FICHE FORMATION BREVET FEDERAL ANIMATEUR 1 CANNE DE COMBAT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE FORMATION BREVET FEDERAL ANIMATEUR 1 CANNE DE COMBAT"

Transcription

1 FICHE FORMATION BREVET FEDERAL ANIMATEUR 1 CANNE DE COMBAT ELEMENTS TECHNIQUES 1. Le salut Le salut traditionnel, gage de respect et de courtoisie vis à vis de son partenaire, ou du public! «En place pour le salut, prêt pour le salut saluez!» 2. Le brisé L armé : la main vient se placer derrière la ligne du bassin, tout en faisant un moulinet perpendiculaire au sol avec la canne. Il y a en outre un transfert du poids du corps sur la jambe avant. Enfin, pour pouvoir armer correctement ce coup, il faut que le bassin pivote légèrement. La touche : à la fin du moulinet, la canne vient toucher sur le dessus de la tête dans le prolongement du bras tendu. Le poignet ne donne pas d impulsion et n est pas incliné au moment de l impact. Canne Armé brisé Face

2 Canne Armé brisé Profil Canne Arrivée brisé Profil 3. Les zones de touche La première des zones de frappe est la tête. Celle-ci est impérativement protégée par un casque. On peut toucher la tête sur le dessus et le côté, mais pas sur l arrière. On ne peut toucher la visière du casque. La deuxième zone de frappe se situe sur la partie inférieure de la jambe, entre le genou et la cheville. On peut toucher la jambe par devant, sur le côté et par derrière. Il existe des protections de jambes (de type protège-tibias) qui sont fortement conseillées. La troisième des zones de frappe est le flanc. On peut toucher les côtés et le devant, mais seulement entre le bassin et la poitrine, mais pas le dos. Les femmes ne peuvent être touchées que si elles sont équipées de protections adéquates. Il est interdit de protéger une zone de frappe avec un bras ou une main.

3 Le casque (ou masque) Les Gants

4 Zone de touche (en rouge) Zone de touche (en rouge) Zone de touche (en rouge) 4. Les fentes Tous les coups qui touchent en jambe doivent être accompagnés d une fente avant ou arrière. En fente avant, la jambe avant est fléchie, la cuisse parallèle au sol. La jambe arrière est

5 tendue avec le pied directionnel (tourné vers l adversaire). En fente arrière, le talon de la jambe arrière est posé au sol et la jambe avant est tendue. Canne Fente avant Profil Canne Fente avant Face Canne Fente arrière Profil

6 Canne Fente arrière Face 5. La garde La position de garde est la position de base à la canne. La canne est tenue devant soi, légèrement inclinée vers l avant, dans une main. Les pieds sont légèrement décalés. Le pied avant est celui de la main qui tient la canne. Le poids du corps est également réparti entre les deux jambes. La position est souple et le regard est directionnel, c est-à-dire tourné vers le partenaire. Canne Position de garde Profil

7 Canne Position de garde face 6. Les parades Les parades et les esquives visent à éviter que la canne du partenaire ne vienne toucher les zones de frappe. Les parades doivent être franches et ne pas «chasser» la canne du partenaire, c est-à-dire qu elles ne doivent pas la repousser violemment. En tenant compte de cette limite, les parades peuvent être effectuées dans le mouvement de l armé d un coup. Il est conseillé d effectuer une rotation des hanches lors des parades, afin de pouvoir les enchaîner directement avec un coup armé. Il existe trois sortes de parades : haute, latérale et basse. Canne Parade latérale

8 Canne Parade latérale Canne Parade haute Canne Parade haute

9 Canne Parade basse Canne Parade basse 7. Les 6 coups La position de départ est la position de garde. Les six coups peuvent être effectués aussi bien avec la main gauche qu avec la droite. Dans un enchaînement, on n est pas obligé de repasser par la position de garde pour effectuer des coups successifs. Chaque coup doit être armé, c est-à-dire qu avant le départ du coup, la main qui tient la canne doit venir se placer derrière la ligne formée par les épaules. Toutefois, pour éviter la torsion du rachis, le bassin doit pivoter sur son axe, en transférant du poids du corps sur l autre jambe. Le regard demeure directionnel, c est-à-dire tourné vers le partenaire. Les trajectoires doivent être circulaires, dans le sens vertical ou horizontal. En donnant le coup, le bassin, qui a pivoté pour l armé, pivote en sens inverse, tandis qu il y a un nouveau

10 transfert du poids du corps, de manière à ce que ce dernier soit à nouveau également réparti entre les deux jambes au moment où le geste est effectué. A l arrivée du coup, la canne doit être dans le prolongement du bras et tendu. De plus, le poignet ne doit pas être tordu et ne doit jamais donner une impulsion à la canne (sinon le coup est dit «sabré»; lorsque le poignet ou la canne forme un angle avec l axe du bras, durant le coup ou à son arrivé). La canne doit toucher une zone de frappe valide avec son extrémité supérieure. Par ailleurs, les coups qui touchent en jambe doivent être effectués avec une fente (avant ou arrière). 8. Le latéral extérieur L armé : la main qui tient la canne vient se placer derrière la ligne des épaules. Le bassin pivote et le poids est transféré vers la jambe avant. La canne et le regard sont directionnels. La touche : la trajectoire est circulaire, globalement parallèle au sol si le coup est donné en flanc ou en tête. Le coup vient toucher en tête (sur le côté), en flanc (pour les hommes ou les femmes équipées de protection) et en jambe (avec une fente). Le poids du corps se répartit à égalité entre l avant et l arrière du corps. Canne Armé latéral extérieur Bras plié Profil

11 Canne Armé latéral extérieur Bras tendu Profil Canne Armé latéral extérieur Bras plié Profil Canne arrivé latéral extérieur 9. Le latéral croisé

12 L armé : la main qui tient la canne vient se placer derrière la ligne des épaules, du côté opposé au latéral extérieur, c est à dire avec le bras «en écharpe» autour du cou. Le bassin pivote et le poids est transféré vers la jambe arrière. La canne et le regard sont directionnels. La touche : même trajectoire que pour le latéral extérieur. Le coup vient toucher en tête (sur le côté), en flanc (pour les hommes ou les femmes équipées de protection) et en jambe (avec une fente). Le poids du corps se répartit à égalité entre l avant et l arrière du corps. Canne Armé latéral croisé Profil Canne Armé latéral croisé Face

13 Canne Arrivée latéral croisé Profil 10. Les esquives Les parades et les esquives visent à éviter que la canne du partenaire ne vienne toucher les zones de frappe. Les esquives sont des mouvements ou des déplacements qui soustraient les surfaces de frappe aux attaques. Elles peuvent être faites sur place (retrait de la tête, du buste, d une jambe), en déplacement ou en sautant (esquives sautées). On peut armer un coup de riposte tout en réalisant une esquive. Canne esquive sautée

14 Canne esquive sautée Canne esquive sautée Canne esquive sautée

15 Canne Esquive accroupie sur latéral Canne Esquive jambe avant levée Canne Esquive jambe arrière levée

16 Canne Esquive corps jeté en arrière 11. L enlevé L armé : la main vient se placer derrière la ligne des épaules, tout en faisant un moulinet à la canne, mais dans le sens inverse par rapport au brisé. Il y a un transfert du poids du corps sur une des jambes au moment de l armé (Pour effectuer la fente, il peut être plus simple de transférer le poids du corps sur la jambe arrière). Enfin, pour pouvoir armer correctement ce coup, le bassin pivote légèrement. La touche : à la fin du moulinet, la canne vient frapper en jambe ; il y a donc une fente. La trajectoire, d abord verticale, doit s incliner de manière à venir toucher la jambe par le côté. Enlevé décomposition 1

17 Enlevé décomposition 2 Enlevé décomposition 3 Enlevé décomposition 4

18 Enlevé décomposition 5 Enlevé décomposition Le croisé tête L armé : Le coup est armé du coté opposé de la garde, canne vers le bas. Le poids du corps est transféré vers la jambe arrière. La touche : La trajectoire du coup est circulaire et verticale, si bien que le coup arrive en tête. La canne est dans le prolongement du bras qui tourne autour de l axe de l épaule.

19 Canne Armé croisé tête Face Croisé tête décomposition 1 Croisé tête décomposition 2

20 Croisé tête décomposition 3 Croisé tête décomposition 4 Croisé tête décomposition 5

21 Croisé tête décomposition 6 Croisé tête décomposition 7 Croisé tête décomposition 8

22 Canne Arrivée croisé tête Profil 13. Croisé bas L armé : Le coup est armé du coté opposé de la garde, canne vers le haut. Le poids du corps est transféré vers la jambe arrière. La touche : La trajectoire du coup est circulaire et verticale, si bien que le coup arrive en jambe ; il y a donc une fente. La trajectoire, d abord verticale, doit s incliner de manière à venir toucher la jambe par le côté. La canne est dans le prolongement du bras qui tourne autour de l axe de l épaule. Canne Croisé bas Armé et décomposition 1

23 Canne Croisé bas Décomposition 2 Canne Croisé bas Décomposition 3 Canne Croisé bas Décomposition 4

24 Canne Croisé bas Décomposition L assaut Chaque canniste tente de toucher son partenaire sur une zone valide. Les coups, les distances, les trajectoires doivent être irréprochables. On n a pas le droit de mener d attaque dans l attaque, c est-àdire si l adversaire a déjà armé son coup, car il convient de respecter le principe d esquive/parade/riposte.

Etirements du sportif

Etirements du sportif Etirements du sportif Principales chaînes musculaires SP01 Un corps pour comprendre et apprendre Anne Le Rouzic Les exercices qui vont suivre nécessitent un échauffement musculaire préalable. Les étirements

Plus en détail

DEROULEMENT DES GESTES TE ET ELEMENTS DE COACHING

DEROULEMENT DES GESTES TE ET ELEMENTS DE COACHING DEROULEMENT DES GESTES TE ET ELEMENTS DE COACHING LES JONGLAGES Jambe TE (Pied de frappe) Pointe tendue présenter le coup du pied comme surface de contact Cheville ferme pied bloqué Frapper le ballon en

Plus en détail

ECHAUFFEMENT GENERALISE

ECHAUFFEMENT GENERALISE ECHAUFFEMENT L'échauffement, tout d abord généralisé, deviendra au fil des séances plus spécifique. L enseignant pourra donc choisir parmi les situations suivantes celle qui correspondent à un objectif

Plus en détail

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXTENSION DES BRAS o En appui ventral, mains au sol sous les épaules, doigts pointés vers l avant, dos droit et tête alignée avec la colonne

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

Etirement des adducteurs

Etirement des adducteurs Etirement des adducteurs En cyclisme, les muscles adducteurs de la hanche sont principalement sollicités en montée, lorsque l on se met en danseuse. Consigne d étirement : debout, jambes écartées d environ

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH Etirement spécifique à la pratique du basket 1 : Tension du cou.2 Durée : 14 minutes Penchez la tête d un côté. Gardez les épaules relâchées. Laissez

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Préparation à la pratique

Préparation à la pratique Debout, Préparation à la pratique Frotter le visage Pour faire circuler l énergie Taper sur tout le corps (2 fs) pour réchauffer le corps pour réveiller le Yang, même l après midi après la sieste pour

Plus en détail

Le Gardien de but 1- 3. Rebond en force et rattrapé en douceur. 2. Rebond avec saut. 4. Rebond à deux mains entre les jambes, pivot et rattrapé.

Le Gardien de but 1- 3. Rebond en force et rattrapé en douceur. 2. Rebond avec saut. 4. Rebond à deux mains entre les jambes, pivot et rattrapé. a Le Gardien de but 1- Techniques fondamentales pour bloquer les tirs (la prise de balle) Échauffement Exercices de maniement du ballon : 1. Rebond en demi-cercle. 2. Rebond avec saut. 3. Rebond en force

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs MOINS DE 15 ANS Objectifs : Formation du joueur : Ces Cps ont pour objectifs de permettre aux joueurs de club différents de se retrouver dans

Plus en détail

TECHNIQUE DE BADMINTON

TECHNIQUE DE BADMINTON TECHNIQUE DE BADMINTON Sommaire 1 Le service de double... 3 1.1 Le service court... 3 1.2 Le service long... 4 2 Le service de simple... 4 2.1 Le service long... 4 2.2 Le service court... 5 2.3 Le service

Plus en détail

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4)

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4) Cycle 1 Séance 1 : Lundi 26 Septembre OBJECTIF : Renforcement musculaire dynamique + PPG Footing 20 (stade) Bondissements : Bondissements de face sur tribunes (grandes marches dans le virage) 5 séries

Plus en détail

exemples d'exercices pour l'entraînement de la souplesse

exemples d'exercices pour l'entraînement de la souplesse Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour l'entraînement de la souplesse INFORMATION DESTINÉE AUX PATIENTS Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour

Plus en détail

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT LE STRETCHING 1 Maryse BECKERS LEDENT Maryse LEDENT est licenciée en éducation physique (ULg, prom. 1991). Elle occupe actuellement les fonctions d assistante dans le service de pédagogie des activités

Plus en détail

LES DIFFERENTS PAS EN STEP. Variantes

LES DIFFERENTS PAS EN STEP. Variantes LES DIFFERENTS PAS EN STEP Type de pas Pas en temps sans changement de pied directeur Pas en temps avec changement de pied directeur Pas en 8 temps sans changement de pied directeur Pas en 8 temps avec

Plus en détail

PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS. Par Bernard SMEETS pour la L.F.H

PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS. Par Bernard SMEETS pour la L.F.H PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS Par Bernard SMEETS pour la L.F.H Comment réaliser ce programme? 3 JOURS /SEMAINE Semaine 1 Semaine 2 Semaine 3 Semaine 4 Semaine 5 Semaine

Plus en détail

Echauffement traditionnel :

Echauffement traditionnel : Echauffement traditionnel : Parcourir le tapis : Debout : Tout le monde se déplace en courant sur le tapis ; au signal : Rester en «statue» Se mettre par 2, par 3, par 4 Tout le monde sur «Paul»! Si le

Plus en détail

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Evaluation des aptitudes pour les catégories Moins de 14 ans Garçons Moins de 15 Filles et Moins de 18 ans Filles Guide de Procédure Saison 2015 2016

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements pour faciliter le relâchement et l ouverture du bassin Lors d une séance d étirements, beaucoup de coureurs à pied auront tendance à privilégier surtout certaines

Plus en détail

Exercices : étirement lombaire, hanche et jambe

Exercices : étirement lombaire, hanche et jambe Exercices : étirement lombaire, hanche et jambe Exercice no 1 : Pliez les jambes. Amenez les jambes vers la droite puis vers la gauche. Exercice no 2 : Amenez avec les mains une jambe vers soi. Tenir 5

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET» PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET» Logique : développer et perfectionner les qualités de propulsions selon les exigences d un ballet. Parcours de 50m. Support musical et chorégraphique de

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail.

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. Introduction Chers lectrices et chers lecteurs, Adopter toujours les mêmes positions, notamment

Plus en détail

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS Le mal de dos s améliore en bougeant Ce que vous devez savoir En général, le mal de dos n est pas causé par

Plus en détail

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11 «Top 10» de l hiver Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne Renseignements Tél. 041 419 51 11 Commandes www.suva.ch/waswo-f Fax 041 419 59 17 Tél. 041 419 58 51 Auteurs Dr Hans Spring,

Plus en détail

L arraché : Kinogramme, paramètres cinématiques et techniques

L arraché : Kinogramme, paramètres cinématiques et techniques Connaissances et Performance Département des Sciences du Sport Laboratoire de Biomécanique et Physiologie L arraché : Kinogramme, paramètres cinématiques et techniques Jacques QUIEVRE Yann MORISSEAU 2007

Plus en détail

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET» 3 sept 2009 PROGRAMME DEVELOPPEMENT La validation de l épreuve «Propulsion» implique la validation de deux parties d épreuve : propulsion «ballet» et propulsion «technique». La nageuse ayant validé une

Plus en détail

Petit Guide de Fitness (pour gens motivés)!

Petit Guide de Fitness (pour gens motivés)! Petit Guide de Fitness (pour gens motivés)! Pour rester mince, tu peux te contenter de faire très attention à ta nutrition et le tour est joué, mais seul l exercice physique te donneras un corps ferme

Plus en détail

De découvrir ses possibilités corporelles aux activités gymniques au sol et aux agrès GYMNASTIQUE

De découvrir ses possibilités corporelles aux activités gymniques au sol et aux agrès GYMNASTIQUE De découvrir ses possibilités corporelles aux activités gymniques au sol et aux agrès GYMNASTIQUE 65 Cycle 1 Les programmes de l école Compétences de l élève Les activités - adapter ses déplacements à

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE

CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE 1 ) TESTS DE SOUPLESSE Pour la souplesse, 4 tests seront effectués. CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE A) TEST DU SIT AND REACH Le sujet est assis jambes tendues devant lui.

Plus en détail

N OUBLIEZ PAS DE VOUS ÉTIRER!

N OUBLIEZ PAS DE VOUS ÉTIRER! les sauts 1 ÉCHAUFFEMENT! N OUBLIEZ PAS DE VOUS ÉTIRER! Étirer vers le ciel Tenir pendant 5 secondes Flexions du corps Étirer de chaque côté, sans à-coups, maintenir la flexion pendant 5 secondes développez

Plus en détail

Epréparez votre saison de vélo: Endurance et musculation 1!

Epréparez votre saison de vélo: Endurance et musculation 1! Epréparez votre saison de vélo: Endurance et musculation 1! Redressement assis avec le ballon d entraînement Renforce les abdominaux, les obliques et le bas du dos. S étendre sur le dos avec le ballon

Plus en détail

-Détails du programme- 3 ème DAN

-Détails du programme- 3 ème DAN -Détails du programme- 3 ème DAN (Utilisation obligatoire d arme en bois, en caoutchouc ou en mousse) * Le candidat devra apporter ses armes et protections Tronc commun 3 ème DAN 1. UV1 Kihon, techniques

Plus en détail

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 LANCER EN ROTATION lancer d anneaux FONDAMENTAUX Tenir l engin en pronation (paume vers le bas) Lancer avec tout le corps Les lancers en rotation

Plus en détail

Nom commun : ABDOMINAUX GRANDS DROITS DE L ABDOMEN. Réglages et optimisations des charges : 0/plus2.5/plus5

Nom commun : ABDOMINAUX GRANDS DROITS DE L ABDOMEN. Réglages et optimisations des charges : 0/plus2.5/plus5 Atelier n 1 Zone : T Machine à Crunch Articulation Mouvement Muscles sollicités Emplacement Epaules/coudes Rapprocher le haut du corps du bas du corps Bassin/Torse/ Hanche Genou/Pieds Fermeture de l angle

Plus en détail

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions LES ABDOMINAUX schémas Le grand droit: partie haute et basse Le grand droit A. Crunch Origine du muscle : 5, 6, 7e côtes et apophyse xiphoïde jusqu à l épine pubis. Action: abaisseur des côtes, fléchisseurs

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Hanche 171 I. Exercices pour la bursite trochantérienne et la tendinite du moyen fessier Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Vous pouvez appliquer de la glace durant

Plus en détail

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure. Fiches de calcul Excel différenciées: M14G / M15F / M18F

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure. Fiches de calcul Excel différenciées: M14G / M15F / M18F Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Evaluation des aptitudes pour les catégories Moins de 14 ans Garçons Moins de 15 ans Filles et Moins de 18 ans Filles Guide de Procédure Saison 2015

Plus en détail

DEFINITION. Art Martial d opposition. Notion d affrontement et d esquive LE KARATE A L ECOLE

DEFINITION. Art Martial d opposition. Notion d affrontement et d esquive LE KARATE A L ECOLE Ligue de Paris DEFINITION Art Martial d opposition. Notion d affrontement et d esquive LES RÈGLES D OR Ne pas se faire mal Ne pas faire mal à l autre Ne pas se laisser faire mal LE KARATE A L ECOLE PRINCIPE

Plus en détail

-Détails du programme- 5 ème DAN

-Détails du programme- 5 ème DAN -Détails du programme- 5 ème DAN (Utilisation obligatoire d arme en bois, en caoutchouc ou en mousse) * Les armes et protections seront fournies par le candidat Tronc commun 5 ème DAN 1. UV1 Kihon, techniques

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

le décor change mais les principes restent les mêmes.

le décor change mais les principes restent les mêmes. PRESENTATION Ce guide vous est proposé par la commission formation de la Fédération Européenne de Krav Maga. Il vous aidera à planifier vos cours ainsi que vos entraînements physiques simplement et en

Plus en détail

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi?

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Généralités : Pour exécuter un geste efficace, au «Imaginons un bateau à voile handball ou ailleurs, il faut d abord être qui prépare sa course : le bien placé,

Plus en détail

ppg : l autre moyen de progresser!

ppg : l autre moyen de progresser! ppg : l autre moyen de progresser! Cinq exercices de PPG 1. Gainage Intérêt : renforcement musculaire et particulièrement les chaînes musculaires abdominaux/dorsaux/pectoraux. a) Gainage ventral sur les

Plus en détail

acrobatie: équilibre sur les mains, portés acrobatiques et banquine

acrobatie: équilibre sur les mains, portés acrobatiques et banquine acrobatie: équilibre sur les mains, portés acrobatiques et banquine Partie 1 - Équilibre sur les mains 1/ Préparation à l équilibre sur les mains 1 Exercices de posture 2 Exercice de tension du corps 3

Plus en détail

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE Comment aider un hémiplégique COMMENT AIDER UNE PERSONNE HÉMIPLÉGIQUE... - La sortie du lit - Le transfert - Au fauteuil - La marche en deux temps Chaque personne a gardé des capacités et des possibilités

Plus en détail

GTEP2 Aix-Marseille - 2014 François FAVRIOU

GTEP2 Aix-Marseille - 2014 François FAVRIOU GTEP Aix-Marseille - 04 François FAVRIOU C.C.5 : ENSEIGNER LA MUSCULATION AU LYCEE 6 Fiches d'exercices de musculation Zone anatomique : MEMBRE SUPERIEUR et TRONC - Tirage nuque poulie haute Muscles sollicités

Plus en détail

Exercices avec SWISS - BALL

Exercices avec SWISS - BALL 2010 Exercices avec SWISS - BALL CAYUELA Christophe 23/10/2010 Quelques explications : Qu est ce que le swiss ball : Conçue dans les années 60 par un Suisse, le Swissball se repend dans les salles de gym.

Plus en détail

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir.

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir. Le gainage doit se pratiquer de manière régulière dans un premier temps il aura pour vertu principale d équilibrer les forces musculaires, par la suite et selon le niveau, on verra dans cette pratique

Plus en détail

ÉLÉMENTS OBLIGATOIRES

ÉLÉMENTS OBLIGATOIRES ÉLÉMENTS OBLIGATOIRES GRADE 7 - SOLO - SENIOR 1. 2. 3. 4. ÉLÉMENTS PÉNALITÉ DE 0,5 1 POINT EXÉCUTION (Aucune pénalité) À partir d une position verticale faire un tour complet ; dans la direction opposée,

Plus en détail

Le TRAVAIL sur ÉCRAN. Comment bien s installer à son poste de travail. w w w. s t c - q u i m p e r. o r g

Le TRAVAIL sur ÉCRAN. Comment bien s installer à son poste de travail. w w w. s t c - q u i m p e r. o r g Le TRAVAIL sur ÉCRAN Comment bien s installer à son poste de travail w w w. s t c - q u i m p e r. o r g ERGONOMIE DU POSTE DE TRAVAIL Bien se positionner > Assis au fond du siège face à son écran, dos

Plus en détail

RIPRODUZIONE VIETATA

RIPRODUZIONE VIETATA Naginata Introductory Course Enseigner le Naginata pas à pas: L échauffement François Dermine Master Education Physique Sport & Loisirs Philibert Vandersleyen - Master Sport Management Novembre 2009 1

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été.

Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été. Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été. Ce programme consiste à faire au moins deux séances d entraînement

Plus en détail

Nombre de séances prévues : 1. Cycle : 2 Niveau : CP/CE1. Champs disciplinaire : E.P.S. Date :

Nombre de séances prévues : 1. Cycle : 2 Niveau : CP/CE1. Champs disciplinaire : E.P.S. Date : Cycle : 2 Niveau : CP/CE1 Champs disciplinaire : E.P.S Titre de la séquence : La course de vitesse : évaluation diagnostique Compétence(s) disciplinaire(s) pour la séquence : Réaliser une action que l

Plus en détail

CARNET DE GYMNASTIQUE (6 ème, 5 ème et 4 ème )

CARNET DE GYMNASTIQUE (6 ème, 5 ème et 4 ème ) CARNET DE GYMNASTIQUE (6 ème, 5 ème et 4 ème ) NOM : Prénom : Classes Note de Performance /20 /20 /20 /20 Note de Connaissance /10 /10 /10 /10 Note d'investissement /10 /10 /10 /10 TOTAL /20 /20 /20 /20

Plus en détail

La musculation avec bande élastique

La musculation avec bande élastique La musculation avec bande élastique Principes de base de la musculation Avant d entreprendre tout programme d exercices, assurez-vous d avoir l accord de votre médecin. Choix d exercices Choisir 4 exercices

Plus en détail

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél.: 041 419 58 51

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél.: 041 419 58 51 «Sport Basics» Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne Renseignements Tél.: 041 419 58 51 Commandes www.suva.ch/waswo-f Tél.: 041 419 58 51 Fax: 041 419 59 17 Brochure d accompagnement

Plus en détail

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque )

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Vaste interne Premier adducteur Grand adducteur Vaste externe Droit antérieur Assis, jambes pliées, les fesses en appui sur les talons,

Plus en détail

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau.

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. Introduction Que l'on travaille assis ou debout, le manque de mouvement lié à une posture statique prolongée peut, à la longue,

Plus en détail

LE MOVING SPORT ART TECHNIQUE

LE MOVING SPORT ART TECHNIQUE Didier SERRURIER LE MOVING SPORT ART TECHNIQUE Edition 2009 LE MOVING écrit par Didier SERRURIER SOMMAIRE 1) AVERTISSEMENT + SOMMAIRE 01 2) INDEX ALPHABETIQUE DES POSITIONS ET TECHNIQUES MOVING 02 3) CONSIDERATIONS

Plus en détail

1 POURQUOI FAUT-IL S ECHAUFFER?

1 POURQUOI FAUT-IL S ECHAUFFER? 1 POURQUOI FAUT-IL S ECHAUFFER? Les muscles et les tendons sont, en période de repos, à la température de 37. Or, on sait maintenant que : 1) Les muscles et les tendons ont un rendement maximum à la température

Plus en détail

TABLEAU SYNOPTIQUE DES PRINCIPAUX SIGNES DU SYSTÈME DE NOTATION DU MOUVEMENT DE PIERRE CONTÉ

TABLEAU SYNOPTIQUE DES PRINCIPAUX SIGNES DU SYSTÈME DE NOTATION DU MOUVEMENT DE PIERRE CONTÉ TABLEAU SYNOPTIQUE DES PRINCIPAUX SIGNES DU SYSTÈME DE NOTATION DU MOUVEMENT DE PIERRE CONTÉ La portée de DANSE où vont prendre place les actions des différents segments du corps. FACTEUR TEMPS Le facteur

Plus en détail

ATELIER BLEU ABDOMINAUX-LOMBAIRES

ATELIER BLEU ABDOMINAUX-LOMBAIRES ABDOMINAUX-LOMBAIRES Grands droits, Obliques, muscles Sacro-Lombaires Exercice 1 (gainage ventral, latéral et dorsal) Restez immobile en appui sur les avant-bras et les pieds (gainage ventral et latéral),

Plus en détail

exemples d'exercices pour l'entraînement de la force

exemples d'exercices pour l'entraînement de la force Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour l'entraînement de la force INFORMATION DESTINÉE AUX PATIENTS Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour

Plus en détail

Code de pointage de la voltige équestre

Code de pointage de la voltige équestre Édition du 14/04/2009 1/68 TABLE DES MATIÈRES Principes généraux Qualité optimale d un exercice Figures imposées - Épreuves pro & amateur Principes de jugement et de notation Fautes spécifiques avec pénalités

Plus en détail

Exercices pour lombalgiques

Exercices pour lombalgiques Exercices pour lombalgiques Ces exercices simples sont à effectuer au moins 3 fois par semaine ou mieux quotidiennement, au moment où vous le désirez. Ils doivent être exécutés sur une surface dure (par

Plus en détail

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté 1. Dire NON Tournez lentement la tête vers la gauche, de façon à regarder par dessus votre épaule gauche. Ramenez votre tête au centre.

Plus en détail

PRINCIPES GENERAUX DES SAUTS «Comprendre l Athlétisme, sa pratique et son enseignement» HUBICHE et PRADET (1993)

PRINCIPES GENERAUX DES SAUTS «Comprendre l Athlétisme, sa pratique et son enseignement» HUBICHE et PRADET (1993) PRINCIPES GENERAUX DES SAUTS «Comprendre l Athlétisme, sa pratique et son enseignement» HUBICHE et PRADET (1993) «Sauter consiste à se projeter dans l espace en vue de franchir un obstacle déterminant

Plus en détail

CODE DE POINTAGE GYMNASTIQUE ACROBATIQUE

CODE DE POINTAGE GYMNASTIQUE ACROBATIQUE CODE DE POINTAGE GYMNASTIQUE ACROBATIQUE SECTION 3 : NOTATION DES EXERCICES ETABLISSEMENT ET EXCELLENCE I- PENALITES A- Pénalités liées à la difficulté Elles sont déduites par le juge à la difficulté (JD)

Plus en détail

Comment me placer et me déplacer?

Comment me placer et me déplacer? Comment me placer et me déplacer? 1) le placement L arbitrage est assuré par 2 arbitres, un arbitre de tête et un arbitre de queue qui doivent «encadrer» les 10 joueurs dans leur champ visuel. L arbitre

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC

tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC José Curraladas fiches DR 1/6 1/6. Principes généraux de manutention et de transfert. 2/6. La toilette, le change et l installation d un patient

Plus en détail

Programme Performance Spécifique. Kayak

Programme Performance Spécifique. Kayak Programme Performance Spécifique Kayak Introduction. La chiropratique augmente notre potentiel et améliore nos performances sportives en s assurant du fonctionnement optimal de la colonne vertébrale et

Plus en détail

Technique de la lutte suisse Exécution des étapes d examens sport 1-4

Technique de la lutte suisse Exécution des étapes d examens sport 1-4 Technique de la lutte suisse Exécution des étapes d examens sport 1-4 1 Contenu Introduction 3 Informations divers 4 Manuel / Directives 5 Liste de contrôle 6 Evaluation de l examen sportif 7 Points d

Plus en détail

GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence

GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence ROULER Après la phase de découverte pendant laquelle on laisse les enfants tester librement, mettre en place un ou plusieurs parcours de motricité autour de verbes

Plus en détail

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 10 RÈGLES D'OR POUR ÉVITER LE «MAL DE DOS» PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 1. TON DOS TE SUPPORTE, PRENDS-EN SOIN 2. SOLLICITE-LE FRÉQUEMMENT,

Plus en détail

Recueil de techniques

Recueil de techniques Recueil de techniques Sorties de victimes et utilisation de la planche dorsale Document destiné aux sauveteurs et aux moniteurs Édition janvier 2009 Table des matières Recueil de techniques - Sorties

Plus en détail

Exercices de mise en forme avec ballon

Exercices de mise en forme avec ballon Exercices de mise en forme avec ballon 1 Contenu de la présentation 1. 1. Avantages de de l entraînement nement avec ballon 2. 2. Qu est-ce que le le «core training»? 3. Choix du ballon et précautions

Plus en détail

La position parfaite pour un travail sur écran

La position parfaite pour un travail sur écran La position parfaite pour un travail sur écran Vous travaillez souvent sur l ordinateur? Alors veillez à votre confort car sinon vous risquez des douleurs (chroniques) à la nuque, au dos ou ailleurs. Voici

Plus en détail

TABLE DE POINTAGE BRUNE Novembre 2009

TABLE DE POINTAGE BRUNE Novembre 2009 TABLE DE POINTAGE BRUNE Novembre 2009 DEVELOPPEMENT 25% de la Note Globale Petite Moyenne Grande Hauteur Sacrum (HS) 20% La taille est appréciée par la hauteur au sacrum. Note optimale : 6 (146-147 cm

Plus en détail

MODULE. Journées Sécurité. Aptitude Licencié Capacitaire en Arbitrage SECURITE ET EVOLUTION DES REGLES. Saison 2013-2014 F.F.R D.T.N.

MODULE. Journées Sécurité. Aptitude Licencié Capacitaire en Arbitrage SECURITE ET EVOLUTION DES REGLES. Saison 2013-2014 F.F.R D.T.N. MODULE SECURITE ET EVOLUTION DES REGLES Journées Sécurité Aptitude Licencié Capacitaire en Arbitrage Saison 2013-2014 1 LA SECURITE LA SECURITE : le plaquage - Définition Il y a plaquage lorsqu'un joueur

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

Fiches pédagogiques. Kids Athletics

Fiches pédagogiques. Kids Athletics Fiches pédagogiques Kids Athletics Fiches pédagogiques Kids Athletics Edition 2006 Réalisé par un groupe d étude composé de: Charles Gozzoli (FRA) Jamel Simohamed (ALG) Abdel Malek El-Hebil (MAR) Guide

Plus en détail

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs Déroulement du mouvement 1. Position Position des pieds Jambes Hanches Buste Tête 2. Bras d arc Main d arc Point de pression Coude Bras de l arc Epaule 3. Bras de corde Prise de corde Position des doigts

Plus en détail

SOMMAIRE. I - Définition de l activité «Jeux de Lutte» Page 2. II - Composantes de l activité Page 3

SOMMAIRE. I - Définition de l activité «Jeux de Lutte» Page 2. II - Composantes de l activité Page 3 SOMMAIRE I - Définition de l activité «Jeux de Lutte» Page 2 II - Composantes de l activité Page 3 III - incontournables de l activité Page 4 IV - Construire une unité d apprentissage au cycle 1 Page 5

Plus en détail

Apprendre à vivre avec son dos au quotidien

Apprendre à vivre avec son dos au quotidien CRF Bretegnier Centre de Réadaptation Fonctionnelle - Héricourt Apprendre à vivre avec son dos au quotidien Ce livret est destiné aux personnes souhaitant prendre soin de leur dos. CRF Bretegnier 14 rue

Plus en détail

Ce présent guide a pour objet : d identifier les situations de travail pouvant entrainer des problématiques de gestes et postures,

Ce présent guide a pour objet : d identifier les situations de travail pouvant entrainer des problématiques de gestes et postures, Copyright Leem 2011 L'emploi des seniors en France est un véritable défi que l ensemble des acteurs concernés doit relever. Pour se faire, les partenaires sociaux des entreprises du médicament ont signé,

Plus en détail

LES GRADES PROGRAMME D EXAMEN DE LA CEINTURE JAUNE A LA CEINTURE MARRON

LES GRADES PROGRAMME D EXAMEN DE LA CEINTURE JAUNE A LA CEINTURE MARRON LES GRADES PROGRAMME D EXAMEN DE LA CEINTURE JAUNE A LA CEINTURE MARRON 1 CEINTURE JAUNE Objectif : savoir exécuter les coups simples de K1 Rules/ K1 Japan En statique sur cibles OUI OUI NON NON NON En

Plus en détail

Confort et sécurité au volant Réglage du siège du conducteur en 10 étapes

Confort et sécurité au volant Réglage du siège du conducteur en 10 étapes Confort et sécurité au volant Réglage du siège du conducteur en 10 étapes Les chauffeurs de camions, de bus, de cars, d engins de chantier et de véhicules utilitaires passent de nombreuses heures au volant.

Plus en détail

Rééducation et auto-rééducation. Guide pratique à l usage des personnes atteintes de sclérose en plaques

Rééducation et auto-rééducation. Guide pratique à l usage des personnes atteintes de sclérose en plaques Rééducation et auto-rééducation Guide pratique à l usage des personnes atteintes de sclérose en plaques SOMMAIRE Introduction P.3 Conseils d autorééducation P.4 Mouvements alternatifs rapides P.6 Autoétirements

Plus en détail

son dos Pantone orange 136 C Pantone blau 280 C Pantone orange 122 U Pantone blau 280 U Orange Magenta: 30 % Yellow: 80 %

son dos Pantone orange 136 C Pantone blau 280 C Pantone orange 122 U Pantone blau 280 U Orange Magenta: 30 % Yellow: 80 % Entretenir son dos Pantone orange 136 C Pantone blau 280 C Pantone orange 122 U Pantone blau 280 U Orange Magenta: 30 % Yellow: 80 % Blau Cyan: 100 % Magenta: 85 % Entretenir son dos Ce miniguide est

Plus en détail

Gymnastique Rythmique HELP DESK

Gymnastique Rythmique HELP DESK Gymnastique Rythmique HELP DESK Ce «Help Desk» de Gymnastique Rythmique est conçu pour éclaircir et illustrer à l aide d exemples, les diverses normes du Code de Pointage de Gymnastique Rythmique. Le propos

Plus en détail

Etirements avant l effort :

Etirements avant l effort : Etirements avant l effort : Chaque exercice comporte : une phase active: 6 à 8 secondes (étirement et contraction) une phase dynamique (mouvements de rotation ou de sautillé) Position de départ Phase active

Plus en détail