Titres-repas Janvier 2016

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Titres-repas Janvier 2016"

Transcription

1 Titres-repas Janvier 2016

2 Editeur responsable : Secrétariat social des Classes Moyennes de la Province de Liège, Joëlle Pirlet, administrateur délégué, boulevard d Avroy 44, 4000 Liège Date de dernière mise à jour : 11/01/2016 La reproduction, même partielle, des textes n est autorisée qu après accord écrit de l UCM et moyennant citation de la source. L UCM veille à la fiabilité des informations publiées, lesquelles ne pourraient toutefois pas engager sa responsabilité. SECRÉTARIAT SOCIAL DES CLASSES MOYENNES DE LA PROVINCE DE LIÈGE Association sans but lucratif Secrétariat social agréé d employeurs n 290 par AM du 03/03/1949 Siège social : boulevard d Avroy 44, 4000 Liège, TVA BE

3 1 Table des matières En bref 2 1. Octroyer des titres-repas Conditions générales Octroi Nombre de titres-repas délivrés Délivrance des titres-repas Un titre-repas nominatif Durée de validité du titre-repas Intervention patronale Intervention du travailleur Perte ou vol Autres conditions Emission par un éditeur agréé Les annexes Convention individuelle d octroi de titres-repas au travailleur salarié Avenant au contrat de travail : passage du titre-repas papier aux titres-repas électronique Convention individuelle d octroi de titres-repas au dirigeant d entreprise indépendant Consultez notre site ucm.be

4 2 Vous souhaitez octroyer des titres-repas à vos travailleurs ou vous désirez vous en accorder en tant que dirigeant d entreprise? Etes-vous certain de respecter toutes les conditions légales en vue de leur non-assujettissement à la sécurité sociale et de la non-taxation dans le chef des bénéficiaires? Savez-vous que depuis le 1 er octobre 2015, les titres repas sont exclusivement délivrés sous format électronique? Assurez-vous que l'octroi des titres-repas résulte bien d'une convention collective ou individuelle écrite conforme aux dispositions légales. A toutes fins utiles, et à défaut d'avoir reçu un modèle de convention par la société émettrice de titres-repas, nous tenons à votre disposition des conventions types. Pour toute question à ce sujet, n hésitez pas à contacter notre service juridique. Consultez notre site ucm.be

5 3 1. Octroyer des titres-repas Etes-vous certain de respecter toutes les conditions légales en vue de leur non-assujettissement à la sécurité sociale et de la non-taxation dans le chef des bénéficiaires? Savez-vous que la délivrance des titres repas se fait exclusivement sous format électronique depuis le 1 er octobre 2015? 1.1. Conditions générales Pour ne pas être considérés comme rémunération, les titres repas doivent simultanément satisfaire à toutes les conditions suivantes : Octroi Leur octroi doit être prévu par une convention collective de travail sectorielle ou d'entreprise. A défaut de délégation syndicale ou s'il s'agit d'une catégorie de personnel habituellement non visée par une telle convention, celui-ci peut résulter d'une convention individuelle écrite conforme aux conditions énoncées ci-après. En ce dernier cas, le montant du titre-repas ne peut être supérieur à celui octroyé par la convention collective de travail dans la même entreprise qui prévoit la valeur faciale du titre repas la plus élevée. L octroi de titres-repas au dirigeant d entreprise est subordonné à l octroi de titres-repas aux travailleurs salariés. L entreprise qui n occupe aucun travailleur peut toutefois accorder des titres repas à son (ses) dirigeant(s) Nombre de titres-repas délivrés Le nombre de titres-repas octroyé doit correspondre au nombre de jours au cours desquels un travail effectif normal a été fourni et ce, quelle qu'en soit la durée. Exemple : pas de titre-repas pour un jour de congé ou un jour férié mais à contrario une journée de 3 heures donne lieu à 1 titre-repas. Un calcul proportionnel sur base des heures effectivement prestées est possible. Pour pouvoir recourir à ce comptage alternatif, la convention collective de travail doit le prévoir. Pour les entreprises où une délégation syndicale n'est pas instituée, le règlement de travail doit être adapté (cfr. notre règlement de travail et sa notice explicative nous consulter). Pour le dirigeant d entreprise, le nombre maximal de journées de prestations comptabilisées pour l octroi de titres-repas ne pourra être supérieur au nombre maximal de jours pouvant être prestés au cours du trimestre par un travailleur occupé à temps plein dans l entreprise. Lorsque le dirigeant exerce une activité dans plusieurs entreprises, seul un titre-repas par journée calendrier de travail peut être considéré comme un avantage exonéré avec un maximum de 220 titres par an Délivrance des titres-repas Les titres-repas électroniques sont crédités chaque mois sur le compte titre-repas du travailleur ou du dirigeant d entreprise en fonction du nombre prévisible de journées de travail au cours de ce mois. Ils sont censés être octroyés au moment où le compte est crédité. L'exacte concordance devra intervenir, au plus tard, le dernier jour du mois qui suit le trimestre. Le compte titres-repas est une banque de données dans laquelle un certain nombre de titres-repas électroniques sont gérés et enregistrés par un éditeur agréé. Le décompte de paie doit mentionner le nombre de titres-repas et leur montant brut, diminué de la part personnelle du travailleur ou du dirigeant d entreprise. En outre les titres-repas sous forme électronique ne peuvent être émis que par un éditeur agréé (voir point 1.2) Titre-repas nominatif Le titre-repas doit obligatoirement être délivré au nom du travailleur ou du dirigeant d entreprise. Cette condition est censée être remplie si son octroi et les données y relatives figurent au compte individuel du travailleur. Pour le dirigeant d entreprise, cette condition est censée être remplie si son octroi et les données y relatives figurent sur un document écrit reprenant notamment l identité complète du dirigeant ainsi que de l entreprise au sein de laquelle il exerce ses activités. Ledit document devra être conservé avec les documents comptables et fera partie intégrante de ceux-ci Durée de validité du titre-repas Le titre-repas a une durée de validité limitée à 12 mois et ne peut être accepté qu'en paiement d'un repas ou pour l'achat d'aliments prêts à la consommation. La période de 12 mois commence à courir à partir du moment où le titre repas est placé sur le compte titres-repas. Avant l'utilisation de titres-repas électronique, le travailleur ou le dirigeant d entreprise doit pouvoir vérifier le solde ainsi que la durée de validité des titres-repas qui lui ont été délivrés et qui n'ont pas encore été utilisés. Consultez notre site ucm.be

6 Intervention patronale L'intervention de l'employeur ou de l entreprise dans le montant du titre-repas ne peut excéder 6,91 par chèque (montant majoré au 01/01/2016) Intervention du travailleur L'intervention du travailleur ou du dirigeant d entreprise doit être au minimum de 1,09 par chèque Perte ou vol L'utilisation des titres-repas sous forme électronique ne peut pas entraîner de coûts pour le travailleur, sauf en cas de vol ou de perte sous les conditions à fixer par une convention collective de travail conclue au niveau du secteur ou de l'entreprise, ou par le règlement de travail lorsque le choix de titresrepas sous forme électronique est réglé par un accord individuel écrit. En tout cas, le coût du support de remplacement en cas de vol ou de perte ne peut pas être supérieur à la valeur nominale d'un titre-repas Autres conditions de primes, d'avantages en nature ou d'un quelconque autre avantage. Toutefois, et si le secteur d activité le permet, il est possible d accorder des titres-repas en conversion d écochèques pour autant que ces derniers ne soient pas passibles de cotisations de sécurité sociale. Il ne peut pas être cumulé avec une indemnité de frais pour un même repas le même jour. De plus, il sera octroyé à l'ensemble du personnel ou à une catégorie définie du personnel. Le titre-repas ne peut non plus être alloué pour les jours au cours desquels le travailleur bénéficie d'un repas au restaurant de l'entreprise à un prix inférieur au prix coûtant sauf si le titre-repas est utilisé intégralement en paiement du prix du repas sans recevoir d'argent en retour Emission par un éditeur agréé Les titres-repas sous forme électronique ne peuvent être mis à disposition que par un éditeur agréé. A ce jour, 4 entreprises ont été agréées en qualité d éditeur de titres repas sous forme électronique (SODEXO, MONIZZE, EDENRED, SCAN ID). 4 En outre, le titre-repas ne peut être octroyé en remplacement ou en conversion de la rémunération,

7 Annexe 2.1. Convention individuelle relative à l octroi de titres-repas sous forme électronique Entre l employeur : Avenant au contrat de travail du.. /.. /. Titres-repas sous forme électronique La société/l association....(raison sociale) Représentée par M... (Nom / Qualité) Domicile (ou siège social) : Rue... N à... Et le travailleur : Domicile : Rue... N à... Ci-après dénommés conjointement : «les parties». Il est convenu ce qui suit : ART.1 Objet La présente convention est conclue en application de l'article 19bis de l arrêté royal du 28 novembre 1969 pris en exécution de la loi du 27 juin 1969 révisant l arrêté-loi du 28 décembre 1944 concernant la sécurité sociale des travailleurs. Il régit les conditions et modalités d octroi des titres-repas applicables à l'employeur et au travailleur. ART.2 Octroi de titres-repas Les parties conviennent que des titres-repas seront accordés au travailleur, selon les modalités prévues dans la présente convention individuelle, et ce pour la première fois à partir du.. /.. /.. ART. 3 Support des titres-repas sous forme électronique Le travailleur qui bénéficie de titres-repas sous forme électronique reçoit gratuitement un support (une carte) grâce auquel il pourra utiliser ses titres. Le travailleur s engage à le conserver en bon état jusqu'à sa date d'expiration et ce, même s il ne bénéficie momentanément plus de titres-repas électronique. En cas de rupture du contrat de travail, le support pourra en effet être réutilisé pour les titres-repas électroniques octroyés par un autre employeur. En cas de perte ou de vol du support, le travailleur supportera le coût du support de remplacement, lequel sera égal à la valeur nominale d'un titre-repas. Sauf opposition du travailleur, ce coût sera retenu sur la plus prochaine rémunération nette qui lui est due. ART. 4 Nombre de titres-repas 4.1. Le nombre de titres-repas octroyés au travailleur est égal au nombre de journées au cours desquelles le travailleur a effectivement fourni des prestations de travail et ce, indépendamment de la durée de ses prestations journalières. ou Le nombre de titres-repas octroyés à chaque travailleur est obtenu en divisant le nombre d heures que ce travailleur a effectivement fournies au cours du trimestre par le nombre normal journalier d heures de travail dans l entreprise, soit. [x] heures, selon la fraction suivante : nombre d heures effectivement fournies au cours du trimestre [x]

8 S il résulte de cette opération un nombre décimal, il est arrondi à l unité supérieure. Pour les travailleurs à temps partiel : Si le nombre ainsi obtenu est supérieur au nombre maximal de jours pouvant être prestés au cours du trimestre par un travailleur occupé à temps plein dans l entreprise, il est alors limité à ce dernier nombre, soit. Si le nombre normal journalier d heures de travail dans l entreprise ou si le nombre maximal de jours pouvant être prestés au cours du trimestre par un travailleur occupé à temps plein dans l entreprise viennent à être modifiés, les modalités de calcul prévues par le présent article seront automatiquement adaptées en conséquence. Pour les travailleurs à temps plein : Cela implique que le travailleur occupé à temps plein recevra un titre-repas par jour de prestation normale Les titres-repas sont crédités chaque mois sur le compte titres-repas du travailleur ou distribués au travailleur, en une ou plusieurs fois, en fonction du nombre prévisible de journées du mois au cours desquelles des prestations de travail seront effectuées par le travailleur. Le nombre de titres-repas fera l objet d une régularisation au plus tard dans le courant du mois qui suit la fin du trimestre auquel les titres-repas se rapportent, afin de mettre le nombre de titres-repas réellement octroyés en concordance avec le nombre de titres-repas qui doit être octroyé par application des dispositions de l article 5.1. ART. 5 Intervention de chaque partie dans le montant des titres-repas L intervention de l employeur dans le montant du titre-repas s élève à. EUR (max. 6,91 EUR). L intervention du travailleur dans le montant du titre-repas s élève. EUR (min. 1,09 EUR), et sera déduite de sa rémunération nette. En conséquence, la valeur faciale de chaque titre-repas est de. EUR. L employeur se réserve expressément le droit de diminuer son intervention ou d augmenter l intervention du travailleur en cas de modification pour l avenir de la réglementation applicable en matière d exonération de cotisations de sécurité sociale des titres-repas. Le travailleur reconnaît et accepte cette possibilité de modification de l employeur. ART. 6 Entrée en vigueur et durée 6.1. La présente convention est conclue pour une durée indéterminée. Elle entre en vigueur le jour de sa conclusion. Elle peut être dénoncée par chacune des parties moyennant un délai de préavis de. mois, par lettre recommandée adressée aux autres parties. Le délai de préavis prend cours le lendemain du jour au cours duquel la lettre recommandée aura été expédiée, le cachet de la poste faisant foi. [ou] La présente convention est conclue pour une durée déterminée de. mois/année(s). Elle entre en vigueur le jour de sa conclusion et expire de plein droit le.. /.. / Nonobstant ce qui précède, la présente convention prendra fin de plein droit en cas de modification légale ou réglementaire affectant négativement le régime fiscal ou parafiscal dont bénéficient les titres-repas octroyés en exécution de la présente convention. La présente convention constitue un avenant au contrat de travail conclu le.. /.. /. entre l employeur et l employé. Elle en fait intégralement partie. Fait à, le.. /.. /. en deux exemplaires originaux, chacune des parties reconnaissant en avoir reçu un. (signature) (signature précédée de la mention «lu et approuvé») L employeur Le travailleur 1 Comptage alternatif : uniquement pour les entreprises dans lesquelles différents régimes de travail sont simultanément d application et qui sont tenues d appliquer l article 26bis de la loi du 16 mars 1971 en matière de prestations supplémentaires. Ce mode de calcul alternatif ne peut être utilisé que si cette possibilité est prévue par CCT d entreprise ou par le règlement de travail.

9 Annexe 2.2. Avenant au contrat de travail (passage aux titres-repas sous forme électronique), lorsqu une convention individuelle antérieure prévoit l octroi de titres-repas sur support papier Entre l employeur : Avenant au contrat de travail du.. /.. /. Passage titres-repas sous forme électronique La société/l association....(raison sociale) Représentée par M... (Nom / Qualité) Domicile (ou siège social) : Rue... N à... Et le travailleur : Domicile : Rue... N à... Ci-après dénommés conjointement : «les parties». Il est convenu ce qui suit : ART.1 Titres-repas électroniques Les parties conviennent que les titres-repas dont bénéficie le travailleur en vertu de la convention individuelle du.. /.. /. lui seront accordés sous forme électronique à partir du.. /.. /. et mis à sa disposition via un éditeur agréé. ART.2 Support des titres-repas sous forme électronique Le travailleur qui bénéficie de titres-repas sous forme électronique reçoit gratuitement un support (une carte) grâce auquel il pourra utiliser ses titres. Le travailleur s engage à le conserver en bon état jusqu'à sa date d'expiration et ce, même s il ne bénéficie momentanément plus de titres-repas électronique. En cas de rupture du contrat de travail, le support pourra en effet être réutilisé pour les titres-repas électroniques octroyés par un autre employeur. En cas de perte ou de vol du support, le travailleur supportera le coût du support de remplacement, lequel sera égal à la valeur nominale d'un titre-repas. Sauf opposition du travailleur, ce coût sera retenu sur la plus prochaine rémunération nette qui lui est due. ART. 3 Les dispositions de la convention individuelle du.. /.. /. non affectées par le présent avenant demeurent inchangées. ART. 4 Le présent avenant est conclu pour une durée indéterminée, qui ne pourra toutefois s'étendre au-delà de la période de validité de la convention du.. /.. /. mentionnée à l'article premier du présent avenant. Il entre en vigueur le jour de sa conclusion. Fait à, le.. /.. /. en deux exemplaires originaux, chacune des parties reconnaissant en avoir reçu un. (signature) L employeur (signature précédée de la mention «lu et approuvé») Le travailleur

10 Annexe 2.3 Convention individuelle d octroi de titres-repas au dirigeant d entreprise indépendant Entre l employeur : Avenant au contrat de travail du.. /.. /. Titres-repas sous forme électronique La société/l association....(raison sociale) Représentée par M... (Nom / Qualité) Domicile (ou siège social) : Rue... N à... Et le travailleur : Domicile : Rue... N à... Ci-après dénommés conjointement : «les parties». Il est convenu ce qui suit : ART.1 Objet La convention est conclue dans le cadre de l avis de l administration et de la fiscalité des entreprises et des revenus paru le 11 mai 2007 au Moniteur Belge (C /03218). Elle régit les modalités d octroi et d utilisation des titres-repas applicables aux parties. ART.2 Octroi de titres-repas Les parties conviennent que des titres-repas seront accordés au dirigeant d entreprise indépendant, selon les modalités prévues dans la présente convention individuelle, et ce pour la première fois à partir du.. /.. /.. ART. 3 Choix du mode de paiement des titres-repas Les parties conviennent expressément que les titres-repas seront octroyés au dirigeant d entreprise indépendant sous forme électronique et mis à la disposition du dirigeant d entreprise indépendant via un éditeur agréé. ART. 4 Disposition spécifiques aux titres-repas sous forme électronique 1. Les titres-repas sous forme électronique sont crédités chaque mois sur le compte titres-repas du dirigeant d entreprise indépendant, en une ou plusieurs fois, en fonction du nombre prévisible de journées du mois au cours desquelles des prestations de travail seront effectuées par le dirigeant d entreprise indépendant. 2. La validité des titres-repas est limitée dans le temps, conformément à l article 19bis de l arrêté royal du 28 novembre La période de validité débute au moment où le titre-repas sous forme électronique est placé sur le compte titres-repas et la durée de validité peut être vérifiée par le dirigeant d entreprise indépendant avant l utilisation des titres-repas. Les titres-repas ne peuvent être utilisés qu en paiement d un repas ou pour l achat d aliments prêts à la consommation. 3. Le dirigeant d entreprise indépendant qui bénéficie de titres-repas sous forme électronique reçoit, gratuitement, un support à sa disposition (une carte), qu'il s'engage à conserver en bon état. En cas de perte ou de vol du support, le dirigeant d entreprise indépendant supportera le coût du support de remplacement, lequel sera égal à la valeur nominale d'un titre-repas. Sauf opposition du dirigeant d entreprise indépendant, ce coût sera retenu sur la plus prochaine rémunération nette qui lui est due.

11 ART. 5 Nombre de titres-repas Le nombre de titres-repas octroyés au dirigeant d entreprise indépendant est égal au nombre de journées au cours desquelles le dirigeant d entreprise indépendant a effectivement fourni des prestations de travail. Le nombre maximal de journées de prestations comptabilisées pour l octroi de titres-repas ne pourra être supérieur au nombre maximal de jours pouvant être prestés au cours du trimestre par un dirigeant d entreprise indépendant occupé à temps plein dans l entreprise. Le nombre de titres-repas fera l objet d une régularisation au plus tard dans le courant du mois qui suit la fin du trimestre auquel les titres-repas se rapportent, afin de mettre le nombre de titres-repas réellement octroyés en concordance avec le nombre de titres-repas qui doit être octroyé par application des dispositions qui précèdent. ART. 6 Intervention de chaque partie dans le montant des titres-repas L intervention de l entreprise dans le montant du titre-repas s élève à EUR [max. 6,91 EUR]. L intervention du dirigeant d entreprise indépendant dans le montant du titre-repas s élève à EUR [min. 1,09 EUR]. En conséquence, la valeur faciale de chaque titre-repas est de EUR. L entreprise se réserve expressément le droit de diminuer son intervention ou d augmenter l intervention du dirigeant d entreprise indépendant en cas de modification pour l avenir de la réglementation applicable en matière d exonération de cotisations de sécurité sociale des titres-repas. Le dirigeant d entreprise indépendant reconnaît et accepte cette possibilité de modification de l entreprise. ART. 7 Entrée en vigueur et durée La présente convention est conclue pour une durée indéterminée. Elle entre en vigueur le jour de sa conclusion. Elle peut être dénoncée par chacune des parties moyennant un délai de préavis de. mois, par lettre recommandée adressée aux autres parties. Le délai de préavis prend cours le lendemain du jour au cours duquel la lettre recommandée aura été expédiée, le cachet de la poste faisant foi. [ou] La présente convention est conclue pour une durée déterminée de. mois/année(s). Elle entre en vigueur le jour de sa conclusion et expire de plein droit le.. /.. /.. Fait à, le.. /.. /. en deux exemplaires originaux, chacune des parties reconnaissant en avoir reçu un. (signature) (signature précédée de la mention «lu et approuvé») L employeur Le travailleur

Les titres-repas font l objet d une réglementation spécifique tant en droit fiscal qu en droit de la sécurité sociale.

Les titres-repas font l objet d une réglementation spécifique tant en droit fiscal qu en droit de la sécurité sociale. boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : Les titres-repas Toutes les entreprises n ont pas la faculté

Plus en détail

- 2. 1.2. La présente convention collective de travail s'applique indistinctement aux membres du personnel sous statut employé et sous statut ouvrier.

- 2. 1.2. La présente convention collective de travail s'applique indistinctement aux membres du personnel sous statut employé et sous statut ouvrier. CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL RELATIVE A L OCTROI DE TITRE-REPAS SOUS FORME ELECTRONIQUE ENTRE :, dont le siège social est établi à, société inscrite à la BCE sous le numéro, Représentée par Madame

Plus en détail

2260000 Commission paritaire pour les employés du commerce international, du transport et de la logistique

2260000 Commission paritaire pour les employés du commerce international, du transport et de la logistique 2260000 Commission paritaire pour les employés du commerce international, du transport et de la logistique Suppléments de salaire travail en équipes travail de nuit travail du weekend jours fériés... 2

Plus en détail

Les frais de déplacement

Les frais de déplacement Les frais de déplacement Février 2016 Editeur responsable : Secrétariat social des Classes Moyennes de la Province de Liège, Joëlle Pirlet, administrateur délégué, boulevard d Avroy 44, 4000 Liège Date

Plus en détail

2150000 Commission paritaire pour employés de l'industrie de l'habillement et de la confection

2150000 Commission paritaire pour employés de l'industrie de l'habillement et de la confection 2150000 Commission paritaire pour employés de l'industrie de l'habillement et de la confection Prime suite à une augmentation temporaire de travail... 2 Convention collective de travail du 7 novembre 2006

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TEMPS DE DEPLACEMENT POUR FORMATION PROFESSIONNELLE

ACCORD RELATIF AU TEMPS DE DEPLACEMENT POUR FORMATION PROFESSIONNELLE ACCORD RELATIF AU TEMPS DE DEPLACEMENT POUR FORMATION PROFESSIONNELLE ENTRE LES SOUSSIGNES : HSBC France, dont le siège social est situé 103, avenue des Champs Elysées, 75008 PARIS, représenté par Madame

Plus en détail

F PRAT COM - Titres-repas A2 Bruxelles, le 27 mars 2014 MH/AB/JP 718-2014 AVIS. sur

F PRAT COM - Titres-repas A2 Bruxelles, le 27 mars 2014 MH/AB/JP 718-2014 AVIS. sur F PRAT COM - Titres-repas A2 Bruxelles, le 27 mars 2014 MH/AB/JP 718-2014 AVIS sur UNE PROPOSITION DE LOI PORTANT MODIFICATION DU CODE DES IMPÔTS SUR LES REVENUS 1992 EN CE QUI CONCERNE LES TITRES- REPAS

Plus en détail

Contrat de travail pour travailleurs occupés à temps plein dans les ambassades et missions diplomatiques

Contrat de travail pour travailleurs occupés à temps plein dans les ambassades et missions diplomatiques Contrat de travail pour travailleurs occupés à temps plein dans les ambassades et missions diplomatiques Entre l Etat (nom du pays étranger), représenté par M. XXXX, Ambassadeur de xxxxxxx à Bruxelles,

Plus en détail

Vacances 2015. Office National des Vacances Annuelles

Vacances 2015. Office National des Vacances Annuelles Office National des Vacances Annuelles Vacances 2015 Informations concernant les vacances annuelles pour : ouvriers, apprentis-ouvriers, et artistes non indépendants www.onva.be Office National de Vacances

Plus en détail

CONTRAT DE CONSIGNATION

CONTRAT DE CONSIGNATION CONTRAT DE CONSIGNATION Entre:. Représenté(e) par: M./Mme: Fonction:. désigné(e) ci-après l'entreprise et Représenté(e) par: M./Mme Directeur général Et désigné(e) ci-après l'hôpital, Pharmacien.. Pharmacien

Plus en détail

AVENANT N 18 DU 13 MAI 2014

AVENANT N 18 DU 13 MAI 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3348 Convention collective nationale IDCC : 2666. CONSEILS D ARCHITECTURE, D URBANISME ET DE L ENVIRONNEMENT AVENANT

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE. Ainsi, un salarié occupé 5 jours par semaine, pourra être en situation de télétravail au plus 3 jours par semaine.

NOTE TECHNIQUE. Ainsi, un salarié occupé 5 jours par semaine, pourra être en situation de télétravail au plus 3 jours par semaine. NOTE TECHNIQUE L accord du 4 mars 2014 est conclu à durée déterminée. Il s applique pour une durée de 3 ans à compter de sa date d agrément, soit du 3 juillet 2014 au 2 juillet 2017. 1 Définition du télétravail

Plus en détail

FONDS DE REVENU DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHIQUES S.E.C., FRR-1503

FONDS DE REVENU DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHIQUES S.E.C., FRR-1503 FONDS DE REVENU DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHIQUES S.E.C., FRR-1503 Entente en vertu de la Loi sur les prestations de pension du Nouveau-Brunswick concernant les transferts d un compte de pension

Plus en détail

Pécule de vacances... 2 Gratification annuelle... 2 Prime annuelle... 4 Intervention des employeurs dans les frais de transport du personnel...

Pécule de vacances... 2 Gratification annuelle... 2 Prime annuelle... 4 Intervention des employeurs dans les frais de transport du personnel... 3100000 Commission paritaire pour les banques. Pécule de vacances... 2 Gratification annuelle... 2 Prime annuelle... 4 Intervention des employeurs dans les frais de transport du personnel... 4 La CCT mentionnée

Plus en détail

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent REMUNERATION DES ASSISTANTES MATERNELLES Montant Brut Net SMIC horaire 9 (au 01/01/11) Montant minimum du salaire de base pour une journée d accueil de 8 heures: SMIC x 2,25 h (fixé par la loi de 1992)

Plus en détail

Vacances 2014. Office National des Vacances Annuelles

Vacances 2014. Office National des Vacances Annuelles Office National des Vacances Annuelles Vacances 2014 Informations concernant les vacances annuelles pour : ouvriers, apprentis-ouvriers, et artistes non indépendants www.onva.be Office National de Vacances

Plus en détail

CONSEIL DE LA CONSOMMATION AVIS

CONSEIL DE LA CONSOMMATION AVIS CC-405 CONSEIL DE LA CONSOMMATION AVIS sur un projet d arrêté royal modifiant l arrêté royal du 28 novembre 1969 et un projet d'arrêté ministériel pris en exécution de ce projet d'arrêté royal en vue de

Plus en détail

LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES AVEC REPRESENTANTS DU PERSONNEL

LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES AVEC REPRESENTANTS DU PERSONNEL LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES AVEC REPRESENTANTS DU PERSONNEL PROCEDURE DE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES AVEC REPRESENTANTS DU PERSONNEL Convocation

Plus en détail

SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503

SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503 SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503 IMMOBILISÉ AU FONDS DE REVENU VIAGER SUIVANT LE RÈGLEMENT EN APPLICATION DE LA LOI SUR LES

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord professionnel

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord professionnel MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel BANQUE POPULAIRE ACCORD DU 28 SEPTEMBRE 2012 RELATIF AU FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Manuel administratif Assurance groupe. Manuel administratif Assurance groupe

Manuel administratif Assurance groupe. Manuel administratif Assurance groupe Sommaire 1 Quels documents recevez-vous lors de l entrée en vigueur de l assurance groupe?... 3 2 Quelles sont les possibilités offertes par KBC-Online?... 4 2.1 Possibilités dont dispose l employeur...

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL DE REPRESENTANT DE COMMERCE A DUREE INDETERMINEE

CONTRAT DE TRAVAIL DE REPRESENTANT DE COMMERCE A DUREE INDETERMINEE CONTRAT DE TRAVAIL DE REPRESENTANT DE COMMERCE A DUREE INDETERMINEE Entre 1) M.... dûment mandaté(e) par... rue... n... localité code postal... nommé(e) ci-après l'employeur, et 2) M.... rue... n... localité

Plus en détail

REGIME DE PENSION SECTORIEL DE LA COMMISSION PARITAIRE N 226

REGIME DE PENSION SECTORIEL DE LA COMMISSION PARITAIRE N 226 REGIME DE PENSION SECTORIEL DE LA COMMISSION PARITAIRE N 226 POUR LES EMPLOYES DU COMMERCE INTERNATIONAL, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE BROCHURE POUR LES EMPLOYEURS 1 Introduction...3 2 Cadre général...4

Plus en détail

Les avantages non récurrents liés aux résultats

Les avantages non récurrents liés aux résultats Les avantages non récurrents liés aux résultats Les avantages non récurrents liés aux résultats Contexte L AIP 2007-2008 a mis l accent sur une économie innovatrice et l emploi, ce qui était un choix justifié.

Plus en détail

Les notions suivantes sont utilisées pour l'application du Règlement des services de paiement:

Les notions suivantes sont utilisées pour l'application du Règlement des services de paiement: Société anonyme Prêteur Numéro d agrément: 937 Courtier en assurances n Fsma: 011671A Burgstraat 170-9000 Gent Tél.:09 224 73 11 Fax: 09 223 34 72 TVA BE 0400.028.394 RPM Gent www.europabank.be Règlement

Plus en détail

ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES. Service d'encadrement Expertise et. Support Stratégiques. Service Règlementation

ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES. Service d'encadrement Expertise et. Support Stratégiques. Service Règlementation ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES Service d'encadrement Expertise et Support Stratégiques Service Règlementation Avis relatif à l'indexation automatique en matière d'impôts sur les revenus

Plus en détail

Conditions générales de vente émises par le Centre pour le Développement du Management Entrepreneurial

Conditions générales de vente émises par le Centre pour le Développement du Management Entrepreneurial Conditions générales de vente émises par le Centre pour le Développement du Management Entrepreneurial PREAMBULE Les présentes Conditions générales de vente (ci-après «CGV») régissent les relations entre

Plus en détail

Modèle de Contrat pour un Médecin du travail salarié d'un Service interentreprises de Santé au travail

Modèle de Contrat pour un Médecin du travail salarié d'un Service interentreprises de Santé au travail Modèle de Contrat pour un Médecin du travail salarié d'un Service interentreprises de Santé au travail Adopté par le Conseil national de l Ordre des médecins Session des 30 et 31 janvier 2003 Entre : Monsieur

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Sécurité sociale» CSSS/11/004 DÉLIBÉRATION N 11/003 DU 11 JANVIER 2011 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR L

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE D ENTREPRISE CARREFOUR Réactualisée août 2014

CONVENTION COLLECTIVE D ENTREPRISE CARREFOUR Réactualisée août 2014 180 181 182 Cet article est complété par les articles 6-1 et 6-3 de l accord NAO 2014 183 Cet ar est complété l article 6-2 l accord N 2014 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199

Plus en détail

CIRCULAIRE N 02/01 RELATIVE A LA FONCTION DE CONSERVATION DES TITRES ET/OU DES ESPECES

CIRCULAIRE N 02/01 RELATIVE A LA FONCTION DE CONSERVATION DES TITRES ET/OU DES ESPECES Rabat, le 22 janvier 2001 CIRCULAIRE N 02/01 RELATIVE A LA FONCTION DE CONSERVATION DES TITRES ET/OU DES ESPECES Aux termes de l'article premier du Dahir portant loi n 1-93-212 du 21 septembre 1993 relatif

Plus en détail

ACCORD INDIVIDUEL RELATIF A L OCTROI DES ECO-CHEQUES

ACCORD INDIVIDUEL RELATIF A L OCTROI DES ECO-CHEQUES ACCORD INDIVIDUEL RELATIF A L OCTROI DES ECO-CHEQUES Entre ( 1 ) dont le siège social est situé à représenté par ( 2 ) en sa qualité de ( 3 ) désigné ci-après l employeur et désigné ci-après le travailleur

Plus en détail

Le coin des conventions

Le coin des conventions ACCORD 2001-01 De la branche sanitaire, sociale et médico-sociale privée à but non lucratif Loi Aubry 2 Le travail intermittent La notion de travail intermittent a été introduite par l article 14 de la

Plus en détail

Accord collectif de travail relatif au Compte Épargne - Temps des salariés de l AFPA

Accord collectif de travail relatif au Compte Épargne - Temps des salariés de l AFPA Accord collectif de travail relatif au Compte Épargne - Temps des salariés de l AFPA Version consolidée 1/13 Préambule La création du Compte Epargne-Temps avait été prévue par l article 23 de l accord

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE Décembre 2015

GUIDE PRATIQUE Décembre 2015 1 GUIDE PRATIQUE Décembre 2015 Mise en place de la complémentaire santé collective et obligatoire au 1 er janvier 2016 MISE EN PLACE DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE COLLECTIVE ET OBLIGATOIRE AU 1 er JANVIER

Plus en détail

AVENANT N 43 à la Convention Collective Nationale de la Restauration Rapide du 18 mars 1988 étendue par arrêté ministériel du 24 novembre 1988

AVENANT N 43 à la Convention Collective Nationale de la Restauration Rapide du 18 mars 1988 étendue par arrêté ministériel du 24 novembre 1988 AVENANT N 43 à la Convention Collective Nationale de la Restauration Rapide du 18 mars 1988 étendue par arrêté ministériel du 24 novembre 1988 RELATIF AUX MINIMA CONVENTIONNELS, A LA MISE EN PLACE D UNE

Plus en détail

«Travailler plus pour gagner plus» : modalités pratiques des dispositions sur les heures supplémentaires

«Travailler plus pour gagner plus» : modalités pratiques des dispositions sur les heures supplémentaires SYNTHESE Social Textes et références Loi n 2007-1233 du 21 août 2007 (JO 22 août) en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat (article 1) Décret n 2007-1380 du 24 septembre 2007 (JO 25 septembre)

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3301 Convention collective nationale IDCC : 2098. PRESTATAIRES DE SERVICES DANS LE DOMAINE DU SECTEUR TERTIAIRE

Plus en détail

CONVENTION DE CONSTITUTION D'UN RESTAURANT INTER-ENTREPRISES. dénommées ensemble «les sociétés adhérentes» et individuellement «la société adhérente»

CONVENTION DE CONSTITUTION D'UN RESTAURANT INTER-ENTREPRISES. dénommées ensemble «les sociétés adhérentes» et individuellement «la société adhérente» RIE CONVENTIONNEL ENTRE DES ENTREPRISES DESIGNANT UN MANDATAIRE LES ENTREPRISES SONT CO-GESTIONNAIRES DU RESTAURANT CONVENTION DE CONSTITUTION D'UN RESTAURANT INTER-ENTREPRISES ENTRE LES ENTREPRISES dont

Plus en détail

CONTRAT DE VENTE COMME REEMPLOI DE MATERIEL ROULANT DESAMIANTE ENTRE. S.N.C.B., société anonyme de droit public

CONTRAT DE VENTE COMME REEMPLOI DE MATERIEL ROULANT DESAMIANTE ENTRE. S.N.C.B., société anonyme de droit public CONTRAT DE VENTE COMME REEMPLOI DE MATERIEL ROULANT DESAMIANTE ENTRE S.N.C.B., société anonyme de droit public dont le siège social est situé à 1060 Saint-Gilles, rue de France 56, inscrite à la Banque

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE MISE A DISPOSITION DE PERSONNEL NON TITULAIRE

CONVENTION CADRE DE MISE A DISPOSITION DE PERSONNEL NON TITULAIRE CONVENTION CADRE DE MISE A DISPOSITION DE PERSONNEL NON TITULAIRE PAR LE SERVICE DE MISSIONS TEMPORAIRES DU CENTRE DE GESTION DEPARTEMENTAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE HAUTE-SAONE SUR LA BASE

Plus en détail

RÉSILIATION DU CONTRAT DE TRAVAIL

RÉSILIATION DU CONTRAT DE TRAVAIL TITRE TROIS RÉSILIATION DU CONTRAT DE TRAVAIL Article Treize - Dénonciation du contrat de travail Toute résiliation du contrat de travail implique de part et d autre un préavis, sauf cas de faute lourde,

Plus en détail

CONGES PAYES 2014 RESEAU

CONGES PAYES 2014 RESEAU CONGES PAYES 2014 RESEAU RAPPEL DU MODE D EMPLOI La présente note est destinée à vous fournir une notice simplifiée des congés payés. Vos Directions régionales, vos équipes RH, demeurent par ailleurs à

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL. Maître [ ], titulaire de l office d huissier de justice [ ], demeurant [ ]

CONTRAT DE TRAVAIL. Maître [ ], titulaire de l office d huissier de justice [ ], demeurant [ ] CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE LES SOUSSIGNES La société [ ], société [forme juridique] au capital social de [ ] immatriculée sous le numéro [ ] dont le siège social est situé [ ], titulaire de l office d huissier

Plus en détail

ALERTE JURIDIQUE N 41 du 10 octobre 2014

ALERTE JURIDIQUE N 41 du 10 octobre 2014 ALERTE JURIDIQUE N 41 du 10 octobre 2014 Objet : Modifications apportées par les avenants n 148 et n 150 à la convention collective nationale de l animation relatifs au travail à temps partiel La loi n

Plus en détail

ASSURANCE VIE AE ÉVOLUTION

ASSURANCE VIE AE ÉVOLUTION ASSURANCE VIE AE ÉVOLUTION Note d Information valant Conditions Générales cortalconsors.fr AE Évolution Dispositions essentielles du contrat 1. AE Évolution est un contrat individuel d assurance sur la

Plus en détail

TETRALERT - SOCIAL LE POINT SUR LES RÉFORMES DU RÉGIME DE CHÔMAGE AVEC COMPLÉMENT D ENTREPRISE (ANCIENNEMENT «PRÉPENSION»)

TETRALERT - SOCIAL LE POINT SUR LES RÉFORMES DU RÉGIME DE CHÔMAGE AVEC COMPLÉMENT D ENTREPRISE (ANCIENNEMENT «PRÉPENSION») RÉGIMES PARTICULIERS : CONDITIONS D ACCÈS AU RCC TETRALERT - SOCIAL LE POINT SUR LES RÉFORMES DU RÉGIME DE CHÔMAGE AVEC COMPLÉMENT D ENTREPRISE (ANCIENNEMENT «PRÉPENSION») Le gouvernement Michel ne s en

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale et accords nationaux

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale et accords nationaux MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3002 Convention collective nationale et accords nationaux IDCC : 2609. BÂTIMENT ETAM Brochure n o 3005-I

Plus en détail

Solution Epargne Handicap

Solution Epargne Handicap Contrat d assurance sur la vie Epargne Handicap Solution Epargne Handicap Notice d information Le contrat : SOLUTION EPARGNE HANDICAP est un contrat d assurance collective sur la vie à adhésion facultative

Plus en détail

1400004 Transport de choses par la route pour compte de tiers

1400004 Transport de choses par la route pour compte de tiers Commission paritaire du transport et de la logistique 1400004 Transport de choses par la route pour compte de tiers GENERAL : PERSONNEL ROULANT... 5 Indemnité en cas de décès... 5 Convention collective

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES DE MENAGE ET D ENTRETIEN DES RESIDENCES POUR LA PREFECTURE DU FINISTERE

MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES DE MENAGE ET D ENTRETIEN DES RESIDENCES POUR LA PREFECTURE DU FINISTERE MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES DE MENAGE ET D ENTRETIEN DES RESIDENCES POUR LA PREFECTURE DU FINISTERE Procédure adaptée en application de l article 28 du code des marchés publics Cahier des clauses

Plus en détail

CONVENTION NATIONALE ENTRE LES KINESITHERAPEUTES ET LES ORGANISMES ASSUREURS

CONVENTION NATIONALE ENTRE LES KINESITHERAPEUTES ET LES ORGANISMES ASSUREURS M/15 Institut national d'assurance maladie-invalidité Avenue de Tervueren 211 1150 Bruxelles 02/739 71 11 Service des soins de santé CONVENTION NATIONALE ENTRE LES KINESITHERAPEUTES ET LES ORGANISMES ASSUREURS

Plus en détail

Les heures supplémentaires. Janvier 2014. Consultez notre site ucm.be

Les heures supplémentaires. Janvier 2014. Consultez notre site ucm.be Les heures supplémentaires Janvier 2014 Editeur responsable : Secrétariat social UCM, Jean-Benoît Le Boulengé, Chaussée de Marche 637, 5100 Wierde Date de dernière mise à jour : 14/01/2014. La reproduction,

Plus en détail

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant :

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : BULLETIN DE SALAIRE Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : l employeur (nom, adresse, numéro d immatriculation, code

Plus en détail

AVENANT N O 26 DU 5 NOVEMBRE 2007

AVENANT N O 26 DU 5 NOVEMBRE 2007 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8822. SCIERIES AGRICOLES ET EXPLOITATIONS FORESTIÈRES (RHÔNE-ALPES, À L EXCEPTION DE LA LOIRE) (27 juin 1988)

Plus en détail

RÉGIME DE TRAITEMENT DIFFÉRÉ POUR CONGÉ AUTORISÉ

RÉGIME DE TRAITEMENT DIFFÉRÉ POUR CONGÉ AUTORISÉ DIRECTIVE ADMINISTRATIVE 455 RÉGIME DE TRAITEMENT DIFFÉRÉ POUR CONGÉ AUTORISÉ PRÉAMBULE Le Conseil scolaire Centre-Est reconnaît que parfois son personnel peut vouloir, pour diverses raisons, accéder à

Plus en détail

AVENANT N 6 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES HOTELS, CAFES, RESTAURANTS. Préambule

AVENANT N 6 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES HOTELS, CAFES, RESTAURANTS. Préambule AVENANT N 6 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES HOTELS, CAFES, RESTAURANTS Préambule Les organisations patronales et syndicales de salariés signataires : Souhaitent renforcer l attractivité de la

Plus en détail

ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES. Service d'encadrement Expertise et. Support Stratégiques. Service Règlementation

ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES. Service d'encadrement Expertise et. Support Stratégiques. Service Règlementation ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES Service d'encadrement Expertise et Support Stratégiques Service Règlementation Avis relatif à l'indexation automatique en matière d'impôts sur les revenus

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente ARTICLE 1 : ACCEPTATION DE COMMANDE 1.1 : Champ d application : Les présentes conditions générales régissent toutes nos ventes en magasin, sans préjudice d éventuelles conditions

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES

CONDITIONS GÉNÉRALES CONDITIONS GÉNÉRALES Conditions Générales valant note d information ARTICLE 1 : OBJET DU CONTRAT E-Xaélidia PEP est un contrat d assurance vie libellé en unités de compte et/ou en euros créé par La Fédération

Plus en détail

- qu il donne son consentement préalable et exprès pour renoncer à son droit de rétractation dans les conditions précisées ci-dessus

- qu il donne son consentement préalable et exprès pour renoncer à son droit de rétractation dans les conditions précisées ci-dessus 05/2010 Avertissement : le présent contrat ne peut être utilisé s il s agit d un contrat à distance, c est-à-dire un contrat conclu en utilisant exclusivement des techniques de communication à distance

Plus en détail

Convention de collaboration (sans forme juridique)

Convention de collaboration (sans forme juridique) infos@droitbelge.net Convention de collaboration (sans forme juridique) Auteur: Me Frédéric Dechamps, avocat (Bruxelles) E-mail: fd@lex4u.com Tel: + 32 2 340 97 04 Web: www.lex4u.com AVERTISSEMENT Le contrat

Plus en détail

Fiche tirée de sites officiels du ministère de l emploi et de : service public www.mlbs.fr Thème 3 LA REMUNERATION

Fiche tirée de sites officiels du ministère de l emploi et de : service public www.mlbs.fr Thème 3 LA REMUNERATION Thème 3 LA REMUNERATION Comment le salaire est-il fixé? Généralement déterminé en fonction de la qualification du salarié et de l emploi occupé, le salaire peut être calculé : au temps, en fonction de

Plus en détail

Sous-commission paritaire pour le transport routier et la logistique pour compte de tiers (SCP 140.03) : PERSONNEL ROULANT

Sous-commission paritaire pour le transport routier et la logistique pour compte de tiers (SCP 140.03) : PERSONNEL ROULANT Sous-commission paritaire pour le transport routier et la logistique pour compte de tiers (SCP 140.03) : PERSONNEL ROULANT Champ d application La présente fiche est valable pour le Personnel roulant des

Plus en détail

Complétez les mentions en rouge

Complétez les mentions en rouge Complétez les mentions en rouge DECISION UNILATERALE DE L EMPLOYEUR INSTITUANT / REGULARISANT UN REGIME COLLECTIF COMPLEMENTAIRE OBLIGATOIRE DE PREVOYANCE COUVRANT LES FRAIS DE SOINS DE SANTE Document

Plus en détail

DEUXIEME RESOLUTION: Approbation des comptes consolidés

DEUXIEME RESOLUTION: Approbation des comptes consolidés FOCUS HOME INTERACTIVE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 5 237 730 Euros Parc de Flandre «Le Beauvaisis» - Bâtiment 28 11, Rue de Cambrai - 75019 Paris RCS Paris B 399

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT

CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT Ce type de contrat (obligatoirement de durée indéterminée) ne peut être utilisé que si une convention ou un accord collectif autorise expressément le recours au travail

Plus en détail

Vous souhaitez signer une convention délégation de paiement avec la Mutuelle Myriade?

Vous souhaitez signer une convention délégation de paiement avec la Mutuelle Myriade? Vous souhaitez signer une convention délégation de paiement avec la Mutuelle Myriade? Alors complétez et adressez cette fiche à : Mutuelle MYRIADE - Service Conventionnement Tiers Payant Allée de la Capère

Plus en détail

Article 2 Conditions d'adhésion au programme

Article 2 Conditions d'adhésion au programme Le programme Happy Card devient à compter du 1 juillet 2012 le programme Les Points Fidélité Cetelem. Les présentes conditions générales du Programme de fidélité Les Points Fidélité Cetelem précisent les

Plus en détail

Décision unilatérale de l association Espoir 54 instituant un régime de frais de santé

Décision unilatérale de l association Espoir 54 instituant un régime de frais de santé Lettre remise en main propre contre émargement à chaque salarié ou envoyée par recommandé avec demande d avis de réception Décision unilatérale de l association Espoir 54 instituant un régime de frais

Plus en détail

CONTRAT D EDITION LITTERAIRE

CONTRAT D EDITION LITTERAIRE CONTRAT D EDITION LITTERAIRE Entre Nom et prénom: Adresse: ci-après dénommé(e) l Auteur, d une part, et La société dont le siège social est établi à: inscrite à la Banque-carrefour des Entreprises sous

Plus en détail

4 F 70. Contrat à durée déterminée pour une tâche occasionnelle. Article 1 - Engagement. Article 2 - Objet du contrat. Article 3 - Durée du contrat

4 F 70. Contrat à durée déterminée pour une tâche occasionnelle. Article 1 - Engagement. Article 2 - Objet du contrat. Article 3 - Durée du contrat 4 Contrat à durée déterminée pour une tâche occasionnelle Voir commentaire 4-1 Le caractère obligatoire de l écrit Voir commentaire 4-3 Le contrat à durée déterminée pour faire face à des variations d

Plus en détail

FICHE PRATIQUE LES CHEQUES-VACANCES

FICHE PRATIQUE LES CHEQUES-VACANCES FICHE PRATIQUE LES CHEQUES-VACANCES Créés en 1982 par le gouvernement pour favoriser le départ en vacances des salariés, les chèques vacances étaient à l origine mis en place par les entreprises disposant

Plus en détail

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1 Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) Province du Nouveau-Brunswick ISBN: 978-1-55471-612-8 juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Résumé du régime... 2 Adhésion... 3

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 150 DU

Plus en détail

I. DELIVRANCE OBLIGATOIRE D UN BULLETIN DE PAIE II. FORME ET CONTENU DU BULLETIN DE PAIE III. SANCTION IV. CONSERVATION DU BULLETIN DE PAIE V

I. DELIVRANCE OBLIGATOIRE D UN BULLETIN DE PAIE II. FORME ET CONTENU DU BULLETIN DE PAIE III. SANCTION IV. CONSERVATION DU BULLETIN DE PAIE V BULLETIN DE PAIE 29/01/2015 L'employeur doit délivrer à chaque salarié un bulletin de paie lors du versement de la rémunération sans que l intéressé ait à le lui demander. Cette obligation s étend à toute

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-121

BULLETIN FISCAL 2011-121 BULLETIN FISCAL 2011-121 Novembre 2011 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

CCN des acteurs du lien social et familial (4 juin 1983) Mise à jour Janvier 2016 page 23

CCN des acteurs du lien social et familial (4 juin 1983) Mise à jour Janvier 2016 page 23 CHAPITRE IV DUREE ET CONDITIONS DE TRAVAIL Article 1 er Dispositions générales sur la durée et l organisation du travail 1.1 Durée conventionnelle du travail La durée conventionnelle du travail est fixée

Plus en détail

Annexe 6 Convention Collective du Rugby Professionnel Accord relatif à la prévoyance. Saison 2014/2015

Annexe 6 Convention Collective du Rugby Professionnel Accord relatif à la prévoyance. Saison 2014/2015 Annexe 6 Convention Collective du Rugby Professionnel Accord relatif à la prévoyance Saison 2014/2015 La présente annexe a pour objet de définir, en application de l article 6.4 du chapitre 1 du Titre

Plus en détail

Demande d aide à l embauche d un APPRENTI SUPPLÉmentaire dans une entreprise de moins de 50 salariés

Demande d aide à l embauche d un APPRENTI SUPPLÉmentaire dans une entreprise de moins de 50 salariés Demande d aide à l embauche d un APPRENTI SUPPLÉmentaire dans une entreprise de moins de 50 salariés Feuillet à adresser à Pôle emploi services - TSA 10125-92891 NANTERRE CEDEX 9 Employeur Aide entreprise

Plus en détail

REGISTR.'ÉNRE6l5ïft. 0 8-11- 2007 NR

REGISTR.'ÉNRE6l5ïft. 0 8-11- 2007 NR 1 6-10- 2007 REGISTR.'ÉNRE6l5ïft. 0 8-11- 2007 NR Commission paritaire pour employés des carrières de porphyre du canton de Lessines, de Bierghes-lez- Hal et de Quenast Convention collective de travail

Plus en détail

- les VRP, - les dirigeants de sociétés commerciales (gérants de société à responsabilité limitée

- les VRP, - les dirigeants de sociétés commerciales (gérants de société à responsabilité limitée La Durée du travail EN BREF Fixée à 35 heures par semaine (ou 1607 heures par an), applicable à la plupart des entreprises et des salariés, la durée légale du travail n est ni un minimum (les salariés

Plus en détail

FICHE n 4 Les éco-chèques

FICHE n 4 Les éco-chèques FICHE n 4 Les éco-chèques 1. Revendication Négocier la conversion des éco-chèques en salaire brut. 2. Législation a. En générale L accord interprofessionnel 2009-2010 instituait avec les éco-chèques un

Plus en détail

VENTES A DISTANCE 31/07/2015

VENTES A DISTANCE 31/07/2015 VENTES A DISTANCE 31/07/2015 Aux termes de l article L121-16 du code de la consommation, constitue un "contrat à distance" tout contrat conclu entre un professionnel et un consommateur, dans le cadre d'un

Plus en détail

Les différents contrats de travail

Les différents contrats de travail 1 1 Les différents contrats de travail Le contrat de travail : mode d'emploi Le contrat de travail est une convention par laquelle un employeur et un salarié s'engagent, l'un à fournir un travail, l'autre

Plus en détail

CONTRAT TYPE ENTENTE RELATIVE AU REGROUPEMENT D'EMPLOYEURS AUX FINS DE L'ASSUJETTISSEMENT À DES TAUX PERSONNALISÉS ET AU CALCUL DE CES TAUX

CONTRAT TYPE ENTENTE RELATIVE AU REGROUPEMENT D'EMPLOYEURS AUX FINS DE L'ASSUJETTISSEMENT À DES TAUX PERSONNALISÉS ET AU CALCUL DE CES TAUX CONTRAT TYPE ENTENTE RELATIVE AU REGROUPEMENT D'EMPLOYEURS AUX FINS DE L'ASSUJETTISSEMENT À DES TAUX PERSONNALISÉS ET AU CALCUL DE CES TAUX ENTRE : LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL,

Plus en détail

MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS

MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS ENTRE L Association. dont le siège social est situé.., représentée par M.. en sa qualité de.., ET L organisation syndicale représentée par M.., en sa qualité

Plus en détail

NOUVELLE SELECTION POUR L ANNEE SCOLAIRE 2015-2016

NOUVELLE SELECTION POUR L ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 AVIS AUX EMPLOYES PROJET «FORMATION 600» - SECTEUR PUBLIC POSSIBILITE DE SUIVRE DES ETUDES DE BACHELIER EN SOINS INFIRMIERS OU D INFIRMIER BREVETE AVEC MAINTIEN DU SALAIRE NOUVELLE SELECTION POUR L ANNEE

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 104 DU 27 JUIN 2012 CONCERNANT LA MISE EN ŒUVRE D'UN PLAN POUR L'EMPLOI DES TRAVAILLEURS AGES DANS L'ENTREPRISE

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 104 DU 27 JUIN 2012 CONCERNANT LA MISE EN ŒUVRE D'UN PLAN POUR L'EMPLOI DES TRAVAILLEURS AGES DANS L'ENTREPRISE CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 104 DU 27 JUIN 2012 CONCERNANT LA MISE EN ŒUVRE D'UN PLAN POUR L'EMPLOI DES TRAVAILLEURS AGES DANS L'ENTREPRISE ---------------- Vu la loi du 5 décembre 1968 sur les

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective régionale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective régionale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3234 Convention collective régionale IDCC : 1391. MANUTENTION ET NETTOYAGE SUR LES AÉROPORTS (Région

Plus en détail

Pub Concours "Marquage Publicitaire voiture Hybride AIESH"

Pub Concours Marquage Publicitaire voiture Hybride AIESH Pub Concours "Marquage Publicitaire voiture Hybride AIESH" Suite à l achat d un véhicule hybride, l AIESH lance du 1er juillet au 31 aout 2016 un grand concours pour la création d un marquage publicitaire

Plus en détail

LES CONDITIONS D EMPLOI DANS UN GE

LES CONDITIONS D EMPLOI DANS UN GE LES CONDITIONS D EMPLOI DANS UN GE Le GE doit avant tout être considéré comme un employeur comme les autres pour lequel les règles du droit commun et conventionnelles s appliquent pleinement. Toutefois,

Plus en détail

Conditions Générales (CGV) de la société Mercateo France S.A.S.

Conditions Générales (CGV) de la société Mercateo France S.A.S. CGV Conditions Générales (CGV) de la société Mercateo France S.A.S. 1 Domaine d application et objet 2 Parties contractantes 3 Conclusion du Contrat 4 Informations relatives aux produits, prix, disponibilité

Plus en détail

Convention collective de travail des employés de la presse quotidienne régionale. En vigueur le 1er janvier 1973.

Convention collective de travail des employés de la presse quotidienne régionale. En vigueur le 1er janvier 1973. Convention collective de travail des employés de la presse quotidienne régionale. En vigueur le 1er janvier 1973. Objet de la convention. Article 1 La présente convention règle les rapports entre employeurs

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOMMAIRE Allocations page 3 Frais de voyage et de transport page 4 Assurance page 5 Hébergement page 5 Titre de séjour page 6

Plus en détail

A 8 LA SOCIETE EN PARTICIPATION ENTRE ARTISANS. Juillet 2014

A 8 LA SOCIETE EN PARTICIPATION ENTRE ARTISANS. Juillet 2014 A 8 LA SOCIETE EN PARTICIPATION ENTRE ARTISANS Juillet 2014 Pour toute précision concernant le contenu de ce document, vous pouvez contacter le service juridique à l adresse suivante : cma.juridique@cm-alsace.fr

Plus en détail

CICE : IMPACTS DES MODIFICATIONS DU CALCUL DE LA REDUCTION FILLON

CICE : IMPACTS DES MODIFICATIONS DU CALCUL DE LA REDUCTION FILLON N 86 - FISCAL n 16 - SOCIAL n 31 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 2 septembre 2015 ISSN 1769-4000 CICE : IMPACTS DES MODIFICATIONS DU CALCUL DE LA REDUCTION FILLON L essentiel Le crédit d'impôt

Plus en détail

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, Opérations bancaires, investissements et emprunts Publication : mai 2009 Révision : 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant

J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant Accueil du jeune enfant Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013 J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant J attends un enfant La prime à la naissance dans le cadre de la

Plus en détail

Convention de restitution

Convention de restitution Convention de restitution Entre les soussignés : 1. L association de droit luxembourgeois Ecotrel asbl dont le siège social est situé 26, rue Léon Laval à L-3372 Leudelange, représentée aux fins des présentes

Plus en détail