65) SUPPLICE 66) ARAIGNEE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "65) SUPPLICE 66) ARAIGNEE"

Transcription

1 65) SUPPLICE Départ écart ouvert, bras écartés latéralement à l horizontale, mains ouvertes, paumes vers le bas. Cavalier ouvert, les bras se tendent à la verticale par dessus la tête, le dos des mains se touchant. Retour au départ. 66) ARAIGNEE Départ appui facial tendu. Ecarter la main gauche puis la droite, le pied gauche puis le droit, la main gauche puis la droite, le pied gauche puis le droit. Revenir en position initiale en utilisant le même processus (main gauche-main droite-pied gauche, etc...). Variante 1 : même exercice en utilisant cette fois uniquement les mains. Variante 2 : même exercice avec les seuls déplacements de pieds. En compétition, les variantes ne seront pas répertoriées comme «Techniques Moving». Les exercices suivant sont plus particulièrement destinés à l équilibre par le développement des sensations proprioréceptives. 67) DEPLIE Départ écart, bras tendus latéralement vers le bas à 30 du corps, mains ouvertes, paumes vers les cuisses. Monter un genou vers la poitrine pied pointé vers le bas, les bras s élèvent latéralement jusqu à se tendre par dessus la tête, dos des mains l un contre l autre. 31 Les bras descendent vers l avant pour Fléché /

2 DEPLIE (suite) Reprendre la position jambe fléchie, genou poitrine en élevant les bras en arc de cercle latéral. 68) PUITS Retour à la position initiale en exécutant avec la jambe fléchie un mouvement circulaire vers l extérieur du corps avant de la faire redescendre (comme dans la technique «arrondi») et en baissant les bras de façon circulaire latéralement. a)départ écart ouvert, bras écartés b)descendre en cavalier ouvert, latéralement à l horizontale, mains les bras se fléchissant au niveau ouvertes, paumes vers le bas (comme des coudes, les mains glissant à si elles étaient posées sur la margelle l horizontale sur la margelle du d un puits). puits (et se situant donc au même niveau pendant toute l exécution) 69) FAUCON ASSOUPI c)se hisser sur la pointe des pieds en poussant avec les bras, mains ouvertes à l horizontale. Revenir en (b ) Départ faucon, poings serrés, une jambe fléchie fortement levée devant soi, pied pointé. Effectuer un flex-pointe. Variante : mouvements de pied de gauche à droite. Variante : rotation du pied. Les variantes ne sont pas considérées comme «Techniques Moving» en compétition. L exercice suivant visera la prise de conscience de la respiration dite ventrale et du travail abdominal sur l élévation du diaphragme lors d expirations forcées. Utilisé judicieusement, il aidera à l évacuation de l air résiduel et sera particulièrement bienvenu pour le retour au calme. 32

3 70) FLUIDE Départ écart, bras tendus devant soi vers le bas, main gauche ouverte sur main droite ouverte horizontale, paumes vers le bas, inspiration ventrale maximale. Expirer longuement et lentement en «sentant» le passage de l air qu on accompagne des mains jusqu à expulsion totale. Travail des mains : les mains accompagnent le souffle. D abord, les rouler vers l intérieur pour en amener le dos l un contre l autre, doigts vers le haut. Arrivées à la bouche, les mains pivotent pour se retrouver paumes l une contre l autre, les bras plongent alors lentement vers l avant (à 30 du corps). Trajet inverse plus rapide lors de l inspiration. 33

4 71) DEFENSE Départ écart, bras ouverts latéralement, poings serrés, paumes de face. Passer en position demicavalier regarder dans la direction du bras qui reste tendu alors que l autre bras est fléchi à 90 au dessus de la tête. Retour. 72) DELTA Départ tendu, bras écartés latéralement à l horizontale, mains ouvertes, paumes vers le bas. Sautillés deux fois sur la pointe des pieds en inclinant progressivement le buste et en levant latéralement à l oblique la jambe opposée tendue, pied pointé. Au retour, ce pied chasse le pied de sol pour la seconde éxécution. Les bras restent dans le prolongement l un de l autre pendant toute l éxécution. 34

5 73) CANCAN Départ écart, bras ouverts latéralement à l horizontale, mains ouvertes, paumes de face. Fléchir le bras gauche dans le plan horizontal pour amener la paume de la main au dessus de l épaule opposée alors que le genou droit monte vers le coude gauche fléchi. Revenir en position initiale. 74) SUSHI Départ écart, bras horizontaux en Passer en cavalier : les bras toujours écartement latéral, avant-bras verticaux, fléchis à 90, amener la main gauche mains ouvertes, paumes de face. derrière la main droite par dessus la tête. Retour en position initiale. (Lors de la seconde exécution de la technique imposée, c est la main droite qui sera amenée derrière la main gauche). 75) CROISE Repasser en cavalier, avant-bras verticaux vers le bas, paumes vers l arrière. Retour en position initiale. Départ écart - faucon, poings serrés, poignet gauche devant poignet droit. Passer en demi-cavalier gauche en amenant le bras gauche fléchi à l horizontale devant soi, avant-bras à la verticale, bras droit tendu latéralement à 30 du corps. Retour. 35

6 76) FAUCHEUR Déplacements en croisant un pied sur la pointe devant ou derrière l autre (selon que l on avance ou recule) et en amenant le poing à hauteur de la poitrine, avant-bras horizontal, l autre tendu latéralement à 30 du corps. Les paumes des poings serrés sont tournées vers l arrière. A un croisement de pieds (qui constitue une exécution de la technique imposée) correspond un mouvement de bras. 77) MOULINET Position fente avant, départ le bras opposé tendu devant soi à l horizontale, poing serré, paume vers le bas, l autre poing serré en hikité. Demi-rotation latérale (180 ) vers le bas du bras tendu jusqu à la position bras tendu à l horizontale vers l arrière, main ouverte paume vers le bas. Le regard suit la main en mouvement. Retour en position initiale selon la trajectoire inverse mais toujours vers le bas et en resserrant le poing. 36

7 78) MIROIR Position de départ cavalier, poing droit en hikité, bras gauche horizontal ouvert latéralement, avant-bras vertical, poing serré paume de face. 79) PORTEUR Rotation circulaire du bras gauche dans le plan horizontal pour amener le coude gauche vers l épaule opposée, poing serré, paume vers l intérieur du corps. Retour en position initiale. Départ cavalier, bras tendus latéralement à 135 du corps, poings serrés, paumes se faisant face. 80) RETRAIT Le plat du pied gauche vient toucher l intérieur de la cuisse droite (la jambe droite étant restée fléchie), le bras gauche se baisse à l horizontale avec un mouvement de pronation (le poing reste serré mais paume vers le bas). Retour au départ. Départ écart ouvert, bras tendus à l horizontale devant soi et formant un trapèze dont le buste constitue la petite base, poings serrés, paumes vers le bas. Passer en demi-cavalier gauche ouvert et amener le bas droit à l horizontale sur le côté en ouvrant le buste vers la droite, avant-bras droit vertical ; main droite ouverte avec le pouce décollé à 90, paume de face ; tête tournée, regard vers la main droite. Retour en position initiale. 37

8 81) PIQUE Départ appui facial, pieds écartés. Amener une hanche ou le haut de la cuisse au sol, puis l autre et ainsi de suite. 82) AVIGNON Départ en fente avant, mais sur la pointe du pied arrière, poing gauche en hikité, bras droit vertical vers le bas, main ouverte paume vers l arrière. 4 petits temps de ressort sur la plante du pied arrière en même temps que le bras droit décrit un cercle latéral (le pied passe de pointe à plat au sol). Arrivé au premier quart horizontal, la paume droite est orientée vers le bas. Arrivée au sommet, (bras tendu vertical vers le haut), la paume droite de face exécute un mouvement de supination pour se retrouver orientée vers l arrière. 83) REMONTANT Départ écart, bras collés au corps, avant-bras à l horizontale devant soi, poings serrés, paumes vers le haut, poignet gauche sous poignet droit. Pivoter en fente avant sur la gauche en élevant l avant-bras gauche en position horizontale, poignet devant le front avec mouvement de supination pour amener la paume de face. Dans le même temps, le poing droit vient se placer en hikité. Retour au départ. 38

9 84) CHARRUE BIS Départ assis, jambes fléchies solidaires, pieds et mains au sol, bras tendus derrière soi. Les mains sont ouvertes et orientées vers l arrière. Projeter le bassin pour amener le tronc à l horizontale, tête dans le prolongement. Retour au départ. 85) PONTON Deux appuis au sol : une main ouverte et le bord externe du pied, l autre pied est posé sur le précédent. Corps tendu. L autre bras est adjacent au corps, paume à plat sur le bord externe de la cuisse. Amener le bras à la verticale. Retour au départ. 86) KHARTOUM Départ en appui sur une jambe tendue, plante du pied opposé sur le bord interne du genou, berceau fermé. Tendre la jambe latéralement à l horizontale, pied pointé et en ouvrant les bras, paumes de face. Retour en position initiale. Même mouvement de la jambe mais cette fois en élevant les bras. Retour en position initiale. 39

10 87) ETOILE Départ écart ouvert, bras en berceau fermé. Monter sur la pointe des pieds en ouvrant les bras latéralement en diagonale, paumes tournées vers l intérieur du corps. Retour en position initiale. Même chose de l autre côté. Retour en position initiale. Ouvrir les bras à l horizontale, paumes de face, en avançant le bassin. Ramener les bras, en reculant le bassin. Enchaîner quatre fois de suite cette seconde partie de mouvement avant de reprendre au début. 88) MOULINETTE Départ petit cavalier mains à plat sur le bord externe des cuisses. Monter en écart en tendant à l horizontale le bras gauche devant soi et le bras droit derrière, paumes vers le bas. 40 Retour en position initiale. Même chose de l autre côté. /

11 Continuer le mouvement circulaire des bras jusqu à la verticale en passant sur la pointe des pieds, les paumes se faisant face. 89) DETENTE Petit cavalier en amenant le bras gauche devant soi à l horizontale et le bras droit derrière, mains ouvertes, paumes vers le sol. Retour sur la pointe des pieds, bras tendus à la verticale vers le haut. Même chose que la figure précédente de l autre côté mais achever le mouvement des bras jusqu au retour à la position de départ. Départ : genou gauche au sol, assis sur le talon gauche, jambe droite tendue pointée latéralement sur le bord externe du gros orteil, bras tendus, mains au sol. 90) MIGRAINE Exécuter quatre fois de suite : Sans bouger les jambes, fléchir les bras pour amener le front au sol entre les mains ouvertes, avant-bras parallèles ou non. Retour au départ. Départ cavalier bras en berceau fermé. Ouvrir bras gauche latéralement à l horizontale avec pivot d un quart de tour à gauche de la tête. Revenir puis ouvrir à son tour le bras droit de la même manière et en tournant le regard vers la droite. 41 Retour berceau fermé.

12 Puis à exécuter quatre fois de suite : Ramener les poings serrés paumes face à la poitrine, avant-bras parallèles, tête baissée. En compétition, Migraine peut n être exécutée qu une seule fois. 91) PASSAGE Monter les bras verticalement, mains éclatées, les paumes se faisant face, et en amenant la tête vers l arrière. Retour au départ. Départ fente arrière à gauche, bras gauche tendu devant soi à l horizontale, main ouverte, paume vers le haut. Regard vers la gauche. Bras droit fléchi, coude tiré vers l arrière, poignet contre la tempe, main ouverte vers l extérieur du corps. Passer en fente avant en pivotant le buste d un quart de tour et en inversant les bras, monter de façon linéaire et avec un mouvement de supination le poignet gauche à la tempe gauche ; d un mouvement semi-circulaire tendre le bras droit devant soi, paume vers le haut. Retour en position de départ en ramenant le poignet droit à la tempe droite de façon linéaire et en tendant le bras gauche grâce à un mouvement semi-circulaire. 92) FACIAL 42 Départ écart. Ecarter les deux pieds latéralement jusqu à ce que la totalité des jambes repose sur le sol, pieds tendus ou pieds en flexion appui sur les talons. Bras tendus latéralement à l horizontale, mains ouvertes, paumes vers le bas. En technique imposée, un facial qui ne touche pas le sol se voit attribuer la note 0 sur 5.

13 93) FACIAL COUCHE Facial en amenant le buste au sol devant soi, les bras tendus parallèlement devant soi, mains ouvertes au sol. Même consigne de notation que pour facial. 94) DELIVRE Départ écart. Bras gauche en demi-berceau fermé. Bras droit tendu latéralement, main ouverte, paume vers l arrière à 30 du corps. Amener la jambe pliée, genou derrière le coude gauche, pied pointé. Détendre cette jambe genou toujours derrière le coude. La replier. Retour à la position initiale. 95) APPUI Départ écart, bras tendus latéralement vers le bas et légèrement décollés du corps. Mains ouvertes à l horizontale vers l extérieur du corps. Sautillés par passages alternatifs en petit demi-cavalier gauche puis droit. L épaule du côté de la jambe tendue doit être baissée comme si la main enfonçait quelque chose vers le bas ; l épaule opposée devant au contraire être levée. 43

14 96) MIEL Départ écart faucon, mains ouvertes. a) Buste à l horizontale. Jambe gauche pliée à l horizontale, pied pointé vers l arrière, talon près de la fesse. b) Etendre les bras à l horizontale devant soi : le dos des mains se touchant en bout de course et étirer la jambe derrière soi, pied pointé. c) Replier la jambe en ramenant les bras latéralement en position initiale en décrivant un cercle dans le plan horizontal jusqu à reprendre la position a). 97) DODO Départ écart, mains ouvertes jointes devant le visage. Incliner le buste à gauche. Revenir en position initiale. 44

15 98) ARCHER Départ fente avant,bras tendus devant soi à 120 du corps, poings fermés les paumes se faisant face Passer en fente arrière en repliant le bras arrière comme si l on bandait un arc ; poing à la hauteur de l épaule arrière. Retour au départ. 45

16 TROISIEME PARTIE LES SERIES CROISEES Les séries croisées sont exigées lors du passage de la 2ème série nationale. En compétition, elles ne peuvent être recensées en rubrique «Techniques Moving» mais leur utilisation judicieuse et leur complexité améliorera le potentiel de points «qualités artistiques». 1. DEFINITION Une série croisée consiste en la combinaison de deux ou plusieurs techniques Moving répertoriées. En compétition, elle peut n être éxécutée qu une seule fois. 2. EXEMPLE DE SERIE CROISEE Combinaison pharaon - oisillon 3. PERSPECTIVES Les séries croisées augmentent considérablement le potentiel créatif du Moving en permettant de développer un nombre impressionnant de combinaisons. C est pourquoi les juges valoriseront particulièrement les séries croisées de qualité en rubrique «qualités artistiques». 46

17 QUATRIEME PARTIE GRADES DU MOVING ET PASSATION I) PREMIERS GRADES : LES DEGRES Echelonnés du 6ème au 1er degré ; le 6ème correspondant au niveau débutant et le 1er précédant le passage de la 1ère Série Nationale. Les passages de degrés seront placés sous la responsabilité exclusive du professeur ou du moniteur du club affilié. En se référant au tableau figurant page 58 des quatorze groupes de 7 techniques classées selon un ordre de difficulté croissante ; l enseignant sera chargé d évaluer les pratiquants en fonction des capacités suivantes. 6ème degré : être capable d exécuter correctement le salut et les techniques du G 1. 5ème degré : être capable d exécuter correctement les techniques jusqu au G 3 inclus. 4ème degré : être capable d exécuter correctement les techniques jusqu au G 5 inclus. 3ème degré : être capable d exécuter correctement les techniques jusqu au G 8 inclus. 2ème degré : être capable d exécuter correctement les techniques jusqu au G 11 inclus. 1er degré : être capable d exécuter correctement l ensemble des techniques des 14 groupes. II) GRADES SUPERIEURS : LES SERIES NATIONALES Pour les séries nationales, la passation s'effectue devant un jury régional (composé d'examinateurs possesseurs d'un niveau égal ou supérieur à celui convoité), sauf délégation expresse de la Fédération à une ligue. La Série sera obtenue par les candidats ayant obtenu un minimum de 60 points. Un 0 à une des techniques Moving sera éliminatoire. 1) Passation de la Première Série Nationale Conditions : - être âgé au minimum de 13 ans dans l année civile du passage d examen. Ce qui signifie, par exemple, qu un enfant de 12 ans qui atteindrait ses 13 ans en septembre d une année X pourrait passer sa Première Série en février de cette année X. - être titulaire de trois timbres de licence au minimum (excepté les compétiteurs entrant dans le cadre du point VIII du règlement) a) Sans support musical, exécution de 20 techniques MOVING choisies par le Jury ou tirées au sort par le candidat. NOTE SUR 60 b) Exécution de Techniques MOVING laissées au choix du candidat sur support imposé (temps de préparation dix minutes). NOTE SUR 20 c) Souplesse et résistance physique : - exécution d'un grand écart latéral NOTE SUR vélos enchaînés par 15 charrues de chaque jambe NOTE SUR 10 47

18 TOTAL : 100 POINTS Bonification : de trois points pour titre régional, de six points pour titre national et de huit points pour titre international. Le total des bonifications ne pourra pas excéder douze points. A partir de la Deuxième Série, les examens sont encadrés par un Jury National dont les membres possèdent un niveau supérieur (ou égal) à celui convoité. 2) Passation de la Deuxième Série Nationale Conditions : - être titulaire de la première série - être âgé de seize ans au plus tard le jour de l'examen - être titulaire de cinq timbres de licence (à l'exception du pointviii du règlement) a) Exécution de 20 techniques MOVING imposées par le Jury sur support musical imposé. NOTE SUR 40 b) Présentation d'une suite MOVING, créée par le candidat, répondant aux exigences du règlement fédéral et possédant un minimum de quatre "séries croisées". NOTE SUR 20 c) Souplesse et résistance : - exécution de facial NOTE SUR 10 - course en extérieur pendant trente minutes ou (au choix du candidat) 50 "ceinture" enchaînées par 30 "araignée" NOTE SUR 10 barème : supérieur à 7000 m = 8-9 entre 6000 et 6500 m = 6-7 entre 5500 et 6000 m = 5 entre 5000 et 5500 m = 4 inférieur à 5000 m = de 0 à 3 d) Questions sur le règlement (équivalence de 20 points pour les titulaires du diplôme d'arbitre régional) NOTE SUR 20 TOTAL : 100 POINTS Bonification : de 3 points par titre régional, de 6 points par titre national et de 8 points par titre international, de 6 points pour monitorat. Bonification maximale : douze points 3) Passation de la Troisième Série Nationale Conditions : être titulaire de la Seconde Série et de 7 timbres de licence (à l'exception du point VIII du règlement). a) Exécution de dix techniques niveau G 11 à G 14 choisies par le jury (ou tirées au sort par le candidat). NOTE SUR 40 48

19 b) Exécution de vingt techniques niveau G 1 à G 10 choisies par le Jury (ou tirées au sort par le candidat). NOTE SUR 20 c) course en extérieur pendant quarante-cinq minutes ou 50 "faucon roulé" enchaînés par 30 "ponton" de chaque côté. NOTE SUR 20 barème : supérieur à m = 20 entre et = entre et = entre et = entre et = entre et = entre et = entre et = entre et = entre et = inférieur à m = élimination d) Présentation au Jury d'une suite comportant un minimum de sept techniques niveau Séries. NOTE SUR 20 TOTAL : 100 POINTS Bonification de 3 points pour titre régional, 6 points pour titre national et 8 points pour titre international. Bonification de cinq points pour possession du Monitorat de Moving. Bonification maximale : douze points 4) Passation de la Quatrième Série Nationale Conditions : règlement). - être en possession de 9 timbres de licence minimum (à l'exception du chapitre VIII du Examen : a) Présentation d'un dossier sur sujet imposé par la F.F.M, (et distribué aux candidats trois mois avant la date de l'examen) ; dossier comprenant dix feuillets 21 x 29.7 dactylographiés au maximum. Présentation au Jury trente jours avant l'examen. Entretien avec le Jury le jour de l'examen. NOTE SUR 50 b) Technique Présentation d'une suite Moving créée par le candidat et comportant huit séries croisées dont un minimum de trois réuniront chacune trois techniques Moving différentes. Chaque série croisée sera à accomplir quatre fois consécutives. La note (sur 30) se répartira comme suit : 10 points pour la suite, 20 points pour l'exécution, à l'issue de la suite, de chacune des séries croisées en répondant aux questions du Jury. NOTE SUR 30 Note éliminatoire : 10 et en-dessous. c) 20 techniques tirées au sort ou choisies par le jury. NOTE SUR 20 Note éliminatoire : 12 et en dessous 49

20 Bonification : trois points pour titre régional, six points pour titre national, 8 points pour titre international. Bonification de 8 points pour diplôme de professeur de Moving et de 6 points pour titre d'arbitre national. Bonification maximale : huit points 5) Passation de la Cinquième Série Nationale Conditions : - être titulaire de la quatrième série et de 11 timbres de licences au minimum (à l'exception du chapitre VIII du règlement). Examen : a) Présentation d'un Mémoire d'un minimum de vingt feuillets 21 x 29.7 dactylographiés concernant le Moving (le Moving proprement dit ; les implications physiologiques ou sociologiques ou psychologiques du Moving ; des stratégies pédagogiques du Moving ; le Moving par rapport à d'autres sports, ou tout autre sujet se rapportant au Moving...). Le Mémoire doit être envoyé à la F.F.M. en triple exemplaire, au plus tard trente jours avant la date de l'examen. Un entretien avec le Jury se déroulera le jour de l'examen. NOTE SUR 60 b) Technique Sans support musical, exécution de 25 techniques Moving niveau G 1 à G 10 et de 15 techniques Moving niveau G 11 à G 14 proposées par le jury. NOTE SUR 40 Bonification : 3 points pour titre régional, 6 points pour titre national et 8 points pour titre international. Bonification de 8 points pour possession du diplôme de formateur de cadres d'enseignement et de 3 points pour possession du diplôme d'arbitre national. Bonification maximale : huit points 50

21 CINQUIEME PARTIE DIPLOMES D'ENSEIGNEMENT 1) ADJOINT DE MONITEUR a) Conditions : - être âgé de 18 ans au minimum - posséder la 1ère Série Nationale b) Passation : entretien oral sur le règlement F.F.M. - Jury régional 2) MONITORAT Diplôme permettant d enseigner le Moving mais pas de préparer et de présenter de Compétiteurs. a) Conditions : - être âgé de 18 ans au minimum - posséder la 1ère Série Nationale b) Examen de monitorat : - épreuve théorique portant sur la physiologie, l'organisation du sport en France et la réglementation du Moving - partie technique et pédagogique - Jury national 3) DIPLOME D ENTRAINEUR Diplôme permettant de présenter des compétiteurs - entretien avec le jury fédéral - posséder le diplôme de moniteur - posséder le diplôme d arbitre 4) PROFESSORAT a) Conditions : - être titulaire du monitorat depuis au moins deux saisons sportives - posséder la 3ème Série Nationale - être titulaire du diplôme de secouriste b) Examen du professorat : - épreuve théorique portant sur la physiologie, la psychologie, l'organisation du sport en France et la réglementation du Moving - conduite de séance - présentation d'un dossier pédagogique relatant son expérience d'enseignement et les méthodes employées. 5) FORMATEUR DE CADRES D'ENSEIGNEMENT a) Conditions : - être titulaire du professorat b) Examen de formateur : - établir un dossier d'ordre pédagogique sur sujet imposé ou proposé par le candidat et accepté par la Fédération - encadrement d'un stage devant Jury national suivi d'un entretien. 51

22 SIXIEME PARTIE REGLEMENT OFFICIEL DES COMPETITIONS DE LA FEDERATION FRANCAISE DE MOVING Créé en 1985 par Didier Serrurier, le Moving est un sport qui comporte 98 techniques spécifiques et met en action qualités artistiques et athlétiques. I) CONTENU Assouplissement, renforcement musculaire, endurance, développement des fibres rapides du muscle et de l'équilibre alliés au sens du rythme constituent la base des séances de MOVING. Constitué de mouvements gymniques dont certains se sont inspirés des arts martiaux traditionnels ou des techniques de combat modernes, le MOVING se propose de permettre à tous d'acquérir le tonus et les qualités physiques inhérents à ceux-ci ; d affiner les qualités psycho-motrices (équilibre, coordination, rythme ) par une utilisation de ses techniques sur musique et de développer l'aspect socialisation par la pratique en couple, groupe ou équipe. Les mouvements en sont codifiés dans cet ouvrage. II) ORGANISATION Le MOVING est géré par la FEDERATION FRANCAISE DE MOVING. La pratique en est soumise à la prise de licence sportive de la F.F.M. Dans le coût de la licence est inclus le prix d une assurance individuelle accident et responsabilité civile souscrite par la FFM auprès d un organisme habilité. Tout licencié peut se munir du passeport sportif F.F.M. d'une validité de dix ans. La possession en est obligatoire pour les pratiquants à partir de la Première Série Nationale, les enseignants et les compétiteurs. Les cours de MOVING sont placés sous la responsabilité exclusive d'un professeur, d un entraîneur, d'un moniteur, d'un adjoint de moniteur ou d'un moniteur stagiaire de la F.F.M. III) MONITORAT ET PROFESSORAT Chaque saison sportive est organisée une session d'examen de Monitorat, d entraîneur et de Professorat de MOVING. Divers stages technico-pédagogiques sont programmés pour l'ensemble du territoire national. Un programme théorique est défini pour les candidats. Le jury d'examen est composé d' officiels désignés par le Président de la F.F.M. 52

23 IV) COMPETITION 1) LIEU Aire d'évolution de huit mètres sur huit, clairement délimitée avec périmètre matérialisé. 2) TENUE Pieds nus Tenue officielle consistant en : HAUT DE CORPS : collant on non ; bretelles ou manches libres. Le haut de corps est porté par dessus le pantalon avec ou sans ceinture, ou peut être glissé dans le pantalon. Avec ou sans échancrures. PANTALON OU COLLANT : long bien maintenu au niveau de la cheville pour éviter les glissements. Seuls, les accessoires tels que bandeaux de tête,de poignet ou de cheville sont tolérés. Le maquillage est admis et tous les bijoux (bagues, colliers, boucles d oreilles...) proscrits. 3) CATEGORIE A. D'âge Poussins : 7,8,9 ans Minimes : 10,11,12 ans Jeunes : 13,14,15 ans Movers : à partir de 16 ans à 39 ans Movers Plus : de 40 à 49 ans inclus Masters : de 50 à 59 ans inclus Masters Plus : à partir de 60 ans Le surclassement d'âge (uniquement pour couples, groupes et équipes) Le surclassement permet de faire concourir un compétiteur dans une catégorie d'âge immédiatement supérieure (le jour de la première éliminatoire). Mais, le surclassement dans une catégorie de composition n'implique pas ce surclassement dans les autres catégories de composition. (Exemple : un compétiteur âgé de 9 ans engagé en équipe minime pourra néanmoins concourir dans sa propre catégorie d'âge en individuel, en couple ou groupe). B. De composition * INDIVIDUELS * COUPLES * GROUPES composés de 3,4 ou 5 participants * EQUIPES à partir de 6 participants. Un(e) capitaine dirige l'équipe ou le groupe dont il (elle) fait partie. En championnat de France comme en coupe de France, les groupes et équipes concourent ensemble Mais chaque équipe se voit attribuer une bonification de 2 points par table. C. De niveau DEGRES : pour les individuels, couples, groupes ou équipes ne possédant pas encore la 1ère Série Nationale. SERIES : pour les individuels, couples, groupes ou équipes de niveau Série Nationale (1ère, 2ème, 3ème, 4ème, 5ème) D. Compétitions avec éliminatoires préalables Dans une compétition avec éliminatoires étalées dans le temps, la totalité des épreuves est effectuée dans la catégorie d'âge (A) et de niveau (C) à la date de la première de ces épreuves. Tout changement intervenu entre-temps en ce qui concerne l'âge ou le niveau du compétiteur ne sera donc pas pris en compte. 53

24 V) JUGEMENT ET DECISION 1) PREALABLE A LA COMPETITION L'inscription doit être parvenue à l'organisme dont elle relève (Fédération Nationale ou Ligue Régionale) avant la date limite fixée par le Comité Directeur de la fédération sous peine de rejet. Le passeport de chaque compétiteur doit être revêtu du timbre de licence de l année en cours. La feuille d'inscription comportera le nom du club demandeur, celui de la suite, le titre et la durée du support musical. 2) OFFICIELS ET ATTRIBUTIONS Tout club inscrit en compétition doit posséder un arbitre diplômé (qui ne sera pas forcément qualifié par le Bureau pour la compétition concernée) par tranche de 10 compétiteurs. A) Trois juges arbitres ( ou 6 lorsque cela est possible, 3 pour juger techniques imposées et qualités athlétiques, 3 pour la présentation et les qualités artistiques ) dont un Président du Jury désigné par l'instance fédérale. Ce Président du Jury est chargé de la stricte observance du règlement qu'il doit faire respecter dans son intégralité. Les trois juges noteront la présentation, les techniques imposées, les qualités artistiques et les qualités athlétiques. ( cf feuilles de notation p. 69 à 71 ) B) Les juges pénalisateurs Au nombre de deux, ils sont également placés sous la responsabilité du Président du Jury. Ils ont en charge la feuille de pénalités et sont chargés de relever l'ensemble des pénalités : - désynchronisations, - sorties, - seconde chance, - support musical, - appel - durée musicale de la suite a) les désynchronisations (pour les couples, groupes et équipes) 54

25 Chaque juge pénalisateur retire un point par désynchronisation, jusqu'à 5 au maximum. Le total des pénalités pour désynchronisation peut s'échelonner de 1 à 10 par compétiteur, étant entendu que ce total est soustrait du total général de chaque juge-arbitre. b) les sorties de l'aire d'évolution Est considérée comme "sortie de l'aire d'évolution" tout mouvement (ou toute technique) exécuté par un compétiteur un appui à l'extérieur du périmètre délimité au sol. On entend par appui au minimum une main ou un pied (et non pas une partie de main ou de pied). Une sortie vaudra une pénalité de 2 points par juge-pénalisateur, deux sorties en vaudront 5 et trois sorties en vaudront 8. Les pénalités à déduire du total de chaque juge-arbitre s'échelonneront donc de 2 à 16 points. c) la seconde chance En cas d'oubli, de chute ou de tout autre incident de son fait survenant sur l'aire d'évolution, le compétiteur pourra recommencer sa suite à sa demande, et avant qu il ne quitte l aire d évolution, une seule et unique fois, Par contre, une pénalité de trois points lui sera infligée par chaque juge pénalisateur. En conséquence, le recours à la seconde chance pénalisera le compétiteur de 6 points par juge-arbitre. d) le support musical Le choix musical est libre. Le support peut en être une cassette ou un CD. - cassettes magnétiques Le morceau musical choisi devra obligatoirement figurer en tout début de face A. Une pénalité de 3 points par juge-pénalisateur sera appliquée dans le cas contraire et entraînera donc une déduction de 6 points du total de chaque juge-arbitre du compétiteur responsable. - disques compacts Le numéro du morceau choisi devra figurer sur le boîtier du CD. Dans le cas contraire, la même pénalité que précédemment sera appliquée. e) l'appel Le compétiteur devra rejoindre l'aire d'évolution à l'appel de son nom. Non présent au second appel (15 secondes après le premier), il se verra infliger une pénalité de 3 points par juge-pénalisateur (déduction de 6 points par juge-arbitre). S'il ne se présente pas au troisième appel (30 secondes après le deuxième), il sera disqualifié. f) la durée musicale La durée musicale d une suite ne pourra excéder 6 minutes. Tout dépassement à l inscription ou attesté par les 2 juges pénalisateurs entraînera l élimination ou le déclassement. g) la chaise de coin Un siège est disposé au coin droit extérieur avant de l aire d évolution pour l entraîneur ou son représentant, et ce exclusivement pour une seule personne. La présence de plus d une personne de l entourage du (ou des) compétiteur(s) est strictement interdite.la pénalité sera de 5 points par juge pénalisateur déduits du total.le sonorisateur ne démarrera et ne stoppera la musique que sur l injonction par la personne de la chaise de coin qui se lévera en tendant le bras à la verticale.. 55

LE MOVING SPORT ART TECHNIQUE

LE MOVING SPORT ART TECHNIQUE Didier SERRURIER LE MOVING SPORT ART TECHNIQUE Edition 2009 LE MOVING écrit par Didier SERRURIER SOMMAIRE 1) AVERTISSEMENT + SOMMAIRE 01 2) INDEX ALPHABETIQUE DES POSITIONS ET TECHNIQUES MOVING 02 3) CONSIDERATIONS

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque )

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Vaste interne Premier adducteur Grand adducteur Vaste externe Droit antérieur Assis, jambes pliées, les fesses en appui sur les talons,

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET» PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET» Logique : développer et perfectionner les qualités de propulsions selon les exigences d un ballet. Parcours de 50m. Support musical et chorégraphique de

Plus en détail

Exercices avec SWISS - BALL

Exercices avec SWISS - BALL 2010 Exercices avec SWISS - BALL CAYUELA Christophe 23/10/2010 Quelques explications : Qu est ce que le swiss ball : Conçue dans les années 60 par un Suisse, le Swissball se repend dans les salles de gym.

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET» 3 sept 2009 PROGRAMME DEVELOPPEMENT La validation de l épreuve «Propulsion» implique la validation de deux parties d épreuve : propulsion «ballet» et propulsion «technique». La nageuse ayant validé une

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

Pompes équilibre (Pectoraux, épaules, bras et abdominaux)

Pompes équilibre (Pectoraux, épaules, bras et abdominaux) Pompes équilibre (Pectoraux, épaules, bras et abdominaux) Saisissez le ballon fermement pour éviter qu il ne vous échappe, votre corps est gainé, les mains placées de part et d autre du ballon à largeur

Plus en détail

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté 1. Dire NON Tournez lentement la tête vers la gauche, de façon à regarder par dessus votre épaule gauche. Ramenez votre tête au centre.

Plus en détail

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH Etirement spécifique à la pratique du basket 1 : Tension du cou.2 Durée : 14 minutes Penchez la tête d un côté. Gardez les épaules relâchées. Laissez

Plus en détail

> Exercices d'étirement au travail

> Exercices d'étirement au travail Page 1 sur 7 Accueil > Réponses SST > Ergonomie > Ergonomie au bureau - Le bureau moderne > Exercices d'étirement au travail Pourquoi est-il important de s'étirer? Que peut-on faire pour minimiser les

Plus en détail

Etirement des adducteurs

Etirement des adducteurs Etirement des adducteurs En cyclisme, les muscles adducteurs de la hanche sont principalement sollicités en montée, lorsque l on se met en danseuse. Consigne d étirement : debout, jambes écartées d environ

Plus en détail

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs MOINS DE 15 ANS Objectifs : Formation du joueur : Ces Cps ont pour objectifs de permettre aux joueurs de club différents de se retrouver dans

Plus en détail

le décor change mais les principes restent les mêmes.

le décor change mais les principes restent les mêmes. PRESENTATION Ce guide vous est proposé par la commission formation de la Fédération Européenne de Krav Maga. Il vous aidera à planifier vos cours ainsi que vos entraînements physiques simplement et en

Plus en détail

ECHAUFFEMENT GENERALISE

ECHAUFFEMENT GENERALISE ECHAUFFEMENT L'échauffement, tout d abord généralisé, deviendra au fil des séances plus spécifique. L enseignant pourra donc choisir parmi les situations suivantes celle qui correspondent à un objectif

Plus en détail

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi?

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Généralités : Pour exécuter un geste efficace, au «Imaginons un bateau à voile handball ou ailleurs, il faut d abord être qui prépare sa course : le bien placé,

Plus en détail

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT LE STRETCHING 1 Maryse BECKERS LEDENT Maryse LEDENT est licenciée en éducation physique (ULg, prom. 1991). Elle occupe actuellement les fonctions d assistante dans le service de pédagogie des activités

Plus en détail

AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée

AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée Pour aborder ce travail, les élèves doivent avoir acquis au minimum le test N 3 départemental Possibilité de travailler

Plus en détail

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements pour faciliter le relâchement et l ouverture du bassin Lors d une séance d étirements, beaucoup de coureurs à pied auront tendance à privilégier surtout certaines

Plus en détail

Exercices pour lombalgiques

Exercices pour lombalgiques Exercices pour lombalgiques Ces exercices simples sont à effectuer au moins 3 fois par semaine ou mieux quotidiennement, au moment où vous le désirez. Ils doivent être exécutés sur une surface dure (par

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

Programme Performance Spécifique. Kayak

Programme Performance Spécifique. Kayak Programme Performance Spécifique Kayak Introduction. La chiropratique augmente notre potentiel et améliore nos performances sportives en s assurant du fonctionnement optimal de la colonne vertébrale et

Plus en détail

SYNCHRO OR. e se présenter. «technique». CRIPTIF. TACHES plongeon CONSEILS. Poussée rétro. Barracuda. legs droits. 1/ Voiliers Ballet

SYNCHRO OR. e se présenter. «technique». CRIPTIF. TACHES plongeon CONSEILS. Poussée rétro. Barracuda. legs droits. 1/ Voiliers Ballet SYNCHRO OR PARCOURS PROPULSION BALLET amentales. Le texte descriptif du parcours fait foi, il précise les critères de réussite sur chacune des tâches réparties sur les 37,50 mètres préconisés. libre, bonnet

Plus en détail

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Étirement Fessiers 1/2 p.02 Fessiers 2/2 p.03 Ischio-jambiers 1/3 p.04 Ischio-jambiers 2/3 p.05 Ischio-jambiers 3/3 p.06 Quadriceps 1/2 p.07 Quadriceps

Plus en détail

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Evaluation des aptitudes pour les catégories Moins de 14 ans Garçons Moins de 15 Filles et Moins de 18 ans Filles Guide de Procédure Saison 2015 2016

Plus en détail

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4)

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4) Cycle 1 Séance 1 : Lundi 26 Septembre OBJECTIF : Renforcement musculaire dynamique + PPG Footing 20 (stade) Bondissements : Bondissements de face sur tribunes (grandes marches dans le virage) 5 séries

Plus en détail

Théorie et pratique de l'échauffement

Théorie et pratique de l'échauffement Théorie et pratique de l'échauffement D'une manière générale, les élèves (non pratiquants dans les clubs sportifs et même certains d'entre eux pendant les cours d'eps) n aiment pas s'échauffer. En effet,

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE Pascal Canciani, Philippe Couture, Pierre Grenet Novembre 2006 DEMI SQUAT ET SQUAT 1. Demi squat et squat complet bras tendus 1. Position de départ 2.

Plus en détail

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR Commentaires : Staff médical de l équipe de France A masculine Support : Anaïs THILLOU, Pôle de Toulouse Réalisation : Vincent GRIVEAU, CTR Midi- Pyrénées Les étirements :

Plus en détail

DÉBUTER EN MUSCULATION

DÉBUTER EN MUSCULATION DÉBUTER EN MUSCULATION Débuter en musculation peut être frustrant et légèrement décourageant. Internet est inondé d'informations en tout genre et s'y retrouver parmi toutes les techniques proposées relève

Plus en détail

SECTEUR MASTERS SKI ALPIN INDEX

SECTEUR MASTERS SKI ALPIN INDEX SECTEUR MASTERS SKI ALPIN INDEX Structure du Secteur Masters Alpin 3 1) REGLES COMMUNES POUR TOUTES LES EPREUVES MASTERS ALPIN. Catégories d âges MASTERS VETERANS 2014/2015 3 ARTICLE 1 / 1 : Participation.

Plus en détail

Trophée National Jeunes règlement

Trophée National Jeunes règlement GdB Trophée National Jeunes règlement Règlement adoption : CA 16/03/2012 entrée en vigueur : 01/09/2012 validité : permanente secteur : Vie Sportive remplace : Chapitre 4.3.-2013/1 nombre de pages : 5

Plus en détail

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 10 RÈGLES D'OR POUR ÉVITER LE «MAL DE DOS» PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 1. TON DOS TE SUPPORTE, PRENDS-EN SOIN 2. SOLLICITE-LE FRÉQUEMMENT,

Plus en détail

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau.

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. Introduction Que l'on travaille assis ou debout, le manque de mouvement lié à une posture statique prolongée peut, à la longue,

Plus en détail

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail.

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. Introduction Chers lectrices et chers lecteurs, Adopter toujours les mêmes positions, notamment

Plus en détail

Apprendre à vivre avec son dos au quotidien

Apprendre à vivre avec son dos au quotidien CRF Bretegnier Centre de Réadaptation Fonctionnelle - Héricourt Apprendre à vivre avec son dos au quotidien Ce livret est destiné aux personnes souhaitant prendre soin de leur dos. CRF Bretegnier 14 rue

Plus en détail

Préparation à la pratique

Préparation à la pratique Debout, Préparation à la pratique Frotter le visage Pour faire circuler l énergie Taper sur tout le corps (2 fs) pour réchauffer le corps pour réveiller le Yang, même l après midi après la sieste pour

Plus en détail

Trucs & Astuces de Coach Altius (Préparation avant un entraînement en natation)

Trucs & Astuces de Coach Altius (Préparation avant un entraînement en natation) Trucs & Astuces de Coach Altius (Préparation avant un entraînement en natation) L échauffement et l activation sont primordiaux avant d entreprendre un entraînement quelconque, dans ce cas-ci la natation.

Plus en détail

N OUBLIEZ PAS DE VOUS ÉTIRER!

N OUBLIEZ PAS DE VOUS ÉTIRER! les sauts 1 ÉCHAUFFEMENT! N OUBLIEZ PAS DE VOUS ÉTIRER! Étirer vers le ciel Tenir pendant 5 secondes Flexions du corps Étirer de chaque côté, sans à-coups, maintenir la flexion pendant 5 secondes développez

Plus en détail

Etirements du sportif

Etirements du sportif Etirements du sportif Principales chaînes musculaires SP01 Un corps pour comprendre et apprendre Anne Le Rouzic Les exercices qui vont suivre nécessitent un échauffement musculaire préalable. Les étirements

Plus en détail

RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements

RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements Les étirements se font en fin de journée, lentement, sans à coup, c est une période de retour au calme. Le principe général est de partir d une position de

Plus en détail

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN La fatigue visuelle figure souvent au premier plan parmi les manifestations physiques ressenties par les utilisatrices

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

Ouverture des méridiens (Étirement)

Ouverture des méridiens (Étirement) Ouverture des méridiens (Étirement) L étirement des méridiens favorise la circulation de l énergie dans ces trajets qui mènent aux Organes (yin) et Entrailles (yang) Ce Qi Gong une excellente gymnastique

Plus en détail

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire LES ETIREMENTS Notions de base Sommaire Mise en garde Un minimum de connaissances anatomiques et physiologiques Choix des étirements : tableau synthétique Quelques exemples d'étirements fréquemment utiles:

Plus en détail

Attention les articulations La meilleure prévention.

Attention les articulations La meilleure prévention. Attention les articulations La meilleure prévention. Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne Téléphone 041 419 51 11 Fax 041 419 59 17 (pour commandes) Internet

Plus en détail

GUIDE DES ETIREMENTS

GUIDE DES ETIREMENTS GUIDE DES ETIREMENTS http://www.exercicesdetirement.com Les étirements: Les étirements (ou stretching) sont le pont entre la vie sédentaire et la vie active. Grâce aux étirements, nous pouvons maintenir

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Hanche 171 I. Exercices pour la bursite trochantérienne et la tendinite du moyen fessier Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Vous pouvez appliquer de la glace durant

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

FICHE PATIENT : LE POST PARTUM

FICHE PATIENT : LE POST PARTUM FICHE PATIENT : LE POST PARTUM Le post partum est la période qui suit immédiatement un accouchement ; il s agit de la période comprise entre l expulsion du bébé et le retour des organes à un stade pré-gravidique.

Plus en détail

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11 «Top 10» de l hiver Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne Renseignements Tél. 041 419 51 11 Commandes www.suva.ch/waswo-f Fax 041 419 59 17 Tél. 041 419 58 51 Auteurs Dr Hans Spring,

Plus en détail

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES 8.1 Principes généraux de conditionnement C est un fait bien connu que les joueurs en excellente forme physique sont moins susceptibles de subir des blessures.

Plus en détail

exemples d'exercices pour l'entraînement de la souplesse

exemples d'exercices pour l'entraînement de la souplesse Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour l'entraînement de la souplesse INFORMATION DESTINÉE AUX PATIENTS Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour

Plus en détail

WWW.COACHMUSCU.COM TONIFIEZ VOTRE BUSTE

WWW.COACHMUSCU.COM TONIFIEZ VOTRE BUSTE WWW.COACHMUSCU.COM TONIFIEZ VOTRE BUSTE 1 er programme : Découvrez les exercices qui vous permettrons de tonifier les principaux muscles du buste : Pectoraux, dorsaux, trapèzes... Ces muscles permettent

Plus en détail

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 LANCER EN ROTATION lancer d anneaux FONDAMENTAUX Tenir l engin en pronation (paume vers le bas) Lancer avec tout le corps Les lancers en rotation

Plus en détail

1 POURQUOI FAUT-IL S ECHAUFFER?

1 POURQUOI FAUT-IL S ECHAUFFER? 1 POURQUOI FAUT-IL S ECHAUFFER? Les muscles et les tendons sont, en période de repos, à la température de 37. Or, on sait maintenant que : 1) Les muscles et les tendons ont un rendement maximum à la température

Plus en détail

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 Les Troubles Musculosquelettiques (TMS) constituent un enjeu en Santé au Travail. En France, les TMS sont la première cause de reconnaissance de Maladie

Plus en détail

Pauses réparatrices. Votre santé avant tout

Pauses réparatrices. Votre santé avant tout Pauses réparatrices Votre santé avant tout Accordez davantage de place à l activité physique et à la détente dans votre journée de travail, vous augmenterez ainsi votre bienêtre et votre performance. Vous

Plus en détail

CADET DE LA. Les sélections sont ouvertes aux candidats :

CADET DE LA. Les sélections sont ouvertes aux candidats : CADET DE LA république Le recrutement et les épreuves de sélection sont organisés par département en fonction des postes ouverts. Le retrait du dossier d inscription s effectue auprès des structures de

Plus en détail

Rééducation et auto-rééducation. Guide pratique à l usage des personnes atteintes de sclérose en plaques

Rééducation et auto-rééducation. Guide pratique à l usage des personnes atteintes de sclérose en plaques Rééducation et auto-rééducation Guide pratique à l usage des personnes atteintes de sclérose en plaques SOMMAIRE Introduction P.3 Conseils d autorééducation P.4 Mouvements alternatifs rapides P.6 Autoétirements

Plus en détail

Gymnastique Rythmique HELP DESK

Gymnastique Rythmique HELP DESK Gymnastique Rythmique HELP DESK Ce «Help Desk» de Gymnastique Rythmique est conçu pour éclaircir et illustrer à l aide d exemples, les diverses normes du Code de Pointage de Gymnastique Rythmique. Le propos

Plus en détail

4 pratiques intérieures et 7 pratiques extérieures de niveau Atome.

4 pratiques intérieures et 7 pratiques extérieures de niveau Atome. 4 pratiques intérieures et 7 pratiques extérieures de niveau Atome. Échauffement : L échauffement est l un des éléments les plus importants d un programme d exercices. Il joue aussi un rôle particulièrement

Plus en détail

l avant, puis vers l arrière.

l avant, puis vers l arrière. Faire 10 répétitions de chaque mouvement Demi-cercle avec la tête Ne pas aller vers l arrière. Rotation des épaules Faites des rotations vers l avant, puis vers l arrière. Rotation du bassin Placez vos

Plus en détail

acrobatie: équilibre sur les mains, portés acrobatiques et banquine

acrobatie: équilibre sur les mains, portés acrobatiques et banquine acrobatie: équilibre sur les mains, portés acrobatiques et banquine Partie 1 - Équilibre sur les mains 1/ Préparation à l équilibre sur les mains 1 Exercices de posture 2 Exercice de tension du corps 3

Plus en détail

CRITÉRIUM REGIONAL U13 SAISON 2013-2014 REGLEMENT

CRITÉRIUM REGIONAL U13 SAISON 2013-2014 REGLEMENT CRITÉRIUM REGIONAL U13 SAISON 2013-2014 REGLEMENT REGLEMENT Article 1 : Titre et Challenge La Ligue de Paris Ile-de-France de Football organise annuellement sur son territoire une épreuve intitulée «Critérium

Plus en détail

PREAMBULE Pass Sports de l Eau Pass Sports de l Eau

PREAMBULE Pass Sports de l Eau Pass Sports de l Eau 1 PREAMBULE Après la validation du Sauv Nage, le Pass Sports de l Eau de l Ecole de Natation Française (ENF) mis en place par le Conseil Interfédéral des Activités Aquatiques (CIAA) permet de découvrir

Plus en détail

-Détails du programme- 3 ème DAN

-Détails du programme- 3 ème DAN -Détails du programme- 3 ème DAN (Utilisation obligatoire d arme en bois, en caoutchouc ou en mousse) * Le candidat devra apporter ses armes et protections Tronc commun 3 ème DAN 1. UV1 Kihon, techniques

Plus en détail

Répétez l exercice 10 à 15 fois, prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Répétez l exercice 10 à 15 fois, prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Épaule 67 I. Exercices pour une tendinite de l épaule Les exercices qui suivent visent à renforcer la musculature de votre épaule. Vous devez les faire au moins 2 fois par jour, tous les jours. Ils peuvent

Plus en détail

La musculation en période hivernaleeeee

La musculation en période hivernaleeeee Centre de formation CR4C Roanne Flash performance n 2 (entraînement, biomécanique, nutrition, récupération ) Réalisé par Raphaël LECA & Jean-Charles ROMAGNY www.culturestaps.com La musculation en période

Plus en détail

1. ORGANISME DE FORMATION 2. PRÉROGATIVES

1. ORGANISME DE FORMATION 2. PRÉROGATIVES 1. ORGANISME DE FORMATION Les formations et examens «Pilote Initiateur Bateau» sont organisés et mis en œuvre par les Ligues régionales, dans le respect du cahier des charges élaboré par la commission

Plus en détail

277 rue Saint Jacques - 75240 PARIS Cedex 05 Tél. 01 44 41 48 50 Fax 01 43 29 96 88 www.ugsel.org

277 rue Saint Jacques - 75240 PARIS Cedex 05 Tél. 01 44 41 48 50 Fax 01 43 29 96 88 www.ugsel.org PROGRAMME 2010 2015 Fédération Sportive Educative de l Enseignement Catholique 277 rue Saint Jacques - 75240 PARIS Cedex 05 Tél. 01 44 41 48 50 Fax 01 43 29 96 88 www.ugsel.org SOMMAIRE ² 01 Gymnastique

Plus en détail

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 MOUVEMENTS DE BASE (global) EN. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 Squat Développé Couché Traction Traction bphiver2013 Hamrouni Samy 2 Un travail de ces mouvements sur appareils guidés est plus sécurisant mais

Plus en détail

Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou

Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Objectif de votre rééducation

Plus en détail

Mise à jour au 20 aout 2015. REGLEMENT SPORTIF DES ORGANISATIONS des EPREUVES TERRITORIALES Concernant les Catégories SENIORS à XV.

Mise à jour au 20 aout 2015. REGLEMENT SPORTIF DES ORGANISATIONS des EPREUVES TERRITORIALES Concernant les Catégories SENIORS à XV. Mise à jour au 20 aout 2015 REGLEMENT SPORTIF DES ORGANISATIONS des EPREUVES TERRITORIALES Concernant les Catégories SENIORS à XV Saison 2015-2016 SOMMAIRE 1. ATTRIBUTIONS de la COMMISSION des EPREUVES

Plus en détail

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Faire des étirements pour améliorer la flexibilité Aperçu de la trousse Les exercices d étirement font partie intégrante

Plus en détail

Règles du Jeu et Code du Fair-Play

Règles du Jeu et Code du Fair-Play 12 MISE EN PLACE DU CODE DU FAIR-PLAY Publicité pour le Code Tous les parents, les joueurs, les éducateurs et les arbitres doivent se familiariser avec les Règles du jeu et le Code du Fair-play avant le

Plus en détail

-Détails du programme- 5 ème DAN

-Détails du programme- 5 ème DAN -Détails du programme- 5 ème DAN (Utilisation obligatoire d arme en bois, en caoutchouc ou en mousse) * Les armes et protections seront fournies par le candidat Tronc commun 5 ème DAN 1. UV1 Kihon, techniques

Plus en détail

GUEST Vcl - intersaisons 2015 (muscu) adri

GUEST Vcl - intersaisons 2015 (muscu) adri VOTRE SEANCE Athlète : Titre : Suivi par : GUEST Vcl - intersaisons 2015 (muscu) adri Objectif : entretien Durée : 2 mois Le 17/05/2015 Observations : EXPLICATIONS Voici votre programme! Ce travail influencera

Plus en détail

Les étirements??? Oui? Quand? Comment?

Les étirements??? Oui? Quand? Comment? Les étirements??? Oui? Quand? Comment? Sommaire : Idées reçues... Page 2 Contradictions... Page 3 Les techniques d étirement... Page 5 Les positions d étirement... Page 7 Recommandations... Page 11 1 Idées

Plus en détail

Etirements avant l effort :

Etirements avant l effort : Etirements avant l effort : Chaque exercice comporte : une phase active: 6 à 8 secondes (étirement et contraction) une phase dynamique (mouvements de rotation ou de sautillé) Position de départ Phase active

Plus en détail

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine )

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine ) Comment mieux se tenir sans peine ( ou presque sans peine ) Notre structure rigide est le squelette, composé de nombreux segments mobiles les uns par rapport aux autres. Et maintenu dans l espace par le

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION

GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION Equipe départementale EPS de Tarn et Garonne 1 Ce dossier pédagogique relatif à la natation à l'école primaire (du cycle 1 au cycle3 ) a pour objectifs: - de

Plus en détail

LES ÉTAPES DE RELAXATION

LES ÉTAPES DE RELAXATION LES ÉTAPES DE RELAXATION 1. Consacrez-vous les 20 prochaines minutes en vous donnant la permission de prendre du temps pour vous-mêmes. 2. Ne pensez pas à vos soucis vous n avez pas besoin de faire quoique

Plus en détail

«Laissez-moi jouer en sécurité»

«Laissez-moi jouer en sécurité» 12 MISE EN PLACE DU CODE DU FAIR-PLAY Publicité pour le Code Tous les parents, les joueurs, les éducateurs et les arbitres doivent se familiariser avec les Règles du jeu et le Code du Fair-play avant le

Plus en détail

Groupes d age : Junior (18 ans et moins), Senior et Open (tous ages)*

Groupes d age : Junior (18 ans et moins), Senior et Open (tous ages)* Grade 7 Information Générale Niveau Étoile complété : Super Étoile 5 Groupes d age : Junior (18 ans et moins), Senior et Open (tous ages)* Habiletés de compétition : Junior Grade 7 ou Open Étoile 1 Super

Plus en détail

ÉLÉMENTS OBLIGATOIRES

ÉLÉMENTS OBLIGATOIRES ÉLÉMENTS OBLIGATOIRES GRADE 7 - SOLO - SENIOR 1. 2. 3. 4. ÉLÉMENTS PÉNALITÉ DE 0,5 1 POINT EXÉCUTION (Aucune pénalité) À partir d une position verticale faire un tour complet ; dans la direction opposée,

Plus en détail

Le Diplôme d Instructeur Fédéral

Le Diplôme d Instructeur Fédéral Le Diplôme d Instructeur Fédéral La F.F.S.T agréée par le Ministère des Sports assure une mission de service public. Pour mener à bien cette mission elle assure notamment des formations d enseignants,

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

Programme de renforcement, d étirement et de proprioception pour la prévention des blessures

Programme de renforcement, d étirement et de proprioception pour la prévention des blessures Programme de renforcement, d étirement et de proprioception pour la prévention des blessures Compte tenu des conclusions de l étude par rapport à la flexibilité et la force des joueurs (voir dernière page),

Plus en détail

Titre II Centres de formation des clubs professionnels

Titre II Centres de formation des clubs professionnels Titre II Centres de formation des clubs professionnels CHAPITRE 1 - DISPOSITIONS GÉNÉRALES ARTICLE 100 COMPÉTENCE DE LA COMMISSION NATIONALE PARITAIRE DE LA CCNMF La commission nationale paritaire de la

Plus en détail

Programme estival 2011 - Catégorie "Seniors"

Programme estival 2011 - Catégorie Seniors 2011 - Catégorie "Seniors" Au niveau du footing : Semaine 1 : - Séance 1: Footing (45min 1h) 2x20 minutes de footing à 60% de la Fc max. (normal) - Séance 2 : Footing (45min 1h) 2x20 minutes de footing

Plus en détail