Présentation du dispositif de sélection professionnelle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation du dispositif de sélection professionnelle"

Transcription

1 Présentation du dispositif de sélection professionnelle mis en place par la loi n du 12/03/2012

2 CONTEXTE La loi n du 12 mars 2012 tire les conséquences de la négociation ouverte par le gouvernement avec l'ensemble des partenaires sociaux et les représentants des employeurs territoriaux et hospitaliers, en vue d'améliorer les conditions d emploi des agents contractuels dans la fonction publique, et qui a abouti à la signature d un protocole d accord le 31 mars Elle vise à mettre en œuvre les orientations arrêtées lors de cette négociation : apporter une réponse immédiate aux situations de précarité rencontrées sur le terrain en favorisant l'accès à l'emploi titulaire des agents contractuels ; prévenir la reconstitution de telles situations à l'avenir, notamment en encadrant mieux les cas de recours au contrat et les conditions de leur renouvellement ; améliorer les droits individuels et collectifs des agents contractuels et leurs conditions d'emploi dans la fonction publique.

3 CONTEXTE Cette loi du 12 mars 2012 aborde ainsi la question des non titulaires sur 3 plans : des règles d'application immédiate sur la «CDI-sation» de droit un toilettage des conditions dérogatoires de recours à des agents non titulaires un dispositif de titularisation ouvert pendant 4 ans à partir de la parution de la loi du 12 mars 2012 et accessible aux agents contractuels sous conditions. Chaque collectivité ou établissement désirant appliquer ce dispositif devra élaborer et soumettre au comité technique un rapport sur la situation des agents concernés, ainsi qu un programme pluriannuel d accès à l emploi titulaire.

4 LES Modalités de titularisation Le législateur a prévu 3 modalités de titularisation possibles : les concours réservés l intégration directe pour les agents de catégorie C recrutés sur des grades accessibles sans concours des sélections professionnelles. Les modes de recrutement retenus pour l accès à chaque cadre d emplois et grade sont fixés par décret.

5 LES Modalités de titularisation FILIERE Administrative Technique RECRUTEMENT PAR VOIE DE SELECTION PROFESSIONNELLE Attaché Rédacteur principal de 2 ème classe Rédacteur Adjoint administratif de 1 ère classe Ingénieur* Technicien principal de 2ème classe Technicien Agent de maîtrise Adjoint technique de 1ère classe Adjoint technique des établissements d enseignement de 1ère classe RECRUTEMENT SANS CONCOURS PAR INTEGRATION Adjoint administratif de 2 ème classe Adjoint technique de 2ème classe Adjoint technique de 2ème classe des établissements d enseignement

6 LES Modalités de titularisation Culturelle FILIERE RECRUTEMENT PAR VOIE DE SELECTION PROFESSIONNELLE Professeur d enseignement artistique* Attaché de conservation du patrimoine Bibliothécaire Assistant d enseignement artistique principal de 2ème classe* Assistant d enseignement artistique* Assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques principal de 2ème classe Assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques Adjoint du patrimoine de 1ère classe RECRUTEMENT SANS CONCOURS PAR INTEGRATION Adjoint du patrimoine de 2ème classe

7 LES Modalités de titularisation Sportive Animation FILIERE RECRUTEMENT PAR VOIE DE SELECTION PROFESSIONNELLE Conseiller des activités physiques et sportives Educateur des activités physiques et sportives principal de 2 ème classe Educateur des activités physiques et sportives Opérateur des activités physiques et sportives Animateur principal de 2 ème classe Animateur Adjoint d animation de 1 ère classe / RECRUTEMENT SANS CONCOURS PAR INTEGRATION Adjoint d animation de 2 ème classe

8 LES Modalités de titularisation FILIERE Médico-sociale Médico-technique RECRUTEMENT PAR VOIE DE SELECTION PROFESSIONNELLE Sage-femme de classe normale* Cadre de santé* Puéricultrice cadre de santé* Psychologue de classe normale* Puéricultrice de classe normale* Infirmier de classe normale* Rééducateur de classe normale* Auxiliaire de puériculture de classe normale* Auxiliaire de soins de 1 ère classe* Assistant médico-technique de classe normale* RECRUTEMENT SANS CONCOURS PAR INTEGRATION Agent social de 2 ème classe /

9 LES Modalités de titularisation Sociale FILIERE Sapeurs-pompiers RECRUTEMENT PAR VOIE DE SELECTION PROFESSIONNELLE Conseiller socio-éducatif Moniteur-éducateur Educateur de jeunes enfants Assistant socio-éducatif* Agent spécialisé de 1ère classe des écoles maternelles Agent social de 1ère classe Sapeur de 1ère classe Sergent Infirmier* Lieutenant de 1ère classe Lieutenant de 2ème classe Infirmier d encadrement* Capitaine / / RECRUTEMENT SANS CONCOURS PAR INTEGRATION (*) ATTENTION : Tous ou certains métiers afférents à ces grades sont des professions réglementées. Les candidats au recrutement doivent être en possession d un titre ou diplôme exigé par une disposition législative.

10 LES agents non titulaires bénéficiaires du dispositif CONDITIONS GENERALES CONDITIONS GENERALES A REMPLIR AU 31/03/ Etre agent contractuel de droit public 2. Recruté sur un emploi permanent en application de l article 3 de la loi n du 26/01/1984 (dans sa rédaction antérieure à la loi n du 12/03/2012) OU sur un emploi régi par le I de l article 35 de la loi n du 12/04/ Pour une quotité de travail au moins égale à 50% 4. Etre en fonction ou bénéficier d un des congés prévus par le décret n du 15/02/1988 relatif aux agents non titulaires de la fonction publique territoriale CONDITION DE DUREE DE SERVICES PUBLICS EFFECTIFS POUR LES AGENTS EN CDD Cumuler 4 ans de services en équivalent temps plein : 1. SOIT au cours des 6 années précédant le 31/03/ SOIT à la date de clôture des inscriptions au recrutement postulé ; sur les 4 années, au moins 2 doivent avoir été accomplies au cours des 4 années précédant le 31/03/2011

11 Modalités de calcul des services publics effectifs Ne sont comptabilisés que les services effectués auprès de la collectivité ou de l établissement employeur au 31/03/2011 Sont exclus les services accomplis : a. dans les fonctions de collaborateur de groupes d élus b. dans un emploi fonctionnel ouvert au recrutement direct (article 47 de la loi n du 26/01/1984) c. dans un emploi de collaborateur de cabinet Les services accomplis à temps partiel ou/et à temps non complet, pour une quotité supérieure ou égale à 50%, sont assimilés à des services à temps complet Les services accomplis à temps partiel ou/et à temps non complet, pour une quotité inférieure à 50%, sont assimilés aux ¾ du temps complet

12 LES agents non titulaires bénéficiaires du dispositif Cas particuliers Cas des agents non titulaires dont le contrat a cessé entre le 01/01/2011 et le 31/03/2011 Ils peuvent bénéficier du dispositif d accès à l emploi titulaire dès lors qu ils remplissent la condition de services publics effectifs, c est-à-dire s ils cumulent 4 ans de services en équivalent temps plein : 1. SOIT au cours des 6 années précédant le 31/03/ SOIT à la date de clôture des inscriptions au recrutement postulé ; sur les 4 années, au moins 2 doivent avoir été accomplies au cours des 4 années précédant le 31/03/2011 Les services comptabilisés sont ceux qui ont été accomplis auprès de la collectivité ou de l établissement qui employait l agent entre le 01/01/2011 et le 31/03/2011. La demande d accès à l emploi titulaire ne pourra être présentée qu à la collectivité ou l établissement, dernier employeur de l agent entre le 01/01/2011 et le 31/03/2011. ATTENTION : en fonction de son programme pluriannuel d accès à l emploi titulaire, la collectivité ou l établissement pourra ne pas ouvrir de recrutement sur le grade demandé par l agent.

13 Cas des agents non titulaires mis à disposition par un centre de gestion de la fonction publique territoriale (service Remplacement/Intérim, ) Ces agents ne sont pas concernés par le dispositif d accès à l emploi titulaire puisque leur poste est par essence temporaire. Pour les agents qui ont, suite à ce type de services, été recrutés par contrat par une collectivité ou un établissement sur un poste permanent, les services accomplis dans le cadre de la mise à disposition peuvent être comptabilisés uniquement s ils ont été effectués auprès de cette collectivité ou de cet établissement.

14 Cas des agents non titulaires reconnus handicapés Ces agents bénéficient d une disposition dérogatoire pour le calcul des services publics effectifs permettant d ouvrir droit au dispositif d accès à l emploi titulaire. Les services sont comptabilisés comme des services à temps complet, qu ils correspondent à une quotité de temps de travail inférieure, égale ou supérieure à 50%.

15 Cas des agents non titulaires dont le contrat a été transféré ou renouvelé du fait d un transfert de compétences relatif à un service public administratif d une personne morale de droit public vers une collectivité ou un établissement public S agissant du calcul des services publics effectifs permettant d ouvrir droit au dispositif d accès à l emploi titulaire, ces agents conservent le bénéfice de l ancienneté acquise au titre de leur précédent contrat. La demande d accès à l emploi titulaire ne pourra être présentée qu à la collectivité ou l établissement dont ils relèvent après ce transfert. ATTENTION : en fonction de son programme pluriannuel d accès à l emploi titulaire, la collectivité ou l établissement pourra ne pas ouvrir de recrutement sur le grade demandé par l agent.

16 LES différentes étapes du dispositif PREMIERE ETAPE : Rédaction du rapport sur la situation des agents remplissant les conditions d accès à l emploi titulaire Ce rapport précise : Le nombre d agents remplissant les conditions générales au 31/03/2011 et la condition de services publics effectifs La nature et la catégorie hiérarchique des fonctions exercées par ces agents L ancienneté acquise par ces agents en tant que contractuel de droit public dans la collectivité ou l établissement au 31/03/2011 et à la date d établissement du rapport Cf. Outils excel RSAPPAET + simulateur de situation individuelle

17 LES différentes étapes du dispositif deuxième ETAPE : Rédaction du programme pluriannuel d accès à l emploi titulaire Ce programme précise : Les grades des cadres d emplois ouverts aux recrutements réservés Le nombre d emplois ouverts à chacun de ces recrutements (intégration directe ou sélection professionnelle) La répartition des recrutements entre les sessions. Ces éléments sont définis en fonction des besoins de la collectivité ou de l établissement ET des objectifs de la GPEEC. Cf. Outils excel RSAPPAET + simulateur de situation individuelle

18 LES différentes étapes du dispositif troisième ETAPE : Validation du rapport sur la situation des agents et du programme pluriannuel d accès à l emploi titulaire Cette validation s effectue en 2 étapes : Avis du comité technique sur ces deux documents ; il doit intervenir dans les 3 mois qui suivent la parution du décret n du 22/11/2012 (JORF du 24/11/2012, soit avant le 24/02/2013) => Il faut prévoir une réunion du comité technique à une date permettant de respecter ce délai. Approbation par l organe délibérant de la collectivité ou de l établissement du programme pluriannuel d accès à l emploi titulaire => Modèle de délibération disponible auprès du CDG

19 LES différentes étapes du dispositif quatrième ETAPE : L information aux agents non titulaires L autorité territoriale doit informer individuellement les agents contractuels qu elle emploie, sur le contenu du programme pluriannuel d accès à l emploi titulaire et les conditions générales de la titularisation (modes de recrutement et leur organisation, les modalités de classement à la titularisation ) => Modèle de courrier disponible auprès du CDG

20 LES différentes étapes du dispositif cinquième ETAPE : Mise en œuvre du programme pluriannuel d accès à l emploi titulaire Le décret prévoit deux modalités de recrutement : La sélection professionnelle par une commission d évaluation professionnelle (la collectivité peut confier au CDG l organisation des sélections professionnelles; dans ce cas, elle doit conclure une convention avec le CDG) Le recrutement direct par intégration

21 LES différentes étapes du dispositif : cinquième ETAPE La sélection professionnelle par une commission d évaluation professionnelle Cette commission est constituée par l autorité territoriale ; elle comprend 3 membres : une personnalité qualifiée qui préside la commission, désignée par le président du centre de gestion (ce ne peut pas être un agent de la collectivité ou de l établissement qui procède aux recrutements) l autorité territoriale ou une personne désignée par cette dernière un fonctionnaire de la collectivité ou de l établissement appartenant au moins à la catégorie hiérarchique dont relève le cadre d emplois auquel le recrutement donne accès (ce dernier membre peut changer si la commission se prononce sur l accès à des cadres d emplois différents) => Modèle d arrêté disponible auprès du CDG

22 LES différentes étapes du dispositif : cinquième ETAPE Si la collectivité a confié l organisation des sélections professionnelles au CDG : Cette commission est constituée par le président du CDG ; elle comprend 3 membres : le président du centre de gestion ou une personne désignée par lui (qui ne peut être l autorité territoriale de la collectivité), qui préside la commission, une personnalité qualifiée désignée par le président du centre de gestion (qui ne peut être un agent de la collectivité), un fonctionnaire de la collectivité, appartenant au moins à la catégorie dont relève le cadre d emplois auquel le recrutement donne accès. Ce dernier membre de la commission peut changer si la commission se prononce sur l accès à des cadres d emplois différents.

23 LES différentes étapes du dispositif : cinquième ETAPE L opération de sélection professionnelle comporte les étapes suivantes : 1. Ouverture, au plus tard un mois avant le commencement des auditions et par arrêté de l autorité territoriale (ou par arrêté du président du CDG si la collectivité a confié l organisation des sélections professionnelles au CDG), des sessions des sélections professionnelles en fonction du nombre de postes et dans les grades des cadres d emplois prévus par le programme pluriannuel d accès à l emploi titulaire. => Modèle d arrêté disponible auprès du CDG 2. Affichage de l arrêté d ouverture, au plus tard un mois avant le commencement des auditions, dans les locaux de la collectivité ou de l établissement + publication, dans les mêmes délais et lorsqu il existe, sur le site internet de la collectivité ou de l établissement 3. Dépôt de leurs candidatures par les agents contractuels intéressés par le dispositif (l arrêté d ouverture aura précisé la date limite et le lieu de dépôt des candidatures)

24 LES différentes étapes du dispositif : cinquième ETAPE L opération de sélection professionnelle comporte les étapes suivantes : 4. Examen de la recevabilité des dossiers des candidats qui se présentent à la sélection professionnelle concernée. 2 points sont à vérifier : le candidat peut-il se présenter aux recrutements ouverts par la collectivité? le candidat peut-il se présenter aux recrutements du grade choisi?

25 LES différentes étapes du dispositif : cinquième ETAPE Type de contrat dont l agent est titulaire CDI au 31/03/2011 CDD transformé au 13/03/2012 en CDI (application de l article 21 de la loi n ) Candidature à présenter à La collectivité ou l établissement dont l agent relève à la date de clôture des inscriptions au recrutement auquel il postule. Si à la date de clôture des inscriptions, l agent n est plus lié contractuellement à une collectivité ou un établissement, il peut se présenter aux recrutements ouverts au sein de la collectivité ou de l établissement qui l employait au 31/03/2011. La collectivité ou l établissement dont l agent relève à la date de la transformation du contrat.

26 LES différentes étapes du dispositif : cinquième ETAPE Type de contrat dont l agent est titulaire CDD au 31/03/2011 Contrat ayant cessé entre le 01/01 et le 31/03/2011 Candidature à présenter à La collectivité ou l établissement dont l agent relève à la date du 31/03/2011. Dérogation : l agent dont le CDD a été transféré après le 31/03/2011 (du fait d un transfert de compétences relatif à un service public administratif entre une personne morale de droit publique et une collectivité ou un établissement public) ne peut se présenter qu aux recrutements ouverts par la collectivité ou l établissement dont il relève après ce transfert. La collectivité ou l établissement dont l agent relevait à la date de son dernier contrat.

27 LES différentes étapes du dispositif : cinquième ETAPE Type de contrat dont l agent est titulaire Agents en congé de mobilité au 31/03/2011 Candidature à présenter à La collectivité ou l établissement d origine OU La collectivité ou l établissement d accueil, sous réserve de remplir les conditions d ancienneté exigées pour bénéficier du dispositif

28 LES différentes étapes du dispositif : cinquième ETAPE La détermination du cadre d emplois auquel le candidat peut postuler Les candidats ne peuvent accéder qu aux cadres d emplois dont les missions relèvent d une catégorie hiérarchique équivalente à celle des fonctions qu ils ont exercées pendant une durée de 4 ans en équivalent temps plein dans la collectivité ou l établissement auprès duquel ils sont éligibles. Cette ancienneté de 4 ans s apprécie dans les mêmes conditions que pour la condition de services publics effectifs permettant de bénéficier du dispositif. Si ancienneté acquise > 4 ans, alors l ancienneté s apprécie au regard des 4 années pendant lesquelles l agent a exercé les fonctions équivalentes à la ou aux catégories les plus élevées. Si ancienneté acquise dans des catégories différentes, les agents peuvent accéder aux cadres d emplois relevant de la catégorie dans laquelle ils ont exercé leurs fonctions le plus longtemps pendant la période de 4 années. Les agents titulaires de CDI au 31/03/2011 ne peuvent accéder qu aux cadres d emplois dont les missions relèvent d une catégorie hiérarchique équivalente à celle des fonctions qu ils exercent à cette date. L autorité territoriale s assure également que l agent candidat ne se présente qu au recrutement donnant accès aux cadres d emplois dont les missions correspondent à la nature et à la catégorie hiérarchique des fonctions exercées par l agent dans les conditions définies plus haut (4 ans, ).

29 LES différentes étapes du dispositif : cinquième ETAPE 5. Constitution par arrêté de l autorité territoriale de la commission d évaluation professionnelle (ou par arrêté du président du CDG si la collectivité a confié l organisation des sélections professionnelles au CDG). Cet arrêté est affiché dans les locaux de la collectivité ou de l établissement et publié, lorsqu il existe, sur son site internet 6. Réunions de la commission d évaluation professionnelle La commission se réunit à chaque session de recrutement ouverte par l autorité territoriale en application du programme pluriannuel d accès à l emploi titulaire. Elle procède à l audition de chaque candidat dont le dossier a été déclaré recevable, en vue d apprécier son aptitude à exercer les missions du cadre d emplois auquel la sélection professionnelle donne accès. L audition consiste en un entretien à partir du dossier remis par le candidat au moment de son inscription et ayant pour point de départ un exposé de l intéressé sur les acquis de son expérience professionnelle. La durée totale de l audition est de : 30 minutes, dont 10 minutes au plus d exposé par le candidat, pour la catégorie A 20 minutes, dont 5 minutes au plus d exposé par le candidat, pour les autres catégories.

30 LES différentes étapes du dispositif : cinquième ETAPE 7. Etablissement de la liste des candidats aptes à être intégrés La commission d évaluation professionnelle dresse cette liste par ordre alphabétique, en tenant compte des objectifs du programme pluriannuel d accès à l emploi titulaire. Cette liste est affichée dans les locaux de la collectivité ou de l établissement et publiée, lorsqu il existe, sur son site internet. 8. Nomination et classement des agents déclarés aptes Elle intervient au plus tard le 31/12 de l année au titre de laquelle le recrutement est organisé. L agent nommé effectue un stage de 6 mois. Pendant cette période, il est placé, au titre de son contrat, en congé sans rémunération ; il est soumis aux dispositions du décret n du 04/11/1992 relatif aux fonctionnaires stagiaires.

31 LES différentes étapes du dispositif : cinquième ETAPE Classement en catégorie A Application des dispositions du chapitre Ier du décret n du 22/12/2006 Dérogation : Si après classement, l agent obtient un traitement inférieur à sa rémunération antérieure, il est maintenu à titre personnel à un indice majoré le plus proche de celui lui permettant d'obtenir un traitement mensuel brut égal à 70 % de sa rémunération mensuelle antérieure, dans la limite du traitement afférent au dernier échelon du grade dans lequel il est classé. La rémunération mensuelle antérieure prise en compte est la moyenne des six meilleures rémunérations mensuelles perçues par l'agent dans son dernier emploi, au cours de la période de douze mois précédent la nomination dans un cadre d'emplois de catégorie A. Elle ne prend en compte aucun élément accessoire lié à la situation familiale, au lieu de travail ou aux frais de transport.

32 LES différentes étapes du dispositif : cinquième ETAPE Classement en catégorie B Application des dispositions du chapitre III du décret n du 22/03/2010 Dérogation : Si après classement, l agent obtient un traitement inférieur à sa rémunération antérieure, il est maintenu à titre personnel à un indice majoré le plus proche de celui lui permettant d'obtenir un traitement mensuel brut égal à 80 % de sa rémunération mensuelle antérieure, dans la limite du traitement afférent au dernier échelon du grade dans lequel il est classé. La rémunération mensuelle antérieure prise en compte est la moyenne des six meilleures rémunérations mensuelles perçues par l'agent dans son dernier emploi, au cours de la période de douze mois précédent la nomination dans un cadre d'emplois de catégorie B. Elle ne prend en compte aucun élément accessoire lié à la situation familiale, au lieu de travail ou aux frais de transport.

33 LES différentes étapes du dispositif : cinquième ETAPE Classement en catégorie C Application des dispositions du chapitre Ier du décret n du 30/12/1987 Aucune dérogation n est prévue

34 LES différentes étapes du dispositif : cinquième ETAPE Le recrutement direct par intégration Ce recrutement est opéré par arrêté de l autorité territoriale selon les modalités prévues dans le programme pluriannuel d accès à l emploi titulaire. Il revient à l autorité territoriale de vérifier que les candidats aux recrutements remplissent bien les conditions de recevabilité de dossier, de la même façon que pour les recrutements par le biais de sélections professionnelles. Les conditions de nomination et de classement sont les mêmes que pour les recrutements par le biais de sélections professionnelles.

35 LES différentes étapes du dispositif : cinquième ETAPE L intervention du centre de gestion Le centre de gestion accompagne les collectivités et établissements dans la mise en place de ce dispositif : par son expertise juridique en répondant aux différentes questions par la mise à disposition d outils tels que le rapport sur la situation des agents et le programme pluriannuel d accès à l emploi titulaire par l accompagnement dans l utilisation des outils mis à disposition par l'organisation des sélections professionnelles

36 LES différentes étapes du dispositif : cinquième ETAPE Si la collectivité ou l établissement décide de confier l organisation des sélections professionnelles au centre de gestion, une convention est établie entre les deux parties. Le centre de gestion assurera alors à votre place : la mise en place de la commission d évaluation professionnelle chargée de sélectionner les candidats la mise à disposition de dossiers de candidature auprès des agents contractuels concernés et souhaitant bénéficier du dispositif l instruction des dossiers de candidature l organisation des auditions par la commission d évaluation professionnelle (convocation des candidats, convocation et indemnisation des membres de la commission, élaboration de grilles d évaluation, rédaction du procès-verbal de la commission, )

37 LES différentes étapes du dispositif : cinquième ETAPE Les services que le centre de gestion peut apporter : En confiant l organisation des sélections professionnelles au centre de gestion, vous faîtes intervenir un établissement expérimenté pour organiser et mettre en œuvre ces recrutements professionnalisés. En effet, par les missions qu il accomplit au service des employeurs territoriaux, telles que l organisation des concours et examens professionnels, l accompagnement dans le recrutement et la bourse de l emploi, le centre de gestion a pu développer des compétences utiles à la mise en œuvre des commissions d évaluation professionnelle.

38 LES différentes étapes du dispositif : cinquième ETAPE Les avantages pour votre collectivité ou établissement : une pratique harmonisée à l échelon départemental garantissant un certain niveau de recrutement le gain du temps non consacré à l organisation administrative des sélections : le centre de gestion se charge de l élaboration de l ensemble des documents nécessaires à la procédure (actes juridiques, mais aussi fiches d instruction des dossiers de candidature, grilles d évaluation des candidats, ), de la planification, de l instruction de la recevabilité des dossiers, une possibilité d externalisation du processus qui se déroulera dans les locaux du centre de gestion la gestion par un tiers extérieur (le centre de gestion) des éventuels recours et insatisfactions des candidats non déclarés aptes

39 LES différentes étapes du dispositif : cinquième ETAPE Le tarif d un conventionnement avec le centre de gestion : Le coût est couvert par la cotisation

40 POUR TOUT RENSEIGNEMENT SUR : LE DISPOSITIF D ACCES A L EMPLOI TITULAIRE L UTILISATION DES OUTILS MIS A DISPOSITION CONTACTEZ : Le pôle Emplois & Carrières : Service Aide au recrutement - Tél : Service Carrières - Tél :

41 POUR TOUT RENSEIGNEMENT SUR : L ORGANISATION DES SELECTIONS PROFESSIONNELLES ET NOTAMMENT POUR LA CONFIER AU CENTRE DE GESTION CONTACTEZ : Madame Myriam GAILLARD Service Aide au recrutement - Tél : Monsieur Aurélien LAVIGNE Service Concours - Tél : Madame Véronique BOISSAC Pôle Emplois & Carrières

GRILLES INDICIAIRES DE RÉMUNÉRATION ET TRAITEMENT BRUT MOYEN DU GRADE applicables à la fonction publique territoriale à compter du 1 er janvier 2015

GRILLES INDICIAIRES DE RÉMUNÉRATION ET TRAITEMENT BRUT MOYEN DU GRADE applicables à la fonction publique territoriale à compter du 1 er janvier 2015 GRILLES INDICIAIRES DE RÉMUNÉRATION ET TRAITEMENT BRUT MOYEN DU GRADE applicables à la fonction publique territoriale à compter du 1 er janvier 2015 Références : - Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée

Plus en détail

Le Président, à Mesdames et Messieurs les Maires et Présidents

Le Président, à Mesdames et Messieurs les Maires et Présidents Circulaire n 05/2013 Cl. C 4311 Colmar, le 25/01/2013 C E N T R E d e G E S T I O N d u H A U T - R H I N F o n c t i o n P u b l i q u e T e r r i t o r i a l e 2 2, r u e W i l s o n 6 8 0 27 C O L M

Plus en détail

Le Président, à Mesdames et Messieurs les Maires et Présidents

Le Président, à Mesdames et Messieurs les Maires et Présidents Circulaire n 06/2014 Cl. C 4311 Colmar, le 03/02/2014 Mise à jour 17 février 2014 C E N T R E d e G E S T I O N d u H A U T - R H I N F o n c t i o n P u b l i q u e T e r r i t o r i a l e 2 2, r u e

Plus en détail

GUIDE PYRAMIDE DES CONDITIONS D'AVANCEMENT DE GRADE ET DE PROMOTION INTERNE

GUIDE PYRAMIDE DES CONDITIONS D'AVANCEMENT DE GRADE ET DE PROMOTION INTERNE VOS CONTACTS Marie-Christine DEVAUX Responsable de la direction «développement des carrières» Christine DEUDON 03.59.56.88.48 Sylvie TURPAIN 03.59.56.88.58 Communes de l arrondissement de : Lignes directes

Plus en détail

L AVANCEMENT DE GRADE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

L AVANCEMENT DE GRADE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 139, Rue Guillaume Fouace CS 12309 50009 SAINT-LO CEDEX 02.33.77.89.00 02.33.57.07.07 E-Mail : cdg50@cdg50.fr L AVANCEMENT DE GRADE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE JANVIER 2015 SOMMAIRE Avancement

Plus en détail

CONCOURS DE BIOLOGISTE VETERINAIRE PHARMACIEN TERRITORIAL DE CLASSE NORMALE

CONCOURS DE BIOLOGISTE VETERINAIRE PHARMACIEN TERRITORIAL DE CLASSE NORMALE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE VAUCLUSE CONCOURS DE BIOLOGISTE VETERINAIRE PHARMACIEN TERRITORIAL DE CLASSE NORMALE 80, Rue Marcel Demonque AGROPARC CS 60508 84908 AVIGNON Cedex

Plus en détail

Equivalences et dispenses de diplômes pour l accès à un concours

Equivalences et dispenses de diplômes pour l accès à un concours LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Mise à jour le : 20/01/2015 Equivalences et dispenses de diplômes pour l accès à un concours Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Cher B.P 2001 18026

Plus en détail

FILIERE ADMINISTRATIVE

FILIERE ADMINISTRATIVE FILIERE ADMINISTRATIVE Au 9 avril 2015 1 Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale de Vaucluse 80 rue Marcel Demonque AGROPARC CS 60508, 84908 AVIGNON CEDEX 9 - Tel : 04.32.44.89.30 / Fax

Plus en détail

LA FORMATION PROFESSIONNELLE

LA FORMATION PROFESSIONNELLE éférences : - oi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires, - oi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale,

Plus en détail

LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. mode d emploi

LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. mode d emploi LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE mode d emploi Découvrir la Fonction Publique Territoriale Trois fonctions publiques en France Il existe en France trois fonctions publiques : la Fonction Publique d Etat

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DU CHER CONDITIONS DES PRINCIPAUX AVANCEMENTS DE GRADES PROMOTIONS INTERNES DES COLLECTIVITES DU CHER. S e s s i o n 2 0 1 3

CENTRE DE GESTION DU CHER CONDITIONS DES PRINCIPAUX AVANCEMENTS DE GRADES PROMOTIONS INTERNES DES COLLECTIVITES DU CHER. S e s s i o n 2 0 1 3 CENTRE DE GESTION DU CHER CONDITIONS DES PRINCIPAUX AVANCEMENTS DE GRADES ET PROMOTIONS INTERNES DES COLLECTIVITES DU CHER S e s s i o n 2 0 1 3 1 Avancement de Grade et Promotion Interne AVANCEMENT DE

Plus en détail

FILIERE CULTURELLE. Adjoint territorial du patrimoine de 1 ère classe

FILIERE CULTURELLE. Adjoint territorial du patrimoine de 1 ère classe FILIERE CULTURELLE Adjoint territorial du patrimoine de 1 ère classe Extraits du décret n 2006-1692 du 22 décembre 2006 portant statut particulier du cadre d'emplois des adjoints territoriaux du patrimoine

Plus en détail

AGENTS NON TITULAIRES et LA LOI DE RESORPTION DE L'EMPLOI PRECAIRE

AGENTS NON TITULAIRES et LA LOI DE RESORPTION DE L'EMPLOI PRECAIRE NON TITULAIRES Note d'information N 2012-32 du 18 juin 2012 AGENTS NON TITULAIRES et LA LOI DE RESORPTION DE L'EMPLOI PRECAIRE REFERENCES Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des

Plus en détail

Association Nationale des Directeurs et des Intervenants d Installations et Services des Sports

Association Nationale des Directeurs et des Intervenants d Installations et Services des Sports Association Nationale des Directeurs et des Intervenants d Installations et Services des Sports Comité Ile de France ATELIER du 9 avril 2013 INFORMATIONS STATUTAIRES ET EMPLOIS S.MILED Soyons plus performants

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE BOUCHES -DU-RHÔNE POLE STATUTAIRE ET JURIDIQUE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Les articles 39 et 77 de la loi N 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée ont défini

Plus en détail

LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE NOTE D INFORMATION MARS 2008 Mise à jour JUIN 2009 (Annule et remplace la précédente) LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE

Plus en détail

Accéder aux concours de la Fonction Publique sans diplôme

Accéder aux concours de la Fonction Publique sans diplôme Accéder aux concours de la Fonction Publique sans diplôme Le recrutement dans la fonction publique territoriale s effectue majoritairement après réussite à un concours ce qui garantit le principe d égal

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Approbation du Conseil Communautaire du 27 septembre 2012

NOTE D INFORMATION. Approbation du Conseil Communautaire du 27 septembre 2012 NOTE D INFORMATION Approbation du Conseil Communautaire du 27 septembre 2012 Instauration du Compte Epargne Temps (C.E.T.) en faveur des agents de la C. C. du Pays Glazik, à compter du 1 er janvier 2013

Plus en détail

CALENDRIER PREVISIONNEL DES COMMISSIONS DE L ANNEE SCOLAIRE 2011-2012

CALENDRIER PREVISIONNEL DES COMMISSIONS DE L ANNEE SCOLAIRE 2011-2012 ACADEMIE DE NANTES DIVISION DES PERSONNELS ENSEIGNANTS CALENDRIER PREVISIONNEL DES COMMISSIONS DE L ANNEE SCOLAIRE 2011-2012 NANTES, le 05/09/2011 PARTIE RESERVEE A L'ADMINISTRATION Important : Ce calendrier

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE. Réforme des retraites. La validation des services des non titulaires

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE. Réforme des retraites. La validation des services des non titulaires MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Réforme des retraites La validation des services des non titulaires LA VALIDATION DES SERVICES DE NON TITULAIRES DGAFP 21 avril 2005 1 SOMMAIRE LES TEXTES 3 LES PERSONNELS

Plus en détail

Certaines tables sont contextualisées : Version Territoriale ou hospitalière ; T ou H)

Certaines tables sont contextualisées : Version Territoriale ou hospitalière ; T ou H) Nom de la table référentiel Nombre de pages Version 1 Régime-statut 1 Grade 33 Métier 13 Horaire 1 Discipline d'équipement (uniquement hospitalier) 5 Elément matériel 7 Nature de lésion 1 Siège de lésion

Plus en détail

Adjoint technique Territorial Principal de 2ème classe des établissements d enseignement

Adjoint technique Territorial Principal de 2ème classe des établissements d enseignement Filière Technique Edition Août 2012 Adjoint technique Territorial Principal de 2ème classe des établissements d enseignement Catégorie C Services concours Centres de Gestion Languedoc- Roussillon www.cdg-lr.fr

Plus en détail

Nomination et renouvellement de MCF et PR associé à temps plein

Nomination et renouvellement de MCF et PR associé à temps plein Enseignants associés Référence : décret n 85-733 du 17 juillet 1985 modifié décret n 2007-772 du 10 mai 2007 et arrêté du 10 mai 2007 Le régime de l association régi par le décret n 85-733 du 17 juillet

Plus en détail

Animateur Territorial principal de 2 ème classe

Animateur Territorial principal de 2 ème classe Filière Animation Edition Novembre 2012 Animateur Territorial principal de 2 ème classe Catégorie B Services concours Centres de gestion Languedoc Roussillon www.cdg-lr.fr Sommaire Références : - Décret

Plus en détail

LA FIN DE DÉTACHEMENT SUR EMPLOI FONCTIONNEL QUAND LES TALENTS GRANDISSENT, LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT

LA FIN DE DÉTACHEMENT SUR EMPLOI FONCTIONNEL QUAND LES TALENTS GRANDISSENT, LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT LA FIN DE DÉTACHEMENT SUR EMPLOI FONCTIONNEL QUAND LES TALENTS GRANDISSENT, LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT LA FIN DE DÉTACHEMENT SUR EMPLOI FONCTIONNEL SOMMAIRE LES EMPLOIS CONCERNÉS... 4 LA PROCÉDURE...

Plus en détail

PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION

PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION RECLASSEMENT DES PERSONNELS ENSEIGNANTS STAGIAIRES, DES CONSEILLERS D'ORIENTATION PSYCHOLOGUES ET DES CONSEILLERS PRINCIPAUX

Plus en détail

DECRETS. Section 1 Recrutement et promotion. Section 2 Stage, titularisation et avancement. 12 Moharram 1429 20 janvier 2008

DECRETS. Section 1 Recrutement et promotion. Section 2 Stage, titularisation et avancement. 12 Moharram 1429 20 janvier 2008 12 Moharram 1429 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 03 3 DECRETS Décret exécutif n 08-04 du 11 Moharram 1429 correspondant au 19 janvier 2008 portant statut particulier des fonctionnaires appartenant

Plus en détail

Copyright DGAFP - http://bjfp.fonction-publique.gouv.fr - 19/03/2014 15:07:58

Copyright DGAFP - http://bjfp.fonction-publique.gouv.fr - 19/03/2014 15:07:58 Circulaire FP n 2164 du 13 juin 2008 relative à la mise en œuvre du décret n 2008-539 du 6 juin 2008 relatif à l instauration d une indemnité dite de garantie individuelle du pouvoir d achat MINISTERE

Plus en détail

Formation professionnelle continue

Formation professionnelle continue Formation professionnelle continue La formation professionnelle continue comprend deux types d actions : - les actions figurant dans le plan de formation de l établissement ; - les actions choisies par

Plus en détail

REGLEMENT DE FORMATION DU PERSONNEL COMMUNAL

REGLEMENT DE FORMATION DU PERSONNEL COMMUNAL REGLEMENT DE FORMATION DU PERSONNEL COMMUNAL La formation professionnelle a pour objet de permettre aux agents d exercer de façon efficace les fonctions qui leur sont confiées en vue de la satisfaction

Plus en détail

Arrêtent : Article 2 : La sélection des candidats s effectue selon les critères ci-après :

Arrêtent : Article 2 : La sélection des candidats s effectue selon les critères ci-après : Arrêtent : Article 1 er : En application des dispositions des articles 17, 23 et 29 du décret exécutif n 10-77 du 4 Rabie El Aouel 1431 correspondant au 18 février 2010, susvisé, le présent arrêté a pour

Plus en détail

RÉGLEMENT FORMATION CENTRE DE GESTION DU HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

RÉGLEMENT FORMATION CENTRE DE GESTION DU HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DU HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson 68027 COLMAR Cedex - 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr RÉGLEMENT DE FORMATION Adopté par le Comité

Plus en détail

EXAMEN PROFESSIONNEL D ATTACHE PRINCIPAL

EXAMEN PROFESSIONNEL D ATTACHE PRINCIPAL Service Interrégional des Concours Filière administrative Août 2014 EXAMEN PROFESSIONNEL D ATTACHE PRINCIPAL Présentation du cadre d emplois Principales fonctions des attachés 1 PRÉSENTATION DU CADRE D

Plus en détail

LA REFORME DES CARRIERES DES FONCTIONNAIRES DE CATEGORIE C

LA REFORME DES CARRIERES DES FONCTIONNAIRES DE CATEGORIE C LA REFORME DES CARRIERES DES FONCTIONNAIRES DE CATEGORIE C Décrets n 2005-1344, n 2005-1345 et n 2005-1346 du 28 octobre 2005 I REGLES DE CLASSEMENT PRINCIPE : Jusqu' à présent, les fonctionnaires stagiaires

Plus en détail

LA MOBILITÉ ET LES PARCOURS PROFESSIONNELS DANS LA FONCTION PUBLIQUE. Questions/réponses

LA MOBILITÉ ET LES PARCOURS PROFESSIONNELS DANS LA FONCTION PUBLIQUE. Questions/réponses LA MOBILITÉ ET LES PARCOURS PROFESSIONNELS DANS LA FONCTION PUBLIQUE Questions/réponses QUI EST CONCERNÉ PAR LA LOI DU 3 AOÜT 2009 RELATIVE A LA MOBILITÉ ET AUX PARCOURS PROFESSIONNELS DANS LA FONCTION

Plus en détail

Filière Police. Chef de service de police municipale. Catégorie B. Edition Août 2012. Services concours. Centres de Gestion du Languedoc- Roussillon

Filière Police. Chef de service de police municipale. Catégorie B. Edition Août 2012. Services concours. Centres de Gestion du Languedoc- Roussillon Filière Police Edition Août 2012 Chef de service de police municipale Catégorie B Services concours Centres de Gestion du Languedoc- Roussillon www.cdg-lr.fr Sommaire Références : - Décret n 2011-444 du

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LA REFORME DES RETRAITES DANS LA FONCTION PUBLIQUE

TOUT SAVOIR SUR LA REFORME DES RETRAITES DANS LA FONCTION PUBLIQUE TOUT SAVOIR SUR LA REFORME DES RETRAITES DANS LA FONCTION PUBLIQUE Réussissons une réforme juste SOMMAIRE I. CE QUI NE CHANGE PAS, CE QUI CHANGE 3 II. QUESTIONS/RÉPONSES 7 1 - J APPARTIENS À UN CORPS DE

Plus en détail

La fin de fonctions dans l emploi fonctionnel

La fin de fonctions dans l emploi fonctionnel La fin de fonctions dans l emploi fonctionnel A l initiative de l agent page 2 A l initiative de la collectivité d origine page 2 A l initiative de la collectivité d accueil Procédure Délai page 3 Entretien

Plus en détail

La fonction publique en France

La fonction publique en France MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE édition 2013 La fonction en France Des métiers au service des citoyens les essentiels Dans la fonction, tous les agents

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES. Oui, si vous êtes ressortissant de l un des États membres de la Communauté européenne ou de l espace économique européen.

QUESTIONS/REPONSES. Oui, si vous êtes ressortissant de l un des États membres de la Communauté européenne ou de l espace économique européen. QUESTIONS/REPONSES SUR LES CONCOURS DE RECRUTEMENT 1. Diplômes requis pour les concours de recrutement 2012? Au moment de l inscription aux concours de recrutement : M1 acquis et inscription en M2 ou possession

Plus en détail

NOTE D INFORMATION COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T)

NOTE D INFORMATION COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T) NOTE D INFORMATION CV Réf. : II-6-1-14 Pôle des services 1 er avril 2011 Tel : 05 63 60 16 66 1-3 Temps de travail Mail : services@cdg81.fr COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T) Décret n 2004-878 du 26 août 2004

Plus en détail

REFERENCE : B.O N 2832 DU 8/12/1967

REFERENCE : B.O N 2832 DU 8/12/1967 SONT ABROGES PAR DECRET N 2-06-620 DU 13/4/2007 B.O N 5524 DU 10/5/2007 LES DISPOSITIONS RELATIVES AUX ADJOINTS DE SANTE DIPLOMES D'ETAT ET AUX ADJOINTS DE SANTE BREVETES REFERENCE : B.O N 2832 DU 8/12/1967

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS BUREAU SYNDICAL du 20 juin 2014

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS BUREAU SYNDICAL du 20 juin 2014 SMIRTOM du SAINT-AMANDOIS EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS BUREAU SYNDICAL du 20 juin 2014 L an deux mil quatorze, le 20 juin à neuf heures trente, le bureau syndical du SMIRTOM du Saint-Amandois

Plus en détail

Section 1. Actions de formation organisées ou agréées par l administration en vue de la préparation aux concours et examens professionnels

Section 1. Actions de formation organisées ou agréées par l administration en vue de la préparation aux concours et examens professionnels section temps de travail LES AUTORISATIONS D ABSENCE LIEES A LA FORMATION PROFESSIONNELLE TITRE I : LES TITULAIRES TROISIEME PARTIE : LES AUTORISATIONS D ABSENCE DEUXIEME CHAPITRE : LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Plus en détail

Conditions d inscription au concours

Conditions d inscription au concours Conditions d inscription au concours 1. Comment accéder au concours? 2. Quelles sont les conditions d inscription au concours? Le rédacteur territorial est un fonctionnaire de catégorie B (voir lexique

Plus en détail

Livret d accueil MISSIONS TEMPORAIRES. Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France

Livret d accueil MISSIONS TEMPORAIRES. Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France MISSIONS TEMPORAIRES Livret d accueil 15 rue Boileau 78008 Versailles cedex Téléphone : 01 39 49 63 00 Fax : 01 39

Plus en détail

Règlement pour la mise en œuvre du compte épargne temps à compter du 15 décembre 2010

Règlement pour la mise en œuvre du compte épargne temps à compter du 15 décembre 2010 Règlement pour la mise en œuvre du compte épargne temps à compter du 15 décembre 2010 Préambule : La mise en œuvre du compte épargne-temps correspond à l application de l article 1 er du décret 2004-878

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

Licences Pro OBSER VATOIRE. Lettres / Langues et Sciences Humaines. à l'université de Limoges

Licences Pro OBSER VATOIRE. Lettres / Langues et Sciences Humaines. à l'université de Limoges Université de Limoges Licences Pro Lettres / Langues et Sciences Humaines L'insertion professionnelle des diplômés DEs licences professionnelles à l'université de Limoges Résultats par (promotion 2007-2008)

Plus en détail

Fiche 37 Notions clés sur le temps de travail des agents de la FPT

Fiche 37 Notions clés sur le temps de travail des agents de la FPT Fiche 37 Notions clés sur le temps de travail des agents de la FPT La réglementation relative au temps de travail s applique à tous les agents des collectivités territoriales et de leurs établissements

Plus en détail

Délibération n 23 Conseil municipal du 30 mars 2012

Délibération n 23 Conseil municipal du 30 mars 2012 Direction Générale Organisation et Ressources Humaines Direction des Ressources Humaines Délibération n 23 Conseil municipal du 30 mars 2012 Personnel municipal - Adaptation du tableau des effectifs -

Plus en détail

Statut du personnel des chambres de métiers et de l artisanat

Statut du personnel des chambres de métiers et de l artisanat Statut du personnel des chambres de métiers et de l artisanat 1 Statut du personnel des chambres de métiers et de l artisanat CPN 52 du 13 novembre 2008 (JORF du 6 janvier 2009) CPN 52 du 19 juin 2009

Plus en détail

RÈGLEMENT DU COMPTE EPARGNE-TEMPS

RÈGLEMENT DU COMPTE EPARGNE-TEMPS VILLE DE ROYAN RÈGLEMENT DU COMPTE EPARGNE-TEMPS Article 1 er : Présentation Il est institué à la Ville de ROYAN (Ville, Centre Communal d Action Sociale) un Compte Epargne-Temps conformément aux décrets

Plus en détail

Fascicule N 2 / 2166 25 mars 2013. travailler. dans la fonction publique territoriale. Avec le concours de

Fascicule N 2 / 2166 25 mars 2013. travailler. dans la fonction publique territoriale. Avec le concours de Fascicule N 2 / 2166 25 mars 2013 travailler dans la fonction publique territoriale Avec le concours de Les bourses de l emploi des Centres de Gestion www.emploi.fncdg.com Portail national unique sous

Plus en détail

Questionnaire «B» Peuvent être nommées procureurs les personnes ayant le casier judiciaire vierge et ayant le droit de vote qui ont acquis :

Questionnaire «B» Peuvent être nommées procureurs les personnes ayant le casier judiciaire vierge et ayant le droit de vote qui ont acquis : Questionnaire «B» I. Les conditions préliminaires pour la nomination au poste du procureur sont les suivantes : Aux termes de la loi régissant les rapports de service au sein du parquet : Peuvent être

Plus en détail

Le Président du Centre de gestion

Le Président du Centre de gestion Circulaire du 1 er juin 2010 Dernière mise à jour en janvier 2011 MODALITES D UTILISATION DU COMPTE EPARGNE-TEMPS DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Réf. - Décret 2004-878 du 26 août 2004 relatif au

Plus en détail

Masters OBSER VATOIRE. Sciences / Technologies / Santé OBSERVATOIRE CARREFOUR DES ÉTUDIANTS. Université de Limoges

Masters OBSER VATOIRE. Sciences / Technologies / Santé OBSERVATOIRE CARREFOUR DES ÉTUDIANTS. Université de Limoges Université de Limoges Masters Sciences / Technologies / Santé L'insertion professionnelle des diplômés DE Masters à l'université de Limoges Résultats par mention et par spécialité (promotion 2005-2006)

Plus en détail

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon Édito L année 2014 a constitué pour le Centre de gestion du Rhône et de la Métropole de Lyon une année forte d évolutions et de renouvellement avec en parallèle la poursuite des nombreuses activités qui

Plus en détail

L appel d offres «Equipes labellisées FRM 2016 présélection 2015» sera diffusé en avril 2015. Critères généraux concernant les aides individuelles

L appel d offres «Equipes labellisées FRM 2016 présélection 2015» sera diffusé en avril 2015. Critères généraux concernant les aides individuelles PROGRAMME 2015 ESPOIRS DE LA RECHERCHE Le programme Espoirs de la recherche de la Fondation pour la Recherche Médicale soutient des projets de recherche dans tous les domaines de la biologie et de la santé.

Plus en détail

Les guides pratiques de la MNT

Les guides pratiques de la MNT Les guides pratiques de la MNT Tout ce qu il faut savoir en cas de mobilité professionnelle Mobilité : mode d emploi à l usage des agents territoriaux La mobilité, inscrite dans le statut des fonctionnaires,

Plus en détail

RAPPEL DE COURS. L embauche. I. Le placement. II. Les filières de recrutement. 1. Le service public de l emploi CHAPITRE

RAPPEL DE COURS. L embauche. I. Le placement. II. Les filières de recrutement. 1. Le service public de l emploi CHAPITRE 1 CHAPITRE I. Le placement RAPPEL DE COURS L activité de placement consiste à fournir à titre habituel des services visant à rapprocher offres et demandes d emploi sans que la personne assurant cette activité

Plus en détail

Les guides pratiques de la MNT

Les guides pratiques de la MNT Les guides pratiques de la MNT Tout ce qu il faut savoir en cas de mobilité professionnelle Mobilité : mode d emploi à l usage des agents territoriaux La mobilité, inscrite dans le statut des fonctionnaires,

Plus en détail

L ORGANISATION GENERALE DE LA FONCTION PUBLIQUE

L ORGANISATION GENERALE DE LA FONCTION PUBLIQUE L ORGANISATION GENERALE DE LA FONCTION PUBLIQUE I - LES SOURCES DU DROIT DE LA FONCTION PUBLIQUE A - La Constitution et le bloc de constitutionnalité Certains grands principes du droit de la fonction publique

Plus en détail

L insertion professionnelle des diplômés masters 2 voie professionnelle

L insertion professionnelle des diplômés masters 2 voie professionnelle L insertion professionnelle des diplômés masters 2 voie professionnelle Collegium, Economie, Gestion Université Orléans Jeunes diplômés 2012/2013 Enquête réalisée de septembre à novembre 2014 Ecole de

Plus en détail

Le recrutement : mode d emploi

Le recrutement : mode d emploi Le recrutement : mode d emploi Le recrutement: étapes préalables: Poste vacant/création de poste? Nécessité d anticiper dans un contexte de ressources restreintes: une erreur de recrutement pénalise la

Plus en détail

VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie)

VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie) VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie) CONSEIL MUNICIPAL DU 03 SEPTEMBRE 2015 NOTE DE SYNTHESE PERSONNEL 1- Personnel du service Animation : Augmentation du temps de travail 2- Suppression et création d un

Plus en détail

La loi sur la mobilité des fonctionnaires

La loi sur la mobilité des fonctionnaires MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME DE L ÉTAT La loi sur la mobilité des fonctionnaires De nouveaux outils au service d une vraie carrière collection Ressources

Plus en détail

Publication au JORF du 5 mai 2002. Décret n 2002-788 du 3 mai 2002. Décret relatif au compte épargne-temps dans la fonction publique hospitalière

Publication au JORF du 5 mai 2002. Décret n 2002-788 du 3 mai 2002. Décret relatif au compte épargne-temps dans la fonction publique hospitalière 1 sur 5 01/08/2007 23:43 Publication au JORF du 5 mai 2002 Décret n 2002-788 du 3 mai 2002 Décret relatif au compte épargne-temps dans la fonction publique hospitalière NOR:MESH0221497D version consolidée

Plus en détail

Les informations. iajadministratives et juridiques. Le nouveau statut particulier des techniciens paramédicaux territoriaux

Les informations. iajadministratives et juridiques. Le nouveau statut particulier des techniciens paramédicaux territoriaux Les informations iajadministratives et juridiques Fonction publique territoriale Statut au quotidien Le nouveau statut particulier des techniciens paramédicaux territoriaux Dossier Les comités médicaux

Plus en détail

DEMANDE DE VALIDATION DES SERVICES AUXILIAIRES POUR LA RETRAITE

DEMANDE DE VALIDATION DES SERVICES AUXILIAIRES POUR LA RETRAITE Volet 1 DEMANDE DE VALIDATION DES SERVICES AUXILIAIRES POUR LA RETRAITE Note d information Demande de validation 1. La demande de validation de services auxiliaires pour la retraite est facultative. Dès

Plus en détail

ACCÉDER SANS DIPLÔME A LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

ACCÉDER SANS DIPLÔME A LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE ACCÉDER SANS DIPLÔME A LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Mise à jour : 30/01/2014 Page 1 sur 14 SOMMAIRE INTRODUCTION I - Les équivalences de diplômes : 1) Les situations d'équivalences prévues par la

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE-TEMPS

LE COMPTE EPARGNE-TEMPS F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LE COMPTE EPARGNE-TEMPS L E S S E N T I E L Cette fiche présente le dispositif du compte épargne-temps (CET) tel qu il a été réformé par le décret n 2010-531 du 20 mai

Plus en détail

Parcours Management de projet et innovation

Parcours Management de projet et innovation Promotion / Site : Clermont-Ferrand Master Pilotage des organisations Parcours Management de projet et innovation Ce parcours répond aux évolutions du fonctionnement des organisations actuelles au sein

Plus en détail

Le concours d ATSEM est ouvert dans trois voies de concours pour lesquelles les conditions d accès sont différentes :

Le concours d ATSEM est ouvert dans trois voies de concours pour lesquelles les conditions d accès sont différentes : RAPPEL DES CONDITIONS D ACCES AU CONCOURS D ATSEM Le concours d ATSEM est ouvert dans trois voies de concours pour lesquelles les conditions d accès sont différentes : CONDITIONS PARTICULIERES D ACCES

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale Protection sociale Assurance maladie, maternité, décès MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES _ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES

REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES Septembre 2008 1 Direction Générale Adjointe Solidarités Formations tout au long de la vie Direction des Solidarités

Plus en détail

L actualité statutaire En brèves. Du 24 au 30 octobre 2011

L actualité statutaire En brèves. Du 24 au 30 octobre 2011 L actualité statutaire En brèves Du 24 au 30 octobre 2011 Sommaire Disponible sur le site... 2 Ils ne sont toujours pas publiés!... 3 Action sociale... 5 «Prise en charge par la collectivité d un appareil

Plus en détail

PRESENTATION DU PROGRAMME PLURIANNUEL D'ACCES A L'EMPLOI TITULAIRE NANTES METROPOLE

PRESENTATION DU PROGRAMME PLURIANNUEL D'ACCES A L'EMPLOI TITULAIRE NANTES METROPOLE PRESENTATION DU PROGRAMME PLURIANNUEL D'ACCES A L'EMPLOI TITULAIRE NANTES METROPOLE. Définition des besoins de la collectivité et des objectifs de la gestion prévisionnelle des effectifs, des emplois et

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DE CONCOURS ET DE VACANCE D EMPLOIS MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Avis relatif au calendrier prévisionnel complémentaire des recrutements pour 2006 (fonction publique de

Plus en détail

«Rencontres Statut et GRH» 23 et 30 mai 2013. Veille Juridique. Programme. Programme

«Rencontres Statut et GRH» 23 et 30 mai 2013. Veille Juridique. Programme. Programme Programme «Rencontres Statut et GRH» 23 et 30 mai 2013 Programme Veille juridique : derniers textes parus et projets de décrets ; Mise en œuvre des entretiens des sélections professionnelles pour l accès

Plus en détail

L'EXERCICE DU DROIT SYNDICAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Année 2015

L'EXERCICE DU DROIT SYNDICAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Année 2015 MA/SL/GB/GL P.S.J L'EXERCICE DU DROIT SYNDICAL DANS LA Année 2015 Le droit syndical constitue l'une des garanties accordées à l'ensemble des fonctionnaires et agents non titulaires par le statut général

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Ressources humaines et communication Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des diplômés

Plus en détail

P R E - D O S S I E R V A E

P R E - D O S S I E R V A E Arrivé le.. Paiement.. D E M A N D E D E X P E R T I S E P R E - D O S S I E R V A E (V.A.E 2002) A retourner, accompagné du règlement pour participation aux frais d examen de recevabilité (100 euros)

Plus en détail

Les évolutions du simulateur de calcul de pension

Les évolutions du simulateur de calcul de pension Les évolutions du simulateur de calcul de pension Mise à jour : 18/02/2014 1. OBJET DU DOCUMENT Ce document présente les évolutions du simulateur de pensions CNRACL depuis la réforme des retraites 2010.

Plus en détail

CONVENTION DE PORTAGE

CONVENTION DE PORTAGE S.A.R.L. au capital de 7 700 - SIRET : 409 016 961 00032 409 016 961 RCS Châteauroux - Code NAF : 741 G A ssistance et Conseil Administratif - Formation Siège social : 68 rue J.J. Rousseau - 36200 ARGENTON

Plus en détail

GUIDE DE L EMPLOYEUR

GUIDE DE L EMPLOYEUR Unité Territoriale de Paris GUIDE DE L EMPLOYEUR Actualisé le 07 août 2013 CONTRAT UNIQUE D INSERTION(CUI) : 1. CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI (CAE) 2. CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CIE) 3. EMPLOIS

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS A LA VILLE DE ROUEN

REGLEMENT RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS A LA VILLE DE ROUEN REGLEMENT RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS A LA VILLE DE ROUEN 1/8 SOMMAIRE PREAMBULE... 3... 3 I.LES DISPOSITIONS RELATIVES AU COMPTE EPARGNE TEMPS APPLICABLES À LA VILLE DE ROUEN... 4 ARTICLE 1.LES BÉNÉFICIAIRES...

Plus en détail

CIRCULAIRE d INFORMATIONS N 2010/05 du 23 JUIN 2010

CIRCULAIRE d INFORMATIONS N 2010/05 du 23 JUIN 2010 CIRCULAIRE d INFORMATIONS N 2010/05 du 23 JUIN 2010 LE COMPTE EPARGNE TEMPS (CET) Textes de référence : Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique

Plus en détail

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014 Questions sociales Note d information n 14-15 du 6 août 2014 ALLOCATIONS CHOMAGE Effet au 01/07/2014 Références Arrêté du 25 juin 2014 portant agrément de la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation

Plus en détail

M A N U E L D U T I L I S AT I O N A P P L I C AT I O N B O U R S E D E L E M P L O I

M A N U E L D U T I L I S AT I O N A P P L I C AT I O N B O U R S E D E L E M P L O I Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord M A N U E L D U T I L I S AT I O N A P P L I C AT I O N B O U R S E D E L E M P L O I www.cdg59.fr CDG 59 CONSEIL ORGANISATION CONCOURS CARRIÈRES

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS 10 (NANTERRE) Référence GALAXIE : 4184

UNIVERSITE PARIS 10 (NANTERRE) Référence GALAXIE : 4184 UNIVERSITE PARIS 10 (NANTERRE) Référence GALAXIE : 4184 Numéro dans le SI local : 0817 Référence GESUP : Discipline : H0422 - Anglais Civilisation britannique Implantation du poste : 0921204J - UNIVERSITE

Plus en détail

29 Dhou El Hidja 1431 5 décembre 2010 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 74

29 Dhou El Hidja 1431 5 décembre 2010 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 74 10 29 Dhou El Hidja 1431 Vu le décret exécutif n 91-311 du 7 septembre 1991, complété, relatif à la nomination et à l agrément des comptables publics ; Vu le décret exécutif n 08-04 du 11 Moharram 1429

Plus en détail

GUIDE LES AGENTS NON TITULAIRES DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

GUIDE LES AGENTS NON TITULAIRES DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE VOS CONTACTS Marie-Christine DEVAUX Responsable de la direction «Développement des carrières» 03.59.56.88.40 statut@cdg59.fr Christine DEUDON / Elodie TRONET 03.59.56.88.48/23 Thierry LAGRUE (discipline

Plus en détail

TRADUCTION FRANÇAISE POUR INFORMATION. Décrets et Arrêtés

TRADUCTION FRANÇAISE POUR INFORMATION. Décrets et Arrêtés TRADUCTION FRANÇAISE POUR INFORMATION Mardi 14 Safar 1435 17 décembre 2013 156 ème année N 100 Sommaire Décrets et Arrêtés Présidence du Gouvernement Décret n 2013-5093 du 22 novembre 2013, relatif au

Plus en détail

Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat NOR : BCFF0926531C. Circulaire du

Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat NOR : BCFF0926531C. Circulaire du RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat NOR : BCFF0926531C Circulaire du Relative aux modalités d application de la loi n 2009-972

Plus en détail

Liège, le 8 juillet 2014 APPEL EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2014-090

Liège, le 8 juillet 2014 APPEL EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2014-090 Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestion des Ressources Humaines Service Recrutement Liège, le 8 juillet 2014

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des diplômés du master «management de la communication»,

Plus en détail

SANTE AU TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

SANTE AU TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 1 SANTE AU TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Dr Sylvain PEREAUX 1. L APTITUDE MÉDICALE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le but de l aptitude médicale à un poste de travail est de vérifier

Plus en détail