préambule Chères doctorantes, chers doctorants,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "préambule Chères doctorantes, chers doctorants,"

Transcription

1

2 préambule Chères doctorantes, chers doctorants, Pour la 8 ème année, l Université de Nouvelle- Calédonie (UNC ) organise des doctoriales sur le campus de Nouville. Cette manifestation a pour vocation de permettre aux étudiants de l UNC et des instituts de recherche présents sur le territoire (IAC, IRD, IFREMER, IPNC ), mais aussi à des étudiants présents localement mais inscrits dans des écoles doctorales (ED) métropolitaines, de présenter leurs travaux de recherche et de tisser des liens avec d autres chercheurs et divers acteurs du monde socio-économique qui assisteront aux doctoriales. En rencontrant et en discutant avec des professionnels de la recherche, notamment publique mais aussi privée, voire des entreprises innovantes, ces jeunes chercheurs peuvent accroître leur visibilité auprès d employeurs potentiels. De cette façon, ils seront amenés à réfléchir très concrètement à leur future insertion professionnelle. Ces doctoriales ont aussi pour objectif de mettre en valeur la qualité et le dynamisme de la recherche menée en Nouvelle-Calédonie, tant à l UNC qu au sein des instituts partenaires, en particulier les connaissances acquises et les compétences développées par ces jeunes chercheurs durant leur cursus, et ceci dans tous les s explorés (sciences humaines, géologie, recherche juridique, biologie marine ou terrestre, etc.). La présentation de ces différents travaux se fait sous la forme de posters (doctorants de 1 ère année) ou de communications orales (autres doctorants). La manifestation est totalement ouverte au grand public et les doctorants sont incités à inviter leur famille, leurs amis, ou toute personne curieuse des activités de recherches réalisées en Nouvelle-Calédonie. Les doctoriales 2015 débuteront le lundi 3 août après-midi et s achèveront le mercredi 5 août en fin d après-midi. Il est à noter que cette année, le directeur de l école doctorale de l UPF sera présent ; signe de l intérêt qui est porté au rapprochement de nos deux universités. Les posters seront installés dans le hall de l amphithéâtre 400 où les présentations orales se dérouleront. Les doctorants seront présents durant toute la durée des doctoriales pour échanger avec le public. Cette année, nous sommes soutenus par différents partenaires qui nous permettent d attribuer des prix (prise en charge d un congrès international et d un voyage) aux meilleurs posters et présentations afin de permettre in fine aux lauréat(e)s de faire briller à l extérieur leurs travaux réalisés au sein de l ED du Pacifique. Venez découvrir tous les talents de nos doctorants. Pr. Yves LETOURNEUR Codirecteur de l école Doctorale du Pacifique

3 SOMMAIRE P. 6-9 programme des Doctoriales P. 10 Présentation de l École doctorale du Pacifique P. 11 Les équipes de recherches P. 11 Nos partenaires en Nouvelle-Calédonie P Les conférences P P. 59 Les Doctorants Heures d ouverture du secrétariat de l ED 2015 sommaire

4 6 7 Programme Des DOCTORIALES de l école doctorale du Pacifique du 3 au 5 août 2015 UNC Campus de Nouville Amphithéatre 400 Lundi 3 août h - 12 h Installation des posters par les doctorants de 1 ère année, en bas de l amphi h 30 Accueil café, dans le hall de l amphi h Ouverture des Doctoriales 14 h - 14 h 30 Accueil par Gaël LAGADEC, Président de l UNC 14 h h 40 Pr. Yves LETOURNEUR, Codirecteur de l ED : «Objectif des doctoriales et organisation des journées» 14 h h 45 Première session de présentations orales (modérateur : Anne LORRAIN, IRD) Aurélie BOULA «Traçage géochimique de l anthropisation minière des cours d eau sur substrat ultrabasique. Exemple du massif minier du Koniambo» Patrick HOUSSARD «Variations des concentrations en mercure dans les réseaux trophiques marins de l océan Pacifique sud : état des lieux, caractérisation des sources en relation avec la dynamique trophique et physique du milieu» Adrien JACOTOT «Les mangroves dans la lutte contre le changement climatique» 16 h Pause-café 16 h h 30 Seconde session de présentation orales (modérateur : Anne LORRAIN, IRD) Stéphane LESIMPLE «Apports de la minéralogie et chimie isotopique dans la compréhension des processus de serpentinisation de la nappe ophiolitique de Nouvelle- Calédonie» Jérémy ELLERO «Perspectives de coopération régionale dans le Pacifique : quels modèles d intégration économique pour les territoires français?» 18 h - 19 h Conférence, Valérie Allain (CPS) : «Le thon du Pacifique, c est numéro un!» Mardi 4 août h h Troisième session de présentations orales (modérateur : Liet CHIM, IFREMER) Tomasi TAUTUU «La structure coutumière des Wallisiens et des Futuniens en Nouvelle-Calédonie. Origines, rôles et impacts» Matthieu LE DUFF «Approche pluridisciplinaire de l étude des risques côtiers aux îles Loyauté (Nouvelle-Calédonie)» Jean-Baptiste JUHEL «Les requins de Nouvelle-Calédonie : base de référence, impacts humains et mesures de protection» Camille PASQUET «Les lichens bioindicateurs de la pollution atmosphérique en Nouvelle-Calédonie» 10 h - 10 h 45 Première session de posters (modérateur : Liet CHIM, IFREMER) Chloé MARTIAS «Origine et variabilité spatio-temporelle de la matière organique chromophorique dissoute dans le lagon calédonien» Louis SORIEUL «Mode d action et impact d un probiotique, Pseudoalteromonas NC201, sur l état physiologique au cours de l ontogenèse chez Litopenaeus stylirostris, en Nouvelle-Calédonie» Zhi CHENG «Segmentation et classification d images satellitaires. Détection des bassins d aquacultures» Yawiya ITITIATY «étude sur la pollinisation/dispersion/germination en lien avec la dynamique des écosystèmes restaurés» 10 h h 15 Pause-café 11 h h 30 Quatrième session de présentations orales (modérateur : Pierre-Yves LEMEUR, IRD) Oihana LATCHERE «Influence des paramètres environnementaux sur la minéralisation des perles de culture produites par l huître perlière Pinctada margaritifera» Anne HOULES «Restauration écologique d un maquis minier assisté par Acacia spirorbis via le système plante nurse. étude du potentiel et de la diversité de la symbiose ectomycorhizienne pendant les successions végétales» Charles GONSON «évaluation des pressions générées par les usages récréatifs dans le lagon du Grand Nouméa, implication pour la gestion des Aires Marines Protégées et des zones côtières» Le programme

5 8 9 Programme Des DOCTORIALES de l école doctorale du Pacifique du 3 au 5 août 2015 UNC Campus de Nouville Amphithéatre 400 Mardi 4 août 2015 ( suite ) 14 h - 15 h 30 Valoriser ses compétences hors / dans le monde académique : Pierre LABROSSE, CMRT ; Christophe CARBOU, Incubateur de NC ; Axel DUCOURNEAU, UNC-CVT Sud ; et représentants d autres organismes et d entreprises (CCI, MEDEF). 15 h h Pause-café 16 h - 17 h Seconde session de posters (modérateur : Pierre-Yves LEMEUR, IRD) Martin THIBAULT «Le bulbul à ventre rouge (Pycnonotus cafer) : dynamique d invasion et stratégies de gestion d un oiseau introduit en Nouvelle-Calédonie, peste environnementale et ravageur des cultures» Marion ISEPPI «Contrôle structural des gisements de nickel supergène : recherche de nouveaux guides d exploration» Elodie CALVEZ «Amélioration des connaissances sur les épidémies d arboviroses en Nouvelle-Calédonie : importance du vecteur local Aedes aegypti» Charlotte CARRE «Le dépôt calco-magnésien : un outil de dépollution de l eau de mer?» Margot UZAN «La mise en place d un régime de responsabilité civile environnementale en Nouvelle-Calédonie» Thanh Nho NGUYEN «Export of trace metals from sediments to creeks in mangrove forests» 18 h - 19 h Conférence, Bernard Grand (UNC) : «l analyse économique des droits de propriété : le cas des GDPL en NC» Mercredi 5 août h h Cinquième session de présentations orales (modérateur : Bruno FOGLIANI, IAC) Julia SOEWARTO «Maladie fongique et profils de vulnérabilité : le cas de la rouille (Puccinia psidii) des Myrtacées en Nouvelle-Calédonie» Véronique GOURMELON «Formations végétales et diversité microbienne des substrats ultramafiques en Nouvelle-Calédonie, implications pour la conservation et la restauration écologique» Marcin PRZYBYLKO Plays with flies or: First step to game-based pest control in your garden Thibaud MOLEANA «Niveau d herbivorie du picot rayé Siganus lineatus» 10 h - 10 h 30 Pause-café 10 h h Sixième session de présentations orales (modérateur : Gilles PESTANA, UNC) Maureen CATEINE «Dispersion des graines par les fourmis en Nouvelle-Calédonie : quand une espèce invasive est plus performante qu une espèce native» Niken GUSMAWATI «Développement d un outil pour une cartographie automatique des structures d élevage aquacoles sur la bande littorale indonésienne. Quelles perspectives pour son utilisation?» Claude MAILLAUD «Intoxication par le crabe de cocotier (Birgus latro L.) en Nouvelle- Calédonie : effets de l ingestion de fruits du faux manguier (Cerbera manghas L.) sur la toxicité du crustacé. Résultats préliminaires» 12 h - 13 h 30 Pause déjeuner 13 h h 30 Troisième session de posters (modérateur : Gilles PESTANA, UNC) Pauline PALMAS Invasive mammals impact at a biodiversity hotspot scale: the case of feral cat on the New Caledonian Archipelago Thomas CROSSAY «Production in vitro des champignons mycorhiziens à arbuscules des sols ultramafiques pour la restauration écologique des sites miniers dégradés de Nouvelle-Calédonie» Lucia XEWE «La formation continue comme outil de développement» Truong Van VINH «Ability of mangroves to fix atmospheric greenhouse gaz, Can Gio, Mekong river, Vietnam» 14 h h 30 les enjeux de l insertion professionnelle : parcours «d anciens jeunes docteurs» de l EDP : Elefterios CHALKIADAKIS, Marine TOUSSIROT 15 h h Délibération du jury et attribution des prix 16 h - 16 h 30 Bilan général des Doctoriales et cocktail de clôture Le programme

6 10 11 Présentation de l école doctorale du Pacifique Multisite, l école doctorale du Pacifique (ED 469) est commune à l Université de la Polynésie française et à celle de la Nouvelle- Calédonie, qui sont toutes les deux des structures pluridisciplinaires. Les statuts de cette école ont été rénovés en 2013, et son accréditation nationale renouvelée pour la période Elle a été dirigée jusqu en novembre 2014 par l UNC et, depuis novembre 2014, elle est dirigée par Alban Gabillon, Professeur des universités en informatique de l UPF, et co-dirigée par Yves Letourneur, Professeur des universités en biologie marine de l UNC. L objectif principal de cette nouvelle équipe dirigeante est de promouvoir une formation doctorale de qualité et d œuvrer à une convergence accrue des pratiques respectives de l UNC et de l UPF. Fin 2016, la direction de cette école doctorale sera de nouveau assurée par l UNC et sa codirection par l UPF. Deux à trois fois par an, le conseil plénier de l ED du Pacifique (associant des représentants de chacune des deux universités, des organismes de recherche, du monde socioéconomique, et des doctorants) se réunit afin de définir les grands axes d une politique commune en matière d école doctorale et d en suivre la mise en œuvre. Celle-ci est conduite par un conseil restreint d ED, propre à chaque établissement, qui se réunit à peu près tous les deux mois. Pour l UNC, les représentants élus des doctorants sont présents lors de ces conseils et sont chargés de transmettre les procès-verbaux. En outre, depuis 2015, un relevé des décisions prises dans ces conseils fait, l objet d une mise en ligne sur le site de l école doctorale et d une diffusion systématique à l ensemble des directeurs et coencadrants de thèses. Enfin, le secrétariat de l ED viens en appuis à la mise en œuvre de sa politique. Les équipes de recherches Les équipes de recherche de l UNC CNEP Centre des Nouvelles Études sur le Pacifique (EA n 4242) LARJE Laboratoire de Recherches Juridique et économique (EA n 3329) LIVE Laboratoire Insulaire du Vivant et de l Environnement (EA n 4243) PPME Pôle Pluridisciplinaire de la Matière et de l Environnement (EA n 3325) ERIM équipe de Recherche en Informatique et Mathématiques (EA n 3791) Nos partenaires en Nouvelle-Calédonie L École doctorale en bref Pour plus d information Site UNC de l école doctorale du Pacifique Site UPF de l école doctorale du Pacifique Vos interlocuteurs à l UNC Yves LETOURNEUR Codirecteur de l ED Trang CHU-THI Secrétaire de l ED Vos représentants élus au conseil de l ED Maureen LE YANNOU-CATEINE Martin THIBAULT IRD Institut de Recherche pour le développement IAC Institut Agronomique néo-calédonien IFREMER Délégation de Nouvelle-Calédonie BRGM Antenne du BRGM en Nouvelle-Calédonie IPNC Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie

7 12 13 Les CONFérences du 3 au 5 août 2015 UNC Campus de Nouville Amphithéatre 400 Lundi 3 août h - 19 h Valerie Allain Secrétariat Général de la Communauté du Pacifique (CPS) Le thon du Pacifique, c est numéro un! Le thon du Pacifique est sur la première marche du podium. En sashimi, en steak, en boîte de conserve, plus de la moitié du thon capturé dans le monde provient du Pacifique ouest et central. En 2013, ce sont 2,6 millions de tonnes de thons qui ont été pêchés en majorité dans les îles du Pacifique. à la seine, à la palangre, à la canne, à la traîne, tout est mis en œuvre pour capturer bonites, thons germons, thons jaunes et thons obèses. On l apprécie dans nos assiettes, mais pour combien de temps encore? Ces captures qui ne font qu augmenter d année en année sontelles durables? Pour répondre à cette question, les services des pêches et les scientifiques de la région se mobilisent pour surveiller l état des stocks de thons. Ils cherchent à mieux comprendre l impact de la pêche et du climat sur cette ressource. Ils fournissent aux décideurs les informations nécessaires pour mettre en place des mesures de gestion pour le maintien de cette ressource primordiale pour l économie et la sécurité alimentaire des petits pays du Pacifique. Mardi 4 août h - 19 h Bernard GRAND Professeur des Universités, Agrégé de Sciences de Gestion, Département Droit-Économie-Gestion La mise en valeur des biens collectifs par les GDPL : les difficultés révélées par l analyse économique. Les relations commerciales ne sont possibles qu avec tout d abord l intention d interagir puis à la condition de partager un socle minimum de croyances communes. Sur le plan économique, se poser la question des concepts d appartenance à la terre ou de propriété de la terre relève clairement un conflit lié à la connexion de deux cultures possédant des croyances différentes. Ce conflit nait des interrelations entre participants aux modes de pensée a priori différents. Le problème qui nous intéresse est celui qui a trait aux relations économiques. Les deux cultures que nous évoquons sont tout d abord la culture mélanésienne qui possède un rapport à la terre très particulier et la culture occidentale que l on peut qualifiée de dominante, libérale et d essence judéo chrétienne. Le monde libéral a colonisé les espaces mélanésiens durant les XIX ème et XX ème siècles et l a peu à peu imprégné de ses valeurs. L attrait du monde occidental en ce qu il a de pire et de meilleur déstabilise fortement les fondements coutumiers et collectifs inhérents au monde océanien. L identité des peuples océaniens et particulièrement des peuples Kanak de Nouvelle-Calédonie est fondée en partie sur une appartenance à la terre qui régit et restreint fortement le jeu libéral désiré par le monde occidental mais aussi par une partie du monde Kanak, notamment en ce qui concerne l exploitation des terres qui constituent avec la mer la principale richesse naturelle de cet espace. La réponse des autorités fut de créer les GDPL - Groupement de Droit Particulier Local - une forme nouvelle de groupement appelée à satisfaire les croyances des deux parties. Cette conférence a pour objectif d examiner la notion de propriété ainsi que celle de société (au sens de personne morale) sous l angle de l économie libérale et d expliquer les difficultés rencontrées par les GDPL dans le cadre d une mise en exploitation efficace des biens communs tels que la terre coutumière. les conférences

8 LES DOCTORANTS 14 15

9 Jérémy Anso 17 Maintien à long terme des communautés d insectes forestiers dans un contexte de changement global : Interactions entre communautés forestières de grillons et espèces envahissantes de fourmis en Nouvelle-Calédonie Présentation orale Thèse de doctorat financée par une bourse du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie pour l encouragement à la recherche universitaire. L archipel néo-calédonien, qui abrite l une des flores et des faunes les plus riches et endémiques de la planète, est également menacé par de sérieuses pressions biologiques : les espèces exotiques envahissantes, d une part, et la destruction des habitats, d autre part. Ce travail de thèse se propose donc d étudier deux pressions majeures : la dégradation des habitats et les fourmis envahissantes, sur les communautés de grillons abondantes, fortement endémiques, et présentes dans tous les milieux de Nouvelle- Calédonie. L étude de ces communautés nous indique que la dégradation de l environnement (passage de la forêt au maquis minier) et la présence de fourmis invasives (Wasmannia auropunctata) perturbent fortement la structure et la composition des communautés de grillons. L habilité des grillons mâles à émettre des chants pour attirer des partenaires sexuelles nous a permis de développer un outil de calcul de biodiversité avec l acoustique. Nos résultats en méta-acoustique, avec l enregistrement sonore des communautés sous nos deux pressions, concordent avec nos résultats taxonomiques, et démontrent une chute de la complexité sonore dans les milieux envahis par une fourmi envahissante et dans un gradient de dégradation des habitats. Ces résultats sont prometteurs dans la création d un outil innovant à destination des gestionnaires de l archipel. Écologie Eric Vidal (IRD) Hervé Jourdan (IRD) Laure Desutter-Grandcolas (MNHN) : 3 ème année de thèse de doctorat : 2 ème année de thèse de doctorat : 1 ère année de thèse de doctorat : Master 2 Comportement animal et humain à l Université de Rennes : Master 1 écologie et biologie des populations à l Université d Angers.

10 18 19 Aurelie Boula Elodie CALVEZ étude du transport des éléments métalliques dans les bassins versants du massif du Koniambo Amélioration des connaissances sur les épidémies d arboviroses en Nouvelle- Calédonie : importance du vecteur local Aedes aegypti Hydrogéochimie, hydrologie Présentation orale Biologie des organismes Nazha Selmaoui-Folcher (PPME/UNC) Olivier BOUR (Géosciences Rennes/UNR1) Traçage géochimique de l anthropisation minière des cours d eau sur substrat ultrabasique. Exemple du massif minier du Koniambo. Dominique BAUDON - IPNC Myrielle DUPONT-ROUZEYROL - IPNC : 3 ème année de thèse au Pôle Pluridisciplinaire de la Matière et de l Environnement (UNC) : Master en Hydrogéologie, Hydrogéochimie, et Hydropédologie (Rennes 1) : Licence pro. Géologie de l aménagement 2008 : DEUST Géosciences appliquées Mine, Eau, Environnement : (6 mois) Stagiaire hydrogéologue à la SMSP : (1 mois) Intérimaire en hydrologie à Koniambo Nickel SAS : Stagiaire hydrologue à Koniambo Nickel SAS : (3 mois) Stagiaire technicienne topographe au cabinet de Géomètre CRUTCHET : (6 mois) Technicienne environnement minier à la Société Le Nickel (SLN-ERAMET) : (1 mois ½ ) Stagiaire DEUST Géosciences en environnement minier à la SLN-ERAMET : (4 semaines) Stagiaire opérateur au Laboratoire géochimique Albert DEHAY - DIMENC. Les cours d eau, drainant les massifs miniers calédoniens, s enrichissent en éléments métalliques issus des roches. Les fortes précipitations liées au climat semi-tropical, l érosion naturelle ainsi que l exploitation minière à ciel ouvert, que subissent ces massifs, mobilisent et transportent ces éléments vers les bassins versants. Les cours d eau peuvent donc présenter des concentrations dangereuses pour l Homme et pour l environnement. Mes travaux de thèse portent sur la qualité chimique des eaux de surface potentiellement impactées par l activité minière avec pour site d étude le massif minier du Koniambo. Après avoir réalisé une typologie chimique des cours d eau en contexte ultramafique, nous proposons d étudier l évolution des concentrations en éléments métalliques (concentrations totales et dissoutes) lors d un évènement pluvieux sur un bassin versant exploité. Nous présentons le protocole et les conditions d échantillonnage (décembre à juin) adaptées aux contraintes de terrain. L analyse des concentrations totales et de la fraction dissoute, assimilable par l homme, permettront de déterminer les risques sanitaires et écotoxicologiques de ces eaux anthropisées. La région Pacifique, et notamment la Nouvelle- Calédonie, est régulièrement touchée par des épidémies d arboviroses, virus transmis par les arthropodes. Les principaux vecteurs de ces maladies sont les moustiques et en particulier ceux du genre Aedes (en Nouvelle-Calédonie présence uniquement d Ae. aegypti). Depuis 2007, des épidémies de dengue, de chikungunya et de zika ont été recensées dans le Pacifique. Il n existe aucun traitement préventif ou curatif contre ces arbovirus. Pour qu une épidémie ait lieu trois acteurs sont nécessaires : le virus, le vecteur et l hôte. La compréhension des mécanismes impliqués dans l interaction de ces 3 partenaires est nécessaire afin de pouvoir appréhender les épidémies dans leur globalité. Les objectifs de ce travail doctoral sont : 1) Compléter la caractérisation génétique d Ae. aegypti du Pacifique ; 2) étudier l évolution moléculaire du virus zika au cours de l épidémie en Nouvelle-Calédonie, en lien avec le Pacifique et ; 3) évaluer la capacité des vecteurs calédoniens et du Pacifique à transmettre la dengue et le zika : 1 ère année de doctorat, Université de Nouvelle- Calédonie (UNC) : Master 2 Microbiologie Fondamentale et Appliquée, Université de Bretagne Occidentale (UBO) : Master 1 Biologie et Santé. Université de Bretagne Occidentale (UBO) : Licence Biologie Cellulaire et Physiologie, Université de Bretagne Occidentale (UBO) : BTS Analyse Biologiques et Biotechnologies. Pontivy : VSC Ingénieur de recherche, IPNC Nouméa.

11 20 21 Charlotte Carré Zhi Cheng Rôle de la pollution par les métaux lourds et de leur captage par un dépôt calco-magnésien formé en volume sur acier galvanisé en eau de mer naturelle Développement de méthodes semi-supervisées et/ou clustering sous-contraintes pour segmentation et suivi des objets d intérêts dans des séries temporelles d images haute résolution Physique - Chimie Informatique - Environnement Peggy GUNKEL-GRILLON (PPME, UNC) Marc JEANNIN (LaSIE, U. La Rochelle) 2015 : 1 ère année de thèse : Master mention sciences pour l ingénieur, spécialité corrosion, dégradation et protection des matériaux, université de La Rochelle : Licence mention Physique Chimie, université de Poitiers : Stage de master 2 au laboratoire PPME de l université de la Nouvelle-Calédonie : influence de la température de l eau de mer sur la précipitation par voie électrochimique de dépôts calco-magnésiens dans le Pacifique : Stage de master 1 au laboratoire LaSIE de l université de La Rochelle : mise en place d un protocole d étude des processus de dissolution d anodes sacrificielles Al-Zn-In en eau de mer. Le dépôt calco-magnésien est un mélange d hydroxyde de magnésium et de carbonate de calcium obtenu par électrolyse de l eau de mer. Les ions magnésium (Mg) et calcium (Ca) présents naturellement dans l eau précipitent à l interface eau de mer/électrode métallique. Ce dépôt formé in situ pourrait permettre de lutter contre l érosion littorale (formation du Géocorail, l ANR EcoCorail ). Mais en parallèle, l activité humaine est source d éléments métalliques dans l environnement y compris dans l eau de mer. L objectif de la thèse est de déterminer quels contaminants peuvent être incorporés de manière significative dans le dépôt calco-magnésien et de déterminer si le procédé peut servir de marqueur chronologique de la pollution des eaux ou même devenir une technique de dépollution des eaux ou des sédiments marins. Les premiers essais sont menés sur le plomb, élément métallique utilisé par l homme depuis l âge de bronze, donc généralement émis par les activités humaines, et le nickel, élément métallique susceptible d être émis par les activités minières croissantes en Nouvelle- Calédonie. Segmentation et classification d images satellitaires. Détection des bassins d aquacultures. La surveillance de l environnement est devenue une thématique de recherche importante. La télédétection satellitaire et les séries d images temporelles qui en résultent sont devenues des outils incontournables. Le sujet de thèse vise à apporter de nouveaux moyens (méthodes, algorithmes analytiques dans un contexte Big Data) pour exploiter et croiser ces données complexes et spatio-temporelles. Ces méthodes s articulent sous la forme d un processus complet de découverte de connaissances dans les données, c est-àdire prétraitement des données et détection des objets d intérêt (segmentation des images), puis calculs de motifs et de modèles, suivis de leurs interprétations via des outils de visualisation. Les méthodes développées seront appliquées dans le cadre du projet INDESO dont l objectif est de développer des outils pour le suivi des fermes aquacultures par des images satellitaires et d autres problèmes environnementaux. Dans une première étape, une nouvelle méthode de segmentation basée sur les contours a été mise au point afin de cartographier de manière très précise des bassins de crevettes. Nazha Selmaoui-Folcher (UNC-PPME) 2015 : 1 ère année de thèse : Cycle d Ingénieur en Ecotechnologie Electronique Optique, Polytech Orléans : Master en Visualisation, Image & Performance, Université d Orléans : Université de chimie et de technologie de Pékin, Beijing - Chine. Parcours professionnel 2014 : Stage Master 2 : Intégrer des contraintes mécaniques de collisions dans le recalage visuel des arcades dentaires développé dans la thèse de R. Destrez dans le laboratoire PRISME (6 mois) : Stage Master 1 : Détection des cibles cinétiques dans un arrière-plan dynamique dans ZW Data System Science & Technology Co,Ltd (3 mois 2013) : Stage Licence : Reconnaissance des chiffres d une plaque d immatriculation, Université de chimie et de technologie de Pékin : Stage Licence : Design website dans Shanghai Mingwan Co, Ltd à Shanghai.

12 22 Nadine Collorig Thomas Crossay 23 Evolution du statut de l enfant fa a amu à Tahiti depuis l arrivée des missionnaires. De la fragilisation identitaire à la menace incestueuse, analyse d une dynamique circulaire de la violence (B. Rigo) Liens entre diversité et fonctions chez les champignons mycorhiziens à arbuscules des sols ultramafiques de Nouvelle-Calédonie. Applications à la «restauration écologique» Anthropologie Bernard RIGO (UNC-CNEP) Yoram MOUCHENICK (Univ Paris 13) présentation orale Production in vitro des champignons mycorhiziens à arbuscules des sols ultramafiques pour la restauration écologique des sites miniers dégradés de Nouvelle-Calédonie. Microbiologie des sols Hamid Amir (UNC-LIVE) 2014 : Diplôme Universitaire de psychocriminologie : Master 2 psychologie clinique et psychopathologie, université Paris : Master 1 psychologie psychopathologie, université Paris : Licence psychologie (ISEPP) : Actuellement psychologue à Nuutania dans l unité de consultation en soins spécialisés (centre pénitentiaire). Depuis 2013 : Présidente du groupe de réflexion sur la prévention des violences : Communicante au colloque «les violences conjugales ici et ailleurs à Tahiti» (en août) ; Communicante au colloque international de Nouméa «transformer la violence en Océanie» (novembre). Depuis 2009 : Employée au Centre Hospitalier de Polynésie Française depuis 1991 en tant qu infirmière puéricultrice et cadre de santé, puis en tant que psychologue. Depuis 2004 : Membre de l association ethnopsychiatrique de Polynésie (AFAREP). Peut on parler de spécificité chez les auteurs d infraction à caractère sexuel, intra-familiale, en Polynésie? En Polynésie, la surreprésentation, aux assises, des affaires jugées pour crime sexuel, et notamment intrafamilial, sur des victimes mineures, laisse à penser que ce passage à l acte serait plus familier ici qu ailleurs. Ce discours est corroboré par une étude de l ONU publiée en septembre 2013 qui dénonce le taux élevé de violences sexuelles dans la région Asie-Pacifique. Cependant, aucune étude comparative n a jusqu alors été effectuée sur cette question de l inceste en Polynésie. Les discours recueillis ont été essentiellement ceux des femmes victimes. Ici, nous nous proposons d aller visiter les auteurs d infraction à caractère sexuel incarcérés et jugés afin d évaluer la réalité polynésienne à partir de plusieurs critères. Ceci nous permettra de mettre en exergue certains facteurs de vulnérabilité. L exploitation du nickel en Nouvelle-Calédonie entraîne d importants décapages des milieux naturels et une perte de la résilience des écosystèmes dégradés. Plusieurs techniques de restauration écologique sont à l étude, parmi elles l utilisation de micro-organismes du sol comme biofertilisant. Les champignons mycorhiziens à arbuscules (CMA) développent des symbioses avec la plupart des plantes et présentent un intérêt important comme biofertilisant tant dans des contextes agronomiques que pour la restauration écologique des zones dégradées par l exploitation minière. En effet les symbioses endomycorhiziennes permettent d accroître la productivité des plantes et confèrent une tolérance des plantes aux métaux lourds. Ce travail présente l intérêt de développer des cultures in vitro de ces organismes et la méthode employée pour y parvenir ainsi que les premiers résultats obtenus. Cette étude s inscrit dans mon projet de thèse qui vise à étudier les liens entre la diversité et les fonctions chez les champignons mycorhiziens à arbuscules des sols ultramafiques de Nouvelle- Calédonie pour la restauration écologique des zones dégradées par l exploitation minière : Doctorant à l UNC au Laboratoire du Vivant et de l Environnement (LIVE) : Master 2 BioVIGPA (Biologie Végétale Intégrative, Gènes, Plantes, Agrosystème à l Université de Rennes : Master 1 Biologie santé option écophysiologie végétale à l Université de Nantes : Licence 3 Sciences et Vie de la Terre, parcours biologie de l environnement à l Université de Nantes. Stage à l IRBV (Institut de recherche en biologie végétale) au centre de la biodiversité de Montréal (6 mois) : «Quantification des champignons mycorhiziens à arbuscules par PCR en temps réel». Stage au laboratoire de biologie et de pathologie végétale de l Université de Nantes (2 mois) : «Caractérisation de la réponse à des stimulants de germination d une population d orobanche rameuse (Phelipanche ramosa) et purification partielle de stimulants de germination».

13 24 25 Quiterie Duron Jérémy Ellero Contrôler les rats invasifs en Nouvelle Calédonie, le jeu en vaut-il la chandelle? Perspectives de coopération régionale dans le Pacifique : quels modèles d intégration économique pour les territoires français? écologie de la conservation présentation orale Économie Intégration régionale Eric Vidal (IRD) Alexandre Millon (IMBE) Caractérisation des interactions entre les rats introduits et la biodiversité des forêts tropicales humides. Gaël Lagadec (UNC-LARJE) 2015 : 3 ème année de doctorat, École doctorale du Pacifique : 2 ème année de doctorat, école doctorale du Pacifique : 1 ère année de doctorat, École doctorale du Pacifique : Master II Professionnel Ingénierie en Écologie et Gestion de la Biodiversité, Université de Montpellier II : Master II Recherche Biodiversité Écologie Evolution, Université de Montpellier II : Licence Biologie Marine, Université de la Rochelle : Assistante de recherche, Institut de Recherche pour le Développement, Nouméa : Ingénieure d étude au Muséum d Histoire Naturelle + Assistante de recherche à l Universidad de Magallanes, Chili. Sept 2007-Juin 2009 : Ingénieure d études (VCAT) pour un programme de recherche sur l impact des changements climatiques et des espèces introduites sur les écosystèmes subantarctiques avec l Institut polaire Paul Emile Victor. La Nouvelle-Calédonie, hotspot de biodiversité, est aujourd hui fortement menacée par les espèces invasives et en particulier par les rats introduits. Afin de mieux comprendre les relations entre rongeurs introduits et biodiversité native et d évaluer des stratégies de lutte contre ces invasives, un programme expérimental de régulation des rats introduits en forêt dense humide a été mis en place. Le but de ma thèse est de tester la faisabilité d une telle opération de régulation et de comprendre les effets d un contrôle des rats sur la biodiversité. La caractérisation des populations de rats avant et après l initiation de l opération de régulation ainsi que l étude de la recolonisation des zones envahies par les rats permettront d évaluer notre capacité à réduire les populations de rats. En parallèle, des tests de prédation par les rats sur certains compartiments de l écosystème et l étude de leurs régimes alimentaires avant et après l opération de régulation permettront d évaluer l intérêt du contrôle des rats pour la conservation de la faune et de la flore. Cette présentation a pour ambition d analyser les enjeux de la création d une zone de libreéchange au sein des territoires français du Pacifique. Plus généralement, nous aborderons les perspectives de coopération régionale en Océanie. Ce doctorat se veut complémentaire du projet d étude sur l intégration régionale réalisé par l équipe du Laboratoire de Recherches Juridique et Economique. Financé par le Fonds Pacifique depuis 2011, l objectif de ce projet est de mesurer les bénéfices au niveau microéconomique et macroéconomique de l adoption à terme des accords Pacific Island Countries Trade Agreement (Picta) et Pacific Agreement on Closer Economic Relations (Pacer) : étudiant doctorat 3 éme année Laboratoire de recherches juridique et économique Master ou équivalent (intitulé, années et lieu) : Master 2 Professionnel, Gestion d Entreprise et Affaires Internationales : Université Panthéon Sorbonne (Paris I) : Analyste de gestion - Capital Expenditure, Entreprise Vale NC Direction Finance et IT.

14 26 27 Véronique Gourmelon Nicolas Folcher Formations végétales et diversités microbiennes des substrats ultramafiques en Nouvelle-Calédonie, implications pour la conservation et la restauration écologique Contrôles géodynamiques et climatiques du système fluvio-lacustre de Nouvelle- Calédonie : conséquences sur les gisements de nickel latéritiques Écologie des populations présentation orale Géologie Laurent Maggia (IAC) Fabian Carriconde (IAC) Dominique Cluzel (UNC-PPME) 2015 : 3 ème année de doctorat : 2 ème année doctorat : 1 er année doctorat : Graduate Diploma of Science in Tropical Ecology and Conservation, James Cook University Townsville (Australie). 3 ans d études en Australie : Licence Sciences et Techniques de la santé, Brest. La Nouvelle-Calédonie, de par sa forte concentration en espèce endémique ainsi que par les menaces anthropiques qui pèsent sur celle-ci, est identifiée comme un hotspot de biodiversité. Il est donc essentiel de mettre en place des actions de conservation et de restauration de ces milieux. Pour cela, l identification d indicateurs biologiques est nécessaire. Ceux-ci pourront être déterminés par une meilleure compréhension des interactions entre les plantes et les micro-organismes, et des rôles de la microflore dans le fonctionnement des écosystèmes. Pour réaliser cela, nous allons déterminer la structuration de la diversité, composition et abondance de la microflore sur la mosaïque paysagère, par l analyse métagénomique d échantillons de sol prélevés dans quatre formations végétales différentes (forêt mixte, forêt monodominante à Nothofagus spp., maquis à Tristaniopsis spp., et sol dégradé) sur deux repères de la Grande Terre (Kopéto, Rivière Blanche). Les régions hypervariables interspécifiques V4 de l ARN 16S des bactéries et la région ITS2 des champignons seront ciblés pour l étude du profil des séquences à haut débit. La Formation Fluvio-lacustre constitue un ensemble de sédiments terrestres qui comblent certaines dépressions topographiques du sud de la Grande Terre. Cette formation a été peu étudiée jusqu à présent. Pourtant, elle représente, avec le miocène de Népoui, le seul enregistrement disponible de la période post-obduction (après la mise en place des périodotites) en Nouvelle-Calédonie. Ces bassins (Yaté, Plaine des Lacs, Rivière des Pirogues, etc.) constituent autant de petites cellules isolées les unes des autres à l origine et pour au moins certaines d entre elles, endoréiques. Les travaux menés dans le cadre de la thèse visent à décrire et dater cette formation afin de la replacer dans son contexte et in fine, d affiner la connaissance de l histoire géologique de la Nouvelle-Calédonie depuis les derniers 30 Ma : Master 2 Géomatique pour les Géosciences, Institut des Sciences de la Terre d Orléans (ISTO) : Master 1 Sciences de la Terre, de l Univers et de l Environnement, ISTO, Orléans : DEUST Géosciences Mines, Eau et Environnement 2 ème année : Licence SVT, Université de la Nouvelle- Calédonie.

15 28 29 Charles Gonson Niken Financia Gusmawati Modélisation des relations complexes entre usages, biodiversité et mesures de gestion. Application aux lagons de Nouvelle-Calédonie Which remote sensing indicators to survey shrimp farms in activity and to rehabilitate abandoned sites? : Bio-statistique / Écologie présentation orale Présentation ORALE Science de la nature et mathématique : Dominique Pelletier (IFREMER) Jocelyne Ferraris (IFREMER) évaluation des pressions générées par les usages récréatifs dans le lagon du Grand Nouméa, implication pour la gestion des Aires Marines Protégées et des zones côtières. Développement d un outil pour une cartographie automatique des structures d élevage aquacoles sur la bande littorale indonésienne - Quelles perspectives pour son utilisation? Nazha Selmaoui-Folcher (UNC, PPME) Hugues Lemonnier (IFREMER) 2015 : Doctorant à l école doctorale des sciences du vivant (ED 129, Paris 6) : Master ou équivalent (intitulé, années et lieu) : Master professionnel environnement M2AR2IN, Centre d océanologie de Marseille / UFR Aix-Marseille : Licence Biologie des Organismes, des populations et des écosystèmes, Université Paul Sabatier (Toulouse) : Volontaire Service Civique (Ifremer) sur le suivi des usages et de la biodiversité. Evaluation de l efficacité des Aires Marines Protégées : Chargé de mission pour la Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin (DCSMM) sur la façade Méditerranée : définition du Bon état écologique du milieu marin pour les descripteurs de biodiversité et des espèces invasives (CNRS) : Développement et application d une méthodologie d identification et de test d indicateurs de performance d Aires Marines Protégées. à travers le monde et notamment en Nouvelle- Calédonie, la pression démographique et le tourisme dans les zones côtières sont en perpétuelle augmentation. En conséquence, les activités récréatives augmentent et se diversifient générant des pressions de plus en plus importantes sur les espèces et sur les habitats. Les Aires Marines Protégées (AMP) visent à limiter les impacts des activités humaines. Ayant un coût financier et humain, celles-ci ont généralement des objectifs de conservation et de durabilité des usages qu il est important de justifier. Cependant, le nombre croissant d usagers visitant ces AMP génère des impacts à la fois d ordres écologique et sociologique. Identifier les facteurs structurant les usages récréatifs est nécessaire à l évaluation de leurs impacts et à la prise de mesures de gestion efficaces. Nous présenterons les résultats d une étude traitant de l évolution de la répartition spatio-temporelle et des pratiques des plaisanciers autour des récifs et îlots face aux communes du Grand Nouméa et discuterons des implications pour la gestion. Le développement d une politique de durabilité de la bande littorale en Indonésie est supporté par l outil d aide à la décision. L utilisation de la télédétection spatiale de haute résolution est aujourd hui potentiellement envisageable à l étude de ces milieux fortement anthropisés et très complexes aussi bien spatialement que temporellement. Dans une première étape, nous proposons de comparer deux méthodes existantes (Isodata implémentée dans l outil ArcGIS et SPRING), et une développée en collaboration avec le PPME, qui est basée sur la détection de contour (EBD) et la fusion d information. Par comparaison avec une carte issue d une vérité terrain réalisée en 2014, les résultats ont montré que la classification et la segmentation des bassins de crevettes utilisant l EBD ont fourni des taux de précision plus élevés (> 90%) que la méthode d ArcGIS et SPRING. La mise en place de cet outil était un préalable pour pouvoir établir dans, une seconde étape, des cadastres, distinguer les différents types d aquaculture, suivre leurs évolutions et relations avec l environnement littoral : Doctorante en biologie de populations et écologie, 1 ère année : Master en biotechnologie, université d agriculture Bogor (IPB) Indonésie : Licence en biologie, Université Gadjah Mada (UGM) Indonésie : Chercheur au Ministère des affaires marines et de la pêche d Indonésie : Chercheur (technologie marines) Centre d étude et d Ingénierie des technologies marines et de la Pêche Ministère des affaires marines et de la pêche d Indonésie : Responsable du laboratoire de PT. Phillips Seafoods Indonesia.

16 30 31 Anne Houlès Patrick Houssard Restauration écologique d un maquis minier assisté par Acacia spirorbis via le système plante nurse. Étude du potentiel et de la diversité de la symbiose ectomycorhizienne pendant les successions végétales Variations des concentrations en mercure dans les réseaux trophiques marins de l Océan Pacifique Sud : état des lieux, caractérisation des sources en relation avec la dynamique trophique et physique du milieu Micorbiologie des sols - environnement Présentation ORALE Physiologie et biologie des organismes Marc Ducousso (CIRAD) Yves Letourneur (UNC) Anne Lorrain (IRD) 2015 : 2 ème année de thèse : Master Biologie des Plantes, des microorganismes, bio-procédés et bioingénierie spécialité intéraction micoroorganismes, Hôtes et Environnement Université Montpellier (5 mois) : Stage Master 1 au Wine and Microbiology Institut d Adelaide, South Australia : DUT Génie Biologique spécialité Agronomie, Auch Université Toulouse : Licence Analyses œnologiques des vins, Institut de la vigne et du Vin, Université Bordeaux : 1 ère année de thèse à KNS et IAC Axe 2, Nouméa, IRD : Stage Master 2 Intéractions micoro-organismes Hotes et Environnement à l IRD de Nouméa (6 mois) : Stage Master 1 au Wine and Microbiologie Institut d Adelaide South Australia (5 mois 2012) : VCAT au CIRAD de St Denis de la Réunion. La restauration écologique des sols miniers de Nouvelle-Calédonie, Hot-spot de biodiversité, est actuellement un défi. Dans ce projet développé par KNS, le CIRAD et l IAC, nous explorons l utilisation du système plante nurse avec l espèce triple symbiotique Acacia spirorbis afin de faciliter la réimplantation d espèces endémiques du maquis minier. Durant ce processus, l évolution et le fonctionnement des communautés ectomycorhiziennes est suivi. En amont de ce projet, une étude sur les communautés ectomycorhiziennes associées à A.spirorbis en Nouvelle-Calédonie a révélé que les sols miniers n impactaient pas sur la diversité et aurait même tendance à la favoriser. Des essais ex situ et in situ ont été mis en place sur le Koniambo pour répondre aux problématiques de ce projet. Ces essais portent sur l étude de successions végétales à partir d A. spirorbis en plantations à Tristaniopsis spp. Le développement des plants, les paramètres physico-chimiques des sols, l évolution des communautés ectomycorhiziennes sont suivis en utilisant les outils moléculaires NGS. Le mercure est un métal qui a la particularité d être volatil et stable sous sa forme élémentaire à température ambiante, d être un puissant neurotoxique et de se bio-concentrer chez les organismes vivants sous sa forme organique, le monomethylmercure (MMHg). En milieu marin, une très faible quantité de cette molécule peut entrer à la base des chaines alimentaires et se retrouver jusqu à plusieurs millions de fois plus concentrée dans les prédateurs apicaux (thons, marlins, belugas) pouvant provoquer des problèmes neurologiques pour leurs consommateurs, c est le phénomène de bio-amplification. Par conséquent le niveau trophique des thons est l un des facteurs primordiaux qui influent sur le taux de MMHg mesuré chez ces prédateurs migrateurs. L étude des variations spatiales de la longueur des chaines alimentaires dans le Pacifique sud (région dont les paramètres physico-chimiques sont contrastés) est nécessaire afin de mieux comprendre la bio-amplification du MMHg chez les thons à grande échelle : 2 ème année de thèse : Master 2 : Biologie et écologie marine, Université Aix Marseille : Licence de Biologie généale, Université Joseph Fourier, Grenoble.

17 32 33 Marion Iseppi Yawiya Ititiaty Fracturation polyphasée et contrôles des gisements de nickel supergène de Nouvelle-Calédonie. Nouvelles méthodes d exploration et modèles de gisements Étude sur la pollinisation / dispersion / germination en lien avec la dynamique des écosystèmes restaurés Géologie Présentation ORALE écophysiologie végétale appliquée. Dominique Cluzel (UNC-PPME) Bruno Fogliani (IAC) Fabrice Brescia (IAC) 2015 : Doctorante en Géologie : Géologie de l Exploration et des Réservoirs, (UM2, Montpellier) : Licence des Sciences de la Terre (UPMC, Paris) : Préparation aux Écoles d Ingénieurs Polytech (UPMC, Paris) 2014 : Stage de Master 2 «Étude de la géologie, de la minéralisation et de l évolution structurale du porphyre Cu-Mo de Trapiche, Pérou» - Géosciences Montpellier (UM2) et Compagnie minière Buenaventura (Province d Apurimac, Pérou) (6 mois) : Stage de Master 1 «Cyclostratigraphie du passage Tithonien Berriasien et Berriasien Valanginien, respectivement dans la coupe de Le Chouet et de Montclus, Bassin du Sud-Est» - Laboratoire ISTeP, Université de Paris VI (2 mois). La prospection du nickel supergène en Nouvelle-Calédonie est un exercice délicat. Elle demande une bonne appréciation du processus d altération des péridotites, libérant le nickel, mais aussi du système de fractures qui guide l altération et fournit l espace nécessaire à son accumulation. L étude de la fracturation des péridotites, roches mères du nickel, est donc primordiale pour comprendre et tenter de prévoir la distribution du nickel. Cette étude, cofinancée par le BRGM et l Université de Nouvelle-Calédonie, est conduite dans le cadre du projet CNRT «Ophiostruct». Elle a pour principal objectif de définir de nouveaux modèles de gisements à caractère prédictif grâce à une meilleure connaissance du sous-sol, obtenue par des relevés de géophysique héliportée couplés à une analyse structurale approfondie des gisements en cours d exploitation. La Nouvelle-Calédonie abrite une diversité biologique exceptionnelle menacée notamment par l activité minière. Cette étude, développée par l IAC, en collaboration avec Vale NC, vise à évaluer la dynamique de restauration d anciennes plantations du plateau de Goro et à une meilleure compréhension de la pollinisation, de la dispersion et de la germination des graines en lien avec la dynamique des écosystèmes restaurés de ce plateau. Une base de données bibliographiques complétée par des observations de terrain est en cours d élaboration pour l ensemble des espèces végétales du plateau de Goro, en priorisant les espèces présentes à la fois en maquis et en forêt. Elle prend en compte les traits fonctionnels liés à la pollinisation, la dispersion et la germination. Cette étude permettra de proposer un plan de mise en œuvre de continuums écologiques à partir de l évaluation des distances maximales de pollinisation/dispersion. Il devrait permettre d accélérer la restauration des fragments de maquis et de forêt affectés par l exploitation minière et/ou le feu : 1ère année de thèse : Master Sciences Technologies, Santé. Mention Écologie-Biodiversité. Spécialité Biodiversité- Evolution : Biodiversité Végétale Tropicale. Université de Montpellier : Licence Sciences de la Vie et de la Terre, Université de la Nouvelle-Calédonie (2 mois) : Technicienne supérieure à l Institut Agronomique néo-calédonien. Étude de la germination des espèces endémiques de Nouvelle-Calédonie et contribution aux rédactions de rapports scientifiques (6 mois) : Stage Master 2 à l Institut Agronomique néo-calédonien. Étude de la dispersion et de la germination des espèces du massif de Koniambo en lien avec la dynamique des écosystèmes de Nouvelle-Calédonie (5 mois) : Stage à l Institut Agronomique néo-calédonien de Saint-Louis. Contribution à la prospection et à la caractérisation morphologique et moléculaire de l espèce Abelmoschusmanihot (Aibika, choux kanak) présente en Nouvelle-Calédonie (18 mois) : Technicienne préservation de l environnement à VALE Nouvelle-Calédonie. Préservation des réserves terrestres du Grand Sud. Suivis et productions des espèces rares du Grand Sud. Initiation aux inventaires botaniques (3 mois) : Stage à l Institut Agronomique néo- Calédonien. Initiation à l expérimentation sur les plantes endémiques de Forêt sèches.

18 34 35 Adrien JACOTOT Jean-Baptiste Juhel Impact du CO2 atmosphérique sur la croissance des mangroves Base de référence, impacts anthropiques et efficacité des mesures de protection pour les requins de Nouvelle-Calédonie Géochimie Présentation ORALE Présentation ORALE Écologie marine : Cyril Marchand (IRD/IMPMC) Michel Allenbach (UNC/PPME) 2015 : Doctorat 2 ème année : Environnements Océaniques Littoraux et Hauturiers, Université de Bordeaux : Sciences Terre et Environnement Géosciences, Université de Besançon. Les mangroves dans la lutte contre le changement climatique. Les écosystèmes aquatiques piègent et stockent des quantités importantes de carbone provenant de l océan et de l atmosphère. Lorsqu ils sont dégradés et détruits, ils peuvent devenir une source très importante de CO2 et participer activement au changement climatique. Depuis 50 ans, 67 % de la surface de ces écosystèmes a déjà disparu. Malgré sa limitation sur les côtes tropicales, la mangrove est un des réservoirs de «Carbone Bleu» parmi les plus riches du monde. Ceci est principalement dû à des conditions d hydromorphie particulières qui ralentissent les processus de décomposition. Une évaluation de ce stock dans les sols de mangroves de Nouvelle-Calédonie est en cours de réalisation, couplée à une étude en milieu contrôlé de la réponse des palétuviers face à un enrichissement en CO2 atmosphérique. Ces résultats permettront d évaluer le rôle de la mangrove dans l atténuation du changement climatique par leur capacité à fixer le CO2 et à le séquestrer dans le sol. Les requins de Nouvelle-Calédonie : base de référence, impacts humains et mesures de protection. Le déclin à grande échelle que subissent actuellement les grands prédateurs laissent entrevoir des modifications importantes des écosystèmes coralliens. Il est donc crucial d approfondir les connaissances sur ce compartiment trophique en vue de leur préservation. Cette thèse a pour objectif d évaluer l état des populations de requins en Nouvelle-Calédonie, de statuer sur leur sensibilité selon un gradient d impacts humains et d évaluer l efficacité des Aires Marines Protégées. La vidéo par caméra stéréo appâtée benthique est actuellement la plus efficace pour l étude des grands prédateurs et est utilisée pour l acquisition de données. L analyse des vidéos permet de quantifier les différentes espèces de requins en relation avec la qualité de leur environnement et d acquérir des données sur la structure des populations et le comportement des individus. L ensemble des résultats constitue une base de référence sur les populations de grands prédateurs dans les eaux de Nouvelle-Calédonie. Cette base de référence permettra des études approfondies sur la résilience des écosystèmes coralliens en complétant les données acquises sur les autres compartiments trophiques. Laurent Vigliola (IRD) Laurent Wantiez (UNC-LIVE) David Mouillot (université de Montpellier) 2015 : Doctorant (3 ème année) : Master Européen BIODIV, Université Montpellier 2, Université d Egée : Stage de recherche Master 2 (1 an), Centre de Recherche Insulaire et Observatoire de l Environnement (CRIOBE), Moorea, Polynésie Française. Licence Biologie de Organismes, Université Montpellier 2.

19 36 37 Oïhana LATCHERE Matthieu LE DUFF Influence des paramètres environnementaux sur la minéralisation des perles de culture produites par l huître perlière Pinctada margaritifera La Nouvelle-Calédonie face au changement climatique et aux risques côtiers, quelle(s) stratégie(s) mettre en place? Réflexion sur le développement d un modèle de gestion adapté, application aux îles Loyauté Biologie marine Présentation orale Présentation orale Géographie Nabila GAERTNER-MAZOUNI (UPF-UMR EIO) Gilles LE MOULLAC (IFREMER) 2015 : Doctorat Université de la polynésie Française : Master européen d océanographie «Marine Environment and Resources», (Université de Bordeaux 1, Universidad del Pais Vasco, National Oceanographic Center of Southampton) : «Sciences de la Terre et de l Environnement», Université de Bordeaux : Stage à ARC (Center of Excellence for Coral Reef Studies, James Cook University, Townsville, Australie) «Étude des limites géographiques de différentes espèces de coraux du genre Acropora» : Stage M2 «Étude de l influence de paramètres environnementaux dans le succès de l invasion de la crevette Palaemon macrodactylus» - Station biologique de Doñana (Séville, Espagne). L obtention de perles de culture est une activité cruciale pour la Polynésie française. Cependant moins de 5% des perles répondent aux normes de qualité «Top gem». Le potentiel d amélioration de la qualité des perles semble par conséquent considérable. Ce projet de recherche vise à mieux comprendre l influence de paramètres environnementaux (température, régime trophique) sur les processus de biominéralisation et sur la qualité des perles lors de deux phases clés de l élevage des huîtres perlières : 1) la préparation des huîtres perlières futures receveuses et donneuses de greffon, juste avant la greffe et 2) les conditions d élevage des huîtres perlières greffées, juste avant la récolte des perles. Pour cela, une double approche «taux d expression de gènes de minéralisation étude des structures minéralogiques» est menée et a permis de générer des premiers résultats. Approche pluridisciplinaire de l étude des risques côtiers aux îles Loyauté. La communication présente les objectifs et les premiers résultats de mon travail de thèse. Celle-ci est réalisée en Nouvelle-Calédonie, aux îles Loyauté, sur les îles de Lifou et Ouvéa. Visant à appréhender la complexité des processus sociaux et physiques, associés au changement climatique et aux risques côtiers, une double approche méthodologique est présentée ici. Une composante participative est également au cœur de la démarche, il s agit en effet d impliquer les populations au sein du projet, nous en détaillerons les modalités dans cette présentation. Les résultats partiels que nous présenterons, porteront sur nos deux terrains d études : à Ouvéa, il s agira d analyser les processus érosifs observés aujourd hui que l on associe peut-être parfois trop facilement au changement climatique ; à Lifou, il s agira d établir une carte de synthèse du tsunami de 1875 regroupant l ensemble des indicateurs spatiaux identifiés par l usage de différentes approches. L objectif de cette thèse est d apporter des éléments de réponse quant au mode de gouvernance à privilégier face aux risques côtiers. Michel ALLENBACH (UNC-PPME) Pascal DUMAS (UNC-CNEP) 2015 : Doctorant en Géographie : Master 2 Gestion des Catastrophes et des Risques Naturels Université de Montpellier III : Licence Géographie parcours Environnement Université de Rennes II : Doctorant en Géographie : Chargé de mission «Tsunami» à la Subdivision Administrative des Iles Loyauté Lifou : Chargé de mission «Plan Communal de Sauvegarde (PCS) : Submersion marine et pollution maritime (dispositif INFRA-POLMAR) à la communauté de communes de la Baie du Kernic (29).

20 38 39 Stéphane Lesimple Maureen Le Yannou-Cateine Serpentinisation et fibrogenèse dans les massifs ultrabasiques de Nouvelle-Calédonie : approche structurale, minéralogique et isotopique Rôle des ressources trophiques dans les processus, le succès et l impact des invasions de fourmis introduites en Nouvelle-Calédonie Sciences de la Terre Présentation ORALE Présentation orale Écologie Dominique CLUZEL (UNC-PPME) Bernard ROBINEAU (DIMENC) 2005 : Master 2 EGERM (Étude et Gestion des Ressources Minérales), à Orléans et Montréal. éléments particuliers (séjour Erasmus ou Crépuq : préciser lieu et année) : Licence ou équivalent (intitulé, années et lieu) : Licence Sciences de la Terre et de l univers à Orléans : Salarié : Géologue au Service Géologique de Nouvelle-Calédonie : Rédacteur scientifique pour une revue de minéralogie : Géologue cartographe au BRGM. Apports de la minéralogie et chimie isotopique dans la compréhension des processus de serpentinisation de la nappe ophiolitique de Nouvelle-Calédonie. La géologie de la Nouvelle-Calédonie est surtout connue pour l une de ses particularités : la présence de péridotites, roches du manteau, à l affleurement. Ces roches, dites ultrabasiques, ont subi plusieurs phénomènes géologiques qui ont rythmé leur histoire, de leur formation lors de l expansion océanique jusqu à leur recyclage lors de la subduction et enfin leur exhumation lors de l obduction. Au cours de ces phases géodynamiques, les péridotites ont subi diverses phases d hydratation par des fluides entrainant soit la transformation des minéraux les constituants (olivine et pyroxènes) en serpentines, soit la création de nouvelles phases minérales (amphiboles). Il est particulièrement intéressant de s attacher aux processus de formation de ces phases minérales car elles comptent parmi elles les variétés fibreuses qui sont à l origine des problématiques d amiante environnemental. C est dans cette optique que seront explorées différentes analyses basées sur le principe du fractionnement des isotopes stables (oxygène, hydrogène, strontium ) afin de reconstituer l origine des fluides responsables des transformations minéralogiques au sein des péridotites. Dispersion des graines par les fourmis en Nouvelle-Calédonie : quand une espèce invasive est plus performante qu une espèce native. La Nouvelle-Calédonie, milieu insulaire, a été le siège de colonisations et extinctions originales qui ont conduit à une disharmonie de peuplements comparé aux milieux continentaux. On observe ainsi des occupations de niches atypiques ou des niches vacantes que des espèces introduites pourraient occuper. Les fourmis sont un modèle intéressant dans le contexte des invasions surtout par leur implication dans divers processus écosystémiques tels que la dispersion des graines. à l échelle mondiale, l Australie est considérée comme une région majeure pour l évolution de la myrmecochorie (dispersion des graines par les fourmis). Pourtant, en dépit de fortes affinités de sa faune et de la flore avec l Australie, ce service n a jamais été évalué en Nouvelle-Calédonie. Comment les communautés de fourmis natives remplissent ce rôle? Quel est l impact des fourmis envahissantes sur celui-ci? Les premiers résultats de nos expériences sont étonnants : si les fourmis indigènes montrent un intérêt pour les graines, elles ont été bien moins efficaces que les fourmis introduites pour leur dispersion. Erick Provost (IRD) Hervé Jourdan (IRD) 2015 : 2 ème année doctorat : Comportement animal et humain, Université de Rennes : Sciences de la vie et de la Terre, Université de la Nouvelle-Calédonie.

CONSEIL RESTREINT DE l ED Séance du 5 mai 2014 Compte-rendu

CONSEIL RESTREINT DE l ED Séance du 5 mai 2014 Compte-rendu CONSEIL RESTREINT DE l ED Séance du 5 mai 2014 Compte-rendu Ce Conseil restreint s est tenu en formation élargie aux organismes de recherche partenaires, aux personnalités extérieures, aux représentants

Plus en détail

INTERACTIONS TROPHIQUES MULTISPECIFIQUES DANS LES

INTERACTIONS TROPHIQUES MULTISPECIFIQUES DANS LES INTERACTIONS TROPHIQUES MULTISPECIFIQUES DANS LES ÉCOSYSTÈMES INSULAIRES TROPICAUX : APPLICATIONS POUR LA RÉHABILITATION DES ÎLES TROPICALES FRANÇAISES DE L OUEST DE L OCÉAN INDIEN Pr. Matthieu Le Corre

Plus en détail

MASTER (LMD) GESTION DE DONNEES ET SPATIALISATION EN ENVIRONNEMENT (GSE)

MASTER (LMD) GESTION DE DONNEES ET SPATIALISATION EN ENVIRONNEMENT (GSE) MASTER (LMD) GESTION DE DONNEES ET SPATIALISATION EN ENVIRONNEMENT (GSE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : STIC POUR L'ECOLOGIE

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Laboratoire Insulaire du Vivant et de l Environnement sous tutelle des établissements et organismes : Université de Nouvelle Calédonie Juillet

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE)

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : BIOLOGIE DES PLANTES

Plus en détail

ECOLE DOCTORALE DU PACIFIQUE. CONSEIL RESTREINT UNC Séance du 3 mars 2014

ECOLE DOCTORALE DU PACIFIQUE. CONSEIL RESTREINT UNC Séance du 3 mars 2014 ECOLE DOCTORALE DU PACIFIQUE CONSEIL RESTREINT UNC Séance du 3 mars 2014 Conseil élargi aux personnalités extérieures NC et organismes de recherche NC En PJ : liste des participants Préambule : Compte

Plus en détail

Cursus Master Ingénierie

Cursus Master Ingénierie Cursus Master Ingénierie Agro-HydroSystèmes - Production alimentaire - Productions végétales Sciences, Technologies, Santé Le schéma des études L université d Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV) offre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE «Fête du Cap N Dua, terre de rencontre» province-sud .province-sud.

DOSSIER DE PRESSE «Fête du Cap N Dua, terre de rencontre» province-sud .province-sud. DOSSIER DE PRESSE «Fête du Cap N Dua, terre de rencontre» UN PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DURABLE EXEMPLAIRE : Conservation, protection et valorisation de la réserve naturelle du Cap N Dua, commune du Mont-Dore

Plus en détail

Notice d information

Notice d information IRD Institut de recherche pour le développement Notice d information Sur l accueil ou la prolongation d accueil en affectation au Sud De chercheurs et enseignants chercheurs Campagne 2011 IRD Direction

Plus en détail

Département de Biologie

Département de Biologie UNIVERSITE TUNIS EL MANAR Faculté des Sciences Mathématiques, Physiques et Naturelles de Tunis Département de Biologie Campus Universitaire-Tunis-1060 Tél: 71 872 600 Fax: 71 871 666 Site web: www.fst.rnu.tn

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 5 04/03/2014 16:06 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé MASTER : MASTER Master recherche et professionnel Sciences de la

Plus en détail

La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations

La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations Exemple du développement d un mode de gestion des risques côtiers adaptés à Ouvéa, îles

Plus en détail

Formations habilités en catégorie A DEUST Systèmes d'information, numérique et électronique

Formations habilités en catégorie A DEUST Systèmes d'information, numérique et électronique Formations habilités en catégorie A DEUST Systèmes d'information, numérique et électronique Licence Électronique, énergie électrique, automatique Licence Informatique Licence Mathématiques Licence Mécanique

Plus en détail

1 Journée de réflexion La Gestion des déchets industriels La Promotion de l Enseignement

1 Journée de réflexion La Gestion des déchets industriels La Promotion de l Enseignement 1 Journée de réflexion La Gestion des déchets industriels La Promotion de l Enseignement 17-18 JUIN 2010 VILLA MANDARINE, SOUISSI - RABAT P R. K H A L I D L A I R I N I V I C E - D O Y E N C H A R G É

Plus en détail

Environmental Research and Innovation ( ERIN )

Environmental Research and Innovation ( ERIN ) DÉpartEment RDI Environmental Research and Innovation ( ERIN ) Le département «Environmental Research and Innovation» (ERIN) du LIST élabore des stratégies, des technologies et des outils visant à mieux

Plus en détail

PREPARER UNE THESE A l UNC LE PROJET DE THESE

PREPARER UNE THESE A l UNC LE PROJET DE THESE PREPARER UNE THESE A l UNC LE PROJET DE THESE 1- La définition de votre projet de thèse et de son financement En amont de l inscription administrative, le doctorant prend contact avec un enseignant ou

Plus en détail

L expertise scientifique au service des territoires littoraux et de l océanographie

L expertise scientifique au service des territoires littoraux et de l océanographie L expertise scientifique au service des territoires littoraux et de l océanographie 2 Aménagement et environnement littoral et marin Le développement des zones côtières connaît une expansion à travers

Plus en détail

Faire entrer l école dans l ère du numérique

Faire entrer l école dans l ère du numérique Thème/ titre «Faire entrer l école dans l ère du numérique». Oui mais est-ce bien pour la planète? Du papier ou du numérique utilisés au collège, lequel a le plus d impact sur l environnement, lequel est

Plus en détail

UNIV. BREST (IUT BREST) Référence GALAXIE : 4208

UNIV. BREST (IUT BREST) Référence GALAXIE : 4208 UNIV. BREST (IUT BREST) Référence GALAXIE : 4208 Numéro dans le SI local : 6600MCF0758 Référence GESUP : 0758 Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 66-Physiologie Section

Plus en détail

SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS MASTER SCIENCES DE LA MER. FOGEM : Fonctionnement et Gestion des Ecosystèmes Marins. www.univ-littoral.

SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS MASTER SCIENCES DE LA MER. FOGEM : Fonctionnement et Gestion des Ecosystèmes Marins. www.univ-littoral. SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS MASTER SCIENCES DE LA MER FOGEM : Fonctionnement et Gestion des Ecosystèmes Marins www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION La gestion intégrée de la mer

Plus en détail

Objectifs. Programme. Publics. Informations/inscriptions. Responsable : M. Olivier de Viron, Maître de Conférences

Objectifs. Programme. Publics. Informations/inscriptions. Responsable : M. Olivier de Viron, Maître de Conférences Master 2 Télédétection et techniques spatiales Parcours professionnel : Systèmes spatiaux de navigation et géolocalisation Mention : Sciences de la Terre, de l environnement et des planètes Responsable

Plus en détail

Diplôme d ingénieur Génie de l Environnement : spécialité matériaux (Conception Maintenance Recyclage des Matériaux : CR2M).

Diplôme d ingénieur Génie de l Environnement : spécialité matériaux (Conception Maintenance Recyclage des Matériaux : CR2M). Diplôme d ingénieur Génie de l Environnement : spécialité matériaux (Conception Maintenance Recyclage des Matériaux : ). Le diplôme Génie de l Environnement- spécialité Matériaux a été habilité par la

Plus en détail

JOURNÉES DE RÉFLEXION. 17 au 18 Juin 2010

JOURNÉES DE RÉFLEXION. 17 au 18 Juin 2010 JOURNÉES DE RÉFLEXION La gestion des déchets industriels - La Promotion de l enseignement Villa Mandarine, Souissi- Rabat 17 au 18 Juin 2010 PR. A. BELFKIRA PRÉSENTATION DE LA FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNIQUES

Plus en détail

Des formations à la hauteur de votre ambition

Des formations à la hauteur de votre ambition Des formations à la hauteur de votre ambition n Agroalimentaire n Agronomie tropicale et méditerranéenne n Amélioration des plantes n Biodiversité et ingénierie des écosystèmes Cultivons la réussite n

Plus en détail

Cursus de Master. en Ingénierie. devenez un ingénieur expert

Cursus de Master. en Ingénierie. devenez un ingénieur expert Cursus de Master en Ingénierie devenez un ingénieur expert Cursus de Master en Ingénierie Réseau universitaire de formations d excellence en ingénierie Devenez un ingénieur expert Des formations adossées

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Sciences, Technologies, Santé Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ M1 60 ES Volume horaire étudiant : Entre 130 et190

Plus en détail

[Présentation] Juillet 2005

[Présentation] Juillet 2005 [Présentation] Juillet 2005 Présentation générale Histoire Création en 1765 Situation Étudiants Personnels 6 Composantes Au centre de la Corse En 2005 : 4111 Population de 260.000 personnes 230 enseignants

Plus en détail

M.A.E., F.S.P. «Sud-Expert-Plantes»

M.A.E., F.S.P. «Sud-Expert-Plantes» M.A.E., F.S.P. «Sud-Expert-Plantes» Termes de référence de la composante 1 Plans de Formation Introduction L initiative Sud Expert Plantes du Ministère français des Affaires Etrangères soutient l'effort

Plus en détail

Faculté des Sciences d ORSAY

Faculté des Sciences d ORSAY Université Paris-Sud 11 Faculté des Sciences d ORSAY Personnes ressources des disciplines représentées : Département de Biologie Vice-Président : Hervé DANIEL Secrétaire : Malika DERRAS Université Paris-Sud

Plus en détail

De GenoSol à GenoBiome, mise en place d une structure analytique pour évaluer l état biologique du sol

De GenoSol à GenoBiome, mise en place d une structure analytique pour évaluer l état biologique du sol De GenoSol à GenoBiome, mise en place d une structure analytique pour évaluer l état biologique du sol Lionel RANJARD, Samuel Dequiedt, Pierre-Alain Maron, Anne-Laure Blieux. UMR Agroécologie-plateforme

Plus en détail

Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l Alimentation Nantes- Atlantique Nantes- Atlantic National College of Veterinary Medicine, Food

Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l Alimentation Nantes- Atlantique Nantes- Atlantic National College of Veterinary Medicine, Food Masters Oniris Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l Alimentation Nantes-Atlantique Nantes Atlantic National College of Veterinary Medicine, Food Science and Engineering Secteur «Recherche»

Plus en détail

environnementaux (SPRE)

environnementaux (SPRE) Spécificités du Mastère spécialisé (MS) «Santé environnement : enjeux pour le territoire et l entreprise», de la formation d Ingénieur de l EHESP spécialité génie sanitaire (IGS) et du Master 2 santé publique

Plus en détail

L INNOVATION DANS LES ARCHIPELS ÉLOIGNÉS: ENJEUX ET IMPACTS

L INNOVATION DANS LES ARCHIPELS ÉLOIGNÉS: ENJEUX ET IMPACTS L INNOVATION DANS LES ARCHIPELS ÉLOIGNÉS: ENJEUX ET IMPACTS L invention c est une idée. L innovation c est sa mise en œuvre. La Polynésie Française La stratégie territoriale de l innovation, le contexte

Plus en détail

Comité sciéntifiqué n 3-GUYASIM

Comité sciéntifiqué n 3-GUYASIM Comité sciéntifiqué n 3-GUYASIM GUYASIM : Un simulateur, basé sur les dernières avancées scientifiques, pour explorer l impact des scénarios de développement de la Guyane sur les services des écosystèmes

Plus en détail

Institut des sciences et industries du vivant et de l environnement

Institut des sciences et industries du vivant et de l environnement LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT Institut des sciences et industries du vivant et de l environnement AgroParisTech s est donné deux missions fondamentales

Plus en détail

Perspective des sciences de l écologie sur la problématique des trames vertes urbaines

Perspective des sciences de l écologie sur la problématique des trames vertes urbaines Perspective des sciences de l écologie sur la problématique des trames vertes urbaines Philippe CLERGEAU Muséum National d Histoire Naturelle Journée Adaptation aux Changements Climatiques et Trames Vertes

Plus en détail

Campagnes des moyens navals de l'ums N/O Alis

Campagnes des moyens navals de l'ums N/O Alis Campagnes des moyens navals de l'ums N/O Alis VAHINE 1 : du 9 janvier au jeudi 8 février (31 jours) Chef de mission : Sophie BONNET (IRD) Thème : Suivre le devenir de l azote nouvellement fixé par les

Plus en détail

Michel JAUZEIN, Professeur Université Henri Poincaré NANCY 1 Faculté des Sciences et Techniques

Michel JAUZEIN, Professeur Université Henri Poincaré NANCY 1 Faculté des Sciences et Techniques Pédologie - Science des Sols Michel JAUZEIN, Professeur Université Henri Poincaré NANCY 1 Faculté des Sciences et Techniques L enseignement universitaire? La pédologie, science des sols? Une discipline

Plus en détail

LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT

LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT 2013 LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT INSTITUT DES SCIENCES ET INDUSTRIES DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT AgroParisTech s est donné deux missions

Plus en détail

Intervention au Colloque international Euro-Méditérranée, Toulon 20 et 21 novembre 2007

Intervention au Colloque international Euro-Méditérranée, Toulon 20 et 21 novembre 2007 Intervention au Colloque international Euro-Méditérranée, Toulon 20 et 21 novembre 2007 M le Président directeur général de l Ifremer, M. le Directeur de l INSU, Mesdames et Messieurs les délégués nationaux

Plus en détail

// FORMATION INGÉNIEUR

// FORMATION INGÉNIEUR // FORMATION INGÉNIEUR GÉNIE INDUSTRIEL DE L ENVIRONNEMENT À Rennes, la première école d ingénieurs experts des fonctions «environnement» en entreprise l École & la formation L École des métiers de l environnement

Plus en détail

MASTER. Major en gestion de la forêt et du paysage. MSc in Environmental Sciences

MASTER. Major en gestion de la forêt et du paysage. MSc in Environmental Sciences MASTER MSc in Environmental Sciences Major en gestion de la forêt et du paysage Département des sciences de l environnement Departement Umweltwissenschaften Master en sciences naturelles de l environnement

Plus en détail

VARIABILITÉ DES IMPACTS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE DANS LES OUTRE-MER FRANÇAIS DES OCÉANS INDIEN ET PACIFIQUE

VARIABILITÉ DES IMPACTS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE DANS LES OUTRE-MER FRANÇAIS DES OCÉANS INDIEN ET PACIFIQUE VARIABILITÉ DES IMPACTS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE DANS LES OUTRE-MER FRANÇAIS DES OCÉANS INDIEN ET PACIFIQUE Virginie DUVAT Professeure, université de la Rochelle, Membre du GIEC, auteure du chapitre «Small

Plus en détail

Cursus Master. en Ingénierie NOUVEAU : un cursus intégré en 5 années

Cursus Master. en Ingénierie NOUVEAU : un cursus intégré en 5 années Cursus Master en Ingénierie NOUVEAU : un cursus intégré en 5 années Une nouvelle voie d accès à des fonctions d ingénieur expert raisons de choisir un Cursus Master Ingénierie 51 2 3 4 5 Une formation

Plus en détail

Liste des matières enseignées

Liste des matières enseignées Liste des matières enseignées Domaine : Sciences de la Nature et de la Vie Filière : Biologie Parcours : Tronc Commun Semestre1 VHG Coefficient Cours TD/TP Crédits/s. unité crédits U.E fondamental : 13

Plus en détail

SE FORMER À L UNIVERSITÉ

SE FORMER À L UNIVERSITÉ Semaine d information Pôle Emploi du 15 au 19 Avril 2013 SE FORMER À L UNIVERSITÉ Renseignements et Inscriptions Par téléphone au 3949 Par Internet http://www.pole-emploi.fr/region/languedoc-roussillon

Plus en détail

SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT ANALYSE ET GESTION DES RISQUES

SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT ANALYSE ET GESTION DES RISQUES I Contexte: PROJETS STRUCTURANTS 2016 du GRAND RESEAU DE RECHERCHE TERA SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT ANALYSE ET GESTION DES RISQUES Projet SCALE Appel d offre 2016 Face aux changements climatiques et à

Plus en détail

Université de La Rochelle

Université de La Rochelle Université de La Rochelle Sciences Humaines et Sociales MASTER Sciences pour l environnement Géographie appliquée à la gestion des littoraux Objectifs de la formation Connaissances dispensées Le master

Plus en détail

CLE Groupe «Biodiversité»

CLE Groupe «Biodiversité» CLE Groupe «Biodiversité» AUTEUR/ÉMETTEUR COMPTE RENDU DE RÉUNION DATE DE LA RÉUNION Mission Développement Durable 17/01/2011 PARTICIPANTS Ville d Angers/ Angers Loire Métropole/ groupe projet (en interne)

Plus en détail

Une expérience, un diplôme, un métier

Une expérience, un diplôme, un métier Une expérience, un diplôme, un métier SOMMAIRE 4 agroalimentaire, viticulture 5 AMéNAGEMENT, ENVIRONNEMENT, qualité, risques 7 hôtellerie, tourisme 7 art, culture, communication 9 commerce, marketing 10

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

LA VOIE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE Après la classe de 3ème

LA VOIE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE Après la classe de 3ème LA VOIE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE Après la classe de 3ème Schéma des études.. Pour qui? A quelles conditions?... La seconde générale et technologique: organisation L accompagnement personnalisé Les enseignements

Plus en détail

Préparation des chantiers en zones humides

Préparation des chantiers en zones humides Fiche méthodologique n 1: Préparation des chantiers en zones humides? Introduction Les préconisations de cette fiche sont issues des réunions de concertations organisées à Auxonne et Villeneuve-lès- Maguelone

Plus en détail

École Doctorale «Sciences de la Vie et de la Santé»

École Doctorale «Sciences de la Vie et de la Santé» École Doctorale «Sciences de la Vie et de la Santé» Établissement principal : Université de la Méditerranée (AM II) Établissements cohabilités : Université de Provence (AM I) Université d Aix-Marseille

Plus en détail

Des actions pour protéger les mares

Des actions pour protéger les mares Des actions pour protéger les mares L intérêt porté aux mares temporaires est récent et résulte d une prise de conscience provoquée par leur destruction accélérée aux cours des dernières décennies. Celle-ci

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ecologie humaine : enjeux environnementaux des activités de production et de consommation

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ecologie humaine : enjeux environnementaux des activités de production et de consommation www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ecologie humaine : enjeux environnementaux des activités de production et de consommation La production et la consommation responsables au cœur des enjeux sociétaux

Plus en détail

Surveillance Entomologique du Vecteur de la Dengue et du Chikungunya en Nouvelle-Calédonie Bulletin 09-10/13 du 19 décembre 2013

Surveillance Entomologique du Vecteur de la Dengue et du Chikungunya en Nouvelle-Calédonie Bulletin 09-10/13 du 19 décembre 2013 Surveillance Entomologique du Vecteur de la Dengue et du Chikungunya en Nouvelle-Calédonie Bulletin 9-/13 du 19 décembre 13 Laurent Guillaumot, Noémie Baroux Activité subventionnée par le Gouvernement

Plus en détail

Gestion des écosystèmes

Gestion des écosystèmes Gestion des écosystèmes Programme des Nations Unies pour l environnement Aperçu Le bien-être dépend de la santé des écosystèmes. Un écosystème peut se définir comme un ensemble dynamique constitué de plantes,

Plus en détail

Cursus Master. Ingénierie. Un cursus en 5 ans à l université

Cursus Master. Ingénierie. Un cursus en 5 ans à l université Cursus Master Ingénierie Un cursus en 5 ans à l université Une nouvelle voie pour le métier d ingénieur raisons de choisir un Cursus Master Ingénierie 51 2 3 4 5 Une formation renforcée licence, master,

Plus en détail

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable La chaire de Finance et Développement Durable Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable 1 Vers des mécanismes de gestion collective du Développement Durable par une approche

Plus en détail

INSTITUT CARNOT PASTEUR MALADIES INFECTIEUSES INSTITUT CARNOT SANTE ANIMALE 2 E APPEL D OFFRES CONJOINT

INSTITUT CARNOT PASTEUR MALADIES INFECTIEUSES INSTITUT CARNOT SANTE ANIMALE 2 E APPEL D OFFRES CONJOINT AO conjoint ICSAPMI 2015 INSTITUT CARNOT PASTEUR MALADIES INFECTIEUSES INSTITUT CARNOT SANTE ANIMALE 2 E APPEL D OFFRES CONJOINT RESUME ET OBJECTIFS Afin de développer des collaborations et renforcer les

Plus en détail

LES TACHES D UN GEOLOGUE PROFESSIONNEL 1

LES TACHES D UN GEOLOGUE PROFESSIONNEL 1 LES TACHES D UN GEOLOGUE PROFESSIONNEL 1 Déclaration de National Association of State Boards Of Geology National Association of State Boards Of Geology (ASBOG) est une organisation à but non lucratif regroupant

Plus en détail

EBONE. Réseau Européen d Observation de la Biodiversité. (European Biodiversity Observation NEtwork)

EBONE. Réseau Européen d Observation de la Biodiversité. (European Biodiversity Observation NEtwork) EBONE Réseau Européen d Observation de la Biodiversité (European Biodiversity Observation NEtwork) Vers un système de surveillance de la biodiversité intégré dans l espace et dans le temps FP7 Projet Collaboratif

Plus en détail

Les métiers du CNRS Du BEP à la thèse : une place pour chacun-e

Les métiers du CNRS Du BEP à la thèse : une place pour chacun-e Les métiers du CNRS Du BEP à la thèse : une place pour chacun-e L exemple des métiers de l Environnement et du Développement Durable Les hommes et les femmes au CNRS source bilan social données 31/12/2006

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION

DOCUMENT D ORIENTATION DOCUMENT D ORIENTATION Décision XII/30 : Évaluation complète du montant des fonds nécessaires à l application de la Convention et de ses protocoles pour la septième période de reconstitution de la caisse

Plus en détail

Consultation des réseaux sur la gestion adaptative. Présentation des résultats intermédiaires!

Consultation des réseaux sur la gestion adaptative. Présentation des résultats intermédiaires! Consultation des réseaux sur la gestion adaptative Présentation des résultats intermédiaires! CONSULTATION! Objectifs! État des lieux des contraintes climatiques auxquelles sont confrontés les gestionnaires!

Plus en détail

UNIVERSITE D'ANGERS MASTER 2 PROFESSIONNEL SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION PSYCHOLOGIE. Spécialité Psychologie de la sécurité routière

UNIVERSITE D'ANGERS MASTER 2 PROFESSIONNEL SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION PSYCHOLOGIE. Spécialité Psychologie de la sécurité routière UNIVERSITE D'ANGERS MASTER 2 PROFESSIONNEL SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION PSYCHOLOGIE Spécialité Psychologie de la sécurité routière Année universitaire 2014 2015 Identité du responsable de la formation

Plus en détail

Le Conservatoire Botanique National de Corse propose les six stages suivants pour l année 2014 :

Le Conservatoire Botanique National de Corse propose les six stages suivants pour l année 2014 : Le Conservatoire Botanique National de Corse propose les six stages suivants pour l année 2014 : 1. Stage : L immortelle d Italie (Helichrysum italicum (Roth) G. Don. subsp. italicum) : étude écologique,

Plus en détail

Stratégie pour la biodiversité de Polynésie française 2006

Stratégie pour la biodiversité de Polynésie française 2006 I. LE CONTEXTE GENERAL DE LA POLYNESIE FRANÇAISE...3 A. UN ISOLEMENT GEOGRAPHIQUE FORT...3 B. UNE CONSTELLATION D ILES DISPERSEES SUR UNE SURFACE OCEANIQUE GRANDE COMME L EUROPE...3 C. UNE BIODIVERSITE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Normand Serre, un outil au profit de l essor des sciences végétales et agronomiques en région Haute-Normandie

DOSSIER DE PRESSE. Normand Serre, un outil au profit de l essor des sciences végétales et agronomiques en région Haute-Normandie DOSSIER DE PRESSE Normand Serre, un outil au profit de l essor des sciences végétales et agronomiques en région Haute-Normandie Normand Serre, un outil au profit de l essor des sciences végétales et agronomiques

Plus en détail

LICENCE BIOLOGIE-BIOCHIMIE- TERRE-ENVIRONNEMENT

LICENCE BIOLOGIE-BIOCHIMIE- TERRE-ENVIRONNEMENT LICENCE BIOLOGIE-BIOCHIMIE- TERRE-ENVIRONNEMENT Domaine ministériel : SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTÉ Mention : BIOLOGIE-BIOCHIMIE-TERRE-ENVIRONNEMENT Présentation La première année de la licence Biologie-Biochimie-Terre-

Plus en détail

L OHM «Littoral méditerranéen»

L OHM «Littoral méditerranéen» Séminaire de lancement du Labex DRIIHM Paris, 12 avril 2013 L OHM «Littoral méditerranéen» Un outil de la recherche pour éclairer les défis écologiques et les enjeux sociaux de la maîtrise de l urbanisation

Plus en détail

CRÉATION D UNE LIGNE FERROVIAIRE ET RESPECT DE LA BIODIVERSITÉ : L EXEMPLE DE LA LIGNE À GRANDE VITESSE RHIN-RHÔNE

CRÉATION D UNE LIGNE FERROVIAIRE ET RESPECT DE LA BIODIVERSITÉ : L EXEMPLE DE LA LIGNE À GRANDE VITESSE RHIN-RHÔNE BIODIVERSITÉ ET MILIEU FERROVIAIRE CRÉATION D UNE LIGNE FERROVIAIRE ET RESPECT DE LA BIODIVERSITÉ : L EXEMPLE DE LA LIGNE À GRANDE VITESSE RHIN-RHÔNE En amont d une séance en classe, la fiche d information

Plus en détail

CONCOURS FINANCIER DE

CONCOURS FINANCIER DE Rennes, le 10 février 2005 Réf : 211-B2-9/ARED/2005 Politique régionale Code RENFORCEMENT DE LA RECHERCHE ET DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DYNAMISATION DES COMPETENCES SCIENTIFIQUES N 211-B2-9 ALLOCATIONS

Plus en détail

VII RÉUNION DES MINISTRES DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM DÉCLARATIONS FINALES

VII RÉUNION DES MINISTRES DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM DÉCLARATIONS FINALES VII RÉUNION DES MINISTRES DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM DÉCLARATIONS FINALES 1. L agriculture et la pêche sont des secteurs essentiels pour le développement social et économique

Plus en détail

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Séminaire RDI 2015 Séminaire RDI2015 La politique RDI au service de la gestion de l eau et des milieux aquatiques : point d étape et perspectives Les finalités opérationnelles des

Plus en détail

LES ECOSYSTEMES LITTORAUX ATTENUENT LES RISQUES LIES AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES

LES ECOSYSTEMES LITTORAUX ATTENUENT LES RISQUES LIES AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES LES ECOSYSTEMES LITTORAUX ATTENUENT LES RISQUES LIES AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES Francis MAUGARD, Loïc GOUGUET, David ROSEBERY - ONF La gestion des forêts littorales et des milieux dunaires associés constitue

Plus en détail

Discours de Monsieur Philippe GERMAIN, Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

Discours de Monsieur Philippe GERMAIN, Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie Discours de Monsieur Philippe GERMAIN, Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie Rencontres Océaniennes 2015 «Mobiliser les savoirs pour la gouvernance face aux défis du changement climatique

Plus en détail

MUSEUM NAT. D'HISTOIRE NATURELLE PARIS Référence GALAXIE : 4113

MUSEUM NAT. D'HISTOIRE NATURELLE PARIS Référence GALAXIE : 4113 MUSEUM NAT. D'HISTOIRE NATURELLE PARIS Référence GALAXIE : 4113 Numéro dans le SI local : Référence GESUP : 4113 Corps : Maître de conférences du Muséum national d'histoire naturelle Article : 32ou40 Chaire

Plus en détail

L Incorporation et l utilisation des données spatiales et la cartographie dans le cadre des SPANB: Directives pour appuyer les praticiens des SPANB

L Incorporation et l utilisation des données spatiales et la cartographie dans le cadre des SPANB: Directives pour appuyer les praticiens des SPANB L Incorporation et l utilisation des données spatiales et la cartographie dans le cadre des SPANB: Directives pour appuyer les praticiens des SPANB INTRODUCTION 09 juillet 2014 Pourquoi incorporer des

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE L EAU DANS LE BASSIN VERSANT DES NIVES

PROJET PEDAGOGIQUE L EAU DANS LE BASSIN VERSANT DES NIVES PROJET PEDAGOGIQUE L EAU DANS LE BASSIN VERSANT DES NIVES «Sensibilisation à une gestion citoyenne de la ressource en eau» Projet pédagogique proposé par le Syndicat Mixte du Bassin Versant de la Nive

Plus en détail

Ça marche. Le Doctorat comment. Quelques pistes pour vous aider. Etudes doctorales - Montpellier SupAgro

Ça marche. Le Doctorat comment. Quelques pistes pour vous aider. Etudes doctorales - Montpellier SupAgro Le Doctorat comment Ça marche Quelques pistes pour vous aider 1 c est: environ 200 doctorants, rattachés à 4 Ecoles Doctorales accueillis dans 21 laboratoires de Recherche (UMR) Directeur scientifique

Plus en détail

Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire

Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire Contexte Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire Fédération des spécialités de Master des 5 pôles universitaires partenaires de la région Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

Département Formation Continue

Département Formation Continue Département Formation Continue Statuts créés par le conseil d administration de l UNC du 23 juillet 2010 Formation continue = destinée aux personnes engagées ou non dans la vie active désireuses de compléter

Plus en détail

Cadre d Intervention Transversal 2013-2016

Cadre d Intervention Transversal 2013-2016 Cadre d Intervention Transversal 2013-2016 BIODIVERSITE Présentation aux parties prenantes françaises 10 juin 2013 Calendrier Elaboration inter services AFD Discussion avec les administrations françaises

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

TerrOïko : JEU en collaboration avec la SEEM

TerrOïko : JEU en collaboration avec la SEEM TerrOïko : JEU en collaboration avec la SEEM Journée EcoInnovation et Biodiversité 21 mai 2014 - Contact: Catherine de Roincé, catherine.deroince@terroiko.fr Historique d une start-up issue de la recherche

Plus en détail

Observer quoi? Diversité des thématiques dans les OHM.

Observer quoi? Diversité des thématiques dans les OHM. Séminaire 2014 du Réseau des OHM Labex DRIIHM Montpellier, 18-19 juin 2014 Observer quoi? Diversité des thématiques dans les OHM. Samuel ROBERT - ESPACE (UMR 7300) CNRS Aix-Marseille Université L ambition

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE Schéma d Aménagement et de Gestion et de des Gestion Eaux de Eaux du bassin du bassin du Loir du Loir Demi-journée d information et d échange sur la thématique «zones Bureau humides la» CLE Le 25 avril

Plus en détail

Originalité du projet

Originalité du projet GLOBCOAST Estimation et analyse de la variabilité biogéochimique aux échelles saisonnière, inter-annuelle et décennale des eaux côtières globales par télédétection spatiale et impact vers les niveaux trophiques

Plus en détail

UFR des Sciences. Objectifs. Description. Publics Débouchés. Modalités d'accès. Formation continue Responsable

UFR des Sciences. Objectifs. Description. Publics Débouchés. Modalités d'accès. Formation continue Responsable UFR des Sciences 33 rue Saint-Leu 80039 Amiens Cedex 1 www.u-picardie.fr Objectifs Description Publics Débouchés Modalités d'accès Formation continue Responsable Licence Domaine Sciences, Technologies,

Plus en détail

Possibilités offertes après la L2?

Possibilités offertes après la L2? Possibilités offertes après la L2? Licence Générale Licence Pro Formation professionnel Diplôme Bac +3 Diplôme Bac +3 Master Vie Active : Technicien de Laboratoire Public et Privé Master Pro Master Recherche

Plus en détail

Application au système SONEL «Système d observation du niveau des eaux littorales», Paris, mercredi 15 octobre

Application au système SONEL «Système d observation du niveau des eaux littorales», Paris, mercredi 15 octobre Présentation du livre collectif du Bureau des longitudes (publié chez Hermann) Les observatoires: observer la Terre Application au système SONEL «Système d observation du niveau des eaux littorales», Paris,

Plus en détail

RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE

RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE CAI Shouqiu, professeur à la Faculté de droit de l Université de Wuhan, président de l Académie du droit de

Plus en détail

Calendrier de la Session de. Rattrapage (11 au 20 Juin 2014)

Calendrier de la Session de. Rattrapage (11 au 20 Juin 2014) Calendrier de la Session de Rattrapage (11 au 20 Juin 2014) 1 ère Année LA Protection de l Environnement (1 ère PE) Pollution Marine Math Chimie Générale Biologie Cellulaire Microbiologie Génétique Biologie

Plus en détail

Les Licences Professionnelles

Les Licences Professionnelles Les Licences Professionnelles dans lesquelles les étudiants des L2 Biologie/Biochimie BOPE peuvent candidater (habilitation 2011 2015) Sylvie Berkès-Brot sylvie.berkes-brot@univ-tlse3.fr Qu est ce qu une

Plus en détail

FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE. UFR Sciences Orsay. Isabelle DEMACHY

FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE. UFR Sciences Orsay. Isabelle DEMACHY FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE UFR Sciences Orsay Isabelle DEMACHY Les étudiants à la faculté des Sciences 9000 étudiants (1/3 de l ensemble de l université) 800 enseignants-chercheurs, 800

Plus en détail

Master Sciences humaines et sociales mention Psychologie parcours Psychologie du Développement, Education, Handicap

Master Sciences humaines et sociales mention Psychologie parcours Psychologie du Développement, Education, Handicap Master Sciences humaines et sociales mention Psychologie parcours Psychologie du Développement, Education, Handicap Master 1 Présentation et objectifs de la formation Le Master première année (M1) de Psychologie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION & REFERENCES

DOSSIER DE PRESENTATION & REFERENCES DOSSIER DE PRESENTATION & REFERENCES Xavière HARDY Chef de projet, Responsable du bureau d études CF CV 1 Antoine Janvre Ingénieur SIG CF CV 2 Philippe FRIN Ingénieur écologue CF CV 3 Erwan NEDELEC Ingénieur

Plus en détail