8 Le passif à court terme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "8 Le passif à court terme"

Transcription

1 8 Le passif à court terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments composant 1 le passif à court terme Les dettes dont le montant est facilement déterminable Le découvert bancaire et les 1 1, 3 emprunts bancaires Les effets à payer 1, 3 3 Les comptes fournisseurs et les frais courus 5 Les salaires, charges sociales et 5 vacances à payer Les produits reçus d avance 5 Les dettes envers les gouvernements 5 Les dividendes à payer 5 La tranche de la dette à long terme 5 échéant à moins de un an Les dettes estimatives La provision pour garanties 7, 11 9 La provision pour promotions 11 Les dettes éventuelles Les dettes éventuelles probables 11 7, 9 Les événements postérieurs 9, 11 5, 9 à la date du bilan Les engagements contractuels 11 9 La présentation du passif à court terme

2 Les principales caractéristiques des travaux suggérés Exercices 1. Vrai ou faux 3. Le calcul des intérêts courus sur un effet à payer 5. La comptabilisation de diverses dettes dont le montant est facilement déterminable 7. La détermination de la provision pour garanties 9. La détermination du type d événements postérieurs à la date du bilan 11. La détermination des éléments du passif à court terme Durée Degré de (en min) difficulté Problèmes de compréhension 1. La comptabilisation d un emprunt bancaire 20 Moyen 3. La comptabilisation d un emprunt bancaire et d un effet à payer 30 Moyen 5. La comptabilisation d événements postérieurs à la date du bilan 20 Moyen 7. La comptabilisation de dettes éventuelles 20 Moyen 9. La comptabilisation d éléments complexes du passif à court terme 40 Difficile EXERCICES E1. Vrai ou Faux a) Vrai. Le nombre de fournisseurs ou d employés différents illustre bien ce fait. b) Faux. Il n y a pas d actifs donnés en garantie pour la majorité des éléments du passif à court terme tel les fournisseurs et les frais courus. Toutefois, les emprunts bancaires sont habituellement garantis par l ensemble des comptes clients et des stocks. c) Vrai. La valeur nominale correspond également à la valeur à l échéance. Il s agit du montant à rembourser au créancier. d) Faux. Bien que la plupart des éléments du passif à court terme comporte une date d échéance, l entreprise peut payer sa dette plus tôt, si elle le désire. e) Vrai. C est la condition même du classement à titre de passif à court terme. f) Faux. Il n y a habituellement pas d intérêts exigés, sauf lorsque la date du remboursement excède une date fixée à l avance. Les emprunts bancaires et les effets à payer sont une exception à cette règle. g) Vrai. Cependant, les emprunts bancaires et les effets à payer sont une exception à cette règle. E3. Le calcul des intérêts courus sur un effet à payer a) $ 31/365 jours 12 % = 305,75 $ b) Il n y a pas d intérêts à payer puisque celui-ci est payable le dernier jour de chaque mois et que l on peut supposer qu O-Fit inc. a effectué le paiement du 31 mars 20X6. c) $ 121/365 jours 10 % = 1 657,53 $ 8-2 Chapitre 8

3 E5. La comptabilisation de diverses dettes dont le montant est facilement déterminable a) 25 juin 20X2 Stocks (ou Achats) 792 Fournisseurs 792 Achats de 800 $ de marchandises aux conditions 1/20, n/60, inscrits au prix net de l escompte. b) 22 juin 20X2 Stocks (ou Achats) Fournisseurs Achats de $ de marchandises aux conditions 2/10, n/60, inscrits au prix (brut) avant l escompte. c) 30 juin 20X2 Salaires et charges sociales Vacances à payer Inscription des vacances courus de $ ( $ 5 %) concernant les salaires de juin. d) 30 juin 20X2 Banque Ventes TPS à payer TVQ à payer Inscription des ventes au comptant du mois de juin. e) 13 juin 20X2 Banque 400 Produits reçus d avance 400 Encaissement de 400 $ en guise d acompte sur une commande dont la livraison est prévue en juillet. f) 30 juin 20X2 Dividendes Dividendes à payer Inscription des dividendes déclarés le 30 juin et payables le 31 juillet. g) 30 juin 20X2 Emprunt hypothécaire Tranche de la dette à long terme échéant dans l année Inscription des versements en capital de l emprunt hypothécaire qui seront effectués au cours de la prochaine année. Attention! Rares sont les entreprises qui inscrivent une telle écriture! Nous verrons au chapitre 10 que les dettes à long terme font l objet d une note aux états financiers. Dans le cadre de cette note, les entreprises fournissent des renseignements sur la tranche de la dette à long terme échéant non seulement dans l année, mais aussi au cours des cinq prochains exercices financiers. Il est donc fréquent d utiliser les données présentées dans cette note pour «présenter» la tranche de la dette échéant dans l année dans le passif à court terme sans pour autant enregistrer l écriture précédente. Ainsi, le solde du compte unique Emprunt hypothécaire figurant au grand livre est présenté sous deux postes au bilan. La tranche échéant à long terme dans le passif à long terme et la tranche échéant dans l année allant dans le passif à court terme. Le passif à court terme 8-3

4 E7. La détermination de la provision pour garanties a) Clients (ou Banque) Frais de garantie Ventes Provision pour garanties Inscription des ventes de l exercice et de la provision pour la garantie offerte. Provision pour garanties Stocks de pièces (ou Fournitures de réparation) Salaires (production ou réparation) Inscription des frais relatifs à la garantie des produits vendus au cours de l exercice. La provision pour garanties s élèvera à $ ( $ $) au passif à court terme. Il s agit de la somme qui sera déboursée au cours de l exercice suivant, à la suite des ventes de l exercice 20X7. b) Clients (ou Banque) Frais de garantie Ventes Provision pour garanties Inscription des ventes de l exercice et de la provision pour la garantie offerte. Provision pour garanties Stocks de pièces (ou Fournitures de réparation) Salaires (production ou réparation) Inscription des frais relatifs à la garantie des produits vendus au cours de l exercice. La provision pour garanties s élèvera à $ ( $ $) au passif à court terme. Il s agit de la somme qui sera déboursée au cours de l exercice suivant, à la suite des ventes de l exercice 20X7. E9. La détermination du type d événements postérieurs à la date du bilan a) et d) Il s agit d un événement postérieur à la date du bilan qui fournit des indications supplémentaires sur une situation qui existait à la date du bilan (31 juillet 20X6). Terminator doit alors redresser les états financiers de l exercice terminé le 31 juillet 20X6 afin de tenir compte de ce nouveau renseignement. b) et c) Il s agit d un événement postérieur à la date du bilan qui est l indication d une situation ayant pris naissance après la date du bilan. Terminator ne doit pas redresser les états financiers de l exercice précédent puisque l événement concerne l exercice courant. Cependant, comme les montants en cause sont importants, une note aux états financiers de l exercice terminé le 31 juillet 20X6 sera nécessaire. La signature d un contrat important avec Rambo est également un engagement contractuel. 8-4 Chapitre 8

5 E11. La détermination des éléments du passif à court terme a) Il s agit d une dette estimative puisque le montant du passif à court terme à comptabiliser, ici de $, doit faire l objet d une estimation. b) Il s agit d un événement postérieur à la date du bilan qui fournit des indications supplémentaires sur une situation qui existait à la date du bilan. En effet, les ventes du produit faisant l objet du rappel ont eu lieu au cours de l exercice précédent. Il y a donc un passif à court terme de $ devant être inscrit à l exercice 20X5. c) Il s agit d une dette éventuelle puisque l existence de la dette, et ici le montant, doivent être estimés. Comme il est probable que Svelto enr. perde sa cause, un passif à court terme de $ doit être inscrit au bilan. d) Il s agit d un engagement contractuel qui sera indiqué par voie de note aux états financiers puisqu il semble important. Cependant, ce n est pas un élément du passif à court terme tant que les marchandises n ont pas été reçues par Svelto enr. et qu un solde à payer subsiste. e) Il s agit d un événement postérieur à la date du bilan qui est l indication d une situation ayant pris naissance après la date du bilan. En effet, l incendie a eu lieu une fois l exercice financier terminé, mais probablement avant la date de mise au point définitive des états financiers (au tout début de l exercice 20X6). Les états financiers de l exercice précédent ne seront pas redressés, mais une note décrivant la situation y sera jointe puisque l événement semble important. f) Il s agit d une dette estimative puisque le montant du passif à court terme à comptabiliser, ici de 500 $ (50 questionnaires 10 $), doit faire l objet d une estimation. PROBLÈMES DE COMPRÉHENSION P1. La comptabilisation d un emprunt bancaire (20 minutes moyen) 30 novembre 20X1 Banque ,00 Emprunt bancaire ,00 Emprunt bancaire, portant un taux d intérêt variable de 12 %, garanti par les comptes clients et les stocks. 31 décembre 20X1 Intérêts et frais bancaires 203,84 Banque 203,84 Paiement des intérêts mensuels relatifs à l emprunt bancaire ( $ 12 % 31/365 jours). Banque 5 000,00 Emprunt bancaire 5 000,00 Augmentation de l emprunt bancaire, portant un taux d intérêt variable de 11 %, garanti par les comptes clients et les stocks. 31 janvier 20X2 Intérêts et frais bancaires 233,56 Emprunt bancaire 7 000,00 Banque 7 233,56 Paiement des intérêts mensuels relatifs à l emprunt bancaire ( $ 11 % 31/365 jours) et diminution de cet emprunt de $. Le passif à court terme 8-5

6 28 février 20X2 Intérêts et frais bancaires 138,08 Emprunt bancaire ,00 Banque ,08 Paiement des intérêts mensuels relatifs à l emprunt bancaire ( $ 10 % 28/365 jours) et remboursement du solde de cet emprunt. P3. La comptabilisation d un emprunt bancaire et d un effet à payer a) La passation des écritures de journal. Effet à payer (30 minutes moyen) 31 mars 20X3 Stocks (ou Achats) Effet à payer Émission d un effet à payer à l intention d un fournisseur algérien, échéant le 30 septembre 20X3, au taux annuel de 6%, en contrepartie de marchandises. 31 août 20X3 Intérêts et frais bancaires 503,01 Intérêts à payer 503,01 Intérêts courus sur l effet à payer au fournisseur algérien ( $ 6 % 153/365 jours). Emprunt bancaire 30 juin 20X3 Banque ,00 Emprunt bancaire (ou Effet à payer) ,00 Emprunt bancaire, portant intérêt à 11 % payable mensuellement, garanti par les comptes clients et les stocks. 31 juillet 20X3 Intérêts et frais bancaires 233,56 Banque 233,56 Paiement des intérêts mensuels relatifs à l emprunt bancaire ( $ 11 % 31/365 jours). Naturellement, l écriture du 15 décembre 20X7 serait différente si le comptable de Biblo ltée n avait pas effectué l écriture de contrepassation du 1 er octobre 20X7. Advenant cette situation, l écriture serait plutôt la suivante : 15 décembre 20X7 Effet à payer ,00 Intérêts et frais bancaires 437,26 Intérêts à payer 615,62 Banque ,88 Paiement de l effet à payer à Fragile enr. à l échéance, compte tenu des intérêts afférents de 1 052,88 $ ( $ 6 % 183/365 jours) dont une somme de 615,62 $ avait déjà été comptabilisée. 8-6 Chapitre 8

7 31 août 20X3 Emprunt bancaire (ou Effet à payer) ,00 Intérêts et frais bancaires 233,56 Banque ,56 Remboursement d une partie de l emprunt bancaire, compte tenu des intérêts courus de 233,56 $ ( $ 11 % 31/365 jours). b) L extrait de la balance de vérification. EXOTIC INC. Extrait de la balance de vérification au 31 août 20X3 Débit Crédit Emprunt bancaire ,00 $ Effet à payer ,00 Intérêts à payer 503,01 Pour la présentation au bilan, il arrive souvent que le poste Intérêts à payer soit regroupé avec la dette auquel il se rapporte. P5. La comptabilisation d événements postérieurs à la date du bilan (20 minutes moyen) Il faut tout d abord déterminer le type d événements postérieurs à la date du bilan, avant de comptabiliser l événement en question. Incendie de l entrepôt Il s agit d un événement qui est l indication d une situation ayant pris naissance après la date du bilan. Les états financiers de l exercice 20X8 ne seront donc pas redressés et la perte nette de $ sera comptabilisée à l exercice 20X9. Cependant, une note concernant cet incendie devra être annexée aux états financiers de l exercice terminé le 30 avril 20X8, afin de décrire l événement en question et la perte nette de $ qui en résulte. Poursuite d un client Il s agit d un événement qui est l indication d une situation qui existait à la date du bilan puisque la cause de la poursuite précède le 30 avril 20X8. Les états financiers de l exercice 20X8 devront donc être redressés afin d inscrire la perte éventuelle probable de $. L écriture suivante est alors nécessaire : 10 juin 20X8 Bénéfices non répartis (Perte résultant d un litige) Dette éventuelle probable Litige Inscription d une éventualité probable résultant d un litige avec Glacé inc. P7. La comptabilisation de dettes éventuelles (20 minutes moyen) a) Il s agit d un passif à court terme car la dette éventuelle est probable et que le montant de $ peut être estimé. Fin d exercice Perte résultant d un litige Dette éventuelle probable Litige Inscription d une éventualité probable résultant d un litige avec M. Van Lee. Le passif à court terme 8-7

8 b) Il s agit d un passif à court terme car la dette éventuelle est probable et que le montant de $ peut être estimé. Fin d exercice Perte résultant d un litige Dette éventuelle probable Litige Inscription d une éventualité probable résultant d un litige avec M me Tallon. Une note aux états financiers devra mentionner que le montant réclamé est supérieur à la perte comptabilisée et qu il s élève à $. c) Il ne s agit pas d un passif à court terme puisque la dette éventuelle est improbable. Une note aux états financiers de l exercice peut décrire cette poursuite si elle est importante. P9. La comptabilisation d éléments complexes du passif à court terme (40 minutes difficile) Ce problème contient des dettes estimatives, des dettes éventuelles, des événements postérieurs à la date du bilan et des engagements contractuels. Vous devez déterminer de quel type de dettes il s agit avant de discuter du traitement comptable approprié. a) Il s agit à la fois d un engagement contractuel et d un événement postérieur à la date du bilan qui est l indication d une situation ayant pris naissance après la date du bilan. Une note aux états financiers de l exercice terminé le 30 juin 20X3 sera nécessaire puisque cet événement semble important. b) Il s agit à la fois d une dette estimative (provision pour garanties) et d un événement postérieur à la date du bilan qui fournit des indications supplémentaires sur une situation qui existait à la date du bilan. Les états financiers de l exercice terminé le 30 juin 20X3 doivent donc être redressés afin de tenir compte de la somme de 800 $ qui devra être déboursée. 30 juin 20X3 Bénéfices non répartis (Frais de garantie) 800 Provision pour garanties 800 Inscription de la provision pour la garantie offerte sur les produits vendus au cours de l exercice 20X3. c) Il s agit d un gain éventuel puisque Chouchou est susceptible d encaisser un montant de $ dans l avenir. Bien que ce gain soit probable, il n est pas inscrit aux livres à titre de produits tant qu il ne s est pas matérialisé. Chouchou doit donc attendre le jugement de la cour. En conclusion, aucun actif ou passif à court terme ne résulte de cette situation. d) Il s agit d une dette éventuelle qui n occasionnera probablement pas de pertes pour Chouchou. Ainsi, au 30 juin 20X3, ce litige n exige pas la comptabilisation d un passif à court terme. Cependant, si Chouchou le souhaite, elle pourra ajouter une note explicative à ses états financiers. e) Il s agit à la fois d une dette éventuelle probable et d un événement postérieur à la date du bilan qui fournit des indications supplémentaires sur une situation qui existait à la date du bilan. Les états financiers de l exercice terminé le 30 juin 20X3 doivent donc être redressés afin de tenir compte de la somme de 500 $ qui doit être déboursée. 30 juin 20X3 Bénéfices non répartis (Perte résultant d un litige) 500 Dette éventuelle probable Litige 500 Inscription d une éventualité probable résultant d un litige avec M me Pinson. 8-8 Chapitre 8

9 Le passif à long terme

9 Le passif à long terme 9 Le passif à long terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments qui composent le passif à long terme 1 Les emprunts obligataires

Plus en détail

CHAPITRE 5 Le passif

CHAPITRE 5 Le passif CHAPITRE 5 Le passif Problème 5.1 L existence et l estimation des éléments de passif a) Oui. La partie des articles que la boutique s est engagée à acheter crée un passif au 25 novembre 20X6, puisque ces

Plus en détail

2 Le chiffrier, les écritures de clôture

2 Le chiffrier, les écritures de clôture 2 Le chiffrier, les écritures de clôture et les écritures de contrepassation Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Le chiffrier 1, 3, 11 1,

Plus en détail

MALDONA JOURNAL GÉNÉRAL

MALDONA JOURNAL GÉNÉRAL CHAPITRE 7 Le passif chap. 7, n o 1 a) MALDONA 20X4 Déc. 31 Salaires 2 400 Salaires à payer 2 400 (pour enregistrer les salaires à payer au 31 décembre 20X4 : 5 employés 4 jours 120 $ = 2 400 $) Déc. 31

Plus en détail

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Recueil de solutions commentées. Chapitre 18

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Recueil de solutions commentées. Chapitre 18 Mise à jour 2006-2008 1 Chapitre 18 RSC/MAJ 2008 MGLBD Page 570 Les principales caractéristiques des travaux mis à jour Question N o 17 Exercices 1. Choix multiples 8. Une opération de refinancement 10

Plus en détail

COURS 470 Série 19. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 19. Comptabilité Générale COURS 470 Série 19 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

1 La régularisation des comptes

1 La régularisation des comptes 1 La régularisation des comptes Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Le principe de l indépendance 1 des exercices L exercice comptable et

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1 QU EST-CE QUE LA COMPTABILITÉ?... 2 Les grandes fonctions de la comptabilité... 2 La distinction

Plus en détail

Exercice 2.27. La société Jus Frais inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.27. La société Jus Frais inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.27 La société Jus Frais inc. La société Jus Frais inc. (JFI), constituée le 1 er novembre 1990 par Monsieur Léon Kerr, est spécialisée dans l embouteillage, la distribution

Plus en détail

12 Le passage de la comptabilité de

12 Le passage de la comptabilité de 12 Le passage de la comptabilité de caisse à la comptabilité d exercice Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension La comptabilité de caisse 1 3

Plus en détail

5 La comptabilisation des opérations

5 La comptabilisation des opérations 5 La comptabilisation des opérations d une entreprise commerciale Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Une vue d ensemble des états financiers

Plus en détail

6 Les écritures de clôture

6 Les écritures de clôture 6 Les écritures de clôture Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension La raison d être de la clôture des comptes Les étapes du processus de

Plus en détail

UNITÉ 3 THÈME 4. Régulariser les comptes à l'inventaire : charges et produits. Cned Site de Lyon Page 1 / 9

UNITÉ 3 THÈME 4. Régulariser les comptes à l'inventaire : charges et produits. Cned Site de Lyon Page 1 / 9 UNITÉ 3 THÈME 4 Régulariser les comptes à l'inventaire : charges et produits Cned Site de Lyon Page 1 / 9 Thème 4 Unité 3 Thème 4 UNITÉ 3 THÈME 4...1 Régulariser les comptes à l'inventaire : charges et

Plus en détail

Exercice 2.3. Conception J.A. inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.3. Conception J.A. inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.3 Conception J.A. inc Le 2 janvier 2001, Jérôme Anderson démarre sa propre entreprise Conception J.A. inc. Jérôme est un informaticien ayant accumulé plus de dix années d expérience

Plus en détail

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS POUR UNE PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (PME) préparé par François BROUARD, DBA, CA Eric Sprott School of Business Carleton University 1125 Colonel By Drive,

Plus en détail

2 L enregistrement des opérations

2 L enregistrement des opérations 2 L enregistrement des opérations relatives aux comptes du bilan Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les comptes Les notions de débit et

Plus en détail

L état des flux de trésorerie

L état des flux de trésorerie CHAPITRE 2 L état des flux de trésorerie 9 RECUEIL DE SOLUTIONS POUR ÉTUDIANTS CHAPITRE 2 LIBRAIRIE LACOSTE INC. chap. 2, n o 1 CHIFFRIER DE L ÉTAT DES FLUX DE TRÉSORERIE pour l exercice terminé le 31

Plus en détail

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Recueil de solutions commentées. Chapitre 9

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Recueil de solutions commentées. Chapitre 9 Mise à jour 2006-2008 1 Chapitre 9 RSC/MAJ 2008 MGLBD Page 266 Les principales caractéristiques des travaux mis à jour Question de révision N o 14 Exercices 11. La comptabilisation des créances 19. La

Plus en détail

3 Les résultats et les capitaux propres

3 Les résultats et les capitaux propres 3 Les résultats et les capitaux propres Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments des résultats 1 et des capitaux propres La comptabilisation

Plus en détail

L enregistrement et le stockage de l information

L enregistrement et le stockage de l information Comptabilité générale IG 3 Cours et TD : Marie Musard Année 2007-2008 L enregistrement et le stockage de l information Exercices (chapitre 2) Exercice 1 : la partie double Vous disposez des informations

Plus en détail

de de Analyse Sujet abordé révision Exercice compréhension de cas n o n o n o n o

de de Analyse Sujet abordé révision Exercice compréhension de cas n o n o n o n o 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base 7//09 7:31 PM Page 475 Chapitre : Les placements Les placements Les sujets abordés pour chacun des travaux suggérés Dans tous les exercices et problèmes, nous calculons

Plus en détail

7 Les titres de placement

7 Les titres de placement 7 Les titres de placement Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les caractéristiques 1 des titres de placement de l entreprise Le traitement

Plus en détail

LES CRÉANCES ET LES DETTES

LES CRÉANCES ET LES DETTES LES CRÉANCES ET LES DETTES Règles générales d évaluation Définition d un actif et d un passif ACTIFS Tout élément de patrimoine ayant une valeur économique positive pour l entité est considéré comme un

Plus en détail

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension. La petite caisse 1, 3 3

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension. La petite caisse 1, 3 3 3 L encaisse Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments constitutifs 1 de l encaisse La gestion de l encaisse 1 Le contrôle interne

Plus en détail

512 Bq 1196 4151 avances et acompte reçu 1196. 44580 TVA à régulariser 196 44571 TVA collectée 196

512 Bq 1196 4151 avances et acompte reçu 1196. 44580 TVA à régulariser 196 44571 TVA collectée 196 K = 50 000 euros Vente prestation et entretien = 4 000 euros 15/03/n+1 Acompte du 25 15/034/n+1 Facturation 15/04/n+1 Règlement 30 jours fin de mois Réception de l acompte : 512 Bq 1196 4151 avances et

Plus en détail

Examen de baccalauréat 2004,

Examen de baccalauréat 2004, Examen de baccalauréat 2004, Sciences économiques et droit (partie comptabilité et gestion) (durée 4h) Matériel autorisé : calculatrice de poche Structure de l examen durée prévisible points attribués

Plus en détail

Mise à jour 2006 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas

Mise à jour 2006 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas Mise à jour 2006 1 QEPC/maj 2006 MGLBD Page 325 Remplacer l exercice E1, no. 5. par le suivant. E1. Choix multiples 5. Lors de la restructuration d une dette à long terme au moyen de la remise d éléments

Plus en détail

Questionnaire examen intra SSH5201. Sigle du cours. Identification de l étudiant(e) Nom : Prénom : Signature : Matricule : Groupe :

Questionnaire examen intra SSH5201. Sigle du cours. Identification de l étudiant(e) Nom : Prénom : Signature : Matricule : Groupe : Questionnaire examen intra SSH5201 Sigle du cours Identification de l étudiant(e) Nom : Prénom : Signature : Matricule : Groupe : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre SSH5201 Économique de l ingénieur

Plus en détail

Exercice et solution 14B.6 Budget de caisse et marge de crédit

Exercice et solution 14B.6 Budget de caisse et marge de crédit Exercice et solution 14B.6 Budget de caisse et marge de crédit Le président d une entreprise, Entrecom ltée, est très heureux de montrer ses états financiers à son gérant de banque. Le directeur de la

Plus en détail

Chapitre VII : Les écritures de régularisation

Chapitre VII : Les écritures de régularisation Chapitre VII : Les écritures de régularisation L ajustement des comptes de gestion Dans la pratique, il peut y avoir un décalage dans le temps entre le moment où l entreprise a effectué une opération génératrice

Plus en détail

Portes et Fenêtres Design ltée 1

Portes et Fenêtres Design ltée 1 Portes et Fenêtres Design ltée 1 Le 15 janvier 2007, Robert Lemeilleur, président et chef de la direction de Portes et Fenêtres Design ltée (PFD) est sorti tout content de la réunion du conseil d administration.

Plus en détail

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif)

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) Plans comptables PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) ACTIF Actif à court terme Banque opérations 1010 Dépôts à terme 1040 Titres négociables 1050 Placements temporaires obligations

Plus en détail

DOSSIER 1 OPÉRATIONS COURANTES

DOSSIER 1 OPÉRATIONS COURANTES Session 2012 - INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Corrigé indicatif Ce corrigé n est qu indicatif et peut contenir des erreurs. DOSSIER 1 OPÉRATIONS COURANTES Partie A - Opérations liées aux achats et aux

Plus en détail

6 Les immobilisations

6 Les immobilisations 6 Les immobilisations Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Quelques notions relatives à l ensemble 5 des immobilisations Les immobilisations

Plus en détail

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension 4 Les créances Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension La gestion des créances Les comptes clients La comptabilisation des comptes clients

Plus en détail

11 Les résultats et les bénéfices

11 Les résultats et les bénéfices 11 Les résultats et les bénéfices non répartis des sociétés par actions Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les résultats des sociétés par

Plus en détail

GUIDE EN COMPTABILITÉ

GUIDE EN COMPTABILITÉ PLACE À LA JEUNESSE GUIDE EN COMPTABILITÉ Le document présent vous présente un aperçu général de ce qu est la comptabilité. Certaines notions seront nécessaires à la complétion du cas académique en comptabilité;

Plus en détail

GRAND LIVRE 01. Note: vous devez remplir la maintenance des folios des comptes de banque avant d entrer des transactions.

GRAND LIVRE 01. Note: vous devez remplir la maintenance des folios des comptes de banque avant d entrer des transactions. Entrée des transactions Note: vous devez remplir la maintenance des folios des comptes de banque avant d entrer des transactions. 1. Accédez à la boîte de dialogue de l entrée des transactions. Utilisez

Plus en détail

Exercice 2.7. Maison D isabelle. Problèmes et solutions

Exercice 2.7. Maison D isabelle. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.7 Maison D isabelle À l automne 20-6, Isabelle Gilbert a accepté de quitter son poste de travailleuse sociale à l hôpital où elle exerçait sa profession et en contrepartie,

Plus en détail

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions, exercices, problèmes, cas.

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions, exercices, problèmes, cas. Mise à jour 2006-2008 1 Chapitre 8 QEPC/MAJ 2008 MGLBD Page 134 Remplacer l exercice E6 par le suivant. E6. L écriture d ajustement à partir de l information tirée du rapprochement bancaire Le comptable

Plus en détail

Introduction à la comptabilité

Introduction à la comptabilité Introduction à la comptabilité L activité économique consiste à produire des biens et des services utiles et suffisamment rares susceptibles d être vendus. Cette production se déroule au sein des entreprises.

Plus en détail

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement 1 / 10 Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement Le P6 regroupe 3 parties : - Le suivi et l optimisation de la trésorerie à court terme (au jour le jour) ; - La détermination des besoins

Plus en détail

SESSION 2010 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ

SESSION 2010 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ 1010009 DCG SESSION 2010 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre information.

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

Mise à jour 2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas

Mise à jour 2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas Mise à jour 2008 1 QEPC/MAJ 2008 MGLBD Page 325 Remplacer l exercice E1, no. 5. par le suivant. E1. Choix multiples 5. Lors de la restructuration d une dette à long terme au moyen de la remise d éléments

Plus en détail

NCECF EN UN COUP D OEIL Présentation des états financiers1

NCECF EN UN COUP D OEIL Présentation des états financiers1 NCECF EN UN COUP D OEIL Présentation des états financiers1 Decembre 2014 Présentation des états financiers 1 CONSIDÉRATIONS SUR L'ENSEMBLE Date d'entrée en vigueur : Exercices ouverts à compter du 1 er

Plus en détail

COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013. OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr

COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013. OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013 OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr Vocabulaire : Débiter un compte signifie inscrire une somme au débit de ce compte Créditer un compte

Plus en détail

Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre :

Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre : Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre : - De détecter les erreurs éventuellement commises au niveau

Plus en détail

Examen de maturité 2007 OS Economie et Droit (durée : 4 h)

Examen de maturité 2007 OS Economie et Droit (durée : 4 h) Examen de maturité 2007 OS Economie et Droit (durée : 4 h) Matériel autorisé : code des obligations du Lycée cantonal, calculatrice non programmable Table des matières : Partie 1 Organisation et Gestion

Plus en détail

L entreprise A.B.C est une société anonyme au capital de 1 200 000 DH.

L entreprise A.B.C est une société anonyme au capital de 1 200 000 DH. Concours d accès en troisième année Programme Grande Ecole Session de Septembre 2011 Epreuve de Comptabilité Générale & Analytique Durée : 3 heures -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

Exercice 1 2.10. Le Bon Vieux Temps inc 2. Problèmes et solutions

Exercice 1 2.10. Le Bon Vieux Temps inc 2. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 1 2.10 Le Bon Vieux Temps inc 2 Fondée par M. Honoré Tremblay le 1 er octobre 20-2, la société Le Bon Vieux Temps inc. est une entreprise qui se spécialise dans la vente de meubles

Plus en détail

La comptabilisation de la dépense a lieu à des moments différents dans les deux comptabilités :

La comptabilisation de la dépense a lieu à des moments différents dans les deux comptabilités : 1 2 3 4 Aide à l animateur La comptabilisation de la dépense a lieu à des moments différents dans les deux comptabilités : Comptabilité générale (3 étapes) : la charge est comptabilisée lors de la certification

Plus en détail

Actifs et passifs non courants

Actifs et passifs non courants Corrigé Application Exercice 1 : Coût d'entrée en patrimoine de la machine de production : - Valeur en douane H TVA 18% 180.000 D - Droit de douane 20.000 D - Transit H TVA 18% (690-100) / 1,18 = 500 D

Plus en détail

CHAPITRE 6. Les comptes courants

CHAPITRE 6. Les comptes courants CHAPITRE 6 Les comptes courants Le compte courant est un compte ouvert dans une banque dont toues les sommes du débit et du crédit sont productives d intérêt Terminologie Compte courant débiteur on parle

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES

FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES V2.0 Page 1 sur 117 DESTINATAIRES Nom Direction M. Litvan FCE 6 ème Sous-direction M. Soulié FCE 7 ème Sous-direction

Plus en détail

CHAPITRE 1 CALCULS MATHÉMATIQUES...

CHAPITRE 1 CALCULS MATHÉMATIQUES... Table des matières CHAPITRE 1 CALCULS MATHÉMATIQUES... 1 LA CALCULATRICE COMMERCIALE... 1 OPÉRATEURS ET OPÉRANDES... 9 La priorité des opérateurs... 9 Les propriétés des opérateurs... 11 Application des

Plus en détail

Comptes de tiers (Classe 4)

Comptes de tiers (Classe 4) Comptes de tiers (Classe 4) Les comptes de tiers, notamment le compte 40 «Fournisseurs et comptes rattachés» et le compte 41 «Clients et comptes rattachés», peuvent être subdivisés pour identifier : les

Plus en détail

10 Le capital d apport des

10 Le capital d apport des 10 Le capital d apport des sociétés par actions Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les composantes des capitaux propres 1, 3 des sociétés

Plus en détail

Tome 7 LE RATTACHEMENT DES CHARGES ÀL EXERCICE

Tome 7 LE RATTACHEMENT DES CHARGES ÀL EXERCICE 616 Tome 7 LE RATTACHEMENT DES CHARGES ÀL EXERCICE TOME 7 617 SOMMAIRE TITRE 1 LES CHARGES À PAYER... 618 CHAPITRE 1 CHAMP D APPLICATION... 620 1. La notion de charges à payer dans le cadre du palier 2006...

Plus en détail

Questions de révision

Questions de révision 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:04 PM Page 71 Chapitre : La comptabilisation des produits, des profits, des charges et des pertes Questions de révision 1. Les produits sont des accroissements

Plus en détail

plutôt qu immédiatement. Il s agit d un effet à payer en bonne et due forme. Un dividende en

plutôt qu immédiatement. Il s agit d un effet à payer en bonne et due forme. Un dividende en 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:21 PM Page 790 5. Le dividende en numéraire constitue la forme la plus courante de dividende. Il s agit d une distribution d argent aux actionnaires. Un certificat

Plus en détail

Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE

Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE Objectifs : Réaliser un travail de synthèse à la fin du module 711-Introduction à la Gestion Comptable. Mettre en œuvre le principe de double détermination

Plus en détail

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DCG session 2008 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 - OPÉRATIONS ÉCONOMIQUES COURANTES A. OPÉRATIONS DIVERSES. A l aide de l annexe 1, comptabiliser au journal de la SARL PROGOLF

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2013/12 - Reconnaissance des produits et des charges correspondant à des intérêts et des redevances, de l affectation de résultats au titre de dividendes et tantièmes

Plus en détail

RAPPORT TRIMESTRIEL TROISIÈME TRIMESTRE TERMINÉ LE 29 SEPTEMBRE 2012

RAPPORT TRIMESTRIEL TROISIÈME TRIMESTRE TERMINÉ LE 29 SEPTEMBRE 2012 RAPPORT TRIMESTRIEL TROISIÈME TRIMESTRE TERMINÉ LE 29 SEPTEMBRE Message aux actionnaires Pour le trimestre terminé le 29 septembre À nos actionnaires, Le chiffre d affaires pour le troisième trimestre

Plus en détail

INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif

INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - OPÉRATIONS ÉCONOMIQUES COURANTES A. OPÉRATIONS DIVERSES A l aide de l annexe 1, comptabiliser au journal de la SARL PROGOLF

Plus en détail

États financiers de DIANOVA CANADA INC. 31 décembre 2012

États financiers de DIANOVA CANADA INC. 31 décembre 2012 États financiers de DIANOVA CANADA INC. 31 décembre 2012 États financiers au 31décembre 2012 Table des matières Rapport de l auditeur indépendant... 1 Résultats... 2 Évolution des actifs nets... 3 Bilan...

Plus en détail

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale COURS 470 Série 09 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation A. Le cycle d exploitation L activité de l unité commerciale

Plus en détail

Lexique financier. Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise.

Lexique financier. Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise. Lexique financier Actif Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise. Actif circulant Partie de l actif du bilan qui comprend des actifs temporaires induits par l

Plus en détail

Eléments de cours Régularisation des charges et produits Provisions pour dépréciation

Eléments de cours Régularisation des charges et produits Provisions pour dépréciation Comptabilité générale Semestre 2 Tronc commun Gestion/Logistique/Informatique Eléments de cours Régularisation des charges et produits Provisions pour dépréciation REGULARISATION DES COMPTES DE CHARGES

Plus en détail

M1 DFCGA et BF Cours de M. Didier KLODAWSKI

M1 DFCGA et BF Cours de M. Didier KLODAWSKI M1 DFCGA et BF Cours de M. Didier KLODAWSKI COMPTABILITÉ FINANCIÈRE APPROFONDIE Applications 1 : amortissements, dépréciations et provisions I - Amortissements Cas n 1 : une entreprise fait l acquisition

Plus en détail

Chapitre 38. Achats Etat TVA déductible sur Autres Biens et Services Fournisseurs

Chapitre 38. Achats Etat TVA déductible sur Autres Biens et Services Fournisseurs Chapitre 38 Opération Achats-vente : un flux réel (matières) et un flux financier (espèces ou dettes). - Chez l acheteur : débit du compte de charge 60 et crédit des réserves ou dette - Chez le vendeur

Plus en détail

Exercice 2.22. Problèmes et solutions. Question 1

Exercice 2.22. Problèmes et solutions. Question 1 Date : Août 004 Exercice. Question Jean Sétout, votre beau-frère, est l unique actionnaire d une entreprise de distribution de matériel informatique nommée Informatique Expert inc. Mordu d informatique

Plus en détail

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.23 J ai mon voyage inc. La société J'ai mon voyage inc., une agence de voyages, a été fondée le 1 er juillet 20-0 par Madame Dodo Michel. Le 20 juin 20-3, le comptable de l'entreprise

Plus en détail

Norme comptable internationale 18 Produits des activités ordinaires

Norme comptable internationale 18 Produits des activités ordinaires Norme comptable internationale 18 Produits des activités ordinaires Objectif Les produits sont définis dans le Cadre pour la préparation et la présentation des états financiers 1 comme les accroissements

Plus en détail

Plan d affaires. 102, rue Nadeau, case postale 5030 Carleton-sur-Mer (secteur Saint-Omer) (Québec) G0C 2Z0 - Tél. : 418 364-2000

Plan d affaires. 102, rue Nadeau, case postale 5030 Carleton-sur-Mer (secteur Saint-Omer) (Québec) G0C 2Z0 - Tél. : 418 364-2000 Plan d affaires 102, rue Nadeau, case postale 5030 Carleton-sur-Mer (secteur Saint-Omer) (Québec) G0C 2Z0 - Tél. : 418 364-2000 info@cldavignon.com - www.cldavignon.com Ce document est disponible en version

Plus en détail

Principes et Techniques Comptables 1 er degré

Principes et Techniques Comptables 1 er degré Principes et Techniques Comptables 1 er degré Thème 1601... 4 Séquence thématique 1...4 Séquence thématique 1 > Exercice 1... 4 Séquence thématique 1 > Exercice 1 > Consigne 1... 4 Séquence thématique

Plus en détail

Exercices sur la petite caisse

Exercices sur la petite caisse Exercices sur la petite caisse P1. La gestion d*une petite caisse (15 minutes facile) Afin de régler plus rapidement les menues dépenses, Barbex enr. a créé un fonds de petite caisse de 300 $, le 10 août

Plus en détail

Guide de comptabilité

Guide de comptabilité Guide de comptabilité Copyright 2006 Sage Accpac International, Inc. Tous droits réservés. Le logo Sage Software, le logo Simple Comptable, Simple Comptable, SimplyCARE et SimplyNet sont des marques de

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

Partie III Le PCG (FR GAAP) Comptabilité Financière B. GRAND

Partie III Le PCG (FR GAAP) Comptabilité Financière B. GRAND Partie III Le PCG (FR GAAP) 1 Plan comptable et Système d enregistrement des transactions. 2 LE PLAN COMPTABLE 3 PCG Téléchargeable sur : www.lacompta.org/doc/plancomptable-francais.pdf PCG sur Iphone

Plus en détail

Chapitre 3. Les achats de biens et de services

Chapitre 3. Les achats de biens et de services Chapitre 3 de biens et de services de biens de services Les réductions sur achats de biens et de services, nécessaires à l exploitation, s enregistrent sur la base des pièces justificatives (factures).

Plus en détail

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE La comptabilité financière d une entreprise s organise de la façon suivante : PIECES JUSTIFICATIVES Factures, pièce de caisse, livre de paye,

Plus en détail

UE10 Comptabilité approfondie

UE10 Comptabilité approfondie 1210010 SESSION 2012 UE10 Comptabilité approfondie Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre information.

Plus en détail

1.1. COMPTABILISATION D UN ACHAT D IMMOBILISATION.

1.1. COMPTABILISATION D UN ACHAT D IMMOBILISATION. TQG RÉCAPITULATION (FIN DE 1ÈRE ANNÉE) (VALABLE EN PARTIE POUR LES AUTRES PROFILS E ET B) Ce document ne remplace pas votre manuel. Il s'agit simplement d'un résumé non exhaustif des différentes opérations

Plus en détail

Principes de comptabilité et de gestion financière

Principes de comptabilité et de gestion financière Commission de Développement Économique des Premières Nations du Québec et du Labrador Principes de comptabilité et de gestion financière Les 25 et 26 janvier 2011 à Québec Plan de cours Présenté par :

Plus en détail

Concours d accès en quatrième année Programme Grande Ecole Epreuve spécialité Finance Session de Juillet 2011 Durée : 3 heures

Concours d accès en quatrième année Programme Grande Ecole Epreuve spécialité Finance Session de Juillet 2011 Durée : 3 heures Concours d accès en quatrième année Programme Grande Ecole Epreuve spécialité Finance Session de Juillet 2011 Durée : 3 heures Partie I : Etudes de cas Cas n 1 «AMAL» est une S.A. dont le siège social

Plus en détail

Concours d entrée en Economie, printemps 2010. Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion

Concours d entrée en Economie, printemps 2010. Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion Concours d entrée en Economie, printemps 2010 Nom: Prénom: Test des connaissances en Technique Quantitative de Gestion Points Obtenus Points Maximum Exercice 1 27 Exercice 2 15 Exercice 3 10 Exercice 4

Plus en détail

Pratique du Droit et du système comptable OHADA

Pratique du Droit et du système comptable OHADA Jacques Njampiep Pratique du Droit et du système comptable OHADA Volume 1 : Solutions aux Exercices & Etudes de cas de Comptabilité générale Editions ECC/RFA Du même auteur Déjà parus : Pratique du Droit

Plus en détail

M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL

M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE chap. 2, n o 13 (suite) 19 20X4 01 21 Comptes fournisseurs 4 8 0 80 Fournitures de bureau utilisées 41800 TPS à recevoir 2926 TVQ à recevoir 3354 (retour de fournitures

Plus en détail

FIDUCIAIRE MICHEL FAVRE SA FASCICULE COMPTABLE. , le

FIDUCIAIRE MICHEL FAVRE SA FASCICULE COMPTABLE. , le FIDUCIAIRE MICHEL FAVRE SA FASCICULE COMPTABLE Nom, prénom: ou raison sociale: Adresse commerciale: Lieu et date:, le Signature: Nous vous saurions gré de bien vouloir établir vos inventaires avec le plus

Plus en détail

LA RÉGULARISATION DES CHARGES EN FIN D EXERCICE

LA RÉGULARISATION DES CHARGES EN FIN D EXERCICE LA RÉGULARISATION DES CHARGES EN FIN D EXERCICE À la fin de l'exercice financier, il faut examiner tous les comptes de la balance de vérification afin de déterminer lesquels nécessitent un ajustement.

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/5 10T 36 A R Durée : 5 heures OFFICE DU BACCALAUREAT Coef. 6 Téléfax (221) 864 67 39 - Tél. : 824 95 92-824 65 81 E T U D E D E C A S DOSSIER N I : COMPTABILITE ANALYTIQUE

Plus en détail

LE CYCLE COMPTABLE. Tableau 4.1 Le point sur les étapes du cycle comptable. (p. 282) Tableau 4.1. Comptabilité manuelle. Comptabilité informatisée

LE CYCLE COMPTABLE. Tableau 4.1 Le point sur les étapes du cycle comptable. (p. 282) Tableau 4.1. Comptabilité manuelle. Comptabilité informatisée (p. 282) Tableau 4.1 Tableau 4.1 Le point sur les étapes du cycle comptable Étape Description 1 À partir d une pièce justificative, analyse de la transaction et inscription de l information dans le journal

Plus en détail

Réserves et Provisions

Réserves et Provisions Cours 7 (STS, J.-M. Schwab) Perte sans provision constituée Réserves et Provisions Afin d illustrer l utilité d une provision, imaginons qu au mois d octobre de l année n l entreprise livre et facture

Plus en détail

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel L analyse fonctionnelle du bilan Fiche 1 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan fonctionnel Le bilan fonctionnel permet une lecture directe de l équilibre financier du bilan. Le retraitement

Plus en détail

LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS

LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS Introduction Charges et produits constatés d avance Charges constatées d avance Produits constatées d avance Charges à payer et produits à recevoir Charges

Plus en détail

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients :

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients : LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES I. Les ventes A) La facture de doit La facture de doit est établie par un fournisseur pour constater la créance sur le client, suite à une vente. C est donc la traduction d

Plus en détail