TER SUPERVISION RESEAU

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TER SUPERVISION RESEAU"

Transcription

1 COPONAT Pierre-Adrien REYNIER Serge MASTER2 SIR TER SUPERVISION RESEAU Page 1 sur 20

2 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 I. Présentation... 4 I.1. Objectifs... 4 I.2. Principe... 4 II. Le protocole SNMP... 4 II.1. Présentation... 4 II.2. Fonctionnement Les agents Les systèmes de management de réseaux La MIB Les commandes SNMP Echange de message... 8 II.3. Différentes versions de SNMP SNMP v SNMP v SNMP v III. Les logiciels de supervision III.1. Les logiciels libres MRTG CACTI Nagios Oreon III.2. Les logiciels propriétaires IBM Tivoli Netview HP OpenView IV. Avenir de la supervision IV.1. Avenir de SNMP IV.2. Autres standards CONCLUSION BIBLIOGRAPHIE Page 2 sur 20

3 INTRODUCTION Les réseaux sont de partout à l heure actuelle. Ils sont devenus indispensables au bon fonctionnement général de nombreuses entreprises et administrations. Tout problème ou panne peut avoir de lourdes conséquences aussi bien financières qu organisationnelles. La supervision des réseaux est alors nécessaire et indispensable. Elle permet entre autre d avoir une vue globale du fonctionnement et problèmes pouvant survenir sur un réseau mais aussi d avoir des indicateurs sur la performance de son architecture. De nombreux logiciels qu ils soient libres ou propriétaires existent sur le marché. La plupart s appuie sur le protocole SNMP. Dans une première partie nous allons faire une présentation de la supervision et tout ce qui touche au monitoring de réseau. Dans une seconde partie, nous verrons le fonctionnement du protocole le plus utilisé actuellement : le protocole SNMP. Ensuite nous ferons une présentation des différents logiciels existants à l heure actuelle. Enfin nous essaierons d avoir une vision sur l avenir de la supervision. Page 3 sur 20

4 I. Présentation I.1. Objectifs Il est aujourd hui de plus en plus difficile d administrer un réseau. En effet le nombre d équipements à gérer est souvent de plus en plus important : stations, serveurs, imprimantes Le plus grand souci d un administrateur est la panne. En effet, il doit pouvoir réagir le plus rapidement possible pour effectuer les réparations nécessaires. Il faut pouvoir surveiller de manière continu l état des systèmes d information afin d éviter un arrêt de production de trop longue durée. C est là ou la supervision intervient. Elle doit permettre d anticiper les problèmes et de faire remonter des informations sur l état des équipements. Plus le système est important et complexe, plus la supervision devient compliquée sans les outils indispensables. I.2. Principe Une grande majorité des logiciels de supervision sont basés sur le protocole SNMP qui existe depuis de nombreuses années. Nous en faisons la description dans la deuxième partie. La plupart de ces outils permettent de nombreuses fonctions dont voici les principales : Surveiller le système d information Visualiser l architecture du système Analyser les problèmes Déclencher des alertes en cas de problèmes Effectuer des actions en fonction des alertes La tache de l administrateur est alors simplifiée. Il n a plus qu à faire une vérification ou réaliser une action en fonction d une alerte déclenchée. Chaque outil doit aussi lui donner une vision globale du système d information pour localiser les problèmes le plus rapidement possible. II. Le protocole SNMP II.1. Présentation SNMP signifie Simple Network Management Protocol (protocole simple de gestion de réseau en Français). C'est un protocole qui permet comme son nom l'indique, de gérer les équipements réseaux ainsi que les machines informatiques. Ce protocole est donc utilisé par les administrateurs réseaux pour détecter à distance les problèmes qui surviennent sur leur réseau. Page 4 sur 20

5 Chaque machine, que ce soit sous Windows ou sous Linux possède de nombreuses informations capitales pour l'administrateur réseaux. On retrouve des informations comme la quantité de RAM utilisé, l'utilisation du CPU, l'espace disque et encore bien d'autre indicateurs. SNMP va permettre de remonter ces informations à l'administrateur de façon centralisé pour pouvoir réagir au plus vite aux pannes éventuelles. II.2. Fonctionnement 2.1 Les agents Sur une machine à superviser, pour que SNMP envoie les informations que l'on souhaite il faut qu'un agent soit installé sur celle-ci. Cet agent écoute sur le port 161 et attend que le serveur lui envoie des requêtes pour lui répondre. L'agent pourra aussi envoyer des alertes lui même si l'administrateur l'a configuré. Par exemple pour surveiller l'occupation CPU l'administrateur définira une valeur critique pour laquelle une alerte doit lui être émise. Pour finir l'agent pourra aussi agir sur l'environnement local. C'est pourquoi ce protocole est critique car il peut servir a d'autres personnes mal intentionnées pour prendre le contrôle a distance de certains équipements sur le réseau. 2.2 Les systèmes de management de réseaux Généralement, l'administrateur possède un outil permettant de centraliser ce que lui retournent ses agents. Et c'est donc cet outil qui va interroger les équipements du réseau. Il va donc pouvoir gérer un réseau entier grâce à cela. Agent OK Ping Occupation CPU? CPU 30% Agent Espace disque? Agent Alerte Mémoire 100% Manager 10 % libre Agent Page 5 sur 20

6 2.3 La MIB Présentation Pour que SNMP fonctionne, il est nécessaire qu'un protocole d'échange soit définit. Il y a aussi une standardisation des informations que ce protocole peut transporter. C'est un protocole Internet, il doit être utilisable sur des plates-formes hétérogènes (matériel comme système d'exploitation). C'est pour cette raison que l'on parlera de MIB (Management Information Base).En effet, la MIB est une base de données des informations de gestion maintenue par l'agent. C est cette base à laquelle on va demander les informations. Structure de la MIB La structure de la MIB est hiérarchique : les informations sont regroupées en arbre. Chaque information a un OID (Object identifier), une suite de chiffres séparés par des points, qui l'identifie de façon unique et un nom, indiqué dans le document qui décrit la MIB. Par exemple, est l'oid ifdescr qui est la chaîne de caractères décrivant une interface réseau (comme eth0 sur Linux ou Ethernet0 sur un routeur Cisco). Les MIB sont décrites en utilisant ASN.1. Par exemple, ifdescr est décrite par : ifdescr OBJECT-TYPE SYNTAX DisplayString (SIZE (0..255)) ACCESS read-only STATUS mandatory DESCRIPTION "A textual string containing information about the interface. This string should include the name of the manufacturer, the product name and the version of the hardware interface." ::= { ifentry 2 } Une des MIB les plus connues est MIB-II, décrite dans le RFC 1213, et qui est mise en œuvre dans quasiment tous les équipements TCP/IP. Elle compte dix groupes : «système», «interfaces», «at», «IP», «ICMP», «TCP», «UDP», «EGP», «transmission» et «SNMP». Page 6 sur 20

7 Structure hiérarchique de la MIB 2.4 Les commandes SNMP Il existe 4 types de requêtes SNMP : get-request : Le Manager SNMP demande une information à un agent SNMP get-next-request : Le Manager SNMP demande l'information suivante à l'agent SNMP set-request : Le Manager SNMP met à jour une information sur un agent SNMP trap : L'agent SNMP envoie une alerte au Manager Les alertes sont transmises lorsqu un événement non attendu se produit sur l agent. Ce dernier informe le manager via une «trap». Plusieurs types d alertes sont alors possibles : ColdStart, WarmStart, LinkDown, LinkUp, AuthentificationFailure. Pour chaque envoi de message, une réponse est retournée à l exception de la commande «trap». Les réponses sont du type suivant : get-response : L information a bien été transmise. NoSuchObject : Aucune variable n a été trouvée. NoAccess : Les droits d accès ne sont pas bons. NoWritable : La variable ne peut être écrite. Page 7 sur 20

8 2.5 Echange de message Voici un schéma récapitulant les échanges pouvant être effectués entre un agent et le manager : Manager Port 162 get-request get-reponse get-next-request get-reponse set-request get-reponse trap Agent Port 161 Exemple d échange SNMP Le protocole SNMP est principalement utilisé avec UDP/IP. (Il peut aussi utiliser TCP). L utilisation d UDP permet un échange de message plus rapide que l utilisation de TCP. L inconvénient est qu il est possible de perdre des trames lors de l échange de messages (mode non connecté). Les ports UDP sont donc le 162 pour le manager et le 161 pour les agents. II.3. Différentes versions de SNMP 3.1 SNMP v1 C'est la première version de SNMP qui a été très utilisée et qui l'est encore mais qui a un défaut majeur : une sécurisation très faible. La sécurité se base sur la communauté «public» par défaut, il suffit donc de définir la même communauté pour interroger les agents. (RFC 1155 à 1157). Format des messages SNMP : Version Communauté PDU Type PDU ID request Statut erreur Indice erreur OID 1 OID 2 Champ variable Le champ version contient la version de SNMP utilisée Communauté : le type de communauté Type PDU : il s agit du type de requête Page 8 sur 20

9 ID request : permet d associer les réponses aux requêtes Statut erreur : Type d erreur (0 si aucune) La principale faiblesse de cette version est qu elle n était absolument pas sécurisée. En effet, il n y a pas de cryptage des données et aucune authentification. C est pour cela qu une version sécurisée de SNMPv1 appelée SNMPSec a existée mais elle n a quasiment pas été utilisée. 3.2 SNMP v2 Cette seconde version est une évolution de la version SNMPv1. SNMPv2 qui a été publiée sous l ensemble de propositions de standards Internet. Il s agit d un avant projet de standard. Il rajoute de la sécurité avec SNMPsec mais aussi de nouvelles opérations. Cette version est toujours restée expérimentale et a laissé place à la version 3. De nombreuses évolutions ont existés sans jamais être adoptés : SNMPv2p, SNMPv2c, SNMPv2u 3.3 SNMP v3 La version 3 de SNMP a donc permis essentiellement d introduire la sécurité des transactions. Elle comprend l identification des deux parties qui communiquent mais aussi s assure que les messages échangées ne puissent pas être lu par n importe qui. La sécurité est basée sur différents concepts différents : USM (User-based Security Model) USM permet d assurer plusieurs fonctions : o Authentification L authentification permet de s assurer que le paquet n est pas modifié pendant la transmission et que le mot de passe est valide. Elle se fait grâce à HMAC-MD5-96 ou de HMAC-SHA- 96 qui sont des fonctions de hachage. Grâce a ceci tout les paquets vont être authentifiés, cette authentification ne nous garantie pas encore la confidentialité des données. o Le cryptage Le cryptage permet de s assurer que personne ne puisse décrypter un message SNMP échangé sur le réseau. La version 3 de SNMP utilise pour cela le cryptage symétrique DES avec des clés de 64 bits. Page 9 sur 20

10 o L estampillage du temps Lors de l envoi d une requête SNMP, le cryptage et l authentification ne permettent pas d éviter qu une personne récupère cette requête et la retransmette plus tard sur le réseau (Replay Attack). On a donc un timestamp de 150s sur les messages qui nous assure qu il sera automatiquement refusé après ce délai fini. VACM (View Access Control Model) Le VACM permet de contrôler les différents accès au MIB. Il est alors possible de restreindre l accès en lecture et en écriture pour un utilisateur ou un groupe d utilisateur. Le format d une trame SNMP v3 est très différent de celle de la version 1 : Trame SNMPv3 Les informations contenues dans cette trame sont relativement différentes : msgversion : pour snmpv3, on place 3 dans ce champ. On place 0 pour SNMPv1 msgid : l identifiant du message msgmaxsize : la taille maximale d une réponse à une requête msgflags : il s agit de différents types de drapeaux (sur 3 bits): o précise si une réponse est attendue o précise si on a utilisé du cryptage o précise si on a utilisé l authentification Page 10 sur 20

11 msgsecuritymodel : type de sécurité utilisé pour encrypter le reste du paquet msgsecurityparameters : paramètres de sécurité. Ce bloc n est pas défini dans SNMPv3 et a été standardiser par le module de sécurité DES. scopedpdu : message SNMP. Afin d exploiter au mieux SNMP, de nombreux logiciels de supervision existent. Nous allons maintenant faire une rapide présentation de ceux les plus utilisés à l heure actuelle. III. Les logiciels de supervision III.1. Les logiciels libres 1.1 MRTG MRTG est un outil pour surveiller la charge de la circulation des données qui transitent sur un réseau, un sous-réseau ou sur certaines machines via SNMP. Il produit des pages HTML contenant des images qui fournissent une représentation visuelle du trafic désiré. MRTG est basé sur les langages Perl et C, il fonctionne sous UNIX et Windows NT. Son succès a été très important et son successeur RRDTool qui est écrit par le même auteur est maintenant utilisé dans de nombreux logiciel de monitoring. 1.2 CACTI Cacti est un logiciel de supervision qui est un front-end (interface graphique) de RRDTool. Il est basé sur un serveur web avec une base de données MySQL et PHP. RRDTool permet de stocker toutes les informations de supervision réseau et de générer des graphiques. MRTG est utilisé pour récupérer ces informations avec SNMP. CACTI permet donc de représenter graphiquement divers statuts de périphériques réseau utilisant SNMP ou encore grâce à des scripts (Bash, PHP, Perl, VBs...) pour avoir par exemple l'espace disque restant ou encore la mémoire utilisée, la charge processeur ou le ping d'un élément actif. Page 11 sur 20

12 Supervision sous CACTI 1.3 Nagios Nagios est un logiciel qui permet de superviser un système d'information complet. C'est un logiciel libre, il est sous licence GPL. Les fonctionnalités de Nagios sont nombreuses. La première particularité de Nagios est la modularité. En effet des plugins peuvent être ajoutés pour effectuer des taches spécifiques. De nombreux plugins sont déjà écrits par la communauté Nagios mais nous pouvons en écrire nous même pour des taches spécifiques. Nagios va être couplé avec Oreon qui va permettre de faciliter l administration mais aussi remonter les graphes et effectuer du reporting. Nagios intègre bien sur une notification par mail ou sms selon le jour et l heure. Voici les avantages/inconvénients de Nagios : Avantages : Surveillance des services réseaux (SMTP, POP3, HTTP, NNTP, PING, etc.). Surveillance des ressources des hôtes (charge processeur, utilisation des disques, etc.). Système simple de plugins permettant aux utilisateurs de développer facilement leurs propres vérifications de services. Notifications des contacts quand un hôte ou un service a un problème et est résolu (via , pager, ou par méthode définie par l utilisateur). Page 12 sur 20

13 Possibilité de définir des gestionnaires d évènements qui s exécutent pour des évènements sur des hôtes ou des services, pour une résolution des problèmes Interface web, pour voir l état actuel du réseau, notification et historique des problèmes, fichiers log, etc. Plugins existant pour utiliser MRTG ou RRDTool Inconvénients : Configuration compliquée qui oblige une très bonne connaissance de Nagios. Graphes pas assez clairs. Administration compliquée. Configuration : La configuration est assez complexe et nous allons donc détailler les principaux points à connaître pour la compréhension du bon fonctionnement de Nagios. Définition des Hôtes : Un hôte pour Nagios représente un serveur "physique", une station de travail, un périphérique, un équipement, qui se trouve sur le réseau. Définition des Services : La définition d'un service identifie un service tournant sur un hôte. Le terme "service" est très générique. Il peut s'appliquer à un service (tel que POP, SMTP, HTTP, etc.) ou bien tout autre type de mesures associées à l'hôte (temps de réponse à un ping, nombre d'utilisateurs connectés, usage des disques). Interface graphique de Nagios Page 13 sur 20

14 1.4 Oreon Oreon consiste à inclure dans une solution complète l ensemble des services de Nagios existants, ainsi que des modules d installation et de configuration du serveur Nagios. Oreon est en perpétuelle évolution grâce au monde open source très actif autour de ce projet, ce qui permet une aide en cas de problème à travers les différents forums et des évolutions logicielles permettant une efficacité accrue et la correction de bug logicielle rapide. Avantages : Une installation complète et automatique des packages nécessaires à l utilisation de NAGIOS. Facilite la configuration de Nagios. Une découverte automatique du réseau et une configuration des ressources découvertes (serveurs, équipements réseaux...) au niveau du serveur de supervision. L utilisateur n aurait plus qu à sélectionner la ressource à superviser et lui indiquer quel type d alerte qu il souhaite remonter. Graphe le résultat des alertes, système de reporting. Inconvénients : Requiert plus de ressources matérielles Architecture logique de l application : Sur le schéma suivant on peut voir qu il y a deux façons pour superviser notre réseau. En effet Nagios permet de faire une supervision passive et active grâce aux plugins NRPE et NSCA. Envoi mail en cas d alerte critique ou warning Vérifie espace disque Alerte Utilisateur Oreon Nagios Vérifie Affichage Envoi sous forme résultat de graphe Alerte Alerte passive Client Client Client Page 14 sur 20

15 Oreon Cette page est une des plus importantes car avec un simple coup d œil on repère très rapidement les problèmes. Cette page s actualise toutes les 60s ce qui permet de la laisser toujours ouverte pour pouvoir détecter rapidement un problème. III.2. Les logiciels propriétaires 2.1 IBM Tivoli Netview Ce logiciel est né du rachat de l entreprise Tivoli par IBM. C est un des logiciels commercial le plus utilisée. Il s agit d une suite de logiciels comprenant notamment Tivoli Monitoring essentiellement dédié à la supervision de machines ou d applications. L architecture repose sur le protocole SNMP. Des agents sont en places sur chaque matériel et une application centrale permet d effectuer divers opérations : Définir les différentes règles de supervision. Stocker les informations et les présenter sous la forme de pages web. Générer différents graphiques sur l état du réseau. Chaque machine qui est supervisée doit posséder un environnement d exécution JAVA. Tivoli Monitoring s occupe de récupérer les informations sur les machines : occupation processeur, système de fichier. Afin de compléter les fonctions de cet outil, il est possible de le compléter avec une suite logicielle : Tivoli Business Systems Manager qui permet alors de disposer d un ensemble de gestion de système d information relativement complet : Page 15 sur 20

16 Découverte des réseaux TCP/IP Affichage des topologies réseaux Gestion des différents événements Affichage de la santé et de l état du réseau Détection et prévention de problèmes Il est également possible d analyser des différents flux échangés dans un réseau. Les principaux avantages de cette solution est que c est sans aucun doute une des plus répandue sur le marché. Elle est s adapte facilement à notre besoin et est relativement complètes. Un des inconvénients est qu il faut posséder une grande partie de la gamme afin de pouvoir superviser le mieux possible un réseau. 2.2 HP OpenView HP OpenView est aussi un des logiciels majeur de la supervision à l heure actuelle. Il permet le management d équipements réseau. Une interface graphique permet un affichage de l état courant des équipements. Un système d alarme permet de synchroniser le tout. Il est basé sur SNMP pour dialoguer avec les différentes machines. Système de MAP Tous les équipements sont affiché à l aide d une interface appelé MAP : Les couleurs permettent de préciser l état des différents périphériques. Système d alarme OpenView intègre un système d alarme. En effet des requêtes SNMP sont régulièrement effectuées vers les agents. Si un état change ou une machine devient Page 16 sur 20

17 injoignable, une alarme est directement déclenchée et une action peut-être déclenchée. (Lancement d un programme, envoie d un mail ) Ses principaux atouts sont les suivants : Une vue globale du système d information Une vision des différents incidents Un contrôle homogène des différents matériels IV. Avenir de la supervision IV.1. Avenir de SNMP La version 3 de SNMP existe maintenant depuis Cependant, beaucoup en sont resté à la version 1. Dans les années à venir, la dernière version devrait de plus en plus être adoptée surtout qu elle apporte des avantages non négligeables tels que la sécurité qui devient un des éléments critiques des systèmes d information à l heure actuelle. A noter que cette version de SNMP est entièrement compatible avec IPV6. IV.2. Autres standards Plusieurs autres solutions de supervision semblent se tourner vers Internet. En effet, plusieurs standards existent déjà : WEBMEN qui spécifie un modèle de données pour l administration. De nombreuses organisations supportent à l heure actuelle ce standard tel que HP, Microsoft Le protocole d administration HMMP. (Hypermedia Management Protocol), une sorte de SNMP sur Internet. Il s'agit d'un protocole de communication au dessus de HTTP qui achemine les requêtes HMOM (commandes associées au protocole) jusqu'à un serveur Web. Il supporte également les requêtes fondées sur des objets comme les contrôles ActiveX, Com/Dcom, Corba, des plugins... JMAPI (Java Management Application Programming Interface), une interface de programmation qui permet d écrire des agents Java et des applications d administration. Il s'agit d'un ensemble d objets permettant de créer très facilement des applications d administration de réseaux et de services. Il contient une interface homme machine d administration des ressources, des interfaces de notification d événements, de demande d actions sur une ou plusieurs ressources, des interfaces de gestion des données en base de données, des interfaces SNMP. Page 17 sur 20

18 WS-Management (Web Services Management) est une spécification qui permet de simplifier l administration des services web. Elle décrit notamment la façon de programmer un firmware ou un logiciel afin de permettre à un administrateur système d'éteindre ou d'allumer à distance un matériel ou un logiciel et de diagnostiquer un dysfonctionnement, quel que soit l'endroit où il se trouve. Ce protocole pourrait aussi être utilisé pour administrer des modems ADSL, des télévisions, des lecteurs de DVD... Ce protocole devrait être intégré dans les prochaines versions de Microsoft Windows Server. Page 18 sur 20

19 CONCLUSION La supervision est devenue indispensable dans tout système d information. Elle est à la base du bon fonctionnement d une architecture réseau et permet de réagir rapidement en cas de problèmes ou pannes. Elle se base à l heure actuelle principalement sur le protocole SNMP qui depuis de nombreuses années a quand même du mal à évoluer. En effet, de nombreux logiciels sont encore basés sur la version 1 du protocole qui commence un peu à vieillir et qui n est pas du tout sécurisé. En effet la version 2, apportant notamment la sécurité n a été qu une phase de transition vers la v3 qui est encore très peu utilisée. Les logiciels de monitoring sont très nombreux qu ils soient du monde du libre ou propriétaires et supportent les principales plateformes des systèmes d information. La plupart sont encore basés sur le protocole SNMP. On peut alors se demander si les nouveaux standards qui sont encore au statut de développement seront utilisés dans un avenir proche et amené à le remplacer? Page 19 sur 20

20 BIBLIOGRAPHIE SNMP : Nagios Oreon Cacti HP OpenView Tivoli Netview Page 20 sur 20

Plan. Supervision de réseau. Supervision. Plan. Généralités. Master Informatique première année. Olivier Flauzac

Plan. Supervision de réseau. Supervision. Plan. Généralités. Master Informatique première année. Olivier Flauzac Plan Supervision de réseau Master Informatique première année Olivier Flauzac olivier.flauzac@univ-reims.fr Olivier Flauzac (URCA) Supervision de réseau olivier.flauzac@univ-reims.fr 1 / 39 Olivier Flauzac

Plus en détail

Licence Pro ASUR ------------ Supervision ------------ Mai 2013

Licence Pro ASUR ------------ Supervision ------------ Mai 2013 GRETA VIVA 5 Valence 2013 Licence Pro ASUR ------------ Supervision ------------ Mai 2013 Auteur : Emmanuel Veyre eveyre.formateur@gmail.com Sommaire de la formation Les bases de la supervision d un système

Plus en détail

Le protocole SNMP P A R B E D D O U R I F O U A D

Le protocole SNMP P A R B E D D O U R I F O U A D Le protocole SNMP P A R B E D D O U R I F O U A D Définition du terme SNMP SNMP signifie Simple Network Management Protocol (traduisez protocole simple de gestion de réseau). Il s'agit d'un protocole qui

Plus en détail

Chap.9: SNMP: Simple Network Management Protocol

Chap.9: SNMP: Simple Network Management Protocol Chap.9: SNMP: Simple Network Management Protocol 1. Présentation 2. L administration de réseau 3. Les fonctionnalités du protocole 4. Les messages SNMP 5. Utilisation de SNMP 1. Présentation En 1988, le

Plus en détail

Les technologies de supervision des réseaux informatiques

Les technologies de supervision des réseaux informatiques BTS SIO 2 - PPE Les technologies de supervision des réseaux informatiques Guilhem CALAS Mission 3 SOMMAIRE I. Présentation de la supervision... 2 II. Fonctionnement de la supervision... 3 1. Fonctionnement...

Plus en détail

Travail de Fin d Etudes

Travail de Fin d Etudes 4ème Informatique 27 juin 2005 Travail de Fin d Etudes Supervision Centralisée d Infrastructures Distantes en Réseaux avec Gestion des Alarmes et Notification des Alertes TFE réalisé au sein de la société

Plus en détail

ZABBIX est distribué sous licence GNU General Public License Version 2 (GPL v.2).

ZABBIX est distribué sous licence GNU General Public License Version 2 (GPL v.2). Nom du projet : Zabbix Description : ZABBIX est un logiciel open source créé par Alexei Vladishev. Zabbix permet de surveiller le statut de divers services réseau, serveurs et autres matériels réseau.

Plus en détail

Chapitre 7. Le Protocole SNMP 7.1 INTRODUCTION... 2 7.2 COMPOSANTES POUR L UTILISATION... 2 7.3 FONCTIONNEMENT... 2 7.4 LE PAQUET SNMPV1...

Chapitre 7. Le Protocole SNMP 7.1 INTRODUCTION... 2 7.2 COMPOSANTES POUR L UTILISATION... 2 7.3 FONCTIONNEMENT... 2 7.4 LE PAQUET SNMPV1... Chapitre 7 Le Protocole SNMP 7. INTRODUCTION... 7. COMPOSANTES POUR L UTILISATION... 7.3 FONCTIONNEMENT... 7.4 LE PAQUET SNMPV... 3 7.5 LES VERSIONS DU SNMP... 4 7.6 LES TABLES MIB... 5 7.7 LES RFC (REQUEST

Plus en détail

Supervision de réseau

Supervision de réseau Supervision de réseau Master Informatique première année Olivier Flauzac olivier.flauzac@univ-reims.fr Olivier Flauzac (URCA) Supervision de réseau olivier.flauzac@univ-reims.fr 1 / 58 Plan 1 Supervision

Plus en détail

Zabbix. Outil de supervision réseau. Vincent Bernat Vincent.Bernat@wallix.com. July 13, 2007. Zabbix. V. Bernat. Supervision.

Zabbix. Outil de supervision réseau. Vincent Bernat Vincent.Bernat@wallix.com. July 13, 2007. Zabbix. V. Bernat. Supervision. Outil de supervision réseau Vincent Bernat Vincent.Bernat@wallix.com July 13, 2007 Plan 1 La supervision 2 3 Un exemple de Plan 1 La supervision 2 3 Un exemple de Pourquoi superviser? détecter les pannes

Plus en détail

Présentation de l outil d administration de réseau NetVisor

Présentation de l outil d administration de réseau NetVisor Présentation de l outil d administration de réseau NetVisor Très chers, Vous trouverez dans les pages suivantes une explication détaillée du fonctionnement de l outil de supervision de réseau NetVisor.

Plus en détail

Administration Réseau

Administration Réseau Refonte du LAN, Administration, Performance & Sécurité. Projet réalisé par Jean-Damien POGOLOTTI et Vincent LAYRISSE dans le cadre d un appel d offre Description du projet Le design suivant a été réalisé

Plus en détail

GESTION RESEAU. Rodolphe SEYROL rodolphe.seyrol@airbus.com. Sébastien SAUVAGE sebastien.sauvage@airbus.com

GESTION RESEAU. Rodolphe SEYROL rodolphe.seyrol@airbus.com. Sébastien SAUVAGE sebastien.sauvage@airbus.com Rodolphe SEYROL rodolphe.seyrol@airbus.com Sébastien SAUVAGE sebastien.sauvage@airbus.com October 2nd, 2002 Airbus France - Gestion Réseau Page 1 BESOINS SURVEILLER Faire remonter les informations vers

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

SUPERVISION SYSTÈME D INFORMATION

SUPERVISION SYSTÈME D INFORMATION 1 SUPERVISION SYSTÈME D INFORMATION SOMMAIRE I. Contexte II. III. IV. Cahier des charges Analyse Conception V. Test de la maquette L entreprise Réseau existant Définition des besoins Calendrier Prévisionnel

Plus en détail

Bendaoud Ouahid de La Brousse Henri Serkizyan Kévin 23/03/15

Bendaoud Ouahid de La Brousse Henri Serkizyan Kévin 23/03/15 Bendaoud Ouahid de La Brousse Henri Serkizyan Kévin 23/03/15 I/Présentation des outils de gestion de réseau 1. Présentation générale des enjeux 2. L intérêt des logiciels payants 3. Les 3 logiciels que

Plus en détail

* Un flux TCP/UDP est une communication (plusieurs sessions TCP ou UDP) entre deux machines IP pendant un intervalle de

* Un flux TCP/UDP est une communication (plusieurs sessions TCP ou UDP) entre deux machines IP pendant un intervalle de Plateforme de Surveillance réseau et sécurité Solution SecurActive NSS SecurActive NSS est une plateforme de surveillance réseau et sécurité basée sur un moteur d analyse innovant. SecurActive NSS capture

Plus en détail

ManageEngine OpUtils 3. Vue d ensemble du produit

ManageEngine OpUtils 3. Vue d ensemble du produit ManageEngine OpUtils 3 Vue d ensemble du produit Agenda Vision général du produit Fonctions clés Les outils dans OpUtils Q & A Synthèse Vue du produit OpUtils est un outil de diagnostique du système et

Plus en détail

http://manageengine.adventnet.com/products/opmanager/download.html?free

http://manageengine.adventnet.com/products/opmanager/download.html?free Introduction Opmanager est un outil de supervision des équipements réseau. Il supporte SNMP, WMI et des scripts ssh ou Telnet pour récupérer des informations sur les machines. Toutefois les machines doivent

Plus en détail

SUPERVISION. Centreon 5.9

SUPERVISION. Centreon 5.9 SUPERVISION Centreon 5.9 Steven DELAPRUNE BTS SIO 11/03/2015 Sommaire CAHIER DES CHARGES... 3 INTRODUCTION... 3 PRINCIPES GENERAUX... 3 Définition... 3 Problématique... 3 Description du besoin... 3 Solution...

Plus en détail

Rapport Technique. Étude de solutions libres alternatives au système de supervision Nagios à L IUEM - Brest

Rapport Technique. Étude de solutions libres alternatives au système de supervision Nagios à L IUEM - Brest Rapport Technique Étude de solutions libres alternatives au système de supervision Nagios à L IUEM - Brest Auteur(s) : Robin Guennoc Titre projet : Étude solutions libres systèmes supervision Type de projet

Plus en détail

ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR

ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR ARCHITECTURE CLIENT/SERVEUR Définition : L'architecture client serveur s'appuie sur un poste central, le serveur, qui envoit des données aux machines clientes. Des programmes

Plus en détail

Supervision des réseaux

Supervision des réseaux Supervision des réseaux Thomas Vantroys thomas.vantroys@lifl.fr Université de Lille I Laboratoire d Informatique Fondamentale de Lille Bâtiment M3 - Cité Scientifique 59655 Villeneuve d Ascq 2009-2010

Plus en détail

ProCurve Manager Plus 2.2

ProCurve Manager Plus 2.2 ProCurve Manager Plus 2.2 ProCurve Manager Plus 2.2 est une plate-forme de gestion de réseau avancée basée sur Windows qui fournit à l administrateur des écrans simples à utiliser et détaillés pour configurer,

Plus en détail

POWERSHIELD². Logiciel de communication LOGICIELS ET ACCESSOIRES

POWERSHIELD². Logiciel de communication LOGICIELS ET ACCESSOIRES POWERSHIELD² Logiciel de communication Powershield² garantit une gestion de l ASI efficace et intuitive de l ASI grâce à l affichage de toutes les informations les plus importantes telles que la tension

Plus en détail

Franck DALY EUROMICRON

Franck DALY EUROMICRON Franck DALY EUROMICRON Administration SNMP des réseaux ETHERNET Les principes et méthodes de l administration SNMP MICROSENS_Get Connected Franck Daly Ingénieur Commercial EUROMICRON GROUP Les Objectifs

Plus en détail

CONFIGURATION P 2 P 3 P 3 P 10 P 11 P 13 P 14 P 16

CONFIGURATION P 2 P 3 P 3 P 10 P 11 P 13 P 14 P 16 CONFIGURATION 1 Présentation 2 Topologie du projet 3 Installation 4 Configuration 4.1 Création de la DMZ publique 4.2 Accès vers l Internet 4.3 Publication d Exchange 4.4 Rapports d activité et alertes

Plus en détail

SISR5 SUPERVISION DES RESEAUX. TP5 Mise en place d un outil de supervision

SISR5 SUPERVISION DES RESEAUX. TP5 Mise en place d un outil de supervision SISR5 SUPERVISION DES RESEAUX TP5 Mise en place d un outil de supervision GERSON YOULOU LOIC GLOAGUEN BTS SIO2 22/11/2013 SOMMAIRE Introduction... 2 Mise en place de l architecture réseau... 3 Configuration

Plus en détail

Supervision du réseaux

Supervision du réseaux Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Institut Spécialisée de Technologie Appliquée Route imouzzer 1 Supervision du réseaux Réalisé par : IDRISSI M hmmed Encadré par : Mr

Plus en détail

Pour la configuration, nous avons utilisé la documentation officielle d Eyes of Networ

Pour la configuration, nous avons utilisé la documentation officielle d Eyes of Networ Brahim amine ARAB Introduction Objectif L objectif principal est de superviser l intégralité des équipements de façon sécurisé via une interface web simple et clair afn d avoir une vue globale de notre

Plus en détail

Master d'informatique. Réseaux. Supervision réseaux

Master d'informatique. Réseaux. Supervision réseaux Master d'informatique Réseaux Supervision réseaux Bureau S3-354 mailto:jean.saquet@info.unicaen.fr http://www.info.unicaen.fr/~jean/radis Supervision des réseaux Système dépendants des réseaux physiques

Plus en détail

SecurActive NSS-500. Plateforme de Surveillance réseau et sécurité

SecurActive NSS-500. Plateforme de Surveillance réseau et sécurité Plateforme de Surveillance réseau et sécurité Solution SecurActive NSS SecurActive NSS est une plateforme de surveillance réseau et sécurité basée sur un moteur d analyse innovant. SecurActive NSS capture

Plus en détail

SDIS 84 PROJET INFOGERANCE PROCEDURE. Procédure

SDIS 84 PROJET INFOGERANCE PROCEDURE. Procédure PROCEDURE Origine Bull Services Date création : 25/09/2009 Auteur Romain BONVALOT 04 90 81 68 20-21 Nom document Livrable Pour Serveur Nagios.doc Référence Version : V1 Visa SDIS 84 : Visa Bull : Etat

Plus en détail

Administration et sécurité des réseaux M&K ELHDHILI

Administration et sécurité des réseaux M&K ELHDHILI Administration et sécurité des réseaux 1 Plan du cours Chapitre 1: Introduction à l administration des réseaux Domaines d activités Organisation logique (criètères, types de décisions ) Architectures et

Plus en détail

IHM OpIOS. Auteur : Hozzy TCHIBINDA. 08 Mars 2014 Version 1.2. Quelques fonctionnalités utiles. www.openip.fr

IHM OpIOS. Auteur : Hozzy TCHIBINDA. 08 Mars 2014 Version 1.2. Quelques fonctionnalités utiles. www.openip.fr IHM OpIOS Quelques fonctionnalités utiles Auteur : Hozzy TCHIBINDA 08 Mars 2014 Version 1.2 www.openip.fr Table des matières 1 Présentation 2 2 Personnalisation de l OpIOS 3 2.1 Configuration des utilisateurs.................................

Plus en détail

Problème physique. CH5 Administration centralisée

Problème physique. CH5 Administration centralisée CH5 Administration centralisée Problème physique L administrateur a un poste de travail Parfois pour plusieurs sites Une salle de serveurs est bruyante Machines sans interface (ex: routeur) Solutions Telnet

Plus en détail

Administration Réseau

Administration Réseau M1 Réseaux Informatique et Applications Administration Réseau Date: 02/04/07 Auteurs: Alexis Demeaulte, Gaël Cuenot Professeurs: Patrick Guterl Table des matières 1Introduction...3 2HP OPENVIEW...3 3Les

Plus en détail

Projet 2A STI : Supervision et audit de la sécurité système dans un réseau

Projet 2A STI : Supervision et audit de la sécurité système dans un réseau Projet 2A STI : Supervision et audit de la sécurité système dans un réseau Jeremy Briffaut,??? 8 septembre 2014 1 Objectifs Ce projet vous permettra de mettre en pratique vos connaissances acquises dans

Plus en détail

Administration de réseau : Outils publics et commerciaux

Administration de réseau : Outils publics et commerciaux Administration de réseau : III Administration de réseau : Christian LENNE, Christian.Lenne@grenet.fr CICG, Grenoble Nous présentons les solutions mises en œuvre sur le campus grenoblois pour la surveillance

Plus en détail

ALARMES USE IT MESSAGING. Présentation fonctionnelle

ALARMES USE IT MESSAGING. Présentation fonctionnelle + USE IT MESSAGING ALARMES Présentation fonctionnelle Prologue - www.prologue.fr Tél : 01 69 29 39 39 Email Support Technique : support@prologue.fr Fax : 01 69 29 90 43 Généralités Introduction La fiabilité

Plus en détail

Guide d installation

Guide d installation Guide d installation Introduction... 3 1. Appuyer sur Enter... 4 2. Choisir le type de serveur à installer... 5 3. Formatage et installation sur le disque... 6 4. Confirmation du formatage du disque...

Plus en détail

PPE 2-1 Support Systeme. Partie Support Système

PPE 2-1 Support Systeme. Partie Support Système PPE 2-1 Support Systeme Partie Support Système Sébastien MASSON 24/04/2013 0 Sommaire 1. DMZ 2 2. Serveurs Web 3 3. Logiciel d'inventaire 6 1 1. DMZ (Zone démilitarisée) Une DMZ est une zone tampon d'un

Plus en détail

Serveur de messagerie sous Debian 5.0

Serveur de messagerie sous Debian 5.0 Serveur de messagerie sous Debian 5.0 Avec Postfix et une connexion sécurisée GEORGET DAMIEN ET ANTHONY DIJOUX 06/10/2009 [Tutorial d installation d un serveur de messagerie POP et SMTP sous Debian, avec

Plus en détail

1. Présentation générale

1. Présentation générale BTS SIO PPE2 SISR OCS Inventory NG Page 1 1. Présentation générale 1.1. Principales fonctionnalités 1.1.1. Inventaire et gestion de parc Open Computers and Software Inventory Next Generation est un logiciel

Plus en détail

Infrastructure Management

Infrastructure Management Infrastructure Management Service de Supervision et gestion des infrastructures informatiques DATASHEET Présentation générale Netmind Infrastructure Management (NIM) est un service de supervision et de

Plus en détail

Test d un système de détection d intrusions réseaux (NIDS)

Test d un système de détection d intrusions réseaux (NIDS) Test d un système de détection d intrusions réseaux (NIDS) La solution NETRANGER CISCO SECURE IDS Par l Université de Tours Thierry Henocque Patrice Garnier Environnement du Produit 2 éléments Le produit

Plus en détail

FazaANGEL supervision pro-active

FazaANGEL supervision pro-active presentation FazaAngel - page 1/7 FazaANGEL supervision pro-active FazaAngel : supervision pro-active fazaangel surveille tous les «éléments de votre infrastructure : télécom, réseau, serveur, site web

Plus en détail

LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC

LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC L entreprise Ilog est une petite entreprise de services informatiques située à La Défense. Les chefs de projet de l entreprise sont souvent en déplacement à travers toute

Plus en détail

Guide d installation JMap 5.0

Guide d installation JMap 5.0 Guide d installation JMap 5.0 Installation de JMap L installation de JMap se fait typiquement sur un serveur qui sera accédé par l ensemble des utilisateurs. Lors de l installation, toutes des composantes

Plus en détail

BTS SIO option SISR *** PPE 3-2. (Projet Professionnel Encadré) (Version provisoire) Administrations réseau et système

BTS SIO option SISR *** PPE 3-2. (Projet Professionnel Encadré) (Version provisoire) Administrations réseau et système BTS SIO option SISR *** PPE 3-2 (Projet Professionnel Encadré) Construit autour de La Maison Des Ligues (M2L) (Version provisoire) Administrations réseau et système Supervision réseau et infrastructure

Plus en détail

Ajout d items spécifiques

Ajout d items spécifiques 1 Ajout d items spécifiques Item : SNMP (Borne Wi-Fi & Switch.) Introduction sur le SNMP. SNMP est relativement simple une fois qu on a compris. Voyons comment se compose un ensemble d éléments communiquant

Plus en détail

INSTALLATION D UN SERVEUR D IMPRESSION MODELE D-LINK DP-301U

INSTALLATION D UN SERVEUR D IMPRESSION MODELE D-LINK DP-301U 1 INSTALLATION D UN SERVEUR D IMPRESSION MODELE D-LINK DP-301U 2 LIEU CONCERNE : Salles de formation 1 et 2 OBJECTIFGENERAL : partager une imprimante via le réseau local pour centraliser les travaux d

Plus en détail

COMMUNICATION SNMP SNMP/WEB MANAGER 1/6

COMMUNICATION SNMP SNMP/WEB MANAGER 1/6 1/6 COMMUNICATION SNMP Notre carte de communication spécifique à nos produits META SYSTEM et TECH SYSTEM, vous permet de configurer et de visualiser très facilement vos équipements. Le plus puissant et

Plus en détail

Notice du LiveCD Spécialité Réseaux

Notice du LiveCD Spécialité Réseaux Notice du LiveCD Spécialité Réseaux 21 2 Ethereal : Ethereal est un sniffer de réseau, il capture les trames circulant sur le réseau, en permet l'analyse et sépare suivant l'encapsulation les différnetes

Plus en détail

INSTALLATION ET CONFIGURATION DE CENTREON ENTREPRISE SERVER

INSTALLATION ET CONFIGURATION DE CENTREON ENTREPRISE SERVER INSTALLATION ET CONFIGURATION DE CENTREON ENTREPRISE SERVER NTRODUCTION : Centreon est un logiciel de surveillance système et réseau adapté aux besoins de votre DSI. Il permet d avoir accès aux fonctionnalités

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD3 Exercices Exercice 1 Enumérez les sept étapes du processus consistant à convertir les communications de l utilisateur en données. 1. L utilisateur entre les données via une interface matérielle.

Plus en détail

Réseaux. Simple Network Management Protocol

Réseaux. Simple Network Management Protocol Réseaux Simple Network Management Protocol Sommaire 1. Génèse 2. Généralités 3. Principe de fonctionnement 4. La Management Information Base (MIB) 5. Installation et utilisation 2 Sommaire Génèse 3 Génèse

Plus en détail

Omar Cheikhrouhou-ISIMA. http://people.coins-lab.org/ocheikhrouhou/

Omar Cheikhrouhou-ISIMA. http://people.coins-lab.org/ocheikhrouhou/ Cours: Administration et sécurité des systèmes et des réseaux Chapitre 1: Présentation de Windows Server 2008 et concepts de base sur les réseaux Omar Cheikhrouhou http://people.coins-lab.org/ocheikhrouhou/

Plus en détail

Administration, Sécurité : Quelques mots...

Administration, Sécurité : Quelques mots... Chapitre 9 1 Administration, Sécurité : Quelques mots... La sécurité dans les Réseaux 2 Risques et Menaces : vulnérabilité : degré d exposition à des dangers sensibilité : caractère stratégique d un élément

Plus en détail

CONDUITE & GESTION DE PROJET

CONDUITE & GESTION DE PROJET LES THEMES DU PROGRAMME PEDAGOGIQUE CONDUITE & GESTION DE PROJET Techniques de gestion de projets Connaître le rôle d un chef de projet dans la conduite de projet. Les méthodes, les techniques et les outils

Plus en détail

Server. Mac OS X. l Admin. Cahiers. Jacques Foucry. Collection dirigée par Nat Makarévitch. Avec la contribution de Martine Chalmond

Server. Mac OS X. l Admin. Cahiers. Jacques Foucry. Collection dirigée par Nat Makarévitch. Avec la contribution de Martine Chalmond Jacques Foucry Cahiers de l Admin Mac OS X Server Collection dirigée par Nat Makarévitch Avec la contribution de Martine Chalmond, ISBN : 2-212-11282-3 Étude de cas 1 Mac OS X Licences Intégration Facilité

Plus en détail

White Paper - Livre Blanc

White Paper - Livre Blanc White Paper - Livre Blanc Développement d applications de supervision des systèmes d information Avec LoriotPro Vous disposez d un environnement informatique hétérogène et vous souhaitez à partir d une

Plus en détail

Le langage PHP permet donc de construire des sites web dynamiques, contrairement au langage HTML, qui donnera toujours la même page web.

Le langage PHP permet donc de construire des sites web dynamiques, contrairement au langage HTML, qui donnera toujours la même page web. Document 1 : client et serveur Les ordinateurs sur lesquels sont stockés les sites web sont appelés des serveurs. Ce sont des machines qui sont dédiées à cet effet : elles sont souvent sans écran et sans

Plus en détail

Table des matières 1. Chapitre 1 Introduction à Nagios et la supervision

Table des matières 1. Chapitre 1 Introduction à Nagios et la supervision Table des matières 1 Les exemples cités tout au long de cet ouvrage sont téléchargeables à l'adresse suivante : http://www.editions-eni.fr Saisissez la référence ENI de l'ouvrage EP3NAG dans la zone de

Plus en détail

Travaux pratiques 8.5.2 : configuration des listes de contrôle d accès et enregistrement de l activité dans un serveur Syslog

Travaux pratiques 8.5.2 : configuration des listes de contrôle d accès et enregistrement de l activité dans un serveur Syslog Travaux pratiques 8.5.2 : configuration des listes de contrôle d accès et enregistrement de l activité dans un serveur Syslog Nom de l hôte Adresse IP Fast Ethernet 0/0 Adresse IP Serial 0/0/0 Routeur

Plus en détail

Notions de base sur SNMP

Notions de base sur SNMP Notions de base sur SNMP Quelques rappels sur SNMP SNMP est un protocole permettant a un Manager de dialoguer avec différents agents sur le réseau. L objectif de ces mécanismes est de pouvoir superviser

Plus en détail

Eléments de Supervision

Eléments de Supervision Eléments de Supervision des réseauxr Le protocole SNMP 21.02.11 IUT GTR Grenoble 1 La supervision des réseauxr Administration Offrir aux utilisateurs des services Evolution vers d autres d fonctionnalités

Plus en détail

User Documentation. Documentation utilisateur. version 0.2b 04-2009

User Documentation. Documentation utilisateur. version 0.2b 04-2009 User Documentation Documentation utilisateur version 0.2b 04-2009 Table des matières 3 French Version....4 English Version.22 Table des matières 4 Table des matières TABLE DES MATIERES 3 A PROPOS DE CE

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL MÉMOIRE SOUMIS POUR L OBTENTION D UNE MAÎTRISE EN INFORMATIQUE SNMPV3-MODULAIRE : UNE MÉTHODOLOGIE DE CONCEPTION

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL MÉMOIRE SOUMIS POUR L OBTENTION D UNE MAÎTRISE EN INFORMATIQUE SNMPV3-MODULAIRE : UNE MÉTHODOLOGIE DE CONCEPTION UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL MÉMOIRE SOUMIS POUR L OBTENTION D UNE MAÎTRISE EN INFORMATIQUE SNMPV3-MODULAIRE : UNE MÉTHODOLOGIE DE CONCEPTION ET DE MISE EN ŒUVRE D UN PROTOCOLE DE GESTION DE RÉSEAU

Plus en détail

Supervision système et réseau avec Zabbix. Fabien Muller Workshop 26 janvier 2016

Supervision système et réseau avec Zabbix. Fabien Muller Workshop 26 janvier 2016 Supervision système et réseau avec Zabbix Fabien Muller Workshop 26 janvier 2016 Plan Introduction Architecture Fonctionnalités Configurations Interface web Conclusion Introduction Zabbix : Projet libre

Plus en détail

SOMMAIRE PRESENTATION... 3 SITE SNMP... 4 SITE TRAP SNMP... 7 HISTORIQUE DES VERSIONS LOGICIELLES... 11

SOMMAIRE PRESENTATION... 3 SITE SNMP... 4 SITE TRAP SNMP... 7 HISTORIQUE DES VERSIONS LOGICIELLES... 11 FRANÇAIS MANUEL D UTILISATION Ressources SNMP Home II - 138.Avenue Léon Bérenger - 06706 Saint-Laurent du Var Cedex : 04 93 19 37 37 - : 04 93 07 60 40 - : 04 93 19 37 30 Site : www.wit.fr SOMMAIRE PRESENTATION...

Plus en détail

DATASET / NETREPORT, propose une offre complète de solutions dans les domaines suivants:

DATASET / NETREPORT, propose une offre complète de solutions dans les domaines suivants: Présentation Société DATASET / NETREPORT, propose une offre complète de solutions dans les domaines suivants: Outils d aide à la décision Gamme DATASET Solutions de gestion temps réel du système d information

Plus en détail

L3 informatique TP n o 5 : Administration et supervision réseau

L3 informatique TP n o 5 : Administration et supervision réseau L3 informatique TP n o 5 : Administration et supervision réseau Sovanna Tan Octobre 2009, rev. septembre 2015 1/14 Sovanna Tan Administration et supervision réseau Plan 1 Introduction 2 Simple Network

Plus en détail

A. Présentation. LanScanner2006

A. Présentation. LanScanner2006 V2.33 Revu le : 18/04/2008 Auteur : Nicolas VEST LanScanner2006 Objectif : Présentation de LanScanner. Proposer l outil adéquat de l administrateur réseau, afin de lui permettre une administration journalière

Plus en détail

Pratique de le gestion de réseau

Pratique de le gestion de réseau Pratique de le gestion de réseau Nazim Agoulmine Omar Cherkaoui ISBN : 2-212-11259-9 Table des matières V Table des matières Introduction générale........................................ 1 Structure du

Plus en détail

Centralisation Automatisation Simplicité

Centralisation Automatisation Simplicité Nous contacter : SARL concept Centralisation Automatisation Simplicité support@d3concept.com Hotline 24/24 : +330677723498 www.d3concept.com Un outil complet constitué de 9 modules pour la supervision

Plus en détail

Serveur virtuel infogéré

Serveur virtuel infogéré Serveur virtuel infogéré Fiche produit 12 novembre 2010 Résumé Afin de garantir la disponibilité du serveur du client, nous proposons la mise à disposition d un serveur virtuel avec une infogérance complète

Plus en détail

Statistiques réseau et système avec CACTI

Statistiques réseau et système avec CACTI Supervision et gestion des réseaux Statistiques réseau et système avec CACTI These materials are licensed under the Creative Commons Attribution-Noncommercial 3.0 Unported license (http://creativecommons.org/licenses/by-nc/3.0/)

Plus en détail

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique Fiche Technique Cisco Secure Access Control Server Solution Engine Cisco Secure Access Control Server (ACS) est une solution réseau d identification complète qui offre à l utilisateur une expérience sécurisée

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

Migration NT4 vers Windows 2003 Server

Migration NT4 vers Windows 2003 Server Migration NT4 vers Windows 2003 Server Networking Intelligence Agency 07 janvier 2007-1 - 1. INTRODUCTION...- 3-2. DEFINITION...- 4-2.1. ANALYSE DE L EXISTANT... - 4-2.2. OBJECTIFS DE LA MIGRATION... -

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire Université Abou Bakr Belkaid Tlemcen Faculté des Sciences Département d Informatique

République Algérienne Démocratique et Populaire Université Abou Bakr Belkaid Tlemcen Faculté des Sciences Département d Informatique République Algérienne Démocratique et Populaire Université Abou Bakr Belkaid Tlemcen Faculté des Sciences Département d Informatique Mémoire de fin d études pour l obtention du diplôme de Licence en Informatique

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Présentation. Logiciels libres. Open Source. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13

Présentation. Logiciels libres. Open Source. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13 Présentation Logiciels libres et Open Source Description Un logiciel libre* est en général gratuit. Il est utilisable et modifiable sans notification préalable à son auteur, qui a renoncé à ses droits

Plus en détail

Formation A2IMP. Acquisition d information sur les autres équipements du réseau. Frédéric Bongat IPSL Formation A2IMP 1

Formation A2IMP. Acquisition d information sur les autres équipements du réseau. Frédéric Bongat IPSL Formation A2IMP 1 Formation A2IMP Acquisition d information sur les autres Frédéric Bongat IPSL Formation A2IMP 1 Idée : corréler des informations via d autres Informations de base Connaître l horodatage (date, heure) des

Plus en détail

Chapitre 1 Comment se connecter à Internet... 13

Chapitre 1 Comment se connecter à Internet... 13 Chapitre 1 Comment se connecter à Internet... 13 1.1 Adresse IP permanente ou temporaire... 16 1.2 Débit d une connexion... 16 1.3 Utilisation occasionnelle (RTC, Numéris)... 20 RTC... 20 RNIS... 24 1.4

Plus en détail

Le Web: les machines parlent aux machines

Le Web: les machines parlent aux machines Le Web: les machines parlent aux machines Historique Année 70 : ARPA (Advanced Research Project Agency). Relier les centres de recherche : ARPANET. 1972 : Premières spécifications TCP/IP (IP internet Protocol)

Plus en détail

INTRODUCTION... 3 ARCHITECTURE...

INTRODUCTION... 3 ARCHITECTURE... SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 ARCHITECTURE... 4 CE QUI CHANGE POUR L'UTILISATEUR... 5 LE ROLE DE L'ADMINISTRATEUR... 5 LE MATERIEL... 5 CONFIGURATION SYSTEME... 6 DEPANNAGE... 7 DROITS DE L UTILISATEUR POUR

Plus en détail

Manuel réseau. Configuration sous Windows Utilisation du serveur d impression Contrôle et configuration de l imprimante Annexe

Manuel réseau. Configuration sous Windows Utilisation du serveur d impression Contrôle et configuration de l imprimante Annexe Manuel réseau 1 2 3 4 Configuration sous Windows Utilisation du serveur d impression Contrôle et configuration de l imprimante Annexe Lisez ce manuel avec attention avant d utiliser cet appareil et conservez-le

Plus en détail

Chanut, Nguyen, Tarditi, Yassa TP SNMP

Chanut, Nguyen, Tarditi, Yassa TP SNMP Chanut, Nguyen, Tarditi, Yassa TP SNMP 1 Sommaire TP1 I) Installation ireasoning MIB browser... 3 II) Installation du service SNMP... 4 II.I) Sous Windows 7... 4 II.II) Sous Windows 2008 R2... 5 III) Afficher

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/11 http://robert.cireddu.free.fr/sin LES DÉFENSES Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement

Plus en détail

Vérification d'un fonctionnement attendu Supervision

Vérification d'un fonctionnement attendu Supervision Cédric TEMPLE Supervision? Vérification d'un fonctionnement attendu Supervision Physiques: Disques, CPU, DIMM,... OS: CPU, RAM, SWAP, users connectés,... Applicatifs: processus, nombre, messages dans les

Plus en détail

Logiciel de gestion d imprimante

Logiciel de gestion d imprimante Cette rubrique aborde notamment les aspects suivants : «Utilisation du logiciel CentreWare», page 3-10 «Utilisation des fonctions de gestion de l imprimante», page 3-12 Utilisation du logiciel CentreWare

Plus en détail

Présentation : Aurelien.Bompard@c-s.fr Contact Commercial : Frederic.Murbach@c-s.fr Responsable Offre Logiciels Libres : Gilles.Lehmann@c-s.

Présentation : Aurelien.Bompard@c-s.fr Contact Commercial : Frederic.Murbach@c-s.fr Responsable Offre Logiciels Libres : Gilles.Lehmann@c-s. Présentation : Aurelien.Bompard@c-s.fr Contact Commercial : Frederic.Murbach@c-s.fr Responsable Offre Logiciels Libres : Gilles.Lehmann@c-s.fr Plan Présentation de Vigilo Architecture globale Composants

Plus en détail

Bénéficier des outils de partage de Microsoft Outlook avec le serveur MDaemon.

Bénéficier des outils de partage de Microsoft Outlook avec le serveur MDaemon. Bénéficier des outils de partage de Microsoft Outlook avec le serveur MDaemon. 1/23 Sommaire Introduction... 3 À propos de MDaemon... 3 À propos de Alt-N Technologies... 3 Outlook Connector et travail

Plus en détail

Logiciel de gestion d imprimante

Logiciel de gestion d imprimante Cette rubrique aborde notamment les aspects suivants : «Utilisation du logiciel CentreWare», page 3-10 «Utilisation des fonctions de gestion de l imprimante», page 3-12 Utilisation du logiciel CentreWare

Plus en détail

Manuel du logiciel PrestaTest.

Manuel du logiciel PrestaTest. Manuel du logiciel. Ce document décrit les différents tests que permet le logiciel, il liste également les informations nécessaires à chacun d entre eux. Table des matières Prérequis de PrestaConnect :...2

Plus en détail