Grand-mère la première fois

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Grand-mère la première fois"

Transcription

1 Grand-mère la première fois «Entre indulgence, prévenance et tolérance», comment se prépare-t-on à devenir grand-mère, aujourd hui, en France? ÉTUDE RÉALISÉE POUR LA FÊTE DES GRAND MÈRES 2007 ERIC DONFU Sociologue Président de DRS Dialogues et Relations Sociales Paris, décembre 2006 ATELIER D ETUDES SUR LES TRANSFORMATIONS DE LA SOCIETE CONTEMPORAINE Contacts Presse : Event International Tel : Caroline Pons Claire Genin

2 «On ne naît pas grand-mère, on le devient.» Récit. «L'arrivée d'un petit-fils provoque de gros chamboulements, surtout le premier. Il faudra entre une semaine et soixante ans à ma mère pour s'y faire. Moi, pas si folle, j'ai laissé mon frère faire le premier.» Témoignage sur le net. 2

3 «Grand-mère la première fois» Étude sociologique Fête des Grand mères 2007 Communiqué de presse p. 4 L étude Pourquoi ce thème «Grand-mère la première fois»? p. 6 Styles de nouvelles grands-mères p. 20 Prospective Que seront les futures grands-mères? p. 24 L importance nouvelle de l amour entre générations p. 28 Annexes Exemples de témoignages et de récits p. 30 Comment annoncer la nouvelle à ses parents Quand ça se passe mal avec la belle-mère L art de la garde par la grand-mère 10 récits d entretiens avec des nouvelles grands-mères et leurs filles Méthodologie p. 54 Questionnaires p. 55 3

4 Communiqué de presse Grand-mère la première fois : entre tolérance, prévenance et vigilance Qui sont les nouvelles grands-mères? Chaque minute, en France, naît une nouvelle grand-mère. Nous les avons étudiées lors d une enquête exclusive réalisée en novembre 2006 par DRS, Dialogues et Relations Sociales, à l occasion de la Fête des Grand mères Agée de 50,6 ans en moyenne, pluriactive, elle peut espérer vivre ses quarante prochaines années avec ce premier petit enfant, source d une nouvelle identité, d un nouvel équilibre. La grandmère d aujourd hui ne ressemble pas à la mère grand d antan. 30 années d espérance de vie gagnées au cours du 20 ème siècle lui font le cadeau d une nouvelle jeunesse après 50 ans. Proche de ses enfants, elle aimerait recréer une lignée féminine complice avec sa fille, devenue mère. Plus de tolérance Quel changement! Hier, on devenait grand-mère en élevant directement ses petitsenfants, ou en étant simplement une figure distante et passive. Au nom de principes hérités de ses propres parents, on rompait les ponts avec ses enfants lorsqu ils étaient parents non mariés ou «mal» mariés. Aujourd hui, avec la maîtrise de la maternité, les enfants n ont jamais été autant désirés. Ce sont eux qui structurent la famille. Sans rôle prédéfini à l avance, la grand-mère est placée au cœur du foyer. A elle de trouver son style, d accepter de se faire enrôler par de jeunes parents débordés par des problèmes matériels, d argent, de logement ou de garde. Nous sommes passés de la grand-mère bibelot à la grand-mère qui se jette à l eau! Plus de prévenance Trop petit pour être gardé, l enfant reste avec ses parents. Mais dès que maman retravaille, mamie entre en scène. Qu elle soit une grand-mère pompier, fée senior, mère-adjointe, cheftaine ou grand-mère émérite, sa garde sera autant surveillance que bienveillance. Même les parents qui n en ont pas besoin confient le jeune enfant à la grand-mère. 82% des grands-mères ayant des petits-enfants de moins de 6 ans pratiquent la garde occasionnelle et on évalue à le nombre d enfants de moins de 3 ans gardés par leurs grands-parents*. Entre proche et trop proche, à elle de trouver la bonne distance avec ses enfants et petits-enfants. 4

5 Plus de vigilance Que l annonce choc de la naissance du petit-enfant survienne trop tôt ou trop tard pour la grand-mère, c est une potion magique. Active professionnellement, elle consacre ses RTT à son petit-enfant, accélère même parfois son départ en retraite. Retrouvant ses réflexes de mère, elle compense le temps qui lui a manqué avec ses enfants et se découvre mamie gâteau prête à une guerre des casseroles. Plus les structures familiales se fragilisent, plus les grands-mères sont un lien indispensable. Elles ouvrent le jeune couple sur l extérieur, n hésitent pas à le contredire, et se préparent, demain, à intervenir et être proche de ses petits-enfants devenus adolescents s ils perdent le contact avec leurs parents. Entre tolérance, prévenance et vigilance, c est bien un formidable Mamie Boom qui s annonce! * Source : DRS

6 Pourquoi ce thème «Grand-mère la première fois»? Devenir grand-mère pour la première fois ça a toujours été une grande joie et un bonheur. C est un moment intense de rapprochement et de lien familial, un marqueur de vie. Mais c est aujourd hui plus que cela. Hier, la grand-mère pouvait être passive, attendant de recevoir et de gâter ses petitsenfants, distribuant des bisous et adressant des cartes et des petits cadeaux pour les anniversaires. Aujourd hui, alors qu elle est plus autonome, et jeune mentalement et physiquement, quel que soit son âge, on lui demande de plus en plus un engagement. Mais un engagement qui ne procède pas seulement de son propre choix et ne se limite pas aux activités ludiques. Non, il s agit plutôt d un enrôlement, qui signifie que la grand-mère va avoir un rôle à tenir. C est un rôle important qui va se construire sur mesure, en fonction de la personnalité de la grand-mère, de sa proximité avec ses enfants, et des circonstances. Il s agit d entrer dans une nouvelle relation avec ses enfants, de construire patiemment une relation avec un tout-petit, se découvrir une nouvelle identité, se façonner un rôle de grand-mère sur mesure, à la bonne distance. C est ce que nous avons exploré en interrogeant depuis quatre années - et particulièrement depuis quelques mois pour cette enquête - des grands-mères, mais aussi leurs enfants, pour comprendre ce qui avait changé dans le désir, l art et la manière d être une nouvelle grand-mère, en France, en Il en ressort un fait principal : l entrée dans la grand-maternité a bien changé en quelques générations, et ce changement se poursuit, s accélère et va s accélérer encore. Dans quel sens? Dans celui d une plus grande indulgence morale, d une réelle tolérance de la grand-mère vis-à-vis des conditions et du contexte de la naissance d un enfant, qui arrive de plus en plus souvent hors mariage, tardivement ou d une union mixte. C est l enfant qui structure désormais la famille, plus que le couple. On observe aussi un changement dans le sens d une plus grande implication concrète de la grand-mère, d un véritable enrôlement, mais à géométrie variable, et qui va se traduire dans une variété de styles. Pour la jeune grand-mère, l arrivée de l enfant sera vécue différemment selon son âge et ses dispositions, selon le moment et les circonstances de sa venue. Elle peut se sentir prête à être grand-mère, ne pas se considérer encore comme telle ou bien craindre de ne pas être à la hauteur de ce rôle, tel qu il se définit aujourd hui. Nous allons suivre, avec les femmes qui nous ont raconté leur expérience, le chemin qui les conduit de mère à grand-mère, leur fait parfois directement franchir l étape de la jeunesse prolongée à celle de la vieillesse. En même temps, l arrivée du premier petit-enfant la rajeunit en la ramenant trente ans en arrière et elle ne peut pas s empêcher de le revivre comme si c était elle-même qui le portait. 6

7 Ce chemin réserve une succession de chocs et d émotions à la grand-mère, d abord celui de l annonce, puis l attente pendant la grossesse de sa fille ou de sa belle-fille, (deux épreuves bien différentes), l annonce du sexe de l enfant, le choix du prénom, et enfin la naissance. Coup de vieux, trac, inquiétude, voire angoisse, se mêlent à la joie et à la merveilleuse découverte de la plénitude de la grand-maternité, expérience radicalement neuve par rapport à la maternité. Le choc de l annonce Nous avons rencontré de très grandes variétés de situations et de témoignages. Mais ils ont un point commun : la puissance de l ébranlement que provoque l annonce de la future grand-maternité. Jaqueline le décrit ainsi : «Je me suis retournée vers ma fille, bouleversée, les yeux remplis de larmes. Je l ai serrée contre moi de toutes mes forces, en lui demandant si c était bien vrai. Je voulais lui donner ma force et mon amour, et en même temps dire au revoir à la petitefille qu elle était que je ne reverrais plus jamais. Et puis, j ouvre une bonne bouteille avec le futur papa, j appelle les tontons et les tatas, je sonne la terre entière, en souriant aux anges et en frémissant d impatience. Ça y est! je suis grand-mère! Le petit qui s annonce est déjà la plus belle merveille du monde!» Mireille se souvient d avoir été très angoissée à l annonce de la grossesse : «l arrivée d un enfant m angoissait, je me demandais comment elle allait faire, l élever, j avais pas vraiment confiance, ça suppose un tas de choses, d avoir un appartement, un emploi régulier, pas avoir d accidents de la vie, pleins de trucs générateurs d angoisse ou d anxiété.» Certaines accusent un coup de vieux, d autres avouent leur trac ou la peur de décevoir. Les enfants pressentent ce «mamie blues» et entourent déjà l annonce de la grossesse de précautions. Celles-ci sont parfois très créatives. Ainsi, ils jouent à faire découvrir l événement en donnant des indices mais il arrive que la future grandmère ne voit rien Ils mesurent toute la force de cette annonce et l importance de la réaction de la grand-mère, et ils n oublient pas leurs ratés Les jeunes parents se renseignent et comparent leurs expériences. Ainsi ce dialogue sur un forum Internet : «À priori ma femme est enceinte (test ok ). Reste le test sanguin pour être sur sur. Nous rentrons à Noël dans nos familles et aimerions l'annoncer de façon originale style un cadeau avec dedans un paquet de café Grand Mère ou autre.» Une autre confie : «Un petit chausson bleu et un petit chausson rose, avec un gros point d'interrogation sur l'un, et une étiquette : réponse dans X nombre de mois avant la date prévue de la naissance du petit ange sur l'autre.» Un futur père a annoncé la nouvelle de la façon suivante : «Ma mère et ma soeur habitent à 500 km de chez moi. Nous sommes arrivés un vendredi soir et nous avions apporté : un bouquet de roses pour ma sœur, un chou pour ma mère, un paquet de 7

8 café Grand Mère, une sucette rose, une sucette bleue et nous avons "parsemé" nos indices...» Le coup de vieux Devenir grand-mère pour la première fois porte toujours un coup de vieux, même si toutes ne l expriment pas, s il est plus ou moins ressenti ou s il est atténué après un certain âge, quand toutes les amies ont déjà connu ce passage. Devenir grand-mère pour la première fois, c est grimper d un degré dans l échelle des générations, devenir une aïeule aux yeux des autres, c est nécessairement vieillir socialement, quelles que soient l apparence et la forme physique que l on ait. Les réactions sont néanmoins différentes selon l âge. Avant 65 ans, et plus encore à 50 ans, on s étonne souvent d être grand-mère parce que l on est au zénith de sa vie personnelle, professionnelle et sociale et que, au cours de sa maturité, on ne s est jamais sentie aussi bien, aussi en forme, aussi jeune. Comme le raconte Marianne, 54 ans : «A l annonce de la grossesse de ma fille, il y a trois ans, j ai blêmi. Depuis le départ des enfants de la maison, j avais réussi, non sans mal, à retrouver le rythme d une nouvelle vie épanouissante, un meilleur investissement dans mon travail, des amis, des voyages, un lien renouvelé et très fort avec mon mari, après avoir frôlé la séparation. Et voilà que j allais devoir reculer d une génération, être reléguée dans la case des vieux! Moi qui me pomponne plus qu avant, sors davantage, m occupe de moi comme jamais, j allais devenir Mamie Nova, avec gâteaux et râteaux au square, la bonne poire qu on sonne pour partir en week-end en amoureux. Au secours!» De même Mireille, 59 ans, a éprouvé ce sentiment lors de la naissance de sa petitefille, il y a 5 ans «J étais toujours une jeune fille, j ai pris conscience d un seul coup que la roue avait beaucoup tourné, que grand-mère, ça voulait dire pas très jeune [ ] cette naissance a été très angoissante car tu vieillis d un coup, les gens qui n ont pas d enfants ont plus de mal à franchir des étapes.» Les enfants ne font pas que vous plonger dans le monde de l enfance, ils vous communiquent un temps différent, vous permettent de mesurer et de relativiser votre propre âge. C est aussi ce qui fait la fascination de la plupart des adultes pour les enfants. Ils sont attendrissants bien sûr mais ils sont aussi l écho de nous-même, un écho qui résonne au présent et dans le futur. Voilà pourquoi les personnes qui n ont pas d enfants ont parfois plus de mal à accepter de se détacher de leur jeunesse. Pour la nouvelle grand-mère, le premier petit-enfant est donc un choc, un marqueur de vie, et aussi un coup de vieux qui, s il permet de passer une étape, doit néanmoins être vécu le mieux possible. Même si l arrivée du petit-enfant va attendrir la fibre maternelle de la jeune grand-mère, elle utilisera plus facilement l expression «le fils (ou la fille) de ma fille (ou de mon fils) plutôt que l expression mon petit-fils ou ma petite-fille». Ce coup de vieux exprimé par certaines grand-mères interrogées ne les empêche nullement d avoir des relations privilégiées avec leurs petits-enfants. Ainsi Mireille confie : «Aujourd hui, voir ma petite-fille est devenue une nécessité, c'est inscrit dans mes désirs et mon fonctionnement.» La naissance de sa petite-fille a provoqué des changements profonds chez Mireille. 8

9 Difficile d être décalée par rapport aux amies de son âge Au-delà de 55 ans, une femme sur deux est déjà grand-mère. Cette métamorphose n est pas sans répercussions sur l emploi du temps, sur les conversations, les priorités et même la personnalité de la jeune grand-mère. Quand les amies ne sont pas encore grands-mères, et si elles sont mères, elles découvrent ainsi les joies d un évènement qu elles vont attendre, consciemment ou non. Si la fille ou le fils ne se marie pas ou n est pas en couple, ce sera une préoccupation plus vive. Si l enfant tarde aussi. «Quand toutes les amies sont grands-mères sauf moi, c est difficile à vivre!» nous confie ainsi l une d elles. Oui, il est difficile de se sentir décalée par rapport aux amies de son âge. Pendant la grossesse Mireille n avait pas imaginé ce rôle auparavant et ça a d ailleurs engendré des conflits avec sa fille. Pendant la grossesse, Mireille était plutôt absente et elle a conscience de ne pas avoir aidé sa fille : «Quand elle était enceinte, j étais soi-disant pas assez attentive, c'est vrai mais je ne pouvais pas anticiper ce que j allais faire avec cet enfant et quand on me l a confié, au début c'était du maternage et petit à petit, y a des choses qui se sont créées, on ne naît pas mère, on ne naît pas grand-mère!!» Différences de réactions selon que l enfant naît chez la fille ou la belle-fille Passer du statut de mère à celui de grand-mère peut rendre une femme plus proche encore de sa fille. Ainsi, Catherine est encore très émue par l événement et avoue se remémorer avec nostalgie la naissance de ses propres enfants. Se retrouver quelque part dans la maternité de sa fille l a plongée dans un passé émotionnel qu elle n aurait pas retrouvé dans la paternité de son fils. Son rôle de grand-mère la rajeunit car elle compte conserver son dynamisme pour faire des tas d activités avec son petit-fils. Entre belle-mère et belle-fille, les tensions sont inévitables. C est un classique qui ne se démode pas. Même si le rapprochement entre les générations, le renforcement des lignées féminines et la nouvelle complicité entre les femmes de générations différentes peuvent tisser de nouveaux liens entre la grand-mère et sa belle-fille, un conflit est toujours prompt à survenir. À l initiative de qui? Généralement des deux, de façon implicite, dans un jeu souvent cocasse mais aussi cruel, où la jeune mère défendra son petit face aux désirs de captation de sa belle-mère, comme l exprime bien ce témoignage : «A l annonce, la réaction de ma belle-mère a été de me sauter au cou et de me dire "Merci, merci, merci, je ne te remercierai jamais assez..." J'ai bien failli lui répondre que c'était notre enfant, pas le sien...» Le lendemain : «elle a appelé et elle a directement demandé à mon ami (son fils) pour être la marraine du petit. Elle n'a même pas demandé si nous avions trouvé une marraine avant. Quel manque d'éducation! Il en est bien sûr hors de question... Du coup elle a insisté pendant au moins 10 minutes, elle en a pleuré, mais mon ami disait 9

10 des non fermes, et elle a été jusqu'à dire qu'il la décevait etc. Elle est gonflée! Mon dieu, 2e jour, elle est déjà envahissante, qu'est-ce que ce sera après...» ( ) «Mon ami est fils unique parce que son père a quitté sa mère très tôt, donc elle est probablement en mal d'enfant, d'ailleurs elle me dit souvent que je suis la fille qu'elle n'a pas eue, mais bon c'est pas une raison pour vouloir s'imposer comme elle l'a fait hier! Pour moi la famille c'est le papa, la maman et les enfants. Les autres personnes n'ont aucun pouvoir de décision en matière d'éducation, ils peuvent donner des conseils mais ça s'arrête là.» Mais même avec sa propre fille, les difficultés et les blessures peuvent survenir. Ainsi, cet autre témoignage recueilli sur un forum de discussion : «Je vais être grand-mère dans six mois. J étais très heureuse et j avais acheté quatre ou cinq objets utiles pour le bébé et un nounours. Ça n a pas du tout fait plaisir à ma fille Je n ai pourtant pas l intention de lui prendre son bébé. Je suis très triste. S il vous plait, dites-moi à quoi ça sert une grand-mère?» La réponse qui lui a été faite illustre bien la règle d or qui conseille de ne jamais interférer avec le rôle des parents : «Je peux comprendre que cela déplaise à ta fille, mais ne perd pas de vue quelque chose : dans la vie du futur enfant, ce sera ta fille et son ami/époux qui s'occuperont de son éducation. Ils auront dans un sens un rôle de personnes strictes, même si ils aiment leur enfant et font tout pour lui. Toi, tu n'auras pas le même rôle, au contraire, tu seras la grand-mère, la mémé, la mamie gâteau, qui lui passera tous ses caprices et qui l'amènera en vacances. Qui lui fera des frites alors que maman pense que c'est mauvais et qui lui fera faire de la peinture au détriment même de votre pauvre table en bois... Ta fille risque d'envier ton statut de grand-mère pendant encore très longtemps, mais n oublie pas que c'est souvent avec ses grands-parents qu'on a les meilleurs souvenirs!» Le trac Une naissance évoque, chez la jeune grand-mère, des sentiments et des émotions mélangés qui peuvent aussi la paralyser, en tout cas lui donner la peur d agir, la crainte de mal faire. Ce trac peut surgir à partir d une image : «Ce qui m a marquée c est de voir Romane dans les bras de ma fille. Cela m a ramenée à 27 ans en arrière, à la naissance de ma fille» nous dit cette grand-mère. Comment se confronter à soi-même, tant d années après, sous le regard de ses propres enfants? Ces interrogations suscitent la peur de ne pas être à la hauteur. Quand les nouveaux parents éduquent la nouvelle grand-mère Mais ces enfants, jeunes parents, peuvent aussi guider les premiers pas de la grandmère et d une certaine façon, éveiller et même éduquer leur mère à son nouveau rôle de grand-mère! Souvent, quand les enfants restent très liés à leurs parents, il sera plus facile pour la belle-fille ou, plus rarement, pour le beau-fils, d engager le dialogue qui conduira à délimiter et à préciser les rôles respectifs des parents et des grandsparents. Cela demandera de la prudence et de la diplomatie comme le démontre ce 10

11 témoignage : «Mon mari est fils unique également, élevé par une maman espagnole assez âgée, il était le petit prince A l annonce de ma grossesse, c'était presque son enfant à elle Je lui ai rappelé qu'elle était la grand-mère de l'enfant et que son rôle n'était pas de l'élever ni rien, ni rien. Je crois qu'il faut dire les choses en douceur mais les dire quand même. Je dois dire que là-dessus, je n'ai pas pu compter sur mon mari qui est incapable de dire quoi que ce soit à sa maman, alors je l'ai fait pour lui à chaque fois qu'il a fallu le faire. Et je dois dire qu'elle n'a plus jamais été envahissante!» Dans certains cas, quand la mère est intrusive, et quand la belle-fille a de la personnalité, la relation sera plus difficile, et même conflictuelle comme l exprime cet autre témoignage qui propose même un code et une stratégie de relation avec ses beaux-parents : «J'ai eu exactement le même problème ( ) bien que le futur papa ne soit fils unique. Il est le cadet de deux enfants! Sa soeur aînée (elle a 33 ans) n'a toujours pas d'enfant, elle est mariée depuis 5 ans... Alors, les futurs grands-parents attendaient depuis très longtemps un petit-fils ou une petite-fille! Quand on leur a annoncé ma grossesse, ma belle-mère m'a dit que maintenant j'étais quelqu'un d'important! Comme si avant j'étais de la m...!» ( ) «J'ai encaissé tous les délires dans le style : qu'ils allaient enfin pouvoir pouponner, qu'un enfant allait remettre de la vie dans leur maison Enfin, j'ai vraiment eu l'impression qu'ils se croyaient les parents de notre enfant! Après un cauchemar où j'accouchais et que ma belle-mère m'enlevait mon enfant, j'en ai parlé à mon ami en lui demandant d'aller parler à ses parents! Parce que après tout, c'est nous les parents, eux, seront les grands-parents de l'enfant que nous voudrons bien leur porter, de temps en temps! Mon ami est revenu un soir, après un détour chez eux, il leur a tout dit, tout déballé! Du coup, à chaque fois que ma belle -mère nous relançait sur le sujet, nous changions de sujet! Quand j'ai pu reprendre un peu de force pour l'affronter (mon beau-père ayant bien compris le rôle que l'on attendait de lui, en tant que grand-père!) j'ai engagé la conversation sur le bébé, à notre retour de vacances en amoureux! Ses parents étaient contre notre départ mais nous avons tenus bon et sommes revenus en pleine forme pour les affronter!» ( ) «J'ai dit à ma belle mère que c'était notre enfant, que le rôle qu'elle aurait auprès de lui serait celui que nous aurions décidé! Qu'elle ne serait pas la mère de cet enfant! Qu'elle pouponnerait comme une grand-mère, qu'elle ne serait pas notre nounou! Qu'elle devait se trouver d'autres occupations dans sa vie plutôt que d'envisager trop de choses avec notre fils (et oui, c'est un p'tit mec!). Tout cela a été assez dur à dire, j'étais en larmes, soutenue par mon ami qui faisait en sorte que ses parents ne me coupent pas la parole! Nous avons été volontairement durs avec eux, nous leur avons expliqué les limites de leurs rôles et à chaque dérapage, nous les rappelons!» ( ) «Pour anecdote, ma belle-mère se proposait d'assister à l'accouchement et de nous héberger pendant le temps qu'il faudrait après! (Notre appart est très bien!). Quant à la marraine, elle n'a pas osé, elle avait trop peur que je refuse de le baptiser (je ne le suis pas, moi-même!) Mais elle ne s'est pas gênée pour essayer d'influencer notre choix sur les candidats! A nouveau, nous l'avons remis en place! Et, petit à petit, elle comprend! Si si, et accouchement ou non, maintenant, elle se renseigne, 11

12 propose d'acheter telle ou telle chose... mais ne prend pas d'initiative sans notre accord!» ( ) «Je pense que nous "assouplirons" tout cela petit à petit, mais, pour le moment, je souffle enfin, je profite des 3 derniers mois de grossesse, je vais commencer à faire la chambre d'arthur (c'est comme cela qu'il va s'appeler!)... Ah oui, à propos, un petit conseil, ne dites pas comment vous voulez le prénommer, moi, j'ai entendu des tas d'horreurs de leur part sur notre choix et même si nous les avons remis à leur place, c'est quand même très blessant d'entendre cela! Donc, ne dites pas le "vrai" prénom choisi! Inventez si vous ne pouvez pas faire autrement, mais ne vous laissez pas faire! Plus vous attaquerez fermement, au début, avec elle, plus vous pourrez "lâcher" quand elle fera preuve de plus de modération! Honnêtement, c'est plus facile dans ce sens! Donc, pour conclure, vous essayer de partir en week-end, en vacances avec l'être aimé pour vous ressourcer et, une fois que vous êtes prêts, hop, à l'attaque!» Et entre belle-mère et beau-fils, est-ce plus facile? Pas forcément, comme le suggèrent différents témoignages et notamment un cas de patience éprouvée du beau-fils Il est vrai que les jeunes parents connaissent, avec leur premier enfant, un profond bouleversement qui leur donne à la fois un sentiment de toute puissance et de grande fatigue. Ce qui peut les rendre irascibles et sensibles à la moindre contrariété. C est ainsi qu ils peuvent sur-réagir aux maladresses de la grand-mère, qui devra être diplomate et accepter d être mise en boite. Ce sera particulièrement le cas de la part des beaux-fils, toujours prêts à comparer leur propre mère à la mère de leur femme comme l exprime non sans humour le père du petit Matthias : «Ce matin, quand mon Matthias de bébé s'est réveillé, je me suis pensé (dans mon for intérieur) que ma journée allait être plus tranquille que les précédentes... En effet, la grand-mère maternelle étant venue passer quelques jours, elle allait s'occuper du gamin, ça lui fait tellement plaisir, et moi, vaquer à quelques occupations.» ( ) «Je désillusionnais vite, j'avais oublié le comportement des grand-mères en milieu différent du leur... [ ] Tout d'abord, une grand-mère, ça boit du café, avec un sucre SVP et ça cherche ses lunettes perdues dans la chambre et retrouvées dans la salle de bain... Puis une grand-mère, ça aime ses petits-enfants et ça perd la mémoire, ça donne une obligation de répéter des : "Non, mamie, le petit n'a pas froid, il fait 24 dans la maison... Non, mamie, le petit n'a pas faim, il vient de biberonner il y a 1/4 d'heure... [ ] Autre particularité d'une grand-mère, ça mange, et, pour tout arranger, aux mêmes heures que bébé. [ ] Bon, j'ai l'air de râler mais en vérité elle est adorable, la mamie, c'est bien là que le bât blesse, je ne peux même pas lui sortir une de ces tirades dont j'ai le secret...» Y a-t-il un bon moment pour devenir grand-mère? La grand-parentalité n est pas un choix. Ce sont bien sur les enfants qui décident d avoir ou non un enfant et à quel moment. La grand-mère ne peut que s adapter à ce qui lui échappe complètement. Quand l enfant paraît, c est toujours une joie, mais une joie plus ou moins bien reçue en fonction de son contexte personnel. Quand la grand-maternité survient au bon 12

13 moment, elle confère non seulement du bonheur mais aussi une nouvelle identité. Cependant elle peut aussi tomber en même temps que des activités professionnelles, un départ à la retraite, des soucis de santé pour soi, son conjoint ou ses parents, un déménagement ou une séparation Arrivé trop tôt, le petit-enfant peut entrer en concurrence avec un de ses propres enfants, qui deviendra donc son oncle ou sa tante en bas âge! Il peut aussi interférer avec le départ des derniers enfants du foyer sans laisser le temps à la grand-mère de souffler avant de pouponner de nouveau! Il peut aussi modifier brutalement la relation avec des enfants entrés - avec cette maternité ou cette paternité - dans un monde où on ne les situait pas encore. Le petit-enfant peut aussi arriver alors que le couple grand-parental n a pas encore digéré le départ de ses propres enfants. Ce «syndrome du nid vide», responsable de certains divorces tardifs au même titre que la retraite, confronte le vieux couple à lui-même Mais un petit-enfant peut aussi venir trop tard, quand les grands-parents sont âgés, fragiles, voire fatigués et qu ils ont moins d énergie et de patience pour en profiter, pour vivre pleinement ce nouveau rôle tant attendu. En réalité le petit-enfant arrive le plus souvent à la bonne heure. Il est de mieux en mieux accueilli par des grands-mères occupées ou qui l ont été, qui ont dû se battre, ou doivent continuer à le faire, pour leur place dans la vie professionnelle. Elles ont cependant compris, même si parfois avec retard, l importance de maintenir un équilibre entre vie personnelle, vie familiale et vie sociale. Ayant désormais passé l âge de concevoir et d élever des enfants, elles trouvent ainsi, avec le petit-fils ou la petite-fille, une source d équilibre inestimable. Après l arrivée de l enfant Rien ne se fera en un jour. Le petit-enfant va devoir trouver sa place dans le foyer des jeunes parents de façon concentrique. D abord son berceau, sa chambre, ses nuits, son allaitement ou non, ses biberons. Ensuite, très vite, il faudra organiser la présence autour du couffin. C est là que la grand-mère sera naturellement sollicitée. Différentes études ont déjà constaté qu un tiers des affaires de bébé (vêtements, accessoires ), mais aussi un tiers des petits pots et autres nourritures, étaient directement achetés par les grands-parents et particulièrement les grands-mères. A l arrivée de l enfant, c est donc bien un enrôlement de la grand-mère par le jeune foyer qui se produit. Un enrôlement qui tient compte bien sûr des besoins des jeunes parents, mais aussi de la personnalité de la grand-mère et de son comportement. C est dans cet ajustement - entre désirs, réponses et actes - que vont se construire les différents styles de nouvelles grands-mères que nous avons pu définir au fil nos études. En 20 ans, l âge moyen auquel on devient grand-parent s est élevé. Aujourd hui, en moyenne, la femme devient mère à 29 ans et grand-mère à la cinquantaine. Mais en 55 ans, les femmes ont gagné quatorze ans et demi d espérance de vie, et de vie en bonne santé. Justement, la femme de plus de 50 ans est plus jeune aujourd hui qu hier, sur le plan physique et par son état d esprit, de plus en plus complice avec ses enfants et ses petits-enfants. 13

14 Comment cette nouvelle complicité mère/fille s exprime-t-elle à l occasion de la première maternité de sa fille? Quelles peuvent être les différences de point de vue, voire les conflits explicites ou implicites? C est ce que nous avons voulu comprendre dans cette nouvelle étude : «Grand-mère la première fois». Nos études thématiques - sur les activités faites en commun et les relations à distance, sur la relation entre les grands-mères et leurs petits-enfants adolescents et sur la transmission par la nourriture et le retour de la cuisine - font toutes le même constat : le rôle des grands-parents, et particulièrement le rôle des grands-mères, est très important dans la famille contemporaine. Il est de surcroît personnalisé en fonction du style de grand-mère, du rôle qu elle s est choisi et qui est reconnu par ses enfants et ses petits-enfants. A l occasion de cette nouvelle étude sur les grands-mères, sur le fait de devenir grand-mère pour la première fois, nous avons aussi réactualisé notre étude «grandmère d aujourd hui, grand-mère de demain» qui avait redéfini le profil des grandsmères d aujourd hui et de demain. Même à 70 ans, la femme d aujourd hui n est plus la même qu il y a vingt ans au même âge. Les effets de l allongement exceptionnel de la vie, par l alimentation et les conditions de vie, se ressentent. Trente années d espérance de vie ont été gagnées depuis le début du siècle. Mais surtout, l allongement du temps à vivre en bonne santé s apparente de plus en plus à une nouvelle jeunesse. Ce temps à vivre qui fait reculer la vieillesse bénéficie pleinement aux générations du «baby boom», ces enfants nés après 1945 et qui ont réinventé leur futur d adulte à la fin des années 60 en opposition au «monde ancien». Existe-t-il un nouveau clivage d âge? De fait, selon notre étude, si on devient grandmère en moyenne vers 52 ans, les nouvelles grands-mères se partagent véritablement entre deux tranches d âges : celles qui ont moins de 65 ans et celles qui ont plus 65 ans. A 65 ans, on est généralement impatiente de devenir grand-mère car les enfants sont partis depuis un certain temps déjà, et parce que ses propres amies le sont souvent. De plus, on sent poindre la dernière occasion de revivre, même par procuration, une nouvelle maternité que l on vivra différemment ensuite au grand âge, comme arrière grand-mère. Cette nouvelle grand-maternité peut être l occasion de rattraper le temps que l on n a pas pu consacrer à ses propres enfants en raison d une vie professionnelle plus difficile et prioritaire pour les femmes qu elle ne l est aujourd hui. A 50 ans il en va autrement. C est un fait : active, sportive, mère ou jeune grandmère, la femme de 50 ans est devenue le pivot de la société contemporaine. Il y a toujours eu des jeunes grands-mères, plus encore hier qu aujourd hui, quand les maternités étaient plus précoces. Mais ce qui est nouveau, c est que la femme senior est pluriactive. Elle doit aider à la fois ses propres enfants et ses parents, s assumer seule, et garder sa capacité à séduire et refaire sa vie, ce qu elle hésite de moins en moins à faire, même au risque du célibat. Néanmoins, nous avons noté un point commun : une plus grande indulgence, quel que soit l âge. Hier, une mère se permettait de juger, non seulement sa fille ou son fils, mais aussi ses conjoints, et pouvait rompre les ponts si une naissance 14

15 intervenait contre son gré, notamment avant un passage devant monsieur le maire, ou dans le cas d unions mixtes. De façon générale, les femmes étaient des freins à l émancipation des femmes. On ne quittait le foyer que pour fonder son propre foyer, la femme ne travaillant pas et restant mariée toute sa vie. La grand-mère était alors une icône, une femme respectée qui se consacrait à son métier d aïeule, à ses confitures mais aussi et à ses principes d éducation. Image d un autre siècle? Pas tout à fait. Lors de notre enquête, nous avons rencontré des grands-mères qui, même avec beaucoup d affection, perpétuent ces principes qui renvoient à des images d Epinal. Et il n est pas sûr aujourd hui que ce modèle conservateur ne subsiste pas, avec ses références ancestrales, et ne puisse donc être encore perpétué. Ainsi, Dominique, 54 ans vient d être grand-mère pour la première fois et nous exprime sa volonté d être «une grand-mère très classique, qui raconte des histoires et fait des confitures». Mais comment faire quand l union libre devient le préalable d un mariage en déclin, quand un enfant sur deux naît désormais hors mariage, que huit jeunes mères sur dix travaillent et que un mariage sur deux a des chances de se transformer en un divorce, dont le nombre a quadruplé entre 1960 et 1995? Dans le même temps, la famille a changé. Tout d abord, même si la famille est plus restreinte qu hier, avec moins d enfants par foyer, elle compte de plus en plus souvent quatre, voire cinq, générations vivantes. C est ce que l on nomme la «famille verticale», en référence à la pyramide des âges, qui devient une tour en l occurrence! Ensuite, le foyer n est plus synonyme de ménage (au sens conjugal) car les familles monoparentales ne sont plus rares. Les couples recomposés non plus, qui réinventent même de plus en plus les «familles recomposées nombreuses» avec des enfants de trois ou même quatre lits différents. Et puis le célibat peut être un choix de vie, notamment urbain, même s il n est pas érigé en modèle. Ainsi, nous sommes passés en deux générations, en une cinquantaine d années, d une famille qui encadrait et interdisait, d une famille morale, à une famille souple, choisie, relationnelle, où chacun peut être lui-même tout en étant avec les siens. La clé d une grand-maternité réussie réside dans la recherche de la bonne distance avec ses enfants. Le petit-enfant qui arrive capte le monde qui l entoure. Dès la grossesse, les plans s échafaudent. Et l arrivée du petit-enfant est aussi une épreuve de vérité pour la famille. Pour le couple, c est évident. Il va moins sortir, se recentrer sur le berceau, découvrir un autre rythme, de nouvelles priorités, de nouvelles inquiétudes. Mais cette épreuve de vérité vaudra aussi pour toute la famille, et bien sûr pour ses propres parents. Qui va venir à la maternité? Faire quels cadeaux? Puis, qui va garder le premier l enfant roi? A la naissance, et au cours des premiers mois du nourrisson, les jeunes parents font moins appel à leurs propres parents. D abord parce que l accueil, les soins, l hygiène et la nourriture du tout-petit sont de plus en plus maîtrisés par les jeunes parents. Ensuite parce qu ils affirment aussi par ces soins leur autonomie, une autonomie dont 15

16 ils sont jaloux. Mais dès que le congé de maternité est fini, et quels que soient les modes de garde choisis ou possibles, les grands-parents vont - au quotidien, pour le week-end, les vacances ou même occasionnellement - être sollicités. Il faut en effet concilier au mieux le travail de la mère et la garde de l enfant. Et seule une petite minorité des besoins de garde publique des enfants de moins de trois ans sont satisfaits. C est là que la grand-mère, et particulièrement la grand-mère maternelle, entre en scène. Car les lignées féminines reviennent en force, dans un rôle d attention, de soin et de veille porté au petit-enfant, un rôle qui a la garantie de survivre aux hasards de la vie comme à un avenir incertain de l union du couple. La plupart des grands-mères rencontrées ont la responsabilité de leur petit-enfant au moins une fois par semaine, si ce n est plus. D autres ont même décidé de «se mettre à temps partiel» ou plus radicalement de «s arrêter de travailler» pour s occuper de leur descendance. L importance de la présence et de la contribution qu elles apportent vient aussi de la demande des jeunes mères elles-mêmes. Elles ont besoin de plus d aide que par le passé pour concilier carrière professionnelle et vie familiale : «c'est ma fille qui m a imposé la garde de la petite au début» raconte Mireille, «c'était très important pour elle que je sois avec cette petite-fille très vite et je l en remercie.» Même si nous avons employé le terme de vigilance, dans lequel pointe la vigie, la garde n est pas - et ne sera jamais - une garde de surveillance, mais plutôt une garde de bienveillance. Bien sûr, tout dépendra du style de grand-mère, de sa disponibilité, de sa proximité géographique, de la qualité des relations entretenues et préservées avec ses propres enfants comme des relations nouées avec leur conjoint ou conjointe. Cela dépendra aussi des moyens du jeune couple. Celui qui pourra avoir une assistante maternelle, voire une employée à domicile, sollicitera moins ses parents, mais il aura tendance à le faire de toute façon car il est de plus en plus reconnu que l épanouissement de l enfant passe aussi par une relation suivie dès la première enfance avec ses grands-parents. Selon un certain nombre de grands-mères rencontrées, la relation doit se créer très tôt pour qu elles puissent «jouer leur rôle de grand-mère, de confidente et conserver des souvenirs dès la naissance.» Ainsi Mireille considère qu il est indispensable de s occuper vite de ses petits-enfants : «Je fais des petites choses, toutes ses réflexions d enfants, je les ai notées dans un petit carnet qui s appelle «le moi d Avril» (l enfant s appelle Avril) et je vais lui donner quand elle sera grande, je suis un témoin de son développement». De la même façon, Jeannette, 77 ans, entretient très soigneusement les traces de ses liens avec ses petits-enfants par des albums photos qu elle fabrique, pour chacun d eux, en y incluant ses commentaires et des descriptions sur le contexte de la photo. Et puis, dès la retraite, ou dans le cas de grands-mères au foyer, les grandsparents occupent des espaces de temps auxquels les actifs n ont pas accès, et notamment le temps de loisir : les instants privilégiés au parc, les sorties d écoles, les temps rêvés du petit-enfant, son goûter, ses émissions télévisées de dessins animés, ses jeux, ses gourmandises Rapidement, la grand-mère peut ainsi faire partie de l univers familier de l enfant et même occuper une place privilégiée sans avoir à faire preuve d une autorité contraignante et en recevant une tendresse sans mélange, qui pourra faire défaut à des parents chargés de contraindre l enfant à 16

17 manger, à se tenir bien, à se coucher et à se lever à l heure. «Je ne prépare pas de petits plats, je préfère les emmener au Mac Do», nous confie Jacqueline, 60 ans, qui a des relations très privilégiées avec ses petits-enfants, «je suis la seule à faire sortir ma petite-fille de sa grotte et je suis contente d avoir cette complicité». Mais l échange reste important entre la grand-mère et la mère ou le père de ses petits-enfants. En effet, de la qualité de cette relation dépend la quiétude de la grand-mère, facilement inquiète, et soucieuse de bien faire. Ainsi, l heure à laquelle il faudra reconduire et remettre l enfant à ses parents sera attendue, comme les paroles crues du jeune enfant qui ne se privera pas de commenter le temps passé chez mamie comme un jeu. Il saura utiliser les moindres et les plus inattendus détails révélateurs ou provocateurs, comme «c était meilleur chez mamie» après avoir goûté un plat servi ou préparé par sa mère avec amour ou «chez mamie j ai le droit» en réplique à toute contrainte. Cette vigilance se conjugue avec une plus grande solidarité des lignées féminines. N oublions pas qu aujourd hui encore, le noyau dur des tâches domestiques (vaisselles, courses, ménages, lessives, soins matériels aux enfants) repose toujours, pour 80% de l ensemble, sur les femmes. Dans le couple, c est la femme qui prend en charge les deux tiers des tâches (26 heures) et l homme un tiers (13 heures). La charge parentale représente à peu près 39 heures par semaine, c'est-à-dire l équivalent d un temps de travail à temps complet (avant RTT). Si 80% des femmes travaillent, elles ne sont plus que 55% à le faire avec 3 enfants. Si nous sommes passés du péjoratif filles-mères aux foyers monoparentaux, si le droit de maîtriser sa fécondité et de ne plus vivre par procuration est bien une conquête de la seconde moitié du 20 ème siècle, ces droits et ces valeurs restent fragiles à l échelle d une société et mérite d être rappelés sans cesse. Longtemps, les femmes elles-mêmes ont été un frein à l émancipation des femmes et il aura fallu attendre trois générations de femmes libérées pour inscrire les droits de la femme dans les mœurs. Alors, même si nous assistons à la disparition de la ménagère de moins de 50 ans, à la fin du vide mental cher aux lessiviers, aujourd hui, les inégalités de salaire et de travail domestique entre les hommes et les femmes restent fortes. Ainsi, Mireille se sent beaucoup plus proche de sa fille depuis la naissance de sa petite-fille : «Nos relations se sont consolidées à la naissance, la petite est l élément fédérateur.» Le petit-enfant permet de dépasser les contraintes liées au lieu d habitation, aux horaires et aux conditions de travail, aux habitudes quotidiennes comme aux normes bourgeoises, mais aussi à un certain nombre de contraintes morales issues de tous milieux et héritées de différentes générations. A la croisée de multiples attentes, le petit-enfant trouvera donc encore mieux son statut affectif auprès de sa grand-mère qui lui offrira une sécurité affective lui permettant d affronter les aléas souvent inévitables du couple de ses parents. En effet, les grands-parents représentent souvent une certaine stabilité : «les enfants ne nous voient pas se disputer et ils m ont déjà dit Vous, vous n allez jamais vous séparer!» nous raconte Jacqueline. 17

18 Avant tout, un sentiment d accomplissement dans la continuité : la satisfaction de transmettre La naissance du petit-enfant apporte aussi, avec un minimum de recul, dans le calme et au plus profond de soi, une grande plénitude à la grand-mère car elle exprime un sentiment d accomplissement. Ainsi, ce témoignage d une grand-mère que cette naissance a rendue extrêmement heureuse : «C était un rêve. Je me suis sentie en sécurité. Si je disparaissais, je ne laissais pas mon fils tout seul. La lignée continuerait et j allais pouvoir transmettre.» Ce ressenti lui donne aussi un sens et une conscience du devoir et de son rôle à venir. En effet, dans son cas, elle craint beaucoup pour l avenir de ses petites-filles et se demande comment elles vont vivre dans une société actuellement désespérée. Elle se déclare même très anxieuse pour l avenir de ses petites-filles plus que pour ses propres enfants qui ont déjà tous une situation. Le rôle des grands-mères est aussi renforcé par les besoins de garde des mères actives et par la primauté des lignées féminines dans le soin et l éducation des enfants. Ces lignées féminines jouent un rôle de filet de sécurité et de prévenance dans les métamorphoses de la famille. Les grands-mères se préparent à affronter le temps et les métamorphoses de ses petits-enfants, et, s il le faut, à aider les parents isolés, surmonter des séparations et des divorces et maintenir des liens par-delà les recompositions familiales. D où une attitude nouvelle. La grand-mère prend conscience de l importance de son rôle de prévenance, de vigilance et même de prévention. Elle occupe une place qui est reconnue par le jeune couple, même si celui-ci tient à garder son autonomie. Son rôle peut devenir central dans les besoins et dans les aléas du jeune foyer mais aussi à l approche de la pré et de l adolescence du fils ou de la fille. La grand-mère n hésitera plus alors à entrer en différent avec ses propres enfants au nom de son nouveau rôle de vigilance. Elle est une source d aides nouvelles mais aussi d ajustements nécessaires pour éviter des conflits potentiels, par delà les décompositions et les recompositions familiales. Beaucoup de jeunes grands-mères seront arrières grands-mères et même centenaires. La naissance du premier petit-enfant est d autant plus un instant de plénitude et d accomplissement du lien : celui de la descendance. Alors que la vie s allonge et que les âges successifs en défient le cycle, le jeune enfant agit comme un phare qui éclaire et apaise le futur, celui de ses parents, mais aussi aujourd hui celui de ses grands-parents. Sa grand-mère sait dès le début qu elle l accompagnera avec tendresse et disponibilité jusqu à sa maturité, jusqu au bout de ses propres forces. Son petit-fils ou sa petite-fille sera son message d espoir et révèlera un double parcours de vie, un passage de relais, la perpétuation et le triomphe d un amour qui se renforce entre des générations qui se multiplient. Devenir grand-mère pour la première fois aujourd hui est très différent d hier, de ce qu ont vécu ses grands-parents mais aussi ses propres parents. L annonce de la grossesse et la première visite à la maternité ouvrent une nouvelle étape de l existence, vis-à-vis de ses enfants, comme du petit-enfant qui vient de 18

19 naître. En France, un quart des mères qui ne gardent pas leur enfant de moins de 3 ans le confient quotidiennement aux grands-parents ce qui représente environ bébés. De façon presque systématique, la grand-mère maternelle est en première ligne. Et de fait, oui, elles ont eu le trac les grands-mères que nous avons interrogé en devenant grand-mère pour la première fois. Peur de ne pas être à la hauteur, conscience de leur rôle à venir, instant de vérité dans la relation à leurs propres enfants, difficulté à trouver la bonne distance. Que dire de mieux? En 2005, mères ont accouché, rendant leurs propres mères grands-mères. Parmi elles, de très nombreuses femmes donnent aussi naissance à des «grandsmères pour la première fois». Ainsi, sur 16,1 millions de couples en France (données 1999), 53,9% n avaient pas d enfants et 20,6% n avaient qu un seul enfant. Comment se prépare-t-on à ce nouveau rôle? Quelles conséquences a-t-il sur la relation mère/fille et mère/fils? Comment la nouvelle grand-mère trouve-t-elle sa place dans la nouvelle organisation familiale? Comment vit-elle cette grand-maternité? Comment s exprime cet épanouissement individuel, cette attention marquée pour le petit-enfant? Il était donc nécessaire de redéfinir ces rôles et même de les préfigurer pour l avenir. C est ce que nous avons commencé à faire à travers ces différentes études. Toute nouvelle grand-mère doit donc trouver son propre style. A l époque de la comtesse de Ségur, le rôle de grand-mère était bien défini! Il aura fallu attendre les années 1960 pour que des sociologues précurseurs observent cinq grands styles de grands-mères : Le style formel de celles qui se conforment à un rôle traditionnel et hiérarchique avec les petits-enfants, tout en étant présentes. Les grands-mères distantes que l'on ne voyait qu'à l'occasion des fêtes et des événements familiaux. Les réservoirs de l'histoire et de la sagesse familiale, que représentent des grands-mères plus investies dans la transmission à leur descendance. Les substituts parentaux, investies d'un rôle plus large, éducatif, semblable à celui des parents. Les "amuseurs, compagnons de jeux", plus proches des enfants avec lesquels se sont développées des relations plus ludiques. Les deux derniers types de grands-mères qui étaient alors minoritaires se sont développés trente ans plus tard : les substituts parentaux en raison de l augmentation des divorces et des familles monoparentales, et les amuseurs, à la suite du changement des mœurs et de l assouplissement des modes éducatifs. Le style formel, qui était le plus répandu, n est plus guère représenté, les réservoirs de sagesse non plus, tandis que le mode distant, bien que minoritaire, demeure. 19

20 Styles de «nouvelles grands-mères» A l aube du XXIème siècle, l évolution se poursuit et il existe mille et une façons d être grand-mère; ce rôle devenu flou, ayant perdu ses repères normatifs, offre plus de liberté d innover. «Ma grand-mère, je la trouvais moche, elle avait des poils sur le visage, peut-être que je représente la même chose pour ma petite-fille, en même temps, je ne me vois pas comme une mamie-nova» nous confie Mireille. L image stéréotypée de la vieille dame au chignon, tricotant au coin du feu, a fait place à de nouvelles façons jeunes et originales d être grand-mère, que dénotent les petits noms qui leur sont donnés et qui étaient inconcevables chez leurs aïeules. «Le nom choisi pour la nouvelle grand-mère est mi-li ou mamie-li» nous dit Kathie, 27 ans, qui vient d avoir un petit garçon. Il y a bien d autres paramètres : l âge de la grandmère, le nombre et l âge des petits-enfants, le fait d être ou non expérimentée dans le rôle Il y a aussi la personnalité de la grand-mère qui joue, son caractère plus ou moins anxieux, plus ou moins rassuré, qui fera qu elle «panique» ou qu elle est «décontractée», qu elle maîtrise plus ou moins la situation. Les petits-enfants de leur côté exercent une influence importante sur leurs grandsmères. Ils l incitent à être comme ils voudraient qu elle soit : le caractère informel de leur relation renforce cette influence car ils n hésitent pas à «la secouer» gentiment, ou à l entraîner dans ce qui les intéressent. Et il y a aussi bien sur, les circonstances familiales qui vont influencer la façon d être grand-mère. Plusieurs styles de grands-mères émergent de cette diversité. A partir des entretiens réalisés dans cette enquête, il se dégage 4 grandes catégories, chacune subdivisée en deux (incluant parfois des variantes), selon que la grand-mère entretient des relations plus ou moins proches ou plus ou moins distantes avec ses petitsenfants : Parmi les très proches, il y a la «grand-mère providence» (et sa variante, «la grand-mère pompier») et les «créatives» de plusieurs styles, dont «la cheftaine» ou «la fée senior». Parmi les trop proches : la «matriarche» et la «mère adjointe». Parmi les assez proches : la «grand-mère cocon» et la «grand-mère émérite». Parmi les figures distantes : «icônes» ou «bibelots», d une part, la «grand-mère indigne» d autre part. Très souvent, les grands-mères sont qualifiées (ou se qualifient elles-mêmes) de «mamies-gâteau», ou même «gaga». Cette manière de dépeindre le fait de gâter les petits-enfants ou d être en extase devant eux s applique à des types variés de grands-mères, qu elles soient plus ou moins présentes. C est aussi le signe de la magie de cette relation et de la joie qu elle apporte aux petits et grands, au delà de la diversité de leurs échanges. Parmi les très proches La «grand-mère providence» (et sa variante, la «grand-mère Pompier») : elle a organisé sa vie au service des autres et en particulier de ses enfants et petits-enfants ; elle fait peu de cas de ses propres besoins, dépense sans compter ses forces et ses 20

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Les relations intergé né rationnelles

Les relations intergé né rationnelles 5 Les relations intergé né rationnelles Rencontre avec Claudine Attias-Donfut 1, directrice de recherche, Ehess Les changements dans les relations intergénérationnelles La mutation importante observée

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

La dynamique des liens entre genre, âge et désir

La dynamique des liens entre genre, âge et désir La dynamique des liens entre genre, âge et désir Michel Bozon Lausanne, 21 juin 2011 Université d été «Genre, rapports intergénérationnels et travail social» Plan de la présentation Transformations de

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres Etude Ipsos pour ELLE Pourquoi cette étude? Croiser le regard des hommes et des femmes sur le travail aujourd hui Le travail

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé.

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. L association plaisirs de l eau vous présente le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. http://plaisir-de-leau.wifeo.com 27/09/14 Plaisirs de l eau livret bébé nageur 1 BIENVENUE à l association

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

Questionnaire pour le Jumeau B Second né

Questionnaire pour le Jumeau B Second né ETUDE SUR LA QUALITE DES RELATIONS GEMELLAIRES D ENFANTS DE 3 A 5 ANS ET PRATIQUES EDUCATIVES PARENTALES Questionnaire pour le Jumeau B Second né Thèse réalisée dans le cadre d un Doctorat de Psychologie

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

A vertissement de l auteur

A vertissement de l auteur A vertissement de l auteur Attention, ce livre n est pas à mettre entre toutes mains ; il est strictement déconseillé aux parents sensibles. Merci à Madame Jeanne Van den Brouck 1 qui m a donné l idée

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Réactions de deuil des enfants

Réactions de deuil des enfants Le deuil et ses effets 91 Réactions de deuil des enfants Rôle des parents en assistant les enfants dans le deuil Les enfants n ont pas la force émotionnelle de faire seuls leur deuil. Ils ont besoin de

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Voyage au pays du sommeil

Voyage au pays du sommeil Service de prévention et d éducation à la santé - 2014 Voyage au pays du sommeil Séance 1 : Le soir à la maison 1- En GS, votre enfant à besoin de 11h de sommeil chaque nuit. Cependant, il existe des petits

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Et avant, c était comment?

Et avant, c était comment? 3 Et avant, c était comment? Objectifs de l unité Tâche La première partie de l évaluation comprend une tâche, QUELS CHANGEMENTS!, divisée en quatre phases. Dans la première phase, il s agit d écouter

Plus en détail

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Poèmes École : Polyvalente de Normandin Commission scolaire : Du Pays des Bleuets Même si tu perds, persévère Par Maude-Lanui Baillargeon Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Ne

Plus en détail

Aspects pratiques de la pédagogie Pikler

Aspects pratiques de la pédagogie Pikler Paola Biancardi Aspects pratiques de la pédagogie Pikler Le CVE de Grattapaille dans lequel je travaille comme directrice, se trouve dans les hauts de Lausanne et regroupe deux sites : la Nurserie Sous-Bois

Plus en détail

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1 NOUVEAU TEST DE PLACEMENT Compréhension écrite et structure de la langue Pour chaque question, choisissez la bonne réponse parmi les lettres A, B, C et D. Ne répondez pas au hasard ; passez à la question

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

Dossier pédagogique. Septembre 2002. Centre de la petite enfance La trotinette carottée

Dossier pédagogique. Septembre 2002. Centre de la petite enfance La trotinette carottée Dossier pédagogique Septembre 2002 Centre de la petite enfance La trotinette carottée TABLE DES MATIÈRES Page Accueillir un enfant Que pouvez-vous faire pour faciliter l intégration pour tout le monde?

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à

Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à la sagesse qu il lui faut, avant tout, adapter ses

Plus en détail

Conseil général du Lot. Le Conseil général, plus proche de vous, plus solidaire.

Conseil général du Lot. Le Conseil général, plus proche de vous, plus solidaire. Conseil général du Lot é t e r p o La pr chez l enfant s n a 6 à 0 de Le Conseil général, plus proche de vous, plus solidaire. La propreté, cela ne s apprend pas! Maman, je vais certainement te surprendre,

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Accordez-vous le nombre de points correspondant à chaque réponse. Sauf avis contraire, pour chaque question, vous pouvez cumuler les réponses.

Accordez-vous le nombre de points correspondant à chaque réponse. Sauf avis contraire, pour chaque question, vous pouvez cumuler les réponses. Évaluez votre qualité de vie Source : LORTIE, MICHELINE. Évaluez votre qualité de vie, (Reportages, Coup de pouce), 1997. La santé mentale est un bien que tous, consciemment ou non, nous désirons posséder.

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

Ecole Niveau. Nous vous remercions pour votre participation.

Ecole Niveau. Nous vous remercions pour votre participation. Ecole Niveau Le maire de Brest souhaite mieux connaître les enfants de la ville. Il veut savoir si vous vous plaisez à Brest, si vous connaissez les loisirs, activités que vous pouvez faire, si vous savez

Plus en détail

Chapitre 15. La vie au camp

Chapitre 15. La vie au camp Chapitre 15. La vie au camp Chapitre 15. La vie au camp 227 1. Intensité de la vie du camp 230 2. Loin de la maison 230 A. Sentiment de sécurité 230 B. Les coups de cafard de l enfant 231 227 Un camp,

Plus en détail

Informations aux parents pour choisir un lieu d accueil ou une garde à domicile de qualité pour leurs jeunes enfants

Informations aux parents pour choisir un lieu d accueil ou une garde à domicile de qualité pour leurs jeunes enfants Section ambulatoire Säule Praxis Informations aux parents pour choisir un lieu d accueil ou une garde à domicile de qualité pour leurs jeunes enfants Il est souvent difficile pour les parents de savoir

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Plan de la rencontre

Plan de la rencontre Un modèle novateur pour les élèves en difficulté de comportement Plan de la rencontre 1. L origine des classes kangourou Un résumé dans un classeur Nurture groups Gordon Neufeld 2. Qu est-ce que c est

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E

D O S S I E R D E P R E S S E Dossier de presse Contact Presse & Publicité : Frédérique Meler 06 61 43 30 95 contactpresse@retrouve-moi.fr pub@retrouve-moi.fr Chef de Projet : Joëlle Le Roch 06 62 98 10 12 La Société des Fées - 3 rue

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 Cette documentation est réservée à l usage du personnel et des médecins du Centre de santé et de services sociaux de Port-Cartier. Les autres lecteurs doivent évaluer

Plus en détail

L Intégrale de l Humour ***

L Intégrale de l Humour *** Un enfant va dans une épicerie pour acheter des bonbons. Comme l épicier n en vend généralement pas beaucoup, il les range tout en haut d une étagère très haute. Le garçon demande : 1 euro de bonbons s

Plus en détail

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL AMÉLIE NOTHOMB Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL Éditions Albin Michel, 2011. ISBN : 978-2-253-17415-8 1 re publication LGF. «L obstination est contraire à la nature, contraire à la vie. Les seules personnes

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

Animer une association

Animer une association FICHE PRATIQUE N 7 www.animafac.net gestion de projet Animer une association Une association vit mieux si elle est composée de plusieurs membres partageant un projet collectif. Si la loi 1901 est une loi

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Test - Quel type de voisin êtes-vous?

Test - Quel type de voisin êtes-vous? Test - Quel type de voisin êtes-vous? Être un voisin solidaire, c est d abord et avant tout un état d esprit. Chacun fait à sa façon, selon sa disponibilité et sa personnalité. Répondez au questionnaire

Plus en détail

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. Est-ce que tu beaucoup? A. court B. cours C. courez -Est-ce qu'il aime courir? -Oui, il fait du tous les jours. A.

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 J ai pas envie d y aller, à la crèche! Déjà, on a changé de ville et de maison, et je n ai plus ma Nounou, et je suis tout perdu.

Plus en détail

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX?

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? Projet formulé à partir de ma pratique de terrain: Constats Public défavorisé Plus le niveau d instruction est bas plus plus le risque est grand de développer des troubles

Plus en détail

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour aider votre enfant atteint de TDAH Même si le traitement par VYVANSE peut permettre de gérer les symptômes du TDAH,

Plus en détail

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Session : 2005 Code : Page : 1/4 CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Epreuve de Français SESSION 2005 SUJET Ce sujet comporte 4 pages : de la page 1/4 à la page 4/4. Assurez-vous que cet exemplaire est complet. Si

Plus en détail

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Je me souviens de la naissance de mes enfants Je me souviens des bons moments Je me souviens aussi des mauvais Je me souviens de la solitude Je me souviens

Plus en détail

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Le «blues du post-partum» est FRÉQUENT chez les nouvelles mères. Quatre mères sur cinq auront le blues du post-partum. LE «BLUES DU POST-PARTUM» La

Plus en détail

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Service d animation spirituelle et d engagement communautaire au primaire «Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Séquence de 5 rencontres en classe Estime de soi au préscolaire 1

Plus en détail

COMMUNIQUÉ LE PETIT LIVRET. pour dire STOP. aux idées fausses sur. la pauvreté

COMMUNIQUÉ LE PETIT LIVRET. pour dire STOP. aux idées fausses sur. la pauvreté LE PETIT LIVRET pour dire COMMUNIQUÉ STOP aux idées fausses sur la pauvreté LE PETIT LIVRET pour dire COMMUNIQUÉ As-tu déjà entendu dire : «On est chômeur parce qu on ne veut pas travailler»? C est une

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Ce que vous pouvez faire et ne pouvez faire pour l aider

Ce que vous pouvez faire et ne pouvez faire pour l aider Ce que vous pouvez faire et ne pouvez faire pour l aider Quoi faire ou ne pas faire? Voilà souvent la question que se posent les parents et ami(e)s proches d une personne souffrant d anorexie et de boulimie.

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille.

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Parent avant tout Parent malgré tout Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Edition: Addiction Suisse, Lausanne 2012 Que vous soyez directement concerné-e ou que

Plus en détail

Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté

Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté Chapitre 7 Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté Il y a en moi un désir profond d avoir une relation longue et pleine de sens avec quelqu un, mais cela me fait peur, parce que si vous

Plus en détail

Acte 1. Entrée de Victor et Rebecca. Victor porte un gros sac qu il jette au milieu de la pièce

Acte 1. Entrée de Victor et Rebecca. Victor porte un gros sac qu il jette au milieu de la pièce Acte 1 Acte 1 Scène 1 : Rebecca, Victor Entrée de Victor et Rebecca. Victor porte un gros sac qu il jette au milieu de la pièce Victor (se laissant tomber dans un fauteuil): Ouf! Il se relève et fait un

Plus en détail

Jouer, c'est vivre! Repères sur le jeu en Action Catholique des Enfants

Jouer, c'est vivre! Repères sur le jeu en Action Catholique des Enfants Présentation du livre Jouer, c'est vivre! Repères sur le jeu en Action Catholique des Enfants 17 X 23 cm, 100 pages, 2014, 12 Pourquoi un livre sur le jeu? Parce que jouer est un droit fondamental de l'enfant,

Plus en détail

L ECOLE DE L ARNAQUE

L ECOLE DE L ARNAQUE L ECOLE DE L ARNAQUE Vous avez tous eu des projets de rénovation ou des projets d améliorations de votre habitation! Voici toutes les techniques de vente, les secrets des commerciaux, les pièges à éviter

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

L enfant est là - La famille se réorganise

L enfant est là - La famille se réorganise L enfant est là - La famille se réorganise Les statistiques montrent qu'en Suisse, environ les deux tiers du travail non payé (surtout le travail familial et domestique) sont accomplis par les femmes.

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

Sommaire DITES-MOI UN PEU

Sommaire DITES-MOI UN PEU 168 Sommaire L amour....................................page 5 Les superstitions...............................page 13 La gastronomie...............................page 23 L argent....................................page

Plus en détail

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités DES OUTILS DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION EN MATIÈRE DE SEXUALITÉ JEUNESSE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN MATHÉMATIQUE Les tâches familiales Planification des activités PRIMAIRE 1er cycle,

Plus en détail

L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif

L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif Isabelle Cyr, B.sc. Psychologie. B.sc. Service social. T.s. Thérapeute Josée Dostie, B.A. Psychologie. Thérapeute

Plus en détail

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur La Master Class de Grégoire Solotareff, auteur-illustrateur et responsable de la collection Salon du livre - mars 2015 De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur Mon expérience d

Plus en détail

Les grands-parents ont-ils le droit de voir leurs petitsenfants même en cas de conflit aigu avec les parents?

Les grands-parents ont-ils le droit de voir leurs petitsenfants même en cas de conflit aigu avec les parents? Les grands-parents ont-ils le droit de voir leurs petitsenfants même en cas de conflit aigu avec les parents? Oui. Sauf si l intérêt de l enfant nécessite l absence de tous contacts avec ses grands-parents.

Plus en détail

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce 5 à 8 ans Amorce «Ça a quel goût, une petite fille? demande le bébé crocodile. Écœurant et sucré», lui répond son papa Pour en être certain, bébé croco part en expédition chez sa jeune voisine. Elle est

Plus en détail

"Couples séparés mais toujours parents"

Couples séparés mais toujours parents "Couples séparés mais toujours parents" Compte rendu Rencontre à thème Le 31 Janvier 2012 Matin Intervenante : Katell Jouffe, psychologue à l'hôpital de jour pour enfants autistes et psychotiques et médiatrice

Plus en détail

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici».

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». 1. Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». Près d un enfant sur cinq est victime de violence sexuelle, y compris d abus sexuels. Vous pouvez empêcher que cela arrive à votre enfant. Apprenez

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

Questionnaire pour les enseignant(e)s

Questionnaire pour les enseignant(e)s info@educatout123.fr www.educatout123.fr +31 614303399 L enfant qui bouge beaucoup! C est un fait, un enfant bouge beaucoup, il a besoin de se dépenser. Il arrive même parfois qu on n arrive plus à tenir

Plus en détail

001_004_VIVRE.qxd 21/07/2008 15:35 Page 1 Vivre avec soi

001_004_VIVRE.qxd 21/07/2008 15:35 Page 1 Vivre avec soi Vivre avec soi Du même auteur aux Éditions J ai lu Papa, maman, écoutez-moi vraiment, J ai lu 7112 Apprivoiser la tendresse, J ai lu 7134 JACQUES SALOMÉ Vivre avec soi Chaque jour... la vie Les Éditions

Plus en détail