LA SONDE A OXYGENE. Grâce à la Sonde λ (Lambda) l air est plus propre!

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA SONDE A OXYGENE. Grâce à la Sonde λ (Lambda) l air est plus propre!"

Transcription

1 LA SONDE A OXYGENE Grâce à la Sonde λ (Lambda) l air est plus propre!

2 LA DEPOLLUTION Nécessité de protéger l environnement et de diminuer les émanations toxiques polluant les agglomérations. 1993: Mise en place d une norme européenne de réduction des gaz nocifs. Depuis 1993, 15 millions de voitures ont été équipées d 1 pot catalytique et d au moins 1 ou 2 sondes Lambda

3 LES POLLUANTS ET EFFETS POLLUANTS Monoxyde de Carbone: CO Oxydes d azote: NOx Hydrocarbures: HC (CnHm) Ozone (Hydrocarbures imbrûlés + oxyde d azote) EFFETS Maux de tête Baisse de vigilance Fragilisation de la muqueuse pulmonaire Effets cancérigènes Irritations et effet de serre

4 LES NORMES DATE CO (g/km) HC (g/km) NO x (g/km) HC + NO x (g/km) Euro I ,72 / / 0,97 Euro II ,2 / / 0,5 Euro III ,3 0,2 0,15 / Euro IV ,1 0,08 / En 2008, Euro V Taux de CO2 < 140 g/km

5 LA DEPOLLUTION RESPECTER DES NORMES DE PLUS EN PLUS SEVERES Utilisation d un d catalyseur. Utilisation des sondes Lambda pour obtenir un DOSAGE AIR- ESSENCE IDEAL afin de ne pas polluer.

6 COMBUSTION STOECHIOMETRIQUE LE DOSAGE IDEAL 1 kg Carburant (hydrocarbure, carbone, hydrogène) 14.7 kg Air (oxygène, azote) CnHm+(n+m/4)(O +(n+m/4)(o2+3,76) +3,76) nco2+m/2h20+3,76(n+m/4)n 0+3,76(n+m/4)N2 1g Carburant g Air CO2 + Eau + Azote

7 COMBUSTION λ<1 DEFAUT D AIR λ=1 λ>1 EXCES D AIR MELANGE RICHE MELANGE PAUVRE CO2 +(Eau+Azote) CO+CO +CO2+Eau +Eau +Azote+HC O2+CO2+ Eau+Azote+NOx Si λ=1, pas de polluants

8 LA SONDE A OXYGENE Gaine protectrice 1 à 4 fils Joint d étanchéité Joint d étanchéité Support de l él élément Zirconium Connecteur Tube protecteur Élément Titane

9 REGULATION DE RICHESSE CALCULATEUR SONDE LAMBDA CARBURANT AIR MELANGE MOTEUR CATALYSEUR A 3 VOIES GAZ D ECHAPPEMENT Mesure la quantité d oxygène présente dans les gaz d éd échappement. Informe le calculateur de la richesse du mélange. m

10 CATALYSEUR TRIFONCTIONNEL Entrant CO NO X HC H 2 O CO 2 N 2 Sortant 2CO + O2O 2C2H6 + 7 O2O 2NOx + 2CO OXYDATION OXYDATION REDUCTION 2CO2 4CO2 + 6 H2OH N2 + 2CO2

11 FONCTIONNEMENT DU CATALYSEUR Actif lorsqu'il atteint une température > 250 C Transforme les émissions HC, CO, NOx du moteur Présence d'o2 (mélange pauvre) CO CO2 HC H2O H O + CO2 Absence d'o2 (mélange riche) NOX N2 + O2O

12 CONVERSION DES POLLUANTS 0,97 1,03 Émissions de HC,CO et NOx transformées par le catalyseur 3 voies. Meilleure efficacité du catalyseur pour λ =1. Nécessité d un contrôle du dosage Air-Essence dans la «fenêtre» du catalyseur. Utilisation de la sonde Lambda

13 DIFFERENTS TYPES DE SONDES SONDE LAMBDA AU ZIRCONIUM : OZA (1 à 4 fils) Noir = (+) signal Blancs = fils chauffage Gris = (-)( ) signal! SONDE LAMBDA TITANE: OTA (1 à 4 fils) Noir = signal (-)( Jaune = signal (+) Blanc = élément chauffant (-)( Rouge ou gris= él.. chauffant (+) Sonde 3 fils, mise à la masse par le carter

14 VUE EN COUPE D UNE SONDE OZA Faisceau électrique Masse du capteur Corps métalliquem Entrée e d air d de référencer rence Élément chauffant Tube de protection Signal du capteur vers Calculateur Joint étanchéité faisceau Support céramiquec Joint Élément Zirconium

15 FONCTIONNEMENT: SONDE OZA La sonde réagit r en fonction de la teneur en O2O du milieu Activation de la sonde de 350 C à 900 C GAZ D ECHAPPEMENT HC NO X CO Support de l élément zirconium

16 FONCTIONNEMENT: SONDE OZA Élément chauffant Électrode externe Électrode interne Électrode interne Coté air de réf. r Gaz entrant Air de référencerence Tube de protection Gaz sortant Élément zirconium Électrode externe Coté gaz Céramique de protection

17 FONCTIONNEMENT: SONDE OZA AIR DE REFERENCE ELEMENT ZIRCONIUM e- U Concentration d oxygène différente de part et d autre d de l élément zirconium Migration des ions O2-O COUCHE CERAMIQUE POREUSE GAZ D ECHAPPEMENT e- Potentiels d éd électrodes différents Création d une d tension

18 FONCTIONNEMENT: SONDE OZA Migration des ions O2- Air de référencerence Élément Zirconium Électrode Platine U Couche céramique c poreuse Électrode Platine Échappement Création d une d tension

19 Tension capteur (U) Volts (V) FONCTIONNEMENT: SONDE OZA La tension sonde varie donc suivant l él état du mélange pauvre ou riche. U Cette tension varie entre 0,1 Volt à l état pauvre et 0,9 Volts à l état riche. RICHE STOECHIO. PAUVRE

20 SIGNAL SONDE Cette tension est transmise sous forme de signal au calculateur.

21 ACTION SUR TEMPS D INJECTION Signal sonde Mélange Riche/Pauvre Variation de la tension sonde Carburant injecté EX: comportement sonde usagée Envoi d un d signal au calculateur Baisse de la quantité injecté Hausse de la quantité injecté Variation du temps d injection

22 VUE EN COUPE D UNE SONDE OTA Tube de protection Substrat Support céramiquec Câble signal Joint Isolant en verre Élément en dioxyde de titane Corps métalliquem Joint d éd étanchéité

23 FONCTIONNEMENT:SONDE OTA Électrode platine Ti O 2-4+ R Gaz d éd échappement O 2- O 2- Électrode platine La résistance r électrique de l él élément dioxyde de titane évolue en fonction de la concentration d O2d dans le mélange m de gaz. En présence d O2d l élément devient moins conducteur Baisse de la proportion d O2,, l él élément devient plus conducteur

24 FONCTIONNEMENT:SONDE OTA R (Ω) En présence d O2, d Élément moins conducteur Résistance élevée Baisse de la proportion d O2d Élément plus conducteur Résistance plus faible RICHE STOECHIO. PAUVRE

25 CARACTERISTIQUES:SONDE OTA! Température de fonctionnement entre 200 C C et 700 C. Le capteur peut être détruit d si la température est supérieure à 850 C. Construction étanche et taille compacte. Montée e rapide en température. Résistante au plomb.

26 IMPORTANCE DE LA SONDE O2 Une sonde défectueuse d peut entraîner ner les problèmes suivants:! Détérioration du pot catalytique Augmentation de la consommation Perte d agrd agrément de conduite Échec au contrôle technique Nécessité de savoir diagnostiquer un disfonctionnement et d y d y remédier.

27 CAS DE REMPLACEMENT Problème : Gaine et connecteur fondus par contact avec la tubulure d échappement. Solution : Solution : La Sonde doit être changée et le faisceau repositionné pour éviter tout contact avec la tubulure. Problème : Fil électrique effiloché et coupé. Solution : La sonde doit être changée et le faisceau repositionné pour éviter les contraintes.

28 CAS DE REMPLACEMENT Problème : Joint délogé. Solution : Solution : La Sonde doit être changée et le faisceau repositionné pour éviter les contraintes. Problème : Sonde lambda déformée. Solution : La Sonde doit être changée.

29 CAS DE REMPLACEMENT Problème : Eau dans le connecteur et oxydation des contacts. Solution : La Sonde doit être changée. Vérifier les contacts et l état du connecteur et du faisceau côté véhicule. Avant tout changement de sonde Nettoyez impérativement la connectique coté véhicule

30 CAS DE REMPLACEMENT Dépôts de suie Mélange trop riche Él.chauffant détérioré Dépôts brillants, plomb dans l essencel Dépôts blancs ou gris Additif dans l essence l Moteur brûle de l huilel Changer la sonde Changer la sonde Utiliser de l essence l sans plomb Éliminer la cause Changer la sonde

31 CAS DE REMPLACEMENT Dépôts blancs Choc thermique Consommation de liquide de refroidissement Dépôts de carbone obstruant les orifices Richesse excessive Consommation d huile exagérée Entrées d air à l échappement Éliminer la cause Changer la sonde Éliminer la cause Changer la sonde

32 DIAGNOSTIC D UNE D SONDE Élément chauffant TEST CONDITION RESULTAT SINON Élément chauffant Contact coupé, vérifier la résistance entre les câbles blancs (OZA) ou les câbles rouges (OTA) Moteur tournant, connecter un multimètre entre les fils blancs de la connectique sonde 2 < R < 30 ohms L élément chauffant peut être détérioré, la sonde doit être changée 10,5 V ou plus Vérifier l alimentation coté véhicule

33 DIAGNOSTIC D UNE D SONDE Signal sonde TEST CONDITION RESULTAT SINON Amplitude de tension correcte Signal Mettre le régime moteur à tr/min 0.1 V < tension < 0.9 V Étanchéité de l'échappement Sonde Test à T normale de fonctionnement du moteur Temps de basculement : Riche - Pauvre : 300 ms Pauvre - Riche : 300 ms Discontinuité électrique des connecteurs Raté d allumage Gestion contrôle moteur Pied à fond : 1 V Consommation d'huile Lâché de pied : 0 V

34 INTERVALLE DE CHANGEMENT Durée de vie de Km dans des conditions normales de fonctionnement.

35 DEMONTAGE Utiliser une bombe dégrippante Utiliser une clé adéquate Autre possibilité

36 DEMONTAGE Casser la sonde juste au dessus de la partie «écrou» comme indiqué ci-dessus dessus

37 DEMONTAGE démonter ensuite le capteur avec une clé à pipe.

38 LE PRESENT ET LE FUTUR DES SONDES DE PLUS EN PLUS NOMBREUSES

39 L EOBD NORME EURO 3 (Euro 2000) a imposé le montage d une d sonde à oxygène supplémentaire en aval du catalyseur Prévenir une dérive d des émissions du véhicule. v Par un diagnostic embarqué ( E O B D ). EOBD Unité de Contrôle Moteur Sonde Lambda Amont Sonde Lambda Aval Air Essence Mélange Air / Essence Moteur Catalyseur 3 Voies Gaz Echappement

40 L EOBD Une prise de diagnostic permet d interroger d le calculateur et d accéder à la totalité des données enregistrées es par l EOBD. PRINCIPE: Émissions polluantes excessives Un voyant au tableau de bord doit s allumer CONTRÔLE: Seconde sonde lambda installée e en aval du catalyseur Contrôle l efficacitl efficacité du catalyseur et la richesse moyenne régulr gulée

41 L EOBD CATALYSEUR FONCTIONNE CATALYSEUR DETERIORE Oscillations faibles de la sonde aval Oscillations élevées es de la sonde aval. BOITIER ECU LAMPE La lampe s allume... SONDE LAMBDA SONDE DE DIAGNOSTIQUE

42 LE FUTUR: SONDE UEGO Temps de réaction r ultra court Rapidité de mise en service Sonde hermétique, pas besoin d air d de référencer rence Mesure en continue de la richesse, précision accrue à la stœchiom chiométrie Valeur lambda sur une large bande Utilisée e sur les moteurs à injection directe d essence d (HPI), en compétition (F1, WRC), et bientôt sur moteurs diesel

43 LE FUTUR: SONDE NOX Fonctionnement à mélange pauvre Stockage des oxydes d azote d dans un piège intermédiaire Sonde détecte d une saturation de la capacité de stockage Information envoyée e au calculateur, pour enrichir le mélangem Conversion optimale du taux d oxyde d d azoted

44 LE FUTUR: SONDE NOX Sonde lambda amont Calculateur Catalyseur 3 voies Sonde aval Sonde NOX Catalyseur NOX

45 SONDE UNIVERSELLE Destinée aux voitures non équipées de système EOBD. Couverture: véhicules avant 2000.! Ne sont pas 100 % conformes aux spécifications d origine en terme de calibration et durée de vie.

46 CONTENU DU KIT Gaine thermorétractable Joints caoutchouc Connecteurs métalliques Capteur Fils ( 1 à 4 ) NOTICE FOURNIE! Utilisation du connecteur d origine

47 SONDE UNIVERSELLE NGK Gamme de 5 références (1 à 4 fils). 100 % des SLU sont testées. La sonde NTK fonctionne parfaitement avant de quitter l usine de fabrication. Pas de raison de disfonctionnement avec une installation correcte.! Aucune Garantie ouverte concernant les Sondes Lambda universelles.

48 UN NOUVEAU MARCHE RECHANGE

49 NGK N 1 N 1 OBLIGE NGK Premier fournisseur de Sondes Lambda au monde

50 IMPORTANCE DE LA SONDE Rôle clé dans la dépollution. d Faible niveau d éd émission gazeuse du véhicule. v Protection du pot catalytique. Conformité au contrôle technique. Conformité aux contrôles de police en bord de route.

51 NGK N 1 N 1 OBLIGE Produit homologué par le TüV allemand Certificat (KBA) + notice de montage dans chaque emballage Calibration de la sonde en usine identique à celle de la première monte Parfaite adéquation avec le calculateur électronique d'injection (contrairement aux sondes adaptables)

52 NGK N 1 N 1 OBLIGE Longueur du faisceau identique à l origine. Connecteur identique à l origine. Étanchéité faisceau identique à l origine Filetage sonde enduit de pâte anti-gripante VISSER, CONNECTER, DEMARRER Installation rapide, simple et sûres POURQUOI FAIRE PLUS COMPLIQUE?

53 CATALOGUE PROFESSIONNEL Catalogue précis et détailld taillé 36 marques de véhicule, v plus de 300 références rences de sondes Tableau de correspondance avec concurrents et constructeurs (8 pages) Descriptif technique et de diagnostic (4 pages)

54 CATALOGUE PROFESSIONNEL Nombre de fils N connecteur Longueur de fil Ex: Schéma connecteur Nombre de fils, longueurs, type de connecteur Et schémas des connecteurs à l échelle 1 (22 pages)

55 Merci de votre attention...

SONDE LAMBDA ET POTS CATALYTIQUES

SONDE LAMBDA ET POTS CATALYTIQUES LA GUZZITHÈQUE 1/8 12/10/03 SONDE LAMBDA ET POTS CATALYTIQUES SOURCES Bosch http://www.asweb.fr http://www.garage.volland.claranet.fr http://www.perso.club-internet.fr/chris.ferry/injection.htm http://www.arwin-rp.com

Plus en détail

Sonde lambda. Principe de fonctionnement de la sonde Lambda

Sonde lambda. Principe de fonctionnement de la sonde Lambda Principe de fonctionnement de la sonde Lambda Les sondes Lambda se présentent sous deux types, différenciés par le métal précieux de l'élément qui permet de mesurer la teneur en oxygène des gaz d'échappement.

Plus en détail

Info Technique. Sonde lambda. Rôle. Fonctionnement

Info Technique. Sonde lambda. Rôle. Fonctionnement Hella KGaA Hueck & Co., Lippstadt 15 décembre 2002 1-5 Sonde lambda Rôle Des normes de plus en plus sévères sont prescrites pour les gaz d'échappement, contraignant l'industrie automobile à réduire les

Plus en détail

par Christian Haentjens, Formateur et Auteur des Editions Techniques

par Christian Haentjens, Formateur et Auteur des Editions Techniques Le catalyseur Le talon d Achille du système d échappement par Christian Haentjens, Formateur et Auteur des Editions Techniques Les voitures récentes munies d un système d échappement «résistant à la corrosion»

Plus en détail

THÈME : MOTORISATION. Véhicule bicarburation : Essence/ G.N.V. Etude Renault Kangoo TYPE : Ressources formateurs. Cours T.P. / T.D.

THÈME : MOTORISATION. Véhicule bicarburation : Essence/ G.N.V. Etude Renault Kangoo TYPE : Ressources formateurs. Cours T.P. / T.D. THÈME : MOTORISATION TITRE : Véhicule bicarburation : Essence/ G.N.V. Etude Renault Kangoo TYPE : Ressources formateurs 1.1.1. Cours 1.1.2. T.P. / T.D. Date mise à jour 6 mai 2004 Auteur référent Nom :

Plus en détail

L injection essence 1 DATE : CLASSE :

L injection essence 1 DATE : CLASSE : 1 1. Frontière de l étude : 2. Solutions technologiques : On dénombre deux architectures selon le nombre et l emplacement des injecteurs : L injection multipoint : système le plus répandu actuellement,

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir sur les sondes lambda

Tout ce qu il faut savoir sur les sondes lambda www.beru.com Tout ce qu il faut savoir sur les sondes lambda Information technique n 03 Perfection Intégrée Table des matières Introduction Principe de la mesure comparative de l oxygène Structure et fonctionnement

Plus en détail

FONCTION : ALIMENTATION CARBURANT BIOFLEX (BOSCH ME7.4.9) SYSTEME INJECTION BOSCH ET INJECTION TU5JP4

FONCTION : ALIMENTATION CARBURANT BIOFLEX (BOSCH ME7.4.9) SYSTEME INJECTION BOSCH ET INJECTION TU5JP4 Page 1 sur 11 FONCTION : ALIMENTATION CARBURANT BIOFLEX (BOSCH ME7.4.9) SYSTEME INJECTION BOSCH ET INJECTION TU5JP4 1. Synoptique Figure : B1HM0E3D (1) Boîtier papillon motorisé. (2) Répartiteur d'admission

Plus en détail

Table des matières. Gestion moteur 2 L injection directe

Table des matières. Gestion moteur 2 L injection directe L injection directe Table des matières 1 Introduction.... 3 2 Nomenclature... 3 3 Fonctionnement.... 3 4 Avantages... 4 4.1 Très large plage de fonctionnement.... 4 4.2 Diminution des pertes par renouvellement

Plus en détail

LES OXYDES D AZOTE (NO x )

LES OXYDES D AZOTE (NO x ) LES OXYDES D AZOTE (NO x ) Qu appelle-t-on NO x? Où, quand et comment se forme-t-il? Quels sont ses dangers? Les émissions de NO 2 sont-elles réglementées? Comment peut-on s en débarrasser? Quel est le

Plus en détail

Contrôle et système d antipollution

Contrôle et système d antipollution Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014 Contrôle et système d antipollution Nom : Prénoms : LYCÉE GASTON BARRÉ 1 Contrôle et

Plus en détail

Pollution automobile. Normes et dépollution

Pollution automobile. Normes et dépollution Pollution automobile Normes et dépollution Cycle ECE X 4 Cycle EUDC C a r a c t é r i s t i q u e s U n i t é E C E 1 5 E U D C D i s t a n c e k m 4 1. 0 1 3 = 4. 0 5 2 6. 9 5 5 D u r é e s 4 1 9 5 =

Plus en détail

FORMATION TECHNIQUE MEDA LA DEPOLLUTION ET LA NORME E.O.B.D. M.I.L. Lycée E. Bugatti Dépollution et E.O.B.D. Page 1/18

FORMATION TECHNIQUE MEDA LA DEPOLLUTION ET LA NORME E.O.B.D. M.I.L. Lycée E. Bugatti Dépollution et E.O.B.D. Page 1/18 LA DEPOLLUTION ET LA NORME E.O.B.D. M.I.L. Lycée E. Bugatti Dépollution et E.O.B.D. Page 1/18 1 INTRODUCTION 3 2 SOURCES DE POLLUTION 3 2.1 LES POLLUANTS... 3 2.1.1 Les acteurs de la combustion 3 2.1.2

Plus en détail

Fonctionnement des moteurs Nicolas-Ivan HATAT

Fonctionnement des moteurs Nicolas-Ivan HATAT Fonctionnement des moteurs Nicolas-Ivan HATAT Ingénieur, Docteur de L Ecole Centrale de Nantes Fonctionnement des moteurs Un moteur thermique permet de produire une énergie mécanique à partir d une énergie

Plus en détail

L Efficacité Energétique dans le transport «Promotion des Carburants et Véhicules Propres»

L Efficacité Energétique dans le transport «Promotion des Carburants et Véhicules Propres» L Efficacité Energétique dans le transport «Promotion des Carburants et Véhicules Propres» Séminaire APRUE PNUE Hôtel Hilton Alger 3/4 juin 2015 1 Expérience de la SNVI dans la production de Véhicules

Plus en détail

LEXIQUE DES DEFAUTS CONSTATABLES CCT VL Page 1/7 9. POLLUTION, NIVEAU SONORE Applicable à compter du 01/04/2011 Version 3.01, Date 30/11/2010

LEXIQUE DES DEFAUTS CONSTATABLES CCT VL Page 1/7 9. POLLUTION, NIVEAU SONORE Applicable à compter du 01/04/2011 Version 3.01, Date 30/11/2010 LEXIQUE DES DEFAUTS CONSTATABLES CCT VL Page 1/7 Instruction(s) technique(s) applicable(s) : SR/V/F9-1 SR/V/F9-2 SR/V/F9-3 Applicable à compter du 01/04/2010 SOMMAIRE 9.1. MESURES... 2 9.1.1. TENEUR EN

Plus en détail

TEPZZ 86Z 67A_T EP 2 860 367 A1 (19) (11) EP 2 860 367 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

TEPZZ 86Z 67A_T EP 2 860 367 A1 (19) (11) EP 2 860 367 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (19) TEPZZ 86Z 67A_T (11) EP 2 860 367 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 1.04.1 Bulletin 1/16 (21) Numéro de dépôt: 14183.8 (1) Int Cl.: F01N 3/08 (06.01) F01N 3/ (06.01) F01N

Plus en détail

Véhicules Propres pour l amélioration de la qualité de l air Les Stratégies de progrès

Véhicules Propres pour l amélioration de la qualité de l air Les Stratégies de progrès Véhicules Propres pour l amélioration de la qualité de l air Les Stratégies de progrès Andre Douaud Ancien Directeur Technique Constructeurs Français Automobiles CCFA À Rabat, Avril 21 Moteurs et Carburants

Plus en détail

ALIMENTATION CARBURATION

ALIMENTATION CARBURATION ALIMENTATION CARBURATION FONCTION D USAGE Les moteurs fonctionnent grâce à l énergie dégagée par la combustion d un mélange gazeux composé : - d un carburant ( essence ) - d un comburant ( oxygène ) Le

Plus en détail

Filtres à particules diesel (FAP) La qualité des pièces d origine, la formation et l assistance technique au service du marché de la rechange.

Filtres à particules diesel (FAP) La qualité des pièces d origine, la formation et l assistance technique au service du marché de la rechange. Filtres à particules diesel (FAP) La qualité des pièces d origine, la formation et l assistance technique au service du marché de la rechange. Des dispositifs antipollution pour un futur plus écologique

Plus en détail

DS de Spécialité n o 4 Cumuler voiture à hydrogène et panneaux photovoltaïques. 1 La voiture à pile à combustible à dihydrogène

DS de Spécialité n o 4 Cumuler voiture à hydrogène et panneaux photovoltaïques. 1 La voiture à pile à combustible à dihydrogène DS de Spécialité n o 4 Cumuler voiture à hydrogène et panneaux photovoltaïques 1 La voiture à pile à combustible à dihydrogène Le transport est devenu l une des premières sources de pollution. Parmi les

Plus en détail

E/ECE/324/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4

E/ECE/324/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4 25 janvier 2011 Accord Concernant l'adoption de prescriptions techniques uniformes applicables aux véhicules à roues, aux équipements et aux pièces susceptibles d'être montés ou utilisés sur un véhicule

Plus en détail

GAMME INDUSTRIELLE POUR APPLICATIONS ENGINS DE CHANTIER. LA FORCE DE L INNOVATION.

GAMME INDUSTRIELLE POUR APPLICATIONS ENGINS DE CHANTIER. LA FORCE DE L INNOVATION. GAMME INDUSTRIELLE POUR APPLICATIONS ENGINS DE CHANTIER. LA FORCE DE L INNOVATION. Tier 4 interim/stage IIIB. Énergie propre pour moteurs de 130 kw (174 ch) et plus. Powering the future Depuis 1996, les

Plus en détail

TUNING ET POLLUTION de L AIR

TUNING ET POLLUTION de L AIR TUNING ET POLLUTION de L AIR Sur nos routes, voir un véhicule personnalisé et modifié est une chose courante, d un simple autocollant jusqu à la modification totale du véhicule, de la carrosserie au moteur.

Plus en détail

LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS

LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS 1. NOTIONS DE BASE 2. CAUSES POSSIBLES DE DYSFONCTIONNEMENT 3. POURQUOI NETTOYER PLUTÔT QUE CHANGER? 4. METHODOLOGIE D APPLICATION FAP-NET (réf.

Plus en détail

Le filtre à particules avec additif pour moteur Diesel

Le filtre à particules avec additif pour moteur Diesel Service Training Programme autodidactique 330 Le filtre à particules avec additif pour moteur Diesel Conception et fonctionnement La combustion restera pour un certain temps encore une méthode importante

Plus en détail

Premiers résultats de système DeNO x SCR par injection d'urée sur BUS Euro 5

Premiers résultats de système DeNO x SCR par injection d'urée sur BUS Euro 5 Premiers résultats de système DeNO x SCR par injection d'urée sur BUS Euro 5 Gabriel PLASSAT DONNEES ET REFERENCES Juillet 2005 Le fonctionnement du moteur Diesel se caractérise par une combustion hétérogène

Plus en détail

1. Les oxydes d'azote (NO x )

1. Les oxydes d'azote (NO x ) 1. Les oxydes d'azote (NO x ) Les NO x regroupent le monoxyde d azote (NO) et le dioxyde d azote (NO 2 ), ils sont formés dans toutes les combustions fossiles, à haute température et par association de

Plus en détail

DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION

DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION Documentation technique DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION SEP du LPo N-J Cugnot 93 Neuilly/Marne LE CALCULATEUR Il est placé dans le boîtier à calculateurs, sur le passage de roue avant droit. Les

Plus en détail

ADDITIF MOTEUR DIESEL ET ADDITIF MOTEUR ESSENCE

ADDITIF MOTEUR DIESEL ET ADDITIF MOTEUR ESSENCE MODE D EMPLOI CERAMIZER ADDITIF MOTEUR DIESEL ET ADDITIF MOTEUR ESSENCE L'additif pour moteur Diesel et pour moteur essence Ceramizer est recommandé pour la restauration de moteur à combustion à 4 temps

Plus en détail

3. Les limites d inflammations ou d explosivités.

3. Les limites d inflammations ou d explosivités. L explosimétrie 1. Qu est ce qu une explosion? L explosion est due à la présence d un combustible mélangé à un comburant dans des proportions données, qui en présence d une source d ignition ou de chaleur,

Plus en détail

PDF created with pdffactory Pro trial version www.pdffactory.com

PDF created with pdffactory Pro trial version www.pdffactory.com Identification des codes de défaut Type VAG à 4 Localisation du défaut Cause probable chiffres Calculateur de gestion 1111 Calculateur de Capteur de du 1231, tachymètre, capteur de du véhicule véhicule

Plus en détail

3,5 millions de ces chaudières ont 20 ans ou plus.

3,5 millions de ces chaudières ont 20 ans ou plus. les chaudières performantes Depuis 20 ans... hier... ++ Des chiffres révélateurs Le chauffage et la production d eau chaude représentent les deux tiers de la facture d énergie des ménages. Par ailleurs,

Plus en détail

Gestion moteur véhicules légers

Gestion moteur véhicules légers Module 8 Gestion moteur véhicules légers Orientation véhicules légers Diagnosticien d'automobiles avec brevet fédéral Orientation véhicules utilitaires Modules 7 à 9 Modules 10 à12 Modules 1 à 6 UPSA,

Plus en détail

Etude Technique. L injection directe essence

Etude Technique. L injection directe essence Etude Technique Injection directe essence 1/7 L injection directe essence I Le circuit basse pression carburant Le circuit basse pression de ce système peut être conçu de manière très différente selon

Plus en détail

Réduction de la pollution d un moteur diesel

Réduction de la pollution d un moteur diesel AUBERT Maxime SUP B Professeur accompagnateur : DELOFFRE Maximilien SUP B Mr Françcois BOIS PAGES Simon SUP E Groupe n Réduction de la pollution d un moteur diesel Introduction L Allemand Rudolf Diesel

Plus en détail

Véhicules à moteur à combustion, y compris hybrides

Véhicules à moteur à combustion, y compris hybrides Guide d achat Topten Pro Automobiles et VUL Exigez le meilleur du marché pour vos commandes Photo : autogastechnik.eu Profitez des produits les plus performants pour agir à grande échelle sur les dépenses

Plus en détail

Déplacements. urbains. augmente. se développent LA MOBILITÉ. On va quand même pas nous empêcher d habiter à la campagne!

Déplacements. urbains. augmente. se développent LA MOBILITÉ. On va quand même pas nous empêcher d habiter à la campagne! On va quand même pas nous empêcher d habiter à la campagne! LA MOBILITÉ augmente L organisation des activités entraîne une augmentation de la mobilité : Doublements de la distance domicile-travail depuis

Plus en détail

CAP MAINTENANCE AUTOMOBILE

CAP MAINTENANCE AUTOMOBILE CAP MAINTENANCE AUTOMOBILE Technologie zone 5 THÈME : ALLUMAGE ALIMENTATION - INJECTION DÉPOLLUTION CORRIGÉ Savoir : S 2.2.2. L alimentation en carburant et air 1/ COMPOSITION DES GAZ D ÉCHAPPEMENT Le

Plus en détail

Brûleur gaz à air soufflé Gasventilatorbrander

Brûleur gaz à air soufflé Gasventilatorbrander Manuel d entretien Installatie-, gebruiks- en onderhoudsvoorschriften F NL Brûleur gaz à air soufflé Gasventilatorbrander Fonctionnement à allure Eentrapsbranders CODE MODELE - MODEL TYPE 37553 GS0 55T0

Plus en détail

REMARQUES SUR LE SYSTEME FAP motorisation DW12ATED4 applications 406-607

REMARQUES SUR LE SYSTEME FAP motorisation DW12ATED4 applications 406-607 AVANT PROPOS Ce document cite uniquement des évolutions ou des compléments d informations sur le système FAP 1 ere génération (motorisations DW12ATED4 application 406 et 607 uniquement). La brochure «Filtre

Plus en détail

Polluants mesurés. Emissions de NOx en Champagne-Ardenne ATMO Champagne-Ardenne A2005-M2010-Secten-v1. Réf : ES-BAZ- 11/01-ED/EC.

Polluants mesurés. Emissions de NOx en Champagne-Ardenne ATMO Champagne-Ardenne A2005-M2010-Secten-v1. Réf : ES-BAZ- 11/01-ED/EC. Evaluation du dioxyde d azote et du benzène en proximité trafic à Bazancourt Synthèse des résultats des campagnes de mesures 2011 Récapitulatif 2010-2011 Réf : ES-BAZ- 11/01-ED/EC Nbr pages : 12 ATMO Champagne-Ardenne

Plus en détail

Carburation et couleur de bougie

Carburation et couleur de bougie Carburation et couleur de bougie Idéal.. Trop d'huile.. Trop riche.. Et trop pauvre.. la vérification doit se faire en coupant brutalement le moteur alors que celui ci tourne à pleine charge (sinon la

Plus en détail

F. BATTIN-LECLERC LRGP-NANCY

F. BATTIN-LECLERC LRGP-NANCY VERS DE NOUVEAUX TYPES DE MOTEURS ET DE CARBURANTS AUTOMOBILES F. BATTIN-LECLERC LRGP-NANCY 1. INTRODUCTION Problèmes environnementaux Chemical & Engineering News, 5 novembre 2012 Réchauffement climatique

Plus en détail

Pollution - consommation : l amalgame à éviter

Pollution - consommation : l amalgame à éviter Pollution - consommation : l amalgame à éviter François Roby - UPPA - septembre 2007 Pour la grande majorité des automobilistes, un véhicule qui consomme peu est un véhicule qui pollue peu, car cette association

Plus en détail

A QUOI SERT LE POT CATALYTIQUE?

A QUOI SERT LE POT CATALYTIQUE? 1 A QUOI SERT LE POT CATALYTIQUE? Le principe du catalyseur a été mis au point par les constructeurs automobiles dans le souci de mieux respecter l'environnement et afin de répondre aux normes internationales

Plus en détail

Pompes à membranes électriques pour urée

Pompes à membranes électriques pour urée Pompes à membranes électriques pour urée Pourquoi l urée? Les moteurs produisent des gaz d échappement nuisibles à l environnement qui se composent le plus souvent d oxyde de carbone, d hydrocarbures et

Plus en détail

ww w.stratomaster.eu Capteur de niveau de carburant

ww w.stratomaster.eu Capteur de niveau de carburant Capteur de niveau de carburant DELTA OMEGA sarl 645 Route du Belin 38410 St Martin d Uriage Tel: +33 4 76 59 78 10 Fax: +33 4 76 59 78 11 e-mail: info@delta-omega.com Introduction...2 Description... 2

Plus en détail

Manuel d'installation. Comment installer son kit Eco-SyStem E85?

Manuel d'installation. Comment installer son kit Eco-SyStem E85? Manuel d'installation. Comment installer son kit Eco-SyStem E85? 1 IMPORTANT : Une fois le kit posé, un rodage est primordial : Etape 1 : Roulez à 100% avec de l essence sur un plein. Etape 2 : Roulez

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE du contrôleur de sonde Lambda DigiLSU

FICHE TECHNIQUE du contrôleur de sonde Lambda DigiLSU FICHE TECHNIQUE du contrôleur de sonde Lambda DigiLSU Ce module de contrôle de sonde Lambda large bande utilise les sondes Lambda Bosch LSU 4.9 pour mesurer la richesse des moteurs. C'est un module très

Plus en détail

Climatisation CONDITIONNEMENT D AIR DE0 X. 77 11 304 720 SEPTEMBRE 2001 Edition Française RENAULT 2001

Climatisation CONDITIONNEMENT D AIR DE0 X. 77 11 304 720 SEPTEMBRE 2001 Edition Française RENAULT 2001 Climatisation DE0 X 77 11 304 720 SEPTEMBRE 2001 Edition Française "Les Méthodes de Réparation prescrites par le constructeur, dans ce présent document, sont établies en fonction des spécifications techniques

Plus en détail

LE FIOUL DOMESTIQUE Une énergie en évolution. Fiche technique

LE FIOUL DOMESTIQUE Une énergie en évolution. Fiche technique Une énergie en évolution Fiche technique Edition mars 2011 sommaire Un fioul domestique p.2-3 plus respectueux de l environnement L élaboration p.4 La combustion p.5 Les caractéristiques p.6 La qualité

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version.0 1/7 Semestre 5 Technique automobile : moteur 7 périodes selon OrFo 3..5 Refroidissement Nommer les rôles du refroidissement du moteur et les exigences imposées au liquide de refroidissement RG53

Plus en détail

Appauvrir ou enrichir la mixture : une affaire de dosage!

Appauvrir ou enrichir la mixture : une affaire de dosage! AERO-CLUB DU CE AIRBUS-FRANCE TOULOUSE CISOA-Commission Interne pour la Sécurité des Opérations Aériennes Conseil Sécurité du mois Page 1/6 Rédacteurs : Bruno Guaus/Jacques Loury Révision du 10 Juillet

Plus en détail

R evue technique m oteur 2 tem ps

R evue technique m oteur 2 tem ps R evue technique m oteur 2 tem ps Présentation du moteur 2 temps. Avantages et inconvénients. Sous ensembles du moteur 2 temps. Démarche diagnostique de panne. Performance '' bougie, dit nous tout! ''

Plus en détail

Activité documentaire n 7 : Bilan carbone d une habitation.

Activité documentaire n 7 : Bilan carbone d une habitation. Noms : Prénoms : Classe : Sujet à rendre obligatoirement avec la copie Activité documentaire n 7 : Bilan carbone d une habitation. Barème S approprier Analyser Valider Questions Capacités attendues Compétence

Plus en détail

Exercice 1 : Quelle est la classe énergétique de Guy Lagagne?

Exercice 1 : Quelle est la classe énergétique de Guy Lagagne? Turbo est un escargot qui n a qu un seul rêve en tête : être incroyablement rapide! Son obsession pour la vitesse l a rendu quelque peu impopulaire chez les siens, où lenteur et prudence sont de rigueur.

Plus en détail

Logiciel de diagnostic véhicule OBD2bv Open Source

Logiciel de diagnostic véhicule OBD2bv Open Source Logiciel de diagnostic véhicule OBD2bv Open Source Logiciel de diagnostic véhicule OBD2bv... 1 1 Le diagnostic véhicule via l interface OBD2... 2 1.1 Qu est ce que le diagnostic OBDII?... 2 1.2 Ma voiture

Plus en détail

AUTOMOBILE SPARE PARTS SINCE 1946

AUTOMOBILE SPARE PARTS SINCE 1946 AUTOMOBILE SPARE PARTS SINCE 1946 PLUS DE 4000 BONNES RAISONS POUR NOUS CHOISIR Les catalogues Facet, papier et web, comprennent plus de 4000 références pour toutes marques européennes, japonaises et coréennes,

Plus en détail

L E O B D E T S O N I M P L I C A T I O N D A N S U N E G E S T I O N E S S E N C E

L E O B D E T S O N I M P L I C A T I O N D A N S U N E G E S T I O N E S S E N C E L E O B D E T S O N I M P L I C A T I O N D A N S U N E G E S T I O N E S S E N C E L E S S U R V E I L L A N C E S E F F E C T U É E S P A R L E O B D E X P L O I T E R U N A P P A R E I L D E D I A G

Plus en détail

Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche

Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche 1 SOMMAIRE 1 Moteur à gaz et cogénération 2 Application industrie et municipalities 3 Application centrales

Plus en détail

Atelier National Projet d amélioration de la qualité de l air à travers la diminution du taux de soufre dans le gasoil

Atelier National Projet d amélioration de la qualité de l air à travers la diminution du taux de soufre dans le gasoil Atelier National Projet d amélioration de la qualité de l air à travers la diminution du taux de soufre dans le gasoil Amaka David GUINDO Responsible HSEQ, Total Mali Sommaire Gasoil : Généralités Spécifications

Plus en détail

Réf. 3377 F - 4.33 / a - 04.02. Cette notice doit être transmise à l'utilisateur final. X2 X3 - AC Gearless Installation et maintenance

Réf. 3377 F - 4.33 / a - 04.02. Cette notice doit être transmise à l'utilisateur final. X2 X3 - AC Gearless Installation et maintenance Réf. 3377 F - 4.33 / a - 04.02 Cette notice doit être transmise à l'utilisateur final X2 X3 - AC Gearless Installation et maintenance X2 - X3 - AC Gearless Réception - Stockage Mise en service Afin d'obtenir

Plus en détail

et précis. testo 320 : L analyseur de combustion dédié aux sociétés de maintenance.

et précis. testo 320 : L analyseur de combustion dédié aux sociétés de maintenance. Fiable, robuste et précis. testo 320 : L analyseur de combustion dédié aux sociétés de maintenance. testo 320 Utilisation quotidienne et soutenue testo 320 : Un analyseur toujours opérationnel! Vous recherchez

Plus en détail

LES SYSTEMES DE DEPOLLUTION

LES SYSTEMES DE DEPOLLUTION LES SYSTEMES DE DEPOLLUTION Généralités Pour que la combustion puisse se faire dans de bonne conditions, il est nécessaire de doser précisément le mélange air essence Le rapport des masses comburant carburant

Plus en détail

1 Quel est le principe d une centrale thermique?

1 Quel est le principe d une centrale thermique? Physique-Chimie Deuxième partie Le défi énergétique Chapitre 4 Conversions et gestion de l énergie (suite) Séance 9 Chapitre 4 Conversions et gestion de l énergie (suite) (correspond au chapitre 10 du

Plus en détail

NOTICES ET MÉTHODES. Concessionnaire Pièces de rechange Mécanicien1 Mécanicien 2 Mécanicien 3

NOTICES ET MÉTHODES. Concessionnaire Pièces de rechange Mécanicien1 Mécanicien 2 Mécanicien 3 NOTICES ET MÉTHODES DIRECTION COMMERCIALE ANIMATION TECHNIQUE RÉSEAU - - Notices et méthodes - Direction commerciale - Animation technique réseau - Visa - - Pièces de rechange - Mécanicien - Mécanicien

Plus en détail

Exposition aux émissions des moteurs Diesel et prévention des risques

Exposition aux émissions des moteurs Diesel et prévention des risques Exposition aux émissions des moteurs Diesel et prévention des risques J-P Depay et E. Mazillier Sommaire Introduction Moteur Diesel Émissions Diesel et particules Expositions professionnelles Prévention

Plus en détail

Matière : Corps Laiton

Matière : Corps Laiton Dimensions : Raccordement : Température Mini : Température Maxi : Calibre 15 et 20 Fileté mâle BSP + 5 C + 90 C Pression Maxi : 16 Bars Caractéristiques : Turbine à jet unique Comptage chauffage ou climatisation

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. APPAREIL DE CHAUFFAGE ADDITIONNEL WEBASTO Thermo Top S

DOSSIER TECHNIQUE. APPAREIL DE CHAUFFAGE ADDITIONNEL WEBASTO Thermo Top S DOSSIER TECHNIQUE APPAREIL DE CHAUFFAGE ADDITIONNEL WEBASTO Thermo Top S 1 PRESENTATION ET FONCTIONNEMENT 1.1 Mise en situation 1.2 Principe de fonctionnement 1.3 Chronogramme de fonctionnement 1.4 Régulation

Plus en détail

Détection de gaz conventionnelle et adressable

Détection de gaz conventionnelle et adressable Gamme de détecteurs de gaz GC1XX Sommaire 1. Champ d application... 2 2. Présentation de la gamme... 2 3. Pose des détecteurs... 2 4. Mise en service des détecteurs... 3 5. Paramétrage avec PRG GAS...

Plus en détail

M.E.T.H.I. Maintenance en équipement thermique individuel. Les brûleurs gaz. atmosphériques. air soufflé. CFAB Reims

M.E.T.H.I. Maintenance en équipement thermique individuel. Les brûleurs gaz. atmosphériques. air soufflé. CFAB Reims M.E.T.H.I Maintenance en équipement thermique individuel atmosphériques air soufflé Les brûleurs gaz CFAB Reims 1 Les combustibles gazeux 1/ Les gaz naturels : Ils sont composés à 95% de méthane :... Gaz

Plus en détail

Les biocarburants et les moteurs. H. Jeanmart Université catholique de Louvain Unité de Thermodynamique herve.jeanmart@uclouvain.

Les biocarburants et les moteurs. H. Jeanmart Université catholique de Louvain Unité de Thermodynamique herve.jeanmart@uclouvain. Les biocarburants et les moteurs H. Jeanmart Université catholique de Louvain Unité de Thermodynamique herve.jeanmart@uclouvain.be QUEL AENIR ET QUELLE PLACE POUR LES BIOCARBURANTS EN BELGIQUE? ULB, 1

Plus en détail

Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 II.

Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 II. 0 Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 I. Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 1. Réduction de la consommation de carburant... 4 2. Réduction des émissions de gaz polluants...

Plus en détail

Des gaz d'échappement purs pour un environnement plus propre

Des gaz d'échappement purs pour un environnement plus propre Des gaz d'échappement purs pour un environnement plus propre Vannes et systèmes de dosage destinés au traitement des gaz d échappement Des gaz d'échappement La contribution de Bürkert purs à pour une utilisation

Plus en détail

GNV : le gaz naturel utilisé comme carburant automobile. Une sélection de questions et réponses

GNV : le gaz naturel utilisé comme carburant automobile. Une sélection de questions et réponses GNV : le gaz naturel utilisé comme carburant automobile Une sélection de questions et réponses s.a. D Ieteren nv Marketing, Training & Direct Sales Creation & Copywriting novembre 2014 Sommaire 2 La voiture

Plus en détail

L ange gardien de votre véhicule!

L ange gardien de votre véhicule! L ange gardien de votre véhicule! Les places de parking sont souvent étroites, et la visibilité réduite à l arrière, ce qui rend les manœuvres de stationnement difficiles et pénibles De nombreux automobilistes

Plus en détail

Groupes électrogènes à gaz

Groupes électrogènes à gaz cat CG260 Groupes électrogènes à gaz Cat CG260 DES SOLUTIONS ÉNERGÉTIQUES PLUS INTELLIGENTES SECTEURS TERTIAIRE ET INDUSTRIEL Les centres de production industriels, les complexes de loisirs, les centres

Plus en détail

Informations techniques

Informations techniques Informations techniques Les schémas de ce chapitre indiquent les dimensions et les contenances de ce véhicule et les emplacements des numéros d identification. Ce chapitre contient aussi des renseignements

Plus en détail

LE CARBURANT QUI NETTOIE VOTRE MOTEUR KM APRÈS KM

LE CARBURANT QUI NETTOIE VOTRE MOTEUR KM APRÈS KM LE CARBURANT QUI NETTOIE VOTRE MOTEUR KM APRÈS KM JUSQU À 4,4 % DE RÉDUCTION DE CONSOMMATION JUSQU À 4,4 % (1) DE RÉDUCTION DE CONSOMMATION JUSQU À 93 % (2) D ENCRASSEMENT DES INJECTEURS EN MOINS Les nouvelles

Plus en détail

Contrôler la pollution d un moteur essence et contrôler la sonde Lambda. Compétences visées C21 C12 C31. Maintenir en état le poste de travail

Contrôler la pollution d un moteur essence et contrôler la sonde Lambda. Compétences visées C21 C12 C31. Maintenir en état le poste de travail Document n 1 NOM :.. Prénom :... Compétences visées C21 C12 C31 Classe :. Pré-requis : TP Découverte injection, synthèse sur l injection Objectif : L élève doit être capable de faire un contrôle de pollution

Plus en détail

Transmetteurs d humidité, de température et de mesure de CO 2 pour le contrôle en climatisation

Transmetteurs d humidité, de température et de mesure de CO 2 pour le contrôle en climatisation GmbH & Co. KG Régulation SAS Fiche technique 907021 Page 1/8 Transmetteurs d humidité, de température et de mesure de CO 2 pour le contrôle en climatisation Mesure de l humidité relative de l air et de

Plus en détail

BlueEfficiency Power. Un moteur adapté à tous les usages

BlueEfficiency Power. Un moteur adapté à tous les usages BlueEfficiency Power Un moteur adapté à tous les usages Véritablement polyvalent, puissant et économique BlueTec 6 la solution pour Euro VI 2 Sommaire Tradition 4 Exigences 6 Euro VI 8 BlueTec 6 10 Les

Plus en détail

PRÉSENTATION : CALCULATEUR CONTRÔLE MOTEUR BIOFLEX (BOSCH ME7.4.9) SYSTEME INJECTION BOSCH ET INJECTION TU5JP4

PRÉSENTATION : CALCULATEUR CONTRÔLE MOTEUR BIOFLEX (BOSCH ME7.4.9) SYSTEME INJECTION BOSCH ET INJECTION TU5JP4 Page 1 sur 6 PRÉSENTATION : CALCULATEUR CONTRÔLE MOTEUR BIOFLEX (BOSCH ME7.4.9) SYSTEME INJECTION BOSCH ET INJECTION TU5JP4 1. Préambule En complément de ce document voir : Synoptique général : Système

Plus en détail

Actionneur d arbre à cames, montage de côté/gauche/avant, rangée de cylindres 1 Dysfonctionnement circuit

Actionneur d arbre à cames, montage de côté/gauche/avant, rangée de cylindres 1 Dysfonctionnement circuit Codes défauts Diagnostiqueur pour voiture OBD II P0001 Régulateur de débit de carburant Circuit électrique ouvert P0002 Régulateur de débit de carburant Erreur plage/fonction du circuit électrique P0003

Plus en détail

INJECTION L JETRONIC

INJECTION L JETRONIC FICHE TECHNIQUE DU CLUB 924-944-968 Modele Moteur Rubrique Auteurs 944 2.5 L INJECTION Jean MULET INJECTION L JETRONIC LE SYSTEME D'INJECTION BOSCH L JETRONIC DME Le système de carburation consiste, en

Plus en détail

MACHINES FORESTIÈRES PONSSE ET TECHNOLOGIE DE MOTORISATION SCR

MACHINES FORESTIÈRES PONSSE ET TECHNOLOGIE DE MOTORISATION SCR MACHINES FORESTIÈRES PONSSE ET TECHNOLOGIE DE MOTORISATION SCR TABLE DES MATIÈRES 1. Renforcement des normes sur les émissions et amélioration des machines 2. Planning d application des normes sur les

Plus en détail

Utilisation Rationnelle de l ÉNERGIE dans les Moteurs à Combustion Interne et ENVIRONNEMENT

Utilisation Rationnelle de l ÉNERGIE dans les Moteurs à Combustion Interne et ENVIRONNEMENT Utilisation Rationnelle de l ÉNERGIE dans les Moteurs à Combustion Interne et ENVIRONNEMENT Contraintes et Mise au Point des Véhicules «Flex-Fuel» Bertrand HAUET - RENAULT SA Direction du Contrôle et de

Plus en détail

Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Proposition de correction Session de septembre 2015 Métropole

Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Proposition de correction Session de septembre 2015 Métropole Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Proposition de correction Session de septembre 205 Métropole /09/205 www.udppc.asso.fr Si vous repérez une erreur, merci d envoyer un message

Plus en détail

Rouler au bioéthanol (ou super-éthanol E85)

Rouler au bioéthanol (ou super-éthanol E85) Rouler au bioéthanol (ou super-éthanol E85) En France, le lancement en 2007 du super-éthanol E85 a fait l effet d un pétard mouillé. Les modèles adaptés par les constructeurs, lorsqu il y en a, continuent

Plus en détail

Chapitre 11: L ATMOSPHÈRE

Chapitre 11: L ATMOSPHÈRE Chapitre 11: L ATMOSPHÈRE 1) a) Qu est-ce que l atmosphère? L atmosphère c est l enveloppe gazeuse qui entoure la Terre. b) Quelles sont les 4 couches de l atmosphère? 1 ) La troposphère qui se situe de

Plus en détail

NOUVEAU PRODUIT : AIR TOP 40 / 55. Webasto Thermo & Comfort France SAS Mars 2014

NOUVEAU PRODUIT : AIR TOP 40 / 55. Webasto Thermo & Comfort France SAS Mars 2014 NOUVEAU PRODUIT : AIR TOP 40 / 55 Webasto Thermo & Comfort France SAS Mars 2014 Air Top Evo 3900/5500 => Air Top Evo 40/55 Evolution du produit => Air Top Evo 3900 devient Air Top Evo 40 Air Top Evo 5500

Plus en détail

Pompes à carburant électriques

Pompes à carburant électriques Page 1/8 Pompes à carburant électriques Récapitulatif du produit pour une utilisation universelle PRODUCT INFORMATION Véhicule/application Produit N PIRBURG voir catalogue/cd TecDoc Pompe à carburant électrique

Plus en détail

SOURCE D INFORMATION PREAMBULE. Bâtiment & Energie Nouvelles exigences

SOURCE D INFORMATION PREAMBULE. Bâtiment & Energie Nouvelles exigences Nouvelles exigences Entretien annuel des chaudières dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kw 2009 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie, en premier lieu, à partir

Plus en détail

1 Clean Tuesday 03-2010 26/03/2010

1 Clean Tuesday 03-2010 26/03/2010 1 Clean Tuesday 03-2010 Un jeune homme israélien de 16 ans, découvre, presque par hasard, les effets de différents alliages sur l air utilisée dans les moteurs à combustion. Deux années de recherche et

Plus en détail

X DIRECTION ASSISTEE BOITE AUTOMATIQUE ABS CLIMATISATION

X DIRECTION ASSISTEE BOITE AUTOMATIQUE ABS CLIMATISATION X DIRECTION ASSISTEE BOITE AUTOMATIQUE ABS CLIMATISATION AVERTISSEMENT. En plus de la notice d installation, consulter le Manuel d Installation Général de Réglage du GPI-C Avant de commencer l installation

Plus en détail

Nom et adresse client

Nom et adresse client Nom et adresse client Colmar, vendredi 6 mars 2009 Objet : ECOVIA Monsieur, Suite à votre demande, veuillez trouver ci-jointe notre offre N pour : - 1 économiseur Opti+1S Vous en souhaitant bonne réception

Plus en détail

Carburant alimentation BOSCH MEV 17,4

Carburant alimentation BOSCH MEV 17,4 http://citroen-sto.ru/citroen-c4/razdel-12-sistemyi-upravleniya-dvigatelem/bosch-mev-17-4/sistema-pitaniya-toplivom-bosch-mev17-4/ Carburant alimentation BOSCH MEV 17,4 Schéma: Power Fuel Figure 12.24

Plus en détail

DigiLSU Monitor. Si vous avez l interface de communication Skynam installée, il est impératif de ne pas remplacer les drivers déjà présent.

DigiLSU Monitor. Si vous avez l interface de communication Skynam installée, il est impératif de ne pas remplacer les drivers déjà présent. DigiLSU Monitor Installation Lancer le programme InstallDigiLSU_Monitor.exe et suivre les instructions d installation. Pour les drivers du câble USB, ils sont disponibles sur la page web de FTDI au lien

Plus en détail

Lambda Control System A/2

Lambda Control System A/2 Centre de Formation BOREL System Gaz Carburant MANUEL D INSTALLATION DU SYSTEME Lambda Control System A/2 V 05+ LAMBDA CONTROL SYSTEM A2 V05+ est un système électronique autorégulateur pour la gestion

Plus en détail