P R O G R A M M E PÉDAGOGIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "P R O G R A M M E PÉDAGOGIQUE"

Transcription

1 P R O G R A M M E PÉDAGOGIQUE Promotion 2014

2

3 Table des matières I. LA COMPOSITION DE LA PROMOTION A. LES AUDITEURS DE JUSTICE ) Les auditeurs de justice recrutés sur concours ) Les auditeurs de justice recrutés sur titres... 3 B. LES AUTRES PUBLICS FORMÉS ) Les élèves avocats ) Les auditeurs étrangers... 4 II. LE PROFIL DE LA PROMOTION ) Origine du recrutement ) Répartition des candidatures aux concours ) Évolution du nombre d inscrits aux concours de l ENM depuis ) Taux de sélectivité des concours ) Répartition hommes/femmes ) Les âges ) Origines socioprofessionnelles des parents ) Lieu de naissance des auditeurs de justice ) Diplômes ) Expérience professionnelle préalable ) Dernier emploi occupé des auditeurs issus du 2 ème concours et du recrutement sur titre ) Chargés de famille ) Préparation aux concours III. L OBJECTIF DE LA FORMATION IV. LE SERMENT DES AUDITEURS DE JUSTICE V. LES CAPACITÉS FONDAMENTALES À ACQUÉRIR VI. LES PÔLES DE FORMATION VII. L ORGANISATION PÉDAGOGIQUE DE LA FORMATION INITIALE A. LE DIRECTEUR DE L ÉCOLE B. LE DIRECTEUR ADJOINT CHARGE DU RECRUTEMENT, DE LA FORMATION INITIALE ET DE LA RECHERCHE C. LA SOUS-DIRECTION DES RECRUTEMENTS ET DE LA VALIDATION DES COMPÉTENCES D. LA SOUS-DIRECTION DES ÉTUDES E. LA SOUS-DIRECTION DES STAGES F. LE DEPARTEMENT DE LA RECHERCHE ET DE LA DOCUMENTATION VIII. LES SÉQUENCES ET LE CALENDRIER DE LA FORMATION IX. LES OBJECTIFS DES SÉQUENCES DE FORMATION X. LE CONTENU DES SÉQUENCES DE FORMATION XI. LES MÉTHODES PÉDAGOGIQUES XII. L AFFECTATION EN STAGE A. LE CHOIX DES LIEUX ) Principes généraux (extraits du règlement intérieur) ) Le stage juridictionnel ) Le stage avocat B. LES EMPÊCHEMENTS À AFFECTATION ) Le stage juridictionnel Les empêchements absolus Les empêchements relatifs... 52

4 2) Le stage «avocat» Les empêchements absolus Les empêchements relatifs Les recommandations déontologiques XIII. LE LIVRET PÉDAGOGIQUE DE L AUDITEUR XIV. LA VALIDATION DE L ACQUISITION DES COMPÉTENCES ET LE CLASSEMENT DES AUDITEURS A. DURANT LA SCOLARITÉ GÉNÉRALISTE : LE LIVRET DE L ÉVALUATION B. AU TERME DE LA FORMATION GÉNÉRALISTE : L EXAMEN D APTITUDE ET DE CLASSEMENT ) Le jury a) Les épreuves b) La décision du jury XV. LE CHOIX DES POSTES À LA SORTIE D ÉCOLE XVI. LE SERMENT DU MAGISTRAT... 62

5 I. LA COMPOSITION DE LA PROMOTION 2014 A. LES AUDITEURS DE JUSTICE La promotion 2014 est composée de 290 stagiaires en formation dont 273 auditeurs de justice : 209 auditeurs de justice recrutés à la suite de la session 2013 des trois concours d accès o 187 par le 1 er concours o 21 par le 2 ème concours o 1 par le 3 ème concours 64 auditeurs de justice recrutés sur titres en application des dispositions de l article 18-1 de l ordonnance du 22 décembre 1958 NOMS PRENOMS NOMS PRENOMS M. ABLINE Gaël Mme AGUDO Anaïs Mme CAUDRON DE COQUEREAUMONT Marie Mme ALIBERT Bénédicte Mme CECCARELLI Charlotte Mme ALLAND Camille Mme CHAREYRE Malika Mme ALLEGUEDE Valérie Mme CHARME Caroline Mme AMEZCUA Anaïs Mme CHARRIERE Clémence Mme ANTOINE Anne-Sophie Mme CHARTIER Coralyne Mme APFFEL Véronique Mme CHARVILLAT Stéphanie Mme ARMAND Marie Mme CHERIFI Marie-Gaëlle Mme ARRIGHI Delphine Mme COHADE Laëtitia Mme ATCHRIMI Aline Mme COHEN Déborah M. AUGUET Gérald M. CONSEIL Maïca M. AUGUSTIN Matthieu M. COULON Benjamin Mme AVENTIN Marianne M. DALLEAU Lionel Mme BARANGER Alexandra M. DANO Romuald Mme BARBE Marianne Mme DATH Margaux M. BARBIER Brice Mme DAVIDENKO Alicia Mme BARBOT Cécile Mme DAVOUST Juliette Mme BARBUTI Melody Mme DE AGOSTINI Claire Mme BARRACHAT Mathilde Mme DE LAFORCADE Axelle M. BAUGNIET Edward Mme DEIANA Agnès Mme BAULER Anne-Cécile M. DERODE Geoffroy Mme BAUMGARTNER ép. PANGLOSE Sonia Mme DESHAIRES Tania M. BEARD Laurent Mme DESNEUF Léa Mme BECK Louise M. DESQUAIRES Yohan Mme BELGHAZI Agnès M. DI MARINO Romain Mme BENHAMOU Clara M. DOUBLIEZ Jean-Baptiste M. BENSLIMANE Ahmed Mme DOURTHE Bertille Mme BERNOUX Catherine Mme DOUSSET Astrid Mme BERTHIER Alix Mme DUBERTRAND Emmanuelle M. BILLEBEAUD Antoine Mme DUFFOURC Marie Mme BLIN Laurence Mme DUFOUR DE NEUVILLE Clara Mme BLOT Valérie Mme DUMAS Delphine M. BOESCH Romain Mme DUPONT Lucie M. BOGLIOLO Christophe Mme DURAND-MULIN Clarisse Mme BOISGARD Marine M. DURET Joseph Mme BOISSET Aurore Mme DUTHOIT Manon Mme BOIZOT Charlotte M. DUTON Jean-Christophe Mme BOUCHE Bluette Mme EHOKE Lisa M. BOUGEROL Jean-Baptiste Mme EVRARD Vanessa Mme BOULANGER Marie Mme FAESSEL Hélène Mme BOULANGER Julie M. FARFART Sébastien Mme BOULOC Daphné Mme FARGES Olivia Mme BOURGET Justine Mme FENINA Myriam M. BOURGUIGNON Pierre-Sébastien Mme FERRANE Léa M. BOUVIER Nicolas Mme FINE Charline Mme BRAVAIS Clémence Mme FLAMIGNI Eva Mme BRIOT Emilie M. FRACASSI Alexandre Mme BRUSCHINI Célia M. FRANCISCO Daniel Mme BRYL Aurélia Mme GAILLARD Laëtitia Mme BUONO Agathe Mme GALANT Laura M. BURNICHON Yann Mme GALLEGO Mathilde Mme CAMPAGNIE Mathilde M. GALVIN Jean-Baptiste Mme CARDON Pénélope Mme GANGNERON Veronique M. CARPENTIER Sébastien Mme GARINEAUD Pauline Mme CASASSA Elsa Mme GAUSSIN Elsa Mme CASSET Manon M. GAUTHE Benoît 1

6 NOMS PRENOMS NOMS PRENOMS Mme GAY Justine Mme MEZIANI-GIMENEZ Samah M. GELIX Aymeric Mme MICHAUD Cécile Mme GERARD Lauriane Mme MICHAUT Anna Mme GÉRAUDIE Laura M. MIRAOUI Anthony Mme GERVASON Marie-Caroline Mme MONFURT ép. CONQUET Alexa Mme GIBALDO Clélie Mme MOREAU Lucie Mme GIGAULT Stephanie M. MORRON Valéry M. GILQUIN-VAUDOUR Arnaud M. MOUSSA Alexandre Mme GISCOS Angélique Mme MOUSSOUNI Sarah Mme GONNET Alexia M. MUNOZ Manuel M. GORECKI David M. NAEGELIN Vincent M. GOSSET Thibaut M. NEFZI Jonas Mme GOUSSE Sylvaine M. NEISS Philippe Mme GOUTINES Mylène M. NICOLLE Victor Mme GOYARD Elodie Mme NICOLLET Jessica M. GOZDZIASZEK Mathieu Mme PACAUT Marie Mme GRAVIER Elodie Mme PAGET Stéphanie M. GREGOIRE Julien Mme PANCHER Clara Mme GRIFFOUL Hélène M. PAPPO Florian M. GUEDOUAR Nour M. PARRA-BRUGUIERE Alexandre Mme GUILLMOT Margaux Mme PASCOAL Anna Mme GUILLOTTE Anaïs Mme PATRICE Amélie Mme GUIRAUD Hélène Mme PELATAN-RAFIK Amandine Mme HADDADE Sarah Mme PELLA Amandine Mme HEITZ Agathe M. PEREIRA Roger Mme HÉNOUX Cécile Mme PERRICHOT Nolwenn Mme HERAULT-DELANOË Clémence Mme PHILIPS Nahema Mme HERPIN Amélie Mme PICOT Adeline Mme HEYRAUD Agathe Mme PINARD Lauriane Mme HUBAU Julie Mme PLOQUIN Sarah M. HUMBERT Olivier Mme POMIES-LEBOUCHER Mylène Mme JAOUEN Claire M. POMPEY Sébastien Mme JEAN Anne-Lise Mme PONCET Aude Mme JÉRUSEL Véronique Mme POTASZKIN Tatiana Mme JOSEPH Nathalie Mme POTTIER Stéphanie Mme KARATAS Gussun Mme POUTCHNINE Maëlle Mme KELLER Claire Mme POUZET Mathilde Mme KETTANI Marine Mme PRIOL ép. GICQUIAUD Aude Mme KOSKAS Marion Mme QUÊNOT Elodie M. KUBICA Etienne M. RAULT Christophe Mme LA ROSA Aurélie Mme RAYNAUD Elise Mme LABAT Laura Mme REGAGNON Jeanne Mme LABOUNOUX Caroline Mme RENAULT-LEBERQUER Raphaëlle Mme LACHAL Anne-Cécile Mme RENNESSON Jehanne Mme LACHKAR Ilana Mme RETAILLEAU Clement Mme LAGUET Amélie M. REVELLO Nicolas M. LAINE Alexandre M. ROGER Emmanuel M. LALLEMENT Adrien M. RONIN Marie Mme LANOË Elodie Mme ROUSSIE Jennifer Mme LARDY Léa Mme SALLAFRANQUE Aude Mme LAVIE-BADIE Magali Mme SEICHEPINE Jeanne M. LE FUR Kévin Mme SIRVENTE Jean-Baptiste Mme LE GALIARD Léa Mme SIVAGER Sandy Mme LE MAREC Marie M. SOULARD-MATHIEN Eve M. LE MER Jean-Marie Mme SPRIET Thibaut Mme LEBON Juliette Mme STELZIG ép. CARON Slovia Mme LEBRETON Jennifer M. SYTSMA Diane Mme LEDRAPIER Annabelle Mme TALARIE Carole M. LEFEUVRE Guillaume Mme TARDIF Flora Mme LEMERCIER Pauline Mme TILLON Annabelle M. LEMOEL Romain Mme TISSIER Delphine M. LESBRE Nicolas Mme TORRES-VILLAROS Claire M. LHERMITE David Mme TORS Solène Mme LONGAUD Audrey Mme TUR Laurence Mme LOUAT Anaëlle Mme TYGHEM Séverine Mme LOUBET épouse POULET Marion Mme UBERTI-SORIN Stéphane M. LUNEAU Adrien Mme VALEMBOIS Fabrice M. LUTZ Frédéric M. VALQUE Claire M. MADRE Eric M. VIALE Jérémy Mme MAILLE Céline Mme VIGNERON Camille M. MAKOUH Soliman M. VILAMOT Maëliss Mme MALNOUE Laureen Mme VITELLO Alicia Mme MARIN Audrey Mme VRINAT Pierre Mme MARTIN Anaïs Mme WURTZ Anne-Barbara Mme MARTINEAU Marine M. ZARIFFA Stéphanie Mme MATI épouse SCIACOVELLI Jona Mme ZASOVA Svetlana Mme MEGDOUD Aïcha Mme ZERRI Anaïs Mme MENAIGE-MULLIER Aude Mme ZOUABI Mehdi Mme MERCIER Anne-Mahaut Mme ZOUZOULAS Aurore Mme MEYER Estelle M. ZUBER Emilie 2

7 1) Les auditeurs de justice recrutés sur concours Le premier concours est ouvert aux candidats étudiants, âgés au plus de 31 ans, titulaires d un diplôme sanctionnant une formation d une durée au moins égale à quatre années après le baccalauréat, ou d un diplôme délivré par un institut d études politiques, ou aux étudiants ayant obtenu le certificat attestant de la qualité d ancien élève de l école normale supérieure. Le deuxième concours est ouvert aux fonctionnaires de l État, des collectivités territoriales et de leurs établissements publics, âgés au plus de 48 ans, et justifiant d une durée de quatre années au moins de services effectifs en ces qualités. Le troisième concours est ouvert aux candidats justifiant de huit années d exercice professionnel dans le secteur privé ou d exercice d un mandat d élu local, ou de l exercice de fonctions de juge non professionnel, âgé au plus de 40 ans. 2) Les auditeurs de justice recrutés sur titres Le recrutement sur titres est ouvert aux personnes âgées de 31 ans au moins et 40 ans au plus au 1 er janvier de l'année au cours de laquelle le dossier est examiné par la commission d'avancement. Peuvent postuler : Les personnes titulaires d'une maîtrise en droit et justifiant de quatre années d activité dans le domaine juridique, économique ou social les qualifiant pour l'exercice des fonctions judiciaires Les docteurs en droit qui possèdent outre le diplôme requis pour le doctorat, un autre diplôme d études supérieures Les personnes ayant exercé des fonctions d enseignement ou de recherche en droit dans un établissement public d enseignement supérieur pendant trois ans après l obtention de la maîtrise en droit et possédant un diplôme d études supérieures dans une discipline juridique. 3

8 B. LES AUTRES PUBLICS FORMÉS 1) Les élèves avocats Depuis 2006, l École nationale de la magistrature accueille des élèves avocats durant six mois dans le cadre du projet pédagogique individuel prévu dans le cursus de formation des futurs avocats. Ils sont intégrés dans les groupes de directions d études des auditeurs de justice et suivent le même enseignement qu eux. L objectif poursuivi est de permettre à des élèves avocats et à des auditeurs de justice d intégrer mutuellement au cours de leur formation la logique professionnelle de l autre par une meilleure connaissance réciproque des mécanismes intellectuels et la culture institutionnelle de chaque profession. Leur sélection est opérée par les centres régionaux de formation professionnelle des avocats. L avocat, coordonnateur des enseignements «avocat» de l École, assure leur suivi et les relations avec leurs centres d origine. En 2014, 14 élèves avocats (un par groupe de directions d études) seront ainsi accueillis du 25 août 2014 au 20 février Liste nominative : Sarah Laure Laury Marion Anaïs Clémence Nathan BECHARI (Strasbourg) BRET (Lyon) COSTES (Bordeaux) DUMAY (Versailles) EL MERDAOUI (Strasbourg) GUERIN (Lyon) HUBERT (Versailles) Léa Alexandre Marc Monika Adrien Quentin Justine JACQUEMIN (Marseille) LAZAREGUE (Paris) LEROUX (Rennes) MORAWSKA (Paris) RADOVIC (Paris) RECLOU (Poitiers) RUCEL (Toulouse) 2) Les auditeurs étrangers Historiquement, l École nationale de la magistrature a toujours accueilli en formation initiale des juristes étrangers devant devenir magistrats dans leur pays d origine. Ce type d assistance technique a été très développé durant de nombreuses années et a permis ces dernières années d accueillir des promotions d auditeurs haïtiens et congolais aux côtés des promotions 2010 et Depuis 2012, le fort recrutement d auditeurs de justice ne permet pas d accueillir des promotions d auditeurs étrangers aussi importantes que les années précédentes. L École souhaite toutefois maintenir le principe de cet accueil qui participe de l enrichissement culturel des auditeurs de justice et favorise les études de droit ou de pratiques comparées. Les élèves ainsi accueillis suivent l intégralité de la période d études et effectuent ensuite un stage juridictionnel dont la durée est fixée avec les autorités judiciaires du pays d origine. Un diplôme de fin d études vient sanctionner cette formation. En 2014, 3 auditeurs étrangers rejoindront la promotion le 25 août. M. AMI OULD MOHAMED Mohamed Mahmoud Mauritanie M. BONDOKJI Ahmad Jordanie M. HANY Mohamed Egypte 4

9 II. LE PROFIL DE LA PROMOTION 2014 La majorité des auditeurs de justice (ADJ) de la promotion 2014 (273 ADJ) est issue du 1 er concours étudiants. (187 ADJ) 68,50 %, (ces auditeurs représentaient 71,54 % de la promotion en 2013). Parmi eux, 13 sont issus des classes préparatoires ENM et représentent 4,76 % de la promotion 2014 et 6,95 % des auditeurs de justice du premier concours. Les auditeurs issus du deuxième concours réservé aux fonctionnaires (21 ADJ), représentent 7,69 % de l effectif total (8,73 % pour la promotion 2013). Le nombre de candidats ayant réussi le troisième concours réservé aux personnes ayant 8 années d activité dans le domaine privé est de 4. Cependant, deux d entre eux également admis au concours complémentaire ont opté pour ce concours ; un troisième auditeur a sollicité le report de son intégration. Un seul auditeur sera donc issu du 3 ème concours et représente 0,37 % de la promotion. Les auditeurs recrutés sur titres (Art. 18-1), c est-à-dire ceux qui ont une expérience de 4 années dans le domaine juridique ou économique ou social, titulaires d une maîtrise en droit et âgés de 27 ans au moins et 40 ans au plus, (64 ADJ) représentent 23,44 % de l effectif (23,27 % en 2013). Total promo ) Origine du recrutement 1 er concours* 2 ème concours 3 ème concours Recrutement sur titres ,50% 21 7,66% 1 0,36% 64 23,44% *9 auditeurs sur 187 du 1 er concours (4,81%) sont issus de la classe préparatoire Enm 2012/2013 ; 3 Adj de la classe préparatoire Enm 2011/2012 et 1 Adj de la classe préparatoire Enm 2010/2011 soit un total de 13 auditeurs (6,95%) 23,44% 7,69% 0,37% Total promo er concours* 68,50% ème concours 3ème concours Recrutement sur titres 5

10 2) Répartition des candidatures aux concours Répartition des candidats au 1er concours session 2013 Hommes Femmes Total Nombre % nombre % Inscrits ,84% ,16% 1943 Renoncements 1 20% 4 80% 5 Rejets (non admis à concourir) 5 45,45% 6 54,55% 11 Admis à concourir ,68% ,32% 1927 Absents ,52% ,48 Présents ,97% ,04% 1332 Admissibles 46 16, ,33% 276 Abandons aux épreuves orales 0 0% 5 100% 5 Admis 35 18,82% ,18% 186 Liste complémentaire Répartition des candidats 2ème concours session 2013 Hommes Femmes Total Nombre % nombre % Inscrits 76 30,89% ,11% 246 Renoncements 0 0% 0 0% 0 Rejets (non admis à concourir) 4 33,33% 8 66,66% 12 Admis à concourir 72 30,77% ,23% 234 Absents 43 35,54% Présents 29 25,66% 84 74,34% 113 Admissibles 10 25,64% 29 74,36% 39 Abandons aux épreuves orales 0 0% 1 100,00% 1 Admis 7 29,17% 17 70,83% 24* Liste complémentaire * 2 Adj renoncent au profit du concours complémentaire+1démission = 21 ADJ Répartition des candidats 3ème concours session 2013 Hommes Femmes Total Nombre % nombre % Inscrits 30 32, ,03% 91 Renoncements 1 50% 1 50% 2 Rejets (non admis à concourir) 1 8,34% 11 91,66% 12 Admis à concourir 28 36,36% 49 63,64% 77 Absents 17 34,40% 32 65,30% 49 Présents 11 39,29% 17 60,71% 28 Admissibles 5 55,56% 4 44,44% 9 Abandons aux épreuves orales 0 0,00% 0 0,00% 0 Admis 3 75,00% 1 25,00% 4* Liste complémentaire * 1 Adj reporte son admission, 2 Adj renoncent au profit du concours complémentaire. = 1 ADJ 6

11 3) Évolution du nombre d inscrits aux concours de l ENM depuis 1987 Évolution du nombre d inscrits au 1 er concours d accès à l ENM depuis 1987 Évolution du nombre d inscrits au 2 ème concours d accès à l ENM depuis 1987 Évolution du nombre d inscrits au 3 ème concours d accès à l ENM depuis

12 4) Taux de sélectivité des concours (mode de calcul : Nbre d admis/nbre de présents) Premier concours depuis 1959 Deuxième concours depuis 1972 Troisième concours depuis

13 5) Répartition hommes/femmes La proportion des femmes (199) (72,89 %) de la promotion 2014 est stable par rapport à la promotion 2013 (72,22 %.). Celles issues du premier concours (153) représentent 81,82 %. (76,24 % pour la promotion 2013). PROMOTION er concours 2 ème concours 3 ème concours* 18-1 FEMMES ,89% ,82 % 14 66,67 % % HOMMES 74 27,11% 34 18,18 % 7 33,33 % % % TOTAL (*pour rappel : 4 reçus mais : 2 reports sur concours complémentaire + 1 report intégration) Proportion de femmes depuis 1984 aux trois concours 6) Les âges L âge moyen de l ensemble de la promotion 2014 au 1 er janvier 2014 est de 28 ans. AGE 1 er concours 187 Adj 2 ème concours 21 Adj 3 ème concours 1 Adj Recrutés sur titres 64 Adj Minimum 21 ans 29 ans 31 ans Maximum 31 ans 45 ans 42 ans Age moyen 25 ans 33,50 ans 42,50 ans 35 ans 9

14 7) Origines socioprofessionnelles des parents 10

15 Auditeur de justice promotion 2014 issu du troisième concours origine socioprofessionnelle des parents La mère du seul auditeur de justice issu du 3 ème concours est retraitée. Son père est décédé 11

16 8) Lieu de naissance des auditeurs de justice Lieux de naissance Nombre d ADJ % Lieux de naissance Nombre d ADJ % Ile de France 73 26,74% Auvergne 14 5,13% Rhône-Alpes 28 10,26% Bretagne 8 2,93% Nord-Pas-de-Calais 19 6,96% Lorraine 3 1,10% PACA 17 6,23% Outre-mer 3 1,10% Aquitaine 16 5,86% Franche-Comté 6 2,20% Pays de la Loire 14 5,13% Bourgogne 2 0,73% Midi-Pyrénées 9 3,30% Champagne-Ardenne 3 1,10% Basse-Normandie 10 3,66% Limousin 3 1,10% Centre 11 4,03% Poitou-Charentes 6 2,20% Alsace 10 3,66% Picardie 5 1,83% Languedoc-Roussillon 5 1,83% Etranger 3 1,10% Haute-Normandie 5 1,83% 9) Diplômes Les auditeurs de la promotion 2014 ont obtenu leur baccalauréat dans les séries suivantes : Séries Nombre % Economique et social ,86 % Scientifique 91 33,21 % Littéraire 64 23,36 % Sciences et technologies tertiaires 1 0,36 % TOTAL 273 Diplômes d études supérieures DIPLOMES De droit le + élevé % De droit De droit De droit De droit % % % le + élevé le + élevé le + élevé le + élevé % BAC+8 1 4,76% 14 21,88% 15 5,49% BAC+7 BAC+6 MASTER ,58% 10 47,62% 41 64,06% ,78% MASTER ,42% 10 47,62% 1 100,00% 9 14,06% 32 11,72% ) Expérience professionnelle préalable NOMBRE D AUDITEURS ISSUS DU PREMIER CONCOURS 2013 : 187 Expériences emplois publics 8 4,28 % Expériences emplois prives 5 2,67 % Expériences emplois publics et prives 30 16,04 % Expériences stages en juridiction ,61 % Expériences stages hors juridiction 15 8,02 % Expériences en cabinets d avocats 41 21,93 % Expériences assistant de justice 45 24,06 % Sans expérience 10 5,35 % 12

17 1 er concours : 177 auditeurs reçus au 1 er concours, soit 94,65 %, ont eu une expérience professionnelle et/ou effectué des stages en juridiction avant leur arrivée à l ENM. (65,19 % pour la promotion 2013) Sur l ensemble des auditeurs issus des trois concours et du recrutement latéral 264 auditeurs soit 96,70 % ont eu une expérience professionnelle, ou de stages en ou hors juridiction, préalable. (73,41 % pour la promotion 2013) 11) Dernier emploi occupé des auditeurs issus du 2 ème concours et du recrutement sur titre Deuxième concours Greffier en chef 4 Conseiller SPIP 2 Greffier 2 Assistante de justice 1 Assistante de service social 1 Attaché territorial 1 Capitaine de police 2 Conseillère principale d éducation 1 Directeur pénitentiaire SPIP 1 Enseignante 1 Gardien de la paix 1 Greffier en chef adjoint 1 Inspecteur du travail 1 Lieutenant de police 1 Professeur d histoire géographie 1 Recrutement sur titres Avocat 7 Conseillère RSA 1 Juriste 7 Coordinatrice du conseil de l accès au droit 1 Directeur de la PJJ 5 Enseignant 1 Greffier en chef 5 Enseignant chercheur 1 N.R. 4 Expert technique international de l Etat de droit 1 Commissaire aux armées 3 Gendarme 1 Assistant de justice 2 Greffier 1 Chargé d enseignement 2 Huissier de justice 1 Directeur des services pénitentiaires 2 Inspecteur des finances 1 Adjoint au chef de bureau des affaires ministérielles 1 1 Juriste consultant et déontologie Adjoint au chef de service des contrôles de la CNIL 1 Rapporteur à l instruction 1 Attaché territorial 1 Rédacteur juridique qualifié 1 Cadre 1 Responsable de l audit PJJ 1 Chargé de mission justice 1 Responsable du marché public 1 Collaboratrice avoué 1 Responsable du service social 1 Collaboratrice mandataire judiciaire 1 Responsable service juridique 1 Conseiller juridique 1 Secrétaire général DISP Paris 1 Conseiller pénitentiaire d insertion et de probation 1 Sous-directeur CPAM 1 13

18 12) Chargés de famille La promotion 2014 compte 45 auditeurs de justice chargés de famille soit 16,48 % (en 2013 : 31ADJ, soit 12,30 %). 1 auditeur : 4 enfants, 1 auditeur : 3 enfants 21 auditeurs : 2 enfants 22 auditeurs : 1 enfant 13) Préparation aux concours Le tableau ci-dessous montre que la plupart des auditeurs de justice ont préparé le premier concours dans un institut d études judiciaires. 15 auditeurs parmi les 187 Adj du premier concours ont bénéficié des enseignements de la classe préparatoire (8,02%). Lieux de préparation au premier concours Enm Nombre d'auditeurs % d'adj du 1er concours ayant suivi une formation % d Adj du 1er concours ayant suivi une formation par rapport à l'ensemble de la promotion Instituts d'études judiciaires + Préparations privées 67 35,83% 24,36% Instituts d'études judiciaires 45 24,06% 16,36% Instituts d'études politiques 23 12,30% 8,36% Préparations privées 13 6,95% 4,73% Instituts d'études judiciaires +Instituts d'études politiques +Préparations privées 9 4,81% 3,27% Instituts d'études judiciaires + lasse préparatoire ENM 7 3,74% 2,55% Aucune préparation 7 3,74% 2,55% Instituts d'études judiciaires + Instituts d'études politiques 5 2,67% 1,82% Classe préparatoire Enm 4 2,14% 1,45% Instituts d'études politiques + Préparations privées 3 1,60% 1,09% Instituts d'études judiciaires + Préparations privées + Classe préparatoire Enm 1 0,53% 0,36% Instituts d'études judiciaires+instituts d'études politiques+classe préparatoire Enm 1 0,53% 0,36% Préparations privées + Classe préparatoire Enm 1 0,53% 0,36% Instituts d'études politiques/classe préparatoire Enm 1 0,53% 0,36% INSTITUTS D ÉTUDES Auditeurs INSTITUTS D ÉTUDES Auditeurs INSTITUTS D ÉTUDES Auditeurs JUDICIAIRES JUDICIAIRES JUDICIAIRES Paris II 51 Lille II 2 Paris I 15 Aix en Provence 3 Orléans 2 Bordeaux 14 Angers 3 Besançon 1 Lyon III 11 Paris XI 3 Caen 1 Montpellier 9 Rennes I 3 Limoges 1 Toulouse 7 Grenoble II 2 Nantes 1 Strasbourg 4 Saint-Etienne 1 14

19 III. L OBJECTIF DE LA FORMATION L École nationale de la magistrature est une école d application. Après un cursus de formation supérieure ou l acquisition d une expérience professionnelle initiale, elle a pour vocation de préparer au métier de magistrat de l ordre judiciaire. L objectif de formation dévolu à l ENM dans sa dimension de formation initiale est défini comme suit : «Former des auditeurs de justice au métier de magistrat dans ses différentes fonctions par l acquisition des compétences fondamentales permettant une prise de décision conforme à la loi et adaptée à son contexte, respectueuse de l individu et des règles éthiques et déontologiques, s inscrivant dans son environnement institutionnel national et international». Les huit fonctions de base auxquelles l École doit préparer en formation initiale Juge de grande instance Juge d instance Juge d instruction Juge des enfants Juge d application des peines Juge placé auprès du premier président Substitut du procureur de la République Substitut placé auprès du procureur général Il convient de noter que la fonction de substitut placé ne présentant pas de spécificités fortes, la préparation des auditeurs devant occuper ces fonctions sera faite avec celle de substitut du procureur de la République. La formation initiale des auditeurs de justice est une formation probatoire d une durée de trente et un mois. 15

20 IV. LE SERMENT DES AUDITEURS DE JUSTICE Les auditeurs de justice sont nommés par arrêté du garde des Sceaux, ministre de la Justice. Ils sont membres du corps judiciaire et prêtent le serment qui leur permet de participer aux travaux juridictionnels des juridictions. Ils sont tenus au secret professionnel. Le serment d auditeur est prêté individuellement devant la Cour d appel de Bordeaux au cours des semaines d accueil de la promotion. Le serment des auditeurs de justice "Je jure de garder religieusement le secret professionnel et de me conduire en tout comme un digne et loyal auditeur" 16

21 V. LES CAPACITÉS FONDAMENTALES À ACQUÉRIR Les compétences fondamentales du magistrat qui devront être déclinées dans les huit fonctions de base pouvant être choisies par l auditeur de justice à la sortie de l École, résulteront de la maîtrise de treize capacités fondamentales. Les treize capacités fondamentales du magistrat à acquérir Capacité à identifier, s approprier et mettre en œuvre les règles déontologiques Capacité à analyser et synthétiser une situation ou un dossier Capacité à identifier, respecter et garantir un cadre procédural Capacité d adaptation Capacité à adopter une position d autorité ou d humilité adaptée aux circonstances Capacité à la relation, à l écoute et à l échange Capacité à préparer et conduire une audience ou un entretien judiciaire dans le respect du contradictoire Capacité à susciter un accord et à concilier Capacité à prendre une décision, fondée en droit et en fait, inscrite dans son contexte, empreinte de bon sens, et exécutable Capacité à motiver, formaliser et expliquer une décision Capacité à prendre en compte l environnement institutionnel national et international Capacité à travailler en équipe Capacité à organiser, gérer et innover 17

22 VI. LES PÔLES DE FORMATION L activité pédagogique de l École nationale de la magistrature est structurée, tant en formation initiale qu en formation continue, en pôles de formation (article 40-1 du décret n du 4 mai 1972). Les huit pôles de formation Humanités judiciaires Processus de décision et de formalisation de la justice civile Processus de décision et de formalisation de la justice pénale Communication judiciaire Administration de la justice Dimension internationale de la justice Environnement judiciaire Vie économique 18

23 VII. L ORGANISATION PÉDAGOGIQUE DE LA FORMATION INITIALE A. LE DIRECTEUR DE L ÉCOLE M. Xavier Ronsin Magistrat issu de la promotion 1980 A, il est d abord nommé juge d instruction à Lorient (1982 à 1988), puis premier juge d instruction à Chartres (1989 à 1990), procureur de la République à Roanne (1991 à 1994), substitut général à Angers (1994 à 2002). De 2002 à 2004, il exerce successivement les fonctions de chef de service et d adjoint au directeur de l administration pénitentiaire. En 2004, il devient avocat général à Rennes en charge notamment de la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) en matière de criminalité organisée et de délinquance économique et financière. En 2008, il rejoint le TGI de Nantes en tant que procureur de la République. Il est nommé directeur de l ENM en février En matière de formation initiale, il a notamment en charge : La mise en œuvre de la mission pédagogique de l École La présidence du conseil pédagogique La définition des orientations et objectifs pédagogiques du programme pédagogique (qui sont validés par le conseil d administration de l École) La détermination, en fin de scolarité, de l avis de l École auprès du jury de l examen d aptitude et de classement B. LE DIRECTEUR ADJOINT CHARGE DU RECRUTEMENT, DE LA FORMATION INITIALE ET DE LA RECHERCHE M. Jean-David Cavaillé Magistrat issu de la promotion Il a été successivement juge d instruction à Dunkerque, substitut placé auprès du procureur général de Bordeaux puis substitut à Bordeaux où il a occupé les fonctions de secrétaire général du parquet. En 2003, il est détaché au ministère de l Intérieur en qualité d adjoint au chef du bureau pour les questions pénales. Il est nommé en 2005 vice-procureur de la République à Bergerac puis procureur de la République à Rochefort. Détaché au ministère de la Justice en 2007, il est nommé conseiller pour les questions pénales et les droits des victimes au cabinet du garde des Sceaux. Il était procureur de la République à Dax avant de rejoindre l École en août

24 En matière de formation initiale, il a notamment en charge : La rédaction du programme pédagogique des auditeurs de justice L évaluation de la pédagogie dispensée en formation initiale (en lien avec le conseil pédagogique) La coordination des sous-directions des recrutements et de la validation des compétences, des études, des stages et du département de la recherche et de la documentation L élaboration du recueil statistique annuel de la direction Les relations avec les délégués de promotion C. LA SOUS-DIRECTION DES RECRUTEMENTS ET DE LA VALIDATION DES COMPÉTENCES Mme Cécile Gensac, sous-directrice des recrutements et de la validation des compétences Magistrate issue de la promotion 1995, elle a été successivement substitut à Evreux puis à Chartres avant d être nommée vice-présidente chargée de l instruction à Evry et enfin vice-procureure au parquet de Melun. Elle rejoint l École nationale de la magistrature en qualité de sous-directrice du recrutement et de la validation des compétences en février M. Pierre Richefort, greffier en chef, chef du service Cette sous-direction a en charge, dans le cadre de la formation initiale : Le jury de l examen de classement : composition / formation / gestion administrative La formation des évaluateurs La représentation de l ENM devant la commission d avancement et le jury de l examen d aptitude et de classement L évaluation des stages probatoires (recrutés latéraux, concours complémentaires) L élaboration des grilles d évaluation (en lien avec les sous-directions des études et des stages) L élaboration des statistiques de la sous-direction Cette sous-direction s appuie sur les coordonnateurs régionaux de formation qui sont magistrats détachés à l École pour une durée déterminée (trois années renouvelables une fois). Ils sont délocalisés dans neuf régions judiciaires comprenant plusieurs cours d appels et localisés dans l une d elles. Ils participent à l évaluation de la période du stage juridictionnel des auditeurs de justice. Les coordonnateurs régionaux de formation sont secondés par des magistrats évaluateurs adjoints à raison d une des 3 évaluations sur site. 20

Métiers de la filière Droit. Recrutements dans les écoles de formation professionnelle

Métiers de la filière Droit. Recrutements dans les écoles de formation professionnelle Recrutement à bac Agent de recherches privées Institut de formation d agents de recherches IFAR Montpellier http://www.ifarinfo.com/ Formation préparatoire de 450h à la formation de l IFAR 3500 Clerc d

Plus en détail

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr ) Découvrez les métiers de la Justice Informez-vous sur www.justice.gouv.fr PENITENTIAIRE Sommaire SOMMAIRE Magistrat............................................................. p. 4, 5 Greffier en chef......................................................

Plus en détail

FORMATION INITIALE - STAGE AVOCAT -

FORMATION INITIALE - STAGE AVOCAT - FORMATION INITIALE - STAGE AVOCAT - DOSSIER DE PRESSE 8 juin 2010 Contacts presse : Stéphanie DUPERIE, assistante des relations presse / stephanie.duperie@justice.fr 05 56 00 10 38 Claire KELLER, Chef

Plus en détail

P R O G R A M M E PÉDAGOGIQUE. Promotion 2013

P R O G R A M M E PÉDAGOGIQUE. Promotion 2013 P R O G R A M M E PÉDAGOGIQUE Promotion 2013 Version août 2013 Table des matières I. LA COMPOSITION DE LA PROMOTION 2013... 1 A. LES AUDITEURS DE JUSTICE... 1 1) Les auditeurs de justice recrutés sur concours...

Plus en détail

Diplôme d expertise comptable (DEC)

Diplôme d expertise comptable (DEC) Futurexpert.com Février 2015 Le Master Comptabilité Contrôle Audit (CCA) Une filière universitaire d excellence pour accéder aux métiers de l expertise comptable, du conseil, de l audit, de la gestion

Plus en détail

Institut d études Judiciaires

Institut d études Judiciaires Institut d études Judiciaires Année universitaire 01/013 MASTER «Droit privé et sciences criminelles» SECONDE ANNEE (M) MENTION PROFESSIONNELLE «PROFESSIONS JUDICIAIRES» Responsables de la formation E.

Plus en détail

Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises)

Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises) 17octobre 2012 Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises) Il est compétent pour vous aider à résoudre vos litiges persistants avec les

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 TABLEAU REPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 Préconisation du Ministère (Guillaume BOUDY secrétaire général du MCC) dans ses modèles de statuts types : article 8.6 dans sa note aux préfets et aux DRAC

Plus en détail

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Alsace Université Mulhouse Licence anglais option anglais appliqué à la formation des adultes DESS responsable en formation

Plus en détail

DEVENIR PARTENAIRE. Courtage

DEVENIR PARTENAIRE. Courtage DEVENIR PARTENAIRE Courtage L EXPERTISE Depuis 2006, AG2R LA MONDIALE a signé la charte de déontologie du courtage avec la Chambre Syndicale des Courtiers d Assurances (C.S.C.A.) Selon l évolution de la

Plus en détail

PRÉSENTATION DES 15 ACTIONS

PRÉSENTATION DES 15 ACTIONS PRÉSENTATION DES 15 ACTIONS UNE JUSTICE PLUS PROCHE UNE JUSTICE PLUS EFFICACE UNE JUSTICE PLUS PROTECTRICE J.21 La justice du 21 ème siècle se vit au quotidien www.justice.gouv.fr/j21 #J21 UNE JUSTICE

Plus en détail

CADRE D EMPLOIS DES RÉDACTEURS TERRITORIAUX Concours et examens d accès au grade de rédacteur principal de 2 ème classe

CADRE D EMPLOIS DES RÉDACTEURS TERRITORIAUX Concours et examens d accès au grade de rédacteur principal de 2 ème classe CADRE D EMPLOIS DES RÉDACTEURS TERRITORIAUX Concours et examens d accès au grade de rédacteur principal de 2 ème classe Mise à jour : 16 janvier 2015 PRÉSENTATION DU CADRE D EMPLOIS ET PRINCIPALES FONCTIONS

Plus en détail

Vers quels métiers mènent les études de droit?

Vers quels métiers mènent les études de droit? Vers quels métiers mènent les études de droit? Des débouchés divers en fonction des goûts Des compétences à acquérir et des aptitudes à développer au travers de : Savoirs : l étude et l analyse Savoirs

Plus en détail

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel,

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel, 5 LES APPRENTIS 5 5.1 Les effectifs des centres de formation d apprentis : évolution 152 5.2 Les apprentis par région et académie 154 5.3 L'apprentissage dans le second cycle professionnel 156 5.4 Les

Plus en détail

MENTION DROIT. U3-POIP 2010/2011 poip.aix@univ-cezanne.fr

MENTION DROIT. U3-POIP 2010/2011 poip.aix@univ-cezanne.fr FACULTE DE ET DE SCIENCE POLITIQUE 3 AV ROBERT SCHUMAN 13628 AIX-EN-PROVENCE CEDEX 1 LICENCE DOMAINE : /ÉCONOMIE/GESTION MENTION OBJECTIFS Acquisition et maîtrise des bases juridiques fondamentales Apprentissage

Plus en détail

Diplôme Universitaire d expertise judiciaire psychiatrique et psychologique

Diplôme Universitaire d expertise judiciaire psychiatrique et psychologique Université Claude- Bernard LYON I (Institut universitaire A. Lacassagne) Centre Hospitalier Le Vinatier (Pôle santé mentale des détenus et psychiatrie légale) Diplôme Universitaire d expertise judiciaire

Plus en détail

Faculté de droit PROGRAMME

Faculté de droit PROGRAMME Faculté de droit Soirée Lauréats des PROGRAMME Allocutions d ouverture de la soirée des lauréats Allocution de Monsieur le Professeur Marc SAILLARD, Président de l Université de Toulon. Allocution de Monsieur

Plus en détail

Questionnaire «B» Peuvent être nommées procureurs les personnes ayant le casier judiciaire vierge et ayant le droit de vote qui ont acquis :

Questionnaire «B» Peuvent être nommées procureurs les personnes ayant le casier judiciaire vierge et ayant le droit de vote qui ont acquis : Questionnaire «B» I. Les conditions préliminaires pour la nomination au poste du procureur sont les suivantes : Aux termes de la loi régissant les rapports de service au sein du parquet : Peuvent être

Plus en détail

Compétences visées dans la formation

Compétences visées dans la formation Droit public et science politique Responsable : Professeur Jean du BOIS de GAUDUSSON Spécialité recherche : Droit public fondamental RETRAIT DES DOSSIERS DE CANDIDATURE ENTRE LE AVRIL ET LE 1 MAI sur le

Plus en détail

DROIT ECONOMIE - GESTION. DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONCTIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques)

DROIT ECONOMIE - GESTION. DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONCTIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques) 202-206 0Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : DROIT ECONOMIE - GESTION DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques)

Plus en détail

CONCOURS D ACCES A L ECOLE NATIONALE DE LA MAGISTRATURE

CONCOURS D ACCES A L ECOLE NATIONALE DE LA MAGISTRATURE CONCOURS D ACCES A L ECOLE NATIONALE DE LA MAGISTRATURE Note de présentation Les éléments retranscrits ci-dessous résultent du décret n 2008-1551 du 31 décembre 2008 modifiant le décret n 72-355 du 4 mai

Plus en détail

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE [Mise à jour : 10 mai 2014] 1 L équipe Siège UBIFRANCE Paris Michel Bauza Chef de Département UBIFRANCE siège, Paris Téléphone fixe 01 40 73 35

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit privé. Université Bordeaux. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit privé. Université Bordeaux. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit privé Université Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En vertu

Plus en détail

DECRETS. Section 1 Recrutement et promotion. Section 2 Stage, titularisation et avancement. 12 Moharram 1429 20 janvier 2008

DECRETS. Section 1 Recrutement et promotion. Section 2 Stage, titularisation et avancement. 12 Moharram 1429 20 janvier 2008 12 Moharram 1429 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 03 3 DECRETS Décret exécutif n 08-04 du 11 Moharram 1429 correspondant au 19 janvier 2008 portant statut particulier des fonctionnaires appartenant

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DE CONCOURS ET DE VACANCE D EMPLOIS MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Avis relatif au calendrier prévisionnel complémentaire des recrutements pour 2006 (fonction publique de

Plus en détail

Les épreuves écrites obligatoires de la session 2015 se dérouleront à partir du lundi 11 mai 2015 selon le calendrier joint en annexe I.

Les épreuves écrites obligatoires de la session 2015 se dérouleront à partir du lundi 11 mai 2015 selon le calendrier joint en annexe I. Aix-en-Provence, le 08 décembre 2014 Le recteur de l'académie d'aix-marseille Chancelier des Universités à Rectorat Division des examens et concours Dossier suivi par Prénom Nom Téléphone 04 42 91 72 00

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR :

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR : Décret du Modifiant le décret n 84-431 du 6 juin 1984 fixant les dispositions statutaires communes applicables aux enseignants-chercheurs

Plus en détail

REMUNERATION AIDE JURIDICTIONNELLE

REMUNERATION AIDE JURIDICTIONNELLE REMUNERATION AIDE JURIDICTIONNELLE Le montant de la rétribution «Aide Juridictionnelle» est déterminé par le nombre d unités de valeur «UV» affectées à la procédure et prévues par l article 90 du décret

Plus en détail

E M. Management de la sûreté et de la sécurité. Executive Master. Janvier 2014. 30 jours de formation. Modules de 4 journées / mois.

E M. Management de la sûreté et de la sécurité. Executive Master. Janvier 2014. 30 jours de formation. Modules de 4 journées / mois. S C I E N C E S - P O G R E N O B L E F O R M A T I O N C O N T I N U E E M Executive Master Management de la sûreté et de la sécurité Janvier 2014 30 jours de formation Modules de 4 journées / mois Durée

Plus en détail

TA de Paris - 21 février 2013, Mme X. n 1118574 /5-2

TA de Paris - 21 février 2013, Mme X. n 1118574 /5-2 Le tribunal administratif de Paris annule le refus opposé à une candidate de participer aux épreuves d entrée à l Ecole Nationale de la Magistrature au regard de la condition de bonne moralité. Le 3 de

Plus en détail

CONCOURS INTERNATIONAL FRANCOPHONE DE MEDIATION

CONCOURS INTERNATIONAL FRANCOPHONE DE MEDIATION CONCOURS INTERNATIONAL FRANCOPHONE DE MEDIATION 2015 2015 82 étudiants 40 équipes 52 médiateurs 180 professionnels 5 cabinets d avocats partenaires 16 écoles et Universités 105 sessions de médiation -

Plus en détail

Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14.

Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14. Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14. Organisme signataire Type TP Organisme AMC Libellé 01011 CPAM BOURG EN BRESSE RO T Néant 01021 CPAM LAON RO T Néant 01022 CPAM ST QT RO T

Plus en détail

1 sur 8 16/12/2010 11:29

1 sur 8 16/12/2010 11:29 1 sur 8 16/12/2010 11:29 vous êtes ici : Accueil > Bulletin Officiel > n 36 du 7 octobre 2010 > Enseignements supérieur et recherche Liste des titres et diplômes français ouvrant droit à dispenses d'épreuves

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL DE JOURNALISME JURIDIQUE

MASTER PROFESSIONNEL DE JOURNALISME JURIDIQUE MASTER PROFESSIONNEL DE JOURNALISME JURIDIQUE 2011 / 2012 MASTER 2 ème année MENTION : DROIT DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Spécialité professionnelle Responsables : Pr Marc PENA, Président de l

Plus en détail

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2 LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS Université Lille 2 Master STAPS «Grand Nord» - Entraînement et Optimisation de la Performance Sportive _ option Préparations

Plus en détail

Le budget. de la. Justice

Le budget. de la. Justice Le budget de la Justice 2009 Ministère de la Justice, 13 place Vendôme, 75001 Paris Maquette : Secrétariat Général - SDAC - DICOM Crédits photographiques : Caroline Montagné (DICOM) - Pierrette Nivet (SCERI)

Plus en détail

Certificat d Etudes Spécialisées 2015 PROPRIETE INTELLECTUELLE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES

Certificat d Etudes Spécialisées 2015 PROPRIETE INTELLECTUELLE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES Certificat d Etudes Spécialisées 2015 PROPRIETE INTELLECTUELLE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES Sous la direction de : Faculté de Droit et de Science Politique Christian LE STANC Professeur des Universités Jacques

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE n 102 (1 er avril au 30 juin 2006)

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE n 102 (1 er avril au 30 juin 2006) BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE n 102 (1 er avril au 30 juin 2006) Circulaires de la Direction des affaires criminelles Signalisation des circulaires du 1 er avril au 30 juin 2006 Circulaire

Plus en détail

Master Droit pénal, sciences criminelles et criminologie appliquée

Master Droit pénal, sciences criminelles et criminologie appliquée Master Droit pénal, sciences criminelles et criminologie appliquée Enquête menée auprès des diplômés 2009, 30 mois après l obtention du diplôme En 2009, 2 étudiants ont obtenu un master «Droit pénal, sciences

Plus en détail

présentation de l équipe

présentation de l équipe présentation de l équipe Le Cabinet Seban et s se compose d une équipe de plus de 90 personnes, dont 66 avocats, experts dans un ou plusieurs domaines du droit. Pleinement engagés dans les missions qui

Plus en détail

- DOSSIER DE PRESSE -

- DOSSIER DE PRESSE - - DOSSIER DE PRESSE - Journée nationale du Travail d'intérêt Général en Saône-et-Loire 27 novembre 2013 à 9h30 Les partenaires institutionnels du Ministère de la Justice organisent 27 novembre 2013 la

Plus en détail

Master Ressources Humaines

Master Ressources Humaines 1 - Objectifs de formation du Master Le Master comprend deux années : Première année : Seconde année : La première année est dédiée à l acquisition des connaissances fondamentales en gestion des ressources

Plus en détail

DIPLOMES UNIVERSITAIRES

DIPLOMES UNIVERSITAIRES ALEXANDRE DESRAMEAUX MAÎTRE DE CONFERENCES EN DROIT PUBLIC (depuis 2009) Titulaire du Certificat d Aptitude à la Profession d Avocat (CAPA) DIPLOMES UNIVERSITAIRES 2006 Doctorat en droit de l Université

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS PREFECTURE DE POLICE N Spécial 5 août 2014 1 PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N Spécial Préfecture de Police du 5 août 2014 SOMMAIRE Arrêté

Plus en détail

Cycle Préparatoire 2015

Cycle Préparatoire 2015 ATPL Cycle Préparatoire 2015 Philosophie Sommaire Dates du concours 2 Conditions d admission 3 La sélection 3 La formation 5 S inscrire à la sélection 6 Le dossier de candidature 6 Pour en savoir plus

Plus en détail

LOI N PORTANT ORGANISATION DE LA PROFESSION DE COMMISSAIRE-PRISEUR AU TOGO - DISPOSITIONS GENERALES

LOI N PORTANT ORGANISATION DE LA PROFESSION DE COMMISSAIRE-PRISEUR AU TOGO - DISPOSITIONS GENERALES LOI N PORTANT ORGANISATION DE LA PROFESSION DE COMMISSAIRE-PRISEUR AU TOGO TITRE I er - DISPOSITIONS GENERALES Article premier : La présente loi est applicable aux commissaires-priseurs, aux clercs de

Plus en détail

Master 2 Professionnel. Ingénierie Juridique et Fiscale du Patrimoine 2012-2013 UNIVERSITÉ PARIS I PANTHÉON SORBONNE

Master 2 Professionnel. Ingénierie Juridique et Fiscale du Patrimoine 2012-2013 UNIVERSITÉ PARIS I PANTHÉON SORBONNE Master 2 Professionnel Ingénierie Juridique et Fiscale du Patrimoine 2012-2013 UNIVERSITÉ PARIS I PANTHÉON SORBONNE Le mot du Directeur Le Master II Professionnel «Ingénierie Juridique et Fiscale du Patrimoine»

Plus en détail

DUT GEA Quelques pistes

DUT GEA Quelques pistes Poursuites d études après un DUT GEA Quelques pistes SIOU Antenne de Troyes site de l IUT 1 er étage du bâtiment administratif Tél 03 25 42 46 39 mél : siou.iut-troyes@univ-reims.fr www.univ-reims.fr Nos

Plus en détail

RECRUTEMENT DIRECT EN QUALITE D AUDITEUR DE JUSTICE

RECRUTEMENT DIRECT EN QUALITE D AUDITEUR DE JUSTICE MINISTERE DE LA JUSTICE DIRECTION DES SERVICES JUDICIAIRES RECRUTEMENT DIRECT EN QUALITE D AUDITEUR DE JUSTICE 2002 - 2 - REPUBLIQUE FRANCAISE MINISTERE DE LA JUSTICE DIRECTION DES SERVICES JUDICIAIRES

Plus en détail

Dispositifs proposés aux agents des collectivités et établissements publics

Dispositifs proposés aux agents des collectivités et établissements publics Délégation régionale Aquitaine /2015 Dispositifs proposés aux agents des collectivités et établissements publics CALENDRIER PREVISIONNEL 1 CNFPT - DELEGATION AQUITAINE LES PREPARATIONS AUX CONCOURS ET

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI)

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) AIX-EN-PROVENCE LILLE LYON ORSAY POITIERS RENNES SÉLESTAT TOULOUSE TOURS CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) la reconnaissance du musicien intervenant par

Plus en détail

L épargne de tous au service de l intérêt général

L épargne de tous au service de l intérêt général L épargne de tous au service de l intérêt général 1 Pour la réussite de tous les projets Sommaire Un modèle unique et vertueux 4 Prêts au logement social et à la politique de la ville 7 Prêts au secteur

Plus en détail

Sandra. «Un huissier de justice, c est un chef d entreprise» Huissière de justice (Actihuis) INFO PLUS A CONSULTER

Sandra. «Un huissier de justice, c est un chef d entreprise» Huissière de justice (Actihuis) INFO PLUS A CONSULTER Sandra Huissière de justice (Actihuis) «Je ne savais pas ce que je voulais faire. Enfin si, je savais que je ne voulais pas faire de Droit car j en avais une image trop rigide. Après mon Bac ES (ex B),

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Décret n o 2010-148 du 16 février 2010 portant application de la loi organique n o 2009-1523 du 10 décembre 2009 relative

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 19 mars 2013 autorisant au titre de l année 2013 l ouverture de concours externes et internes

Plus en détail

Votre quotidien à Blanche

Votre quotidien à Blanche Votre quotidien à Blanche Les locaux de la CPGE (Bat B et CDI) vous sont accessibles tous les soirs jusqu à 20h, et le vendredi jusqu à 18h Vincent Frotier est présent au CDI de 15h à 20h pour vous encadrer

Plus en détail

DECRET Décret n 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au diplôme d expertise comptable NOR: ESRS0905375D

DECRET Décret n 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au diplôme d expertise comptable NOR: ESRS0905375D DECRET Décret n 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au diplôme d expertise comptable NOR: ESRS0905375D Le Premier ministre, Sur le rapport de la ministre de l enseignement supérieur et de la recherche,

Plus en détail

Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013

Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013 Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013 Lundi 11 février (9h-13h30) ENS Cognitique (diplôme d ingénieur CTI, Management des connaissances, Bordeaux) ISTHIA (Université Toulouse

Plus en détail

Fondation Scelles 14, rue Mondétour, 75001 Paris- 01 40 26 04 45 www.fondationscelles.org

Fondation Scelles 14, rue Mondétour, 75001 Paris- 01 40 26 04 45 www.fondationscelles.org Fondation Scelles 14, rue Mondétour, 75001 Paris- 01 40 26 04 45 www.fondationscelles.org COLLOQUE FONDATION SCELLES L ECONOMIE EN DANGER, Les circuits de l argent sale, l argent criminel de la traite

Plus en détail

Guide de l année-recherche

Guide de l année-recherche Guide de l année-recherche Destiné aux Internes de Médecine Générale Mars 2011 Mis à jour Octobre 2013 Co signé en octobre 2013 par : Page 2 sur 20 SOMMAIRE I. Introduction 5 II. Définition de l année-recherche

Plus en détail

Master 2 Juriste d'affaires. Master 2 Juriste d'affaires Internationales Master 2 Droit de l'entreprise spécialité Droit des Affaires et Fiscalité

Master 2 Juriste d'affaires. Master 2 Juriste d'affaires Internationales Master 2 Droit de l'entreprise spécialité Droit des Affaires et Fiscalité Nom de l'établissement UNIVERSITE PAUL CEZANNE UNIVERSITE DE PICARDIE UNIVERSITE D'ANGERS - UFR de Droit UNIVERSITE DE BOURGOGNE UNIVERSITE PIERRE MENDES France UNIVERSITE DE VERSAILLES SAINT QUENTIN EN

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

premières Réalisations du 4e Plan triennal [ ] de lutte contre les violences faites aux femmes stop-violences-femmes.gouv.fr

premières Réalisations du 4e Plan triennal [ ] de lutte contre les violences faites aux femmes stop-violences-femmes.gouv.fr [ ] premières Réalisations du 4e Plan triennal de lutte contre les violences faites aux femmes stop-violences-femmes.gouv.fr Ratification de la Convention d Istanbul Lundi 5 mai, le Sénat a adopté définitivement,

Plus en détail

Les élèves nouveaux arrivants non francophones en 2010-2011

Les élèves nouveaux arrivants non francophones en 2010-2011 note d information 12.1 MARS 38 1 nouveaux arrivants non francophones de plus de 6 ans ont été scolarisés au cours de l année scolaire 21-211 : 18 5 dans les écoles élémentaires, 16 2 dans les collèges

Plus en détail

Responsable Amélioration Continue et Performance Industrielle

Responsable Amélioration Continue et Performance Industrielle Mastère Spécialisé labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles Responsable Amélioration Continue et Performance Industrielle Le cesi : Enseignement supérieur et formation professionnelle Objectifs Former

Plus en détail

Cabinet VISAS 4 COMMISSARIAT

Cabinet VISAS 4 COMMISSARIAT Cabinet VISAS 4 COMMISSARIAT Rapport de transparence 2011-2012 SOMMAIRE 1- Présentation du cabinet... 4 1.1 Description de la structure juridique et du capital de la SARL VISAS 4 Commissariat.... 4 1.2

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Arrêté du 3 août 2012 fixant pour l année 2012-2013 les montants des droits de scolarité, d examen et d inscription

Plus en détail

Les étudiants dans les écoles de management reconnues à diplôme visé en 2009-2010 Augmentation continue des effectifs

Les étudiants dans les écoles de management reconnues à diplôme visé en 2009-2010 Augmentation continue des effectifs note d 1.1 informationdécembre Enseignement supérieur & Recherche En 29-21, 87 8 étudiants suivent une formation dans l une des 84 écoles de management reconnues et habilitées à délivrer un diplôme visé,

Plus en détail

Handisup / Janvier 2014 : Extrait de la liste des profils de jeunes diplômés en situation de handicap en recherche d'expériences professionnelles

Handisup / Janvier 2014 : Extrait de la liste des profils de jeunes diplômés en situation de handicap en recherche d'expériences professionnelles Handisup / Janvier 2014 : Extrait de la liste des profils de jeunes diplômés en situation de handicap en recherche d'expériences professionnelles Recherche de stage page 1 à 6 1 future assistante manager

Plus en détail

Comment trouver un détective privé en Suisse, en France? Nous vous mettrons en relations avec des professionnels et des agences de détectives privés. judicialis.com contact@alain-stevens.com - Tél +33(0)6

Plus en détail

MASTER 2 MENTION DROIT DU PATRIMOINE, PARCOURS DROIT IMMOBILIER

MASTER 2 MENTION DROIT DU PATRIMOINE, PARCOURS DROIT IMMOBILIER MASTER 2 MENTION DROIT DU PATRIMOINE, PARCOURS DROIT IMMOBILIER RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention : DROIT PRIVÉ, SCIENCES CRIMINELLES

Plus en détail

(Décret n 2012-924 du 30 juillet 2012)

(Décret n 2012-924 du 30 juillet 2012) Fédération Autonome de la Fonction Publique Territoriale CADRE D EMPLOIS DES REDACTEURS TERRITORIAUX (Décret n 2012-924 du 30 juillet 2012) Missions Les rédacteurs territoriaux constituent un cadre d'emplois

Plus en détail

Poursuites d études après un DUT GEA dans l Académie de Lille

Poursuites d études après un DUT GEA dans l Académie de Lille Poursuites d études après un DUT GEA dans l Académie de Lille A. Schéma des formations post DUT B. Entrer dans la vie active C. Poursuites d études à l Université Les licences professionnelles Les DUT

Plus en détail

Présentation de notre Cabinet

Présentation de notre Cabinet Présentation de notre Cabinet A D R I E N V E R R I E R Spécialisation en Droit Pénal Membre du Conseil de l Ordre A G N E S V I L E T T E Avocat au Barreau de Grasse Membre de l A.N.A.M.J A U D R E Y

Plus en détail

LICENCE MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2014 2015

LICENCE MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2014 2015 LICENCE Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : ARTS DU SPECTACLE Tronc commun : L1-L2-L3 Parcours : Spectacle et musique Numéro d accréditation : [20140588] Régime : formation initiale et formation

Plus en détail

ANNUAIRE DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES DES RECTEURS D ACADEMIE

ANNUAIRE DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES DES RECTEURS D ACADEMIE ANNUAIRE DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES DES RECTEURS D ACADEMIE ACADEMIE Nom et prénom Téléphone MCTR Téléphone secrétariat FAX électronique MCTR électronique secrétariat AIX -MARSEILLE TAUDOU Pierre

Plus en détail

R E C R U T E M E N T S D E M A G I S T R A T S C O N C O U R S C O M P L E M E N T A I R E S 2 0 1 4

R E C R U T E M E N T S D E M A G I S T R A T S C O N C O U R S C O M P L E M E N T A I R E S 2 0 1 4 LES TEXTES Ordonnance n 58-1270 du 22 décembre 1958 modifiée portant loi organique relative au statut de la magistrature. Décret n 2001-1099 du 22 novembre 2001 relatif aux modalités du recrutement de

Plus en détail

Handisup septembre 2014: Extrait de la liste des profils de jeunes diplômés en situation de handicap en recherche d'expériences professionnelles

Handisup septembre 2014: Extrait de la liste des profils de jeunes diplômés en situation de handicap en recherche d'expériences professionnelles Handisup septembre 2014: Extrait de la liste des profils de jeunes diplômés en situation de handicap en recherche d'expériences professionnelles Accueillir un étudiant en situation de handicap pour un

Plus en détail

Master of Business Administration

Master of Business Administration UFR LSHS Cellule de Formation Continue Master of Business Administration Diplôme Universitaire Associé à un Master 2 Professionnel Diplôme : MBA Management Territorial Durable Associé au : Master 2 professionnel

Plus en détail

LA RESPONSABILITE FISCALE ET PENALE DU DIRIGEANT D ENTREPRISE

LA RESPONSABILITE FISCALE ET PENALE DU DIRIGEANT D ENTREPRISE Equipe de droit public COLLOQUE LA RESPONSABILITE FISCALE ET PENALE DU DIRIGEANT D ENTREPRISE CENTRE D ETUDES ET DE RECHERCHES EN FINANCES PUBLIQUES ET FISCALITE CENTRE DE DROIT PENAL 31 octobre 2008 Auditorium

Plus en détail

L INSTITUT DE FORMATION PROFESSIONNELLE DES AVOCATS I.F.P.A.

L INSTITUT DE FORMATION PROFESSIONNELLE DES AVOCATS I.F.P.A. L INSTITUT DE FORMATION PROFESSIONNELLE DES AVOCATS I.F.P.A. Dans le but d améliorer le fonctionnement de la Justice et le renforcement de l Etat de Droit à Madagascar, l IFPA a été mis en place en 2005.

Plus en détail

DROIT, ÉCONOMIE & GESTION MASTER DROIT DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES. Collectivités littorales. www.univ-littoral.fr

DROIT, ÉCONOMIE & GESTION MASTER DROIT DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES. Collectivités littorales. www.univ-littoral.fr DROIT, ÉCONOMIE & GESTION MASTER DROIT DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Collectivités littorales www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Face à la complexification des règles et des procédures juridiques

Plus en détail

Relations territoriales CRA CREDIT COOPERATIF

Relations territoriales CRA CREDIT COOPERATIF Relations territoriales CRA CREDIT COOPERATIF CREDIT COOPERATIF Délégation Générale du Nord-Est-Centre, à Paris Pascal LUX T/ 01.47.24.96.43 Pascal.lux@credit-cooperatif.coop DUNKERQUE Directeur : Laurent

Plus en détail

UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL

UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 01/017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL Les présentes règles s inscrivent dans le cadre réglementaire national défini par les tetes

Plus en détail

NOTE DE SERVICE SG/SRH/SDDPRS/N2006-1265 Date: 25 octobre 2006

NOTE DE SERVICE SG/SRH/SDDPRS/N2006-1265 Date: 25 octobre 2006 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE SECRETARIAT GENERAL Service des ressources humaines Sous-Direction du Développement Professionnel et des Relations Sociales Bureau de la formation continue 78

Plus en détail

Champagne-Ardenne - agence Reims Vesle 18, rue de Vesle 51100 REIMS

Champagne-Ardenne - agence Reims Vesle 18, rue de Vesle 51100 REIMS agences labellisées solutions handicap Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne - agence Strasbourg Schiltigheim 54, rue de Bischwiller 67300 SCHILTIGHEIM - agence Mulhouse Europe 22, bd de l Europe

Plus en détail

Mastère Spécialisé labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles. Management Par Projets

Mastère Spécialisé labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles. Management Par Projets Mastère Spécialisé labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles Management Par Projets Objectifs Animer la vie en projets des entreprises performantes. Se préparer à l expertise en management par projets

Plus en détail

MINISTERE DE LA JUSTICE

MINISTERE DE LA JUSTICE MINISTERE DE LA JUSTICE DIRECTION DES AFFAIRES CIVILES ET DU SCEAU PÔLE D EVALUATION DE LA JUSTICE CIVILE STATIISTIIQUE SUR LA PROFESSIION D''AVOCAT Sittuatti ion au 1 eer r janvij ierr 2012 NOVEMBRE 22001122

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale

Fonction Publique Territoriale Fonction Publique Territoriale Filière Catégorie Administrative B Concours Rédacteur Principal 2 ème classe Mise à jour : juillet 2014 SOMMAIRE L'EMPLOI La fonction... 2 La rémunération... 2 LES CONDITIONS

Plus en détail

Les contacts de l'ufr Humanités

Les contacts de l'ufr Humanités Les contacts de l'ufr Humanités Espace accueil * orientation dans l'ufr et les services universitaires * délivrance/renouvellement carte Aquipass * courriers, dépôt de documents pédagogiques * relevés

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 24/10/2012 Cour Administrative d Appel de Bordeaux N 07BX02490 Inédit au recueil Lebon 3ème chambre (formation à 3) Mme FLECHER-BOURJOL, président Mme Françoise LEYMONERIE, rapporteur M. VIE, commissaire

Plus en détail

ÉLECTIONS EUROPÉENNES 25 MAI 2014. Notre équipe pour l Europe

ÉLECTIONS EUROPÉENNES 25 MAI 2014. Notre équipe pour l Europe ÉLECTIONS EUROPÉENNES 25 MAI 2014 Notre équipe pour l Europe Dans 80 jours, les Français voteront pour l avenir de l Europe. Cette élection engagera notre destin. C est rassemblés que nous porterons le

Plus en détail

Entreprises dans la Cité - 21 rue Charles Roger - 44100 Nantes - www.club-edc.fr

Entreprises dans la Cité - 21 rue Charles Roger - 44100 Nantes - www.club-edc.fr Entreprises dans la Cité - 21 rue Charles Roger - 44100 Nantes - www.club-edc.fr du Festival de films sur les métiers "METIERS A L'AFFICHE" L'association Entreprises dans la Cité, l'onisep et le Carif-Oref

Plus en détail

Mastère Spécialisé labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles. Management Par Projets

Mastère Spécialisé labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles. Management Par Projets Mastère Spécialisé labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles Management Par Projets Objectifs Animer la vie en projets des entreprises performantes. Se préparer à l expertise en management par projets

Plus en détail

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013 CEBATRAMA La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local Bruges, le 3 juillet 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe La Poste La Banque Postale

Plus en détail

15 ACTIONS POUR LA JUSTICE DU QUOTIDIEN

15 ACTIONS POUR LA JUSTICE DU QUOTIDIEN Le citoyen au coeur du service public de la Justice 15 ACTIONS POUR LA JUSTICE DU QUOTIDIEN citoyen au coeur du service public de la Justice UNE JUSTICE PLUS PROCHE UNE JUSTICE PLUS EFFICACE UNE JUSTICE

Plus en détail

Nouvelle organisation de la filière Gestion administrative du personnel et paie (GAPP)

Nouvelle organisation de la filière Gestion administrative du personnel et paie (GAPP) Direction Juridique et de la Conformité du Groupe Droit social et Droit de la fonction publique `çåí~åí d~ääçáëm~ëå~ä q äwmnrrqqnsqs c~ñw bjã~áäw aéëíáå~í~áêéë qçìëëéêîáåéë a~íéçéî~äáçáí ^é~êíáêçìotlmnlomnn

Plus en détail

Comparaison de l expertise judiciaire au pénal et au civil

Comparaison de l expertise judiciaire au pénal et au civil Questions Réponse Références des Art. 156 à 169 du c.p.p. Avant l expertise Désignation de l expert Nombre d experts Nombre d experts dans le cadre d une contre expertise Possibilité de nommer une personne

Plus en détail

Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH)

Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH) Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH) RESPONSABLES : mention Management : Martine BRASSEUR,

Plus en détail

CONCILIATEURS DE FRANCE Fédération des Associations de Conciliateurs de Justice (Associations de Cour d Appel)

CONCILIATEURS DE FRANCE Fédération des Associations de Conciliateurs de Justice (Associations de Cour d Appel) CONCILIATEURS DE FRANCE Fédération des Associations de Conciliateurs de Justice (Associations de Cour d Appel) Diffusion : Membres du CN Compte Rendu du Conseil National du 15 mars 2012 Présents : 27 Cours

Plus en détail