«Poursuivre au-delà de BEEST : une approche fonctionnelle basée sur les traits de vie des espèces en relation avec l habitat».

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Poursuivre au-delà de BEEST : une approche fonctionnelle basée sur les traits de vie des espèces en relation avec l habitat»."

Transcription

1 «Poursuivre au-delà de BEEST : une approche fonctionnelle basée sur les traits de vie des espèces en relation avec l habitat». Philippe USSEGLIO-POLATERA Université Paul Verlaine Metz UMR-CNRS LIEBE Colloque de restitution du projet BEEST, Paris, 9 Mai 20

2 Contexte scientifique : Outils de bioévaluation existants (critères taxonomiques) Compartiment biologique Organismes Nouveaux outils de bioévaluation (e.g. traits des organismes) Caractéristiques structurales Approche «traits fonctionnels»? Comprendre les relations entre diversité biologique et fonctionnement des écosystèmes Caractéristiques fonctionnelles Ecosystème(s) Comprendre les mécanismes qui structurent les communautés (e.g. perturbations anthropiques) Ignon (France) 2

3 Contexte scientifique : Habitat Pool de colonisateurs potentiels e. g. climat, géologie, géomorphologie e.g. altitude, utilisation du BV, pente moyenne e.g. distribution longitudinale, utilisation de l espace, physico-chimie Communauté potentielle Southwood, 977; Southwood, 988; Townsend, 989; Townsend & Hildrew, 994 Ecoregion Bassin-versant Tronçon Théorie du Habitat templet e.g. nature du substrat, vitesse du courant, profondeur Mesohabitat Modifications Probabilité de présence variable Communauté observée Fréquence d utilisation variable petite? e.g. aquatique? taille maximale? fécondité? élevée? dispersion? 3 Traits biologiques observés

4 Définition des traits : Que sont les traits fonctionnels? Trait : «une propriété bien définie et mesurable des organismes, habituellement mesurée au niveau individuel et utilisée de manière comparative à travers les espèces».. In McGILL et al. 2006, TREE 2 (4), p. 78 Trait fonctionnel : «un trait qui influence fortement la "performance" (= fitness) des organismes».. In McGILL et al. 2006, TREE 2 (4), p. 78 Performance (d une espèce) : «capacité à maintenir sa biomasse sur plusieurs générations, dans un milieu donné» In VIOLLE et al. 2007, Oikos 6, p

5 Définition des traits : Que sont les traits fonctionnels? Taille maximale potentielle Caractéristiques biologiques «générales» Intégratrices de certaines fonctions écologiques Traits d histoire de vie: (e.g. taille, fécondité, durée du cycle biologique, stratégie de reproduction, mode d alimentation, mode de dispersion, etc.) Variables décrivant les relations faune/habitat: (e.g. distribution spatiale, préférences en matière de substrat, vitesse du courant; sensibilité aux faibles valeurs de ph, à la salinité, à l eutrophisation; valeur saprobiale; etc.) Fécondité Dispersion Préférences substrat 5

6 Définition des traits : Pourquoi s intéresser à la fréquence d utilisation de certaines adaptations? Directement et facilement interprétables en termes fonctionnels (e.g. quantité de ressources disponibles, diversité des niches écologiques, stabilité/instabilité, contraintes biotiques/abiotiques, etc) Comparables à large échelle spatiale (même entre écoregions aux cortèges taxonomiques différents) 6

7 Description des traits : Traits «Potentiels» Analyse bibliographique Observations Pop Pop 2 Pop N... Large gamme de conditions environnementales Profil fondamental Capacités bio/physio/écologiques d une espèce décrites sur une large gamme de conditions environnementales [// «Fundamental niche» (McGILL et al., 2006)] Espèce Intégration Communauté Utilisation/ Interprétation 7

8 Description des traits : Traits «Potentiels» Analyse bibliographique Taxon j Profil fondamental Description du profil de trait par «codage flou» (Chevenet et al. 994) 8

9 Description des traits : le codage flou Traits décrits par plusieurs modalités (= catégories) Nourriture Agrypnia (Trichoptera) 9 catégories - fine sediment + microorganisms 2 - fine detritus (< mm) 3 - plant detritus ( mm) 4 - living microphytes 5 - living macrophytes 6 - dead animal ( mm) 7 - living microinvertebrates 8 - living macroinvertebrates 9 - vertebrates Notes d affinité (0-5) % 0.0% 0.0% 7.7% 23.% 7.7% 7.7% 5.4% 30.8% 7.7% Profil du taxon 9

10 Description des traits : Traits «Potentiels» Analyse bibliographique Taxon j Description du profil de trait par «codage flou» Fréquence relative d utilisation des modalités du trait par le taxon j (%) Profil fondamental Trait i Modalités du trait (Chevenet et al. 994) Pour tous les traits Pour tous les taxons Taxa X traits (Y categories) Trait data base 0

11 Les traits biologiques «pour quoi faire?» : Contexte : analyse fonctionnelle des écosystèmes diagnostic écologique/bioévaluation biomonitoring Objectif : Etablir un diagnostic écologique (plus) efficace des écosystèmes Mieux comprendre les effets des perturbations (principalement anthropiques) sur les écosystèmes et de manière plus pragmatique... Faciliter la prise de décisions pertinentes en termes de (i) conservation ou (ii) la restauration des écosystèmes (via un intégration dans des outils d aide à la décision, systèmes expert )

12 Les traits biologiques «pour quoi faire?» : Renseigner (de manière originale) sur le fonctionnement d'un écosystème et à indiquer son niveau de dégradation Approche uni-traits F 2 category 3 category 2 Pour le trait j category 4 Liste faunistique de référence trait j taxa traits Information biologique category taxa F category 5 Etape - Définir, pour un trait donné, dans un contexte spatial déterminé, une typologie témoin définie par l'ensemble de la faune «potentiellement capturable» à cette échelle spatiale. Analyse des profils biologiques de la liste de référence par FCA 2

13 Les traits biologiques «pour quoi faire?» : Renseigner (de manière originale) sur le fonctionnement d'un écosystème et indiquer son niveau de dégradation Approche uni-traits category 2 category 3 F 2 category taxa samples For trait j category 4 F category 5 Analyse des profils biologiques de la liste de référence par FCA 2 Liste faunistique de référence taxa trait j taxa traits Information biologique échantillons Information faunistique Etape 2 Confronter des relevés à cette typologie témoin 3

14 Les traits biologiques «pour quoi faire?» : A altitude (m) Profil longitudinal Autrans 2 Méaudre confluence (Bourne) échantillons (5 stations x 4 saisons), type IBGN (carrés verts) sont projetés sur la typologie de référence à la moyenne pondérée des positions des taxons rencontrés Données faunistiques : Pegaz-Maucet (980) Distance à la source (km) 57,3 % 4 > samples F ,7 % Zoom! Echelle spatiale de référence : écoregion 04 = «Alps» (sélection des genres potentiels) Trait = «Nombre de générations annuel» F < J N Station 5 A J A F F N F N J J N A A Station 3 Station 2 F J Station 4 A F N Station F = Février J = Juin A =Août N = Novembre 4

15 Les traits biologiques «pour quoi faire?» : Altitude (m) Le Puy barrages Grangent Villerest Profil longitudinal Allier Cher Indre Vienne Roanne 4 Gien Orléans 9 Tours Angers Nantes à F 2 Distance à la source (km) Maine F Analyse de la structure taxonomique par AFC (positions des 38 stations dans le plan factoriel F-F2) 38 sites échantillonnés (Loire) Printemps/été Kick sampling (0 minutes) Filet Surber (maille: 0,5 mm) E P T C Ivol et al., Archiv für Hydrobiologie, 38 (997) Group I Group II 34 Approche multi-traits 5 F Analyse de la co-structure entre abondances taxonomiques et profils biologiques par analyse de co-inertie (positions des 38 stations dans le plan F-F2) F Gradient longitudinal

16 Traits biologiques Traits écologiques Nombre de cycles annuel F 2 Mode d alimentation piercer Courant (preferendum) F 2 null slow moderate + Température (preferendum) F 2 eury fast warm F cold - F + Substrat (preferendum) poly microphytes mud macrophytes silt litter roots sand gravel flag/pebbles Val. saprobiale β-meso - oligo xeno + > F < Group I Group II 34-5 F deposit feeder shredder carver scraper filterer Analyse de la co-structure entre abondances taxonomiques et profils biologiques par analyse de co-inertie (positions des 38 stations dans le plan F-F2) F Gradient longitudinal

17 Conclusion : (i) Les traits bio/écologiques sont capables d'identifier un «état perturbé» et différents niveaux de pression Plusieurs métriques basées sur les traits (i.e. stratégie de reproduction, voltinisme) intégrées à l indice invertébrés multimétrique (I2M2), DCE compatible Meilleure efficacité à détecter des situations perturbées que l IBGN (p value =7, ) I 2 M 2 (v) IBGN DEmoyen 0,8230 0,6507 Sur 7 types de perturbations chimiques et physique 7

18 Conclusion : (ii) Sont capables de renseigner sur la nature et l'intensité des perturbations, à large échelle spatiale Intégrés à un outil diagnostique permettant de modéliser (à l aide d arbres conditionnels) la probabilité pour un site d être impacté par différents types de pression (à partir des caractéristiques de son peuplement d invertébrés) Avec une efficacité moyenne des modèles prédictifs élevée 0,823 < AUC < 0,929 (pour 6 des 9 types de pression chimique considérés) 8

19 Conclusion : (iii) Peuvent indiquer efficacement l'état de santé d'un cours d'eau sur la base de prélèvements réalisés sur un type déterminé d habitat Implications possibles en milieu estuarien (plus grande homogénéité des supports que dans cours d eaux de piedmont ou de plaine) 9

20 Merci! 20

21 2

Les macroinvertébrés: des bioindicateurs incontournables pour le monitoring des cours d eau en CH

Les macroinvertébrés: des bioindicateurs incontournables pour le monitoring des cours d eau en CH Les macroinvertébrés: des bioindicateurs incontournables pour le monitoring des cours d eau en CH 4 e Rencontres de l eau 20 mars 2015, UNIL Nathalie Menétrey Hydrobiologiste Bureau d étude aquatique et

Plus en détail

Les besoins d états de référence de l environnement littoral demandés par la Directive Cadre sur l Eau

Les besoins d états de référence de l environnement littoral demandés par la Directive Cadre sur l Eau Les besoins d états de référence de l environnement littoral demandés par la Directive Cadre sur l Eau La Directive cadre européenne Eau Méthode de qualification Les besoins de références Organisation

Plus en détail

Les communautés de nématodes en tant que bioindicateurs potentiels de la santé des sols urbain

Les communautés de nématodes en tant que bioindicateurs potentiels de la santé des sols urbain Les communautés de nématodes en tant que bioindicateurs potentiels de la santé des sols urbain Rochat Guy* *Laboratoires Biologie du sol et Sol & végétation, Institut de Biologie, Université de Neuchâtel

Plus en détail

La caractérisation risation hydromorphologique des masses d eaud

La caractérisation risation hydromorphologique des masses d eaud La caractérisation risation hydromorphologique des masses d eaud Photo : J.MOY Analyse globale des perturbations et mesures de restauration au niveau du bassin Loire-Bretagne La morphologie des cours d

Plus en détail

GISÈLE VERNIERS ALEXANDRE PEETERS ÉRIC HALLOT

GISÈLE VERNIERS ALEXANDRE PEETERS ÉRIC HALLOT Obstacle sur le Bocq à Chansin. RÉHABILITATION HYDROMORPHOLOGIQUE DES COURS D EAU EN RÉGION WALLONNE : UN PROJET PILOTE GISÈLE VERNIERS ALEXANDRE PEETERS ÉRIC HALLOT Un projet Life Environnement a vu le

Plus en détail

Référence, Bon état, Classification

Référence, Bon état, Classification Séminaire AQUAREF Hydrobiologie Antony, 3-4 juin 2008 Les approches hydrobiologiques pour la DCE et le continuum eaux douces - eaux littorales Les concepts de base de la Directive Cadre Européenne sur

Plus en détail

1.2. REALISATION DES OPERATIONS DE PRELEVEMENTS ET D ANALYSES

1.2. REALISATION DES OPERATIONS DE PRELEVEMENTS ET D ANALYSES AVANT-PROPOS Le présent document a été réalisé par ASCONIT Consultants, pour le compte du Conseil Général de Haute-Savoie (CG74) dans le cadre du programme 2007-2008 du suivi de la qualité des eaux des

Plus en détail

2. Pour chaque échantillon : comptabiliser le nombre d organismes observés («Effectif des échantillons»).

2. Pour chaque échantillon : comptabiliser le nombre d organismes observés («Effectif des échantillons»). Appréciation de la qualité biologique des systèmes lotiques Calcul d Indice Biologique Global Normalisé (IBGN) : analyse des données, comparaison, interprétation Écologie 1 Objectifs À partir d un exemple

Plus en détail

PROPOSITION de stages pour 2009 Dans le cadre du projet «Indices»

PROPOSITION de stages pour 2009 Dans le cadre du projet «Indices» PROPOSITION de stages pour 2009 Dans le cadre du projet «Indices» Les sujets de stage suivants sont proposés dans le cadre du projet «Indices». Les thématiques sont hydrobiologie, informatique, bio-statistique,

Plus en détail

Tableau de bord et mise en œuvre des Plans de Gestion Ecologique

Tableau de bord et mise en œuvre des Plans de Gestion Ecologique Tableau de bord et mise en œuvre des Plans de Gestion Ecologique Contexte Le tableau de Bord et ses indicateurs Évaluation des travaux Vision synthétique sur la restauration Contexte Les gestion des cours

Plus en détail

Traits fonctionnels : concepts et caractérisation exemples des prairies Marie-Laure Navas, Eric Garnier, Cyrille Violle, Equipe ECOPAR

Traits fonctionnels : concepts et caractérisation exemples des prairies Marie-Laure Navas, Eric Garnier, Cyrille Violle, Equipe ECOPAR Traits fonctionnels : concepts et caractérisation exemples des prairies Marie-Laure Navas, Eric Garnier, Cyrille Violle, Equipe ECOPAR Ecole Chercheurs AgroEcologie 5-8 Juin 2012 1 Diversité spécifique

Plus en détail

Suivis et évaluation des opérations de restauration des milieux aquatiques

Suivis et évaluation des opérations de restauration des milieux aquatiques Suivis et évaluation des opérations de restauration des milieux aquatiques Principes, méthodes et applications à la restauration hydromorphologique des cours d eau C est quoi l évaluation (suivi) des opérations

Plus en détail

A8-2007-1-7. Site Natura 2000 : FR 2600992

A8-2007-1-7. Site Natura 2000 : FR 2600992 Etude réalisée par : Analyse des peuplements de macro-invertébrés benthiques sur les stations à Moules perlières (Margaritifera margaritifera) du Cousin. Ruisseaux de têtes de bassins et faune patrimoniale

Plus en détail

La bioindication et les nouvelles contraintes à la DCE. - Implications méthodologiques. Christian Chauvin Cemagref Bordeaux

La bioindication et les nouvelles contraintes à la DCE. - Implications méthodologiques. Christian Chauvin Cemagref Bordeaux La bioindication et les nouvelles contraintes Liées à la DCE - Implications méthodologiques m - Christian Chauvin Cemagref Bordeaux Des contraintes nouvelles? Prescriptions de la DCE - explicites ou implicites

Plus en détail

Mariane ALLEAUME-BENHARIRA Sylvie ODDOU-MURATORIO François LEFEVRE. Ecologie des forêts méditerranéennes INRA AVIGNON - FRANCE

Mariane ALLEAUME-BENHARIRA Sylvie ODDOU-MURATORIO François LEFEVRE. Ecologie des forêts méditerranéennes INRA AVIGNON - FRANCE MODELISER L IMPACT DES CHANGEMENTS DEMOGRAPHIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX SUR L EVOLUTION DES ARBRES Le module Luberon Version 2010 Mariane ALLEAUME-BENHARIRA Sylvie ODDOU-MURATORIO François LEFEVRE Ecologie

Plus en détail

Qualité écologique des cours d eau en Ile-de-France

Qualité écologique des cours d eau en Ile-de-France Juin 2011 Qualité écologique des cours d eau en Ile-de-France Evolution depuis 1994 et évaluation pour 2010 Direction régionale et interdépartementale de l environnement et de l énergie d île-de-france

Plus en détail

Le Système Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des cours d eau d eau SYRAH- CE

Le Système Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des cours d eau d eau SYRAH- CE Le Système Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des cours d eau d eau SYRAH- CE État d avancement Johann MOY Bureau des milieux aquatiques Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable

Plus en détail

PHASE V DE LA RESTAURATION DE L HABITAT DU POISSON DU RUISSEAU SPRUCE PRÉPARÉ POUR : FONDS DE FIDUCIE DE LA FAUNE DU NOUVEAU-BRUNSWICK

PHASE V DE LA RESTAURATION DE L HABITAT DU POISSON DU RUISSEAU SPRUCE PRÉPARÉ POUR : FONDS DE FIDUCIE DE LA FAUNE DU NOUVEAU-BRUNSWICK PHASE V DE LA RESTAURATION DE L HABITAT DU POISSON DU RUISSEAU SPRUCE PRÉPARÉ POUR : FONDS DE FIDUCIE DE LA FAUNE DU NOUVEAU-BRUNSWICK PRÉPARÉ PAR : COMITÉ DE GESTION ENVIRONNEMENTALE DE LA RIVIÈRE POKEMOUCHE

Plus en détail

Fédération du Gard pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique 34 rue Gustave Eiffel 30000 Nîmes Tél. : 04 66 02 91 61 Fax : 04 66 02 91 62

Fédération du Gard pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique 34 rue Gustave Eiffel 30000 Nîmes Tél. : 04 66 02 91 61 Fax : 04 66 02 91 62 Fédération du Gard pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique 34 rue Gustave Eiffel 30000 Nîmes Tél. : 04 66 02 91 61 Fax : 04 66 02 91 62 Courriel : fede-gard-pache@wanadoo.fr 2 Sommaire : Table

Plus en détail

Les Macro-invertébrés Hydrobiologie

Les Macro-invertébrés Hydrobiologie Les Macro-invertébrés Hydrobiologie Arrivés au bord de l eau, vous pouvez faire des mesures de température, de ph. Ce sont des mesures ponctuelles qui donne la qualité de la rivière à un instant précis.

Plus en détail

La formation des opérateurs en mesure hydrobiologique

La formation des opérateurs en mesure hydrobiologique La formation des opérateurs en mesure hydrobiologique besoins, stratégie et référentiels Nina Dagens, Christian Chauvin Irstea Centre de Bordeaux " Amélioration de la qualité des données de surveillance

Plus en détail

développement d'un Micro- système de mesure

développement d'un Micro- système de mesure Qualité chimique des eaux Application de la DCE développement d'un Micro- système de mesure Ph. Namour, N. Jaffrezic Université de Lyon/Cemagref Micro-capteur Environnementaux Besoins métrologiques Dispositif

Plus en détail

Qualité de l eau de l estuaire de la Seine - transfert des connaissances vers les partenaires techniques -

Qualité de l eau de l estuaire de la Seine - transfert des connaissances vers les partenaires techniques - www.seine-aval.fr Cédric Fisson cfisson@seine-aval.fr Qualité de l eau de l estuaire de la Seine - transfert des connaissances vers les partenaires techniques - 1 Séminaire Seine-Aval, Rouen 26-27 novembre

Plus en détail

LES ÉTUDES DES AGENCES DE L EAU N 00

LES ÉTUDES DES AGENCES DE L EAU N 00 LES NORMALISÉ I.B.G.N NF - T 90-350. GUIDE TECHNIQUE AGENCES DE L EAU (2 ème ÉDITION) Chargé d étude C. GAY (Cabinet GAY Environnement) Comité de pilotage de l étude ayant permis la réalisation de ce document

Plus en détail

OSUR WEB (Exports des mesures brutes de qualité des eaux superficielles) Agence de l eau Loire Bretagne

OSUR WEB (Exports des mesures brutes de qualité des eaux superficielles) Agence de l eau Loire Bretagne OSUR WEB (Exports des mesures brutes de qualité des eaux superficielles) Agence de l eau Loire Bretagne ANNEXE 1 : Liste des champs exportés format txt 1.1 Réseau Type Export des champs par défaut Reseau_Code

Plus en détail

1.2 Utilisation des mésocosmes en écotoxicologie : un outil éprouvé

1.2 Utilisation des mésocosmes en écotoxicologie : un outil éprouvé 1.2 Utilisation des mésocosmes en écotoxicologie : un outil éprouvé Source : Thierry Caquet, Inra, Le Croisic 2009 Mis en œuvre à l origine pour des utilisations en écologie, les écosystèmes aquatiques

Plus en détail

SUIVI BIOLOGIQUE ET PHYSICO-CHIMIQUE DES COURS D EAU DU VAL D OISE

SUIVI BIOLOGIQUE ET PHYSICO-CHIMIQUE DES COURS D EAU DU VAL D OISE 2014 SUIVI BIOLOGIQUE ET PHYSICO-CHIMIQUE DES COURS D EAU DU VAL D OISE RAPPORT D ETUDE VERSION 1 A14.075 MARS 2015 19 rue Victor Hugo B.P. 22 76 720 Auffay 02 35 32 99 15 Télécopie 02 35 32 97 93 1 SOMMAIRE

Plus en détail

Observer quoi? Diversité des thématiques dans les OHM.

Observer quoi? Diversité des thématiques dans les OHM. Séminaire 2014 du Réseau des OHM Labex DRIIHM Montpellier, 18-19 juin 2014 Observer quoi? Diversité des thématiques dans les OHM. Samuel ROBERT - ESPACE (UMR 7300) CNRS Aix-Marseille Université L ambition

Plus en détail

LIFE + LAG Nature Volet FAUNE

LIFE + LAG Nature Volet FAUNE LIFE + LAG Nature Volet FAUNE PROTOCOLE REGIONAL DE RECUEIL DE DONNEES DE TERRAIN Méthode de recensement de la faune indicatrice Sites visés par le LIFE + LAG Nature : Complexe lagunaire de Salses Leucate,

Plus en détail

Petits ouvrages hydrauliques et continuité piscicole

Petits ouvrages hydrauliques et continuité piscicole Petits ouvrages hydrauliques et continuité piscicole Choix, dimensionnement, installation et équipement des ouvrages de franchissement hydrauliques (OH) : prescriptions règlementaires, méthodes préconisées

Plus en détail

Directive pour la réalisation d une étude sur les chauves-souris préalable a un projet de construction de parc éolien pour le NB

Directive pour la réalisation d une étude sur les chauves-souris préalable a un projet de construction de parc éolien pour le NB Directive pour la réalisation d une étude sur les chauves-souris préalable a un projet de construction de parc éolien pour le NB Pêche sportive et chasse Juin 2009 * Veuillez considérer la présente directive

Plus en détail

INVENTAIRE PISCICOLE PAR PECHE ELECTRIQUE SUR LE CHER A L AVAL DU BARRAGE DE PRAT

INVENTAIRE PISCICOLE PAR PECHE ELECTRIQUE SUR LE CHER A L AVAL DU BARRAGE DE PRAT INVENTAIRE PISCICOLE PAR PECHE ELECTRIQUE SUR LE CHER A L AVAL DU BARRAGE DE PRAT COMMUNE DE TEILLET ARGENTY COMPTE RENDU DE L OPERATION M. LELIEVRE JANVIER 2010 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 2 2 MATERIEL

Plus en détail

Effets biologiques d une pollution chimique en milieu estuarien AMIARD JC. Directeur de Recherche Honoraire au CNRS

Effets biologiques d une pollution chimique en milieu estuarien AMIARD JC. Directeur de Recherche Honoraire au CNRS Effets biologiques d une pollution chimique en milieu estuarien AMIARD JC. Directeur de Recherche Honoraire au CNRS La triade de l écotoxicologie Milieu physique (eau ou sédiment) EXPOSITION Organisme

Plus en détail

MASTER 2 MENTION «INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE» SPECIALITE «INGENIERIE DURABLE DE L ENVIRONNEMENT»

MASTER 2 MENTION «INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE» SPECIALITE «INGENIERIE DURABLE DE L ENVIRONNEMENT» MASTER 2 MENTION «INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE» SPECIALITE «INGENIERIE DURABLE DE L ENVIRONNEMENT» Le Master Mention «Ingénierie du Développement Durable» (I.D.D.) est destiné à former des spécialistes

Plus en détail

PARC NATUREL REGIONAL DU HAUT-JURA LE BOURG 39310 LAJOUX

PARC NATUREL REGIONAL DU HAUT-JURA LE BOURG 39310 LAJOUX PARC NATUREL REGIONAL DU HAUT-JURA LE BOURG 39310 LAJOUX RECHERCHE DE SOURCES DE CONTAMINATION DE LA BIENNE PAR DES MICROPOLLUANTS TOXIQUES DANS LA TRAVERSEE DE SAINT-CLAUDE SUR LA BASE D UN PROTOCOLE

Plus en détail

Impact de l intensité des prélèvements forestiers sur la biodiversité IMPREBIO Philippe Balandier

Impact de l intensité des prélèvements forestiers sur la biodiversité IMPREBIO Philippe Balandier Impact de l intensité des prélèvements forestiers sur la biodiversité IMPREBIO Philippe Balandier Contrat MEEDDM GIP Ecofor Programme BGF Contexte : - Alternatives aux énergies fossiles : augmentation

Plus en détail

Préparation des chantiers en zones humides

Préparation des chantiers en zones humides Fiche méthodologique n 1: Préparation des chantiers en zones humides? Introduction Les préconisations de cette fiche sont issues des réunions de concertations organisées à Auxonne et Villeneuve-lès- Maguelone

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION & REFERENCES

DOSSIER DE PRESENTATION & REFERENCES DOSSIER DE PRESENTATION & REFERENCES Xavière HARDY Chef de projet, Responsable du bureau d études CF CV 1 Antoine Janvre Ingénieur SIG CF CV 2 Philippe FRIN Ingénieur écologue CF CV 3 Erwan NEDELEC Ingénieur

Plus en détail

Résumé : Auteur(s) : Jean-Gabriel WASSON, André CHANDESRIS, Hervé PELLA, Laurence BLANC

Résumé : Auteur(s) : Jean-Gabriel WASSON, André CHANDESRIS, Hervé PELLA, Laurence BLANC Unité de Recherche Biologie des Ecosystèmes Aquatiques Département Gestion des Milieux Aquatiques Laboratoire d Hydroécologie Quantitative bis quai Chauveau, CP 220 6966 Lyon Cedex 09 Tél. 04 72 20 87

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE. avril 2005. Un regard professionnel sur votre environnement. I R I S consultants

RAPPORT TECHNIQUE. avril 2005. Un regard professionnel sur votre environnement. I R I S consultants MESURE DE L'IMPACT DES PRATIQUES DE CANYONING ET D'AQUARANDONNEE SUR LES INVERTEBRES AQUATIQUES DES RIVIERES DOURBIE ET BRAMABIAU DANS LE DEPARTEMENT DU GARD RAPPORT TECHNIQUE avril 25 I R I S consultants

Plus en détail

Grille d'analyse multi critères de la valeur sauvage d'un cours d'eau Evaluation de l'éligibilité au label "Site Rivières Sauvages"

Grille d'analyse multi critères de la valeur sauvage d'un cours d'eau Evaluation de l'éligibilité au label Site Rivières Sauvages Grille d'analyse multi critères de la valeur sauvage d'un cours d'eau Evaluation de l'éligibilité au label "Site Rivières Sauvages" Note à l'utilisateur : - Seules les cellules en bleu sont à compléter.

Plus en détail

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Séminaire RDI 2015 Séminaire RDI2015 La politique RDI au service de la gestion de l eau et des milieux aquatiques : point d étape et perspectives Les finalités opérationnelles des

Plus en détail

La plantation d arbres assure-t-elle la restauration de la diversité végétale en bandes riveraines?

La plantation d arbres assure-t-elle la restauration de la diversité végétale en bandes riveraines? Colloque Restauration des bandes riveraines et protection de la qualité de l eau en milieu agricole La plantation d arbres assure-t-elle la restauration de la diversité végétale en bandes riveraines? Bérenger

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE

FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE EAU POTABLE ASSAINISSEMENT DES AGGLOMÉRATIONS ANALYSE DES EAUX FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE 2015 GESTION DES SERVICES PUBLICS DROIT ET RÈGLEMENTATION GÉNIE CIVIL ÉNERGIES RENOUVELABLES GESTION DES

Plus en détail

CLE Groupe «Biodiversité»

CLE Groupe «Biodiversité» CLE Groupe «Biodiversité» AUTEUR/ÉMETTEUR COMPTE RENDU DE RÉUNION DATE DE LA RÉUNION Mission Développement Durable 17/01/2011 PARTICIPANTS Ville d Angers/ Angers Loire Métropole/ groupe projet (en interne)

Plus en détail

Cartographie régionale lichénique en Nord Pas de Calais. Crédit photos : APPA NPC, JPGavériaux, LSVF

Cartographie régionale lichénique en Nord Pas de Calais. Crédit photos : APPA NPC, JPGavériaux, LSVF Cartographie régionale lichénique en Nord Pas de Calais Crédit photos : APPA NPC, JPGavériaux, LSVF Contexte Cartographies à l échelle régionale : 1973, 1992, 1995-99 Zoom sur des territoires : 1995, 2002

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, EN CHARGE DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT Arrêté du

Plus en détail

Caractérisation de l'état des écosystèmes aquatiques à l'aide de motifs temporels discriminants

Caractérisation de l'état des écosystèmes aquatiques à l'aide de motifs temporels discriminants Caractérisation de l'état des écosystèmes aquatiques à l'aide de motifs temporels discriminants Titre de la thèse : pour l'évaluation et le suivi de la qualité des cours d'eau Mickaël FABREGUE Directrices

Plus en détail

Projet de résolution X.15

Projet de résolution X.15 10 e Session de la Conférence des Parties à la Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) «Notre santé dépend de celle des zones humides» Changwon, République de Corée, 28 octobre au 4 novembre

Plus en détail

Projet de développement du module de gestion de PPEAO, version 2

Projet de développement du module de gestion de PPEAO, version 2 Gestion et mise à jour d une base de données sur les Peuplements de poissons et la Pêche artisanale des Ecosystèmes estuariens, lagunaires ou continentaux d Afrique de l Ouest Projet de développement ECOUTIN

Plus en détail

Les analyses en composantes principales inter et intra classes

Les analyses en composantes principales inter et intra classes Fiche TD avec le logiciel : tdr621b Les analyses en composantes principales inter et intra classes A.B. Dufour Analyses sur données environnementales recueillies dans 5 stations à 4 dates différentes (une

Plus en détail

Contribution au renforcement des capacités et à la recherche scientifique au Burkina Faso

Contribution au renforcement des capacités et à la recherche scientifique au Burkina Faso LE PROGRAMME BIOTA EN AFRIQUE DE L OUEST Contribution au renforcement des capacités et à la recherche scientifique au Burkina Faso BIOdiversity monitoring Transect Analysis in Africa Transect d Analyse

Plus en détail

Les lacs dans le canton de Berne

Les lacs dans le canton de Berne Les lacs dans le canton de Berne Les lacs ne marquent pas seulement le paysage, ils sont indispensables à l alimentation en eau potable, à la pêche et au tourisme, sont des espaces de détente appréciés

Plus en détail

Samuel Decout, Sandra Luque. Sandra.luque@cemagref.fr

Samuel Decout, Sandra Luque. Sandra.luque@cemagref.fr !""#$%&'()*+,-#,'((.'(&),#/#%&)0/1$*(.'("/+%&0(.2&/3)+/+('*(4/5'6#(.'(7/(%$**'%15)+,(8(( 9)7)'6:($65'#+0('+(9)7)'6:(4$#'01'#0( ( (!"#$%&#'"#(%#)*"+,-.(("#*,-&&"#"+#/&0*"# Samuel Decout, Sandra Luque Sandra.luque@cemagref.fr

Plus en détail

Le suivi des écosystèmes forestiers, une démarche indispensable à l approche écosystémique

Le suivi des écosystèmes forestiers, une démarche indispensable à l approche écosystémique Le suivi des écosystèmes forestiers, une démarche indispensable à l approche écosystémique Atelier Aménagement écosystémique : s inspirer des perturbations naturelles - Gaspésie Rock Ouimet, Ing.f., Ph.D.

Plus en détail

Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron

Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron PREFET DE l AVEYRON Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron Réunion d information des propriétaires et des exploitants Mercredi 10 décembre 2014 Pourquoi restaurer la continuité

Plus en détail

Ruisseaux de têtes de bassins et faune patrimoniale associée LIFE04NAT/FR/000082

Ruisseaux de têtes de bassins et faune patrimoniale associée LIFE04NAT/FR/000082 Suivi des effets des travaux de suppression d un complexe de cinq étangs sur les espèces et sur les caractéristiques des milieux et habitats Forêt de Châtillon ------------- Inventaire biologique (Invertébrés-2008)

Plus en détail

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Arnaud Govaere Directeur Biotope Nord-Ouest agovaere@biotope.fr Tuesday, December 17, 2013 Présentation M2 USTL déc 2009 1 Cadre réglementaire

Plus en détail

Analyse pluridisciplinaire des écosystèmes exploités Les Indicateurs de PERfrormance Le logiciel IPER

Analyse pluridisciplinaire des écosystèmes exploités Les Indicateurs de PERfrormance Le logiciel IPER Analyse pluridisciplinaire des écosystèmes exploités Les Indicateurs de PERfrormance Le logiciel IPER R. LAE F. BACHIRI A. BEN MHAMED J. BONCOEUR J.M. ECOUTIN J. HABASQUE L. TIT0 DE MORAIS J.Y. WEIGEL

Plus en détail

Rejoignez-nous sur @CarrefourEau et débattez sur #CGLE16

Rejoignez-nous sur @CarrefourEau et débattez sur #CGLE16 Rejoignez-nous sur @CarrefourEau et débattez sur #CGLE16 Organisé par En partenariat avec «Quels effets des programmes de restauration des zones humides sur l état des eaux?» Laurent VIENNE Chargé de mission

Plus en détail

Grégory Loucougaray, Pierre Gos, Laurent Dobremez, Baptiste Nettier, Yves Pauthenet & Sandra Lavorel

Grégory Loucougaray, Pierre Gos, Laurent Dobremez, Baptiste Nettier, Yves Pauthenet & Sandra Lavorel Pratiques agricoles et propriétés agro-écologiques des prairies dans un processus d intensification écologique : le cas de l élevage bovin dans le Vercors Grégory Loucougaray, Pierre Gos, Laurent Dobremez,

Plus en détail

RAPPORT. Acquisition de données biologiques en milieux aquatiques continentaux et calculs des indices biologiques.

RAPPORT. Acquisition de données biologiques en milieux aquatiques continentaux et calculs des indices biologiques. Acquisition de données biologiques en milieux aquatiques continentaux et calculs des indices biologiques. -Tome I- Analyse de données de 17 cours d eau Janvier 2008 RAPPORT SOMMAIRE LEXIQUES DES NOTIONS

Plus en détail

La végétalisation du bâti: support de la biodiversité urbaine?

La végétalisation du bâti: support de la biodiversité urbaine? La végétalisation du bâti: support de la biodiversité urbaine? Frédéric Madre et Alan Vergnes Museum National d Histoire Naturelle Département d Ecologie et Gestion de la Biodiversité, UMR 7204 CERSP 55

Plus en détail

Vers des essais Inter-Laboratoires en hydrobiologie

Vers des essais Inter-Laboratoires en hydrobiologie Vers des essais Inter-Laboratoires en hydrobiologie Spécificités des méthodes hydrobiologiques, objectifs et faisabilité des EIL Nina Dagens, Christian Chauvin Irstea Centre de Bordeaux Avec la collaboration

Plus en détail

Pauline Aelvoet, Master en Biogéosciences

Pauline Aelvoet, Master en Biogéosciences Pauline Aelvoet, Master en Biogéosciences 1 Contexte de l étude 2 OFEV (2005) Les zones alluviales Ecosystème jeune façonné par l eau Toposéquence FLUVIOSOL BRUT JUVÉNILE TYPIQUE BRUNIFIÉ Sol hydromorphe

Plus en détail

Restauration de la continuité écologique Seuils servant à l'hydrométrie. Journées Hydrométrie SCHAPI 3-4 février 2014

Restauration de la continuité écologique Seuils servant à l'hydrométrie. Journées Hydrométrie SCHAPI 3-4 février 2014 Restauration de la continuité écologique Seuils servant à l'hydrométrie Journées Hydrométrie SCHAPI 3-4 février 2014 Stéphanie Poligot-Pitsch Olivier Nauleau DREAL Pays de la Loire DREAL Bretagne Qu est

Plus en détail

Projet Fresqueau: un entrepôt des données pour analyser la qualité de l eau en France

Projet Fresqueau: un entrepôt des données pour analyser la qualité de l eau en France Projet Fresqueau: un entrepôt des données pour analyser la qualité de l eau en France 12 juin 2013 Atelier SOLAP @EDA2013 Démarrage Projet MIDAS - 29 Janvier 2008 1 Plan Projet Fresqueau Objectifs généraux

Plus en détail

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale. LIENS

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale. LIENS AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Le Réseau-rivières ou le suivi de la qualité de l eau des rivières du Québec

Le Réseau-rivières ou le suivi de la qualité de l eau des rivières du Québec Le Réseau-rivières ou le suivi de la qualité de l eau des rivières du Québec L eau faisant partie de notre patrimoine collectif, il importe d en assurer la pérennité et de favoriser l amélioration ou la

Plus en détail

Grands ouvrages Barrage de Villerest

Grands ouvrages Barrage de Villerest Le Trambouzan ROANNE Le Renaison ins Le Rh Le R eins Tra m bou ze Grands ouvrages Barrage de Villerest s L'I le ab Le G an d L'Aix nand Le Ber on nz L'A BALBIGNY BALBIGNY Lo ise L n s so na ha C e FEURS

Plus en détail

Milieu aquatique et document d'incidences

Milieu aquatique et document d'incidences Milieu aquatique et document d'incidences 4 Annexes 298 Elaboration des documents d incidences ANNEXES RÉFÉRENCES DES TEXTES RÉGLEMENTAIRES........ 299 RAPPEL DES PRINCIPALES TECHNIQUES D INVENTAIRES DES

Plus en détail

LE RAPPORTAGE EUROPÉEN SUR LA DIRECTIVE 92/43/CEE FAUNE-FLORE-HABITATS (FFH) LES OUTILS DE DIFFUSION DES DONNÉES WÉPION, 23 MAI 2014 YVAN BARBIER

LE RAPPORTAGE EUROPÉEN SUR LA DIRECTIVE 92/43/CEE FAUNE-FLORE-HABITATS (FFH) LES OUTILS DE DIFFUSION DES DONNÉES WÉPION, 23 MAI 2014 YVAN BARBIER LE RAPPORTAGE EUROPÉEN SUR LA DIRECTIVE 92/43/CEE FAUNE-FLORE-HABITATS (FFH) LES OUTILS DE DIFFUSION DES DONNÉES WÉPION, 23 MAI 2014 YVAN BARBIER 1 DIFFUSION DES DONNÉES Données Définition Structuration

Plus en détail

Diversité du cortège mycorhizien de deux espèces de peuplier dans la région de la Kabylie(Algérie), en rapport avec certains facteurs écologiques.

Diversité du cortège mycorhizien de deux espèces de peuplier dans la région de la Kabylie(Algérie), en rapport avec certains facteurs écologiques. Diversité du cortège mycorhizien de deux espèces de peuplier dans la région de la Kabylie(Algérie), en rapport avec certains facteurs écologiques. Bournine-Harchaoui Chafia ; Adjoud-saddadou Djamila; Benane-Kadi

Plus en détail

Quelle est la qualité des eaux littorales?

Quelle est la qualité des eaux littorales? Du Mont-Saint-Michel à La Rochelle Quelle est la qualité des eaux littorales? Viser le bon état des eaux S organiser pour atteindre le bon état des eaux 3 Surveiller les eaux littorales Observer, mesurer,

Plus en détail

Auteur(s) : B. LEPOT (INERIS) Avec la participation de : J. Lachenal (LNE)

Auteur(s) : B. LEPOT (INERIS) Avec la participation de : J. Lachenal (LNE) Note de synthèse Le 24 novembre 2008 Réf. : DRC-08-95687-15252A Analyse comparative et critique des documents, guides ou normes dans le domaine du prélèvement des eaux superficielles continentales en vue

Plus en détail

Préambule : Sous le patronage de :

Préambule : Sous le patronage de : Sous le patronage de : Association reconnue d utilité publique Université Paris VI Laboratoire d Anatomie comparée 2 place Jussieu 75005 PARIS http://www.societeherpetologiquedefrance.com Préambule : L

Plus en détail

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE Hervé LETHIER, EMC2I INTRODUCTION OBJECTIFS L INSTRUMENT LES INDICATEURS UN PREMIER BILAN INTRODUCTION OBJECTIF De simples inventaires spécialisés et ciblés Combler

Plus en détail

SOMMAIRE. 1.A Recueil des informations - État des lieux global sur l'ensemble du bassin

SOMMAIRE. 1.A Recueil des informations - État des lieux global sur l'ensemble du bassin CCTP Mars 2011 Étude bilan du Contrat Restauration Entretien de la Vienne aval et étude préalable à l'élaboration d'un nouveau programme d'actions dans le cadre du Contrat Territorial Vienne aval 1/ Contexte

Plus en détail

CHAPITRE 7. Action du filet en toile de jute sur la texture du substrat

CHAPITRE 7. Action du filet en toile de jute sur la texture du substrat - 186 - CHAPITRE 7 Action du filet en toile de jute sur la texture du substrat 1. INTRODUCTION En végétalisation, l'utilisation d'un matériau provisoire fixé au sol est prévue pour servir de points d'ancrages

Plus en détail

Anik Brind Amour, Jocelyne Morin, Eric Feunteun, Sylvain Duhamel et comité de pilotage

Anik Brind Amour, Jocelyne Morin, Eric Feunteun, Sylvain Duhamel et comité de pilotage (MODélisation des HAbitats de NOURriceries en estuaire de Seine) Anik Brind Amour, Jocelyne Morin, Eric Feunteun, Sylvain Duhamel et comité de pilotage Problématique Honfleur Havre Modifications morphologiques

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE Schéma d Aménagement et de Gestion et de des Gestion Eaux de Eaux du bassin du bassin du Loir du Loir Demi-journée d information et d échange sur la thématique «zones Bureau humides la» CLE Le 25 avril

Plus en détail

Suivi de l'incidence de travaux de restauration sur les peuplements piscicoles dans des cours d'eau du département de l'indre-et-loire

Suivi de l'incidence de travaux de restauration sur les peuplements piscicoles dans des cours d'eau du département de l'indre-et-loire Cyril Breton Projet Individuel de Master 2 IMACOF (Ingénierie des Milieux Aquatiques et des Corridors Fluviaux) Suivi de l'incidence de travaux de restauration sur les peuplements piscicoles dans des cours

Plus en détail

PHASE 3 : PROGRAMME. Etude géomorphologique des rivières du bassin versant Joyeuse-Savasse-Chalon. Communauté d Agglomération du Pays de Romans

PHASE 3 : PROGRAMME. Etude géomorphologique des rivières du bassin versant Joyeuse-Savasse-Chalon. Communauté d Agglomération du Pays de Romans Etude géomorphologique des rivières du bassin versant Joyeuse-Savasse-Chalon PHASE 3 : PROGRAMME D ACTIONS Communauté d Agglomération du Pays de Romans Juillet 2012 2 SOMMAIRE SOMMAIRE 3 Phase III : Programme

Plus en détail

Synthèse des méthodes d évaluation de la qualité du benthos en milieu côtier

Synthèse des méthodes d évaluation de la qualité du benthos en milieu côtier Institut Universitaire Européen de la Mer Université de Bretagne Occidentale Laboratoire des sciences de l Environnement MARin Grall, J., Coïc, N. 2006 REF. Ifremer DYNECO/VIGIES/06-13/REBENT Synthèse

Plus en détail

Etat du peuplement des criquets et sauterelles

Etat du peuplement des criquets et sauterelles Biodiversité Fiche métadonnées et méthodes N X Etat du peuplement des criquets et sauterelles Contexte dans lequel s inscrit l indicateur Thème Sous-thème Axe Nature de l indicateur Etat Etat et évolution

Plus en détail

Architecture de réseau de senseurs : monitoring environnemental et écosystèmes forestiers

Architecture de réseau de senseurs : monitoring environnemental et écosystèmes forestiers Architecture de réseau de senseurs : monitoring environnemental et écosystèmes forestiers Présenté par : Ahmed Lakhssassi, Membres du GRMS : Marek Zaremba, Wojtek Bock et Larbi Talbi Département Informatique

Plus en détail

Sélection et développement d un réseau de refuges forestiers au Bas Saint-Laurent.

Sélection et développement d un réseau de refuges forestiers au Bas Saint-Laurent. Sélection et développement d un réseau de refuges forestiers au Bas Saint-Laurent. Par Amélie Gilbert Candidate à la maîtrise Gestion de la faune et se ses habitats Sous la direction conjointe de Luc Sirois

Plus en détail

ÉVALUATION DU STOCK DE PÉTONCLES D ISLANDE DE LA ZONE TRANSFRONTALIÈRE FRANCO-CANADIENNE DU BANC DE SAINT-PIERRE

ÉVALUATION DU STOCK DE PÉTONCLES D ISLANDE DE LA ZONE TRANSFRONTALIÈRE FRANCO-CANADIENNE DU BANC DE SAINT-PIERRE Secrétariat canadien de consultation scientifique Avis scientifique 2010/054 ÉVALUATION DU STOCK DE PÉTONCLES D ISLANDE DE LA ZONE TRANSFRONTALIÈRE FRANCO-CANADIENNE DU BANC DE SAINT-PIERRE Contexte Figure

Plus en détail

chapitre 2 Sensibilité des milieux aquatiques

chapitre 2 Sensibilité des milieux aquatiques Dossier police de l'eau Pièce IV >> Notice d incidence Chapitre 2. Sensibilité des milieux aquatiques chapitre 2 Sensibilité des milieux aquatiques 2.1. Sensibilité des eaux souterraines 2.1.1. Quelques

Plus en détail

Quatre principaux facteurs qui peuvent faire varier l oxygène dissous :

Quatre principaux facteurs qui peuvent faire varier l oxygène dissous : L oxygène dissous Pourquoi l'oxygène dissous est-il important? L air que nous respirons contient de l oxygène (O 2 ), c est bien connu. Il y en a aussi dans les cours d eau, suite au contact entre l air

Plus en détail

Fonctionnement et dynamique des écosystèmes hydrothermaux Vers un premier modèle

Fonctionnement et dynamique des écosystèmes hydrothermaux Vers un premier modèle Fonctionnement et dynamique des écosystèmes hydrothermaux Vers un premier modèle Bérengère Husson, Pierre-Marie Sarradin, Alain Menesguen, Alexis Khripounoff, Jozée Sarrazin Contexte Hydrothermalisme et

Plus en détail

1. RENSEIGNEMENTS GENERAUX

1. RENSEIGNEMENTS GENERAUX Base de données zones humides de Martinique 1.1 Ensemble 1.2 Localisation Altitude : Coordonnées (UTM) O: 713530,19 Coordonnées (UTM) N: 1613267,1 Remarque sur la localisation : 1.3 Date de la description

Plus en détail

Gestion durable des ressources halieutiques. Alain Biseau Responsable des expertises halieutiques

Gestion durable des ressources halieutiques. Alain Biseau Responsable des expertises halieutiques Gestion durable des ressources halieutiques Alain Biseau Responsable des expertises halieutiques Exploitation de ressources naturelles renouvelables = Cueillette Pêche = seule variable d ajustement D un

Plus en détail

Chiroptères et routes: Cas concrets, études et perspectives. Gestion raisonnée des bords de route, biodiversité et continuités écologiques,

Chiroptères et routes: Cas concrets, études et perspectives. Gestion raisonnée des bords de route, biodiversité et continuités écologiques, LOGO DE L'ORGANISME Gestion raisonnée des bords de route, biodiversité et continuités écologiques, Journée technique interrégionale sous l'égide de la CoTITA du 23 novembre 2010 Chiroptères et routes:

Plus en détail

SUIVI DE LA QUALITE DES EAUX DES COURS D EAU DE HAUTE-SAVOIE

SUIVI DE LA QUALITE DES EAUX DES COURS D EAU DE HAUTE-SAVOIE Conseil Général de Haute-Savoie SUIVI DE LA QUALITE DES EAUX DES COURS D EAU DE HAUTE-SAVOIE ETUDE DES AFFLUENTS DE L ARVE CAMPAGNES 2007-2008 Le Chinaillon au Grand Bornand, 24 juillet 2007 RESUME AUTRES

Plus en détail

Caractéristiques générales

Caractéristiques générales Caractéristiques générales Densité de Bois par Unités paysagères (Surface occupée en %) Loire urbaine 30,1 Gatine Tourangelle 23,1 Grande Sologne 69,1 Confins Beauce et Loir 37,3 Vallee de la Loire et

Plus en détail

RÉTABLISSEMENT DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE SUR LA TERNOISE

RÉTABLISSEMENT DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE SUR LA TERNOISE RÉTABLISSEMENT DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE SUR LA TERNOISE LA PASSE À POISSONS DU TOUR DES CHAUSSÉES (HESDIN) www.eau-artois-picardie.fr LA CANCHE Longueur principale 89 km Débit moyen (Brimeux) 12 m³/s

Plus en détail

École Doctorale des Sciences de la Terre et Environnement LIVE THÈSE. présentée par : Juliane Wiederkehr. Soutenue le : 23 janvier 2015

École Doctorale des Sciences de la Terre et Environnement LIVE THÈSE. présentée par : Juliane Wiederkehr. Soutenue le : 23 janvier 2015 UNIVERSITÉ DE STRASBOURG École Doctorale des Sciences de la Terre et Environnement LIVE THÈSE présentée par : Juliane Wiederkehr Soutenue le : 23 janvier 2015 pour obtenir le grade de : Docteur de l université

Plus en détail

DÉCLIN DE L ABONDANCE DES POPULATIONS DE SAUMONS DANS L ATLANTIQUE NORD

DÉCLIN DE L ABONDANCE DES POPULATIONS DE SAUMONS DANS L ATLANTIQUE NORD DÉCLIN DE L ABONDANCE DES POPULATIONS DE SAUMONS DANS L ATLANTIQUE NORD Vers une reconsidération des modèles d évaluation de stocks afin d explorer les mécanismes écologiques en lien avec ce déclin Maxime

Plus en détail

Localisation des sites Natura 2000 du lot 10

Localisation des sites Natura 2000 du lot 10 Localisation des sites Natura 2000 du lot 10 Techniques de prospection mises en œuvre Traitement des données existantes Géomatisation des cartographies existantes Traitement des données bathymétriques

Plus en détail