

Chapitre 3. Les achats de biens et de services

Chapitre 3. Les achats de biens et de services Chapitre 3 de biens et de services de biens de services Les réductions sur achats de biens et de services, nécessaires à l exploitation, s enregistrent sur la base des pièces justificatives (factures).

Plus en détail

LA RÉGULARISATION DES CHARGES EN FIN D EXERCICE

LA RÉGULARISATION DES CHARGES EN FIN D EXERCICE LA RÉGULARISATION DES CHARGES EN FIN D EXERCICE À la fin de l'exercice financier, il faut examiner tous les comptes de la balance de vérification afin de déterminer lesquels nécessitent un ajustement.

Plus en détail

GESTION DE L ENCAISSE

GESTION DE L ENCAISSE ADMINISTRATION, COMMERCE ET INFORMATIQUE DEP-COMPTABILITÉ 5231 MODULE 8 461-083 GESTION DE L ENCAISSE CORRIGÉ FORMATIFS ET PRÉÉVALUATION Sage 50 Comptabilité Supérieur Version 2014 DURÉE : 45 HEURES Giovanni

Plus en détail

GUIDE EN COMPTABILITÉ

GUIDE EN COMPTABILITÉ PLACE À LA JEUNESSE GUIDE EN COMPTABILITÉ Le document présent vous présente un aperçu général de ce qu est la comptabilité. Certaines notions seront nécessaires à la complétion du cas académique en comptabilité;

Plus en détail

ORGANISME DE PLACEMENT COLLECTIF DE TYPE A

ORGANISME DE PLACEMENT COLLECTIF DE TYPE A ANNEXE A ORGANISME DE PLACEMENT COLLECTIF DE TYPE A HYPOTHÈSES RELATIVES AUX EXEMPLES N o 1 À N o 4 : Le prix à la date de l opération est de 10 $ la part pour le Fonds d actions et de 11 $ la part pour

Plus en détail

LES COMPTES DE SITUATION

LES COMPTES DE SITUATION PROGRAMME DETAILLE DE L ARRETE DES COMPTES Contexte législatif et rappel des principes comptables liés à l arrêté des comptes ; Traitement des aspects juridiques, comptables et fiscaux des principaux comptes

Plus en détail

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA.

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA. CHAPITRE 4 LES BANQUES I. LES COMMISSIONS ET LES AGIOS SUR DECOUVERT Les entreprises doivent surveiller l évolution de leur solde bancaire. Ce suivi permet de prévenir d éventuelles défaillances qui conduiraient

Plus en détail

Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome

Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome Présenté par Sonia Pouliot, CGA Octobre 2008 St-Nicolas 418-836-1014 Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome Objectifs de la rencontre Se rappeler les dispositions générales Éclaircir certains

Plus en détail

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PARTIE 1 : ANALYSE DES NORMES COMPTABLES SELON LA STRUCTURE DES ÉTATS FINANCIERS PARTIE 2 : ÉTATS FINANCIERS MODÈLES MODÈLE A ÉTATS FINANCIERS NON CONSOLIDÉS

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

de de Analyse Sujet abordé révision Exercice compréhension de cas n o n o n o n o

de de Analyse Sujet abordé révision Exercice compréhension de cas n o n o n o n o 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base 7//09 7:31 PM Page 475 Chapitre : Les placements Les placements Les sujets abordés pour chacun des travaux suggérés Dans tous les exercices et problèmes, nous calculons

Plus en détail

HORS SÉRIE. GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE LES MINI-GUIDES BANCAIRES. décembre 2005

HORS SÉRIE. GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE LES MINI-GUIDES BANCAIRES. décembre 2005 FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE HORS SÉRIE GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes décembre 2005 LES MINI-GUIDES BANCAIRES Comme elles s y étaient engagées devant le Comité Consultatif du Secteur Financier,

Plus en détail

Docteur Marc HECKLER 48 Avenue du Maréchal Foch 54200 TOUL. TEL: 03 83 43 17 61 Email: m.heckler@wanadoo.fr

Docteur Marc HECKLER 48 Avenue du Maréchal Foch 54200 TOUL. TEL: 03 83 43 17 61 Email: m.heckler@wanadoo.fr LA GESTION COMPTABLE DU CABINET MEDICAL Docteur Marc HECKLER 48 Avenue du Maréchal Foch 54200 TOUL TEL: 03 83 43 17 61 Email: m.heckler@wanadoo.fr 18/05/2008 Docteur Marc HECKLER 1 18/05/2008 Docteur Marc

Plus en détail

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Sommaire PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Thème 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise 15 1 Bilan de départ simplifié 15 2 Bilans successifs et détermination

Plus en détail

(2015) INFORMATIONS GENERALES OGBIC01

(2015) INFORMATIONS GENERALES OGBIC01 3.5 Annexes Centres de Gestion Agréés (2015) INFORMATIONS GENERALES OGBIC01 Tableau obligatoirement transmis pour la campagne fiscale 2015. Généralités Nom de la personne à contacter sur ce dossier au

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

- - Créances sur les établissements de crédit et. chèques postaux

- - Créances sur les établissements de crédit et. chèques postaux BILAN AU 31 DÉCEMBRE 2005 ACTIF DEC 2005 DEC 2004 PASSIF DEC 2005 DEC 2004 Valeurs en caisse,banques centrales, Trésor public, Banques centrales, Trésor public, Servicesdes 197 427 113 253 Service des

Plus en détail

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé Loi1901.com présente : Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes

Plus en détail

En vigueur le 1 er juillet 2012. Frais d utilisation des services financiers pour les entreprises

En vigueur le 1 er juillet 2012. Frais d utilisation des services financiers pour les entreprises En vigueur le 1 er juillet 2012 Frais d utilisation des services financiers pour les entreprises TABLE DES MATIÈRES Tarification à la pièce 2 Opérations courantes (comptes et forfaits) Services complémentaires

Plus en détail

COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013. OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr

COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013. OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013 OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr Vocabulaire : Débiter un compte signifie inscrire une somme au débit de ce compte Créditer un compte

Plus en détail

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais En vigueur à compter du 6 octobre 2014 En tant que client de Pro-Investisseurs MD CIBC, vous avez accepté de payer certains frais selon les types

Plus en détail

Séance 2 : La gestion du budget, l épargne et les modes de paiement.

Séance 2 : La gestion du budget, l épargne et les modes de paiement. Séance 2 : La gestion du budget, l épargne et les modes de paiement. bjectif général de la séance :..... I. La gestion mensuelle du budget : Activité 1 : bjectif : être capable d adapter son budget à une

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE

DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE 1 INFORMATIONS RELATIVES A L ENTREPRISE REQUERANTE IDENTIFICATION DE L ENTREPRISE Raison sociale Adresse Activité

Plus en détail

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»!

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! 1 Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! La démarche rationnelle qui vise à élaborer un projet de création ou de reprise d entreprise doit se traduire

Plus en détail

LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES

LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES I. Les achats d immobilisations Les immobilisations sont des biens matériels et immatériels qui sont achetés par l entreprise afin de servir de façon durable à son exploitation

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010

La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010 La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010 1 Le règlement de copropriété Le règlement de copropriété est avant tout un contrat interne, dont les copropriétaires sont les parties contractantes.

Plus en détail

JOURNAL GÉNÉRAL Page : 89

JOURNAL GÉNÉRAL Page : 89 112 Il ne faut pas oublier que les coûts réels de garantie doivent être appliqués contre la provision. Ainsi, lorsque des coûts sont engagés afin d honorer la garantie offerte à des clients, ils ne sont

Plus en détail

Introduction à la gestion de l entreprise

Introduction à la gestion de l entreprise 1 L2S4 Introduction à la gestion de l entreprise Devoirs 2 Devoir 1 La société CEVRERO enregistre les opérations suivantes en 2010 : 1 - vente de marchandises à un client 4 000 à crédit 2 - payement note

Plus en détail

Plan comptable des associations et fondations

Plan comptable des associations et fondations Plan comptable des associations et fondations Classe 1 - Comptes de capitaux Classe 2 Comptes d immobilisations Classe 3 Comptes de stocks Classe 4 Comptes de tiers Classe 5 Comptes financiers Classe 6

Plus en détail

Tâche 1. Préévaluation 411 BORDEREAU DE DÉPÔT. Caisse Populaire. Montant 687 - Effets: Chèques, coupons, etc. Dollars. Bijouterie Hamolton inc.

Tâche 1. Préévaluation 411 BORDEREAU DE DÉPÔT. Caisse Populaire. Montant 687 - Effets: Chèques, coupons, etc. Dollars. Bijouterie Hamolton inc. Préévaluation 411 Tâche 1 Effets: Chèques, coupons, etc. Bijouterie Hamolton inc. Montant 1328 47 Bijouterie Pierre André 1748 33 Joaillerie Artisanale enr. 1587 30 Bijouterie Lucie enr. 1299 72 Caisse

Plus en détail

Cultivez vos états financiers Récoltez un trésor d informationd

Cultivez vos états financiers Récoltez un trésor d informationd Cultivez vos états financiers Récoltez un trésor d informationd présenté par: Claude St-Louis SCF de l UPA du Centre-du-Québec Gatineau, le 29 janvier 2011 Quelles sont les interrogations des dirigeants?

Plus en détail

FERLAND JOURNAL GÉNÉRAL

FERLAND JOURNAL GÉNÉRAL CHAPITRE 6 Les immobilisations chap. 6, n o 1 a) FERLAND 20X3 Sept. 22 Équipement d atelier 36 000,00 TPS à recevoir 1 800,00 TVQ à recevoir 2 835,00 Comptes fournisseurs 40 635,00 (pour comptabiliser

Plus en détail

CHAPITRE IV : LE PLAN COMPTABLE SYSCOA

CHAPITRE IV : LE PLAN COMPTABLE SYSCOA CHAPITRE IV : LE PLAN COMPTABLE SYSCOA La comptabilité générale n est pas seulement nécessaire pour le Chef d entreprise, elle répond aussi à des besoins d informations comptables pour les partenaires,

Plus en détail

PLAN COMPTABLE ET ÉTATS FINANCIERS POUR COMPTABILITÉ DE GESTION

PLAN COMPTABLE ET ÉTATS FINANCIERS POUR COMPTABILITÉ DE GESTION PLAN COMPTABLE ET ÉTATS FINANCIERS POUR COMPTABILITÉ DE GESTION Direction du développement des entreprises Préparé par Louis Faucher et Jacques Villeneuve Conseillers en gestion Publié par la Direction

Plus en détail

Tarification. Guide de tarification des Services bancaires aux entreprises

Tarification. Guide de tarification des Services bancaires aux entreprises Tarification Guide de tarification des Services bancaires aux entreprises En vigueur à compter du 1 er août 2014 02 Des solutions bancaires pour optimiser la gestion de vos affaires! À la Banque Nationale,

Plus en détail

Extrait Standard des tarifs

Extrait Standard des tarifs BANQUE MISR SUCCURSALE DE PARIS Extrait Standard des tarifs 1) Ouverture, fonctionnement et suivi de votre compte a) Ouverture, transformation, clôture gratuit b) Relevés de compte gratuit c) Service de

Plus en détail

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux»)

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux») Liste des formules (Consultez également «Liste des tableaux») Table des matières LES CALCULS COMMERCIAUX... 4 Le coefficient multiplicateur... 4 Montant de TVA... 4 TVA collectée... 4 TVA déductible...

Plus en détail

À TITRE D INFORMATION SEULEMENT

À TITRE D INFORMATION SEULEMENT Enquête unifiée auprès des entreprises annuelle Enquête de 2007 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit If you

Plus en détail