Élaboration d'un schéma de valorisation pour l'édition de logiciels open source

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Élaboration d'un schéma de valorisation pour l'édition de logiciels open source"

Transcription

1 Élaboration d'un schéma de valorisation pour l'édition de logiciels open source Dr Ir Robert VISEUR Université de Mons (Faculté Polytechnique de Mons) Rue de Houdain, 9, B-7000 Mons Centre d Ecellence en Technologies de l Information et de la Communication Rue des Frères Wright, 29/3, B-6041 Charleroi Résumé Les entreprises sont conscientes des nouvelles opportunités dans le domaine des logiciels libre et open source. Cependant, elles ne maîtrisent souvent pas les aspects juridiques et économiques de ces logiciels. Nous avons donc voulu proposer à destination des entreprises, en particulier les TPE/PME disposant de peu de ressources internes en management, une démarche simplifiée, qui intègre le choi de la licence, en lien avec le modèle d'affaires. Notre recherche est organisée en trois sections. Une première section procède à un état de l'art en matière de modèles d'affaires et de licences de logiciels libres. Nous veillons à identifier les différents paramètres qui interviennent dans la sélection d'une licence et prenons en particulier en considération les contraintes liées au modèle d'affaires de l'entreprise. Une seconde section synthétise les critères de sélection identifiés dans l'état de l'art et propose un schéma de sélection simplifié. Une troisième section contient une discussion et les perspectives de cette recherche. Mots-clés logiciel libre, open source, licence, modèle d'affaires, schéma de valorisation Abstract The companies are aware of the new opportunities in the field of free and open source software. However they often do not mastered the legal and economic aspects of these softwares. We wanted to offer for companies, especially VSE / SME with limited internal resources in management, a simplified approach, which integrates the choice of license, in connection with the business model. Our research is organized into three sections. The first section makes a state of the art in terms of business models and free software licenses. We strive to identify the different parameters involved in the selection of a license and in particular take into account the constraints related to the business model of the company. The second section summarizes the selection criteria identified in the state of the art and offers a simplified selection scheme. A third section contains a discussion and perspectives of this research. Keywords free software, open source, license, business model, valuation model 1

2 1. Introduction Les entreprises sont conscientes des nouvelles opportunités dans le domaine des logiciels libre et open source. Selon le CIGREF (2011), la perception de l'open source dans l'entreprise a à ce point évolué que sa non prise en compte lors de choi technologiques doit aujourd'hui être justifiée. Les entreprises considéreraient cependant les modèles économiques du logiciel libre comme complees. De plus, elles ne maîtriseraient pas encore les modèles de distribution et de gestion des licences. Ce constat est corroboré par les contacts industriels de l'auteur. Les entreprises sont nombreuses à s'intéresser au composants libres et open source pour compléter leurs produits ou à la libération de leurs produits logiciels. Dans ce dernier cas, l'intérêt est tout particulièrement lié à la perspective de voir le logiciel promotionné, maintenu et étendu avec le soutien d'une communauté. Il peut aussi être lié à des demandes de clients, comme dans le secteur public, par eemple. Peu nombreuses sont cependant les entreprises à savoir comment aborder cette problématique: transition vers un modèle d'affaires open source, sélection d'une licence pour leur produit, méthode de gestion de la communauté, etc. Peu d'entreprises disposent de processus formels en matière de logiciel libre et open source (Noda et al., 2012). Dans certains cas, la pertinence d'aller vers une licence open source n'est par ailleurs pas avérée. Nous avons donc voulu proposer à destination des entreprises, en particulier les TPE/PME disposant de peu de ressources internes en management, une démarche simplifiée, qui intègre le choi de la licence, en lien avec le modèle d'affaires. Notre recherche est organisée en trois sections. Une première section procède à un état de l'art en matière de modèle d'affaires et de licences de logiciels libres. Nous veillons à identifier les différents paramètres qui interviennent dans la sélection d'une licence et prenons en particulier en considération les contraintes liées au modèle d'affaires de l'entreprise. Une seconde section synthétise les critères de sélection identifiés dans l'état de l'art et propose un schéma de sélection simplifié. Une troisième section contient une discussion et les perspectives de cette recherche. 2. État de l'art 2.1. Valorisation du logiciel La valeur de l'entreprise est égale au produit de la valeur du marché et de la part de marché (Corbel, 2000). La première est maimisée par une stratégie de contrôle, alors que la seconde l'est par l'ouverture. Cette vue simplifiée met en évidence l'effet des eternalités de réseau ainsi que l'éventail des politiques s'offrant à l'entreprise. Corbel identifie ainsi cinq stratégies: la stratégie propriétaire (aucun partage des droits de propriété), la stratégie de rente (licence accordée à un petit nombre de compétiteurs), la stratégie de fleibilité (licence accordée à de nombreu compétiteurs), la stratégie de partage (droits de propriété partiellement abandonnés sans sélection des licenciés) et la stratégie open source (abandon des droits de propriété sans sélection des licenciés). Un modèle d'affaires doit pouvoir évoluer dans le temps et l'entreprise, être capable d'adopter une stratégie équilibrée entre les logiques fermées et ouvertes (Munga et al., 2009). Le logiciel libre doit être d'abord considéré comme un programme d'ordinateur. A ce titre, il est protégé par le droit d'auteur. Ce dernier couvre le code objet et le code source du logiciel ainsi que des éléments du look&feel (c'est-à-dire de l'apparence et des commandes spécifiques) (Bordoloi et al., 1996; de Laat, 2005). Il n'eiste pas d'outil de protection juridique spécifique au logiciel. La protection du logiciel peut également s'opérer au travers du droit des brevets et du droit des marques (Alspaugh et al., 2009b; Horn, 2004; Messerschmitt & Szyperski, 2000; Montero et al., 2005). 2

3 L'auteur d'un logiciel fie généralement les droits et devoirs des utilisateurs au sein d'un contrat nommé «licence». Ce dernier fera référence au droit d'auteur ainsi que, parfois, au droit des marques et au droit des brevets. La licence permet «l'établissement des modalités de création de valeur et de captation de revenu par les éditeurs de logiciels» (Muselli, 2008). L'usage de licences propriétaires est fréquent. Elles sont généralement concédées en échange d'un pri proportionnel à l'importance des droits concédés. Elles apportent à l'auteur un contrôle maimal sur la reproduction, l'évolution et la distribution de l'œuvre. Elles n'autorisent souvent que l'usage d'une copie du programme et ne donnent généralement pas accès au code source du logiciel. A l'inverse, les licences libres se distinguent par leur permissivité. Elles permettent au preneurs de licence d'utiliser, d'étudier, de modifier et de distribuer le logiciel, avec son code source, conformément au quatre libertés du logiciel libre (Montero et al., 2005). Entre ces deu etrêmes eistent des modèles intermédiaires permettant de moduler les droits accordés au preneurs de licences. Le modèle du freeware (graticiel) permet ainsi à l'utilisateur d'utiliser, de reproduire et de redistribuer gratuitement le logiciel (Messerschmitt & Szyperski, 2000). Le shareware (partagiciel) est fourni gratuitement mais l'utilisateur est invité à payer pour une meilleur efficacité à l'usage (débridage de certaines fonctionnalités, suppression de mentions publicitaires,...). Un freeware pourra être associé à un service payant ou à une version plus évoluée du logiciel: on parlera parfois dans ce cas de freemium (Niculescu et Wu, 2011). Laure Muselli (2007, 2008) identifie pour sa part une catégorie de licences s'inspirant des licences libres mais n'en offrant pas toutes les libertés associées. Elle les qualifie de licences hybrides. Ces licences facilitent la captation de revenus par l'entreprise comparé à d'authentiques licences libres. Elles permettent également l'organisation d'une transition progressive d'une protection par licence propriétaire classique vers une couverture par licence libre. Muselli (2007) donne l'eemple de la licence SCSL chez Sun Microsystem, tandis que de Laat (2005) pointe celui de Jahia. L'éditeur suisse Jahia donnait ainsi accès au code source de son logiciel et proposait un système de remise sur le pri des licences fonction des contributions en code source. Les éditeurs de logiciels libres s'appuient notamment sur les communautés pour améliorer leur productivité (Fitzgerald, 2006). Les utilisateurs renforcent l'activité de l'éditeur, en corrigeant des erreurs ou en apportant de nouvelles fonctionnalités, par eemple sous la forme d'etensions au logiciel. Cette recherche d'activités autour du logiciel n'impose cependant la publication du logiciel sous une licence libre. Proposer et documenter une Interface de Programmation d'applications (API) permet ainsi à des tierces parties de développer leurs propres etensions pour le logiciel, sans devoir en apprendre les rouages internes ni obligatoirement avoir accès au code source (Messerschmitt & Szyperski, 2000). Cette pratique est à rapprocher des trousses à outils pour l'innovation (user toolkits for innovation) décrites par Von Hippel. Ce dernier les recommande pour stimuler l'innovation conduite par les utilisateurs (Von Hippel, 1986, 2001). La protection par brevet des programmes d'ordinateur est possible, notamment au États-Unis. Elle ne l'est pas en Europe, sauf dans le cas particulier où le programme «engendre un effet technique qui va au delà des interactions physiques normales eistant entre un programme d'ordinateur et un ordinateur» (Horn, 2004). Malgré cela, on estime à plus de le nombre de brevets logiciels délivrés par l'office européen des brevets (fsfe.org). Indépendamment du débat sur leur réelle valeur légale, ces brevets peuvent intéresser l'entrepreneur en tant qu'instrument d'optimisation fiscale (voir la «déduction pour revenus de brevets» en Belgique, par eemple). Ce mode de protection 3

4 n'est pas sans causer des difficultés compte tenu du caractère cumulatif et incrémental du développement logiciel, de l'absence d'état de l'art handicapant les recherches d'antériorité, de la durée de la protection (comparé à la durée du cycle de vie des produits logiciels), de la fragmentation ecessive de la propriété des innovations ou de la dissymétrie des forces entre les grands groupes informatiques et les nombreuses TPE/PME du secteur (Horn, 2004; Julien et Zimmermann, 2002; Liotard, 2007). Les multinationales de l'informatique (IBM, Apple, Microsoft,...) déposent de très nombreu brevets. Dans ce contete, les entreprises actives dans le logiciel libre sont amenées à constituer des fonds de brevets défensifs, à l'image de l'open Innovation Network (www.openinventionnetwork.com) qui comprend notamment IBM, Novell et Red Hat (Noda et al., 2012). Les logiciels, libres ou non, sont donc confrontés à plusieurs types d'ip (propriété intellectuelle) tels que les droits d'auteur, les marques et les brevets. Eploités au sein des licences, ils déterminent le régime d'appropriabilité du logiciel, c'est-à-dire «la capacité d'un innovateur à capturer les profits générés par une innovation» (Muselli, 2008). Leur usage combiné tend par ailleurs à se généraliser dans ce que Fitzgerald (2006) qualifie d'oss 2.0, c'est-à-dire le développement d'une nouvelle forme d'open source marquée par l'implication croissante des entreprises et la mise en œuvre de stratégies économiques plus élaborées. Compte tenu de la compleité d'une gestion efficace de la propriété intellectuelle, l'intégration des projets au sein de communautés solidement structurées (associations, fondations,...) peut se révéler appropriée (Phipps, 2012) Licences de logiciels libres Les licences de logiciels libres peuvent être découpées en deu grandes catégories: les licences permissives ou académiques, d'une part, et les licences réciproques ou copyleft, d'autre part (Alspaugh et al., 2009; Lerner et Tirole, 2005; Montero et al., 2005). Les licences académiques autorisent l'utilisateur à appliquer une nouvelle licence, y compris propriétaire, au œuvres dérivées. Une licence copyleft «lie l'octroi des droits à l'obligation de ne redistribuer le logiciel et ses modifications que sous la même licence que celle par laquelle le licencié a obtenu ces droits» (Montero et al., 2005). Elle confère dès lors au logiciel un caractère inappropriable (Muselli, 2008). La littérature parle aussi de copyleft faible (ou standard), lorsque le copyleft s'applique uniquement au composant logiciel, et de copyleft fort, dans le cas où toute œuvre dérivée doit adapter la licence copyleft du composant logiciel (Välimäki, 2003). Dans ce dernier cas, la licence copyleft est parfois qualifiée de «contaminante» (Muselli, 2008). Certaines licences copyleft faibles facilitent l'ajout de nouvelles fonctionnalités dans de nouveau fichiers sous une licence au choi ; elles sont parfois qualifiées de licences basées fichiers. Honkasalo (2009) parle de réciprocité standard et de réciprocité forte, comme équivalents au copyleft faible et au copyleft fort. Il y ajoute la notion de réciprocité de réseau pour les licences imposant non seulement la communication des sources à la distribution du logiciel mais aussi lors d'un contact de l'utilisateur avec l'interface du logiciel. Ce type de licence est prévu pour couvrir l'usage des logiciels en tant que service (Software as a Service, ou SaaS). Les licences libres peuvent également contenir des clauses relatives à l'usage des noms des développeurs ou des organisations participantes, du nom (marque) du logiciel ou des brevets de l'entreprise. Des différences parfois subtiles peuvent apparaître entre licences de mêmes noms. La licence BSD eiste ainsi en plusieurs versions: la version «3-Clause» inclut une mention relative à l'utilisation du nom des auteurs et des organisations que la version «2-Clause» ne contient pas. La licence GPL v2 demande une documentation des brevets, alors que la GPL v3 inclut une clause d'octroi automatique de licence. Certaines licences peuvent par ailleurs être complétées par des eceptions (GPL avec FOSS ou FLOSS Eception, GPL avec Classpath Eception,...). Une mention 4

5 précise de la licence, avec référence au tete (par eemple, sur le site de l'open Source Initiative (opensource.org), est donc recommandée. Académique Réciprocité faible (basée fichiers) Réciprocité faible Réciprocité forte Réciprocité de réseau BSD MIT Apache MPL EPL/CPL CDDL LGPL GPL AGPL OSL Tableau 1. Principales licences et types de licences. Les entreprises doivent faire face à différentes contraintes en cas d'usage de licences libres. D'abord, les licences à réciprocité forte ou de réseau apportent des obligations en matière de diffusion du code source associé au logiciel transmis / installé (cas de la licence à réciprocité forte) ou au logiciel hébergé (cas de la licence à réciprocité de réseau). Ces contraintes peuvent peser sur les technologies appartenant à l'entreprise mais aussi sur des technologies fournies par des tierces parties (Hamerly et Paquin, 1999). Ensuite, les licences de logiciels libres sont nombreuses. Plusieurs dizaines de licences sont reconnues par la Free Software Foundation (fsf.org) et l'open Source Initiative (opensource.org). Ces licences entrainent des droits et devoirs différents et peuvent présenter des incompatibilités parfois dues à des différences légères dans leurs tetes (St.Laurent, 2004; Montero et al., 2005). La difficulté est encore accrue par le fait que deu versions successives d'une licence peuvent être incompatibles entre elles (eemple: GPL v2 / GPL v3). Les licences copyleft fortes s'eposent naturellement à ces problèmes d'incompatibilités, du fait que la licence s'applique à toute œuvre dérivée. C'est notamment le cas de la licence GPL, qui représente environ les deu tiers des projets publiés (Lerner et Tirole, 2005). Dans un rapport publié en 2006, l'open Source Initiative recommandait de s'en remettre à un sousensemble réduit de licences reconnues: la licence Apache, la BSD, la GPL, la LGPL, la MIT, la MPL, la CDDL, la CPL et l'epl (OSI, 2006). Nous y ajouterons l'osl, adaptée à l'usage SaaS des logiciels et appréciées par les juristes pour la qualité de son écriture, ainsi que la AGPL, qui complète la GPL pour les logiciels de type SaaS (Montero et al., 2005). Phipps (2012) situe la période de prolifération entre 2000 et Il note depuis lors un intérêt marqué pour la licence Apache et, plus récemment, pour la licence MPL. Ces problèmes de prolifération et d'incompatibilité epliquent aussi la volonté d'homogénéité de licence promue par certaines communautés (Apache, *BSD, Eclipse,...) ainsi que les politiques de diffusion sous licences multiples (eemple: Mozilla). Enfin, les places de marchés pour terminau mobiles, telles que l'appstore ou le Windows Phone Marketplace, imposent parfois au développeur de prendre de nouvelles précautions. Le statut 5

6 accordé au logiciels sous licences libres y est en effet incertain. Microsoft a ainsi rejeté la plupart des logiciels sous licences copyleft, mettant en emphase l'interdiction de la GPL v3 et la LGPL v3, et ne faisant eception que pour une liste fermée de licences à copyleft faible et basées fichiers (CDDL, MPL, EPL, CPL et MS-RL). Ces dispositions, présentes dans la version «updated June 2011», ont été amendées dans la version «last updated August 2012». Les difficultés liées à l'utilisation des licences libres n'annulent pas les bénéfices liés à leur permissivité mais justifient la mise en place de structures de gouvernance au sein des entreprises (Gobeille, 2008) Modèles d'affaires Le modèle d'affaires peut être vu comme «la nécessaire conjonction d'une création de valeur et d'une rémunération» (Muselli, 2008). En matière de création de valeur, l'entreprise en logiciels libres investit classiquement en recherche et développement (von Hippel et von Krogh, 2003). Elle veille en plus à stimuler les coopérations avec les utilisateurs du logiciel pour le définir, le développer ou l'améliorer. Elle peut également encourager la diffusion du logiciel et créer de la valeur par le biais des eternalités de réseau. La création de nouveau logiciels libres et le soutien à des projets libres eistants peuvent aussi constituer une arme pour éroder la profitabilité des produits concurrents (Fitzgerald, 2006). En matière de rémunération, la valorisation des logiciels libres passe souvent par une valorisation indirecte, via la prestation de services: installation sur site, intégration de logiciels, développements sur mesure, garantie de performance, formation, hébergement classique ou offres SaaS. Il en ira ainsi pour des entreprises éditant des logiciels comme, plus largement, pour d'autres utilisant du logiciel produit par des tiers. En tant qu'éditeur d'un logiciel, une entreprise apparaît dans une position plus avantageuse (best knowledge here) pour apporter des services au utilisateurs (Daffara, 2007; de Laat, 2005). La valorisation peut aussi passer par la commercialisation de produits liés tels que des livres ou du matériel. Les modèles d'affaires pratiqués sont intimement liés au licences choisies, car ces dernières permettent de réguler le régime d'appropriabilité (Muselli, 2008). La valorisation directe du logiciel peut se faire via le mécanisme de la double licence (dual licensing) (Elie, 2006; Fitzgerald, 2006; Muselli, 2008; Välimäki, 2003). Le logiciel y est alors publié, d'une part, sous une licence à copyleft fort imposant un reversement des contributions sous la licence d'origine, et, d'autre part, sous une licence propriétaire (Muselli, 2008). Cette dernière bénéficie de la possibilité d'inclure le logiciel dans un développement propriétaire ou de fonctionnalités supplémentaires. La cohabitation entre les branches libre et propriétaire passe par l'obtention des droits patrimoniau sur le code source. Cela peut se faire par la signature d'un contrat de contributeur pour le partage des droits patrimoniau ou par la réimplémentation des contributions soumises à l'éditeur (Finney, 2008; Comino et Manenti, 2011; Välimäki, 2003). La vente de logiciels propriétaires à côté de logiciels sous licences libres ou d'etensions propriétaires au logiciels libres est également possible (Daffara, 2007; de Laat, 2005). La mise en œuvre d'une stratégie de double licence, comparativement à une stratégie propriétaire classique simplifiant la captation de revenus, est intéressante dès lors que les eternalités de réseau sont importantes (Comino et Manenti, 2011). 6

7 3. Élaboration du schéma de valorisation Notre schéma de valorisation est décomposé en trois étapes: - Étape 1 (voir Figure 1, page 8): choi du type de licence (propriétaire, hybride, libre). - Étape 2 (voir Figure 2, page 9): choi de la licence libre. - Étape 3 (voir Figure 3, page 10): vérification de contraintes générales Choi du type de licence Cette première étape est décomposée en 5 sous-étapes: - Sous-étape 1: Elle vérifie si l'entreprise manifeste un choi a priori par pragmatisme économique, par positionnement ou, plus rarement, par choi idéologique. En cas de choi a priori d'une licence libre, cette dernière est retenue. - Sous-étape 2: Elle vérifie l'eistence d'eternalités de réseau et les bénéfices éventuels liés à une plus grande diffusion du logiciel. En cas d'absence d'un tel bénéfice, une licence commerciale classique est retenue. - Sous-étape 3: Elle vérifie la capacité de l'entreprise à encadrer et stimuler des formes plus complees de collaboration ou, à défaut, à acquérir les compétences nécessaires. En cas d'absence de telles compétences, une licence commerciale de type freeware ou shareware est retenue. - Sous-étape 4: Elle vérifie l'eistence d'un bénéfice à la diffusion du code source. En cas d'absence d'un tel bénéfice, et si le logiciel se prête à une etension via un système de greffons (plugins), l'utilisation d'une licence commerciale avec la mise à disposition d'une API documentée est proposée. Sinon, les licences commerciales de types freeware ou sharware sont privilégiées. - Sous-étape 5: Elle vérifie les bénéfices liés à la publication sous licence libre. Si l'opération se révèle désavantageuse, une licence hybride est retenue. Dans le cas contraire, une licence libre est choisie Choi du type de licence libre Cette seconde étape est décomposée en 4 sous-étapes: - Sous-étape 1: Elle vérifie la volonté de se greffer sur une communauté ou un écosystème eistants. Dans l'affirmative, la licence privilégiée par l'écosystème est retenue. - Sous-étape 2: Elle vérifie si la priorité est accordée à la diffusion maimale du logiciel. Dans l'affirmative, une licence académique est retenue. - Sous-étape 3: La priorité est donc accordée à la mutualisation des développements. Cette sousétape vérifie si la licence doit faciliter l'intégration du logiciel dans des logiciels tiers potentiellement sous d'autres licences. - Sous-étape 3.1: Si l'intégration dans des logiciels tiers n'est pas recherchée, la volonté de couvrir le logiciel en cas d'usage en mode SaaS est vérifiée. Dans l'affirmative, une licence à réciprocité de réseau est retenue; sinon, une licence à réciprocité forte est retenue. - Sous-étape 3.2: Si l'intégration dans des logiciels tiers est recherchée, le degré de permissivité accepté lors de l'ajout de nouvelles fonctionnalités au logiciel est vérifié. En cas de forte permissivité, une licence à copyleft faible basée fichier est retenue; dans le cas contraire, la licence LGPL est retenue. 7

8 Figure 1. Choi du type de licence (étape 1) 8

9 Figure 2. Choi du type de licence libre (étape 2) 9

10 Figure 3. Vérification des contraintes générales (étape 3) 10

11 - Sous-étape 4: Elle vérifie la volonté de posséder ou non les droits patrimoniau sur le code source. Dans l'affirmative, un contrat de contributeur est imposé Vérification de contraintes générales La troisième étape est une étape de vérification de contraintes, et est composée de quatre sousétapes: - Sous-étape 1: Elle vérifie la compatibilité de la licence avec la licence GPL, la licence la plus utilisée en volume et posant de nombreu problèmes d'incompatibilité du fait de son caractère restrictif. - Sous-étape 2: Elle vérifie la compatibilité de la licence avec les licences des composants utilisés dans l'entreprise. En cas de violation, le processus de sélection d'une licence libre est recommencé, à moins que la mise sous licences multiples ne puisse résoudre le problème. - Sous-étape 3: Elle vérifie la compatibilité de la licence retenue avec la politique de l'entreprise en matière de propriété intellectuelle (par eemple: politique en matière de brevets, liste noire de licences,...) ou avec la politique adoptée par des tiers partenaires. En cas de violation, le processus de sélection d'une licence libre est recommencé. - Sous-étape 4: Elle vérifie la compatibilité de la licence avec les canau de distribution du logiciel, et en particulier les conditions d'utilisation des magasins d'applications, ainsi qu'avec la politique interne des clients et prospects. En cas de violation, le processus de sélection d'une licence libre est recommencé. 4. Discussion et perspectives La littérature académique et professionnelle est riche en recherches sur les modèles d'affaires des prestataires en logiciels libres et open source, ainsi que sur l'utilisation des licences libres et open source. Il n'eistait cependant pas de méthode adaptée au entrepreneurs en matière de sélection d'une licence logicielle dans le cadre d'une activité d'édition logicielle. Notre recherche a abouti à un tel schéma de sélection. Notre schéma se distingue par le fait qu'il n'est pas restreint à la sélection d'une licence libre mais qu'il inclut également des étapes préalables permettant de juger de la pertinence d'une édition du logiciel sous licence libre. Il a été testé, avant cette communication, sur plusieurs cas concrets en entreprise. Cette recherche pourrait bénéficier de deu évolutions. La première consiste en la proposition d'un schéma similaire, basé sur la même philosophie de démarche aisément compréhensible et applicable, pour l'incorporation de composants eternes dans les développements de l'entreprise. Un tel schéma, utilisable par les équipes de développement informatique, pourrait apporter un outil complémentaire au méthodes d'analyse juridique de code source dans le cadre de la gestion de projets informatiques. La seconde consiste en une généralisation du schéma de valorisation pour d'autres biens fonctionnels que les logiciels, comme les données (open data) ou le matériel (open hardware). Cela permettrait d'aller progressivement vers un schéma général appliqué à l'open (source) innovation. Nous renvoyons au travau de Cheliotis (2009) pour la sélection d'une licence adaptée à des productions culturelles ouvertes (open content). 11

12 Références Alspaugh, T.A., Asuncion, H.U., Scacchi W. (2009), «Intellectual property rights requirements for heterogeneously-licensed systems», 17th IEEE International Requirements Engineering Conference (RE 09), pp , Augustus 31 - September 4, Bordoloi, B., Ilami P., Mykytyn P.P.Jr., Mykytyn K. (1996), «Copyrighting computer software: The "look and feel" controversy and beyond», Information & Management, Vol. 30(5), pp Cheliotis, G. (2009), «From open source to open content: organisation, licensing and decision processes in open cultural production», Decision support systems, Vol. 47, pp Cigref (2011), «Maturité et gouvernance de l Open Source - La vision des grandes entreprises», Cigref. Comino, S., Manenti, F.M. (2011), «Dual licensing in open source market», Information Economics and Policy, Vol. 23, pp Corbel, P. (2003), «Propriété intellectuelle et eternalités de réseau : le cas d'intel et de la microinformatique», Gestion 2000, vol.20, n 1, janvier-février Daffara, C. (2007), «Business models in FLOSS-based companies», Workshop presentation at the 3rd Conference on Open Source Systems (OSS 2007). de Laat, P.B. (2005), «Copyright or copyleft? An analysis of property regimes for software development», Research Policy, n 34, pp Elie, F. (2006), Économie du logiciel libre, Eyrolles. Farcot, M., Viseur, R. (2007), «YAME in the KBE! Yet Another Mutualist Ecosystem», Conférence de l'association Information et Management, Lausanne (Suisse), Fitzgerald, B. (2006), «The transformation of open source software», MIS Quarterly, vol. 30 n 3, pp , September Gobeille, R. (2008), «The FOSSology project», MSR '08 Proceedings of the 2008 international working conference on Mining software repositories. Hamerly J., Paquin T. (1999), «Freeing the Source: The Story of Mozilla», In Open Sources: Voices from the Open Source Revolution, O'Reilly, January Horn, F. (2004), L'économie des logiciels, La Découverte. Jullien, N., Zimmermann, J.B. (2002), «Le logiciel libre: une nouvelle approche de la propriété intellectuelle», Revue d'économie industrielle, Vol. 99, 2è trimestre 2002, pp Lerner, J., Tirole, J. (2005), «The Scope of Open Source Licensing», Journal of Law, Economics, and Organization, vol. 21, issue 1, 2005, pp Liotard, I. (2007), «Les nouvelles facettes de la propriété intellectuelle: stratégies, attaques et menaces», Management & Sciences Sociales, Vol. 4, pp Messerschmitt, D.G., Szyperski, C. (2000), «Industrial and Economic Properties of Software: Technology, Processes, and Value», EECS Department, University of California, Berkeley. Montero E., Cool Y., de Patoul F., De Roy D., Haouideg H., Laurent P., «Les logiciels libres face au droit», Cahier du CRID, n 25, Bruylant, Munga, N., Fogwill, T., Williams, Q. (2009), «Adoption of open source software in business models: a Red Hat and IBM case study», Annual Research Conference of the South African Institute of Computer Scientists and Information Technologists (SAICSIT), Vanderbijlpark, South Africa, October 2009, pp Muselli, L., «Les licences informatiques : un outil de modulation du régime d appropriabilité dans les stratégies d ouverture. Une interprétation de la licence SCSL de Sun Microsystems.», 12ème Conférence de l'association Information et Management, Lausanne, juin Muselli, L., «Le rôle des licences dans les modèles économiques des éditeurs de logiciels open source», Revue Française de Gestion, Vol. 34 n 181, 2008, pp Niculescu, M.F., Wu., D.J. (2011), «When Should Software Firms Commercialize New Products 12

13 via Freemium Business Models?», Working paper, Georgia Institute of Technology. Noda, T., Tansho, T., Coughlan, S. (2012), «The Effect of Open Source Licensing on the Evolution of Business Strategy», IFIP Advances in Information and Communication Technology 378 (OSS 2012), pp OSI (2006), «Report of License Proliferation Committee and draft FAQ», opensource.org. Phipps, S. (2012), «What's Driving Open Source? Forces Of Change In 2012», IFIP Advances in Information and Communication Technology 378 (OSS 2012), September 2012, Hammamet, Tunisia. St.Laurent, A.M. (2004), «Understanding Open Source and Free Software Licensing», O'Reilly Media. Välimäki, M. (2003), «Dual licensing in open source software industry», Systèmes d'information et Management, vol. 8, n 1, pp Viseur, R. (2011), «La valorisation des logiciels libres en entreprise», Jeudis du Libre, Université de Mons, 15 septembre Viseur R. (2012), «Gérer la propriété intellectuelle dans les projets à base de logiciels libres», Colloque 2012 de l'association Information et Management, mai von Hippel, E. (1996), «Lead users: an important source of novel product concepts», Management Science, vol. 32(7), July 1986, pp von Hippel, E. (2001), «User toolkits for innovation», Journal of Product Innovation Management, vol. 18 (4), July 2001, pp von Hippel, E., von Krogh, G. (2003), «Open Source Software and the Private-Collective Innovation Model: Issues for Organization Science», Organization Science, vol. 14 no. 2, March / April 2003, pp *** 13

ST² Open Source et Logiciels Libres (Mons, 16/12/2009)

ST² Open Source et Logiciels Libres (Mons, 16/12/2009) ST² Open Source et Logiciels Libres (Mons, 16/12/2009) Introduction économique des logiciels libres et Open Source Ir. Robert VISEUR Assistant @ FPMs (UMons) Ingénieur de recherche @ CETIC Qu'est-ce qu'un

Plus en détail

Open The Source Quand valoriser en Open Source? (Charleroi, le 25 novembre 2009) Robert VISEUR

Open The Source Quand valoriser en Open Source? (Charleroi, le 25 novembre 2009) Robert VISEUR Open The Source Quand valoriser en Open Source? (Charleroi, le 25 novembre 2009) Robert VISEUR Qui suis-je? Ir. Robert VISEUR Ingénieur de recherche senior au CETIC (www.cetic.be) Spécialités: Open Source,

Plus en détail

Forum e-business - Charleroi, 10 juin 2010. Le modèle économique des entreprises Open Source. Robert Viseur (robert.viseur@cetic.

Forum e-business - Charleroi, 10 juin 2010. Le modèle économique des entreprises Open Source. Robert Viseur (robert.viseur@cetic. Forum e-business - Charleroi, 10 juin 2010. Le modèle économique des entreprises Open Source. Robert Viseur (robert.viseur@cetic.be) Qui suis-je? Ir. Robert VISEUR Ingénieur de recherche senior au CETIC

Plus en détail

RMLL 2010 (Bordeaux)

RMLL 2010 (Bordeaux) RMLL 2010 (Bordeaux) Schémas de valorisation Open Source Ir Robert VISEUR Assistant @ FPMs (UMons) Chercheur @ CETIC Qui suis-je? Mon nom: Robert Viseur (www.robertviseur.be). Ingénieur civil, Maître en

Plus en détail

Faculté Polytechnique

Faculté Polytechnique Faculté Polytechnique Quinzaine numérique : «Copyright/Copyleft, partager et protéger son travail» Comment valoriser les logiciels, le matériel et les œuvres libres? Dr Ir Robert Viseur Mons, 24 septembre2013

Plus en détail

Aspects juridiques des logiciels libres

Aspects juridiques des logiciels libres Aspects juridiques des logiciels libres Michel Jaccard BCCC Avocats Genève Lausanne Dix questions et quelques réponses Interactions entre logiciels libres et le droit Les stratégies de réduction des risques

Plus en détail

Gérer la propriété intellectuelle dans les projets à base de logiciels libres

Gérer la propriété intellectuelle dans les projets à base de logiciels libres Gérer la propriété intellectuelle dans les projets à base de logiciels libres Robert VISEUR Université de Mons, Faculté Polytechnique, Place du Parc, 20, B-7000 Mons, robert.viseur@umons.ac.be, Centre

Plus en détail

Les licences du libre

Les licences du libre Formation continue du libre Licences logicielles : à travers la jungle Benigno Delgado Assistant d enseignement HEG-Genève novembre 2006 6, 7 nov. 2006 - Genève Les logiciels libres en bibliothèque et

Plus en détail

Logiciel libre : les licences E. RAMAT LISIC - ULCO

Logiciel libre : les licences E. RAMAT LISIC - ULCO Logiciel libre : les licences E. RAMAT LISIC - ULCO 1 Plan Les catégories Les licences avec copyleft fort Les licences avec copyleft faible Les licences sans copyleft Les licences pour les documents Les

Plus en détail

Dans la jungle des licences libres. Benjamin Egret Direction du Transfert et de l'innovation

Dans la jungle des licences libres. Benjamin Egret Direction du Transfert et de l'innovation 1 Dans la jungle des licences libres Benjamin Egret Direction du Transfert et de l'innovation Qu'est-ce qu'une licence? 2 Un contrat qui donne des droits et des obligations Régit les rapports entre un

Plus en détail

Le logiciel libre: une stratégie industrielle? Les modèles économiques autour des logiciels libres

Le logiciel libre: une stratégie industrielle? Les modèles économiques autour des logiciels libres Le logiciel libre: une stratégie industrielle? Les modèles économiques autour des logiciels libres Inna.Lyubareva@telecom-bretagne.eu TELECOM Bretagne, M@rsouin 17.02.2011 Plan de la présentation 1 ère

Plus en détail

Open Data & informations publiques : les principaux aspects juridiques

Open Data & informations publiques : les principaux aspects juridiques Benjamin Jean www.inno³.fr bjean@inno3.fr Open Data & informations publiques : les principaux aspects juridiques Benjamin Jean Consultant au Cabinet Gilles Vercken Consultant et formateur pour Inno³ PLAN

Plus en détail

DROIT DE L'INTERNET... 1 CARTE HEURISTIQUE... 2 LES CATÉGORIES JURIDIQUES DE LOGICIELS...3

DROIT DE L'INTERNET... 1 CARTE HEURISTIQUE... 2 LES CATÉGORIES JURIDIQUES DE LOGICIELS...3 Table des matières DROIT DE L'INTERNET... 1 CARTE HEURISTIQUE... 2 LES CATÉGORIES JURIDIQUES DE LOGICIELS...3 Logiciel commercial...3 Logiciel du domaine public...3 Logiciel Freeware (Graticiel)...3 Logiciel

Plus en détail

Stratégie informatique

Stratégie informatique 1 / 5 Stratégie informatique 1. LE METIER 2. LES TACHES INFORMATIQUES 3. L EQUIPEMENT 4. VOIR UN LOGICIEL METIER 1. Les responsabilités d un dirigeant sportif Le club sportif : Une organisation Des activités

Plus en détail

Licence Publique de l Union européenne V.1.1

Licence Publique de l Union européenne V.1.1 Licence Publique de l Union européenne V.1.1 EUPL Communauté Européenne 2007 La présente Licence Publique de l Union européenne ("EUPL") 1 s applique à toute Œuvre ou Logiciel (telle que ci-dessous définis)

Plus en détail

Les Licences Libres. Présentation des licences par. Dominique Pasquier. Document sous licence libre CC BY-SA

Les Licences Libres. Présentation des licences par. Dominique Pasquier. Document sous licence libre CC BY-SA Les Licences Libres Présentation des licences par Dominique Pasquier Document sous licence libre CC BY-SA Les Licences Libres Qu'est ce que c'est? Pour quoi faire. Présentation et rappel de définition.

Plus en détail

Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre

Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre 1 INTECH, GRENOBLE, 12/01/2010 Patrick MOREAU patrick.moreau@inria.fr Direction du Transfert et de l Innovation

Plus en détail

Logiciels et Logiciels libres. Quel cadre juridique?

Logiciels et Logiciels libres. Quel cadre juridique? Décoder le jargon juridique Identifier les idées clés Anticiper les évolutions Logiciels et Logiciels libres Quel cadre juridique? Julie TOMAS, Juriste TIC Aquitaine Europe Communication Aquitaine Libre

Plus en détail

Les Licences Libres Ouverture et Protection des Logiciels. Plan

Les Licences Libres Ouverture et Protection des Logiciels. Plan Les Licences Libres Ouverture et Protection des Logiciels Daniel Quintart Avocat au barreau de Bruxelles juris@belgacom.net CETIC 1 Plan Préliminaires Première partie Aperçu de la protection des logiciels

Plus en détail

Aimery ASSIRE EDF /Direction des Achats

Aimery ASSIRE EDF /Direction des Achats Aimery ASSIRE EDF /Direction des Achats CRiP Thématique Open Source 22/10/14 Logiciel libre et logiciel open-source Caractéristiques des logiciels libres et des logiciels open-sources Logiciel open-source

Plus en détail

SAAS : quelles licences open source adopter?

SAAS : quelles licences open source adopter? SAAS : quelles licences open source adopter? Logiciels et Services pour réussir les grands projets du Libre Anne Perny, Stagiaire juriste Sous la direction de Benjamin Jean Sommaire 2 Saas : faut-il une

Plus en détail

COLLECTION THÉMATIC NUMERO 7 - JUIN 2007 // PRISE DE POSITION POSITION DE SYNTEC INFORMATIQUE SUR L OPEN SOURCE LOGICIEL

COLLECTION THÉMATIC NUMERO 7 - JUIN 2007 // PRISE DE POSITION POSITION DE SYNTEC INFORMATIQUE SUR L OPEN SOURCE LOGICIEL COLLECTION THÉMATIC NUMERO 7 - JUIN 2007 // PRISE DE POSITION POSITION DE SYNTEC INFORMATIQUE SUR L OPEN SOURCE LOGICIEL RESUME Pour en faciliter la compréhension, le terme «Open Source» sera utilisé par

Plus en détail

Qu'est-ce que l'open Source? Journée d'animation CIGAL : Les logiciels libres au service des SIG (7 décembre 2015)

Qu'est-ce que l'open Source? Journée d'animation CIGAL : Les logiciels libres au service des SIG (7 décembre 2015) Qu'estce que l'open Source? Journée d'animation CIGAL : Les logiciels libres au service des SIG (7 décembre 2015) Qu'estce que l'open Source? Une histoire d'imprimante! Richard Stallman, programmeur américain

Plus en détail

MODELES, LOGICIELS, BASES DE DONNEES

MODELES, LOGICIELS, BASES DE DONNEES MODELES, LOGICIELS, BASES DE DONNEES PRINCIPES JURIDIQUES NATHALIE MORCRETTE, INRA UCPI SOMMAIRE Modèles, quelle protection? Rappel des principes de protection des logiciels Focus sur les logiciels libres

Plus en détail

Présentation de la thèse. Mots-clés :

Présentation de la thèse. Mots-clés : Laure MUSELLI CEPN (Centre d Economie de l Université Paris Nord) Présentation de la thèse. «L OPEN SOURCE, DE LA SPHERE NON-MARCHANDE A LA SPHERE MARCHANDE DU LOGICIEL : CHOIX DE LICENCES, MODELES DE

Plus en détail

Les licences CeCILL. François PELLEGRINI Projet ScAlApplix ENSEIRB & INRIA Futurs pelegrin@labri.fr

Les licences CeCILL. François PELLEGRINI Projet ScAlApplix ENSEIRB & INRIA Futurs pelegrin@labri.fr Les licences CeCILL François PELLEGRINI Projet ScAlApplix ENSEIRB & INRIA Futurs pelegrin@labri.fr Contexte Modèle de diffusion ouverte courant au sein de la communauté scientifique Nécessité de pouvoir

Plus en détail

Vivre du logiciel libre Le modèle économique

Vivre du logiciel libre Le modèle économique Vivre du logiciel libre Le modèle économique vient AdaCore? Des origines universitaires Le projet GNAT à New York University (NYU) en 1991 100% de nos produits sont libres Développements propres (GNAT,

Plus en détail

Logiciels Libres. Histoire et principe des logiciels libres. «Logiciels libres en partage»

Logiciels Libres. Histoire et principe des logiciels libres. «Logiciels libres en partage» Logiciels Libres Histoire et principe des logiciels libres «Logiciels libres en partage» au Carrefour numérique de la Cité des Sciences et de l'industrie 2 mai 2006 Benoît Sibaud bsibaud @ april.org Association

Plus en détail

Entreprises et TIC: quels enjeux juridiques

Entreprises et TIC: quels enjeux juridiques Entreprises et TIC: quels enjeux juridiques Technofutur TIC, Observatoire des droits de l Internet 23 septembre 2008 Les logiciels libres Caroline Ker, chercheuse au CRID 1 Les logiciels libres: quelques

Plus en détail

ATTENTION, DANGER : les logiciels libres et leur utilisation dans le développement d autres logiciels

ATTENTION, DANGER : les logiciels libres et leur utilisation dans le développement d autres logiciels ATTENTION, DANGER : les logiciels libres et leur utilisation dans le développement d autres logiciels Notes pour une conférence à Vision PDG 2005 Tremblant, le 7 avril M e Michel Racicot Généralités Distinguer

Plus en détail

Les différents types de licence du logiciel libre

Les différents types de licence du logiciel libre Les différents types de licence du logiciel libre Vincent GUILBEAU, Audran LE BARON, Alexandre TISSERANT Le concept de logiciel libre, free software en anglais, admet en réalité plusieurs définitions,

Plus en détail

Introduction aux Logiciels libres

Introduction aux Logiciels libres Introduction aux Logiciels libres F. Langrognet F. Langrognet Introduction aux Logiciels libres Septembre 2015 1 / 37 PLAN 1 Le libre La philosophie du libre La culture libre Creative Commons 2 Copyright

Plus en détail

Recueil de fiches explicatives de licences libres

Recueil de fiches explicatives de licences libres Recueil de fiches explicatives de licences libres Version 2.0 Sylvain STEER - Magali FITZGIBBON http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/ Page 1 sur 53 INTRODUCTION : Ce recueil des fiches explique

Plus en détail

Diffusion AFRISTAT. Quels droits accorder aux utilisateurs? - sur les données - sur les documents numériques

Diffusion AFRISTAT. Quels droits accorder aux utilisateurs? - sur les données - sur les documents numériques Diffusion AFRISTAT Quels droits accorder aux utilisateurs? - sur les données - sur les documents numériques Lisez le QRCode pour télécharger ce document Retrouvez ce document à cette adresse http://www.afristat.org/contenu/doc_travail_experts/140508_propriete-intellectuelle_licence-diffusion.pdf

Plus en détail

Conférence Linux CIO-LMI 24 novembre 2004

Conférence Linux CIO-LMI 24 novembre 2004 Les dix commandements d un déploiementd Linux Conférence Linux CIO-LMI 24 novembre 2004 Vito ASTA Expert Open Source CIO-Online Directeur Exécutif - LINAGORA vito.asta@linagora.com Tél : 01 5818 6828 06

Plus en détail

GNU General Public License. Sophie VUONG Ingénieurs 2000 - IR3

GNU General Public License. Sophie VUONG Ingénieurs 2000 - IR3 GNU General Public License Sophie VUONG Ingénieurs 2000 - IR3 Plan de l exposé Définition de logiciel libre et de logiciel propriétaire Origine du mouvement du logiciel libre Les principes de la GNU GPL

Plus en détail

Thierry Aimé DGFIP, Bureau de l'architecture informatique Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique

Thierry Aimé DGFIP, Bureau de l'architecture informatique Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique L'usage des logiciels libres dans l'administration Thierry Aimé DGFIP, Bureau de l'architecture informatique Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique Rencontre Mondiale du Logiciel

Plus en détail

Cadre juridique de l Open data

Cadre juridique de l Open data Inspire / Open data : deux démarches complémentaires pour mieux partager les données géographiques Cadre juridique de l Open data Sarah Lenoir 12 octobre 2015 1 Introduction (1) Enjeu Favoriser le partage

Plus en détail

Les licences : outils stratégiques pour les éditeurs de logiciels. 28 mars 2002 Laure Muselli 1

Les licences : outils stratégiques pour les éditeurs de logiciels. 28 mars 2002 Laure Muselli 1 Les licences : outils stratégiques pour les éditeurs de logiciels 28 mars 2002 Laure Muselli 1 La licence attachée au logiciel Logiciel non soumis à un contrat de vente Mais : Exploitation du DPI sur le

Plus en détail

Samedi 11 décembre Jean-Marie Favreau Thomas Petazzoni

Samedi 11 décembre Jean-Marie Favreau Thomas Petazzoni Vous avez dit «Logiciel Libre»? «La plupart des hobbyistes savent bien qu'ils volent le logiciel. Il faut bien acheter le matériel, mais le logiciel est quelque chose que l'on partage.» Bill Gates, lettre

Plus en détail

[ ABE, Bruxelles Mercredi 27 mars 2013 ] Les modèles d'affaires des prestataires en logiciels libres Auteur : Dr Ir Robert Viseur

[ ABE, Bruxelles Mercredi 27 mars 2013 ] Les modèles d'affaires des prestataires en logiciels libres Auteur : Dr Ir Robert Viseur [ ABE, Bruxelles Mercredi 27 mars 2013 ] Les modèles d'affaires des prestataires en logiciels libres Auteur : Dr Ir Robert Viseur Qui suis-je? Robert Viseur Ingénieur Civil, Mastère en Management de l'innovation,

Plus en détail

GNU GPL (general public license) par la Free software fondation)

GNU GPL (general public license) par la Free software fondation) Tableau récapitulatif des principales licences Open source Note : le terme «dérivé» employé dans le tableau résulte de la traduction de «derivated work» et n est donc pas à confondre avec la notion d œuvre

Plus en détail

Economie du logiciel libre. Yann Ménière

Economie du logiciel libre. Yann Ménière Economie du logiciel libre Yann Ménière Jeudi 3 novembre 2011 2 Droit et économie des modèles ouverts Objectif de la séance : présentation des mécanismes et limites économiques des modèles ouverts, à partir

Plus en détail

Faculté Polytechnique

Faculté Polytechnique Faculté Polytechnique Comment gérer le risque de lock-in technique en cas d'usage de services de cloud computing? Colloque CREIS-TERMINAL Nantes, 04 avril 2014. Dr Ir Robert Viseur robert.viseur@umons.ac.be

Plus en détail

LOCAL TRUST Charte Open-Source

LOCAL TRUST Charte Open-Source LOCAL TRUST Charte Open-Source Juillet 2011 Pourquoi cette Charte? ATEXO, dans son développement, met en avant le caractère open-source de ses solutions LOCAL TRUST Or la désignation "open-source" fait

Plus en détail

Licences de Logiciels Libres

Licences de Logiciels Libres Licences de Logiciels Libres Loïc Cerf 23 juin 2009 Loïc Cerf Licences de Logiciels Libres 1 / 34 Plan de la présentation 1 Généralités 2 Catégories de logiciels 3 Licences populaires 4 Aspects pratiques

Plus en détail

Logiciel Libre : principes, enjeux, licences

Logiciel Libre : principes, enjeux, licences : principes, enjeux, licences Séminaire ENACT - Angers - 11 janvier 2005 Frédéric Couchet Free Software Foundation France - APRIL http://www.fsffrance.org/ - http://www.april.org/

Plus en détail

Développer en logiciel libre : quelles stratégies, quels enjeux pour un laboratoire ou un service de recherche?

Développer en logiciel libre : quelles stratégies, quels enjeux pour un laboratoire ou un service de recherche? Développer en logiciel libre : quelles stratégies, quels enjeux pour un laboratoire ou un service de recherche? François PELLEGRINI Maître de conférences, ENSEIRB Projet ScAlApplix, INRIA Futurs pelegrin@labri.fr

Plus en détail

GULL. Brevets et logiciels libres 19.12.2007. Christophe Saam

GULL. Brevets et logiciels libres 19.12.2007. Christophe Saam 12/27/07 GULL Brevets et logiciels libres 19.12.2007 P:Présentation xxx.ppt Christophe Saam (C) 2007 Christophe SAAM - P&TS SA, Switzerland. Reproduction ou modification de tout ou partie seulement avec

Plus en détail

Le logiciel libre, une stratégie industrielle?

Le logiciel libre, une stratégie industrielle? Le logiciel libre, une stratégie industrielle? Nicolas.Jullien@telecom-bretagne.eu LUSSI, M@rsouin* Le 9 juillet 2009 *Institut TELECOM Bretagne, UEB Les buts de cette présentation. 1 ère partie (10 min)

Plus en détail

Risques juridiques liés à l'utilisation de logiciels libres

Risques juridiques liés à l'utilisation de logiciels libres Les points sur les i Risques juridiques liés à l'utilisation de logiciels libres Hakim HAOUIDEG - Senior Associate, cabinet Field Fisher Waterhouse Philippe LAURENT - Chercheur Senior au CRIDS-FUNDP et

Plus en détail

Jean-Christophe BECQUET

Jean-Christophe BECQUET CONFÉRENCES LE LOGICIEL LIBRE APITUX Jean-Christophe BECQUET LA PHILOSOPHIE DU LOGICIEL LIBRE JEUDI 12 OCTOBRE 2006 DÉFINITION 4 LIBERTÉS DEFINITION LIBERTÉ D'UTILISER LIBERTÉ DE COPIER LIBERTÉ D'ÉTUDIER

Plus en détail

Systèmes embarqués: OS libres

Systèmes embarqués: OS libres Le libre est-il synonyme de «tout gratuit»? Les aspects juridiques Pierre FICHEUX, CTO Open Wide/OS4I pierre.ficheux@openwide.fr Octobre 2008 1 Libre = gratuit? La confusion vient de la signification anglaise

Plus en détail

Une opportunité pour les entrepreneurs: le logiciel libre et open source. Daniel Morissette Mapgears Inc dmorissette@mapgears.com

Une opportunité pour les entrepreneurs: le logiciel libre et open source. Daniel Morissette Mapgears Inc dmorissette@mapgears.com Une opportunité pour les entrepreneurs: le logiciel libre et open source Daniel Morissette Mapgears Inc dmorissette@mapgears.com Daniel Morissette 1994: UQAC, Génie Informatique 1994-96: Les Services Cartographiques

Plus en détail

SAP Learning Hub, édition User Adoption Accès dans le cloud à tout moment à des formations pour utilisateurs finaux

SAP Learning Hub, édition User Adoption Accès dans le cloud à tout moment à des formations pour utilisateurs finaux Foire aux questions SAP Learning Hub, édition User Adoption SAP Learning Hub, édition User Adoption Accès dans le cloud à tout moment à des formations pour utilisateurs finaux SAP Learning Hub est une

Plus en détail

Enseignement à l'initiative de l'établissement. Classe de Seconde Professionnelle

Enseignement à l'initiative de l'établissement. Classe de Seconde Professionnelle Enseignement à l'initiative de l'établissement Classe de Seconde Professionnelle ----------------------------------------------------------------------- Sensibilisation à l'usage Citoyen des Nouvelles

Plus en détail

Gouvernance open source : retour d'expérience. Céline Fontaine juriste 12 octobre 2012, EOLE «FOSS: Standing on the shoulders of law», Paris

Gouvernance open source : retour d'expérience. Céline Fontaine juriste 12 octobre 2012, EOLE «FOSS: Standing on the shoulders of law», Paris Gouvernance open source : retour d'expérience Céline Fontaine juriste 12 octobre 2012, EOLE «FOSS: Standing on the shoulders of law», Paris FLOSS, une réalité Une réalit r alité économique Red Hat est

Plus en détail

Dématérialisation et protection des données

Dématérialisation et protection des données Colloque de l AJAR 4 décembre 2012 Dématérialisation et protection des données Philippe POIGET, Directeur des affaires juridiques, fiscales et de la concurrence Fédération Française des Sociétés d Assurances

Plus en détail

Sun ONE Application Server Platform Summary

Sun ONE Application Server Platform Summary Sun ONE Application Server Platform Summary Version 7, Update 3 Part Number 817-5602-10 February 2004 This document provides the specifics on supported platform components for the Sun Open Net Environment

Plus en détail

LOGICIELS : TOUR D HORIZON DES LICENCES ET APPLICATIONS

LOGICIELS : TOUR D HORIZON DES LICENCES ET APPLICATIONS Journée 17 novembre 2015 Présentation sous licence Creative Commons Attribution - Pas d Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International : LOGICIELS : TOUR D HORIZON DES LICENCES

Plus en détail

[ Jeudis du Libre (Mons) Jeudi 15 septembre 2011 ] La valorisation des logiciels libres en entreprise Auteur : Dr Ir Robert Viseur

[ Jeudis du Libre (Mons) Jeudi 15 septembre 2011 ] La valorisation des logiciels libres en entreprise Auteur : Dr Ir Robert Viseur [ Jeudis du Libre (Mons) Jeudi 15 septembre 2011 ] La valorisation des logiciels libres en entreprise Auteur : Dr Ir Robert Viseur Qui suis-je? Robert Viseur Ingénieur Civil, Mastère en Management de l'innovation,

Plus en détail

CHARTE DE L AUDIT INTERNE

CHARTE DE L AUDIT INTERNE CHARTE DE L AUDIT INTERNE Septembre 2009 Introduction La présente charte définit la mission et le rôle de l audit interne de l Institut National du Cancer (INCa) ainsi que les modalités de sa gouvernance.

Plus en détail

Samsung Data Migration v3.0 Guide d'introduction et d'installation

Samsung Data Migration v3.0 Guide d'introduction et d'installation Samsung Data Migration v3.0 Guide d'introduction et d'installation 2015. 09 (Rév 3.0.) Avis de non responsabilité légale SAMSUNG ELECTRONICS SE RÉ SERVE LE DROIT DE MODIFIER DES PRODUITS, DES INFORMATIONS

Plus en détail

Fiche méthodologique Qu'est-ce que l'e-business?

Fiche méthodologique Qu'est-ce que l'e-business? Fiche méthodologique Qu'est-ce que l'e-business? Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Définition de l'e-business 3 : Les moteurs de l'e-business 4 : Choix stratégique et la proposition de

Plus en détail

Introduction aux contrats de licences : l exemple des logiciels.

Introduction aux contrats de licences : l exemple des logiciels. SEMINAIRE ECONOMIE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE ECOLE DES MINES DE PARIS Introduction aux contrats de licences : l exemple des logiciels. Emmanuel Gougé Avocat (Cour d Appel de Paris) Solicitor (England

Plus en détail

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3 La phase de stratégie de services Page 83 ITIL Pré-requis V3-2011 et objectifs Pré-requis La phase de stratégie de services Maîtriser le chapitre Introduction et généralités d'itil V3. Avoir appréhendé

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Samsung Data Migration v2.6 Guide d'introduction et d'installation

Samsung Data Migration v2.6 Guide d'introduction et d'installation Samsung Data Migration v2.6 Guide d'introduction et d'installation 2013. 12 (Rév 2.6.) Avis de non responsabilité légale SAMSUNG ELECTRONICS SE RÉSERVE LE DROIT DE MODIFIER DES PRODUITS, DES INFORMATIONS

Plus en détail

La politique de valorisation des logiciels au CNRS Pierre ROY

La politique de valorisation des logiciels au CNRS Pierre ROY Comment diffuser et valoriser les développements logiciels des laboratoires à travers PLUME? Jeudi 17 septembre 2009 La politique de valorisation des logiciels au CNRS Pierre ROY La valorisation des logiciels

Plus en détail

Protection des logiciels

Protection des logiciels Protection des logiciels Présenté par Bereskin & Parr Mars 2009 Protection des logiciels 1. Modes de protection Types de protection Enjeux Restriction Précautions 2. Open Source Définition Redistribution

Plus en détail

AFRICA PERFORMANCES SARL PRESENTATION

AFRICA PERFORMANCES SARL PRESENTATION AFRICA PERFORMANCES SARL PRESENTATION NOTRE VISION La gestion, le pilotage et la prise de décision au sein d'une organisation nécessitent d'avoir une information claire, synthétisée et disponible sur cette

Plus en détail

LOGICIELS LIBRES ET OUVERTS. Convention de licence libre de l administration québécoise

LOGICIELS LIBRES ET OUVERTS. Convention de licence libre de l administration québécoise LOGICIELS LIBRES ET OUVERTS Convention de licence libre de l administration québécoise Application Présentation Justification [1] La Convention de licence libre de l Administration québécoise (CLLAQ) est

Plus en détail

Licences et logiciel libre

Licences et logiciel libre Licences et logiciel libre Samuel Tardieu sam@enst.fr École Nationale Supérieure des Télécommunications BDL/licences p.1/18 Droits d auteur Les droits d auteur sont divisés en: Droits moraux: Perpétuels

Plus en détail

De l'open source à l'open cloud

De l'open source à l'open cloud De l'open source à l'open cloud Rencontres Mondiales du Logiciel Libre Développement logiciel Beauvais (France) 08 juillet 2015 robert.viseur@cetic.be Qui suis-je? Je suis : Dr Ir Robert VISEUR. Ingénieur

Plus en détail

Logiciel Libre. Présentation et définition des logiciels libres par Asie Photos. www.asiephotos.com

Logiciel Libre. Présentation et définition des logiciels libres par Asie Photos. www.asiephotos.com Logiciel Libre Présentation et définition des logiciels libres par Asie Photos www.asiephotos.com Logiciel Libre Qu'est ce qu'un logiciel libre? Pour faire quelque chose avec votre ordinateur, il vous

Plus en détail

Vtiger CRM - Prestashop Connector

Vtiger CRM - Prestashop Connector Vtiger CRM - Prestashop Connector Pour PRESTASHOP version 1.4.x Pour vtiger CRM version 5.1, 5.2.0 et 5.2.1 Introduction En tant que gestionnaire d'une boutique en ligne, vous cherchez constamment de meilleurs

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION TROISIEME PARTIE LES PROGICIELS DE GESTION INTEGREE TABLE DES MATIERES Chapitre 1 : LA PLACE DES PGI... 3 Chapitre 2 : LE CYCLE DE VIE DES PGI... 6 Questions de cours...

Plus en détail

Les Métiers de l'informatique Sun Microsystems

Les Métiers de l'informatique Sun Microsystems Les Métiers de l'informatique Sun Microsystems Ludovic Poitou Senior Staff Engineer OpenDS Community Manager 1 Guided By A Singular Vision The Network Is The Computer. Copyright 2009 Sun Microsystems,

Plus en détail

Introduction aux Logiciels libres

Introduction aux Logiciels libres Introduction aux Logiciels libres F. Langrognet F. Langrognet Introduction aux Logiciels libres Septembre 2014 1 / 38 PLAN 1 Philosophie L esprit du libre Le mouvement libre Creative Commons 2 Copyright

Plus en détail

Jean Raymond Lévesque Animateur de Code_Aster ProNet

Jean Raymond Lévesque Animateur de Code_Aster ProNet Modèles économiques pour les logiciels Open Source Jean Raymond Lévesque Animateur de Code_Aster ProNet Pour définir un modèle économique il est indispensable d identifier les acteurs leur rôle leurs attentes

Plus en détail

Le logiciel libre. Jeudi 19 janvier 2012. Rémi Boulle rboulle@april.org. Sébastien Dinot sdinot@april.org

Le logiciel libre. Jeudi 19 janvier 2012. Rémi Boulle rboulle@april.org. Sébastien Dinot sdinot@april.org Le logiciel libre Jeudi 19 janvier 2012 Rémi Boulle rboulle@april.org Sébastien Dinot sdinot@april.org 2012-01-19 - Document diffusé sous licence CC BY-SA Creative Commons Paternité - Partage des conditions

Plus en détail

Agir pour un développement libre et équitable des TIC

Agir pour un développement libre et équitable des TIC Agir pour un développement libre et équitable des TIC lrl@cemea-pdll.org L'éducation populaire est un courant d'idées qui milite pour une diffusion de la connaissance au plus grand nombre afin de permettre

Plus en détail

Protection du logiciel : le choix d'un mode de ( diffusion Open Source. Pascal FLAMAND CEO www.janua.fr

Protection du logiciel : le choix d'un mode de ( diffusion Open Source. Pascal FLAMAND CEO www.janua.fr Protection du logiciel : le choix d'un mode de ( diffusion Open Source Pascal FLAMAND CEO www.janua.fr Présentation De Janua Société de services (SS2L)/éditeur fondée en 2004 à Sophia Antipolis Notre métier

Plus en détail

0- Le langage C++ 1- Du langage C au langage C++ 2- Quelques éléments sur le langage. 3- Organisation du cours

0- Le langage C++ 1- Du langage C au langage C++ 2- Quelques éléments sur le langage. 3- Organisation du cours 0- Le langage C++ 1- Du langage C au langage C++ 2- Quelques éléments sur le langage 3- Organisation du cours Le présent cours constitue une introduction pour situer le langage C++, beaucoup des concepts

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

Florian CARRE Comment rédiger un bon projet de R&D européen? Organiser la rédaction règles administratives

Florian CARRE Comment rédiger un bon projet de R&D européen? Organiser la rédaction règles administratives Florian CARRE Comment rédiger un bon projet de R&D européen? Organiser la rédaction règles administratives Organiser la rédaction Appel à projet Consortium + Idée de projet Réunion de consortium proposition

Plus en détail

Comment diffuser et valoriser les développements logiciel des laboratoires à travers PLUME

Comment diffuser et valoriser les développements logiciel des laboratoires à travers PLUME Comment diffuser et valoriser les développements logiciel des laboratoires à travers PLUME Villeurbanne, 11 janvier 2011 LOGICIELS : aspects juridiques et valorisation au CNRS Pascaline Toutois, Service

Plus en détail

Logiciel Libre et Citoyenneté

Logiciel Libre et Citoyenneté Logiciel Libre et Citoyenneté Ou comment l'usage des logiciels libres implique un acte de citoyenneté Par Dominique Pasquier Document sous licence Art Libre. Que sont les Logiciels Libres La FSF maintient

Plus en détail

Oracle Solaris Studio 12.4 : Guide de sécurité

Oracle Solaris Studio 12.4 : Guide de sécurité Oracle Solaris Studio 12.4 : Guide de sécurité Référence: E60512 Octobre 2014 Copyright 2013, 2014, Oracle et/ou ses affiliés. Tous droits réservés. Ce logiciel et la documentation qui l'accompagne sont

Plus en détail

Licences, logiciels libre et CeCILL

Licences, logiciels libre et CeCILL Licences, logiciels libre et V. Louvet GDS Mathrice, octobre 2004, Lille V. Louvet Licences, logiciels libre et Sommaire Licences et Logiciels Libres Les différents types de licences Contamination du soft

Plus en détail

Cultures du «Libre» Licences libres

Cultures du «Libre» Licences libres 16 juin 2010, médiathèque municipale Cultures du «Libre» Licences libres http://scideralle.org logiciels et ressources libres pour l Éducation populaire http://2010.rmll.info Rencontres Mondiales du Logiciel

Plus en détail

Introduction, implication et utilisation. Les licences du logiciel libre. Les journées du Libre.

Introduction, implication et utilisation. Les licences du logiciel libre. Les journées du Libre. Les licences du logiciel libre Introduction, implication et utilisation "...Les barrières de «propriété intellectuelle» valent bien les barrières douanières...", Bastiat 1850. Alexandre Dulaunoy ,

Plus en détail

Contre exemple de licence Open Data

Contre exemple de licence Open Data Contre exemple de licence Open Data La licence reproduite dans la suite de ce document est un exemple typique de licence incompatible avec les principes de l'open Data. Au vu de cette incompatibilité et

Plus en détail

DÉFINITION ET ENJEUX DU LOGICIEL LIBRE DANS LES PRATIQUES D'ANIMATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

DÉFINITION ET ENJEUX DU LOGICIEL LIBRE DANS LES PRATIQUES D'ANIMATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DÉFINITION ET ENJEUX DU LOGICIEL LIBRE DANS LES PRATIQUES D'ANIMATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Jean-Christophe BECQUET APITUX AUDIT CONSEIL FORMATION ACCOMPAGNER LA MIGRATION VERS L'INFORMATIQUE LIBRE

Plus en détail

Les Logiciels Libres. une informatique ouverte et citoyenne. Samedi 25 Mars Thomas Petazzoni http://www.toulibre.org

Les Logiciels Libres. une informatique ouverte et citoyenne. Samedi 25 Mars Thomas Petazzoni http://www.toulibre.org Les Logiciels Libres une informatique ouverte et citoyenne Samedi 25 Mars Thomas Petazzoni http://www.toulibre.org Qu'est-ce qu'un logiciel? L'utilisateur a besoin d'applications d'un ordinateur d'un système

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

Compatibilité / Incompatibilité

Compatibilité / Incompatibilité Compatibilité / Incompatibilité Logiciels et Services, pour réussir les grands projets du Libre Benjamin Jean IP Lawyer, LINAGORA legal Dept. bjean@linagora.com LINAGORA 27 rue de Berri 75008 PARIS Tél.

Plus en détail

Systèmes de Gestion de Contenu

Systèmes de Gestion de Contenu Introduction aux de site Web Master 1 CAWEB Page 1/7 Introduction Définition CMS Content Management Systems : logiciels de conception et de mise à jour dynamique de site web ou d'application multimédia

Plus en détail

RAPPORTS D ÉVALUATION VISANT UNE ENTITÉ DE PLACEMENT NORMES ET RECOMMANDATIONS SUR LES INFORMATIONS À FOURNIR DANS LES RAPPORTS

RAPPORTS D ÉVALUATION VISANT UNE ENTITÉ DE PLACEMENT NORMES ET RECOMMANDATIONS SUR LES INFORMATIONS À FOURNIR DANS LES RAPPORTS Norme n o 610 RAPPORTS D ÉVALUATION VISANT UNE ENTITÉ DE PLACEMENT NORMES ET RECOMMANDATIONS SUR LES INFORMATIONS À FOURNIR DANS LES RAPPORTS 1. Les experts en évaluation d entreprises peuvent se voir

Plus en détail