Turbine à Combustion W501F-D2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Turbine à Combustion W501F-D2"

Transcription

1 Étude de la sensibilité au rubbing rotor/stator d un compresseur de turbine à combustion : couplage des effets thermomécaniques et vibratoires Franck MEISSONNIER & Carlo STOISSER EDF R&D Dépt. AMA Clamart 1

2 Turbine à Combustion W501F-D2 Puissance 187 Mwe Rendement 37% (CS) 56.5% (CC) Nox 25 ppmv T C entrée turbine 1418 C T C échappement 593 C Débit d air 447 Kg/s Taux de compression 16/1 IGV 2

3 3

4 Contexte: rubbing sur TAC W501F-D2 (2) Problèmes de rubbing sur W501F-D2 pendant les phases de redémarrage à chaud (Hot Restart) Mise en place par Siemens-Westinghouse d une limitation sur les Hot Restarts : Impact sur la disponibilité de la TAC (5h d attente si le HR n est pas effectué dans les 20mn après un arrêt) L augmentation sensible des cas de rubbing est principalement lié à: Introduction de nouvelles technologies et nouveaux designs Ex. Upgrade W501F FC FD FD2 Évolution du marché de l électricité La W501F a été initialement développée pour satisfaire à un marché essentiellement orienté sur une exploitation en base Actuellement, utilisation de plus en plus fréquente en Arrêt/Démarrage quotidien (augmentation du nombre de Hot Restart) 4

5 Objectifs de l étude Développer un outil d analyse de risque rubbing compresseur : Afin de maîtriser au mieux l évolution des jeux rotor/stator au cours d un cycle Hot Restart Prenant en compte les principaux phénomènes physiques auxquels est soumise une TAC: Thermomécanique du compresseur (inerties thermiques, centrifugation) Vibrations de la ligne d arbres Exploiter l outil d analyse de risque rubbing sur des TAC du parc EDF Évaluer la criticité des procédures d exploitation vis-à-vis du risque rubbing Procédures déjà existantes (Ex. Restriction Hot Restart Forced Cooling) Procédures à venir Maîtriser le risque rubbing suite à des upgrades (Ex. Levée de la limitation sur les Hot Restart) Disposer d une expertise technique face au constructeur 5

6 Approche technique 1. Calcul thermomécanique 2. Calcul vibratoire 3. Analyse de risque Modèle du compresseur (Code_Aster ) Modélisation par éléments finis - Thermoélasticité Carter 3D avec prise en compte des soutirages et des diaphragmes Rotor 3D Poly disques assemblés par tirants : modélisation monobloc 3 aubages mobiles modélisés en tridimensionnel (1, 7 et 13) Voiles des aubages modélisés par des éléments discrets de type masse ponctuelle Voiles = elt. ponctuels éléments finis 6

7 Approche technique 1. Calcul thermomécanique 2. Calcul vibratoire 3. Analyse de risque Modèle thermomécanique e du compresseur (Code_Aster ) Conditions aux limites Symétries Ancrage support Chargements Centrifugation Échanges thermique dans la veine compresseur T C de l air (calcul de rendement isentropique) Coefficients d échanges (relation de Colburn) 7

8 Approche technique 1. Calcul thermomécanique 2. Calcul vibratoire 3. Analyse de risque Validation : Comparaison entre les jeux résiduels normalisés prédits avec Code_Aster et les mesures S-W pour un cycle d arrêt-démarrage type Γ n δ 0 = δ 0 δ δ MAX cons cons Conclusions: Conservatisme du modèle EDF R&D (Modèle aux éléments finis) Corrélation satisfaisante après recalage des CET et du jeu de montage, δ 0 8

9 Approche technique 1. Calcul thermomécanique 2. Calcul vibratoire 3. Analyse de risque Application : Calcul des jeux consommés au cours d un cycle "Hot Restart" 9

10 Approche technique 1. Calcul thermomécanique 2. Calcul vibratoire 3. Analyse de risque Résultats : iso-température sur configuration déformée Dévrillage des aubages Distorsion du carter 10

11 Approche technique 1. Calcul thermomécanique 2. Calcul vibratoire 3. Analyse de risque Mise en évidence des inerties thermiques au cours d un Hot Restart 11

12 Approche technique 1. Calcul thermomécanique 2. Calcul vibratoire 3. Analyse de risque Calcul de la réponse au balourd de la ligne d arbres (analyse harmonique) Modélisation EF 1D du groupe TAC-Alternateur Calcul chaîné Edyos (modélisation des paliers) - CADYRO Identification des balourds à partir de mesures sur site au niveau des paliers Évaluation des jeux d origine vibratoire en fonction de la fréquence de rotation Déformée Évolution des excentricités au cours d un Hot Restart 12

13 Approche technique 1. Calcul thermomécanique 2. Calcul vibratoire 3. Analyse de risque Évaluation du risque rubbing compresseur au cours d un cycle Comparaison jeux prédits / jeux d assemblage δ = dr a + δ vib δ 0 dr Interfaces compresseur étudiées c 13

14 Résultats Étude de la limitation LHR Limitation sur les Hot Restarts (LHR) imposée par le constructeur pour s affranchir de tout risque rubbing compresseur : LHR = 5h d attente si le HR n est pas effectué dans les 20mn après un arrêt Peut-on identifier cet intervalle d indisponibilité à partir des simulations numériques (calculs thermomécaniques + analyse vibratoire)? Levée de la LHR par le constructeur Augmentation/diminution des jeux rotor/stator δ 0 Tip/Casing δ 0 Rotor/Diaph Peut-on valider la levée de la LHR à partir des prédictions issues de l analyse de risque? 14

15 Résultats Étude de la levée de la LHR Influence du temps de redémarrage à chaud Évaluer l évolution du risque maximal et en déduire la période d indisponibilité du compresseur Risque maximal obtenu au niveau des étanchéités R7/D6 (jeux "Anahuac" - avant limitation HR) Risque écarté avec les jeux corrigés (Lomas de Real) Intervalle d indisponibilité 15 Validation levée HR

16 Conclusions Faisabilité d une analyse de risque rubbing compresseur de TAC (W501FD2) 16 Analyse basée sur une approche duale thermomécanique et vibratoire Applicabilité : méthodologie générique (mais nécessité du MEF de la TAC étudiée ) Mise en évidence de la nécessité d une limitation sur les Hot Restarts Validation qualitative des développements réalisés Validation de la levée de la limitation sur les Hot Restarts Cohérence des modifications apportées par le constructeur Nécessité de considérer les excentricités vibratoires dans une analyse de risque rubbing compresseur Perspectives Application de la méthodologie : Évaluation de la criticité des transitoires vis-à-vis du risque rubbing

17 Étude de la sensibilité au rubbing rotor/stator d un compresseur de turbine à combustion : couplage des effets thermomécaniques et vibratoires Franck MEISSONNIER & Carlo STOISSER EDF R&D Dépt. AMA Clamart 17

18 Résultats Influence des jeux d origine Vibratoire Influence de la vibration de la ligne d arbres dans l analyse de risque rubbing δ δ vib vib dr a + δ vib dr e + δ vib 18

19 Résultats Étude de la limitation HR Analyse de risque rubbing veine compresseur Ailette/Carter Jeu résiduel optimal: PAS DE RISQUE RUBBING à l interface ailette/carter 19

20 Résultats Étude de la limitation HR Analyse de risque rubbing veine compresseur R7/D6 Rotor/Diaphragme R1/D1 R13/D13 R7/D7 RISQUE RUBBING au niveau de l étage 7 (R7/D6) écarté avec les jeux de montages modifiés 20

Etudes numérique et expérimentale d un système tournant à supports flexibles variables

Etudes numérique et expérimentale d un système tournant à supports flexibles variables Etudes numérique et expérimentale d un système tournant à supports flexibles variables C. Villa J-J. Sinou F. Thouverez M. Massenzio Laboratoire de Tribologie et Dynamique des Systèmes CNRS-UMR 5513 Equipe

Plus en détail

Performances des turbocompresseurs aux basses vitesses de rotation

Performances des turbocompresseurs aux basses vitesses de rotation DELIGANT/PODEVIN Mardi 23 mars 2010 Performances des turbocompresseurs aux basses vitesses de rotation Michaël DELIGANT : Doctorant Pierre PODEVIN : Ingénieur de recherche CNAM Chaire de Turbomachines

Plus en détail

T.P. COMPRESSEUR. T.P. Machines Thermiques : Compresseur / Page : 1/8

T.P. COMPRESSEUR. T.P. Machines Thermiques : Compresseur / Page : 1/8 T.P. COMPRESSEUR T.P. Machines Thermiques : Compresseur / Page : /8 But du T.P. : Tester les performances d un compresseur à piston bi-étagé à refroidissement intermédiaire. Introduction : Les compresseurs

Plus en détail

Thèse de Doctorat. Diplôme délivré conjointement par l École Centrale de Nantes et l Université de Nantes. Titre

Thèse de Doctorat. Diplôme délivré conjointement par l École Centrale de Nantes et l Université de Nantes. Titre École Centrale de Nantes Université de Nantes École Doctorale Mécanique, Thermique et Genie Civil Année 27 N B.U. : Thèse de Doctorat Diplôme délivré conjointement par l École Centrale de Nantes et l Université

Plus en détail

Modélisation et paramétrage des turbocompresseurs et turbines 289

Modélisation et paramétrage des turbocompresseurs et turbines 289 Modélisation et paramétrage des turbocompresseurs et turbines 289 En les exprimant en variables réduites dans les repères (ϕ, ψ), et(ϕ, Λ), le facteur de puissance étant représentatif de l'efficacité,

Plus en détail

Modélisation du comportement sismique non-linéaire de structures en béton armé : qualification expérimentale

Modélisation du comportement sismique non-linéaire de structures en béton armé : qualification expérimentale Modélisation du comportement sismique non-linéaire de structures en béton armé : qualification expérimentale G. Heinfling S. Moulin N. Ile EDF/DIN/SEPTEN EDF/R&D/AMA INSA de Lyon/URGC 1.50 1.00 Accélération

Plus en détail

Influence d un jet d air sur le refroidissement d un rotor de machine tournante de technologie discoïde

Influence d un jet d air sur le refroidissement d un rotor de machine tournante de technologie discoïde Journée d étude SFT 9 Mars 2006 Espace Hamelin 75016 Paris Influence d un jet d air sur le refroidissement d un rotor de machine tournante de technologie discoïde J. Pellé, S. Harmand Introduction Méthode

Plus en détail

Problèmes de précision dans la reconstruction de puissance dans les REP. G. Bruna

Problèmes de précision dans la reconstruction de puissance dans les REP. G. Bruna Problèmes de précision dans la reconstruction de puissance dans les REP G. Bruna Eléments de contexte La Réaction Nucléaire Neutron thermique U 235 92 E + Produits + de fission neutrons Génération de neutrons

Plus en détail

Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée.

Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée. Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée. Mise en situation. Nous proposons l étude des performances d un moteur thermique de scooter et de sa chaîne

Plus en détail

Turbines à gaz stationnaires: Avancées technologiques Conférence à l Université Pierre & Marie Curie, Paris 8 Octobre 2013

Turbines à gaz stationnaires: Avancées technologiques Conférence à l Université Pierre & Marie Curie, Paris 8 Octobre 2013 Turbines à gaz stationnaires: Avancées technologiques Conférence à l Université Pierre & Marie Curie, Paris 8 Octobre 2013 Michel Moliere : General Electric Plan - Aspects généraux - Systèmes de Combustion

Plus en détail

S2I. Production électrique et régulation du réseau français

S2I. Production électrique et régulation du réseau français PSI 4 heures Calculatrices autorisées 0 SI Production électrique et régulation du réseau français I Organisation du réseau électrique européen I.A Introduction Depuis la première ligne électrique construite

Plus en détail

Outil de classement des tours aéro-réfrigérantes

Outil de classement des tours aéro-réfrigérantes Outil de classement des tours aéro-réfrigérantes Charles Toulemonde* Patrick Sémété* Jean-Luc Fléjou** Nhu-Cuong Tran* *EDF R&D/MMC, **EDF R&D/AMA Journée des utilisateurs de Code_Aster 2012 15 Mars, 2012

Plus en détail

Modélisation et analyse de stabilité d un rotor flexible aubagé Etude du contact aubes/carter

Modélisation et analyse de stabilité d un rotor flexible aubagé Etude du contact aubes/carter Modélisation et analyse de stabilité d un rotor flexible aubagé Etude du contact aubes/carter Nicolas Lesaffre Jean-Jacques Sinou Fabrice Thouverez Laboratoire LTDS, UMR 5513, Equipe D2S, Ecole Centrale

Plus en détail

DEVOIR DE CONCEPTION COMPRESSEUR SANDEN

DEVOIR DE CONCEPTION COMPRESSEUR SANDEN Mercredi 10 mai 2006 DEVOIR DE CONCEPTION COMPRESSEUR SANDEN Les documents de cours et de TD sont autorisés. Certaines données sont à rechercher dans le cours. Pour toutes les questions vous préciserez

Plus en détail

Le plus complet «laboratoire d expérimentation» pour l enseignement et la compréhension des défauts vibratoires des machines tournantes

Le plus complet «laboratoire d expérimentation» pour l enseignement et la compréhension des défauts vibratoires des machines tournantes Expertises vibratoires de machines tournantes Expertises vibratoires de structures Mesures de contraintes Simulateur Expert Le plus complet «laboratoire d expérimentation» pour l enseignement et la compréhension

Plus en détail

Étude d une pompe à chaleur

Étude d une pompe à chaleur TP N 15 Étude d une pompe à chaleur - page 89 - - T.P. N 14 - ÉTUDE D'UNE POMPE A CHALEUR 1. FONCTIONNEMENT THÉORIQUE Une pompe à chaleur est une machine thermique dans laquelle le fluide qui subit une

Plus en détail

Projets de stages et de travaux de fin d études en Energie et Bâtiments à Cenaero (2012-2013)

Projets de stages et de travaux de fin d études en Energie et Bâtiments à Cenaero (2012-2013) Projets de stages et de travaux de fin d études en Energie et Bâtiments à Cenaero (2012-2013) Cenaero (http ://www.cenaero.be) est un centre de recherche appliqué dédicacé à la modélisation et la simulation

Plus en détail

Notice de montage Allumage Digital Racing Factory MINARELLI scooter Bicylindre

Notice de montage Allumage Digital Racing Factory MINARELLI scooter Bicylindre Notice de montage Allumage Digital Racing Factory MINARELLI scooter Bicylindre Caractéristiques techniques : * Allumage digital à rotor intérieur (faible moment d inertie) à décharge de condensateur utilisant

Plus en détail

Dynamique non-linéaire d un bi-rotor aubagé

Dynamique non-linéaire d un bi-rotor aubagé Dynamique non-linéaire d un bi-rotor aubagé Marion Gruin, Fabrice Thouverez, Emmanuelle Sarrouy, Pierrick Jean To cite this version: Marion Gruin, Fabrice Thouverez, Emmanuelle Sarrouy, Pierrick Jean.

Plus en détail

LE SYSTEME DE SURALIMENTATION 1. Mise en situation

LE SYSTEME DE SURALIMENTATION 1. Mise en situation 1. Mise en situation (entourez le turbo) Renault Mégane 1.9 dci 2. Necessité du système 2.1 Rappel P = C.ω P Puissance (watt) C Couple (N.m) ω Vitesse angulaire (rad.s -1 ) 2.2 Paramètres influençant les

Plus en détail

Gestion aérothermique des zones de fuites du compartiment moteur d un véhicule automobile.

Gestion aérothermique des zones de fuites du compartiment moteur d un véhicule automobile. Gestion aérothermique des zones de fuites du compartiment moteur d un véhicule automobile. Mahmoud KHALED 1,2*, Fabien HARAMBAT 2, Hassan PEERHOSSAINI 1 1 Laboratoire de thermocinétique, CNRS-UMR 6607,

Plus en détail

Un exemple d application en robotique de précision Soudage laser de lunettes

Un exemple d application en robotique de précision Soudage laser de lunettes Un exemple d application en robotique de précision Objectifs Souder toutes lunettes cerclées titane complètes 7 composants Cordons sur des surfaces complexes en face avant et arrière 50 lunettes/heure

Plus en détail

Projet PACO Appel à projets EESI 2009. Jean-François Bérail, EDF R&D

Projet PACO Appel à projets EESI 2009. Jean-François Bérail, EDF R&D Projet PACO Appel à projets EESI 2009 Jean-François Bérail, EDF R&D Le projet PACO Développement d une pompe à caleur aute température utilisant l eau comme fluide de travail Organismes de recerce : Institut

Plus en détail

Partie 1. Mécanique appliquée & organes de machines

Partie 1. Mécanique appliquée & organes de machines Partie 1 Mécanique appliquée & organes de machines 4 Contenu: Statique Forces et moments...6 Forces dans un treillis...7 Réactions internes / méthodes de sections...8 Ponts, poutres, arcs...8 Frottement...9

Plus en détail

Notice de mise en œuvre de calculs de rotors

Notice de mise en œuvre de calculs de rotors Titre : Notice de mise en œuvre de calculs de rotors Date : 07/03/2013 Page : 1/36 Notice de mise en œuvre de calculs de rotors Résumé : Ce document constitue une aide à l'utilisateur pour la réalisation

Plus en détail

Etude d une installation de cogénération : Hôpital maritime de Zuydcoote :

Etude d une installation de cogénération : Hôpital maritime de Zuydcoote : Etude d une installation de cogénération : Hôpital maritime de Zuydcoote : Objectif du TD : L objectif de ce TD est l étude et la modélisation sous Thermoptim d une installation de cogénération existante,

Plus en détail

CAPTEURS POUR APPLICATIONS AUX DOMAINES INERTIELS

CAPTEURS POUR APPLICATIONS AUX DOMAINES INERTIELS CAPTEURS POUR APPLICATIONS AUX DOMAINES INERTIELS 0 RAPPELS SUR L INERTIE ET SES SENSEURS 1 Guidage, Navigation & Pilotage 3 Grands domaines dans l utilisation des senseurs inertiels La Navigation Quelles

Plus en détail

Production d électricité par turbine à gaz

Production d électricité par turbine à gaz Production d électricité par turbine à gaz par Jacques MAUNAND Expert Turbine à Gaz chez EDF R&D 1. Cycle thermodynamique d une turbine à gaz... D 4 001-2 1.1 Composants d une turbine à gaz... 3 1.2 Équilibre

Plus en détail

1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles

1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles CHAPITRE 1 ANALYSE DES SYSTÈMES 1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles L objectif de ce TD est de montrer que l outil équation différentielle

Plus en détail

A l inverse d autres contrôles très performants, mais effectués à l atelier, moteur démonté.

A l inverse d autres contrôles très performants, mais effectués à l atelier, moteur démonté. 1 Contrôle et expertise prévisionnels des moteurs électriques Introduction Il s agit de techniques de contrôle et/ou d expertise préventifs prévisionnels des moteurs électriques, à savoir: effectués machine

Plus en détail

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Page 1 sur 6 Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Introduction Un véhicule en mouvement possède une énergie cinétique, fonction de la masse et de la vitesse, soit E = 1/2 m v 2. Le

Plus en détail

Critères de retrait d exploitation pour les fissures affectant les disques frettés BP CP0-CP1

Critères de retrait d exploitation pour les fissures affectant les disques frettés BP CP0-CP1 Critères de retrait d exploitation pour les fissures affectant les disques frettés BP CP0-CP1 Maïlys Pache EDF SEPTEN Journée des utilisateurs de Salome-Meca et Code_Aster 19 mars 2013 Contexte : fissuration

Plus en détail

Réf. : 1. Lettre ASN CODEP-DCN-2014-011704 du 10 mars 2014. Par lettre citée en référence 1, vous demandez l avis et les observations de l IRSN sur :

Réf. : 1. Lettre ASN CODEP-DCN-2014-011704 du 10 mars 2014. Par lettre citée en référence 1, vous demandez l avis et les observations de l IRSN sur : Fontenay-aux-Roses, le 29 avril 2014 Monsieur le Président de l Autorité de sûreté nucléaire Avis IRSN N 2014-00172 Objet : Réacteurs électronucléaires - EDF Instruction des études associées au réexamen

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008. Cric électrique pour véhicule particulier

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008. Cric électrique pour véhicule particulier BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES GÉNIE ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2008 ÉPREUVE : ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS Durée: 4 heures Coefficient : 6 Cric électrique pour véhicule

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP PHYSIQUE 1. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont autorisées. * * *

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP PHYSIQUE 1. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont autorisées. * * * SESSION 004 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP PYSIQUE Durée : 4 heures Les calculatrices sont autorisées. N : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de

Plus en détail

Modélisation dans le repère tournant et Influence des défauts sur le comportement vibratoire des machines tournantes

Modélisation dans le repère tournant et Influence des défauts sur le comportement vibratoire des machines tournantes Modélisation dans le repère tournant et Influence des défauts sur le comportement vibratoire des machines tournantes Benoit Prabel 1, Didier Combescure 1,, Arnaud Lazarus 1,3 1 : CEA Saclay - DEN/DMS/SEMT/DYN

Plus en détail

INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering

INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering Hoffmann Sébastien Septembre 2012 1. Introduction De nombreuses contraintes sont apparues ces dernières années. Les

Plus en détail

Etude d une installation de cogénération industrielle

Etude d une installation de cogénération industrielle Etude d une installation de cogénération industrielle Objectif du TD : L objectif de ce TD est l étude et la modélisation sous Thermoptim d une installation de cogénération existante, et l influence des

Plus en détail

COMPRESSEUR ALTERNATIF

COMPRESSEUR ALTERNATIF COMPRESSEUR ALTERNATIF 1. DIAGRAMME D'UN COMPRESSEUR A PISTON 1.1. Compresseur à un étage L'évolution théorique d'un fluide dans le cylindre d'un compresseur à piston est présentée sur la figure 1 en coordonnées

Plus en détail

www.arcacaldaie.com Chaudières gaz au sol

www.arcacaldaie.com Chaudières gaz au sol www.arcacaldaie.com Chaudières gaz au sol 120 120 C Les solutions innovantes adoptées par Arca pour les nouvelles chaudières PIXELFast 120, offrent aux clients des prestations très élevées, soit pour la

Plus en détail

Master Mécanique des Solides Liste des Unités de Formations (UE) Master 1 - Semestre 7. Robotique et systèmes polyarticulés

Master Mécanique des Solides Liste des Unités de Formations (UE) Master 1 - Semestre 7. Robotique et systèmes polyarticulés Master Mécanique des Solides Liste des Unités de Formations (UE) Master 1 - Semestre 7 Robotique et systèmes polyarticulés L'objectif de cette UE est d'apporter aux étudiants des connaissances et des compétences

Plus en détail

L utilisation de Phoenix MultiPlus pour réduire le coût de fonctionnement du groupe électrogène

L utilisation de Phoenix MultiPlus pour réduire le coût de fonctionnement du groupe électrogène L utilisation de Phoenix MultiPlus pour réduire le coût de fonctionnement du groupe électrogène 1. Le système traditionnel du groupe électrogène en CA Un convertisseur est plus onéreux qu un groupe électrogène

Plus en détail

Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER

Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER Partie 1 Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER On utilise pour cela un modèle simplifié plan. 1.1. Colorié le document 1 pour faire apparaître les différentes classes d équivalence. 1.2. Réaliser

Plus en détail

Approche multimodèle

Approche multimodèle Prévision des épisodes de pollution Approche multimodèle G. Mourot, K. Gasso, J. Ragot Centre de Recherche en Automatique de Nancy Plan Introduction Présentation de l approche multi-modèle Prévision des

Plus en détail

Modélisation 3D de la stabilité mécanique des pentes forestières & application à l éco-

Modélisation 3D de la stabilité mécanique des pentes forestières & application à l éco- Modélisation pour les ressources naturelles INRA, Montpellier 18-20 juin 2008 Labo Bot Modélisation 3D de la stabilité mécanique des pentes forestières & application à l éco- ingéni niérie & Eco Vég N.

Plus en détail

Varino et Varino Grande

Varino et Varino Grande Varino et Varino Grande Chaudières gaz à condensation modulantes de 8 % à 100 % Très Bas NOx De 65 kw à 600 kw Varino et Varino Grande L excellence en matière de chauffage La VARINO, comme la VARINO GRANDE,

Plus en détail

Compresseurs d'air centrifuges

Compresseurs d'air centrifuges Compresseurs d'air centrifuges Informations Centac série à venir C 350-1300 kw (500-1750 cv) Rotary Compressors 3 Une tradition de fiabilité, d efficacité et de productivité éprouvée Un siècle d'innovation

Plus en détail

Centrale houlomotrice WaveNRG

Centrale houlomotrice WaveNRG Centrale houlomotrice WaveNRG Fonctionnement du système. FIGURE 1 : Prototype d'essai. La photo ci-dessus, montre un prototype à l'échelle 1:5, qui a été utilisé lors des tests effectués dans un canal

Plus en détail

Géothermie et géocooling

Géothermie et géocooling Bienvenue au CEJEF bâtiment au label Cité des microtechniques à Porrentruy Présentation personnelle Exemple d application pratique : Géothermie - Géocooling Phase d étude et de dimensionnement : avoir

Plus en détail

Optimisation de la conception des structures mécaniques : applications sous Ansys

Optimisation de la conception des structures mécaniques : applications sous Ansys International Workshop in Optimization and Applications 22 23 April 2015, Kénitra Maroc École Mohammadia d ingénieurs Optimisation de la conception des structures mécaniques : applications sous Ansys Présentée

Plus en détail

Études et expertises appliquées au Génie Civil

Études et expertises appliquées au Génie Civil Numerical Engineering & Consulting Services Luc DAVENNE, ingénieur consultant ldavenne@necs.fr Études et expertises appliquées au Génie Civil La société Ses prestations Choix du Code_Aster Outils développés

Plus en détail

ÉLARGISSEMENT ET RÉPARATION DES PONTS EN ARC NORD ET SUD SITUÉS SUR L AUTOROUTE 20 AU-DESSUS DE LA RIVIÈRE CHAUDIÈRE À SAINT-ROMUALD

ÉLARGISSEMENT ET RÉPARATION DES PONTS EN ARC NORD ET SUD SITUÉS SUR L AUTOROUTE 20 AU-DESSUS DE LA RIVIÈRE CHAUDIÈRE À SAINT-ROMUALD ÉLARGISSEMENT ET RÉPARATION DES PONTS EN ARC NORD ET SUD SITUÉS SUR L AUTOROUTE 20 AU-DESSUS DE LA RIVIÈRE CHAUDIÈRE À SAINT-ROMUALD Jacques Blouin, ing. M. Sc. Directeur Ouvrage d art GENIVAR Société

Plus en détail

Moteur haute performance

Moteur haute performance DF200A/200AP 1 Sélection de modèle DF200ATX Moteur 4 cylindres compact et léger de 2,9 litres Injection de carburant de pointe avec gestion de combustion à mélange pauvre Calage variable de la distribution

Plus en détail

Avantages du soudage Laser

Avantages du soudage Laser Avantages du soudage Laser Par rapport au rivetage - gain en masse 8 à 1% - gain en maintenance (fatigue, corrosion ) - coût réduit de 15% Avantages du Laser YAG - transport d énergie par fibre optique

Plus en détail

LIVRET TECHNIQUE PROCEDE DE REFUSION PAR PHASE VAPEUR

LIVRET TECHNIQUE PROCEDE DE REFUSION PAR PHASE VAPEUR LIVRET TECHNIQUE PROCEDE DE REFUSION PAR PHASE VAPEUR Fours de refusion par Phase Vapeur www.pyrox.fr Procédé de refusion par phase vapeur: principes de fonctionnement 235 C 1. Les cartes sont déposées

Plus en détail

Projet de fin d études. UPVD Université de Perpignan Via Domitia

Projet de fin d études. UPVD Université de Perpignan Via Domitia Projet de fin d études UPVD Université de Perpignan Via Domitia Sommaire 1-/ Objectifs et modalités 2-/ Sujets proposés 3-/ Responsables pédagogiques et techniques 4-/ Déroulement et équipe du projet 5-/

Plus en détail

Étude numérique pour analyse paramétrique directe des systèmes tournants en dynamiques non-linéaires

Étude numérique pour analyse paramétrique directe des systèmes tournants en dynamiques non-linéaires Club Cast3M 2015 Étude numérique pour analyse paramétrique directe des systèmes tournants en dynamiques non-linéaires Présentée par : Lihan XIE Thèse CEA Saclay (DEN/DM2S/SEMT/DYN) Directeur de thèse :

Plus en détail

Comment aborder les défaillances d origine vibratoire?

Comment aborder les défaillances d origine vibratoire? Page 1 Comment aborder les défaillances d origine vibratoire? Analysis of a failed shackle Arnaud CARACCIOLO, CETIM MIDEST 2010 Sommaire Page 2 Aspect généraux sur les vibrations Dispositif de surveillance

Plus en détail

Ordonnancement temps réel multiprocesseur pour la réduction de la consommation énergétique des systèmes embarqués

Ordonnancement temps réel multiprocesseur pour la réduction de la consommation énergétique des systèmes embarqués Soutenance de thèse Ordonnancement temps réel multiprocesseur pour la réduction de la consommation énergétique des systèmes embarqués Vincent LEGOUT Directeurs de thèse : Laurent PAUTET, Mathieu JAN CEA

Plus en détail

Par ners. We will be under the same roof. Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération

Par ners. We will be under the same roof. Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération GUIDE DU FROID Date : 01/2008 Rév. : 0 Par : PARTNERS 18, rue Nelson Mandela2045 L Aouina-Tunis Tél. : (00 216) 71 724 032/760

Plus en détail

Compresseurs à vis lubrifiées à entraînement poulie/courroie. Un partenaire de confiance au service de votre succès. www.belair.fr

Compresseurs à vis lubrifiées à entraînement poulie/courroie. Un partenaire de confiance au service de votre succès. www.belair.fr encap Series Un partenaire de confiance au service de votre succès Compresseurs à vis lubrifiées à entraînement poulie/courroie Gamme de 2,2 à 15kW - de 0,21 à 2,07 m 3 /min www.belair.fr un partenaire

Plus en détail

DESCRIPTION DETAILLEE DES TESTS...

DESCRIPTION DETAILLEE DES TESTS... Guide de validation Effel v010 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION...17 1.1. Codification des fiches de description des tests...17 1.. Exemple codification fiche de description de test...19 1.3. Exemple codification

Plus en détail

Le nouveau turbocompresseur Aerzen Génération 5 Débits volumiques de 4.000 m³/h à 13.200 m³/h AERZENER MASCHINENFABRIK GMBH T1-020 00 FR

Le nouveau turbocompresseur Aerzen Génération 5 Débits volumiques de 4.000 m³/h à 13.200 m³/h AERZENER MASCHINENFABRIK GMBH T1-020 00 FR Turbocompresseurs Aerzen Le nouveau turbocompresseur Aerzen Génération 5 Débits volumiques de 4.000 m³/h à 13.200 m³/h AERZENER MASCHINENFABRIK GMBH T1-020 00 FR 2000.2012 Technologies Aerzen Toujours

Plus en détail

BTS AVA 2009 : sciences physiques

BTS AVA 2009 : sciences physiques BTS AVA 2009 : sciences physiques On souhaite montrer que dans l état actuel des technologies, il n est pas réaliste de concevoir un véhicule électrique ayant la même autonomie qu un véhicule à essence.

Plus en détail

Thermique d été et problématique, solutions actuelles, pistes à travailler. Sylvain Boulet Ingénieur de Recherche thermique, énergétique & confort

Thermique d été et problématique, solutions actuelles, pistes à travailler. Sylvain Boulet Ingénieur de Recherche thermique, énergétique & confort Thermique d été et problématique, solutions actuelles, pistes à travailler Sylvain Boulet Ingénieur de Recherche thermique, énergétique & confort Sommaire Contexte t - Introduction ti Etat des lieux Exemple

Plus en détail

Sommaire. 1. Introduction. 3. Comparatif approfondi sur un projet 4. PHPP 2012 / RT2012. 5. Conclusions

Sommaire. 1. Introduction. 3. Comparatif approfondi sur un projet 4. PHPP 2012 / RT2012. 5. Conclusions PHPP et RT 2005/2012. Pourquoi les résultats sont-ils si différents? Sommaire 1. Introduction 2. Comparatif sur plusieurs projets 3. Comparatif approfondi sur un projet 4. PHPP 2012 / RT2012 5. Conclusions

Plus en détail

Fronius IG Plus La nouvelle génération d'onduleurs PV couplés au réseau.

Fronius IG Plus La nouvelle génération d'onduleurs PV couplés au réseau. Fronius IG Plus La nouvelle génération d'onduleurs PV couplés au réseau. Un gain maximal. Et par tout temps. Le premier appareil tous usages. Fiabilité et assurance de gain maximales. La famille s'agrandit

Plus en détail

Simulation numérique du comportement transverse de mèches textiles

Simulation numérique du comportement transverse de mèches textiles 1 Simulation numérique du comportement transverse de mèches textiles Naima Moustaghfir, Damien Durville LMSSMAT/ECOLE CENTRALE PARIS Projet ANR MECAFIBRES 17 février 2011- Séminaire MSSMAT-ECP Plan Introduction

Plus en détail

VERSION STANDARD. Opération unitaire Description sommaire Modules sur le flowsheet

VERSION STANDARD. Opération unitaire Description sommaire Modules sur le flowsheet VERSION STANDARD Opération unitaire Description sommaire Modules sur le flowsheet Mélangeur de courants Utilisé pour mélanger plusieurs courants en un courant sortant unique. Mélangeur statique Mélangeur

Plus en détail

LES MOTEURS ELECTRIQUES

LES MOTEURS ELECTRIQUES L objectif de ce cours est de comprendre le fonctionnement des moteurs électriques. Nous verrons les notions de puissance, de pertes et de rendement. Nous étudierons de manière simplifié comment ces moteurs

Plus en détail

Modélisation et gestion de la thermique globale d un véhicule en vue de réduire sa consommation

Modélisation et gestion de la thermique globale d un véhicule en vue de réduire sa consommation Modélisation et gestion de la thermique globale d un véhicule en vue de réduire sa consommation Jacques MARACHLIAN 2, Riad BENELMIR 1, Cédric ROUAUD 2 1. LEMTA-CNRS UMR 7563 UHP Nancy I 2 Rue Jean Lamour,

Plus en détail

HAUTE TEMPéRATURE 80 c

HAUTE TEMPéRATURE 80 c Fioul Pompe à chaleur Hybride Avec appoint FIOUL intégré HAUTE TEMPéRATURE 80 c Solution rénovation en remplacement de chaudière Faites connaissance avec... Fioul Qu est ce qu un produit «Hybrid Atlantic»?

Plus en détail

KSL COUPLEURS HYDRODYNAMIQUES A REMPLISSAGE VARIABLE

KSL COUPLEURS HYDRODYNAMIQUES A REMPLISSAGE VARIABLE KSL COUPLEURS HYDRODYNAMIQUES A REMPLISSAGE VARIABLE INTRODUCTION INTRODUCTION Transfluid a conçu les coupleurs à remplissage variable de la série KSL afin de résoudre les problèmes rencontrés lors des

Plus en détail

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique»

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique» «Principe fondamental de la dynamique» Exercice 1 a. Un véhicule parcourt 72 km en 50 minutes. Calculer sa vitesse moyenne et donner le résultat en km/h puis en m/s. La vitesse v est donnée en fonction

Plus en détail

VUE D ENSEMBLE DE LA GAMME

VUE D ENSEMBLE DE LA GAMME VUE D ENSEMBLE DE LA GAMME PRODUITS POUR VÉHICULES HYBRIDES PRODUITS POUR VÉHICULES HYBRIDES NOTRE GAMME POUR VÉHICULES HYBRIDES Avec sa gamme pour véhicules hybrides, Behr Hella Service soutient les technologies

Plus en détail

La liaison pivot CI4, Guidages et assemblages: 1/6

La liaison pivot CI4, Guidages et assemblages: 1/6 La liaison pivot CI4, Guidages et assemblages: 1/6 1. GENERALITE AU SUJET DU GUIDAGE EN ROTATION La solution constructive qui réalise une liaison pivot est appelée guidage en rotation. Le guidage en rotation

Plus en détail

Procédés. f f Procédés de séparation... p. 73 à 75

Procédés. f f Procédés de séparation... p. 73 à 75 Procédés f f Procédés de séparation... p. 73 à 75 fformations f intra-entreprise... p. 77 Avec l ADVANCED CERTIFICATE en Distillation sur Simulateur Élargissez votre champ de compétences en : Analyse

Plus en détail

Données de calcul pour la série LM

Données de calcul pour la série LM Données de calcul pour la série LM Données de base pour ce diagramme: Durée de vie: 0 heures (LM: hs.) transmission sans à-coups Taux de charge ED = 0% Abbréviations: n = vitesse de rotation à l entrée

Plus en détail

Chaudière murale gaz à condensation intégrant une pompe à chaleur sans unité extérieure. Solution hybride compacte pour maison individuelle neuve

Chaudière murale gaz à condensation intégrant une pompe à chaleur sans unité extérieure. Solution hybride compacte pour maison individuelle neuve Solution hybride compacte pour maison individuelle neuve Scannez ce logo pour découvrir le site de fabrication e.l.m. leblanc Innovation exclusive Chaudière murale gaz à condensation intégrant une pompe

Plus en détail

NeOvo. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> >> Des rendements élevés >> Une robustesse à toute épreuve >> Solutions tout confort

NeOvo. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> >> Des rendements élevés >> Une robustesse à toute épreuve >> Solutions tout confort Eco-conception by Chaudières fioul condensation basse température EASYLIFE > La performance du fioul au meilleur prix >> Des rendements élevés >> Une robustesse à toute

Plus en détail

Production d énergie

Production d énergie Production d énergie P.A. Tournebride, 44118 La Chevrolière - 02 51 80 61 17 www.axilab.fr Sommaire 4 AXILAB en général 5 Recherche & développement 6 Production d énergie 7 Répondre à vos besoins 8 Études

Plus en détail

ROLLAIR 550-750-1000-1500 Accessibilité accrue, maintenance simplifiée

ROLLAIR 550-750-1000-1500 Accessibilité accrue, maintenance simplifiée motralec ROLLAIR 550-750-1000-1500 Accessibilité accrue, maintenance simplifiée Conception compacte et simple rendant le compresseur à vis accessible à un plus grand nombre d utilisateurs Le ROLLAIR 550-1500

Plus en détail

Injection des thermoplastiques :

Injection des thermoplastiques : Introduction Depuis bien longtemps au niveau de l industrie, on utilisait les matériaux organiques basés essentiellement sur la chimie du carbone, pour la construction des pièces dans plusieurs domaines

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE. Épreuve E4.1 ÉTUDE D UN SYSTÈME TECHNIQUE INDUSTRIEL PRÉ-ÉTUDE ET MODÉLISATION

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE. Épreuve E4.1 ÉTUDE D UN SYSTÈME TECHNIQUE INDUSTRIEL PRÉ-ÉTUDE ET MODÉLISATION BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE Épreuve E4.1 ÉTUDE D UN SYSTÈME TECHNIQUE INDUSTRIEL PRÉ-ÉTUDE ET MODÉLISATION SESSION Durée : 4 heures Coefficient : 3 Matériel autorisé : - Calculatrice

Plus en détail

Règlementation Thermique des Bâtiments Neufs

Règlementation Thermique des Bâtiments Neufs Fiche d application : Saisie des chauffe-eau thermodynamiques à compression électrique Date Modification Version 01 juillet 2012 CSTB 1.0 Préambule Cette fiche d application précise la saisie des chauffe-eau

Plus en détail

CONTROLES AVANT DEMONTAGE

CONTROLES AVANT DEMONTAGE CONTROLES AVANT DEMONTAGE 1. Indiquer la fonction globale du moteur : 2. Représenter son symbole électrique : 3. Relever les informations de la plaque signalétique : Marque : Type/modèle : Nb de phases

Plus en détail

L espace virtuel de La Branche Cochrane-Québec

L espace virtuel de La Branche Cochrane-Québec L espace virtuel de La Branche Cochrane-Québec Bonjour cher(ère)s auditeurs et auditrices web! SVP prendre quelques secondes pour tester vos paramètres audio via l assistant situé au haut de la page: Outils

Plus en détail

Note : Document mis à la disposition d HELIMAT ( www.helimat.com ) par la DGAC. Nous remercions la DGAC de son accord.

Note : Document mis à la disposition d HELIMAT ( www.helimat.com ) par la DGAC. Nous remercions la DGAC de son accord. Compte rendu de réunion du 14 Mars 2002 relative aux phénomènes de Vortex (enfoncement avec puissance) sur hélicoptère. Cette réunion qui s est tenue à la DGAC fait suite au séminaire de travail initié

Plus en détail

SOLIDWORKS SIMULATION

SOLIDWORKS SIMULATION SOLIDWORKS SIMULATION L innovation consiste à saisir des chances, pas à prendre des risques Scootchi par Curventa Designworks LTD Ce sont les scénarios d étude qui font progresser l innovation. Le logiciel

Plus en détail

LE CHAUFFAGE QUI FAIT RESPIRER VOTRE MAISON

LE CHAUFFAGE QUI FAIT RESPIRER VOTRE MAISON PRODUCTION D'EAU CHAUFFAGE AUX ÉNERGIES CONCEPTS DE CHAUFFAGE WarmWasser Erneuerbare Ener g ien kl ima R aumheizung CHAUDE SANITAIRE RENOUVELABLES ÉLECTRIQUE LE CHAUFFAGE QUI FAIT RESPIRER VOTRE MAISON

Plus en détail

MAGTROL. Frein à courant de Foucault haute vitesse WB 23. WB 23 Fiche Technique CARACTÉRISTIQUES COMMANDE PAR PC DESCRIPTION

MAGTROL. Frein à courant de Foucault haute vitesse WB 23. WB 23 Fiche Technique CARACTÉRISTIQUES COMMANDE PAR PC DESCRIPTION Fiche Technique Frein à courant de Foucault haute vitesse CARACTÉRISTIQUES nominal : 80 mnm Vitesse de rotation élevée 100 000 tmin -1 de freinage : 120 W en permanence et 400 W en intermittence Faible

Plus en détail

1. LE MOTEUR THERMIQUE

1. LE MOTEUR THERMIQUE 1. LE MOTEUR THERMIQUE 1.1 Définition Les moteurs thermiques transforment de la chaleur en travail mécanique destiné à équilibrer le travail résistant d un véhicule qui se déplace. Les machines thermiques

Plus en détail

Chauffe-eau thermodynamique HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER. YUTAMPO La solution 100% énergie renouvelable

Chauffe-eau thermodynamique HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER. YUTAMPO La solution 100% énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO La solution 100% énergie renouvelable GAMME EAU CHAUDE SANITAIRE 1 kw CONSOMMÉ 3 kw DE CHAUFFAGE jusqu à 70% d économie

Plus en détail

Analyse, modélisation et simulation de l apparition de contraintes en fusion laser métallique

Analyse, modélisation et simulation de l apparition de contraintes en fusion laser métallique Analyse, modélisation et simulation de l apparition de contraintes en fusion laser métallique Laurent VAN BELLE Jean-Claude BOYER Guillaume VANSTEENKISTE Laurent VAN BELLE - Jean-Claude BOYER - Guillaume

Plus en détail

Réduction des modèles numériques

Réduction des modèles numériques Réduction des modèles numériques Mickaël ABBAS EDF R&D Chef de Projet Méthodes Numériques Avancées Développeur Code_Aster 03 février 2014 Mines ParisTech Plan de la présentation Éléments de contexte industriel

Plus en détail

1) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE...2 2) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE...3 3) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...

1) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE...2 2) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE...3 3) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE... Dossier technique Portail BFT Page 1/8 Portail BFT 1) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE....2 2) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE....3 21) SADT... 3 22) FAST.... 3 3) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU

Plus en détail

Champs de contraintes pour le béton structural

Champs de contraintes pour le béton structural Aurelio Muttoni et Miguel Fernández Ruiz Champs de contraintes pour le béton structural Les champs de contraintes constituent un outil basé sur le théorème statique (ou borne inferieure) de la théorie

Plus en détail

Gestion de la congestion

Gestion de la congestion Gestion de la congestion réseau de télécommunication ou de transport Madiagne Diallo Laboratoire Université de Versailles, France Projet FT R&D Participants : Barth, Bouhtou, Diallo et Wynter : 000 --

Plus en détail

Optimisation du cycle de cuisson d une pièce en caoutchouc.

Optimisation du cycle de cuisson d une pièce en caoutchouc. Optimisation du cycle de cuisson d une pièce en caoutchouc. Abdulrhaman EL LABBAN 1, Pierre MOUSSEAU *1, Jean Luc BAILLEUL 2, Rémi DETERRE 1 1 GEPEA ERT OPERP, UMR CNRS 6144, IUT de Nantes, 2 av du Prof.

Plus en détail

Etude d une chaîne de conversion d énergie éolienne à base d une aéroturbine

Etude d une chaîne de conversion d énergie éolienne à base d une aéroturbine Etude d une chaîne de conversion d énergie éolienne à base d une aéroturbine A.Mehdary Domaine Universitaire de Saint-Jérôme Avenue Escadrille Normandie-Niemen 13397 MARSEILLE CEDEX 20 Adil. Mehdary @lsis.org

Plus en détail