Formation Matlab et Calcul Scientifique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation Matlab et Calcul Scientifique"

Transcription

1 Formation Matlab et Calcul Scientifique Cours 1: Variables, scripts et opérations Moncef Mahjoub ENIT-LAMSIN, BP 37, 1002 Tunis Belvedere, Tunisie

2 Plan Pour commencer Scripts Introduire des variables Manipulation des variables Plotting

3 Plan Pour commencer Scripts Introduire des variables Manipulation des variables Plotting

4 Introduction Matlab : MATrix LABoratory Langage de programmation Paltforme de développement destinée au calcul scientifique Réaliser des tâches coûteuses avec une vitesse plus rapide Utilité : Résolution numérique des problèmes mathématiques Equations aux Dérivées Partielles (EDP) Systèmes Linéaires Valeurs Propres de Matrices Méthodes d optimisation,... Avantage : langage interprété (exécute les commandes sans passer par une étape de compilation) intègre des fonctions mathématiques élémentaires méthodes numériques pour le calcul matriciel outils de représentation graphique en 2D ou 3D Objectif : Acquérir les bases de ce logiciel

5 Pour commencer

6 Commandes d environnement Les commandes d environnement de MATLAB les plus courantes sont : cd : permet de se déplacer d un répertoire à un autre ls ou dir : affiche les fichiers contenus dans le répertoire courant ou un autre pwd : affiche le répertoire courant who ou whos : liste les variables déjà déclarées par l utilisateur clear all : supprime la liste des variables déjà déclarées clc : efface l ensemble des commandes MATLAB introduite sur l écran exit ou quit : permet de quitter l interface MATLAB tic et toc : calcule le temps mis par MATLAB pour exécuter une commande ou un script cputime : retoune le temps total (en sec) mis par l application MATLAB

7 Help / docs help La fonction la plus importante pour comprendre MATLAB Pour avoir des informations comment utiliser une fonction matlab : >> help sin Pour ouvrir une fenˆtre d aide intéractive >> helpdesk Chercher une commande sans avoir une idée sur le nom de cette commande >> lookfor (exemple : lookfor cosinus) liste des fonctions et des liens liés à la doc Pour avoir une description détaillée avec des exemples : >> doc sin Pour rechercher une fonction en spécifiant des mots-clés : >> doc + Search tab

8 Help / docs help La fonction la plus importante pour comprendre MATLAB Pour avoir des informations comment utiliser une fonction matlab : >> help sin Pour ouvrir une fenˆtre d aide intéractive >> helpdesk Chercher une commande sans avoir une idée sur le nom de cette commande >> lookfor (exemple : lookfor cosinus) Exercice : Trouver dans l aide le nom de la fonction renvoyant les valeurs propres d une matrice liste des fonctions et des liens liés à la doc Pour avoir une description détaillée avec des exemples : >> doc sin Pour rechercher une fonction en spécifiant des mots-clés : >> doc + Search tab

9 Plan Pour commencer Scripts Introduire des variables Manipulation des variables Plotting

10 Scripts : Overview Les scripts sont collection de commandes exécuté en séquence écrite dans l éditeur MATLAB enregistré en tant que fichiers MATLAB (.m extension) Pour créer un fichier de commande MATLAB >> edit Bonjour.m ou cliquer

11 Scripts : the Editor http ://ocw.mit.edu/terms

12 Scripts : quelques notes COMMENTAIRE! Tout ce qui suit un % est considéré comme un commentaire Le premier commentaire est une description du script Commentaire : comprendre le fonctionnement du code plus tard Toutes les variables créés et modifiées dans un script existent dans l espace de travail, même après qu il a cessé de fonctionner

13 Plan Pour commencer Scripts Introduire des variables Manipulation des variables Plotting

14 Types de variables MATLAB est un langage simplifié Pas besoin d initialiser les variables! La plupart des variables que vous traitez seront des vecteurs ou des matricess

15 Variables spéciales Pour créer une variable, il suffit d affecter une valeur à un nom : >> var1=3.14 Les chaines de caractères sont déclarées avec des apostrophes : >> mystring= bonjour tout le monde Les noms des variables premier caractère doit être une LETTRE après cela, n importe quelle combinaison de lettres, chiffres et Sensible aux majuscules et minuscules! (var1 est différent de Var1) Variables intégrées. Ne pas utiliser ces noms! i et j peut être utilisé pour indiquer des nombres complexes pi a la valeur ans stocke la dernière valeur non affecté Inf et -Inf sont + et NaN represente Not a Number

16 Scalaire Les nombres réels sont écrits sous les formes décimales ou scientifiques usuelles : 2, 3.214, -.546, 1.21e33, 5.78e-16,... On peut introduire une variable explicitement >> a = 10 apparaît dans l espace de travail! ou en fonction des valeurs explicites et variables existantes >> c = 1.3*45-2*a Pour ne pas afficher la sortie, terminer la ligne par un point virgule >> var2 = 13/3 ; Il existe aussi certaine varaibles prédifinie eps = e-16 (précision machine), realmin = e-308, realmax = e308

17 Vecteurs lignes Vecteur ligne : entre crochets on sépare les valeurs par une virgule ou un espace >> row = [ ] >> row = [1, 2, 5.4, -6.6] ; Command window : Workspace :

18 Vecteurs colonnes Vecteur colonne : entre crochets des valeurs séparées par point-virgule >> column = [4 ;2 ;7 ;4] Command window : Workspace :

19 size & length Vous pouvez faire la différence entre un vecteur ligne et un vecteur colonne par : En regardant dans workspace Affichage de la variable dans command window Utilisation de la fonction size Pour obtenir la longueur d un vecteur, utilisez la fonction length

20 http ://ocw.mit.edu/terms

21 save/clear/load Utiliser save pour enregistrer des variables dans un fichier >> save myfile a b enregistrer les variables a et b dans le fichier myfile.mat le fichier myfile.mat est sauvegardé dans current directory répertoire de travail par défaut est >> \MATLAB Assurez-vous que vous êtes dans le dossier de votre choix lors de l enregistrement des fichiers. A l heure actuelle, nous devrions être en (utiliser pwd) : >> C :\Program Files\MATLAB\R2012b\bin Utiliser clear pour supprimer des variables de l environment >> clear a b Regarder dans workspace, les variables a and b sont partis Utiliser load pour apporter des variables dans l environment >> load myfile Regarder dans workspace, les variables a et b sont de retour Peut faire la même chose >> save myenv ; clear all ; load myenv ;

22 Ecrire/Lire dans un fichier Impression à l écran : La commande d écriture est fprintf >> fprintf(format,var1,var2,...), où format est une chaîne de caractère décrivant le format d écriture des variables var 1, var 2,... Les principaux type de fromats d écriture sont : %d entier %5d : entier de longueur 5, ex : %f réel %5.2f : réel de longueur 5 avec 2 chiffres après la %e exponentiel %10.8e : nombre de la forme e+05 %g réel double précision entre %e et %f %s chaîne de caractères fprintf( Convergence en %d iterations,3) fprintf( \n Convergence en %d iterations,3)

23 Ecrire/Lire dans un fichier Impression dans un fichier http ://ocw.mit.edu/terms

24 Ecrire/Lire dans un fichier Impression dans un fichier Lecture de données http ://ocw.mit.edu/terms

25 Plan Pour commencer Scripts Introduire des variables Manipulation des variables Plotting

26 Opérations scalaires de base Operations arithmétique (+,,, /) >> 7/45 >> (1 + i) (2 + i) >> 1 / 0 >> 0 / 0 Exponentiation ( ) >> 4 2 >> (3 + 4 j) 2 Expressions compliquées, utilisez des parenthèses >> ((2 + 3) 3) 0.1 La multiplication n est pas implicite >> 3( ) affiche une erreur Pour effacer command window >> clc

27 Fonctions intégrées MATLAB a une bibliothèque riche de fonctions intégrées On fait appel à une fonction - on met les paramètres entre parenthèses

28 Transposé L opérateur de transposition transforme un vecteur colonne en un vecteur ligne et vice versa >> a = [ i] >> transpose(a) >> a >> a. Le symbole donne la transposition hermitienne, i.e. transpose et conjugue tous les nombres complexes Pour un vecteur réel. et donnent le même résultat

29 Addition et Soustraction L addition et la soustraction se font élément par élément pour tailles compatibles : Ce qui suit donnerait une erreur >> c = row + column Utilisez la transposition pour avoir des tailles compatibles >> c = row + column >> c = row + column Peut additionner ou multiplier les termes d un vecteur >> s=sum(row) ; >> p=prod(row) ;

30 Fonctions élément par élément : Element-Wise Functions Toutes les fonctions qui agissent sur des scalaires agissent également sur des vecteurs >> t = [1 2 3] ; >> f = exp(t) ; est la même que >> f = [exp(1) exp(2) exp(3)] ; Les opérateurs (* / ) ont deux modes de fonctionnement element-wise (élément par élément) standard

31 Opérateurs : element-wise Pour faire des opérations élément par élément (element-wise), utilisez le point :. (.*,./,. ). Les deux dimension doivent être les mêmes http ://ocw.mit.edu/terms

32 Operateurs : standard Multiplication peut être fait de manière standard ou élément par élément (element-wise) Multiplication standard(*) est soit un produit scalaire ou un produit externe Exponentiation standard ( ) ne peut se faire que sur des scalaires ou des matrices carrées La division à gauche et à droite (/ \) est la même que la multiplication par inverse http ://ocw.mit.edu/terms

33 Initialisation Automatique Initialiser un vecteur de nombres ones, zeros, ou random >> o=ones(1,10) vecteur ligne avec 10 éléments, tous 1 >> z=zeros(23,1) vecteur colonne avec 23 éléments, tous 0 >> r=rand(1,45) vecteur ligne avec 45 éléments (uniform [0,1]) >> n=nan(1,69) vecteur ligne de NaNs (utile pour représenter des variables non initialisées)

34 Initialization Automatique Pour initialiser un vecteur dont ses éléments sont répartient uniformément (vecteur linéaire), utiliser linspace >> a=linspace(0,10,5) commence à 0, se termine à 10 (inclus), 5 valeurs Peut également utiliser l opérateur : >> b=0 :2 :10 commence à 0, par incréments de 2, et se termine 10 incrément peut être décimal ou négatif >> c=1 :5 si incrément n est pas spécifié, une valeur par défaut est 1 Pour initialiser des valeurs logarithmiquement espacées, utiliser logspace similaire à linspace, mais voir help

35 Indice d un vecteur L indexation commence par 1 et non par 0 a(n) retourne le nème élément L indice peut être un vecteur. Dans ce cas, chaque élément de ce vecteur est recherché, et le résultat renvoyé est un vecteur de même taille que celui des indices.

36 http ://ocw.mit.edu/terms

37 Indexation avancée Sélectionner des lignes ou des colonnes d une matrice, utilisez le MATLAB contient des fonctions pour vous aider à trouver les valeurs souhaitées dans un vecteur ou une matrice >> vec = [ ] Pour obtenir la valeur minimale et son indice : >> [minval,minind] = min(vec) ; max Pour trouver des indices de valeurs spécifiques >> ind = find(vec == 9) ; >> ind = find(vec > 2 & vec < 6) ;

38 Exercices Exercice 1 Tapez les commandes suivantes et en commenter les résultats : n = 5, u = rand(n, 1), u/2, u./2, 2./u, u(3), u(2 : n 1), u(end), length(u), size(u), v = ones(5, 1), v = 2 u 3 v, u v, u. v, u, u v, v u, u 2, 2. u, 2 u. Exercice 2 On note u, v et w les vecteurs suivants : u = (1, 1, 3, 5) T, v = (10, 1, 3, 1) T w = (5, 1, 4, 5) T. Calculer 3u, u 2, 2u v + 4w, 2u v + 4w 1, v 3w.

39 Plan Pour commencer Scripts Introduire des variables Manipulation des variables Plotting

40 Tracé des figures Exemple >> x=linspace(0,4*pi,10) ; >> y=sin(x) ; Tracer y en fonction de ces indices >> plot(y) ; Tracer y en fonction de x >> plot(x,y) ;

41 Utilité du plot? plot génère des points en chaque paire (x, y), puis relie les points avec une ligne Pour tracer une fonction plus lisse, augmenter le nombre de point d évaluation >> x=linspace(0,4*pi,1000) ; >> plot(x,sin(x)) ; Les vecteurs x et y doivent être de même taille, ou bien vous aurez une erreur >> plot([1 2], [1 2 3]) error!!

Introduction à MATLAB R

Introduction à MATLAB R Introduction à MATLAB R Romain Tavenard 10 septembre 2009 MATLAB R est un environnement de calcul numérique propriétaire orienté vers le calcul matriciel. Il se compose d un langage de programmation, d

Plus en détail

Calcul Formel et Numérique, Partie I

Calcul Formel et Numérique, Partie I Calcul Formel et Numérique N.Vandenberghe nvdb@irphe.univ-mrs.fr Table des matières 1 Introduction à Matlab 2 1.1 Quelques généralités.......................... 2 2 Où trouver des informations 2 3 Opérations

Plus en détail

MATLAB : COMMANDES DE BASE. Note : lorsqu applicable, l équivalent en langage C est indiqué entre les délimiteurs /* */.

MATLAB : COMMANDES DE BASE. Note : lorsqu applicable, l équivalent en langage C est indiqué entre les délimiteurs /* */. Page 1 de 9 MATLAB : COMMANDES DE BASE Note : lorsqu applicable, l équivalent en langage C est indiqué entre les délimiteurs /* */. Aide help, help nom_de_commande Fenêtre de travail (Command Window) Ligne

Plus en détail

URECA Initiation Matlab 1 Laurent Ott. Initiation Matlab 1

URECA Initiation Matlab 1 Laurent Ott. Initiation Matlab 1 Initiation Matlab 1 1 Introduction Le nom MATLAB provient de MATrix LABoratory. L objectif initial était de fournir un accès simplifié aux bibliothèques de fonctions des projets LINPACK et EISPACK (dédiées

Plus en détail

Introduction à Scilab

Introduction à Scilab Introduction à Scilab Nicolas Kielbasiewicz 21 juin 2007 Scilab est un logiciel gratuit développé à l INRIA (l Institut National de Recherche en Informatique et Automatique) sous Windows, Linux et Mac,

Plus en détail

Prise en main Matlab/Octave

Prise en main Matlab/Octave Prise en main Matlab/Octave Benjamin Monmege benjamin.monmege@lsv.ens-cachan.fr 9 février 01 1 Introduction MATLAB 1 est à la fois un environnement pour faire du calcul numérique et un langage de programmation.

Plus en détail

Calcul Formel et Numérique, Partie I

Calcul Formel et Numérique, Partie I Calcul Formel et Numérique NicolasVandenberghe nvdb@irphe.univ-mrs.fr Table des matières 1 Introduction à Matlab 2 1.1 Quelques généralités.......................... 2 1.2 Où trouver des informations......................

Plus en détail

INTRODUCTION A MATLAB

INTRODUCTION A MATLAB INTRODUCTION A MATLAB MATLAB, abréviation de MATrix LABoratory, est un langage très performant pour le calcul numérique Les utilisations classiques sont : Calculs mathématiques Développement d algorithmes

Plus en détail

Premiers pas en Matlab

Premiers pas en Matlab Premiers pas en Matlab Florent Kr zaka la Laboratoire P.C.T., UMR CNRS 7083, ESPCI, 10 rue vauquelin, 75005, Paris, France. 1 Introduction : qu est-ce que Matlab? Le logiciel Matlab constitue un système

Plus en détail

Les tableaux. B. Opérations sur les tableaux 7 B.1.Opérationsélémentparélément... 7. a)opérationsarithmétiques... 9

Les tableaux. B. Opérations sur les tableaux 7 B.1.Opérationsélémentparélément... 7. a)opérationsarithmétiques... 9 Lycée Fénelon BCPST 1 Informatique Cours Les tableaux A. Définition des tableaux 3 A.1.Lestableauxmonodimensionnels: lesvecteurs..................... 3 a)définitiond unvecteur..............................

Plus en détail

INTRODUCTION A MATLAB

INTRODUCTION A MATLAB Annexe C, Introduction à Matlab 1 INTRODUCTION A MATLAB MATLAB, c'est un logiciel permettant d'effectuer des opérations complexes sur des matrices et vecteurs directement avec la syntaxe matricielle (presque

Plus en détail

3.2. Matlab/Simulink. 3.2.1. Généralités

3.2. Matlab/Simulink. 3.2.1. Généralités 3.2. Matlab/Simulink 3.2.1. Généralités Il s agit d un logiciel parfaitement dédié à la résolution de problèmes d'analyse numérique ou de traitement du signal. Il permet d'effectuer des calculs matriciels,

Plus en détail

TP 1 Introduction à Matlab Février 2009

TP 1 Introduction à Matlab Février 2009 1 Introduction TP 1 Introduction à Matlab Février 2009 Matlab pour «MATtrix LABoratory», est un logiciel qui a été conçu pour fournir un environnement de calcul numérique de haut niveau. Il est particulièrement

Plus en détail

Travaux pratiques de Génie Informatique TP 2 & 3. séances, mais vous pouvez en faire plus. Essayer d aller le plus loin possible.

Travaux pratiques de Génie Informatique TP 2 & 3. séances, mais vous pouvez en faire plus. Essayer d aller le plus loin possible. 1 BUT DE LA SÉANCE. TRAVAUX PRATIQUES DE GÉNIE INFORMATIQUE Ces deuxième et troisième séances ont pour but de vous faire avancer dans la programmation sous Matlab. Vous y découvrez les fonctions, les sous-programmes

Plus en détail

PETIT MEMENTO SCILAB

PETIT MEMENTO SCILAB PETIT MEMENTO SCILAB FRANÇOIS DUCROT 1. manipulation de vecteurs et matrices 1.1. Création de matrices. D abord quelques briques élémentaires utiles pour construire des choses plus compliquées. 1:4.5 nombres

Plus en détail

Liste des commandes (non exhaustive) sous Matlab

Liste des commandes (non exhaustive) sous Matlab Liste des commandes (non exhaustive) sous Matlab Cours 6 : Fichiers M sous Matlab scripts et fonctions Création et édition de fichiers M edit : ouvre l éditeur de texte o équivalent à Menu File>New>M-File

Plus en détail

Scilab utile pour les TP d Automatique

Scilab utile pour les TP d Automatique EPU ELEC 3 Scilab utile pour les TP d Automatique Généralités Scilab est un logiciel open source gratuit de calcul numérique. Il peut être téléchargé à l adresse : http ://www.scilab.org/ Scilab comporte

Plus en détail

MÉTHODES NUMERIQUES. Cours. Licence de Physique Année Universitaire : 2010-2011 Licence Chimie, parcours Physique. Semestre S3

MÉTHODES NUMERIQUES. Cours. Licence de Physique Année Universitaire : 2010-2011 Licence Chimie, parcours Physique. Semestre S3 Licence de Physique Année Universitaire : 2010-2011 Licence Chimie, parcours Physique Semestre S3 Cours MÉTHODES NUMERIQUES Chargé du Cours : M. GAGOU Yaovi E-mail :.gagou@u-picardie.fr URL : http://www.u-picardie.fr/gagou

Plus en détail

Séance 0 : Linux + Octave : le compromis idéal

Séance 0 : Linux + Octave : le compromis idéal Séance 0 : Linux + Octave : le compromis idéal Introduction Linux est un système d'exploitation multi-tâches et multi-utilisateurs, basé sur la gratuité et développé par une communauté de passionnés. C'est

Plus en détail

Plan du cours 2014-2015. Cours théoriques. 29 septembre 2014

Plan du cours 2014-2015. Cours théoriques. 29 septembre 2014 numériques et Institut d Astrophysique et de Géophysique (Bât. B5c) Bureau 0/13 email:.@ulg.ac.be Tél.: 04-3669771 29 septembre 2014 Plan du cours 2014-2015 Cours théoriques 16-09-2014 numériques pour

Plus en détail

Petit guide de démarrage en scilab

Petit guide de démarrage en scilab Petit guide de démarrage en scilab Richard Wilson & Maria Barbi Licence de Physique à Distance Table des matières Table des matières i 1 Introduction 1 1.1 Qu est ce que scilab?.................................

Plus en détail

Comment compiler un programme MATLAB

Comment compiler un programme MATLAB Comment compiler un programme MATLAB 1- Introduction Le compilateur MATLAB génère un code source C à partir d une fonction MATLAB. Le code C généré par le compilateur MATLAB peut être: soit un code source

Plus en détail

Introduction à Sage-Python

Introduction à Sage-Python Introduction à Sage-Python Aurélien Greuet Université de Versailles http://lmv.math.cnrs.fr/annuaire/aurelien-greuet/ 1 Python? Sage?! Calcul formel?!? 1.1 Python Python est un langage de programmation

Plus en détail

Module 351 - Informatique - 1er semestre 2009-2010

Module 351 - Informatique - 1er semestre 2009-2010 Module 351 - Informatique - 1er semestre 2009-2010 1 Généralités 1.1 Utilisation de l informatique dans un contexte scientifique. Deux alternatives: 1. Utiliser des logiciels existants. Exemple: traitement

Plus en détail

TP1 Master Finance logiciels Introduction à R

TP1 Master Finance logiciels Introduction à R TP1 Master Finance logiciels Introduction à R Emeline Schmisser, emeline.schmisser@math.univ-lille1.fr, bureau 314 (bâtiment M3). 1 Séquences, Vecteurs, Matrice Tableaux (arrays) Pour obtenir l aide de

Plus en détail

Initiation à MATLAB. Olivier LOUISNARD. 27 juillet 2009

Initiation à MATLAB. Olivier LOUISNARD. 27 juillet 2009 Initiation à MATLAB Olivier LOUISNARD 27 juillet 29 Cette création est mise à disposition selon le Contrat Paternité-Pas d Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2. France disponible en ligne http

Plus en détail

Python - introduction à la programmation et calcul scientifique

Python - introduction à la programmation et calcul scientifique Université de Strasbourg Environnements Informatique Python - introduction à la programmation et calcul scientifique Feuille de TP 1 Avant de commencer Le but de ce TP est de vous montrer les bases de

Plus en détail

Machines à sous (compléments)

Machines à sous (compléments) CHAPITRE 28 Machines à sous (compléments) Résumé. Ce qui suit complète le chapitre 22. On explique ici brièvement comment rre non-asymptotiques les résultats de convergence qui reposaient sur la loi des

Plus en détail

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Pierre Boudes 1 er décembre 2014 This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 License. Types char et

Plus en détail

SNS GREEK & LATIN Version 1.0 pour Windows Mode d emploi

SNS GREEK & LATIN Version 1.0 pour Windows Mode d emploi SNS GREEK & LATIN Version 1.0 pour Windows Mode d emploi 1) Démarrer l application : Cliquer sur l icône suivante, présente sur le bureau. S affiche alors l écran de démarrage. Vous pouvez soit attendre

Plus en détail

Tableaux (introduction) et types de base

Tableaux (introduction) et types de base Tableaux (introduction) et types de base A. Motivation..................................................... 4 B. Les tableaux.................................................... 5 C. Construction des tableaux.......................................

Plus en détail

Studio. HERITIER Emmanuelle PERSYN Elodie. SCHMUTZ Amandine SCHWEITZER Guillaume

Studio. HERITIER Emmanuelle PERSYN Elodie. SCHMUTZ Amandine SCHWEITZER Guillaume Studio HERITIER Emmanuelle PERSYN Elodie SCHMUTZ Amandine SCHWEITZER Guillaume Cours R Présentation projet 10/10/2013 Introduction RStudio est une interface créé par JJ Allaire Elle est sortie le 11 Février

Plus en détail

Introduction (ultra) rapide en R

Introduction (ultra) rapide en R Introduction (ultra) rapide en R Table des matières 1 En préambule 2 2 Bases de language 3 2.1 Affectation.......................................... 3 2.2 Pièges de noms de variables.................................

Plus en détail

Liste des commandes (non exhaustive) sous Matlab

Liste des commandes (non exhaustive) sous Matlab Liste des commandes (non exhaustive) sous Matlab Cours 3 : Fonctions d Entrée/Sortie sous Matlab Format d affichage des données format form : Imposer un format d affichage de type form o form = format

Plus en détail

Comment programmer de façon e cace et quelques particularités de Matlab

Comment programmer de façon e cace et quelques particularités de Matlab Comment programmer de façon et quelques particularités de 6-601-09 Simulation Monte Carlo Geneviève Gauthier HEC Montréal et les 1 et les Peu importe le langage utilisé, il y a deux composantes importantes

Plus en détail

Simulation des systèmes continus

Simulation des systèmes continus Simulation des systèmes continus MATLAB Séance 1 INSA de Lyon 3GI 2005-2006 Lounis ADOUANE Préambule Savoir maîtriser un outil de simulation pour systèmes physiques, économiques ou statistiques est un

Plus en détail

Logiciel R et programmation

Logiciel R et programmation M1 Statistique & Économétrie Ewen Gallic 1 http://egallic.fr 2015 Logiciel R et programmation Exercices Partie 1 : Données Exercice 1 (manipulation de vecteurs) Considérons le vecteur suivant : x = [ 1

Plus en détail

URECA Initiation Matlab 2 Laurent Ott. Initiation Matlab 2

URECA Initiation Matlab 2 Laurent Ott. Initiation Matlab 2 Initiation Matlab 2 1 Chaînes de caractères (string) Une chaîne de caractères (string en anglais) est une suite ordonnée de caractères (du texte, par exemple). Sous matlab, les chaînes de caractères sont

Plus en détail

Cours 7 : Utilisation de modules sous python

Cours 7 : Utilisation de modules sous python Cours 7 : Utilisation de modules sous python 2013/2014 Utilisation d un module Importer un module Exemple : le module random Importer un module Exemple : le module random Importer un module Un module est

Plus en détail

Langage C. Chapitre 2. 2.1 Le langage C, un langage non interprété. 2.1.1 L écriture du programme. 2.1.2 La compilation

Langage C. Chapitre 2. 2.1 Le langage C, un langage non interprété. 2.1.1 L écriture du programme. 2.1.2 La compilation Chapitre 2 Langage C 2.1 Le langage C, un langage non interprété Le C est un langage de programmation comme il en existe beaucoup d autres (C++, Fortran, Python, Matlab, IDL, ADA...). Il existe deux grandes

Plus en détail

DISKPART Outil de gestion des disques

DISKPART Outil de gestion des disques DISKPART Outil de gestion des disques Diskpart est un utilitaire de ligne de commande qui permet la gestion des disques. Certaines commandes ne sont accessibles que par diskpart et non pas par le gestionnaire

Plus en détail

Introduction à R. Florence Yerly SP 2013. Dept. de mathématiques, Université de Fribourg (CH)

Introduction à R. Florence Yerly SP 2013. Dept. de mathématiques, Université de Fribourg (CH) Dept. de mathématiques, Université de Fribourg (CH) SP 2013 Qu est ce que R? Un logiciel de statistiques libre et gratuit ; Un logiciel multi-plateforme (UNIX, Windows MacOS X) R permet de faire des calculs

Plus en détail

Bases de données (INF225), TELECOM ParisTech. TP PHP & MySQL

Bases de données (INF225), TELECOM ParisTech. TP PHP & MySQL Bases de données (INF225), TELECOM ParisTech TP PHP & MySQL Pierre Senellart (pierre.senellart@telecom-paristech.fr) Bogdan Cautis (bogdan.cautis@telecom-paristech.fr) Ioana Ileana (ioana.ileana@telecom-paristech.fr)

Plus en détail

ACCESS 2013. Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles

ACCESS 2013. Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles Access est un logiciel permettant de gérer des données en masse : une liste de clients ou de fournisseurs, un stock de produits, des commandes, des salariés, un club de tennis, une cave à vin, une bibliothèque,

Plus en détail

TP 2 : TRANSFORMÉE DE FOURIER ET ALIASING

TP 2 : TRANSFORMÉE DE FOURIER ET ALIASING Traitement de l information et vision artificielle Ecole des Ponts ParisTech, 2 ème année Guillaume Obozinski guillaume.obozinski@imagine.enpc.fr TP 2 : TRANSFORMÉE DE FOURIER ET ALIASING La séance de

Plus en détail

Manuel management QUESTOR

Manuel management QUESTOR QUESTOR Logiciel de gestion AS 273 Document : KSW3s527.0004 / fr 2010.08 Edition : Août 2010 QUESTOR TABLE DES MATIÉRES 1 Description du produit FR-4 1.1 Application.... FR-4 1.2 Composants du système...

Plus en détail

INTRODUCTION A L ANALYSE DES DONNEES PAR LE LOGICIEL MINITAB SOUS WINDOWS

INTRODUCTION A L ANALYSE DES DONNEES PAR LE LOGICIEL MINITAB SOUS WINDOWS INTRODUCTION A L ANALYSE DES DONNEES PAR LE LOGICIEL MINITAB SOUS WINDOWS L. VAN BELLE (1) ET J.J. CLAUSTRIAUX (2) RESUME Ce document est une initiation à l utilisation de MINITAB 11.2 sous WINDOWS. SUMMARY

Plus en détail

Document d'aide phpmyadmin et MySQL

Document d'aide phpmyadmin et MySQL Document d'aide phpmyadmin et MySQL GPA775 Base de données École de Technologie Supérieure 23 juin 2009 Ce document sert de guide de base pour travailler avec l'interface phpmyadmin (interface par un navigateur

Plus en détail

08/01/2013 www.toubkalit.ma

08/01/2013 www.toubkalit.ma 1 1 - La déclaration des chaînes 2 - Les opérations sur les chaînes 3 - Des exemples utiles 2 Pour déclarer une chaîne de caractères, vous pouvez utiliser les guillemets (") ou l'apostrophe ('). var chaine1="bonjour";

Plus en détail

Feuille de TP n 1 Initiation à Matlab

Feuille de TP n 1 Initiation à Matlab Université de l Anonyme XXII Préparation à l épreuve de modélisation - Agrégation Externe de Mathématiques 2004. Page n 1. Feuille de TP n 1 Initiation à Matlab Ce TP porte sur les entrées et sorties,

Plus en détail

LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL

LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL 75 LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL CHAPITRE 4 OBJECTIFS PRÉSENTER LES NOTIONS D ÉTIQUETTE, DE CONS- TANTE ET DE IABLE DANS LE CONTEXTE DU LAN- GAGE PASCAL.

Plus en détail

Introduction à l'algorithmique

Introduction à l'algorithmique Introduction à l'algorithmique Révision série & corrigé ME 2e semestre Photos Martin Klimas rev. 13.1 Christophe Salzmann Rappel auto-indexing nombre d'itérations (constant) indice de boucle, de 0 à N-1

Plus en détail

Programmation en VBA

Programmation en VBA Programmation en VBA Présentation de Visual Basic Visual Basic : Basic : dérivé du langage Basic (Biginner s All purpose Symbolic Instruction Code) des années 60 Visual : dessin et aperçu de l interface

Plus en détail

Programmation du Web : Présentation et description du langage PHP

Programmation du Web : Présentation et description du langage PHP Programmation du Web : Présentation et description du langage PHP Jean-Baptiste Vioix (jean-baptiste.vioix@iut-dijon.u-bourgogne.fr) IUT de Dijon-Auxerre - LE2I http://jb.vioix.free.fr 1-36 Présentation

Plus en détail

Introduction à R. Florence Yerly. Dept. de mathématiques, Université de Fribourg (CH) SP 2011

Introduction à R. Florence Yerly. Dept. de mathématiques, Université de Fribourg (CH) SP 2011 Dept. de mathématiques, Université de Fribourg (CH) SP 2011 Qu est ce que R? Un logiciel de statistiques libre et gratuit ; Un logiciel multi-plateforme (UNIX, Windows MacOS X) R permet de faire des calculs

Plus en détail

Introduction aux Langages Informatiques. Le langage awk

Introduction aux Langages Informatiques. Le langage awk Septembre 1995 Introduction aux Langages Informatiques Le langage awk wk est un filtre qui facilite le traîtement de texte. awk est programmable et con- des constructions pour des instructions conditionnelles,

Plus en détail

Projet CLANU en 3GE: Compléments d algèbre linéaire numérique

Projet CLANU en 3GE: Compléments d algèbre linéaire numérique Projet CLANU en 3GE: Compléments d algèbre linéaire numérique Année 2008/2009 1 Décomposition QR On rappelle que la multiplication avec une matrice unitaire Q C n n (c est-à-dire Q 1 = Q = Q T ) ne change

Plus en détail

DEMARCHE ET MISE EN ŒUVRE

DEMARCHE ET MISE EN ŒUVRE Chapitre I : CONVENTIONS D ECRITURE 15 CHAPITRE I DEMARCHE ET MISE EN ŒUVRE Le développement de fonctions mathématiques peut répondre à plusieurs critères ou objectifs tels que la vitesse d exécution,

Plus en détail

Cours 1. I- Généralités sur R II- Les fonctions de R et autres objets III-Les vecteurs

Cours 1. I- Généralités sur R II- Les fonctions de R et autres objets III-Les vecteurs Cours 1 I- Généralités sur R II- Les fonctions de R et autres objets III-Les vecteurs IV-Les facteurs I-1 Généralités sur R R (1995, AT&T Bell Laboratories) est un logiciel d analyse statistique et graphique,

Plus en détail

xkcd Le langage Python La GUI tkinter Christian Nguyen Département d informatique Université de Toulon et du Var 2012-2013

xkcd Le langage Python La GUI tkinter Christian Nguyen Département d informatique Université de Toulon et du Var 2012-2013 La GUI tkinter Département d informatique Université de Toulon et du Var 2012-2013 Présentation Python est né en 1990, son concepteur est De Guido Van Rossum(Pays Bas). Il présente les caractéristiques

Plus en détail

Chiffrement en Python

Chiffrement en Python Emmanuel MORAND (http://www.emmanuelmorand.net) 11 janvier 2008 Ce document a pour objectif de permettre la découverte du langage de programmation Python et de sa très grande efficacité. Les différentes

Plus en détail

Exemple d application en CFD : Coefficient de traînée d un cylindre

Exemple d application en CFD : Coefficient de traînée d un cylindre Exemple d application en CFD : Coefficient de traînée d un cylindre 1 Démarche générale Avec Gambit Création d une géométrie Maillage Définition des conditions aux limites Avec Fluent 3D Choix des équations

Plus en détail

Courte initiation à R

Courte initiation à R Courte initiation à R Data science Master 2 ISIDIS Sébastien Verel verel@lisic.univ-littoral.fr http://www-lisic.univ-littoral.fr/~verel Université du Littoral Côte d Opale Laboratoire LISIC Equipe OSMOSE

Plus en détail

EBTtool Guide rapide d utilisation

EBTtool Guide rapide d utilisation EBTtool Guide rapide d utilisation Vincent Le Bourlot David Claessen 5 décembre 2011 Table des matières 1 Introduction 1 2 Utilisation basique 1 2.1 Extraction de l archive................................

Plus en détail

} 7 Variables (composantes)

} 7 Variables (composantes) Chapitre 4 Tableaux Jusqu ici, nous avons employé les variables pour stocker les valeurs individuelles de types primitifs : une variable de type int pour stocker un entier, une variable de type boolean

Plus en détail

Algorithmique et Programmation, IMA

Algorithmique et Programmation, IMA Algorithmique et Programmation, IMA Cours 2 : C Premier Niveau / Algorithmique Université Lille 1 - Polytech Lille Notations, identificateurs Variables et Types de base Expressions Constantes Instructions

Plus en détail

Lancement du logiciel R à l UTES :

Lancement du logiciel R à l UTES : ISUP CS1 TP d introduction à R Le logiciel R est un logiciel libre. Pour télécharger une version du logiciel, il faut passer par CRAN (Comprehensive R Archive Network), un réseau mondial de sites qui stockent

Plus en détail

Projets individuels Informatique II

Projets individuels Informatique II Projets individuels Informatique II 1. Faites un programme en C qui effectue la lecture à partir du clavier d un nombre entier N qui détermine la taille d une matrice N x N et qui recherche la valeur minimale

Plus en détail

I. Programmation I. 1 Ecrire un programme en Scilab traduisant l organigramme montré ci-après (on pourra utiliser les annexes):

I. Programmation I. 1 Ecrire un programme en Scilab traduisant l organigramme montré ci-après (on pourra utiliser les annexes): Master Chimie Fondamentale et Appliquée : spécialité «Ingénierie Chimique» Examen «Programmation, Simulation des procédés» avril 2008a Nom : Prénom : groupe TD : I. Programmation I. 1 Ecrire un programme

Plus en détail

Acquisition : Les exemples d applications :

Acquisition : Les exemples d applications : Acquisition : Les exemples d applications : Exemple 1 : Assistant Programmation à l aide de l assistant Nous allons générer une tension V1 qui varie de 0 à 5V. Cette tension augmentera d un pas: p = 5

Plus en détail

Les concepts de base, l organisation des données

Les concepts de base, l organisation des données Chapitre 1 Les concepts de base, l organisation des données Objectif Ce chapitre présente les concepts de base du logiciel R (mode calculatrice, opérateur d affectation, variables, utilisation de fonctions,

Plus en détail

Mathématiques appliquées à l informatique

Mathématiques appliquées à l informatique Mathématiques appliquées à l informatique Jean-Etienne Poirrier 15 décembre 2005 Table des matières 1 Matrices 3 1.1 Définition......................................... 3 1.2 Les différents types de matrices.............................

Plus en détail

TP : commande awk. D'après le cours en ligne de Isabelle Vollant http://www.shellunix.com/awk.html

TP : commande awk. D'après le cours en ligne de Isabelle Vollant http://www.shellunix.com/awk.html TP : commande awk D'après le cours en ligne de Isabelle Vollant http://www.shellunix.com/awk.html Nous reprenons dans ce TP une grande partie du cours de Isabelle Vollant en simplifiant quelques informations.

Plus en détail

Introduction à la présentation graphique avec xmgrace

Introduction à la présentation graphique avec xmgrace Chapitre 6 Introduction à la présentation graphique avec xmgrace Contenu 6.1 Avant-propos....................... 71 6.2 Faire un simple graphe................. 72 6.3 Un graphe avec plusieurs courbes...........

Plus en détail

Responsables. Etude analytique : Renard Julien (3A) Partie graphique : Campion Bernard (3A) Maquette : Scottini Jonathan (3A)

Responsables. Etude analytique : Renard Julien (3A) Partie graphique : Campion Bernard (3A) Maquette : Scottini Jonathan (3A) Responsables Etude analytique : Renard Julien (3A) Partie graphique : Campion Bernard (3A) Maquette : Scottini Jonathan (3A) 1 Introduction Dans le cadre de ce projet de géométrie BAC 1, il nous était

Plus en détail

Institut de statistique de l UNESCO Manuel de saisie de données en ligne

Institut de statistique de l UNESCO Manuel de saisie de données en ligne Institut de statistique de l UNESCO Manuel de saisie de données en ligne Institut de statistique de l UNESCO, Montréal, 2007, version 02 TABLE DES MATIÈRES PAGE INTRODUCTION... 3 CONFIGURATION MINIMALE

Plus en détail

Notice d utilisation

Notice d utilisation Notice d utilisation Gestion des Dossiers et des Bases de Données Sommaire Préambule 1. Accès à la gestion des Dossiers et des Bases de Données 1.1 Accès «Ecole» 1.2 Accès «Entreprise» 1.3 Modification

Plus en détail

2.1. Les fonctions. Les fonctions se définissent de la manière suivante : NomDeLaFonction(param1, param2,...)= { \\ Code de la fonction

2.1. Les fonctions. Les fonctions se définissent de la manière suivante : NomDeLaFonction(param1, param2,...)= { \\ Code de la fonction TP1, prise en main de Pari/GP et arithmétique Le programme que nous allons utiliser pour les TP se nomme PARI/GP dont le point fort est la théorie des nombres (au sens large). Il est donc tout à fait adapter

Plus en détail

UE1 - Langage C Fiche TP1

UE1 - Langage C Fiche TP1 1 UE1 - Langage C Fiche TP1 Objectifs 1. Connaître quelques commandes linux 2. Savoir manipuler les outils de compilation tels que gcc, make 3. Ecrire des algorithmes, les coder en C, et les exécuter 1.

Plus en détail

MODE D EMPLOI DE CKFINDOR ET CKEDITOR AVERTISSEMENTS

MODE D EMPLOI DE CKFINDOR ET CKEDITOR AVERTISSEMENTS MODE D EMPLOI DE CKFINDOR ET CKEDITOR AVERTISSEMENTS En renommant, déplaçant ou supprimant des images déjà insérées dans des pages, ou en renommant, déplaçant ou supprimant des sous-dossiers, les images

Plus en détail

Cours Unix 5. La commande awk. 1. La commande awk. 2. La commande make. Plan du cours 5

Cours Unix 5. La commande awk. 1. La commande awk. 2. La commande make. Plan du cours 5 Cours Unix 5 Michel Mauny La commande awk ETGL Le cours 4 est disponible sur http://quincy.inria.fr/courses/unix/ Plan du cours 5 La commande awk [La commande awk 2] Similaire à sed, mais plus puissant.

Plus en détail

Initiation à la programmation en Python

Initiation à la programmation en Python I-Conventions Initiation à la programmation en Python Nom : Prénom : Une commande Python sera écrite en caractère gras. Exemples : print 'Bonjour' max=input("nombre maximum autorisé :") Le résultat de

Plus en détail

Introduction à la programmation sous Scilab : TP auto-correctifs II

Introduction à la programmation sous Scilab : TP auto-correctifs II Introduction à la programmation sous Scilab : TP auto-correctifs II Licence de Physique à distance Table des matières I Vecteurs et matrices (II) 1 a) Vecteurs........................................ 1

Plus en détail

Utilisation du serveur de calcul du LSTA

Utilisation du serveur de calcul du LSTA Utilisation du serveur de calcul du LSTA B. Michel 19 octobre 2012 Ce document contient les informations minimales à connaître pour utiliser R et Matlab sur le serveur Mac à 24 coeurs du laboratoire (ou

Plus en détail

Initiation à LabView : Les exemples d applications :

Initiation à LabView : Les exemples d applications : Initiation à LabView : Les exemples d applications : c) Type de variables : Créer un programme : Exemple 1 : Calcul de c= 2(a+b)(a-3b) ou a, b et c seront des réels. «Exemple1» nom du programme : «Exemple

Plus en détail

en utilisant un point-virgule.

en utilisant un point-virgule. 6 Chapitre Chapitre 6. Géométrie analytique Ce chapitre présente les possibilités de votre calculatrice dans le domaine de la géométrie analytique, tout particulièrement pour les problèmes liés aux espaces

Plus en détail

Introduction. Créer, ouvrir et enregistrer un fichier

Introduction. Créer, ouvrir et enregistrer un fichier Introduction Microsoft Office Word est un logiciel de traitement de texte permettant la rédaction de documents, de rapports, de notes de service, etc. Il facilite la correction des fautes d orthographe

Plus en détail

Travaux dirigés avec SAGE (partie III)

Travaux dirigés avec SAGE (partie III) Math 3 Année 2010-2011 Sommaire 1 Vecteurs et matrices 2 1.1 Construction, opérations élémentaires............................. 2 1.1.1 Vecteurs.......................................... 2 1.1.2 Matrices..........................................

Plus en détail

À propos des matrices échelonnées

À propos des matrices échelonnées À propos des matrices échelonnées Antoine Ducros appendice au cours de Géométrie affine et euclidienne dispensé à l Université Paris 6 Année universitaire 2011-2012 Introduction Soit k un corps, soit E

Plus en détail

1 Introduction - Qu est-ce que le logiciel R?

1 Introduction - Qu est-ce que le logiciel R? Master 1 GSI - Mentions ACCIE et RIM - ULCO, La Citadelle, 2012/2013 Mesures et Analyses Statistiques de Données - Probabilités TP 1 - Initiation au logiciel R 1 Introduction - Qu est-ce que le logiciel

Plus en détail

Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin

Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin 11 octobre 2014 2 Table des matières 1 Introduction 5 2 Bases de la programmation en C++ 7 3 Les types composés 9 3.1 Les tableaux.............................

Plus en détail

Principales nouveautés LDPaye Version 5.60

Principales nouveautés LDPaye Version 5.60 Principales nouveautés LDPaye Version 5.60 Apports Windev 10 Nouvelles FAA Windev 10 LDPaye V5.60 est basé sur l AGL Windev 10, au lieu de Windev 8 auparavant. On bénéfice donc de toutes les Fonctionnalités

Plus en détail

Cours MATLAB et Simulink appliqué au traitement vidéo sur DSP

Cours MATLAB et Simulink appliqué au traitement vidéo sur DSP Cours MATLAB et Simulink appliqué au traitement vidéo sur DSP Daniel MARTINS Ingénieur d applications 01 41 14 88 40 daniel.martins@mathworks.fr Agenda 9h00 : Introduction à MATLAB : quelques commandes

Plus en détail

TP1 : Initiation à l algorithmique (1 séance)

TP1 : Initiation à l algorithmique (1 séance) Université de Versailles Vanessa Vitse IUT de Vélizy - Algorithmique 2006/2007 TP1 : Initiation à l algorithmique (1 séance) 1 Prise en main de l environnement Unix : rappels et compléments Le but de la

Plus en détail

Aide - mémoire gnuplot 4.0

Aide - mémoire gnuplot 4.0 Aide - mémoire gnuplot 4.0 Nicolas Kielbasiewicz 20 juin 2008 L objet de cet aide-mémoire est de présenter les commandes de base pour faire rapidement de très jolis graphiques et courbes à l aide du logiciel

Plus en détail

INTRODUCTION AU LOGICIEL MINITAB SOUS WINDOWS

INTRODUCTION AU LOGICIEL MINITAB SOUS WINDOWS INTRODUCTION AU LOGICIEL MINITAB SOUS WINDOWS V. CLISSEN (1) et J.J. CLAUSTRIAUX (2) RÉSUMÉ Ce document est une initiation à l utilisation du logiciel MINITAB 13.2 sous WINDOWS. SUMMARY This paper is an

Plus en détail

Système DUT Informatique semestre 2. IUT de Villetaneuse PICARD GRAVEL Marie-Eve

Système DUT Informatique semestre 2. IUT de Villetaneuse PICARD GRAVEL Marie-Eve Système IUT de Villetaneuse A - Apéritif Q1. Ecrire un chier shell prenant en paramètre deux entiers, qui en afche la somme. S il n y a pas deux paramètres, afcher un message d erreur. Q1.sh if [ $# -eq

Plus en détail

2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES

2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES 2. MATRICES ET APPLICATIONS LINÉAIRES 2.1 Définition Une matrice n m est un tableau rectangulaire de nombres (réels en général) à n lignes et m colonnes ; n et m sont les dimensions de la matrice. Notation.

Plus en détail

Première partie : matrices sous tableur

Première partie : matrices sous tableur Outils Informatiques Mias 1 TP 5 Première partie : matrices sous tableur Cette séance de travaux pratiques va commencer par quelques manipulations de matrices sous tableur Excel, pour résoudre des systèmes

Plus en détail

CHAPITRE 6 : Tableaux. Définition. Tableaux à une dimension (Vecteurs)

CHAPITRE 6 : Tableaux. Définition. Tableaux à une dimension (Vecteurs) Année Universitaire 2006/2007 CHAPITRE 6 : Tableaux Définition Tableaux à une dimension (Vecteurs) Déclaration ; Mémorisation M ; Tableaux à plusieurs dimensions Déclaration Tableaux à deux dimensions

Plus en détail