Comment améliorer la performance de la paie?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment améliorer la performance de la paie?"

Transcription

1 Comment améliorer la performance de la paie? La performance est aujourd hui un enjeu majeur des cabinets Le 67 e Congrès de l ordre des experts-comptables, qui s est tenu à Paris début octobre, a mis en évidence l évolution récente de la profession et la nécessité de s adapter aux mutations en cours. Au cours des 5 dernières années, la profession comptable a connu des bouleversements majeurs dont les impacts n ont pas fini de se faire sentir : libéralisation des règles de communication (publicité/démarchage) ; plus forte concurrence (intégration des AGC, ouverture du capital, autorisation des filiales et des actes de commerce ) ; tension sur les prix, baisse de la rentabilité ; évolution de la relation avec les clients (négociation des prix, demande d offre globale ou de prestations à plus forte valeur ajoutée, plus grande volatilité ) ; changement de comportement des collaborateurs (génération Y, difficulté à recruter ). Déjà, certains cabinets ressentent les conséquences de ces changements dans leur quotidien pour s adapter à ce nouvel environnement. Les cabinets sont aujourd hui à la recherche de nouvelles méthodes, de nouvelles organisations pour améliorer leur performance. Il faut réinventer les cabinets afin de les adapter aux nouvelles règles du jeu et faire face aux grands défis qui attendent la profession. Une démarche de performance est l occasion de revisiter l organisation du cabinet pour la rationaliser, de repenser les métiers avec un autre regard, d harmoniser les méthodes de travail, de remettre à plat le fonctionnement souvent hérité de longues années d habitudes. C est l occasion de redonner du sens aux missions du cabinet : celui de l utilité pour le client.

2 Comment améliorer la performance du cabinet? La performance opérationnelle correspond à l efficacité du cabinet sur ses activités, ses métiers, sa production. Dans un métier où le principal facteur de production est humain, l optimisation de la production s appuie nécessairement en partie sur la recherche de gains de temps. D une manière générale, l optimisation de la production conduit à (re)définir l organisation de la production de manière plus efficace et efficiente (comment arriver au même résultat en y passant moins de temps). Deux phases successives sont nécessaires pour atteindre cet objectif : la chasse aux pertes de temps ; la mise en place de bonnes pratiques. L amélioration de la performance passe notamment par la suppression des tâches inutiles. Une tâche est inutile si elle consomme des ressources (du temps, des consommables, des frais ) sans augmenter la valeur apportée au client. L amélioration des performances consiste à ne garder, dans le processus de production, que ce qui est utile à la satisfaction du client et que ce dernier est donc prêt à payer. Par différence, les actions inutiles peuvent être supprimées sans que la qualité de la mission et la satisfaction du client n en soient altérées. L analyse de la production d un cabinet révèle souvent l existence de nombreuses pertes de temps. En les réduisant, des économies de temps, mais aussi d énergie, seront immédiatement réalisées, augmentant de facto la performance du cabinet. Pour réduire ou supprimer les dysfonctionnements venant alourdir les processus de production, augmenter les coûts et les délais, faire perdre du temps aux collaborateurs, réduire la rentabilité du cabinet, retarder la livraison des dossiers au client il faut commencer par «repérer» ces pertes de temps. Pour cela, le cabinet devra passer au scanner chacune de ses activités (on parle souvent de processus métiers ou de processus opérationnels) afin de détecter toutes les tâches inutiles.

3 L amélioration de la performance du cabinet : application à l activité paie Comme nous venons de le voir, pour supprimer les pertes de temps il faut passer chaque activité du cabinet au scanner. L activité paie ne fait évidemment pas exception. La problématique de la paie se révèle, en effet, souvent complexe pour un cabinet. Connaissant la complexité folle de cette activité, la question qui se pose est : comment réduire le temps passé sur les dossiers sans entrer dans une zone de risques? En pratique, chaque cabinet doit analyser ses process de production de la paie afin d identifier les sources d économies possibles. Toutefois, nous avons listé quelques premières pistes de réflexion pour apporter un premier éclairage. Pour bien analyser l organisation de la paie, il convient de distinguer différentes étapes dans la mission : l organisation de l activité, le paramétrage, la maintenance ; la collecte/saisie des données ; la production proprement dite ; la restitution au client. Enfin, et ce n est pas la moindre des difficultés rencontrées sur le terrain, il convient de s intéresser de près aux règles de facturation et au calcul de la rentabilité de cette activité. Revenons sur ces différents points. L organisation de l activité, le paramétrage, la maintenance Dans un cabinet, l organisation de l activité, le paramétrage, la maintenance constituent des passages obligés de l activité paie. En effet, la paie est une activité industrielle (enfin qui devrait l être!) et comme dans toute activité industrielle, le «réglage des machines» s avère un rouage essentiel. En matière de paie, l évolution incessante de la réglementation impose un suivi et une maintenance permanents (ce qui n est pas le cas en comptabilité) : suivi légal, suivi conventionnel, paramétrage et adaptation des plans de paie cette activité, particulièrement chronophage, constitue des temps fixes incompressibles. Pour gagner en efficacité, il convient de s interroger sur les moyens de réduire ces temps non directement liés à la production mais pourtant incontournables. Une des pistes pour réduire le temps consacré à ces paramétrages que les nouvelles technologies rendent possibles consiste à externaliser cette partie de la production. En effet, en bénéficiant du savoir-faire d un prestataire extérieur sur cette dimension de la mission, on réduit les pertes de temps, et notamment pour les cabinets qui ne comptent que quelques dossiers par convention collective et sont contraints de maintenir un grand nombre de conventions.

4 La collecte/saisie des données La collecte des données, comme toute phase de production nécessitant des interactions entre le cabinet et le client, doit être organisée avec la plus grande attention. En matière de paie, la collecte des données est un élément essentiel de la performance de l activité (tout comme en matière comptable, d ailleurs). Or cette collecte/saisie des données est rarement bien organisée alors qu elle constitue un gisement de productivité pour le cabinet. Alors que nombre de cabinets se préoccupent d améliorer l efficacité de leur production, ils négligent assez souvent la phase préalable de collecte, qui est pourtant tout à fait essentielle. De la collecte dépend souvent le bon déroulement de la phase de production. À l inverse, une collecte mal organisée génère de nombreux dysfonctionnements de production. À titre d exemple, les pratiques en la matière ont bien évolué sur les dernières années, en raison notamment des nouvelles technologies. Ainsi, une étude de la profession comptable/adp Micromégas de 2006 indiquait que 40 % des collectes de données se faisaient par téléphone ou par fax. La même étude, réalisée en 2012, constate que 20 % des collectes de données se font encore par téléphone ou par fax, alors que 70 % se font par mail. Une bonne organisation de la collecte des données est absolument essentielle pour réduire le risque d erreur, gagner du temps, augmenter la rentabilité de l activité paie. Si l on classe les méthodes de collecte des données par ordre décroissant de performance, on peut mentionner les méthodes suivantes : la saisie directe par le client sur un portail de paie dédié ; la transmission des données par mail à l aide d un tableau Excel normalisé par le cabinet et importable directement dans le logiciel de paie du cabinet ; la transmission des données par mail dans un tableau Excel préparé par le client, mais non normalisé ; la transmission des données par mail, avec les informations intégrées dans le corps du mail ; la transmission par fax ; la transmission par téléphone ; sans oublier l inénarrable client qui envoie un fax avec les variables de paie et passe un coup de fil deux jours après pour modifier les informations transmises par fax, ce qui oblige le cabinet à refaire le bulletin! Pour gagner en efficacité sur cette phase de collecte, il convient de privilégier les premières solutions présentées dans la liste ci-dessus et d éduquer les clients!

5 La production proprement dite La production du bulletin comprend différentes étapes : la production proprement dite ; la supervision ; la gestion des événements de paie ; les déclarations sociales. La mise en place de méthodes et d outils de production et de révision permet d améliorer considérablement l efficacité du cabinet. En effet, la standardisation des pratiques permet : de sécuriser la production ; qu un collaborateur souffrant soit très rapidement remplacé par un collègue qui utilise les mêmes outils ; d accélérer la révision par l uniformisation des pratiques et des outils. Dans une activité industrielle, la question de la production des bulletins pose inévitablement la question de l outil. Là encore, le développement des technologies a permis l émergence de solutions nouvelles. Parmi les questions qu un cabinet doit se poser sur la production des bulletins, il y a nécessairement les solutions multimodales, c est-à-dire l adaptation des solutions de production à chaque catégorie de clients. En effet, tous les bulletins du cabinet ne doivent pas forcément être produits avec les mêmes méthodes, les mêmes outils, les mêmes solutions. Prenons un exemple. Une étude récente (La Profession Comptable et ADP Micromégas, septembre 1012) montre que le traitement de la paie d un dossier avec un seul salarié nécessite une durée moyenne de l ordre de 11 heures par an. Comment rentabiliser cette mission? À l inverse, un dossier qui compte 10 paies sera certainement bien rentabilisé par le cabinet. Grâce à ces deux cas, on comprend bien que la solution de production de la paie la plus performante n est pas nécessairement la même. Dans le premier cas, il faudrait variabiliser les coûts en externalisant la production des bulletins et des déclaratifs, alors que dans notre deuxième exemple la production interne semble la plus efficace. Pour finir sur l outil, la meilleure solution est la solution sur mesure par rapport aux particularités du dossier. Il n existe pas de solution universelle et notamment pour les cabinets qui n ont pas de pôle dédié important (moins de 5 collaborateurs).

6 La facturation/la rentabilité Parmi les dimensions essentielles de la performance de l activité paie, la facturation figure évidemment en bonne place. En effet, cette dernière doit être étudiée avec la plus grande attention car elle conditionne la rentabilité globale de l activité et la rentabilité individuelle de chaque dossier. En matière de facturation de la paie, les pratiques des cabinets ont évolué. Du forfait global, nombre de cabinets sont passés au forfait par bulletin puis, peu à peu, les cabinets se mettent à facturer à l acte. Les actes sont de plus en plus différenciés (entrées, sorties, maladies, attestations ). Le cabinet doit impérativement mettre au point un tarif à l acte adapté aux différentes situations en tenant compte de critères tels que : le prix de marché ; la taille de l entreprise ; la complexité de la convention collective ; la complexité des pratiques de l entreprise ; les modes de collecte des données Nous aurons l occasion de revenir dans une prochaine newsletter sur les pratiques des cabinets en matière de facturation de la paie.

7 Pour finir Pour finir, chaque cabinet doit décortiquer ses propres modes de production afin de les améliorer. À titre d exemples, voici quelques questions pratiques à se poser pour trouver des pistes d amélioration : Avez-vous calculé le temps passé sur les différentes étapes de production du bulletin? Avez-vous identifié le temps global passé sur l année pour la mise à jour des conventions collectives? Avez-vous un système de suivi des événements de paie (entrée, sortie, maladie ) vous permettant de les tracer et de les facturer? Avez-vous un tarif différencié selon le nombre de bulletins? Facturez-vous séparément les événements de paie? Facturez-vous un tarif différent selon que le secteur d activité du client est simple ou complexe? Votre outil de production de la paie est-il adapté à tous vos dossiers? Tous vos dossiers de paie sont-ils rentables? Comment gérer les dossiers non rentables? Comment réduire les coûts fixes de production (maintenance informatique, maintenance légale et conventionnelle, paramétrages, formation )? Cet article mériterait de nombreux développements complémentaires. Sur toutes les questions de la performance de la production de la paie, ADP Micromégas peut vous aider. N hésitez pas à prendre contact avec nous pour réfléchir ensemble aux meilleures pratiques pouvant être adaptées à votre cabinet.

La paie : pourquoi choisir entre rentabilité et sécurité?

La paie : pourquoi choisir entre rentabilité et sécurité? La paie : pourquoi choisir entre rentabilité et sécurité? Introduction Laurent Tarazona, Directeur Commercial Profession Comptable ADP Micromégas ADP Micromégas ADP 60 ans d expertise paie et RH Un métier

Plus en détail

La Profession Comptable

La Profession Comptable Cahier spécial La Profession Comptable www.laprofessioncomptable.com I. Méthodologie de l étude 1. Approche utilisée 2 2. Le profil des cabinets interrogés 2 3. Les éléments constitutifs du prix de revient

Plus en détail

Etape 1 : paramétrage et choix du modèle d organisation

Etape 1 : paramétrage et choix du modèle d organisation L outil d analyse que nous vous proposons reprend toutes les étapes relatives à l'établissement d'un bulletin de paie en fonction du profil d'organisation de votre cabinet. Il doit vous permettre de mieux

Plus en détail

«Quelle solution paie pour votre organisation?»

«Quelle solution paie pour votre organisation?» «Quelle solution paie pour votre organisation?» Internalisée, externalisée, assistée Choisir sa solution paie en fonction de son organisation ou Adapter son organisation à sa solution paie? Quels sont

Plus en détail

Noël. + de fréquentation. + de communication

Noël. + de fréquentation. + de communication GUIDE DE NOËL GROUPE PROGMAG - ZA de Clairac - 260 rue St-Exupéry - 26760 Beaumont les Valence Téléphone : +33 4 75 780 780 - Fax : +33 4 75 780 781 Email : progmag@progmag.com Site : www.progmag.com Les

Plus en détail

Comment réussir la mise en place d un ERP?

Comment réussir la mise en place d un ERP? 46 Jean-François Lange par Denis Molho consultant, DME Spécial Financium La mise en place d un ERP est souvent motivée par un constat d insuffisance dans la gestion des flux de l entreprise. Mais, si on

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

LA PROFESSION COMPTABLE

LA PROFESSION COMPTABLE CAHIER SPECIAL n LA PROFESSION COMPTABLE laprofessioncomptable.com Laprofessioncomptable.com SOMMAIRE I. Méthodologie de l'étude L'approche utilisée 2 Le profil des cabinets interrogés 2 Les éléments constitutifs

Plus en détail

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002 GT015-rev octobre 2002 ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI Enquête IPSOS Novembre 1999 Contribuer à la performance de l entreprise 153 rue de Courcelles 75817 Paris cedex 17 Tél. 01 44 15 60

Plus en détail

Le portail clients QWE

Le portail clients QWE ROFESSION OMPTABLE Le portail collaboratif clients QWE 1 LE PORTAIL COLLABORATIF CLIENT le moteur de votre développement La réponse à vos missions de conseil en informatique Partager la même solution entre

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour les prestataires de services : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour les prestataires de services : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Le cloud computing : vue d ensemble Les sociétés de services du monde entier travaillent dans un environnement en pleine

Plus en détail

Gestion electronique de document

Gestion electronique de document Gestion electronique de document Gestion electronique de document (GED) Introduction La gestion électronique de documents (GED) permet de remplacer des "documents papier" par leur forme "électroniques".

Plus en détail

Le management des connaissances

Le management des connaissances Le management des connaissances L essentiel du cours I. Définitions et pratiques du management des connaissances A. Définition du management des connaissances Le management des connaissances et des compétences

Plus en détail

Livre blanc. Quelles applications. pour. quelle mobilité

Livre blanc. Quelles applications. pour. quelle mobilité Livre blanc Quelles applications? pour quelle mobilité 2 «À l aube d une ère nouvelle, la mobilité voit ses usages se multiplier dans notre vie quotidienne, privée comme professionnelle. La déferlante

Plus en détail

Module «Process Planification Qualité - Page 1 INTRODUCTION

Module «Process Planification Qualité - Page 1 INTRODUCTION Module «Process Planification Qualité - Page 1 INTRODUCTION Le module «Process/Planification/Qualité» de TurboBusiness est un outil d organisation, de planification et de gestion de la qualité. Nous décrivons

Plus en détail

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES UN GUIDE ESSENTIEL : GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES Vue d ensemble Dans presque tous les secteurs des services de santé aux services financiers de l industrie

Plus en détail

Application Portfolio Management (APM) : Redonner de la valeur à l entreprise

Application Portfolio Management (APM) : Redonner de la valeur à l entreprise IBM Global Services Application Portfolio Management (APM) : Redonner de la valeur à l entreprise L analyse du parc applicatif d une entreprise peut aider à maintenir une cohérence entre son organisation

Plus en détail

LES PROCEDURES DE LA POLITIQUE D ARCHIVAGE

LES PROCEDURES DE LA POLITIQUE D ARCHIVAGE LES PROCEDURES DE LA POLITIQUE D ARCHIVAGE La mise en place d une politique d archivage offre des solutions pour assurer une gestion pérenne des archives. Ce guide de procédure doit : - servir de base

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

Archivage de documents à valeur juridique. Présentation du coffre-fort électronique CDC Zantaz

Archivage de documents à valeur juridique. Présentation du coffre-fort électronique CDC Zantaz Archivage de documents à valeur juridique Présentation du coffre-fort électronique CDC Zantaz CDC ZANTAZ Tiers archiveur - Tiers de confiance La référence en matière de confiance CDC ZANTAZ créée 2001

Plus en détail

Une initiative de l Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France. OPTIMISEZ votre saisie avec ETEBAC, Internet, Jedeclare.

Une initiative de l Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France. OPTIMISEZ votre saisie avec ETEBAC, Internet, Jedeclare. Une initiative de l Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France OPTIMISEZ votre saisie avec ETEBAC, Internet, Jedeclare.com Intervenants Arlette PATIN Expert Comptable CAC François-Gérard MONDI

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ Manuel Qualité 5 place du Rosoir 21000 DIJON Tél. : 03.80.59.65.20 Fax : 03.80.53.09.50 Mèl : contact@bfc.experts-comptables.fr www.bfc.experts-comptables.fr SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE

Plus en détail

Les progiciels de gestion intégrés (PGI ou ERP)

Les progiciels de gestion intégrés (PGI ou ERP) Le point sur Les progiciels de gestion intégrés (PGI ou ERP) Depuis le début des années 90 s est développé un nouveau type de logiciel de gestion : le PGI, ou Progiciel de Gestion Intégré, plus connu sous

Plus en détail

Newsletter Jurimanagement & Juricommunication. Avocat Management & Stratégie La lettre n 20 juin 2013

Newsletter Jurimanagement & Juricommunication. Avocat Management & Stratégie La lettre n 20 juin 2013 Newsletter Jurimanagement & Juricommunication Avocat Management & Stratégie La lettre n 20 juin 2013 Editorial : Par Michel Lehrer Directeur associé de Jurimanagement Dans un marché en pleine mutation

Plus en détail

... Catalogue des solutions. Rechercher. Indexer. Partager. Sommaire

... Catalogue des solutions. Rechercher. Indexer. Partager. Sommaire Catalogue des solutions Rechercher Indexer PDF Panorama de presse... Partager Sommaire P.1 ZeDOC Spot Solution de dématérialisation de documents P.2 ZeDOC Dépôt de Factures Solution de dématérialisation

Plus en détail

gestion déléguée des Ressources Humaines

gestion déléguée des Ressources Humaines Audit de conformité Organisation du service paie Traitement de la Paie Formation gestion déléguée des Ressources Humaines La gestion des ressources humaines est une fonction à la fois stratégique et sensible

Plus en détail

SOUFFRANCE AU TRAVAIL

SOUFFRANCE AU TRAVAIL Page 1 sur 8 SOUFFRANCE AU TRAVAIL «Un état de stress survient lorsqu il y a déséquilibre entre la perception qu une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu elle

Plus en détail

Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur?

Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur? Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur? Un Livre Blanc Experian Marketing Services d après une enquête menée par le

Plus en détail

HAYS E TIME GUIDE UTILISATEUR

HAYS E TIME GUIDE UTILISATEUR HAYS E TIME GUIDE UTILISATEUR Nos bordereaux électroniques ont vocation à remplacer les traditionnels bordereaux papiers pour favoriser un traitement en ligne par l intérimaire et par notre client. Ce

Plus en détail

LA COMMUNICATION WEB & PAPIER : UNE COMBINAISON OPTIMISÉE

LA COMMUNICATION WEB & PAPIER : UNE COMBINAISON OPTIMISÉE LA COMMUNICATION WEB & PAPIER : UNE COMBINAISON OPTIMISÉE À L ÉCOUTE DE NOS CLIENTS Le papier, c est fini. Maintenant, il faut passer sur Internet. Il y a trop de monde sur Internet, C est impossible de

Plus en détail

Vous êtes actionnaires? objectif. CAsh. Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements

Vous êtes actionnaires? objectif. CAsh. Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements Vous êtes actionnaires? Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements Vous êtes actionnaires? Vous avez investi dans une entreprise et vous vous posez 4 questions essentielles

Plus en détail

Accenture Software. IDMF Insurance Data Migration Factory. La migration en toute confiance de vos données d assurance

Accenture Software. IDMF Insurance Data Migration Factory. La migration en toute confiance de vos données d assurance Accenture Software IDMF Insurance Data Factory La migration en toute confiance de vos données d assurance Plus de 60 millions de contrats migrés avec succès Les compagnies d assurance sont régulièrement

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

Hesperi@ Newsletter Eté 2011. i n f o r m a t i q u e. Actualités Hesperia. 1) Petite escapade champêtre

Hesperi@ Newsletter Eté 2011. i n f o r m a t i q u e. Actualités Hesperia. 1) Petite escapade champêtre Hesperi@ i n f o r m a t i q u e Newsletter Eté 2011 Actualités Hesperia 1) Petite escapade champêtre Nous souhaitions pour débuter cette nouvelle Newsletter vous faire partager un moment de détente que

Plus en détail

DÉMATÉRIALISATION FINANCE 2014

DÉMATÉRIALISATION FINANCE 2014 NOTE DE SYNTHESE RENCONTRE DÉMATÉRIALISATION FINANCE 2014 DÉMATÉRIALISATION DU PROCESSUS PURCHASE-TO-PAY : QUELLES RUPTURES TECHNOLOGIQUES ANTICIPER EN RÉPONSE AUX ÉVOLUTIONS RÉGLEMENTAIRES ET ORGANISATIONNELLES?

Plus en détail

Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture

Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture Enjeux L accélération des délais de clôture ou Fast Close s est tout d abord très largement répandu dans les grandes entreprises

Plus en détail

Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé

Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des RH Page 1 Introduction

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

L ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE DE L ORDRE SITES, COMPTEXPERT, EXPERTPASS, SIGNEXPERT

L ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE DE L ORDRE SITES, COMPTEXPERT, EXPERTPASS, SIGNEXPERT L ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE DE L ORDRE SITES, COMPTEXPERT, EXPERTPASS, SIGNEXPERT L environnement numérique Geoffroy Filho Chef de projet en charge du digital au CSOEC gfilho@cs.experts-comptables.org Sylvie

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail

Microsoft France. Pour en savoir plus, connectez-vous sur www.microsoft.com/france/dynamics/nav ou contactez notre Service Client au 0825 827 859*

Microsoft France. Pour en savoir plus, connectez-vous sur www.microsoft.com/france/dynamics/nav ou contactez notre Service Client au 0825 827 859* Microsoft France Pour en savoir plus, connectez-vous sur www.microsoft.com/france/dynamics/nav ou contactez notre Service Client au 0825 827 859* * 0,15 TTC/min Microsoft France - SAS au capital de 4 240

Plus en détail

Le développement des missions de conseil fiscal

Le développement des missions de conseil fiscal Le développement des missions de conseil fiscal Intervenants Régis de BREBISSON Expert Comptable Cabinet DBA, Membre du groupement France Défi Didier PLANE Consultant Cabinet Avensi Consulting Sommaire

Plus en détail

MAÎTRISE DES ACHATS D INVESTISSEMENTS

MAÎTRISE DES ACHATS D INVESTISSEMENTS MAÎTRISE DES ACHATS D INVESTISSEMENTS Une enquête auprès des DAF et dirigeants de l industrie en France Paris, le 20 octobre 2010 Olaf de Hemmer International Business Manager Purchasing Department 16,

Plus en détail

Ministère de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative

Ministère de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative Ministère de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative Secrétariat général Direction générale des ressources humaines Sous-direction du recrutement CONCOURS INTERNE COMMUN POUR LE

Plus en détail

Avantage d'une migration vers une solution EDI externalisée

Avantage d'une migration vers une solution EDI externalisée Avantage d'une migration vers une solution EDI externalisée Description Problématique Infrastructure Ressources Logiciel Maintenance Conclusion Avantages d une migration vers une solution EDI externalisée

Plus en détail

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation commerciale?... 6 A. Le temps... 6 B. La productivité...

Plus en détail

Auditer son environnement Telecom Un des fondements du projet TEM

Auditer son environnement Telecom Un des fondements du projet TEM Auditer son environnement Telecom Un des fondements du projet TEM Sommaire Introduction... 3 Les éléments internes essentiels à auditer... 4 Le dimensionnement de l infrastructure... 4 Les factures...

Plus en détail

La mise en place du Lean Supply Chain chez Schneider Electric

La mise en place du Lean Supply Chain chez Schneider Electric La mise en place du Lean Supply Chain chez Schneider Electric Gérard JORGE Directeur de la division Ibérique & Internationale, Schneider Electric Revoir complètement la chaîne d approvisionnement, assurer

Plus en détail

Juillet 2012. Comment faire de votre entreprise une organisation Purchase to Pay First Class? 14 indicateurs clés de performance

Juillet 2012. Comment faire de votre entreprise une organisation Purchase to Pay First Class? 14 indicateurs clés de performance Juillet 2012 ( Comment faire de votre entreprise une organisation Purchase to Pay First Class? 14 indicateurs clés de performance INTRODUCTION Si vous voulez faire de votre entreprise une organisation

Plus en détail

Réussir la Démarche de Management

Réussir la Démarche de Management Formation à la norme ISO 9001, V 2008 Formateur Dr Mohammed Yousfi Formateur Auditeur Consultant QSE Réussir la Démarche de Management Réussir le Projet ISO 9001, Version 2008 1 Programme Introduction

Plus en détail

Les Règles d Or pour réussir son Projet CRM

Les Règles d Or pour réussir son Projet CRM Les Règles d Or pour réussir son Projet CRM L I V R E B L A N C Sommaire Le CRM, clé de votre performance!... 3 Les règles d or pour réussir votre projet CRM... 4 Règle n 1 - Intégrer le projet de CRM

Plus en détail

CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE. axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL

CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE. axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL SOMMAIRE Édito... page 3 Axiwell Financial Services... Exemples de missions réalisées... Nos offres spécifiques... Risques / Conformité / Réglementaire...

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

CONFÉRENCE DE LA PROFESSION. Les SSII & le marché social, partenaires ou concurrents?

CONFÉRENCE DE LA PROFESSION. Les SSII & le marché social, partenaires ou concurrents? CONFÉRENCE DE LA PROFESSION Les SSII & le marché social, partenaires ou concurrents? Les SSII & le marché social, partenaires ou concurrents? Philippe BONNIN Rapporteur délégué Stéphane BENAYOUN Expert

Plus en détail

Tout s accélère! Impact des évolutions socio-économiques sur les méthodes de suivi commercial pour les cabinets d avocats

Tout s accélère! Impact des évolutions socio-économiques sur les méthodes de suivi commercial pour les cabinets d avocats Tout s accélère! Impact des évolutions socio-économiques sur les méthodes de suivi commercial pour les cabinets d avocats Trois notions sont devenues incontournables dans les affaires et ne peuvent que

Plus en détail

Choisir son logiciel de caisse

Choisir son logiciel de caisse GUIDE PRATIQUE Choisir son logiciel de caisse Qu est-ce qu un logiciel de caisse? Un logiciel de caisse, aussi appelé caisse enregistreuse ou caisse tactile est un programme informatique qui vous permet

Plus en détail

Tilkee. Mars 2015. Dossier de presse. Contact Presse. Avec Tilkee, les commerciaux vont aimer vendre! Cabinet Gtec - Caroline Kulko

Tilkee. Mars 2015. Dossier de presse. Contact Presse. Avec Tilkee, les commerciaux vont aimer vendre! Cabinet Gtec - Caroline Kulko Dossier de presse Mars 2015 Tilkee Avec Tilkee, les commerciaux vont aimer vendre! Contact Presse Cabinet Gtec - Caroline Kulko caroline.kulko@cabinet-gtec.fr +33.4.56.40.67.26 www.cabinet-gtec.fr www.linkedin.com/company/gtec

Plus en détail

S'organiser pour ne plus se noyer dans l'information

S'organiser pour ne plus se noyer dans l'information S'organiser pour ne plus se noyer dans l'information S'organiser pour ne plus se noyer dans l'information Filtrer ce qui est important Filtrer les informations au regard de sa mission Transformer l'information

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Maison du Barreau - Colloque du 14 novembre 2008

Maison du Barreau - Colloque du 14 novembre 2008 LA RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE DE L AVOCAT ET SON ASSURANCE DES PISTES A EXPLOITER INTERVENTION DE MONSIEUR LE BATONNIER ALAIN MARTER PRESIDENT DE L UNCA Société de Courtage des Barreaux Maison

Plus en détail

Stimuler et améliorer les relations clients pour développer votre cabinet

Stimuler et améliorer les relations clients pour développer votre cabinet La relation client : un enjeu majeur pour les professionnels du chiffre Stimuler et améliorer les relations clients pour développer votre cabinet François Josz Directeur Commercial SAGE 1 Un marché en

Plus en détail

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE UN MARCHE DU RECRUTEMENT EN PHASE AVEC l EVOLUTION DU MARCHE COMPTABLE RECRUTEMENT 74% DES EMPLOYEURS ONT RECRUTE SUR L ANNEE 2013/2014 Raisons des recrutements quelles évolutions depuis 3 ans? Le recrutement

Plus en détail

Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE CAMPAGNE COURTE

Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE CAMPAGNE COURTE Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE CAMPAGNE COURTE QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création, MEJT avait

Plus en détail

Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables ENQUETE. La profession d expert-comptable dans l univers du patrimoine 2004

Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables ENQUETE. La profession d expert-comptable dans l univers du patrimoine 2004 Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables ENQUETE La profession d expert-comptable dans l univers du patrimoine 2004 Profil de l'enquête La profession d expert-comptable dans l univers du patrimoine

Plus en détail

Solutions de pilotage. Comment les directions financières et informatiques voient évoluer les solutions du marché dans les années à venir?

Solutions de pilotage. Comment les directions financières et informatiques voient évoluer les solutions du marché dans les années à venir? Solutions de pilotage Comment les directions financières et informatiques voient évoluer les solutions du marché dans les années à venir? Juin 2008 Préface L année 2007 a été particulièrement riche en

Plus en détail

1 Chapitre Chapitre. Le coaching QU EST-CE QUE C EST?

1 Chapitre Chapitre. Le coaching QU EST-CE QUE C EST? 1 Chapitre Chapitre Le coaching «Ils jouent un jeu. Ils jouent à ne pas jouer un jeu. Si je leur montre que je le vois, je briserai les règles et ils me puniront. Je dois jouer leur jeu, qui consiste à

Plus en détail

Gestion de vos adhésions en ligne

Gestion de vos adhésions en ligne Au service des associations et des clubs Gestion de vos adhésions en ligne Lancez votre campagne d adhésions et gérez le suivi sereinement Au service des associations et des clubs Le site MyGaloo.fr est

Plus en détail

COMMUNICATION DES CABINETS Quels intérêts? Quels moyens? Quelles limites?

COMMUNICATION DES CABINETS Quels intérêts? Quels moyens? Quelles limites? COMMUNICATION DES CABINETS Quels intérêts? Quels moyens? Quelles limites? Jeudi16 janvier 2014 www.oec-paris.fr / @OECParis Attention à la chronologie Avant la définition d une stratégie de communication

Plus en détail

Le Lean Management appliqué à la fonction finance

Le Lean Management appliqué à la fonction finance Le Lean Management appliqué à la fonction finance #LeanFinance Réunion mensuelle APDC 21 mai 2015 Tour de table 2 Programmes d amélioration continue dans la fonction Finance Quelques tendances 54% des

Plus en détail

TECH COMPRENDRE LA NOTION DE GROUPE PRUDENTIEL INFOTECH # 33 INTRODUCTION RAPPEL : QUEL CONTOUR DU GROUPE D ASSURANCE AUJOURD HUI?

TECH COMPRENDRE LA NOTION DE GROUPE PRUDENTIEL INFOTECH # 33 INTRODUCTION RAPPEL : QUEL CONTOUR DU GROUPE D ASSURANCE AUJOURD HUI? COMPRENDRE LA NOTION DE GROUPE PRUDENTIEL INTRODUCTION Marie-Laure DREYFUSS ASSOCIÉE Responsable du Pôle Gouvernance Tel. : + 33 (0)4 72 18 58 58 E-mail : marie-laure.dreyfuss@actuaris.com En matière de

Plus en détail

ARCHIVAGE / SIGNATURE ELECTRONIQUE

ARCHIVAGE / SIGNATURE ELECTRONIQUE A B A C U S ARCHIVAGE / SIGNATURE ELECTRONIQUE ARCHIVAGE ET SIGNATURE ELECTRONIQUE Archivage numérique Les factures clients et fournisseurs, les confirmations de commande, les bons de commande, la correspondance

Plus en détail

LES EDITIONS CoMPAGNoNS

LES EDITIONS CoMPAGNoNS LES EDITIONS CoMPAGNoNS Une gamme d outils malicieux pour les utilisateurs Sage EDITION 2014 37, rue Paule Raymondis 31200 Toulouse France Tél. : +33(0)5.61.26.71.64 Fax : +33(0)5.61.26.80.42 Contact commercial

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE -2014

DOSSIER DE PRESSE -2014 RESEAU DE CONSEILLERS EN IMMOBILIER INDEPENDANTS Compétences des conseillers - Sécurité absolue des transactions DOSSIER DE PRESSE -2014 Pour en savoir plus : www.optimhome.com Contact presse Agence Shan

Plus en détail

catégorie - développement rh

catégorie - développement rh Mise en œuvre d un outil de développement des compétences 360 Feedback au sein de l Université du Courrier du Groupe La Poste Marion TREMINTIN Diplômée d un DESS Gestion Stratégique des Ressources Humaines

Plus en détail

TRAITEMENT DE VOS PLIS NON DISTRIBUÉS (PND)

TRAITEMENT DE VOS PLIS NON DISTRIBUÉS (PND) TRAITEMENT DE VOS PLIS NON DISTRIBUÉS (PND) OPTIMISEZ LE BUDGET ET LE ROI DE VOS CAMPAGNES DE COMMUNICATION marketing opérationnel et relation client Marketing Promotionnel Marketing Relationnel Marketing

Plus en détail

MODE OPERATOIRE CONCERNANT LES BONS DE COMMANDE SUR MARCHE ET LA NOUVELLE PLATEFORME EFOLIA (ENTREPRISE)

MODE OPERATOIRE CONCERNANT LES BONS DE COMMANDE SUR MARCHE ET LA NOUVELLE PLATEFORME EFOLIA (ENTREPRISE) MODE OPERATOIRE CONCERNANT LES BONS DE COMMANDE SUR MARCHE ET LA NOUVELLE PLATEFORME EFOLIA (ENTREPRISE) 1) Quelques définitions... 3 2) Inscription sur le portail Efolia... 3 3) Récupération de la clé

Plus en détail

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats.

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. LE SRM : SOCLE D UN SI ACHATS PERFORMANT Le référentiel fournisseurs ou

Plus en détail

Intervention des experts-comptables

Intervention des experts-comptables Stage de Préparation à l Installation Intervention des experts-comptables PLAN DE L'INTERVENTION Présentation de la profession d'expert-comptable Présentation des missions de l expert-comptable Présentation

Plus en détail

COMMENT GERER LE RISQUE «ROUTIER» AU NIVEAU DES TPE / PME

COMMENT GERER LE RISQUE «ROUTIER» AU NIVEAU DES TPE / PME COMMENT GERER LE RISQUE «ROUTIER» AU NIVEAU DES TPE / PME Constat : Les statistiques montrent qu un salarié sur deux, décédé en accident du travail, l est au cours d un déplacement dans le cadre d une

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE :

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : DECRYPTAGE ET TEMOIGNAGE Le coaching en entreprise est souvent source de questionnement sur différents aspects : quelles populations concernées? Dans

Plus en détail

Comment développer vos missions paie?

Comment développer vos missions paie? Comment développer vos missions paie? La performance des cabinets ne repose pas seulement sur une course à la productivité mais sur une stratégie de croissance fondée sur : Le savoir La qualité du service

Plus en détail

accueil Ecole Supérieure du Numérique de Normandie

accueil Ecole Supérieure du Numérique de Normandie accueil Ecole Supérieure du Numérique de Normandie Développement d'applications et de systèmes d'information Ecole supérieure du Numérique de Normandie juillet 2013 (*) La durée des cycles métiers est

Plus en détail

LE COACHING. Texte communiqué par. Norbert CASAS. MONTPELLIER Mars 2005

LE COACHING. Texte communiqué par. Norbert CASAS. MONTPELLIER Mars 2005 LE COACHING Texte communiqué par Norbert CASAS MONTPELLIER Mars 2005 Le terme de «coaching» recouvre aujourd hui une réalité disparate car il et utilisé dans de nombreux domaines aussi divers que la gestion

Plus en détail

4ème Salon Social & RH

4ème Salon Social & RH 4ème Salon Social & RH Le LEAN Management vers des gains de productivité Le LEAN Management Max CAILLEAU Cabinet HISSEO Black Belt LEAN SIX SIGMA certifié AFNOR Mines de Paris Ingénieur de Projets 22 ans

Plus en détail

LD EXPERTISE Laurent DAVID - 06 26 80 22 56 laurent.david@ldexpertise.com

LD EXPERTISE Laurent DAVID - 06 26 80 22 56 laurent.david@ldexpertise.com Valorisation de l entreprise par son activité commerciale «Si le navigateur ne sait pas dans quel port il se situe ni vers quel port il doit se diriger, aucun vent ne lui sera favorable» Sénèque Marge

Plus en détail

SERVICES PARTAGÉS RÉUSSIR LA MISE EN PLACE DE VOTRE CENTRE DE

SERVICES PARTAGÉS RÉUSSIR LA MISE EN PLACE DE VOTRE CENTRE DE 15 SE LIT EN MINUTES RÉUSSIR LA MISE EN PLACE DE VOTRE CENTRE DE SERVICES PARTAGÉS Ou comment la dématérialisation dans le cloud vous assiste dans vos initiatives de gestion globale. RÉUSSIR LA MISE EN

Plus en détail

Optimisation du travail collaboratif Comptable/Clients 24h sur 24

Optimisation du travail collaboratif Comptable/Clients 24h sur 24 Suivre Echanger Relancer Archiver PARTAGER Optimisation du travail collaboratif Comptable/Clients 24h sur 24 La plateforme d échange et de travail des documents entre le comptable et ses clients Valoriser

Plus en détail

WHITEPAPER. Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace

WHITEPAPER. Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace 1 Table of Contents 3 Manque de centralisation 4 Manque de données en temps réel 6 Implémentations fastidieuses et manquant de souplesse 7

Plus en détail

MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX

MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX CONCERNANT LE LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION D UNE ASSURANCE AUTONOMIE NOVEMBRE

Plus en détail

40 points à contrôler dans un contrat de syndic pour éviter d être mangé tout cru

40 points à contrôler dans un contrat de syndic pour éviter d être mangé tout cru ARC Abus n 1767: 25 03 09/ 40 points à contrôler dans un contrat de syndic pour éviter d être mangé tout cru retour abus Comment faire pour étudier facilement son contrat de syndic, savoir s il est «correct»

Plus en détail

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance Sage 100 pour les PME Faites de votre gestion un levier de performance À propos de Sage Leader des éditeurs de logiciels de gestion sur le marché des PME dans le monde* Plus de 6 millions d entreprises

Plus en détail

Elaborer un projet d action

Elaborer un projet d action FICHE PRATI QUE Elaborer un projet d action Un projet n est pas le fruit du hasard mais le résultat d une situation que l on juge insatisfaisante et que l on souhaite changer. On pourrait dans ce sens

Plus en détail

Analyse du Cycle de Vie Le composite conforté par les résultats de la première étude comparative sur les compteurs

Analyse du Cycle de Vie Le composite conforté par les résultats de la première étude comparative sur les compteurs Analyse du Cycle de Vie Le composite conforté par les résultats de la première étude comparative sur les compteurs Cycleco, bureau d études indépendant spécialisé en analyse du cycle de vie et en éco-conception,

Plus en détail

Au secours, je croule sous les mails!

Au secours, je croule sous les mails! Magazine "L'Entreprise" 10 septembre 2007 Au secours, je croule sous les mails! La surcharge de mails est un vrai casse tête au travail. Comment survivre sous le flux continu d'informations sans zapper

Plus en détail

Modèle de cahier des charges CRM

Modèle de cahier des charges CRM Modèle de cahier des charges CRM Vous trouverez dans ce modèle de cahier des charges les éléments généralement nécessaires au bon fonctionnement d un projet CRM. Chaque entreprise étant unique, il vous

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

La qualité totale CONTENU DU MODULE

La qualité totale CONTENU DU MODULE La qualité totale CONTENU DU MODULE 1. Introduction 2. Les différentes notions et composantes de la qualité 2.1. La qualité peut avoir plusieurs sens 2.2. Les constituants de la qualité totale 3. Les intérêts

Plus en détail