Élaboration d'un schéma de valorisation pour l'édition de logiciels open source

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Élaboration d'un schéma de valorisation pour l'édition de logiciels open source"

Transcription

1 Élaboration d'un schéma de valorisation pour l'édition de logiciels open source Dr Ir Robert VISEUR Université de Mons (Faculté Polytechnique de Mons) Rue de Houdain, 9, B-7000 Mons Centre d Ecellence en Technologies de l Information et de la Communication Rue des Frères Wright, 29/3, B-6041 Charleroi Résumé Les entreprises sont conscientes des nouvelles opportunités dans le domaine des logiciels libre et open source. Cependant, elles ne maîtrisent souvent pas les aspects juridiques et économiques de ces logiciels. Nous avons donc voulu proposer à destination des entreprises, en particulier les TPE/PME disposant de peu de ressources internes en management, une démarche simplifiée, qui intègre le choi de la licence, en lien avec le modèle d'affaires. Notre recherche est organisée en trois sections. Une première section procède à un état de l'art en matière de modèles d'affaires et de licences de logiciels libres. Nous veillons à identifier les différents paramètres qui interviennent dans la sélection d'une licence et prenons en particulier en considération les contraintes liées au modèle d'affaires de l'entreprise. Une seconde section synthétise les critères de sélection identifiés dans l'état de l'art et propose un schéma de sélection simplifié. Une troisième section contient une discussion et les perspectives de cette recherche. Mots-clés logiciel libre, open source, licence, modèle d'affaires, schéma de valorisation Abstract The companies are aware of the new opportunities in the field of free and open source software. However they often do not mastered the legal and economic aspects of these softwares. We wanted to offer for companies, especially VSE / SME with limited internal resources in management, a simplified approach, which integrates the choice of license, in connection with the business model. Our research is organized into three sections. The first section makes a state of the art in terms of business models and free software licenses. We strive to identify the different parameters involved in the selection of a license and in particular take into account the constraints related to the business model of the company. The second section summarizes the selection criteria identified in the state of the art and offers a simplified selection scheme. A third section contains a discussion and perspectives of this research. Keywords free software, open source, license, business model, valuation model 1

2 1. Introduction Les entreprises sont conscientes des nouvelles opportunités dans le domaine des logiciels libre et open source. Selon le CIGREF (2011), la perception de l'open source dans l'entreprise a à ce point évolué que sa non prise en compte lors de choi technologiques doit aujourd'hui être justifiée. Les entreprises considéreraient cependant les modèles économiques du logiciel libre comme complees. De plus, elles ne maîtriseraient pas encore les modèles de distribution et de gestion des licences. Ce constat est corroboré par les contacts industriels de l'auteur. Les entreprises sont nombreuses à s'intéresser au composants libres et open source pour compléter leurs produits ou à la libération de leurs produits logiciels. Dans ce dernier cas, l'intérêt est tout particulièrement lié à la perspective de voir le logiciel promotionné, maintenu et étendu avec le soutien d'une communauté. Il peut aussi être lié à des demandes de clients, comme dans le secteur public, par eemple. Peu nombreuses sont cependant les entreprises à savoir comment aborder cette problématique: transition vers un modèle d'affaires open source, sélection d'une licence pour leur produit, méthode de gestion de la communauté, etc. Peu d'entreprises disposent de processus formels en matière de logiciel libre et open source (Noda et al., 2012). Dans certains cas, la pertinence d'aller vers une licence open source n'est par ailleurs pas avérée. Nous avons donc voulu proposer à destination des entreprises, en particulier les TPE/PME disposant de peu de ressources internes en management, une démarche simplifiée, qui intègre le choi de la licence, en lien avec le modèle d'affaires. Notre recherche est organisée en trois sections. Une première section procède à un état de l'art en matière de modèle d'affaires et de licences de logiciels libres. Nous veillons à identifier les différents paramètres qui interviennent dans la sélection d'une licence et prenons en particulier en considération les contraintes liées au modèle d'affaires de l'entreprise. Une seconde section synthétise les critères de sélection identifiés dans l'état de l'art et propose un schéma de sélection simplifié. Une troisième section contient une discussion et les perspectives de cette recherche. 2. État de l'art 2.1. Valorisation du logiciel La valeur de l'entreprise est égale au produit de la valeur du marché et de la part de marché (Corbel, 2000). La première est maimisée par une stratégie de contrôle, alors que la seconde l'est par l'ouverture. Cette vue simplifiée met en évidence l'effet des eternalités de réseau ainsi que l'éventail des politiques s'offrant à l'entreprise. Corbel identifie ainsi cinq stratégies: la stratégie propriétaire (aucun partage des droits de propriété), la stratégie de rente (licence accordée à un petit nombre de compétiteurs), la stratégie de fleibilité (licence accordée à de nombreu compétiteurs), la stratégie de partage (droits de propriété partiellement abandonnés sans sélection des licenciés) et la stratégie open source (abandon des droits de propriété sans sélection des licenciés). Un modèle d'affaires doit pouvoir évoluer dans le temps et l'entreprise, être capable d'adopter une stratégie équilibrée entre les logiques fermées et ouvertes (Munga et al., 2009). Le logiciel libre doit être d'abord considéré comme un programme d'ordinateur. A ce titre, il est protégé par le droit d'auteur. Ce dernier couvre le code objet et le code source du logiciel ainsi que des éléments du look&feel (c'est-à-dire de l'apparence et des commandes spécifiques) (Bordoloi et al., 1996; de Laat, 2005). Il n'eiste pas d'outil de protection juridique spécifique au logiciel. La protection du logiciel peut également s'opérer au travers du droit des brevets et du droit des marques (Alspaugh et al., 2009b; Horn, 2004; Messerschmitt & Szyperski, 2000; Montero et al., 2005). 2

3 L'auteur d'un logiciel fie généralement les droits et devoirs des utilisateurs au sein d'un contrat nommé «licence». Ce dernier fera référence au droit d'auteur ainsi que, parfois, au droit des marques et au droit des brevets. La licence permet «l'établissement des modalités de création de valeur et de captation de revenu par les éditeurs de logiciels» (Muselli, 2008). L'usage de licences propriétaires est fréquent. Elles sont généralement concédées en échange d'un pri proportionnel à l'importance des droits concédés. Elles apportent à l'auteur un contrôle maimal sur la reproduction, l'évolution et la distribution de l'œuvre. Elles n'autorisent souvent que l'usage d'une copie du programme et ne donnent généralement pas accès au code source du logiciel. A l'inverse, les licences libres se distinguent par leur permissivité. Elles permettent au preneurs de licence d'utiliser, d'étudier, de modifier et de distribuer le logiciel, avec son code source, conformément au quatre libertés du logiciel libre (Montero et al., 2005). Entre ces deu etrêmes eistent des modèles intermédiaires permettant de moduler les droits accordés au preneurs de licences. Le modèle du freeware (graticiel) permet ainsi à l'utilisateur d'utiliser, de reproduire et de redistribuer gratuitement le logiciel (Messerschmitt & Szyperski, 2000). Le shareware (partagiciel) est fourni gratuitement mais l'utilisateur est invité à payer pour une meilleur efficacité à l'usage (débridage de certaines fonctionnalités, suppression de mentions publicitaires,...). Un freeware pourra être associé à un service payant ou à une version plus évoluée du logiciel: on parlera parfois dans ce cas de freemium (Niculescu et Wu, 2011). Laure Muselli (2007, 2008) identifie pour sa part une catégorie de licences s'inspirant des licences libres mais n'en offrant pas toutes les libertés associées. Elle les qualifie de licences hybrides. Ces licences facilitent la captation de revenus par l'entreprise comparé à d'authentiques licences libres. Elles permettent également l'organisation d'une transition progressive d'une protection par licence propriétaire classique vers une couverture par licence libre. Muselli (2007) donne l'eemple de la licence SCSL chez Sun Microsystem, tandis que de Laat (2005) pointe celui de Jahia. L'éditeur suisse Jahia donnait ainsi accès au code source de son logiciel et proposait un système de remise sur le pri des licences fonction des contributions en code source. Les éditeurs de logiciels libres s'appuient notamment sur les communautés pour améliorer leur productivité (Fitzgerald, 2006). Les utilisateurs renforcent l'activité de l'éditeur, en corrigeant des erreurs ou en apportant de nouvelles fonctionnalités, par eemple sous la forme d'etensions au logiciel. Cette recherche d'activités autour du logiciel n'impose cependant la publication du logiciel sous une licence libre. Proposer et documenter une Interface de Programmation d'applications (API) permet ainsi à des tierces parties de développer leurs propres etensions pour le logiciel, sans devoir en apprendre les rouages internes ni obligatoirement avoir accès au code source (Messerschmitt & Szyperski, 2000). Cette pratique est à rapprocher des trousses à outils pour l'innovation (user toolkits for innovation) décrites par Von Hippel. Ce dernier les recommande pour stimuler l'innovation conduite par les utilisateurs (Von Hippel, 1986, 2001). La protection par brevet des programmes d'ordinateur est possible, notamment au États-Unis. Elle ne l'est pas en Europe, sauf dans le cas particulier où le programme «engendre un effet technique qui va au delà des interactions physiques normales eistant entre un programme d'ordinateur et un ordinateur» (Horn, 2004). Malgré cela, on estime à plus de le nombre de brevets logiciels délivrés par l'office européen des brevets (fsfe.org). Indépendamment du débat sur leur réelle valeur légale, ces brevets peuvent intéresser l'entrepreneur en tant qu'instrument d'optimisation fiscale (voir la «déduction pour revenus de brevets» en Belgique, par eemple). Ce mode de protection 3

4 n'est pas sans causer des difficultés compte tenu du caractère cumulatif et incrémental du développement logiciel, de l'absence d'état de l'art handicapant les recherches d'antériorité, de la durée de la protection (comparé à la durée du cycle de vie des produits logiciels), de la fragmentation ecessive de la propriété des innovations ou de la dissymétrie des forces entre les grands groupes informatiques et les nombreuses TPE/PME du secteur (Horn, 2004; Julien et Zimmermann, 2002; Liotard, 2007). Les multinationales de l'informatique (IBM, Apple, Microsoft,...) déposent de très nombreu brevets. Dans ce contete, les entreprises actives dans le logiciel libre sont amenées à constituer des fonds de brevets défensifs, à l'image de l'open Innovation Network (www.openinventionnetwork.com) qui comprend notamment IBM, Novell et Red Hat (Noda et al., 2012). Les logiciels, libres ou non, sont donc confrontés à plusieurs types d'ip (propriété intellectuelle) tels que les droits d'auteur, les marques et les brevets. Eploités au sein des licences, ils déterminent le régime d'appropriabilité du logiciel, c'est-à-dire «la capacité d'un innovateur à capturer les profits générés par une innovation» (Muselli, 2008). Leur usage combiné tend par ailleurs à se généraliser dans ce que Fitzgerald (2006) qualifie d'oss 2.0, c'est-à-dire le développement d'une nouvelle forme d'open source marquée par l'implication croissante des entreprises et la mise en œuvre de stratégies économiques plus élaborées. Compte tenu de la compleité d'une gestion efficace de la propriété intellectuelle, l'intégration des projets au sein de communautés solidement structurées (associations, fondations,...) peut se révéler appropriée (Phipps, 2012) Licences de logiciels libres Les licences de logiciels libres peuvent être découpées en deu grandes catégories: les licences permissives ou académiques, d'une part, et les licences réciproques ou copyleft, d'autre part (Alspaugh et al., 2009; Lerner et Tirole, 2005; Montero et al., 2005). Les licences académiques autorisent l'utilisateur à appliquer une nouvelle licence, y compris propriétaire, au œuvres dérivées. Une licence copyleft «lie l'octroi des droits à l'obligation de ne redistribuer le logiciel et ses modifications que sous la même licence que celle par laquelle le licencié a obtenu ces droits» (Montero et al., 2005). Elle confère dès lors au logiciel un caractère inappropriable (Muselli, 2008). La littérature parle aussi de copyleft faible (ou standard), lorsque le copyleft s'applique uniquement au composant logiciel, et de copyleft fort, dans le cas où toute œuvre dérivée doit adapter la licence copyleft du composant logiciel (Välimäki, 2003). Dans ce dernier cas, la licence copyleft est parfois qualifiée de «contaminante» (Muselli, 2008). Certaines licences copyleft faibles facilitent l'ajout de nouvelles fonctionnalités dans de nouveau fichiers sous une licence au choi ; elles sont parfois qualifiées de licences basées fichiers. Honkasalo (2009) parle de réciprocité standard et de réciprocité forte, comme équivalents au copyleft faible et au copyleft fort. Il y ajoute la notion de réciprocité de réseau pour les licences imposant non seulement la communication des sources à la distribution du logiciel mais aussi lors d'un contact de l'utilisateur avec l'interface du logiciel. Ce type de licence est prévu pour couvrir l'usage des logiciels en tant que service (Software as a Service, ou SaaS). Les licences libres peuvent également contenir des clauses relatives à l'usage des noms des développeurs ou des organisations participantes, du nom (marque) du logiciel ou des brevets de l'entreprise. Des différences parfois subtiles peuvent apparaître entre licences de mêmes noms. La licence BSD eiste ainsi en plusieurs versions: la version «3-Clause» inclut une mention relative à l'utilisation du nom des auteurs et des organisations que la version «2-Clause» ne contient pas. La licence GPL v2 demande une documentation des brevets, alors que la GPL v3 inclut une clause d'octroi automatique de licence. Certaines licences peuvent par ailleurs être complétées par des eceptions (GPL avec FOSS ou FLOSS Eception, GPL avec Classpath Eception,...). Une mention 4

5 précise de la licence, avec référence au tete (par eemple, sur le site de l'open Source Initiative (opensource.org), est donc recommandée. Académique Réciprocité faible (basée fichiers) Réciprocité faible Réciprocité forte Réciprocité de réseau BSD MIT Apache MPL EPL/CPL CDDL LGPL GPL AGPL OSL Tableau 1. Principales licences et types de licences. Les entreprises doivent faire face à différentes contraintes en cas d'usage de licences libres. D'abord, les licences à réciprocité forte ou de réseau apportent des obligations en matière de diffusion du code source associé au logiciel transmis / installé (cas de la licence à réciprocité forte) ou au logiciel hébergé (cas de la licence à réciprocité de réseau). Ces contraintes peuvent peser sur les technologies appartenant à l'entreprise mais aussi sur des technologies fournies par des tierces parties (Hamerly et Paquin, 1999). Ensuite, les licences de logiciels libres sont nombreuses. Plusieurs dizaines de licences sont reconnues par la Free Software Foundation (fsf.org) et l'open Source Initiative (opensource.org). Ces licences entrainent des droits et devoirs différents et peuvent présenter des incompatibilités parfois dues à des différences légères dans leurs tetes (St.Laurent, 2004; Montero et al., 2005). La difficulté est encore accrue par le fait que deu versions successives d'une licence peuvent être incompatibles entre elles (eemple: GPL v2 / GPL v3). Les licences copyleft fortes s'eposent naturellement à ces problèmes d'incompatibilités, du fait que la licence s'applique à toute œuvre dérivée. C'est notamment le cas de la licence GPL, qui représente environ les deu tiers des projets publiés (Lerner et Tirole, 2005). Dans un rapport publié en 2006, l'open Source Initiative recommandait de s'en remettre à un sousensemble réduit de licences reconnues: la licence Apache, la BSD, la GPL, la LGPL, la MIT, la MPL, la CDDL, la CPL et l'epl (OSI, 2006). Nous y ajouterons l'osl, adaptée à l'usage SaaS des logiciels et appréciées par les juristes pour la qualité de son écriture, ainsi que la AGPL, qui complète la GPL pour les logiciels de type SaaS (Montero et al., 2005). Phipps (2012) situe la période de prolifération entre 2000 et Il note depuis lors un intérêt marqué pour la licence Apache et, plus récemment, pour la licence MPL. Ces problèmes de prolifération et d'incompatibilité epliquent aussi la volonté d'homogénéité de licence promue par certaines communautés (Apache, *BSD, Eclipse,...) ainsi que les politiques de diffusion sous licences multiples (eemple: Mozilla). Enfin, les places de marchés pour terminau mobiles, telles que l'appstore ou le Windows Phone Marketplace, imposent parfois au développeur de prendre de nouvelles précautions. Le statut 5

6 accordé au logiciels sous licences libres y est en effet incertain. Microsoft a ainsi rejeté la plupart des logiciels sous licences copyleft, mettant en emphase l'interdiction de la GPL v3 et la LGPL v3, et ne faisant eception que pour une liste fermée de licences à copyleft faible et basées fichiers (CDDL, MPL, EPL, CPL et MS-RL). Ces dispositions, présentes dans la version «updated June 2011», ont été amendées dans la version «last updated August 2012». Les difficultés liées à l'utilisation des licences libres n'annulent pas les bénéfices liés à leur permissivité mais justifient la mise en place de structures de gouvernance au sein des entreprises (Gobeille, 2008) Modèles d'affaires Le modèle d'affaires peut être vu comme «la nécessaire conjonction d'une création de valeur et d'une rémunération» (Muselli, 2008). En matière de création de valeur, l'entreprise en logiciels libres investit classiquement en recherche et développement (von Hippel et von Krogh, 2003). Elle veille en plus à stimuler les coopérations avec les utilisateurs du logiciel pour le définir, le développer ou l'améliorer. Elle peut également encourager la diffusion du logiciel et créer de la valeur par le biais des eternalités de réseau. La création de nouveau logiciels libres et le soutien à des projets libres eistants peuvent aussi constituer une arme pour éroder la profitabilité des produits concurrents (Fitzgerald, 2006). En matière de rémunération, la valorisation des logiciels libres passe souvent par une valorisation indirecte, via la prestation de services: installation sur site, intégration de logiciels, développements sur mesure, garantie de performance, formation, hébergement classique ou offres SaaS. Il en ira ainsi pour des entreprises éditant des logiciels comme, plus largement, pour d'autres utilisant du logiciel produit par des tiers. En tant qu'éditeur d'un logiciel, une entreprise apparaît dans une position plus avantageuse (best knowledge here) pour apporter des services au utilisateurs (Daffara, 2007; de Laat, 2005). La valorisation peut aussi passer par la commercialisation de produits liés tels que des livres ou du matériel. Les modèles d'affaires pratiqués sont intimement liés au licences choisies, car ces dernières permettent de réguler le régime d'appropriabilité (Muselli, 2008). La valorisation directe du logiciel peut se faire via le mécanisme de la double licence (dual licensing) (Elie, 2006; Fitzgerald, 2006; Muselli, 2008; Välimäki, 2003). Le logiciel y est alors publié, d'une part, sous une licence à copyleft fort imposant un reversement des contributions sous la licence d'origine, et, d'autre part, sous une licence propriétaire (Muselli, 2008). Cette dernière bénéficie de la possibilité d'inclure le logiciel dans un développement propriétaire ou de fonctionnalités supplémentaires. La cohabitation entre les branches libre et propriétaire passe par l'obtention des droits patrimoniau sur le code source. Cela peut se faire par la signature d'un contrat de contributeur pour le partage des droits patrimoniau ou par la réimplémentation des contributions soumises à l'éditeur (Finney, 2008; Comino et Manenti, 2011; Välimäki, 2003). La vente de logiciels propriétaires à côté de logiciels sous licences libres ou d'etensions propriétaires au logiciels libres est également possible (Daffara, 2007; de Laat, 2005). La mise en œuvre d'une stratégie de double licence, comparativement à une stratégie propriétaire classique simplifiant la captation de revenus, est intéressante dès lors que les eternalités de réseau sont importantes (Comino et Manenti, 2011). 6

7 3. Élaboration du schéma de valorisation Notre schéma de valorisation est décomposé en trois étapes: - Étape 1 (voir Figure 1, page 8): choi du type de licence (propriétaire, hybride, libre). - Étape 2 (voir Figure 2, page 9): choi de la licence libre. - Étape 3 (voir Figure 3, page 10): vérification de contraintes générales Choi du type de licence Cette première étape est décomposée en 5 sous-étapes: - Sous-étape 1: Elle vérifie si l'entreprise manifeste un choi a priori par pragmatisme économique, par positionnement ou, plus rarement, par choi idéologique. En cas de choi a priori d'une licence libre, cette dernière est retenue. - Sous-étape 2: Elle vérifie l'eistence d'eternalités de réseau et les bénéfices éventuels liés à une plus grande diffusion du logiciel. En cas d'absence d'un tel bénéfice, une licence commerciale classique est retenue. - Sous-étape 3: Elle vérifie la capacité de l'entreprise à encadrer et stimuler des formes plus complees de collaboration ou, à défaut, à acquérir les compétences nécessaires. En cas d'absence de telles compétences, une licence commerciale de type freeware ou shareware est retenue. - Sous-étape 4: Elle vérifie l'eistence d'un bénéfice à la diffusion du code source. En cas d'absence d'un tel bénéfice, et si le logiciel se prête à une etension via un système de greffons (plugins), l'utilisation d'une licence commerciale avec la mise à disposition d'une API documentée est proposée. Sinon, les licences commerciales de types freeware ou sharware sont privilégiées. - Sous-étape 5: Elle vérifie les bénéfices liés à la publication sous licence libre. Si l'opération se révèle désavantageuse, une licence hybride est retenue. Dans le cas contraire, une licence libre est choisie Choi du type de licence libre Cette seconde étape est décomposée en 4 sous-étapes: - Sous-étape 1: Elle vérifie la volonté de se greffer sur une communauté ou un écosystème eistants. Dans l'affirmative, la licence privilégiée par l'écosystème est retenue. - Sous-étape 2: Elle vérifie si la priorité est accordée à la diffusion maimale du logiciel. Dans l'affirmative, une licence académique est retenue. - Sous-étape 3: La priorité est donc accordée à la mutualisation des développements. Cette sousétape vérifie si la licence doit faciliter l'intégration du logiciel dans des logiciels tiers potentiellement sous d'autres licences. - Sous-étape 3.1: Si l'intégration dans des logiciels tiers n'est pas recherchée, la volonté de couvrir le logiciel en cas d'usage en mode SaaS est vérifiée. Dans l'affirmative, une licence à réciprocité de réseau est retenue; sinon, une licence à réciprocité forte est retenue. - Sous-étape 3.2: Si l'intégration dans des logiciels tiers est recherchée, le degré de permissivité accepté lors de l'ajout de nouvelles fonctionnalités au logiciel est vérifié. En cas de forte permissivité, une licence à copyleft faible basée fichier est retenue; dans le cas contraire, la licence LGPL est retenue. 7

8 Figure 1. Choi du type de licence (étape 1) 8

9 Figure 2. Choi du type de licence libre (étape 2) 9

10 Figure 3. Vérification des contraintes générales (étape 3) 10

11 - Sous-étape 4: Elle vérifie la volonté de posséder ou non les droits patrimoniau sur le code source. Dans l'affirmative, un contrat de contributeur est imposé Vérification de contraintes générales La troisième étape est une étape de vérification de contraintes, et est composée de quatre sousétapes: - Sous-étape 1: Elle vérifie la compatibilité de la licence avec la licence GPL, la licence la plus utilisée en volume et posant de nombreu problèmes d'incompatibilité du fait de son caractère restrictif. - Sous-étape 2: Elle vérifie la compatibilité de la licence avec les licences des composants utilisés dans l'entreprise. En cas de violation, le processus de sélection d'une licence libre est recommencé, à moins que la mise sous licences multiples ne puisse résoudre le problème. - Sous-étape 3: Elle vérifie la compatibilité de la licence retenue avec la politique de l'entreprise en matière de propriété intellectuelle (par eemple: politique en matière de brevets, liste noire de licences,...) ou avec la politique adoptée par des tiers partenaires. En cas de violation, le processus de sélection d'une licence libre est recommencé. - Sous-étape 4: Elle vérifie la compatibilité de la licence avec les canau de distribution du logiciel, et en particulier les conditions d'utilisation des magasins d'applications, ainsi qu'avec la politique interne des clients et prospects. En cas de violation, le processus de sélection d'une licence libre est recommencé. 4. Discussion et perspectives La littérature académique et professionnelle est riche en recherches sur les modèles d'affaires des prestataires en logiciels libres et open source, ainsi que sur l'utilisation des licences libres et open source. Il n'eistait cependant pas de méthode adaptée au entrepreneurs en matière de sélection d'une licence logicielle dans le cadre d'une activité d'édition logicielle. Notre recherche a abouti à un tel schéma de sélection. Notre schéma se distingue par le fait qu'il n'est pas restreint à la sélection d'une licence libre mais qu'il inclut également des étapes préalables permettant de juger de la pertinence d'une édition du logiciel sous licence libre. Il a été testé, avant cette communication, sur plusieurs cas concrets en entreprise. Cette recherche pourrait bénéficier de deu évolutions. La première consiste en la proposition d'un schéma similaire, basé sur la même philosophie de démarche aisément compréhensible et applicable, pour l'incorporation de composants eternes dans les développements de l'entreprise. Un tel schéma, utilisable par les équipes de développement informatique, pourrait apporter un outil complémentaire au méthodes d'analyse juridique de code source dans le cadre de la gestion de projets informatiques. La seconde consiste en une généralisation du schéma de valorisation pour d'autres biens fonctionnels que les logiciels, comme les données (open data) ou le matériel (open hardware). Cela permettrait d'aller progressivement vers un schéma général appliqué à l'open (source) innovation. Nous renvoyons au travau de Cheliotis (2009) pour la sélection d'une licence adaptée à des productions culturelles ouvertes (open content). 11

12 Références Alspaugh, T.A., Asuncion, H.U., Scacchi W. (2009), «Intellectual property rights requirements for heterogeneously-licensed systems», 17th IEEE International Requirements Engineering Conference (RE 09), pp , Augustus 31 - September 4, Bordoloi, B., Ilami P., Mykytyn P.P.Jr., Mykytyn K. (1996), «Copyrighting computer software: The "look and feel" controversy and beyond», Information & Management, Vol. 30(5), pp Cheliotis, G. (2009), «From open source to open content: organisation, licensing and decision processes in open cultural production», Decision support systems, Vol. 47, pp Cigref (2011), «Maturité et gouvernance de l Open Source - La vision des grandes entreprises», Cigref. Comino, S., Manenti, F.M. (2011), «Dual licensing in open source market», Information Economics and Policy, Vol. 23, pp Corbel, P. (2003), «Propriété intellectuelle et eternalités de réseau : le cas d'intel et de la microinformatique», Gestion 2000, vol.20, n 1, janvier-février Daffara, C. (2007), «Business models in FLOSS-based companies», Workshop presentation at the 3rd Conference on Open Source Systems (OSS 2007). de Laat, P.B. (2005), «Copyright or copyleft? An analysis of property regimes for software development», Research Policy, n 34, pp Elie, F. (2006), Économie du logiciel libre, Eyrolles. Farcot, M., Viseur, R. (2007), «YAME in the KBE! Yet Another Mutualist Ecosystem», Conférence de l'association Information et Management, Lausanne (Suisse), Fitzgerald, B. (2006), «The transformation of open source software», MIS Quarterly, vol. 30 n 3, pp , September Gobeille, R. (2008), «The FOSSology project», MSR '08 Proceedings of the 2008 international working conference on Mining software repositories. Hamerly J., Paquin T. (1999), «Freeing the Source: The Story of Mozilla», In Open Sources: Voices from the Open Source Revolution, O'Reilly, January Horn, F. (2004), L'économie des logiciels, La Découverte. Jullien, N., Zimmermann, J.B. (2002), «Le logiciel libre: une nouvelle approche de la propriété intellectuelle», Revue d'économie industrielle, Vol. 99, 2è trimestre 2002, pp Lerner, J., Tirole, J. (2005), «The Scope of Open Source Licensing», Journal of Law, Economics, and Organization, vol. 21, issue 1, 2005, pp Liotard, I. (2007), «Les nouvelles facettes de la propriété intellectuelle: stratégies, attaques et menaces», Management & Sciences Sociales, Vol. 4, pp Messerschmitt, D.G., Szyperski, C. (2000), «Industrial and Economic Properties of Software: Technology, Processes, and Value», EECS Department, University of California, Berkeley. Montero E., Cool Y., de Patoul F., De Roy D., Haouideg H., Laurent P., «Les logiciels libres face au droit», Cahier du CRID, n 25, Bruylant, Munga, N., Fogwill, T., Williams, Q. (2009), «Adoption of open source software in business models: a Red Hat and IBM case study», Annual Research Conference of the South African Institute of Computer Scientists and Information Technologists (SAICSIT), Vanderbijlpark, South Africa, October 2009, pp Muselli, L., «Les licences informatiques : un outil de modulation du régime d appropriabilité dans les stratégies d ouverture. Une interprétation de la licence SCSL de Sun Microsystems.», 12ème Conférence de l'association Information et Management, Lausanne, juin Muselli, L., «Le rôle des licences dans les modèles économiques des éditeurs de logiciels open source», Revue Française de Gestion, Vol. 34 n 181, 2008, pp Niculescu, M.F., Wu., D.J. (2011), «When Should Software Firms Commercialize New Products 12

13 via Freemium Business Models?», Working paper, Georgia Institute of Technology. Noda, T., Tansho, T., Coughlan, S. (2012), «The Effect of Open Source Licensing on the Evolution of Business Strategy», IFIP Advances in Information and Communication Technology 378 (OSS 2012), pp OSI (2006), «Report of License Proliferation Committee and draft FAQ», opensource.org. Phipps, S. (2012), «What's Driving Open Source? Forces Of Change In 2012», IFIP Advances in Information and Communication Technology 378 (OSS 2012), September 2012, Hammamet, Tunisia. St.Laurent, A.M. (2004), «Understanding Open Source and Free Software Licensing», O'Reilly Media. Välimäki, M. (2003), «Dual licensing in open source software industry», Systèmes d'information et Management, vol. 8, n 1, pp Viseur, R. (2011), «La valorisation des logiciels libres en entreprise», Jeudis du Libre, Université de Mons, 15 septembre Viseur R. (2012), «Gérer la propriété intellectuelle dans les projets à base de logiciels libres», Colloque 2012 de l'association Information et Management, mai von Hippel, E. (1996), «Lead users: an important source of novel product concepts», Management Science, vol. 32(7), July 1986, pp von Hippel, E. (2001), «User toolkits for innovation», Journal of Product Innovation Management, vol. 18 (4), July 2001, pp von Hippel, E., von Krogh, G. (2003), «Open Source Software and the Private-Collective Innovation Model: Issues for Organization Science», Organization Science, vol. 14 no. 2, March / April 2003, pp *** 13

Forum e-business - Charleroi, 10 juin 2010. Le modèle économique des entreprises Open Source. Robert Viseur (robert.viseur@cetic.

Forum e-business - Charleroi, 10 juin 2010. Le modèle économique des entreprises Open Source. Robert Viseur (robert.viseur@cetic. Forum e-business - Charleroi, 10 juin 2010. Le modèle économique des entreprises Open Source. Robert Viseur (robert.viseur@cetic.be) Qui suis-je? Ir. Robert VISEUR Ingénieur de recherche senior au CETIC

Plus en détail

[ ABE, Bruxelles Mercredi 27 mars 2013 ] Les modèles d'affaires des prestataires en logiciels libres Auteur : Dr Ir Robert Viseur

[ ABE, Bruxelles Mercredi 27 mars 2013 ] Les modèles d'affaires des prestataires en logiciels libres Auteur : Dr Ir Robert Viseur [ ABE, Bruxelles Mercredi 27 mars 2013 ] Les modèles d'affaires des prestataires en logiciels libres Auteur : Dr Ir Robert Viseur Qui suis-je? Robert Viseur Ingénieur Civil, Mastère en Management de l'innovation,

Plus en détail

COLLECTION THÉMATIC NUMERO 7 - JUIN 2007 // PRISE DE POSITION POSITION DE SYNTEC INFORMATIQUE SUR L OPEN SOURCE LOGICIEL

COLLECTION THÉMATIC NUMERO 7 - JUIN 2007 // PRISE DE POSITION POSITION DE SYNTEC INFORMATIQUE SUR L OPEN SOURCE LOGICIEL COLLECTION THÉMATIC NUMERO 7 - JUIN 2007 // PRISE DE POSITION POSITION DE SYNTEC INFORMATIQUE SUR L OPEN SOURCE LOGICIEL RESUME Pour en faciliter la compréhension, le terme «Open Source» sera utilisé par

Plus en détail

SAAS : quelles licences open source adopter?

SAAS : quelles licences open source adopter? SAAS : quelles licences open source adopter? Logiciels et Services pour réussir les grands projets du Libre Anne Perny, Stagiaire juriste Sous la direction de Benjamin Jean Sommaire 2 Saas : faut-il une

Plus en détail

De l'open source à l'open cloud

De l'open source à l'open cloud De l'open source à l'open cloud Rencontres Mondiales du Logiciel Libre Développement logiciel Beauvais (France) 08 juillet 2015 robert.viseur@cetic.be Qui suis-je? Je suis : Dr Ir Robert VISEUR. Ingénieur

Plus en détail

Les Licences Libres Ouverture et Protection des Logiciels. Plan

Les Licences Libres Ouverture et Protection des Logiciels. Plan Les Licences Libres Ouverture et Protection des Logiciels Daniel Quintart Avocat au barreau de Bruxelles juris@belgacom.net CETIC 1 Plan Préliminaires Première partie Aperçu de la protection des logiciels

Plus en détail

Economie du logiciel libre. Yann Ménière

Economie du logiciel libre. Yann Ménière Economie du logiciel libre Yann Ménière Jeudi 3 novembre 2011 2 Droit et économie des modèles ouverts Objectif de la séance : présentation des mécanismes et limites économiques des modèles ouverts, à partir

Plus en détail

Le Phénomène du Logiciel Libre/Open Source

Le Phénomène du Logiciel Libre/Open Source Le Phénomène du Logiciel Libre/Open Source "La Cathédrale et le Bazar" Fabian Bastin Aspirant FNRS fbas@math.fundp.ac.be Historique: un retour aux sources ou comment un bourrage de papier changea l histoire

Plus en détail

Le logiciel libre. Jeudi 19 janvier 2012. Rémi Boulle rboulle@april.org. Sébastien Dinot sdinot@april.org

Le logiciel libre. Jeudi 19 janvier 2012. Rémi Boulle rboulle@april.org. Sébastien Dinot sdinot@april.org Le logiciel libre Jeudi 19 janvier 2012 Rémi Boulle rboulle@april.org Sébastien Dinot sdinot@april.org 2012-01-19 - Document diffusé sous licence CC BY-SA Creative Commons Paternité - Partage des conditions

Plus en détail

Diffusion AFRISTAT. Quels droits accorder aux utilisateurs? - sur les données - sur les documents numériques

Diffusion AFRISTAT. Quels droits accorder aux utilisateurs? - sur les données - sur les documents numériques Diffusion AFRISTAT Quels droits accorder aux utilisateurs? - sur les données - sur les documents numériques Lisez le QRCode pour télécharger ce document Retrouvez ce document à cette adresse http://www.afristat.org/contenu/doc_travail_experts/140508_propriete-intellectuelle_licence-diffusion.pdf

Plus en détail

Une opportunité pour les entrepreneurs: le logiciel libre et open source. Daniel Morissette Mapgears Inc dmorissette@mapgears.com

Une opportunité pour les entrepreneurs: le logiciel libre et open source. Daniel Morissette Mapgears Inc dmorissette@mapgears.com Une opportunité pour les entrepreneurs: le logiciel libre et open source Daniel Morissette Mapgears Inc dmorissette@mapgears.com Daniel Morissette 1994: UQAC, Génie Informatique 1994-96: Les Services Cartographiques

Plus en détail

Open Source et enjeux légaux : Etat de l'art, risques et opportunités. Telecom Valley - 11 Oct. 2006 Pascal Flamand - Janua

Open Source et enjeux légaux : Etat de l'art, risques et opportunités. Telecom Valley - 11 Oct. 2006 Pascal Flamand - Janua Open Source et enjeux légaux : Etat de l'art, risques et opportunités Telecom Valley - 11 Oct. 2006 Pascal Flamand - Janua Introduction La vague Open Source est récente mais prend chaque jour une ampleur

Plus en détail

[ Rencontres Mondiales du Logiciel Libre 2011 Lundi 11 juillet 2011 ] Introduction à l'open Hardware Auteur : Dr Ir Robert Viseur

[ Rencontres Mondiales du Logiciel Libre 2011 Lundi 11 juillet 2011 ] Introduction à l'open Hardware Auteur : Dr Ir Robert Viseur [ Rencontres Mondiales du Logiciel Libre 2011 Lundi 11 juillet 2011 ] Introduction à l'open Hardware Auteur : Dr Ir Robert Viseur Qui suis-je? Robert Viseur Ingénieur Civil, Mastère en Management de l'innovation,

Plus en détail

Open Data & informations publiques : les principaux aspects juridiques

Open Data & informations publiques : les principaux aspects juridiques Benjamin Jean www.inno³.fr bjean@inno3.fr Open Data & informations publiques : les principaux aspects juridiques Benjamin Jean Consultant au Cabinet Gilles Vercken Consultant et formateur pour Inno³ PLAN

Plus en détail

Les enjeux juridiques pour une gouvernance ouverte aux logiciels libres

Les enjeux juridiques pour une gouvernance ouverte aux logiciels libres Benjamin Jean www.inno³.fr bjean@inno3.fr Les enjeux juridiques pour une gouvernance ouverte aux logiciels libres Benjamin Jean Formateur et consultant PLAN Les enjeux juridiques pour une gouvernance ouverte

Plus en détail

Open the Source II - Gembloux, 17 mars 2011. Cartographie du marché Open Source belge. Robert Viseur (robert.viseur@cetic.be)

Open the Source II - Gembloux, 17 mars 2011. Cartographie du marché Open Source belge. Robert Viseur (robert.viseur@cetic.be) Open the Source II - Gembloux, 17 mars 2011. Cartographie du marché Open Source belge. Robert Viseur (robert.viseur@cetic.be) Qui suis-je? Dr Ir Robert VISEUR (www.robertviseur.be). Ingénieur de recherche

Plus en détail

Stratégie informatique

Stratégie informatique 1 / 5 Stratégie informatique 1. LE METIER 2. LES TACHES INFORMATIQUES 3. L EQUIPEMENT 4. VOIR UN LOGICIEL METIER 1. Les responsabilités d un dirigeant sportif Le club sportif : Une organisation Des activités

Plus en détail

Introduction aux Logiciels libres

Introduction aux Logiciels libres Introduction aux Logiciels libres F. Langrognet F. Langrognet Introduction aux Logiciels libres Septembre 2014 1 / 38 PLAN 1 Philosophie L esprit du libre Le mouvement libre Creative Commons 2 Copyright

Plus en détail

Envol2008. Licences, logiciels libres et administration. Thierry Aimé ministère de l Économie, de l Industrie et de l Emploi

Envol2008. Licences, logiciels libres et administration. Thierry Aimé ministère de l Économie, de l Industrie et de l Emploi Envol2008 Licences, logiciels libres et administration Thierry Aimé ministère de l Économie, de l Industrie et de l Emploi L'usage des logiciels libres dans l'administration Une pratique qui s'installe

Plus en détail

GUIDE D APPROCHE ET D ANALYSE DES LICENCES DE LOGICIELS LIBRES

GUIDE D APPROCHE ET D ANALYSE DES LICENCES DE LOGICIELS LIBRES GUIDE D APPROCHE ET D ANALYSE DES LICENCES DE LOGICIELS LIBRES Version 2.0 Sylvain STEER - Magali FITZGIBBON http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/ Page 1 sur 18 Glossaire - logiciel : le

Plus en détail

Thierry Aimé DGFIP, Bureau de l'architecture informatique Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique

Thierry Aimé DGFIP, Bureau de l'architecture informatique Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique L'usage des logiciels libres dans l'administration Thierry Aimé DGFIP, Bureau de l'architecture informatique Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique Rencontre Mondiale du Logiciel

Plus en détail

Gouvernance open source : retour d'expérience. Céline Fontaine juriste 12 octobre 2012, EOLE «FOSS: Standing on the shoulders of law», Paris

Gouvernance open source : retour d'expérience. Céline Fontaine juriste 12 octobre 2012, EOLE «FOSS: Standing on the shoulders of law», Paris Gouvernance open source : retour d'expérience Céline Fontaine juriste 12 octobre 2012, EOLE «FOSS: Standing on the shoulders of law», Paris FLOSS, une réalité Une réalit r alité économique Red Hat est

Plus en détail

Faculté Polytechnique

Faculté Polytechnique Faculté Polytechnique Comment gérer le risque de lock-in technique en cas d'usage de services de cloud computing? Colloque CREIS-TERMINAL Nantes, 04 avril 2014. Dr Ir Robert Viseur robert.viseur@umons.ac.be

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Informations Personnelles

CURRICULUM VITAE. Informations Personnelles CURRICULUM VITAE Informations Personnelles NOM: BOURAS PRENOM : Zine-Eddine STRUCTURE DE RATTACHEMENT: Département de Mathématiques et d Informatique Ecole Préparatoire aux Sciences et Techniques Annaba

Plus en détail

Découverte des Logiciels Libres. Gilles Dequen 2009-2010 gilles.dequen@u-picardie.fr

Découverte des Logiciels Libres. Gilles Dequen 2009-2010 gilles.dequen@u-picardie.fr Découverte des Logiciels Libres Gilles Dequen 2009-2010 gilles.dequen@u-picardie.fr Découverte des Logiciels Libres 10 Séances de 3h00 [14h00-17h15] 4, 11, 25 février 4, 18, 25 mars 1, 22, 29 avril 6 mai

Plus en détail

Modèles économiques de l'open Source

Modèles économiques de l'open Source Modèles économiques de l'open Source Modèles économiques de l'open source I- Open Source II- Les acteurs de l'open source III- Modèles d'entreprise IV- Gestion et open source I- Open Source L'open source

Plus en détail

LOCAL TRUST Charte Open-Source

LOCAL TRUST Charte Open-Source LOCAL TRUST Charte Open-Source Juillet 2011 Pourquoi cette Charte? ATEXO, dans son développement, met en avant le caractère open-source de ses solutions LOCAL TRUST Or la désignation "open-source" fait

Plus en détail

Forge. Présentation ( )

Forge. Présentation ( ) ( RetourListeFichesParThèmes ) Forge Présentation Définition Objectifs Services fournis, fonctions disponibles Services en ligne d hébergement de projets La solution des logiciels intégrés pour le déploiement

Plus en détail

ATICA Agence pour les Technologies de l Information et de la Communication dans l Administration

ATICA Agence pour les Technologies de l Information et de la Communication dans l Administration ATICA Agence pour les Technologies de l Information et de la Communication dans l Administration Guide de choix et d usage des licences de logiciels libres pour les administrations Décembre 2002 Le présent

Plus en détail

Jean-Christophe BECQUET

Jean-Christophe BECQUET CONFÉRENCES LE LOGICIEL LIBRE APITUX Jean-Christophe BECQUET LA PHILOSOPHIE DU LOGICIEL LIBRE JEUDI 12 OCTOBRE 2006 DÉFINITION 4 LIBERTÉS DEFINITION LIBERTÉ D'UTILISER LIBERTÉ DE COPIER LIBERTÉ D'ÉTUDIER

Plus en détail

Les Logiciels Libres. une informatique ouverte et citoyenne. Samedi 25 Mars Thomas Petazzoni http://www.toulibre.org

Les Logiciels Libres. une informatique ouverte et citoyenne. Samedi 25 Mars Thomas Petazzoni http://www.toulibre.org Les Logiciels Libres une informatique ouverte et citoyenne Samedi 25 Mars Thomas Petazzoni http://www.toulibre.org Qu'est-ce qu'un logiciel? L'utilisateur a besoin d'applications d'un ordinateur d'un système

Plus en détail

Rencontres Européennes de la Technologie (RET) 53e édition. 28 septembre 2012. Open Innovation. «Enjeux en matière de propriété intellectuelle.

Rencontres Européennes de la Technologie (RET) 53e édition. 28 septembre 2012. Open Innovation. «Enjeux en matière de propriété intellectuelle. Rencontres Européennes de la Technologie (RET) 53e édition 28 septembre 2012 Open Innovation «Enjeux en matière de propriété intellectuelle.» Benjamin Jean bjean@inno3.fr 1 Agenda Il s'agira d'esquisser

Plus en détail

Déjà 4 ans! Rendez-vous OSGeo-Québec 17 et 18 octobre 2012, Saguenay, Québec

Déjà 4 ans! Rendez-vous OSGeo-Québec 17 et 18 octobre 2012, Saguenay, Québec Déjà 4 ans! Géomatique libre et open source 101 Daniel Morissette dmorissette@mapgears.com Trésorier, Fondation OSGeo Administrateur, OSGeo-Québec Président, Mapgears Sommaire Libre vs Open Source Qu'est-ce

Plus en détail

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite.

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Rational ClearCase or ClearCase MultiSite Version 7.0.1 Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Product Overview IBM Rational

Plus en détail

CMS et logiciels libres : initiation 01 CONTENT MANAGEMENT SYSTEM / SYSTÈME DE GESTION DE CONTENU

CMS et logiciels libres : initiation 01 CONTENT MANAGEMENT SYSTEM / SYSTÈME DE GESTION DE CONTENU CMS et logiciels libres : initiation 01 CONTENT MANAGEMENT SYSTEM / SYSTÈME DE GESTION DE CONTENU 1TERMINOLOGIE 101 TERMINOLOGIE OPEN SOURCE ET LOGICIELS LIBRES > Le code source - Lisible et écrit par

Plus en détail

(PETIT) GUIDE À L'USAGE DES LICENCES LIBRES

(PETIT) GUIDE À L'USAGE DES LICENCES LIBRES (PETIT) GUIDE À L'USAGE DES LICENCES LIBRES Description des différents types de licences libres et des conséquences qui leur sont attachées Intervention de Benjamin Jean, Juriste spécialisé PI d'une société

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

Webinar Quatre étapes clés pour créer une politique Open Source efficace

Webinar Quatre étapes clés pour créer une politique Open Source efficace Webinar Quatre étapes clés pour créer une politique Open Source efficace Benjamin Jean Directeur activité ité stratégie té et gouvernance, inno³ SAS Hervé Guyomard Sales Manager France Black Duck Software

Plus en détail

1 JBoss Entreprise Middleware

1 JBoss Entreprise Middleware 1 JBoss Entreprise Middleware Les produits de la gamme JBoss Entreprise Middleware forment une suite de logiciels open source permettant de construire, déployer, intégrer, gérer et présenter des applications

Plus en détail

Le droit d auteur dans un environnement numérique : les positions de l IFLA et de l UNESCO 1

Le droit d auteur dans un environnement numérique : les positions de l IFLA et de l UNESCO 1 Le droit d auteur dans un environnement numérique : les positions de l IFLA et de l UNESCO 1 Das Urheberrecht in einer digitalen Umwelt: die Positionen der IFLA und der UNESCO Jean-Philippe Accart Information

Plus en détail

Read Me First: Guide to Sun HPC ClusterTools 3.1 Documentation

Read Me First: Guide to Sun HPC ClusterTools 3.1 Documentation Read Me First: Guide to Sun HPC ClusterTools 3.1 Documentation Sun Microsystems, Inc. 901 San Antonio Road Palo Alto, CA 94303-4900 USA 650 960-1300 Fax 650 969-9131 Part No. 806-3729-10 March 2000, Revision

Plus en détail

La solution idéale de personnalisation interactive sur internet

La solution idéale de personnalisation interactive sur internet FACTORY121 Product Configurator (summary) La solution idéale de personnalisation interactive sur internet FACTORY121 cité comme référence en «Mass Customization» au MIT et sur «mass-customization.de» Specifications

Plus en détail

Jean-Christophe BECQUET

Jean-Christophe BECQUET CONFÉRENCES LE LOGICIEL LIBRE APITUX Jean-Christophe BECQUET LES ENJEUX DE L'OPEN SOURCE DANS LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET LES ENTREPRISES JEUDI 14 DÉCEMBRE 2006 OPEN SOURCE OU LOGICIEL LIBRE DÉFINITION

Plus en détail

Gestion des licences logicielles Maîtrise, Conformité et Optimisation des actifs logiciels de l'entreprise

Gestion des licences logicielles Maîtrise, Conformité et Optimisation des actifs logiciels de l'entreprise Introduction 1. Pourquoi ce livre? 11 2. À qui s adresse ce livre? 13 3. Avertissements 13 4. Comment lire ce livre? 14 5. Conventions typographiques utilisées dans cet ouvrage 15 Qu est-ce que la gestion

Plus en détail

[Réveil en Form ] Analyse des concepts de Fab Lab, Living Lab et Hub créatif

[Réveil en Form ] Analyse des concepts de Fab Lab, Living Lab et Hub créatif [Réveil en Form ] Analyse des concepts de Fab Lab, Living Lab et Hub créatif Robert VISEUR Senior R&D Expert SIRRIS - Gosselies, 2014 Centre d Excellence en Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

Les logiciels OpenSource pour l'entreprise

Les logiciels OpenSource pour l'entreprise Les logiciels OpenSource pour l'entreprise 26 février 2008 Pierre PAGES : Consultant, intégrateur Open Source Michel RENON : Formateur, développeur Open Source Programme 18h15-19h : présentation des logiciels

Plus en détail

Les Réunions Info Tonic. Utiliser les logiciels libres dans mon entreprise Mardi 21 janvier 2014

Les Réunions Info Tonic. Utiliser les logiciels libres dans mon entreprise Mardi 21 janvier 2014 Les Réunions Info Tonic Utiliser les logiciels libres dans mon entreprise Mardi 21 janvier 2014 Intervenants : Utiliser les logiciels libres dans mon entreprise Jean-Luc Malet et Olivier Heintz, Nereide

Plus en détail

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 WORKING DOCUMENT from : Presidency to : delegations No prev. doc.: 12621/08 PI 44 Subject : Revised draft

Plus en détail

Marc ROBERT. Courriel : Fonction : Professeur Associé. Biographie

Marc ROBERT. Courriel : Fonction : Professeur Associé. Biographie Courriel : Fonction : Professeur Associé Marc ROBERT Biographie Marc ROBERT, docteur en Economie, est professeur assistant au Groupe Sup de Co Montpellier Business School où il est responsable du département

Plus en détail

WIPO LIST OF NEUTRALS BIOGRAPHICAL DATA

WIPO LIST OF NEUTRALS BIOGRAPHICAL DATA ARBITRATION AND MEDIATION CENTER WIPO LIST OF NEUTRALS BIOGRAPHICAL DATA Gérald PAGE Attorney-at-Law Grand-Rue 23 1204 Geneva Telephone: +41 22 839 81 50 Fax: +41 22 839 81 51 Email: gpage@e-avocats.ch

Plus en détail

[ Jeudis du Libre, Mons Jeudi 20 février 2014 ] Comprendre les licences de logiciels libres Dr Ir Robert Viseur (CETIC & UMONS)

[ Jeudis du Libre, Mons Jeudi 20 février 2014 ] Comprendre les licences de logiciels libres Dr Ir Robert Viseur (CETIC & UMONS) [ Jeudis du Libre, Mons Jeudi 20 février 2014 ] Comprendre les licences de logiciels libres Dr Ir Robert Viseur (CETIC & UMONS) Qui suis-je? Dr Ir Robert VISEUR. Formation : Ingénieur Civil (FPMs), Mastère

Plus en détail

Guide de récupération de Windows Server 2003 R2 pour serveurs Sun x64

Guide de récupération de Windows Server 2003 R2 pour serveurs Sun x64 Guide de récupération de Windows Server 2003 R2 pour serveurs Sun x64 Sommaire Introduction 1 Procédure de réinstallation 1 Documentation associée 5 Vos commentaires nous sont utiles 5 Introduction Ce

Plus en détail

THALES et le Logiciel Libre

THALES et le Logiciel Libre THALES industrialise l utilisation du logiciel libre Industry Services Public Sector Finance THALES et le Logiciel Libre «Contribution» Grégory Lopez Version 2.0 Sommaire Le logiciel libre et les enjeux

Plus en détail

Les logiciels libres. Université Antilles Guyane 14 novembre 2008 Olivier Watté

Les logiciels libres. Université Antilles Guyane 14 novembre 2008 Olivier Watté Les logiciels libres Université Antilles Guyane 14 novembre 2008 Olivier Watté Qui suis-je Olivier Watté 0690 49 73 01 olivier.watte@gmail.com Utilisateur GNU/linux depuis 1998 Directeur technique SS2L

Plus en détail

DEA ès Sciences de Gestion. DES en Sciences Economiques. Ingénieur diplômé de l'ecole Polytechnique de Paris.

DEA ès Sciences de Gestion. DES en Sciences Economiques. Ingénieur diplômé de l'ecole Polytechnique de Paris. Education René Demeestere Emeritus Professor, Department Accounting and Management Control DEA ès Sciences de Gestion. DES en Sciences Economiques. Ingénieur diplômé de l'ecole Polytechnique de Paris.

Plus en détail

Tekla Structures Guide d'installation. Version du produit 21.0 mars 2015. 2015 Tekla Corporation

Tekla Structures Guide d'installation. Version du produit 21.0 mars 2015. 2015 Tekla Corporation Tekla Structures Guide d'installation Version du produit 21.0 mars 2015 2015 Tekla Corporation Table des matières 1 Installation de Tekla Structures... 3 1.1 Configuration préalable à l'installation de

Plus en détail

ANALYSE. Licences Open Source 11/01/2007 AJILON IT. A n a l y s e. Auteur : Damien Cuvillier Date : 11/01/2007 Version : 1 Ref : OS2007011101

ANALYSE. Licences Open Source 11/01/2007 AJILON IT. A n a l y s e. Auteur : Damien Cuvillier Date : 11/01/2007 Version : 1 Ref : OS2007011101 ANALYSE AJILON IT A n a l y s e Licences Open Source Auteur : Damien Cuvillier Date : 11/01/2007 Version : 1 Ref : OS2007011101 HISTORIQUE Version Date Auteur Observations 1.0 11/01/07 Damien Cuvillier

Plus en détail

Les communautés d'entreprises

Les communautés d'entreprises COMMUNAUTÉS ÉPISTÉMIQUES : SÉMINAIRE DE CLÔTURE Projet ANR CCCP Prosodie 24 septembre 2012 Les communautés d'entreprises «comment l'open Source peut être un terrain d'entente pour les entreprises» Benjamin

Plus en détail

Contrats et immatériel

Contrats et immatériel Contrats et immatériel Rapporteur général: Professeur Dr. Matthias Lehmann, Université Halle-Wittenberg - Questionnaire pour les rapporteurs nationals - Partie 1 : Le système du droit contractuel face

Plus en détail

StorageTek Tape Analytics

StorageTek Tape Analytics StorageTek Tape Analytics Guide de sécurité Version 2.1 E60949-01 Janvier 2015 StorageTek Tape Analytics Guide de sécurité E60949-01 Copyright 2012, 2015, Oracle et/ou ses affiliés. Tous droits réservés.

Plus en détail

La sécurité du «cloud computing» Le point de vue de Microsoft

La sécurité du «cloud computing» Le point de vue de Microsoft La sécurité du «cloud computing» Le point de vue de Microsoft Janvier 2010 1 Les informations contenues dans le présent document représentent le point de vue actuel de Microsoft Corporation sur les questions

Plus en détail

Droit de la Propriété Intellectuelle / Intellectual Property Law

Droit de la Propriété Intellectuelle / Intellectual Property Law Droit de la Propriété Intellectuelle / Intellectual Property Law Vous trouverez ici les conditions de candidature pour les différentes voies de M2 de la mention «Droit Propriété intellectuelle / Intellectual

Plus en détail

Présentation. Les 12 et 13 octobre 2012 George V La Cantine. http://eolevent.eu/ European Opensource and Free Software Law Event (EOLE) 5 e édition

Présentation. Les 12 et 13 octobre 2012 George V La Cantine. http://eolevent.eu/ European Opensource and Free Software Law Event (EOLE) 5 e édition Les 12 et 13 octobre 2012 George V La Cantine Présentation 5 e édition European Opensource and Free Software Law Event (EOLE) Nitot 2005, CC-By-SA 3.0 http://eolevent.eu/ PRÉSENTATION EOLE (pour European

Plus en détail

France with an OIB. Updated January 2014

France with an OIB. Updated January 2014 France with an OIB Updated January 2014 The French system May appear complicated Not too expensive Good opportunities if you look carefully 2 European harmonisation of higher education - LMD system Licence

Plus en détail

Etienne Galerneau. etienne_galerneau@fr.ibm.com. Manager of Integration Acquisition Software Group IMT France & NWA

Etienne Galerneau. etienne_galerneau@fr.ibm.com. Manager of Integration Acquisition Software Group IMT France & NWA Etienne Galerneau etienne_galerneau@fr.ibm.com Manager of Integration Acquisition Software Group IMT France & NWA 13 Les acquisitions au cœur de la stratégie d IBM Software Group Annual meeting of stockholders

Plus en détail

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178 Thèse no. 7178 PROBLEMES D'OPTIMISATION DANS LES SYSTEMES DE CHAUFFAGE A DISTANCE présentée à l'ecole POLYTECHNIQUE FEDERALE DE ZURICH pour l'obtention du titre de Docteur es sciences naturelles par Alain

Plus en détail

Programme d Utilisation à Domicile (Home Use Program - HUP)

Programme d Utilisation à Domicile (Home Use Program - HUP) Programme d Utilisation à Domicile (Home Use Program - HUP) Décembre 2010 Microsoft Business Division Qu est ce que HUP? Le Programme d'utilisation à Domicile (HUP - Home Use Program) est un service de

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre

Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre 1 INTECH, GRENOBLE, 12/01/2010 Patrick MOREAU patrick.moreau@inria.fr Direction du Transfert et de l Innovation

Plus en détail

Logiciels libres et Open source

Logiciels libres et Open source Logiciels libres et Open source ANDSI 13/04/2004 NGO Can Chieu Plan Les concepts Linux Système d'exploitation Linux pour serveurs Linux pour stations Serveurs d applications Développement Applications

Plus en détail

Toward an eco-conceived. the case of Pat-DD

Toward an eco-conceived. the case of Pat-DD UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE Toward an eco-conceived COMPIÈGNE COSTECH socio-technical Connaissance, organisation innovation et systèmes techniques : SIC01 Emergence des acteurs innovants dans l entreprise

Plus en détail

Isabelle LIOTARD. Diplômes. Articles publiés dans revues à comités de lecture. Page 1

Isabelle LIOTARD. Diplômes. Articles publiés dans revues à comités de lecture. Page 1 Page 1 Isabelle LIOTARD Maître de Conférences en Economie depuis 2000 HDR depuis 2008 Université Paris 13 CEPN (Centre d Economie de Paris Nord) CNRS UMR 7234 Isabelle LIOTARD est maître de conférences

Plus en détail

Three Essays on Access to Knowledge

Three Essays on Access to Knowledge Three Essays on Access to Knowledge THÈSE N O 4371 (2009) PRÉSENTÉE le 20 mai 2009 AU COLLEGE DU MANAGEMENT DE LA TECHNOLOGIE CHAIRE EN ÉCONOMIE ET MANAGEMENT DE L'INNOVATION PROGRAMME DOCTORAL EN MANAGEMENT

Plus en détail

La montée des bases de données open source

La montée des bases de données open source La montée des bases de données open source Un document eforce FRANCE Mars 2003 La montée des bases de données open source - Page 1 sur 6 La montée en puissance des projets open source est incontestable

Plus en détail

The Apache Software Foundation

The Apache Software Foundation The Apache Software Foundation Sylvain Wallez Vice-President, the ASF http://apache.org/~sylvain Directeur R&T, Anyware Technologies http://www.anyware-tech.com Qu'est-ce que l'asf? ASF = "Apache Software

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université ParisDauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

CLAUSES TYPES en génie-conseil

CLAUSES TYPES en génie-conseil CLAUSES TYPES en génie-conseil 1. LIMITATION DE RESPONSABILITE... 2 2. PROPRIÉTÉ ET UTILISATION DES DOCUMENTS, BREVETS ET MARQUES DE COMMERCE... 3 2.1 OWNERSHIP AND USE OF DOCUMENTS, PATENTS AND TRADEMARKS...

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 138/5 Logiciels

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 138/5 Logiciels COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 138/5 Logiciels Introduction La Commission a consacré une étude approfondie au traitement comptable de la création ou de l acquisition d un logiciel par une entreprise,

Plus en détail

1 Introduction à Emerginov

1 Introduction à Emerginov 1 Introduction à Emerginov Cékoidonc? Une boîte à outil numérique facilitant la création de micro services mobiles par et pour les acteurs locaux de l'innovation Les idées, c'est facile... (quoique) Src

Plus en détail

Le tableau comparatif suivant reprend les principaux articles concernant le monde de l édition.

Le tableau comparatif suivant reprend les principaux articles concernant le monde de l édition. Rapport Reda, tableau comparatif Le tableau comparatif suivant reprend les principaux articles concernant le monde de l édition. Alors que Julia Reda appelait à une harmonisation hâtive et à un élargissement

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Logiciels libres en entreprise

Logiciels libres en entreprise Logiciels libres en entreprise Mouhamed Mahi S. SY Jsurf Consulting Consultant en Systeme d informations OPTIC msy@jsurf.net mouhamsy@gmail.com Qu est ce qu un logiciel libre? Objet de nombreuses confusions

Plus en détail

Rewics (04 mai 2011) - Atelier : «L'informatique dans les nuages (cloud computing) : vraie révolution ou pétard mouillé?». The Dark Side Of The

Rewics (04 mai 2011) - Atelier : «L'informatique dans les nuages (cloud computing) : vraie révolution ou pétard mouillé?». The Dark Side Of The Rewics (04 mai 2011) - Atelier : «L'informatique dans les nuages (cloud computing) : vraie révolution ou pétard mouillé?». The Dark Side Of The Cloud. Robert Viseur (robert.viseur@cetic.be) Qui suis-je?

Plus en détail

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Une étude personnalisée commandée par Cisco Systems Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Juillet 2013 Déploiement d'une large gamme

Plus en détail

LICENCE SNCF OPEN DATA

LICENCE SNCF OPEN DATA LICENCE SNCF OPEN DATA Préambule Dans l intérêt de ses utilisateurs, SNCF a décidé de s engager dans une démarche «OPEN DATA», de partage de certaines informations liées à son activité, par la mise à disposition

Plus en détail

PRODUCTS LIST (updated 11th January 2010)

PRODUCTS LIST (updated 11th January 2010) PRODUCTS LIST (updated 11th January 2010) OPERATING SYSTEMS SUN SOLARIS 10, 9, 10 B OP Application and database servers Red Hat Enterprise Linux Server 4.x and 5.x B OP Single Application Host Windows

Plus en détail

Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco

Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco Livre blanc Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco Présentation Ce document examine la prise en charge de la programmabilité sur l'infrastructure axée

Plus en détail

(Actes non législatifs) RÈGLEMENTS

(Actes non législatifs) RÈGLEMENTS 23.4.2010 Journal officiel de l Union européenne L 102/1 II (Actes non législatifs) RÈGLEMENTS RÈGLEMENT (UE) N o 330/2010 DE LA COMMISSION du 20 avril 2010 concernant l'application de l'article 101, paragraphe

Plus en détail

Open data : les données libérées doivent-elles être gratuites?

Open data : les données libérées doivent-elles être gratuites? Open data : les données libérées doivent-elles être gratuites? Partie juridique Table des matières I)La loi du 17 juillet 1978 : Titre 1er relatif à la liberté d accès aux documents administratifs et à

Plus en détail

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Introduction : les grands principes 3 : Contenu, 1 : positionnement et objectifs du projet 4 : Contenu,

Plus en détail

Modèles économiques des logiciels open source et logiciels libres : quelques points de repère

Modèles économiques des logiciels open source et logiciels libres : quelques points de repère Research paper Septembre 2007 Modèles économiques des logiciels open source et logiciels libres : quelques points de repère fabernovel Consulting 2007 Document public Cette création est mise à disposition

Plus en détail

Comment IBM Connections peut enrichir l'expérience des utilisateurs de technologies Microsoft

Comment IBM Connections peut enrichir l'expérience des utilisateurs de technologies Microsoft Comment IBM Connections peut enrichir l'expérience des utilisateurs de technologies Microsoft Transformer MS Sharepoint avec IBM Connections pour construire une véritable solution collaborative Le Social

Plus en détail

Etude Benchmarking 2010 sur les formations existantes apparentées au métier de Business Developer en Innovation

Etude Benchmarking 2010 sur les formations existantes apparentées au métier de Business Developer en Innovation Un programme animé par Systematic et copiloté par Systematic, Opticsvalley et le réseau des Chambres de Commerce et d Industrie Paris-Ile-de-France Etude Benchmarking 2010 sur les formations existantes

Plus en détail

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION THÈSE N O 2388 (2001) PRÉSENTÉE AU DÉPARTEMENT D'INFORMATIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE

Plus en détail

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Business Continuity Convention Tunis 27 Novembre 2012 Sommaire Sections 1 Ernst & Young : Qui sommes-nous? 2 Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Plus en détail

Conférence Bales II - Mauritanie. Patrick Le Nôtre. Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations

Conférence Bales II - Mauritanie. Patrick Le Nôtre. Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations Conférence Bales II - Mauritanie Patrick Le Nôtre Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations AGENDA Le positionnement et l approche de SAS Notre légitimité dans les

Plus en détail

La gestion des contrats (licensing, propriétés)

La gestion des contrats (licensing, propriétés) CNAM - NFE107 Urbanisation architecture Etude de cas La gestion des contrats (licensing, propriétés) SOMMAIRE I Cadre juridique Page 2 1. Le licensing 2. La propriété intellectuelle 3. Le copyright 4.

Plus en détail

Windows Server 2008 Administration et exploitation

Windows Server 2008 Administration et exploitation Editions ENI Windows Server 2008 Administration et eploitation Collection Ressources Informatiques Etrait Chapitre 5 A. Présentation 1. Pré-requis matériel Pour effectuer toutes les mises en pratique de

Plus en détail

Prior to joining L'Oréal, he spent 11 years working for various Pharmaceutical companies.

Prior to joining L'Oréal, he spent 11 years working for various Pharmaceutical companies. CAILLAUD Frédéric Directeur du Licensing L'ORÉAL Frédéric Caillaud joined L'Oréal in 1994 as Director of the Licensing and Business Development Department in charge of negotiating alliances, licensing

Plus en détail

Microsoft Dynamics Mobile Development Tools

Microsoft Dynamics Mobile Development Tools Microsoft Dynamics Mobile Development Tools Microsoft Dynamics Mobile Development Tools AVANTAGES : Bâtir des solutions complètes avec Microsoft Dynamics. Créer rapidement des applications verticales à

Plus en détail