LE MINISTRE DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE MINISTRE DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE"

Transcription

1 MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE Service des formations Sous-direction des formations professionnelles Arrêté du 1 er août 2002 portant création du certificat d'aptitude professionnelle serrurier métallier. NORMEN E A Bureau de la réglementation des diplômes professionnels LE MINISTRE DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE Vu le décret n du 4 avril 2002 relatif au certificat d'aptitude professionnelle ; Vu l'avis de la commission professionnelle consultative bâtiment et travaux publics du 15 mars 2002, ARRÊTE Art. 1 er. - Il est créé un certificat d'aptitude professionnelle serrurier métallier dont la définition et les conditions de délivrance sont fixées conformément aux dispositions du présent arrêté. Art Le référentiel des activités professionnelles et le référentiel de certification de ce certificat d'aptitude professionnelle sont définis en annexe I au présent arrêté. Art La préparation au certificat d'aptitude professionnelle serrurier métallier comporte une période de formation en milieu professionnel de quatorze semaines, définie en annexe II au présent arrêté. Pour les candidats apprentis issus de centres de formation d apprentis ou de sections d'apprentissage habilités, la formation en milieu professionnel, dont la durée est fixée par le contrat d apprentissage, est évaluée par contrôle en cours de formation au cours des derniers mois précédant la session d examen. Art Le certificat d'aptitude professionnelle serrurier métallier est organisé en six unités obligatoires et une unité facultative de langue vivante, qui correspondent à des épreuves évaluées selon des modalités fixées par le règlement d examen figurant en annexe III au présent arrêté. Art La définition des épreuves et les modalités d'évaluation de la période de formation en milieu professionnel sont fixées en annexe IV au présent arrêté.

2 Art Chaque candidat précise au moment de son inscription s il présente l examen dans sa forme globale ou progressive, conformément aux dispositions de l article 10 du décret du 4 avril 2002 susvisé. Dans le cas de la forme progressive, il précise les épreuves qu il souhaite présenter à la session pour laquelle il s inscrit. Il précise également s'il souhaite présenter l'épreuve facultative. Art Les unités U1 Analyse d'une situation professionnelle et U3 Pose, installation et maintenance d'un ouvrage du certificat d'aptitude professionnelle serrurier métallier sont respectivement équivalentes aux unités U1 et U3 du certificat d'aptitude professionnelle constructeur d'ouvrages du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse. En conséquence : - le candidat qui a obtenu une note égale ou supérieure à 10 sur 20 à chacune des unités U1 et U3 du CAP serrurier métallier est, à sa demande, et durant la durée de validité de la note, dispensé respectivement des unités U1 et U3 lorsqu'il se présente au CAP constructeur d'ouvrages du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse lors d'une session ultérieure. - le candidat titulaire du CAP serrurier métallier, qui se présente au CAP constructeur d'ouvrages du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse, est dispensé, à sa demande, des unités U1 et U3. Art Les correspondances entre les épreuves et les unités capitalisables de l'examen organisé selon les dispositions de l'arrêté du 30 septembre 1998 portant création du certificat d'aptitude professionnelle serrurerie métallerie et les unités de l'examen organisé selon les dispositions du présent arrêté sont fixées en annexe V au présent arrêté. Toute note obtenue aux domaines et épreuves de l'examen passé selon les dispositions de l'arrêté du 30 septembre 1998 est, à la demande du candidat et pour la durée de sa validité, reportée sur l'unité correspondante de l'examen organisé selon les dispositions du présent arrêté. Toute unité capitalisable obtenue au titre de l arrêté du 30 septembre 1998 permet, pour sa durée de validité, au candidat d être dispensé, à sa demande, de l unité correspondante de l examen organisé selon les dispositions du présent arrêté. Art La première session du certificat d'aptitude professionnelle serrurier métallier organisée conformément aux dispositions du présent arrêté aura lieu en La dernière session du certificat d'aptitude professionnelle serrurerie métallerie, organisée conformément aux dispositions de l arrêté du 30 septembre 1998 portant création de ce certificat d'aptitude professionnelle, aura lieu en A l issue de cette session d examen, l arrêté du 30 septembre 1998 est abrogé. Art Le directeur de l enseignement scolaire et les recteurs sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté qui sera publié au Journal officiel de la République française. Fait à Paris, le 1 er août JO du 9 août Pour le ministre et par délégation le directeur de l enseignement scolaire JP De Gaudemar Nota : Le présent arrêté et ses annexes III et V seront publiés au Bulletin officiel du ministère de l'éducation nationale du, disponible au centre national de documentation pédagogique, 13, rue du four, Paris, ainsi que dans les centres régionaux et départementaux de documentation pédagogique. L'intégralité du diplôme est diffusée en ligne à l'adresse suivante : http: // www. cndp.fr/brochadmin/accueil.asp. 2

3 SOMMAIRE Annexe I Référentiel des activités professionnelles et référentiel de certification page 3 Annexe II Période de formation en milieu professionnel page 49 Annexe III Règlement d'examen page 53 Annexe IV Définition des épreuves page 55 Annexe V Tableau de correspondance d'épreuves page 65 3

4 ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles page 4 Référentiel de certification page 15 Compétences et savoir-faire page 18 Savoirs associés page 30 4

5 RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES I - CONTEXTE PROFESSIONNEL : La Serrurerie-Métallerie s'inscrit dans les spécialités professionnelles œuvrant dans le Bâtiment au même titre que la maçonnerie, l'électricité... Le serrurier-métallier peut également exercer son métier dans d'autres secteurs. La Serrurerie-Métallerie fait partie des quelques métiers du Bâtiment dont l'activité se partage entre deux sites : - l'atelier pour la fabrication ; - le chantier pour la pose. Elle demande par conséquent des professionnels possédant de bonnes connaissances de base leur permettant, suivant la taille de l'entreprise, d'évoluer dans ces deux lieux de travail avec une maîtrise technique identique. En fait, la diversité des ouvrages, pouvant être réalisés par l'entreprise, impose une adaptabilité importante. Le C.A.P. est un diplôme ouvrant aux emplois dits de production. Ces emplois se retrouvent répartis dans les trois grandes catégories traditionnelles : ouvriers, maîtrise, encadrement. II) LA PROFESSION : Les bases du métier reposent sur le travail des métaux ferreux (aciers, inox,...) et non ferreux (aluminium, cuivre et leurs alliages tels le laiton). Le serrurier-métallier emploie également des matériaux de synthèse, appelés à évoluer vers les matériaux composites, tels que le carbone. En raison de la diversité des ouvrages et des matériaux utilisés, la Serrurerie-Métallerie offre de très intéressantes possibilités aux jeunes désirant entrer dans une profession en devenir. Ses domaines d'intervention répondent à des fonctions, des normes et des attentes exprimées par le client : protéger et embellir. Il s'agit de : - Protection des biens et des personnes : fermeture, serrure, menuiserie, blindage, garde-corps, clôture... - Construction de locaux : charpente métallique, bardage, mur rideau, cloisons, vérandas. - Confort : protections solaires. - Accès : escalier, passerelle. - Esthétique - Architecture : pyramide du Louvre, Beaubourg. - Mobilier - décoration : ferronnerie, table, chaise... - Agencement. A cette liste, non exhaustive, d'ouvrages répondant à des fonctions ou à d'autres critères, s'ajoute la notion d'asservissement de certaines fonctions, énumérées ci-dessus, par l'assistance électrique, hydraulique et pneumatique, à savoir : les automatismes. On retrouve ces derniers sur les ouvrages suivants : volets roulants, portes de garage, stores banne, menuiseries. 5

6 Face à cette nouvelle donne, la pose de ces ouvrages n'est plus une fin en soi ; elle a fait émerger la notion de maintenance et d'entretien de ces systèmes. Ainsi les activités de l'entreprise s'inscrivent dans les trois principaux domaines suivants : - fabrication en atelier ; - pose sur site ; - entretien, service après vente (SAV), maintenance. III) LE CHAMP D'ACTIVITE : Le CAP serrurier-métallier, diplôme de niveau V, permet d'accéder au premier niveau de qualification demandé par l'entreprise. Le CAP sanctionne la validation d'acquis professionnels, tant en fabrication qu'en pose d'ouvrages ou parties d'ouvrages. Il requiert également de bonnes connaissances en culture générale, qui permettent au titulaire de ce CAP de pouvoir, notamment, s'adapter et évoluer dans le métier, que ce soit dans le neuf ou l'entretien, la rénovation et la restauration d'ouvrages anciens. Rendant compte de son activité à un compagnon, chef d'équipe ou chef d'entreprise, le serrurier-métallier doit, toutefois, faire preuve d'autonomie et d'initiative dans l'exécution du travail demandé. Suivant la taille de l'entreprise ou des ouvrages à réaliser, et dans le respect des délais, il est amené à travailler seul ou en équipe. Par ailleurs, dans le cadre de dépannages, il est en contact direct avec le client ou son représentant. Hormis la maîtrise technique et manuelle indispensable à l'exercice du métier, le titulaire du CAP doit également intégrer les notions suivantes : - hygiène, sécurité et prévention des accidents ; - contrôle de la qualité (primordial aujourd'hui) ; - relations commerciales (contact clientèle). Le serrurier-métallier exécute les travaux courants de sa spécialité, à partir de directives générales et sous contrôle ponctuel. Il a une certaine initiative dans le choix des moyens lui permettant d accomplir ces travaux. Il possède les connaissances techniques de base de son métier et une qualification qui lui permette de respecter les règles professionnelles. Il met en œuvre des connaissances acquises par la formation professionnelle, initiale ou continue, ou une expérience équivalente. Le titulaire du CAP serrurier-métallier est un ouvrier professionnel niveau II, relevant des conventions collectives des ouvriers du bâtiment. Les ouvriers de ce niveau exécutent les travaux courants de leur spécialité, à partir de directives générales et sous contrôle ponctuel. Ils ont une certaine initiative dans le choix des moyens leur permettant d accomplir ces travaux. " Ils possèdent les connaissances techniques de base de leur métier et une qualification qui leur permettent de respecter les règles professionnelles. Ils mettent en œuvre des connaissances acquises par la formation professionnelle, initiale ou continue, ou une expérience équivalente". (classification nationale des ouvriers bâtiment - accord collectif national septembre 1990 : niveau II ouvriers professionnels). 6

7 RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES Fonction : REALISATION ACTIVITES : TACHES 1 - Prendre connaissance des documents, des consignes écrites et orales. 2 - Relever des cotes pour l'exécution d'ouvrages simples. 1 PREPARATION 3 - Choisir les machines et les outillages. 4 - Appliquer un mode opératoire. 5 - Organiser et préparer son poste de travail. 6 - Approvisionner le poste de travail. 2 FABRICATION 7 - Réaliser les différentes phases de fabrication. 8 - Préparer et conditionner les ouvrages pour la livraison, l acheminement, le stockage en vue de la pose et/ou de l installation. 9 - Assurer la maintenance des outils et des matériels et remettre en état l aire de travail Prendre connaissance des documents et des consignes écrites et orales sur le chantier. 3 POSE - INSTALLATION 11 - S'assurer de la faisabilité et réceptionner le ou les supports Procéder à la pose et/ou à l installation de l ouvrage Préparer la réception de l ouvrage Vérifier, maintenir en état le matériel de chantier et le site. 4 MAINTENANCE ET REPARATION DES OUVRAGES 15 - Assurer l entretien et la maintenance Assurer le dépannage et la réparation Effectuer des améliorations. 7

8 TABLEAU DE DETAIL DES ACTIVITES Fonction : REALISATION Activité : 1 PREPARATION Tâches : 1 - Prendre connaissance des documents, des consignes écrites et orales. 2 - Relever des cotes pour l exécution d ouvrages simples. 3 - Choisir les machines et les outillages. 4 - Appliquer un mode opératoire. CONDITIONS D EXERCICE Moyens et ressources disponibles : Dossier technique pouvant comporter : - consignes écrites, - plans d exécution, - schémas, croquis, - fiches de suivi, - fiches fournisseurs, - fiches autocontrôle, - extraits des normes et règlements en vigueur, - calendrier hebdomadaire de l entreprise, - règles d hygiène, de sécurité et de prévention de la santé. Site : Atelier, chantier (travaux neufs ou de rénovation). Autonomie : Seul ou en équipe. RESULTATS ATTENDUS Les données nécessaires à la fabrication sont définies. La fiche de débit précise : - les quantités, - les coupes, - les matériaux, - l optimisation des débits. Le choix des machines permet de réaliser l ouvrage dans les règles de l art. Le mode opératoire est respecté. 8

9 Fonction : REALISATION Activité : 2 FABRICATION Tâche : 5 - Organiser et préparer son poste de travail. Moyens et ressources disponible : Dossier technique comprenant notamment : Site : CONDITIONS D EXERCICE - fiches de débit, dossiers, croquis, schémas, - notices techniques, - outillages, machines. Engins de manutention. Tréteaux de montage. Table... Autonomie : Atelier, chantier. Seul ou en équipe et en concertation avec d autres intervenants. RESULTATS ATTENDUS Une ou plusieurs aires de travail sont délimitées prenant en compte les cheminements des éléments. Les interventions sont effectuées en respectant l environnement, les règles d hygiène et de sécurité. Fonction : REALISATION Activité : 2 FABRICATION Tâche : 6 - Approvisionner le poste de travail. Moyens et ressources disponibles : Dossier technique comprenant notamment : Site : Autonomie : - fiches de débit, - notices techniques. Outil informatique. Gabarits de montage, de traçage. Engins de manutention. Magasins, aires de stockage. Atelier, chantier. Seul ou en équipe. CONDITIONS D EXERCICE RESULTATS ATTENDUS Les matériaux et les accessoires nécessaires à la fabrication de l ouvrage sont réunis dans le respect des règles de sécurité. 9

10 Fonction : REALISATION Activité : 2 FABRICATION Tâche : 7 - Réaliser les différentes phases de fabrication : débiter, usiner, conformer, assembler, assurer la finition. Moyens et ressources disponibles : Dossier technique comprenant notamment : Site : Autonomie : - fiche d autocontrôle. Procédés d assemblage fixe ou démontable. Outils de mesure et de contrôle. Documents techniques. Machines, outillages. Matière d œuvre. Atelier, chantier. Seul ou en équipe. CONDITIONS D EXERCICE RESULTATS ATTENDUS Les différentes phases sont réalisées en respectant l environnement humain et matériel. L ouvrage ou les parties d ouvrage sont terminés, conformément au dossier technique, et dans le temps alloué. Les consignes de sécurité et les règles d exploitation sont respectées. Fonction : REALISATION Activité : 2 FABRICATION Tâche : 8 - Préparer et conditionner les ouvrages pour la livraison, l acheminement, le stockage en vue de la pose et/ou de l installation. Moyens et ressources disponibles : Dossier technique comprenant notamment : Site : - notice de montage et de pose. Ouvrage. Produits d emballage, bois, carton... Autonomie : Atelier, aires de stockage. Seul ou en équipe. CONDITIONS D EXERCICE RESULTATS ATTENDUS Les ouvrages sont repérés, l emballage leur assure une protection efficace lors de la manutention, du stockage, du transport. 10

11 Fonction : REALISATION Activité : 2 FABRICATION Tâche : 9 - Assurer la maintenance des outils et des matériels et remettre en état l aire de travail. Moyens et ressources disponibles : Site : Autonomie : Fiche d entretien des machines et des outils. Produits d entretien et de nettoyage. Atelier, magasin, chantier. Seul ou en équipe. CONDITIONS D EXERCICE RESULTATS ATTENDUS Les outils et les matériels sont en état de fonctionnement, les dysfonctionnements et les détériorations sont signalés. Les différentes aires de travail peuvent être réutilisées (propreté, rangement, sécurité). Les consignes de sécurité et les règles d exploitation sont respectées. Fonction : REALISATION Activité : 3 POSE - INSTALLATION Tâche : 10 - Prendre connaissance des documents et consignes écrites et orales sur le chantier. Moyens et ressources disponibles : Dossier technique comprenant notamment : Site : Autonomie : - schémas croquis, - fiche de travail, - fiches et notices techniques, - fiches d autocontrôle, - mode opératoire, CONDITIONS D EXERCICE - règles et documents d hygiène et de sécurité, - calendrier d exécution. Ouvrages et matériel en adéquation avec le site de pose. Consignes écrites et orales. Chantier. Seul ou en équipe. RESULTATS ATTENDUS Les données nécessaires à la pose et/ou à l installation sont définies. L ordonnancement des phases est identifié. 11

12 Fonction : REALISATION Activité : 3 POSE - INSTALLATION Tâche : 11 - S assurer de la faisabilité et réceptionner le ou les supports. Moyens et ressources disponibles : Dossier technique comprenant notamment : Site : Autonomie : - les normes et les règlements. Les énergies. Les accès. Les aires de stockage. Les équipements d hygiène et de sécurité. CONDITIONS D EXERCICE Chantier, lieu de pose et/ou d installation. Seul ou en équipe et en relation avec les autres corps d état. RESULTATS ATTENDUS Toutes les vérifications préalables à la pose et/ou à l installation sont effectuées. La pose et/ou l installation est réalisable dans le respect des règles de sécurité. Dans le cas contraire, les non-conformités et les anomalies sont signalées. Fonction : REALISATION Activité : 3 POSE - INSTALLATION Tâche : 12 - Procéder à la pose et/ou à l installation de l ouvrage. Moyens et ressources disponibles : Dossier technique comprenant notamment : Site : Autonomie : - normes et règlements, - calendrier, - fiche de travail. CONDITIONS D EXERCICE Matériel lié à la pose et/ou à l installation, outillage, accessoires. Ouvrages à poser et/ou à installer, fabriqués ou non par l entreprise. Chantier, lieu de pose et/ou d installation. Seul ou en équipe. RESULTATS ATTENDUS L ouvrage est posé et/ou installé dans le respect des normes et des règlements en vigueur. Le calendrier d exécution est respecté. Les fiches de travail sont correctement remplies. 12

13 Fonction : REALISATION Activité : 3 POSE - INSTALLATION Tâche : 13 - Préparer la réception de l ouvrage. Moyens et ressources disponibles : Site : Dossier technique comprenant notamment : Autonomie : - fiche de travail, - notices techniques et d entretien, - normes et règlements, - certificat de garantie, - ouvrage posé. Chantier. CONDITIONS D EXERCICE Seul ou en équipe, en relation avec le client ou son représentant. RESULTATS ATTENDUS Le client est informé des conditions d'utilisation et d'entretien. Les observations éventuelles du client sont inscrites sur la fiche de travail. L ouvrage satisfait la demande du client. Fonction : REALISATION Activité : 3 POSE - INSTALLATION Tâche : 14 - Vérifier, maintenir en état le matériel de chantier et le site. Moyens et ressources disponibles : Site : Autonomie : Consignes écrites et orales. Fiches de suivi. Notices techniques et notice de sécurité. Produits et matériels d entretien. Magasin. Atelier, chantier. Seul ou en équipe. CONDITIONS D EXERCICE RESULTATS ATTENDUS Les matériels et les outils peuvent être réutilisés en toute sécurité. Le site est remis en état. Les dysfonctionnements et les détériorations éventuels sont signalés. 13

14 Fonction : Activité : REALISATION 4 MAINTENANCE ET REPARATION DES OUVRAGES Tâche : 15 - Assurer l entretien et la maintenance. Moyens et ressources disponibles : Site : Autonomie : Consignes écrites et orales. Fiche technique. Ouvrage à vérifier. Organe à remplacer. CONDITIONS D EXERCICE Matériaux de protection et produits de nettoyage. Outillages. Lubrifiants. Chantier, locaux individuels, collectifs et industriels. Seul ou en équipe, en relation avec le client. RESULTATS ATTENDUS Les ouvrages sont maintenus en état de fonctionnement (organes de translation, rotation, fermeture). Le site est respecté. Les dysfonctionnements prévisibles sont signalés au client et à l'entreprise. Fonction : Activité : REALISATION 4 MAINTENANCE ET REPARATION DES OUVRAGES Tâche : 16 - Assurer le dépannage et la réparation. Moyens et ressources disponibles : Site : Autonomie : Consignes écrites et orales. Fiches techniques. Diagnostic établi. Matériel, outillage. CONDITIONS D EXERCICE Matériaux de protection et produits de nettoyage. Organes à remplacer, à réparer. Lubrifiants. Chantier, locaux individuels, collectifs et industriels. Atelier. Seul ou en équipe, en relation avec le client. RESULTATS ATTENDUS L ouvrage est remis en état de fonctionnement à la satisfaction du client. Les anomalies non répertoriées sont signalées au client ; le cas échéant, des mesures de sécurité, des signalisations, des fermetures provisoires sont à mettre en place. 14

15 Fonction : Activité : REALISATION 4 MAINTENANCE ET REPARATION DES OUVRAGES Tâche : 17 - Effectuer des améliorations. CONDITIONS D EXERCICE Moyens et ressources disponibles : Eventuellement : le dossier technique de la fabrication. Consignes écrites et orales. Fiches techniques. Matériel, outillage. Matériaux de protection et produits de nettoyage. Site : Chantier, locaux individuels, collectifs et industriels. Atelier. Autonomie : Seul ou en équipe, en relation avec le client. RESULTATS ATTENDUS Les travaux sont effectués en toute sécurité. Les solutions apportées répondent aux souhaits du client. 15

16 REFERENTIEL DE CERTIFICATION 16

17 TABLEAU DE MISE EN RELATION "ACTIVITES PROFESSIONNELLES - COMPETENCES" COMPETENCES DU REFERENTIEL DE CERTIFICATION TACHES DU REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES 1 - Prendre connaissance des documents, des consignes écrites et orales. 2 - Relever des cotes pour l'exécution d'ouvrages simples. 3 - Choisir les machines et les outillages. 4 Appliquer un mode opératoire. 5 - Organiser et préparer son poste de travail. 6 - Approvisionner le poste de travail. 7 - Réaliser les différentes phases de fabrication. 8 - Préparer et conditionner les ouvrages pour la livraison, l'acheminement, le stockage en vue de la pose et/ou de l'installation. 9 - Assurer la maintenance des outils et des matériels et remettre en état l aire de travail Prendre connaissance des documents et des consignes écrites et orales sur le chantier S'assurer de la faisabilité et réceptionner le ou les supports Procéder à la pose et/ou à l'installation de l'ouvrage Préparer la réception de l'ouvrage Vérifier, maintenir en état le matériel de chantier et le site Assurer l'entretien et la maintenance Assurer le dépannage et la réparation Effectuer des améliorations. C1.1 - Décoder, analyser les consignes, les plans, les documents techniques. C1.2 - Décoder les gammes de fabrication, les modes opératoires. C1.3 - Effectuer un relevé de cotes, de formes simples. C1.4 - Informer l'entreprise, le client. C2.1 - Traduire une solution technique. C2.2 - Inventorier, classer les phases, choisir le moyen pour réaliser. C2.3 - Définir les phases de fabrication. C2.4 - Etablir la feuille de débit d'un ouvrage simple ou partie d'ouvrage. C2.5 - Identifier et/ou rechercher par un tracé des données de fabrication. C3.1 - Organiser et préparer le poste, l'aire de travail, site de pose, de maintenance. C3.2 - Réaliser l'usinage et/ou la conformation. C3.3 - Réaliser le montage et la finition de tout ou partie d'un ouvrage à l'atelier. C3.4 - Réaliser la pose et/ou l'installation de tout ou partie d'un ouvrage et en préparer la réception. C3.5 - Assurer la maintenance périodique des ouvrages. C3.6 - Vérifier et maintenir en état. 17

18 PRESENTATION DES CAPACITES ET DES SAVOIR-FAIRE CAPACITES SAVOIR-FAIRE S'INFORMER ET COMMUNIQUER C Décoder, analyser les consignes, les plans, les schémas et les documents techniques. 2 - Décoder les gammes de fabrication, les modes opératoires. 3 - Effectuer un relevé de cotes, de formes simples. 4 - Informer l'entreprise, le client. TRAITER ET DECIDER C Traduire une solution technique. 2 - Inventorier, classer les phases, choisir le moyen pour réaliser. 3 - Définir les phases de fabrication. 4 - Etablir la feuille de débit d'un ouvrage simple ou partie d'ouvrage. 5 - Identifier et/ou rechercher par un tracé des données de fabrication. METTRE EN ŒUVRE REALISER ET ENTRETENIR C Organiser et préparer le poste, l'aire de travail, le site de pose, de maintenance. 2 - Réaliser l'usinage et/ou la conformation. 3 - Réaliser le montage et la finition de tout ou partie d'un ouvrage à l'atelier. 4 - Réaliser la pose et/ou l'installation de tout ou partie d'un ouvrage et en préparer la réception. 5 - Assurer la maintenance périodique des ouvrages. 6 - Vérifier et maintenir en état. 18

19 I - COMPETENCES ET SAVOIR-FAIRE 19

20 C.1. S'INFORMER ET COMMUNIQUER Unité SAVOIR-FAIRE Etre capable de U.1 C1.1 - Décoder, analyser les consignes, les plans, les schémas et les documents techniques. 1 - Inventorier, identifier et décoder les documents constitutifs d'un dossier technique. RESSOURCES Le dossier technique : - plans, - dessins, schémas, croquis, - les consignes écrites et orales, - les codes et normes en vigueur, - le cahier des charges? - calendrier. Documents de : - mise en fonctionnement des différentes machines, - mise en œuvre des organes de quincaillerie, - mise en œuvre de matériaux particuliers. CRITERES D'EVALUATION Les documents nécessaires à tout ou partie d'ouvrage à réaliser sont identifiés, repérés. 2 - Localiser et identifier les différentes parties constitutives de tout ou partie d'un ouvrage (dimensions, formes, jeux, nature des matériaux). Les plans, les dessins de détail, les schémas, les croquis et les données informatisées de tout ou partie de l'ouvrage. Les différents éléments nécessaires à la réalisation sont identifiés, repérés. 3 - Localiser et identifier les usinages, les moyens de liaison, les organes de quincaillerie. Les plans, dessins, schémas et croquis. Les documentations techniques sur les différents organes. Les normalisations des assemblages (ex : codes, préparation des bords...). Les usinages sont inventoriés, repérés. Les assemblages sont identifiés. Les organes de quincaillerie sont inventoriés, repérés. 4 - Localiser et identifier les parties d'ouvrages dont la réalisation nécessite une recherche particulière (ex : traçage...). Le dossier technique. Les différents plans... Le ou les éléments nécessitant une recherche particulière sont localisés et identifiés. Le temps alloué est respecté. 20

21 C.1. S'INFORMER ET COMMUNIQUER Unité U1 SAVOIR-FAIRE Etre capable de C1.2 - Décoder les gammes de fabrication, les modes opératoires. 1 - Identifier : - la chronologie des phases, - les cotes de mise en position, - les outillages à utiliser, - les paramètres technologiques et leurs valeurs. RESSOURCES Les plans des éléments à fabriquer. Les gammes. Les modes opératoires. Les documentations techniques des machines et des outillages utilisés. Les données informatisées. CRITERES D'EVALUATION Sont identifiés : - l'ordre défini dans la gamme, - les cotes de mise en position, - les outillages, les paramètres. Le temps alloué est respecté. C1 S'INFORMER ET COMMUNIQUER Unité U1 U3 SAVOIR-FAIRE Etre capable de C1.3 - Effectuer un relevé de cotes, de formes simples. 1 - Relever : - des dimensions, - des courbes, - des angles. RESSOURCES Le dossier technique. Les lieux d'implantation (atelier ou chantier). Les outillages et matériaux nécessaires aux relevés (niveau, fil à plomb, règles...). CRITERES D'EVALUATION Les formes à relever sont schématisées sur papier. Les lieux des relevés sont inscrits sur une feuille, schématisés et localisés. Les valeurs et les informations relevées permettent la réalisation et la pose de l'ouvrage. Le temps alloué, les règles de prévention et de sécurité sont respectés. Le poste de travail est organisé. C1 S'INFORMER ET COMMUNIQUER Unité U3 SAVOIR-FAIRE Etre capable de C1.4 - Informer l'entreprise, le client. 1 - Formaliser et classer les informations à transmettre. 2 - Transmettre les informations orales et/ou écrites à l'entreprise. 3 - Transmettre les consignes d'utilisation ou d'entretien d'un ouvrage aux clients. RESSOURCES Le dossier technique. Les moyens de communication d'un message oral (téléphone...). Les moyens de communication d'un message écrit (télécopie...). La documentation technique de l'élément à mettre en service (ex : volet roulant...). CRITERES D'EVALUATION Les informations orales ou écrites permettent une prise de décision adéquate. Le client est en mesure d'utiliser les moyens mis à sa disposition dans le respect de l'art et en toute sécurité. Le temps alloué est respecté. 21

22 C2 TRAITER ET DECIDER Unité U1 SAVOIR-FAIRE Etre capable de C2.1 - Traduire une solution technique. RESSOURCES CRITERES D'EVALUATION 1 - Etablir un croquis à main levée. Ouvrages (atelier ou chantier). Descriptif. Le croquis traduit fidèlement une information. 2 - Tracer aux instruments des formes d exécution (matériaux plans). Fiche de relevé de chantier et d atelier. Fiche de travail. Consignes orales et/ou écrites. Extrait du manuel de traçage. La forme tracée est conforme aux instructions reçues. Les tolérances de forme sont respectées. 3 - Etablir la cotation d éléments simples sur les plans de détail. Plan de détail à compléter. Plan d ensemble. Consignes écrites et orales. Plan type du gammiste. La cotation établie permet le réglage de machine. La cotation est juste et permet l usinage et/ou le façonnage. 4 - Réaliser un dessin de définition, à main levée, d une pièce simple. Dessin d ensemble. Consignes écrites et orales. Plan type du gammiste. Le dessin respecte fidèlement la forme de la pièce. La cotation établie est juste. Le temps alloué est respecté. C2 TRAITER ET DECIDER Unité U1 SAVOIR-FAIRE Etre capable de C2.2 - Inventorier, classer les phases, choisir le moyen pour réaliser. RESSOURCES CRITERES D'EVALUATION 1 - Définir et ordonnancer les phases. (ex : cisailler, tronçonner, découper, cintrer, souder) Dessin d'ensemble et de détail. Nomenclature. Parc machines. Matériau employé. Documentation. Machines. La liste des procédés ordonnancés permet la fabrication. 2 - Choisir le moyen, la machine en relation avec chacune des phases. Les machines et leurs caractéristiques techniques. Implantation des moyens de l'atelier. Le choix de la machine est compatible avec la phase à réaliser et les moyens. Le temps alloué est respecté. 22

LE MINISTRE DE LA JEUNESSE, DE L'ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE

LE MINISTRE DE LA JEUNESSE, DE L'ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE MINISTÈRE DE LA JEUNESSE, DE L'ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE Service des formations Sous-direction des formations professionnelles Arrêté du 1 er août 2002

Plus en détail

LE MINISTRE DE LA JEUNESSE, DE L'ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE

LE MINISTRE DE LA JEUNESSE, DE L'ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE MINISTÈRE DE LA JEUNESSE, DE L'ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE Service des formations Sous-direction des formations professionnelles Arrêté du 1 er août 2002

Plus en détail

CAP Serrurier-métallier REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES

CAP Serrurier-métallier REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES ACTIVITES : TACHES 1 - Prendre connaissance des documents, des consignes écrites et orales. 2 - Relever des cotes pour l'exécution

Plus en détail

CAP Serrurier-métallier II - SAVOIRS ASSOCIES

CAP Serrurier-métallier II - SAVOIRS ASSOCIES II - SAVOIRS ASSOCIES 32 TABLEAU DE MISE EN RELATION "COMPÉTENCES - SAVOIR ASSOCIES" S8 - La maintenance des ouvrages. SAVOIRS ASSOCIES S7 - Contrôle - qualité. S6 - Santé et sécurité au travail. S5 -

Plus en détail

CAP SERRURIER METALLIER

CAP SERRURIER METALLIER NOM : Prénom : Diplôme préparé : CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE CAP SERRURIER METALLIER Session : 20.. / 20.. 40.80.32.00 ou FAX 40.80.32.14 Première CAP PFMP de découverte et de mise en pratique

Plus en détail

LE MINISTRE DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE

LE MINISTRE DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE Service des formations Sous-direction des formations professionnelles Arrêté du 25 octobre 2002

Plus en détail

UNITE PROFESSIONNELLE UP 3 Pose, installation et maintenance d un ouvrage

UNITE PROFESSIONNELLE UP 3 Pose, installation et maintenance d un ouvrage Ministère de la jeunesse, de l éducation nationale et de la recherche C O N T R O L E E N C O U R S D E F O R M A T I O N Nom et prénom du candidat : Diplôme postulé : Etablissement de formation : Entreprise

Plus en détail

FICHES D EVALUATION EN ENTREPRISE

FICHES D EVALUATION EN ENTREPRISE 1 Nom et prénom du candidat : Diplôme postulé Session : 2014 - CAP SERRURIER-METALLIER Etablissement de formation : Tél : 01.60.84.39.27 - Fax : 01.69.88.91.67 FICHES D EVALUATION EN ENTREPRISE (Dossier

Plus en détail

CAP d Installateur sanitaire RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES

CAP d Installateur sanitaire RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES Les activités sont à développer lors de la réalisation d un ouvrage ou d une installation simple ACTIVITES : 1) Préparation / Organisation 1- Prendre connaissance du

Plus en détail

REFERENTIEL DU CONCOURS. METALLERIE-SERRURERIE Options 1/ métallerie 2/ serrurerie d art

REFERENTIEL DU CONCOURS. METALLERIE-SERRURERIE Options 1/ métallerie 2/ serrurerie d art REFERENTIEL DU CONCOURS 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe III Classe 15 METALLERIE-SERRURERIE Options 1/ métallerie 2/ serrurerie d art L ŒUVRE LES CONDITIONS A REMPLIR LES MODALITES DE REALISATION DES EPREUVES

Plus en détail

Certificat d'aptitude professionnelle MENUSIER FABRICAT DE MENUSERIE, MOBILIER ET AGENCEMENT (2003)

Certificat d'aptitude professionnelle MENUSIER FABRICAT DE MENUSERIE, MOBILIER ET AGENCEMENT (2003) Certificat d'aptitude professionnelle MENUSIER FABRICAT DE MENUSERIE, MOBILIER ET AGENCEMENT (2003) Sommaire Arrêté du 15 juillet 2003 Référentiel de certification - Référentiel des activités professionnelles

Plus en détail

CARNET DE COMPETENCES METALLIER SERRURIER. Métallier Serrurier Page 1

CARNET DE COMPETENCES METALLIER SERRURIER. Métallier Serrurier Page 1 CARNET DE COMPETENCES METALLIER SERRURIER Métallier Serrurier Page 1 A quoi peut vous servir ce carnet? Ce carnet est fait pour vous permettre de garder les traces de ce que vous faites, de ce que vous

Plus en détail

CAPACITÉS ET COMPETENCES

CAPACITÉS ET COMPETENCES CAPACITÉS ET COMPETENCES C1 COMMUNIQUER, S INFORMER C1 1 EMETTRE, RECEVOIR DES INFORMATIONS Utiliser les appellations et les représentations graphiques. Elément et ou toute partie d ouvrage, plans, cahier

Plus en détail

CONCOURS D OUVRIER PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ "AGENCEMENT INTÉRIEUR" CONCOURS EXTERNE ET INTERNE

CONCOURS D OUVRIER PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ AGENCEMENT INTÉRIEUR CONCOURS EXTERNE ET INTERNE CONCOURS D OUVRIER PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ "AGENCEMENT INTÉRIEUR" CONCOURS EXTERNE ET INTERNE NATURE DES ÉPREUVES Arrêté du 24 janvier 1992 (publié au Journal officiel du 14 février 1992) Les épreuves

Plus en détail

CAP de Charpentier Bois RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES FABRICATION

CAP de Charpentier Bois RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES FABRICATION Fonction 1 Activités CAP de Charpentier Bois RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Tâches FABRICATION Contrôle et réception de l existant - Contrôler l état de l existant x - Effectuer les croquis

Plus en détail

OUVRAGES DU BATIMENT: ALUMINIUM, VERRE ET MATERIAUX DE SYNTHESE

OUVRAGES DU BATIMENT: ALUMINIUM, VERRE ET MATERIAUX DE SYNTHESE BAC PRO OUVRAGES DU BATIMENT: ALUMINIUM, VERRE ET MATERIAUX DE SYNTHESE REFERENTIEL - Arrêté du 9 mai 2006 - MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE DIRECTION

Plus en détail

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000.

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000. Réferentiel des activités professionnelles INTRODUCTION I LA PROFESSION La couverture et les techniques du toit consistent à assurer l étanchéité des toitures (mettre hors d eau les différentes formes

Plus en détail

Matériaux : Métaux, Plastiques, Papier

Matériaux : Métaux, Plastiques, Papier Matériaux : Métaux, Plastiques, Papier s proposées : CAP Composites Plastiques Chaudronnés CAP Ferronnier Bac pro Plastiques et composites s proposées hors Marseille : CAP Réalisation en chaudronnerie

Plus en détail

Annexe I b. Référentiel de certification

Annexe I b. Référentiel de certification Annexe I b Référentiel de certification Page 15 sur 45 CORRESPONDANCE ENTRE ACTIVITÉS ET COMPÉTENCES ACTIVITÉS ET TÂCHES A1. S ORGANISER, S INTEGRER à une EQUIPE A1-T1 Préparer son intervention et/ou la

Plus en détail

ANNEXE I RÈGLEMENT D'EXAMEN

ANNEXE I RÈGLEMENT D'EXAMEN ANNEXE I RÈGLEMENT D'EXAMEN 3 RÈGLEMENT D'EXAMEN Certificat d'aptitude professionnelle Serrurier métallier Scolaires (établissements publics et privés sous contrat) Apprentis (CFA et sections d'apprentissage

Plus en détail

SPECIALITE INSTALLATEUR, DEPANNEUR EN FROID ET CONDITIONNEMENT D AIR DE BREVET PROFESSIONNEL

SPECIALITE INSTALLATEUR, DEPANNEUR EN FROID ET CONDITIONNEMENT D AIR DE BREVET PROFESSIONNEL SPECIALITE INSTALLATEUR, DEPANNEUR EN FROID ET CONDITIONNEMENT D AIR DE BREVET PROFESSIONNEL SOMMAIRE DES ANNEXES ANNEXE I : pages Référentiel des activités professionnelles.. 3 Référentiel de certification....

Plus en détail

CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification DESIGNATION DU METIER OU DES COMPOSANTES DU METIER EN LIEN AVEC LE CQP Le titulaire

Plus en détail

Baccalauréat professionnel. Maintenance des Équipements Industriels

Baccalauréat professionnel. Maintenance des Équipements Industriels Baccalauréat professionnel Maintenance des Équipements Industriels 2005 SOMMAIRE DES ANNEXES DE L ARRÊTÉ DE CRÉATION DU DIPLÔME ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME I a. Référentiel des activités professionnelles...7

Plus en détail

Référentiel du Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS

Référentiel du Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS Référentiel du Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS Juin 2005 SOMMAIRE DES ANNEXES DE L ARRÊTÉ DE CRÉATION DU DIPLÔME ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME I a. Référentiel

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES PREAMBULE Le baccalauréat professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants traite des secteurs d activités : de l industrie, des services, de l habitat, du tertiaire et des équipements publics.

Plus en détail

LE MINISTRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE

LE MINISTRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Direction de l enseignement scolaire Service des formations Sous-direction des formations professionnelles Bureau de la

Plus en détail

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER SERRURIER- MÉTALLIER Le serrurier-métallier travaille tout type de construction métallique : serrurerie, rampe d escalier, porte, fenêtre, véranda, pont, passerelle, pylône...

Plus en détail

BEP Maintenance des produits et équipements industriels. Annexe I a. Référentiel des activités professionnelles. Page 4 sur 45

BEP Maintenance des produits et équipements industriels. Annexe I a. Référentiel des activités professionnelles. Page 4 sur 45 Annexe I a Référentiel des activités professionnelles Page 4 sur 45 Présentation Le diplôme du brevet d études professionnelles «Maintenance des produits et équipements industriels» (MPEI) valide un ensemble

Plus en détail

LE MINISTRE DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE

LE MINISTRE DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE Service des formations Sous-direction des formations professionnelles Arrêté du 21 août 2002 portant

Plus en détail

CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Designation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques ministère Éducation nationale DEFINITION DES EPREUVES PONCTUELLES ET DES SITUATIONS D'EVALUATION EN COURS DE FORMATION CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques DIRECTION DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Certificat d aptitude professionnelle ébéniste

Certificat d aptitude professionnelle ébéniste Certificat d aptitude professionnelle ébéniste TEXTE OFFICIEL RELATIF AU CAP ÉBÉNISTE Arrêté du 11 juillet 2000 Portant définition et fixant les conditions de délivrance B.O. hors série n 9, volume 20

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES I CLASSIFICATION DU DIPLOME ET NIVEAU DE QUALIFICATION Ce diplôme se situe au niveau V de la nomenclature interministérielle des niveaux de formation. L emploi

Plus en détail

EPREUVE QUALIFICATIVE

EPREUVE QUALIFICATIVE EPREUVE QUALIFICATIVE 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe III Classe 15 METALLERIE-SERRURERIE D ART MARS 2013 Rappel des conditions mentionnées dans le référentiel "Métallerie", consultable sur le site www.meilleursouvriersdefrance.org.

Plus en détail

SERRURIER METALLIER EN ALSACE

SERRURIER METALLIER EN ALSACE METIERS DU BATIMENT Vous aimez la perspective de : - dessiner un plan ou un croquis technique - souder des éléments métalliques - travailler avec précision - exercer un métier manuel Alors ce métier est

Plus en détail

Pour accompagner la réduction de la. Les dossiers obtenus au fur à mesure

Pour accompagner la réduction de la. Les dossiers obtenus au fur à mesure MÉTALLERIE MENUISERIE BARDAGE-VÊTURE STRUCTURES SOLAIRE Si Cesiom reste en 2D en ce qui concerne la saisie afin d associer modifications et rapidité, la 3D, présente dans la solution, permet une meilleure

Plus en détail

CAP de Couvreur REFERENTIEL DE CERTIFICATION

CAP de Couvreur REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION 1 PRÉSENTATION DES CAPACITÉS GÉNÉRALES ET DES SAVOIR - FAIRE CAPACITES GENERALES COMPÉTENCES 1) RECENSER DES INFORMATIONS S INFORMER INFORMER C1 2) DÉCODER DES DOCUMENTS TECHNIQUES

Plus en détail

H2902 - Chaudronnerie - tôlerie

H2902 - Chaudronnerie - tôlerie Appellations (Métiers courants) Chaudronnier / Chaudronnière Serrurier métallier industriel / Serrurière métallière industrielle Tôlier / Tôlière Définition Réalise des ouvrages, structures chaudronnés

Plus en détail

A - ÉPREUVE FINALE (voir croquis joints)

A - ÉPREUVE FINALE (voir croquis joints) 24 e concours MOF ÉPREUVE QUALIFICATIVE de l examen dénommé Concours «Un des Meilleurs Ouvriers de France» Groupe VIII Classe 1 OUTILLAGE ET PROTOTYPAGE MECANIQUE 31 Mai 2009 Conformément au référentiel

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Place Jean Marie Danel 80370 BERNAVILLE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT n 04: SERRURERIE MAITRISE d ŒUVRE Antoine MAUGNARD Architecte 11 Avenue de

Plus en détail

Baccalauréat professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants ANNEXE I. Référentiel des activités professionnelles... P.

Baccalauréat professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants ANNEXE I. Référentiel des activités professionnelles... P. ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles... P. 7 Référentiel de certification... P. 17 Tableaux de mise en relation des tâches et des capacités et compétences terminales.. P. 18 Présentation

Plus en détail

SOMMAIRE. Ia Référentiel des activités professionnelles.p 3. Ib Référentiel de certification p 8. IIa Règlement d examen p 30

SOMMAIRE. Ia Référentiel des activités professionnelles.p 3. Ib Référentiel de certification p 8. IIa Règlement d examen p 30 SOMMAIRE ANNEXE I : REFERENTIEL DU DIPLOME Ia Référentiel des activités professionnelles.p 3 Ib Référentiel de certification p 8 ANNEXE II : MODALITES DE CERTIFICATION IIa Règlement d eamen p 30 IIb Définition

Plus en détail

En parallèle du travail d équipe

En parallèle du travail d équipe La Certification intermédiaire i Filière maintenance automobile matériel nautique RAPPEL Pour l ensemble des baccalauréats professionnels de la filière automobile, maintenance de matériel, réparation en

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS ACTIVITÉS Capacités COMPÉTENCES C1 Préparation des activités Réalisation d activités Relations avec les clients, avec

Plus en détail

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES M A I T RE D O U V R A G E VILLE DE BAYON EGLISE DE BAYON Consolidation & entretien C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT 03 SERURRERIE JANVIER 2013 ATELIER PATRIMOINE & PAYSAGE Sarl

Plus en détail

Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle

Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle Dans le respect des procédures, des règles d hygiène et de sécurité, afin de satisfaire les clients ou fournisseurs internes/externes

Plus en détail

Dépannage Mécanique Industriel. Spécialiste de la chaudronnerie, tôlerie et maintenance industrielle

Dépannage Mécanique Industriel. Spécialiste de la chaudronnerie, tôlerie et maintenance industrielle Spécialiste de la chaudronnerie, tôlerie et maintenance industrielle Présentation de la société Nos activités principales sont : La transformation de métaux Chaudronnerie, tôlerie, métallerie, serrurerie

Plus en détail

APRÈS-VENTE AUTOMOBILE

APRÈS-VENTE AUTOMOBILE Brevet de technicien supérieur APRÈS-VENTE AUTOMOBILE OPTION : VÉHICULES PARTICULIERS OPTION : VÉHICULES INDUSTRIELS OPTION : MOTOCYCLES Page 1 sur 124 MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE

Plus en détail

LOT 02 MENUISERIES EXTERIEURES SERRURERIE

LOT 02 MENUISERIES EXTERIEURES SERRURERIE LOT 02 MENUISERIES EXTERIEURES SERRURERIE page 1 1. CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1. OBJET DE LA NOTICE La présente notice CCTP concerne la description des travaux du lot MENUISERIES EXTERIEURES

Plus en détail

Les cours d ébénisterie sont susceptibles de se donner du lundi au vendredi de 17h30 à 21h20 et le samedi (horaire décalé).

Les cours d ébénisterie sont susceptibles de se donner du lundi au vendredi de 17h30 à 21h20 et le samedi (horaire décalé). ébéniste Les cours d ébénisterie sont susceptibles de se donner du lundi au vendredi de 17h30 à 21h20 et le samedi (horaire décalé). ACTIVITE Dans un souci d esthétique, du respect du style ou de sa recherche,

Plus en détail

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE CONSEIL GENERAL de la SOMME Transfert de l imprimerie située au 40 rue de la République vers le 10 rue des Louvels 80000 AMIENS 3.1 LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE 3.1 ETENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TECHNICIEN DU BÂTIMENT : ORGANISATION ET REALISATION DU GROS ŒUVRE

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TECHNICIEN DU BÂTIMENT : ORGANISATION ET REALISATION DU GROS ŒUVRE : BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TECHNICIEN DU BÂTIMENT : ORGANISATION ET REALISATION DU GROS ŒUVRE 1 MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE, DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Direction générale de

Plus en détail

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents Tâche : Rédaction de messages et de courriers professionnels simples liés à l activité

Plus en détail

LE MINISTRE DE L ÉDUCATION NATIONALE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE

LE MINISTRE DE L ÉDUCATION NATIONALE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE Service des formations ARRÊTE du 29 juillet 2004 portant création du certificat d'aptitude

Plus en détail

SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France»

SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME. Mention complémentaire Maintenance des systèmes embarqués de l automobile 5

ANNEXE I RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME. Mention complémentaire Maintenance des systèmes embarqués de l automobile 5 ANNEE I RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME Mention complémentaire Maintenance des systèmes embarqués de l automobile 5 RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 1. Définition La mention complémentaire Maintenance

Plus en détail

Commune de Barjouville. Travaux d aménagements de sécurité Rd 339 et Rd 127 et divers :

Commune de Barjouville. Travaux d aménagements de sécurité Rd 339 et Rd 127 et divers : Commune de Barjouville (Département d Eure-et-Loir) MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX Marché à procédure adaptée passé en application de l article 28 du Code des marchés publics. Nature des travaux : Travaux d

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI AGENT D ENTRETIEN DU BATIMENT

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI AGENT D ENTRETIEN DU BATIMENT TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI AGENT D ENTRETIEN DU BATIMENT Le titre professionnel de : AGENT D ENTRETIEN DU BATIMENT1 niveau V (code NSF : 230 r) se compose de quatre activités types,

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE

Brevet de technicien supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE Brevet de technicien supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE, DE l ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Direction de l enseignement supérieur Service des contrats et

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Intitulé du métier ou de l activité : CHAUDRONNERIE Codification NAA : DJ 28 30 Codification ONS : 28 30

FICHE TECHNIQUE. Intitulé du métier ou de l activité : CHAUDRONNERIE Codification NAA : DJ 28 30 Codification ONS : 28 30 FICHE TECHNIQUE Intitulé du métier ou de l activité : CHAUDRONNERIE Codification NAA : DJ 28 30 Codification ONS : 28 30 DESCRIPTION DE L ACTIVITE Codification Agriculture : / Codification Artisanat :

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI ET D'EVALUATION FORMATION EN ENTREPRISE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

LIVRET DE SUIVI ET D'EVALUATION FORMATION EN ENTREPRISE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Section Professionnelle du Lycée Polyvalent Nicolas-Joseph Cugnot Pôle de l'automobile - 09 609 U 55 boulevard Louis Armand, 90 Neuilly/Marne tél : 0.9..8.0 - mél : 099u@ac-creteil.fr LIVRET DE SUIVI ET

Plus en détail

Mécanicien(ne) Automaticien(ne)

Mécanicien(ne) Automaticien(ne) 3 ème degré Technique de qualification Options : Mécanicien Automaticien Electricien Automaticien Mécanicien(ne) Automaticien(ne) Présentation générale Le métier Le «Mécanicien automaticien», tel que défini

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE Direction générale pour l enseignement supérieur et l insertion professionnelle BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE Septembre 2009 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et

Plus en détail

Lycée des métiers SUD-GIRONDE

Lycée des métiers SUD-GIRONDE 5 Bac Professionnels (diplôme niveau IV) Menuisier Agenceur Constructeur Bois Electrotechnique Maintenance Industrielle Chaudronnerie Industrielle 2 Certificats d Aptitude Professionnelle (diplôme niveau

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Présentation

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Présentation RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Présentation Les matériels agricoles, de travaux publics et de manutention, de parcs et jardins sont de plus en plus complexes et l'évolution de leurs technologies

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COLLECTIFS PAR L ALE LYON AGGLOMERATION

ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COLLECTIFS PAR L ALE LYON AGGLOMERATION ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COLLECTIFS PAR L ALE LYON AGGLOMERATION Contact : Alexandre Ducolombier, chargé de mission bâtiment durable Tél : 09.72.39.88.42 Mail : alexandre.ducolombier@ale-lyon.org 1. OBJET

Plus en détail

INDUSTRIE ELECTRICIEN AUTOMATICIEN ELECTRICIENNE AUTOMATICIENNE. Monter des ensembles électriques complexes non automatisés.

INDUSTRIE ELECTRICIEN AUTOMATICIEN ELECTRICIENNE AUTOMATICIENNE. Monter des ensembles électriques complexes non automatisés. Projet : Ecole Compétences -Entreprise SECTEUR : 2 Orientation d'études : INDUSTRIE ELECTRICIEN AUTOMATICIEN ELECTRICIENNE AUTOMATICIENNE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE: CP2 Monter des ensembles électriques

Plus en détail

Les obligations de qualifications liées aux diplômes

Les obligations de qualifications liées aux diplômes Les obligations de qualifications liées aux diplômes Document en cours d élaboration (version 10 mai 2014) Vous êtes engagé(e) dans un parcours de Validation des Acquis de l Expérience (VAE). Vous devez

Plus en détail

SERRURIER METALLIER du CAP au BTS en Alsace

SERRURIER METALLIER du CAP au BTS en Alsace 7-9 rue du Moulin 100 Mulhouse Tél 03.89.66.33.13 www.semaphore.asso.fr www.reseau-informationjeunesse-alsace.fr SERRURIER METALLIER du CAP au BTS en Alsace Le serrurier-métallier est un artisan spécialisé

Plus en détail

CHATEAU EINHARTZHAUSEN. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) SERRURERIE (Lot n 6)

CHATEAU EINHARTZHAUSEN. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) SERRURERIE (Lot n 6) CCTP lot 6 Serrurerie Réaménagement rez-de-chaussée château Einhartzhausen Phalsbourg 1 CHATEAU EINHARTZHAUSEN PROPRIETE VILLE DE PHALSBOURG Réaménagement rez-de-chaussée Cahier des Clauses Techniques

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Électrotechnique

Brevet de technicien supérieur Électrotechnique BTS Electrotechnique-décembre 2005 Page 1 sur 129 BTS Electrotechnique-décembre 2005 Page 2 sur 129 MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE, DE l ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Direction de l enseignement

Plus en détail

LE MINISTRE DE L'EDUCATION NATIONALE. VU le décret n 95-663 du 9 mai 1995 modifié portant règlement général du baccalauréat professionnel ;

LE MINISTRE DE L'EDUCATION NATIONALE. VU le décret n 95-663 du 9 mai 1995 modifié portant règlement général du baccalauréat professionnel ; MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE Direction de l enseignement scolaire Service des formations Sous-direction des formations professionnelles Arrêté du 5 septembre 2001 portant création du baccalauréat

Plus en détail

BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n 35 du 30 Septembre 2010

BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n 35 du 30 Septembre 2010 Marie-Pascale Schammé Inspectrice de L Éducation Nationale Sciences Biologiques et Sciences Sociales Appliquées Académie de ROUEN Document de référence académique BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n

Plus en détail

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 1.1 - Objet 1.2 - Qualification 1.3 - Offre 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 2.0 Mobilier d archivage fixe 2.1 Meuble à plan 2.2 Armoire à produits dangereux 2.3

Plus en détail

rédaction et mise en page : M. PAPIN http://journal-cap-sm.hautetfort.com

rédaction et mise en page : M. PAPIN http://journal-cap-sm.hautetfort.com rédaction et mise en page : M. PAPIN http://journal-cap-sm.hautetfort.com Acteurs du projet : 01 Les objectifs, le déroulement et justification du choix du projet : 02 Relations avec le référentiel du

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

Sommaire ... PRESENTATION ... AGENCEMENT ... CLOISONS - PORTES ... ECLAIRAGE - DÉCORATION ... REVÊTEMENT ... RÉSINE DE SYNTHÈSE ...

Sommaire ... PRESENTATION ... AGENCEMENT ... CLOISONS - PORTES ... ECLAIRAGE - DÉCORATION ... REVÊTEMENT ... RÉSINE DE SYNTHÈSE ... d e n t a i r e e t m é d i c a l d e n t a i r e e t m é d i c a l Sommaire 4 5 6 7 8 9... PRESENTATION... AGENCEMENT... CLOISONS - PORTES 10 11... ECLAIRAGE - DÉCORATION 12 13... REVÊTEMENT 14 15...

Plus en détail

Atelier Mécanique de Production. Spécialiste de la mécanique générale et de précision.

Atelier Mécanique de Production. Spécialiste de la mécanique générale et de précision. Spécialiste de la mécanique générale et de précision. Présentation de la société Nos activités principales sont : L étude et la conception DAO, CFAO, développement de systèmes mécaniques,... L usinage

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P.

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître d'ouvrage : CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Objet : Marché à procédure adaptée MAPA n 2009 10 19 Travaux de mise en conformité des menuiseries métalliques extérieures (Fenêtres)

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications «RGE» classées par domaine de travaux liés

Plus en détail

LE MINISTRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE

LE MINISTRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE MINITÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENEIGNEMENT UPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE DIRECTION DE L ENEIGNEMENT COLAIRE Arrêté du 9 mai 2005 portant création de la mention complémentaire Maintenance des systèmes

Plus en détail

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE 069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE Centre de Ressources des Technologies de l'information pour le Bâtiment 069.1. Clauses techniques générales 069.2. Clauses techniques particulières

Plus en détail

DOMAINE D'ACTIVITE 1 : ORGANISATION DES ARRIVAGES, DES RECEPTIONS ET DES EXPEDITIONS DES MATERIELS ET DES INGREDIENTS

DOMAINE D'ACTIVITE 1 : ORGANISATION DES ARRIVAGES, DES RECEPTIONS ET DES EXPEDITIONS DES MATERIELS ET DES INGREDIENTS REFERENTIEL D ACTIVITES FICHE 6 INGENIERIE : REFERENTIEL D ACTIVITES ET REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES COMPETENCES ASSOCIEES AUX ACTIVITES ET TACHES COMPETENCES

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

COMMUNE D EPERLECQUES. Cahier des Clauses Techniques Particulières

COMMUNE D EPERLECQUES. Cahier des Clauses Techniques Particulières COMMUNE D EPERLECQUES Entretien et rénovation du parc d Eclairage Public - Location, pose et dépose des motifs d illuminations des fêtes de fin d année Cahier des Clauses Techniques Particulières Maître

Plus en détail

TECHNICIEN DE CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE

TECHNICIEN DE CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE NOM : Prénom : Diplôme préparé : BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TECHNICIEN DE CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE Session : 20.. / 20.. Seconde BAC PRO Première BAC PRO Terminale BAC PRO PFMP + Certification PFMP +

Plus en détail

MÉTIER REPÈRE : OUVRIER(E) POLYVALENT(E) DE MAINTENANCE DES BATIMENTS

MÉTIER REPÈRE : OUVRIER(E) POLYVALENT(E) DE MAINTENANCE DES BATIMENTS LIVRET DE PARCOURS Emploi d Avenir MÉTIER REPÈRE : OUVRIER(E) POLYVALENT(E) DE MAINTENANCE DES BATIMENTS Employeur : Tuteur : Référent Mission Locale / Cap Emploi : Dates du contrat : Ce livret appartient

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Technicien de maintenance Autres appellations du métier Technicien polyvalent, agent d entretien polyvalent, agent de maintenance Le technicien de maintenance maintient les installations techniques en

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Guide de repérage des compétences du candidat Candidat Nom :... Prénom :........ Entreprise :... Le document original est conservé par l entreprise

Plus en détail

Technicien / Technicienne de l'automobile

Technicien / Technicienne de l'automobile Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : Technicien / Technicienne de l'automobile COMPETENCE PARTICULIERE VISEE Diagnostiquer et réparer avec ou sans appareil

Plus en détail

Plan d'études pour l enseignement en entreprise

Plan d'études pour l enseignement en entreprise Plan d'études pour l enseignement en entreprise Monteur frigoriste CFC Monteuse frigoriste CFC Utilisation du plan d'étude pour l enseignement en entreprise Le présent plan d'étude pour l enseignement

Plus en détail

MISSION LOCALE Passation du 30/10/2014 à 14:04 Page: 20

MISSION LOCALE Passation du 30/10/2014 à 14:04 Page: 20 Page: 20 Fiche-métier Au service du bon fonctionnement quotidien de bâtiments à usage collectif L'agent de maintenance des bâtiments entretient des locaux à usage collectif. Vérifications, manutention,

Plus en détail

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS?

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Qu est ce qu un CAP? Où peut-on préparer un CAP? Quelles sont les spécialités de CAP? Comment obtenir une place en CAP? CAP Certificat d Aptitude Professionnelle

Plus en détail

Référentiel Professionnel

Référentiel Professionnel Référentiel Professionnel INSTALLATEUR EN SANITAIRE ET ÉNERGIES RENOUVELABLES 1/26 SOMMAIRE 1. INTITULE DE L'EMPLOI-TYPE...3 1.1 Fiche(s) ROME de rattachement... 3 1.2 Autres(s) appellation(s) de l emploi-type...

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur ÉLECTROTECHNIQUE

Brevet de technicien supérieur ÉLECTROTECHNIQUE Brevet de technicien supérieur ÉLECTROTECHNIQUE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE, DE l ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Direction de l enseignement supérieur Service des contrats et des formations

Plus en détail